• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Facebook : joue à pile ou face-book ?

Facebook : joue à pile ou face-book ?

JPEG

« Facebook accepte de fournir des données à la justice française en cas de contenus haineux »...« Contenus haineux ? », de l’américain hate speech. Définition :

- désigne un type de discours qui attaque une personne ou un groupe de personnes sur la base de caractéristiques diverses (race, âge, sexe, orientation sexuelle, religion, etc.)[1]...Oui, etc... « Cette expression très vaste et vague dans sa définition est critiquée comme étant une novlangue, destinée à taire les critiques et les débats sur l'organisation sociale ».[2]

Facebook a accepté de fournir à la justice française les adresses IP des auteurs de propos haineux sur sa plateforme. Jusqu'à présent le réseau social ne partageait ces informations que s'il s'agissait de dossiers relevant du terrorisme ou de la pédopornographie. Depuis deux ans qu’il est aux manettes, macron veut imposer ce qui a été installé aux U.S, à savoir, le fameux patriot act, qui depuis le 9/11 flique tout américain « déviant » et peut bloquer tous ses comptes internet, l’interdire d’accès, le perquisitionner, le poursuivre en justice et l’emprisonner. Il y a déjà l’état d’urgence cheu nous, inscrit dans la constitution, eh bien, comme l’oligarchie l’a appris à ses dépens, les réseaux sociaux échappent à leurs radars, et ainsi organisent au dessus de leurs têtes les manifs, les pétitions, les vidéos et articles critiquant le système, les connections entre gilets jaunes et même les RDV de spectacle de Dieudonné donnés dans des champs, car censurés par des maires plus que coopératifs. Selon le Secrétaire d’État chargé du Numérique, Cedric O, (dit Facebookfayot), il est important de trouver un équilibre entre la liberté d’expression et la protection des citoyens. Ah ! LA protection des citoyen - toyennes... Avec ça, on peut fliquer, contrôler, vérifier, caméras de surveillance partout, écoutes téléphoniques et j’en passe ; à croire que ces « braves gars » du gouv. veulent nôtre bonheur... Malgré nous, béotiens brouillons.(non ! je n’ai pas pensé couillons)

La récente loi sur les fake news ne fait que garrotter un peu plus l’univers de la communication, sachant que absolument tous les medias TV et radio sont contrôlés ou sous tutelle de « personnes de bonne volonté » ; Quant à la presse écrite, sous perfusion grâce aux subventions gracieusement données par le gouv., il n’y a pas un poil de plume d’écrivassier qui dépasse. Il faut donc contrôler Utube, Twitter, Facebook, Instagram et le tour est joué. Et la Macronista s’y emploi full time !

Pour ceux qui comme moi, et nous sommes nombreux à refuser le type de société dans laquelle nous vivons, survivons et dont nous n’acceptons pas les visées d’un futur très proche, très orwellien, il va être de plus en plus dur de pouvoir écrire ce que nous avons à dire. J’ai conscience de mon infinissime voix dans ce grand vacarme, pourtant, je me dois, car je le veux, dénoncer chaque semaine les menées de cette smala qui hypothèque le futur de nos descendants, l’effondrement de notre civilisation, sans parler de l’état de la Terre ; Tel le bon petit soldat parmi énormément d’autres, je l’ouvre... Et eux, veulent que je me taise, en créant des lois sur mesure avec la complicité active des grands magnats des médias. Bientôt, car, c’est aussi une visée, il serait impossible de critiquer la politique colonialiste d’Israël sous peine d’être taxé de propos haineux et antisémites, et cet exemple peut se multiplier à l’infini pour des multinationales telle Monsanto, des personnalités franchement à gerber, ou même des associations caritatives. Se taire ou assumer d’être un haineux... Voila le plan ! Avec nous ou contre nous...

Ce qu’ils oublient ces mécréants (attention, ce terme frôle la haine !!!), c’est que nous aurons toujours un coup d’avance sur eux lorsqu’il s’agit d’Internet. En fait ils vont créer des armées d’internautes qui vont devenir stealth, comme les avions de combats indétectables aux radars. Se prendre une VPN, qui rend l’adresse IP anonyme, ou mieux, le darknet avec Tor et le tour est joué. Il faudra fermer ses comptes des grands réseaux, et se refugier pour les vidéos à poster chez les russes ; la bête noire de macron qui chaque fois qu’il prononce RT ou Spunik en fait une crise d’urticaire, car, là, il se prend le pied de nez de news incontrôlées en pleine poire. Le résultat de tout ce flicage inefficace ? Comme en son temps la loi hadopi me fit bien rire en entendant les questions des journalistes aux députés qui votèrent cette loi, sans y piger que pouic 2.0... Le piratage continua bon train, jusqu’à l’avènement du streaming, qui vit les Torrents devenus obsolètes... Cette nouvelle loi Facebook, fera que de plus en plus de citoyens honnêtes rentreront dans le monde de la clandestinité du darknet et certains, sûrs de ne plus être localisés se lâcheront pour dire et faire encore pire qu’aujourd’hui. C’est comme le boomerang du mec du début du film un Diner de cons ; ça revient droit sur le crane sans crier gare !!!

A l’ère d’internet, voir de tels ignares décalés, hors sol, hors siècle, voulant contrôler le bouzin reviendrait afin de supprimer la pollution, d’interdire la bagnole d’un claquement de doigt et retourner à la carriole traînée par une bourrique, ou encore mieux, la chaise à porteur...

Dans ce monde en mouvement, on ne sait plus qui est véritablement chèvre et qui est véritablement... facebouc ?

Georges Zeter/juin 2019

Vidéo de RT. France

https://www.facebook.com/RTFrance/videos/601604807016292/


[2] idem


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • eddofr eddofr 28 juin 14:30

    Le philosophe espagnol José Ortega y Gasset définit la nature de la haine :

    « Haïr, c’est tuer virtuellement, détruire en intention, supprimer le droit de vivre. Haïr quelqu’un, c’est ressentir de l’irritation du seul fait de son existence, c’est vouloir sa disparition radicale.

    Il me semble qu’on doit pouvoir attaque ce gouvernement pour propos haineux, à l’encontre de la liberté d’expression.

    Et pourtant, Dieu sait (ce n’est pas juste une expression, je suis un « putain de croyant ») combien j’exècre les haineux, les donneurs de « leçons de morale », les pousseurs au crime, les médisants, les calomniateurs qu’on croise ici et là sur la toile ...

    A ce propose, je ne hais pas Macron, je ne lui veut aucun mal, je lui souhaite même un longue vie (pas trop quand même vu ce que nous coûte un ancien Président).

    Et même, qu’il s’en aille, m’importe peu, vu qu’il sera très certainement remplacé par un autre Valet de la Grande Coterie des Possédants qui continuera à nous écraser et à détruire la planète pour satisfaire la soif de puissance de quelques uns.


    • samy Levrai samy Levrai 28 juin 15:26

      La haine détruisant plus surement l’émetteur que le receveur ( qui, lui, dort bien !), je ne vois pas pourquoi on nous emmerde avec cela !


      • JPCiron JPCiron 28 juin 15:37

        Facebook, comme tous les réseaux sociaux Américains ont grande facilité à s’aligner sur les lobbies inconditionnellement pro-Israel. Pour eux, toute critique est vite classifiée comme antisémite. Même si la critique concerne les aspects Sionistes des gouvernements Israéliens successifs. Même si cette critique est celle exprimée par des organismes Juifs respectables en Israël ou dans les territoires occupés.

        Le fait de charger ces réseaux sociaux de s’occuper de chasser les « discours de haine » leur permet en pratique de promouvoir indirectement des politiques racistes ou contraires au Droit International.

        Nos gouvernements et nos élus ont eux aussi tendance à s’aligner.... Il est vrai que le premier qui quitte le « droit chemin » fera l’objet d’attaques virulentes de tel ou tel lobby. Et les Médias sont alors bien entendu « contraints » de reprendre et amplifier les discours. Ouvrir le bec risqued vite de coûtern unecarrière...

        .


        • Nowhere Man 28 juin 16:08

          J’ai signalé dans un message sur le site de l’Express que le crif avait demandé à Macron de s’aligner sur la position de Trump concernant Jérusalem. J’ajoutai : faut-il commenter ? J’ai reçu un mail de l’Express pour m’avertir de mon bannissement pour propos antisémites.

          Il y a de cela un an ou plus.


          • JL JL 28 juin 19:03

            La haine c’est une inhibition intentionnelle, un refus délibéré, un refoulement conscient ou pas, justifié ou non d’éprouver de l’empathie à l’égard d’une personne ou un groupe de personnes.


            • zygzornifle zygzornifle 29 juin 10:02

              « Facebook accepte de fournir des données à la justice française en cas de contenus haineux »

              Dans très peu de temps un contenu haineux sera il faut battre Macron aux prochaines élections, ça nous pend au nez ....


              • zygzornifle zygzornifle 29 juin 10:08

                5 œils de crevés , 5 mains d’arrachées , une mémé tuée a Marseille sur son balcon par la BAC et des dizaines de milliers de coup de matraques par les légions haineuses de Castaner-Macron et on viens nous faire chier pour 2 commentaires sois disant haineux , la France bascule dans la fosse a purin de la dictature col blancs dents brillantes et cerveau méphitique ..... 


                • Cadoudal Cadoudal 29 juin 10:14

                  @zygzornifle
                  Si la défense de l’état de droit est à ce prix, je trouve ça pas cher ...lol...

                  Et puis la police enquête, la justice juge et les cons payent, pour l’instant tout va bien :

                  Une enquête de flagrance a été ouverte des chefs de « dégradations volontaires de biens d’utilité publique en réunion » et « violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique avec armes par destination »

                  http://www.lefigaro.fr/actualite-france/un-commissariat-de-l-eure-attaque-par-des-jeunes-aux-cris-d-allah-akbar-20190628#xtor=AL-201


                • zygzornifle zygzornifle 29 juin 14:47

                  @Cadoudal

                   il y aura chat perché


                • njama njama 29 juin 10:56

                  La censure sur FB ce n’est pas nouveau, un propos de soutien à la cause palestinienne estimé antisioniste par la modération ou dénoncé comme tel vous vaudra d’être éjecté illico sans préavis.

                  Depuis peu FB de même que YouTube, Pinterest, Amazon Prime démonétisent tout ce qui estimé « antivax »...

                  La censure dans les médias n’est pas nouvelle, elle a toujours existé peu ou prou dans la presse, suivant les sujets,de même qu’à la télévision, mais aujourd’hui elle tente de prendre la main sur les réseaux sociaux ou de décrédibiliser les sites alternatifs.

                  Peut-être assistera-t-on à une migration vers Vkontakte, le FB russe...


                  • HELIOS HELIOS 29 juin 13:13

                    ... a l’auteur... si vous pensez réellement que l’internet des sites et internautes est si facile que ça a contourner (comme le prouve votre exemple de l’Hadopi) pourquoi se faire du soucis pour la censure... qui n’arrivera jamais a museler la voix de citoyens.

                    En réalité tout cela s’inscrit dans une démarche qui a déjà magnifiquement fonctionné pour la sécurité routiere.

                    On est passé d’un systeme libre où seules, une limitation de vitesse administrative existait pour la ville, , et un ensemble de regles techniques (le stationnement sur une voie de chemin de fer, le depassement en haut de cote...) organisait la circulation.

                    les 12000 morts par accidents qui ont été economisés, au fil des contraintes comme la limitation de vitesse controlée par radar, l’unique moyen economique de sanctionner avec le systeme de point sur le permis ne sont pour rien du tout dans cette economie de vie humaine.

                    L’encombrement des routes et leur conformation, la qualité des vehicules sont quasi exclusivement responsables de cette économie qui rappelons le est fondamentale pour la sécurité.

                    Il manque dans le tableau la formation des conducteurs, mais comme pour l’école n’a aucun sens aujourd’hui.

                    Pour internet c’est la même chose... Nous passons d’un monde de liberté où tout est régulé par la nature même de ce qu’il est (un reflet de l’esprit)... a un monde de contraintes, au nom de je ne sais quelles valeurs a une régulation qui n’a plus rien a voir avec l’outil.

                    Demain, les coupables répondrons aux journalistes : oui, j’ai fauté puisque j’ai ouvert et lu des sites non homologués... exactement comme aujourd’hui, pour les micros-trottoir où l’automobiliste : oui, j’ai fait une faute, je suis allé trop vite.

                    Nous sommes rentré dans un monde que je n’aime pas et où personne ne semble comprendre ce qui va nous faire disparaitre en tant que civilisation... même pas au nom de la diversité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès