• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Europe : combattre les idées fausses

Europe : combattre les idées fausses

Faire campagne pour l’avenir de l’Europe, c’est aussi combattre certaines idées reçues. Exemple de mensonge qui circule : le label bio européen serait une porte ouverte aux OGM !

Certains écologistes, un peu trop fougueux, prétendent que la certification Bio européenne "tue" la production biologique et favorise les OGM. Ces "verts de rage" affirment qu’on peut trouver, en Europe, des produits étiquetés bio alors qu’ils contiendraient jusqu’à 5% d’OGM. C’est faux. Le label bio européen ne tolère pas les OGM a priori. La nouvelle réglementation européenne, entrée en vigueur cette année, s’applique aux productions agricoles contenant au minimum 95% de ressources d’origine biologique. Mais les 5% restant ne peuvent pas être un pourcentage d’OGM. En matière de produits transgéniques, le label bio européen admet qu’une production puisse avoir été "contaminée" par des OGM, avec un seuil maximal de 0,9%. Ce n’est pas une "tolérance" mais un seuil considéré comme acceptable à la seule condition que le producteur prouve que ce pourcentage soit "fortuit". C’est ce que disent clairement les textes européens. Mais alors, me direz-vous, les 5% de marge, c’est quoi ? Eh bien, tout simplement, ce sont des ressources agricoles pour lesquelles aujourd’hui, dans l’Union européenne, il n’y a pas de production biologique mais seulement une agriculture conventionnelle ; et ce sont aussi les éléments pour lesquels il n’existe pas de certification biologique (eau, sel...). Pour être tout à fait rassuré, relisons cette phrase contenue dans les règles d’application de l’Agence bio européenne, qui met les choses au clair : "toute référence à l’agriculture biologique sur l’étiquetage des produits contenant des OGM est rendue explicitement impossible par la nouvelle réglementation". En 2012, l’Europe devra présenter un rapport d’évaluation et de suivi de la nouvelle réglementation. Dernière précision importante : un Etat membre peut toujours mettre en oeuvre une législation bio plus rigoureuse que le label européen. Pour en savoir plus sur le label bio européen, cliquer ici : [http://www.agence-bio.org/upload/pagesEdito/fichiers/synthese_nouvelle_reglementation2009.pdf-&gt ;http://www.agence-bio.org/upload/pagesEdito/fichiers/synthese_nouvelle_reglementation2009.pdf]

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Francis, agnotologue JL 6 mai 2009 10:36

    Ce texte est maladroit et à la limite de la science ou de la bonne foi.

    Incompréhensible  : « les 5% restant ne peuvent pas être un pourcentage d’OGM » !!??

    Limite bonne foi : l’eau ne saurait être incluse dans ce pourcentage, puisque tous les produits contiennent plus de 5% d’eau !


    • Laurent Watrin Laurent Watrin 6 mai 2009 11:39

      Non, toutes les productions ne contiennent pas plus de 5% d’eau. Il s’agit d’un niveau de complément d’eau dans les produits complexes finaux. Encore une fois, je vous invite à lire les textes. La démocratie est complexe, ça prend du temps, mais ça vaut le coup de ne pas s’emballer trop vite. La vraie question, cela dit, a tout de même été soulevée par les écologistes : quid de l’avenir de la dissémination des OGM ? Et quelles conséquences. C’est un vrai problème. Je précise que je ne suis pas favorable aux OGM agricoles en pleins champs.

      Bien cordialement

      LW


    • Francis, agnotologue JL 6 mai 2009 11:49

      Comment peut-on écrire sans s’étrangler d’indignation : « En matière de produits transgéniques, le label bio européen admet qu’une production puisse avoir été »contaminée« par des OGM, avec un seuil maximal de 0,9%. Ce n’est pas une »tolérance« mais un seuil considéré comme acceptable à la seule condition que le producteur prouve que ce pourcentage soit »fortuit« . » !!!

       

      C’est l’agriculteur lésé par la contamination qui doit faire la preuve qu’il est innocent, faute de quoi il lui sera demandé des comptes ! Quant au pollueur, il attendra gentiment que les pouvoirs publics diligentent avec nos sous, experts, policiers, juges et autres larbins pour veiller à ses profits.


    • Laurent Watrin Laurent Watrin 6 mai 2009 12:53

      Ne vous étranglez pas. Je ne fais que rappeler ce qui existe dans la loi européenne. Une loi de compromis qui se fonde aussi sur des erreurs passées. Pendant la crise de la vache folle, par exemple, on n’avait pas de loi qui demandait aux éleveurs de prouver qu’ils ne donnaient pas de produits dangereux à manger à leurs bovins. C’est bien le consommateur et le citoyen qui a payé le prix de ces erreurs. Faut-il laisser uniquement la liberté s’exercer ou introduire un contrôle responsable ? C’est une question démocratique. Pas la peine de s’exicter. Bien cordialement.


    • LE CHAT LE CHAT 6 mai 2009 11:11

      avec les pollutions des champs d’Ogm sur les autres , on aura bien du mal à estimer le pourcentage !


      • JahRaph JahRaph 6 mai 2009 15:22

        @tout le monde : les OGM sont une aberration.

        En Afrique du Sud, 80 000 hectares (3 variétés de maïs transgéniques) sont perdues, à cause d’un « bug »...

        Monsanto a avoué un problème lors du « processus de fertilisation en laboratoire », qui concernerait un tiers des agriculteurs ayant acheté les semences. La firme a aussi annoncé qu’elle indemnisera les paysans pour les pertes subies, sans en avoir encore évalué le coût. Un directeur de Monsanto en charge de l’Afrique, Kobus Lindeque, a déclaré que sa compagnie allait « revoir les méthodes de production de graines pour les trois variétés impliquées, et que des ajustements seraient effectués »...

        Y a-t-il quelqu’un pour défendre les OGM ?


        • Stéphane Bouleaux 6 mai 2009 15:33

          L’europe est inutile car elle est :

          - soit incapable de se mettre d’accord
          - soit incapable d’appliquer ses normes
          - soit dirigée par les lobbys.

          Et on veut appeler ca l’europe des peuples.
          Personnellement j’en suis à vouloir effacer le logo europeen de ma plaque d’immatriculation.



            • L'enfoiré L’enfoiré 6 mai 2009 20:09

              @L’auteur,
               Je ne vais pas répéter les commentaires qui ont été fait sur le même sujet.
               Vous avez pris le seul côté des OGM. 
               J’ai une série de points positifs qui ont été pris par l’intermédiaire de l’Europe.
               J’ai une série de photos du Berlaimont sur lequel à peu près toutes les semaines on débobine les objectifs de la semaine pour l’Europe.
               Parler de REACH n’est qu’un exemple parmi d’autres.
               L’article était court, un peu trop court. Mais pas de problème, j’ai plussé. 


              • TSS 6 mai 2009 23:44

                cette loi est quand même un coup de jarnac pour le bio puisque 0,9% fait toujours 0,8% de

                plus que les 0,1% tolérés auparavant... !!


                • xray 7 mai 2009 11:58

                   

                  Le bourbier européen 

                  L’Europe gagne à pourrir la vie du plus grand nombre. 

                  De cette Europe du fric, des banquiers, de la pègre,  de la mafia, des curés fascistes et des ânes, on n’en veut pas ! 

                  Dès l’instant où l’on a parlé de construire l’Europe, on pouvait observer que les plus acharnés à « construire l’Europe »  étaient les plus incompétents en tous domaines. On aurait dû se méfier. 


                  Des institutions fantômes 
                  Les diverses institutions européennes,  que les médias animent ponctuellement,  ne sont rien d’autres que des images. 
                  Des images qui masquent des fonctionnaires payés à ne rien faire et qui n’ont, pour tout travail, que de répondre aux courriers des requérants pour expliquer qu’ils ne sont pas compétents. 

                  En dehors de cela, par nature, les fonctionnaires sont toujours à la recherche de quelque chose à voler. Pour eux, l’Europe est un excellent terrain. L’Europe, ils sont « POUR » ! 


                  Le pouvoir est entre les seules mains des curés. 
                  Des curés qui, eux aussi, sont toujours à la recherche des quelque chose à voler. Et qui de plus,  n’ont pour préoccupation première que de pourrir la vie du plus grand nombre. 

                  (Faire courir les petites fourmis humaines le plus vite possible, le plus dans tous les sens possible et le plus … inutilement possible.)  


                  ÉCHO-EUROPE (L’EURO-INJUSTICE) 
                  Anéantir toute forme de responsabilité que le pouvoir ne peut contrôler. 

                  Le Grand Guignol politique 
                  http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/ 

                  L’euro « justice » 
                  http://echofrance36.wordpress.com/2008/10/22/leuro-justice-un-immense-neant-dans-une-coquille-dillusion/ 

                  La Cour européenne de justice 
                  http://echofrance23.wordpress.com/2008/08/09/la-cour-europeenne-de-justice/ 

                  La dictature de l’image
                   
                  http://echofrance37.wordpress.com/ 

                  Drogue, SILENCE ! 
                  http://echofrance37.wordpress.com/2009/01/29/drogue-silence/ 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès