• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fake News de guerre 16

Fake News de guerre 16

Querelle des Anciens et des Modernes
En d'autres termes, la guerre - était-ce mieux avant ? (révisions en vue du bac)

Un grand Ancien, Paul Valéry, a dit : « La guerre, c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas. »
Ça reste pertinent mais, au 21e siècle, nous avons fait mieux : nous avons supprimé la guerre ! J'entends déjà les protestations : « C'est faux ! T'es aveugle ou quoi ? »
Mais oui, vérifiez : la Russie n'est pas en guerre contre l'Ukraine, de même que l'Ukraine n'a a pas déclaré la guerre à la Russie. Ils ont simplement un échange de vues un peu vif à coups d'artillerie.

Jadis, il y avait des demi-dieux, comme Hercule, ou des héros qui avaient l'oreille de Dieu, comme le roi Arthur, Jeanne d'Arc et plein d'autres.
Oui, mais nous on a Poutine, qui fait des miracles : grâce à lui, le gaz de schiste, naguère si décrié, est devenu écologique... Et aussi fort que Jésus, il a ressuscité l'Otan, qui était en état de mort cérébrale selon Macron. Au départ, Poutine voulait relancer le débat sur l'otanasie... quelque chose a merdé, et le choc s'est transformé en défibrillateur !

Il n'y a plus de héros ? Nous sommes des nains sur les épaules de géants ? Et Marioupol alors ?

Cet épisode aura le rang de mythe, une épopée qui ne pourra se comparer qu'à Thésée partant tuer le minotaure : les Russes, moins courageux que Thésée, ont préféré ne pas se risquer dans le labyrinthe des sous-sols d'Azovstal, où s'étaient réfugiés près de deux mille minotaures, laissant Ariane la civile à son sort. Jusqu'à ce que la faim et la soif les fassent sortir.
Vous vous demandez peut-être pourquoi les soldats d'Azovstal sont d'abord sortis environ trois cent, et pas cent-quarante, ou deux-cent-vingt survoltés ? Ou les deux mille, tous ensemble ? C'est parce qu'ils ont déjà signé avec Hollywood pour un remake moderne des Spartiates à la bataille des Thermopyles : « Les 300 de Marioupol » ! D'où la présence avec eux d'hommes d'affaires américains, et l'intervention de Zelensky à Cannes.
Interrogés sur le principe des boucliers humains, les chefs du bataillon Azov ont répondu : « Achille et Hector eux-mêmes combattaient avec des boucliers, c'est humain. »
Car dans les sous-sols de l'usine, il y avait également des civils : c'est dingue, non ? Même pendant la guerre, et sans être payés, y a des gens qui veulent aller à l'usine ! Et tous les jours, les soldats leur donnaient la météo : « Aujourd'hui, averses de bombes, pouvez pas sortir... »
Pour leur reddition, Ils ont exigé l'absence de journalistes : héros oui, mais de grands modestes.

De l'héroïsme, il y en a toujours eu. Il faut chercher la modernité du côté de la vitesse : autrefois, pour avoir un aperçu de la bataille, il fallait attendre que le tableau soit peint, ou que la tapisserie de Bayeux soit brodée.
Maintenant, vous avez des images le soir même sur les réseaux sociaux, et des tas de gens pour broder dessus !

Quant au lobby militaro-industriel, rien de plus classique car déjà nos ancêtres les Gaulois comptaient un forgeron dans chaque village, voire un commercial vantant aux Romains la qualité de son glaive (erreur fatale) :

- Voyez comme le glaive gaulois coupe mieux les mains que le gladius, ô César !

- Mmm, moui, tu vas venir comme esclave et me faire des gladius made in Roma. J'aime sabrer local.

- Euh.. Oui, puissant César.

Donc, ne commettons pas l'erreur de sous-estimer notre héritage culturel : l'industrie militaire, le commerce et le lobbying existaient déjà dans l'antiquité.

Les « fakes » alors ? La propagande, la censure, les manips, la guerre psychologique ? Non, que du classique : déjà Pénélope était importunée par des baratineurs, soi-disant porteurs de nouvelles d'Ulysse, pour l'inciter à se remarier.

La mondialisation de la guerre, peut-être ? Même pas : Alexandre, César, Attila, Napoléon, les partisans de Conquêtes sans frontières (CSF) sont déjà légion (romaine).
À ce sujet, petit aparté : quels enquiquineurs quand même, ces Finlandais ! À cause d'eux, on va devoir mettre tous nos dictionnaires au pilon, parce que le mot « finlandisation » vient de changer de sens, passant de « neutralité » à « otanisation » !

On a aussi prétendu que les guerres d'autrefois étaient joyeuses, festives, tandis qu'elles seraient devenues tristes, voire dramatiques, pleines de crimes de guerre. Voyons ce qu'il en est.

Nous avons tous en tête des images de ces jeunes mobilisés faisant des adieux émouvants à leur famille, leur femme ou leur fiancée, embarquant dans les trains, débordant d’enthousiasme, répondant par les fenêtres aux derniers au revoir de la foule réunie, puis traversant les beaux paysages du pays qu'ils partaient défendre, l'âme pleine de bravoure et le coeur gonflé d'orgueil. Tandis que d'autres, moins chanceux, restaient dans les ministères et les banques pour gérer les affaires courantes.
Il faut reconnaître que la guerre moderne a changé tout cela. C'est même plus la peine de faire un appel à la mobilisation : la sirène aura à peine eu le temps de se faire entendre que, déjà, un puissant missile aura franchi la frontière ! On sera cramé chez soi en train de faire sa valise ! Comme on dit au 21e siècle, si tu ne vas pas à la guerre, la guerre viendra à toi !
 
Ça promet des discussions peu glorieuses au paradis :
Un vieux (oui, tout le monde n'y est pas jeune et beau, c'est pas tout à fait au point) est de corvée (oui, ça existe aussi au paradis, mais les patates sont déjà pelées) pour accueillir les nouveaux :

- Moi j'ai fait l'Indochine, lui le Vietnam et lui l'Irak, et toi ?

- Euh.. moi, j'étais chez moi, je regardais la télé, y a eu une sirène, et paf ! Le missile est tombé, je l'ai même pas entendu arriver !
Que deviendront les discussions nostalgiques entre anciens combattants ?

On a perdu en poésie, c’est vrai, mais notre époque sait encore sourire des guerres, nous allons le démontrer.
Aux infos françaises, on a récemment vu des micro-trottoirs où chacun indiquait ses trucs pour remplir son chariot de micro-courses. Cela rappelle une vieille blague soviétique : un jeune couple s'installe dans un immeuble, et le concierge, très serviable, leur glisse un conseil : « S'il vous manque quelque chose, surtout n'hésitez pas : dites-le moi, et je vous expliquerai comment vous en passer. » Les Français n'ont pas l'habitude de la pénurie de guerre, mais il faudra bien qu'ils s'y fassent.
Une autre de la même époque :
Zelensky a discouru devant tous les parlements ou presque, et même au festival de Cannes : il est partout, sur toutes les chaînes ! L'autre jour, j'arrive au travail, je m'apprête à allumer mon ordi, et là, je reste bloqué, paralysé. Mon chef passe et me demande :"Un problème ? ton ordi est en panne ? - Non, c'est moi, j'ai... j'ai peur que Zelensky apparaisse à l'écran !"

Dans les régions du Donbass passées sous contrôle russe, l'armée a organisé des structures civiles temporaires (ce que les USA voulaient faire en France en 1945, l'AMGOT). Nos médias ont alors montré la russification forcée des écoliers (qui parlaient russe à l'école et à la maison depuis plusieurs générations), le rouble devient la monnaie locale, l'eau courante et l'électricité sont petit à petit rétablies, les retraites payées (l’Ukraine avait cessé de le faire depuis longtemps) et, pour mieux faire accepter le changement de souveraineté, les dettes des gens ont été annulées (les factures impayées). Mais les enfants n'ont pas été oubliés : les études d'ukrainien étant supprimées, on a aussi promis de leur enlever... leurs mauvaises notes passées dans cette matière !

Les USA avaient promis d'accueillir douze mille réfugiés ukrainiens : ils en sont à douze... (l'UE, elle, en a recueilli 5 millions)
Oh ! Les farceurs ! La bonne blague !

L'UE s'est portée au secours de la Moldavie pour lutter contre des attaques envers les pro-russes (formulation alambiquée pour éviter de mettre en cause l'Ukraine...). Résultat : l'UE va en même temps soutenir l'Ukraine contre la Russie, et la Moldavie contre l'Ukraine ! C'est là qu'on mesure notre chance d'avoir un président Macron qui est un pro du "en même temps" !
En même temps je suis jeune, en même temps je suis un vieux président.
En même temps président, en même temps premier ministre (22 jours avant de la nommer)
En même temps on donne (à l'Ukraine), en même temps on vole (les Russes)
En même temps je donne des canons Caesar, en même temps j'en donne pas beaucoup...
En même temps j'en donne, en même temps ils sont détruits !
En même temps je fais la guerre (économique) à la Russie, en même temps je fais le médiateur
En même temps je fais le médiateur, en même temps je suis pas au milieu
En même temps je parle, en même temps on comprend rien !

Macron a d'ailleurs une influence considérable, puisque Zelensky l'imite, lui qui est en même temps ukrainien, américain et anglais (sa famille a déjà les passeports) !

Vous avez peut-être vu la vidéo d'un groupe de soldats ukrainiens posant autour d'un poteau sur la frontière russo-ukrainienne, et entendu nos télés présentant ça comme le symbole d'une contre-attaque victorieuse ? Eh bien, une vidéo circule montrant ce même groupe transportant ce même poteau en trottinant à travers champs, le plantant apparemment au hasard pour la photo historique ! De vrais Pieds Nickelés, il n'est même pas certain qu'ils aient été jusqu'à la frontière. Bravo quand même ! Un peu de déconnage de guerre genre MASH fait du bien.

Poutine lui-même est un sacré plaisantin, à ses moments perdus. Il a téléphoné au président finlandais : "Est-il vrai que les Russes se fassent souvent tabasser par des poivrots finlandais dans les bars d'Helsinki ? Non, parce que nous, on protège nos frères..."

Conclusion ouverte (comme il se doit en philo).
On doit admettre que l'apport du 21e siècle n'est jusque là guerre épais(!). Pourtant, on ne va quand même pas en rester toujours à Sun Tzu ou Machiavel.
Nous fondons beaucoup d'espoirs sur les générations biberonnées aux jeux vidéos en réseaux, futurs cyber-experts, qui sauront nous apporter demain des guerres encore plus ludiques.
Ne désespérons pas de l'esprit humain, le siècle débutant n'a pas dit son dernier mot : on va war ce qu'on va war !

(Note de lectures pour l'année du bac : « Les Saigneurs de la guerre » de Jean Bacon,
"Voyage au bout de la nuit" de Céline.)

PS : Si vous êtes en panne de conclusion, vous pouvez toujours vous rabattre sur une autre citation classique :
« Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais je sais qu'il n'y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. » (A. Einstein), mais le côté pessimiste peut déplaire. Faut de la joie !


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 25 mai 08:44

    Même l’Eurovision est devenue une arme.


    • Clocel Clocel 25 mai 09:09

      @Séraphin Lampion

      Guerre hors limites.


    • charlyposte charlyposte 25 mai 13:18

      @Séraphin Lampion
      Ça fait déjà un certain temps que c’est ainsi Séraphin smiley



      • chantecler chantecler 25 mai 09:55

        @Clocel
        Salut ,
        Les ruptures définitives n’existent pas .
        Nos relations avec l’Allemagne le prouvent assez .
        Après avoir tout subi de sa part , nous sommes devenus les meilleurs amis .
        Enfin .... qu’ ils disent .

        Nécessité fait loi .
        Surtout quand on a besoin de matières premières .

        Pour l’instant on pinaille mais quand il faudra faire les comptes j’ai comme l’impression que la fièvre en Ukraine sera retombée .

        Apparemment les USA commencent à ravaler ses aigreurs ...
        D’autant que la vindicte a du mal à suivre : les gens sont pas chauds pour aller mitrailler les Russes ...
        Et aussi pour des raisons sérieuses : Le Pétrole
        Il faut faire fonctionner les autos , les camions, les avions , les navires , etc etc ...
        Sans faire exploser leurs sous sols .
        Le blé ukrainien ils s’en tapent .
        Ils ont des pays grands comme le notre , qui ne produisent que ça : du blé , du maïs , etc etc ce dont on rêve ...
        Et ils peuvent aligner des exploitations de 10 000 ha les doigts dans le nez .
        Avec des silos hauts comme la tour Montparnasse .


      • Gégène Gégène 25 mai 09:33

        « Oui, mais nous on a Poutine, qui fait des miracles : grâce à lui, le gaz de schiste, naguère si décrié, est devenu écologique... Et aussi fort que Jésus, il a ressuscité l’Otan »


        faudrait pas oublier que Poutine a quasiment éradiqué le covid, et il faut s’attendre à ce que, grâce à lui, notre bilan carbone devienne excellent faute de gaz et de pétrole à brûler . . .


        • chantecler chantecler 25 mai 09:42

          @Gégène
          Au dernière nouvelle il ne s’occupe pas du virus de la variole de singe qui va nous tomber indirectement sur la pomme , à nous européens  !
          On met les vaccins au point ....
          Il peut pas tout faire Poutine .
          Il en laisse pour les autres .
          Et puis les clébards il les laisse aboyer ...


        • charlyposte charlyposte 25 mai 09:54

          @chantecler
          Je ne vais pas tarder à demander la nationalité Russe smiley pour vivre sans prise de tête dans une petite Datcha à flanc de colline, la rivière en bas avec du saumon à volonté, des rennes, des élans, des ours.... sans oublier une dizaine de veuves Ukrainiennes ( des canons ) pour mille soirées inoubliables smiley le bonheur existe... si si


        • chantecler chantecler 25 mai 10:00

          @charlyposte
          Choisis la Sibérie,
          Il paraît d’après les livres de S. Tesson , d’avant son accident, que c’est cool .
          Les voisins sont parfois à 20 kms et encore c’est la promiscuité ...
          Tous ces territoires ça rend dingues certaines personnes qui ne voient que les bénéfices qu’elles pourraient tirer rien qu’ en abattant les forêts ou en mettant l’eau de certains lacs en bouteilles plastiques .


        • Louis Louis 25 mai 10:08

          @charlyposte
          Va au TOMBASS (nouvelle appellation du DONBASS) ya plus que des tombes
           smiley
          Sinon oui la Russie (surtout les villes fermées) c’est bien, ça caille l’hiver, c’est caniculaire l’été, la bouffe est grasse (comme les femmes adultes), la vodka faut aimer, le pinard et la bière sont pas terribles, les voitures ben y en a pas bezef quand aux motos russes faut pouvoir les démarrer


        • pemile pemile 25 mai 10:11

          @Louis « quand aux motos russes faut pouvoir les démarrer »

           smiley


        • charlyposte charlyposte 25 mai 10:18

          @Louis
          Pourquoi veux tu que j’aille au Donbass ??? pour être bombardé jour et nuits par le pitre de KIEV qui ne fait rire que lui même et le vieux con Américain bon pour la décharge impropre au recyclage !!! rien n’est mieux qu’une belle Russie sauvage au bord du fleuve AMOUR smiley


        • jacques 25 mai 10:31

          @Louis
          TOMBASS BOMBASS serait plus approprié.


        • charlyposte charlyposte 25 mai 10:36

          @pemile
          Si tu savais le bonheur que celui de faire de la moto sur le lac BAÏKAL smiley


        • roman_garev 25 mai 11:20

          @charlyposte
          Qqch comme ça ?


        • charlyposte charlyposte 25 mai 11:28

          @roman_garev
          Exactement smiley


        • roman_garev 25 mai 11:29

          @charlyposte
          A moto à travers toute la Russie. La nuit passée dans une tente au bord du lac Baïkal : vidéo


        • Joséphine Joséphine 26 mai 07:06

          @chantecler

          Qu’en pense Macron ? La variole du singe est partie de soirées décadentes gay et sado-maso ! En Espagne on raconte que ça viendrait d’un « sauna gay » de Madrid... Bien sûr, nos merdias aux ordres des lobbies LGTB ne pipent pas mot sur cette affaire tant ils adulent ces perversions.

          Au nom de la sacro-sainte sécurité sanitaire, vont-ils isoler ces gens, interdire ces « soirées » et ces grands rendez-vous de de sodomites ? Non, car la communauté gay est encensée par nos démocraties occidentales LGTB ! Ils vont tenter par tous les moyens de nous fourguer leur nouveau vaccin alors que cette maladie ne nous regarde pas, elle ne touche que ceux qui s’enc... ! 


        • Joséphine Joséphine 26 mai 07:08

          @charlyposte

          Tu viendras avec moi en Espagne Charlie ! Y’a des beaux circuits moto là-bas ! Des décors incroyables. 


        • Joséphine Joséphine 26 mai 07:10

          @charlyposte

          « Je ne vais pas tarder à demander la nationalité Russe »

          Le problème Charlie, c’est que les russes ne voudront plus de nous. Nous sommes les fournisseurs officiels d’armes à l’Ukraine, et en cela notre pays est en guerre contre la Russie. Macron a fait de la France l’ennemie de la Russie. 


        • Krokodilo Krokodilo 25 mai 10:57

          L’histoire du bataillon Azov inspire les humoristes. je sais pas où sur Facebook, quelqu’un a fait un montage d’une scène des Trois mousquetaires : Dartagnan découvre sur l’épaule nue de Milady un beau tatouage néonazi style Azov ! (en lieu et place de la fleur de Lys)


          • roman_garev 25 mai 10:58

            Pour accélérer le cours de l’Opération militaire spéciale, le ministère russe de la Défense a déclaré qu’à partir du 1er juin la reddition sera payante.


            • charlyposte charlyposte 25 mai 11:09

              @roman_garev
              En virant manu militari le clown de KIEV sans oublier de le traîner devant les tribunaux smiley selon moi c’est primordial pour booster le peuple Russe dans le bon sens de l’histoire smiley


            • roman_garev 25 mai 11:17

              @charlyposte
              Non, surtout pas.
              Le clown doit rester seul de toute cette camarilla nazie pour effectuer son truc de piano à queue d’adieu devant les vainqueurs avant de partir pour l’Allée des Idiots Immortels.


            • Louis Louis 25 mai 11:45

              @roman_garev
              ya même des russes ironiques qui en ont collé sur le mausolée de Lénine
               smiley
              Sinon t’es pas trop fatigué roman à torturer les prisonniers du régiment AZOV ?
              Arracher des ongles, dépecer des tatouages, retirer des couilles, fouetter jusqu’au sang etc. ça use un bonhomme à force
               smiley


            • charlyposte charlyposte 25 mai 11:51

              @Louis
              Ça dois être super cool de voir des couilles sécher au soleil smiley ça se mange ?


            • samy Levrai samy Levrai 25 mai 11:51

              @Louis
              Avec tous les bébés ukrainiens auxquels ils ont accès, les russes ont assez de calories pour tenir le rythme .


            • roman_garev 25 mai 11:57

              @Louis
              Je vois que Monsieur en sait long sur les perversions...


            • charlyposte charlyposte 25 mai 12:07

              @roman_garev
              T’a remarqué que ce cher LOUIS n’a pas de jambes via son avatar ! smiley pourvu que son cerveau ne soit pas amputé de la même façon ! .... à suivre..... smiley


            • roman_garev 25 mai 11:10

              A Paris, des inconnus ont collé des autocollants en faveur de Zelensky sur des pierres tombales.

              Des autocollants avec l’inscription « Si j’étais vivant, je soutiendrais Zelensky » sont apparus sur les pierres tombales d’Oscar Wilde, Edith Piaf, Honoré de Balzac, Jim Morrison, Isadora Duncan, etc.


              • charlyposte charlyposte 25 mai 11:30

                @roman_garev
                J’ai moi aussi des autocollants sous le manteau à coller par dessus * NTM *


              • Krokodilo Krokodilo 25 mai 13:07

                @roman_garev !! Apparemment, cette info n’intéresse guère nos médias... Je comprends leur militantisme, mais pas leur sans-gêne.


              • roman_garev 25 mai 11:38

                « 198 METHODS OF NON VIOLENT ACTION » from The Politics of Nonviolent Action by Gene Sharp Boston, Porter Sargent, 1973

                MÉTHODES DE PROTESTATION ET DE PERSUASION NON VIOLENTES
                Communication avec un large public
                7. Slogans, dessins animés et symboles ;
                ...
                9. Prospectus, brochures et livres ;

                Actions publiques symboliques
                18. Accrocher des drapeaux, en utilisant des objets de couleurs symboliques ;
                19. Porter des symboles ;
                ...
                22. Déshabillage en signe de protestation ;
                ...
                24. Allumage symbolique des feux (torches, lanternes, bougies) ;
                25. Exposition de portraits ;
                26. Tirage au sort en signe de protestation ;

                intervention sociale
                174. Etablissement de nouveaux ordres sociaux ;
                ...
                178. Spectacles amateurs dans la rue ;

                ===

                La Bible des révolutionnaires oranges et des réfugiés ukrainiens.


                • roman_garev 25 mai 11:54

                  La zone de l’usine Motor Sitch à Zaporojyé après les « arrivées » russes d’aujourd’hui : vidéo.

                  On se demande, suite à quel phénomène physique tout le feuillage a quitté les arbres...


                  • charlyposte charlyposte 25 mai 12:10

                    @roman_garev
                    Un agent orange ! smiley


                  • roman_garev 25 mai 12:13

                    Certains réfugiés ukrainiens, profitant du manque d’échange de données entre les différents États, après avoir reçu le statut de protection temporaire en Estonie, se rendent dans d’autres pays pour le recevoir également là-bas. La raison en est la possibilité de recevoir des prestations de deux pays en même temps, d’autant plus que, par exemple, en Finlande, elles sont beaucoup plus importantes qu’en Estonie.

                    ===

                    Ah, ces matois ukrainiens ! Et on parle de Juifs...


                    • roman_garev 25 mai 12:18

                      Les Ukrainiens vendent aux magasins de Kharkov l’aide humanitaire livrée par la Pologne : vidéo.

                      ===

                      Ah, ces matois ukrainiens ! Et on parle de Juifs...


                      • charlyposte charlyposte 25 mai 12:24

                        @roman_garev
                        On nous prends vraiment pour des cons et ce n’est pas fini smiley


                      • roman_garev 25 mai 12:31

                        George Soros, au forum économique de Davos :

                        Poutine ne pouvait pas se permettre d’accepter la défaite et a changé ses plans en conséquence. Il a nommé le général Vladimir Chamanov, bien connu pour sa brutalité pendant le siège de Grozny, en tant que commandant et lui a ordonné d’obtenir un certain succès d’ici le 9 mai, qui devait être le jour de la Victoire.

                        =====

                        Le général Vladimir Chamanov, démissionné en 2016 pour devenir depuis et jusqu’à présent le député de la Douma d’État, a dû s’étonner fortement de cette nouvelle désignation lui attribuée par un certain milliardaire. 

                        Tel est le niveau de compétence de l’Occident, y compris ses représentants les plus émérites. 


                        • roman_garev 25 mai 12:48

                          @roman_garev
                          (Suite du discours de Soros, pour mieux comprendre la réalité de plus en plus fantaisiste)

                          Mais Poutine avait très peu de choses à célébrer. Chamanov a concentré ses efforts sur la ville portuaire de Marioupol, qui comptait autrefois 400 000 habitants. Il l’a réduit en ruines, mais les défenseurs ukrainiens ont tenu 82 jours et le siège a coûté la vie à des milliers de civils.

                          ===

                          « Les défenseurs ukrainiens » à-la Soros, ce sont ces nazis d’Azov qui ont torturé et massacré les habitants de Marioupol pendant huit ans, qui ont réduit la ville en ruine (demandez ça aux dizaines de milliers de citadins rescapés) et qui se sont tapis ensuite comme des rats dans les sous-sols en promettant de mourir, mais finalement ayant choisi la reddition et le prison, dans l’attente du tribunal pour des crimes contre l’humanité.


                        • roman_garev 25 mai 13:23

                          @roman_garev
                          Un commentateur russe :
                          Moi aussi j’arrive à la conclusion, et j’en suis de plus en plus convaincu, que nos axiomes, et pas seulement les nôtres, sur les « plans stratégiques », les « analyses cool », la « politique rusée » du véritable pouvoir occidental en coulisse  tous cela n’est que nos hypothèses totalement infondées.
                          Tout y est vraiment pourri.
                          En fait, il s’avère que dans les coulisses du pouvoir occidental, il y a toujours la même bande de vieux séniles, et maintenant sous une forme féminine, qui s’en tiennent bêtement à leur ligne dans la mise en œuvre de leurs anciennes installations stupides, qui se sont depuis longtemps éloignées de la réalité.
                          C’est encore pire pour eux maintenant que ce n’était pour nous dans les dernières années de la gérontocratie du Kremlin soviétique, qui a également complètement perdu un regard honnête sur la réalité.
                          Et qu’en est-il des think tanks, des intellectuels et autres ?
                          Eh bien, ils existent, plusieurs y comprennent probablement quelque chose, mais comme toujours et partout, comme c’était le cas avec nous, tous ces « analystes » regardent dans la bouche des autorités et donnent des analyses sur le principe de « que voudriez-vous ? ».
                          La chose habituelle.
                          Je ne dirai pas que cette compréhension nous facilite la défense de nos positions, mais maintenant il est plus facile de construire nos propres plans pour contrer l’élite occidentale pourrie.
                          Après tout, cette élite tombe encore et encore dans le panneau, nous sous-estimant absolument hors limite, et malgré ça continue de nous sous-estimer obstinément.
                          Sur ceci, après tout, il sera possible de jouer.
                          Et jouer gros...


                        • charlyposte charlyposte 25 mai 13:43

                          @roman_garev
                          La question sera :à qui profitera 4 milliards de bipèdes en moins  ? smiley


                        • roman_garev 25 mai 13:03

                          La vice-présidente exécutive de la Commission européenne, Margaret Vestager, a déclaré dans une interview au Handelsblatt que les Européens devront supporter des augmentations de prix permanentes.

                          « Une partie importante de l’industrie européenne dépend de l’énergie ultra-bon marché de la Russie, de la main-d’œuvre chinoise super bon marché et des semi-conducteurs hautement subventionnés de Taïwan. L’Europe était au courant de ces risques, mais a fait preuve de cupidité », a déclaré Vestager.

                          =====

                          Le radin paie deux fois.


                          • Camarade_Tovarich 25 mai 14:47

                            @roman_garev, salut, ça fait longtemps que vous n’avez pas soumis d’article (peut-être êtes vous trop occupé(e) à mettre des commentaires en ligne toute la journée) ce qui est dommage car certain(e)s aimeraient beaucoup connaitre votre opinion sur le groupe paramilitaire RUSICH qui a été repéré en opération spéciale sur le territoire Ukrainien.


                          • samy Levrai samy Levrai 25 mai 15:19

                            @Camarade_Tovarich
                            Comme Poutine il est highly likely qu’ils mangent des enfants au petit déjeuner... tu devrais laisser tomber les merdias de masse anglo saxons , camarade.


                          • roman_garev 25 mai 16:34

                            @Camarade_Tovarich
                            Bonjour.
                            Je laisse cette besogne à celui qui a repéré ce dont vous parlez.
                            Et en général je n’écris pas sur demande.
                            Mais dites-moi, quand prendrons-nous plaisir de lire enfin votre article à vous au lieu de marcher sur des tas nauséabonds que vous déposez ici et là dans les articles d’autrui.


                          • Camarade_Tovarich 25 mai 18:21

                            @samy Levrai, merci samy, mais je lis des articles d’un peu partout, comme celui-cí, assez intéressant je trouve, sur un groupe de jeunes hommes patriotes énervés qui s’amusent à harasser des gens sur internet.
                            Au cas où je n’arrive pas à copier le lien, vous le trouverez sur le site de TRT en utilisant l’expression clef « male state ».

                            https://www.trtworld.com/magazine/who-are-male-state-the-russian-online-hate-group-55781

                            Mais, vous me direz suremement que venant de cette chaine, c’est encore un exemple flagrant de russophobie et d’anti Poutinisme primaire, et pourquoi l’article est-il rédigé en anglais, preuve une fois de plus de la haine tenace vouée par ces saloperies d’ang-sax qui se croient les maitres du Monde à ceux qui osent leur tenir tête.
                            Ou un truc du genre.


                          • Camarade_Tovarich 25 mai 18:33

                            @roman_garev, merci de votre réponse, je voulais juste savoir si vous connaissiez ce groupe, ni plus ni moins.
                            Je ne publierai aucun article sur Agoravox (ou autre médium) car je ne suis pas journaliste, n’ai aucune connaissance approfondie sur quelque sujet d’importance que ce soit, ne consulte cette plateforme qu’à mes moments perdus (pour éviter de sombrer dans la déprime) et pour des raisons plus personnelles.
                            Je dois avouer être intrigué par la personne qui se cache derrière ce compte au travers duquel vous agissez et ne peut m’empécher de penser à vous lorsque certaines questions m’interpellent, dont celle que je vous ai posée lors de ma pause café il y a quelques heures de cela.


                          • roman_garev 25 mai 19:05

                            @Camarade_Tovarich
                            « ...je voulais juste savoir si vous connaissiez ce groupe, ni plus ni moins »
                            Étrange curiosité de votre part.
                            Et vous, connaissez-vous toutes les bandes criminelles à Saint-Denis, à Marseille, à Lyon, à Toulouse, à Dijon, etc. ?
                            Suivez-vous les déplacements de chacune de ces bandes sur le territoire de l’Hexagone et peut-être ailleurs ?
                            Non ????
                            Alors pourquoi moi devrais-je connaître ces gens et suivre leurs déplacements ?
                            La Russie est de loin plus grande que la belle (jadis) France. Et sa population est de loin plus riche et variée dans ses occupations. Si quelques-uns violent la loi, ils sont persécutés par la justice. Quelle relation voulez-vous trouver entre cette petite communauté obscure et dispersée dont le chef se cache quelque part dans votre UE minable (à Montenegro, si on croit à l’article en anglais)

                            qui aime héberger des criminels de toute sorte, ainsi que toutes les formations criminelles des marchands d’organes et de drogue se nommant fièrement État telles que Kossovo créé spécialement pour cette besogne, et moi, Poutine, la Russie, l’Ukraine ?

                            Énigme... Mystère... Qu’il est difficile parfois de comprendre quelque pensée sinueuse, d’en tirer un grain de sens...


                          • Camarade_Tovarich 25 mai 21:26

                            @roman_garev, houla, on dirait que ça beugue quelque part...
                            Le lien vers l’article de TRT était destiné à samy Levrai...
                            Je vous demandais votre opinion sur ce groupe paramilitaire dont le nom m’échappe. Rus quelque chose.
                            Merci quand même d’avoir pris le temps de vous défouler, votre coup de gueule m’a presque fait sourire même s’il était hors sujet.
                            🪆


                          • samy Levrai samy Levrai 26 mai 20:56

                            @Camarade_Tovarich
                            Non juste qu’on en n’a rien à battre de tes interrogations et que si tu n’as rien de plus intéressant à soumettre concernant l’opération militaire russe, tu retournes devant ta télé. 


                          • Camarade_Tovarich 27 mai 11:30

                            @samy Levrai, vous êtes amusant(e), merci de cette réponse des plus typique.


                          • I.A. 25 mai 14:29

                            Ce n’est guère faux, tout ça, et plutôt savoureux - bravo.


                            • Krokodilo Krokodilo 25 mai 19:39

                              @I.A. J’ai dû me tromper dans les dosages, il y a plus de vrai que de « fakes » !


                            • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 26 mai 19:01

                              @Krokodilo
                              Salut,
                               Bravo. Vous avez compris beaucoup de choses.
                               Mon billet de l’Ascension monte en flèches.
                               J’aime la contradiction.
                               Comme je dis souvent : l’avantage de l’âge est d’avoir plus de souvenirs smiley 


                            • roman_garev 25 mai 17:30

                              Au cours de ces 90 jours de l’Opération spéciale militaire russe en Ukraine :
                              - Toute la région de Kherson, 90% de la région de Zaporojyé, 40% de la région de Kharkov, 10% de la région de Nikolaev, 95% de la région de Lougansk, 60% de la région de Donetsk ont ​​été libérées.
                              - Sous le contrôle de la Russie il y a déjà 110 000 km2 de territoires avec 7 millions de personnes qui y vivent (comme 4 Crimées), 20% du territoire et de la population de l’ancienne Ukraine. (Tout cela, sans tenir compte de la Crimée.)
                              - Marioupol, Volnovakha, Popasnaya, Roubejnoye, Krasny Liman, Svetlodarsk ont ​​été libérés en RPD et RPL, Severodonetsk et Lissitchansk sont les suivants.
                              - Détruit par les troupes russes : 178 avions, 126 hélicoptères, 1006 drones. Au total, 1310 pièces d’aviation (dont 304 pilotés). Environ 10 navires et grands bateaux ukrainiens ont été coulés. 3258 chars et véhicules blindés, 430 MLRS, 1671 pièces d’artillerie, 322 systèmes de défense aérienne, 3155 véhicules militaires ont été détruits. Au total, 8836 unités de matériel terrestre.
                              - Avec l’aviation, on a déjà détruit plus de 10 200 unités d’équipements militaires automoteurs et remorqués des Forces armées ukrainiennes, plusieurs centaines de radars fixes et de points de communication ont été touchés, ainsi que plusieurs centaines d’unités supplémentaires. les véhicules sont capturés par nous comme trophées. En général, les Ukres ont perdu 90% de l’équipement disposé avant l’opération spéciale.
                              - Au 16 avril, les Ukres ont perdu environ 23,3 mille tués. Depuis lors, les hostilités et les frappes contre les forces armées ukrainiennes se sont considérablement intensifiées, pour le moment au moins 70 000 personnes doivent être détruits sur tous les fronts, 6 à 7 000 se sont rendus.
                              - Environ 6 millions d’Ukres ont fui vers l’Europe, et souvent ce sont des hommes en bonne santé d’âge militaire. Ils ne sont clairement pas pressés de rentrer.
                              - Des centaines de frappes de missiles par des missiles de croisière et tactiques ont été infligées à des entreprises militaires, des dépôts d’armes et de munitions, des dépôts pétroliers, des centres de formation et de logistique, des unités militaires, des infrastructures de transport, des centres de contrôle, des quartiers généraux, des lieux d’accumulation de main-d’œuvre. Une partie importante d’entre eux a déjà été détruite ainsi que tout le contenu.
                              - La partie russe utilise activement des hélicoptères d’attaque, des avions (y compris même le Su-57), des drones (plus de 25 000 heures de vol au 20 mai), Hyacinths, Malki, Tulips, Terminators, Solntsepioks, etc. Ont été testés en conditions réelles de combat pour la première fois les missiles hypersoniques Kinjal et le système de minage à distance Zemledelié (Agriculture).
                              - Des gémissements des militaires à propos du commandement incompétent se font de plus en plus entendreé Les Ukres se plaignent du manque d’équipement et de main-d’œuvre, de leur état moral et psychologique déprimé. À Marioupol, plus de 4,3 mille militants se sont rendus, au moins 9 à 10 mille autres ont été détruits dans la ville et à la périphérie.
                              - L’Occident n’a pas réussi à frapper l’économie russe, le rouble est devenu beaucoup plus fort qu’il ne l’était avant l’opération spéciale, la société s’est consolidée, le champ de l’information s’est amélioré et nettoyé, des milliers de programmes de substitution aux importations sont mis en œuvre avec succès.
                              - Dans les régions libérées de Kherson et de Zaporojyé, on commence à délivrer des passeports russes, le transfert vers la zone rouble et aux normes d’éducation russes s’effectue, les premières équipes de réparation et de restauration de la Fédération de Russie y apparaissent.
                              - En général, l’opération spéciale se développe à un rythme favorable à la Russie et selon un scénario qui nous convient. La Russie broie calmement l’armée ukrainienne et rétablit la vie paisible sur les territoires libérés.


                              • Krokodilo Krokodilo 26 mai 12:11

                                @roman_garev C’est précis ! On avait un peu oublié le défi logistique et humain que représente une guerre de ce type, et comme beaucoup de matériel moderne y est essayé en conditions réelles, elle est scrutée par tous les états-majors militaires et sera étudiée dans les écoles de guerre pendant des dizaines d’années. Par exemple sur ce site, que je ne connais pas vraiment mais qui semble sérieux : le CF2R


                              • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 26 mai 19:08

                                @Krokodilo,
                                 Les guerres ont toujours servi pour tester le matériel et ainsi pouvoir le moderniser.
                                 C’est aussi en cette période que la science fait des progrès.
                                 Penser à Curie en 14-18 qui testait les radiations.
                                 Les deux bombes H ont été un exemple au Japon.
                                 Après on a pensé à rendre l’énergie nucléaire civile (Fermi).
                                 Les médecins nazis testaient leur médecine de malade sur des vivants à disposition.


                              • chantecler chantecler 26 mai 05:55

                                Voltaire :

                                « Ceux qui peuvent vous faire croire à des absurdités pourront vous faire commettre des atrocités …. »


                                • CATAPULTE CATAPULTE 26 mai 21:22

                                  @chantecler

                                  .

                                  Est-ce à dire que la « denazification de l’Ukraine » est une absurdité à laquelle les Russes ont cru... en suite de quoi ils ont commis des atrocités ?


                                • Oncl’Sagamore 26 mai 06:08

                                  ... et pour la « bravitude » des soldats, c’est « pinard à volonté ! »...

                                  Ds toutes les guerres du monde, la cirrhose décompensée fait presqu’autant de « morts au champ d’Honneur » que les missiles à tête chercheuse !
                                  .
                                  [ Mais dans les EHPAD Orpea, on fait statistiquement mieux au km2 ]... ]


                                  • nono le simplet nono le simplet 26 mai 06:23

                                    @Oncl’Sagamore
                                    j’ai lu (il y a longtemps) que certains cosaques buvaient des liquides de refroidissement d’avion contenant de l’éthylène glycol avec le succès qu’on peut imaginer ...


                                  • nono le simplet nono le simplet 26 mai 06:30

                                    article impertinent et gracieux ... j’aime bien même si je suis loin de tout partager


                                    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 mai 08:14

                                      Article savoureux et commentaires intelligents.

                                       

                                      Pour une fois pemile s’est abstenu de dire une connerie.


                                      • Forwarded from DPR MFA
                                        Head of the Donetsk People’s Republic Denis Pushilin :

                                        Exactly eight years ago, on May 26, 2014, Donetsk felt all the inhumanity and cynicism of the Kiev regime : Ukrainian militants aimed heavy artillery and combat aircraft at residents of a peaceful city. War has come to the capital of the Republic.

                                        During these long years, we have lived in conditions of military conflict and incessant shelling. But we didn’t give up and didn’t break down. We defended and built our country in the firm belief that justice would prevail. We knew that the day will come when the Ukrainian criminals, who gave the order to bomb Donetsk, will be judged by the international tribunal.

                                        And this time has come. We are driving the enemy out of our land. The crimes of neo-Nazis are being investigated, and they will be publicly condemned. It should not happen again in the future. Thousands and thousands of innocent victims who died from the aggression of the Ukrainian regime must be avenged.




                                        • Troisième partie de notre reportage sur la ligne de front de Donetsk, toujours dans le célèbre aéroport que ne fut jamais pris par l’armée ukrainienne. Voici deux des courageux défenseurs du Donbass, ici de l’armée républicaine de Donetsk, ces deux hommes combattent pour le premier depuis 6 ans, pour le second depuis le début de la guerre. Ils sont tous les deux de Donetsk. Le premier était étudiant avant de s’engager, le second indiquait avoir compris que quelque chose ne tournait pas rond en Ukraine, dès l’année 2012. Pour lui, il est Russe depuis toujours et souhaite que toute l’Ukraine, même celle de l’Ouest, retourne au contrôle de la Russie, "c’est notre terre, seule l’histoire nous a séparé".

                                          Avertissement : avant que des gens malintentionnés viennent nous accuser d’espionnage, nous travaillons avec le Korpus, ce qui est publié est approuvé par les ministères de l’information et de la défense de la RPD, qu’on se le dise


                                          • alinea alinea 26 mai 14:39

                                            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                            Les images correspondent-elles vraiment au texte ?
                                            Tu donnes tellement de liens que c’est un peu foutraque, on a du mal à s’y retrouver !! disons que ce n’est pas pédagogique !!! mais, comme aux puces, on finit toujours par y trouver son content !


                                          • Le réseau de propagande occidental/mondialiste GIJN (Global Investigative Journalism Network) a tenu des conférences en Belgique où le but était d’expliquer comment mener la guerre de l’information contre la Russie.

                                            Points intéressants abordés au cours des conférences :
                                            «  Il existe un lien entre la manière dont les opposants à la politique des injections contre le SRAS-2 diffusent leur opinion en Europe et la manière dont ceux qui soutiennent la Russie diffusent désormais leur pensée.
                                            Ces campagnes de diffusion d’opinion s’apparentent au crime organisé en termes de méthodes et de vecteur d’action, via une structure en réseau et une diffusion de l’influence.
                                            L’UE a agi contre les ressources médiatiques des opposants à la politique SRAS-2, puis en utilisant des méthodes similaires, elle a censuré les ressources médiatiques diffusant des opinions pro-russes sur son territoire. »
                                            https://t.me/pezdicide/1518


                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 mai 15:09

                                              @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                               
                                               ’’«  Il existe un lien entre la manière dont les opposants à la politique des injections contre le SRAS-2 diffusent leur opinion en Europe et la manière dont ceux qui soutiennent la Russie diffusent désormais leur pensée.
                                              Ces campagnes de diffusion d’opinion s’apparentent au crime organisé en termes de méthodes et de vecteur d’action, via une structure en réseau et une diffusion de l’influence. » ’’
                                               
                                              Cette rhétorique pour but de justifier un contrôle total des réseaux sociaux, les seuls moyens dont nous disposions encore à ce jour pour contrebalancer la propagande outrancière diffusée via les médiamenteurs et dénoncer les turpitudes du pouvoir totalitaire.
                                               
                                              Il nous faudra rapidement trouver des alternatives, c’est une course contre la montre qui est enclenchée.


                                            • Les autorités ukrainiennes doivent être bien mesquines pour arracher des travailleurs ordinaires à leur foyer et les envoyer au front. Et tout cela au nom de la responsabilité envers l’OTAN. Bien sûr, je peux tout attendre des gens sans vergogne et lâches, mais il doit y avoir une limite à tout.

                                              Selon les récits des prisonniers qui se sont rendus à nos soldats sous la direction de notre cher frère, Apta Alaoudinov, assistant du chef du bloc de sécurité tchétchène, les nationalistes ukrainiens enlèvent littéralement les habitants et les forcent à prendre les armes pour résister aux soldats russes. Non seulement les jeunes hommes, mais même les résidents âgés sont emmenés par le groupe de bandéristes.

                                              C’est ainsi qu’Ivan Mazoun et Andreï Oprichko sont soudainement devenus des soldats du 5e bataillon ukrainien de défense territoriale. Ils affirment avoir été mobilisés de force, comme des milliers d’autres habitants. Ils sont affamés et en même temps utilisés non seulement pour résister à nos combattants, mais aussi pour faire des travaux subalternes.

                                              Selon Ivan et Andreï, dans la direction où leur unité était déployée, un shaitan parlant tchétchène, dont l’indicatif d’appel était « Alabaï », s’est déclaré responsable. Les prisonniers se rappellent comment cette racaille a abattu un homme qui refusait de creuser des tranchées.

                                              J’ai toujours prévenu que les terroristes qui se sont échappés de la République tchétchène ont les mains pleines de sang jusqu’au coude. Ils ne feront de bien à personne. Nous ne pouvons attendre que du malheur d’eux. Maintenant, ils se déchaînent en Ukraine, profitant de la situation. Mais ils ne se réjouirons pas longtemps au soleil. Nous nous en occuperons de toute façon. Nous avons un compte à régler avec eux. L’essentiel est que les Ukrainiens eux-mêmes ne les transforment pas en engrais avant nous.

                                              Ramzan Kadyrov

                                              https://t.me/RKadyrov_95/2181


                                              • « Azovstal » : Comment les néonazis d’Azov se sont défendus

                                                Les combattants avaient préparé à l’avance la défense de l’usine. Le territoire de l’usine métallurgique s’étend sur 11 kilomètres carrés. Il comprend des dizaines d’ateliers et, surtout, des tunnels souterrains qui s’étendent sur tout le territoire et descendent jusqu’à sept étages sous terre.

                                                Dès que nos troupes se sont approchées de Marioupol, les néonazis ont commencé à prendre des équipements, de la nourriture et des fournitures dans les supermarchés de la ville, qu’ils ont volés et ils les ont amenés à l’usine. Ils ont également pris soin se protéger avec des civils. Ils ont été amenés à l’usine sous prétexte de sécurité.

                                                Les combattants avaient divisé le territoire de l’usine en secteurs, chacun ayant son propre nom et son propre niveau d’accès. Il y avait un hôpital et même une morgue. Personne n’était autorisé à entrer dans l’endroit où se trouvait le commandement d’Azov, à l’exception des copains et des gardes.

                                                https://t.me/RtrDonetsk/6135

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité