• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Être émigré musulman en Europe

Être émigré musulman en Europe

La valise ou la désintégration identitaire.

Un événement qui défraie la chronique cette semaine en Europe : Dans la patrie de Goethe à deux siècles d’intervalle, l’affirmation d’Angela Merkel quant à l’échec du multiculturalisme. Ceci vise, on l’aura compris, en priorité l’émigration turque qui a accompagné l’Allemagne pendant plus d’un siècle. Souvenons-nous tout le XIXe siècle a vu les coups de boutoir occidentaux russes et principalement anglais et français s’en prendre à l’intégrité du territoire de l’empire ottoman arrachant les provinces chrétiennes, Grèce, Bulgarie, attisant les haines religieuses vers 1856 au Liban pour finalement imposer un « moutassarif chrétien » à même de gérer les communautés chrétiennes mettant à mal les firmans des millets qui ont permis la coexistence pacifique des communautés religieuses pendant des centaines d’années. La fin du XIXe siècle a vu les fameux accords entre le sultan Abdulhamid et le kaiser Guillaume pour la construction du train Bagdad Bahn en réalité pour exploiter les gisements de pétrole sur le parcours jusqu’à Baghdad.
 
La Première Guerre mondiale a vu la défaite de l’Allemagne et de son allié l’empire ottoman qui fut dépecé par Sykes et Picot (les ministres des Affaires étrangères anglais et français) avant même la fin de la guerre. L’émigration turque n’est donc pas récente et il est connu qu’il y a une acculturation, il y a des députés d’origine turque au Bundestag. Pourquoi alors cette déclaration d’Angela Merkel qui, bien que fille de pasteur, ne fait pas de la religion un credo comme George Bush ? De plus sa formation de brillante scientifique, elle est titulaire d’un doctorat en Physique quantique, ne la prédispose pas à l’irrationnel. Il est vrai que ces déclarations ravivent le débat sur l’immigration et l’Islam. Comme rapporté dans le Nouvel Observateur, l’Allemagne manque de main-d’oeuvre qualifiée et ne peut pas se passer d’immigrants, mais ceux-ci doivent s’intégrer et adopter la culture et les valeurs allemandes, a-t-elle insisté dans un discours devant les Jeunesses de sa formation conservatrice.
 
L’Allemagne divisée
 
Le credo « Multikulti » (multiculturel). Le débat sur l’immigration divise l’Allemagne depuis la publication d’un pamphlet d’un haut fonctionnaire, Thilo Sarrazin, qui, sous le titre « L’Allemagne se défait », affirme que son pays « s’abrutit » sous le poids des immigrés musulmans. Une étude publiée cette semaine montre même que plus de 50% d’entre eux tolèrent mal les musulmans. Plus de 35% estiment que l’Allemagne est « submergée » par les étrangers et 10% que l’Allemagne devrait être dirigée « d’une main ferme » par un « Führer ». Angela Merkel semblait ainsi ménager l’aile libérale de sa formation et l’aile conservatrice, incarnée par le chef de la CSU, Horst Seehofer. Ce dernier avait déjà lancé vendredi devant le même public : « Nous nous engageons pour la culture de référence allemande et contre le multiculturel. Le Multikulti est mort ». (Les déclarations ravivent le débat sur l’immigration et l’Islam-NouvelObs.com 20 octobre 2010).
 
Le Financial Times Deutschland analysant ces déclarations, écrit : « La vie politique allemande ne connaît à l’heure actuelle de problème plus important que l’Islam. Mais pour quelles raisons ? Augmentation de la violence ? Attentat ? Nouvelles révélations désastreuses sur le système scolaire ? Pas du tout. La raison est simple : les chrétiens-démocrates craignent de perdre leur base conservatrice. Et voilà que Horst Seehofer, le président de la CSU, et Angela Merkel, la présidente de la CDU, s’imaginent qu’ils vont regagner le terrain perdu avec des concepts des années 80 comme « le multiculturalisme » et « la culture dominante. » (..) On pourrait presque ignorer ce battage à usage interne des dirigeants chrétiens-démocrates sur la culture dominante s’il n’avait un effet dévastateur à l’étranger. La chancelière allemande a également insisté sur la nécessité de se montrer « exigeant » à l’égard des immigrés ».(1)

Le discours d’Angela Merkel est du pain béni pour les extrémistes en France d’Ivan Rioufol, pyromane. Ecoutons-le déverser sa bile : « Nicolas Sarkozy est-il prêt à reprendre les propos tenus par Angela Merkel ? Le constat de faillite du système multiculturel, dressé par la chancelière, est identique à celui qui s’observe en France ou partout en Europe. (...) Merkel est poussée par une opinion qui est en train de se radicaliser vis-à-vis de l’immigration et singulièrement de l’Islam. « Nous nous sentons liés aux valeurs chrétiennes. Celui qui n’accepte pas cela n’a pas sa place ici ». Elle estime néanmoins nécessaire une immigration qualifiée et ajoute que « l’Islam fait partie de l’Allemagne ». Cette volte-face allemande, qui officialise la mise en danger de l’identité occidentale par la poursuite d’immigrations de peuplement heurtant les valeurs des pays d’accueil, est une déclaration de guerre au politiquement correct et à son idéologie antiraciste.(...) Or, cela n’est pas vrai. Le multiculturalisme, loin d’être une addition de richesses, se vit comme un appauvrissement de la cohésion nationale et comme une source croissante de tensions ethniques et religieuses. Mais, l’Elysée persiste à tenir un discours ambigu sur ce multiculturalisme, même si Sarkozy en a suggéré les limites en rendant hommage, par sa visite à Benoît XVI, aux racines chrétiennes de la France. (...) Sarkozy aurait tout intérêt à la suivre aussi dans son analyse de la faillite du métissage, que les faussaires s’emploient à nier. Osera-t-il ? » (2)
 
Dans le même ordre et dans toute l’Europe de droite, « on se bat » pour faire retrouver à l’Europe ses valeurs et son fond rocheux chrétien. C’est le cas des mouvements populaires européens mis en branle par une « volonté de résister » à la destruction des identités nationales, la ligue du Nord en Italie, le mouvement de Geert Wilders en Hollande,l’English Defense League en G-B. On assiste ainsi en Europe à des tentatives lancinantes pour stigmatiser la communauté émigrée d’origine musulmane, pour attiser les tensions, et semer la haine. Les médias occidentaux, acquis dans leur majorité à ce discours, tendent graduellement vers une lepénisation des esprits par une doxa incantée comme une certitude.(3)
 
Pour rappel, L’Express a publié une enquête début 2006 sur la montée de l’Islam en Europe. Malraux, lors de la campagne présidentielle en 1974 écrivait : « Politiquement, l’unité de l’Europe est une utopie. Il faudrait un ennemi commun pour l’unité politique de l’Europe, mais le seul ennemi commun qui pourrait exister serait l’Islam. » Déjà en 1956 au plus fort de la Guerre d’Algérie, Malraux traçait à sa façon le chemin à des idéologues comme Huntington et surtout Bernard Lewis. Que disait-il ? : « La nature d’une civilisation, c’est ce qui s’agrège autour d’une religion. Notre civilisation est incapable de construire un temple ou un tombeau. Elle sera contrainte de trouver sa valeur fondamentale, ou elle se décomposera. » (4)
 
« Pendant des décennies, écrivent Eric Conan et Christian Makarian, la plupart des pays ont compté sur leur force d’attraction et d’intégration pour que ces nouveaux fidèles se fondent dans leurs modèles. Ils s’aperçoivent aujourd’hui que certaines revendications remettent en question leurs propres valeurs. En 1989, l’Europe avait cru sortir des tensions de l’Histoire avec l’effondrement de l’hydre soviétique. (...) Comme si, dans l’histoire longue du continent, la parenthèse refermée de la courte confrontation Est-Ouest du XXe siècle laissait à nouveau la place au face-à-face entre Islam et Occident balisé par quelques dates immémoriales dans l’histoire de l’Europe et du monde musulman : 732, la victoire de Poitiers ; 1492, la reconquête de la péninsule Ibérique ; 1571, la bataille de Lépante ; 1683, le siège de Vienne, et 1918, la chute de l’Empire ottoman. Une histoire qui a laissé des traces profondes dans la vie quotidienne des Européens, dont beaucoup trempent tous les jours un « croissant » dans leur café sans savoir que ce rite date de la défaite de la « Horde » (l’armée turque) devant les remparts de Vienne » Au début des années 1990, M.Bolkestein commissaire européen, a déclaré incompatibles les valeurs des musulmans et celles de son pays. S’agissant de l’adhésion de la Turquie : « Si cela devait arriver, la libération de Vienne, en 1683, n’aurait servi à rien. Nous « les » avions arrêtés à Poitiers...Nous « les » avions arrêtés devant Vienne. Nous « les » arrêterons encore...sinon, l’Europe sera musulmane d’ici à la fin du siècle. »(5)

Pourquoi cette tension ?
 
Après avoir fait un état des lieux du sort des émigrés musulmans qui sera de plus en plus difficile, nous allons expliquer pourquoi ce regain de tension et ensuite comment le christianisme a toujours coexisté d’une façon paisible avec l’Islam. Il est vrai qu’il y a curieusement un emballement de la diabolisation de l’Islam depuis 2001, et un certain discours du pape à Ratisbonne. La machine est lancée . Dans son document « L’instrument de travail du Synode », le 6 juin, le pape Benoît XVI attire l’attention de la communauté internationale sur la situation des chrétiens du Moyen-Orient, il demande le respect des droits des chrétiens et la solidarité de l’Eglise universelle. "Sans la voix chrétienne, les sociétés moyen-orientales seraient appauvries. » (...) La montée de l’Islam politique, à partir des années 1970, est un phénomène saillant qui affecte la région et la situation des chrétiens dans le Monde arabe. Le système des « millet » (communautés ethnicoreligieuses) a assuré une certaine protection aux chrétiens au sein de leurs communautés, ce qui n’empêchait pas toujours les conflits de caractère religieux et tribal à la fois ".
 
Pour rappel, le christianisme dont se réclament ceux qui en font une valeur fondamentale en Europe, n’est pas européen ni même occidental, il est oriental ! Jésus-Christ était un sémite, un araméen, un cousin arabe, il n’avait vraisemblablement pas les yeux bleus, les cheveux blonds avec une peau blanche ; bref, il n’avait rien d’occidental. Les témoignages suivants nous font percevoir qu’il n’y a pas de conflit actuel entre les Arabes chrétiens et les Arabes musulmans. Nous allons donner la parole à trois Arabes chrétiens nous parler du christianisme, de l’Islam et de la coexistence que nie le pape. Ecoutons d’abord le Père Manuel Musallam, curé de Ghaza depuis 1995, témoin des Intifadas et héros, qui a survécu à l’opération israélienne « Plomb Durci ». Il est, à 72 ans, un résistant sans arme. « Ghaza est toujours sous la pression d’un crime contre l’humanité. C’est un crime de guerre qui dure depuis des années. Nous, les chrétiens, sommes d’abord Palestiniens. Nous ne voulons pas cohabiter avec les musulmans. Nous voulons vivre avec les musulmans. Je ne suis pas le curé seulement pour les 300 catholiques de Ghaza, mais pour 1,4 million de personnes qui vivent à Ghaza. »
 
Ecoutons ensuite Hayat al Huwik Atia, journaliste libanaise de confession maronite interpellant le pape lors de son voyage en Israël : « L’Eglise d’Orient refuse d’être entraînée dans le processus de judaïsation de l’Occident chrétien. (...) Nous, l’Orient arabe chrétien, nous ne voulons pas de ce néochristianisme judéo-chrétien et nous refusons que l’Occident chrétien utilise l’influence spirituelle occidentale des églises, catholiques et protestants pour implanter en Orient et particulièrement dans le monde arabo-chrétien l’idée ou l’influence de judaïsation.Votre Sainteté le pape, sachez que je suis une chrétienne arabe ! (...) Par conséquent, en ma qualité d’Arabe, je m’incline devant vous par respect pour votre personne, mais cela ne m’empêche pas de vous rappeler ma fierté d’appartenir à cette terre arabe. Cette terre est le berceau de toutes les Religions et de toutes les Révélations monothéistes. (...) Votre Sainteté, le pluralisme n’est pas venu vers nous du fait de la migration ou de la colonisation, mais du fait que nous vivons depuis toujours sur notre terre arabe avec des Arabes comme nous qui sont de plus, nos frères dans la foi. Chacun de nous sur cette terre a choisi librement sa religion et son culte.(...) La deuxième raison, est que c’est l’Occident qui est le générateur historiquement du racisme et du sionisme avec tous les résultats connus et, notamment ceux que cet Occident exerce depuis des décades contre le Monde arabe pour saper cette cohésion sociale et religieuse dans le Monde arabe. (..) En conséquence, Votre Sainteté, sachez que nous - Arabes chrétiens - nous ne sommes une minorité en aucune façon, tout simplement parce que nous étions des Arabes chrétiens avant l’Islam, et que nous sommes toujours des Arabes chrétiens après l’Islam. La seule protection que nous cherchons est comment nous protéger du plan occidental qui vise à nous déraciner de nos terres et à nous envoyer mendier notre pain et notre dignité sur les trottoirs de l’Occident ». (...) Les Arabes, ici ou ailleurs, n’ont jamais persécuté les Juifs un jour, et ils ne les ont pas obligés de vivre un jour dans les ghettos à l’intérieur des pays arabes.. »(6)
 
Pour sa part, le docteur Rafiq Khoury, prêtre palestinien du Patriarcat latin de Jérusalem, écrit : « (...) les Chrétiens font partie de l’identité de la terre et la terre fait partie de leur identité, avec leurs concitoyens musulmans. (...) L’arabité et la palestinité des chrétiens de Palestine sont des faits acquis, que nous recevons avec le lait de notre mère, comme on dit en arabe ». (6) Les relations islamo-chrétiennes en Orient en général et en Palestine en particulier, s’inscrivent dans une longue histoire, qui a à son actif treize siècles de communauté de vie, où nous avons partagé « le pain et le sel », comme on dit en arabe aussi. En 638, le Khalif Omar est aux portes de Jérusalem. La conquête de la Ville Sainte s’est faite pacifiquement. Le Patriarche Sophrone est allé à sa rencontre sur le Mont des Oliviers, à l’est de la ville et lui a remis les clefs de la ville. Et c’est ensemble qu’ils entrent dans la Ville Sainte et visitent l’Eglise de la Résurrection. Comme l’heure de la prière de midi a coïncidé avec cette visite, Omar n’a pas accepté de prier dans l’Eglise même, pour que les musulmans ne disent pas dans la suite qu’Omar a prié là et qu’ils en fassent un prétexte pour occuper l’Eglise. Dans la suite, Omar a publié le fameux firman d’Omar (Al-‘Uhdah Al-Umariyiah), où il reconnaît les droits des chrétiens à leurs églises et à leurs propriétés.(...) »(7)
 
Les Européens sont chez eux et libres. Tous les discours moralisateurs sur la tolérance, l’altérité ne servent à rien. Les musulmans européens doivent s’adapter sans perdre leur âme, ils peuvent et doivent devenir des citoyens modèles à l’ombre des lois de leurs pays d’adoption respectifs. Par ailleurs, seul le savoir permettra aux musulmans de redevenir une Umma de la connaissance et seules la liberté et la démocratie verront émerger le nouveau musulman qui n’éprouvera pas, alors, le besoin de quitter son pays et ses racines.
 
En conclusion, que l’on soit croyant ou pas le vrai problème est que ceux qui dirigent le monde trouvent leur compte dans cette guerre de tous contre tous au grand bonheur du capital qui avance en laminant sans état d’âme les identités . Tout est bon si ça peut rapporter. L’industrie de l’armement n’a jamais été aussi florissante.. Que nos petites querelles sont vaines disait Voltaire ! Cherchons l’erreur !
  1. Les petites visées d’Angela Merkel - Le Financial Times Courrier international 20.10.2010
  2.  Ivan Rioufol : Merkel contre le multiculturalisme Le Figaro18 octobre 2010
  3.  Chems Eddine Chitour : La doxa occidentale et l’Islam L’Expression : 02-07-2009
  4.  André Malraux, le 3 juin 1956 Valeurs Actuelles n° 3395 paru le 21 Décembre 2001
  5.  Eric Conan, Christian Makarian : Montée de l’Islam en Europe. L’Express 26/01/2006
  6.  Hayat al Huwik Atia : Lettre ouverte des chrétiens arabes du Machrek à Sa Sainteté le Pape http://liberation-opprimes.net/ 24 mai 2009
  7.  Rafiq Khoury : Les enjeux actuels des relations islamo-chrétiennes en Palestine http://www.gric.asso.fr/spip.php?article243 30.04.2009
 
Pr Chems Eddine CHITOUR
 
Ecole Polytechnique Alger enp-edu.dz
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.26/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Internaute Internaute 30 octobre 2010 10:32

    Avertissement

    L’auteur applique dès le titre une méthode d’agit-prop décrite dans le livre d’Orwell « 1984 », qui consiste à faire disparaître un mot du dictionnaire pour que les gens perdent la construction mentale s’y rattachant.

    Il parle, comme souvent maintenant le font les journalistes, d’émigré au lieu d’immigré. Les journalistes chargés d’éduquer les foules utilisent aussi le terme de migrant.

    L’article, écrit en français, est publié en France. Par conséquent les africains qui viennent ici sont des immigrés et non pas des émigrés.

    Le même article écrit en arabe et publié au Maroc aurait tout à fait raison de parler d’émigré et non pas d’immigré.

    Je n’ai même pas lu la suite, la tournure de langage initiale donnant le ton du reste. Je n’aime pas qu’on essaye de nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Si cela continue on va nous faire passer pour des immigrés dans notre propre pays.


    • Albar Albar 30 octobre 2010 10:46

      Merkel est sous l’emprise du sioniste Sarkozy ( lire l’ouvrage de Paul Eric Blanrue, intredit en France ), forcement elle est devenue sioniste elle meme, leurs rencontres sont devenues un must. Merkel, une dame forte de la politique Allemande ? C’est plutot une femme docile qui s’applique aux directives sionistes. On veux stigmatiser les musulmans sous de fallacieux prétextes, voila la véritable raison ; L’objectif est qu’ils quittent l’Europe, le cas des Roms n’est qu’un exercice de style.


      • non667 30 octobre 2010 16:08

         à albar
         « L’objectif est qu’ils quittent l’Europe,  » le cas des Roms n’est qu’un exercice de style.

        ok sur le début de votre réaction , par contre je pense que votre conclusion est fausse .
         en effet ce n’est pas un exercice de style pour inverser le cours de l’immigration ( de ce point de vue ,elles sont dérisoires ) mais une posture électoraliste pour calmer et tromper une foi de plus les électeurs .
         l’immigration n’a jamais été souhaitée par le peuple de France comme elle n’a jamais été souhaité par aucun peuple du monde
        , auparavant on était envahi/occupé par les armes ,
        depuis le départ de de Gaulle elle a été imposée progressivement par les juifs avec accélération en 1983 .
        but de cette manœuvre : démolir les nations ,les peuples , faire du monde un metling pot informe d’individualité de façon a ce qu’eux seuls ,soudés/structurés par leur religion raciale/ethnique , puissent mettre la main dessus .

        « On veux stigmatiser les musulmans sous de fallacieux prétextes, » voila la véritable raison ; L’objectif est qu’ils quittent l’Europe,

        non ce n’est pas qu’ils quittent l’Europe , la stigmatisation a pour but comme les attentats du 9/11 téléguidés par le mossad /cia , les attentat bidons attribués à al qaida ,de transformer le conflit israëlo/palestinien-arabe en un conflit occident /¨islam-arabe assurant ainsi la sécurité d’israël et son financement par les usa (Irak ,bientôt Iran ) ....etc.... et permettant le génocide paletinien !


      • rastapopulo rastapopulo 30 octobre 2010 21:11

        C’est bien plus général qu’un rapport entre chrétien et musulman.

        Dans l’histoire toute entière, il n’y a pas plus tolérant que l’Europe actuelle. Et je pèse mes mots.

        Après tout est toujours améliorable mais aucun pays dans l’histoire n’a accepter les religions étrangères en masse comme nous.

        Le pire c’est que je suis presque favorable à l’Islam mais nationalisé dans le sens que l’arabe n’a pas cours ici.


      • OMAR 31 octobre 2010 12:23

        Omar 33

        Rastablabla :" Le pire c’est que je suis presque favorable à l’Islam mais nationalisé dans le sens que l’arabe n’a pas cours ici.

        Toujours en train de faire l’amalgame entre arabe et Islam......

        Sarkis, Khoury, Chehab, jusqu’à Lahoud et Sleiman ont tous quatre points communs : ils sont libanais, ont été tous président du Liban, sont tous chrétiens et sont tous ...arabes.


      • Crab2 30 octobre 2010 15:17

        Du silence ou du bruit des mots

        comme autant de maux et du

        mur de PLANK


        LE Testament des Testaments


        Suite sur...

        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/10/28/0-le-testament-des-testaments.html


        • Crab2 30 octobre 2010 15:20

          ISLAMOPHOBIE  ?


          La population a été effrayée par cette manifestation, remplie de haine. «  C’était quelque chose de très violent », témoigne une commerçante souhaitant garder l’anonymat. « Comprenez-moi, je n’ai pas envie qu’ils me pètent la vitrine, je préfère ne pas donner mon nom, ni que mon magasin soit cité. J’en frémis encore. »

          Ci-dessous - Nouveau lien

          http://www.fdesouche.com/138595-limoges-des-%C2%AB-musulmans-revoltes-%C2%BB-de-sirat-alizza-manifestent-violemment


          Les religions et le patriarcat...et les femmes

          Ensemble des textes sur

          http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2010/09/19/islamophobie.html


          • OMAR 30 octobre 2010 21:10

            Omar 33

            Bibi C :"Sirat alizza devenu Fosane Alizza, repére de muzzs haineux, veulent faire bruler le Pére Noël le 24 décembre en guise de provocation ..

            Cela prouve seulement que la tare du pasteur T. Jonnes a éte contagieuse, au point qu’elle a atteint des extrémistes musulmans.

            Toutefois, le Pére Noél (que mes enfants ont adoré) est plutot fété paienne que chrétienne. Ne pas confondre avec La Crèche. 


          • docdory docdory 30 octobre 2010 16:27

            @ Chemseddine Eddour

            Lorsque Angela Merckel parle de l’échec du multiculturalisme, elle ne parle pas du multiculturalisme « nem- pizza-couscous » .
            En effet, il y a deux sortes de multiculturalismes :
            1°) le multiculturalisme « nem-pizza-couscous » qui consiste pour les étrangers qui arrivent en France à y apporter avec eux des recettes de cuisine, des musiques, une façon de peindre ou de sculpter qui n’existaient pas auparavant en France. Cette variante de multiculturalisme est éminemment souhaitable et mutuellement enrichissante.
            Ce dont Angela Merckel parle , c’est du multiculturalisme « burqa-voile—hallal-coran-excision », dans lesquels des étrangers apportent des éléments culturels en provenance de leurs pays et totalement incompatibles avec le mode de pensée et les valeurs du pays d’accueil. C’est cette variante de multiculturalisme dont Angela Merkel a fini ( mieux vaut tard que jamais ) par constater l’échec total.
            Les étrangers arrivant en France ( ou ailleurs ) doivent abandonner ce type d’éléments culturels s’ils veulent qu’on les considère comme des français à part entière, c’est aussi simple que cela.


            • OMAR 30 octobre 2010 20:59

              Omar 33

              Jertalkaka, c’est fini les ratières contre les italiens et les roumains ?

              Aprés, ça sera au tour de qui ?


            • diego149 diego149 30 octobre 2010 18:18

              J’aimerai que l’auteur nous parle des persécutions anti chrétiennes dans les pays musulmans et notamment en Algérie où on emprisonne une femme pour avoir eu la bible sur elle et des personnes qui avaient osé manger pendant le ramadan. Il y un adage, cher ami qui dit que si tu veux être respecté respecte les autres.Peut être que si les musulmans se fondaient dans la masse,plutôt que de revendiquer continuellement. il y aurait moins de problèmes.A Rome fais comme les romains.
              D’accord avec Kronfi, je n’ai jamais entendu dire qu’il y avait un problème avec la communauté asiatique en France.


              • OMAR 30 octobre 2010 20:56

                Omar 33/

                Diégo : , je n’ai jamais entendu dire qu’il y avait un problème avec la communauté asiatique ..


                Allez vous renseigner sur le massacre des populations chrétiennes de l’Orissa en Inde..

                Ah, vous ne le savez pas ?
                Alors demandez pourquoi ce silence des médias occidentaux devant ces massacres...


              • rastapopulo rastapopulo 30 octobre 2010 21:13

                Et combien de massacre de musulman en Europe SVP............


              • OMAR 30 octobre 2010 21:27

                Omar 33

                Rastapopulo  ;"Et combien de massacre de musulman en Europe SVP............

                Commencez par celui de Sébrenica.... que l’Occident a laissé faire....


              • rastapopulo rastapopulo 30 octobre 2010 21:33

                En soutenant les albanais...


              • rastapopulo rastapopulo 30 octobre 2010 21:35

                Mais bon quelle société est plus tolérante que l’occident avec une religion étrangère de masse ?

                je suppose que c’est aberrant de rappeller ça sans doute.


              • OMAR 30 octobre 2010 21:54

                Omar 33

                Rastablabla :"En soutenant les albanais...

                C’est la panne sèche ?

                Les albanais font partie de l’U.E ?
                Vous les avez soutenu en quoi ?

                Un autre massacre ? Les Tchétchènes...

                L’Islamophobie comme le racisme, c’est une tare, mais courage, ça se soigne...


              • rastapopulo rastapopulo 30 octobre 2010 22:24

                Dis moi quelles pays sont moins réfractaire à une religion étrangère en masse ?

                Dingue de devoir poser 20X la question.

                Parce se plaindre pour un truc parfait qui n’existe pas : je veux bien mais faut le reconnaître.


              • COVADONGA722 COVADONGA722 30 octobre 2010 23:16

                L’Islamophobie comme le racisme, c’est une tare



                bonsoir Omar , la deuxieme absolument , la premiere est le fruit soit
                1/d’une aversion profonde pour toutes intrusions du religieux dans la sphere publique
                « c’est mon cas » je vis l intrusion de l’islam comme une agression communautariste culturelle religieuse et territoriale cette these est elle avérée  ?raisonnablement oui et pourtant j’ai cotoyé
                pendant 20ans un islam dans une mutuelle indiférence .Je ne pense pas que le changement soit de mon fait.
                2/ou d’un sentiment d ’agression et de montée en puissance d’une religion dont les us et coutumes et le marquage du territoire sont trop récent pour ne pas etre vus comme intrusifs.


                ps : pour le pere noel mon épouse catholique pratiquante éprouve une profonde aversion
                pour l’aspect consumeriste de ce qu elle nomme la « nativité »






              • OMAR 31 octobre 2010 09:50

                Omar 33

                Bonjour Cova :"je vis l intrusion de l’islam comme une agression communautariste culturelle....
                 
                Ne pensez-vous pas être un peu excessif dans votre évaluation de la présence de l’Islam en Occident ?
                Vous entendez le muézzin tous les jours ? Les minarets surplombent-ils les villes ?
                La publicité halal est-elle présente dans les programmes télé ? etc...

                Et surtout, la majorité des musulmans en France, par exemple a-t-elle ce comportement ostentatoirement musulman, ou approuve-telle les actions terroristes des extrémistes ?

                Autre rermarque, comment se fait-il que durant de longues années, les trois religions vivaient en bonne harmonie, pour qu’aujourd’hui, on y décèle des insuffisances ou de graves tares dans l’une d’elles ?


              • COVADONGA722 COVADONGA722 31 octobre 2010 11:32

                bonjour Omar
                ça a changé et ça change ici a Marseille dans nos quartiers prolos ,
                 les barbus prennent la rue je vous le redis j’ai cotoyé
                pendant 20ans un islam dans une mutuelle indiférence .ça n’est plus le cas comme je vous l’avais déja dis mes voisins de toutes origines ont à mes yeux le droit d’exprimer leur mécontentement comme citoyens commes travailleurs commes victimes de notre modele économique , mais définitivement je ne veux rien savoir de leur desideratas religieux et il n’est pas question que j admette des reculs de l’etat laique* face a leurs demandes.


                *j’ai bien conscience de la remise en cause de la laicité par notre et nos dirigeants actuels


              • OMAR 31 octobre 2010 11:58

                Omar 33

                Cova :"les barbus prennent la rue je vous le redis j’ai cotoyé.....

                Le jour oû vous déciderez d’une marche contre ces énergumènes, soyez convaincu, je serai à vos côtés...

                Cependant, je serai aussi agréablement surpris, si vous entreprendriez similaire démarche contre ceux qui exacerbent, provoquent ou manipulent les esprits.... 


              • rastapopulo rastapopulo 31 octobre 2010 14:59

                Alors donc le pays et l’époque qui sert de référence serait l’occident avant d’avoir une immigration de masse avec une religion étrangère pour caricaturer (puisque en réalité le multiculturalisme est le résultat d’un retour de la dictature financière privé qui est fondamentalement anti-nation).

                Si je comprend bien une fenêtre de tire de 10 ans entre la fin des 30 glorieuses et l’ouverture sans garde fou au multiculturalisme et à la privatisation de la finance. 

                Bref en toile de fond, une dégradation des finances publiques dû à l’amnésie collective après 68 et une obligation d’accepter une culture étrangère jusque dans le voile intégrale (pratique clanique barabare par excellence pour nous ne vous en déplaise).

                Sacré coktail.

                Un jour il faudra reconnaître que les financiers propose toujours un progrès de façade pour derrière enterrer le publique ce qui au final nuit au vivre en commun quelque soit l’ouverture proposée au départ.


              • Patrice17 30 octobre 2010 18:35

                C’est une blague cette article, une blague islamique. Le mensonge organisé en système pour servir l’islamisation. 


                Faire passer l’islam pour une gentille idéologie alors que partout sous le règne de sa pensée, le totalitarisme (dictature politique - encadrement social - interdiction de la liberté de conscience et de pensée ) organise son pouvoir !! 

                Cet article est un article de musulman endoctriné. Il ne fait référence à aucun travail de l’histoire moderne. 

                Non, l’islam ne peut pas faire partie de l’Occident. Ni le Coran, ni les hadiths, ni la chari3a ne sont compatibles avec la démocratie et les DH. Les musulmans le savent. Il s’agit juste de conquérir une nouvelle terre... 

                Terminé l’imposture !!



                • DANIEL NAESSENS 30 octobre 2010 18:37

                  Article exhalant un fumet nauséabond...
                  L’auteur ne manque pas de trainer dans la boue les chretiens d’Orient....
                  RAppellons à ce monsieur Algerien qu’en Algérie les chrétiens algériens sont systématiquement stigmatisés, pourchassés, emprisonnés...
                  En Egypte idem...
                  Dans l’Empire Musulman Ottoman les chrétiens étaient traités comme du bétail,bon à fournir janissaires, filles à bordels et taxes insuportables ...
                  Ce n’est pas pour rien que les peuple colonisés se sont révoltés et ont chassés ces opresseurs....
                  Quant aux dignitaireschrétiens (y compris le Pape) qui croient sauver leur peau en crachant sur Israel , ils n’y gagnent rien d’autre que le déhonneur.

                  Ce n’est pas Israel qui a génocidé un million de chrétiens au Soudan, qui lynche les chretiens à chaque coin de rue en Irak...



                  • OMAR 30 octobre 2010 20:46

                    Omar 3« 
                    Bonjour Chems Eddine ;

                     Il ya quelques temps, l’episcopat allemand (RFA) avait mis à la disposition de la communauté musulmanne, une église temporairement transformée en mosquée, pour y célébrer l’Aid.....

                    En ce temps là, l’Occident en plein guerre froide, avait d’autres soucis, d’autres angoisses, et trouvait en l’Islam et les pays musulmans un rempart et de »braves partenaires et alliés« pour contrecarrer les visées et l’expansion du communisme.

                    Tout ça c’est terminé... Mais la nature ayant horreur du vide, il fallait rapidos, trouver une autre source d’angoisse pour ces peuples de l’Occident : l’Islam.

                    Le comportement inhumain d’Israél aidant, ainsi que celui des dictateurs et roitelets arabes, puis les guerres du Golf, et enfin les provocations contre le Prophéte et le Coran, ont fini par exacerber la foi de certains musulmans qui pensaient trouver la réponse dans l’extrémisme religieux.

                    La décennie noire en Algérie, les talibans en Afghanistan, les shebabas en Somalie, et d’autres groupes extrtremistes jusqu’aux Philippines ont donné une image dégradante, barbare même de l’Islam.

                    Et quand des attentats furent commis en Europe, c’était tout ce que pouvaient espérer les stratèges du »choc des civilisations".
                    Et quand on y ajoute les dires du Pape et du Vatican..

                    Désormais, l’islamophobie est ancrée dans l’esprit des occidentaux, non pas par racisme, mais par conviction.

                    Et il sera trés difficile de faire disparaitre ce nouveau nauséeux et inhumain concept, surtout que les media sont plus enclins à effrayer, par exemple des français avec un sachet vide decouvert sous la tour Effeil, qu’à montrer des enfants palestiniens brulés au phosphore à Gaza.

                    Souvenez-vous de Sébrénica...


                    • rastapopulo rastapopulo 30 octobre 2010 21:16

                      Les musulmans se sont condamné eux-même en osant défendre le voile intégrale... stupidité sans nom en Europe où seul les bandits et les bourreaux avancent visage masqué.

                      Ce délire des gentils musulmans et des méchants occidentaux est aussi délirant que le contraire.


                    • OMAR 30 octobre 2010 21:45

                      Omar 33

                      Rastablablabla ;"

                      Le voile se portait le plus naturellement et discrètement en Occident, jusqu’au jour oû des têtes bien pensantes ont commencé à attaquer les signes extérieurs associés à l’Islam : voile, barbe, immolation, chapelet, mosquées, pélérinage halal, etc.. tout était permis, même la poupée Barby y est passée...

                      Alors gardez vos balivernes pour d’autres, surtout que la majorité des musulmans en Europe est peu pratiquante et majoritairement contre certaines de ces pratiques.

                      Constatez vous même, en Suisse, aprés l’interdiction des minarets, plus rien...
                      Alors les suisses s’attaquent aux italiens et roumains.
                      Jerdalkaka vous confirmera, il s’est spécialisé dans la fabrication de ratières.


                    • rastapopulo rastapopulo 30 octobre 2010 22:31

                      Purré mais ça c’est UNE version de l’histoire !

                      Logique que de gens s’inquiète quand il y a attentats + voile intégrale.

                      C’est quoi ce mépris pour les peuples sauf sa petite communauté.

                      Ne parlons même pas du rôle salutaires de services secrets français et belge pour préserver l’image de l’Islam. Mais ça aussi faut pas en parler hein.

                      En plus, j’ai rien contre l’ilsam mais tu abuse.


                    • diego149 diego149 30 octobre 2010 21:37

                      @ Omar
                      Quand je parlais de communauté asiatique je parlais de celle installée en France et qui ne pose pas problème comme d’autres qui passent leur temps à revendiquer. Ceci dit le fanatisme de certains indiens notamment de la part d ’indouistes extrémistes qui s’en prennent aussi bien aux chrétiens qu’aux musulmans. est réel. Que les journalistes français n’en parlent pas , n’est pas un scoop. Les médias français se sentent assez peu concernés par ce qui arrive aux chrétiens.


                      • OMAR 30 octobre 2010 21:57

                        Omar 33

                        Die gogo :"Les médias français se sentent assez peu concernés par ce qui arrive aux chrétiens.

                        Ce sont les journaux coréens ou papous qui parlent de massacres de chrétiens au Soudan.....

                        Purée que vous puez le mensonge et la fourberie...


                      • anty 30 octobre 2010 22:29

                        A homo

                        Purée que vous puez le mensonge et la fourberie.......


                      • diego149 diego149 30 octobre 2010 23:10

                        @Omar
                        Je vous ferais remarquer que je ne vous ai pas insulté, ni appelé Homard ou je ne sais quoi !!!!
                        Je vous donne mon opinion qui d’après ce que j’ai lu ici ou là et largement partagée par pas mal de français.
                        Maintenant si vos seuls arguments sont l’insulte....ça va faire avancer le débat !!!!


                        • OMAR 31 octobre 2010 09:16

                          Omar 33

                          Je suis sincerement désolé de la valeur négative que vous avez accordée à mes quolibets...

                          Je suis comme vous, je cherche le dialogue pour aboutir à une compréhension mutuelle.
                          Alors s’il y a accord au bout, ça sera le gateau sur la cerise.

                          Que vous éludiez certains points ou vérités, cela pourait se comprendre, mais le mensonge est inacceptable et révoltant.

                          Et le fait qu’il y ait unanimité ou consensus sur un article, ne signifie en aucun cas vérité absolue ; rappelez-vous de Galilée.... 

                          Et convenez sur un point, ce sont en majorité des extrémistes musulmans externes à lOccident qui commettent l’inommable, mais ce sont les citoyens musulmans de ce même Occident qui recoivent les coups....

                          Est-ce raisonnable ou acceptable ? 


                        • COVADONGA722 COVADONGA722 30 octobre 2010 23:27

                          bonsoir , puis je suggerer à l auteur plutot que de s’inquieter des errement de la religion
                          en occident, errements dont nous sommes nombreux a etres convaincus de l ’existence.
                          Puis je lui suggerer de s’occuper des errements de la religion ayant cour dans son pays , j’aurais garde de lui demander des comptes sur les religions concurentes essayant de rester perennes en Algerie ;Je me contenterais de lui rappeler l’urgence qu il y aurait de la part
                          de professeurs éduqués comme lui d’evoquer le sort des femmes seules dans certaines willayas et pour finir par une broutille des faits relatés dans les journaux algeriens mentionnant des algeriens condamnés à de la prison ferme pour ne pas avoir observés le ramadan.A titre personnel je n’ai aucune objection à ce qu en terre d’islam cela soit la loi
                          du prophete qui s’applique , l auteur voudras bien nous rendre la pareille et s’occuper de la poutre de son oeil la paille du notre restant de notre ressort.


                          • jak2pad 31 octobre 2010 02:01

                            moi, à titre personnel, et en toute humilité, je dois avouer que ces histoires d’Islam, d’Anti-Islam, ou autres diversions autour de ce thème éculé, m’ennuient prodigieusement...

                            et que de l’Islam et de son folklore, j’en ai ras-le-pompon !


                            • ali8 31 octobre 2010 12:29

                              quand la fleur au fusil les européens s’imposaient dans les départements d’Algérie, au Maroc et autres zones africaines noires, je passerai sur l’esclavage, ces populations vivaient sous le joug des BLANCS, évitons les détails.

                              aujourd’hui, le RACISME d’une partie de la population manipulée en Allemagne comme en France stigmatise la communauté Musulmane à majorité d’origine maghrebine

                              pour cacher leur racisme nombreux sont ceux qui disent les harkis et leurs descendant C pas pareil

                              j’aimerais savoir si Merkel est de confession catho protestante juive ou si elle est simplement athée, merci pour l’info


                              • Shaytan666 Shaytan666 31 octobre 2010 16:17

                                Merkel est chrétienne protestante et fille d’un pasteur.
                                La majorités des musulmans en Allemagne ne sont pas Maghrébins mais Turcs.
                                Encore des questions ?


                              • pigripi pigripi 31 octobre 2010 12:34

                                @auteur

                                J’attends votre prochain article intitulé : « Emigré chrétien en terre d’Islam ».
                                Merci d’avance smiley


                                • OMAR 31 octobre 2010 16:01

                                  Omar 33

                                  Pigripipi :« J’attends votre prochain article intitulé : »Emigré chrétien en terre d’Islam..

                                  Vous avez droit à un court résumé :

                                  -
                                  Ils sont dénommés expats ;
                                  -ils vivent dans des hotels luxueux ou villas quand ils sont dans les grandes villes, et dans des bases vies, à l’intérieur des pays ;
                                  -Ils gagnent terriblement bien leur vie : 6000 euros/mois minimum et net (contre 450 pour le national) ;
                                  -ils occupent des fonctions variées (du sport à la pratique médicale) ;
                                  -ils disposent de périodes de récupéation ;
                                  -ils sont protégés même en déplacement, mais pas systématiquement ;
                                  -à l’exception de l’Arabie Seoudite, ils disposent de lieux de culte ;
                                  -ils jouissent du respect, de la considération et de l’estime des populations locales ;
                                  -ils n’ont pas droit de participation à l’activité politique (...) mais jouissent du même droit des citoyens locaux dans les domaines sociaux.

                                  J’arrete là.
                                  Et avouez qu’il n’y a pas photo avec les émigrés musulmans. 

                                  PS : Ils fournissent un travail remarquable, parfait même.


                                • Shaytan666 Shaytan666 31 octobre 2010 16:25

                                  Omar, je suppose que là vous parlez des Philippins qui travaillent dans la péninsule arabique.
                                  Je rappelle que les Philippins sont en grande majorité chrétiens.
                                  Pour les blancs comme moi, la seule chose qui est juste ce sont les 6 000€ et même un peu plus, le reste c’est du pipeau.


                                • Shaytan666 Shaytan666 31 octobre 2010 16:53

                                  Vous avez droit à un court résumé :

                                  -Ils sont dénommés expats ;
                                  Normal, ils n’ont pas l’intention de demeurer là éternellement, habituellement c’est pour une courte période entre un et cinq ans

                                  -ils vivent dans des hotels luxueux ou villas quand ils sont dans les grandes villes, et dans des bases vies, à l’intérieur des pays ;
                                  C’est bien connu que les Philippins habitent dans des villas, les Européens eux vivent effectivement dans des caravanes résidentielles regroupées en base. Très peu habitent des villas et encore moins à l’hotel.

                                  -Ils gagnent terriblement bien leur vie : 6000 euros/mois minimum et net (contre 450 pour le national) ;
                                  C’est également bien connu que les Philippins gagnent 6000€/mois, effectivement les Européens gagnent très bien leur vie mais font habituellement des jobs à hautes responsabilités.

                                  -ils occupent des fonctions variées (du sport à la pratique médicale) ;
                                  En France, les sportifs musulmans ne vivent pas non plus dans des taudis. Quant à la pratique médical ce n’est quand même pas de notre faute si pratiquement aucun national, n’a envie ou est capable de pratiquer l’art de guérir. Ceux qui obtiennent un diplôme en Europe oublient souvent de rentrer au pays.

                                  -ils disposent de périodes de récupéation ;
                                  Les travailleurs musulmans en France travaillent 18h/jours et 7 jours sur7 et n’ont bien entendu pas droit aux congés payés.

                                  -ils sont protégés même en déplacement, mais pas systématiquement ;
                                  Il y a ici comme une contradiction avec le point 8, s’ils sont bien considérés pourquoi les protéger.

                                  -à l’exception de l’Arabie Seoudite, ils disposent de lieux de culte ;

                                  Juste mais ils ne peuvent en aucun cas manifester leur foi en public, ils doivent rester plus que discret. Les musulmans ont également des mosquées dans toutes l’Europe et peuvent impunément prier dans la rue.

                                  -ils jouissent du respect, de la considération et de l’estime des populations locales ;
                                  Oui, les « blancs » sont un peu mieux respecté que les Philippins et beaucoup moins que leurs faucons.

                                  -ils n’ont pas droit de participation à l’activité politique (...) mais jouissent du même droit des citoyens locaux dans les domaines sociaux.
                                  Quels domaines sociaux ? La sécurité sociale n’existe pas pour les expats, vous avez intérêts à prendre vous même une bonne assurance privée.


                                • OMAR 31 octobre 2010 17:08

                                  Omar 33

                                  Shaytan : les entraineurs de clubs et des équipes nationales sont philippins ?
                                   Et les joueurs ?
                                   Ce sont des philippins qui font par exemple, dans la prospection pétroliére et l’exploitation ?
                                   Les émigrés chrétiens vivent sous des tentes ou dans des HLM ?
                                   Ils se déplacent sans escortes en Irak, en Egypte, en Algerie....
                                   Un expat qui tombe malade, est laissé sur le carreau ? etc...

                                  Le Pipeau, je crois qu’il faut le chercher quelque part en vous...


                                • pigripi pigripi 31 octobre 2010 12:44

                                  @ali8
                                  quand la fleur au fusil les européens s’imposaient dans les départements d’Algérie, au Maroc et autres zones africaines noires, je passerai sur l’esclavage, ces populations vivaient sous le joug des BLANCS, évitons les détails.

                                  aujourd’hui, le RACISME d’une partie de la population manipulée en Allemagne comme en France stigmatise la communauté Musulmane à majorité d’origine maghrebine

                                  -------------------------------------------------
                                  Hé Coco, tu récites la leçon de Boutéflika et ses généraux qui, aujourd’hui encore alors que la France a quitté l’Algérie depuis plus de 40 ans réclament le paiment de « la dette coloniale » ?
                                  T’as pas compris que le peuple algérien était manipulé par l’idéologie et la terreur (combien de villageois massacré ?) pour les chasser de leur propre pays afin de ne pas partager les dollars du gaz et du pétrole ?

                                  C’est-y-pas malheureux de voir ces pauvres algériens obligés de venir se faire soigner dans la France raciste parce qu’ils n’ont pas d’hôpitaux, se faire loger dans la France raciste parce qu’ils n’ont pas de logement, travailler dans la France raciste parce qu’il n’y a pas d’emplois dans leur propre pauvre pays riche, étudier dans la France raciste parce que leur système éducatif est tellement misérable que les illettrés et les analphabètes se comptes par milliers, vznir toucher des allocs d’adulte handicapé et autres aides sociales parce qu’il n’y a pas de politique sociale dans leur propre pays, etc. ?

                                  Qui est responsable de l’émigration massive des Algériens vers la France raciste ? La France ou les dirigeants algériens qui méprisent et maltraitent leur peuple par la carence des infrastructures et la terreur ?


                                  • pigripi pigripi 31 octobre 2010 12:53

                                    Les seuls Algériens qui ont compris que la France était moins raciste à leur égard que les algéro arabes sont les Kabyles et toutes les tribus berbères converties de force à l’Islam et toujours persécutées et discriminées aujourd’hui dans tout le Maghreb mais surtout en Algérie.

                                    Les Kabyles, contrairement aux arabes ont compris que leur intérêt n’était pas de mordre la main qui les nourrit.

                                    Les Kabyles sont aussi les seuls Algériens qui ont le courage de dénoncer le pouvoir algérien corrompu.


                                    • OMAR 31 octobre 2010 16:23

                                      Omar 33

                                      Pigripipi :« les Kabyles et toutes les tribus berbères converties de force à l’Islam...
                                       
                                      En plus de votre stupide ignorance en ethnologie, vous sombrer dans le ridicule :

                                      -L’Europe et l’Amérique centrale et du sud ont été christianisées avec des roses et des bonbons... (L’amérique du Sud devient latine avec la conquête des chasseurs d’Eldorado mais aussi avec les réductions jésuites ).

                                      -La Kabylie est une région du nord ouest algérien, essentiellement montagneuse (chaine du Djurdjura), et le mot »kabyle est arabe, pas bérbère ou plus précisement amazigh...

                                      -C’est la France qui a collé ce nom à cette région (avec la petite Kabylie).

                                      Merci de reconnaitre que les kabyles sont algériens, et que les algériens sont algériens chaouis, mozabites, soufis, koulouglis, terguis, etc, et...africains avant d’étre arabes.

                                      Enfin, il est excat que les kabyles souffrent, malheureusement, ils ne sont pas les seuls, en Algérie : voir la composante des haragas...


                                    • ali8 31 octobre 2010 14:47

                                      Merkel devrait appliquer la règle de ses ancêtres au temps de la gestion du Cameroun

                                      Connaissez vous l’arbre au pendus de Douala

                                      chaque matin le premier quidam passant par là était suspendu jusqu’à ce que mort s’en suive ce qui faisait dire au Camérounais : « allemands grands chefs » !! 

                                      cet arbre existe encore dans la mémoire Camérounaise

                                      j’aimerais connaître la confession de Merkel

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès