• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fémine-objette

Fémine-objette

 

Dans mon précédent article, j'ai suggéré l'emploi de « mascule » pour désigner l'homme au masculin, en réservant homme aux deux sexes. Je continuerai, au fond, en disant « fémine » pour désigner l'homme au féminin, peut-être parce que, au fond, la notion de femme est trop chargée désormais, et que le féminisme se normalise si bien qu'il n'a plus rien de distinctif et que finalement nous autres, hommes au féminin, nous ferions mieux d'être appelées « des fémines », désormais.

 

Or les fémines sont – non pas les objets, mais – les sujets d'un pouvoir qu'elles seules détiennent, qu'elles le veuillent ou non, qu'elles l'exercent ou non, qu'elles le contraceptent ou non, qu'elles l'aiment ou non. Aussi bien en sont-elles sujettes, et l'on comprend bien par les temps qui courent, à quel point nul·le ne peut bien se sentir avec ça. Non car, au fond, les fémines sont objettes de ce pouvoir dont elles sont sujettes et qu'elles ont pour objet.

 

Ce pouvoir qu'elles seules détiennent, qu'elles le veuillent ou non, qu'elles l'exercent ou non, qu'elles le contraceptent ou non, qu'elles l'aiment ou non … ce pouvoir, c'est l'enfantement. Pouvoir dont elles sont objettes en effet, à commencer parce que læ petit·e objet·te qui se développe alors en elles – quand iel se développe – prend en premier lieu le pouvoir sur elles, avant qu'elles ne puissent fusiller du regard celui qui en serait la cause même désirée, à moins que le regard n'exprime alors un désarroi terrifié devant ce qui se joue d'elles sans elles, mais avec elles pourtant. La peste soit de cette sexologie ! … La peste, oui : autant que le rêve.

 

Les fémines sont objettes, les mascules l'ont bien compris. Les mascules ont bien compris qu'au sein du genre humain, qu'au sein de l'humanité, qu'entre tou·tes les hommes … les mascules ont bien compris que les fémines sont objettes. Et, au fond, les fémines doivent composer avec ça, autant qu'elles doivent composer avec leur pouvoir qu'elles ont et qui les a.

 

Or, de cela, les mascules n'y peuvent rien, les mascules en sont innocents, quand bien même ils en joueraient. Car si quelques mascules jouent, certaines fémines déjouent, c'est humain.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.27/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

170 réactions à cet article    



    • Gladys Berthault Gladys Berthault 16 février 18:41

      @Erwan Prigent. Bah oui l’équilibre personnel c’est important !


    • Erwan Prigent Erwan Prigent 18 février 12:55

      @Gladys Berthault. Nous sommes d’accord.


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 25 février 18:07

      @Gladys Berthault

      Bah oui l’équilibre personnel c’est important !
      > beaucoup beaucoup mieux , mais que l’ accouchement en écriture exclusive as été dur ... le debana-waza  (出鼻)‎ reste a atteindre


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 16 février 18:32

      mauvais choix de neologisme ...

      on dirait du schiappa ...

      cela donne « la fémine et mascule » ....

      gill & john c’ est quand meme plus sympa smiley


      • Gladys Berthault Gladys Berthault 16 février 18:40

        @Cyrus. La fémine et le mascule, voyons. Ou les mascules et les fémines. Toussa toussa ...


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 16 février 18:51

        @Gladys Berthault

        c’ est compliqué l’ égalité , il faut la travailler tout les jour pour en faire une réalité et sortir des ornières ...

        merci pour l’ article . 


      • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 19:04

        @Gladys Berthault. Important de l’émasculer.


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 17 février 13:03

        @JC_Lavau

        Était t’ il important de refaire la même blague ....

        pensiez vous en exci(sel)er l’ importance ?


      • JC_Lavau JC_Lavau 17 février 13:44

        @Bôf ! 

        « Monsieur Lamère a épousé Mademoiselle Lepère. De ce mariage, est né un fils aux yeux pers. 

        Monsieur est le père, Madame est la mère. Les deux font la paire. Le père, quoique père, est resté 

        Lamère, mais la mère, avant d’être Lamère était Lepère. Le père est donc le père sans être Lepère,

         puisqu’il est Lamère et la mère est Lamère, bien que née Lepère. Aucun des deux n’est maire.

         N’étant ni le maire ni la mère, le père ne commet donc pas d’impair en signant Lamère.  

        Le fils aux yeux pers de Lepère deviendra maire. Il sera le maire Lamère, aux yeux pers,

         fils de Monsieur Lamère, son père, et de Mademoiselle Lepère, sa mère.  

        La mère du maire meurt et Lamère, père du maire, la perd.  

        Aux obsèques, le père de la mère du maire, le grand-père Lepère, vient du bord de mer  

        et marche de pair avec le maire Lamère, son petit-fils. 

        Les amis du maire, venus pour la mère, cherchent les Lamère, ne trouvent que le maire et Lepère, 

        père de la mère du maire, venu de la mer, et chacun s’y perd ! » 


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 17 février 14:48

        @JC_Lavau
         La maîtresse demande à ses élèves de faire une phrase avec « et pourtant 
        -Vas-y Pascal : »Hier, j’ai été à la pêche avec mon papa et pourtant  
        il pleuvait ! 
        La maîtresse : « oui, ce n’est pas trop mal. A toi Isabelle ». 
        -« le chat a attrapé une souris et pourtant elle courait vite ! » 
        La maîtresse :« voilà, c’est très bien.  
        A toi Lionel ». Lionel réfléchit un instant  
        et se lance : « Les filles mouillent entre les jambes et pourtant elles ne 
        rouillent pas !!! » 
        La maîtresse très mécontente : « tu me copieras 100 fois je ne raconte  
        pas de grossièreté en classe pour demain et tu prépareras une phrase  
        correcte avec »et pourtant« . 
        Le lendemain, Lionel remet sa punition à la maîtresse. 
        - J’espère que tu as compris. Vas-y, dis-nous ta nouvelle phrase.  
        Lionel : 
         »La terre est ronde (la maîtresse se dit : pour l’instant ça commence bien) 
        et pourtant ça baise dans tous les coins !!!


      • Gladys Berthault Gladys Berthault 18 février 12:02

        @Cyrus. « c’ est compliqué l’ égalité , il faut la travailler tout les jour pour en faire une réalité et sortir des ornières ... »
        Quand je lis les élucubrations qui précèdent et qui suivent, je me dis que l’adelphité (fraternité+sororité) aussi, est compliquée. Ce qui m’étonne le plus, c’est qu’on ne comprend pas à quel point cette égalité en effet @Cyrus, est distinctive en réalité, sans quoi elle n’aurait pas besoin de les conjoindre à ce point. C’est diapositif !


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 18 février 15:28

        @Gladys Berthault

        Si vous voulez vraiment l’ adelphité , il faut cesser de jouer l’ amazone.

        l’ égalité , ou la parité sont des piège , des trompe l’ oeuil qui en fait joue le jeux de la division dans l’ espèce humaine exactement comme la discrimination positive aliment le racisme .C’ est un nivellement par le bas .

        L’ équalité basé sur les talents et les différences complémentaires entre homme et femme sont la seul vrai forme de féminisme car elle nous enrichit tous .

        Une parité qui envoi des imbécile comme schiapa au plus haute fonction ne peut que nuire aux femmes .

        Rappelez moi donc la dernière fois que vous avez tenu une porte ouverte pour un homme par galanterie .


      • JC_Lavau JC_Lavau 18 février 16:44

        @Cyrus. La ouebmistresse Michèle Dayras a hurlé toute sa haine envers les hétérosexuelles, qui parfois pactisent avec l’ennemi héréditaire :
        http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=27.msg50#msg50


      • Gladys Berthault Gladys Berthault 19 février 11:21

        @Cyrus. « Si vous voulez vraiment l’ adelphité , il faut cesser de jouer l’ amazone. »
        Mais de quelle connerie tirez-vous que je jouerai à quoi que ce soit, où avez-vous lu que je refoulai les mascules ? ... Le grand délire continue !

        @JC_Lavau. Là aussi vous continuez à lâcher votre purée de frustrations politico-sexuelles en mélangeant tout avec mon malheureux propos.


      • JC_Lavau JC_Lavau 19 février 17:13

        @Gladys Berthault. Toi, tu n’as aucune idée de la stratégie de Rockefeller et de Soros quand ils financent tes organes de presse préférés, au profit de ta guerre sexiste.
        Eux savent ce qu’ils font : chaque guerre civile qu’ils excitent affaiblit les peuples, jusqu’au maximum de leur destruction..


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 19 février 18:29

        @JC_Lavau

        La il s’ agirais plutôt d’ Orgasme de Presse ...
        elle sera contente elle aura eu ses ma(JU)scule ...

        Bonjours chez vous 


      • Gladys Berthault Gladys Berthault 19 février 19:08

        @JC_Lavau et @Cyrus. Non mais vous avez les angoisses que vous voulez, justifiées ou non, tout ce que dit mon article c’est que les fémines sont objettes de l’enfantement, c’est-à-dire qu’elles en sont sujettes avant tout, ensuite qu’elles l’ont pour objet, enfin que les mascules le sentent si du moins ils ne le savent pas, et que tou·te·s ensemble nous en jouons et déjouons. Quel est le problème ? Pourquoi aller aussi loin dans les implications que vous le faîtes ? Quand bien même vous auriez raison, cela fait-il de ceux dont vous parlez des diables absolus ? Et, à supposer que c’en soient, personne ne saurait donc les subvertir à son tour ? les récupérer ? et ainsi de suite ? ... Vous ne comprenez rien : vous vous opposez frontalement, et je vous plains, parce que du coup les seuls à croire en « la guerre sexiste », c’est vous. Moi, je ne faisais que parler de l’enfantement. Quant à la « guerre des sexes », elle est éternelle : je veux dire, « le malentendu entre les sexes », tous les auteurs en parlent depuis des ères, ça n’est ni Rockefeller ni Soros qui l’ont inventée, et si vous ne voulez pas vous y é·battre, continuez donc de vous branler la nouille comme vous semblez très bien savoir faire ! Comment vous faire comprendre que je ne vous hais point ? ... Une fémine (ou femme, si vous y tenez) vous parle de terminologie, et vous y allez de tout un passif que vous augmentez pour ainsi dire phobiquement, sans relativiser. Je ne dis pas ça pour vous humilier, mais si c’est ainsi que vous le prenez, dîtes-vous bien que vous avez quand même un problème avec les femmes je préfère dire fémines. Ciao.


      • Gladys Berthault Gladys Berthault 19 février 19:09

        Ou du moins : un gros problème de confiance en soi. Désolée.


      • JC_Lavau JC_Lavau 19 février 19:24

        @Gladys Berthault. Toujours infoutue de se débarrasser de son despotisme et de son complexe de supériorité.
        Sans même parler de la partie individuelle des délires.


      • Gladys Berthault Gladys Berthault 19 février 19:33

        @JC_Lavau. Hahahahahahahaha ! ... Énorme.


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 20 février 12:25

        @Gladys Berthault

        Non pas du tout , je répond a une volonté absurde de tout féminiser par quelque blague potache .

        Comme le disait un de vos intervenant , a l’ heure du LGBT c’ est tout aussi discriminant de pratiquer l’ écriture inclusive au seul usage des femme , que d’ imposer le masculin sur les nom de fonction (préfet , chercheur , président , etc ) .

        C’ est encore plus ridicule quand on sait que les japonais on crée un jeux de caractère spéciaux pour les femme s’ opposant a celui des homme.

        Diviser pour mieux régner , c’ est le contraire de l’ équalité .

        Vous ne vous êtes jamais demander pourquoi on trouve des homme influent et macho derrière ce type de mouvement ?

        Désolé mais moi a votre place je me sentirait pris pour une potiche . 
         

         


      • Gladys Berthault Gladys Berthault 20 février 19:05

        @Cyrus. Mais arrêtez avec vos Japonais : « le malentendus entre les sexes » est un truc vieux comme le monde, même s’il n’y a pas non plus de « guerre des tranchées entre les sexes » il ne faut pas déconner. Vous aussi, vous êtes dans des frustrations politico-sexuelles monstres, et ce n’est pas moi qui y croit le plus dans toutes vos histoires ! Sinon cela fait belle lurette que je ne vous répondrais plus. Maintenant, entre les Japonais·es et les « hommes influents », je m’en bats les boobs et tout ce que vous voulez : ne voyez-vous pas que nous sommes là, à causer ?


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 21 février 13:35

        @Gladys Berthault

        Je suis même obligé de remonté vos note tellement vous faite l’ unanimité contre vous lol

        Mais , oui il ne faut prendre mes commentaire que comme un bavardage faute de réel dialogue entre nous .

        l’ idée d’ un agora c’ est de confronter des point de vu et non pas de « distribuer » la propagande du nouvel ordre français LREM ...

        Au plaisir de vous lire et peut être de vous contredire sur un prochain article .


      • Gladys Berthault Gladys Berthault 22 février 11:13

        @Cyrus. Si seulement les notes voulaient dire quelque chose ! Je m’en méfie comme des sondages ! ... Au plaisir @Cyrus !


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 23 février 13:26

        @Gladys Berthault

        Si seulement les notes voulaient dire quelque chose ! Je m’en méfie comme des sondages !

        > nous voila au moins d’ accord sur quelque chose lol
        c’ est plus une manière de montrer que j’ ais lu la réponse ...
        Je ne critique pas par méchanceté , mais bien plus pour « chercher » une synthèse 
        quand le tout ne me semble pas cohérent dans ce chaos permanent qu’ est le monde .

        Au plaisir également gladys , j’ aime bien vos reparties vous avez du cran et de l’ opiniâtreté .


      • Shaw Shaw 23 février 14:03

        @Cyrus

        La théorie c’est bien, la réalité c’est mieux, en tout cas elle s’impose toujours.

        Ainsi au quotidien, l’expression qui s’impose quand des ados des deux sexes parlent de leur groupe, c’est « les GARS », et c’est même les adolescentEs qui la disent à tout bout de champ, que l’atrium soit mixte ou même exclusivement composée de femmes.

        Je l’entends 10 fois par heure, et ce dont que je peux témoigner, c’est que les filles qui l’emploient ont pas l’air complexées, elles ont juste intégré tout le substrat ethno-sexo-conflictuel et ont tranché sans s’embarrasser des chinoiseries de l’auteurE ici présente. smiley


      • Shaw Shaw 23 février 14:04

        @Shaw

        Cocasse, le correcteur orthographique m’a fait écrire atrium au lieu de troupe, ma foi c’est pas con ! smiley


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 23 février 19:33

        @Shaw
        Cocasse, le correcteur orthographique m’a fait écrire atrium au lieu de troupe, ma foi c’est pas con  ! 
        Si l’ on raisonne sexiste , il y a forcement deux troupes , il faudra donc deux atria , c’ est a dire deux unique fois un atrium ....
        La théorie c’est bien, la réalité c’est mieux, en tout cas elle s’impose toujours.
        Encore le mythe de la caverne , ou on bave devant les bison suite a une pluie nucleaire .
        plat(e-au-nich)on volontiers en toute irrévérence , plutôt de vouloir recruter gladys dans les « acolyte anonyme » 
        Ainsi au quotidien, l’expression qui s’impose quand des ados des deux sexes parlent de leur groupe, c’est « les GARS », et c’est même les adolescentEs qui la disent à tout bout de champ, que l’atrium soit mixte ou même exclusivement composée de femmes.
        Je connait également , des groupe exclusivement composé d’ homme qui dise en parlant d’ eux « les filles ... » .Le langage n’ est qu’ un instrument de musique pour jouer a autrui un air de pipeau .... forcement sexiste bien sur .
        ... c’ est un peut le joueur de flûte de hamelin en version moderne bien sur ....
        Je l’entends 10 fois par heure, et ce dont que je peux témoigner, c’est que les filles qui l’emploient ont pas l’air complexées, elles ont juste intégré tout le substrat ethno-sexo-conflictuel et ont tranché sans s’embarrasser des chinoiseries de l’auteurE ici présente

        Ho tu sait deja en 92 , j’ ais vu une petite nénete de 40kg toute mouillée ...
        défoncer un kakou juchée sur sa mobylette , comme DON qui shoot sur sa rose-inante , avec ce noble art sul-ja du tae-kwon-do. Elle avais les pied en sang faute de rangers « soeur marie therese des batignoles » (TM) ... mais tu aurais du voir l’ état du « cheval »-lié-a la sauce bolo-niaise...

        <<message privé a ne pas lire , sous peine d’ ecrire un autre acticle en ecriture exclusive tout a fait sexiste >>
        Il semblerais que la clairette de die ait été servit au prince du bourbon au Gens-bon de parme ....

        ART chaos




      • Shaw Shaw 23 février 21:09

        @Cyrus

        T’as les neurones qui filent aussi rapidement que les billes du paint-ball d’un de ces Rois de la gachette. Big-up ! smiley

        Pour les AA, je regrette déjà Alice, y’avait une tension sensuelle torride qui est impitoyablement absente dans le discours « skynetien » de notre princesse du Goudron ( smiley ^^ ) smiley


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 23 février 21:16

        @Shaw

        j’ ais plutôt l’ impression que mes noeud du rhone , file comme de vieux morceau de gruyère passé au MACRON-onde au millieu des PAT d’ hyerre sur argens ....


      • Shaw Shaw 23 février 21:21

        @Cyrus

         smiley Ma Dolorean t’a livré au même moment ailleurs le fil conducteur qui génère l’anti-PAT-y-nage ! smiley smiley


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 23 février 21:33

        @Shaw

        Je doit être le fruit incestueux des amour d’ un tall et d’ shaw-shaw lol
        Hou moi moi again ... vive l’ ego des mots inter-DITS.


      • Shaw Shaw 23 février 22:02

        @Cyrus

        Bah, les précieux ne sont pas ridicules.

        C’est cette précieuse-là qui échappe à tout catalogue-ment !


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 23 février 22:16

        @Shaw

        On est tous des algernoon , qu’ est ce qu’ on s’ en bas les couille des fleur (coupé pas les coqu-li-k.o. quand meme smiley)

        Bonne nuit ma choute , je file un moment ... ca va te te faire des vacance lol 


      • Shaw Shaw 23 février 22:31

        @Cyrus

        Yep, décompressons afin de trouver enfin l’antidote pour les Charlie ! smiley smiley

        Bonne nuit (c’est clair t’es épuisant parfois, je me sens alors comme un mec qui se fait balader sur un court de squash quand le partenaire tient le milieu du terrain ! C’est quand tu/vous pouvez pas voir la/les bonne baballe que tout s’inverse ! smiley smiley )


      • Gladys Berthault Gladys Berthault 24 février 10:15

        Tant d’homophilie est touchante smiley

        Et, @Cyrus : https://www.youtube.com/watch?v=b8kaBRfKi1c


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 24 février 12:29

        @Gladys Berthault

        l’ humano-philie ... voyons gladys .... Elle inclu meme les gynoîde lol
        https://www.youtube.com/watch?v=hJ_eVIZkjZE

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès