• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Français, musulman d’origine arabe

Français, musulman d’origine arabe

Nicolas Sarkozy, l’ex-président de la république française et candidat à la primaire de la droite pour les élections présidentielles de 2017 vient de nous gratifier d’une de ces déclarations dont il a le secret. Lors d’un meeting de campagne tenu le 19 septembre dernier à Franconville, il affirme : « Si l’on veut devenir français, on parle français, on vit comme un français ». Et plus loin : « Dès que vous devenez français, vos ancêtres sont Gaulois ».

En fait, M. Sarkozy n’en est pas à son coup d’essai. Déjà en 2007, alors qu’il était candidat à l’élection présidentielle, il avait appelé de ses vœux la création d’un ministère de l’identité nationale et de l’immigration. Il s’y était même engagé en cas de victoire et il a tenu sa promesse malgré les protestations d’une bonne partie de l’opinion.

J’étais de ceux qui pensaient que l’association des deux termes « immigration » et « identité nationale » était choquante, car elle sous-entend que l’immigration constitue une menace pour la culture et les valeurs françaises. Et dans ces valeurs, M. Sarkozy s’en va disserter sur la monogamie, l’égalité homme-femme, la laïcité, la République, la démocratie, la langue française etc. Il lui est dès lors facile d’agiter, sans même avoir à la nommer, la menace que l’immigration représente pour la culture française. Et les amalgames populaires font le reste. Ce jeu très à la mode en France dénote d’une vision simpliste, voire simplette de la société et de l’histoire françaises.

Qu’est-ce que l’identité nationale ? A partir de quel jour, quel mois, quelle année commence-t-on à devenir français ?

Ce sont ceux qui crient au loup qui l’introduisent dans la bergerie. L’identité française n’est nullement menacée par les musulmans de France (pour faire court puisque c’est d’eux qu’il s’agit). Nous assistons par contre à une peur panique chez certains « français de souche » de voir évoluer le contenu de la nationalité française. Il s’ensuit chez eux une crispation identitaire qui contribue à alimenter une autre crispation chez les autres « français de fraîche date » et c’est l’escalade. Pourtant, il va falloir s’y faire car c’est ainsi : les "barbares" sont bien récalcitrants, ils s’obstinent à conserver des éléments de leur héritage culturel propre et à refuser de les gommer. Ils sont nombreux à se sentir français, musulmans, d’origine arabe. Ils ne se sentent pas Gaulois. En quoi est-ce une menace pour l’identité française ? D’ailleurs, les regards extérieurs, la stigmatisation, la mise à l’écart et la discrimination attisent chez les populations d’ascendance musulmane le sentiment communautariste qui les condamne à n’exister que sur un mode réactif. Cette question d’identité menacée, tout comme celle du foulard islamique ou encore du burkini, il y a quelques jours, n’est qu’une manœuvre politicienne qui n’honore pas ses auteurs. Il s’agit ni plus ni moins que de subterfuges destinés à noyer le poisson en lâchant à la vindicte populaire une tête de turc, l’immigré, pour détourner les français de leurs vrais préoccupations à savoir l’emploi, le logement, l’éducation, les retraites, la sécurité, la dignité, l’égalité…

L’identité d’une nation n’est pas quelque chose de figé ni d’immuable. Elle évolue, se construit au gré du temps, par strates successives, à la faveur des influences multiples, des grands événements, des grandes décisions... mais aussi au contact des migrants qui y apposent nécessairement leurs empreintes. Alors, au lieu de regarder par le petit bout de la lorgnette, de restreindre le champ de son identité, tout être humain devrait au contraire revendiquer ses appartenances multiples. En France, chacun peut et doit vivre pleinement sa culture et sa religion sans que cette culture ou cette religion ne deviennent l’alpha et l’oméga de son identité.

N’en déplaise aux nationalistes de tout poil, l’identité nationale française est en fait un pot pourri de multiples influences étrangères qui se sont agrégées au gré de l’histoire du monde. Les Grecs, les Latins, les juifs ont contribué à la construction de cette identité. Mais les Arabes aussi y ont laissé des traces, ne serait-ce que dans le domaine scientifique. En effet, la science sortie du ventre grec n’a-t-elle pas longuement séjourné dans la couveuse arabe avant de venir grandir en Europe et particulièrement en France ? Sans les hôpitaux du Caire et les minarets de Damas, l’esprit scientifique serait probablement mort au berceau.

Un très beau texte écrit par le sociologue libanais Joseph Maila résume merveilleusement bien ce que nous sommes en tant que méditerranéen. Il doit à mon avis être sans cesse lu, relu et enseigné (y compris à M. Sarkozy) : "Nous sommes dépositaires d'un héritage où l'alphabet fut phénicien, le concept grec, le droit romain, l'ingéniosité carthaginoise, la science arabe, la puissance ottomane, la coexistence andalouse, la sensibilité italienne, la liberté française et l'éternité égyptienne".

Nous sommes là à mille lieues de la déclaration pleine de malices que nous a pondue Nicolas Sarkozy lundi dernier.

Que ceux qui voudraient aujourd’hui redéfinir ce qu’est qu’être français nous éclairent. De toute façon la société française n’arrêtera pas d’évoluer. Espérons seulement que cette effervescence islamophobe pleine d’opportunisme ne dégénèrera pas en fièvre nationaliste. Ce qui se passe un peu partout dans le monde mérite d’être médité.


Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

210 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 23 septembre 2016 09:16
    Aucune culture n’est seule. 
    Elle est toujours en coalition avec d’autres cultures, et c’est ce qui lui permet de cumuler les différents apports.
    La Renaissance est la rencontre des cultures grecque, romaine, arabe et chinoise avec la culture européenne. 
    Tout progrès culturel est le résultat d’une coalition entre les cultures.

    • marceau 23 septembre 2016 18:35

      @Jeussey de Sourcesûre

      -La connaissance de la culture grecque et romaine sont bien antérieur à la Renaissance qui ne fut qu’un dépassement du discours chrétien lui même imbibé d’hellénisme et de romanité. Tout se répète continuellement en prenant des formes diverses . C’est toujours la même histoire qui est répétée .

      -Les cultures arabes et chinoises ne furent pas pour les occidentaux un fondement culturel, ni une référence mais un élément, extérieur, étranger, qui ne joua aucun rôle . 


    • parousnik 23 septembre 2016 19:03

      @marceau
       Vous plaisantez...les chinois ont inventés beaucoup de choses dont la poudre et le feu d’artifice...etc et quand vous demandé un café...vous employez un mot arabe...etc... Les civilisations chinoises et arabes sont bien plus anciennes que la notre...et forcement nous avons acquis d’elles... 


    • charlie charlie 23 septembre 2016 19:13

      @parousnik

      «  Les civilisations chinoises et arabes sont bien plus anciennes que la notre »

      Y a pas à dire ! l’érudition des agoranautes est époustouflante. J’en prends de la graine ici…..


    • V_Parlier V_Parlier 23 septembre 2016 23:04

      @charlie
      En tout cas je n’aurais jamais cru qu’une phrase à deux balles de Sarko allait provoquer autant d’analyses en profondeur ! C’est à croire que Sarko est un génie de la philosophie smiley (Pour ma part, ça reste une phrase à deux balles comme tout ce qui se raconte en cette période de campagne dans les partis dominants. Je suis trop obtus, probablement).


    • marceau 24 septembre 2016 15:43

      @parousnik

      -Personne ne nie que la civilisation chinoise ait pu inventé beaucoup de chose.Je dit simplement que la civilisation occidentale s’est faite sans avoir besoin de la civilisation chinoise puisque ces deux civilisation se sont construites de façon indépendante l’une de l’autre.

      -Quant à ce que vous appelez la civilisation arabe, ni la Grèce, ni Rome, fondements de la civilisation occidentale, n’ont eu besoin d’elle , puisque la Grèce, puisque Rome, puisque le christianisme sont bien antérieur, de plusieurs siècles, à ce que vous appelez la civilisation arabe. C’est même plutôt l’inverse qui s’est produit puisque l’islam en colonisant le Moyen-Orient au 7éme siècle, on pillé le savoir byzantin, donc gréco-romain, qu’ils ont traduit en arabe(sous l’action des autorités abbassides, largement sous la tutelle perse), d’où cette légende d’une science arabe , en fait simple traduction en arabe des ouvrages scientifique grecs, romains !


    • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 24 septembre 2016 23:36

      @Jeussey de Sourcesûre


      Et la culture moderne est la rencontre du poulet du Kentucky, avec les rouleaux de printemps et le kebab... de source sûre.

    • fred.foyn 23 septembre 2016 09:39
      Les politiciens Français (et pas qu’eux) ont 50 ans de retard sur la réalité de la société actuelle..complètement déphasés du peuple..Logique que leur culture ressemble à un album de « tintin » au congo.. !
      Le plus triste restant que les Français votent pour ces « ignares »... ?

      • parousnik 23 septembre 2016 19:08

        @fred.foyn
         Le seul problème c’est que seuls ces politocards serviles et corrompus sont autorisés par les oligarchies à se présenter aux élections... Même si 99% des votants votaient blanc c’est le 1% qui remporterait l’élection, le strapontin et le salaire qui va avec... 


      • Fergus Fergus 23 septembre 2016 09:41

        Bonjour, Salem

        « N’en déplaise aux nationalistes de tout poil, l’identité nationale française est en fait un pot pourri de multiples influences étrangères qui se sont agrégées au gré de l’histoire du monde. »

        Ô combien vrai ! Et, toutes proportions gardées, il en va de même pour les identités régionales. Elles aussi évoluent du fait du mixage des populations et de la mobilité des personnes.

        Vouloir prétendre à un identité immuable au niveau national, c’est aussi absurde que d’enfermer l’identité bretonne dans le port folklorique du chupenn pour les hommes et de la coiffe en dentelle pour les femmes, accessoires disparus depuis belle lurette.

        La vie moderne accélère de facto les métissages, que ce soit au plan génétique ou au plan culturel, mais ces métissages ne sont pas une nouveauté : il a toujours été ainsi !

        Cela n’empêche évidement pas de défendre des modes de vie, des patrimoines culturels. Il est même sain d’agir pour leur pérennité dès lors que les convictions sont sincères. Mais dans l’action positive, pas dans l’affrontement et le rejet !


        • cathy cathy 23 septembre 2016 09:50

          @Fergus
          Ce n’est pas monsieur 4 couleurs qui va dire le contraire smiley


        • oncle archibald 23 septembre 2016 10:40

          @Fergus : « La vie moderne accélère de facto les métissages, que ce soit au plan génétique ou au plan culturel, mais ces métissages ne sont pas une nouveauté : il a toujours été ainsi ! »

          Si vous disiez vrai il n’y aurait aucun problème mais vous auriez du écrire « il en a toujours été ainsi »,parce que c’est du passé et aujourd’hui ça n’est pas ce que l’on constate !

          Des jeunes filles que l’on marie de force avec un mec du bled qu’elle ne connait même pas ça existe à foison, des garçons amoureux d’une « de souche » et qui finalement sont « convaincus » par leur famille d’épouser une musulmane également.

          Le métissage génétique et culturel n’est pas la règle avec les musulmans, il reste exceptionnel et c’est au contraire le communautarisme qui est prégnant. C’est pour cela que contrairement aux italiens, espagnols, polonais, russes, belges et j’en passe, l’intégration des immigrés musulmans à la société française ne se fait pas comme vous le dites.


        • Fergus Fergus 23 septembre 2016 11:03

          Bonjour, oncle archibald

          J’ai voulu écrire « il en a toujours été ainsi ». J’ai d’ailleurs mis un erratum, mais mal placé. Voilà pour la forme.

          Pour ce qui est du fonds, je ne nie pas qu’il y ait un problème avec une partie de la communauté musulmane de nos jours. Notamment chez les jeunes car dans les générations antérieures, il y a bien eu un métissage sans douleur qui s’est effectué pour nombre d’entre eux. A tel point que, dans ces générations intégrées, le nombre d’athées n’a cessé de croitre, suivant en cela - certes à un degré moindre - la pente des chrétiens.

          Le problème actuel n’en est pas moins réel et aigu, eu égard notamment à la proportion des jeunes musulmans dans la jeunesse française. Des jeunes musulmans trop souvent ignorants de leur propre religion et donc facilement manipulables, dans un contexte de surcroit vicié par le romantisme morbide qu’exerce Daech sur les cerveaux encore en construction. A l’évidence, l’heure n’est plus au constat, mais à l’action : les pouvoirs publics doivent impérativement prendre la mesure complète du défi, sous peine d’affrontements communautaires tôt ou tard.


        • Oceane 23 septembre 2016 18:12

          @oncle archibald

          « Le métissage génétique n’est pas la règle avec les musulmans, il reste exceptionnel et c’est au contraire le communautarisme qui est prégnant ».

          1 - Où est donc caché le fils d’Albert avec une Togolaise ?

          2 - Dire les « musulmans » c’est ignorer que ceux-ci viennent d’aires culturelles différentes.

          3 - amalgamer génétique et cultuel, il fallait oser. Bon, je sais que cela a déjà été fait .


        • Le421 Le421 23 septembre 2016 20:29

          @Fergus
          je ne nie pas qu’il y ait un problème avec une partie de la communauté musulmane de nos jours...

          Pire !!

          Il y a un problème grave avec la communauté des cons, qu’ils soient arabes, auvergnats, alsaciens, catholiques, bretons, paysans, etc...

          C’est un peu comme pour les accidents de la route.
          Il suffit de dire que c’est la vitesse, l’alcool, le téléphone, etc... En fait, c’est souvent la stupidité de certains qui mets en danger tout le monde.
          J’ai vu des gens rouler vite ou très vite et faire très attention à tout et des « limaces » se considérant prudentes cramer tous les stops et ne mettre le clignotant que quand la main s’entrave dans le levier.

          Evidemment, un con ou un fou, si il est musulman, on allume tous les projecteurs sur lui.
          C’est à la mode.
          Il y a des assassins pédophiles qui sont de « bons » français traditionalistes et cathos comme pas deux.
          La réalité est là.


        • mmbbb 23 septembre 2016 20:38

          @Fergus il n’y a jamais eu d immigration heureuse Relisez les Ritals de Cavanna superbe Au debut du XX siecle les iltaliens furent assasines dans le sud la france une centaine de morts lors d’échauffourrées Quant aux lois du front populaire sur l immigration elles etaient tres coercitives et il existait encore le bagne Au USA il y eut SACCO et VANZENTTI qui furent condamnes a mort Quant aux musulmans c’est l’affirmation ostentatoire de leur religion qui pose un serieux probleme Quant a l immigration elle est imposee par les belles ames qui ne supporteraient pas cette mixite sociale. Il y desormais les territoires perdues de la republique et vous avez raison de souligner que nous nous friterons un jour ou l’autre c’est ineluctable puisqu aucune politique coherente n’est proposee et que les faiseurs d’ opinions sont des cretins qui ne veulent pas voir cette realite sociale In fine c’est l argent qui permet de vivre en paix puisque l etat n’est plus capable d’assumer ses fonctions regaliennes. 


        • marceau 23 septembre 2016 20:56

          @Fergus

          -L’identité est immuable, elle évolue, mais elle ne change pas, les fondamentaux restent les mêmes à travers les siècles.

          Le discours dominant actuelle sert à faire accepter, aux masses inertes et passives, une immigration incontrôlées, suicidaires, criminelle, irresponsable, en leur expliquant que c’est ainsi que marche l’évolution des sociétés actuelles, le progrès, la modernité et tous les benêts acceptent ce discours, s’y soumettent et le font leur ! 


        • marceau 24 septembre 2016 16:04

          @Le421

          « je ne nie pas qu’il y ait un problème avec une partie de la communauté musulmane de nos jours... »

          -Il y a toujours eu plus que des problèmes, avec la communauté musulmane, dans son ensemble, depuis que l’islam existe il y a 14 siècle.

          -En vitesse je vous rappellerais la colonisation du Moyen-Orient (L’empire Byzantin chrétien), par les arabo-musulmans, au 7éme siècle, la colonisation de l’Afrique du nord par les même, la colonisation de la péninsule Ibérique, entre 711 et 1492.La colonsation du sud de la France par les mêmes arabo-musulmans entre les 8éme et le 12 éme siècle (le massif des maures ça vous parle ?), la colonisation de l’Italie du sud pendant plusieurs siècles..

          La destruction de Byzance (empire chrétien d’Orient) en 1495.l’occupation de l’Europe centrale entre le 14ème et le 20ème siècle,

          La bataille de Lépante en 1571 entre les troupes de l’Empire ottoman contre celles du pape et les espagnols , ces derniers l’emportèrent.

          La bataille de Navarrin en 1828 entre l’Empire ottoman et l’Egypte unis contre la France, la Russie et la GB qui l’emportèrent.

          Les sièges de Vienne 1529, 1683.

          La réduction en esclavage de millions d’européens , de chrétiens entre le 7ème et le 19éme siècle.

          La guerre menée par les régences d’Alger, de Tunis, de Tripoli, alliées à l’Empire ottoman entre le 16éme et le 19éme siècle contre les pays chrétien d’Europe et les USA.

          En fait nous n’avons connu la paix avec le monde musulman qu’un siècle, entre le milieu du 19éme et le milieu du 20éme siècle.

          Depuis le milieu du 20éme siècle, la guerre reprend comme par le passé !


        • aimable 24 septembre 2016 17:20

          @marceau
          une piqure de rappel pour une religion qui se dit de paix, qu’est-ce que ce serait si elle se disait une religion guerrière


        • Fergus Fergus 23 septembre 2016 09:42

          Erratum : ...il en a toujours été ainsi !


          • philouie 23 septembre 2016 09:44

            On sait très bien le sens de l’affirmation « quand vous êtes Français vos ancêtres sont gaulois » qui conduit fatalement à « et nous pourrons vous utiliser en chair à canon ».
            Parce que c’est cela, l’invention de l’état moderne : l’humain est attaché à sa patrie qu’il doit défendre contre l’adversité, ce qui revient dans les faits à ce qu’il doit aller se battre pour que les industriels qui tiennent l’état gagnent des parts de marché.
            Le but de l’état est d’établir une propriété foncière et les grands prédateurs qui dirigent, utilisent les humains qui habitent la terre pour protéger ou agrandir la propriété foncière de ces messieurs.
            Aujourd’hui, pour sortir de ce piège nous devons nous communautariser et ce qui signifie reprendre le pouvoir spirituel que l’état, conçu sur le modèle de l’église catholique, a volé aux croyants.


            • cathy cathy 23 septembre 2016 10:44

              @philouie
              Donc il n’est pas normal que les juifs soient en Israël, mais nous européens nous devons communautariser avec les musulmans. Il n’y aurait pas comme une arnaque ?


            • philouie 23 septembre 2016 10:53

              @cathy
              Pas du tout, au contraire.
              Les juifs palestiniens étaient communautarisés avec que les sionistes volent la terre au prétexte de la nation juive.
              Le communautarisme, c’est aussi la solution pour la Palestine.


            • philouie 23 septembre 2016 10:58

              @philouie
              ... avant que...


            • François Vesin François Vesin 23 septembre 2016 13:55

              @philouie
              L’affirmation de Sarkozy pourrait être mise à toutes les sauces

              y compris constituer le début d’un sketch comique

              Ce qui est insultant, c’est qu’un criminel puisse encore se pavaner
              sur scène et se permettre de nous donner des leçons quand il
              devrait croupir en cellule à La Laye dans l’attente de son procès

              Par ailleurs, le piège qui est tendu par les néolibéraux dont il n’est
              qu’un pion, c’est précisément le communautarisme qui créera les
              ghettos, les clubs, les chapelles, autant d’entités aux antipodes des
              idéaux fédérateurs de la République - liberté, égalité, fraternité -





            • philouie 23 septembre 2016 15:49

              @François Vesin
              Alors c’est un argument que je n’ai pas compris. On me dit, tu fais le jeux des libéraux, et il y a que la République qui peut nous sauver patin couffin.
              Pour moi le libéralisme, c’est la liberté individuel et pour moi, le communautarisme, c’est au contraire la négation de la liberté individuelle, puisque la personne n’y est pas considérée dans son individualité mais par ces liens d’attachements communautaires.
              Au contraire, la république, c’est pour moi la mise en place d’un espace libéral sur un territoire et la république est en quelque sorte chargé d’organiser la libéralité du territoire. Donc,moi, le libéralisme, connait pas.
              deuxièmement on me dit , tu vas ramener les guerres tribales, les luttes de clans. Et c’est la République qui nous protège. Alors que la république nous protège, j’en suis pas tout à fait sûr. Ce que je vois, c’est qu’elle nous a aussi sous la main quand il s’agit pour elle de mener des guerres ici ou ailleurs.
              Je rappelle qu’en 14-18, la France a fait occire, à raison de 6000 morts/jours, 1 400 000 de ses enfants, plus les enfants des autres et tout ça, pour ce qui s’avère au final, des histoires de mines de charbon ou de trucs semblables.
              De même, le coq gaulois est sifflé à la rescousse quand le parlement est sommé d’entériner la guerre que notre président a déclaré unilatéralement sans même la consultation du peuple ou pour le moins du parlement.
              Donc je ne suis pas sûr que le concept soit fameux.
              Ce que je propose, c’est une déterritorialisation (ouf) des gens par la communautarisation.
              Le processus est de pousser la laïcité dans ses extrêmes, la laïcité radicale, il s’agit d’une séparation totale entre le pouvoir temporel -l’état- et le pouvoir spirituel -les communautés-.
              Pour cela, il faut rendre inconstitutionnel toutes les lois relatives au pouvoir spirituel.
              Le pouvoir spirituel étant défini comme étant le pouvoir relatif au corps et ce qui le touche : l’esprit, la famille.
              ça implique le démantèlement de l’école publique au profit des écoles confessionnels,la création de tribunaux confessionnels, la suppression du mariage civil.
              Bon, et puis les Franc-macs seraient interdit de nuire.
              Bon, dit comme ça, ça fait de gros changements.
              Ben bon, on a déjà eut deux guerres mondiales, il semble que cela n’a pas suffit. Il en faudra bien une troisième avant que les gens comprennent ce qui est bon pour eux.


            • OMAR 23 septembre 2016 17:27

              Omar9

              Sacrée hasbariste, cette @cathy...

              Les migrants musulmans ou autres qui arrivent en France, ont, pour une raison ou une autre ; quitté leur pays volontairement.
              Et il n’a jamais été sûr ou évident pour eux, qu’ils y seront favorablement accueillis.
              De plus, quand ils arrivent, ils ne s’installent pas directement,impunément et violemment dans les maisons des citoyens français puis jouissent automatiquement et totalement de tous les droits que confère la citoyenneté française.
              .
              Par contre, les juifs du monde entier sont accueillis sans aucun problème préalable en Israël, sur la base de la Aliya et au nom de leu judaïté uniquement..
              Et vont directement occuper les terres et domiciles des familles palestiniennes...
              Et dés le lendemain, ils sont autorisés à être armé et exterminer du palestinien, en toute impunité nationale ou internationale...
              Et la véritable arnaque, c’est quand des responsables politiques français détruisent un pays musulman, comme la Libye, y sèment la mort et la désolation, puis s’étonnent et se révoltent de voir la population autochtone fuir son pays..


            • popov 24 septembre 2016 10:44

              @philouie 

               
              Aujourd’hui, pour sortir de ce piège nous devons nous communautariser et ce qui signifie reprendre le pouvoir spirituel que l’état, conçu sur le modèle de l’église catholique, a volé aux croyants.
               
              Eh bien, que les moustoufs forment leur communauté et se débrouillent pour se payer toutes sortes de prestations sociales, les soins de santé et la scolarité. Et qu’ils payent à l’état une taxe par tête pour le privilège de pouvoir rester dans un pays dont ils méprisent les lois, les coutumes, la culture et les gens.
               
              Cela va vite ressembler à tous ces moustoufistans crasseux qui attristent la face de la planète et dont les habitants cherchent à émigrer. J’imagine déjà la tronche de vos dirigeants religieux.


            • philouie 24 septembre 2016 11:07

              @popov
              une petite photo de vos dirigeants actuels  : y a pas de quoi faire le malin.


            • popov 24 septembre 2016 12:34

              @philouie

               
              Ce sont VOS dirigeants, mon cher philouie, pas les miens.

            • Massada Massada 23 septembre 2016 09:44

              Je ne vois pas ou est le problème
              Les Français, musulman d’origine arabe avait des ancêtres gaulois musulmans.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires