• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Femme, quel boulot !

Femme, quel boulot !

JPEG

Ménage, vaisselle, entretien du linge, rangements, cuisine : le travail accompli par les femmes reste très lourd et pesant.

Même si les hommes prennent part à certains de ces travaux, les femmes accomplissent le plus souvent la plupart de ces tâches...

C'est à elles que reste dévolu l'entretien de la maison, c'est à elles que sont réservés cuisine, ménage.

 

Et, en même temps, dorénavant les femmes travaillent...

Mais quel boulot d'être une femme ! C'est un travail à part entière...

 

Les femmes qui ont des enfants, qui travaillent, doivent jongler sans arrêt entre les obligations de leur profession et le temps dévolu à leur famille.

 

Alors, bien sûr, certains hommes font des efforts mais le partage des tâches reste très inégalitaire.

Voyez-vous beaucoup d'hommes faire le ménage, la vaisselle, la cuisine ?

 

Dans ce domaine, les habitudes restent ancrées : les hommes répugnent à faire le ménage ou la cuisine...

Il est même des hommes qui adorent voir leurs femmes s'adonner à ces activités ménagères : ils regardent, avec bonheur, leur femme s'activer, tandis qu'ils s'affalent sur un canapé.

 

Honneur aux femmes ! Elles qui accomplissent des prouesses, elles qui se dévouent pour leurs enfants, tout en ayant une activité professionnelle.

 

En moyenne, les femmes consacrent 3h26 par jour aux tâches domestiques (ménage, courses, soins aux enfants, etc.) contre 2h pour les hommes, selon l’Insee. A la maison, les hommes s’adonnent volontiers au bricolage (20 minutes quotidiennes contre 5 pour les femmes). Mais les femmes passent deux fois plus de temps que les hommes à faire le ménage et à s’occuper des enfants à la maison.

 

En schématisant, les femmes s’occupent, au quotidien, des tâches les moins valorisées et les hommes de ce qui se voit et dure : activités de bricolage.

Alors, bien sûr, les femmes en subissent les conséquences sur le plan professionnel : elles travaillent souvent à temps partiel, leur carrière est ainsi freinée.

On déplore aussi une inégalité de salaire entre les femmes et les hommes : en équivalent temps plein, les femmes touchent 18,5 % de moins que les hommes, selon l’Insee. 

Femme ! Quel boulot ! Des siècles d'habitudes et de servitudes pèsent sur leurs épaules.

Il reste encore beaucoup à faire pour rétablir des équilibres.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/11/femme-quel-boulot.html

 

https://www.inegalites.fr/L-inegale-repartition-des-taches-domestiques-entre-les-femmes-et-les-hommes

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.86/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

150 réactions à cet article    


  • phan 19 novembre 09:12
    Quel éloge au sexisme !
    A la maison je fais le ménage, la vaisselle, la cuisine et les courses. Au boulot, ma cheffe gagne 2 fois plus que moi.
    Rosemar, n’oubliez pas de faire la vidange de la Lada, de descendre la poubelle, de promener le chien et d’acheter une baguette, s’il vous plait !

    • Jean Guillot Игорь Негода 19 novembre 11:52
      1967 : Les travailleuses de nuit à Paris | Archive INA

      https://www.youtube.com/watch?v=611FiGKm-jE


    • rosemar rosemar 19 novembre 12:42

      @phan

      Il faut regarder les statistiques : le lien, en bas de l’article...


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 12:46

      @rosemar. Statistiques ? Vous avez dit « statistiques » ?
      Je commence à savoir comment on les truande.

      Québec : Confirmation de la fraude aux « femmes battues ».

      Violence conjugale : nouveaux chiffres, nouvel enfumage

      Il y a comme cela des gens qui vivent de truander les statistiques, conformément aux ordres.



    • rosemar rosemar 19 novembre 13:08

      @JC_Lavau

      Une honte !


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 15:16

      @rosemar. Ne surtout pas regarder les statistiques d’accidents du travail, ni des maladies professionnelles mortelles. Ni les suicides savamment obtenus par des tortionnaires, JAFes par exemple.
      Ce ne serait pas politically, terroristically and feministically correct.


    • mmbbb 19 novembre 21:05

      @JC_Lavau la théorie du genre a ete falsifiée 

      https://www.lefigaro.fr/actualite-france/un-ideologue-de-la-theorie-du-genre-reconnait-avoir-falsifie-ses-recherches-20191115

      cela a ete relayée par la presse en general 

      Et dire que les feministes nous ont casse les burnes avec cette theorie fumeuse 


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 novembre 09:14

      « les femmes s’occupent, au quotidien, des tâches les moins valorisées »

       

      Mais c’est à vos yeux que ces tâches sont dévalorisées parce que vous les croyez sans valeurs comme une certaine gauche vous l’a suggéré. Pensez-vous que votre mari les voit sans valeur ?

      Voyez plutôt la valeur de la femme chantée dans le proverbe 31 :10-31.

      « Qui peut trouver une femme vertueuse ? Elle a bien plus de valeur que les perles.

      Le coeur de son mari a confiance en elle, Et les produits ne lui feront pas défaut. »

      https://www.biblegateway.com/passage/?search=pr+31%3A10-31&version=LSG


      • San Jose 19 novembre 10:46

        @Daniel PIGNARD
        .
        Je crois qu’il y a le même précepte dans le coran ! Croyants de tous pays, unissez-vous contre les emmerdeuses ! 


      • Fergus Fergus 19 novembre 09:19

        Bonjour, Rosemar


        « Voyez-vous beaucoup d’hommes faire le ménage, la vaisselle, la cuisine ? »


        Sans doute vivez-vous dans un milieu très macho car s’il est vrai que des inégalités perdurent, les hommes que je fréquente contribuent de plus en plus à la plupart de ces tâches, voire en assument certaines en presque totalité.


        Et à l’inverse, de plus en plus de femmes prennent en charge tout ou partie de tâches comme l’entretien de la voiture, le désherbage du jardin, le nettoyage d’une terrasse ou les tailles d’arbustes. smiley


        « les habitudes restent ancrées : les hommes répugnent à faire le ménage ou la cuisine... »


        Ah bon ??? Les hommes qui cuisinent sont désormais très nombreux, et l’on trouve des femmes qui n’interviennent presque jamais dans la cuisine. C’est notamment le cas de plusieurs membres de ma famille. Mais ils sont très loin d’être isolés, particulièrement chez les jeunes.


        « ils regardent, avec bonheur, leur femme s’activer, tandis qu’ils s’affalent sur un canapé. »

        Que voilà un beau cliché des années 60 !!! Bien sûr qu’il existe de tels cas, mais ils sont loin désormais d’être la majorité du genre.

        Un mot encore : vous avez l’air de présenter le bricolage comme un loisir valorisant. Or, sachez que pour beaucoup de ceux qui s’y adonnent, c’est une activité contraignante ennuyeuse, voire rebutante.

        On vous a connue plus inspirée. Et c’est bien dommage car les inégalités qui perdurent sont problématiques, et parfois choquantes. Encore faudrait-il pour lutter contre elles un discours plus nuancé et plus objectif !!!




        • exol 19 novembre 10:08

          @Fergus
          Je vous imagine avec votre tablier et votre plumeau , astiquant et faisant reluire la maison à défaut de bobonne. C’est marrant vous avez toujours quelqu’un dans votre famille pour valider vos inepties.


        • ZenZoe ZenZoe 19 novembre 10:23

          @Fergus
          ’’Sans doute vivez-vous dans un milieu très macho..’’

          Elle vit surtout isolée dans son petit monde à elle, sans mari, sans enfant. Elle ne connait de la famille moderne que ce qu’elle en voit à la téloche ou au dehors. La preuve, son article ne sent pas du tout le vécu, mais le ressassé d’un vieux magazine, genre Marie-Claire des années 60, ou quelque chose comme La maman de Martine travaille...


        • nono le simplet nono le simplet 19 novembre 10:29

          @exol
          moi si je ne fais pas la vaisselle, la lessive, la cuisine ou le ménage éh bé ça reste comme ça ... de là à dire que j’adore le faire ... à part la cuisine ...


        • exol 19 novembre 10:38

          @nono le simplet
          C’est l’avantage d’être seul , personne pour te faire des remarques désobligeantes . La cuisine c’est autre chose , c’est un plaisir pas une corvée.


        • ZenZoe ZenZoe 19 novembre 10:41

          @Fergus
          On vous a connue plus inspirée.

          Ah, quand ?


        • Gasty Gasty 19 novembre 10:41

          @ZenZoe

          Elle serait donc en ce moment dans le grenier à redécouvrir ses vieux magazines ? Alors voici les prochains titres.

          Comment marier sa fille.

          Les douches vaginale.

          Etre fumeuse.

          Le mariage est-il condamné.

          Bébé, remède miracle pour tout ménage en péril .


        • nono le simplet nono le simplet 19 novembre 11:08

          @exol
          ce midi jambon de pays-beurre ou thon mayonnaise puis un bon steak de parthenaise avec un riz pilaf avec un verre de rosé ou de Bordeaux (j’ai pas encore décidé)


        • ZenZoe ZenZoe 19 novembre 11:09

          @Gasty
          Eh ben, on n’est pas rendus smiley !


        • Fergus Fergus 19 novembre 11:29

          Bonjour, exol

          Je ne mets de « tablier » ni pour faire la poussière des meubles à bibelots  mon épouse déteste cela —, ni pour nettoyer la salle de bains ou la douche des invités  cela aussi, elle déteste —, ni pour quelque autre activité de ménage à laquelle je m’adonne dans le cadre de notre partage domestique.

          Pour ce qui est des « inepties », regardez autour de vous et, à moins que vous ne viviez en reclus du fait de votre misanthropie pathologique, vous trouverez sans mal des personnes qui, elles aussi s’adonnent à la cuisine ce que je ne fais pas  et participent sans rechigner aux tâches ménagères.


        • rosemar rosemar 19 novembre 12:43

          @Fergus

          Mais regardez donc les chiffres ! Le lien, en bas de l’article...


        • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 12:58

          @rosemar. Ne surtout pas regarder les statistiques d’accidents du travail, ni des maladies professionnelles mortelles. Ni les suicides savamment obtenus par les tortionnaires, jafes par exemple.
          Ce ne serait pas politically, terroristically and feministically correct.


        • Fergus Fergus 19 novembre 13:10

          @ rosemar

          Je ne conteste pas les inégalités, mais la lecture que vous en faites. Et surtout le regard dépassé qui est de moins en moins représentatif des jeunes générations. L’image du canapé  tout droit sortie d’une revue des sixties  en est une illustration saisissante !

          Qui plus est, ces statistiques ne prennent pas en compte tous les éléments assimilables à des corvées domestiques (par exemple en termes d’entretien de jardin ou des parties externes de la maison).

          Ajoutons que certaines de ces corvées résultent d’une volonté parfois hégémonique. C’est notamment le cas, assez fréquent, de la cuisine, les femmes ayant  le plus souvent une volonté de nourriture équilibrée et saine nettement plus marquée que les hommes.


        • rosemar rosemar 19 novembre 13:16

          @Fergus

          Ben voyons ! et aussi une volonté hégémonique de faire le ménage ?
          Il est vrai que certains hommes ne voient pas la poussière et les saletés qui s’accumulent... c’est plus facile...


        • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 13:21

          @rosemar. D’où la nécessité de faire la guerre permanente contre TOUS les hommes : ils ont commis le délit de naître mâles.


        • alexis42 alexis42 19 novembre 14:11

          @rosemar
          Vos articles ont un avantage indéniable : ils permettent à un certain Grand Commentateur de venir systématiquement vous critiquer et de se faire mousser en se présentant comme le meilleur dans tous les domaines que vous abordez.


        • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 15:13

          @alexis42. Tout ça pour cet avantage ? Vraiment pas la peine.


        • alexis42 alexis42 19 novembre 16:38

          @JC_Lavau
          Ben oui !
          L’important est de faire parler de Lui, et d’augmenter son score de commentaires.


        • marmor 19 novembre 17:29

          @alexis42
          Vous ne saviez pas que l’abbé fergus était en bonne voie pour la sanctification ? La demande a été faite par sa fille, son gendre, sa famille paysanne, son tour opérator et les chefs d’orchestres les plus célèbres, sans oublier trip Advisor qui lui décernera le burger d’or !!!!


        • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 17:41

          @marmor. Quand nous étions potaches, nous aimions bien l’abbé Céré-Sainte-Hyène, couronnée de tours.
          La professeure de musique préférait l’abbé Carre à l’abbé Mol.
          L’abbé Thise était favori partout.
          L’abbé Kahn était un converti.
          ...


        • arthes arthes 19 novembre 17:50

          @Fergus
          Ah bon ??? Les hommes qui cuisinent sont désormais très nombreux, et l’on trouve des femmes qui n’interviennent presque jamais dans la cuisine. C’est notamment le cas de plusieurs membres de ma famille. Mais ils sont très loin d’être isolés, particulièrement chez les jeunes.

          Moi, je préfère les hommes qui font la vaisselle smiley
          Et moi, je cuisine.

          Et je leur laisse , aux hommes, le soin du désherbage, l’entretien de la voiture, le taillage de la haie et aller sortir les poubelles...

          Ich bin moderne woman


        • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 17:55

          @arthes. Du bist eine moderne Frau.


        • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 17:57

          @JC_Lavau. Oups ! L’abbé Rez-Sainte-Hyène...


        • Fergus Fergus 19 novembre 17:59

          Bonjour, alexis42

          Vous avez raison, je n’ai pas été assez concis. En l’occurrence, c’est foufouille qui s’est montré le plus synthétique avec sa formule « article écrit dans les années 60 ». Un commentaire très largement approuvé et soutenu par les lecteurs !!!

          Et je ne critique pas « systématiquement » Rosemar lorsque je viens sur ses articles. Il m’arrive même d’être assez souvent d’être d’accord avec le contenu si je le suis rarement sur la formulation ! Ainsi aujourd’hui, je reconnais bien volontiers qu’il existe une inégalité de fait, même si le différentiel se résorbe peu à peu.


        • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 18:16

          @Fergus. Inégalités, vous disiez...

          Merci de poser cette question : qu’est-ce que le féminisme, de nos jours et dans nos pays  ?


          Petit-fils, fils et frère de féministes, ou plus précisément petit-fils de féministe historique, fils de misandre victimaire (mais avec femme de ménage), frère de matriarque absolue, répudié et spolié de kleptomane, et père de [censuré, c’est indicible], soumis à plus de soixante ans de propagande misandre victimaire, je suis en mesure de répondre ce qui suit :

          C’est une collection d’astuces pour haïr et mépriser son prochain, toutes ensembles, et pour se garantir l’une l’autre l’impunité pénale à tous les crimes et délits que cette idéologie de la haine inspire. Suivant la règle générale qui constate que la perversité et la corruption sont des cliquets à sens unique - tout gangster évolué, capable de corrompre magistrats, policiers et hommes politiques te le confirmera, tout agent secret en charge de la manipulation de traîtres à leur pays te le confirmera aussi : un corrompu est prisonnier de sa corruption -, le féminisme dans nos pays gavés est descendu toujours plus profondément dans l’abjection, dans la perversité, le sadisme et la fourberie dans l’intimité des familles. J’ai vu de mes yeux vu, tout au long de mes XX ans d’existence à ce jour, la transmission de l’idéologie misandre s’inscrire dans la transmission des noyaux de délires psychotiques de mère en fille. De belle-mère en bru à l’occasion, quand le fils se révélait finalement rebelle au délire misandre inculqué par la mère, par exemple refusait de se laisser suicider dans les délais prescrits, quel que fut le poids des doubles contraintes infligées. On est folles en premier lieu parce qu’on a reçu injonction de l’être, et qu’on n’a pas été capables de résister à cette injonction, qu’on a trouvé autrefois que les avantages d’entrer dans le délire maternel l’emportaient sur les inconvénients. Et après, il est trop tard, on n’a pas les forces ni le courage nécessaires à résipiscence. J’ai vu, de mes yeux vu, chaque féministe ou exploiteuse de l’idéologie féministe à partir de la génération qui me précède, s’enfoncer individuellement dans l’abjection et le délire, à mesure qu’elle avançait en âge. Ceci est identique à l’évolution pathologique des charlatans, qui sont incapables de reculer, d’abandonner un seul de leurs mensonges de façade et de prestance.

          Comme tous les autres racismes, comme toutes les autres guerres de religions, son but premier est de justifier des crimes et délits de droit commun, de justifier des vols, des meurtres, des spoliations et des privilèges, en disqualifiant un ou plusieurs boucs émissaires. Comme tous les autres racismes, comme toutes les autres guerres de religions, son but secondaire est de donner une apparence de rationalité à un bagage de haine héritée et déréférencée, en quête de cibles sans danger sur lesquelles se focaliser. Autrement dit, comme tous les autres racismes, le féminisme moderne est une organisation collective de la paranoïa, et du mode pervers de dénégation collective de la psychose partagée : une astuce pour projeter sur autrui toutes ses propres turpitudes qu’on n’est pas capables de s’avouer. Oui bien sûr, il y a longtemps, le féminisme luttait contre des inégalités. C’était il y a longtemps. Les anciennes inégalités supprimées et renversées, le féminisme moderne milite pour renforcer ces nouvelles inégalités. Il est devenu une entreprise criminelle quand il a pénétré en force le système judiciaire, garantissant l’impunité à toutes les formes de brigandage conjugal et familial qui soient féminines.

          La seule différence par rapport à d’autres racismes comme ceux moins populaires (en France) d’islamisme ou de lepenisme, est qu’il a sélectionné celle des discriminations qui échappe encore à toute sanction légale : le sexisme. Ici, l’objet désigné pour recevoir tous les ressentiments, est l’autre sexe, tout représentant de l’autre sexe qui ne soit totalement soumis et asservi. Le sexisme anti-mâles est le seul racisme qui reçoive des subventions des municipalités, des collectivités locales, des ministères.

          Comme tous les autres racismes et guerres de religions, le féminisme moderne sert à nier l’individu, à le masquer derrière une étiquette de catégorie sexuelle, à disqualifier en masse tout ce qui est autre, tout ce qui est non-féminin. Tout mécréant qui résiste est automatiquement prétendu monstre symétrique, ou dans leur jargon : « masculiniste ».

          Le féminisme appartient au groupe des sectes exonuisibles, centrées sur la haine de l’extérieur, la joie de nuire à l’extérieur. Ainsi étaient aussi en Inde les Thugs, secte d’étrangleurs. Ils se proclamaient investis de la mission divine d’étrangler les voyageurs dont ils avaient capté la confiance et de le détrousser. Ils se justifiaient devant les tribunaux anglais au son de "Mais le souffle de Kâli était déjà sur lui !". Tandis que de nombreuses sectes renfermées sont endonuisibles, centrées sur l’exploitation à blanc de leurs propres fidèles : Témoins de Jéhovah, Moonistes, Mandarom, Scientologie, Krishna, etc.

          Certes, si je n’étais que petit-fils de féministe historique, fils de misandre victimaire (mais avec femme de ménage), frère de matriarque absolue, répudié et pillé de kleptomane, et père de [censuré, c’est indicible], mon échantillon serait statistiquement sans valeur, quoique j’en aie une connaissance intime dont je me serais fort bien passé. Eberlué par ces cris de haine écrits par ces fanatiques, je suis allé les observer sur leurs sites propres. Cette fois, il y a de quoi être submergé par l’ampleur du corpus d’études. Par exemple Michèle Dayras a écrit sur son site « sos sexisme » le 23/10/2003 à 06:53:30 : «  la définition du « sexisme » est la discrimination à l’encontre des femmes ! », et le 22/08/2001 à 02:02:56 : «  Pour moi, tout homme est un « salaud » en puissance, comme on pourrait dire que tout homme est un violeur ou un intégirste en puissance. Je pense, aorès tant d’années passées à militer, qu’il ne s’agit que d’une question de degré dans l’abjection, ce qui fait que certains hommes peuvent passer pour sympa : ceux qui n’ont pas été confrontés à la réalité et que leur petite femme chérie...conforte dans leur machisme ; ceux-là ne sont pas trop véhéments car ils n’ont pas l’impresion qu’ils vont perdre le pouvoir avec tous les privilèges qui s’y rapportent. »

          Fin de citation. Fautes de frappe maintenues.


        • arthes arthes 19 novembre 18:39

          @JC_Lavau

          Da !!!


        • alexis42 alexis42 19 novembre 19:51

          @Fergus
          « Bonjour, alexis42
          Vous avez raison, je n’ai pas été assez concis. »

          Je parlais d’un Grand Commentateur, pas de Mr Fergus !


        • spearit 20 novembre 20:15

          @Fergus
          « On vous a connue plus inspirée »

          Ah bon ???


        • Le Gaïagénaire 21 novembre 01:37

          @JC_Lavau 9 novembre 18:16

          D’autres l’ont écrit différemment : L’Inégalité Originelle

          La commission d’enquête fédérale appelée «  Comité canadien sur la violence faite aux femmes  » est composée en majorité de femmes. Cette entreprise féminine a accouchée en juillet 1993, après deux années d’une dispendieuse gestation, d’une créature parfaitement stérile.

           

          Ce monstre à cinq cent têtes crache à la face de la population canadienne que des enfants de la majorité des mères canadiennes deviennent des brutes sadiques qu’elles ne peuvent plus contrôler et demande au Père symbolique, l’État canadien, de jouer au préfet de discipline.

           

          Il s’agit d’un aveu d’impuissance et d’un constat d’échec qui s’exprime comme suit : "Le matériel de guerre est certes fabriqué par des hommes, mais la confusion dans leur tête est le produit final de pratiques éducatives et de traitements dont se sont rendus coupables des hommes et des femmes des générations passées. Le pouvoir absolu d’une mère sur son petit enfant ne connaît aucune limite. On n’exige d’elle aucune qualification. Il est donc on ne peut plus urgent d’examiner de plus près l’effet d’un tel pouvoir exercé sans contrôle, et d’en prendre conscience, de manière à réduire à l’avenir les risques qu’il comporte." (Miller, Alice, La souffrance muette de l’enfant, p. 154, Aubier, 1990)

           

          Quelle est la valeur des cinq cent recommandations de ce monstre mort-né lorsqu’elles sont considérées à la lumière de la plus importante source, réelle et susceptible d’une amélioration et même d’une prévention tangible, de ce qui est perçu comme des manifestations d’agressivité contre les femmes ?

           

          Quelle est cette source ? "Les deux côtés de l’homme sont transmis par l’éducation. Le bon côté par la socialisation, les normes communiquées consciemment par les parents. Le mauvais côté par les plus anciennes perceptions du comportement parental qui ne se montre à nu que devant son propre enfant utilisé comme exutoire." (Miller, Alice, L’enfant sous terreur, p.84, Aubier 1986)

           

          Comment s’exprime le mauvais côté ? "Les hommes se vengent sur les femmes et les petites filles de ne pas avoir été respectés par leur mère." (Ibid., p.84)

           

          Ce rapport fait l’autruche, il s’adresse à la socialisation au lieu de contempler la source du mauvais côté. "Et dire que ce dont souffrent les femmes, ce sont elles qui l’ont engendré en revendiquant pour elles seules l’éducation du jeune enfant, dire que les futurs misogynes dont souffriront leurs filles, ce sont les mères qui les préparent." (Olivier, Christiane, Les enfants de Jocaste, p.72, Paris, Denoël/Gonthier)

           

          Ce mort-né est certainement aussi un appel au secours lancé par ces femmes inconscientes que la solution est dans leur sein. Pourtant le problème n’est pas récent : " Mes actes, je les ai subis et non commis, s’il m’est permis d’évoquer ceux de mes père et mère… J’ai subi des épreuves qui ne s’oublient pas. Œdipe par Sophocle." (cité dans Ibid., p.73)

           

          Ce rapport mort-né, comme la psychanalyse " (…) spécialisée dans les conflits pulsionnels du patient, s’occupe exclusivement du dernier acte d’un drame dont la découverte entière serait inconciliable avec le 4ième commandement. L’enfance de Laïos, autrement dit le prélude à l’histoire de l’enfance d’Œdipe, lui est restée cachée et n’a pas éveillé sont intérêt." (Miller, Alice, L’enfant sous terreur, p.159, Aubier, 1986)

           

          Des religions ont tenté d’apporter un remède à la prière d’Œdipe, mais l’ont rendu aveugle :"L’accès aux traumatismes narcissiques de la petite enfance lui est interdit par la loi qui dit qu’on ménage les parents en culpabilisant l’enfant. " (Ibid., p.27) Ce rapport culpabilise aussi les fils des mères canadiennes. 

           

          Le Père fédéral, avec ce rapport stérile, est-il invité à mettre en place un programme d’éducation universel destiné à monter la maternité au rang des spécialités professionnelles, investissant ainsi les ressources collectives dans une mission génératrice de richesse humaine à court et à long terme ? N’est-il pas plutôt manipulé habilement à augmenter l’agressivité du système et donc l’entropie au sens d’H. Laborit dans son Éloge de la fuite, p.27 ?

           

          "Il y a ici confusion très révélatrice de la cause avec son effet, et l’on combat comme source du mal quelque chose que l’on a soi-même fait naître. Ce type de phénomène ne se produit pas uniquement en pédagogie mais aussi dans les domaines de la psychiatrie et de la criminologie. Une fois que l’on a suscité le « mal » par la répression du vivant, tous les moyens sont bons pour le combattre chez la victime." (Miller, Alice, C’est pour ton bien, p.45, Aubier, 1985) 

           

          La conclusion s’impose d’elle même. Il est évident que la dernière hypothèse sera retenue car elle est la plus « naturelle », la plus susceptible d’assurer la pérennité des structures parasitaires actuelles. C’est même cette optique polluante qui est la plus génératrice d’emplois, de débouchés pour les futurs diplômés d’une société de plus en plus répressive. http://www.psychohistory.com/htm/06a_25year.html

          par : Jean-François Belliard

          Publié : Le Devoir, 18 août 1993  

          LA PREUVE : http://www.youtube.com/watch?v=HfnoKas71_0&feature=youtu.be


        • Le Gaïagénaire 21 novembre 01:49

          @Le Gaïagénaire 21 novembre 01:37

          Et la validation 20 ans plus tard par Boris Cyrulnik :

          https://vimeo.com/122593008?fbclid=IwAR314kB00ZxB8umXeav-psCEBknsf2_NFtJjbqePEhVuh75W1r0K2JuKOGo


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 19 novembre 09:20

          Statistiquement, on sait qu’un homme a plus de vocabulaire qu’une femme. Il utilise 7 000 mots par jour, en moyenne alors qu’une femme en utilise 5 000...

          Le problème, c’est que quand je rentre du travail, j’ai déjà utilisé mes 7 000 mots alors que ma femme n’a pas encore commencé ses 5 000...


          • alexis42 alexis42 19 novembre 09:56

            @Séraphin Lampion
            Homme : 7 000 mots
            Femme : 5000 mots
            C’est pour rattraper leur retard qu’elles vivent 10 ans de plus.


          • njama njama 19 novembre 10:33

            @alexis42
            Ou c’est parce qu’elles « travaillent » plus (cuisine, ménage, les enfants, itou itou...) qu’elles vivent 10 ans de plus ?
            à méditer... à expérimenter, s’il n’est pas trop tard, car 10 ans c’est probablement le bonus de toute une vie conjugale  ? peu de chance de rattraper le retard !
            Vertus, ça permet de rester actif, souple sans aller au club de fitness ben oui car il faut souvent se baisser et mouliner des bras pour faire toutes ces tâches ménagères,... smiley



          • arthes arthes 19 novembre 20:14

            @Séraphin Lampion
            P’t être que l’amant de votre femme est un sourd muet ? Du coup, elle conserve son capital de mots...


          • alexis42 alexis42 19 novembre 09:52

            C’est la norme !

            Ka sa yé misyé bobo
            Fo pa’w kon-prann bibi sé on kouyon
            Si tout lé mwen o founo
            Fo’ wa tann vou on jou ké ni maldon
            Nétwayé, baléyé, astiké
            Kaz la toujou penpan
            Ba’w manjé, baw lanmou
            E pou vou an kafey an chantan, Ha

            Traduction ici
            Vidéo là.


            • foufouille foufouille 19 novembre 09:52

              article écrit en 1960.


              • keiser keiser 19 novembre 12:22

                @foufouille

                plutôt 1860 smiley


              • Jean Guillot Игорь Негода 19 novembre 09:55

                C’est vrai autrefois les hommes pouvaient compenser c’était eux qui partaient à la guerre , maintenant ça n’est plus le cas smiley


                • mmbbb 19 novembre 21:13

                  @Игорь Негода les commandos qui ont perdu la vie pour sauver les gu guss de l educ en safari au Burkina etaient des hommes ! Desole dans les troupes speciales qui vont au combat ce sont des hommes Les victimes des OPEX dont Macron a inauguré la statue le 11 novembre sont encore des hommes plus de 200 morts 
                  Il n y a que dans les pays communistes , que la femme et l egal de l homme et se bat reellement En URRS CHINE Vietnam , elles etaient sur le front . C est indubitable .


                • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 10:03

                  Encore et toujours la misandrie victimaire !

                  Que la misandre victimaire nous explique la dernière fois qu’elle a réparé les volets, réparé une plomberie, réparé l’escalier de la cave, élagué les arbres, éradiqué les orties, réparé le lave-linge ou le lave-vaisselle, monté sur le toit, étanché la cheminée, dégagé les gouttières ou les chéneaux, étanché la terrasse, réparé le portail, isolé la toiture, construit des étagères, renforcé une armoire, recousu un sac à dos, rempoté des arbustes, réaffuté les outils, aménagé la cuisine, rendu incassable la commode qui sert aussi de table à langer,...

                   

                  Ce qu’il y a de bien aussi dans la guerre sexiste fraîche et joyeuse, telle qu’elle est menée au Féministan judiciaire, c’est que les accusations mensongères sont ultra-protégées par une prescription ultra-rapide.

                  http://debats.caton-censeur.org/index.php/tous-les-articles/recits-d-horreurs/45-faux-temoins/142-le-faux-temoignage-de-michele-lacroix-aux-standards-de-fraude-du-feministan

                   

                  Dame ! C’est que c’est un sport d’équipe massivement féminin, l’accusation mensongère, et les attestations mensongères !

                   

                  D’ailleurs, le crime de naître mâle exige des sanctions genrées, telles qu’un impôt spécial sur le délit de masculinité commis à la naissance :

                  http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=26.0

                   

                  Et qui fabrique les statistiques sexistes misandres auxquelles se réfère Gudrun Schyman ? Par exemple Amnesty International, que possède György Soros : 

                  http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,2168.0.html

                   

                  Mais on retrouve aussi les financements de Rockefeller et de la C.I.A. pour la propagande misandre :

                  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gloria-steinem-le-feminisme-et-la-185655

                  En effet, ils privilégient toutes les guerres civiles, pour affaiblir et annihiler les peuples.


                  • San Jose 19 novembre 11:24

                    @JC_Lavau
                    .
                    Est-ce vous, à la machine à coudre ?
                    .
                    Celui qui a fabriqué tout ce mobilier pour une femme l’a fait sans l’ombre d’un style. Rien que du géométrique facile, pas le moindre Louis XV. Comme une femme ne serait-elle pas en colère ? 


                  • San Jose 19 novembre 11:25

                    @San Jose
                    .
                    « Comment »


                  • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 11:46

                    @San Jose. A la la machine à coudre, c’est invariablement moi. Quelle que soit l’épouse ou la compagne plus ou moins durable. Ou en solitude idem.
                    Pour le petit-fils de la porque-épique, une moustiquaire sur abri de plage :
                    http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/mission_parricide/cousantR.jpg
                    http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/mission_parricide/Travaux_manuels/abri_guepes.jpg

                     
                    http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/rando/campement_charmille.jpg
                    ...


                  • San Jose 19 novembre 11:47

                    @JC Lavau
                    .
                    Vous ressemblez un peu à Olivier Cabanel. Si, si, il y a quelque chose. 


                  • Massaliote 19 novembre 15:53

                    @JC_Lavau
                     de « ....réparé les volets....... table à langer » Vous êtes un vrai trésor, je vous demanderai en mariage si je n’avais pas, hélas, déjà un mari qui ne répare rien mais sait très bien casser et salir. :)))


                  • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 16:21

                    @Massaliote. J’ai bien une proposition, qui certes déplaît fort à l’Honorable Monopole d’avocats, et qui est bloquée sur Gorgonavox :
                    http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=183.0

                    D’une manière générale, chaque fois que je propose un article qui prend position contre une des guerres civiles télécommandées par l’oligarchie, il est bloqué ici. Les guerres civiles, mais c’est sacré sur Gorgonavox !


                  • Attila Attila 19 novembre 21:17

                    @Massaliote
                    Notre couple pratique le partage des taches : je les fait, elle les nettoie !

                    .


                  • Le Gaïagénaire 21 novembre 02:15

                    @JC_Lavau 19 novembre 19h03

                    Vous auriez oublié le déblocage du bidet, de la cuvette, des éviers pleins de pinces à cheveux, de Q-Tips, de serviettes sanitaires, de tampons et autres, et que dire du drain de la baignoires ou de la douche bloqués par des couettes de longs cheveux ? Et cela malgré les tentatives affectueuses et répétées d’éducations ?

                    Le plus extraordinaire c’est que ces accessoires et appareils programmés à l’usine pour fonctionner fidèlement pendant des années trépassent parce que forcés de fonctionner selon une logique propre à chaque ménagère.

                    Elles viennent de mars pas de Vénus.


                  • Raymond75 19 novembre 10:05

                    Les mamans sont collées à leurs enfants jusqu’à ce que ceux aient 10 / 11 ans et les envoient balader ; les nounous, le personnel des crèches et des écoles maternelles sont 100 % féminins ; les enseignants du primaires et des collèges sont ultra majoritairement féminins, et cette proportion se retrouve, à un niveau plus faible, dans les lycées ; le personnel médical est majoritairement féminin ; idem pour le personnel judiciaire ; les affaires sociales, les affaires familiales et la justice des mineurs sont principalement confiés à des femmes ; et même dans les DRH le personnel est surtout féminin ...

                    Mais les femmes sont victimes de la société !!!

                    **

                    Rosemar, en tant qu’homme divorcé (à ma demande, et pas pour rejoindre une autre) il m’arrive régulièrement d’appuyer sur le bouton ’marche’ du lave vaisselle ou du lave linge, ainsi que sur celui de l’aspirateur.


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 novembre 11:11

                      @Raymond75

                      Ah ! Les DRH femmes !

                      Chez Peugeot, J’avais refusé de payer un PV à l’Etat en voiture de service et les DRH (femmes) m’avaient mis deux jours de mise à pied alors que je ne leur devais rien puisqu’ils n’avaient rien à payer mais devaient seulement me déclarer comme conducteur.

                      Autrement dit, les DRH étaient coupables d’usurpation de fonction en faisant le travail de l’Etat à sa place. C’était donc des « activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique »

                      J’ai porté plainte pour usurpation de fonction au procureur et il ne s’est évidemment rien passé en ma faveur et les DRH n’ont pas fait de prison.


                    • rosemar rosemar 19 novembre 12:47

                      @Raymond75

                      Prof, infirmière, assistante sociale... ce sont des métiers faciles, vous croyez ?
                      Mais non, nous ne sommes plus dans les années 60.


                    • Raymond75 19 novembre 12:54

                      @rosemar

                      Où ai-je écrit que ce sont des métiers faciles ? Avez vous compris ce que je dis ?


                    • foufouille foufouille 19 novembre 13:38

                      @rosemar

                      vas bosser sur un chantier du BTP ( infirmières oui mais pas les autres ).



                    • Raymond75 19 novembre 10:11

                      Un autre point : lorsqu’un couple divorce (50 % des couples, en hausse constante, et après des périodes de plus en plus courtes), l’homme a qui l’on a demandé de tout partager pour aider sa femme, éduquer ses enfants, et rapporter de l’oseille à la famille, est brutalement éloigné de ses enfants, perd en général son appartement, et doit ’indemniser’ son ex épouse parce qu’elle gagne (généralement) moins que lui.

                      Curieuse vison de l’égalité, gérée par des juges aux affaires familiales le plus souvent féminines et des avocates ...

                      Rosemar, à vous lire on constate que vous ne connaissez pas grand chose des réalités sociales, et vous êtes enseignante ...


                      • mmbbb 19 novembre 11:35

                        @Raymond75 qu espéreriez vous de plus ? Elle ne connait pas la prestation compensatoire souvent verse par l homme lors de la procédure de divorce ..

                        Elle enseigne !


                      • ZenZoe ZenZoe 19 novembre 10:28

                        C’est vrai que c’et extrêêêêêmement dur d’être une femme qui travaille !

                        Et si en plus on est prof de lettres et blogueuse, alors là je vous dis pas !!!!


                        • cevennevive cevennevive 19 novembre 10:35

                          Allez rosemar, encore une volée de bois vert...

                          Bon, il est vrai que dans certains couples, les tâches ménagères sont dévolues à la femme, qu’elle travaille au dehors ou non.

                          Cependant, au sein des couples « modernes », ce n’est plus beaucoup le cas. Mes deux gendres s’occupent du foyer, des enfants, de la cuisine et de la lessive.

                          Par contre, moi qui vit seule désormais, je m’occupe : du bois pour le feu (je viens de faire marcher la tronçonneuse), de tailler les haies, et la pelouse, de changer des ampoules et bricoler mes appareils, etc. Je monte à l’échelle pour diverses petites réparations et, comme j’ai une grande vieille maison, je pratique à la fois le travail de la femme et celui de l’homme.

                          Ne soyons pas aussi catégoriques. L’homme est un merveilleux compagnon si la paix, le partage et l’amour règnent au sein du foyer. Et il est des hommes adorables, même s’ils sont un peu « machos » sur les bords !


                          • ZenZoe ZenZoe 19 novembre 10:53

                            @cevennevive
                            Je mettrais ma main au feu que Rosemar est célibataire et sans enfants, et qu’elle en ressent une certaine amertume.
                            Je me souviens d’une description de Rosemar par le moine scribe (Covadonga je crois). Il disait ’’Telle une acariâtre mégère vous observez le monde au delà de votre persienne cathodique il vous déplaît et vous ne l’aimez pas ." J’ai trouvé que c’était fort bien trouvé et fort bien dit.


                          • Fergus Fergus 19 novembre 11:21

                            Bonjour, cevennevive

                            « au sein des couples « modernes », ce n’est plus beaucoup le cas. Mes deux gendres s’occupent du foyer, des enfants, de la cuisine et de la lessive »

                            C’est ce que j’ai tenté d’exprimer plus haut. A cet égard, Rosemar est incontestablement « à côté de la plaque » avec ses idées reçues assez largement périmées. 

                            Des hommes de ma génération sont eux-mêmes en rupture avec leurs pères en prenant en charge nombre d’activités ménagères en partage avec leurs épouses. C’est mon cas.

                            Mais je reconnais ne pas cuisiner du tout, ce qui m’évite de rester à une alimentation charcuterie-fromage pour laquelle j’ai, depuis mon enfance, une prédilection. smiley


                          • Aimable 19 novembre 12:34

                            @Fergus
                            Non , elle n’est pas a côté de la plaque , c’est une petite coquine , elle attire l’attention des hommes qui se lâchent , avec cet article elle fait un sondage  smiley


                          • San Jose 19 novembre 10:42

                            Chère madame Rosemar,

                            .

                            Lorsque je me suis marié, la tête farcie d’idées modernes que je regarde désormais comme une duperie de tout ce qui est masculin, ma femme a immédiatement fait en sorte de m’expulser des tâches ménagères auxquelles j’entendais collaborer. Elle avait compris que qui fait tout est le chef. Ainsi trouvait-elle sa légitimité pour imposer ses goûts (de chiottes) d’ameublement et autres affaires de la maison, me la faisant boucler si je prétendais y avoir ma part.

                            .

                            Comment expulse-t-on son mari des tâches ménagères ? 

                            On lui impose de les faire selon ses propres idées à soi. En gros : l’homme rationnel est tayloriste, pour expédier les corvées vite et bien, la femme sans cervelle (je parle de celle-ci en particulier) s’ennuie quand elle a fini, cherche ce qu’elle pourrait encore bien faire... Aussi impose-t-on au mari des procédures ménagères ineptes. 

                            .

                            Passe-t-il l’aspirateur ? On le repasse derrière lui pour un prétexte risible.

                            Veut-il faire une vaisselle sur deux ? On lui impose de la faire ensemble, madame en cérémonie remplissant ses bacs d’eau tiède savonneuse et d’eau claire de rinçage, et tandis qu’elle lave, monsieur glande à ne faire qu’essuyer  ce qui est inutile quand c’est bien rincé  en s’activant à peine le quart du temps de madame. Résultat : dix-huit minutes de vaisselle à faire le planton porteur de torchon, au lieu des six que monsieur, en s’activant continuellement, met quant à lui, tout seul, sous le robinet d’eau tiède. 

                            Veut-il aller une fois sur deux au supermarché, seul, pour assurer la moitié de la corvée de courses ? Madame refuse au motif qu’il ne prendra rien de bon. Elle exige cependant d’être accompagnée, ce qui sur deux heures et demie aller-retour compris, économise quatre minutes (déchargement du caddy sur le tapis de caisse puis dans la voiture) en lui fusillant sa demi-journée (elle, ne fait rien de son temps libres).

                            Demande-t-elle à son mari de faire un peu de repassage ? Elle devrait trembler à la pensée du résultat, mais, justement, c’est le repassage qui l’ennuie. Le mari lui répond qu’il l’aidera quand elle cessera de repasser des choses inutiles, comme les draps froissés en une nuit, mais qui dans la pensée féminine doivent cependant être vus frais repassés en pile dans l’armoire. 

                            .

                            Depuis trente ans elle vit seule. Un homme, c’est trop décevant, ce connard. 


                            • nono le simplet nono le simplet 19 novembre 10:47

                              @San Jose
                              ne me dis pas que tu regardais le foot à la télé en buvant une bière smiley


                            • cevennevive cevennevive 19 novembre 10:56

                              @San Jose, bonjour,

                              Vous êtes « tombé » sur une emmerdeuse, voilà tout ! Il ne faut pas juger la gent féminine à travers vos déboires conjugaux...
                              Moi, le premier mari que j’ai eu à 17 ans était un sacré imbécile, même s’il était agrégé et prof de lettres. Brutal et macho à souhait, et la certitude d’avoir toujours raison en tout.
                              Je n’ai pas reporté ces déboires sur la gent masculine.
                              Je me suis recréé une autre vie, belle, bonne et bien remplie.
                              Courage San Jose.
                               


                            • ZenZoe ZenZoe 19 novembre 11:15

                              @San Jose
                              Ah, je suis en peu comme ça je dois avouer, et je n’en suis pas fière, même si j’essaie de me contenir smiley
                              Mon mari par contre est quelqu’un de bien, il serre les dents et ne m’a pas encore ejectée, mais c’est sans doute grâce à mon charme irrésistible qui balaie le reste.


                            • San Jose 19 novembre 11:30

                              @nono le simplet
                              .
                              Citation  : ne me dites pas que vous regardiez le foot à la télé en buvant une bière
                              .
                              Non, je rédigeais des tracts antinucléaires. 


                            • San Jose 19 novembre 11:42

                              @cevennevive
                              .
                              Citation  : agrégé et prof de lettres
                              .
                              Ouille ! J’ai failli reconnaître mon pote, divorcé d’une empoisonneuse (qu’il dit !) mais il n’est que prof certifié ! 
                              .
                              Car j’ai un pote prof de lettres, séduit dans sa retraite par un quidam qui au fond de la Creuse sait distinguer une litote d’un euphémisme, ou réciter La Grèce en ma faveur est trop inquiétée  ; je ne t’ai point aimé, cruel, qu’ai-je donc fait... 


                            • pemile pemile 19 novembre 12:01

                              @San Jose « ma femme a immédiatement fait en sorte de m’expulser des tâches ménagères »

                              Mais est-ce la mère de votre fille ?

                              « Depuis trente ans elle vit seule »

                              Et vous, dans votre pièce unique avec votre radiateur de 800W et vos 16° maxi, beaucoup d’amis/amies à la maison ?


                            • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 12:05

                              @pemile. Tiens ? C’est ta môman qui t’a appris à être aussi haineuse ?


                            • San Jose 19 novembre 12:06

                              @pemile
                              .
                              Le chauffage est modulable en fonction du passage. Il a un radiateur dans chaque pièce. 


                            • pemile pemile 19 novembre 12:12

                              @San Jose « Le chauffage est modulable en fonction du passage. »

                              Donc jamais allumé ? smiley

                              Et cette cheffe, mère de votre fille ou pas ?


                            • pemile pemile 19 novembre 12:12

                              @JC_Lavau « Tiens ? C’est ta môman qui t’a appris à être aussi haineuse ? »

                               smiley

                              Vos « problèmes » avec les femmes, me font marrer smiley


                            • San Jose 19 novembre 12:13

                              @pemile
                              .
                              J’ignore en quoi ce dont je ne parle pas vous concerne. 


                            • pemile pemile 19 novembre 12:18

                              @San Jose « J’ignore en quoi ce dont je ne parle pas vous concerne. »

                              Vous avez souvent parlé de votre fille, vous parlez aujourd’hui de votre cheffe de femme, j’essaye de suivre smiley


                            • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 12:22

                              @pemile. Encore et toujours la haine de ton prochain.
                              Une tare que tu tiens de qui ?


                            • eau-pression eau-pression 19 novembre 12:23

                              @ZenZoe
                              Le charme qui balaie : plutôt sorcière ou Mary Poppins ?
                              Si votre mari a atteint son seuil d’incompétence, à tout hasard, moi je sais utiliser l’aspirateur Rumbot


                            • Gasty Gasty 19 novembre 12:30

                              Un chauffage branché sur un détecteur de présence...C’est une bonne idée d’économie d’énergie ça !


                            • pemile pemile 19 novembre 12:39

                              @JC_Lavau « Encore et toujours la haine de ton prochain. »

                              Non, bis repetita, vos histoires de femmes me font marrer smiley


                            • nono le simplet nono le simplet 19 novembre 12:51

                              @pemile
                              Le chauffage est modulable en fonction du passage

                              modulable comme le récit qu’il en fait smiley


                            • San Jose 19 novembre 12:56

                              @pemile
                              .
                              Vous êtes un interlocuteur auquel on répond peu parce qu’il présente une façon d’être qui en dissuade. 


                            • Raymond75 19 novembre 12:57

                              @San Jose

                              Moi aussi j’ai subi ce genre d’emmerdeuse ; heureusement j’ai divorcé, et depuis je n’ai jamais été aussi heureux smiley  smiley


                            • San Jose 19 novembre 13:00

                              @nono le simplet
                              .
                              Quatre convecteurs grille-pain dans une maison, tudieu !
                              Je ne donne pas non plus toujours le même chiffre rigoureux pour la surface de ma pièce chauffée. D’une part je ne l’ai plus en mémoire depuis ma déclaration du total aux impôts, et d’autre part cela dépend si j’y mets ou pas les annexes, dressing et cabinet de toilette derrière des cloisons légères. 
                              Mais excusez-moi, je vois qu’il y a un nouvel article atomique à lire. Courez-y avec l’ASN qui vient d’inventer l’eau chaude. 


                            • pemile pemile 19 novembre 13:17

                              @San Jose « Vous êtes un interlocuteur auquel on répond peu parce qu’il présente une façon d’être qui en dissuade. »

                              Mais oui, c’est la façon et pas le fond smiley


                            • San Jose 19 novembre 13:46

                              @pemile
                              .
                              Citation  : mais oui c’est la façon et pas le fond smiley
                              .
                              Une suffisance confondante... !


                            • pemile pemile 19 novembre 13:50

                              @San Jose « Une suffisance confondante... ! »

                              Mais bien sûr, incapable d’assumer vos biais foireux ?

                              Alors cette cheffe, mère de votre fille ?

                              Ou cela va finir comme ce fameux contrôle technique top secret ? smiley


                            • nono le simplet nono le simplet 19 novembre 14:32

                              @San Jose
                              Courez-y avec l’ASN qui vient d’inventer l’eau chaude. 

                              3 réacteurs français sont équipés de ce système de réchauffement de 15°C du circuit de refroidissement d’urgence ... pour ménager ces vieilles dames devenues fragiles ...


                            • arthes arthes 19 novembre 19:37

                              @JC_Lavau
                              @pemile. Encore et toujours la haine de ton prochain.

                              Ouaip...Je finis par le penser aussi.
                              Après un échange où non seulement content de venir uniquement pour se fiche de moi parce que mes copié/collé sur mon PC ne fonctionnent correctement qu’une fois sur deux, il termine sa connerie , en connerie, c’est à dire en m’assimilant à une tepu...

                              J’en déduit, pour le moment, que Pemile est un e espèce de machiste qui considère la femme comme une inférieure à soumettre, et comme tu t’es trouvé dans une situation où c’est toi qui a enduré le martyre, et souffert du « pouvoir » de femmes, ce n’est pas normal pour lui, donc, ça le fait rire, genre t’es pas un « homme un vrais »

                              Quant à savoir de qui il tient cette tare....


                            • mmbbb 19 novembre 20:28

                              @nono le simplet et la pizza ?


                            • mmbbb 19 novembre 20:42

                              @Raymond75 je n ai pas de gosse et je m en porte bien . Tout autour de moi cela part en couille et pourtant un des mes copains etait loin d etre un salaud , c est ainsi Sa femme s est mise a boire , elle est méconnaissable . je ne vais pas la plaindre . Une vraie conne alors qu elle avait tout .
                              J ai une collègue de travail dont son fils est le seul a être dans une famille traditionnelle
                              Rosemar se plaint a longueur d annee que les momes sont agressifs instables et n’arrivent pas a avoir une intention soutenue 
                              Diantre , il n y aurait aucun lien de cause a effet notamment avec la montée de la délinquance juvénile .
                              Quant au fémincide , faut il absolument pleurer ? 


                            • mmbbb 19 novembre 21:24

                              @cevennevive «  et la certitude d’avoir toujours raison en tout.  » cela est un certain penchant chez les profs surtout en France . 


                            • eau-pression eau-pression 20 novembre 12:27

                              @arthes
                              Non, non, @pemile connaît le pouvoir des femmes. Depuis que la sienne l’a calmé, il se réfugie derrière elle quand sa position devient difficile à tenir. C’est ici.


                            • pemile pemile 20 novembre 13:08

                              @arthes « c’est à dire en m’assimilant à une tepu... »

                              Rhoo, désolé, mais je ne pouvais pas savoir que vous traînez rue Houdon il y a 35 ans ! smiley

                              C’est Cadoudou qui a fait dans la provoc smiley

                              « J’en déduit, pour le moment, que Pemile est un e espèce de machiste qui considère la femme comme une inférieure à soumettre »

                              Rhoo, faut suivre, quand je parle de ma femme « pour tout ce qui est autorité et loi, ma femme est du genre Pinochet et tire à vue, son ptit nom c’est la colonelle ! »


                            • pemile pemile 20 novembre 13:12

                              @eau-pression « il se réfugie derrière elle quand sa position devient difficile à tenir. C’est ici. »

                              Rhhooo, dit-il après s’être carapaté après avoir voulu parler à sa place ! smiley


                            • Cadoudal Cadoudal 20 novembre 13:25

                              @pemile
                              Mon pauvre Pemile, t’es pas outillé pour te défendre...

                              Laisse tomber...lol...


                              Désormais,le Sénégalais parcourt toute l’Espagne avec l’unique mission de faire jouir les prostituées moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes.

                              https://www.seneweb.com/news/Faits-Divers/espagne-moussa-le-senegalais-qui-fait-jo_n_300899.html


                            • eau-pression eau-pression 20 novembre 14:39

                              @pemile
                              Si d’aucuns veulent voir les commentaires dans leur contexte, y’a un bouton pour ça.
                              Si j’ai inféré l’influence de votre épouse dans le débat de l’époque, c’est qu’il vous arrive de dire qu’elle est policière. Je retiens ces détails, donnés pour renforcer une opinion, ce qui est tout à fait positif. Avec les zoulous qui traînent sur ce forum, on n’est jamais sûr, mais voila, je ne vous range pas parmi les mythomanes.
                              Face à vos louvoiements, il me restait cette hypothèse que j’avais affaire au gendarme qui me dit que je n’ai pas à en connaître. Ma foi, en l’état de la discussion, ce n’était pas du délire.
                              Désolé pour Madame, aucun secret défense n’est opposable sur l’affaire Gassama. Votre posture, c’est « touche pas à Macron, il a été élu ! »

                              Désolé, le mignon Macron ne me séduit pas, pas plus que la gendarmette censée me mater. Dites lui de ma part qu’elle a choisi un métier très difficile, où c’est tous les jours qu’il faudrait séduire. Dommage si elle s’est arrêtée à vous.


                            • pemile pemile 20 novembre 14:47

                              @eau-pression « c’est qu’il vous arrive de dire qu’elle est policière »

                              Non, PJJ, c’est la protection judiciaire de la jeunesse.

                              « Votre posture, c’est « touche pas à Macron, il a été élu ! » »

                              Faut vous soigner, vous délirez ! smiley

                              « aucun secret défense n’est opposable sur l’affaire Gassama. »

                              Quel délire ! smiley


                            • eau-pression eau-pression 20 novembre 15:03

                              @pemile
                              PJJ, soit. A ce titre, elle a des infos qui ne sont pas dans les journaux pour calmer mes délires ?


                            • Désintox Désintox 20 novembre 17:00

                              @Cadoudal

                              "Désormais,le Sénégalais parcourt toute l’Espagne avec l’unique mission de faire jouir..."

                              Testé et approuvé par Cadoudal en personne... lol...


                            • Cadoudal Cadoudal 20 novembre 19:02

                              @Désintox
                              Moussa n’est pas sectaire...


                              C’est Maria, un transsexuel Brésilien qui va faire de Moussa un vrai Gigolo professionnel après avoir goutté à ses prouesses.


                              Chacun son boulot, mais moi je fais pas « dans l’économie sociale et solidaire » ....

                              J’étais ivre, mais ivre de colère : en fait, les vigiles m’ont traitée juste avant de « pute à blédard » et m’ont dit que ça me faisait « plaisir de me faire sauter par un blédard ».

                              https://actu.fr/pays-de-la-loire/nantes_44109/nantes-rapport-sexuel-interrompu-sur-bords-loire-se-dechaine-sur-vigiles_29548711.html


                            • spearit 20 novembre 20:34

                              @San Jose
                              Pemile ne connait pas le chauffage modulaire, il brûle des bouses pour se chauffer le cul


                            • pemile pemile 20 novembre 21:04

                              @spearit « Pemile ne connait pas le chauffage modulaire, il brûle des bouses pour se chauffer le cul »

                              Un nouveau couillon vient me renifler le cul ?

                              J’ai un chauffage central en thermosiphon avec une chaudière à buches, fait meilleur chez moi que chez le « voyou intellectuel » San Jose smiley


                            • arthes arthes 21 novembre 17:15

                              @pemile
                              Rhoo, désolé, mais je ne pouvais pas savoir que vous traînez rue Houdon il y a 35 ans ! smiley

                              Ah bon...Bin, j’espère que la grosse b... que je t’ai mis dans le c.... t’as pas trop niqué le sphincter, petit polisson !!! smiley

                              Sinon, cool la vie de couple, enjoy la colonelle, vous l’avez rencontrée à ce moment la ? : https://youtu.be/50jcPbulF_8 smiley


                            • pemile pemile 21 novembre 17:26

                              @arthes « petit polisson !!! »

                              C’est comme ces histoires d’amours au téléphone, je viens de me faire dépuceler sur Avox !

                              « Sinon, cool la vie de couple, enjoy la colonelle »

                              Et du haut de nous deux, comme dirait Bashung


                            • arthes arthes 21 novembre 17:51

                              @pemile

                              « du haut de nous deux » 

                              Connais pas la chanson de Bashung, mais cela me fait penser à un arbre : Ginkgo biloba, originaire du japon, qui présente la particularité d’avoir des feuilles en forme de coeur, on ne sait si les deux lobes de le même feuille étaient double et séparés au tout départ, ou bien se sont scindés ensuite , tout en restant soudé l’un à l’autre...

                              Dans « Le Divan », Goethe donne cette étrange réponse :

                              Pour répondre à ces questions
                              Je crois avoir la vrais manière :
                              Ne sens tu pas à mes chants,
                              Que je suis à la fois un et double ?


                            • pemile pemile 21 novembre 18:25

                              @arthes « Connais pas la chanson de Bashung, »

                              Malaxe


                            • availechev 21 novembre 18:43

                              @arthes

                              Vous donnez à cet arbre une origine japonaise alors qu’elle est chinoise...
                              Quant à la forme en coeur ? ??
                              ...
                              Peut-on vous demander pourquoi vous accumulez les contrevérités de façon aussi péremptoire.
                              .
                              Le pauvre Goethe !!!
                              En avez vous une connaissance aussi assurée que celles que vous affichez en botanique... ?


                            • pemile pemile 21 novembre 18:53

                              @availechev « Quand à la forme en coeur ? »

                              Son nom vient quand même de ses feuilles bilobées.


                            • arthes arthes 21 novembre 20:30

                              @availechev

                              Le Ginkgo biloba....Il s’agit d’un petit poème très court d’ailleurs, tiré du Divan (de Goethe), de la poésie donc, et une manière, pour Goethe d’accoler deux domaines différents (il collabora pour sa poésie « Le Divan » avec une femme avec qui il avait de fortes sentiments) de manière assez personnelle, je l’admets.
                              Pour la compréhension du poème (si vous voulez vous y intéresser) c’est bien de le savoir.

                              Je n’ai jamais prétendu être une spécialiste de Goethe , en fait, je ne cesse de le découvrir, si vous êtes vous même un spécialiste, je serai ravie d’en apprendre de votre part, quant à l’origine de l’arbre, si vous dites qu’elle est chinoise, c’est que vous avez raison. ( cqvd :osef)


                            • arthes arthes 22 novembre 18:12

                              @pemile

                              Franchement.....
                              Elle est magnifique cette chanson.
                              D’une grande beauté
                              « Malaxe ».
                              Bashung, c’est un poète ...

                              Voici ce petit poème charmant, et sans mystère, auquel votre phrase extraite m’a fait tout de suite penser, et mais oui, c’est personnel que cette idée , mais bon, voila, je n’y peux rien, j’ai pensé à cela :

                              GINKGO BILOBA

                              La feuille de cet arbre, qui, de l’Orient,
                              Est confiée à mon jardin,
                              Offre un sens caché
                              Qui charme l’initié.

                              Est ce un être vivant
                              Qui s’est scindé en lui même ?
                              Sont-ils deux qui se choisissent,
                              Si bien qu’on les prend pour un seul ?

                              Pour répondre à ces questions,
                              Je crois avoir la vraie manière :
                              Ne sens-tu pas à mes chants,
                              Que je suis à la fois un et double ?

                              Et juste ces premières lignes d’un autre poème, tiré du « Divan »

                              BIEN HEUREUX DESIR :

                              Ne le dites à personne, sinon au sage,
                              Car la foule et prompte à railler :
                              Je veux louer le Vivant
                              Qui aspire à la mort dans la flamme.

                              ....etc........

                              Et tant que tu n’auras pas compris
                              Ce : Meurt et deviens !
                              Tu n’es qu’un hôte obscur
                              Sur la terre ténébreuse.



                              • ETTORE ETTORE 19 novembre 11:18

                                Euh..... rosemar......Peut être dans la liste.....un certain....manque ?

                                Faire l’amour ? Non ?


                                • mmbbb 19 novembre 20:44

                                  @ETTORE ha bon ? les féministes sont en general aussi tres chiantes au lit Il vaut mieux passer en mode manuel .


                                • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 novembre 11:27

                                  Est-ce que quelqu’un a été attentif à la nature ?

                                  Etes-vous un bon observateur ?

                                  Parce que je ne sais pas si vous avez remarqué mais la femme a des seins pour allaiter, un large bassin (au demeurant plaisant) pour porter un enfant, une matrice pour le tenir au chaud et le faire vivre, une peau douce pour le contact de bébé, un instinct maternel recherché par l’enfant, bref, tout un équipement que n’a pas l’homme et qui semble destiner la femme à des tâches ayant trait à l’enfant et l’entretien familial.

                                  L’homme est plutôt tourné vers les voitures et les tanks et beaucoup moins vers les poupées et les dinettes. Il a un certain goût pour la mécanique et s’y entend généralement bien pour le bricolage et les travaux peu délicats mais nécessitant de la force.

                                   

                                  La gauche n’a rien remarqué de tout cela et elle dirige sans vergogne les femmes et les hommes par conséquent vers des tâches contre nature. Maintenant, elle en est à prôner l’homosexualité comme faisant partie des bonnes mœurs et elle veut que l’enfant choisisse son genre. Voilà où le refus des vocations naturelles nous mène.


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 11:50

                                    @Daniel PIGNARD. Article bloqué depuis octobre 2018 par les gorgones sur Gorgonavox :
                                    1/5. Spécialisation vitale.


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 11:56

                                    « Il reste encore beaucoup à faire pour rétablir des équilibres. »

                                    Certes ! Mais rassure toi ! Avec le retour en force du matriarcat, les sacrifices humains sont revenus avec.

                                    Il y a fallu beaucoup de baraka pour que j’en réchappe. Ces dames voulaient tuer, mais ne jamais courir le risque de passer en cour d’assises.

                                    Les sabotages de frein du 18 juillet 1998



                                    • Jean Guillot Игорь Негода 19 novembre 13:06

                                      @JC_Lavau

                                      J’ai bien apprécié votre article sur la spécialisation vitale et je trouve lamentable que vous ne pouvez pas voir votre petite fils , mais vous perdez beaucoup d’argent et d’énergie dans ce combat .
                                      N’y pensez plus et vivez votre vie pleinement


                                    • mmbbb 19 novembre 20:47

                                      @JC_Lavau complétement tarées 


                                    • San Jose 19 novembre 12:09

                                      Rosemar, êtes-vous définitivement inapte à produire autre chose que des platitudes absolues ? 


                                      • Gasty Gasty 19 novembre 12:34

                                        Et bien moi j’aime bien Rosemar car elle met un sourire dans ce monde de brutes.


                                        • rosemar rosemar 19 novembre 12:48

                                          @Gasty

                                          MERCI !


                                        • San Jose 19 novembre 13:02

                                          @Gasty
                                          .
                                          elle met un sourire
                                          .
                                          C’est vrai. Tout dépend du motif à sourire. 


                                        • rosemar rosemar 19 novembre 13:28

                                          @San Jose

                                          Mais sourire, rire, c’est tellement important !



                                        • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 13:42

                                          @rosemar. Il est dommage de proposer tant de nullitude sentencieuse, comme seule occasion de sourire.


                                        • pemile pemile 19 novembre 13:45

                                          @rosemar « Mais sourire, rire, c’est tellement important ! »

                                          Rire de quoi, un truc qui fait rire une majorité de personne, c’est les chutes, la fameuse peau de banane smiley


                                        • San Jose 19 novembre 13:12

                                          Extrait d’un article humoristique : « J’habite une commune de gauche où est pleinement réalisée l’égalité des genres, à l’exception du monument au morts et de l’amicale du quatrième âge. »


                                          • Albert123 19 novembre 13:47

                                            « les hommes répugnent à faire le ménage ou la cuisine... »


                                            parlons avant tout de cette vaste majorité de femmes (90 % au bas mot) qui ne supportent pas l’idée de se mettre en couple avec un homme qui s’adonne à des tâches indignes du mâle viril avec lequel elles aspirent à être en couple.

                                            bref vous nous servez un énième article de pleurnicheuse victime en tout responsable de rien.

                                            « Mais sourire, rire, c’est tellement important ! »


                                            oui moquons nous justement des pleurnicheuses qui d’un coté veulent castrer du bonhomme au quotidien et de l’autre un porc viril qui les baise comme des chiennes à la maison tout en se plaignant que c’est de plus en rare à trouver un mec « bien ».


                                            • arthes arthes 19 novembre 17:57

                                              @Albert123

                                              Vu qu’il y a de plus en plus de célibataires et d’hommes qui vivent seuls, je ne pense pas qu’ils appellent leur maman pour faire le ménage chez eux.....E,n quoi cela est castrateur pour une homme de laver lui même ses chaussatees et de tenir l’endroit où il vit propre ?


                                            • JC_Lavau JC_Lavau 19 novembre 18:01

                                              @arthes. Ce n’est pas de faire le travail qui est castrateur, mais la malveillance permanente qu’il faut endurer. Ou partir, ou lui mettre à la porte ses cliques et ses claques. Car martyr, c’est pourrir un peu.


                                            • arthes arthes 19 novembre 18:26

                                              @JC_Lavau

                                               Et pourrir, c’est mourir...S’pour ça que je dis souvent que la première aliénation commence dans le couple, le rapport de couple, de manière insidieuse.
                                              Je suis d’accord avec toi.
                                              Dans certains cas, même de se barrer n’évite pas le danger


                                            • bedeau bedeau 19 novembre 14:15

                                              Et, en plus de tout ça... il y en a qui trouvent le temps de pondre des billets quotidiens sur des thèmes rabattus, abordés mille fois et donc d’un intérêt discutable, sur leur blog, sur les réseaux sociaux, de répondre aux commentaires, etc... (ou alors elles ne foutent rien d’autre smiley ) 


                                              • totof totof 19 novembre 16:38

                                                Article bien dégueulasse et sexiste. Cette phrase par exemple :

                                                « Voyez-vous beaucoup d’hommes faire le ménage, la vaisselle, la cuisine ? »

                                                Ben ouaip.

                                                De plus, lisez « La police des familles » de Jacques Donzelot. Vous verrez que les femmes ont été, depuis le 19ème siècle, les agents du capitalisme dans la famille. Les hommes ne voulaient du foyer bourgeois, les femmes si. Donc les sociétés philanthropiques bourgeoises ont obligé les hommes au mariage car les patrons avaient remarqué que les hommes mariés faisaient moins grève.

                                                Le féminisme est vraiment une idéologie dégueulasse et fasciste.


                                                • arthes arthes 19 novembre 18:49

                                                  @totof

                                                  Emma Bovary voyait les choses autrement...(enfin Flaubert) , bref, ce n’est pas le foyer bourgeois qui la motivait en fait, à cette âme exaltée....mais autant son mari que ses amants étaient des petits bourgeois à l’esprit autant étriqué que celui de l’époque où elle a vécu (dans cette fiction)...Sans méchanceté , non, juste avec un zeste de lâcheté, d’ égoïsme et  le poids des préjugés 
                                                  De nos jours cela n’a pas beaucoup varié...Le conformisme, autant chez les femmes que chez les hommes d’ailleurs.


                                                • Jjanloup Jjanloup 19 novembre 18:54

                                                  Je prends, généralement, beaucoup de plaisir à lire le billet de Rosemar.

                                                  Aujourd’hui j’ai été déçu par << Femme, quel boulot ! >>, trouvant le contenu injuste, probablement par suite d’expériences désagréables.

                                                  Vivement un retour aux descriptions des beautés artistiques...

                                                  (ancien Para militaire, doctorat de lettres, diplômé de l’HEDEC, je suis considéré comme une fée du logis et ma cuisine est appréciée, ceci expliquant ma réaction)


                                                  •  On va pas chipoter pour ça , autant il es vrai que nos meufs abattent pas mal de boulot dans la case en tant que femme au foyer

                                                    Cela dit , elles y trouvent quand même quelques compensations...


                                                    • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 20 novembre 04:31

                                                      Ménage, vaisselle, entretien du linge, rangements, cuisine

                                                      Il faut croire que cela appartient au passé car la plupart des jeunes femmes de nos jours ne savent pas cuisiner, sont désordonnées quand ce n’est pas complètement bordéliques.

                                                      Par contre niveau smartphone et soin porté à l’apparence, ça se bouscule au portillon...

                                                      Pas sûr que les femmes modernes soient plus émancipées que celles qui les ont précédées. Beaucoup sont portées sur le confort et le luxe, à vrai dire l’argent et sont enfermées dans une vie de consommation à outrance et de parades pseudo-mondaines.

                                                      Faudrait peut être que je déménage à la campagne, histoire de retrouver des gens plus simples aux valeurs traditionnelles.


                                                      • eddofr eddofr 20 novembre 17:43

                                                        Allez, j’y vais de mon inventaire à la Prévert ...

                                                        Je suis un homme.

                                                        Je fais la cuisine tous les soirs,

                                                        Je fais le ménage 3 jours par semaine,

                                                        Je promène le chien,

                                                        Je tonds le gazon,

                                                        Je répare la plomberie et l’électricité,

                                                        Je change les ampoules,

                                                        Je taille les haies,

                                                        Je monte et démonte la piscine (hors sol),

                                                        Je lave le linge, je range le linge,

                                                        Je remplis le réservoir de lave-glace de la voiture (moi je vais au travail en moto),

                                                        Je vérifie le niveau d’huile de la voiture,

                                                        Je change les pneus de la voiture,

                                                        Je nourris les chats,

                                                        J’emmène les animaux chez le vétérinaire,

                                                        Je fais le lit le matin,

                                                        Je me farcis l’intégralité de la paperasse administrative.

                                                        Bon, d’accord ...

                                                        Je ne repasse pas le linge, je change rarement les couches de mon petit fils,et je ne fais pas les courses hebdomadaires au super marché.

                                                        Oui, la vie de femme est difficile.

                                                        La vie de simple être humain est difficile (contrairement à celle de « Dieu vivant », ces Mini-Dieux qu’on appelle « héritier », « Votre Altesse » ou « Monsieur le Président »).

                                                        Mais la vie de femme est-elle plus difficile que celle d’homme ?


                                                        • rosemar rosemar 20 novembre 18:33

                                                          @eddofr

                                                          La perle rare !


                                                        • spearit 20 novembre 20:14

                                                          P’tain le seul et pauvre dernier neurone de la grosse pouf de service a encore frapper

                                                          Retourne dans ta cuisine et passe un coup de balai ça nous fera des vacances espèce d’idiote pas très utile au demeurant

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès