• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fake news : vers un contrôle gouvernemental

Fake news : vers un contrôle gouvernemental

Sommes-nous en pleine guerre du faux ? C’est en tous les cas ce que semble penser Emmanuel Macron, lui qui s’apprête à ouvrir la chasse aux fake news sur Internet

 En matière d’information, le vrai et le faux se livrent depuis toujours une guerre sans merci. Depuis toujours, c'est-à-dire depuis que les hommes font société et s’affrontent pour le pouvoir. Car l’information est l’un de ses principaux enjeux et il s’agit pour le prince de la contrôler à différents niveaux. Ce qui implique d’établir d’abord une stricte dichotomie entre le vrai et le faux - notions toutes relatives lorsqu’elles concernent l’interprétation des faits plus que les faits eux-mêmes. Aujourd’hui, il n’y a plus de Twin Towers à New-York, c’est indéniable. Mais qui a décidé de leur destruction le 11 septembre 2001 : Al Qaida ou la CIA ? D’une manière générale, sera rejeté comme faux tout ce qui ne va pas dans le sens des valeurs prônées par le régime en place et tenu pour vrai tout ce qui les conforte.

Dans ces conditions, comment penser que le faux ne puisse pas contester la suprématie du vrai et prétendre imposer sa propre vérité ? Tant que le débat reste théorique – par exemple l’opposition platonicienne entre doxa et logos -, reconnaissons que tout cela constitue un intéressant remue-méninges. C’est différent lorsqu’une information est destinée à tuer. Ce fut le cas des tristement célèbres Protocoles des Sages de Sion à l’encontre des Juifs ou des libelles qui les accusaient de manger du pain azyme fait avec du sang d’enfants chrétiens. Il n’est d’ailleurs point besoin de remonter loin dans le temps et d’incriminer l’obscurantisme des systèmes politiques d’alors. Ainsi, la rumeur d’Orléans (magistralement analysée par Edgar Morin) a montré la puissance destructrice de certains clichés dans la France démocratique des années 60. 

Aujourd’hui, les rumeurs et autres allégations plus ou moins malveillantes ne sont plus portées par le bouche à oreille mais par Internet, bénéficiant ainsi d’une rapidité de circulation et d’une audience inimaginables jusqu’à ces dernières décennies. Grâce au web, l’opinion s’est libérée de la tutelle des spécialistes et des agents du pouvoir. Cette démocratisation ne fait pas, bien sûr, l’affaire de tous ; c’est même, pour certains, une blessure narcissique comparable à celle qu’infligea la théorie darwinienne de l’évolution aux tenants du créationnisme, mais chacun se doit d’en prendre acte.

De fait, la lutte entre le vrai et le faux est relancée de plus belle. On ne parle plus d’intox et de désinformation, mais de complotisme et de fake news, chaque camp accusant l’autre de manipulation. Cette situation implique, plus que jamais, l’activation de notre sens critique vis-à-vis de ce qui nous est donné à voir et à lire. A des vérités trop figées, à des certitudes hautaines, peut-être devrions-nous préférer les catégories, plus fluides, du probable et de l’improbable pour appréhender plus justement les commentaires autour d’un évènement. Néanmoins cette initiative appartient aux individus ; et toute intervention du pouvoir pour contrôler, peu ou prou, ces flux d’informations contradictoires ne peut être que ressentie comme un déni de démocratie. D’ailleurs, ne risque t’elle pas de délégitimer ceux qui veulent rétablir une stricte orthodoxie de l’information, avec la censure pour corollaire ?

Cette option est, de plus en plus, celle d’Emmanuel Macron et de son gouvernement. Dans sa crainte de voir des agents étrangers perturber les élections à venir, répétant ainsi le canevas américain, il prépare un projet de loi étendant les dispositions déjà existantes sur la liberté de la presse aux plateformes numériques et aux réseaux sociaux. L’identité des annonceurs publicitaires va être particulièrement scrutée. Cette exigence de transparence peut sembler pertinente dans l’actuel contexte international. Mais qui doute qu’elle ne puisse avoir des répercussions sur la liberté d’expression des internautes. Qui va décider si tel contenu est vrai ou faux – et donc licite ou pas - sinon des organes de régulation directement soumis aux ordres du pouvoir ? Sous couvert d’une nécessaire protection des citoyens, l’état d’urgence nous a préparés à accepter davantage de contrôle au détriment des libertés individuelles. C’est le même processus qui est à l’oeuvre, cette fois dans l’espace virtuel et informatif. La révolution (technologique) est en marche, comme on le voit. Mais que vaut la vérité si elle doit aboutir à plus de coercition ?

 

Jacques LUCCHESI 


Moyenne des avis sur cet article :  2.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • rogal 20 février 09:01

    Bonne petite synthèse de ce qui a été écrit ces derniers temps sur le sujet. Si ce n’est qu’on laisse de plus en plus ’’fake news’’ et ’’complotisme’’ à ceux qui croient bon d’agiter ces épouvantails.


    • bob14 bob14 20 février 09:25

      Le Macron de service est un grand menteur..manipulateur et surtout incompétent comme son ombre aux ras des pâquerettes !


      • Le421 Le421 20 février 20:49

        @bob14
        Le chômage baisse...
        Le pouvoir d’achat augmente...
        Etc, etc...

        Qui a parlé de « fake news » ??

        On a actuellement au gouvernement parmi les plus gros menteurs que la 5ème République ait fabriqué.
        Et ça, c’est pas du « fake news ».


      • Maitre Ratatouille Ratatouille 20 février 12:50
        #ISRAËL Espace : Israël va « légaliser » une colonie sauvage sur la planète Mars

        Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé l’approbation rétroactive dimanche d’une colonie sauvage sur la planète Mars.

        « Le gouvernement va régulariser aujourd’hui le statut de (la colonie) de Mars pour y permettre la poursuite d’une vie normale », a-t-il dit en ouverture du conseil des ministres.

        La motion au menu de la réunion prévoit la désignation de la colonie fondée en 20012 comme une « nouvelle communauté » dotée des permis de construction nécessaires et d’un budget public, selon le programme officiel.

        Mars abrite une quarantaine de familles.

        Pendant les funérailles du rabbin Shivaz, assassiné par des palestiniens, des appels à la « vengeance » ont été lancés, lors d’un discours du ministre de l’Education, Naftali Bennett, membre du parti nationaliste religieux Foyer juif.

        Naftali Bennett a répondu en affirmant que la seule vengeance devrait être de construire davantage de colonies, notament dans l’espace et jusqu’aux confins de l’univers.

        Les colonies israéliennes dans l’espace sont considérées comme illégales en vertu du droit intersidéral et comme un obstacle majeur à la paix dans la galaxie. Elles sont construites sur des terres que les humains considèrent comme leurs futures et propables poubelles.


        • zygzornifle zygzornifle 20 février 14:51

          @Ratatouille


          Il voulait choisir Jupiter mais Macron lui a dit non , c’est ma résidence secondaire ....


        • berry 20 février 13:58

          Les fake news, c’est 90 % de la presse française.
          Le président et le gouvernement viennent de changer, mais les méthodes restent les mêmes.
          Au sujet de la Syrie, c’est toujours la même propagande de guerre israélienne dans les médias français.
          Serions-nous dans un pays occupé ? Cette obsession contre le régime syrien ne sert pas les intérêts français.

          C’est reparti pour un tour depuis quelques jours, sur le thème « le dictateur Bachar El Assad bombarde les civils ». Cette fois-ci, c’est dans la Ghouta orientale et on nous sort un chiffre invérifiable de 100 civils morts en une journée.
          La coalition américaine a pu détruire les villes de Mossoul et de Kobané sans que les merdias ne s’inquiètent des civils, mais les bombes du gouvernement syrien ne toucheraient que les écoles, les maternités et les hôpitaux, depuis 5 ans ; c’est vraiment se moquer du monde.


          • pipiou2 20 février 14:07

            J’ai vu un très bon reportage sur le complotisme hier sur France3.

            25% des jeunes croient que les attentats en France sont des complots.
            Vive la désinformation citoyenne.


            • berry 20 février 14:45

              @pipiou2
              Par définition, un attentat, c’est un complot s’il y a plus d’une personne impliquée.

              Parfois les comploteurs sont des états ; c’est assez fréquent en fait.
              http://www.voltairenet.org/article179106.html


            • Doume65 20 février 14:48

              @pipiou2

              « Vive la désinformation citoyenne. »
              Tu parles de celle que subissent 75% des jeunes, là ?

              Parce que si ce ne sont pas des complots, pourquoi alors vouloir lutter contre DAECH qui, officiellement, complote contre l’occident en préparant des attentats ?


            • zygzornifle zygzornifle 20 février 14:49

              @pipiou2


              Mitterrand avait fait couler le bateau de greenpeace le Rainbow Warior alors quai en Nouvelle Zélande en 1985 par les services secrets on peut douter du pire , allez savoir ce qui se passe réellement dans l’ombre des ministères ....


            • pipiou2 20 février 17:27

              @zygzornifle

              Tu viens de découvrir que dans chaque pays il y a des services secrets et des espions ?
              T’es un sacré champion !


            • pipiou2 20 février 17:31

              @berry
              t’as toujours pas compris le sujet toi ?

              Je parle des faux complots : « sur Charlie Hebdo et le 13 novembre on nous ment, ça NE PEUT PAS être des musulmans. »
              « ça peut pas être Merah » ....

              Jouer sur les mots j’y ai droit depuis plus de 16 ans, ça gonfle !!


            • pipiou2 20 février 20:57

              @Antoine

              Ah ben dans la série des phrases toutes faites voilà la numéro : « intéressez-vous au faits » !
              Et après vous allez nous faire « cui bono » ?

              Surtout arrêtez de manipuler les faits.

              « Les attentats sont le fait de service occidentaux. »

              Vous êtes un superbe exemple d’affabulateur, un ado de banlieue décérébré qui gobe n’importe quoi et qui pour se justifier sera prêt à propager les pires canulars.

              Achetez-vous un esprit critique !!


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 février 11:12

              @pipiou2
              Pour les attentats, je ne sais pas, mais pour « la révolte populaire » en Syrie, et « les armes chimiques d’Assad », c’est pipeau et Fake News ! !

              On attend que les médias et la classe politique veuillent bien s’excuser de nous avoir pris pour des truffes depuis 2011 !


              Syrie- Assad et les armes chimiques : Aucune preuve, c’est ballot !
              " Le Secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a reconnu vendredi 2 février 2018 que les États-Unis d’Amérique n’ont jamais eu la moindre preuve démontrant que le gouvernement syrien avait utilisé du gaz toxique contre sa propre population, qu’il s’agisse de la tragédie de la Ghouta survenue en août 2013 ou de la tragédie de Khan Cheikhoun survenue en avril 2017.« 

              Sur la pseudo révolte populaire- qui nécessitait -assistance aux populations et ingérence : Ce sont les USA qui ont mis le boxon en Syrie !

               »Quatre jours plus tard, le mardi 6 février 2018, c’est l’ancien ambassadeur américain en Syrie, M. Robert Ford, qui a jeté un autre pavé dans la mare, en déclarant devant le comité des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, que l’administration américaine a dépensé pas moins de 12 milliards de dollars ces quatre dernières années pour déstabiliser le gouvernement de Damas."


            • pipiou2 21 février 19:14

              @Fifi Brind_acier

              Oui mais là on parle des attentats en France, arrêtez de noyer un poisson de plus.
              Et pour ces attentats vous « ne savez pas » ?
              Donc vous êtes en mission pour manipuler nos enfants ?


            • Doume65 20 février 14:44

              « Mais qui a décidé de leur destruction le 11 septembre 2001 : Al Qaida ou la CIA ? »

              Ou d’Al Qaida manipulée par son créateur (dixit Clinton), la CIA ?


              • Maitre Ratatouille Ratatouille 21 février 19:44

                 Toutes les religions et bon nombre de sectes sont des sources de fake news.


                • JL JL 22 février 09:14

                  @Ratatouille
                   
                   bonjour ami,
                   
                  je viens de jeter un coup d’œil sur l’article de BD, et je voulais réagir pour dire que pour une fois, je pouvais sans le lire, l’approuver vu qu’il figure en rubrique religion, sujet dont il retourne, je crois.
                   
                   Mais après lecture du commentaire de Christian Labrune, je me pose bien des questions : parler de mécanique quantique en rubrique religion me parait être autant iconoclaste que de parler religion dans un article à vocation scientifique.
                   
                   J’ai essayé en vain de le dire : las, je suis banni des articles de cet auteur. Depuis quand ? Mystère !
                   
                   Qu’on se le dise : Bernard Dugué sélectionne ses commentateurs et a désormais sa place parmi les auteurs obscurantistes d’Agoravox.
                   
                   Une place bien méritée.
                   
                   


                • JL JL 23 février 09:14

                  @Ratatouille,
                   
                   enfin, on avance on avance, comme dit votre pote, là-bas : l’amalgame entre science et fausse science bat son plein sur les articles des auteurs qui m’ont précautionneusement écarté de leurs commentateurs potentiels.

                  L’inspiration du malleus maleficarum dans le travail de qui vous savez est de plus en plus évident.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès




Partenaires