• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Face à la crise, le dos au mur et la tête dans le sable

Face à la crise, le dos au mur et la tête dans le sable

"Face à la crise" est le titre qui a été choisi pour l’émission télé qui offrira ce soir une tribune au chef de l’Etat. Mais comment faire face à la crise lorsqu’on a liquidé soi-même les moyens financiers d’y faire face en accordant un gros cadeau fiscal aux riches en début de mandat ? Apaiser, le temps d’un exercice d’avocat-comédien, l’inquiétude des français ne fera pas disparaître la réalité quotidienne de ces derniers qui chaque jour perdent plus alors que Sarkozy leur avait promis le contraire : de "gagner plus".

Le 5 février, Nicolas Dupont-Aignan publiait un article sur Agoravox qui commençait par ces mots : "Dans les périodes de crise on reconnaît la valeur des dirigeants à leur capacité à prendre en compte la nouvelle donne et donc à ne pas hésiter, autant que nécessaire, à changer à la fois de rythme et de cap". Le député de l’Essonne montre du doigt le premier ministre François Fillon qui déclare qu’il serait dangereux de changer de cap. Une petite phrase qui n’est pas sans rappeler celle de Fabius en son temps : "On ne change pas une équipe qui gagne". Et pour cause, Fillon ne veut pas perdre son poste.

Mais cette déclaration est aussi à rapprocher des propos récents de Sarkozy pour qui il n’existe aucune alternative à sa politique et qui écoute mais, selon ses propres dires, "ne tient pas compte". Et, en effet, le président n’a jamais daigné prêter l’oreille aux manifestations de mécontentement préférant les railler devant un public de rieurs gagnés à sa cause par un sarcastique "Désormais quand il y a une grève, plus personne ne s’en aperçoit  !" Si par malheur on s’en aperçoit, il limoge à tour de bras quelques hauts responsables quelles soient leurs qualités par ailleurs. Le recoupement de ces petites phrases montre bien le caractère autiste, sectaire et hémiplégique de la vision et de l’action gouvernementales.

La France comme elle va...

A l’approche de l’intervention télévisuelle du président, qui a donné davantage l’image d’un chef de parti ces temps derniers, la cote de Sarkozy a chuté de 5 points en un mois pour se situer à 55 %. 55%, c’est aussi le taux de progression sur 6 ans du nombre de gardes à vue en France selon le quotidien Le Monde dans un article nommé "La France en garde à vue". Le journal émaille son propos de témoignages de simples gens et de journalistes interpellés sans ménagement et gardés à vue dans des conditions humiliantes et dégradantes : l’exemple donné de la couverture couverte d’excréments est assez honteux pour un pays comme la France. Comme est indigne la non prise en compte des conditions de plus en plus détériorées d’un certain nombre de catégories de Français : les petits retraités dont le minimum vieillesse est tombé en-dessous du seuil de pauvreté et qui ne peuvent plus se chauffer ni entretenir leur logement, les détenus qui s’entassent et se suicident, les travailleurs pauvres qui dorment dans leur voiture ou dehors, les jeunes qui n’ont plus d’autres perspective que l’octroi du RSA et l’acceptation des conditions sévères qui vont avec, les Guadeloupéens et Martiniquais qui subissent les prix élevés des produits de consommation courante, et, et et...Il y en a tant ! Mais qu’avons-nous pour réponse ? "J’écoute mais je ne tiens pas compte" ! Ou, version édulcorée et plus hypocrite : je prends en compte l’inquiétude légitime des Français mais il n’y aura aucun changement dans le train des réformes ni changement de cap ni amélioration du pouvoir d’achat.

La grande tromperie du "président du pouvoir d’achat" : 
 
Tout est parti d’un slogan trompeur auquel des ouvriers ont mordu : "Travailler plus pour gagner plus". Outre le caractère "petit comptable" de l’esprit qui a conçu ce slogan simpliste, il y a le bilan : Un an après, l’exonération des heures supplémentaires est un fiasco selon le rapport officiel du gouvernement. Pire, des économistes annoncent que cela a eu pour effet d’accroître le chômage. C’était un slogan comptable en effet, ne gageant que sur l’aspiration des travailleurs à mieux finir le mois mais c’est oublier que le numéraire ne suffit pas. Le niveau de vie, c’est un tout qui englobe aussi bien les conditions de logement que la qualité des soins et le niveau de leur remboursement, la qualité de l’éducation et de la justice. Or, sur tous ces points, il y a régression tant dans l’esprit des réformes que dans les budgets affectés. Les ouvriers qui ont mordu à l’hameçon en sont pour leurs frais ; ils voient leurs conditions de vie se détériorer et portent un regard pessimiste sur l’avenir de leurs enfants, qui vivront sans doute encore moins bien qu’eux. C’est la fin de l’idée de progrès social.

Une politique ne se résume pas à des slogans comptables. Il y a aussi toute la part de l’humain, de la civilisation et des traditions à prendre en considération. Mais, là, Sarkozy crie au "conservatisme" et à l’immobilisme".

La considération n’est décidément pas le point fort de notre président, dont les écarts de langage ne sont que la part émergée. Nous en aurons la preuve encore ce soir où la démagogie prendra le pas sur la pédagogie et sur la prise en considération. Face à la crise mais le dos au mur (car la dette de l’Etat sciemment aggravée n’offre plus de marges de manoeuvre) et la tête dans le sable ("je ne tiens pas compte"). Toutefois, cet exercice qui sera certainement brillant permettra au chef de l’Etat de regagner des points de popularité et cela suffira pour redonner confiance au système qui, loin d’être inquiété par l’idée fallacieuse de "refondation du capitalisme" pas plus que bluffé par des mots aussi vains que "nouveau Bretton Woods" ou "Grenelle" de ceci ou de cela, sortira renforcé et pourra continuer de prospérer sur la misère du peuple.


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • jako jako 5 février 2009 10:57

    Bien vu Taverne, sur que ce soir on va encore avoir une cassette collector smiley


    • Francis, agnotologue JL 5 février 2009 11:10


      " 

      Ron Suskind, un ancien éditorialiste du Wall Street Journal, a rapporté les propos d’un conseiller de George Bush, et son récit a depuis fait le tour du monde : " vous appartenez à la communauté réalité (…) nous sommes un empire maintenant, nous créons notre propre réalité ". C’est l’idée que d’abord vous créez un spectacle médiatique et, qu’ensuite, la réalité le rattrape et prend sa forme. C’est l’histoire des années Bush ." (Naomi Klein)

      En somme, c’est l’application du vieux principes qui veut que, quand on s’est trompé il faut continuer, ça finit par vous donner raison.

      Le problème c’est que Bush s’est planté.

      Sarkozy ne peut pas changer de cap, il perdrait ses soutiens. Il est donc condamné au "ça passe ou ça casse", ou plutôt : "je casse ou je m’casse".


      • La Taverne des Poètes 5 février 2009 12:45

        Alors "casse-toi pov’ con !" smiley


      • viking 5 février 2009 16:01

        1000 euros d’amende pour la Taverne. C’est le prix qu’ a dû payer un contrevenant pour avoir brandi une pancarte où il était écrit « casse toi, pauvre con » sur le parcourt d’un trajet présidentiel.

        Morale de cette histoire le président peut insulter les français mais eux n’ont pas le droit de dire ce qu’il pense du président.



      • Gül 5 février 2009 11:26

        Il me semble que la meilleure des réponses à ce "show" soigneusement orchestré, sera de ne surtout pas le regarder !!!


        • LaEr LaEr 5 février 2009 11:38

          Ha pour ça, pas de problème... Je ne peux pas le supporter plus de 4 secondes, sinon, j’ai envie de tirer sur ma télé (ce qui n’est pas très écologique).

          De toute façon, on peut compter sur les médias français pour nous faire l’echo du grand guide de la nation, avec le bestof dans tous les journaux télévisés, avec commentaires complices et élogieux, et voir même la sortie d’un dvd collector chez TF1-vidéo....

          Les médias colportent partout que les français ont manifesté contre la crise (et surtout pas contre sa majesté), il ne reste plus qu’à persuader les français que Sarko va la combattre sur son beau cheval blanc (plutôt que de remetre en question de sa politique)...



        • Gül 5 février 2009 12:03

          Mais les journaux tv non plus, faut pas les regarder !!! smiley


        • LaEr LaEr 5 février 2009 12:26

          Bien entendu ! ;)


        • herve33 5 février 2009 20:38

          3 chaines qui retransmettent la grande messe de Sarkozy .

          Il serait étonnant que l’audience soit 3 fois supérieure. 





        • LE CHAT LE CHAT 5 février 2009 11:26

          aux guignols , c’est laurence Parisot qui avait été elevée par des autruches et qui s’enterrait la tête dans le sable pour ne pas voir la réalité en face !  smiley


          • Yena-Marre Yena-Marre 5 février 2009 11:30

            Bonjour,
            "Désormais quand il y a une grève, plus personne ne s’en aperçoit  !"

            Désormais quand il parlera je zapperai car pour l’entendre dire qu’il continue la casse , c’est pas la peine que je m’énerve à supporter l’horripilante caricature de président ! 


            • La Taverne des Poètes 5 février 2009 11:30

              En fait, 55 % c’est le nombre de sondés disant ne pas lui faire confiance. Sa cote est à 39 %.

              Je me disais aussi... smiley


              • Yena-Marre Yena-Marre 5 février 2009 11:48

                Résultat d’autant plus savoureux que les sondeurs sont ses amis et que même le Figaro /pravda publie ces bons chiffres. smiley


              • Reinette Reinette 5 février 2009 16:05

                39% selon la police

                5% selon les syndicats


              • LE CHAT LE CHAT 5 février 2009 11:38

                les gens, eux ,constatent la nouvelle "Berezina " de l’économie !  smiley


                • Yena-Marre Yena-Marre 5 février 2009 11:55

                  Berezina ça lui va bien à ce bonapartiste ! On lui souhaite beaucoup de Trafalgar et de waterloo . smiley


                • LE CHAT LE CHAT 5 février 2009 12:32

                  @yenna marre

                  on lui souhaite surtout un St Hélène ! smiley


                • La Taverne des Poètes 5 février 2009 12:43

                  Pour un Bonaparte breton, on dirait la Breizhina.


                • ddacoudre ddacoudre 5 février 2009 13:09

                  bonjour la taverne

                   

                   

                   

                  Le gouvernement toujours fidèle au marketing politique privilégie plus la forme que le fond. C’est ainsi qu’en train (transport populaire) nos ministres se sont rendus à Lyon pour dévoiler leur plan de relance que résume bien un article des échos que je recopie ci-dessous.

                   

                  Une mobilisation nationale urgente. » Pour résister à la crise et tenir le moral des troupes, quelques jours après les plus grandes manifestations depuis la lutte contre le CPE en 2006, François Fillon n’a pas hésité, hier, à filer la métaphore guerrière. A l’issue du Comité interministériel d’aménagement et de compétitivité des territoires (Ciact) convoqué à la préfecture de Lyon, le Premier ministre, entouré d’une vingtaine de membres de son gouvernement, a invité « tous les Français à se serrer les coudes ». A ceux qui attendent un geste sur le pouvoir d’achat des ménages, et donc sur la consommation, il a répété qu’il gardait « le cap », en concentrant son plan de relance sur l’investissement, seule réponse possible « à l’équité et à l’efficacité » réclamée par la rue. Toute autre politique serait même « irresponsable » .

                   

                  Ce qu’il m’importe de commenter est, que son plan constitue, « la seule réponse possible à l’équité et à l’efficacité réclamée par la rue. Toute autre politique serait même irresponsable ».

                   

                  J’avais déjà indiqué que notre président poursuit un but et que rien ne l’en fera dévier (article du 29 01).

                  Ainsi nous retrouvons dans la déclaration de Mr Fillon les propos que nous trouvons chez nos employeurs. Des propos forts justes au demeurant, que connaissent bien tous ceux dont la charge de représenter le personnel d’une entreprise les conduisirent d’aller réclamer en leur nom un augmentation de salaire. C’était toujours cette réponse qui était donné, l’entreprise doit sur tout investir pour préserver les salaires qu’elle vous distribue.

                   

                  Naturellement elle n’est pas fausse, sauf qu’elle se renouvelle tous les ans sans jamais montrer l’équité dont elle est porteuse, si ce n’est son efficacité, que l’on peut mettre en doute avec de juste raison, sinon il n’y aurait jamais de faillites

                   

                  En effet nous entendons ce discours unique depuis la fin des années 1984.

                   

                  Il est séduisant, en période de chômage dont tout le monde attend, 1° de conserver son emploi, 2° d’en trouver un dans une entreprise. Aussi si vous expliquez que vous aller financer l’investissement pour relancer l’économie et donc leur garantie d’emploi, tout le monde vous tombe dans les bras,qui donc osera s’y opposer.

                   

                  Pour tant quand l’on y regarde de plus prêt ce n’est pas si certain.

                  Qui se souvient de Mr Barre alors ministre de transition de la fin des trente glorieuses incitant d’orienter l’investissent dans les entreprises vers la conquête de marché extérieur. Le discourt fut si bien compris que beaucoup d’entre-elles depuis ont investie au point de s’y installer et donc d’avoir un investissement réducteur d’emploi, ce que je l’espère l’on ne me contestera pas. Il est vrai qu’en retour d’autre l’on fait le chemin inverse chez nous.

                  Pourtant au solde nous avons toujours un seuil de chômeur à 2 millions.

                   

                  Voilà donc 26 ans que l’investissement est le lied motive, que ce qui est une évidence, mais qu’il fallut encourager, parce que cela assure la prospérité est présenté comme un plan de relance susceptible d’apporter une solution aux revendications de la rue et de retrouver une équité dans la redistribution de la richesse.

                   

                  Comment peut-on sans avoir le sentiment de prendre les français pour des cons redire toujours cela.

                  Aujourd’hui nous savons que l’investissement est un créateur de monnaie par l’endettement, comme pour les individus, dans une société où la dette assure la croissance, car peu disposent des trésoreries pour cela ou de l’épargne.

                   

                  Ce phénomène qui existe depuis presque toujours, (je me souviens quand je m’opposais aux communistes qui disaient que les investissements et les amortissements étaient des profits cachés) n’a pas été de nature que se sache à nous préserver de cette crise qui repose sur deux éléments conjoncturels interdépendants.

                   

                  Alors pourquoi, parce que un gouvernement sait se vendre en terme d’image, avec toujours la même recette qui fonctionne depuis 99, se montrer, je dis bien se montrer proche des gens, même par l’illusion, l’investissement d’aujourd’hui serait plus efficace pour solutionner une crise que celui qui l’a fait naître.

                  Parce qu’on l’entoure d’une aura médiatique et symbolique que celui de hier qui nous a apporté aussi son lot de difficulté n’avait pas. La différence est dans la communication.

                   

                  L’efficacité d’un tel projet de relance économique exige de diriger l’argent de là ou il se cantonne, pour le diriger vers des activités créatrices d’emplois. Or l’emploi dépend de la consommation en inter dépendance avec les autres pays.

                   

                  Il n’est donc pas plus sot de demander aux entreprises d’augmenter les salaires pour que des unes aux autres elles récupèrent ce que les autres ont distribuer afin d’augmenter leurs chiffres d’affaires dont une parti servira à leur investissement par une capacité d’endettement.

                   

                  Mais elles peuvent faire ce qui nous a conduit dans la crise d’aujourd’hui, le distribuer aux actionnaires pour qu’ils fassent des placement qui réclament encore plus de dividendes et appauvrissent les salaries et des petites et moyenne entreprises, qui de ce fait deviennent un risque (subprimes) pour les banques, que quelques malins ont titrisés d’en infimes parties présentes dans presque tous le marché des titres qui sert de monnaie d’échange entres les banques.

                   

                  Et les investissements du gouvernement n’offre aucune garantie contre cela.

                   

                  Certains diront que des entreprises mourront de ces augmentations, c’est vrai et ceci là toujours été et dans l’absurde si les entreprises pour leur plus grand bonheur n’avaient plus a verser de salaires elles en mourraient aussi faute d’acheteurs.

                   

                  Donc le plan de relance du gouvernement n’est pas un plan économique qui pourrait être équitable en faisant redistribuant de la richesse aux salariés, tout en aidant les entreprises en asphyxie, par la récupération des prélèvements sur salaire. Celles qui se portent bien au secours des autres.

                   

                  C’est seulement un plan politique en direction de la caste du MEDF qui très certainement doit s’en trouver à l’origine, et il ne sera ni plus efficace ni plus équitable. Mais il correspond bien à l’esprit développé par le président, le capitalisme c’est l’effort, le travail et entreprendre.

                  Il y reste donc conforme a son but, car il ne veut plus, depuis qu’il a renoncé à être le président du pouvoir d’achat, on se rappelle (les caisses sont vide), d’inciter les entreprises à cela par l’augmentation des salaires.

                   

                  Un comble quand l’on songe à toutes les masses d’argent qui ont été englouti dans l’aide aux entreprisex et qui par les circuits de répartissions devenus des masses spéculatives.

                  A ’tel point que je me souviens qu’une partie du patronat s’indignait de l’attitude de certaines entreprises d’être des chasseuses de primes

                   

                  S’il veut faire partager l’effort à tous les français en leur demandant de se serrer les coudes, il a un coup médiatique international à faire.

                   

                  Qu’il gèle donc la distribution de dividendes pendant la durée de la crise, craint-il de réduire le taux du livret A, livret par excellence de l’épargne populaire tout aussi utile à l’investissement, si ce n’est plus que les dividendes source de spéculations

                   

                  Et de surcroit il faudrait que les français croient que ce gouvernement à été capable de tirer une analyse profitable de la situation en cours.

                   

                  Il fait ce qu’ils c’est faire de mieux, je l’ai déjà écrit et je me répète, vendre son image dans les JT, et il doit regretter amèrement que ce ne soit que des handballeurs qui aient gagné la coupe du monde.

                   

                  Les gens de mauvaise fois se rappelleront la relance de 1981 avec de juste raison, et imagineront qu’il en serait de même.

                   

                  Il n’auraient pas tout à fait tord si entre temps ils ne s’était rien passé, sauf depuis il y a de l’eau qui est passé sous les ponts et particulièrement la loi du marché, la libre circulation des capitaux, et l’organisation mondiale du commerce, dans lequel sont entrés les pays dit émergents.

                   

                  Il est donc vrai qu’une partie de cette augmentation irait vers l’extérieur, et augmenterait l’endettement, mais quand le président incite à l’augmentation du pouvoir d’achat par le travailler plus plus long temps ne croyez vous pas qu’il en est de même.

                   

                  Mais peut-être que le commerce aurait le souvenir des genres, une augmentation de « droite » reste en France et s’épargne, une augmentation de « gauche » va à l’étranger et s’endette.

                   

                  Ainsi donc le règne sur l’ignorance n’est pas prêt de s’achever et il faut donner à ce gouvernement même si les autres ne s’en sont pas exclus, un accessit.

                   

                  Il aurait indiqué qu’il faisait une relance des bas salaires et des investissement pour commencer une « décroissance » positive, j’aurai corrigé mon regard. Peut-être un jour.

                   cordialement.

                   

                   


                  • Yena-Marre Yena-Marre 5 février 2009 14:17

                    Vous commetaire souligne là l’extrême modernité de l’équipe de bras cassés qui nous ( gouverne )exploite . smiley


                  • ddacoudre ddacoudre 5 février 2009 17:37

                    bonjour yena marre

                    on pourrait intituler mon commentaire comme ton pseudo.

                    cordialement


                  • mac 5 février 2009 13:11

                     Non seulement vous pouvez couper votre télé car ça vous coûte moins cher que de faire la gève, pour exprimer votre mécontentement.Mais vous pouvez aussi suggérer à vos amis d’en faire de même. Un bon mail ça coûte pas cher, d’autant qu’il y a une très bonne caricature à mettre en pièce jointe sur le site d’Agoravox. Une image ça en dit parfois plus long qu’un long discours. On est en démocratie...


                    • cathy30 cathy30 5 février 2009 13:37

                      Gul a raison, grève de la télé ce soir.

                      Imhotep, je pense que les chiffres de cote de popularité pour sarko sont bien plus bas que ceux annoncés, sinon il ne ferait pas barrage dans les villes lors de ses tournées.

                      Quant au gagné plus, sarko a oublié de rajouter lors de sa campagne de dire gagné plus d’heures de travail sans augmentation de salaire. Je bosse dans une collectivité locale et je vous assure que nous sommes durement touchés, nous ne pouvons plus récupérer nos heures supplémentaires, chaque mois de plus en plus de service sont touchés. Je viens d’apprendre ce matin qu’à la mairie de Nimes, le recensement se faisait après le boulot par les agents ayant déjà bossés toute la journée, jusqu’à tard le soir (c’est la deuxième année que ce système est en place).

                      Au lendemain des élections de sarko, tout les gens que je cotoie dans mon boulot avaient voté sarko, à présent plus personne n’a voté pour lui, mais où sont passés ses électeurs, affaire à suivre...


                      • Jean-paul 5 février 2009 14:24

                        WAOUW !! apres la greve du 29 janvier ,la greve de la tele ce soir d’une dizaine de lecteurs d’Agoravox .


                      • mac 5 février 2009 14:43

                         

                        "WAOUW !! apres la greve du 29 janvier ,la greve de la tele ce soir d’une dizaine de lecteurs d’Agoravox ."

                        Avec des raisonnements comme le votre on ne fait rien et on allume sa télé pour écouter la bonne parole.
                        C’est pourtant sans moyens et sur Internet qu’Etienne Chouard est parvenu faire connaître ses idées sur le traité constitutionnel à près d’un million de personnes (sans compter ceux qui se sont transmis son texte par mail).

                        Il y a 20 ou 40 ans les gens parlaient politique entre collègues de travail ou en famille maintenant pourquoi serait-ce la tâche exclusive de la télé et autres médias trop souvent sous la coupe des même personnes ?


                      • Jean-paul 5 février 2009 15:01

                        @mac
                        malheureusement ici il n’y a pas d’idees !!!
                        A moins que faire la greve de la tele soit une idee pour vous.


                      • Cogno2 5 février 2009 15:48

                        Tu crois qu’en regardant la télé tu auras plus d’idée ?
                        Je n’ai plus de télé depuis des années, je pense avoir gagné sur ma santé mentale.


                      • mac 5 février 2009 16:10

                        Il est existe des intellectuels comme Noam Chomsky de renommée mondiale et qui ne manquent pas d’idées (même si ce ne sont pas les votres) qui ne sont pas loin de penser qu’il faut parfois se couper des médias dominants et dominés pour garder un certain discernement. Lire un peu plus de bouquins c’est pas mal non plus.
                        Donc oui ,couper sa télé est un idée comme une autre...


                      • A. Nonyme Trash Titi 5 février 2009 14:39


                        Bande de minab’. Regardez la télé ce soir, ou vous le regretterez !!!


                        VOUS N’ETES PAS DE TAILLE :


                        - Nicolas Sarkozy peut encercler ses ennemis. Tout seul.

                        - Quand Nicolas Sarkozy pisse face au vent le vent change de direction.

                        - Nicolas Sarkozy peut claquer une porte fermée...

                        - Nicolas Sarkozy a déjà compté jusqu’à l’infini. Deux fois.

                        - Certaines personnes portent un pyjama Superman. Superman porte un pyjama Nicolas Sarkozy.

                        - Jésus Christ est né en 1955 avant Nicolas Sarkozy.

                        - Nicolas Sarkozy ne porte pas de montre. Il décide de l’heure qu’il est.

                        - Nicolas Sarkozy peut diviser par zéro..

                        - Dieu a dit : que la lumière soit ! Et Nicolas Sarkozy répondit : On dit s’il vous plaît.

                        - La seule chose qui arrive à la cheville de Nicolas Sarkozy...c’est sa chaussette.

                        - Quand Google ne trouve pas quelque chose il demande à Nicolas Sarkozy.

                        - Nicolas Sarkozy fait pleurer les oignons

                        - Les Suisses ne sont pas neutres ils attendent de savoir de quel coté Nicolas Sarkozy se situe.

                        - Pour certains hommes le testicule gauche est plus large que le testicule droit. Chez Nicolas Sarkozy chaque testicule est plus large que l’autre.

                        - Nicolas Sarkozy sait parler le braille.

                        - Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que Nicolas Sarkozy autorise à survivre.

                        - Nicolas Sarkozy et Superman ont fait un bras de ferle perdant devait mettre son slip par dessus son pantalon.

                        - Un jour au restaurant Nicolas Sarkozy a commandé un steak. Et le steak a obéi.

                        - Nicolas Sarkozy a. un jour avalé un paquet entier de somnifères. Il a cligné des yeux.

                        - Nicolas Sarkozy mesure son pouls sur l’échelle de Richter.

                        - Nicolas Sarkozy connaît la dernière décimale de Pi.

                        - Nicolas Sarkozy peut taguer le mur du son

                        - Quand la tartine de Nicolas Sarkozy tombe la confiture change de côté.

                        - Nicolas Sarkozy est capable de laisser un message avant le bip sonore.

                        - Une larme de Nicolas Sarkozy peut guérir du cancer malheureusement Nicolas Sarkozy ne pleure pas.

                        - Quand Nicolas Sarkozy passe devant un miroir il n’y a pas de reflet : il n’y a qu’un seul Nicolas Sarkozy.

                        - Si Nicolas Sarkozy dort avec une lampe allumée ce n’est pas parce qu’il a peur du noir mais parce que le noir a peur de lui.

                        - Le calendrier de Nicolas Sarkozy passe du 31 mars au 2 avril. ... Personne ne fait de blague à Nicolas Sarkozy

                        Alors ça calme hein !
                         smiley

                        Un peu d’humour ne fait pas de mal...


                        • Nicolas Cavaliere Nicolas Ernandez 5 février 2009 16:56

                          Mais Chuck Norris a déjà fait tout ça, et deux fois plus vite smiley


                        • Francis, agnotologue JL 5 février 2009 15:09

                          Tant que les banquiers feront la loi, la gauche ne sera qu’un faire valoir, un simulacre d’opposition. Il n’y a que deux possibilités : le retour au contrôle démocratique de la monnaie ou la soumission à la finance internationale.

                          Cette crise n’est que l’aspect d’une partie de poker qui se joue entre eux les propriétaires des grandes monnaies du monde.


                          • Reinette Reinette 5 février 2009 16:25

                            La télé (machine à mystifier - définition du dico : abuser de la crédulité de quelqu’un pour s’amuser à ses dépens, tromper en donnant de la réalité une idée séduisante mais fausse), vous méprise à un point que vous ne pouvez même pas imaginer. Elle est fabriquée pas de veules courtisans 
                            Se demander : « Mais qui me parle vraiment du fond de cet écran ? »

                            Le non-dit de la télé est devenu plus important que son misérable dit.

                            (Faire travailler notre mémoire, ressortir les vieilles bandes et rapprocher les séquences pour mettre en lumière les contradictions, les omissions, les répétitions, les tics, les partis pris systématiques. Face à ce média délayé et amnésique (révisionniste à ses heures), il faut concentrer et juxtaposer afin de révéler les principes actifs de la débilitation des masses. )
                            Unissez-vous, vous n’avez rien d’autre à perdre que vos chaînes.


                            • nephilim 5 février 2009 16:31

                              Mais ou sont passés nos sarkolatre ??

                              Une idée Trash  ??


                              • Colure Colure 5 février 2009 17:21

                                Et les sarko-phages ? 
                                Moi, ce soir comme hier, comme demain, grève de télé ... on entend trop de bêtises et ça finit par atteindre gravement le moral.


                              • A. Nonyme Trash Titi 5 février 2009 23:19

                                Pas mieux et je m’en fou !

                                Sarkolatre ? Aaaaah, désolé, je n’ai rien d’une midinette amourachée !


                              • sub_persifl sub_persifl 5 février 2009 18:10

                                Sympa l’article. Une chance pour l’auteur, les trolls sont à côté....

                                un très bon lien de little-big-man
                                http://frogsmoke.com/little-big-man/


                                • maharadh maharadh 5 février 2009 18:55

                                  Je m’insurge contre cet article !

                                  Dans notre parti politique, nous accomplissons ce que nous promettons.
                                  Seuls les imbéciles peuvent croire que
                                  nous ne lutteront pas contre la corruption.
                                  Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous :
                                  L’honnêteté et la transparence sont fondamentales pour atteindre nos idéaux.
                                  Nous démontrerons que c’est une grande stupidité de croire que
                                  les maffias continueront à faire partie du du gouvernement comme par le passé.
                                  Nous assurons, sans l’ombre d’un doute, que
                                  la justice sociale sera le but principal de notre mandat.
                                  Malgré celà, il y a encore des gens stupides qui s’imaginent que
                                  l’on puisse continuer à gouverner
                                  avec les ruses de la vieille politique.
                                  Quand nous assumerons le pouvoir , nous feront tout pour que
                                  soit mis fin aux situations privilégiées et au traffic d’influences
                                  nous ne permettrons d’aucune façon que
                                  nos enfants meurent de faim
                                  nous accomplirons nos desseins même si
                                  les réserves économiques se vident complètement
                                  nous exerceront le pouvoir jusqu’à ce que
                                  vous aurez compris qu’à partir de maintenant
                                  Nous sommes avec Nicolas Sarkosy, la "nouvelle politique".

                                  Prière de lire maintenant en commençant de bas en haut jusqu’au début !


                                  • Krusty Krusty 5 février 2009 23:06

                                    J’adore !!!

                                    Aprés 90 mns de léthargie à écouter d’une oreille une tirade égocentrique, populiste, ridicule et imbécile, voilà qui fait du bien...

                                    Merci...


                                  • A. Nonyme Trash Titi 5 février 2009 23:23

                                    Ooooooooh Krusty ! Là je suis déçu ! Vous qui invitiez par ailleurs à boycotter eul’président et à éteindre la télé vous n’avez pas pu vos empécher... C’est moche.


                                  • Krusty Krusty 6 février 2009 00:00

                                    (Trash Titi) "Vous qui invitiez par ailleurs à boycotter eul’président et à éteindre la télé vous n’avez pas pu vos empécher..."

                                    Ne vous énervez pas aprés la piètre prestation de votre maitre, camarade !!! Je comprends votre déception...

                                    D’autre part, je n’ai jamais invité les citoyens à ne pas regarder votre président parler de ses problèmes d’ego...Celà me semble être un mensonge (guère étonnant) de votre part ...

                                    Vous feriez mieux d’apprécier l’excellent texte de notre amie Maharadh et de méditer sur ce qui vous pousse à autant de médiocrité...

                                    Vous n’êtes pas naît larbin quand même ???


                                  • letuyauteur 5 février 2009 19:40

                                     http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATSOS04404

                                    ce lien montre le nombre de menages pauvres en France . Nous sommes revenus en 1975. 

                                    ’’Mr’’ Sarkozy, ’’Mme’’ Parizozo ,Mr le ministre de l’economie , en bref vous les experts , pourriez vous expliquer ces chiffres a un ignorant ?


                                    • Reinette Reinette 5 février 2009 20:00

                                      LeTuyauteur,

                                      Sans vouloir vous faire de la peine, je crois bien (sûr même) que Sarko, Medef & Co se foutent complètement des pauvres. D’ailleurs plus il y a de pauvres plus ils s’en mettent plein les fouilles.


                                    • Jean-paul 5 février 2009 20:12

                                      @reinette
                                      D’apres votre histoire les syndicats se foutent aussi des pauvres >


                                    • Reinette Reinette 5 février 2009 21:38

                                      TOUT A FAIT !

                                      Par ex. : les magazines syndicaux sont payés par les entreprises, les grosses boites plûtot, avec les messages publicitaires. Donc pas d’indépendance !


                                    • titi 6 février 2009 08:31

                                      Nous sommes passés de 53 000 000 d’habitant en 75 à plus de 60 000 000.
                                      Comparez des chiffres absolus ne permet pas de dire que nous sommes revenus en 75

                                      je précise : il s’agit d’une réponse purement technique...


                                    • Reinette Reinette 5 février 2009 19:45

                                      TRIONS NOS DÉCHETS, RECYCLONS NOS BANQUIERS
                                       


                                      • Kalki Kalki 5 février 2009 23:19

                                        Attaque la banque mondial,
                                        Attaque ta banque et

                                        Brule le fric.


                                      • Kalki Kalki 5 février 2009 23:21

                                        de la Suisse à Monaco
                                        dans tous les paradis fiscaux
                                        les riches protègent leur magot
                                        derrière des comptes à numéro

                                        (refrain)

                                        de Wallstreet à Tokyo
                                        les actionnaires se partagent le gâteau
                                        de Kaboul à Rio
                                        les pauvres aiguisent leurs couteaux

                                        (refrain)

                                        pour réussir le casse
                                        il faut le bon mot de passe
                                        FMI, OMC, G8
                                        sésame mondial, ouvre-toi !

                                        (refrain)

                                        méfie-toi des chiens de gardes
                                        ils sont armés de flingues, de matraques,
                                        ils jubilent quand ils frappent à mort
                                        ceux qui ne sont pas de leur bord

                                        (refrain)

                                        la consommation
                                        c’est le moteur de la machination
                                        le pognon
                                        c’est la clé de l’illusion

                                        (refrain)

                                        pour échapper au capital
                                        quitte ton travail
                                        et rejoins l’armée des fauchés
                                        en quête d’une autre réalité

                                        attaque ta banque
                                        attaque ta banque
                                        et brûle ton fric !

                                         


                                      • ddacoudre ddacoudre 6 février 2009 00:40

                                        bonjour Kali

                                        je découvre tes talents
                                        cordialement.


                                      • Reinette Reinette 5 février 2009 19:55

                                        Rendez-vous ce soir avec Notre Bien Aimé Grand Leader Kim-Il-Sarkozy.

                                        Interro demain sans faute !


                                        • moebius 5 février 2009 20:47

                                           ce soir c’est...pathétique...MOI je, JE et je et JE SAUVE par ci par là et c’est grace a moi. a moi.petit con et continuez à travailler plus pour gagner plus.. et gnin gnin et nous allons faire les réformes que nous aurions du faire il y a trente ans quand tout allait bien ? pour que ça aille mieux maintenant mais c’est débile...c’est n’importe quest ce que donc..Je défend MA politique vous vous rendez compte il défend SA politique ! quoi..démission..Sarko part en couille... c’est dérisoire... du balai...3 ans c’est trop long on ne pourra plus le supporter.. Ce gouvernement bidon ne fera que protéger les plus riches il ne lutte pas contre la crise la crise il en a rien a foutre lui et sa bande de Neuilly


                                          • moebius 5 février 2009 20:48

                                             C’est BIDON c’est un camelot ou un joueur de bonnetau ?


                                            • abdelkader17 5 février 2009 20:49

                                              l’illusioniste et sa pommade libérale miracle vient de nous gratifier d’un numéro de prestidigitation dont lui seule à le secret ,ce qui ne change pas par contre c’est ce parterre de journaliste en extase, attendant sarkozy comme s’il était le messie et qu’il venait de réecrire le capital de Marx.


                                              • abdelkader17 5 février 2009 21:12

                                                Comment un tel pïtre est il arrivé jusqu’a la présidence ?


                                                • A. Nonyme Trash Titi 5 février 2009 23:24

                                                  Réfléchit ! Ahahahahahaha.......


                                                • abdelkader17 5 février 2009 21:52

                                                  Sarkozy "J’ai beaucoup fait pour limiter l’extrême droite"
                                                  bien entendu il à récupérer ses electeurs et ses voix.
                                                  S’il fallait répertorier le nombre de conneries dites en un peu plus d’une heure on pourrait écrire un livre.


                                                  • Yena-Marre Yena-Marre 6 février 2009 07:02

                                                    C’est une erreur de prononciation , il faut comprendre IMITER , non pas limiter . smiley 


                                                  • moebius 5 février 2009 22:13

                                                     c’est lamentable, ça sent la fin de régne... Sarko c’est fini


                                                    • titi 6 février 2009 08:33

                                                      Y en a au moins pour 3 ans...


                                                    • Reinette Reinette 5 février 2009 22:18

                                                      Journalistes et experts sont rangés en ordre de bataille sur les plateaux de télé. LA MACHINE DE GUERRE est plus soudée que jamais : commissaire politique, torche-cul, publi-reportage concocté par les officines de propagande.
                                                      On attend avec impativence les Inénarrables unes siamoises du Point et de L’Express : même lettrage doré adoubant « Le Président ».

                                                      Fabriqué par la médiacratie, ce Président doit sa large victoire au terreau semé par la télé-réalité et la presse people. Ce n’est pas un hasard si son portrait officiel a été photoshopisé par le principal des paparazzi de la Star Ac. C’est sur sur la peste émotionnelle et le culte de la personnalité que le triste sire a basé son succès.

                                                      Deux décennies de télé-poubelle ont habitué les spectateurs à avaler les soupes les plus insipides. Anesthésiés par cette avalanche de divertissements à forte teneur idéologique (culte du fric, du pouvoir, de la compétition, du superficiel...), les cerveaux étaient disponibles. Voilà pourquoi Sarkozy n’a jamais payé pour ses couacs et ses excès.

                                                      Un hit efface l’autre. Il déclare que la France est trop endettée et les Français pas assez ? Personne ne bronche. Il blague au bord d’une piscine à La Réunion : « Je serai un Président comme Louis de Funès dans Le Grand Restaurant, servile avec les puissants, ignoble avec les faibles.  » ? Tout baigne. Ou Rachida Dati en verve off the record : « J’aurai sûrement le ministère de la Réhabilitation des banlieues à coup de karcher.  » ? Ça glisse.
                                                      Les tentations eugénistes du candidat de la rupture ? Pas grave ! C’est Koh-Lanta à tous les étages : leur pays devient une jungle de pacotille où 60 millions de candidats à la survie s’étripent sous l’oeil blasé des caméras.

                                                      FEUQUE !


                                                      • Reinette Reinette 5 février 2009 22:35

                                                        LE SARKOPHAGE, journal d’analyse politique - bimestriel 2 euros
                                                        contre tous les sarkozysmes
                                                        édité par la sarl Les Temps Mauvais

                                                        Si vous ne le trouver pas en kiosque essayez : www.lesarkophage.com

                                                        bonne lecture !


                                                        • moebius 5 février 2009 22:37

                                                          ..c’est un président.."si français" et si classe moyenne pourtant, De Funeste plutot que Bonaparte en fait. Plus one man show que monarchique..Nous avons un président comique et nous n’avons plus envi de rire


                                                          • moebius 5 février 2009 22:39

                                                             j’ai honte pour lui ce soir..un baratineur...3 ans encore


                                                            • Jean-paul 6 février 2009 00:53

                                                              @ moebius
                                                              Sarkozy contre Royal en 2012.
                                                              3ans + 5ans = 8 ans


                                                            • Üriniglirimirnäglü Üriniglirimirnäglü 6 février 2009 03:26

                                                              "Les jeunes et l’UDR"

                                                              Les falsificateurs... (un peu comme le livre du même nom)


                                                              • Pourquoi ??? 6 février 2009 07:06

                                                                Il va y avoir un spectacle plus comique que celui de hier soir, bientôt : il a promis de retourner à Gandrange. Là, je crois qu’on va vraiment rire !


                                                                • Yena-Marre Yena-Marre 6 février 2009 09:22

                                                                  La c’est pas gentil pour le prefet qui sevit là bas . smiley


                                                                • nephilim 6 février 2009 09:49

                                                                  Alors moi sarkopty ; je veux, je souhaite parce que ca me plait et tant pis pour les autres ^^
                                                                  La Guadeloupe, connais pas !! (il parle français ?)
                                                                  l’europe notre belle europe elle est belle avec toutes ces orientations d’économie liberale.
                                                                  Mes copains les patrons ils meritent leur gros salaire puisqu’il travail correctement et pour ceux qui veulent aussi gagner du pognon chez nous en france je retire la TP comme cela je ruine les collectivités (men fout elles sont en majorité de gauche) et dans le même temps je vous fait economiser 8 M d’euro que les petites gens paieront puisque je leurs ai dit que grace à cela on créera de l’emploi (les cons !!!).
                                                                  Il faut arreter avec les paradis fiscaux je m’engage à intervenir fortement mais bon c’est juste pour vous faire croire que je suis solidaire.
                                                                  gandrange !! mais j’ai tenue les 3/4 des promesses et pis pas ma faute si ya eu la crise pas ma faute à moi si le repreneur ne pouvait plus reprendre ralalalalala z’êtes pas coool
                                                                  En résumé toi le francais de base (enfin tres loin de mon salaire quoi) tu vas continuer à entendre mes mensonges jusqu’au moment ou tu seras tellement dans la merde que t’auras meme plus le courage de venir m’emmerder............. alors casse toi le peuple je me debrouille tres bien tout seul avec mes idées et mes potes

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès