• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Faut-il nous mobiliser contre le racisme anti-blanc ?

Faut-il nous mobiliser contre le racisme anti-blanc ?

Parce que la haine n’a pas de couleur, la question du racisme anti-blanc ne se pose même pas, contrairement à l’impression qu’on a en écoutant les réactions de nos politiques aux propos de Jean-François Copé. Le Secrétaire général de l’UMP aurait donc jeté un pavé dans la mare en parlant de racisme anti-blanc dans son dernier ouvrage intitulé « Manifeste pour une droite décomplexée ». Rien de nouveau sous le soleil puisqu’avant lui, les responsables du Front National utilisaient l’expression, et même le Président Chirac durant les troubles en Côte d’Ivoire. La question qui se pose fondamentalement est de savoir si la France doit se mobiliser contre ce phénomène bien réel.

Les quelques manifestations du racisme anti-blanc auxquelles se réfère le numéro 1 de l’UMP sont le fait, essentiellement, de certains jeunes issus des minorités visibles, dans certains quartiers. Rien que dans les milieux scolaires, des mots aussi laids que « sale blanc », « blondasse », et d’autres encore, qu’un minimum de décence recommande de ne point reproduire dans un article destiné à être lu, fusent pour un oui ou pour un non. Ils sont parfois d’une telle banalité qu’on se demande bien s’ils traduisent l’état d’effondrement généralisé de nos valeurs morales, comme le respect, ou s’il s’agit de la manifestation d’un profond racisme qu’on aurait tort de sous-estimer.

En tout cas, dans un cas comme dans l’autre, le jeune homme « blanc » ou la jeune femme « blanche » qui subit une agression verbale de cette nature mérite, naturellement, que son auteur écope d’une sanction, comme cela est le cas des propos racistes à l’égard des « Noirs », des « Arabes », des « Juifs » ou de n’importe quel autre sujet issu des minorités visibles, « protégées » par les associations antiracistes.

Il y a pourtant lieu de déplorer la discrétion, voire carrément l’absence des suites judiciaires que ces actes méritent amplement. D’où des interrogations légitimes des victimes présumées. On n’a même pas besoin d’être électeur d’extrême droite pour partager l’indignation et la perplexité des « Blancs » insultés ou agressés, dans certains milieux, en raison manifestement de leur apparence physique. Il est toutefois heureux de constater que ces actes restent isolés surement du fait du nombre réduit des agresseurs potentiels comparé à l’ensemble de la population française et de sa composante majoritaire. Ce qui se produit plutôt trop souvent, ce sont les attaques quotidiennes contre les jeunes femmes.

Sur RMC, mercredi 26 septembre, une femme témoigne. Sa fille se fait systématiquement accabler et insulter par des jeunes « arabes » et « africains » qui la traitent de « blondasse », y compris en présence de sa mère. Son témoignage n’est vraiment pas un scoop. En France, les filles se font systématiquement interpeller ou insulter par des bandes de harceleurs qui grouillent dans nos rues et contre lesquelles on ne sait vraiment quoi faire. Un peu comme dans la vidéo diffusée par la télévision belge où on voit des badauds, parfois âgés, accabler d’insultes une pauvre demoiselle dont le seul tort est de « passer par là ».

Toutefois, et c’est tout le paradoxe, c’est cette affaire de « calvaire » de nos filles dans les rues qui conduit à modérer le phénomène de racisme anti-blanc, du moins dans le cas des filles. Car les jeunes femmes de toutes origines en sont victimes et se font insulter, chacune en fonction de la couleur de sa peau.

Comme l’a si bien reconnu la mère qui a témoigné sur RMC, sa fille se fait d’abord « draguer ». Publiquement. C’est évidemment assez désagréable pour une femme de se faire aborder dans des conditions aussi humiliantes. Mais à supposer qu’elle réponde « oui » à ces lourdingues, pour des raisons qui lui sont propres, chacun faisant de sa vie ce qu’il veut. Difficile d’imaginer que la suite des « évènements » soit le torrent d’insultes racistes qui accompagnent systématiquement un « non » ou une « indifférence ». Mais, entendons-nous bien : il ne s’agit pas ici de tolérer ces comportements de rue. Dans une société normale, une femme doit être sollicitée avec manière et en veillant au respect de sa dignité.

Ceci étant, on peut tout à fait attribuer le calvaire de nos jeunes dames dans les rues plus à la « voyoucratie » et au machisme qu’au racisme fondamentalement. Les insultes racistes fusent parce que dans le monde des voyous, il n’y a pas de gradation dans les vocabulaires. Une insulte raciste vaut n’importe quelle autre, ce qui ne la rend pas non-punissable aux yeux du droit, bien évidemment. En revanche, les dégradations de certains lieux, dont des lieux de culte (synagogues, cimetières,…) sont des actes prémédités de haine visant une communauté, et qui sont d’ailleurs le fait des personnes issues de toutes origines.

Mais tous ces actes, graves et à réprimer dans la rigueur du droit, ne doivent pas servir d’excuse ni de cache-sexe au plus grand racisme, en termes de dégâts, qui fracture la société française. C’est le racisme contre les minorités, et non seulement ethniques. Les personnes handicapées et les « gros » font partie du « lot des exclus systématiques ».

Les secteurs de nos villes et de nos cités qui se peuplent outrageusement des personnes issues des mêmes origines sociales et géographiques, et où de nombreux « Français » ne se sentiraient plus en « France », ont bien une explication. Quelqu’un en France - et ce n’est sûrement pas une personne mandatée par ces populations - a dû décider que ces populations doivent être « parquées » là-bas et surtout pas à un autre endroit. Pour des raisons avouables ou inavouables, peu importe. Mais en tout cas on en est là au bout des années de discriminations au logement et de politique inavouable de ghettoïsation qui promet de nous exploser un jour sur la figure.

 

En matière d’embauche, le mal est encore plus profond. Certaines personnes en France, en raison de leur apparence physique, ont deux fois moins de chance d’accéder à un emploi équivalent, à compétence égale, que d’autres.

Naturellement, on imagine que c’est ce racisme-là, qui fait plus de tort à la cohésion nationale, et qui devrait préoccuper un grand parti du gouvernement comme l’UMP. Mais, on comprend. Monsieur Copé est en compétition contre Monsieur Fillon pour la présidence de l’UMP. S’il ne s’agit que d’une affaire de campagne interne à l’UMP, alors il y a peu de chance que la France soit amenée à se mobiliser contre le racisme anti-blanc.

Déjà qu’on n’y arrive pas contre les autres racismes.

 

Boniface MUSAVULI


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Michel DROUET Michel DROUET 27 septembre 2012 15:35

    Il faut surtout se mobiliser contre la connerie et pour l’éducation

    Faire le pari de l’intelligence, ça nous changerait des propos opportunistes de M. Copé !


    • Henri Francillon Henri Francillon 28 septembre 2012 10:39

      Par exemple, on pourrait commencer par ne plus écouter les politiciens et cesser de chercher à débattre de leur moindre postillon.
      Car voyez-vous, c’est exactement ce qu’ils cherchent, tous : que le peuple s’entredéchire pour leur verbe afin qu’il ne les déchire pas pour leurs actions.
      Nous pourrions par exemple parler de relever ceux qui subissent et rabaisser ceux qui en profitent, construire un système économique viable pour tous et non uniquement pour ceux qui s’autoproclament « élite », mettre en marche un programme de dépollution, organiser une justice citoyenne pour faire interdire la nourriture malsaine qu’on nous vend en grande surface, écrire une nouvelle constitution... .
      Car continuer à espérer que ces parasites sociaux que sont les élus, principaux obstacles au pouvoir du peuple, nous apporteront le « changement » nécessaire, c’est sauter à pieds joints dans la gueule du loup.
      Les systèmes politiques et économiques auxquels nous nous soumettons de si bon gré ne sont qu’une illusion au service de pervers manipulateurs et bien entendu psychopathes et nous devons à tout prix apprendre à nous en passer.
      Sous peine d’aggravation de plus en plus sévère de nos conditions de vies sur la terre.


    • Stephane 27 septembre 2012 15:54

      Malheureusement, il n’y a pas que les filles qui se font insulter voire agresser. Et c’est la France entière, avec les « nique la France, nique les français » qui est tout bonnement menacée. Je mets au défi un blanc d’aller dans un café arabe à Clichy ou St. Denis en soirée ... Vous verrez bien comment vous êtes accueillis ...


      • Anaxandre Anaxandre 27 septembre 2012 16:45

         Votre constat est sans doute révélateur d’une réalité dans certains micro-quartiers mais il est à mon avis un peu trop simpliste - et bien confortable pour nos élites - de ne vouloir voir que les effets d’une politique en occultant quasi systématiquement les causes. Car c’est là que le bât blesse et que toute réflexion sur l’Histoire de l’idéologie dominante post-1945 est interdite. Quelle est, en deux mots, cette idéologie ?

         C’est la fin programmées des vieilles Nations européennes coupables de la guerre, par la destruction de leurs frontières et de leurs identités, via l’avancement des projets d’Europe fédérale et de métissage forcé de leurs peuples (pour le plus grand bonheur des grands groupes bancaires, financiers et industriels transnationaux). Malheureusement pour les apprentis-sorciers - et surtout pour le petit peuple ! - plus rien ou presque n’est sous contrôle, et le temps de l’effondrement de cette Tour de Babel semble être chaque jour plus proche. Et avec quelles conséquences à venir pour les populations !


      • MUSAVULI MUSAVULI 27 septembre 2012 17:35

        Bonjour Anaxandre,
        Il est vrai que les « vieilles nations européennes », comme vous les qualifiez, ne peuvent plus recouvrer les fondamentaux qui furent les leurs avant la Seconde Guerre mondiale. C’est malheureusement cela le cours de l’histoire. Elle efface jour après jour tout ce qu’on croit tenir pour acquis. Mais on peut aussi regarder avec moins d’angoisse existentielle la métamorphose démographique qui s’opère et s’efforcer à la vivre autrement qu’en termes de « disparition programmée ». Mis à part le cas des voyous « ethniques », la France, en réalité, absorbe et se régénère. Parce que, comme dans toutes les régions du monde exposées à l’ouverture des frontières, l’Hexagone s’adapte au phénomène international de la circulation massive des populations.


      • Anaxandre Anaxandre 27 septembre 2012 19:01

         Vous confondez - par idéologie ou naïveté ? - cours naturel et cours forcé de l’histoire, au sujet de la « modification démographique qui s’opère » massivement et à grande vitesse en occident : un phénomène sans équivalent dans l’Histoire européenne en période de paix. Mais vous avez raison docteur Pangloss : « Tout va au mieux dans le meilleur des mondes possibles » !...


      • Anaxandre Anaxandre 27 septembre 2012 19:14

         Ah, et j’oubliais, vous dîtes : « l’Hexagone s’adapte au phénomène international de la circulation massive des populations », mais vous vous trompez - peut-être encore par naïveté ? - car le problème ce n’est pas le tourisme et la « circulation des personnes », mais l’immigration massive de peuplement subie depuis quarante ans.


      • appoline appoline 28 septembre 2012 12:51

        A du primaire, il faut répondre par du primaire puisqu’il n’y a que cela qui peut être compris par certaines populations ; il y a des années que je me dis que si un étranger ou d’origine m’insulte, je me ferai une joie de le traîner par la tignasse au commissariat. 


      • Deenye Deenye 28 septembre 2012 12:52

        Si vous voulez on y va ensemble, vous verrez que vous dites n’importe quoi.


      • Anaxandre Anaxandre 27 septembre 2012 16:08

         La France devrait déjà commencer par redevenir elle-même et combattre à mort toute forme de communautarisme, d’où qu’elle vienne et sans discrimination aucune, fut-elle « positive ». Qu’on en finisse enfin avec tous ces groupes d’influence hiérarchisés, du CFCM au CRIF qui ne représentent qu’une minorité des minorités, et qui prétendent donner la direction de la politique française dans bien trop de domaines.

         Et d’années en années, ces intégristes communautaires gagnent de plus en plus en visibilité et en influence, participant en l’accentuant à un repli communautaire de plus en plus dangereux et inquiétant. Ce fameux « racisme anti-blanc » qui, bien qu’il existe, ne sert en réalité qu’à masquer la lutte haineuse importée ici entre juifs sionistes et monde arabo-musulman. N’oublions pas que « l’invasion musulmane » dont parlent certains a été défendue, favorisée et promue hier par les mêmes qui commencent à s’en inquiéter, voire à la dénoncer avec virulence, des Finkielkraut aux B. Henri-Lévy en passant par un J. Dray.

         Ne parlons pas de « racisme anti-blanc » mais bien plutôt de balkanisation accélérée de la société française de plus en plus divisée et morcelée en communautés et en sub-communautés radicalisées et renfermées sur elles-mêmes. Une France qui n’a plus rien à voir avec celle, jusqu’aux années 80, qui parvenait encore tant bien que mal à assimiler sa diversité. C’est aujourd’hui le règne du non-vivre ensemble, du lobbying, de la ghettoïsation subie hier et de plus en plus voulue et recherchée, des bandes ethniques (même les « noirs » et les « arabes » font « gang » à part), des quartiers « tribalisés » (la « petite algérie » à Barbès ou le « quartier gay » dans le Marais), et la liste serait trop longue à développer ici. Voilà les vrais racismes contemporains : divers et multiples, protéiformes, et s’entretenant eux-même et les uns par rapport aux autres dans leurs courses aux exigences et aux droits particuliers.

         Alors que faire ? Après longues réflexions sur ces sujets, je n’entrevois pas l’once d’un début de solution auprès de la social-démocratie dominante en France. Ça va donc continuer, encore et encore, jusqu’à ce que les potions des apprentis-sorciers de l’économie mondialisée ne parviennent plus à freiner le désastre annoncé d’un énorme krach, et que la société française n’implose. Tout le monde aura été prévenu, mais au nom de l’ « antiracisme » institutionnalisé, il aura fallu subir l’effondrement des véritables valeurs républicaines - la République ne reconnait rien entre l’État et l’individu - et se taire patiemment...


        • spin spin 28 septembre 2012 12:41

          toi t’es pas raciste anti-blanc, t’es raciste antisémite.


        • esteban 28 septembre 2012 17:45

          Et bien lui au moins il défend nos intérêts, les intérêts de la France et de son peuple. Pas comme certains qui ont la parole sur tous les médias, et qui viennent même ici nous abreuver de leur bouillie idéologique (en application depuis des lustres soit dit en passant, et dont on mesure l’efficacité).... et qui se font passer pour des patriotes. Alors qu’ils ne sont en réalité que des coucous.

          Moi je suis anti-coucous. Ca tombe bien, il n’y a pas encore de loi pour interdire au gens d’être anti-coucous, mais pour combien de temps encore ?


        • Robert GIL ROBERT GIL 27 septembre 2012 18:11

          cope et ses copains du medef ne manque pas d’air...

          voir :
          http://2ccr.unblog.fr/2010/10/28/a-qui-profite-limmigration/


          • COPé l’ami des ROCKFELLER ET DES ROTCHILD............... (takkiedine and co...)

            ENCORE UN mafieux lobbyste.....« de plus il a une salle gueule de traitre »


          • arobase 27 septembre 2012 18:55

            curieux de voir combien le racisme apparaît néfaste à certains ! et condamnable ! surtout quand on en est victime !

            car le racisme envers les autres, c’est un sport que bien des politiciens de droite pratiquent depuis longtemps, soutenus par une multitude de trouillard dont on entretien soigneusement les peurs

            si au moins cela permettait aux racistes convulsifs (l y en a pas mal sur AV, ) de prendre conscience et se mettre désormais à clamer : «  combattons le racisme sous toutes ses formes, c’est le meilleur moyen de ne pas en être victime un jour. » smiley

            le racisme est un sentiment indigne de l’être humain et doit être combattu, d’où qu’il vienne.
            je l’ai dit 100 fois.




            • Deenye Deenye 28 septembre 2012 12:55

              Calmos :

              "C’est la Sénatrice-Maire PS : Samia Ghali qui était à la manoeuvre

              Ce n’est pas du racisme quand les dealers de Samia brûlent un camps Roms...."

              Aucune mention n’est faite dans l’article sur l’origine ethnique des gens qui ont fait ça.

              Vous inventez de toutes pièces.

              C’est con, hein...


            • appoline appoline 28 septembre 2012 12:56

              @ Arobase,


              Il doit être combattu ? Ne vous gênez pas, venez dans les quartiers ou une certaine faune rend impossible la vie aux autres. Parce que, sincèrement, il est très facile d’avoir des théories, des points de vue, de bons sentiments mais mais mais, pas facile de se mettre les mains dans la merde. Les beaux penseurs feraient bien de venir sur le terrain et mettre en pratique leur ligne de conduite, on rigolerait un bon moment

            • Deenye Deenye 28 septembre 2012 12:57

              Calmos :

              « Plus besoin d’envoyer les gendarmes : les supplétifs font le boulot »

              Vous devriez consulter.
              La paranoïa se soigne de mieux en mieux, avec les progrès de la médecine.


            • arobase 27 septembre 2012 19:59

              mais oui ! il y a le racisme anti blanc, anti noir, anti jaune, anti indien, anti chinois , anti.....

              et c’est chaque fois une souffrance !

              alors qu’il suffit de chasser tous les racismes ! tous ceux qui en souffrent (c’est à dire l’humanité toute entière) trouveraient alors leur souffrance supprimée. 
              c’est tout simple smiley

              • JohnS 27 septembre 2012 20:52

                « Quelqu’un à dû décider de parquer ces gens là... »

                Quand allez vous arrêtez de toujours leur trouver des excuses à ces gens-là ?? Même quand la situation devient invivable pour les gens qui les subissent au quotidien ?!


                • magma magma 27 septembre 2012 22:00

                  ce sujet remplacera-t-il celui des carricatures ?


                  • epicure 27 septembre 2012 22:12

                    Question :

                    si quatre personnes se rencontrent :
                    un noir
                    un arabe
                    un juif
                    un blond aryen

                    que chacun se déteste et que :
                    l’aryen crie « sale juif ! »
                    le juif « sale arabe ! »
                    l’arabe « sale noir ! »
                    et le noir « sale blanc ! »

                    qui est raciste, qui ne l’est pas, pourquoi ?

                    Autre question pour le bac de philo de l’année prochaine :
                    sélectionner les victimes de racisme n’est ce pas faire du racisme ?

                    Une personne qui se fait agresser pour son origine par une personne d’origine différente est victime de racisme quelque soit l’origine des deux acteurs.
                    Que des gens de même que l’agressée soient les bourreaux de eprsonnes de même origine que l’agresseur, change t il en quoi que ce soit la nature de l’agression ?
                    Admettre ceci c’est donc juger les gens uniquement selon leur appartenance, et admettre qu’un groupe aurait le droit d’insulter et agresser des gens sur leur couleur de peau, mais pas les autres, c’est faire une hiérarchie entre les races supposées. De plus cela consiste à penser que seules certaines races seraient susceptible de racisme, ce qui est un préjugé racial, donc du racisme.
                    Bref c’est faire du racisme.

                    Donc ceux qui rejettent le fait qu’il ne peut y avoir de racisme anti-blanc ne sont pas antiracistes bien au contraire.

                    Entre ceux qui ne considèreraient que le racisme anti-blanc et ceux qui le nient, il y a le juste milieu, celui de la vérité et du vrai antiracisme.

                    Ceux qui récriminent uniquement contre les atteintes aux gens de leur communauté ou assimilés (noirs, arabes, musulmans par exemple), ne dénoncent pas le racisme, mais uniquement les atteintes contre leur commuanuté, même si ça se pare de l’étiquette antiraciste.


                    • esteban 27 septembre 2012 22:55

                      Tout le monde parle, pour que personne ne fasse rien, et qu’on ré-enterre le sujet jusqu’à sa prochaine inhumation. Bin écoutez, le racisme anti-blanc, anti lapolisse, anti-autorité ça existe depuis longtemps, des lustres en fait. Ça empire proportionnellement à l’image de truand intégrale des élites qui s’affichent. Rien d’anormal dans cette société.

                      Maintenant que la crise la plus grave de notre histoire de nation souveraine est en train de nous phagocyter de l’intérieur, voila qu’on ressort les cadavres pour endiabler le chaland et lui faire chevaucher des combats imaginaires pour le profit non avoués d’obscurs vociférateurs.

                      C’est un article de diversion à double effet kiss kool, une fois je te grise, une fois je te baise.


                      • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 27 septembre 2012 23:53

                        Bonjour, 

                        Tout cela me rappelle une chanson de Pierre Louki.
                        En gros c’était ;
                        Les Blancs n’aiment pas le Noirs, 
                        Les Noirs n’aiment pas les Jaunes, 
                        Les Jaunes n’aiment pas les Blancs,
                        Etc...
                        Un jour les hommes s’en étonnent et en demandent à Dieu la raison. Celui-ci répond :
                        -Moi, j’aime pas les hommes

                        • magma magma 28 septembre 2012 08:28

                          je pense que la question se cache plutôt derrière le « qu’est ce que cherche copé » plus que l’honneteté de la démarche car la manière dont il l’énonce est suspecte.

                          certe le racisme anti blanc existe et a raison (colonisation parcage des immigrés, difficultés a acceder aux logements au postes importants) on peut se poser la question sur les média qui nous donnent des leçons a sens unique sur le racisme, ainsi quand on parle d’actes racistes envers les juifs, on fantasme tout de suite la piste de l’extrème droite, sans mettre en avant l’importation du conflit palestino/israelien par exemple ou l’acte gratuit, l’acte devient raciste immédiatement. On nous abreuve de cimetières musulmans profannés, sans en connaitre les coupables d’ailleurs qui peuvent être des ado et peut être musulmans aussi, et jamais des 10 fois plus de cimetières chretiens profanés.

                          j’ai vu ce racisme deja ado, on m’a déja dit, voulant jouer au foot sauvage « on ne va pas faire jouer un franscouille’ alors que je n’aurais jamais dit »on ne va pas faire jouer un arabe ou un bougnoule’, de même un film était sorti "les blancs ne savent pas sauter’ j’imagine le tollé s’il y avait ll’inverse, etc... Maintenant il faut comprendre aussi qu’il y a un retour de baton. Ce qu’il faudrait juste c’est le courage d’aller jusqu’au bout au niveau media, de faire de la préventive a tout niveau, avoir la décence d’exciter et de masquer de l’autre. Quand on nous innonde de repentir au fait que les communautés ne sont pas assez représentées mais que d’un autre coté on ne met plus un délinquant noir ou de type nord africains dans n’importe quel nanard ou série francais de peur de stigmatiser (le mot overdose d’aujourd’hui), on en vient a l’extrème exaspérant qui au contraire provoque l’effet inverse et souhaité soit le racisme par réaction, a nous de ne plus regarder ainsi les images et peut être ça ira mieux, mais toutes ces leçons poussent a l’exaspération comme de voir des petits gosses avec des banderoles avant un match de foot alors qu’on sait que les mecs vont se godasser se cracher dessus s’insulter et le public de lancer des bananes ou pousser des cris de singes..

                          certes le racisme anti blanc existe on découvre cela aujourd’hui quand les noirs le vivent depuis 10 sciecles. Le rascisme n’existera plus que le jour ou la terre sera complettement mixée, mais c’est pas pret d’arriver.

                          en attendant coppé, ne nous y trompons pas en plongeant dans les sondages est pret a tout y compris a dire que sarkozy lui a donné une leçon de vie. Ce mec qui nous parle de droite décompexée, ce terme risible montre a quel point les politiques sont loins des électeurs, avec une cour serville de mauvais conseillés cireur de godasses


                          • lionel 28 septembre 2012 09:00

                            Les psychopathes blancs dégoûtent les blancs de leur apparence physique. Ayant vécu en Afrique ces dernières années (Mali), je peux vous dire que souvent les noirs disent que les noirs sont mauvais. Ayant séjourné et travaillé au Maroc trois mois en un an, je peux témoigner de ce que de nombreux arabo-berères disent la même chose, du genre :« nous les Arabes ou berbères, ne pensons qu’à l’argent, nous sommes mauvais... »


                            Il va donc sans dire que le racisme envers les autres « types d’humain » est fondée surtout (l’ignorance de lautre produit un racisme superficiel, non idéologique) sur la psychopathie évidente (mais non reconnue) des Noirs, Arabes, Indiens, Blancs. 

                            Selle un connaissance de la psychopathie, des effets des psychopathes sur la société, peut nous permettre de dépasser toute forme de racisme. Cela est une évidence scientifique.

                            • aviso aviso 28 septembre 2012 09:21
                              Le racisme anti-blancs CONS existe ’est une évidence

                              Nous récoltons ce que nous avons semé !!!

                              Notre stigmatisation des 5 millions de français musulmans a assez durée, les nostalgiques de l’Algérie française voulaient que la France soit la première nation Européenne avec 30 millions de musulmans !!!

                              Croyez vous que ce débat aurait lieux aujourd’hui ?


                              • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 28 septembre 2012 12:27

                                La droite décomplexée, une farce immonde, un mythe pour lobotomisés...Quand l’ex-mini guide suprême de la nation a mis cette connerie sur le marché à gogos, il parlait de lui plus ou moins inconsciemment, de lui et de ses talonnettes de nabot roi des opportunistes, « à ma botte que je les aurais tous »...Quand Copé reprend cette connerie il se range derrière son ex-fürher, ce qui en dit long sur sa servilité, calcul savamment dosé d’arrivisme, d’ambition, mais surtout signe d’un manque total d’envergure et de personnalité...  


                                • esteban 28 septembre 2012 17:46

                                  Droite VS Gauche.

                                  Faux combat.... Faux adversaires, ils servent les mêmes doctrines.


                                • epicure 28 septembre 2012 17:10

                                  tu sais il y a un truc qui s’appelle ... l’éducation.
                                  Et il y a la culture, mais au sens large qui joue aussi.

                                  A défaut de l’éradiquer complètement, on peut au moins le repousser dans les bords de la marge.

                                  Le problème c’est que la situation actuelle ne facilite pas la disparition du racisme, car le racisme c’est une bouée psychologique pour celui qui a tout perdu.
                                  Le racisme ça permet de se valoriser en rabaissant l’Autre. et en plus cela renforce le sentiment d’appartenance dans le groupe , et c’est parfaitement accessible au premier venu comme type de raisonnement, car ça joue avant tout sur les sentiments.

                                  SI le nazisme a explosé après 1929, ce n’est pas du tout un hasard.

                                  Bon il y a aussi le racisme élitiste, qui lui permet de s’autoriser de traiter inhumainement des gens décrétés inférieurs en toute bonne conscience. C’est le genre de discours qu’on déployé les esclavagistes vis à vis des noirs, si ce sont des sous-hommes c’’est moins grave d’en faire des esclaves. C’est jsute un mépris qu’on les élites héréditaires pour le bas peuple, sauf que là s’applique à un bas peuple étranger (ou considéré comme tel).


                                • Png persona-nongrata 28 septembre 2012 13:45


                                  Lol canal+ une chaine subversive ? T’as peur de rien toi...

                                  Le t shirt Palestine qui met mal à l aise Denisot et sa clique ;



                                • epicure 28 septembre 2012 17:19

                                  @Par Angra Mainyu (xxx.xxx.xxx.246) 28 septembre 12:53

                                  Bel exemple de flagrant mensonge, ce que tu décris est la pensée de droite, surtout d’extrême droite.

                                  Au contraire la vrai gauche est universaliste, c’est à dire indifférent aux différences. Les vrais idéologies de gauche considèrent les humains égaux quelle que soit leur apparences/origines ou leur sexe.

                                  Ce sont les idéologies d’extrême droite qui sont basées sur la différenciation et la hiérarchisation des gens selon leurs origines.

                                  Entre les deux il y a la logique libérale, qui reconnait les différences, et accepte des traitements différenciés selon les populations. C’est exactement la mentalité des gauchistes communautaristes, des antiuniversalistes, des islamogauchistes. Ils ont oublié l’égalité, l’universalisme pour se focaliser sur les différences des minorités. Donc ils sortent du champs philosophique de la gauche.

                                  Si tu veux un vrai discours de gauche sur le racisme, les différences ethniques, il y a mon message au dessus. C’est à dire un discours en totale opposition avec celui des extrêmes droites de toutes couleurs.


                                • Francis JL 28 septembre 2012 13:33

                                  Selon Angra Mainyu, je cite : quand vous injuriés Monsieur Copé, vous faitent de l’Antisémitisme."

                                  Conclusion : l’antisémitisme étant proscrit, les juifs sont intouchables !

                                  C’est extraordinaire comment raisonnent - je devrais dire, résonnent, mais je doute que Mainyu comprenne la nuance, vu son orthographe - ces gens-là.

                                  Que Mainyu soit un crypto-sioniste ( ? *) provocateur, ou pense vraiment ce qu’il dit, le résultat sera le même : il ferait haïr même les plus modérés des sémites.

                                  Je ne vois que l’extrême droite pour jouer à ce jeu là. D’autant que, quelque chose me dit que ses fautes d’orthographes ne sont pas sincères : personne ne commet de telles fautes, même les étrangers, même les analphabètes, même les jeunes du CP.

                                  (*) J’ai un doute : Crypto-Machin, est-ce Machin qui se fait passer pour Truc, ou bien Truc qui se fait passer pour Machin ?


                                • Francis JL 29 septembre 2012 08:48

                                  Bon,

                                  nous savons que angra mainyu est, je cite ses aveux : « un Fédéraliste Euro-Mondialiste et Sioniste ».

                                  Méthodes sioniste = méthodes de l’Extrême droite.

                                  Euro-mondialiste ? C’est nouveau, ce concept ? Ou bien, c’est quelque chose comme DSK et ses potes ?

                                  Clairement, DSK n’est pas de gauche pas plus que Sarkozy n’était le petit père des pauvres : les promesses sont à évaluer à l’aune de l’hypocrisie des personnages.

                                  Le ridicule serait par exemple George Bush qui dirait qu’il a tout fait pour empêcher les crimes du 11 Septembre.

                                  Pour comprendre quelque chose au problèmes posés par Israël, je n’ai jusqu’ici rien trouvé de plus profond que cet entretien qu’a réalisé Sylvie Cattori avec Gilad Atzmon publié sous le tire Israël et le sionisme : Un projet unique dans l’histoire. Extraits :

                                  « En 2001, lors de la deuxième Intifada, j’ai commencé à comprendre qu’Israël était l’agresseur et aussi la plus grande menace pour la paix dans le monde. J’ai réalisé l’ampleur du rôle et de l’engagement des juifs du monde entier en analysant les relations entre Israël et l’État juif ; entre Israël et le peuple juif à travers le monde ; entre les juifs et la judéité ...

                                   » Le sionisme, qui se présentait initialement comme un projet laïc, était, en fait, une tentative grossière de transformer la Bible en un registre foncier ; et une tentative de transformer Dieu en agent immobilier… 

                                  « Les Israéliens, et leurs alliés, savent très bien pourquoi ils promeuvent l’Islamophobie. Mais qu’est-ce que l’Islamophobie ? Que sert-elle et qui sert-elle ? Elle sert les intérêts capitalistes centrés sur le Sionisme. L’Islamophobie est le vrai visage de la Hasbara (la propagande israélienne). Elle sert à assurer que la « guerre de survie » d’Israël soit en fait une guerre de l’Occident. »

                                  extraits des propos de Gilad Atzmon, musicien accompli et reconnu par son lectorat comme une des voix les plus sincères parmi les opposants israéliens.



                                • Francis JL 29 septembre 2012 09:05

                                  angra mainyu a écrit, je cite :

                                  "’un Fédéraliste Euro-Mondialiste et Sioniste comme moi qui se fait traiter de National-Socialiste, c’est au delà du ridicule."

                                  Outre que personne n’a traité mainyu de national socialiste, je dirai que nous savons bien qu’en politique, l’absurde n’est pas un obstacle ; c’est même récurrent chez les fascistes de tous bords.

                                  Pour répondre au ridicule cité ci-dessus, j’opposerai cet article :

                                  La Ligue de Défense juive commet une nouvelle attaque anti-juive : retour sur les faits, et analyse

                                  Les auteurs, mieux que moi, y démontrent que les méthodes des sionistes n’ont rien à envier aux pires criminels de l’histoire.

                                  (*) Seul un ignorant ou un obscurantiste associe national socialiste et extrême droite . Pourquoi pas dire : extrême gauche = fasciste = extrême droite ! Pfff ! C’est pourtant ce que fait entre les lignes et dans ses contradictions, ce triste personnage.


                                • Francis JL 29 septembre 2012 12:03

                                  angra mainyu dit explicitement sur Agoravox ce que le parti de la presse et de l’argent, le PPA, dit implicitement dans les grands médias milliardaires.


                                • Francis JL 30 septembre 2012 10:34

                                  Tiens, mainyu s’est perfectionné en orthographe et grammaire ? Ou bien il s’est aperçu qu’il était contreproductif ici d’insulter la langue française ?

                                  Passons.

                                  Il écrit : " Je suis Sioniste parce que je pense que rien ne fut pire que la Shoah et qu’on a un Devoir Moral d’abord envers les Juifs, les Palestiniens n’ont pas connus les Chambres a Gaz et le Grand Mufti de Jérusalem soutenait les Nazis."

                                  Quels amalgames. N’a-t-on pas dit aussi que le pape avait certaines sympathies pour les nazi !?

                                  Quand on voit comment comment les sionistes agissent envers les juifs qui ne le sont pas, il est permis de douter de leur sincérité quand ils invoquent la Shoah. Quant à instrumentaliser le fait que les palestiniens n’ont pas connu la Shoah, c’est ignoble. Mais que peut-on attendre de la part d’un tel personnage ?

                                  Agressif ou hypocrite, un hasbara est égal à lui-même.

                                  Les « Hasbaras » pour les nuls : « Suite au massacre subi par la population de Gaza en janvier 2009, de la part de l’armée israélienne, dans son agression baptisée « Opération Plomb Durci », et l’isolement international intégral d’Israël qui l’a suivi, et selon le « Guardian » (guardian.co.uk 09|01|2009) et les journaux israéliens « The Jerusalem Post » et « Haaretz » du 19/09/2009, le Ministère des Affaires Etrangères et le Ministère de l’Intégration israéliens ont décidé d’organiser des brigades composées de volontaires (juifs de l’intérieur ou de la Diaspora, ainsi que d’étrangers favorables à la politique de l’Etat hébreu, de préférence plurilingues) capables de relayer les positions du Gouvernement Israélien en intervenant dans les sites web où il est question du conflit israélo-palestinien , et ce, chaque fois, selon un plan ad hoc, spécifique et bien arrêté, orchestré par les Autorités Israéliennes en fonction de la thèse à défendre. Ces Brigades, éparpillées à travers la planète, ont comme principale mission d’inonder les sites d’informations, d’arguments, de données préprogrammées, de commentaires et d’articles pro-israéliens. En plus des arguments et commentaires fournis par le Ministère des Affaires Etrangères, les activistes pro-israéliens ont accès à une Banque de Données, ainsi qu’à des documents sources top-secrets, pro-israéliens, qu’ils peuvent utiliser, à leur guise, comme référence dans leurs propres commentaires et articles. »

                                  nb. Je n’ai pas le lien : les liens de ce type sont systématiquement corrompus.


                                • Gérard Luçon Gerard Lucon 28 septembre 2012 12:51

                                  ce povre monsieur Coppe, qui n’en rate pas une au niveau des conneries, ne sait apparemment pas que les arabes sont de race blanche !

                                  ensuite le fameux racisme « anti-blanc »sale from« par exemple, date de quelques decennies, il est temps que le cornichon de Meaux s’y interesse, lui qui se pretend successeur de l’homme au Karcher en panne ... des perroquets, des incompetents, des fanfarons .. que dire d’une telle indigence !

                                  Aurions-nous oublie les »boule de suif« adresses aux petits noirs, bien esseules dans nos ecoles, dans les annees 60 ? Les expressions »travail d’arabe« , »con de negre", voir meme la fameuse theorie vehiculee par le FN qui arguait que le SIDA avait atteint l’homme parce qu’un noir avait encule un singe vert ?

                                  Alors la rue c’est pas un univers pour Blanche-Neige, et cela ne l’a jamais ete !


                                  • Gérard Luçon Gerard Lucon 28 septembre 2012 12:59

                                    ben voyons, allez expliquer cela a Claude Levi-Strauss et aux dictionnaires ...


                                  • Gérard Luçon Gerard Lucon 28 septembre 2012 13:04

                                    je sais que c’est une pretendue theorie portee par l’intellectuel footballeux lilian tu rames, qui a un chien de race et une voiture racee


                                  • Png persona-nongrata 28 septembre 2012 13:32

                                    Vous n’étes vraiment pas fan de Staline vous en faite meme une fixette...Mais je comprend ce fut un grand criminel contre l’humanité...

                                     Seulement saviez vous que ces plus grands bourreaux étaient juifs ?

                                    "Un étudiant israélien termine le lycée sans avoir jamais entendu prononcer le nom de Genrikh Yagoda, le plus grand meurtrier juif du XXe siècle, chef adjoint de la GPU et fondateur-dirigeant du NKVD. Yagoda a consciencieusement exécuté les ordres de Staline pendant la collectivisation, et est responsable de la mort d’environ 10 millions de personnes. Ses employés juifs ont mis en place et géré le système des goulags. Après être tombé en disgrâce auprès de Staline, Yagoda fut dégradé et exécuté, puis remplacé en tant que chef des bourreaux, en 1936, par Yezhov, le « nain sanguinaire »."


                                  • Gérard Luçon Gerard Lucon 28 septembre 2012 14:27

                                    marrant, je parle de Levi-Strauss et on me repond Lisse and Co,

                                    encore un effort mon petit bonhomme, par exemple changez stalinien par yougasvilien


                                  • Gérard Luçon Gerard Lucon 28 septembre 2012 14:32

                                    je vous cite « ayant étudier » ... on n’apprend pas l’ortograf en même temps ? pas facile de faire le prétentieux en étant anonyme et illettré


                                  • epicure 28 septembre 2012 17:44


                                    C’est angra maynu qui a raison ( je ne pensais pas pouvoir écrire ceci un jours ) pour race/phénotype. Quand il ne parle pas de politique il peut dire des choses intéressantes.

                                    Les races ça n’existe pas, il n’y que des phénotypes statistiques qui permettent de décrire des groupes humains selon leur ascendance commune, en fonction de l’histoire de chaque peuple et des individus.
                                    Il y a des ensembles de phénotypes bien identifiés, appelé abusivement race, et puis il y a les intermédiaires, comme les populations intermédiaires entre les groupes typiques.
                                    Par exemple dans les steppes asiatiques, et même en chine du nord, on peut trouver des gens avec des phénotypes mixtes entre asiatiques et européens, ou dans le Sahara des mélanges entre africains et « arabes », du coté de l’Égypte et vers la Mauritanie/Maroc.

                                    Les arabes selon à quel niveau on les regarde peuvent être considérés comme faisant parti des phénotypes dits caucasiens, à une large échelle, ou de type méditerranéen ou arabe à plus petite échelle. Et encore il doit être possible de distinguer par région/pays.

                                    Quand on trouve des types par pays, nationalité, c’est que le hasard et l’histoire de chaque peuple fait que certains ensembles de phénotypes se retrouvent plus souvent parmi certaines populations que d’autres. C’est ainsi qu’on peut reconnaitre parmi les caucasiens des anglais, des allemands, des russes, des arméniens, des juifs etc... selon leur apparence, car chacun porte l’histoire de ses ascendants qui pendant une longue époque se sont croisés entre gens de même origine, et donc favorisant des ensembles de phénotypes caractéristiques, qui se retrouvent chez ces personnes, surtout si c’est des phénotypes dominants.


                                  • Gérard Luçon Gerard Lucon 29 septembre 2012 11:03

                                    y’a pas de « e » a vertu, couillon !


                                  • Png persona-nongrata 28 septembre 2012 12:56

                                    « Sur RMC, mercredi 26 septembre, une femme témoigne. Sa fille se fait systématiquement accabler et insulter par des jeunes « arabes » et « africains » qui la traitent de « blondasse », y compris en présence de sa mère. »

                                    Wahoo !!! Voilà un travail de fond et de quoi faire une thése sur le prétendu racisme anti-blanc...

                                    Vraiment pathétique ces sionistes...


                                    • Png persona-nongrata 28 septembre 2012 13:28

                                      Staline n’a rien à avoir avec les crimes d’isra-hel et ils sont nombreux et les clivages gauches droites n’existent pas car tous deux infiltrés par des sayanims et des serviteurs du sionistan !!!

                                      Arrétez de prendre les gens pour des cons et aller demander la différence entre antisémite et antisioniste à certains juifs hommes de paix comme Jacob Cohen le juif indigne agréssé par la LDJ groupuscule terroriste autorisé en France !!!

                                      Non vos galipettes verbales n’impresionnent plus grand monde , va falloir trouver autre chose que le mensonge et l’incitation à la haine .


                                    • Batonche Africa Batonche Africa 28 septembre 2012 13:33

                                      Toi, la, je vois que tu essaye d’alimenter la haine, n’oublie pas que ce sont les immigrés qui ont défendue ta patrie contre l’Allemagne et qui ont aidé a reconstruire la France, sans immigré, l’économie de la France va chuter, ce qui n’est pas bon pour le capitalisme. Soit heureux de vivre avec les gens au lieu de rester cloitrer derriére ton ordi a tenir tes propos extrémistes.


                                    • Png persona-nongrata 28 septembre 2012 13:41

                                      Batonche Africa salut ,

                                      C’est un troll sioniste et c’est son job que de mettre de l’huile sur le feu , sur agoravox y’en a un paquet dont l’auteur de ce torchon , ce sont des spécialistes en incitation à la haine , semeur de zizanie professionnel , ils changent souvent de pseudos et ne sont pas si nombreux que ça en réalité , bref la lie de l’humanité ...


                                    • Png persona-nongrata 28 septembre 2012 13:53

                                      Tout le monde a remarqué mais merci pour ton coming out.


                                    • epicure 28 septembre 2012 17:52

                                      @Par Angra Mainyu (xxx.xxx.xxx.246) 28 septembre 13:08

                                      l’antisémitisme c’est une idéologie d’extrême droite, c’est basé sur l’essentialisation des juifs comme supposée race mauvaise.
                                      L’antisionisme, c’est une opposition idéologique à une politique agressive d’occupation par Israël et les israéliens. Cela n’a donc rien à voir avec l’antisémitisme et donc le racisme.
                                       Hormis une partie du centre gauche ( donc notamment de membres du PS ), c’est la position politique adoptée par la gauche, la lutte contre une oppression, la nature supposée juive de l’agresseur n’a rien à voir avec cette position..

                                      DOnc c’est encore un mensonge que tu alignes.


                                    • Marianne Marianne 29 septembre 2012 10:37

                                      Le rapport annuel de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) est plus que jamais accablant concernant l’Islamophobie en France. Et l’impact de certains discours politiques très « Droite Dure » pourrait en être l’une des causes. http://www.bakchich.info/societe/2012/07/18/cette-islamophobie-que-lon-ne-veut-decidement-pas-voir-61527#.UGVOJRHavvs.facebook


                                    • Batonche Africa Batonche Africa 28 septembre 2012 13:29

                                      Non, aucunement, le racisme anti-blanc n’existe pas, de toute façon, ce faux racisme qui sert a alimenter les racistes coincés de la vie est sans importance. La nouvelle génération du 21iéme siècle est dédié aux jeunes, par conséquent les français racistes doivent accepter la culture populaire et s’accepter.
                                      En revanche, il faut lutter contre le racisme anti-noire et anti-arabe qui touche beaucoup la France, il ne faut pas alimenter la haine, c’est une chance pour la France que d’accueillir des immigrés, les français doivent même aidé les immigrés a s’installer en leur apprenant les choses du pays, comme les lois, ect...
                                      Le racisme anti-blac est une utopie, une erreur, une imbécilité sans nom...


                                      • Png persona-nongrata 28 septembre 2012 13:52


                                        Donc si on suit ton raisonnement les khazars originaire d’europe de l’est donc de type caucasien et qui représente 90% des juifs en israel n’ont rien à foutre la bas , non ?!

                                        Vu qu’ils n’ont pas un gramme de sang sémite ?!


                                      • Batonche Africa Batonche Africa 28 septembre 2012 13:57

                                        Toi, tu est un raciste de la pire espèce, les allemands sont connue par leur racisme, les nazis ont fusillé les tirailleurs sénégalais.
                                        Toi, t’est un coincé, sort un peu, va discuter avec des potes dans les cités, au lieu de rester a discuter derrière un ordi matin et soir.


                                      • Batonche Africa Batonche Africa 28 septembre 2012 13:58

                                        « L’Europe est la terre des européens », allez casse toi, raciste haineux du FN, on t’a reconnue,...


                                      • Png persona-nongrata 28 septembre 2012 14:01


                                        Mais bien sur ...

                                        Voici la définition des « Khazars », selon l’ Encyclopaedia Universalis :

                                        « Peuple apparenté aux Turcs, qui établit un empire entre la mer Noire et la mer Caspienne du Vlle au Xe siècles"


                                      • Png persona-nongrata 28 septembre 2012 14:10

                                        Tout ça pour te dire que les vrais sémites sont les Palestiniens et ça tout le monde peut le constater avec un minimum de recherche , tes grossiers mensonges ne servent à rien si ce n’est à mettre en lumiére ton idéologie criminelle et mensongére.


                                      • epicure 28 septembre 2012 17:58

                                        mange des pop corn en regardant le match de boxe entre racistes. 


                                      • Prosper Prosper 28 septembre 2012 21:44

                                        Faut avouer qu’ils sont divertissant...

                                        Dis-donc vous : vot’ pop corn la, il est français j’espère… pis y’a intérêt à ce que vous le mangiez sucré : j’peux pas piffrer ceux qui l’aspergent de sel...

                                        Sinon j’y pense comme ca : le pop corn… tu pars d’un truc jaune, tu chauffes un peu…. pop….c’est tout blanc... qu’est ce que vous en pensez vous autre ?


                                      • Gérard Luçon Gerard Lucon 29 septembre 2012 12:28

                                        juste une petite rectification, ce ne sont pas les « elites » qui se sont convertis au judaisme, ce sont les abrutis !


                                      • Png persona-nongrata 28 septembre 2012 14:13

                                        Ca marche :) et vive le CRIF et vive la France occupée , heureusement que toi et les tiens sont là pour dire aux français ce qu’ils doivent faire et penser sous couvert de racisme anti-blanc .


                                      • Gérard Luçon Gerard Lucon 29 septembre 2012 12:31

                                        israel s’ecrit sans majuscule, svp merci, c’est un etat communautarisme ... alors pourquoi soutenir ce « machin » et pas les autres ? vous vous enterrez mon povre, schleu et prosioniste,c’est une situation kafkaienne


                                      • Marianne Marianne 28 septembre 2012 14:14

                                         Jean-François Copé est un homme dangereux, cynique, méprisant et imbu de sa personne qui n’hésite pas notamment à décrier la Révolution française : « le ah ça ira, n’est plus d’époque : les temps sont passés » ; « la révolution a fait beaucoup de mal et a fracturé la société ». http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/07/23/2162560_la-revolution-francaise-un-truc-regrettable-qui-a-desappris-aux-francais-le-gout-de-l-effort.html Eh oui, la révolution a aboli la monarchie ! Et de cela, apparemment, J.F.Copé ne se remet pas ! Ah le bon vieux temps où les gueux n’avaient pas voix au chapitre !
                                        Quant au racisme anti-blanc, Copé reprend mot pour mot un thème cher à Le Pen. Comme elle, Il ne recule devant aucune occasion de monter les gens les uns contre les autres pour cacher les véritables causes de la crise et arriver à ses fins, c’est à dire au pouvoir, quitte, sous ses encouragements, à voir se développer le racisme en actes, comme cet incendie d’un camp de roms à Marseille par une trentaine d’excités. Bon, c’est vrai que Valls a montré la voie. Quant à Hollande qui trouve « maladroits » les propos de M. Le Pen sur le port du foulard et de la kippa et J.M. Ayrault estimant que « le racisme anti-blanc cela peut exister », que ne rejoignent-ils les rangs de la droite ? Tous autant qu’ils sont surfent sur le racisme, pour que la colère du peuple s’exprime contre les étrangers (ou présumés tels) au lieu de se retourner contre eux, les politiques, véritables responsables de la souffrance et de la misère dans laquelle ils nous enfoncent chaque jour un peu plus ! A ce jeu là, J.F. Copé toujours prompt à défendre les privilèges des patrons et des actionnaires me fait penser à un certain Adolph dans les années 30 qui rendait les juifs responsables des malheurs du peuple.


                                        • epicure 28 septembre 2012 18:24

                                          C’est bien beau marianne de défendre la république, la révolution contre coppé, mais il faut aussi se rappeler de ses valeurs : la liberté, l’égalité et al fraternité.

                                          Et c’est là où la deuxième partie de ton message ne passe pas.
                                          C’est absurde de dire « J.M. Ayrault estimant que »le racisme anti-blanc cela peut exister« , que ne rejoignent-ils les rangs de la droite ? »
                                          Au contraire en disant ça, Ayrau, pour une fois a une attitude de gauche, c’est à dire considérant uniquement les individus et leur égalité de traitement.
                                          Toute agression selon les origines doit être traité de la même façon quelque soit l’origine de l’agresseur et de l’agressé. Ça c’est être de gauche. C’est à dire une vision universaliste et matérialiste des phénomènes. C’est à dire on regarde ce qui est fait avant tout.
                                          C’est faire la distinction entre telle origine et telle autre origine, qui est de droite. C’est à dire que si c’est tel groupe qui fait telle chose sur d’autres c’est acceptable, si c’est un autre groupe qui fait la même chose à d’autres ce n’est pas acceptable.

                                          Donc en traitant différemment les « blancs », des arabes et des noirs, tu opères une distinction, tu fais une inégalité de traitement selon les origines, tu essentialises les personnes au lieu de juger uniquement les actes de façon neutre , donc tu as une attitude de droite.

                                          Que certains à droite exploitent certains phénomènes, n’enlève rien à l’existence des phénomènes, qui peuvent être condamnables d’un point de vu de gauche par ailleurs.


                                        • sisyphe sisyphe 28 septembre 2012 15:14

                                          Par Amaury Watremez (xxx.xxx.xxx.80) 28 septembre 14:33

                                          Sinon, qu’est-ce qui vous pousse, Musavuli, à minimiser avec autant d’aveuglerment, à mon avis, ce rejet pourtant bien réel et dont les invectives que vous évoquez ne sont que le sommet émergé ?

                                          Et vous, Wautremez, qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que « ce rejet est pourtant bien réel » et si menaçant ?

                                          Vous avez des exemples, des chiffres, des sources ?


                                        • sisyphe sisyphe 28 septembre 2012 15:12

                                          Quand Coppé (ou un autre) évoquera le racisme anti-con, on aura fait un grand pas ; malheureusement (?) ça ne dépend pas de la couleur ...


                                          • epicure 28 septembre 2012 18:32

                                            tu es atteins aussi de dyslexie idéologique, qui te font confondre la droite et la gauche. Puisque tu attribues à la gauche, des idées d’extrême droite.
                                            Les bolchéviques et associés, sont autant de gauche que les libéraux, ils se situent aussi entre la gauche et l’extrême droite.

                                            Sinon faut il te rappeler que c’est la gauche qui a abolie la peine de mort, et non la droite, et surtout pas l’extrême droite.
                                            S’il y a un camps qui rétablira la guillotine c’est l’extrême droite.


                                          • Marianne Marianne 28 septembre 2012 16:52

                                            Votre logorrhée ( ou peut-être vaut-il mieux parler de diarrhée ?) d’extrème-droite révèle ce qui se cache derrière les propos de Copé qui gonfle son ventre fécond en préparant le retour de la bête immonde pour les seuls intérêts de sa classe, patronat et banquiers - les 1% - qui avaient déjà par le passé préférer Hitler au Front Populaire.
                                            Je n’aurai pas trouver meilleure preuve que vos écrits pour dire la haine que suscite les prises de parole de cet homme politique et la confusion qu’il distille dans les esprits. Car c’est pour mieux s’attaquer aux 99% et les empêcher de s’unir largement, que Copé parle comme il le fait, des étrangers, des immigrés et des enfants d’immigrés. Sans doute faîtes-vous parti des 1%. A moins que vous ne vous trompiez de camp.


                                          • epicure 28 septembre 2012 18:34

                                            le stalinisme ce n’est pas du socialisme.


                                          • magma magma 28 septembre 2012 16:35

                                            ce qui me, fait rire, tout le monde montre du doigt le racisme de l’autre le plus raciste, etc... et tout le monde se montre raciste avec l’autre.

                                            de la merde dans les yeux c’est bien de cela qu’il s’agit. Je comprends qu’au bout d’un moment on dise a tout le monde d’aller se faire fouttre, et que l’évolution n’est pas proche.


                                            • Vipère Vipère 28 septembre 2012 17:03

                                              Deux coqs de basse-cour se volent dans les plumes, dixit Copé et Fillion, pour régner sans partage sur le poulallier et, toute la volaille caquète à tue-tête ! qui l’emportera ?
                                               
                                              le coq blanc ou le blanc coq ?

                                              c’est coq blanc ou blanc coq ! à suivre... smiley


                                              • magma magma 28 septembre 2012 18:50

                                                c ’est marrant autant je trouve cela con de monter en épingle un rascisme anti blanc, autant le réfuter me parait autant débile, tous les racismes existent a des degrés moindre, pourquoi le nier, cela donne encore plus d’arguments aux bloc identitaire, il suffit de rappeler les raisons.


                                                • Romain Desbois 28 septembre 2012 22:11

                                                  j’adhère à vos propos.

                                                  Et souvent j’ai constaté que beaucoup de personnes qui se disent pas raciste , le sont à d’autres échelles.

                                                  Je n’ai jamais compris qu’un homo soit raciste contre les arabes et qu’un arabe soit homophobe ( ALERTE ANTI TROLL !!! Ce n’est qu’un exemple !!!!)

                                                  En règle générale je n’ai jamais compris que quelqu’un qui subit la discrimination puissent lui même la faire subir.

                                                  C’est dur pour certains de se rendre compte qu’ils sont comme ceux qu’ils détestent.

                                                  Et si j’en viens au spécisme alors là !!!!! 99% des humains le sont pour les mêmes raisons ou excuses qu’ont les racistes.

                                                  « Le spécisme est à l’espèce ce que le racisme est à la race » RomainLutèce


                                                • Romain Desbois 28 septembre 2012 22:56

                                                  Attention , vous confondez arabe et musulman !!!!

                                                  Sinon oui les religions séparent alors qu’elles sont censées relier.

                                                  novlangue.


                                                • Romain Desbois 29 septembre 2012 02:43

                                                  les assoc n’ont que le pouvoir qu’on leur donne, en les finançant et en militant avec.

                                                  Et vous ne pouvez pas reprocher aux assoc de ne pas réussir dans leur combat car elle font ce qu’elles peuvent mais sont pas seules à agir.

                                                  Pour le groupe sexxion d’assaut , elles leur ont donner des sueurs froides mais le bizness ....

                                                  Bien que très bon groupe , je me contente de l’écouter sur Sky et boycott l’achat .


                                                • magma magma 28 septembre 2012 18:53

                                                  une réélle conversation ne peut commencer que lorsqu’il y a porte ouverte, tant que les protagonistes tournent le dos enfermés sur leurs certitudes que c’est tout noir ou tout blanc (pardon) de débat il ne peut y avoir et c’est s’enfermer dans des attitudes ridicules.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès