• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > France : Quand l’assistance s’est transformée en (...)

France : Quand l’assistance s’est transformée en assistanat

Dessin par Stéphane Charbonnier, mort assassiné le 7 janvier 2015 {JPEG} Depuis que nous consacrons 1/3 de notre PIB au social (un quasi-titre champion du monde en la matière) nous devrions nous demander si ces tombereaux d'aides et de soutiens sont encore utiles, efficaces et même s'ils ne jouent pas le rôle inverse de ce pour quoi ils avaient été pensés et créés au XIXe siècle.

En prétendant ne faire que des gagnants (grâce au social) notre pays pourrait ne faire que des perdants (économiques)

« Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends », Nelson Mandela
"Ouvrir une école, c'est fermer une prison", Victor Hugo, 1875

Tout le monde (ou presque) connaît cette citation fameuse (et certainement justifiée il y a 150 ans) d'une école qui à la fois libére les individus (de la misère, des pesanteurs sociales, de l'ignorance) tout en offrant à chacun une chance d'avoir une vie meilleure, un horizon intellectuel moins limité, une capacité de se libérer des pesanteurs familiales ou religieuses.
Las, aujourd'hui, malgré notre gigantesque système d'éducation public, un entrelacs d'aides, de subventions et d'allocations la population française est largement sous éduquée, à la traîne des grands pays développés (on n'ose plus écrire "industrialisés"). Arrivés à notre niveau d'inefficience, d'impuissance, de déréliction sociale, économique et culturelle les citoyens sont en droit de se demander si le monceau d'aides sociales distribuées à guichets ouverts est encore d'une quelconque efficacité et mérite de creuser toujours plus notre endettement (car désormais notre social est largement payé à crédit, sur le dos des générations suivantes).

L'autonomie, la dépendance et l'éducation

Le but de tout système éducatif libre est en principe la quête de l'autonomisation des individus :

  • Du jeune face à sa famille dont il doit nécessairement un jour s'éloigner (et ne pas demeurer un Tanguy à la charge des autres),
  • Du salarié qui face à son patron doit pouvoir développer ses capacités à changer, prendre le large (démission ou rupture conventionnelle) ou négocier de meilleures conditions de travail ou de rémunération,
  • Du locataire de HLM qui doit pouvoir (un jour) quitter son logement aidé pour accéder au marché de la location ou plus naturellement encore à la propriété,
  • Du bénéficiaire du RSA (ou de la CMU) qui doit pouvoir s’assumer, reprendre une activité, gagner sa vie sans avoir besoin durant des décennies de béquilles économiques et sociales.

L’assistanat est anti-pédagogique

La pédagogie consiste, outre à répéter de nombreuses fois les mêmes choses, mais aussi à apprendre de ses maîtres (ou profs, ou familles) tout comme de la vie et de ses expériences (bonnes comme mauvaises).
Notre pays prétend désormais, en tout lieu, à tout âge comme à tout moment de la vie, nous protéger contre tous les maux du monde :

  • Contre la maladie ou présenté comme telle (la Covid entre autres)
  • Contre la pauvreté (la pauvreté serait en France un état stable, une malédiction dont les pauvres ne pourraient s’extraire par leur travail mais que par les allocations)
  • Contre les arnaques (se faire arnaquer n’est certes pas agréable mais c’est une expérience qui enrichit et peut servir pour l’avenir)
  • Contre la mondialisation (c'est à dire contre la concurrence qui serait néfaste pour notre développement)
  • Contre le manque d’éducation (l’éducation ne serait plus du ressort des familles, dévalorisées et décrédibilisées par l’école)
  • Contre le mal logement (il faudrait couvrir la France de HLM, avoir 100 % des Français logés en HLM pour résoudre le supposé problème de logement en France… alors que 3 millions de logements (hors résidences secondaires) sont vides
  • Contre le manque de chauffage (contre la « précarité » énergétique notre pays invente des chèques énergie et des subventions aux opérateurs alors que des hausses régulières permettraient à chacun de se mettre progressivement à niveau, en douceur)

Notre pays enfouit ses habitants dans l'assistanat, la dépendance et les récriminations incessantes

Aider les Français ad vitam aeternam n’est pas leur rendre service

Toutes notre accumulation d’aides et d’allocations (qui pouvaient être justifiées quand elles furent inventées il y a des décennies) poussent nos compatriotes dans la dépendance de l’Etat, dans la rancœur sociale (le voisin est toujours mieux servi), dans la fatalité et le pessimisme (on ne s’en sortira pas car on ne peut plus toucher à rien sans provoquer une révolution ou un effondrement).

Aucune aide ne devrait être définitive, mieux encore elles pourraient être disponibles mais sur un temps courts, avec une date d'échéance (comme un prêt bancaire).

Une illustration avec les logements HLM (autrefois HBM)

Si après-guerre (principalement) il était légitime de construire des HLM pour loger les travailleurs pauvres (ou venant d’ailleurs, y compris de province) et leurs familles, à l’instar du reste des politiques sociales en France les HLM sont devenus à la fois une rente (pour leurs bénéficiaires mais aussi pour les offices de HLM et leurs salariés), une charge croissante (comment entretenir, chauffer des millions de logements construits à la va vite dans les années soixante et jamais imaginé pour durer un siècle ou plus ?), une atteinte à la qualité de la vie des citadins (personne ne veut d'un groupe de HLM près de chez soi, les locataires ne prennent souvent pas soin de leur bien commun et face à des bailleurs publics supposés riches, paient de plus en plus mal leur loyer).

Une solution simple pourrait être envisagée pour les logements HLM : le loyer progressif

Pour contraindre les locataires de HLM à ne pas y prendre racine, à tenter leur chance et leur vie hors des aides sociales et libérer des logements pour ceux qui en ont réellement besoin (les travailleurs pauvres venant de province ou de l’étranger) il suffirait d’appliquer un barème très simple aux locataires (connu de chaque nouveau locataire dès avant son entrée dans les lieux)

  • Un loyer très bas au démarrage de la location
  • Un loyer qui en 5 ans rejoindrait le prix des loyers du secteur libre du quartier

Le locataire aurait le choix de payer au vrai prix son loyer au bout de 5 années ou de quitter volontairement son logement pour progresser dans la société. Ainsi la mobilité sociale (et résidentielle) ne serait pas un vain mot et la pauvreté non pas un état permanent mais une période transitoire dont les plus agiles et entreprenants pourraient sortir au plus vite.

Bien évidemment il pourrait en être de même pour toutes les situations sociales aidées depuis la fonction publique (avec la fin du fonctionnariat à vie), le salariat (un contrat unique de 5 années qui pourrait être rompu sans indemnités ni formalités durant les 2 première années)

Notre pays souffre d’immobilisme (social, professionnel, éducatif) et les rentes sont partout (pas seulement pour les retraités). En démantelant ces illusoires protections (nécessaires autrefois) nous pourrions redevenir un peuple ingénieux, courageux, innovant et entreprenant, loin des aides et assistances sociales qui nous enferment et nous infantilisent.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Schrek 10 décembre 2021 17:04

    Vous nous resservez la tarte à la crème attribuée à Confucius : « Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson. »

    En parlant de Confucius, le problème, justement,, c’est la délocalisation des poissons : il faut aller pêcher en Chine ?


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 10 décembre 2021 19:46

      @Schrek

      Dans les eaux anglaises ? ^^


    • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 11 décembre 2021 08:56

      @Schrek
      Où comment trouver du travail pour 5 millions de chômeurs (minimum) avec 500.000 places (maximum) disponibles.
      Il ne manque que la fameuse phrase, célèbre en Allemagne dans les années 30 :
      « 5 millions de chômeurs, 5 millions d’immigrés, le calcul est simple !! »


    • Octave Lebel Octave Lebel 10 décembre 2021 17:07

      Sujet intéressant.

      Cependant ce  serait appréciable que vous précisiez vos sources et ce qui est compté dans la rubrique « social » ici. Sinon, personne ne sait de quoi il s’agit et discuter n’aurait pas beaucoup de sens et risque de nous emmener dans des malentendus sans fin.

      L’INSEE a ce qu’il faut.

      Prenons garde par ailleurs aux sources gouvernementales (France Stratégie à l’occasion) qui quelquefois dans leur présentation installent déjà des interprétations en faisant des amalgames de données.


      • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 11 décembre 2021 08:58

        @Octave Lebel
        Bah ! Vous savez, d’après Zemmour c’est Gengis Khan et ses troupes barbares qui ont précipité la chute de Rome...
        On n’est plus à un détail près...  smiley


      • Ben Schott 10 décembre 2021 17:16

         

        Charb, de là où il est, doit être content de servir à illustrer l’article d’un branleur du privé, ex-branleur du public...

         

         smiley

         


        • Buzzcocks 10 décembre 2021 20:50

          @Ben Schott
          J’ai pensé la même chose... Charb, c’est le fan absolu des Dead Kennedys, et quand on lit les textes des Dead Kennedys, c’est juste pas possible avec les délires de ce chevalier de la table ronde d’opérette. 


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 décembre 2021 20:58

          @Buzzcocks
          California , uber alles...ohhh ohhh ohhh


        • Xenozoid Xenozoid 10 décembre 2021 21:02

          @Buzzcocks

          I don’t want to think Don’t make me care I wanna melt in with the group I need the balls To leap out of my shell And let go with my friends Can’t come up with anything I want to do I need a project I can finish My brain needs some stimulation Drug me Drug me Drug me Drug me Drug me

          I’m so fucking tired I gotta stay awake I’m runnin’ late I gotta make it thru the day And make my time go by TV and the stereo and girls are lots of fun I want the max I relate better loaded ’Gotta see that movie stoned’

          Drug me Drug me Drug me

          Drug me with natural vitamin C Drug me with pharmaceutical speed Drug me with your sleeping pills Drug me with your crossword puzzles Drug me with your magazines Drug me with your fuck machines With a fountain of fads More rock and roll ads Drug me drug me drug me me me

          Finally off of work Unwind and watch the ball game at the bar Another potato chip weekend Is here at last

          Go away Go away Go away Go away Go away

          Leave me alone So I can’t see myself

          Drug me Drug me Drug me


        • Lynwec 10 décembre 2021 18:40

          Visiblement le thème de l’assistanat revient en vogue, avec deux articles simultanés ou presque.

          Ressentirait-on dans certaines sphères un besoin de culpabiliser un peu ces salauds de pauvres qui ne veulent pas se contenter des piécettes qu’on leur lance généreusement.

          A l’opposé, on trouvera rarement des articles de fond sur les magouilles des multimilliardaires via leurs sociétés internationales et les ong qu’elles financent pour optimiser leurs impôts ( dit plus crûment : truander et esquiver l’impôt, magnifique exemple de civisme par opposition à ces salauds de profiteurs du RSA qui se gavent sur le dos du peuple qui bosse... car les multimilliardaires tricheurs, eux ne se gavent pas, de toute évidence...).


          • Xenozoid Xenozoid 10 décembre 2021 18:43

            @Lynwec

            mais c’est pas pareil !!!!!!!, il y a ceux qui doivent distribuer des baffes et les autres qui les recoivent,systeme de castes


          • Sergio Sergio 10 décembre 2021 19:47

            « Pour contraindre les locataires de HLM à ne pas y prendre racine »

            Pas la peine, les HLM s’autodétruisent


            • zygzornifle zygzornifle 11 décembre 2021 05:21

              @Sergio

               Les HLM, leurs locataires sont comme les thermites, ils les bouffent les immeubles par l’intérieur .... 


            • Goldored Goldored 11 décembre 2021 13:29

              @zygzornifle
              termites... Inculte.


            • zygzornifle zygzornifle 11 décembre 2021 05:19

              On achète la paix sociale ....


              • zygzornifle zygzornifle 11 décembre 2021 09:19

                Si on voulait vraiment faire le ménage au moins 20% des prestataires seraient obliger de rembourser les sommes dument encaissées ....


                • zygzornifle zygzornifle 11 décembre 2021 10:14

                  Après la « cagnotte » du sénat, voici...

                  On a du mal à croire un truc pareil !
                  Un sénateur présente ses notes de frais à la trésorerie du Sénat, dont deux notes d’un même restaurant :
                  l’une de 1.428 euros (51 convives) et l’autre de 1.064 euros(38 convives), etc.
                  Les services de la trésorerie ont cependant un doute : il semblerait qu’il s’agisse de fausses factures …

                  Aah bon ? ...

                  Que le resto en question appartient à la propre fille de ce sénateur...

                  Aaah bon ? ...

                  Lequel sénateur y détient aussi des parts du capital …

                  Aaaah bon ? ...

                  Allégations évidemment réfutées par le sénateur qui s’indigne de ces soupçons et déclare vouloir porter plainte pour diffamation.
                  Il produit à l’appui de ses protestations d’innocence un communiqué de soutien de la Présidence du Sénat (sur papier à en-tête de la présidence, avec signatures et tout et tout ...).
                  Problème  : après une rapide enquête, ce document se révèle être un faux  !
                  Récapitulons  : népotisme, fausses factures, faux en écritures publiques, tentative de détournement de fonds publics, la totale quoi !
                  Vous-vous dites qu’une histoire comme celle-là se passait en Tunisie avant la révolution jasminisée, ou bien au Tadjikistan oriental ou à la rigueur dans une quelconque république bananière d’Amérique du Sud !

                  Et bien non, camarades ! Ca se passe en France (2021)

                  Le sénateur en question s’appelle Jean-Marc Pastor (PS) et, tenez-vous bien, il est un des trois « questeurs » du Sénat, c’est-à-dire un des 3 bons garçons à l’attitude exemplaire chargés de gérer et de contrôler les 350 millions annuels que nous coûte cette noble institution et qui ont essayé (je parle toujours des 3 questeurs) de s’octroyer dans la plus ou moins grande discrétion 3.500 euros de « prime » fin juin 2011.

                  Les sénateurs (de tous bords politiques faut-il préciser...) ont tenté en vain d’étouffer l’affaire afin qu’elle ne s’ébruite pas.

                  Ça ferait mauvais effet pour eux...

                  Trop tard ! L’information a filtré !
                  Question :
                  Messieurs les sénateurs vont prendre des sanctions contre J.M. Pastor, révoquer son mandat, porter plainte contre lui ou quelque chose dans ce genre ?

                  Vous pouvez toujours courir mes amis !

                  L’année prochaine ou dans 3 ans, Pastor sera toujours sénateur et tout aura été oublié ...

                  Le train-train (de sénateur) quotidien dans les institutions de la République, quoi... !

                  Jean Marc Pastor est sénateur PS


                  • charlyposte charlyposte 11 décembre 2021 15:55

                    @zygzornifle
                    Comme quoi c’est mille fois plus simple de prendre 5 euros d’ APL... ça couvre les manquement divers et variés  smiley


                  • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 décembre 2021 10:27

                    Si l’on prend un peu de recul, le débat global est « comment partager notre production de biens et services ».

                    Sur l’exemple des HLM, de quoi s’agit-il : d’un service (mise a dispo d’un logement) qui n’est payé que partiellement pas l’occupant, le reste étant payé par le collectif avec un système de prélèvements toujours de plus en plus complexe (et donc difficile de savoir combien nous payons chacun sur ces loyers).

                     

                    Perso, je trouve beaucoup plus sain et plus simple une organisation

                    Dans laquelle chaque humain a un pouvoir d’achat pour vivre décemment (c’est ma proposition https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=237261)

                    Dans laquelle les prix des biens et des services sont les mêmes pour tous (tellement plus simple et équitable)

                    Dans laquelle, en commun, nous définissons quels sont les services qui doivent être financés, non par paiement direct du consommateur, mais par le collectif, exemple les écoles et la police, les routes

                    Dans laquelle, pour ces services, nous définissons ensemble quel est le mode de financement, par exemple une TVA sur les carburants financent les routes (c’est ma proposition https://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=237339 )

                     

                    Pour en revenir aux HLM, perso je suis pour la suppression de cette notion de HLM, pour la construction de logements variés et répondant aux désirs et moyens de chacun.

                    Chacun choisit alors son logement en fonction de ses goûts et de ses moyens, mais sans contester l’existence de différences : l’inégalité est équitable si c’est le résultat de plus grands services rendus au collectif par certains par rapport a d’autres.

                    Pour illustrer avec toujours le même exemple, pas choquant mais équitable que le boulanger qui bosse pour faire 200 baguettes par jour puisse avoir un logement plus sympa que le boulanger, plus cool, qui ne produit que 100 baguettes.

                    Et aucune raison que le premier boulanger finance le logement du second.


                    • Ecureuil66 11 décembre 2021 13:29

                      @lecoindubonsens
                      vous avez trop de bon sens pour une civilisation ou la règle est « pourquoi faire simple alors qu’on peut faire compliqué ? »  (réponse ; pour embrouiller tout le monde et pouvoir magouiller en toute quiétude bien sûr !)


                    • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 décembre 2021 15:04

                      @Ecureuil66
                      si vous avez bien vu l’icone que j’ai choisie, vous constatez que j’approuve le « pourquoi faire simple alors qu’on peut faire compliqué ?« 
                      (je précise quand même que c’est de l’humour pour ceux qui prendrait tout au premier degré).

                      Merci pour le »trop de bon sens", mais je pense qu’il est impossible d’être excessif en ce domaine.

                      Mais sur le fond, que pensez vous de mes propositions (celle ci et toutes les autres) ? car c’est quand même le but du débat de confronter les points de vue, et si possible de les faire converger vers une solution convenant au plus grand nombre.


                    • Ecureuil66 11 décembre 2021 20:13

                      @lecoindubonsens
                      je pense que toutes ces propositions sont très intéressantes, que certaines ont d’ailleurs été parfois mises en pratique avant d’être dévoyées (ex : la vignette pour les vieux) d’où le problème n°1 à régler : les élus une fois au pouvoir ne veulent plus le quitter et comme c’est eux qui font les lois ils s’arrangent entre eux bien sûr pour en profiter un max et donc ils détournent toutes les lois à leur profit en nous prenant pour des courges...
                      (un exemple entre mille : une loi est sortie imposant aux débiteurs de payer les factures dans les 30 jours, super (à l’époque RTE payait à 90 jours !) sauf que le texte de la loi se termine par les mots « sauf accord entre les parties » soit une loi pour rien évidemment puisque si vous n’êtes pas d’accord ils vont chercher quelqu’un d’autre qui acceptera leurs conditions....
                      Autre exemple , les aides mal distribuées : on me propose dix mille euros par nouvelle embauche, sauf que n’ayant pas de travail à proposer je n’ai pas embauché...peu de temps après j’ai obtenu des contrats et ai pu embaucher, mais là plus d’argent , l’offre de la région n’existait plus ; he bien j’ai embauché quand même puisqu’il y avait du travail....Donc ce système a profité essentiellement aux grosses entreprises qui peuvent embaucher (et débaucher simultanément à l’autre bout de la France sans que personne ne fasse le lien....)
                      Tout ça pour dire qu’on est pas dans une république bananière mais qu’on s’en approche petit à petit
                      PS : j’avais pas vu les détails de votre icone mais en l’agrandissant cool !


                    • Goldored Goldored 11 décembre 2021 13:28

                      Point de vue de réac...

                      C’est ce que disaient le gouvernement et les députés anglais pendant la famine irlandaise.

                      Il ne faut pas assister les Irlandais...


                      • charlyposte charlyposte 11 décembre 2021 15:50

                        @Goldored
                        Surtout quand les Irlandais cultivés pour tout exporter ( de force ) chez les Anglais !!! smiley hum.


                      • ddacoudre ddacoudre 11 décembre 2021 14:43

                        Bonjour il me semble que tu oublies quelques références de bases. C’est notre psychisme qui nous dirige, inconscient conscient et subconscient. C’est à dire à la base le rapport dominant/dominé que nous reproduisons en toutes choses même quand nous essayons de le dépasser.
                        Or notre monde est soumis à la rareté, est à dire devoir produite ce dont nous avons besoin en espérant le faire produire par d’autre car c’est fatigant d’où les machine et l’automatisation qui supprime nos emplois.
                        Sauf que nous avons inventé la monnaie un processus imaginaire et qui détient la monnaie devient le dominant. D’où le capitalisme qui en est la représentation. Or nous sommes sortie de l’animalité par la conscience. Mais nous perortuons son shema a une exception près, c’est que le dominant animalier a un indicateur de satiété son estomac, tandis que le dominant humain culturelnv’edtbson compte en banque et il est illimité.
                        Et notre organisation capitaliste est faite pour le leur remplir au détriment dominés comme dans l’organisation animalière.
                        Alors les dominés en s’étant éduqué et instruit au cours 6 ces 8000 ans passés de sont 5 pour réclamer leur part juste et équitable.
                        Pour arriver à cela il faut produire l’abondance et répartir à chacun ce qui lui revient suivant sa contribution. Ensuite de prendre en charge ceux qui du fait de notre organisation sociale économique y participent indirectement, voire ne peuvent y participer, ne sont pas en âge d’ participer ou ont cessé d’y participer.
                        Sachant que dans la production de la richesse que nous dégageons ben ventilant les coûts de production.
                        Le PRIX du TRAVAIL (salaire et prélèvements de la prise en charge des autres et de leurs besoins humains) représente une CHARGE.
                        qu’il faut, dans l’absolu, SUPPRIMER.
                        L’idéal pour le capitalisme serait de produire qu’avec des machines des produits, des biens et services qu’ils devraient donner pour amasser de la monnaie qui lui servirait à RIEN. Une aporie absolu où nous conduirait le capitalisme avec individualisme et la convoitise qui le motive.
                        La seule position s’il a rencontré au cours de ces siècles, c’est la religion chrétienne, musulmane, avec le principe de charité et le socialisme avec cdluii de solidarité égoïste.
                        Voilà jeune homme.
                        Cordialement ddacoudre overblog


                        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 décembre 2021 15:09

                          ’’Depuis que nous consacrons 1/3 de notre PIB au social’’


                          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 décembre 2021 15:12

                            @Francis, agnotologue
                             

                            ’’’Depuis que nous consacrons 1/3 de notre PIB au social’’

                             
                            Le PIB € de la France en 2020 c’est 2300 mds €
                            Divisés par trois, ça fait 766 mds
                            Soit 34 000 euros par tête de pipe y compris les bébés. Consacrés au social !!!!
                             
                            Vous n’êtes pas un peu fêlé de la carafe ?

                          • pemile pemile 11 décembre 2021 15:41

                            @Francis, agnotologue « Vous n’êtes pas un peu fêlé de la carafe ? »

                            Récidiviste ! Renseignez-vous avant de vouloir mordre ?


                          • charlyposte charlyposte 11 décembre 2021 15:46

                            @pemile
                            Et le fameux ruissellement par le haut, il est ou smiley


                          • pemile pemile 11 décembre 2021 16:16

                            @charlyposte « Et le fameux ruissellement par le haut, il est ou »

                            En apesanteur, il défit la gravité de la situation.


                          • Xenozoid Xenozoid 11 décembre 2021 16:19

                            @pemile

                            vu que c’est du vide, on ne se demande pas si il y a du vent


                          • charlyposte charlyposte 11 décembre 2021 17:27

                            @pemile
                            Va falloir faire des lois contre les voleurs de gravité ! smiley


                          • Ecureuil66 12 décembre 2021 13:05

                            @charlyposte
                            en fait c’est exactement ça : au fur et à mesure que le ruissellement descend chacun se sert au passage et finalement il ne reste plus rien pour ceux qui sont en bas !...je dirais même qu’à mi pente il ne reste déjà plus rien !


                          • charlyposte charlyposte 12 décembre 2021 19:10

                            @Ecureuil66
                            Exactement .


                          • Sergio Sergio 11 décembre 2021 16:43

                             « la pauvreté non pas un état permanent mais une période transitoire »

                            https://www.youtube.com/watch?v=68Qa7XrymYI


                            • zazacubana zazacubana 11 décembre 2021 18:58

                              Pour les sdf dont l’avarice les poussent à ne pas se payer un logement et qui profitent des trottoirs : tu as une idée ?


                              • Sergio Sergio 11 décembre 2021 19:35

                                La réponse est dans le texte, en attendant les jours meilleurs : c’est provisoire



                              • JohnLucket JohnLucket 12 décembre 2021 09:48

                                La thèse de l’article et son argumentaire sont clairs.

                                Mais comme d’habitude, c’est la réalité qui n’est pas simple : la stratégie proposée et l’analyse sont convaincants…

                                mais une démonstration inverse est sans doute toute aussi convaincante : il y a bien des gens qui sont dans une situation telle que réduire leur assistance serait juste dramatique…


                                • zygzornifle zygzornifle 12 décembre 2021 09:52

                                  Le président, les ministres, les députés, les sénateurs, les diplomates et autres grands fonctionnaires sont des assistés, des parasites comme leur cousin la tique vivant sur le dos d’un chien, ils pompent, ils pompent le contribuable et en plus quand ils produisent un truc c’est pour foutre encore un peu plus la pagaille dans le pays .... 


                                  • zygzornifle zygzornifle 13 décembre 2021 09:41

                                    En parlant d’assistanat la Nouvelle Calédonie a voté pour au référendum, elle va continuer a pomper le bon pognon du contribuable jusqu’à la moelle, macron est content il va pouvoir aller la bas faire des selfies avec des jeunes racailles au froc baissé et au doigt d’honneur dans notre direction ..... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité