• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Football : les Pays-Bas condamnés à battre la Roumanie pour faire mentir la (...)

Football : les Pays-Bas condamnés à battre la Roumanie pour faire mentir la rumeur ?

Dans un tournoi comme la Coupe d’Europe de football, la victoire ne s’arrache pas seulement sur le terrain. On peut chercher en dehors à exercer un ascendant sur l’adversaire pour le contraindre à agir contre son intérêt. Une rumeur que les Français attribuent aux Italiens et vice versa, mais qui profite aux uns et aux autres, court depuis la défaite de la France face aux Pays-Bas dans des proportions comparables à celle de l’équipe d’Italie, 4 à 1 pour l’une, 3 à 0 pour l’autre. Elle est née d’une situation particulière. 

Les scénarios

À la veille du 3e et dernier match de qualification pour les quarts de finale, France et Italie ne sont plus maîtresses de leur sort. Les Pays-Bas sont déjà qualifiés et la Roumanie, qu’on n’attendait pas, est 2e du classement avec 2 points après les deux matchs nuls qu’elle a vaillamment obtenus contre la France et l’Italie qui n’ont chacune qu’un point.

Sur le papier, selon la formule consacrée, les trois pays encore non qualifiés conservent toutes leurs chances. Mais les scénarios diffèrent singulièrement de l’un à l’autre. Une victoire de la Roumanie sur les Pays-Bas lui ouvre la porte des quarts de finale, indépendamment du résultat de l’affrontement entre la France et l’Italie. En cas de défaite ou de match nul, la France ou l’Italie prend sa place, sous réserve que l’une l’emporte sur l’autre.

Les motifs rationnels d’« un arrangement »

Or, après leurs deux prestations contre les champion et vice-champion du monde en titre, on voit mal comment les Pays-Bas pourraient s’incliner contre la Roumanie, certes valeureuse pour avoir résisté à la France et à l’Italie, mais sans doute pas encore au niveau des Pays-Bas. Une défaite de ces derniers est donc difficilement concevable sauf à imaginer une stratégie que la rumeur a qualifiée, selon son origine, de « biscotto » ou d’arrangement.

Ce soupçon est fondé sur un raisonnement apparemment solide qui tend à le valider. Les Pays-Bas peuvent avoir intérêt à éliminer la France et l’Italie pour ne pas avoir à retrouver l’une ou l’autre dans la suite de la compétition. L’expérience a montré, en effet, que ces deux équipes peuvent malgré des débuts laborieux se montrer ensuite redoutables et disputer une finale. Les Roumains n’ont pas encore cette aura. Or, les Pays-Bas ont la possibilité d’écarter selon leur bon plaisir ces deux rivaux dangereux : il leur suffit de concéder une défaite devant la Roumanie.

Un match réduit à une formalité

La glorieuse incertitude du sport est donc ici bien neutralisée. La situation montre que dans ce genre de compétition une qualification peut ne pas s’obtenir seulement sur le terrain, mais par des calculs en fonction des forces en présence qui peuvent réduire un match en formalité, même si des dizaines de milliers de fans en délire se pressent autour du terrain pour assister à une rencontre truquée dont le résultat est acquis d’avance. Ce n’est pas la première fois, c’est vrai. On connaissait les achats de joueurs ou d’arbitre pour gagner ou pour perdre. Voici cette fois la logique de la victoire finale à tout prix qui peut s’imposer : la recherche d’une victoire inutile peut être un calcul à courte vue et au contraire celle d’une défaite la promesse d’une victoire plus assurée à long terme.

La stratégie de la rumeur calomnieuse

C’est cette stratégie que "la rumeur franco-italienne" vient de tenter de contrer hors du terrain. Elle cherche à discréditer d’avance toute défaite que les Pays-Bas pourraient être tentés de rechercher, comme un arrangement dans le seul but de faire barrage à la France ou à l’Italie. Elle jette sur une éventuelle défaite un soupçon définitif qui tire argument à la fois de la maestria dont ont fait preuve les Pays-Bas contre les deux pays et de l’intérêt qu’ils auraient à y consentir.

Les Pays-Bas sont donc enfermés dans un dilemme qui les oblige à la victoire pour échapper à tout soupçon. Une défaite jugée à la fois impossible et complaisante faciliterait peut-être leur parcours ultérieur dans la compétition, mais au prix d’une entorse à l’une des fameuses règles de la sportivité qu’est la loyauté, si rarement respectée. Entre une victoire sur la Roumanie et l’opprobre d’une défaite qui sera pour toujours soupçonnée de déloyauté jusqu’à discréditer une éventuelle victoire finale, les Pays-Bas ne sont-ils pas ainsi condamnés à la victoire et à laisser leurs chances à la France ou à l’Italie ?

On peut être sûr en tout cas que la prestation des Pays-Bas va être examinée à la loupe pour traquer la moindre nonchalance ou la moindre maladresse qui viendront au terme d’un raisonnement logique confirmer la prémisse paranoïaque d’une défaite consentie.

Cette accusation préventive fait peu de cas, on le voit, de l’équipe de Roumanie dont les deux performances réalisées contre les champions et vice-champion du monde sont à dessein minimisées. Qui dit qu’elle n’est pas en mesure de battre les Pays-Bas à la loyale ? Mais le soupçon est jeté : « La calomnie, Monsieur !, lit-on dans Le Barbier de Séville de Beaumarchais. Vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j’ai vu les plus honnêtes gens près d’en être accablés. Croyez qu’il n’y a pas de plus plate méchanceté, pas d’horreurs, pas de conte absurde, qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville en s’y prenant bien. »

Il va de soi que si le football professionnel avait donné par le passé des preuves de son intégrité, pareille calomnie ne rencontrerait aucun crédit. Les artisans de la rumeur ne l’ignorent pas. Ils ont donc su en jouer.

Paul Villach


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 16 juin 2008 12:40

    Bonjour Paul,

    ce billet léger montre une chose, les Français et les Italiens sont de mauvais joueurs

    Admettons que la Roumanie soit qualifié, que peut-on y redire, c’est simple, si l’Italie et la France voulaient se qualifier à sa place, ils n’avaient qu’à la battre

    Admettons que les Pays Bas alignent une équipe B et perde sans faire d’efforts, qui a dit que les règles du jeu imposent de se battre pour vaincre. Les Pays Bas sont qualifiés et premiers quoi qu’il arrive, c’est mérité et s’ils veulent perdre exprès par statégie, c’est leur légitimité. Adieu la France et l’Italie, bon débarras


    • chmoll chmoll 16 juin 2008 12:49

      vu qu’les français sont toujours à coté du ballon,ils devraient s’entrainer avec un ballon d’rugby


      • Djanel 16 juin 2008 13:39

        Exact pour leur apprendre à courir.


      • Saï 16 juin 2008 12:58

        Bonjour Paul

        Pour qui n’a pas manqué les deux premières journées de la poule, il est tout de même difficile d’imaginer qu’en valeur pure, le onze roumain a les armes pour battre la flamboyante équipe de Marco Van Basten, si elle maintient son niveau de jeu. Les Roumains ont montré de belles choses contre l’Italie, certes. Mais les résultats parlent d’eux-mêmes, contre les deux finalistes de la dernière Coupe du Monde : dans le cas des Pays-Bas, 3-0 et 4-1. Dans le cas de la Roumanie, 0-0 et 1-1. Alors bien sûr, une surprise est toujours possible, mais la vraie question n’est pas là.

        Un scénario trop peu évoqué jusqu’ici et pourtant parmi les plus probables, est que les Roumains peuvent perdre et se qualifier. Il leur suffit de perdre par moins de trois buts d’écart, en espérant que la France et l’Italie se neutralisent. Ce qui est tout à fait possible, entre les deux équipes les plus défensives du monde sous la pression de la honte d’une élimination au premier tour.

        Critiquera-t-on alors les Pays-Bas pour avoir gagné contre les Roumains sans les écraser ? smiley


        • Vincent 16 juin 2008 13:39

          Il me semble que les Roumains ont fini premier de leur poule dans laquelle ils y avait les Pays Bas, non ?

          La loi du sport voudrait que statégiquement les Pays Bas perdent, comme ça plus de Français ni d’Italiens. Même si j’espère une qualification miraculeuse française, j’en doute.


          • Yvance77 16 juin 2008 14:20

            Et Valentino Rossi il va finir premier ?

            Bah si on y regard d’un poil plus pres ce serait pas si mal de voir disparaitre le football italien et francais, car ces schemas sont de vraies purges. On betonne derriere et on ecrase si on peu l’adversaire 1-09 sur peno dans les arrets de jeu.

            Autant voter pour l’autre pays du fromage, ca joue, de vrais lapins de garenne un beau comme back aux annees Cruyff et Neeskens ou cela attaquait ... c’est cela le foot pas de la frilosite permanente et calculee.

             

            A peluche


            • Zalka Zalka 16 juin 2008 14:23

              Non, mais le vrai problème, c’est que les roumains sont aux pays bas ce que l’écosse est pour la france : une bête noire. Il n’y a qu’à voir la difficultés des hollandais pendant les phases de qualif’.

              Ca c’est la seconde rumeur, pour se rassurer sur la sportivité des hollandais.


              • Paul Villach Paul Villach 16 juin 2008 14:59

                @ Le furtif

                Je suis désolé de vous décevoir.

                Mais toute relation d’information qui illustre un schéma que je crois reconnaître, m’intéresse et peut-être devrait vous intéresser, puisque c’est ainsi que l’on vous inculque des manières de penser à votre insu et contre votre gré. Paul Villach


              • ZEN ZEN 16 juin 2008 14:37

                On s’en f... !

                Pardon, Sisyphe !


                • Djanel 16 juin 2008 14:37

                   

                  « La glorieuse incertitude du sport est donc ici bien neutralisée. »

                  .

                  .

                   

                  Admettons qu’il y ait entente entre la Roumanie et les Pays-Bas pour éliminer le champion du monde et le vice-champion du monde et que cela soit su. La France et l’Italie crieraient à la tricherie mais en réalité on pourra leur répliquer que pour être considéré comme un champion il faudrait, au moins, être maître de son destin en gagnant tous les matchs de qualification or vous ne les avez pas gagnés et maintenant vous espérez une contre performance d’une équipe pour vous qualifier. Ce n’est pas glorieux de gagner ses qualifications de la sorte. D’ailleurs en coupe du monde, la France a obtenu sa qualification en quart de final à cause d’une victoire de la Suisse sur une autre équipe qui si celle-ci avait gagné, aurait éliminé la France. Idem pour l’Italie qui n’a pu vaincre la France en final. En plus elle fut chanceuse auparavant avec ces matchs nuls qu’une autre équipe ne l’emporte pas aux points. Et comme ce n’était pas suffisant, le même schéma s’était reproduit lors des qualifications pour la coupe d’Europe pour la France qui perd contre l’Ecosse et se réjouit des victoires italiennes qui annulent cette défaite si bien que l’Ecosse est éliminée et la France qualifiée

                   

                  Ce serait bien que la Roumanie gagne son match contre la hollande ce qui nous permettra de rabaisser le caquet des footballeurs en leur disant que les matchs de foot se gagnent surtout avec un collectif et pour jouer comme çà il faut être intelligent en oubliant ses intérêts d’égocentriques.

                   

                  Pour une élimination de la France hip ! hip ! hip ! hourra ! ce qui empêchera Sarquo de récupérer une victoire en parlant de la France qui gagne et ainsi espérer reporter cet enthousiasme sur sa merdeuse politique.

                   

                  Que du bonheur dans cette élémination.


                  • Lapinator Lapinator 16 juin 2008 14:43

                    Les faits :

                    Les Pays-Bas sont qualifier quoiqu’il arrive.
                    La Roumanie n’a rien à perdre, mais tout à gagné.

                    Mon pronostique :

                    Dans ces conditions les Pays-Bas vont mettre une équipe de remplaçants, avec en ordre de ne pas faire de fautes, et surtout de ne pas se faire mal, mais faire de la démonstrations pour les supportaires. Le score peut importe.
                    Sans oublier qu’une victoire de la Roumanie éliminerais du coups 2 opposants dangereux qui sont la France et l’Italie.

                    Quant à la Roumanie, elle joue son entré en 1/4 de finale, et du coups vas jouer d’un rache pied... La victoire sinon rien.

                    Le mental jouant beaucoup dans la victoire, on peut sérieusement penser que la motivé Roumanie a toutes ces chances devans les Pays-Bas.


                    • Rascal 16 juin 2008 14:55

                      Je ne suis vraiment pas un specialiste du foot, mais si les pays bas passent les quarts de finale, est ce qu’ils n’ont pas plutot interet a retrouver une equipe comme l’italie ou la france sur laquelle ils ont un "ascendant psychologique" plutot que de retrouver l’espagne qui n’a pas l’air mauvaise ou la roumanie qui les auraient deja battu ?


                      • sisyphe sisyphe 16 juin 2008 15:34

                        Pour ceux qui n’aiment pas le foot

                        Sinon, la Roumanie peut très bien battre les Pays Bas ; et si les Pays Bas ne mettent qu’une équipe B, c’est tout à fait leur droit ; ils sont qualifiés, premiers de leur groupe, et doivent préparer le 1/4 de finale.

                        Pour ne pas s’exposer à ce genre de situation il fallait faire de meilleurs résultats sur les 2 premiers matches : les français et les italiens n’en ont pas été capables : tant pis pour eux ; et les psudo-rumeurs n’y changeront rien, si ce n’est prouver leur mauvais esprit.


                        • Yannick Harrel Yannick Harrel 16 juin 2008 16:10

                          Bonjour,

                          Depuis le match contre les Pays Bas je n’entends que cela : des combinaisons mathématiques pour savoir comment l’équipe de France peut se tirer de ce mauvais pas dans lequel elle s’est mise toute seule.

                          Et si tout simplement il fallait changer de tactique : c’est à dire jouer et gagner ? Le premier match on a vu une équipe des Bleus loin d’être motivée pour gagner, et le second match c’était une équipe qui s’est seulement bougée le derrière parce qu’elle était menée sans quoi elle aurait encore attendu tranquillement en retrait en faisant la passe à dix. Sans être de mauvaise foi et leur retirer leur part de gloire, les Pays Bas était une équipe prenable, vive et incisive certes mais loin d’être invincible en défense.

                          Pour l’instant ce n’est pas l’équipe de France qui m’a fait vibrer dans cet Euro et si elle le quitte, ce sera par la petite porte et sans regret. Du reste il ne faut pas s’illusionner, nous avons affaire au même schéma qu’en 2006 : il se pourrait que ce qui a fonctionné in extremis (rappelons le) pendant la dernière Coupe du Monde soit déjà totalement obsolète en 2008...

                          Cordialement


                          • docdory docdory 16 juin 2008 16:22

                             @ Paul Villach

                            J’avoue que les décisions stratégiques éventuellement douteuses sur le plan sportif de l’encadrement de l’équipe des Pays-Bas ont , pour moi , le même charme qu’une réunion du comité central du Parti Communiste Nord-Coréen .

                            Il ne faut pas sous-estimer le rôle déterminant du hasard dans les résultats footballistiques . En effet , on voit régulièrement , dans les " coupes de France " , des équipes de quatrième division battre des équipes de première division . Plusieurs hypothèses s’affrontent pour expliquer cette anomalie :

                            - Un phénomène similaire à celui de la musique , le groupe des meilleurs n’est pas forcément le meilleur des groupes .

                            - Un rôle important du hasard dans ces résultats : une différence d’un centième de degré dans un angle de tir initial peut donner un tir sur la barre transversale au lieu d’un but . Je doute fort que les coups de pieds des joueurs les meilleurs soient précis à moins de quelques degrés . 

                            Le hasard seul pourrait donc fort bien faire que la Roumanie batte les Pays-Bas , même si ceux-ci sont au mieux de leur forme ! 


                            • Paul Villach Paul Villach 16 juin 2008 16:41

                              Cher Docdory,

                              Voilà quelques rappels à la raison qui méritaient d’être faits. Merci à vous ! Paul Villach


                            • LE CHAT LE CHAT 16 juin 2008 16:23

                              De ces 4 photos , où est le fameux trou de Bâle ?

                               


                              • Paul Villach Paul Villach 16 juin 2008 16:39

                                @ Le Chat

                                Que je te dise que je n’ai pu m’empêcher d’éclater de rire ! merci ! Paul Villach


                              • LE CHAT LE CHAT 16 juin 2008 16:52

                                @paul villach

                                c’est le terrain où les bleus pourraient continuer à patauger dans la merde où ils se sont enfoncés et où Raymond n’aurait pas de raison de faire sa tête de constipé !

                                après le 4-1 ma femme m’a dit , c’est la débandade !

                                et je lui ai répondu , et pourtant ils étaient couleur viagra !

                                 

                                 

                                bien à toi


                              • snoopy86 16 juin 2008 17:03

                                @ Paul et au matou

                                " Il suffit de croiser son regard avec celui d’un chat pour mesurer la profondeur des énigmes que chaque paillette de ses yeux pose aux braves humains que nous sommes..."

                                Jacques Laurent

                                 


                              • Paul Villach Paul Villach 16 juin 2008 17:23

                                @ Snoopy

                                Bien vu ! Paul Villach


                              • letroisiemehomme 16 juin 2008 17:50

                                Faux débat.

                                Une équipe a le droit de bâtir le schema tactique de son choix. Si la Hollande décide de perdre le match "exprès" car elle pense que cela la favorisera, c’est son droit le pus strict. Il y aurait eventuellement un problème, si déjà éliminée, elle ne jouait pas honnêtement son dernier match. Mais déjà qualifiés, les pays Bas ont par exemple intérêt à mettre les meilleurs joueurs au repos et à s’économiser pour la suite Pourquoi risquer efforts inutiles et blessures ? Pour faire plaisir à Domenech , aux supporters gaulois et aux tifosis ? Le Portugal a perdu contre la Suisse et personne ne pousse des cris en les accusant de "truquer " l’euro et de ne pas avoir joué un vrai match. Les Pays-Bas ménent ce groupe sans opposition. Ils sont libres d’appliquer le choix tactique qu’ils souhatient. Si cela dérangent les italiens ou les français, ils n’avaient cas jouer leur matchs ...


                                • kiflebab 16 juin 2008 17:55

                                  Les Neerlandais vont se faire une joie d’eliminer les champions du monde et leur dauphin ! Croyez-moi, il faut etre vraiment naif pour penser que les Oranje vont laisser passer cette chance !

                                  PB 0-1 Roumanie. Soit un bon vieux but de racroc, ou un petit penalty a la 85eme, au choix !

                                  Neanmoins, si les defenseurs neerlandais ne faintent pas une remontee tardive afin de jouer le hors jeu et de laisser la place a Mutu de crucifier VDS, le fidele supporter des bleus que je suis serais on ne peut plus heureux !


                                  • granit 17 juin 2008 09:49

                                    N’oublions pas que les dernières confrontations en matchs officiels entre Italie et France se sont soldées par des matchs nuls. Dans ce cas un match nul contre les Pays-Bas suffit aux bonheur des roumains.

                                    C’est un scénario plus que plausible.


                                  • IMAM ATHEE 16 juin 2008 18:20

                                    Je pense qu’au football, il vaut mieux gagner que perdre.


                                    • REnaudach 16 juin 2008 21:50

                                      C’est comme une course de fond et il serait normal que les Hollandais utilisent la strategie de renvoyer les mauvais francais et italiens chez eux et en profitent pour mettre les cadres au repos. Ce n’est pas un jeux, le but est d’etre champion point a la ligne. Si les francais et les italiens avaient ete meilleurs le probleme ne se poserait pas. Il doit manquer a nos chers francais un peu d’argent pour etre meilleur...


                                      • morice morice 17 juin 2008 08:46

                                         le foot ça se joue avec les pieds, pas avec des rumeurs 


                                        • ahmonrae 17 juin 2008 10:40

                                          Et si on se mettait a la place de Van Basten ?

                                          Le choix entre une defaite pour se defaire de 2 equipes refusant le jeu et tablant sur un cadeau arbitral a 9m15 ou 19m ou sur un contre chanceux ; ou une victoire pour faire joli, fatiguer ses forces, risquer plus les blessures pour faire "plaisir" à 2 pays qui prone le 1-0 au lieu du 4-3 ?

                                          Si j’avais ce choix a faire la décision serait toute faite => Equipe B’ avec comme consigne de ne pas se faire mal, de ne pas prendre de risque physique.

                                          Après s’entendre dire que "a cause d’une entente" le champion du monde et son vice champion ont été éliminés aura une répose toute simple : J’ai 6 points en 2 matches vous n’en avez qu’un , bien a vous.

                                          Il est toujours plus simple de jeter l’erreur sur les autres là où les Oranje ont mis 7 buts en 2 matches les Azuréens et les Bleus en ont mis .... ( attendez je cherche !!! ) ah oui 1 ! Avant de se focaliser sur l’etat des choses actuel il serait bon de voir qu’en 2 matches les 2 equipes bleues n’ont RIEN fait qui leur permette de pretendre a des 1/4 de finale d’un Euro.

                                          Et en tant que spectateur je prefere largement voir partir 2 équipes ne jouant pas.

                                          Quoi qu’il en soit ce soir 1 équipe bleue au moins rentrera chez elle, au plus grand profit du jeu.


                                          • Lapa Lapa 17 juin 2008 11:17

                                            La meilleure chose serait effectivement d’être éliminés afin de ne pas se voiler la face comme pour la CDM 2006 et se taper encore 2 ans de Domenech...

                                             

                                            d’ailleurs je serai lui je ferai jouer ceux qui n’ont pas encore été sur le terrain. ça ne sera pas pire que les "anciens" et au moins ils auront été en suisse pour autre chose que se glander dans une suite de luxe ; avec qui sait une certaine envie de montrer ce de quoi ils sont capables.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires