• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Face à une barbarie sans nom… qui en a un, je ne suis pas (...)

Face à une barbarie sans nom… qui en a un, je ne suis pas Charlie

Je ne suis pas Charlie… Je suis comme l’immense majorité de mes compatriotes horrifié par le massacre abominable qui a eu lieu hier en ses murs… mais je ne suis pas Charlie. J’ai la plus grande compassion pour les malheureuses victimes, dessinateurs, journalistes, employés ou policiers et pour leurs familles foudroyées par l’horreur et le chagrin… mais je ne suis pas Charlie. Je crois, je sais que la France doit se réveiller, faire front et se dresser, la plus unie possible face à une pareille barbarie… mais je ne suis pas Charlie.

Je ne suis pas Charlie, parce que je n’ai jamais aimé ce journal manichéen, dégoulinant de moraline de « gôche », vulgaire, méprisant des opinions qui n’étaient pas les siennes, et le plus souvent provocateur à seule fin de faire le « buzz » et de vendre du papier. Je ne suis pas Charlie, parce que je réprouve une ligne éditoriale qui tire depuis toujours à la Grosse Bertha du rire gras et ordurier sur les convictions religieuses des chrétiens ou des musulmans, qui ridiculise ou offense gratuitement leurs convictions les plus profondes, tout en épargnant totalement la troisième Religion du Livre, allant pour ce faire jusqu’à licencier l’un de ses pères fondateurs, Siné, pour une simple allusion dérisoire, lors de la conversion du fils Sarkozy au judaïsme. Je ne suis pas Charlie, parce que je n’aimais pas et que je n’aime toujours pas Charlie Hebdo.

Je ne suis pas Charlie parce que je réprouve totalement cette tendance de notre époque « médiatico-bienpensante », consternante et simpliste jusqu’à en devenir obscène, qui consiste systématiquement à « faire de l’évènement télé », des « images » de tout… et de rien. A déposer des gerbes de fleurs ou des bougies, à arborer des pins aux « messages » débilissimes ou des rubans à la boutonnière, à organiser des marches blanches ou des manifestations de « solidarité », des commémorations, des « jours de  », des Téléthon, des Concert des Enfoirés, des grand-messes de compassion et de générosité ostentatoires et pour bonne partie factices, cela à la moindre occasion, de la plus terrible à la plus anecdotique. A interroger, à filmer et passer sur tous les médias des entrevues dérisoires, totalement vides de sens ou d’information, de mères éplorées, de frères incrédules, de neveux en colère, de voisins de palier ou de commerçants de proximité qui n’ont rien à dire, ne savent rien, mais se précipiteront bientôt chez eux pour se « voir à la télé », non sans appeler les copains au téléphone pour les prévenir qu’ils ont eu, les veinards, leur petite minute de célébrité. Je ne suis pas Charlie parce que je conchie ce relativisme indécent, ce confusionnisme permanent, ce simplisme manichéen, ce voyeurisme abject. Je ne suis pas Charlie, parce que je sais, contrairement à ce que répètent en boucle nos perroquets médiatiques, trop contents au fond de pouvoir utiliser ce drame abominable pour redorer le blason sérieusement terni d’une caste journalistique totalement vendue au politiquement correct, que ce massacre n’est pas une attaque contre la « liberté de la presse » : c’est une expédition punitive, une exécution pour le seul et unique délit de blasphème à l’égard de la religion musulmane et de son Prophète. Les déclarations filmées des deux tueurs après leur sinistre besogne le prouvent sans contestation possible. Je ne suis pas Charlie, parce que je sais que ce n’est pas avec des slogans simplistes et de la « com » à deux balles qu’on condamne puis qu’on affronte une des pires menaces de notre temps. Je ne suis pas Charlie, parce que je méprise au plus haut point la plupart de ces Jean Moulin de bastringue, télés, radios, journaux, sites internet ou simples péquins, qui se drapent dans des costumes de résistants face à l’obscurantisme, costumes infiniment trop grands pour eux, en arborant un logo « je suis Charlie  » à leur boutonnière ou sur leur page Facebook, même si je sais que certains de ces péquins, malheureusement peu lucides, aveuglés par l’horreur de l’évènement et le manichéisme de notre époque, le font en toute sincérité. Je ne suis pas Charlie enfin parce que je me refuse à jamais de faire partie de ces pathétiques « Mutins de Panurge » que dénonçait, ridiculisait à raison le regretté Philippe Muray.

Je ne suis pas Charlie parce que les victimes du massacre barbare qui s’est produit ce mercredi ne sont pas « des héros » comme l’a pathétiquement, « médiatiquement » affirmé François Hollande dans son intervention d’hier soir. Ce ne sont que les malheureux martyrs, qui avaient été précédés de beaucoup d’autres et qui seront hélas suivis de bien plus encore, en France, en Algérie, en Afghanistan, en Syrie, au Pakistan, au Mali et un peu partout à travers le monde, d’une barbarie sans nom… qui en a pourtant un : le fondamentalisme musulman.

Marc LEROY – La Plume à Gratter


Moyenne des avis sur cet article :  3.76/5   (187 votes)




Réagissez à l'article

224 réactions à cet article    


  • rocla+ rocla+ 8 janvier 2015 18:26

    Je ne suis pas Charlie non plus . 


    Ni pour ni contre les religions , ni pour ni contre toutes sortes de ce genre de
    conneries . 

    La finesse et l’ esprit de l’ humour ne sont crédibles que lorsque les «  blagues  »
    sont variées . 


    De plus le mouton de panurgisme ne m’ a jamais attiré .

    Croire qu’ il y a liberté d’ expression dans la vraie vie et  dans la vie virtuelle 
    revient à croire aux mêmes sornettes débitées dans les religions . 

    Ne prendez pas les gens pour des cons SVP .


    • rocla+ rocla+ 9 janvier 2015 08:34

      Lire des biographies informe :


      Je viens de lire Professeur Choron , vers la fin on voit ceci :

      En 2014, Sylvia Lebègue, la dernière compagne du professeur Choron, publie ses mémoires dans un livre intitulé Choron et moi9. Elle y décrit un homme violent, qui l’a battue et humiliée. Elle a aussi été contrainte de se prostituer pour subvenir aux besoins du couple.

      C ’est vrai , j’ ai ri à ses facéties à Choron ,  c ’est fastoche de dire 
      tous les autres c ’est des cons  , dans ce cas il fallut l’ être moins .

    • bourrico6 9 janvier 2015 11:44

      Encore un qui n’attends pas que les cadavres refroidissent pour venir leur chier dessus.


    • rocla+ rocla+ 9 janvier 2015 19:51

      Bonsoir Monsieur Bourricot , 


      Peut-être votre épouse fait le tapin pour subvenir aux besoins de votre 
      ménage ?

    • Homme de Boutx Homme de Boutx 8 janvier 2015 18:28

      Donnez leur raison et ce sera bientôt tous les fondamentalistes de toutes les religions qui vous réduiront à l’état de loque, s’ils vous accordent le droit de vivre !

      JE SUIS CHARLIE


      • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 8 janvier 2015 20:51

        @ Homme de Boutx

        Si vous avez tiré comme conclusion, à la lecture de ce texte, que je donnais raison à ces assassins, c’est à en pleurer... je ne peux pas dire grand chose de plus en restant poli.

        Bonne année quand même...

        Marc LEROY - La Plume à Gratter


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 9 janvier 2015 12:59

        Homme de Boutx, Vous avez raison, ne vous en faites pas.
        Ils sont devenus fous.

        أنت أيضا، وكنت تشارلي

        ça ne veut pas dire Allahou achbar, bande de con, ça veut dire, moi aussi je suis Charlie.
        Cet article paranoïaque marque en effet la victoire du fondamentalisme : sa généralisation. Bientôt le chaos ?


      • Duke77 Duke77 9 janvier 2015 13:20

        C’est qui les paranos à penser que les extrémistes musulmans avec leur couteau entre les dents nous menacent d’avantage que les agences gouvernementales qui organisent des révolutions colorées pour renverser des dirigeant concurrents et des opérations stay behind type réseau gladio, ces réseaux de l’OTAN qui s’allièrent dans certains pays à des groupes terroristes d’extrême droite, avec des conséquences particulièrement tragiques : https://www.youtube.com/watch?v=nz5Kf0kNauw


        Ca vient encore de se produire avec l’Ukraine dont les fachos neo-nazis sont soutenu par NOS gouvernements, comme les chefs des fous d’Allah (DAESH- AL QUAIDA -ISIS) avec qui John Mc Cain est toujours fourré étrangement : http://www.voltairenet.org/article185968.html

        informez-vous bordel au lieu de laisser les autres penser à votre place !

      • zic_quili 9 janvier 2015 13:37

        @Aguera

        Je ne comprends pas votre message.

        L’auteur du billet condamne le massacre, bien sur, mais il veut simplement souligner les choses suivantes :

        - L’auteur n’aime pas Charlie Hebdo et, par exemple, leur propension a choquer les catholiques et les musulmans avec des dessins sans pitie pour leur foi, alors que Sine s’est fait virer quand il s’est « attaque » au judaisme. Remarque sensee, non ? Dans tous les cas, il exprime son opinion, rien a redire.

        - Il insiste en expliquant tres clairement que faire de Charlie Hebdo l’exemple de la liberte de la presse peut etre vu comme une belle exageration, voire une usurpation.

        - Recuperer ce massacre atroce et faire de ce gouvernement le chantre de la liberte de la presse/de parole, vu leur position sur certains comiques et « penseurs » (qu’on aime ou pas - la n’est pas la question), cela peut etre vu, a bon escient, comme difficilement supportable par certains.

        - Parler de morts comme de heros, c’est deplace et malsain, voire populiste/manipulateur quand on sait l’emotion generee. Ils sont des victimes d’un acte odieux, en rien des heros. Que l’on adore ces personnes ou qu’on les deteste ne change rien, elles sont des pauvres victimes d’assassins imbeciles.

        - Le « Je suis Charlie » qui soude les gens en un seul etre unanimement horrifie et scandalise, c’est tres bien, mais ca ne prend pas beaucoup d’efforts non plus. C’est meme bien superficiel et permet de se ranger au placard d’autant plus vite ensuite. 

        Alors pourquoi votre indignation ?

      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 9 janvier 2015 13:53

        En effet vous ne comprenez pas. C’est pourtant, simple, je suis Charlie ! J’irai manifester en tant que Charlie. Vous pouvez toujours penser que c’est du flan si ça vous dérange, et que je ne le suis qu’aujour’dhui par ce que j’ai la trouille ? En effet j’ai la trouille, depuis longtemps et pour des raisons sur lesquelles ce n’est ni le moment ni le lieu de ’étaler, l’heure était au rassemblement. On le comprend ou non, on n’oblige personne, on n’exclue personne. Ces gens veulent la guerre, opposons-leur l’union (je merde sur ce con de solcialo qui voulait exclure le FN).

        Oui, « Je suis Charlie » n’est qu’une façon anonyme et commune de dire : « quoiqu’on pense et qui qu’on soit on condamne cet acte et ses auteur. ». C’est pourquoi je l’ai écrit en arabe. Un message est universel ou diviseur. « Je ne suis pas Charlie », c’est évidemment la volonté de se dissocier, donc de diviser.
        Exactement le but des terroristes. B


      • Pere Plexe Pere Plexe 9 janvier 2015 19:37

        En fait je crois que c’est plutôt mieux que certains posteurs qui sévissent ici refusent « d’être Charlie ».

        Charlie ne s’en portera que mieux !
        ...soulagé du poids des racistes et autres chantres de la haine et de la beaufitude.
        Cabu Wolinski et les autres ne méritent pas d’avoir des types porteurs d’idées qu’ils ont combattus se revendiquant être des leurs.

      • rocla+ rocla+ 9 janvier 2015 19:48

        Bêle mouton bêle .


      • Homme de Boutx Homme de Boutx 9 janvier 2015 22:33

        Désolé de vous avoir un peu fâché, mais je cherche désespérément dans votre discours quelque chose de constructif ;

        Mais en espérant de tout mon cœur que cette nouvelle année le sera... ça fait 15 ans que j’espère entrer dans le troisième millénaire

        Cordialement

        CHARLIE DeBoutx


      • Yohan Yohan 8 janvier 2015 18:34

        Je ne suis pas Charlie. Les vrais intégristes sont qui excluent 30% des français de leur manifestation hypocrite. Qui est responsable de la montée des intégrismes sinon ceux-là mêmes qui vont défiler samedi, UMPS réunie ? . 


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 janvier 2015 12:55

          Ne pas manifester avec l’UMPS est un honneur, mieux, c’est un devoir


        • Duke77 Duke77 9 janvier 2015 13:39

          Pour un peu, on nous ferait croire que c’est « juste » d’envoyer des bombes et réduire à néant la Libye, qui était le pays le plus prospère d’Afrique sous Kadhafi , de s’attaquer ensuite à la Syrie etc. Avec toujours le même prétexte de renverser un dictateur qui est pourtant soutenu par son peuple. Idem à l’Est : on diabolise Poutine qui a remonté la situation de son pays laminé après le passage de l’alcoolique Eltsine. On nous arrose de media mensonges au sujet de l’Ukraine où l’europe soutient des nazis pour évincer l’influence russe. On attend toujours le résultat des boîtes noires pour l’avion abattu. Résultat dont on aura jamais de nouvelles puisqu’elles demontreraient que ce ne sont pas les pro-russes qui ont abattu l’avion mais des avion de chasse ukrainien pro-OTAN...


          Evidemment qu’il y a des fanatiques Islamistes mais ce sont nos dirigeants qui les rendent puissant en les armant et en les soutenant pour renverser des dirigeants anti-OTAN : http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=206688&cid=86&fromval=1
          Evidemment que c’est malheureux une tuerie pareil mais à qui profite-t-elle finalement ? Pas au musulmans, ni même aux fous d’Allah car les caricatures de Mahomet ont été diffusées partout jusqu’en russie à la suite de cet évènement. Ils leur ont fait un sacré coup de pub… Et finalement, après le succès de la tournée de Dieudonné début 2014 et qui a rempli le Zenith juste un an après qu’on lui ait interdit, le soutient des palestiniens cet été et la reconnaissance de la Palestine par l’assemblée nationale il y a quelques semaines, cet attentat tombe à point nommé pour renverser l’attitude des français et les braquer contre les musulmans. Ceux qui font la guerre dans le proche orient vont avoir un soutient renforcé grâce à cet histoire… On nous roule dans la farine. C’est abject.

        • Yohan Yohan 8 janvier 2015 18:38

          A croire que la compassion s’achète chez Leader Price. Les Mérah en puissance dans nos banlieues sont tordus de rire. Ils voient déjà qu’ils ne se passera rien après le défilé, chacun rentrera chez soi et tout recommencera comme si de rien n’était et eux continueront à se fourbir en kalachnikov en toute impunité


          • Yohan Yohan 8 janvier 2015 18:40

            Plume à gratter, excellent billet. Merci (bien seul parmi les débilités qu’on peut lire ici)


            • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 8 janvier 2015 20:52

              @ Merci Yohan, et tous mes voeux pour 2015 !

              Amitiés

              Marc LEROY - La Plume à Gratter


            • Alphonse Dé 8 janvier 2015 21:16

              Heuu.. tu y vas fort, je trouve qu’il y a pas mal de bonnes réactions à l’événement d’hier, et qu’en règle générale les articles ont du corps et de l’esprit.
              Compare avec Contrepoints... Il n’est pas rare d’y lire des lignes pondus par des écervelés.


            • Nevets479 Nevets479 9 janvier 2015 13:09

              J’approuve Yohan et l’article, mais tellement !


            • francesca2 francesca2 8 janvier 2015 18:49

              Excellent. Merci.


              • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 8 janvier 2015 21:26

                @ Merci à vous aussi francesca2

                Ps : vous êtes bien jolie sur la photo ! Ca donne sacrément envie... de voir le reste, et d’être une coquille Saint Jacques... pour pouvoir être à vos pieds ! smiley

                Ah, Botticelli... C’est tout de même autre chose que MacCarty et son gode vert géant !

                Amitiés et tous mes voeux pour 2015


              • alinea alinea 8 janvier 2015 23:52

                Merci sampiero !! smiley
                 Je voulais dire à l’auteur, que je ne suis pas Charlie non plus, parce qu’ils n’ont pas su s’arrêter, parce qu’ils se sont laissé récupérer par le fric, le monde ambiant ; parce que, ce qu’ils étaient il y a quarante ans, et plus, était bien à cette époque, mais ils ont tiré sur la corde ; ils conspuaient les pauvres, l’Islam et pas le pouvoir !! Jamais le pouvoir !


              • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 00:39


                Il ne faut jamais désespérer de rien, ni de personne : Sampiero aime apparemment Bireli Lagrène, le génie de la guitare manouche, digne héritier de Django, à qui il avait d’ailleurs consacré un disque hommage mémorable, « Routes to Django - Live at the Krokodil » à tout juste... 14 ans ! Bireli, un type adorable, et l’un de nos plus grands musiciens vivants. Sampiero, il vous sera beaucoup pardonné pour cette bonne action là !

                Et j’en remets une (sublime) couche avec le même et le Rosenberg Trio :

                https://www.youtube.com/watch?v=IkOfKmGWdnU



              • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 01:35

                @ Alinea

                Merci Alinea ! J’étais jusqu’à présent passé à côté de ce petit bijou... qui fera sans nul doute partie de la sélection musicale de La Plume ce dimanche !

                Amitiés et bonne année 2015 !


              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 8 janvier 2015 19:03

                Effectivement, on peut trouver ridicule voire obscène la réaction de tous ceux qui se sont mis à arborer « Je suis Charlie ». Effectivement, Charlie était un journal contestable, très provocateur et un brin scatologique. On y trouvait pourtant les articles d’oncle Bernard qui n’étaient pas du même tonneau. Mais je constate que ce n’est pas un commando de chrétiens horrifiés qui a massacré la rédaction du journal à la kalachnikov...
                "les victimes du massacre barbare qui s’est produit ce mercredi(...)ne sont que les malheureux martyrs, qui avaient été précédés de beaucoup d’autres et qui seront hélas suivis de bien plus encore, en France, en Algérie, en Afghanistan, en Syrie, au Pakistan, au Mali et un peu partout à travers le monde, d’une barbarie sans nom… qui en a pourtant un : le fondamentalisme musulman" écrivez-vous et je suis d’accord avec vous. Il n’en reste pas moins qu’à travers eux, c’est non seulement la liberté de la presse qui est en cause, mais la liberté de penser...


                • antisimpliste antisimpliste 9 janvier 2015 00:26

                  La liberté de la presse n’existait déjà quasiment plus avant le 7 janvier 2015, et la liberté de pensée :
                   Quid de la mise au pilori des anti mariage pour tous ? de la sortie de l’Euro ? de la soumission de nos élites et des médias au CRIF ? la loi Gayssot ?...
                  Quand on y réfléchit, que nous reste-t-il ? « Ferme ta gueule », « travaille », consomme". Et voilà !


                • 1984 9 janvier 2015 13:28

                  Arrêtez de parler de la liberté de la presse bordel !
                  La presse c’est cette machine qui sert à imprimer.
                  Par extension ; Les médias.
                  Les médias français appartiennent à des vendeurs de mort et à des banquiers.
                  Ils sont très libres et très heureux de l’attentat d’hier !
                  Vous devriez parler de liberté des journalistes.
                  Et là, vous constateriez qu’ils n’en ont aucune et d’ailleurs, pour la plupart, ils adorent leur laisse !


                • caramico 11 janvier 2015 10:42

                  Tout à fait d’accord


                • Gnostic Gnostic 8 janvier 2015 19:06

                  Tiens revoilà la plume

                   smiley

                   

                  Va-t-elle participer à son article cette fois parce que dans son dernier article c’était l’indifférence totale ?

                   smiley

                   

                  Moi aussi j’ai chougné, pleuré, chialé CHARLIE pour qu’ils reviennent ....

                   

                  Hier, j’ai brulé des bougies, j’ai brandi mon stylo (a dessiner), j’ai participé à une marche blanche ..

                   

                  Ce soir je vais à un rassemblement républicain

                   

                  Demain ce sera un attroupement citoyen

                   

                  Je suis CHARLIE

                   

                  Euh non qu’est-ce que je raconte comme conneries

                   

                  Je suis CHARLOT

                   

                  Poil aux bobos !

                   smiley


                  • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 8 janvier 2015 20:55

                    @ toujours aussi taquin... et exigeant, le Gnostic ! smiley

                    Je suis là, je suis là...

                    Bonne année ! Amitiés

                    Marc LEROY - La Plume à Gratter


                  • esote esote 8 janvier 2015 19:13

                    Ouf ! Ca fait du bien. Enfin un peu d’air frais. De recul, d’analyse objective de la réalité et d’interprétation de ce qui, au fond, est à l’oeuvre. J’ai passé ma journée au boulot, entouré de moutons bêlant « Je suis Charlie » en mode mental automatique . L’impression d’être entouré de zombis, de robots abrutis par trop de pub de shampoings et gavés de dinde au marrons. Individus sans mémoire, qui, tels des poissons rouges, ont déjà oublié les grandes manipulations médiatiques de ces dernières années et leurs conséquences tragiques pour des nations entières, des massacres d’innocents innombrables au nom de cyniques intérêts particuliers. Capable de reproduire, pour l’éternité, les mêmes erreurs, au nom d’une sorte d’exceptionnalisme occidental au rabais...

                    Je mourais d’envie, là encore de leur crier « pas en mon nom ! » ou alors « Réveillez- vous ! ». Mais, à quoi bon. Ils sont si nombreux, si stupides...si dangereux, aussi, dans leur aveuglement volontaire...

                    Je me reconnais dans chacun de vos mots car, comme vous, disons après Cavanna, j’ai toujours trouvé Charlie un peu suspect d’imposture, dans sa « rébellion en carton »... Jusqu’à l’éviction de Siné qui envoyait un signal clair de soumission à la communauté dont le nom m’échappe... Non. Vraiment. Je n’ai, depuis lors, jamais plus apprécié ce journal. N’ayant vu aucun « humour » dans les caricatures du Prophète qui ont réussi le tour de force de transformer ce torchon mièvre en icône de la « liberté de la presse ». Un comble ! Liberté à géométrie variable, oui !

                    De plus, voir un gouvernement qui a instrumentalisé le Conseil d’Etat pour interdire à un humoriste de se produire, venir tenter de redorer à bon compte son blason sur le terrain de la liberté d’expression, en exploitant cyniquement ce fait-divers, ça me fout la gerbe

                    Enfin, et afin que les choses soient claires, tout comme vous, je suis évidement très triste du sort des douze malheureuses victimes, et -faut-il le dire ?- ne cautionne en rien les raisons de ceux- quels qu’ils soient- qui ont perpétré ou commandité ce massacre.

                    Merci et encore bravo pour votre article.


                    • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 8 janvier 2015 20:48


                      @ Esote

                      bonjour Esote et merci de vos compliments qui me vont droit au cœur. Ce que vous dites sur la responsabilité de l’ « occident » dans toute cette histoire ne peut qu’emporter mon assentiment ! D’ailleurs, je me suis rendu compte que j’avais omis d’aborder ce sujet, et j’ai donc parmi d’autres petites modifications mineures, ajouté ce passage dans le texte diffusé sur La Plume :

                      Je ne suis pas Charlie, parce que je sais que ce n’est pas avec des slogans simplistes et de la « com » à deux balles qu’on condamne puis qu’on affronte une des pires menaces de notre temps. Menace que nos deux derniers présidents ont d’ailleurs, avec une irresponsabilité criminelle dont il faudra bien qu’un jour ils aient à rendre compte, copieusement, méthodiquement encouragée, nourrie, financée et armée à l’occasion de leur folles aventures ou politiques en Afghanistan, en Libye, en Syrie ou au Mali.

                      Malheureusement, j’avais déjà proposé la première version à Agoravox pour publication... Et je ne peux substituer la version finale à celle qui est en ligne ici. La version finale de ce texte est donc ici :

                      http://www.laplumeagratter.fr/2015/01/08/face-a-une-barbarie-sans-nom-qui-en-a-un-je-ne-suis-pas-charlie/

                      Concernant la communauté dont vous avez oublié le nom et qui exerce un continuel chantage à l’antisémitisme, j’avais hier proposé un autre texte à Agoravox : Pour en finir (enfin !) avec l’antisémitisme

                      Sujet trop brûlant ? Il n’a pour l’heure en tout cas pas été publié sur l’agora. Vous pouvez le lire ici :

                      http://www.laplumeagratter.fr/2015/01/07/pour-en-finir-enfin-avec-lantisemitisme/

                      Je pense qu’il devrait vous intéresser !

                      Amitiés et encore merci de votre soutien et de vos compliments !

                      Marc LEROY - La Plume à Gratter

                      PS : et meilleurs vœux, ainsi qu’à les « agoranautes », pour cette année 2015 qui s’annonce compliquée !


                    • Reality 9 janvier 2015 11:29

                      Il existe encore en ce monde des âmes lucides et clairvoyantes ?... j’érige, de ce pas, une statue en votre nom Cher Monsieur ! Vous êtes l’honneur !


                    • Garance 8 janvier 2015 20:00

                      Moi non plus je ne suis pas Charlie


                      Je déplore la mort de ces hommes et de cette femme mais ne deviendrais pas Charlie pour autant

                      Voir Hollande tel une hyène aller sentir le sang encore frais des victimes dans l’espoir que cela va lui faire regagner quelques pourcentages dans les sondages m’en empêche

                      Quand aux 2 pourris qui cavalent encore ; leur sort est scellé : les morts ne parlent pas

                      • rocla+ rocla+ 8 janvier 2015 20:32

                        Toi c’ est pas pareil tu es pas Charlie , t’ es Charlot .


                        • rocla+ rocla+ 8 janvier 2015 20:47

                          20h32 Pour Monsieur Sampiéro .


                          Bien sûr .

                          • Yohan Yohan 8 janvier 2015 21:05

                            j’ai appris que Jeannette Bougrab partageait l’édredon avec Charb, ce malgré la divergence de leurs opinions politiques. Charb se croyait à l’abri d’un gros problème, « ils n’oseront pas aller jusque là » pensait-il, croyant peut-être que son soutien à la cause palestinienne et à l’anti racisme lui vaudrait bouclier. C’est méconnaître le niveau zéro de la réflexion politique comme d’ailleurs théologique chez ces gens là. Charb était un idéaliste et les idéalistes périssent souvent les premiers....de mains des gens qu’ils ont choyé.


                            • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 8 janvier 2015 23:52

                              Les cons, ça ose tout ! C’est même à ça qu’on les reconnait, disait Audiard !


                            • JL JL 9 janvier 2015 10:02

                              Hé oui, le corbeau, ça vous fait une belle tête de vainqueur !

                               smiley

                              ’’Charb se croyait à l’abri d’un gros problème, « ils n’oseront pas aller jusque là » pensait-il, croyant peut-être que son soutien à la cause palestinienne et à l’anti racisme lui vaudrait bouclier.’’

                              Très fort le Yohan, qui sait ce que pensait Charb ! Et qui ajoute abruptement : ’’ C’est méconnaître le niveau zéro de la réflexion politique comme d’ailleurs théologique chez ces gens là’’

                              Ce charabia est révélateur,non pas sur le niveau de la réflexion politique - ni même théologique : quelle bêtise ! - de Yohan, mais sur son niveau de réflexion tout court.


                            • rocla+ rocla+ 9 janvier 2015 10:08

                              Charb et son équipe ont tout simplement sous-estimé la portée de leurs dessins . 


                              A l’ arme de humour que l’ on peut interpréter à plusieurs niveaux 
                              a été répondu par  une autre arme qui n’ a qu’ un seul langage .

                            • JL JL 9 janvier 2015 10:15

                              Ce témoignage de Jeannette Bougrab, la compagne de Charb, est un des moments le plus émouvants dans tout ce tintamarre (*) médiatique. Une grande dame.

                              Et aussi, celui qui interpelle le plus, quand elle dit qu’elle est allée dans ces pays stigmatisés, qu’il ne lui est rien arrivé, et qu’aujourd’hui, en France, il y a des policiers qui nous protègent, et qu’on peut y être assassinés simplement parce qu’on dessine dans un journal.

                              Lisez cette phrase au premier degré, sans a priori, est-ce que ça vous parle ?

                              (*) ça change de ces imbéciles, merdocrates ou comiques à la botte pérorant tous dans les télés, affirmant qu’il faut rire de tout, que le rire est sain dans les enterrements : ces gens-là n’ont probablement jamais perdu un être cher, ou alors ils n’ont jamais chéri.


                            • Yohan Yohan 9 janvier 2015 10:23

                              JL. Je sais très bien ce que pensait Charb et ce que disait Charb. Il se trouve que je connais le milieu.C’est d’ailleurs Jeannette Bougrab qui lui a fait prendre consciences du risque, car au début, il était persuadé que ça se limiterait à de l’intimidation.


                            • JL JL 9 janvier 2015 10:54

                              Yohan,

                              toute la nuance se situe dans la nature du risque, dans cette phrase : « ils n’oseront pas aller jusque là  », qui peut dire aujourd’hui qui sont ces ’’Ils’’ ?

                              Je vous rappelle cette autre phrase que j’ai relevé : ’’en France, il y a des policiers qui nous protègent, et on peut y être assassinés simplement parce qu’on dessine dans un journal.’’

                              Soutiendrez vous ici, les yeux dans les yeux, que la police ne sert qu’à nous mettre des contraventions pour défaut de ceinture dans nous bagnoles ?


                            • JL JL 9 janvier 2015 11:37

                              Un moinssage n’est pas une réponse correcte, Yohan.


                            • JL JL 9 janvier 2015 13:34

                              Dites moi plutôt, Yohan, pourquoi les musulmans n’auraient pas le droit d’interdire que l’on touche à leur sacré ni que l’on se moque d’eux alors que les juifs ont obtenu des lois contre le négationnisme et que l’accusation d’antisémitisme est devenue une sésame visant à faire taire toute opposition à leurs intérêts ?

                              Faut-il avoir été victime de la shoah pour avoir le droit de s’ériger en gendarme de la planète ? Si tel était le cas, alors les juifs ne devraient pas en avoir le monopole.

                              Si les jeunes arabes ont aujourd’hui autant de réticence à accepter nos institutions c’est parce qu’il leur semble à juste titre il me semble, qu’elles sont corrompues par ceux qui ne leur veulent aucun bien, et c’est un euphémisme.


                            • Tillia Tillia 9 janvier 2015 13:56

                              On pourrait dire aussi que Charb a été bien moins protégé que ne l’est Kurt Westergaard. 

                              Les français aiment l’Amour et le bon vin, ils font fi de la sécurité. 

                            • Yohan Yohan 9 janvier 2015 14:01

                              1/ je n’ai pas moinssé 2/ je soutiens que la police ferait mieux de s’occuper des extrémistes et d’aller récupérer les kalachnikov dans les banlieues que de nous verbaliser. ça vous va ?


                            • cassandre4 cassandre4 9 janvier 2015 15:50

                               Faut-il avoir été victime de la shoah pour avoir le droit de s’ériger en gendarme de la planète ?

                              ---------------------------------------------------------

                                Mais JL, des « victimes ayant des droits » il n’y en a plus bezef ! ce sont leurs ayant droit, (où prétendu tel) qui foutent la merde !


                            • JL JL 9 janvier 2015 16:00

                              @ Cassandre, vous et moi savons ce qu’il faut en penser. Hélas.


                            • eric 8 janvier 2015 23:05

                              J’aime bien votre article même si je ne suis pas d’accord sur tout.


                              • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 11:53

                                @ eric

                                bonjour Eric ! N’hésitez pas à me faire part de vos désaccords, il est toujours intéressant d’avoir un autre point de vue que le nôtre...

                                Amitiés


                              • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 janvier 2015 13:11

                                mon désaccord étant que même si on n’apprécie pas un journal, c’est pas une raison pour sembler dire : « bof, 10 morts... »


                              • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 16:07

                                @ Olivier Perriet

                                 ??? Quoi ? « bof, 10 morts... » ? Si vous avez vu « ça » dans mon article, c’est que vous avez un grave problème de lunettes, que vous ne m’avez pas bien lu, que êtes d’une mauvaise foi en béton armé, ou bien con comme un panier.

                                Je préfère à priori pencher pour l’une des deux premières hypothèses...


                              • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 16:40

                                @ tonimarus45

                                Je pense que sur ce coup-là, Pierret est un troll... dans son message, eric disait avoir des désaccords, mais aussi avoir aimé mon article. De toute évidence, ce n’est pas du tout le cas de Pierret, qui y a même vu un mépris pour les morts qui n’y est absolument pas. Donc... troll smiley

                                Amitiés


                              • eric 9 janvier 2015 19:17

                                Mon point de divergence, c’est que sur le fond, je pense que les gens du genre Charlie, mais plus largement des gauches les plus excités, en ont vraiment autant au service des juifs que des autres religions. Cela d’autant plus qu’en réalité l’antisémitisme est une vieille tradition de gauche qui est commune à tous les père fondateurs de tous les socialisme. Je vois plutot les révérences que certain gardent encore sur ce sujet, comme les dernière réminiscences du souvenir de ce qui c’est passé pendant la guerre. Je n’arrive pas du tout à croire que ces gens aient une sympathie ou une soumission particulière envers le judaïsme.
                                Mais enfin, paix à leur âmes en tout état de cause. Et c’est très injuste, mais c’est vrai que lamort de gens dont je lisais les BD me touche plus que la mort d’anonyme.

                                Je ne suis pas Charlie non plus. Je pense cependant que nous aurions pu être unis sur ce coup et soutenir un vrai choix politique de réponse à un état de guerre avec des forces politico idéologiques reconnues et repérables.

                                Les interventions, du PS, les éditos du Nouvel obs, qui disent en substance, c’est une « terrible tragédie, les terroristes se sont trompés de cible, les vrais islamophobe c’est zeymour, Le pen, Houelbecq » me confirme qu’on peut rire avec tous le monde, mais pas pleurer avec n’importe qui.

                                Je n’irai pas à leur manif. Aux prochaine élection, je n’oublierai pas que certains de ces gens on dit en gros, tirez pas sur nous, c’est la faute de nos voisins.
                                Madame Bourgrab l’a évoqué aussi : les gens de gauche qui ont harassé Charlie en le traitant d’islamophobe. Les autres cintrés n’avaient peut être pas besoin de cela, mais si peu que cela ait pu aider ; il pourrait se calmer avant de désigner d’autres cibles.


                              • Xenozoid 9 janvier 2015 19:24

                                Cela d’autant plus qu’en réalité l’antisémitisme est une vieille tradition de gauche qui est commune à tous les père fondateurs de tous les socialisme.

                                on appelle ça poser sa merde


                              • eric 9 janvier 2015 21:34

                                Faites une recherche sur internet, il y a des recueils de citation. C
                                ’est éloquent. C’est logique.


                              • Xenozoid 10 janvier 2015 12:49

                                pas besoin d’internet pour avoir une opinion,et le pointé du doigt pour diversion ne marche pas avec moi, attend la pleine lune


                              • Le Corbeau Magnifique Le Corbeau Magnifique 8 janvier 2015 23:20

                                Pas mieux.

                                Excellent article qui résume ce que pense 99% des Français civilisés.

                                Et quel bal des faux culs autour de la soit-disant liberté d’expression qui autorise de s’attaquer aux Musulmans ou aux curés mais surtout pas aux Juifs ou aux homos !

                                Moi, je trouve que c’est vraiment le bal des faux culs ces éloges postumes de Charlie Hebdo.

                                Ce journal avait une seule qualité : contrairement aux trouduculs qui l’encense après sa mort, lui avait du courage, le courage de s’attaquer à tout le monde ! Mais ça ne veut pas dire qu’il avait du talent !


                                • oncle archibald 9 janvier 2015 09:12

                                  La liberté d’expression mérite d’être défendue, de façon absolue, même si Charlie Hebdo n’en était pas le meilleur porte parole. Ce qui fait peine c’est de voir l’hypocrisie de ceux qui s’en réclament à cors et à cris qui en même temps refusent la parole à ceux qui ne sont pas de leur avis sur certains sujets « sensibles » comme vous le rappelez très exactement. Puissance des lobbies et obligation de suivre la « bonne pensée unique ». J’irai manifester Dimanche mais avec un stylo, sans le fameux logo.


                                • Tillia Tillia 9 janvier 2015 14:01

                                  Vous déraillez le volatile ! 


                                  Rien contre les juifs ?
                                  Rien contre les homos ?
                                  Je vous engage à chercher vous-même les dessins, gogole est votre ami 

                                  Tout le monde en prenait pour son grade !

                                • antisimpliste antisimpliste 8 janvier 2015 23:59

                                  Je ne suis pas Charlie. J’ai déjà donné mon avis sur le journal ici. J’ai compati avec une amie infirmière à qui on a sommé de descendre sur le parvis de l’hôpital pour une minute de silence (et si elle avait refusé, ça en aurait fait une fasciste ?).
                                  Liberté d’expression ?
                                  -Mon cul !
                                  Je vois des « défenseurs de la liberté d’expression » descendre dans la rue, partout, dans toute la France. Des rendez-vous sont organisés ce week-end dans les plus petits lieux de réunion. Et dans un mois, il voudront pendre Dieudonné à un croc de boucher... Y’aurait pas un malaise ?
                                  Je discutais avec mon voisin : il me disait qu’il avait peur.
                                  -peur ? de quoi ? de qui ? vous avez, vous-même, trainé l’islam dans la boue ? vous avez collaboré à un journal raciste ? Non ! et bien, ça n’est pas la peine d’avoir peur, merde !


                                  • wesson wesson 9 janvier 2015 01:03

                                    Bonsoir l’auteur, 


                                    bon parler de Charlie Hebdo me fait chier, parce que je n’ai pas aimé ce que ce journal est devenu, et que je ne suis pas assez faux-cul pour verser des larmes de crocodile.

                                    Là où je ne suis pas d’accord avec votre papier, c’est lorsque vous dites que Charlie ne s’est pas attaqué au Judaisme. C’est réducteur, et bien entendu qu’il l’as (l’ont) fait, comme au catholicisme, comme à la religion musulmane. En fait ils se sont attaqués à peu près à tout ce qu’il est consensuel d’attaquer, et dans les limites de la bienséance politiquement correcte.

                                    Et c’est finalement cela mon reproche, critiquer mais bien dans les cases, taper mais que sur les caricaturalement cons, et le faire toujours bêtement, au bas de la ceinture, ce qui à mon sens disqualifie largement le propos.


                                    Pour dire à peu près la même chose mais autrement, je regrette en fait Choron, qui lorsque interpellé par un militant d’act-up sur le fait qu’ils les avait tous traités de cons, ce dernier lui a répondu en face :

                                    « je n’enlève rien à ce que j’ai dit ! Et j’ajouterai : ils sont malades ? qu’ils crèvent ! »

                                    Il n’y a plus personne en France dans les médias capable de cela.

                                    • antisimpliste antisimpliste 9 janvier 2015 01:24

                                      Wolinski l’a admis lui-même, quand il s’agissait de taper sur les juifs, c’est lui qui s’y collait (parce qu’il en était, bien que non pratiquant). Ou alors le même dessin devait taper sur les 3 religions à la fois. rien de bien transgressif !


                                    • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 11:51

                                      Bonjour Wesson

                                      Vous écrivez : "vous dites que Charlie ne s’est pas attaqué au Judaisme. C’est réducteur, et bien entendu qu’il l’as (l’ont) fait, comme au catholicisme, comme à la religion musulmane.« 

                                      Euh... vous pouvez me donner un exemple (le licenciement de Siné, peut-être ?). Et même si vous en trouvez un... (curieux de voir ça), sera-t-il honnête de le mettre en balance avec les dizaines, les centaines de unes et de dessins souvent ignoblement anti-chrétiens, ou les dessins volontairement blasphématoires (pour les croyants) sur l’islam ?

                                      vous écrivez aussi : »ils se sont attaqués à peu près à tout ce qu’il est consensuel d’attaquer, et dans les limites de la bienséance"

                                      Consensuel, d’attaque le judaïsme ? Euh... Demandez ce qu’il en pense à Dieudonné !

                                      Amitiés


                                    • Laulau Laulau 9 janvier 2015 15:17

                                      @wesson

                                      Je crois que c’est la première fois que je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous. Charlie s’attaquait aux religions mais un peu façon pâté de cheval et d’allouette. L’attaque des musulmans était assez systématique alors que les dessins de rabbins n’étaient là que comme alibi.
                                      Et puis il y a l’affaire Siné, viré pour antisémitisme sous un prétexte jugé complètement ridicule par les tribunaux qui ont condamné Charlie à l’indemniser. J’aimais beaucoup Cabu et Wolinsky mais ils n’ont pas été très honnêtes dans cette affaire. Il est triste de les savoir morts sous les balles d’affreux jobards cependant n’en faisons pas des saints, ils n’auraient surement pas aimé ça.


                                    • wesson wesson 10 janvier 2015 11:27

                                      Je n’enlève rien à mes propos, Charlie a attaqué toutes les religions, et a poussé le consensus jusqu’à les attaquer selon leur importance perçue dans la société Française.


                                      A savoir, en premier le catholicisme, en second la religion musulmane et en 3ème, la juive.

                                      A ceux qui ne cessent de crier la sur-représentation des juifs dans les élites Françaises, je rappelle tout de même que les élites sont surtout composés de catholiques, qu’il y a quelques juifs (qui est effectivement une religion ultra minoritaire mais très bien organisé notamment autour du CRIF, qui n’est que l’ambassade du Likoud en France), et aucun musulman. Et c’est vrai que s’attaquer à une religion et à une communauté qui dans les fait n’as aucun poids politique en France, c’est effectivement s’attaquer au plus faible.

                                      Sur les pérégrinations de Charlie, il faut aussi dire que le départ de Philippe Val à quand même changé les choses, et d’une certaine manière apaisé les tensions que son autoritarisme avait fait naître. J’aurai toutefois du mal à juger sur le fond cet argument, car ça fait bien longtemps que je n’ai pas lu un Charlie Hebdo - dès la couverture, ça ne me donnait pas envie.

                                      En tout cas, le licenciement abusif de Siné a eu lieu lors de la période Val, et as objectivement fait éclater la rédaction en deux camps, ceux qui étaient pour et ceux qui étaient contre (et les très rares qui ont réussi à ne pas prendre position). Cabu était un peu obligé de suivre, ainsi que Charb pour des raisons qui sont à mon avis tout à fait « capitalistiques » : détenteurs d’une bonne part de la société d’édition des rotatives (la société commerciale exploitant Charlie Hebdo), prendre fait et cause pour Siné les aurait contraint à une guerre d’actionnaires avec Val, et cette configuration aboutit presque toujours en la ruine de tout le monde au profit des avocats. C’est pourquoi en pareil cas, les propriétaires préfèrent toujours s’entendre plutôt que de se retrouver sans le sou.

                                      J’en ai marre de cette approche simpliste « Charlie n’attaquait jamais les juifs ». Les choses étaient un peu plus compliqués que cela, et était en train d’évoluer. 

                                      En tout cas, si les frères Kouachi voulaient réellement défendre l’Islam et les musulmans de France, c’est du coté de St Cloud qu’ils auraient dû laisser traîner leurs mitraillettes.

                                    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 9 janvier 2015 05:52

                                      « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire. »


                                      • gogoRat gogoRat 9 janvier 2015 15:17

                                        bien vu, Jean-François.
                                         
                                        « Je suis Charlie »  ça peut aussi vouloir dire :
                                         Je suis imparfait. Ce que j’exprime peut être vu - ou interprété - (à tort ou à raison) comme répréhensible ... mais quiconque se prétend fondé à me faire taire par la force est dès lors bien plus dangereux que moi - et s’oppose à l’idéal démocratique :
                                         un homme , une voix .
                                         
                                        ----
                                         Ok, cela peut vouloir dire autre chose encore ... mais qui oserait prétendre avoir une légitimité quelconque à décider arbitrairement de l’interprétation à faire prévaloir ?
                                         ---
                                         
                                         Et surtout, à chaud, l’émotion compassionnelle, que je ne saurais d’autant moins condamner en cet instant où les familles sont sidérées par l’horreur , suggère cette interprétation :
                                        « Je suis un être humain » et je compatis. (cum patio = je souffre avec)


                                      • sophie 10 janvier 2015 20:13

                                        fo toujours un abruti qui sorte cette « phrase » de voltaire qu’il n’a jamais prononcée oh combien, par contre il a dit : le peuple du foin et des chaines.


                                      • diverna diverna 9 janvier 2015 07:35

                                        Le logo « Je suis Charlie » a eu du succès car les français ont été choqués de cette attaque genre militaire en plein Paris ; voilà. Je ne pense pas que les gens aient voulu soutenir le journal dons un peu à côté de la plaque (il aurait fallu envisager ce cas) de ce point de vue mais c’est vrai que la mobilisation de certains pour la « liberté d’expression » demandait une réaction comme la vôtre.


                                        • volpa volpa 9 janvier 2015 08:06

                                          Bonjour l’auteur et merci.
                                          Ça fait plaisir de lire votre article ce matin.
                                          Mais il n’y aura aucun micro pour faire entendre cette autre musique dans ces merdias.


                                          • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 janvier 2015 08:53

                                            Dommage, tout était bon, sauf la conclusion, dramatiquement erronée.
                                            La barbarie sans nom, c’est celle de l’Empire.
                                            Vous vous trompez de cible !


                                            • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 11:20


                                              @ Luc-Laurent

                                              Comme je l’ai écrit plus haut en réponse à Esote, conscient d’un manque dans mon texte, j’ai rajouté la phrase suivante dans mon texte final sur La Plume : "Je ne suis pas Charlie, parce que je sais que ce n’est pas avec des slogans simplistes et de la « com » à deux balles qu’on condamne puis qu’on affronte une des pires menaces de notre temps. Menace que nos deux derniers présidents ont d’ailleurs, avec une irresponsabilité criminelle dont il faudra bien qu’un jour ils aient à rendre compte, copieusement, méthodiquement encouragée, nourrie, financée et armée à l’occasion de leur folles aventures ou politiques en Afghanistan, en Libye, en Syrie ou au Mali.« 

                                              Ce que j’ai dit à l’échelle de la France (sujet de l’article) est bien évidemment valable à l’échelon supérieur (c’est à dire l’OTAN et ses affidés). Malheureusement, je n’ai pu faire la même modification sur Agoravox, le texte initial ayant déjà été proposé...

                                              Texte final : http://www.laplumeagratter.fr/2015/01/08/face-a-une-barbarie-sans-nom-qui-en-a-un-je-ne-suis-pas-charlie/

                                              J’ai bien conscience comme vous de la responsabilité de de ce que l’on appelle l’ »Occident"... ou l’Empire dans la genèse de toute cette horreur. Mais cela n’empêche absolument pas de qualifier le fondamentalisme musulman de barbarie sans nom ! Quant à l’impérialisme américano-israélien et le suivisme de ses laquais, je ne parlerai pas pour ma part de barbarie sans nom... mais plutôt de saloperie intégrale.

                                              Amitiés


                                            • gnozd 9 janvier 2015 11:32

                                              Les saloperies du monde occidental n’empêchent pas qu’il existe des saloperies ailleurs.


                                            • eric 9 janvier 2015 11:40

                                              Ah les cibles... ! C’est compliqué.

                                              Tenez, en ce moment, tout une partie du pouvoir socialiste est en train de dire explicitement aux radicaux, « vous vous trompez de cible, les islamophobes, c’est pas Charlie, c’est Le Pen et Zemmour... »

                                              C’est pas nouveau, mais étrangement, cela ne semble pas les avoirs convaincu.

                                              Il faut en conclure que le pouvoir doit encore faire une effort de pédagogie pour être entendu....


                                            • Patrick Samba Patrick Samba 9 janvier 2015 14:59

                                              Bonjour l’auteur,

                                              vous écrivez : "J’ai bien conscience comme vous de la responsabilité de de ce que l’on appelle l’ »Occident"... ou l’Empire dans la genèse de toute cette horreur. Mais cela n’empêche absolument pas de qualifier le fondamentalisme musulman de barbarie sans nom ! Quant à l’impérialisme américano-israélien et le suivisme de ses laquais, je ne parlerai pas pour ma part de barbarie sans nom... mais plutôt de saloperie intégrale.« 

                                              Nous sommes donc d’accord. Néanmoins admettez qu’il y a un petit problème, un hiatus, à défendre une position aussi radicale, et l’oublier au moment de publier sa tribune par ailleurs très bien écrite (et c’est pourquoi elle séduit. Et d’ailleurs qui ? Regardez bien).

                                              Cet oubli n’est pas si innocent que cela, bien évidemment. Et moi il m’interroge sacrément. Car je pense qu’avec cet oubli on est au cœur d’une problématique qui, si elle était éclaircie, permettrait d’expliciter beaucoup de choses. Et pas seulement à votre niveau personnel, mais à une échelle plus collective.

                                              Comme je ne peux que formuler des hypothèses, accepteriez-vous de me dire si vous êtes d’origine pied-noir ?

                                              En tout cas je vous encourage, parce que vous écrivez sacrément bien, à écrire un autre article dans lequel vous mêleriez ces deux dimensions, »je ne suis pas Charlie« et »saloperie d’impérialisme américano-israélien".


                                            • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 15:48

                                              @ Patrick Samba

                                              bonjour Patrick

                                              je trouve votre affirmation bien offensante, pour ne pas dire insultante. Et en vérité profondément injuste.

                                              J’ai écrit mon texte pour dénoncer le cirque médiatique « je suis Charlie ». C’était l’unique sujet de cet article, dans la marée bêlante que les médias déversent sur nous depuis deux jours.

                                              Si vous écrivez parfois, vous savez qu’une fois un texte écrit, on le relit, on le relit encore, on change un mot, un ponctuation, on y décèle une faiblesse, un excès... bref, quand on est un peu perfectionniste, on essaie de l’améliorer. En relisant le mien, j’ai trouvé que la responsabilité des derniers gouvernements français dans le drame qui vient d’intervenir n’était pas assez mis en avant. J’ai donc rajouté cette phrase (et quelques autres). Malheureusement, j’avais déjà proposé mon texte initial à Agoravox, pour la bonne raison qu’il y allait certainement en avoir des dizaines d’autres sur le même sujet, et que je voulais lui donner une chance d’être parmi les premiers... c’est tout. J’espère avoir répondu de façon satisfaisante à votre interrogation ?

                                              Quant aux gens qui apprécient ou non ma prose et ce qu’elle exprime... je n’ai pas à en tenir compte. On peut toujours être mal compris par une personne intelligente et encensé par un crétin (l’inverse est évidemment vrai smiley. Sinon, il n’est plus possible d’écrire quoi que ce soit de sincère.

                                              Concernant mes positions sur l’impérialisme occidental (américano-israélien, suivi de ses caniches comme malheureusement depuis deux quinquennats, de la France)... voici quelques exemples de ce qu’il a pu jusqu’à aujourd’hui m’inspirer :

                                              Coup d’état en Ukraine : cachons donc ces néo-nazis qu’ USA, UE et BHL ne sauraient voir !


                                              Genève II : la carpette sud-coréenne s’est pris les pieds dans le tapis persan, et l’ONU se retrouve complètement à poil


                                              Afghanistan  : douze années d’intervention militaire, des dizaines de milliards d’aide… pour le grand retour de la lapidation et de la charia !


                                              Nucléaire… Iran… Israël : une fois de plus, l’ONU et l’AIEA tombent le masque


                                              Mali, Syrie : les méchants et les bons islamistes de François Hollande


                                              Kosovo  : après la guerre, c’est le temps du business pour Clark et Albright !


                                              Armes chimiques en Syrie : Obama nous refait l’intox de la guerre d’Irak ! 


                                              Palestine à l’ONU : l’humour juif existe bien, et Netanyahu est son prophète !


                                              Syrie  : après le Kosovo, l’Afghanistan, l’Irak, la Libye et avant l’Iran, le triomphe de l’impérialisme à visage humanitaire

                                              Ne doutez pas qu’il me sera bientôt donné occasion - hélas ! - d’en rajouter une couche.

                                              Salutations


                                            • Patrick Samba Patrick Samba 9 janvier 2015 17:00

                                              à l’auteur :
                                              très sincèrement je n’ai voulu être ni offensant, encore moins insultant, ni injuste. C’est curieux que vous perceviez mon post de cette manière.
                                              Ou bien peut-être est-ce parce que j’ai mis le doigt sur quelque chose de très sensible, puisque justement vous ne répondez pas à mon questionnement central.
                                              Questionnement qui ne se veut que le reflet de ma préoccupation concernant le déferlement de haine raciste dans notre pays, et de ma tentative de compréhension de ce phénomène.
                                              Et rassurez-vous je ne vous inclue pas parmi ces haineux. Le vrai intérêt de votre erreur c’est que justement vous semblez ne pas en faire partie, mais que vous avez fait cet oubli curieux.
                                              D’où ma question sur vos origines. Pour peut-être mieux comprendre ma démarche indiscrète, voici mon dernier article : Jean-Luc Mélenchon, savez-vous que « Zemmour-der hass, maul zu ! » veut dire : « Zemmour-la haine, ta gueule ! » ? - AgoraVox le média citoyen .
                                              Zemmour et Mélenchon sont pieds-noirs.
                                              Bien cordialement


                                            • Patrick Samba Patrick Samba 9 janvier 2015 18:12

                                              Pour tenter de comprendre, je suis allé jeter un oeil sur vos articles (j’en avais bien lu quelques-uns je pense, mais qui ne m’avaient pas marqués) et qq commentaires.

                                              Ok...lepéniste... mais distingué... je comprends mieux...


                                            • Jean Keim Jean Keim 9 janvier 2015 08:56
                                              J’ai lu votre article sur Charlie facilement sans effort par contre je trouve la fin illogique, vous fustigez le fondamentalisme musulman mais le problème est bien plus vaste, il concerne toutes les idéologies sans exception qui veulent s’occuper de notre bonheur, promis pour plus tard dans un avenir radieux, dirigé par une élite pensante. ... 
                                              ... Si notre monde était sain, il n’y aurait ni idéologies, ni bien sûr religions, ni journaux satiriques, ni caricaturistes, nous profiterions du cadeau de la vie au sein d’une humanité solidaire.

                                              • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 11:38

                                                @ Jean Keim

                                                Vous n’avez pas forcément tort concernant les idéologies et/ou les religions, mais c’est bien (aujourd’hui) le seul islam fondamentaliste qui génère de telles horreurs (même si comme je l’ai dit ailleurs, je n’oublie pas la saloperie impériale « otanienne », semeuse de chaos et pour bonne partie responsable de l’essor du terrorisme islamique).

                                                Quant à votre rêve... il restera à jamais un rêve. Il faut regarder le monde et les hommes tels qu’ils sont, même si cela pique sacrément les yeux...

                                                Amitiés


                                              • howahkan Hotah 9 janvier 2015 12:22

                                                c’est sur que si comme base absolue des le départ on fonctionne sur une conclusion que ça a toujours été comme ça ,que c’est comme ça et que ce sera toujours comme çà ...et bien ce sera comme ça...

                                                on est en plein dans la propagande néo cons là !! there is no alternative ou TINA...

                                                a ce stade de résignation a quoi bon meme écrire,reflechir autant se soumettre de suite et demander au maître d’être bon et généreux... ??


                                              • Xenozoid 9 janvier 2015 12:31

                                                alas Dan,hélas........la sortie du bac a sable va être douloureuse,si sortie il y a


                                              • howahkan Hotah 9 janvier 2015 12:43

                                                salut.............

                                                si sortie il y a, je ne sais pas du tout....mais meme cette question est aussi le mauvais chemin dans ce que je pense comprendre ,mauvais chemin qui dit mais on n’écoute pas : ça fait mal un ? car ceci est le mauvais chemin ....

                                                et si il n’y avait à sortir de nulle part et que tout ceci n’ai aucune autre réalité que dans des cerveaux....nous serions alors dans un monde conceptuel et pas réel....monde concptuel qui essaye de se donner une réalité dans le monde physique extérieur..réalité qu’il n’aura jamais....

                                                ce programme conceptuel fait des moyens ,des outils ,des méthodes pour survivre, là ça va et encore ...au delà de cela TOUT ce qu’il fait n’a aucune existence....

                                                le sujet est si profond que je vais le laisser là pour le moment..


                                              • Xenozoid 9 janvier 2015 12:47

                                                le bac a sable étant les petite boites de la pensée


                                              • howahkan Hotah 9 janvier 2015 13:01

                                                là c’est clair....la sortie n’est pas douloureuse, c’est d’y être qui l’est..........la douleur pseudo mentale rejoins je trouve ,étrangement la douleur physique, n’y aurait il en fait qu’une douleur en tant que principe ?
                                                elle dit : ça ne va pas....et pseudo mentalement elle est son propre catalyseur qui va lui meme montrer pour guérir..ce qui exclu la pensée de ce mouvement..elle est là mais elle la ferme !!


                                              • Xenozoid 9 janvier 2015 13:08

                                                For seven or eight years,the new born led the normal earthy life of a child. Then came his first initiation into a religious society, and he began to learn that, although he had human parents, his real parents were the universal entities who had created him through them : his Mother Earth, from whose flesh all are born, and his Father Sun, the solar god who gives life to all the universe. He began to learn, in brief, that he too had two aspects. He was a member of an earthy family and tribal clan, and he was a citizen of the great universe to which he owed a growing allegiance as his understanding developed.


                                              • howahkan Hotah 9 janvier 2015 14:20

                                                I would quite feel in tune with that, except when it is mentioned about the allegiance to the great universe..

                                                I feel that more like a togetherness with all « things » which are, fellow human and wild animals included than anything else...and this is at all levels or it is not.There seem to be no in between...
                                                The absence of the thinking process as a leader of the brain-mind ,yet it is still there of course as it is vital in survival fields, this absence so, gives enough space for the "second’ birth of a human being, I mean here for the self turning on of another process we all have, but which is unfortunately turned off, not being hierarchical nor analytical ,this other process does not divide so does not create conflicts so wars..on the top of it as it is as well a receiver-transmitter, it is a permanent both way connection with ???? ....
                                                this is the missing programme we have , the one out of reach by the leadership of thought, yet the other program can influence the thinking process...thought which for me is clearly loaded on purpose with discontentment,and sorrow
                                                life as a child within the thinking process , if surrounded by already awakened human being would be more than fine....nevertheless, sadly, most of the time this is not the case......

                                                regards......


                                              • Xenozoid 9 janvier 2015 14:22

                                                thanks 


                                              • Xenozoid 9 janvier 2015 14:26

                                                one sugestion this is the missing programme we have ?
                                                 is a vision a way to interprete it in words ? who is to say we « are programme » ?


                                              • howahkan Hotah 9 janvier 2015 14:55

                                                the program itself says that,because it has seen it somehow deeply,very deeply a depth which is a shock to the all mental system........but so far I am not too sure about what part of it says that, as I do not try to understand I may know it by another involuntary sort of « vision » if another insight takes place..it could be never in fact ,this I do not know, it is unknown..

                                                I use the word program because we live in the 21st century , but let us say that we are living year 100 of our calendar, I would not use this word of course, it is to adapt to nowadays words and knowledge that I am using this word..

                                                back to those times I do not know which word they would be using..nevertheless I really see the thinking process as a program , in the sense it is set up, kind of like a computer program..

                                                At some stage , comes into being by itself something like informations about this « me » and you just know it for yourself.....sometimes, there is no room for doubt....This means that the other process is at work then, it cannot be missed as it brings relief ,understanding, and some sort of weird bliss as well as a lot of energy..and more..........
                                                this has no link whatsoever with the superficial thinking process ..I stop now as this needs pages and pages..some other time then ?

                                                cheers...


                                              • Xenozoid 9 janvier 2015 15:30

                                                this is the missing programme we have,the program itself says that,because it has seen it somehow deeply,very deeply a depth which is a shock to the all mental system.... other time is it ;

                                                Parce que tout le monde vivait selon les mêmes lois, ils pouvaient s’entendre sur ce que la
                                                « morale » était : c’était l’ensemble des valeurs édictées par les lois de Dieu.
                                                Ainsi, le bien et le mal, le vrai et le faux, ont été décidés par l’autorité de Dieu, que tout le monde acceptait, par peur de punition éternelle et/ou immédiate. Un jour, les gens ont commencé à se réveiller et de se rendre compte qu’il n’y avait rien de divin, après tout, il n’y avait pas de preuve scientifiques pour démontrer son existence et peu de gens ne pouvaient voir l’intérêt à avoir foi dans l’irrationnel plus longtemps.


                                              • howahkan Hotah 9 janvier 2015 17:11

                                                l’absence de l’intégralité de nos capacités ,mais la présence de seulement une, l’analyse ou pensée,qui est vitale,sans elle pas de survie ,pas de vie, pas d’humains , est la cause de notre condition........
                                                l’analyse ,limité pour la survie, n’a pas la capacité pour vivre.......elle en invente alors une....c’est juste un désastre avec bien sur des oasis ici et là qui nous font continuer ce désastre...posséder pour essayer de créer une sécurité absolue est ce que l’on fait....sans le savoir..elle n’a pas d’existence.......

                                                cette quête va se faire au dépends des autres et amène une insécurité , physique et mental..

                                                mentalement je commence a voir qu’il n’y a aucune branche a laquelle se raccrocher..physiquement seule la coopération et le partage nous donnerons la relative sécurité matérielle nécessaire pour que le cerceau puisse etc..long sujet bien sur.....


                                              • Julien30 Julien30 9 janvier 2015 09:32

                                                Très bon papier, de loin le meilleur paru sur ce site parmi la quinzaine sur le sujet. 


                                                • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 11:32

                                                  @ Julien

                                                  Merci Julien ! Je crois que sa version finale est encore un peu « meilleure » sur La Plume smiley

                                                  Amitiés et meilleurs voeux pour cette année 2015 qui s’annonce particulièrement chargée, et peut-être... cruciale ?


                                                • L'enfoiré L’enfoiré 9 janvier 2015 12:33

                                                  Salut La Plume,

                                                   Une semaine qui avait commencé par des réflexions sur le bonheur sur mon blog, des anecdotes qui pouvaient l’être ou non et un drame à la fin.
                                                   Beaucoup d’humoristes se sont exprimés sur le sujet et que j’ai introduit.
                                                   Celui qui l’a terminé, j’ai le plus apprécié, parce qu’elle tranchait avec mon passé et explique ma position d’aujourd’hui.
                                                   J’oubliais, bon billet.... smiley

                                                • Julien30 Julien30 9 janvier 2015 13:41

                                                  Merci, meilleurs vœux à vous également, en effet 2015 s’annonce en effet très importante, ça va être dur et compliqué mais au moins ce sera sans doute passionnant :). 


                                                • L'enfoiré L’enfoiré 9 janvier 2015 16:15

                                                  Bonsoir Julien,

                                                   De même pour vous. En 2015, il va y avoir du « sport ».
                                                   Mais comme je disais dans mon dernier billet qu’est-ce qu’on doit s’emm...au paradis dans le calme, le luxe et la volupté.
                                                   On n’aurait plus rien à se raconter.
                                                   Les médias seraient au chômage.
                                                    smiley

                                                • L'enfoiré L’enfoiré 9 janvier 2015 16:18

                                                  @La Plume,


                                                    « Je ne suis pas Charlie », ce n’est pas moi qui l’ai dit, mais la compagne de charb...

                                                • Parrison Parrison 9 janvier 2015 10:11

                                                  Ouf... ! ça fait du bien de lire cet article. 
                                                  Je m’apprêtais à répondre à un autre article pour hurler « je ne suis pas Charlie », en aucun cas je ne me suis sentie en accord avec ces caricatures insultantes, blessantes pour ceux que l’on écharpait, ce journal n’a jamais parlé en mon nom.

                                                  Ce n’est pas la liberté de la presse qui est visée dans cet acte horrible, c’est la liberté de provoquer, de mettre au ban de la société celui qui ne pense pas comme soi.

                                                  Tout ce que m’inspire les propos d’une des victimes, hélas !, c’est « après moi le déluge... » et moi je dis « et nous alors... ? » qu’en est-il maintenant de ceux qui ne pensent pas comme vous mais qui doivent ramasser les morceaux du vase que vous avez cassé pour « rire »... hein... ? vous n’êtes plus là pour en discuter mais nous si et nous allons le payer bien cher.
                                                   
                                                  Alors oui, beau résultat que ces « blagues de potaches » stupides et surtout très méchantes.

                                                  Et que dire de cette récupération par les médias, les politiques en perte de vitesse, cette hystérie collective qui gagne notre pays mais qui va vite retomber comme un soufflet.
                                                  Le tapage médiatique autour de cette affaire est organisé par les plus concernés, les journalistes qui usent et abusent de leur pouvoir dès qu’ils s’agit de faire monter la sauce.




                                                  • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 11:30

                                                    @ Parrison

                                                    nous sommes en effet d’accord !

                                                    Amitiés et bonne année 2015 !


                                                  • cathy30 cathy30 9 janvier 2015 10:13

                                                    A la plume à gratter

                                                    Je vous suis totalement. Je ne suis pas Charly.
                                                    Charly est un journal on ne peut plus vulgaire qui tapait le plus souvent sur le Christ. Les dessinateurs ne sont pas des héros, mais des victimes de plus de l’islamisme et de l’intolérance. On passe encore à côté du bon sens. 

                                                    • fcpgismo fcpgismo 9 janvier 2015 10:36

                                                      A l’heure où le PS et l’UMP se préparent à défiler avec leurs bourreaux, à savoir l’UOIF, émanation des Frères musulmans, organisation terroriste dont même l’Egypte, pays musulman, n’a pas voulu, Le vers est dans le fruit depuis plus de trente ans on laisse venir en France des individus qui n’ont qu’un objectif détruire la laïcité détruire notre bien commun et les Français baissent les yeux au lieu de se relever.
                                                      Le grand capital qui ; par ces représentants la classe politique corrompus encourage l’immigration de masse pour faire taire toute revendication est le seul vainqueur de la situation.
                                                      Douze morts et beaucoup d’autres pour nous interdire de rire de leur dieu quelle réussite quelle invention performante ce dieu.
                                                      Ce n’est pas « JE SUIS CHARLIE »QU’il faut affirmer mais « JE SUIS UN BLASPHEMATEUR » pour dire merde à ces fanatiques et rendre un véritable hommage à nos douze morts.

                                                      J’ai tellement ri avec Charlie hebdo comme avec Hara-Kiri, surtout j’aime les chroniques et la voix de Bernard Maris 
                                                      NI DIEU NI MAITRE.
                                                      François Chambon

                                                      • cathy30 cathy30 9 janvier 2015 10:49

                                                        Du coup ça me donne envie d’y aller, avec une banderole, JE SUIS UNE MECREANTE


                                                      • Gnostic Gnostic 9 janvier 2015 10:58

                                                        Aux dernières nouvelles

                                                        Ils sont encerclés, l’hallali va commencer

                                                        * hallali du mot halal, viande de boucherie

                                                         

                                                        Les assaillants vont attaquer en hurlant NOUS SOMMES CHARLIE

                                                         

                                                        Les deux frangins vont mourir en martyrs en répondant on est CHARLOTS


                                                        C’était du CHARLIE HEBDAUBE (manque plus que le dessin)

                                                         smiley


                                                        • cathy30 cathy30 9 janvier 2015 11:14

                                                          Gnostic

                                                          Mais c’est ce qu’ils recherchent, en ayant laissé leur carte d’identité, à mourir en martyr, vous savez les 70 vierges !

                                                        • bourrico6 9 janvier 2015 11:52

                                                          @ Gnostic

                                                          Toi qui te demandais pourquoi la fréquentation du site était en baisse..... lis ton commentaire et tu auras un début d’explication.


                                                        • Gnostic Gnostic 9 janvier 2015 12:00

                                                          Et oui bourriccooooo


                                                          Réflexion faite j’ai décidé de participer à la CONNERIE générale (Je suis charlie et charlot)

                                                          Plus on est de cons et plus on rit

                                                          Allez les bourricots devenez CONS C pas difficile suffit se suivre le mouvement, d’allumer une petite bougie et se mettre un crayon dans le cul

                                                           smiley



                                                        • Gnostic Gnostic 9 janvier 2015 12:19


                                                          @Bourrico6

                                                           

                                                          J’ai oublié ça :

                                                           

                                                          Par contre toi en traitant ceux qui te déplaisent de con, ducon, pauvre type, ordure, de tas de merde et autres noms plaisants découvrant à marée basse

                                                           

                                                          Tu participes à l’augmentation de la fréquentation du site !

                                                           

                                                          Pour sur 

                                                           

                                                           smiley

                                                           


                                                        • bourrico6 9 janvier 2015 12:19

                                                          Ah mais je ne ris pas avec vous moi, je viens juste vous chier dessus, tu t’en es pas encore aperçu ?
                                                          Tu dois être habitué alors, ou t’es trop occupé à te regarder le trou de balle.


                                                        • bourrico6 9 janvier 2015 12:29

                                                          Tu participes à l’augmentation de la fréquentation du site !

                                                          Moi ? je te le redis, je viens juste pour vous chier dessus, vous méritez que ça.
                                                          Je me fous de ce site, c’est de la merde pour moi, c’est un zoo, c’est la tribune de tous les débiles, de tous les extrémistes, la tribune de tous les frustrés, un endroit ou étaler leur connerie n’aura aucune conséquence, alors ils en profitent.

                                                          Si le site est devenu une cuvette de chiotte, ce n’est pas à cause de moi, mais à cause de tous les imbéciles comme toi.
                                                          Tu me remarques car j’aime me farcir les faces de pets dans ton genre, et que si vous étiez moins nombreux, tu me lirai beaucoup moins.


                                                        • Gollum Gollum 9 janvier 2015 15:48

                                                          Mais c’est ce qu’ils recherchent, en ayant laissé leur carte d’identité, à mourir en martyr


                                                          Si vraiment ils voulaient mourir en martyre il leur suffisait de rester sur place et de continuer le carnage...

                                                        • JL JL 9 janvier 2015 15:57

                                                          ’’Mais c’est ce qu’ils recherchent, en ayant laissé leur carte d’identité, à mourir en martyr’’

                                                          Ah ? ET c’est pour ça qu’ils portent des cagoules ?

                                                          N’importe quoi.


                                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 janvier 2015 11:15

                                                          @Auteur

                                                          «  »Ce ne sont que les malheureux martyrs, qui avaient été précédés de beaucoup d’autres et qui seront hélas suivis de bien plus encore, en France, en Algérie, en Afghanistan, en Syrie, au Pakistan, au Mali et un peu partout à travers le monde, d’une barbarie sans nom… qui en a pourtant un : le fondamentalisme musulman.«  »

                                                          Votre conclusion est minable ! Vous aurez pu dire simplement que la caricature en dit plus long qu’un article sur un journal. Dans mes intervention sur les réseaux sociaux, sur facebook et sur les sites des journaux, j’avais dit des centaines de fois que « Dilem » par exemple représentait à lui tout seul le journal « Liberté » parce qu’il suffit de comprendre « sa caricature » du jour pour ne plus avoir à lire le reste des dissertions ...

                                                          Pour ce qui est de la barbarie elle a bien a un nom : C’est un terrorisme franco-occidental qui a son histoire et qui a son objectif : Ce qui se passe dans le monde n’est que la conséquence de cela !


                                                          • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 11:28

                                                            @ Mohammed MADJOUR

                                                            on a les minables qu’on veut...

                                                            "Vous aurez pu dire simplement que la caricature en dit plus long qu’un article sur un journal. Dans mes intervention sur les réseaux sociaux, sur facebook et sur les sites des journaux, j’avais dit des centaines de fois que « Dilem » par exemple représentait à lui tout seul le journal « Liberté » parce qu’il suffit de comprendre « sa caricature » du jour pour ne plus avoir à lire le reste des dissertion« 

                                                             ???? Merci de m’expliquer votre phrase, son rapport avec ce que j’écris, ou de mettre des sous-titres, parce que là... je sèche !

                                                            Si vous trouvez que ce qui vient de se passer à Charlie Hebdo et se passe quotidiennement à travers le monde depuis des mois et des mois (massacres, décapitations filmées, »dégustations« de coeur, enlèvement et viol d’écolières, éviscérations de chrétiens, j’en passe et des plus abjectes) n’est pas une »barbarie sans nom"... libre à vous.


                                                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 9 janvier 2015 12:10

                                                            J’ai dit qu’elle avait un nom :

                                                            "Pour ce qui est de la barbarie elle a bien a un nom : C’est un terrorisme franco-occidental qui a son histoire et qui a son objectif : Ce qui se passe dans le monde n’est que la conséquence de cela !"


                                                          • gnozd 9 janvier 2015 11:23

                                                            Ils ne s’en sont pas pris àTélé 7 Jours.

                                                            Ouf ! On a eu chaud.



                                                              • Dwaabala Dwaabala 9 janvier 2015 11:30

                                                                Effectivement, je suis le peuple.


                                                                • Hervé Hum Hervé Hum 9 janvier 2015 11:43

                                                                  A quoi cela sert il de se gratter la tête avec une plume, pour finir par se l’enfoncer dans le cul ?

                                                                  Votre dernière phrase « d’une barbarie sans nom… qui en a pourtant un : le fondamentalisme musulman. »

                                                                  Vous dénoncez le manichéisme pour finir par lui !

                                                                  dissonance cognitive ou connerie fondamentale ? Je penche pour la deuxième hypothèse...

                                                                  Et pourtant, je ne suis pas Charlie...


                                                                  • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 12:15

                                                                    @ Hervé Hum

                                                                    Hum... vous avez bien choisi votre pseudo, vous !

                                                                    Manichéiste de trouver que le fondamentalisme musulman est une barbarie sans nom ? Ah bon... comment le définiriez-vous, alors ? Taquin ? Excessif ? Sympa, peut-être ? Expliquez-moi ce qu’il y a de manichéiste à trouver ignoble ce qui se passe un peu partout dans le monde, au nom de cette idéologie ? Et ai-je dit que le fondamentalisme musulman était la SEULE barbarie du monde ?

                                                                    Quand à votre grossièreté et vos insultes... j’aime trop le saxophone (et je suis trop « bien élevé ») pour vous suggérer de vous le carrer à l’endroit où vous prétendez que je me suis enfoncé la plume. Mais je vous dédit avec les Palmes académiques cette phrase de Courteline : « passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet ». Et comme quoi l’adage a tort : la musique n’adoucit pas toujours les moeurs...


                                                                  • Hervé Hum Hervé Hum 9 janvier 2015 13:11

                                                                    Pour vos questions, bah... Je vous renvoi à Courteline...

                                                                    Quand à l’adage, vous avez raison, il me faudrait me remettre à jouer !


                                                                  • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 13:33

                                                                    @ Hervé Hum

                                                                    « Pour vos questions, bah... Je vous renvoi à Courteline... » Evidemment, c’est tellement plus simple et plus confortable que d’y répondre ! Courageux pour insulter bien au chaud devant son écran, mais pas téméraire au point de répondre aux questions qui le dérange, le Hum...


                                                                  • Hervé Hum Hervé Hum 11 janvier 2015 12:27

                                                                    Allez, merci pour le repas.

                                                                    Pour vous remercier, je vais répondre à vos questions.

                                                                    On stigmatise le manichéisme pour les gens qui réduisent leur analyse à séparer le mal du bien, sans chercher, par faiblesse d’esprit ou pour abuser les esprits faibles, les tenants et aboutissants de la violence dénoncé.

                                                                    vous, vous réduisez tout au « fondamentalisme musulman », ignorant la chaine de causalité qui le nourrit. Un fondamentalisme encouragé et financé par la politique des dirigeants occidentaux, dans le souci de défense d’intérêts particuliers. Un fondamentalisme provoqué sciemment pour pouvoir désigner un ennemi qui a l’avantage d’’être partout, extérieur et intérieur.

                                                                    Ici, c’est de la géostratégie politique afin de défendre des intérêts économique d’une minorité propriétaire des moyens de production. Le fondamentalisme musulman est donc pour eux un simple outil pour effrayer les gens comme vous, ceux que vous appelés les « mutins de panurges ». Le but étant de préparer les esprits à accepter des évolutions économiques et politiques dans le sens désiré. Ce qu’on appelle ingénierie sociale.

                                                                    La très large majorité des gens, qu’ils soient croyant en une religion ou non, n’aspirent qu’à vivre en paix avec leur voisin, non à faire la guerre. Rien à voir avec le manichéisme, seulement le choix de travailler pour vivre et non l’inverse. S’ils se laissent entrainer par une propagande guerrière, haineuse, c’est qu’ils subissent au quotidien une violence économique et politique qui les poussent vers le radicalisme, non parce qu’ils aiment cela. Une violence ne leur laissant guère de choix qu’entre désespérance ou rébellion. La pauvreté est le meilleur terreau pour enrôler les simples d’esprits vers la violence, hier comme aujourd’hui. Ce qui marchait pour enrôler vers les croisades du moyen âge, les guerres de colonisation, fonctionne toujours autant. Même causes mêmes effets, tant qu’il n’y a pas prise de conscience par la connaissance de ces causalités. Le fondamentalisme musulman, comme tout fondamentalisme religieux ou idéologique, est un feu qui ne se nourrit pas de sa religion, mais du désespoir de trouver sa place dans la société. C’est l’injustice sociale qui crée le fondamentalisme, ce qui veut dire que le fondamentalisme religieux à besoin de l’injustice pour exister et prospérer. Mais comme vous ne regardez que la conséquence et non la cause, vous ignorez l’injustice, l’exploitation et la spoliation qui sont en dessous.


                                                                  • Xenozoid 11 janvier 2015 12:49

                                                                    exact,on est dans la dénontiation des conséquences, et on laisse les causes a l’histoire,il y a quelque chose de malsain a ce jeu,on fait du présent un décor alors qu’il devrait être un acteur des causes,et non pas une excuse aux conséquences,on marche sur la tête,mais Hervé dans le fond,c’est tout le probleme de l’existentiel


                                                                  • Hervé Hum Hervé Hum 11 janvier 2015 13:54

                                                                    C’est vrai Xenozoid, c’est ce qui distingue l’inconscience de la conscience. Rester dans l’émotionnel du présent qui permet de se croire toujours innocent, plutôt que de considérer la chaine de causalité, où la conscience qui s’en dégage ne permet plus de conserver son innocence par l’inconscience.

                                                                    Il y a trois forme d’innocence ; l’ignorance, l’inconscience et l’impuissance. La quatrième qu’est la légitime défense, est particulière dans le sens où c’est une réaction et non une action.


                                                                  • Xenozoid 11 janvier 2015 14:08

                                                                    et j’ajoute que le pouvoir, lui, sait très bien manipulé le présent,contrairement a la réaction


                                                                  • Hervé Hum Hervé Hum 11 janvier 2015 15:40

                                                                    et j’ajoute que le pouvoir, lui, sait très bien manipulé le présent,contrairement a la réaction

                                                                    Remarque plutôt décalée, mais judicieuse. En effet, la réaction a par définition un temps de retard sur l’action, autrement dit, joue avec les blancs (noirs en France) au jeu de go. Cela n’interdit pas les blancs de gagner, mais exige d’eux de reprendre un coup de retard sur l’adversaire. A force égale, cela suppose de perdre 9 fois sur 10.

                                                                    Au jeu de go, comme tous les autres, pour égaliser les chances on alterne celui qui commence avec les noirs, dans la réalité économique... Jamais !

                                                                    Les propriétaires de l’économie jouent systématiquement avec les noirs pour ne pas perdre, mais à part cela, ils sont pour l’égalité des chances...


                                                                  • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 11 janvier 2015 16:00

                                                                    @ Hervé
                                                                    réponse on ne peut plus pertinente.
                                                                    J’ai une pensée toute particulière pour Michel Naudy. Un journaliste intransigeant que l’état et la profession ont contraint au suicide, parce que placardisé pendant 17 ans. Çà c’est la violence acceptable !
                                                                    Voici un extrait du film « Les nouveaux chiens de garde » dans lequel Naudy intervient
                                                                    A REGARDER ABSOLUMENT !
                                                                    http://www.acrimed.org/article3908.html
                                                                    le film complet
                                                                    http://www.crashdebug.fr/index.php/dossiers/6159-docu-les-nouveaux-chiens-de-garde-complet


                                                                  • Xenozoid 11 janvier 2015 19:02

                                                                    et le manque d’initiative


                                                                  • bourrico6 9 janvier 2015 11:48

                                                                    Oui enfin les je suis machin, je suis bidule, c’est la mode.... et la mode, c’est bon pour ceux qui aiment se mettre une plume dans le cul.

                                                                    Mais pas de soucis, dans une semaine on en parlera déjà plus.

                                                                    J’ai reçu un SMS comme ça, je suis Charlie, fallait ajouter son nom et l’envoyer.... j’ai rien renvoyé, je ne vois pas l’intérêt, c’est ridicule, et la portée est nulle.


                                                                    • JL JL 9 janvier 2015 11:52

                                                                      La portée est nulle ? Allons donc : les actions de Charlie vont monter.


                                                                    • Yohan Yohan 9 janvier 2015 12:07

                                                                      Elles vont monter pendant quelques jours et après elles chuteront parce l’intérêt des indignés sera retombé comme un soufflé. On s’indigne, on sort les bougies, on est content de soi parce qu’on s’est indigné et puis c’est tout. Les gens ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. L’islamisme continuera de répandre dans les banlieues comme une traînée de poudre, Pour ceux qui haïssent la France, le choix est binaire : devenir dealer ou fondamentaliste


                                                                    • bourrico6 9 janvier 2015 12:22

                                                                      Ah ouais, renvoyer un SMS à la con va faire monter les actions ?
                                                                      Vas y mon gros explique moi un peu comment que je rigole ? smiley

                                                                      Et d’ailleurs, Charlie est coté en bourse ?


                                                                    • emmanuel muller emmanuel muller 9 janvier 2015 12:09

                                                                      Plume a gratter ... Jaloux va !

                                                                      Tu aimerais titiller les murs qu’on a dans nos tête, et t’y arrive pas, tu fait du charlie hebdo en moins bien, en moins corrosif, en plus chiant a lire, et dieux sais si j’ai jamais été fan de leurs journal, mais une chose est sur, c’est qu’ils pissaient joyeusement sur effet de meute, de masse comme même celui là.

                                                                      Je leurs pisse a l’arrêt du cœur à ces défonceurs d’intégrisme et autres certitudes crasses.
                                                                      Tu n’est pas Charlie.
                                                                      Je ne suis pas Charlie.
                                                                      Il n’est pas Charlie ...
                                                                      Et c’est pour ça qu’ils vont manquer ces enfoirées !

                                                                      Alors je le proclame haut et fort, puisque vous vous en êtes pris a ces défonceurs de mur, je suis Charlie, et je félicite tous ceux qui en cœur ceux qui proclament avec moi, si vous voulez tuer Charlie vous devrez nous passer sur le corps a chacun.

                                                                      Je Suis Charlie.
                                                                      Je suis Armé.

                                                                      Nous somme Charlie
                                                                      Nous sommes Armés.

                                                                      Nous plumes ne valent pas les leurs, elles se cassent contre les murs, mais elles sont innombrables.
                                                                      Innombrable, et elle s’aiguisent.


                                                                      • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 12:23

                                                                        @ emmanuel muller

                                                                        ... j’espère que ça se soigne... mais je n’en suis pas sûr !


                                                                      • Yohan Yohan 9 janvier 2015 12:34

                                                                        Dans Muller, il y a mule... smiley


                                                                      • magneticpole magneticpole 9 janvier 2015 12:26

                                                                        Même si j’ai de la compassion pour les victimes, et mes condoléances pour les familles, je n’aimais plus Charlie Hebdo bien avant l’attentat, ma compassion est uniquement pour la mort d’homme mais pas pour leur idées, la liberté d’expression n’est que de la moquerie et de l’irrespect, d’ailleurs les ventes allaient mal, autre remarque :

                                                                        LA LIBERTE D’EXPRESSION c’est d’avoir le droit de dénoncer les abus, les crimes, les détournements d’argents, la corruption, la pedocriminalité, etc... c’est ça la LIBERTE d’EXPRESSION, 
                                                                        En hébreu, « Je Suis Charlie » s’écrit ainsi : אני שארלי Avec les lettres identiques, dans un autre ordre, on obtient Je Suis Israël : אני ישראל .
                                                                        N’oubliez pas que pour les juifs orthodoxes (haredim) la création de l’état d’Israel est tout simplement un blasphème. Une oeuvre satanique. Quelque part après le Ice Bucket qui blasphème l’acte de Bapteme en se le faisant soit même (l’Homme au dessus de Dieu ou libre de Dieu), voici un autre exemple .


                                                                        • Taverne Taverne 9 janvier 2015 12:34

                                                                          L’auteur fait un contresens. « Je suis Charlie » ne veut pas dire « j’aime Charlie ». Ce slogan veut dire qu’il faut créer un front républicain dont le but est d’empêcher quiconque de tirer profit de la terreur.

                                                                          « Je suis Charlie » veut dire « je défends la civilisation, la libre expression, je condamne la violence aveugle, je ne laisse pas les fanatiques me dicter ma façon de vivre et de penser », etc.

                                                                          Le front « je suis Charlie » ne doit pas se fissurer...


                                                                          • tf1Groupie 9 janvier 2015 13:27

                                                                            La liberté d’expression c’est aussi la liberté de dire « je ne suis pas Charlie », ou bien j’ai mal compris ?

                                                                            D’ailleurs si l’on pousse la liberté d’expression et l’humour noir aussi loin que les poussaient les journalistes assassinés, on devrait être capable de rire de leur propre mort.
                                                                            Mais pour cela il faut avoir une « vraie » liberté de penser.

                                                                            Ce front républicain est d’ailleurs une vaste blague car ces grandes envolées concernant la « guerre de civilisation » donnent raison aux deux illuminés qui ne méritent pas que l’on s’inonde de traumatisme grandiose et de fanatisme libertaire.


                                                                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 janvier 2015 13:28

                                                                            Oui c’est ce qu’il m’avait semblé évident aussi mais on dirait que l’auteur fait semblant de ne pas le comprendre


                                                                          • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 13:56

                                                                            @ Taverne

                                                                            L’auteur ne fait pas de contresens. L’auteur ne pense pas que « je suis Charlie » veut dire « j’aime Charlie ». Taverne serait bien inspiré de lui dire où il voit cela dans son texte.

                                                                            Comme il serait bien inspiré de dire ce qui lui permet d’affirmer péremptoirement : « Ce slogan veut dire qu’il faut créer un front républicain dont le but est d’empêcher quiconque de tirer profit de la terreur. »Je suis Charlie" veut dire « je défends la civilisation, la libre expression, je condamne la violence aveugle, je ne laisse pas les fanatiques me dicter ma façon de vivre et de penser », etc. Taverne serait donc l’inventeur de cette idée de com géniale, le dépositaire du copyright, pour savoir avec une telle précision - contrairement à l’auteur - ce qu’il y a ou ce qu’il n’y a pas dans ce « je suis Charlie » ?

                                                                            Charlie, la civilisation ? Et pourquoi pas MacCarthy, le PissChrist, Clara Morgan, Nabila et Joey Starr, pendant qu’on y est ? Charlie, la liberté d’expression ? Demandez à Siné, tiens !

                                                                            « Front républicain »... Ben voyons ! On ne nous l’avez jamais faite celle-là ! D’ailleurs on voit où il mène, ce « front » là : tous les partis du système, jusqu’à l’extrême-gauche, ont été invités à la « grande manif » de dimanche... sauf le FN (et donc les 25 à 30 % de Français qui votent ou vont prochainement voter pour lui) : quelle surprise ! Ah, elle est belle, l’« union nationale » face à la violence aveugle !

                                                                            « Le front « je suis Charlie » ne doit pas se fissurer... » C’est trop mignon ! Et pourquoi pas une main jaune avec écrit dessus « touche pas à mon Charlie » pendant qu’on y est ? Le front qui n’est pas prêt de se fissurer, ou plutôt le mur, c’est celui du suivisme médiatique, de la manipulation des masses, de la naïveté... voire de la bêtise.

                                                                            Quand j’évoquais les « mutins de Panurge » de Philippe Murray... Je vous avais connu moins bisounours
                                                                            et nettement plus lucide, Taverne !


                                                                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 janvier 2015 10:05

                                                                            Taverne, l’auteur semble avoir loupé quelques bases en langue française :
                                                                            normalement on apprend à l’école à distinguer le sens propre et le sens figuré d’une phrase, puis diverses figures de style dérivées (du genre quand on dit « je bois un verre », on ne boit pas réellement le contenant mais le liquide contenu dans le verre, qui n’est pas forcément en verre d’ailleurs).

                                                                            La phrase « je suis Charlie », derrière sa simplicité (3 mots !), est en fait plus complexe qu’on pourrait le croire.

                                                                            Sens propre n°1 : « je suis Charlie » peut être une réponse positive donnée à un individu qui recherche une personne nommée Charles ou Charlie.
                                                                            Ce sens n° 1 ne peut pas être le bon puisque les milliers de manifestants ne s’appelle pas tous Charles ou Charlie.

                                                                            Sens propre n° 2 : « je suis Charlie » peut sous-entendre « Je fais partie de Charlie Hebdo », « j’appartiens à la rédaction de Charlie Hebdo ». Ce sens propre n° 2 ne peut pas être correct non plus car Charlie Hebdo n’a jamais compté autant de rédacteurs.

                                                                            Sens figuré n°1, celui de l’auteur, « je suis Charlie » veut dire « J’ai lu et approuvé l’ensemble des publications de Charlie Hebdo ». Nous lui en laissons la responsabilité.

                                                                            Sens figuré n°2 : « je suis Charlie » peut vouloir dire « je suis solidaire des victimes de Charlie Hebdo ».

                                                                            Etrange d’ergoter sur des questions de copyright à ces moments tragiques. Certaines évidences dites à certains moment ressemblent furieusement à des âneries.


                                                                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 janvier 2015 10:06

                                                                            L’auteur ne fait pas de contresens. L’auteur ne pense pas que « je suis Charlie » veut dire « j’aime Charlie ». Taverne serait bien inspiré de lui dire où il voit cela dans son texte.

                                                                            En bref l’auteur fait un texte où il ne dit rien smiley


                                                                          • ARMINIUS ARMINIUS 9 janvier 2015 12:35

                                                                            Vous avez le droit de ne pas être Charlie, vous avez le droit d’être bête et méchant, vous avez le droit de vous « faire » Hara-Kiri, mais avez vous le con d’être aussi droit comme le disait Serge Gainsbourg.
                                                                            Wolinski et Cabu étaient avant tout des journalistes de talent, en première ligne pour la défense des libertés... de toutes les libertés ! ils étaient Charlie, a coté de la leur votre plume n’est qu’un duvet...


                                                                            • La Plume à Gratter La Plume à Gratter 9 janvier 2015 14:09

                                                                              @ Arminius

                                                                              "Wolinski et Cabu étaient avant tout des journalistes de talent, en première ligne pour la défense des libertés... de toutes les libertés« ...

                                                                              Ben voyons ! Les fameux »héros« de Hollande, quoi ! Jean Moulin/Wolinski même combat ! Au Panthéon, pendant qu’on y est !

                                                                              Je suis consterné par leur assassinat, je mets de côté tous les désaccords que j’avais avec eux devant la tragédie qui vient d’avoir lieu, je suis de tout coeur avec ceux qui les pleure, mais désolé, je ne leur met pas suite à leur mort un costume de »défenseur de toutes les libertés" (sauf celle de Siné CQFD) bien trop grand pour eux. D’ailleurs je pense qu’ils auraient été les premiers à en pouffer de rire...

                                                                              Quant à mon duvet... libre à vous de penser ainsi. Comme j’ai le droit de considérer de mon côté, face à la justesse et l’honnêteté de vos attaques, qu’il y a décidément une lettre de trop dans votre pseudo

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès