• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Faire taire les armes

Faire taire les armes

La détonation, ce bruit élevé provoqué indirectement par la mise à feu d’une poudre explosive ne nous est pas imposée par une loi intransgressible divine ou humaine, mais résulte uniquement d’une conséquence physique naturelle.

Conséquence dis-je, car la poudre en brulant ne produit aucune onde sonore mais un gaz qui, en se détendant dans l’air, provoque cette détonation.

Énorme nuisance sonore pouvant dépasser les 160 dbA, soit outre le seuil de la douleur.

Douleur qui au demeurant est ressentie très fortement même par les porteurs d’handicap de surdité intégrale de naissance.

Vouloir donc interdire par une loi imbécile toute méthode pour éliminer cette nuisance, au nom de je ne sais pas quel devoir de précaution (cet argument massue toujours hypocritement avancé quand, et seulement quand, cela nous arrange - et dont l’efficacité et la pertinence ne peuvent jamais être démontrées), relève tout au moins de l’angélisme sinon de l’irresponsabilité civique.

Car la transgression de cette loi ne peut tout au plus qu’engendrer une aggravante (« au moyen d’engins prohibés ») lorsqu’un crime est commis, aggravante dont les auteurs dudit crime se soucient comme de colin-tampon, espérant justement que l’emploi de ces « engins » les aident à « passer à travers ».

Par contre la pollution sonore provoque continuellement des victimes.

Voila ce que disent les experts (plusieurs sources) :

Le terme de « pollution sonore » s’applique aux effets provoqués par des phénomènes acoustiques (ou bruits) ayant des conséquences sur la santé des personnes, de la gêne momentanée à des troubles plus graves.

 Les causes possibles :

On peut distinguer les bruits selon leur source : Installations Classées pour la Protection de l’Environnement, transports routier ou aérien, bruits de voisinages, etc.

Les bruits de voisinage regroupent les bruits de comportements (disputes, pétards, travaux de bricolage, bruits d’animaux, etc.), les bruits de chantiers, les bruits d’activités sportives ou culturelles (terrains de sport, circuits de course, kermesses, etc.) et enfin les bruits provenant d’entreprises non classées pour l’environnement (livraisons, restaurants, ateliers d’artisans, etc.) (Source : Ministère de la Santé)

 Les conséquences sur la santé :

Parfois sous-estimées, les conséquences de la pollution sonore sur la santé ne se limitent pas à une simple fatigue ou une gêne momentanée. En effet, selon une étude publiée par l’OMS en 2011, les nuisances sonores sont à l’origine, en Europe Occidentale et chaque année, de maladies à l’origine d’une perte en années de vie estimée à près de 1 700 000, dont :

  • 61 000 années en raison de maladies cardiovasculaires.
  • 45 000 années dues à des troubles cognitifs (détérioration de la mémoire, des facultés mentales, etc.).
  • 903 000 années de vie en raison des perturbations du sommeil.
  • 22 000 années de vie en raison d’acouphènes.
  • 654 000 années de vie en raison des divers désagréments provoqués par ce bruit.

Les nuisances sonores produites par les détonations agissent sur la santé humaine à 3 niveaux différents :

L’environnement direct, qui est le plus exposé :

Soit en premier lieu les utilisateurs eux-mêmes, ensuite les spectateurs (il y a énormément de concours de tir et les compétiteurs viennent généralement accompagnés de leur famille y compris des enfants de tout âge) et toutes les personnes présentes sur les lieux pour différents motifs.

Les détonations sont la cause de traumatismes importants ORL dans la zone du nez, de la gorge et des oreilles que ne peuvent protéger les moyens habituels (bouchons auriculaires, casques de tir etc.)

Si les tireurs sont pour la plupart muni d’un casque, il n’en va pas de même pour les personnes présentes.

L’environnement de proximité immédiate  : soit toutes les personnes résidentes près des stands qui subissent une atteinte auditive de forte intensité (plus de 90 dbA).

L’environnement éloigné et très éloigné :

Les bruits gênants ont en général un niveau faible ou modéré, entre 30 et 70 décibels. Ils sont ainsi qualifiés parce qu’ils sont inopportuns ou lassants, comme une sonnerie de téléphone lorsqu’on travaille dans le bureau voisin ou de gouttes d’eau s’échappant d’un robinet qui fuit. De tels bruits n’altèrent en rien l’audition mais peuvent engendrer de l’anxiété, de l’irritabilité voire une dépression. Mais un bruit gênant ou nocif peut aussi être qualifié de nuisance sonore. Ainsi, l’article R. 1334-31 précise : « Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé [...]. » Un bruit relève de cette définition lorsqu’il est supérieur au bruit de fond de 5 dB le jour et de 3 dB la nuit. Une mesure qui se fait bien souvent à l’oreille, surtout lorsqu’il s’agit d’une atteinte à la tranquillité du voisinage.

Or il faut savoir que le tir est le 3ème sport individuel le plus pratiqué au monde, derrière le tennis et le golf.

Au nombre des tireurs, il faut ajouter les chasseurs, les militaires, les force de l’ordre.

Selon une estimation de l’institut ONG Small Army Survey, il circulerait en France 12,7 millions d’armes légères.

Depuis le 23 janvier 2018 la France, à l’instar d’autres Pays, notamment les Pays Nordiques, l’Angleterre, l’Allemagne et partiellement le Canada et les USA, a permis l’utilisation du silencieux (MDS=modérateurs de son) pour l’exercice de la chasse.

Entre parenthèses, en premier lieu l’utilisation de cet accessoire alerte autant le gibier qu’un coup de fusil normal et secondement les braconniers n’ont pas attendu sa libéralisation pour l’utiliser.

Au point de vue santé on ne peut que s’en réjouir.

Malheureusement cet accessoire présente plusieurs inconvénients : coût élevé, poids excessif, efficacité relative, perturbation de la trajectoire, perte de puissance. De plus à cause de son encombrement il ne peut être adjoint qu’aux armes à un seul canon, principalement à balle.

C’est dire que l’impact de cette disposition ne profitera que très légèrement à la tranquillité ambiante

Par ailleurs et au stade actuel il n’est pas adapté, donc pas utilisé, à la pratique du tir sportif : et que donc les stands continueront à être aussi perturbateurs et honnis qu’auparavant.

MAIS CELA C’ÉTAIT AVANT.

Je viens de recevoir par un ami ces 2 liens qui sont à support d’une campagne de soutien qui contient les explications techniques :

https://www.youtube.com/watch?v=081AAFamPas

https://www.youtube.com/watch?v=6ST9SftlBjQ

campagne que vous pouvez consulter en utilisant le mot clé SoundEater

Il me semble qu’il y a la une évolution technologique majeure, personnellement j’y crois fort et je m’en réjouis. J’aimerais connaître vos avis.

En toute amitié.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • jalin 27 octobre 2018 18:27

    Je suis sensible au bruit, mais c’est considéré comme être intolérant...


    J’emmerde personne, mais de souffrir du bruit me classe dans la case des emmerdeurs.

    Les bureaux open space sont une plaie dans le monde de l’entreprise. 

    • rogal 27 octobre 2018 21:18
      On pourrait commencer par interdire toute amplification sonore électrique dans l’espace public, y compris le 21 juin.
      Et continuer par une forte taxation de la musique dans les commerces. Souffrir du bruit, d’accord, à condition que ça rapporte gros.

      • sls0 sls0 28 octobre 2018 00:28

        @rogal
        Il y a une loi bien faite en France, c’est une des lois les plus restrictive.

        Une chambre avec 30db c’est possible, on regarde l’émergence du bruit par rapport au fond.
        Il ne faut surtout pas venir chez moi, malgré les 70db max en journée du 90-100 c’est très possible.
         J’ai un sonomètre, je l’ai montré à des flics, c’était style poule devant un ouvre boite.
        La nuit il y a des voitures qui passent qui sont bruyantes, dans ma chambre à 15m de la rue ça peut monter à 75db.

        Très bon pays coté bruits en France. Le jour où une majorité dira que la sonorisation le 21 juin est insuportable, on supprimera.
        En cas de bruit le maire est le plus rapide et le mieux placé, contrairement aux flics qui font un contrôle subjectif qui mettra des années à être jugé, le maire c’est contrôle par rapport aux lois très restrictives, et les 400€ d’amende tombent la semaine suivante si le bruyant n’obtempère pas. Rapide, constat, discussion, un bruyant qui ne veut rien savoir, constat envoyé au procureur qui demande aux impôts de récupérer les 400€. Ca n’empêche pas les flics de discuter avec le bruyant. Cela dit celui qui râle pour le bruit pour rien il ne doit pas s’étonner qu’on lui dise d’aller se faire voir s’il abuse.

      • sls0 sls0 27 octobre 2018 23:59

        Sur la première vidéo il y a la vitesse de la balle(389m/s) donc du supersonique. On entend pas le bang.

        Ce n’est pas pour rien que l’on emploie du subsonique avec un silencieux. Le seul avantage du silencieux avec du supersonique c’est que c’est la trajectoire qui fait le bang et non le coup de départ ce qui fait que c’est plus difficile à localiser mais c’est pas discret.

        Deuxième remarque, le but du silencieux c’est de permettre la détente des gaz. Ca se fait par détente dans un plus grand volume d’où la taille des silencieux ou refroidissement des gaz dans un grillage métallique. Dans la vidéo ça part dans un tuyau plastique pas bien grand et qui ne réagit pas trop sous la poussée des gaz, de mémoire ça tourne aux environs de 1500 bars le 22lr employé dans la vidéo.

        Troisième remarque, s’il y a une pression au cul de la balle, a son tour la balle met en pression l’air du canon en amont, ça pète aussi.

        Un canon fouette mais comme c’est toujours à l’indentique en fonction de la température, la balle sort toujours au même angle de fouettement.
        Une fréquence c’est la masse fois la raideur. La raideur peut changer avec la température mais normalement on tire pas à haut régime. La masse ne bouge pas sauf si on met un silencieux. La balle risque de sortir à un autre angle de fouettement. Donc on aura pas toujours correspondance entre avec et sans silencieux, deux réglage à faire donc. Un bon silencieux permet quand même des groupements sérieux. D’une arme à l’autre les groupements peuvent être très différents. Pour comparer il est bon d’avoir une arme avec un bon groupement ou H+L correct.
        Les armes à feu détruisent les oreilles, il faut déjà un bon casque anti bruits pour s’en protéger.


        • Cyrus (TRoll de DRame) XV 28 octobre 2018 00:26

          @sls0


          plutôt précis ton exposé .
          En France les silencieux tout comme les masque a gaz ou les gilet sont très mal vu .
          Cela n’ aide pas a la quiétude du voisinage .


        • sls0 sls0 28 octobre 2018 00:55

          @XV
          Un silencieux c’est pour le confort pour tout le monde, pour le gilet pare balle et le masque à gaz je ne dirai pas la même chose.

          Bon si les silencieux sont interdits à la vente, c’est facile à faire surtout à usage unique, l’excuse que c’est pour faire de l’illégal un peut léger. Il faut des balles subsoniques, pour le braconnage ça limite. Un révolver à par le Nagant ça ne marche pas ça passe par les fentes du barillet. Un révolver c’est possible mais peu sont prévu pour la fixation.
          Il y a le 22lr qui va très bien, pour tirer dans son jardin sans ameuter le voisinage ok, il doit être aux normes le jardin. Il y a un coureur de marathon qui se plaignait de douleur au cou, le médecin à trouvé une balle de 22lr, pour tuer il y a mieux, c’est possible mais il faut connaitre.
          Le silencieux a un avantage tactique pour les mortiers surtout. Le sniper doit approcher à 200m avec du subsonique, autant tirer à 400-600m. PM ou revolver de force spéciales OK.
          Tout compte fait pas trop d’avantages tactiques pour l’illégal. Militaire si mais pour du spécifique.
          Le silencieux c’est surtout appréciable pour les oreilles.

        • barbarossa 28 octobre 2018 04:21

          @sls0
          bonjour sls0,

          merci pour tes avis pertinents qui méritent quelques commentaires. Théoriquement tu as raison, mais en réalité ce n’est pas ainsi que ça se passe. 
          D’abord le « bang » supersonique : en réalité on ne l’entends pratiquement pas, et pourtant se répète tout au long de la trajectoire. 
          Si celle-ci passe à coté de tes oreilles tu entendras un sifflement pendant un instant très court. 
          J’ai une .222 équipée de silencieux et je promets que le bruit au départ est à peine plus fort qu’une .22 avec silencieux.
          Par ailleurs l’onde sonore est en fonction de l’environnement qui peut faire caisse de résonance, le premier réflecteur étant le sol.
          Un coup de carabine sans silencieux tiré eh haute montagne n’en finit pas de résonner dans la vallée par l’écho. Le même tiré par sol recouvert de neige est presque inaudible à 100 mètres. 
          Un tir à la verticale avec un silencieux fait pratiquement pas de bruit quelle que soit la vitesse de la balle.
          La pression : pour une .22 est de 1800 bars. 
          Les pressions dépendent du calibre, ça commence à 740 max. (normes CIP) pour le calibre 12 pour atteindre 4600. 
          C’est la pression dans la chambre, le maximum étant atteint avant le dessertissement. 
          Elle baisse très vite.Tu peux voir une vidéo sur le site du contrôle officiel de Saint-Etienne.
           L’ami qui m’a passé le lien a assisté personnellement à une démo, je l’ai questionné : pas de pb avec le tuyau plastique qui relie l’appareil à un petit silencieux très performant à ses dires. 
          L’air (qui est aussi un gaz) pulsé hors du canon par la balle passe aussi en très grande partie par ce tuyau, sa prise étant la première avant la bouche.
          Les gaz ne sont pas directionnels ils se détendent en toute occasion. 
          Dernière donnée : les gaz ont une vitesse de plusieurs km à la seconde : à la sortie par la bouche dépassent aussitôt la balle qui doit les traverser ; sa trajectoire s’en trouve très légèrement perturbée.
          Ce dépassement se produit aussi à l’intérieur du silencieux avec des perturbations bien plus grandes qui influent sur la précision et la vitesse. 
          Sans silencieux la détonation advient après sortie de la balle, avec silencieux avant.
          Dans le système montré aucun gaz ne sort par la bouche : précision et vitesse (398) accrue. 
          Dans la vidéo, question bruit, on remarque 2 choses : je ne sais pas si cela a été fait exprès mais l’environnement n’est pas idéal pour une performance maximale, car les armes sont à l’intérieur d’une pièce ou verandah.
           Le tir avec la 22 silencieux montre un bruit de 64 dbA (et on entends la pluie sur le toit) l’autre 55 (moins d’un claquement de doigts). 
          bien à toi

        • sls0 sls0 28 octobre 2018 12:35

          @Barbarosa

          Mieux qu’un long discours, une vidéo.
          Subsonique avec et sans silencieux et supersonique.

        • Cyrus (TRoll de DRame) XV 28 octobre 2018 13:52

          @sls0

          Le problème étant que les voyou sont par définition peut respectueux de la loi et trouve sans peine au marché noir ou pire sur le net .
          Si tu doit intervenir pour protéger ta famille de gens armé prêt a tous pour une dose de crack , 
          je trouve au contraire que le gilet profiterai a tous . 
          Idem pour le masque a gaz , qui est bien plus performant que les « pseudo-masque de traitement agricole bâclé par les chinois .Mais ce n’ est que mon sentiment .

          Oui c’ est facile a bricoler , on va pas chicaner smiley .C’ est plutôt fait pour un »semi-automatique« , ou un fusil a culasse verrouillé .J’ aurais même peur qu’ un trop bon silencieux allume les cartouches dans le barillet du revolver .

          22lr , c’ est déjà un peut gros pour le jardin même bien aménagé , en 22 il reste le short et la bosquette et même la je ne serais pas tranquille sans un stand aménagé , et »buté« 3 coté .
          De toute manière les 22 sont réglementé depuis un bon moment , elle peuvent tuer , mais n’ on pas beaucoup de puissance d’ arrêt , une fois licencier en tir sportif , autant passer au 9mm .

          Je ne savais pas qu’ on faisait des silencieux pour mortier .

          Pour revenir au sujet , protéger les oreilles des autres c’ est impératif au moins autant que de protéger celle des autres . Je me souvient d’ un gars , qui avait refusé les bab et le casque pour tirer au fusil ...
          On aurait dit »papy acouphène " pendant 3 jours ca aurait pu etre bien plus grave .

          Merci pour tes réponses , au plaisir de te recroiser. 



           



        • Cyrus (TRoll de DRame) XV 28 octobre 2018 14:01

          @barbarossa
          D’abord le « bang » supersonique : en réalité on ne l’entends pratiquement pas, et pourtant se répète tout au long de la trajectoire. 


          la masse et la surface d’ un avion de chasse , n’ ont rien a voir avec celle d’ une balle .

          Un tir à la verticale avec un silencieux fait pratiquement pas de bruit quelle que soit la vitesse de la balle.
          la par contre je sèche et ne comprend pas pourquoi , si tu as le temps de detailler j’ en serait ravi .

          Merci pour l’ article .




        • barbarossa 28 octobre 2018 14:37

          @sls0
          le silencieux utilisé est mauvais. Je tire la remington thunderbird hispeed (398m/s) 

          avec les miens pas de différence notable avec les csi sub (1050 fps=320m) ou standard (1070 fps=326m).
          et pas de bang ! .

        • barbarossa 28 octobre 2018 15:24

          @XV

          1) exactement : en plus une balle dans l’air reste à portée d’oreilles qu’une fraction de seconde.

          2) c’est très simple : en principe on tire plus au moins à l’horizontale 
          soit en station débout, soit couché. 
          Le premier obstacle que l’onde sonore rencontre, alors qu’elle est la plus intense 
          c’est le sol qui agit comme caisse de résonance. 
          En tirant à la verticale il n’y a pas ou peu cette réverbération.
          (Techniquement les gaz d’une munition pèsent 1.3 fois le poids de la charge 
          de poudre et occupent, libérés, env. 0.95 m3 par gramme).

          Si le sol absorbe le bruit, la détonation est beaucoup moins forte. 

          J’ai tiré au ball-trap par sol enneigé : pas bam, pouf ! 

          Il y a un ball trap à Sore, en France, où les pas de tir sont surélevés, 
          le terrain devant plat, et à environ 400/500 mètres devant il y a un bois : 
          en se tenant derrière le pas de tir on entend distinctement l’écho des 
          détonations renvoyé par le bois.
          Les phénomènes acoustiques recèlent encore pas mal de mystères :
           je suis à vol d’oiseau à 7km au nord d’une ligne ferroviaire régionale 
          qui jouxte une route à trafic poids lourd très intense, les 2 à environ 
          100 mètres de dénivellement inférieur par rapport à moi ,dont 70 mètres
           sur les derniers 300m des 7 km.
          De l’autre coté, le terrain est rigoureusement plat sur 3000 mètres (pas d’obstacles réverbérants).
          Par vent du sud j’entends le train, mais jamais la route super-bruyante. 
          Sûrement une question de fréquence. 
          On dit que le coin-coin des canards ne produit pas d’écho.
          Bien à toi.



        • Cyrus (TRoll de DRame) XV 28 octobre 2018 16:02

          @barbarossa

          C’ est beaucoup plus clair , c’ est le même phénomène que lors d’ un tir dans une petite pièce ou la détonation est intense faute de pouvoir libérer son énergie au loin .

          Pour le train , la piste des fréquences semble bonne , mais la résonance des rails doit jouer un peut aussi puisque ceux ci propage le son comme une corde de guitare . 

          l’ asphalte lui ne doit vibrer que très brièvement .

          Bien a toi également 

        • sls0 sls0 28 octobre 2018 17:32

          @barbarossa
          J’avais aussi des silencieux. Avec du subsonic on entendait rien, du supersonic si. C’est une loi physique, une onde de choc. Vous êtes le premier à contredire Ersnt Mach depuis un siècle.

          Sa théorie est justement partie d’une balle de fusil.
          Pour ne pas faire de bruit du subsonique ou percer des trous dans le canon pour atténuer la vitesse de la balle supersonique. Ensuite le silencieux fait son boulot.

          @XV
          Un revolver ça ne marche pas avec un silencieux le bruit c’est l’espace entre le barillet et le canon. Seul le Nagant qui avait une obturation à ce niveau était employé avec un silencieux.



        • Cyrus (TRoll de DRame) XV 28 octobre 2018 17:51

          @sls0

          Oui le barillet avance sur le 1895.
          Sympa comme conception .

        • sls0 sls0 28 octobre 2018 18:33

          @XV
          Au sujet des voyous.

          En France il y en a mais il y a aussi en fantasme.
          Chez moi c’est un peu plus vivant : 38 fois plus d’homicides, il est très facile d’avoir une arme et pour le vol même pour 20-30€ le 9mm est de sortie.
          Donc au niveau statistique il y a de quoi.
          Un fois que les voleurs sont dans la maison, on l’a dans l’os.
          La probabilité d’être tué est de 1/21, ça monte à 1/4 si on est armé.
          J’avais des armes même de guerre en France, ici aucune(1/4 ça fait réfléchir)
          On oublie le gilet et le masque à gaz, pas le temps de jouer à la guerre.
          A première vue c’est pas gagné. La première année ici ça a donné. 4 que j’ai chopé dont un armé.
          Le premier j’étais sur le toit à regarder tranquillement les étoiles.
          Je vois et j’entends le type escalader la porte du jardin. J’avais fait de la peinture dans la journée et il restait de l’essence. Il s’est pris la douche. Le temps de descendre il était encore aveuglé et désorienté. Mon arme un briquet. Sacré frayeur pour le mec et une putain d’odeur d’essence pour la voiture de flic.
          Cette frayeur par rapport à l’essence m’a fait modifier un extincteur à poudre de voiture. Un convergent à la place du divergent, remplacement des joints par du viton et un mélange d’essence et de polystyrène à la place de la poudre. C’est avec ce système que j’ai neutralisé le mec armé. Pas trop envie de tirer dans ces conditions.
          Etre prévenu avant l’entrée dans la maison et un extincteur, ça met des chance de notre coté.
          L’essence est dangeureuse pour l’agresseur que s’il est agressif. Ici ça passe bien vu qu’on peu tuer sans trop de problème un voleur.
          Pour être prévenu chez moi les détecteurs de présence allument l’éclairage ou des lampes chez moi, je préfère surprendre.

          Toujours les stats, la distance moyenne de l’emploi d’une arme de poing est de 2,3m. Mon extincteur 7-8m, il est dans les normes.

          Un juge en France ne devrait pas trop à y redire pour le coup de l’extincteur. En plus le ou les voleurs se tireront sans demander leur reste, ils n’iront pas porter plainte.

          Chez moi c’est d’horribles bavards, les gens de nuit n’approche plus trop de la baraque.
          J’ai une bouteille de gaz de secours de 6kg. Ici pas de clapet grand débit sur la sortie. J’y ai collé un tube pincé en sortie. Ca fait de putains de flammes surtout quand on retourne la bouteille.
          J’ai testé sur mon toit, des voisins ont demandé ce que c’était. J’ai répondu que ce devait être un oiseau qui avait dû déclencher l’automatisme, d’horrible bavards, autant en profiter. Pour mon premier douché trois jours après à 12km de chez moi on en parlait, ça cause et ça ne me dérange pas que ça en cause aussi dans le camp des voleurs.


        • Cyrus (TRoll de DRame) XV 28 octobre 2018 19:24

          @sls0

          Oui , il y a même une grosse part de fantasme .
          Ne pas les laisser rentrer semble en effet un préalable a toute défense rationnelle .
          Je les vois mal sortir la disqueuse en pleine nuit ... 

          Une sur 4 ça fait effectivement réfléchir , ca ne vaut pas le coup de jouer pour defendre son velo , par contre pour défendre sa femme ou soi même ça vaut le coup de s’ entraîner .

          Je croit que tu as raison sur l’ aspect psychologique , mourir n’ est pas toujours tres dissuasif , mais souffrir la oui ça « terrorise » beaucoup plus .Parfois ca suffit a limiter les dégâts .

          L’ extincteur napalm , pas vraiment sur que le juge apprécie .Mais il ’ aimera pas plus un gun .
          Au moins l’ essence a peinture , on peut facilement la justifier .


           
            .


        • barbarossa 28 octobre 2018 20:39

          @XV
          tu as parfaitement raison, ça doit être les rails, le bruit d’un train c’est à cela qu’on le reconnait.

          Tout de même 7 km !
           j’ai un ami qui a les fenêtres du bureau de son exploitation 
          agricole à moins de 5 mètres de cette ligne et le verre simple des fenêtres est 
          tout ce qu’il y a de plus banal.
          Lorsque je suis dans son bureau et que le train passe on arrive à parler 
          normalement sans gêne excessive.

        • barbarossa 28 octobre 2018 21:32

          @sls0
          de nouveau (j’insiste bêtement) ça vient de l’efficacité du silencieux. 

          Ernst Mach a écrit sa théorie en 1877 autour d’une balle de fusil, 
          mais il ne pouvait pas la prouver car le premier silencieux construit 
          réellement date de 1902. Impossible donc de séparer le bruit de la détonation
          de celle produite par le passage du mur du son. 
          Sa théorie s’est avérée exacte pour ce qui est des avions. Pour ce qui est de
           la balle du fusil c’est un peu plus délicat : pour l’oreille humaine le bang se 
          fait entendre pratiquement, mais pas tout à fait, lors du franchissement du mur 
          du son : or ce franchissement surgit à l’intérieur même de l’arme, mais à ce
           moment là il n’y a pas d’air derrière le projectile.
          En dehors du canon on confond le sifflement avec le bang. Or ce sifflement est
          émis à n’importe quelle vitesse, même largement subsonique.
          Par ailleurs faire des trous dans le canons pour ralentir le projectile, c’est la
          pire des solutions. La vitesse maximale d’une balle est atteinte après 55-60cm
          de course. Si on veut ralentir la vitesse il faut faire UN SEUL trou avant cette
          limite. Si on en fait plusieurs, les gaz en sortant du premier rentrent par les 
          suivants devant le projectile.C’est l’idiotie utilisée par certains silencieux,
          notamment le Thompson de 1915 et le Servais.
          bien à toi.

        • barbarossa 28 octobre 2018 22:01

          @sls0
          chez moi j’ai une bonne quinzaine de camera, plus un système d’alarme très perfectionné qui sait faire la différence entre hommes et animaux.

          Quand je me suis installé ici, j’ai invité tout le monde à un gigantesque picnic 
          où je me suis vanté au delà du supportable de toutes les mesures prises, 
          avec démo et visites guidées. J’ai expliqué que j’avais beaucoup d’armes 
          avec un stock de munition moyen de 8-12 mille pièces et que je ne voulais 
          pas prendre aucun risque. Le message a passé. 
          Ça fait une vingtaine d’années que je suis là, ma maison est toujours
           ouverte (car les cambrioleurs n’ont pas besoin de clés, mais moi si je les perds
          je suis drôlement embêté), les cameras sont bien visibles mais, à part
          la démo, n’ont été jamais activées, idem pour le système d’alarme.
          jamais un vol (mes voisins ne peuvent pas tous dire la même chose)
          .Pour ce qui est de la légitime défense, et en raccourci (pour la France) :
           si l’intrusion se passe la nuit, elle marche dans toute circonstance.
           La journée c’est plus coton.

        • sls0 sls0 29 octobre 2018 12:42

          @Barbarossa.

          Chez moi si je ne trouve pas quelque chose, je demande à ceux qui viennent chez moi, curieux et on va facilement dans les armoires. C’est latino.
          Ce sont d’horribles bavards donc tout le monde sait ce que j’ai.
          Une arme de poing chez moi ça attire tout les voleurs du coin.
          Comme c’est une récupération à risque de grandes chances qu’ils tuent en préventif. Ca explique le rapport 1/4 plus haut.
          A la limite le fusil à pompe qui est le plus efficace mais encombrant pour les attaques de rue donc moins attirant.

          Pour revenir au bruit, une vidéo où on comprend mieux le bruit de bouche et le bang balistique.


          Je suis plus tir longue distance, avec un pote on modifiait, sur mon garant c’était un canon CBI. J’avais et j’ai encore un analyseur synchrone pour voir la déformation du canon. Mes silencieux foctionnaient pas mal. J’ai testé la détente, le changement de fréquence, le redroidissement et la transformation en énergie mécanique. Pas de problème pour percer du canon il y avait du stock, résultat : subsonique, le perçage ça va mais ça me dit rien, un groupement dégradé.
          La vidéo montre une arme comme je les aime, précise et pas trop bruyante hormis le bang. Chez moi l’arme c’est culturel mais ils tirent comme des pieds. La longue distance est inconnue et ici pas d’arme de guerre par contre. Donc pas d’arme chez moi.

          Il y a le tir mais c’est plus l’aspect technique qui m’intéresse, rechargement, conception, amélioration. Franchement si mes armes auraient dû être stockée au stand, pas de problème. Chez moi je ne tire pas, du 30-06 dans le salon c’est bruyant et ça nique les murs.

          Je ne sais plus qui a posé la question pour le mortier silencieux c’est le système Batou de mémoire.


        • Cyrus (TRoll de DRame) XV 28 octobre 2018 20:53

          Je ne suis pas convaincu non plus de ma théorie .
          que cela propage le bruit des roue pourquoi pas en capilotractant bien ..
          Mais si tu entend le moteur ou le klackson , la propagation ne peut pas se faire par le sol .






          • barbarossa 29 octobre 2018 03:53

            @XV
            plus j’y pense, plus je crois que tu as raison : on entend jamais le moteur 

            même tout près, car même s’il n’est pas électrique il est moins bruyant 
            que le bruit des roues ; quant au clacson je n’ai jamais fait attention.
            de toute façon, question bruit, on est toujours surpris:de l’autre
            coté de la même route, j’ai un ami qui a une énorme maison 
            genre château, 200 mètres en retrait et sur le même niveau et sans
            obstacles ni autres constructions autour.
             Dans son parc, juste à coté de cette maison dans une légère 
            dépression (3-4 mètres) il a un petit étang (1500 m2).
            Or dans sa maison, que ce soit au rez ou dans les étages, fenêtre ouvertes, on
            n’entends nullement la route (c’est surprenant). En revanche au bord de l’étang
            on déguste.

          • Cyrus (TRoll de DRame) XV 29 octobre 2018 14:02

            @barbarossa

            Oui mais mon embryon de théorie manque de beaucoup d’ élément .
            On as les roue en générateur , le rail en transducteur , le sol en milieu de propagation ...
            Mais ça devrais le faire dans ce cas sur un cercle de 7km .

            Ça doit donc être encore plus subtil que ça , peut être des mine ou des rivières souterraine pour conduire la transduction vibratoire jusque a une caisse de résonance .

            C’ est bizarre l’ acoustique , les sapeurs en 14-18 se servait d’ un stéthoscope pour déterminer ou en était les boches .



          • Sergio Sergio 29 octobre 2018 09:54

            Y a même du bruit dans les photos !



            • Cyrus (TRoll de DRame) XV 29 octobre 2018 14:06

              @Sergio

              n’ oubli pas le fond diffus cosmologique , tout comme le bruit des photo il se propage sans air smiley 


            • Sergio Sergio 29 octobre 2018 13:17

              Ah, vivement le port d’armes autorisé en France. Cela va sans dire que tout le monde ne pourra pas l’obtenir, il y aura une sélection naturelle à base de faciès, de rapport officiel psychiatrique démontrant la bonne santé mentale du prétendant au permis, les chasseurs clairvoyants dans le choix de leur cible = de facto, les homophobes, les opposants à j’ne sais n’importe quoi tant que c’est pas contre les droits de l’homme ... mais j’me rassure, y aura des silencieux conformément à la loi de réformation de la guerre urbaine.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

barbarossa


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès