• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Format Normandie : « Pourquoi revoir et remettre en cause les accords de (...)

Format Normandie : « Pourquoi revoir et remettre en cause les accords de Minsk ? »

Sous une médiation française et allemande et avec l'initiative française le sommet Format Normandie s'est tenu à Paris ce 9 décembre jusqu'à très tard dans la soirée où le cessez-le-feu avant la fin de 2019, la libération de tous les prisonniers avant le 31 décembre 2019 ont été annoncés pour « parvenir à une paix juste et durable » par « un rétablissement de la paix et de la confiance ».

Malgré la volonté diplomatique de la médiation française et allemande de montrer une certaine réussite pour remettre sur les rails les accords de Minsk, vers la fin de la conférence de presse des désaccords importants entre le président russe et le président ukrainien ont dominé.

Le président français a vanté durant l'ouverture de la conférence de presse du sommet Format Normandie le fait que cela est « le premier sommet Format Nomandie depuis celui de Berlin d'octobre 2016 » et que « des heures de discussions ont eu lieu ». Emmanuel Macron s'est félicité de la première rencontre entre Volodymyr Zelensky et Vladimir Poutine et dit : « Cette rencontre permet d'obtenir une paix durable, mettre un terme à un conflit qui a fait plus de 13.000 morts en étant une blessure ouverte au cœur du continent européen ». Angela Merkel a bien signalé qu' « en dépit de tous les problèmes » qu'elle est « contente de cette rencontre » mais qu'il y a « beaucoup de travail à réaliser », « une volonté de résoudre des questions difficiles ». Cette rencontre avait été travaillée depuis l'été dernier.

Avant le sommet, durant le sommet et même durant la conférence de presse Moscou a insisté sur la poursuite de la mise en œuvre des accords de Minsk et de la « formule Steinmeier ». Pour le Kremlin, l'objectif de ce sommet de Paris avait principalement pour but avant son commencement d'étendre la loi sur le statut spécial du Donbass pour un an et de consolider le statut spécial dans la Constitution ukrainienne ainsi que d'organiser des élections locales. Le président russe a déclaré au début de la conférence de presse « rejoindre globalement ce qui a été dit dans ce sommet » ; salué le désengagement dans trois zones disputées (Lougansk, Petrovskoe et Zolotoe), un cessez-le-feu universel, la modification de la constitution de l'Ukraine pour obtenir un statut spécial du Donbass comme cela était prévu dans les accords de Minsk de février 2015, l'application de la « formule Steinmeier », l'amnistie et l'interdiction des poursuites contre des gens dans le sud du pays, la libération de tous les prisonniers, l'aide à la circulation des gens car « nous avons des gens simples qui vivent dans ces régions ». Vladimir Poutine a déclaré que le travail avait été utile et a remercié les médiateurs franco-allemands.

Le président ukrainien veut la libération de tous les détenus ukrainiens avant le 31 décembre 2019, l'établissement des zones d'éloignement par le groupe de contact tripartite, la restauration du contrôle total des frontières de l'Ukraine avant les élections au Donbass, le retrait de toutes les formations étrangères dans le Donbass et le désarmement dans cette même zone, des élections en DNR (République populaire autoproclamée de Donetsk) et en LNR (République populaire autoproclamée de Lougansk) qui ne pourront avoir lieu qu'en suivant la législation ukrainienne et en respectant les critères de l'OSCE, une impossibilité de fédéralisation, un refus de changement de la constitution ukrainienne car c'est « un pays indépendant où le peuple ukrainien décide », un refus du renoncement du territoire par l'Ukraine du Donbass ou de la Crimée « car ce sont des territoires de l'Ukraine ». Volodymyr Zelensky a avoué, avant qu'un profond différent n'éclate en pleine conférence de presse, que de nombreuses questions restent en suspens sur la gestion des territoires pour respecter la formule de Steinmeier mais a voulu se montrer rassurant dans un premier instant en disant que « la dernière rencontre a eu lieu il y a trois ans et que le fait nous ayons réussi à débloquer le dialogue est très important ».

Mais vers la fin de la conférence de presse, les désaccords importants sur les élections et la frontière ukrainienne entre la Russie et l'Ukraine sont apparus à plus de 23 heures dans la soirée. « On a des divergences sur la date de ce transfert du contrôle de la frontière. Ce qui a été signé par Piotr Porochenko doit avoir lieu avant les élections locales, le président russe veut après. Nous sommes obligés de trouver une solution », a déclaré le président ukrainien. Le président russe a quant à lui répondu vigoureusement au président ukrainien en lui demandant de lire les accords de Minsk : « Nous sommes pour la mise en place des accords de Minsk. Alors, je vous prie de prendre les accords de Minsk et de lire ce qui est écrit là-dessus. L'Ukraine va recommencer à retrouver le contrôle de sa frontière sur ces territoires le lendemain après les élections. C'est ce qui est écrit dans les accords de Minsk. Et le contrôle total va être finalisé après la mise en place totale de toutes les procédures politiques. Mais c'est ce qui est déjà écrit. Pourquoi revoir et remettre en cause les accords de Minsk ? Pourquoi refaire tout ça et repartir de zéro ? Si on va commencer ça, on va perdre le tout et on sera dans la situation où tout le monde sera perdant ».

Dans quatre mois un nouveau sommet au Format Normandie et donc prévu pour permettre des élections locales en raison des divergences profondes entre la Russie et l'Ukraine sur les points cités plus haut. Ces sommets au Format Normandie, en référence à la région française où les dirigeants des quatre pays s'étaient retrouvés pour la première fois en 2014, étaient paralysés depuis trois ans.

Olivier Renault

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1270


Moyenne des avis sur cet article :  1.84/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Matlemat Matlemat 10 décembre 2019 19:04

     La balle est dans le camp de l’Ukraine, respecter les accords qu’elle a signé.

     Zelenski a je crois le pouvoir législatif pour changer la constitution, il a donc toutes les cartes en main.

     


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 décembre 2019 20:06

      @Matlemat. Erreur. Il n’a que la Rada et le pouvoir de l’apparence. Les nazis ont les armes et la rue pour terrain de jeu.


    • V_Parlier V_Parlier 10 décembre 2019 21:12

      @JC_Lavau
      Et Zelensky aura beaucoup de mal à les empêcher de faire des cartons de temps en temps par-ci par là sur la ligne de front, selon leur bon plaisir... une maison, une école, etc...


    • jocelyne 13 décembre 2019 18:41

      @V_Parlier
      ou le top un hopital....


    • Spartacus Spartacus 11 décembre 2019 09:32

      Un article écrit a Moscou dans les services de la propagande.

      Pas moins de 6 copiés collés en modération...

      L’auteur (qui doit être une grosse dame qui a fait des études à Paris et traduit en Français installé dans un bureau à Moscou) doit être payé au nombre de copiés-collés diffusés dans les réseaux sociaux, tellement elle en inonde les réseaux sociaux et Agoravox.

      Faut il rappeler que le site est fait pour l’expression libre et la publication des textes originaux d’auteurs. 

      Mais comme tout ce qui est collectif, Agoravox ne fait pas exception, l’objet est toujours détourné par une minorité..

      Transformer les sites de libre expression d’auteurs libres, en revue de presse propagandiste de services de propagande étrangers...Dans l’indifférence des idiots-utiles partisans qui préfèrent fermer les yeux et mine de ne pas le voir...


      • JC_Lavau JC_Lavau 11 décembre 2019 10:08

        @Spartacus. Vraiment encombrant, ton noyau psychotique.


      • Spartacus Spartacus 11 décembre 2019 11:31

        @JC_Lavau
        Dans l’indifférence des idiots-utiles partisans qui préfèrent fermer les yeux et mine de ne pas le voir.

        Agoravox est il une revue de copié collés d’articles de propagande ou un lieu de libre expression ?


      • JC_Lavau JC_Lavau 11 décembre 2019 12:22

        @Spartacus. A l’université d’Uppsala, au dessus de la porte de l’Aula, est gravée cette maxime de Thomas Thorild (1759-1808) :

        Il est beau de penser librement, il est mieux encore de penser juste (« Att tänka fritt är stort, men att tänka rätt är större »).

        Tel est notre guide de la liberté sur tous les sites que je dirige. Je n’ai pas dit que ce fut facile. http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1546.0.html


      • Spartacus Spartacus 11 décembre 2019 14:00

        @JC_Lavau
        C’est honnête comme charte...Je suis même surpris en positif.... C’est dire.  smiley

        Mais un copié collé d’un auteur répond t-il a positivement cette charte comme à celle de Agoravox ?  « Vous avez donc le devoir d’utiliser le pronom personnel »je« , et d’avoir le courage élémentaire de dire votre propre ressenti »....

        Copier l’article du figaro ou des serves de propagande russes de Moscou en totalité c’est déontologique et répond au principe ? 
        La réponse est NON.


      • V_Parlier V_Parlier 11 décembre 2019 18:21

        @Spartacus
        Comme grosses dames, moi je connais Cécile Vaissié et Galia Ackerman, mais elles n’habitent pas à Moscou et son conformes à votre ligne (sans jeu de mots, bien sûr smiley ). Question propagande acharnée elles sont spécialistes au point qu’on peut vérifier leurs mensonges pas seulement dans la presse russe mais aussi dans la presse ukrainienne anti-Moscou... C’est dire...


      • V_Parlier V_Parlier 11 décembre 2019 18:25

        @Spartacus
        Même si c’était « copié de la propagande russe » je ne vois pas en quoi ça contredirait la liberté et le pluralisme. Vous êtes bien autorisé à venir ici déblatérer dans apporter aucune source ni raisonnement contradictoire, donc c’est déjà une très grande preuve de tolérance. Pourtant, parasiter un fil de discussion relève plus d’une atteinte à la liberté d’expression que soi-disant copier des articles de presse étrangère. Donc estimez vous particulièrement bien traité.


      • Patrice Bravo Patrice Bravo 12 décembre 2019 00:28

        @Spartacus je tiens à vous dire cher Herr Spartarcus que je ne suis pas une grosse dame comme vous l’écrivez mais plutôt une jeune femme ravissante à faire pâlir un Spartacus même l’hiver :) Ce texte n’est pas un récit de Moscou mais tout simplement le contenu de la conférence de presse donnée à Paris avec notre cher président et gladiateur Emmanuel. Sir Spartarcus vous voyez de la manipulation là où il n’en existe pas. Votre jugement sur les femmes n’est pas gentil. Rien n’a été inventé dans ce texte. Les dires du président russe et du président ukrainien sont fidèlement repris par mes petites mains aux ongles rouges de passion ;) et permettent de montrer le profond et dangereux désaccord entre l’Ukraine et la Russie. Un danger pour les Européens et une souffrance pour les civils en Ukraine et dans le Donbass alors que ces deux peuples vivaient avant dans la paix. Il me semble sir que vous ne portez pas le bon nom d’avatar car « Spartacus est un gladiateur d’origine thrace, qui, avec les esclaves gaulois Crixos, Gannicus, Castus et Œnomaüs, est à l’origine de la troisième guerre servile, le plus important soulèvement d’esclaves contre la République romaine ». Rome aujourd’hui, c’est les U.S.A. et la Russie c’est justement l’empire de Spartarcus contre Rome qui met à l’état d’esclaves les autres pays. Et je tiens à profondément remercier Agora Vox de reprendre ces articles pour justement la pensée libre ! 


      • Spartacus Spartacus 12 décembre 2019 01:11

        @Patrice Bravo
        Ce texte est avant tout un « copié collé »de propagande russe écrit par les services de propagande russes comme tout tes articles....

        Tu ne produit rien, tu ne crée aucun texte et ne délivre aucune idée. Et tes mains n’écrivent rien, tu ne fait que reproduire des textes écrits par les services de l’état russe.
        C’est le service de propagande russe qui en est l’auteur. 

        Un copié collé n’est pas une liberté d’expression mais une utilisation inappropriée de la liberté d’expression.


      • ZXSpect ZXSpect 11 décembre 2019 21:51

        https://www.agoravox.fr/qui-sommes-nous/article/politique-editoriale-60
        .
        «  »AgoraVox est un média citoyen : Tout un chacun peut devenir rédacteur d’AgoraVox en s’inscrivant ici. La politique éditoriale d’AgoraVox consiste à essayer de mettre librement à disposition de ses lecteurs des informations thématiques inédites, détectées par les citoyens. Nous sommes en effet persuadés que tout citoyen est potentiellement capable d’identifier en avant-première des informations difficilement accessibles, volontairement cachées ou ne bénéficiant pas de couverture médiatique. Les internautes développent une attitude de veille et d’alerte et peuvent réaliser un travail critique en recoupant les informations. Ainsi, sur AgoraVox, la parole n’est ni au « peuple », ni aux « élites ». La parole est à ceux qui ont des faits originaux et inédits à relater ou qui veulent mettre en perspective des informations existantes.«  »

        .
        Mais, si AgoraVox devient le site « reflet » d’ObservateurContinental... AgoraVox n’est plus un média citoyen


        • Patrice Bravo Patrice Bravo 12 décembre 2019 00:39

          @ZXSpect Je vous remercie de publier ici le rôle d’Agora Vox cher ZXSpect ! Bah voilà c’est écrit ! « La politique éditoriale d’AgoraVox consiste à essayer de mettre librement à disposition de ses lecteurs des informations thématiques inédites, détectées par les citoyens  » Ces textes sont inédits et pas des copies du Figaro par exemple ou du Point avec BHL. 

          Le second point est tout à fait dans les cordes aussi ! « Nous sommes en effet persuadés que tout citoyen est potentiellement capable d’identifier en avant-première des informations difficilement accessibles, volontairement cachées ou ne bénéficiant pas de couverture médiatique » En effet, Observateur Continental ne bénéficie pas de couverture médiatique. Ses contenus ne sont pas repris par les média genre Le Figaro, Le Monde, Le Point mais s’efforce d’apporter « es informations difficilement accessibles, volontairement cachées ou ne bénéficiant pas de couverture médiatique ». 

          et «  La parole est à ceux qui ont des faits originaux et inédits à relater ou qui veulent mettre en perspective des informations existantes »

           « sur AgoraVox, la parole n’est ni au « peuple », ni aux « élites »  »

          ZXSpect vous pouvez aussi écrire pour Observateur Continental ensuite nous allons proposer à Agora Vox de publier votre article ! Mais attention ZXSpect votre article doit parler de faits originaux et inédits à relater pour mettre en perspective des informations existantes ! 


        • Spartacus Spartacus 12 décembre 2019 01:14

          @ZXSpect
          « des informations thématiques inédites »
          Un copié collé n’est par nature pas « inédit »

          Et effectivement 
          AgoraVox devient le site « reflet » de la propagande russe... AgoraVox n’est plus un média citoyen


        • Cyril22 11 décembre 2019 22:24

          Merci à l’auteur pour l’information, les grands médias ont été focalisés sur la réforme des retraites ...et sur les faits divers, et n’ont donné aucun écho à ce sommet qui s’est pourtant déroulé à Paris.


          • Patrice Bravo Patrice Bravo 12 décembre 2019 00:44

            @Cyril22 tout à fait ! Ce texte n’est que la reprise des dires de la conf de presse. Et le président ukrainien a dit cash qu’il ne voulait pas appliquer Minsk et ce fut intéressant d’écouter le président russe commencer à s’énerver et dire deux ou trois fois "c’est écrit dans le texte de Minsk ! lisez le texte de Minsk ! Personne dans les média grands média n’a écrit que le président ukrainien ne veut pas reconnaître l’accord de Minsk pourtant signé par l’Ukraine. Il est à noter que Macron et Merkel font croire au début de la conférence que tout va bien alors que tout a réellement basculé dans la conf au moment où un journaliste à poser des questions. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès