• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Fin du monde et trous noirs solitaires

Fin du monde et trous noirs solitaires

Le Magazine Ciel & Espace de décembre propose un dossier sur la fin du monde du 21 décembre. Plus précisément ce dossier démonte sept éventualités qui pourraient mener à une destruction prématurée de la Terre. Prématurée, car la fin de la planète telle que nous la connaissons et de la vie à sa surface est programmée pour dans quelques milliards d’années, quand le soleil deviendra une géante rouge avant de se ratatiner en une minuscule étoile froide.

C’est le scénario prévu par les astrophysiciens. Il peut toujours être infirmé, par exemple par un Big Crunch inattendu (un Big Bang à l’envers), ou par tout autre événement totalement imprévisible hors de nos capacité d’anticipation. Après tout nos ancêtres ont bien cru que la Terre était plate. C’était leur certitude. Si eux se sont trompés, nous le pouvons aussi.

Si toutefois ce scénario est bien celui que connaîtra le système solaire, la Terre ne sera bientôt plus qu’une boule noircie et stérile. Mais rien ne presse. Il y a encore du temps avant de faire nos valises pour la région d’Alpha du Centaure, à la recherche de nouvelles planètes accueillantes.

Donc le dossier de Ciel & Espace démonte les risques liés à l’activité solaire - les tempêtes magnétiques peuvent endommager nos systèmes électroniques mais pas supprimer la vie en masse ni déclencher des méga-tremblements de Terre. Un alignement planétaire n’est pas plus à craindre : les corps célestes peuvent interagir par le phénomène de résonance orbitales mais ce n’est pas relevant dans notre cas. Quant à l’effet de marée céleste qui ferait se disloquer l’écorce terrestre dans les tensions générés par les attractions planétaires combinées, il est négligeable par rapport aux tensions internes propres à la structure du globe terrestre et à son mouvement de rotation sur lui-même.

Comme j’en ai déjà fait part il n’y a pas d’astéroïde tueur en vue, pas de Nibiru, pas de d’explosion de supernova en vue dans notre voisinage proche, pas de signe précurseur d’éruption d’un supervolcan. La migration du pôle nord magnétique est lente et un basculement des pôles prendrait des siècles ou des millénaires - sans être forcément catastrophique.

Cependant une autre menace file, invisible, entre les galaxies : les trous noirs errants. On connaît déjà les trous noirs centraux. Ils sont au coeur des galaxies. Ceux-là ne vont pas venir frapper à notre porte. Mais dans les cas de fusion de deux galaxies, il peut arriver qu’un trou noir soit éjecté et se mette à voyager en solitaire, fonçant à grande vitesse dans l’univers obscur et avalant tout sur son passage. Un tel trou noir peut avoir un diamètre d’une dizaine de fois la distance de la Terre au soleil. 

L’image Nasa (2) captée par le téléscope à rayons X Chandra montre une galaxie dont le trou noir s’échappe. On le sait à cause de la teneur en rayons X de l’objet décentré : c’est bien le trou noir. Une scientifique de Harvard, Laura Blecha, a modélisé ce phénomène de fusion de deux galaxies et l’éjection du trou noir telle que perçue par Chandra (vidéo plus bas). Impressionnant.

Ah ça, mais enfin, quand donc vivrons-nous dans un univers stable, tranquille, sans risque majeur ? Probablement jamais. Ce serait comme de demander de vivre sans la mort. Ce serait déraisonnable.


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Deneb Deneb 8 décembre 2012 15:52

    Le Cern peut-il fabriquer un trou noir par accident ? Une agglomération de particules élémentaires qui avale la Terre, la réduisant à la taille d’un ballon de foot. En tout cas, si ça arrive, on ne se rendra compte de rien, ça se passera bien trop vite.


    • foufouille foufouille 8 décembre 2012 16:47

      ce serait un micro trou noir
      trop petit pour avaler et instable


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 8 décembre 2012 17:08

      Non. Seule une supernova dégage assez d’énergie et met en jeu des forces gravitationelles assez fortes pour engendrer un Trou Noir, il n’y a rien à craindre de ce côté.


      Encore que, à l’ UMP, ils ont réussi à en générer un capable d’avaler des bulletins de vote...

    • gaijin gaijin 8 décembre 2012 17:16

      des trous noirs tueurs il y en a pas mal
      par exemple celui de la sécurité sociale .....


    • Mr Moutmout Mr Moutmout 8 décembre 2012 19:48

      « Le Cern peut-il fabriquer un trou noir par accident ? »
      Le scénario a fait l’objet d’une controverse.
      C’est assez ingrat comme pronostique.

      Soit tu as tord et tu passes pour un bouffon, soit tu as raison et personne n’en saura jamais rien smiley


    • foufouille foufouille 8 décembre 2012 21:55

      hawling dis le contraire
      trop instable
      ca avaleras pas grand chose, de toute facon


    • Christian Labrune Christian Labrune 9 décembre 2012 00:55

      Deneb,

      Une réponse à cette intéressante question se trouve à cette page :

      http://sciencetonnante.wordpress.com/2012/01/09/le-lhc-peut-il-fabriquer-un-trou-noir-au-cern/

      L’article est très bien construit. J’avoue cependant que, n’étant pas physicien, je ne suis pas à même de juger de sa pertinence.

       


    • Deneb Deneb 9 décembre 2012 05:11

      Merci pour vos réponses, très instructif tout ça. Et à Christian pour son lien, passionnant !


    • BOBW BOBW 9 décembre 2012 19:22

      N’oublions pas ces P.... de banques dont la Goldman Sachs


    • Germain de Colandon 8 décembre 2012 16:27

      Si ca pouvait bouffer tout ce qui ressemble de près ou de loin à un umpéiste !!


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 décembre 2012 16:35

        Les seuls trous noirs à notre portée sont ceux dus à une biture salée .....


        • Soi même Soi même 8 décembre 2012 18:05

          Dans notre scénario, éventualité du retour de la lune sur terre est exclue !
          Pourquoi ?


          • hommelibre hommelibre 8 décembre 2012 23:59

            La Lune ne peut se rapprocher qu’en ralentissant. Or elle ne ralentit pas et n’a pas de raison de ralentir. Au contraire, elle s’éloigne, d’environ 4 cm par an, pour la raison que la Terre, elle, ralentit. C’est une loi de la physique. Pour cette raison par exemple, un jour il n’y aura plus d’éclipses de soleil totale mais seulement annulaires.


          • alinea Alinea 8 décembre 2012 19:34

            C’est bien de mettre en relativité nos problèmes mineurs et de pointer du doigt notre fragilité ! Nous sommes éphémères mais agissons comme des connards importants.
            En tout cas, c’est ce que je retiens de cet article !


            • Deneb Deneb 10 décembre 2012 13:58

              Dis, alinéa, comment se fait-il que tu commentes de façon méprisante le sujet de l’article, fort intéressant d’ailleurs (le 2ème de la semaine par nombre de lecteurs), mais ton commentaire à la limite d’insulte récolte le plus de votes. Pour moi, c’est flagrant, tu es troll un multi pseudo avec son armée de robots moinsseurs, un vrai nuisible qui vient de se trahir de façon assez évidente.


            • ggo56 8 décembre 2012 22:19

              Un trou noir errant n’est pas une comète !!! Alors avant d’en voir un dans les parages, le trou dela sécu, on y sera tombés dedans depuis longtemps...Bon télétemps !


              • Christian Labrune Christian Labrune 9 décembre 2012 00:33

                @homme libre

                Mon objectif n’est pas de vous inquiéter, mais enfin, vous paraissez vous réjouir que la fin de notre étoile ne soit pas pour demain et qu’il n’y ait pas à craindre une collision avec un astéroïde, du moins dans un proche avenir. Un trou noir errant, on le verrait bien arriver. Mais vous oubliez complètement, me semble-t-il, la possibilité d’un sursaut gamma dans notre galaxie. Ces sortes d’événements, qui dégagent un rayonnement d’une puissance extraordinaire, sont tout à fait imprévisibles. On n’aurait même pas le temps de voir arriver la chose : l’onde associée à la pression de radiation se propageant à la vitesse de la lumière.

                Je viens de bourrer ma pipe, je l’allumerai tout de suite après avoir l’expédition de ce message. J’ose espérer que j’aurai le temps de la fumer jusqu’au bout, mais il se peut aussi, quand mon intervention sera sur le serveur, qu’il n’y ait déjà plus personne pour en prendre connaissance.


                • Deneb Deneb 9 décembre 2012 05:27

                  Le sursaut gamma le plus puissant décelé recemment c’est le GRB 080319B , il a atteint une magnitude 9 pendant une minute en 2008. Pas de quoi fouetter un chat. J’ai toutefois entendu qu’il y avait une supernova proche du centre galactique tournée de manière à ce que son rayon mortel est braqué pile sur nous, mais je n’arrive plus à retrouver le lien. A suivre.


                • hommelibre hommelibre 9 décembre 2012 10:02

                  @ Christian : smiley smiley

                  @ Deneb :

                  Il y a deux candidates à la supernova actuellement, dans un délai de 0 à ... 1’000 ou 10’000 ans ? Peut-être ont-elles déjà explosé mais on ne le voit pas encore. Il y a Betelgeuse, à 400 années-lumière, qui est en phase d’instabilité, et Eta Carinae, à environ 10’000 années-lumière. Elle a déjà en partie explosé, cela s’est vu il y a 150 ans.

                  Betelgeuse est l’étoile en haut à gauche de la constellation hivernale d’Orion (sur-sud-est). Quand elle explosera le spectacle devrait être visible depuis la Terre, et peut-être même visible en plein jour pendant des mois, comme pour la supernova de 1006, dont on estime que la luminosité était assez forte pour qu’elle génère des ombres, et celle de 1054, très documentée et célèbre.


                • Deneb Deneb 9 décembre 2012 10:18

                  Ca y est, je l’ai retrouvé : c’est le WR 104, une paire d’étoiles dans le sagittaire (la direction du centre galactique) qui voltigent dans une danse mortelle, l’axe de cette folle rotation est tourné vers la Terre. Elles se rapprochent l’une de l’autre, quand elles se touchent, elles explosent, un sursaut gamma part des pôles, adieu le système solaire.


                • Deneb Deneb 9 décembre 2012 10:27

                  @homme libre : Eh oui, je regrette la belle Betelgeuse qui se distingue joliment dans notre hivernal à la tombée de la nuit. Orion s’en trouvera handicapé. Mais, à cette proximité, à peine 400 AL, c’est le proche voisinage galactique, assez inquiétant. J’espère que l’on aura droit juste à un beau spectacle et un deuxième soleil pendant quelques mois, parce que si par malheur le souffle nous atteint, je donne pas cher de notre planète bleue.


                • hommelibre hommelibre 9 décembre 2012 10:35

                  Je ne connaissais pas WR 104. Intéressante créature. Il y a un risque mais ils n’est pas inéluctable d’après ce que je viens de lire. D’après les prévisions des astronomes on devrait le savoir bientôt, d’ici une centaine d’année. Arrrggghhh.... smiley

                  Orion est ma constellation préférée. Sûr qu’elle manquera !


                • volt volt 9 décembre 2012 14:04

                  oui deneb, parole d’albireo que ce centre galactique est aussi quasi le point de l’apex solaire, mais si mes souvenirs sont bons les rayonnements à partir du centre dépassent déjà ce seul événement ; quant à betelgueuse la monstrueuse, l’« astrologie intuitive » semble avoir déjà saisi cette instabilité dès le début du 20e, une certaine alice bailey prétendait que parallèlement aux galaxies de la grande ourse des « rayons » étaient émis de bételgueuse directement vers la terre, délire amusant qui vaudrait presque le détour (avec quasi-dinosaures et culmination en bd de super-héros), mais avec nos sept milliards de trous noirs en cours, je doute que la bifurcation soit imminente...


                • amipb amipb 9 décembre 2012 08:18

                  Article très intéressant, merci. Juste une remarque : « relevant » ne se dit pas en français, et se traduit par « pertinent ».


                  • hommelibre hommelibre 9 décembre 2012 09:43

                    Bonjour Amipb,

                    Bien que relevant soit plus rare, il est parfois considéré comme synonyme de pertinent. Relevant s’emploie dans un contexte plus souvent juridique et est un peu plus général, indiquant un lien, alors que pertinent est plus précis et indique une adéquation plus exacte.

                    Dans le passage incriminé de mon article, vous avez raison : pertinent est plus... approprié ! smiley
                    Merci.


                  • Romain Desbois 9 décembre 2012 10:06

                    non mais amibe qui n’écrit rien sous ce pseudo se comporte comme si on était ses élèves.

                    Déformation professionnelle ? smiley)


                  • tf1Goupie 9 décembre 2012 13:14

                    Bon ben j’aurais appris quelque chose aujourd’hui.

                    Dois-je m’inquiéter ?... pour la fin du monde je veux dire



                    • Christian Labrune Christian Labrune 9 décembre 2012 16:16

                      « Dois-je m’inquiéter ?... pour la fin du monde je veux dire »

                      @tf1Goupie

                      Je pensais faire le malin avec cette histoire de sursaut gamma mais je vois que nos amis en savent plus que moi sur la question. On a affaire, de toute évidence, à des initiés. S’ils n’en parlaient pas, c’était probablement pour éviter de nous inquiéter et de créer une panique bien inutile. A lire entre les lignes de leurs interventions, on voit très clairement qu’on est presque cuit. Si vous avez quelques bonnes bouteilles, n’espérez pas qu’elles vieillissent, ouvrez-les ce soir même ; fumez et mangez tout de suite vos réserves de tabac et de chocolat. Il est désormais plus qu’évident que nous ne passerons pas l’hiver.


                      • tf1Goupie 9 décembre 2012 19:57

                        Merci de cette info (à qui se fier de nos jours, je vous le demande).

                        Je vais de ce pas m’acheter une porsche pour profiter de mes derniers jours.
                        Et puis j’irai ensuite courir tout nu sur la place st-Pierre,avec « I Love Mélenchon » inscrit sur mon postérieur ... encore que là c’est peut-être un peu gonflé


                      • Christian Labrune Christian Labrune 9 décembre 2012 23:01

                        @tf1Goupie

                        Je crains qu’on ne puisse vous construire une voiture chez Porsche avant la fin du monde : les temps d’attente sont beaucoup plus longs que lorsqu’on se contente d’une voiture de série. Je vous rappelle que l’instant fatal, ce sera le 21 décembre, avant le déjeuner. Vous pourriez en revanche trouver assez facilement un vélo ; c’est très écologique et cela n’augmente pas la quantité de CO2 dans l’atmosphère.

                        En ce qui concerne Mélenchon, je n’ai pas d’objection. C’est sa place naturelle et c’est aussi le meilleur moyen de s’asseoir dessus en toute tranquillité pour pouvoir profiter des derniers instants de l’univers.


                      • onlyshady onlyshady 9 décembre 2012 23:28

                        Si votre curiosité vous amène a vouloir discuter de cette soi disant fin du monde, et que vous êtes italophone, rejoingnez moi sur : 


                        (un petit like serait sympa !)

                        Merci, a très vite

                        • hommelibre hommelibre 9 décembre 2012 23:49

                          Je ne suis pas italophone, mais j’ai liké quand-même !
                           smiley


                        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 10 décembre 2012 09:56
                          À l’auteur :
                          « la fin de la planète telle que nous la connaissons et de la vie à sa surface est programmée pour dans quelques milliards d’années, quand le soleil deviendra une géante rouge avant de se ratatiner en une minuscule étoile froide. »

                          En réalité, il reste 1 milliard d’années de vie pour l’Humanité sur la planète.

                          André BRAHIC :
                          « J’ai toujours dit et enseigné que le Soleil deviendrait une géante rouge dans environ 5 milliards d’années et une naine blanche bien après. La durée exacte estimée dépend des modèles choisis. 
                          Par contre, contrairement à ce qui est écrit dans beaucoup de livres, le Soleil n’émet pas une chaleur constante. Il était environ 30 % moins lumineux il y a 3,8 milliards d’années quand la Vie est apparue sur Terre. Dans un milliard d’années (environ), il sera encore plus chaud et la température sur Terre sera telle qu’il n’y aura plus d’eau liquide. La vapeur d’eau sera alors responsable d’un effet de serre colossal (incomparablement plus fort que celui provoqué par le dioxyde de carbone), ce qui accroîtra encore plus la température à la surface de la Terre et rendra toute forme de vie impossible. En d’autres termes, la Vie sur Terre est plus proche de la fin que du début, mais nous avons le temps de réagir ! »

                          Certains envisagent de changer l’orbite de la Terre pour éviter le réchauffement solaire.
                          D’autres envisagent de quitter la Terre et de trouver de « nouveaux cieux » moins hostiles, plus cléments.
                          Dans cette hypothèse, il reste à savoir si seules les « élites » pourront quitter la Terre ou si, d’ici là, l’équité aura été établie entre tous les êtres humains leur permettant ainsi de payer leur billet de départ définitif de la Terre...


                          • Christian Labrune Christian Labrune 10 décembre 2012 13:03

                            @Jean-Pierre Llabrès

                            Dans très peu de siècles, il y a peu d’apparence que l’espèce humaine existe encore. Du moins, qu’elle ressemble à ce que nous avons toujours connu puiqu’il va bientôt être possible de la modifier en reprogrammant le génome et de l’interfacer avec les systèmes informatiques. La différence de nature qui sépare encore les machines artificielles et le biologique devrait rapidement s’estomper. Il est même bien possible que les être les plus intelligents sur la terre, dans quelques dizaines d’années, ne soient plus du tout les « bipèdes sans plumes » dont parlait Platon et que nous sommes encore, mais des machines. Ce qui me fait rigoler lorsque je vois des films de vulgarisation scientifique, c’est qu’on en soit encore à se demander si une vie intelligente existe quelque part dans l’univers. C’est peu probable ; du moins, cela n’est jamais que transitoire. Quand la vie apparaît spontanément au niveau biochimique, cela doit durer au plus deux ou trois millions d’années, jusqu’à ce que l’intelligence qui en émerge trouve le moyen d’échapper au déterminisme et à la lenteur d’évolution des systèmes purement biologiques. C’est au début d’une métamorphose de ce type que nous sommes en train d’assister sur notre petite planète peuplée des très sales bêtes que nous sommes encore, mais pas pour bien longtemps. 


                          • chourave 10 décembre 2012 10:07

                            Le 21/12 est un Samedi : jour des éboueurs. Dois-je quand même sortir mes poubelles le vendredi soir  ?


                            • Christian Labrune Christian Labrune 10 décembre 2012 13:13

                              @chourave

                              Votre question est très choquante et montre d’une manière accablante qu’il reste bien des efforts pédagogiques à entreprendre si on veut que les lumières de l’écologie éclairent le monde. Non seulement il faut que vous sortiez vos poubelles à la veille du 21 décembre, mais il importe que vos déchets soient parfaitement triès. Si vous ne le faites pas avec soin, il n’y aura évidemment plus personne le lendemain pour le faire à votre place. Nous comptons tous, ici, sur votre vertu citoyenne.


                            • Zobi Zobi 11 décembre 2012 00:28

                              On avait dit que l’affaire DSK était close, non ?


                              • magma magma 11 décembre 2012 06:34

                                je pense qu’il serait interessant, comme une sorte d’appogée d’assister a la fin du monde. Au moins nous saurions et ce ne serait qu’avancer de quelques années et partir en apothose.

                                ps ; suis plus interessé par un sujet d’astronomie bien plus complexe que tout cela : la nébuleuse al quaida décryptée par Morisse et ça, c’est pas pour demain qu’on élucidera ça.


                                • magma magma 11 décembre 2012 06:41

                                  et dans un milliard d’année... la palestine ?


                                  • Hervé Hum Hervé Hum 11 décembre 2012 09:51

                                    Hum, concernant une super éruption solaire, paraît que la Nasa à découvert qu’il y avait un énorme trou dans la ceinture magnétique protégeant la Terre contre les particules éjectés par le soleil.

                                    Alors, c’est pas si sûr qu’il ne se passera rien !

                                    Pour le reste, il n’y a aucune preuve de l’existence des trous noir et les belles images que l’on voit ne sont en fait que des extrapolations et des vues d’artistes. Mais elles sont bien belles !!!


                                    • magma magma 11 décembre 2012 22:10

                                      enfin tout de même j’aimerais bien que ça n’arrive pas tout de suite. Parce que 500 milions d’années, pas sur d’avoir la fin de « squarsini bien plus qu’un ratage N°2232222222 »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès