• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fascislamistes, montages, trucages et psyops

Fascislamistes, montages, trucages et psyops

Une vaillante armée dont les cibles sont les femmes enceintes

« On shot two kills » maillots en vogue dans les rangs de Tshahal, armée d’où « le sentiment de haine est banni »

La rafle strasbourgeoise du samedi 6 octobre a mal tourné… Un antillais de 33 ans a été abattu. Converti à l’islam et polygame, il est apparu le visage flouté dans tous les reportages télévisuels. Onze autres individus, tous ressortissants français étaient ce mercredi 10 octobre toujours en garde à vue. Déjà le 30 mars 2012, 19 islamistes étaient arrêtés sous le feu des caméras de télévision à Nantes et à Toulouse dans le quartier du Mirail. Cela une semaine après la mort tout aussi spectaculaire, le 22 mars, de l’indicateur de police Mohamed Merah surnommé par les gens de presse, « le tueur au scooter ».

Ces opérations coups de poings avaient malheureusement manqué leur but car M. Sarkozy n’avait à l’époque bénéficié d’aucune plus-value sondagière. Nous verrons si ultérieurement, cette fois-ci, ce coup de filet rehausse la cote de popularité actuellement au plus bas du président Hollande, lequel a perdu deux points en un mois et ne recueille plus que 42% d'avis favorables. Reste que cette dernière opération - parce qu’elle s’est soldée par une mort d’homme - représente déjà un relatif succès politico-médiatique mêlant le sang à la peur, la répulsion à l’égard des djihadistes avec la gratitude à l’égard des flics protecteurs.

Une réussite également en ce que l’opération policière met en exergue la dangerosité de réseaux censés proliférer comme des champignons après la pluie. Mais pendant que les médias se gargarisent et polarisent l’attention du public sur quelques poignées d’ultra marginaux - en vérité soigneusement identifiés, répertoriés, étiquetés et « logés » par les services de police - personne ne se préoccupe de dénoncer la mise en coupe réglée fiscale des classes moyennes, ni la mise sous tutelle de notre politique budgétaire par Bruxelles. Bref si nos apprentis salafistes – des « centaines » nous dit le ministre de l’intérieur Emmanuel Vals, en réalité au mieux quelques dizaines – n’avaient pas existé et il eut fallu d’urgence les inventer pour les besoins de la bonne cause et les impérieuses nécessités des plans de rigueur… Reste qu’un scandale peut en chasser un autre et peut-être verrons-nous très bientôt l’ex Première secrétaire du Parti socialiste, Mme Martine Aubry mise en examen dans le dossier pourri de l’amiante. Qui vivra verra !

Des réseaux qui prolifèrent grâce à qui ?

Dans un entretien lundi 8 oct. accordé à la Dépêche du midi, l'ancien chef de la Direction de la surveillance du territoire – la DST devenue depuis la DCRI après sa fusion avec les Renseignements généraux - Yves Bonnet mettait en cause lundi l'argent de la drogue dans le financement de ces dangereux olibrius1… mais aussi le gros argent des pays promoteurs du salafisme, l'Arabie saoudite et le Qatar : « On n'ose pas parler de l'Arabie Saoudite et du Qatar, mais il faudrait peut-être aussi que ces braves gens cessent d'alimenter de leurs fonds un certain nombre d'actions préoccupantesIl va falloir un jour ouvrir le dossier du Qatar car là il y a un vrai problème. Et je me fiche des résultats du Paris-Saint-Germain  ». Faut-il à ce propos enfoncer le clou et demander à M. Montebourg de revoir la question des fonds souverains qataris d’un montant de 100 millions d’€2 – « cent » aux dires d’un M. Fabius très informé qui aurait « entendu ce chiffre  » [AFP] – pour être affectés au développement des banlieues ? France pays mendigot en voie de développement  !

C’est également le chef de la diplomatie française qui le 7 octobre souhaitait sur France Inter la « bienvenue à tous les investisseurs  » et particulièrement qataris : « Nous avons de très bons contacts avec les autorités du Qatar que nous voyons régulièrement et nous sommes parfaitement au clair. Le Qatar a fait le choix d'un partenariat profond avec la France, la France en est heureuse  ». Un partenariat si « profond » qu’il va jusqu’à importer un djihadisme que Paris alimente par ailleurs, choie, épaule en Syrie pour abattre le dernier régime laïc du Levant3 ! On se demande donc finalement où sont les vrais terroristes ?

Djihad contre djihad, la culture de la haine partagée

Quant aux médias qui titrent « combien de jihadistes prêts à aller combattre à l'étranger » encore faudrait-il préciser la question et savoir « combien » dans nos banlieues parmi ceux que le Qatar et l’Arabie Saoudite suscitent par leurs truchement de leurs « prêcheurs » ? Combien parmi ceux qu’ils financent ? Indirectement cela va sans dire, à travers un entrelacs de fondations plus ou moins caritatives… Au demeurant, nos plumitifs comptent-il au rang des « combattants de la foi » les hommes qui, tels Arno Klarsfeld, s’en sont allés guerroyer contre le fellah palestinien ? Klarsfeld se fit un point d’honneur, il convient de le rappeler, de remplir ses obligations militaires en Israël avant de participer de très près aux Affaires de l’État4… français ? Aussi quand M. Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (représentatif par abus de langage ? le CRIF reflète-t-il vraiment la diversité et les diverses aspirations de la communauté juive ?), a pu solennellement déclarer « L’islamisme c’est le nazisme », d’abord à l’Élysée le 7 oct. puis le lendemain sur France Inter à une heure de grande écoute, sans doute n’avait-il pas en tête l’article publié le 22 août dernier par le quotidien israélien Haaretz titré « Un bon Juif se doit de détester les Arabes5 ».

Article dénonçant la prévalence d’une culture de la haine à l’égard du voisin palestinien, et dont le « chapô » est à ce propos fort explicite : « La haine des Arabes est partie prenante de notre identité et de notre loyauté : un israélien loyal doit laisser un arabe blessé mourir parce qu’il est un arabe ». Attitude et état d’esprit qui semblent assez éloignés de la charité chrétienne. Mais nous ne saurions les en blâmer puisque justement ils ne sont pas chrétiens. Il est d’autre part intéressant de savoir que cet article – utile pour une meilleure compréhension du monde actuel - a été rédigé pour dénoncer « la fausse indignation des médias et de personnalités gouvernementales » après le lynchage à mort d’un jeune Palestinien au cœur de Jérusalem devant « des dizaines de badauds regardant la scène sans réagir ». Mais ce qui est remarquable - parce que des petits meurtres très ordinaires interviennent de la même façon chez nous où les voyous ne manquent pas, comme à Échirolles par exemple – tient à ce que « les jeunes criminels aient battu sans pitié Jamal Julani et ses trois cousins pour l’unique raison que ce sont des Arabes »… l’un des assassins interpellés devait déclarer que la victime « pouvait bien mourir, cela m’est égal, puisque c’est un Arabe ».

Déclaration sans surprise quand l’on sait le retentissement qu’a eu la « Torah du Roi6 », texte dans lequel les rabbins Yitzhak Shapira et Yosef Elitzur ont pu écrire : « L’interdiction de tuer des non-Juifs ne résulte pas de la valeur intrinsèque de la vie de ceux-ci, vie qui n’a pas essentiellement de légitimité en tant que telle  ». Maintenant la question se pose en ces termes pour ceux qui ne peuvent pas voir les musulmans en peinture : devons-nous nous convertir au judaïsme par simple convergence arabophobique et légitimation du meurtre par le Talmud ?

 « L’islamisme c’est le nazisme »

M. Prasquier n’en était évidemment pas à son coup d’essai lorsqu’il a débagoulé sur FrInter son amalgame cul-cul la praline entre islamisme et nazisme… alors qu’il serait bien plus pertinent d’établir l’équation sionisme = djihadisme. Répétons-le, l’État hébreu est l’allié objectif des monarchies wahhabites lorsqu’elles combattent en Syrie et par conséquent est l’un des promoteurs du salafisme international avec l’active complicité de Paris, Londres et Washington alliés intimes des richissimes royaumes fondamentalistes (dixit Yves Bonnet, cité plus haut, fin connaisseur en la matière). Nous savons d’ailleurs que les recrutements s’effectuent jusque dans nos banlieues puisque l’un de membres du réseau démantelé était en principe en partance pour la Syrie via la Turquie. Cessons par conséquent de jouer les Tartuffe ! Art dans lequel M. Fabius - l’homme du sang contaminé – est passé maître.

Un amalgame islamisme/nazisme qui constitue en outre un raccourci sémantiquement intéressant mais un slogan faiblement pertinent, historiquement et politiquement, à l’heure d’Internet. Certes, il semblerait qu’à travers les âges il y ait eu pléthore d’islamo-fascistes. À commencer par St Jean Chrysostome, St Louis et jusqu’au fondateur du socialisme moderne Pierre-Joseph Proudhon. A contrario il suffit de jeter un coup d’œil sur l’excellente étude de Bernard Lazare ou à défaut sur les ouvrages non apocryphes d’un fieffé affabulateur, Marek Halter7, pour entrevoir les causes première et seconde des persécutions dont furent les victimes les communautés israélites à travers les époques, bien avant les nazislamistes. L’histoire n’est pas donc nouvelle, seule la sauce a changé.

Notons également que depuis la conquête arabe au VIIe siècle, le judaïsme a toujours largement prospéré sur les terres d’Islam et n’a eu vraiment maille à partir qu’avec le catholicisme… qu’il tente aujourd’hui, paradoxalement – mais judicieusement - de rallier à sa cause. L’historien Marc Bloch, fondateur de la revue Les Annales, résistant fusillé par des nazis non encore tout à fait convertis au mahométisme, l’avait bien compris : « l’incompréhension du présent naît fatalement de l’ignorance du passé. Mais il n’est peut-être pas moins vain de s’épuiser à comprendre le passé si l’on ne sait rien du présent ». D’autant plus s’il s’agit d’un « passé recomposé » en fonction des besoins et des circonstances. Un jour amnésique, le suivant hypermnésique ad nauseam  !

Breivik djihadiste nordiste

L’amalgame associatif islamisme = national socialisme n’est in fine pas vraiment politiquement convainquant ? Il le serait peut-être si le tueur d’Oslo, Anton Breivik, meurtrier méthodique de 77 jeunes gens désarmés sur l’île d’Utoya n’était pas ce qu’il est en réalité : un djihadiste déguisé en martyr de la cause occidentaliste. C’est en tout cas ce qu’en disait l’officier de renseignement Alain Chouet [9 oct. France Culture] « rien ne différencie Breivik des sociopathes que sont les djihadistes  ». Bien vu ! Il est vrai que regardé à travers de mauvaises lunettes Breivik ressemble à s’y méprendre à un nazi… sauf qu’il tend le poing à la façon des gauchistes ultra. Un geste théâtral très hollywoodien. Donc, malgré tout, M. Prasquier aurait raison ? Erreur grossière, Breivik est un simulacre, franc-maçon et sioniste pur jus. Bref, une construction qui a leurré ceux qui ont succombé à la tentation de voir en lui le vengeur démasqué de leurs frustrations, de leurs rancœurs… et plus encore, de toutes nos angoisses. 

En fait Breivik est très certainement un psychopathe, mais qui plus est, manipulé… L’intelligentsia parisianiste - laquelle ne sait plus quoi faire pour se donner en spectacle et se vendre – qui a encensé son fameux « manifeste » de mille cinq cents pages, n’a pas vu que Breivik – ou plutôt ceux qui ont fabriqué le personnage – est un plagiaire pratiquant extensivement le copié-collé. Procédé qui lui a permis de fabriquer un texte tape à l’œil en puisant dans le propre « Manifeste » du mathématicien américain anti-moderniste, Theodore Kaczynski (surnommé par le FBI « Unabomber »). Une cécité de la part de notre élite intellectuelle qui en dit long sur sa dépravation morale.

L’affrontement programmé islam et catholicité une destruction mutuelle assurée

Ne pas nous laisser prendre au piège. Car n’avons-nous pas là comme un effet miroir inversant droite et gauche ? Après tout ce ne sont pas les nationalitaires qui ont ouvert les portes de la légendaire ville d’Ys pour y laisser pénétrer le flot furieux d’un Tiers-monde affamé des délices de Capoue, de la manne céleste des « allocs » et de la blondeur des jouvencelles ? Mais bien l’intellocratie messianique qui s’est donné pour objectif d’abolir les frontières au nom de la grande égalité solidariste universelle. De même que ce ne sont pas les musulmans qui ont vidé nos églises mais les coups de boutoirs successifs, athéistes et franc-maçonniques, qui depuis l789 à nos jours, via la séparation de l’Église et de l’État en 1905 et Vatican II (entendons par là que l’Église est elle-même traversée et gangrénée par de puissants courants sécularistes, freudo-marxistes et/ou libéraux-libertaires), ont ruiné la charpente spirituelle de la France et au-delà, de la vieille Europe.

L’islam ne fait qu’occuper la place laissée vacante par une Église en perdition, dont le message est brouillé par le tohu-bohu, le vacarme des rabâchages humanitariens… lesquels masquent de plus en plus mal la volonté de destruction de nos sociétés et de notre civilisation en vue de les remplacer par un magma humain, déstructuré par essence mais segmentable à souhait pour satisfaire aux besoins insatiables du commerce de masse. Dans ce monde magmatique, l’homme seul, désarmé, face à l’État - en fait le représentant des trusts, des oligopoles et du gros argent - n’aura bientôt plus d’autre choix que de vendre son âme au diable et d’accepter de se fondre – de se dissoudre – dans le grand chaudron cosmopolite… Hyperconsommation des marchandises, des corps dans l’ivrognerie sexuelle – la seule autorisée, parce que le vin porte en lui l’ivresse des Dieux et la vérité sans fard - et de tous les opiacés virtuels que lui prodigue à profusion le Meilleur des mondes. Dans ce chaos organisé l’islam prosélyte représente évidemment un danger bien réel dans et pour des sociétés déspiritualisées et déchristianisées, mais nous ne devons jamais perdre de vue que l’affrontement entre islam et catholicité n’a qu’un seul but, les conduire l’une et l’autre à une destruction mutuelle assurée.

Désolé M. Prasquier mais Breivik-GIA même combat

Hélas M. Prasquier, le cas Breivik semblait vous donner raison. Mais Anton Breivik est l’un des vôtres. Qui peut se faire gloire d’avoir trucidé quelque soixante-dix sept jeunes gens, « travaillistes » et désarmés, accessoirement militants de la cause palestinienne, si ce n’est en effet un djihadiste dément – comme l’a si bien vu l’officier Alain Chouet - inspiré de près ou de loin, autrement dit intoxiqué par les émanations délétères de textes type la « Torah du roi » ? Un acte bien digne de la barbarie sanguinaire de l’ancien Groupe islamiste armé - GIA algérien – devenu par la suite Groupe salafiste pour la prédication et le combat - GSPC – qui perpétrèrent des tueries d'une brutalité et d'une ampleur inouïes telles celle de Thalit dans la Wilaya de Médéa où 52 des 53 habitants du village, sans distinction d'âge ni sexe, furent égorgés dans la nuit du 3 au 4 avril 1997. Les massacres de Rais et de Benthala en septembre 97 atteignirent des sommets dans l’horreur, « des femmes enceintes furent éventrées, des enfants taillés en pièces ou jetés contre des murs, les membres des hommes furent tranchés »… Et si l’on en croit le témoignage Nesroullah Yous, l’un des monstres protagonistes du massacre : « nous avons toute la nuit pour violer vos femmes et les enfants, boire votre sang. Même si vous nous échappez aujourd'hui, nous reviendrons demain pour vous finir ! Nous sommes ici pour vous renvoyer à votre Dieu  ! ». Précisons que les takfiristes considèrent les musulmans ordinaires comme des impies devant être traités en ennemis déclarés de l’islam rigoriste qu’ils professent. Notons aussi que certains de ces groupes de tueurs sans limites ont été soupçonnés d’avoir été instrumentés par l’armée algérienne elle-même… notamment à Benthala.

De l’affaire Merah aux maquis djihadistes de Syrie

Plus près de nous l’affaire Merah a pleinement illustré la collusion entre la DCRI – Direction centrale du renseignement intérieur – et une mouvance djihadiste née sur le terreau de la grande délinquance. Reste qu’au jour d’aujourd’hui, alors qu’en grande partie par notre faute la France se teinte de la couleur verte de l’islam il importe de comprendre – dans la mesure où nous entendons entreprendre et mener à bien une reconquête morale, intellectuelle, politique et spirituelle de l’Hexagone… ainsi nommé par dérision – ce qu’est exactement l’islam, ou plus exactement les « islam ». Comprendre les causes d’un phénomène qui nous déborde et menace de nous absorber conduit à constater que ceux qui nous disent maintenant que « l’islamophobie est un droit » à l’instar de M. Jakubowicz, avocat de la Ligue contre le racisme et l’antisémitisme - LICRA – sont justement ceux qui ont organisé et planifié l’ouverture de nos frontières, inlassablement milité pour l’instauration d’une société plurielle, pour la diversité ethnique et fait voter des lois réprimant durement toutes expressions d’une pensée nationalitaire [Débat sur le racisme du 1er oct. FrInter] et qui désormais nous poussent à la guerre civile.

Il importe d’autant plus de mieux appréhender ce qui se passe chez nous et à nos portes, en Syrie par exemple, sachons en conséquence ouvrir les yeux et faire le tri pour ne pas recommencer à nous battre stupidement pour le roi de Prusse et pire, pour les beaux yeux d’Esther.

 
Notes :

1 - Fanfaron cruel. Molière dans l’Étourdi acte III scène 4 fait dire à Mascarille « Courage, mon garçon : tout heur nous accompagne ; / Mettons flamberge au vent et bravoure en campagne, / Faisons l'Olibrius, l'occiseur d'innocents  ». « Olibrius » figure également au répertoire d’invectives du capitaine Haddock. 

2 – M. Fabius fait l’âne, en réalité il sait fort bien que les investissements qataris ne sont que de 50 millions d’€ le reste étant des fonds tiers (américains, français, autres) qui par le truchement du Qatar peuvent s’investir en France sans payer d'impôt. L’Émirat n’est ici qu’une société écran grâce à laquelle l’Hexagone se transforme sans tapage en un authentique paradis fiscal. Liberté des marchés oblige.

3- AFP Damas 9 oct 2012 - Double attentat suicide à la voiture piégée contre l'un des principaux sièges des redoutables services de sécurité de l'armée l'air. Des dizaines de personnes ont été tuées et le sort de centaines de prisonniers reste inconnu. Le groupe djihadiste « Front al-Nosra » a revendiqué l'attaque dévastatrice de deux véhicules piégés, dont une ambulance, bourrés de plusieurs tonnes d'explosifs.

4 -. Outre la rédaction de différents rapports sur le « devoir de mémoire » ou les « expulsions d’enfants », Arno Klarsfeld a été conseiller au sein du cabinet du Premier ministre Fillon de juil.. 2007 à oct. 2010, date à laquelle il est promu au Conseil d’État. En sept. 2011 il est nommé président du Conseil d'administration du puissant Office français de l’immigration et de l’intégration. C’est en 2002, à 37 ans, qu’il adopte la nationalité israélienne. Il s'engage dans les Magav, le corps des garde-frontières et déclare le 4 déc. 2003 à l'Agence Guysen : « La haine est un sentiment banni des rangs de Tsahal. Oui, je suis fier de servir au sein de l'armée d'Israël ». 

5 - A good Jew hates Arabs. Hatred of Arabs is part of the test of loyalty and identity that the state gives its Jewish citizens - a loyal Israeli will leave an Arab to die, because “he's an Arab“.

http://www.haaretz.com/opinion/a-good-jew-hates-arabs.premium-1.459832

6 – Le texte Tora Hamalekh livre ou Torah du Roi), publié en 2009 par Elitzur-Hershkowitz et le rabbin Itzhak Shapira de la colonie d’Yitzhar en Judée-Samarie examine les conditions dans lesquelles des non-Juifs peuvent être tués en accord les lois talmudiques. La Torah Hamelekh reprend en fait les règles prescrites lors de la conquête d’Israël lorsque le pays était encore habité par des « peuplades idolâtres  ». Voir les Nombre et le Livre de Josué. Les auteurs affirment entre autres que les goyim ne sont pas, « par nature objet de compassion  ». De ce point de vue il est licite de tuer les nouveaux-nés et les enfants des « ennemis d'Israël car de cette manière, ils ne nous porteront pas préjudice lorsqu'ils auront grandi  ». « Partout où l'influence de goys constitue une menace pour la vie d'Israël, il est permis de les tuer, même s'il s'agit des Justes parmi les nations  ».

 7 - Bernard Lazare publie en 1894, au moment de l’affaire Dreyfus « L'Antisémitisme, son histoire et ses causes ». Marek Halter « La Mémoire d’Abraham » 1983 et « Histoires du peuple juif » 2010. Ce dernier opus prétend relater « l’aventure du peuple juif à travers quatre mille ans d’histoire… seul peuple du monde antique à avoir atteint le monde moderne sans perdre sa Loi et son identité ». Plus modeste M. Netanyahou, le 28 septembre à la tribune des Nations Unies ne se prévalait quant à lui, que de trois mille ans d’histoire.


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 12 octobre 2012 09:27

    Vous avez lu l’article ? Le coup du T-shirt n’est qu’un appel, le sujet est bien plus concernant.
    Heureusement, et c’est le seul reproche que je pourrait faire à cet article qui ne l’évoque pas, tout en étant factuel et direct, évitons l’amalgame et gardons espoir : les juifs ne sont tous des nazis !
    (Je sais, je sais, j’ai dit un gros mot...)


  • joelim joelim 12 octobre 2012 10:57

    Ah ouais c’est seulement du mauvais goût, machin ?


  • Chiitedeservice subcommandante 12 octobre 2012 12:05

    L’Islam ennemie total : monde diplomatique-1994

    et oui déjà !

  • Aldous Aldous 12 octobre 2012 12:11
    Cher ami hébreu dont le pseudo m’échappe.

    Il est certain que ces Tshirts sont des initiatives non officielles.

    Cependant il n’en est pas moins vrai qu’ils illustrent un courant de pensée largement promu par certains rabbins et qui justifie les meurtres et les exactions commises sur les non-juifs, comme l’article le met en exergue.

    C’est donc vous qui bottez en touche en evitant soigneusement cette question d’ordre moral.

    Les religieux et politiques israeliens qui professent que la vie des nons juifs n’a pas de valeur, qu’on doit les laisser mourrir si c’est possible, qu’on peut les voler, les violer, les faire condamner sur de fausses accusations à cause de leur religion et que ce faisant on fait plaisir à Dieu, ces gens, donc, ne reproduisent-ils pas en mirroir les théories nazies sur les untermenchen ?


  • Aldous Aldous 12 octobre 2012 12:22

    Masada, j’ai fini par comprendre votre pseudo (google traduction) et je ne suis pas surpris, vous avez bien choisi, il reflete bien votre état d’esprit d’assiégé mental.


    L’historien juif Flavius Josèphe a relaté le siège de Masada et décrit lsicaires (qui y habitaient) comme des fanatiques violents dont il ne fait pas un portrait flatteur.


  • esteban 12 octobre 2012 13:29

    Donc si j’aime toucher les petits enfants et que je suis juif, être pédophile c’est tendance ?
    C’est du pareil au même que si je peux le faire, c’est que j’ai le droite, c’est dieu qui dit.

    Parasitisme et bellicisme, voila de quoi parle ton bouquin.


  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 12 octobre 2012 13:49

    A l’autre (l’avatar à l’étoile et aux caractères surréalistes) :
    Comment on prononce votre nom ?
    Vous êtes français ? Je dis ça parce que des tas d’associations de soutien aux travailleurs ou réfugiés immigrés se feront un plaisir de votre apprendre à l’écrire.
    Et à comprendre le sens du mot prosélytisme... à vous lire... Et aussi qu’un dogmatisé ne peut une seconde prétendre à une quelconque crédibilité. Ni à l’objectivité, bien entendu. Donc vous n’avez rien à foutre ici : juge et partie.


  • Aldous Aldous 12 octobre 2012 14:56

    @Massada,

    Je ne peux qu’approuver ce que vous dites de la Thora.

    Malheureusement les commentaires de la Thora sont centraux dans la pratique religieuse de nombreux hébreux talmudistes.

    Car le Talmud n’est rien d’autre que la compilation des commentaires rabbiniques de la Thora au cours des siècles.

    Rabbins pas particulièrement progressistes, égalitaires ni démocrates pour la plupart ce qui fait que le Talmud peut servir à absoudre à l’avance toute une série de comportements intolérants, racistes et immoraux.


  • ETIENNE 12 octobre 2012 16:34

    Le message de ce tee-shirt est une abomination, elle vient s’ajouter à un flot d’abominations en ce qui concerne l’attitude de cet état et de son armée envers une population démunie. Elle nous rappelle qu’avant et pendant chaque tentative d’exterminer un peuple, ce genre de rhétorique apparaissait. Le peuple à exterminer est vu comme un parasite qu’il faut éliminer méthodiquement.

    Le caractère méthodique, industriel (une balle deux tués, belle économie d’échelle) rappelle effectivement les bourreaux les plus récents des peuples israélites, pour ne pas les nommer.
    C’était bien la moindre des choses que ces messages soient officiellement interdits au sein de l’armée, mais les femmes enceintes continuent de se faire tirer dessus et bombarder.


  • Traroth Traroth 12 octobre 2012 16:43

    D’où on peut déduire que Massada aimerait que quelqu’un envahisse son pays et l’en chasse par la force des armes...


  • appoline appoline 12 octobre 2012 19:05

    Je suis toujours autant sidérée quand je vois que les hommes haïr à ce point au nom d’une religion. Qui est le plus belliqueux ? Le juif ou l’arabe. Le juif se réfugie toujours dans son passé de maltraité et ne fait rien pour être crédible dans sa quête à aimer les autres ; bien au contraire il incite à la destruction de tout ce qui est goyime. Quant à l’arabe, loin d’être armé comme Tsahal, il préfère faire sauter, lapider, trancher, zigouiller, enfin bref, rien qui ne correspond avec l’image de Dieu. Donc, ou ils se foutent ouvertement de Dieu et si fient uniquement aux divers ramassis de bêtises écrits dans leurs torchons ou pire, ils sont tellement fanatisés qu’ils perdent de vue l’authentique message universel « aimez vous les uns les autres »


  • lionel 12 octobre 2012 21:41

    Bien sur que tous les Juifs ne sont pas des Nazis, beaucoup même. seule une minorité tire les ficelles, des psychopathes, orthodoxes ou shabbatéen. Les Juifs étant des goys comme les autres il y a des brave gens à qui on fourgue une sous culture pathologique, comme chez nous et les Musulmans. Bien sur elles sont fondées sur des histoires différentes.

    dans les trois cadre culturel/religieux , il y a aussi de grands esprit doués d’une grande empathie qui font tout et qui ont tous fait pour humaniser leur crédo, en tirer le meilleurs et qui en ont témoignés, par des oeuvres et des actes. Je pense avec émotion à Yeshayou Leibowitz qui a plus fait pour faire aimer les Juifs que toute la propagande larmoyante.


    Il faut écouter cela pour ceux qui ne connaissent pas :


     Il y a aussi des personnalité autoritaires qui suivront l’armée et le pouvoir, quelle que soit le système idéologique. Il y a des artistes furieux de la méchanceté des dirigeants, comme beaucoup ici sont dégoûté du mafieux Sarko ou du pot de flan vide. Il y a aussi des rebelle et des poètes qui s’en foute d’être Juif mais qui sont né avec ça... 


    L’église Catholique Apostolique et Romaine (certain de ses membres car d’autres sont de brave gens) à travaillé aux « rat lines » qui exfiltrait les fascistes vers les USA et l’Amérique du Sud.

    Quand aux Musulmans, on dit que certain se sont alliés au Nazis. Il faut noter qu’il s’agissait des dirigeants agréés par les Britanniques.

    Merci pour cet article INDISPENSABLE Monsieur Camus.

  • lionel 12 octobre 2012 21:53

    Matsaba bonsoir, 


    Oui, c’est du pareil au même. Il y a des psychopathes au sein de vos communautés qui pourrissent l’ambiance. Nous en avons aussi, les noirs aussi, les asiatiques de toutes sortes aussi... On est tous des humains. Depuis l’enfance on nous défini en fonction de la culture où nous nous sommes incarnés (si vous me permettez ce mot). Si vous étiez né en Iran, vous seriez Peut être Chi’ite, ou Zaroastrien, ou... Juif. Et votre papa et le Rabbin de la synagogue la plus prôche vous donnerait une autre vision de l’état Israélien. Peut être pas sur la Thora. Vous auriez aussi pu naître dans une famille Karaïte. Vous devriez chercher le Rabbin le plus Humain et empathique (le plus loin possible du psychopathe Obadia et des Rabbins bellicistes officiels qui font la joie des marchands d’arme, celui qui vous donnerais le niveau éthique du Monsieur que j’ai cité, le grand Leibowitz. Alors plein de Juifs et de Goy seraient touchés par votre vrais universalité ils vous respecteraient et vous porteraient estime.

    Vous seriez une sorte de paria, cela vous rendrait la vie plus difficile ? Mais c’est ainsi que vous apprendrez le plus durant votre séjour sur terre. 

    Bonne nuit

    Pour l’instant 

  • lionel 12 octobre 2012 21:57

    Le « pour l’instant » n’a rien à faire ici, pardon, n’y prêtez pas attention.


    Bonne nuit

  • lionel 12 octobre 2012 22:52

    Merci pour ce rappel !


  • Aldous Aldous 15 octobre 2012 09:52

     comment se fait-il qu’il devienne un bon produit ou du moins inoffensif quand ce sont les Palestiniens qui l’utilisent dans des roquettes tirées directement sur les villes et villages israéliens qui sont aussi peuplées ?

    Ca ne devient pas un bon produit.

    Il faudrait que les cause de ces violences cessent.

    La question que vous semblez éluder, c’est que ce ne sont pas les Palestiniens qui détiennent les clefs de la solution.

    A moins que la solution qu’Israël attend soit qu’ils acceptent leur asservissement ?

    A leur place, vous accepteriez ?

  • bacchus bacchus 12 octobre 2012 08:57

    les traitements médiatiques sont intéressant sur les 2 affaires que vous citez,
    Je rappel à ce propos, les une du figaro :
    « La froide determination du tueur d’oslo », pour l’un,
    « Mohamed merah 23 ans, terroriste islamiste, 7 morts » sur fond noir pour l’autre.

    cherchez l’erreur


    • Yves Dornet 12 octobre 2012 10:02

      La rafle strasbourgeoise du samedi 6 octobre a mal tourné…

      ah bon ?

      pour moi ça roule. Félicitations à l’ensemble des forces de l’ordre et encouragements à VALLS qui peut faire beaucoup mieux.

       


      • esteban 12 octobre 2012 12:40

        Comme nous annexer à Israël... ?
        Mort de rire !
        Parce que c’est déjà fait.


      • baska 12 octobre 2012 10:09

        Non, il serait plus pertinent d’établir l’équation sionisme=nazisme/fascisme. La preuve, le père du sionisme, Herzl, n’a-t-il pas fait alliance avec Plehve, le ministre antisémite du star Nicolas II. L’autre instigateur de cette idéologie mortifère et maître à penser de tous les dirigeants criminels de l’entité sioniste, Jabotinski, a quant à lui conclu un pacte avec Petlioura, un dirigeant ukrainien de premier plan lors des pogroms. Il fut également un fervent admirateur de Mussolini. C’est un des responsables du parti préféré de Prasquier, le likoud, un certain Moshe Feiglin qui a tenu ces propos sans équivoque :

        « Hitler était un génie militaire inégalé. Le nazisme a fait passer l’Allemagne d’un bas niveau à un niveau physique et idéologique fantastique. Les jeunes loqueteux ont été transformés en une catégorie propre et ordonnée de la société et l’Allemagne a disposé d’un régime exemplaire, d’un système de justice adéquat et de l’ordre public. Hitler aimait la bonne musique. Il pouvait peindre. Les nazis n’étaient pas une bande de voyous. »

        Que ce dirigeant d’une officine à la solde d’une entité étrangère arrête l’inversion accusatoire, c’est risible !


        • Yves Dornet 12 octobre 2012 10:17

          @baska,

          le sionisme est à l’origine de la création d’une démocratie : Israel.

          faudrait que les pays musulmans s’en inspire pour libérer le peuple du carcan idéologique, psychologique dans lequel l’enferme l’islam smiley


        • joelim joelim 12 octobre 2012 11:03

          Une démocratie ethnico-religieuse qui rejette l’autre en le tuant ou en le manipulant est-elle vraiment une démocratie ?


        • Roland Franz Roland Franz Jehl 12 octobre 2012 11:05

          @Yves Dornet

          « le sionisme est à l’origine de la création d’une démocratie : Israel. »
          Une démocratie à l’image de l’Afrique du Sud de l’apartheid, pays avec lequel Israel entretenait d’excellentes relations.


        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 12 octobre 2012 13:40

          On ne répond pas à la provocation idiote ! Ce dorné ne cherche que ça !! enfin !...


        • spin spin 12 octobre 2012 17:25

          Ce qui est vraiment un démocratie, c’est d’autoriser la liberté d’expression, même si elle donne une image catastrophique de l’état : cf l’article de Haaretz mentionné par l’auteur.
          Imaginez ça dans un pays musulman : c’est tout bonnement impensable.


        • spin spin 12 octobre 2012 17:37

          On est en plein dans le sujet, rappelé par le titre de l’article : trucage, montage, etc...
          En vous lisant, tous autant que vous êtes, j’ai l’impression de rêver.
          Je suis prêt à parier que les arguments photos, citation, etc...que vous employez ne sont que ça, montages, trucages, pour servir une propagande antisémite.
          Vous savez, inverser les rôles et attribuer aux uns les vices des autres, c’est un procédé vieux comme le monde. Les Juifs en ont suffisamment souffert au cours de ces derniers 2 millénaires pour vous en parler. 
          Alors c’est sûr, depuis 64 ans qu’ils peuvent enfin se défendre, y en a qui enragent...


        • appoline appoline 12 octobre 2012 19:24

          Hitler était un fin stratège et une personne très cultivée, ce qui nous a sauvé ? Il était fracassé, réunissant ainsi plusieurs pathologies. Les alliés ont crée de toutes pièces Israel qui n’a eu de cesse de repousser toujours plus loin les palestiniens. Dans certaines villes les israeliens sont logés au premier étages et les palestiniens au rez de chaussée, les premiers s’amusent à balancer tout ce qui leur tombe sous la main sur la tête des seconds y compris de l’huile bouillante. Alors, quand l’histoire ne sert à rien ni les souvenirs dont on nous bassine d’ailleurs, il ne faut pas s’attendre à ce que cela rendre dans l’ordre. Les palestiniens crèveront jusqu’au dernier, après tout ils étaient chez eux. 

          Ces deux religions mettront le feu à bien des pays et trouveront encore le moyen de dire qu’ils n’y sont pour rien, la connerie a encore de beaux jours devant elle

        • lionel 12 octobre 2012 22:09

          Elle manipule aussi sa propre population, je vous conseil un ancien livre de l’honnête Shlomo Sand, qui s’appelle « Les mots et la terre ». L’Etat Israélien est aussi très dur, depuis longtemps, avec ses objecteurs de conscience, qui sont très courageux et doivent parfois vivre la prison pour cela. Ils ont mon respect, comme toutes les Israéliennes et Israéliens qui comprennent bien que Netanyahu et consort sont des malades et que tout cela est absurde. Que doivent-ils faire ? Quitter, la dystopie qui finalement n’était pas une prophétie ? Certainement pas facile. Oui, les fondateurs d’Israêl étaient des nazis. Les fondateurs de l’OTAN, L’UE, une partie de l’establishment étazunien l’étaient aussi. On n’est pas dans la merde.


          Bref, on a tous souffert du joug des psychopathes. Notre humanité est bien malmenée, on a bien besoin d’auto-compassion et de compassion. 

        • lionel 12 octobre 2012 22:25

          Connaissez vous la presse Algérienne ? Je dis cela parce qu’elle est excellente et qu’on peut y lire beaucoup de vérité. Allez aussi sur la presse Malienne, maliactu, maliweb sur le net. Le peuple Malien est moins enfermés que nous le sommes en Occident avec l’ensemble des médias aux mains des mêmes oligarque qui nous détruisent le cerveau. L’Algérie, le Mali, sont des pays Musulmans. Je donne ces deux exemples parce que je les connais et que cela m’est suffisant pour vous dire que soit on vous a menti, soit vous cherchez le « choc des civilisation ».


          La majorité des humains dans les pays dit Musulmans ont en autant marre de l’occident que leurs dirigeants, alliés de l’occident depuis au moins l’après deuxième guerre mondiale. Skorzény, officier supérieur d’Hitler, inculpé pour crime de guerre, marié à la file de Horace Hjalmar shaacht, conseillé économique d’Hitler. Après avoir franchit les « rat Line », il devint le conseillé pour la création des services secrets Egyptien...

        • Yves Dornet 12 octobre 2012 22:33

          La majorité des humains dans les pays dit Musulmans ont en autant marre de l’occident que leurs dirigeants

          alors qu’ils restent chez eux plutôt que de pleurer des visas pour la cmu, le rmi et les allocs smiley


        • lionel 12 octobre 2012 22:56

          Merci Dornet, pour une fois vous servez à quelque chose. 


          j’ai fait une faute et omis le « DE » avant leurs dirigeants qui comme je le disais, à part Khaddafi, ont tous été installés, aidés (surtout à être de bons tyrans) par l’empire occidental. 



        • esteban 12 octobre 2012 23:26

          « alors qu’ils restent chez eux plutôt que de pleurer des visas pour la cmu, le rmi et les allocs  »

          J’adore, et qui a voté ces lois openbar à la con ?
          Précisément des kopains des traitres sionistes au pouvoir en ce moment.
          C’est marrant 5 minutes comment ces brêles créent la matière de leurs forfaitures.


        • spin spin 18 octobre 2012 10:45

          oui, tout le monde il est nazi...surtout les juifs....un moment donné, faut arrêter de s’inscrire dans les forums si c’est pour aligner les mots les uns à la suite des autres dans une espèce de contradiction permanente et absurde. Vous n’êtes pas crédibles !


        • Albar Albar 12 octobre 2012 12:22

          L’apartheid c’est déjà du passé Jehl, reste le sionisme qu’il va falloir combattre et annihiler ; Que peut-on penser d’un corps étranger  ?


          • Yves Dornet 12 octobre 2012 21:17

            Albar, la dhimmitude vous connaissez...ben c’est ça l’apartheid smiley


          • lionel 12 octobre 2012 22:11

            Ouah Dornet ? Elle est cépa où ta meuf ?


          • esteban 12 octobre 2012 23:23

            lionel smiley

            Après avoir eu une tête de charlie hebdo minable, il revient sur ses classiques, ses photos de mannequins Nordwitch Union, soit de sacrées têtes de c...s, il faut bien le dire.


          • spin spin 18 octobre 2012 10:46

            t’arrive à combattre l’ensemble vide ? t’es un Kador, toi...tu te bats contre du vent, contre les fantômes ? très malin....


          • médy... médy... 12 octobre 2012 12:33

            A l’auteur, je me permets de corriger une phrase :

            "Bref si nos apprentis salafistes – des « centaines » nous dit le ministre de l’intérieur Emmanuel Vals, en réalité au mieux quelques dizaines – n’avaient pas existé et il eut fallu d’urgence les inventer pour les besoins de la bonne cause et les impérieuses nécessités des plans de rigueur…« 

            Au-delà de la coquille dans le nom »Valls« transformé en »Vals« (mais je suis pour ça rappelle Philippe Val), il y a une autre co(q)uille. Peut-être vouliez-vous écrire »Bref comme si nos apprentis salafistes – des « centaines » nous dit le ministre de l’intérieur Emmanuel Vals, en réalité au mieux quelques dizaines – n’avaient pas existé et qu’il eut fallu d’urgence les inventer pour les besoins de la bonne cause et les impérieuses nécessités des plans de rigueur…".

            En ce cas je suis parfaitement d’accord, mais permettez moi de dire aussi que l’article est difficile à lire, il s’étale dans tous les sens.

            Cordialement.


            • rugueux 12 octobre 2012 12:43

              Génial ce T-shirt !

              Est-ce que quelqu’un sait où on peut l’acheter ?


              • Asran 12 octobre 2012 13:49

                ton pseudo te va comme un gant cher esprit malade !


              • Phaeton 12 octobre 2012 12:54

                Si l’auteur veut s’en prendre aux juifs sionistes, qu’il le fasse franchement, mais qu’il ne mette pas l’islamisme radical dans cette équation.

                Parce que si lutter contre le sionisme implique de défendre les « takfiri-jihadistes », alors autant commencer à économiser pour la capitation des kouffar que nous sommes (jizya) et les razzias à venir...

                Les jihadistes nous detestent car nous ne sommes pas musulmans, vous pouvez être de gauche et antisioniste, cela ne vous sauvera pas quand ces gens auront décidé passer à l’action

                Cet article est un appel inconscient à la dhimmitude



                Alliance et désavoeu en islam :

                http://www.deen-ul-qayyem.com/article-al-wala-wa-al-bara-et-la-ilaha-illa-allah-53401751.html


                • Christian Labrune Christian Labrune 12 octobre 2012 17:21

                  Des bouts de propagande récupérés ça et là et rafistolés avec une mauvaise colle, des anecdotes montées en épingle, des exagérations rididules et des interprétations tendancieuses, des fautes de raisonnement monumentales, cela fait un bavardage bien confus, pas un article.

                  C’est quoi, l’objectif  ? Eclairer le lecteur ? Certainement pas. Enfumer, plutôt, et pincer autant que faire se peut, comme dans bon nombre d’articles qui sont l’ordinaire pâtée aux cochons d’AgoraVox, les cordes les plus faciles à faire vibrer du microcéphale haineux et monomaniaque.

                   


                  • esteban 12 octobre 2012 20:32

                    Tenez, vous voulez voir ce qu’est un monomaniaque ?
                    Lui fait pas trop la guerre, il est de votre camp. Lui, monomaniaque, il a le droit, bien sûr.

                    Par Yves Dornet (xxx.xxx.xxx.44) 12 octobre 10:17

                    @baska,

                    le sionisme est à l’origine de la création d’une démocratie : Israel.

                    faudrait que les pays musulmans s’en inspire pour libérer le peuple du carcan idéologique, psychologique dans lequel l’enferme l’islam 


                  • Yves Dornet 12 octobre 2012 21:22

                    esteban,

                    l’islam nuit gravement à la santé mentale.


                  • esteban 12 octobre 2012 23:17

                    Qu’est ce que tu veux que je te dise ?
                    Arrête de jouer au con, arrête d’en parler mec, si ça te pète la tête.
                    J’ajouterais que l’abus de gros con nuit qu’il soit musulman, juif ou autre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès