• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Europe, ne jouons pas avec le feu !

Europe, ne jouons pas avec le feu !

L'Europe est par essence une construction fragile. Jouer sur un même instrument une partition à vingt-sept mains relève du miracle, surtout si l'objectif est d'en dégager une parfaite harmonie !

Pourtant depuis sa création l’Europe, quelles que soient les critiques qu'il est toujours possible de lui adresser, l’Union Européenne a réussi à garantir la paix sur notre vieux continent qui n'a cessé de se déchirer au cours de son histoire, et lui a, du même fait, offert une incontestable prospérité.

Mais cette situation ne saurait être tenue pour un acquis définitif. Tout est toujours réversible, et la paix n'a jamais été autre chose qu'un équilibre précaire qui doit, pour perdurer, obliger les gouvernants à une lucidité de chaque instant.

Et cette lucidité ne peut que les conduire à la recherche permanente du consensus ou le rejet de tout clivage profond.

Or pour le militant d'une Union Européenne sans cesse renforcée que je suis depuis le début de mon engagement politique, le comportement actuel de certains "europhiles" m'inquiète pour ne pas dire m'angoisse.

À l'évidence, pour des raisons de politique politicienne, des raisons électorales nationales, certains font prospérer un clivage destructeur entre nationalistes et progressistes. Nourrir cette approche est à la fois coupable et suicidaire.

Coupable car c'est une démarche au fond anti-démocratique et qui s'inscrit donc contre la volonté des peuples. Si certains de ces peuples européens ont choisi des dirigeants politiques populistes pour user d’un langage à la mode, c'est sans doute moins par enthousiasme envers leurs projets que par déception face à une Union Européenne technocratique et tentaculaire qui n'a pas su répondre à leurs attentes légitimes, ou pire qui n'a pas su les écouter. Mettre leurs dirigeants à l'index, c'est faire la leçon aux populations qui les ont élus. C'est à travers une arrogance et une suffisance, pour eux insupportables, les conforter durablement dans leur choix, et à court terme les renforcer par l'arrivée à leur côté de nouvelles populations, venant d'États ayant jusque-là résisté à ce courant. Poursuivre sur la voie d'un renforcement de ce clivage, c'est au bout du compte mener l'Europe au suicide.

Que ceux qui se disent Européens cessent ce jeu dont l'issue ne peut qu'être fatale à l'Union.

La France est un membre fondateur. Plus que d’autres elle a l’obligation de veiller à ce que la construction aux fondations de laquelle elle a beaucoup œuvrée, ne s’effondre pas. Son rôle n’est donc pas de jeter de l’huile sur le feu et de jouer les apprentis sorciers. Certes nous avons la responsabilité d’éviter toute dérive qui nous éloignerait des valeurs qui ont présidé à la création de l’union Européenne. Mais pour y parvenir il y a une véritable question de méthode à mettre en œuvre. Et celle qui consiste à admonester, à donner des bons et des mauvais points, alors que même que nous ne sommes pas exemplaires, à vouloir, aux forceps, faire partager un idéal que nous sommes les seuls à prôner, n’est pas la bonne. Elle est même contreproductive.

Essayons plutôt de concentrer l'action européenne sur les sujets qui suscitent l'attente des populations : la protection dans un monde multipolaire instable et angoissant, la prospérité économique et sociale, la promotion de nos valeurs culturelles communes... Autant de sujets sur lesquels la politique de l'Union est au pire inexistant et au mieux illisible ! Et n'oublions surtout pas de "dégraisser le mammouth" pour reprendre une expression inadaptée à l'époque et pour le sujet de son emploi, mais pleinement justifiée quand elle est appliquée à la tentaculaire administration bruxelloise !

J'exhorte mes amis centristes, héritiers des « pères fondateurs », à ne jamais oublier qu'en Europe, l'humilité et l'écoute des peuples sont les gages de toute avancée positive de l'Union. Le « grand soir » est à proscrire sur notre vieux continent, car ce serait à coup sûr celui de la déflagration. Par conséquent nous n’avons pas à entrer dans un jeu politicien clivant pour les élections européennes de 2019 mais à poursuivre sur la voie de la présentation d’un vrai projet pour l’Union Européenne et tout faire pour le faire partager, par l’exemple et le dialogue, au maximum de nos partenaires.


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 27 novembre 2018 16:00

    L’UE est juste une volonté américaine, à la fin de la deuxième guerre mondiale pour installer un glacis américain sur la zone d’occupation europe de l’ouest.

    Elle n’a jamais été un instrument de paix mais un instrument de domination ou plutot soumission des europeens.

    L’auteur ne doit pas savoir que la Yougoslavie et l’Ukraine sont en Europe, il doit aussi ignorer que les populations vieillissantes de l’UE ne sont pas capable d’être une menace pour nous et que sa propagande ne vaut rien, l’UE c’est la guerre, il suffit de compter les guerres « humanitaires »depuis sa création....

    L’auteur ignore aussi que les fameux pères fondateurs étaient des agents de la CIA que cela est de classifié et qu’on sait même combien ils étaient payés...

    Il ne peut y avoir d’autre Europe comme tous les escrocs euro atlantistes professent, il faut l’unanimité pour changer ne serait ce qu’une virgule aux traités , ceci n’arrivera jamais.

    Nous avons dit NON en 2005 et nous le referions si la question nous était posée mais nous sommes dans un régime ademocratique qui fait ressembler l’ex URSS a un jardin d’enfants.


    • Fergus Fergus 28 novembre 2018 11:39

      Bonjour, samy Levrai

      Arrêtez d’asséner toujours le même discours manipulateur et dépassé !

      Qu’il y ait eu une volonté étasunienne de piloter en sous-main l’émergence d’une union favorable aux intérêts US et dont les membres soient tous intégrés dans l’Otan, personne ne le nie.

      Mais ce temps-là est dépassé depuis belle lurette, et une majorité des Européens est favorable à une Union appelée à se démarquer des Etats-Unis pour servir les propres intérêts de ses pays membres.

      Certes, l’Union européenne, telle qu’elle existe, ne répond pas aux attentes des peuples tant elle privilégie les marchés aux personnes, la finance au social ! 

      Mais rien n’est définitivement gravé dans le marbre, et les traités peuvent évoluer. Doivent évoluer car, dans le contexte mondialisé actuel, il y aura de moins en moins de place pour les nations isolées. Ne pas évoluer, c’est en effet courir à sa perte, et de cela les dirigeants européens sont conscients et agiront tôt ou tard pour éviter l’implosion de cette construction devenue nécessaire.

      Un mot encore : en 2005, j’ai voté NON parce que je ne voulais pas de cette Europe-là. Et si c’était à refaire sur le même type de texte, je revoterais NON car ce n’est pas d’une Europe néolibérale dont nous avons besoin. Mais le fait est que nous avons besoin d’une Union européenne !!! 

       


    • Surya Surya 29 novembre 2018 12:12

      Bonjour Fergus, vous êtes le verre à moitié plein, bonjour samy Levrai, vous êtes le verre à moitié vide. 

      Bonjour à l’auteur, et bravo à vous d’avoir le courage d’écrire un article pro européen sur Agoravox ha ha !

      Personne ne veut d’une europe technocratique, mais ce que refusent de voir les verres à moitié vides, c’est qu’il y a des gens au sein de l’Union Européenne qui se battent pour réformer cette institution, et personnellement je pense que le mouvement de réformes est bien parti, et c’est un réel espoir pour l’avenir.

      Je pense aussi que le Brexit a été une sorte de déclencheur, je ne dis pas que les réformistes n’existaient pas avant, mais il me semble que plus que jamais, les personnes qui font l’Union Européenne prennent conscience du besoin de la réformer. Donc, c’est une bonne chose ! Que les gens arrêtent de vouloir saboter l’UE, sous prétexte que je sais pas, ses fondateurs étaient apparemment des membres de la CIA, mais qu’est-ce qu’on s’en fiche maintenant en 2018 !! Est-ce une raison pour démolir tout l’édifice ? Celui qui, en effet, nous a maintenu en paix les uns avec les autres ? (La Yougo, c’était une guerre civile qui, à mon humble avis, ne serait pas arrivée si Tito était toujours en vie, mais bon...) C’est bon, faut vous en remettre, vous n’allez pas rester bloqué là dessus toute votre vie ! 

      Moi qui suis au Royaume Uni, je peux vous dire que je connais plein de gens qui ont voté pour le Brexit et qui le regrettent désormais amèrement. Ils m’ont avoué qu’à l’époque ils n’avaient pas compris pour quoi ils avaient voté. 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 novembre 2018 19:34

      @Self con troll

      Bouygues est sur le coup pour la reconstruction du mur d’Hadrien .


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 novembre 2018 19:56

      @Self con troll

      Lorolei Lorolei J’suis comme un cobaye Qu’a snifé toute sa paille


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 novembre 2018 20:03

      Oublié...ne me lâche pas...sniff


    • Surya Surya 29 novembre 2018 22:14

      Oh pardon ! Bonjour Self con troll  smiley
      Je vous avoue que je ne suis pas dans le détail ce qui se passe en Ecosse, ça caille là haut et puis en plus en ce moment les media parlent presque exclusivement du « deal » que la première ministre britannique essaye de défendre, et du vote au parlement qui aura lieu le 11 décembre, avec le risque pour ceux qui veulent voir le deal adopté qu’il soit rejeté. 
      Il me semble tout de même que celles et ceux qui prônent l’indépendance en Ecosse aimeraient bien un nouveau referundum qui leur permette d’accéder à cette indépendance, et ensuite pouvoir rester (ou entrer de nouveau) dans l’UE. J’en sais pas plus, désolée. smiley


    • Surya Surya 29 novembre 2018 22:15

      Ou plutôt bonsoir, Self con troll. 


    • samy Levrai samy Levrai 29 novembre 2018 23:12

      @Surya
      Et ceux qui ont voté NON en 2005 ici en France ? et qui depuis sont dans une dictature qui leur a volé toute souveraineté, on peut voter à gauche ou à droite on a toujours la même politique décidée ailleurs...
      Quand est ce qu’on nous a re demandé notre avis après s’être assis dessus en 2008 ? Tu as des leçons à donner aux RU ?
      te rends tu compte du lavage de cerveau que tu subis ?
      L’UE n’est pas modifiable, sauf à l’unanimité , cela n’est jamais arrivé et n’arrivera jamais.


    • malitourne malitourne 27 novembre 2018 16:05

      Ils vont bientôt nous supplier d’être européiste ! On n’en veut pas de vos projets européistes foireux. Frexit !


      • Pere Plexe Pere Plexe 28 novembre 2018 11:48

        @malitourne
        L’UE pourtant bien peu démocratique pourrait ne pas survivre au vote des peuples.
        D’où l’affolement.


      • Giordano Bruno 27 novembre 2018 16:12

        « l’Union Européenne a réussi à garantir la paix sur notre vieux continent »

        Avez-vous entendu parler de la Yougoslavie ?

        .

        « et lui a, du même fait, offert une incontestable prospérité. »

        Au contraire, nous la contestons. Allez parler de votre prospérité aux gilets jaunes. Vous serez reçu comme il convient.

        .

        « Et cette lucidité ne peut que les conduire à la recherche permanente du consensus ou le rejet de tout clivage profond. »

        Quel galimatias ! Ce que l’on conçoit bien ...

        .

        « Or pour le militant d’une Union Européenne sans cesse renforcée que je suis depuis le début de mon engagement politique,... »

        En tant que « haut fonctionnaire » nous voulons bien vous croire. Comprenez que tout le monde ne partage pas vos intérêts.

        .

        « Coupable car c’est une démarche au fond anti-démocratique »

        Pourquoi le pluralisme serait-il anti-démocratique ?

        .

        « ...et qui s’inscrit donc contre la volonté des peuples. »

        Vous êtes très loin de comprendre la volonté des peuples.

        .

        etc.


        • Tall Tall 27 novembre 2018 16:28

          L’UE n’a jamais garanti la paix, c’est l’Otan et l’arme nucléaire qui la font.

          L’UE fout la merde par contre entre les classes sociales et avec l’immigration aussi.

          S’il n’y avait pas les urnes pour renverser les gouvernements pantins de l’UE et les remplacer par des nationalistes, il y aurait des coups d’Etat, voire des guerres civiles.

          Cette UE des banksters et des lobbies doit disparaître.

          Nation souveraine = peuple souverain.


          • troletbuse troletbuse 27 novembre 2018 16:50

            @Tall
            Bien sue. On a déjà viré mon commentaire qui disait que les politiques commençaient à faire la retape pour les eurokéennes bien que la prostitution soit interdite en FRance


          • Tall Tall 27 novembre 2018 17:29

            @troletbuse
            C’est peut-être parce que tu as traité les politiciens de p..., faut respecter un peu les filles quand même ... imagine que je te traite de politicien, hein ?


          • leypanou 27 novembre 2018 16:36

            quelles que soient les critiques qu’il est toujours possible de lui adresser, l’Union Européenne a réussi à garantir la paix sur notre vieux continent

             : ce qui s’est passé en ex-Yougoslavie c’était quoi ?

            Qui est à l’origine de l’état mafia du Kosovo non reconnu par plusieurs pays dont l’Espagne, centre de trafic de tous genres dont des organes humains ?


            • troletbuse troletbuse 27 novembre 2018 16:59

              @leypanou

              Ca me fait penser au SDF, pardon au MSF Kouchner, je me demande pourquoi.


            • oncle archibald 27 novembre 2018 16:43

              « Allez parler de votre prospérité aux gilets jaunes. Vous serez reçu comme il convient. »

              Voui voui voui .... Tous très malheureux les gilets jaunes qui viennent manifester avec leur SUV tout neuf, qui interrogés sur leur profession disent être directeur d’auto école ou artisan, qui chopés sur les champs Élysées avec des pavés dans leur sac à dos et traduits en justice en parution immédiate se révèlent être un gentil petit couple venu de Suisse, l’un conseiller fiscal qui gagne environ 8 000 euros par mois, auxquels s’ajoutent les 3 500 euros de sa compagne qui elle travaille dans un bureau d’études, bref ....

              Gilets jaunes dites vous ? Oui mais lesquels ? Leur seul lien solide c’est de crier en cœur « Macron Démission » et de se venger d’une société « injuste » en lançant des pavés sur les CRS. Juste besoin de venir de Suisse à Paris pour se défouler en saccageant la boutique Dior parce qu’à Genève ça n’est pas possible ?

               


              • alinus 27 novembre 2018 17:18

                @oncle archibald
                Si vous vous étiez documenté autre part qu’en regardant TF1 vous sauriez que les pavés que vous mentionnez ont été sciemment mis à disposition des casseur par Macron et sa clique pour faire croire ce que vous croyez. Sciemment car, par un heureux hasard, il y avait ce jour la des travaux de réfection de la chaussée et personne pour empêcher les « casseurs » de jouer à la guerre (mais attention, sans casser les vitrines Dior hein !).

                De plus, contrairement à vos propos, il n’y avait aucun CRS sur les Champs Elysées mais seulement des gardes nationaux (de l’armée Française)... Etonnant, non ?

                Dire qu’ils en a encore qui croient à l’impartialité des « journalistes » télé !


              • oncle archibald 27 novembre 2018 17:42

                @alinus :
                Vous savez quoi ? Même si j’ai à portée de main un gros tas de pavés je n’en jetterai jamais un sur qui que ce soit, ni sur un « garde national » ni sur un CRS. Les mecs qui sont venus là pour casser n’ont pas besoin qu’on leur fournisse les pavés ! Mon propos n’a rien à voir avec quelque média que ce soit qui m’aurait gonflé la tête.


              • oncle archibald 27 novembre 2018 18:29

                @alinus : « mais attention, sans casser les vitrines Dior hein ! »

                Au total, les vitrines de trois restaurants et de 32 enseignes ont été prises pour cibles, soit deux établissements sur trois. Les casseurs s’en sont notamment pris aux boutiques de luxe. Des témoins ont filmé des scènes de pillage : à la boutique Dior, les préjudices et dégâts sont estimés à plus d’un million d’euros. 


              • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 29 novembre 2018 11:00

                @oncle archibald :

                " ... se révèlent être un gentil petit couple venu de Suisse, l’un conseiller fiscal qui gagne environ 8 000 euros par mois, auxquels s’ajoutent les 3 500 euros de sa compagne qui elle travaille dans un bureau d’études, bref ....

                « 

                Qui vous dit que ce »petit couple" venu de Suisse n’était pas français ?
                Genève, ville cosmopolite dont 50% de la population ne détient pas le passeport suisse !...

                Pour le reste, l’énumération des revenus de ce couple, censé vivre en Suisse (?), fait peut-être fantasmer en France, mais vivre avec un revenu de 3’500 € à Genève, c’est juste survivre, tant le coût de la vie est cher.
                Parler de revenus, sans même évoquer le coût de la vie et les charges, n’a aucune pertinence lorsqu’on se réfère à ses références nationales, françaises en l’occurrence.


              • Esprit Critique 27 novembre 2018 16:46

                Cette Europe du fric et des mondialistes fondée sur une seule valeur : « La libre concurrence non faussée », c’est a dire la foire d’empoigne sans aucune règles et contrôles, doit être abattue sans délais. (Mai 2019).

                Pour construire une Europe ayant pour but « Le bien être des peuples des nations qui la compose ».

                Ce style d’article manipulant la peur et la menace est ce qu’on fait de pire contre les peuples éprit de liberté et d’échanges « Librement consentis » !


                • Sozenz 27 novembre 2018 17:12

                  Essayons plutôt de concentrer l’action européenne sur les sujets qui suscitent l’attente des populations : la protection dans un monde multipolaire instable et angoissant, la prospérité économique et sociale, la promotion de nos valeurs culturelles communes...

                  ça fait depuis mitterand qu on nous chante cette même litanie

                  https://www.youtube.com/watch?v=qzV52nNCvB0

                  mitterand presentait l alignement des pays sur la plan social . l UE l interdit

                  pour toutes les paroles qu ils ont prononcées , ils ont toujours fait l inverse ;

                  ce n est pas pour rien non plus ceux qui travaillent à la commission UE ne peuvent pas etre poursuivi

                  https://www.youtube.com/watch?v=rFTbIGahzhU

                  cette commission peut onner des amendes aux pays , mais ne peut etre poursuivi.. c est fort ça , vous ne trouvez pas ?

                  rangez votre naïveté, votre ignorance ou votre malhonnêteté ou les trois à la fois . 

                  votre monde néolibérale destructeur des peuples , n est aucunement une opportunité pour tous

                  .la prospérité ne va que dans quelques mains .

                   


                  • Attila Attila 27 novembre 2018 17:30

                    Sans oublier l’Euro qui surenchérit notre monnaie de 15% et dévalue la monnaie allemande de 6%, entraînant des excédents commerciaux pour l’Allemagne et des déficits commerciaux pour la France.

                    .


                    • Trelawney Trelawney 29 novembre 2018 09:36

                      @Attila
                      Vous en êtes à penser que c’est l’euro le grand responsable de notre déficit commercial.
                      Même en agriculture on n’est plus capable de produire des marchandises suffisamment dignes d’intérêt pour être exportées


                    • rogal 27 novembre 2018 18:36

                      Le mensonge de la paix, déjà répété 500 fois. Autant à venir ?


                      • Attila Attila 27 novembre 2018 19:52

                        « L’Europe est par essence une construction fragile »

                        Vaut mieux pas jouer avec le feu, en effet !

                        A moins de vouloir tout faire cramer.

                        .


                        • HELIOS HELIOS 27 novembre 2018 20:14

                          La France est l’un des 6 membres fondateur de ...... la CEE !!!


                          L’UE est venue apres, a marche forcée, en s’assoyant sur le refus en 2005 du traité constitutionnel, qui été introduit de force aux français par Nicolas Sarkjozy et, disons le haut et fort, par une majorités de députés qui savaient pertinemment qu’ils allaient contre la volonté du peuple français.

                          La France peut sortir de l’UE sans se renier, la tête haute, comme peuvent le faire les hollandais et les irlandais.


                          • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 28 novembre 2018 00:05

                            l’Union Européenne a réussi à garantir la paix sur notre vieux continent 

                            Et moi j’ai un bracelet anti-impact d’astéroïdes, pour l’instant il fonctionne très bien.

                            la prospérité économique et sociale

                             ??? Ils sont vraiment cons ceux qui partent travailler à l’autre bout du monde... Mais pourquoi donc ne pas rester et profiter de cette manne providentielle ?

                            la promotion de nos valeurs culturelles communes

                             ??? Je ne vois pas bien ce que j’ai en commun avec un Suédois ou un Slovaque. Tout nous sépare, la langue, l’architecture, la gastronomie, la façon de penser nos rapports aux autres... Nos valeurs culturelles communes sont a développer avec les francophones, d’abord, puis les peuples latins ensuite.


                            • Emohtaryp Emohtaryp 28 novembre 2018 13:55

                              Dr Jambonbeurre, arrêtez de discuter avec un cornichon !.... smiley smiley


                            • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 28 novembre 2018 10:32

                              @ Dominique Paillé

                              a réussi à garantir la paix sur notre vieux continent qui n’a cessé de se déchirer au cours de son histoire, et lui a, du même fait, offert une incontestable prospérité.

                              Bonjour, rhétorique de votre part. Allez en parler aux Serbes, ils vont répondront. Certes, la Serbie ne faisait pas partie des pays de la zone Euro, ni adhérent à l’UE, mais la Serbie est en Europe. Et a été ignominieusement bombardée par des États membres de l’UE, et amputée de la partie historique de son territoire : le Kosovo, dans une coalition belliciste et félonne envers ce pays ! Donc, ce postulat est archi-faux ! Et forcément contestable. 

                              D’autre part, l’UE est asservie par l’OTAN, et, derrière, le Nouvel Ordre Mondial en embuscade, dont Macron représente aujourd’hui, le parfait archétype.

                              Nous avons TOUS, intérêt à sortir et très vite de ce piège, parce qu’il se prépare en ce moment, entre Merkel et Macron, la mise en place d’une Europe fédérale, bien pire encore que celle que nous vivons aujourd’hui, où nous serons cadenassés, oui, pour de bon. Merkel n’hésitant pas à annoncer que les pays membres de l’UE doivent, d’ores et déjà se préparer à abandonner leur souveraineté ! Pour elle et Macron, cela est acté et ils feront tout pour imposer leur projet pour lequel ils ont été tous les deux mise en place.

                              Mais ce qu’il se passe avec les « gilets jaunes » est bien la preuve que le peuple, s’il s’est laissé entraîner pendant des années par le ronron médiatique et la grande cavalerie propagandiste des politiciens, aujourd’hui rue dans les brancards, CAR IL NE VEUT PLUS NI DE L’UE, NI DE LA CLIQUE QUI EST AUX COMMANDES

                              Et les Européistes, ces forcenés, auront beau faire, trépigner, taper des pieds et se rouler par terre, le Peuple est en phase de libération ! 

                              Je pense que pour les Européistes, le message est clair, non ? S’il n’est pas clair, on vous ré-expliquera !


                              • Balkanicus 28 novembre 2018 10:42

                                @Nicole Cheverney

                                Tout a fait d accord avec vous

                                L union europeene est une arnaque

                                Elle permet au dirigeant de se defausser de leur responsabiliter et d enfumer le peuple

                                Elle permet la privatisation des biens public, l evasion fiscale, la mise en concurence a la baisse des travailleurs, une monnaie qui ne convient qu a l allemagne

                                Et en echange, on a la liberte de circuler....

                                Ben pas besoin de faire l europe, il n y avait qu a signer un traite de libre circulation des personnes....


                              • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 28 novembre 2018 12:45

                                @Balkanicus

                                Ben pas besoin de faire l europe, il n y avait qu a signer un traite de libre circulation des personnes....

                                En fait, si nous réfléchissons bien, la libre circulation des personnes et des biens a toujours existé, mais les frontières issues de la Souveraineté du pays et du peuple qui le compose étaient avant tout, non pas des « passoires », mais des « SAS » pour filtrer les marchandises issues du commerce international, ainsi que les personnes désireuses de rentrer sur le territoire et de s’y installer. Cela assurait la cohérence et du commerce et de la Nation, notre indépendance financière, énergétique, principes issu de la révolution de 1789, ayant été mis à mal par les traités de Maastricht et de Schengen.

                                Que voulaient les rapaces derrière l’UE ? Qu’il n’y aient plus de régulateur, qu’il n’y aient plus de frontières, plus de pays, plus d’Etat, pour permettre aux plus « audacieux », comprendre : les plus « gourmands » des industriels, des banquiers, de formater une nouvelle vision du monde, la leur, sous le vocable de « mondialisation heureuse », alors qu’il n’y a pas plus de « mondialisation » qu’autrefois, si nous nous penchons sur le passé, avec les échanges internationaux, culturels, de commerce et de banques, qui ont depuis des siècles composé la loi du genre, du CAPITALISME, au moins depuis le 16e siècle. Le mot avancé : mondialisation est faux, car il impliquerait des échanges internationaux sans monopole financier, celui du dollar et culturel, anglo-saxon, spécifiquement. Nous sommes dans un système capitaliste globaliste, monopolistique. 
                                Les lois NATIONALES édictaient des règles et des principes intangibles pour la régulation des « marchés », de la « bourse » et des banques. Et cela rendait les « banquiers » beaucoup moins arrogants. Après Maastricht et Schengen, ces principes ont été abandonnés au profit d’une politique de dénégation de la Souveraineté, de l’idée de NATION indépendante avec la fabrication de la machine infernale : l’UE !
                                Pompidou, un des premiers, a, alors que la France était souveraine et prospère, par sa loi félone de 1973 sur les banques, attaqué un pan de notre indépendance monétaire. Cela était un premier pas, inaperçu pour le grand public, sauf pour les initiés qui savaient parfaitement qu’ils ne s’arrêteraient pas là. Et que cette loi de 1973 était décisive pour la suite.
                                Décidés d’ aller plus loin que jamais, ils fomentaient déjà leur plan pour asséner une bonne fois pour toutes, le coup de grâce final et fatal, (dont nous vivons aujourd’hui, les conséquences et le désastre), à tous les Etats souverains européens, et la France particulièrement, puisqu’elle ne répondait plus du tout à leur vision globaliste. Pays riche, pays qui avait un système social des plus performants au monde, le premier d’après le classement de l’OMS. Rétrogradé aujourd’hui après la casse perpétrée par Sarkozy, Hollande et Macron !
                                Au départ, ces « gens-là » n’étaient pas pressés, ils prenaient leur temps. Cette « levure » pour faire monter le gâteau globaliste, et la destruction des Etats, a été semée lentement mais sûrement, avec la ferme intention de fermer les écoutilles, une fois le système bouclé, avec comme sous-marin un Mitterrand embarqué dans l’aventure, garant de nous coller Maastricht et Schengen. Ses successeurs ont terminé le travail commencé.
                                Le programme qui nous est proposé au jour d’aujourd’hui, est clair : DESTRUCTION DE L’ETAT SOUVERAIN et PRIVATISATION TOTALE. Après Mitterrand, nous avons eu le binôme JUPPE/CHIRAC avec les lois sur les retraites, la Sécu, puis de larges pans et d’entames de l’EDF, La Poste et Télécommunications, la SNCF, etc. avec Sarkozy, Hollande.
                                Macron, lui est bien plus pressé que ses prédécesseurs, car « ils veulent aller le plus vite possible » devant la contestation qui se lève partout en France, et dans le monde aussi. Depuis le référendum 2005, ils se sont aperçus qu’ils ne peuvent plus finasser et faire passer silencieusement leurs lois félones sans que le peuple ne se dresse devant eux.
                                Le système capitaliste tel qu’il se présentait jusqu’en 1973 ne leur convenant plus, il a fallu qu’ils le transforment en système encore plus monstrueux, pour l’asservissement des populations. Nous ne pouvons pas accepter cela, et les « gilets jaunes », je reviens à eux, sont là pour le prouver.


                              • Balkanicus 28 novembre 2018 13:08

                                @Nicole Cheverney

                                On est d accord !

                                Et une frontiere, ce n est pas mauvais, au contraire meme

                                Et une nation sans frontiere, c est comme une maison sans porte

                                Chacun peut rentrer et se servir comme il veut .... ca n arrange que les voleurs.....

                                La loi de 1973 est un vol sur papier ! Comme plein d autre qui ont suivit

                                Le dernier en date et d importance, c est alstom, qui en plus du vol d un fleuron industrielle et de son savoir faire, met en reel danger la nation Car dorenavent la maintenance des generatrice arabelle des centrales nucleaire est dans des mains etrangeres Cela concerne egalement les porte avions nucleaire et surement les sous marin . Donc la disuation nucleaire


                              • Emohtaryp Emohtaryp 28 novembre 2018 13:04

                                L’Europe c’est la paix.... smiley

                                Ah oui ? en soutenant les néo-nazis de Kiev ????

                                Non, l’Europe, c’est surtout la PAIE pour une poignée de parasites, à l’image du mafieux blanchisseur alcoolo JC Drunker qui titube du côté ou il va se vautrer....

                                FREXIT, vite...


                                • pasglop 28 novembre 2018 13:58

                                  @ l’auteur
                                  Je pense que vous mesurez mal, si on en croit l’article, à quel point l’EU telle qu’elle existe est rejetée aujourd’hui.
                                  Si le comportement de certains « europhiles » vous inquiète, que dire de celui de certains « eurolâtres » ?
                                  La convergence fiscale, sociale et politique a été le hochet permettant de faire émerger ce que l’UE est devenue aujourd’hui : un monstre bureaucratique froid et distant, aveugle et sourd et investi de pouvoirs tels qu’ils la mettent hors de portée de ses citoyens.
                                  Et en même temps, le point de fixation désigné par les politiques nationaux pour justifier toutes leurs contradictions et renoncements, sans parler de son inféodation humiliante à l’Ouest.
                                  Le pire ennemi de l’UE, ce sont ses propres thuriféraires.


                                  • aliante 28 novembre 2018 14:57

                                    c’est pour ça que l’ex ministre de l’économie de schroder a dit que l’Allemagne a gagné plus dans l’Ue qu’en menant deux guerres mondiales financièrement parlant
                                    en ruinant France Espagne ,Italie ,Grece et e exploitant les pays de l’Est
                                    l’Ue ça ressemble plus à l’Empire Allemand qu’à un projet europeen


                                    • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 2018 14:59

                                      Il est grand temps de tirer la chasse d’eau sur cette Europe qui flotte dans les toilettes , ça chlingue grave ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès