• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > France soumise ou France Franchement insoumise ? la FI à la croisée des (...)

France soumise ou France Franchement insoumise ? la FI à la croisée des chemins

par G.Gastaud, secrétaire national du PRCF et A.Manessis, secrétaire de la Commission action unitaire du PRCF

Clémentine Autain demande à Jean-Luc Mélenchon “d’infléchir sa stratégie”. La députée appelle La France insoumise à “agréger” davantage à gauche“Nous devons agréger plus encore pour bâtir l’alternative à Macron : des individus écœurés par la gauche et par la politique mais aussi des courants historiques, des forces constituées, des intellectuels et des artistes, des corps intermédiaires”, déclare la députée d’Ensemble, une des composantes de feu le Front de gauche.

Pour l’élue, “l’Histoire ne peut être balayée d’un revers de la main et si l’on vise la constitution de majorités, aucune voix éprise de rupture sociale et écologiste ne peut manquer”. Clémentine Autain juge ainsi sévèrement la brouille entre le PCF et les Insoumis, appelant cette dernière à mener “clairement” une discussion stratégique avec le PCF, “mais sans humilier ni mépriser”. 

A propos du PS, Clémentine Autain se félicite que La France insoumise se sépare de la gauche qui s’est “laissée prendre par le pouvoir et l’argent”. Mais, insiste-t-elle, “si nous voulons prendre le pouvoir à ces destructeurs de vie et de liens, il faudra bien refaire une majorité d’idées et des alliances politiques”. En clair, elle demande une convergence accrue avec Benoît Hamon, ancien ministre de Hollande, accompagnateur de la « fin du travail », partisan de la « souveraineté européenne », des frappes sur la Syrie et de l’augmentation des budgets otaniens de l’armement.

Enfin, elle encourage le mouvement à “réfléchir à comment faire vivre le pluralisme en interne, sinon ça va finir par aller à l’encontre de l’efficacité“.

Que signifient ces propos ? Il semble que pour C. Autain et pour d’autres au sein de la FI, la tentation est forte “d’agréger” des forces sans se soucier du contenu de cette agrégation, ou plutôt, nous y reviendrons, en affadissant au maximum ce contenu, notamment sur la question stratégique de l’Union européenne. Que signifie cet appel aux “courants historiques, forces constituées, intellectuels et artistes, corps intermédiaires”, sinon un appel du pied au PS, au PCF et aux directions syndicales, avec à la clé un poids accru des couches moyennes intellectuelles et une diminution du poids, déjà insuffisant, de la classe ouvrière dans la composition de la France insoumise ?

“L’infléchissement stratégique” que réclame C. Autain, c’est en réalité un coup de barre à droite de la FI. Ensemble et d’autres forces au sein de la FI rament à tribord pendant que d’autres vont à babord, en particulier vers la rupture avec les forces « euro-constructives » qui dominent le PGE de MM. Gysi, Laurent… et Tsipras. Nous ne pouvons être indifférents à ce qui se passe au sein de la FI. Comme du reste nous ne sommes pas indifférents à ce qui se produit au sein du PCF dans la perspective de son congrès. L’heure n’est certainement pas à l’isolationnisme et au sectarisme. Mais bien au contraire à la recherche de convergences et l’unité d’action. Cela ne peut en aucun cas vouloir dire se taire face aux tentatives des courants opportunistes d’enliser la dynamique incontestable de la candidature de JLM dans un “tsiprisme” à la française, dans les sables mouvants de l’ alter-européisme et d’un électoralisme vulgaire.

“L’unité ne peut se forger que dans la lutte et la clarté”

L’unité ne peut se forger que dans la lutte et la clarté. La lutte des classes a des implications. Et parmi celles-ci et de façon centrale il y a le rôle qui est celui de la classe ouvrière. La classe ouvrière du XXIe siècle, qui s’étend à des secteurs nouveaux de la production de survaleur, mais la classe ouvrière. Pour nous qui sommes partisans d’un Front (le FrAPPE Front Antifasciste Populaire Patriotique et Écologique) nous insistons toujours sur le rôle dirigeant que la classe ouvrière doit tenir au sein de ce Front. Certes nous ne décrétons pas ce rôle, comme nous ne décrétons pas la grève générale, mais nous le préparons, nous le construisons à force de travail et de cohérence car il est la condition de la réussite et de l’affirmation du cap franchement à gauche. Et en y réfléchissant bien, qui ne voit que, même d’un point de vue platement électoral, l’ « insoumission » aurait bien plus à gagner à s’ouvrir à des millions d’ouvriers, d’employés et de « précaires » qui rejettent franchement l’UE, ses délocalisations et ses privatisations, et que n’effraierait pas mais tout au contraire stimulerait la perspective d’une France franchement insoumise à l’UE –en clair, du Frexit progressiste ! – qu’elle n’aurait à gagner à replonger dans les stériles discutailleries à l’infini entre les gauches euro-assagies qu’incarnent jusqu’à la nausée les dirigeants confédéraux semeurs de défaites, la direction euro-soumise du PCF-PGE, les super-bobos d’ ATTAC et d’Ensemble, etc. Alors que le FN a clairement renié toute idée d’indépendantisme français (ce parti bourgeois a fait officiellement une croix sur toute contestation de l’euro), il faut choisir entre la voix – courageuse à court terme mais gagnante à moyen terme – du Frexit progressiste, qui mène à l’affrontement de classe avec l’oligarchie et pose à terme la question du socialisme pour la France, et la voie du retour piteux au Front de gauche euro-constructif qui n’a jamais vraiment « mordu » sur les couches populaires et sur la jeunesse.

On a vu avec les râtisseurs sans principes ce que devient le mouvement populaire : il s’encastre dans un mur. De Blum à Mitterrand en passant par Tsipras et combien d’autres, si la classe ouvrière, si le monde du travail ne tient pas son rôle central, si la petite-bourgeoisie désoriente le mouvement populaire, l’échec quand ce n’est pas la pure et simple trahison sont au bout du chemin. Qui ne voit, au delà de l’urgente et indiscutable solidarité avec le Venezuela bolivarien, que le problème n’est pas « trop » de socialisme mais pas assez. Qu’on se souvienne de Saint-Just et de sa phrase prémonitoire : ” Ceux qui font des révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau“.

La France insoumise ne doit pas se soumettre. Au contraire elle doit devenir, comme nous le disons, la France franchement insoumise, FFI ! Gagner les ” courants historiques, forces constituées, intellectuels et artistes, corps intermédiaires” ou gagner les masses populaires. Avec celles déjà gagnées, celles qui s’abstiennent, celles qui votent FN, celles qui ce sont exprimées sur l’ UE et sur l’euro en 2005 : 67% des employés, 70% des agriculteurs, 79% des ouvriers et 71% des chômeurs ont rejeté dans les urnes le traité constitutionnel Et à chaque élection européenne. Aux Européennes de 2014 chômeurs (69%), employés (68%) et ouvriers (65%) se sont abstenus en masse. Le Plan A ou B ou C importe peu au peuple. Son plan à lui, c’est de sortir de ce carcan européen qui broie la vie de millions d’ouvriers, de salariés, de retraités, de malades, d’étudiants, de paysans, de fonctionnaires… Il le dit. Il le crie depuis des années et son abstention majoritaire au second tour de la législative (56%, record absolu !) dernière, alors qu’aucune force nationalement visible ne portait plus le Frexit, est un nouveau signal de cette attente déçue. Alors certes la petite bourgeoisie des arrondissements “bobos” de Paris, Lyon ou Dijon ne l’entend pas, confondant Erasmus et le bilan social de l’ UE. Quant à ceux qui, projetant leur défaitisme sur la réalité, déclarent que la question du Frexit est forclose, on leur conseille de se référer au récent entretien accordé par Macron à la BBC : il y déclare cyniquement que s’il n’organise pas de référendum sur l’UE, c’est parce que la majorité des Français voteraient pour le Frexit !

Mais le mouvement populaire et ses composantes doivent choisir. Choisir le bon côté de la barricade, celui de l’intérêt populaire qui coïncide avec l’intérêt national.

Les communistes du PRCF, reprenant le flambeau du Parti Communiste Français jeté à terre par les Hue et autres Laurent, ont choisi dès leur premier jour et bien seuls à l’époque : sortir de l’ UE, de l’ euro et de l’ OTAN dans la perspective révolutionnaire de la sortie du capitalisme.

D’autres nous ont rejoint depuis. D’autres hésitent reflétant sans doute des réalités de classe plus contrasté. Mais la vie a tranché : comment, après la catastrophe grecque, comment prétendre « démocratiser du dedans » une dictature européenne qui tente, par Tsipras interposé, d’interdire la grève à Athènes, qui tolère en son sein des gouvernements hongrois, baltes, autrichien, truffé de néonazis et qui pousse à la criminalisation des partis communistes dans tout l’Est de l’UE (et à celle des syndicalistes de lutte en France, en Italie et en Belgique ?) peut-on oser prétendre construire une “UE sociale” ? Comment justifier rationnellement un tel positionnement ? A moins d’être enfermé dans des œillères intellectuelles ou des intérêts sonnants et trébuchants, ceux que représentent par exemple l’affiliation de certains partis et syndicats hexagonaux au Parti de la Gauche Européenne ou à la Confédération Européenne des Syndicats. La cohérence ne veut-elle pas que ceux qui sont pour la sortie de l’ OTAN se prononcent pour la sortie de l’UE, qui se définit elle-même comme un « partenaire stratégique » de l’OTAN et qui fait de l’adhésion à l’OTAN un critère d’affiliation à l’UE ? Ou alors il faudrait admettre que l’on peut construire une OTAN pacifique ? Personne n’ose dire cela pour l’ OTAN, comment peut-on à ce point insulter la logique et les rapports de forces réels quand il s’agit de la sacro-sainte UE ? Après quoi, les mêmes théoriciens boboïsants viendront accuser de « dogmatisme » les réalistes qui affirment qu’une UE qui se définit comme une « économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée » est irréformable car constitutivement totalitaire !

L’extrême-droite pressée par les milieux patronaux et par la haute hiérarchie catholique massivement euro-phile a jeté son masque anti-UE à la poubelle. La clarté y gagne. Il ne reste que la vraie gauche patriotique et populaire aux côtés des ouvriers et employés pour exiger un Frexit progressiste. C’est seulement ainsi que la France insoumise agrégera autre chose que les fantômes solfériniens et les bureaucrates européisés et que, très au-delà de la petite gauche incarnée par C.Autain, et dans les conditions d’aujourd’hui, elle refera vivre l’esprit conquérant et rassembleur du Conseil National de la Résistance… et de la Renaissance française !


A lire : Avec le PGE le PCF soutient Tsipras, Syriza et l’UE qui écrasent les travailleurs

source : https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/france-soumise-france-franchement-insoumise-fi-a-croisee-chemins/


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

252 réactions à cet article    


  • alinea alinea 16 février 2018 15:58

    La Fi veut désobéir aux traités, elle ne parle pas de rester ou sortir de l’UE ; certains pensent que c’est impossible, d’autres que ça veut dire sortir, d’autres pensent qu’on verra bien !
    mais l’article 50, hein... !
    Pour ma part je pense très intelligent que la sortie ne soit pas le préalable, mais la conséquence ; quant à Autain, elle est égale à elle-même, je ne suis pas sûre qu’elle ait du poids dans la FI.


    • Alren Alren 16 février 2018 16:56

      @alinea

      Clémentine Autain en parlant d’agrégation de forces a clairement en vue des accords d’appareils.

      Or ce n’est pas du tout la philosophie de la FI. La FI n’est pas un parti hiérarchisé façon PCF avec un bureau politique qui décide d’un « ligne » à suivre sans consulter ses adhérents.

       La FI a un programme qui fait consensus, objet de discussions collectives et de votes d’approbations détaillés : l’Avenir en commun.

      Les militants qui approuvent ce programme dans ses grandes lignes sont des alliés bienvenus dans les manifestations. Ils gardent leur identité bien entendu.


    • alinea alinea 16 février 2018 17:12

      @Alren
      Oui, et cela me va bien ! Ne pas fermer les portes à ceux qui veulent venir, mais ne pas magouiller... c’est pourquoi je ne pense pas que son idée aura du succès !


    • Legestr glaz Ar zen 16 février 2018 19:59

      @alinea

      Vous écrivez ; « la FI veut désobéir aux traités ». Pour la nième fois je vous dis que c’est « constitutionnellement » parlant impossible. Et pourquoi c’est impossible ? Parce que le Conseil constitutionnel est là pour valider les lois et les règlements décidés en France. Les traités européens et les directives européennes, le droit européen en général, sont supérieurs en force aux lois nationales. 

      Comment se fait-il que vous refusiez de lire la Constitution française qui l’indique ? Pourquoi voulez vous tromper le lecteur sachant qu’il est impossible de désobéir ? Pourquoi adoptez vous cette attitude mensongère ? 

      Je vous mets en lien la Constitution de la 5ème République. Il vous suffit de lire les articles 55, 61, 62 et 88-1 de celle ci pour comprendre que vous écrivez des contrevérités. 


      Comment interprétez vous, honnêtement cette phrase (article 61) : « Les lois organiques, avant leur promulgation, les propositions de loi mentionnées à l’article 11 avant qu’elles ne soient soumises au référendum, et les règlements des assemblées parlementaires, avant leur mise en application, doivent être soumis au Conseil constitutionnel, qui se prononce sur leur conformité à la Constitution. »

      Et celle-ci : «  Les décisions du Conseil constitutionnel ne sont susceptibles d’aucun recours. Elles s’imposent aux pouvoirs publics et à toutes les autorités administratives et juridictionnelles. »

      Est-ce que c’est du Chinois pour vous ? 

      Mélenchon désavoué par le Conseil constitutionnel ! A lire pour comprendre qu’il n’est pas possible de « désobéir » aux traités !


    • alinea alinea 16 février 2018 20:25

      @Ar zen
      Et si beau juriste : désobéir est toujours possible ! Et si c’est le peuple qui le fait, les juristes s’écrasent !


    • petit gibus 16 février 2018 20:37
      @Ar zen 

      « il est impossible de désobéir ? »

      et toujours le pan pan cu cu avec un martinet
      pour une majorité qui oserait oh sacrilège
      sortir du chemin balisé par les articles d’Ar zen  smiley




    • Legestr glaz Ar zen 16 février 2018 20:56

      @petit gibus

      Incorrigible petit gibus. 

      Petite interrogation pour le petit gibus. 

      Que veut dire cette phrase : « Les lois organiques, avant leur promulgation, les propositions de loi mentionnées à l’article 11 avant qu’elles ne soient soumises au référendum, et les règlements des assemblées parlementaires, avant leur mise en application, doivent être soumis au Conseil constitutionnel, qui se prononce sur leur conformité à la Constitution. »

      Je vous aide, c’est une partie de l’article 61 de la Constitution française auquel il faudrait désobéir. Vous comprenez ce qui est écrit ?

      Que veut dire ce second article (62 de son prénom) : « Une disposition déclarée inconstitutionnelle sur le fondement de l’article 61 ne peut être promulguée ni mise en application. 

      Une disposition déclarée inconstitutionnelle sur le fondement de l’article 61-1 est abrogée à compter de la publication de la décision du Conseil constitutionnel ou d’une date ultérieure fixée par cette décision. Le Conseil constitutionnel détermine les conditions et limites dans lesquelles les effets que la disposition a produits sont susceptibles d’être remis en cause. 

      Les décisions du Conseil constitutionnel ne sont susceptibles d’aucun recours. Elles s’imposent aux pouvoirs publics et à toutes les autorités administratives et juridictionnelles. »


      Si vous êtes incapable de distinguer votre main droite de votre main gauche, alors je comprends votre réaction enfantine. 


      A moins que votre expérience ne vous permette de comprendre que Mélenchon à l’intention de désobéir à la Constitution française et de devenir un tyran. 


      https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do ;jsessionid=EAC424E91EF84D92074BB799A5739F5A.tpdila17v_3?cidTexte=JORFTEXT000000571356&dateTexte=20170330




    • Legestr glaz Ar zen 16 février 2018 21:09

      @alinea

      Il faut par conséquent désobéir à la Constitution française. C’est effectivement un beau programme plein de surprises que la FI propose alors au peuple de France. 

      Mélenchon a t-il aussi l’intention de porter le mandat présidentiel à 15 ans ou à se faire couronner empereur ? Quitte à désobéir, autant y aller dare-dare n’est-ce pas. Il fait, par conséquent comme il veut ,il contourne le dispositif constitutionnel et la séparation des pouvoirs ? Dans le même temps il propose de renégocier les traités, certain de sa crédibilité ! Votre raisonnement ne tient pas la route, j’espère que vous l’aurez remarqué. 

      Si vous n’êtes plus en mesure de lire 3 articles de la Constitution française et de les comprendre, de mon côté je perçois alors pourquoi il est si facile de manipuler les personnes comme vous.

      Vous êtes dans un déni absolu. 

      Tenez, j’ai un cadeau pour vous. Voici comment fonctionne un système qui respecte la Constitution. Vous m’en direz des nouvelles ! Mélenchon à des leçons à prendre ! 



    • Legestr glaz Ar zen 16 février 2018 21:14

      @petit gibus

      Un majorité qui doit faire allégeance au Conseil constitutionnel, c’est écrit dans la Constitution. 

      Mélenchon désavoué par le Conseil constitutionnel


    • petit gibus 16 février 2018 21:21
      @Alren

      «  La FI n’est pas un parti hiérarchisé façon PCF avec un bureau politique qui décide d’un « ligne » à suivre sans consulter ses adhérents.

      c’est ce côté collectif qui ne peut être admis dans notre paysage politique contemporain !

      Il faut voir avec quelle haine tout le monde tape sur le seul personnage Mélenchon 
      en occultant tout ce qu’il y a derrière !

      Gilles Perret qui a produit La Sociale et Les jours heureux
      vient de sortir un film documentaire sur la campagne présidentielle de Mélenchon 
      sans en faire un film de propagande 
      Il faut voir les réacs par ceux qui n’ont même pas vu son film !!!

      Il est interdit de diffusion dans de très nombreuses salles à Paris
       Art et Essai à Marseille le déprogramme sans même l’avoir visionné !

       » Certains visages se ferment et des paroles pas très sympathiques sont prononcées.
      Le plus incroyable est que cela se dirige aussi contre moi .
      Comme si j’avais l’habitude de faire des hagiographies !
      Je ne m’y attendais pas à ce point... Ce que j’espère, c’est que le public
      fera la part des choses, et verra la différence entre le film, le personnage filmé,
      et moi.
      Mon rêve serait d’ailleurs que le film soit vu aussi bien par des gens de gauche que de droite ...."
      Gilles Perret


      Bref c’est le diable en personne dès qu’on parle d’Insoumis et pas que sur A/V smiley






    • malitourne malitourne 16 février 2018 21:37

      @alinea
      Vous pensez que c’est très intelligent que la sortie ne soit pas le préalable mais la conséquence. En quoi est-ce très intelligent ?


    • petit gibus 16 février 2018 21:48
      @alinea

      Le martinet des UPRiens n’a plus qu’une seule lanière 
      il ne risque pas de faire trop mal au cul cul
      ni du tien ni du mien ni d’autres autres vauriens smiley

    • malitourne malitourne 16 février 2018 21:54

      @petit gibus
      Votre europhilie s’expliquerait donc par quelques tentations masochistes ? Oh baby vas-y syrize moi encore !


    • malitourne malitourne 16 février 2018 21:59

      @sloop
      La politique du grand écart ? Le casse-noisette remis au goût du jour ?


    • petit gibus 16 février 2018 22:12
      @sloop

      « Désobéir pour un tout-à-l’envers n’équivaudrait-il pas obéir pour un tout-à-l’endroit ? »

      C’est sur qu’en allant plus voter tu ne risque plus grand chose smiley

    • petit gibus 16 février 2018 22:23
      @malitourne

      me flatter de verser dans l’europhilie ...
      pour un expert en argumentation 
      j’en attendais pas moins de toi smiley

    • alinea alinea 16 février 2018 22:27

      @malitourne
      parce que le but est au delà des paperasses ; parce que les liens avec d’autres pays doivent rester ouverts ; parce que nous sommes dans l’Europe depuis des millénaires et qu’on peut ne pas trop donner d’importance aux traités faits récemment par des hommes d’affaires de droite.
      Pour moi, c’est remettre les choses en ordre : la France capitaliste de droite a fondé l’UE, l’alimente ; la France de gauche fait, comme ont fait les ci-dessus nommés, ce qu’il lui plaît, ce qu’il lui convient.
      Voilà pourquoi ça me plaît. Et je n’aime guère les choses qui défient le bon sens.


    • malitourne malitourne 16 février 2018 22:29

      @petit gibus
      Bah tu veux changer l’UE. Tu es un europhile contrarié, un europhile frustré, mais un europhile quand-même. Tu parlais de martinet mais qui te fouette depuis 40 ans ?


    • malitourne malitourne 16 février 2018 22:42

      @alinea
      La Suisse n’est pas dans l’UE, elle est bien en Europe je vous rassure, et elle ressemble à l’Albanie de Henver Hoxha comme chacun sait... Faire un bras d’honneur à l’UE suffira donc à la Mélenchoniser. Mais pour quoi on n’y avait pas pensé avant, c’est tout bête en somme !


    • alinea alinea 16 février 2018 23:05

      @malitourne
      Excusez-moi, je n’avais pas compris que j’avais affaire à quelqu’un de si mal tourné !
      l’intelligence et l’ouverture d"esprit manquent décidément de plus en plus sur ce site ; il devient infréquentable.


    • JP94 17 février 2018 00:39

      @Alren

      Mouais pas hiérarchisée... tout y filtré par des lieutenants du chef Social démocrate qui s’approprient les mémoires pompés sur des anonymes désillés ...et j’en connais.Aucune compréhension de l’Est ..c’est pas mieux que le PCF sur le chapitre.
      Incompréhension sur la caractère révolutionnaire ou non de certaines politiques : attention à ne pas se figurer qu’un relatif succès électoral constituerait une validation théorique. Le PS a eu un fort succès électoral et l’on voit , après quelques décennies, si on ne l’avait pas prévu,où il menait : aux pires régressions sociales ... à bout de souffle, il s’est trouvé un de ses rejetons pour le bouturer sur un terrain tout aussi opportuniste,... 
      Tout ça ne mène à rien.

      Ce qu’il faut à la base pour un révolutionnaire c’est déjà un mode de penser révolutionnaire. FI n’est pas révolutionnaire (noter que tout l’appareil dirigeant de FI, ou presque est issu de,...) , et ne le sera jamais, ce qui ne l’empêchera pas de faire des voix, dont d’ailleurs la somme n’a pas du tout inquiété le Patronat, si l’on en juge par les politiques macroniennes. 

      Le Patronat ne recule que s’il est aux abois. Là il avance comme jamais ! 

      Il faudrait donc enfin voir les choses et comprendre que l’épouvantail Mélenchon amuse le Patronat qui sait qu’on est restera à quelques gesticulations tandis que la classe ouvrière sera démobilisée et seul un mouvement de la Classe ouvrière est de nature à inquiéter le Patronat.

      Un parti qui n’effraie pas le Patronat alors qu’il fait des voix et semble gagner en puissance ne peut pas être qualifié de révolutionnaire. FI n’est même pas marxiste...

      Et si la classe ouvrière en est absente à la base, pourquoi y viendrait-elle, cautionnant ipso facto l’idée que d’elle-même elle ne serait pas en mesure de se doter d’organisations pour défendre ses intérêts de classe. 
      Non-sens historique. 

      Durant la campagne, j’en ai croisé des FI, et je les ai écoutés, j’ai pu juger par moi-même de cette prétention à vouloir vous raisonner comme si on n’était pas capable de penser, suivant Descartes, par soi-même ... La classe ouvrière pense par elle-même. Elle a son histoire, sa conscience de classe sa mémoire des luttes - et quelles luttes ! - et dans ces luttes, il était où Mélenchon ? lui ou FI ... 
      On a l’impression avec FI qu’il n’y a jamais eu de luttes sociales avant eux.. ce mépris qui est un mépris de classe rend inconcevable ce principe d’union et de rassemblement, qui excluent la soumission ou l’allégeance.

    • malitourne malitourne 17 février 2018 06:18

      @alinea

      Vous par contre vous êtes intelligente et ouverte d’esprit et vous rendez ce site fréquentable... 

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 février 2018 08:09

      @alinea et petit gibus,
      Oscar Lafontaine a créé le Parti allemand Die Linke, voici ce qu’il a écrit :
      " Nous avons appris une chose : tant que la Banque centrale européenne, qui se dit indépendante et a-politique, peut fermer le robinet financier à un gouvernement de gauche, une politique qui s’oriente sur des principes démocratiques et sociaux est impossible.« 


      Que propose-t-il ?
       » Il faut maintenant que la gauche européenne développe un plan B pour le cas où un parti membre viendrait à être dans une situation comparable. Il faut transformer le mécanisme européen afin de retirer à la Banque centrale, qui n’a aucune légitimité démocratique, le pouvoir de mettre la démocratie hors service sur une simple pression de bouton. L’introduction progressive d’un SME rénové ouvre la voie à cela.(..)
      Comment fait-on ? Mystère...

      2 questions :
      - 1- Quand la BCE fermera le robinet bancaire en France, comme ce fut le cas en Grèce en 2015, quand Tsipras a commencé à ruer dans les brancards, que dit le programme de la FI ??

      -2- Comment comptez-vous changer les statuts de la BCE  ?  et "transformer le mécanisme européen afin de retirer à la Banque centrale, qui n’a aucune légitimité démocratique, le pouvoir de mettre la démocratie hors service sur une simple pression de bouton. "

      Merci d’être précis.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 février 2018 08:24

      @Ar zen
      Mélenchon est un petit malin... ! Il est aussi européiste fanatique que les Socialistes dont il est issu, mais l’objectif qu’il s’est fixé, c’est de rassembler les déçus de la Gauche socialiste, les anciens communistes et autres anarchistes, comme Alinea, en tenant un discours transgressif et révolutionnaire...


      « Violer les Traités », « la VIe République », « la Constituante », « le mépris de la Constitution actuelle », « mépris des lois » , toussa, toussa, ça plaît vachement à tout un public de Gauche !! Mélenchon leur fait croire qu’ils sont dans une organisation « de résistants révolutionnaires ».

      S’il ne tenait pas ce discours transgressif, ils iraient soit au PRCF, soit à l’ UPR ! Et ça, Mélenchon n’en veut pas. Il ne veut pas que les 55% de non de 2005 puissent provisoirement se rassembler pour sortir de l’ UE.

    • Le421 Le421 17 février 2018 08:27

      @alinea
      Tss tss tss !!
      Seul Dieu (Saint François d’Asselineau) et l’UPR sont capables de sauver la Frââââânnnssssee du marasme européen.
      Et les français l’ont bien compris, d’ailleurs.
      0.97% ou quelque chose comme ça...
      De grands incompris.


    • capobianco 17 février 2018 08:45

      @JP94
      « Et si la classe ouvrière en est absente à la base »

      Une affirmation qui repose sur quoi ? C’est vous qui rassemblez « la classe ouvrière » ?

       « Durant la campagne, j’en ai croisé des FI, et je les ai écoutés, j’ai pu juger par moi-même de cette prétention à vouloir vous raisonner comme si on n’était pas capable de penser, suivant Descartes, par soi-même ... »

      Vous devriez vous relire, franchement vous venez nous donner des leçons et parlez au nom de la classe ouvrière ... que vous avez avec vous ?? Je ne sais de quel groupe vous êtes issu, pcf, pcrf, npa, lo, autant de donneurs de leçons (y compris le pcf) qui servent à disperser les électeurs réellement de gauche et uniquement cela.

      Si la FI amuse le patronat que dire de vous ?

      «  La classe ouvrière pense par elle-même. Elle a son histoire, sa conscience de classe sa mémoire des luttes » Mais vous vous prenez pour la classe ouvrière ? Cette classe ouvrière est certainement plus en soutient de la FI que dans tous vos partis de division (fn compris), et pour son malheur trop se réfugient dans l’abstention. Sûr que ce n’est pas avec votre façon de « penser par vous même » jp94 que vous nous sortirez du système. Je vous rappelle que la FI n’est pas un parti d’encartés, que avons choisi,  nous pas JLM seul, de rompre avec les accords de partis qui nous ont apportés tant de désillusions. Faites la leçon à P Laurent toujours accroché au ps lui.

      La FI est composée de français venant d’horizons politiques différents, de gens qui ont rompu avec le ps, d’anciens du pc (moi), d’écolos et de gens de sensibilité de gauche comme vous pouvez le voir par exemple chez nos députés (JLM, obono, Ruffin, Autin....). Arrêtez votre propagande éculée, les français ont besoin de se rassembler autour d’un projet, d’un programme et pas de partis qui prétendent représenter tel ou tel composante sociale.



    • capobianco 17 février 2018 09:02

      @Fifi Brind_acier
      «  ils iraient soit au PRCF, soit à l’ UPR  »

      C’est d’ailleurs étonnant que seulement 0,95% des votants vous aient suivi ! La faute à JLM donc et vous auriez gagné sans cela ? Sacrée fifi.... 



    • papijef papijef 17 février 2018 09:16

      @Ar zen
      je t’ai déjà dit plusieurs fois, tu veux trop utiliser la rationalité et tu perds du temps à essayer de convaincre des gens insensibles à ça.
      c’est dommage, pour un garçon de ta valeur de gaspiller sa salive pour rien.


    • Legestr glaz Ar zen 17 février 2018 09:20

      @capobianco

      1°) il est impossible de renégocier les traités pour des raisons « d’unanimité » (article 48 du TUE)

      2°) il est impossible de désobéir aux traités pour des raisons constitutionnelles (article 55, 61, 62 et 88-1 de la Constitution française). 

      Ceux qui ne veulent pas comprendre des choses aussi simples, inscrites noir sur blanc dans les textes français et européens, seront les dindons de la farce. 

    • Legestr glaz Ar zen 17 février 2018 09:22

      @papijef

      Je comptais sur l’honnêteté intellectuelle des personnes à qui je m’adressais pour qu’elles réagissent par des arguments en faisant des mises en perspective. 

      Vous pensez donc que ces personnes ne sont pas en mesure de réfléchir ? 

    • malitourne malitourne 17 février 2018 09:24

      @capobianco
      JP94, Capoblanco vous demande de vous rassembler avec Mélenchon pour rester dans l’UE. Je pense que vous êtes en effet à la croisée des chemins...


    • malitourne malitourne 17 février 2018 09:26

      @Le421
      En tant qu’ancien militaire, vous honorez les couleurs de Bruxelles avant celles de la France. Pour le patriotisme vous avez aussi un plan A et un plan B ?


    • doctorix doctorix 17 février 2018 09:33

      @papijef
      Il y a une proportionnalité directe entre le passage sur les ondes et le nombre d’électeurs.

      Partant de là, il est possible pour l’oligarchie qui détient 90% des media de choisir le candidat qui sera élu.
      macron n’est pas autre chose que ce produit marketing poussé par la publicité.
      Asselineau est l’exemple inverse.
      Mélenchon a eu juste le nombre d’électeurs qu’on souhaitait lui donner : assez pour brouiller les cartes et pas assez pour être élu.
      Je pense que ces calculs se font au pourcent près, et il fallait être précis pour réussir à faire sortir du panier un macron avec aussi peu d’atouts dans sa manche.
      Ce fut un coup de maître des media et des instituts de sondage réunis.
      Mais un échec total de la démocratie.

    • Eric F Eric F 17 février 2018 10:17

      @Ar zen
      il est parfaitement possible d’aller à l’encontre des principes de l’UE, ainsi celle-ci affirme lutter contre les paradis fiscaux, mais plusieurs de ses membres (dont la si vertueuse Allemagne) figurent parmi le top ten des paradis fiscaux (certes pas dans la liste burlesque établie par l’UE).
      De même qu’il existe des subterfuges pour escamoter l’impôt (optimisation fiscale), de bons juristes et beaucoup d’aplomb permettraient de faire de l«  »optimisation eurocratique« . Il faudrait bien sûr un ’exposé des motifs » de nature à convaincre le Conseil Constitutionnel, dont on a vu qu’il a parfois des principes à géométrie variable (par exemple sur la fiscalité).
      L’exemple de Tsipras n’est pas opposable, car la Grèce ne tient que par les subsides de l’UE, alors que la France est un contributeur net.


    • malitourne malitourne 17 février 2018 10:26

      @Eric F
      Pour déverrouiller une serrure pêne dormant demi-tour à condamnation, il faut une clé. La clé c’est l’article 50. Mais vous pouvez aller en faire une autre si ça vous ennuie de vous baisser pour la ramasser sous le paillasson. Après vous pouvez aussi appeler Jean-Luc pour défoncer la porte.


    • Eric F Eric F 17 février 2018 10:28

      @doctorix
      je suis d’accord avec vous que la réussite électorale de Macron résulte pour une bonne part d’un tremplin médiatique, et depuis son élection jamais un président (de Gaulle inclus) n’avait bénéficié d’une telle propagande sur les grand média, et dire qu’il se plaint de la presse !
      Ceci dit, les partis traditionnels se sont aussi tirés eux même une balle dans le pied (divisions au PS et choix de Fillon à la primaire, sur sa réputation de probité -mdr-).
      Le « système » (euromondialiste) a ainsi propulsé son candidat, qui a eu l’outrecuidance de se présenter comme une rupture avec le « système » (politicien) -en tant que conseiller puis ministre majeur du précédent quinquennat, fallait oser !-


    • Eric F Eric F 17 février 2018 10:35

      @malitourne
      si on veut utiliser une métaphore serrurière, je dirais plutôt que parfois il suffit de limer un peu la clé pour qu’elle fonctionne (forcer la main sur certains points des traités), sans pour autant besoin de dégonder la porte (article 50)


    • malitourne malitourne 17 février 2018 10:44

      @Eric F
      Rendez moi ma métaphore serrurière ! Non la clé c’est bien l’article 50 (d’ailleurs ca marche sur les serrures britanniques aussi), parce que dégonder une porte fermée on peut pas, elle est prise dans son huisserie, à moins de forcer avec le pied de biche de Jean-Luc.


    • malitourne malitourne 17 février 2018 10:55

      @malitourne
      Même au pied de biche on peut pas. Sauf si on scie les paumelles, seulement pas de bol on est pas du bon côté, les paumelles sont à l’extérieur et nous on est à l’intérieur


    • capobianco 17 février 2018 11:00

      @totrob
      « moi j’étais socialiste , vraiment j’y est cru »

      Cela explique certains de vos propos. Votre analyse ici est assez bonne mais les conclusions que vous en tirez ne montrent que votre frustration d’avoir été roulé, trompé par la ps. Perso, j’ai toujours pensé que le ps n’était là que pour maintenir le système et je constate que je ne me suis pas trop tromper.

      J’ai quitté le pc il y a longtemps maintenant, la politique d’union de la gauche n’étant que le moyen pour les « hue, laurent, et autres » de conserver leur « situation ». Je ne ferais jamais de confiance aveugle à quelque politicien que ce soit mais il y a aujourd’hui un mouvement, que vos méprisez, qui apporte quelque chose de nouveau dans son fonctionnement. Le programme issu de discussions avec la base est innovent et propose enfin des changements réels en faveur du peuple.

      Cela n’empêche pas de rester attentif, l’histoire vous l’a appris, nous l’a appris, la confiance ne doit pas être l’aveuglement. Perso et à mon âge, je ne me contente pas de « commenter », j’espère toujours apporter ma contribution positive pour l’avenir, pas le mien (c’est trop tard) mais celui de nos enfants.



    • capobianco 17 février 2018 11:14

      @malitourne
      « Capoblanco vous demande de vous rassembler avec Mélenchon pour rester dans l’UE. »

      Pas du tout, je ne suis pas comme votre parti, j’explique juste qu’il n’y a pas besoin de carte à la FI et que chacun peu soutenir sans déchirer la sienne. Contrairement à vous je ne me cache pas derrière un seul argument, je crois à la FI sans aveuglement contrairement à vous et votre catéchisme (on ne peut pas tous avoir un dieu comme à l’upr) .

       



    • malitourne malitourne 17 février 2018 11:40

      @capobianco
      C’est pareil à l’UPR, on vous demande de quel bord idéologique vous êtes. Le rassemblement est encore plus large car le consensus est simple : le Frexit légal et inconditionnel, le rétablissement de la souveraineté populaire contre la dictature de Bruxelles avec qui il n’y a rien de chez rien à négocier puisque rien de chez rien n’est négociable avec une structure qui a été précisément conçue pour être un cheval de Troie ordolibéral et un outil servant à saboter des souverainetés nationales européennes contre les agressions du grand capital mondialisé...


    • malitourne malitourne 17 février 2018 11:40

      @malitourne
      on vous demande PAS, bien entendu


    • papijef papijef 17 février 2018 12:04

      @Le421
      avec ton bandeau sur les yeux, tu ne peux pas trouver d’autreargument que 0,97%, ce qui prouve bien, en passant, que tes critères sont le pourcentage. avec 0:97% on ne peut avoir d’idée intéressante ?

      et tu sais ce qu’elle dit alinea ? « Votez pour Mélenchon banni ou Mélenchon-Bruni ».


    • capobianco 17 février 2018 13:36

      @malitourne
      Ce qui est dit ...est dit ! Trop tard.


    • malitourne malitourne 17 février 2018 13:42

      @capobianco
      Pas grave, puisque vous ne vous formalisez pas trop des écrits si je vous ai bien compris


    • capobianco 17 février 2018 13:42

      @Ar zen
      « il est impossible de renégocier ...il est impossible de désobéir  » Il est impossible sauf avec ass bien sûr !

      Dindons ou pigeons avec vous ?


    • capobianco 17 février 2018 13:51

      @Ar zen
      Si les français adoptent le programme de la FI qui va nous empêcher de le mètre en place ? JLM ou un autre (il n’y a pas de dieu à la FI comme chez vous) fera le boulot pour lequel nous l’aurons mandaté et ce malgré les jérémiades des upr grands défenseurs et soucieux du droit de l’UE.


    • malitourne malitourne 17 février 2018 13:57

      @capobianco
      Il est possible de sortir de l’UE sans histoires comme vous savez puisque vous suivez l’UPR. Il suffit que les français le réclament et Macron avoue même à la BBC que les français choisiraient le Frexit. Mais à FI vous êtes comme Ségolaine Royal, vous pensez qu’il n’est pas judicieux de poser la question en ces termes aux français. 


    • Legestr glaz Ar zen 17 février 2018 17:11

      @Eric F

      Et bien non Eric F, il n’est pas possible d’aller à l’encontre des principes de l’UE. Et pourquoi ce n’est pas possible ? Parce que le droit européen et le droit dérivé européen sont inscrits dans la Constitution française ; 

      C’est peut être quelque chose qui vous échappe mais qui est bien réel. Lisez les articles 55, 61, 62 et 88-1 de la Constitution et comprenez leur portée. Dans un système « supranational » les traités ont une force supérieure aux lois nationales. Vous n’y pouvez rien. Pour sortir de ce truc, de ce piège, il faut le faire en respectant la Constitution française et pour cela il n’y a qu’une seul issue = l’article 50 du TUE qui est « constitutionnel » !ui ! 

      Désobéir aux traités et à l’U.E n’est même pas une option puisque la Constitution française interdit de désobéir au droit européen. Dire le contraire c’est mentir, c’est enfumer le peuple.

      Comprenez bien ce que j’ai écrit dans cet article et la force du Conseil constitutionnel en France.



    • Legestr glaz Ar zen 17 février 2018 17:24

      @capobianco


      Et bien je vous le dis que va empêcher la FI de proposer des lois allant à l’encontre du droit européen et du droit dérivé européen ? C’est le Conseil constitutionnel dont c’est l’un des rôles en France. 

      En France, toutes les institutions tiennent leur pouvoir de la Constitution. SI JLM est élu et qu’une Assemblée nationale aux couleurs de la FI devient majoritaire, cela n’empêcherait pas le Conseil constitutionnel de juger « anticonstitutionnelle » une loi allant à l’encontre du droit européen !

      Vous refusez de l’admettre capobianco parce que vous croyez en ce que dit JLM. Mais seriez vous un être faible, un suiveur, incapable de se faire une idée par lui même ? 

      Je vous mets en lien la Constitution de la 5ème République qui s’applique à tous les Présidents élus, au gouvernement et à l’Assemblée nationale. Si Mélenchon est élu il devrairespecter la Constitution française. Alors, il est extrêmement important, pour vous, pour la compréhension de ce qui se passe, de lire les articles 55, 61, 62 et 88-1 de la Constitution. Ils sont faciles à comprendre. 

      Soit vous croyez Mélenchon aveuglément, soit vous avez encore assez de discernement et d’indépendance pour lire quatre malheureux articles de la Constitution qui, je l’avoue, sont totalement inconnus des Français. Si vous voulez encore vous regarder dans un miroir, si vous avez encore du respect pour vous même, il vous suffit de lire les articles 55, 61, 62 et 88-1 de la Constitution. 




    • foufouille foufouille 17 février 2018 18:08

      @Fifi Brind_acier
      donc le programme UPQR d’achlino est inutile.


    • capobianco 17 février 2018 18:25

      @Ar zen
      « Vous refusez de l’admettre capobianco parce que vous croyez en ce que dit JLM. Mais seriez vous un être faible, un suiveur, incapable de se faire une idée par lui même ?  »

      Venant de vous, inconditionnel et admirateur de votre géni je trouve cela très drôle. Le premier adjectif je pourrais vous faire la démonstration si vous étiez en face de moi...

      Pour les deux autres, il suffit de lire les réponses de la « meute » pour comprendre qui sont les suiveurs incapables de se faire une idée par eux mêmes. Vous connaissez le verbe comprendre ?


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 février 2018 19:50

      @alinea
      Et je n’aime guère les choses qui défient le bon sens.

      Ben... justement, vouloir une Europe sociale défie le bon sens.
      Car il faut que tous les pays soient d’accord, sans exception.


      « 35 ans de promesses d’ Europe sociale »
      En 1999, 11 pays sur 15 étaient dirigés par des Gouvernements socialistes.
      Ils étaient majoritaires, pourquoi n’ont -ils pas fait « l’ Europe sociale » ?

      Parce qu’il ne suffit pas d’être majoritaire, il faut être 100% d’accord.
      27 pays sur 27 doivent être pour une Europe sociale.
      Si 1 seul pays s’oppose, rien ne change.

      L’autre solution, c’est d’attendre qu’il y ait 27 Mélenchon élus en même temps dans les 27 pays.... La probabilité qu’un tel évènement survienne est d’une fois tous les 735 000 ans. En supposant que dans chaque pays, il n’y ait que 2 Partis politiques, un de Droite et un de Gauche...

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 février 2018 19:51

      @foufouille
      Vous avez mieux à proposer ??


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 février 2018 20:04

      @capobianco
      Si les français adoptent le programme de la FI qui va nous empêcher de le mètre en place ?

      Toutes les Institutions européennes vous en empêcheront, la BCE en tête, qui va fermer le robinet bancaire ! Un pays endetté ne peut pas se permettre de ne plus avoir accès aux crédits bancaires, sinon, c’est la faillite. Et les citoyens non plus, qu’allez-vous faire quand plus rien ne sortira des DAB.... !!


      De plus, si le contrôle des mouvements de capitaux n’est pas remis en place immédiatement, les capitaux vont fuir. Même les Islandais avaient compris que sans contrôle sur la monnaie et sur les mouvements de capitaux, on ne peut rien faire... S’ils ont sauvé le pays, c’est qu’ils ne sont ni dans l’ UE, ni dans l’euro,  et qu’ils ont la souveraineté politique, économique et monétaire...

    • foufouille foufouille 17 février 2018 20:10

      @Fifi Brind_acier
      mieux qu’un haut fonctionnaire qui n’a pas travaillé durant dix ans ?
      ta boutique UPQR vend toujours des produits chinois car les français sont trop cher ........


    • Legestr glaz Ar zen 17 février 2018 20:32

      @capobianco

      Vous vous trompez. Je ne suis pas du tout un « inconditionnel » de François Asselineau. J’apprécie la plus grande partie de ses analyses tout simplement parce que je n’y trouve rien à redire. Il sait rationnaliser, c’est l’une de ses plus grandes qualités. 

      Figurez vous que je lui adresse des critiques sur différents sujets qu’il pourrait prendre en considération et développer davantage. 

      Ce que je vous écris sur la « désobéissance » aux traités n’est que de moi. Jamais vous ne lirez, chez Asselineau, une seule ligne sur le fait que c’est le Conseil constitutionnel qui contrôle la « Constitutionnalité » des lois et règlements. Ce que dit Asselineau, et qui est très juste, c’est que la cour de justice de l’Union européenne condamnerait sans délai un pays ou un gouvernement qui ne voudrait pas appliquer les règlements et les directives européennes. C’est tout à fait vrai d’ailleurs et on l’a bien vu en France avec la condamnation de notre pays, 10 millions d’euros d’amende, pour non transposition de la directive OGM. 

      Je vais plus loin dans la réflexion qu’Asselineau, pour le moment. Je dis simplement qu’il est impossible de désobéir aux traités européens parce que la Constitution française l’interdit et que ceci, non seulement y est inscrit aux articles 55, 61, 62 et 88-1, mais que la jurisprudence constante du C.C le démontre pour ceux qui veulent bien se donner la peine d’aller la lire ! Si j’ai écrit un article à ce sujet c’est pour « vulgariser » cette jurisprudence car je sais bien que la grande majorité de mes concitoyens ne savent même pas que la jurisprudence du C.C existe. 


      J’ai pris l’exemple de la « désobéissance » à la règle de la non imposition des dividendes des sociétés filles-mères. 

      Si vous le voulez, je peux vous apporter la preuve de la manière dont le Conseil constitutionnel annule des lois, qu’il juge contraire à la constitution« parce qu’elles vont à l’encontre des dispositions des traités. Si vous voulez en savoir davantage, je me tiens à votre disposition, toutes preuves à l’appui. Est-ce que je peux mieux dire ? Ce que je vous dis, et qui vous froisse, c’est que vous croyez »aveuglément" ce qu’à dit Mélenchon sans même vous poser la question de savoir si c’est possible. Vous n’avez même plus votre libre arbitre, vous ne réfléchissez même plus. 


    • Legestr glaz Ar zen 17 février 2018 20:43

      @Ar zen
       Et bien, capobianco, lorsque je vous vois écrire : « Le premier adjectif je pourrais vous faire la démonstration si vous étiez en face de moi...

      Pour les deux autres, il suffit de lire les réponses de la « meute » pour comprendre qui sont les suiveurs incapables de se faire une idée par eux mêmes. Vous connaissez le verbe comprendre ? »


      Je me dis que je ne vous ai pas vu développer beaucoup d’arguments ? Si je vous écris que vous êtes un être faible et un suiveur c’est que je ne vous ai jamais vu, jamais, développer des idées et des arguments. Dans votre commentaire vous voulez retourner les qualificatifs que j’ai employés à votre endroit, contre moi. Mais il se trouve, et vous en avez la preuve, que j’ai écrit quelques articles sur Agoravox, dans lesquels j’expose ma « propre » pensée. Ceci n’est pas votre cas. Je ne vous reproche d’ailleurs pas le fait de ne pas avoir écrit d’article mais de ne pas réfléchir à des arguments qui vous sont opposés. Suis-je clair ? 


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 février 2018 07:33

      @capobianco
      Avec Ruffin, vous êtes servis !! Voici de qu’il vient d’écrire sur le projet agricole de Macron. Il est sympa comme tout, mais n’a jamais lu les Traités, lui non plus !


      Il ignore que l’agriculture ne fait plus partie des compétences des Etats, mais de la Commission européenne, au service des lobbies de l’agro-alimentaire, de la FNSEA et de l’agro- chimie ?

      Toujours à côté de la plaque... !!


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 février 2018 07:36

      @foufouille
      Je vois que vous n’avez rien à proposer !

      PS : Quand un fonctionnaire est en disponibilité, il n’est pas payé !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 février 2018 08:00

      @Eric F
      Violer la Constitution française revient à violer le Droit Communautaire.

      -1- Pour changer les Traités, les 27 pays doivent d’accord à 100% + 27 référendum à 100%. C’est l’article 48 du TFUE : 1 seul refus, et rien ne change.


      - 2- Le Droit européen est supérieur aux Droits des Etats, y compris dans le domaine constitutionnel. Violer la Constitution française revient à violer le Droit Communautaire. Cela va donner aux Institutions européennes et au FMI, le droit de pourrir la vie du pays qui s’y essaie : plaintes auprès de la Jour de Justice européenne, rétorsions financières sur les fonds structurels, fermeture du robinet bancaire par la BCE, agences de notations qui vont baisser la note sur la dette, d’où augmentation des taux d’emprunt etc

      Exemple : les procédures d’infraction : " La Commission recense les éventuelles infractions au droit européen sur la base de ses propres enquêtes ou à la suite de plaintes de citoyens, d’entreprises ou d’autres parties intéressées.« 

      Exemple :  » Astreintes - sanctions financières contre les Etats membres« 
       »L’astreinte est une condamnation financière à l’encontre des Etats membres, décidée par la Cour de justice sur demande de la Commission. Elle intervient après une procédure longue, car elle ne sanctionne pas un manquement au droit communautaire mais l’inobservation d’un arrêt de la Cour de justice sanctionnant l’inapplication de ce droit. Son montant,très encadré, peut attendre plusieurs centaines de milliers d’euros par jour."


    • capobianco 18 février 2018 08:29

      @Ar zen
      « Je me dis que je ne vous ai pas vu développer beaucoup d’arguments  »

      Forcément je réponds à vos « arguments ». Quant à votre « propre pensée » il est difficile de la distinguer de celles de vos nombreux adeptes upr, « article 50, c’est interdit, c’est impossible, c’est la loi, on ne peut pas, les textes, articles, ass....... »

      Après, vos liens et « développements » inter minables pour répéter en boucle la même chose, il y a longtemps que j’ai fais l’impasse.

      Répéter que l’on ne répond pas à vos arguments, expression à la mode chez vous, ne change rien au fait que vos arguments se résument à ce que je dis plus avant, le répétitif « c’est impossible ».

      Je ne suis peut-être « pas assez clair » ou vous avez du mal dès lors que cela vous oblige à sortir de vos feuilles de route (votre « propre pensée »).


    • Legestr glaz Ar zen 18 février 2018 08:45

      @capobianco

      Vous vous moquez de vous même ? 

      qu’avez vous répondu, par exemple, après la lecture des articles 55, 61,62 et 88-1 de la Constitution française ? Rien, absolument rien, votre pensée est vide !

      Vous écrivez que vous faîtes l’impasse. Vous savez, si lors d’un examen vous tombez sur le sujet sur lequel vous avez fait l’impasse vous récoltez un zéro pointé ! 

      Vous avez donc un zéro pointé ! Vous parlez de sujets que vous ne maitrisez pas parce que vous faîtes des impasses. Il suffit d’examiner les archives de vos commentaires pour se rendre compte que vous ne développez jamais d’argument ! Lorsque vous sortez quelque chose c’est pour dire une énormité comme, par exemple, que c’est l’Allemagne qui dirige l’UE. Vous êtes vraiment un suiveur, un type lobotomisé, qui n’a plus sa liberté de pensée. 

      A quel moment avez vous été « clair » ? Je ne vois rien dans vos différents commentaires ? Si vous le voulez, nous pouvons faire le point ensemble sur ceux-ci puisque j’y ai accès. Je tourne les 30 premières pages de vos « commentaires » et je constate que n’y figure aucune référence, pas une seule ! Vous ne vous appuyez jamais sur rien. Vous déroulez une pauvre pensée, apprise chez Mélenchon du genre « c’est l’Allemagne qui dirige l’Europe » ou encore « on va désobéir aux traités ». Vous auriez fait un merveilleux fantassin en 14. Il aurait suffit de vous dire que le camp d’en face n’avait pas de munition et se défendait en jetant des mottes de terre. Vous avalez goulument tout ce que Mélenchon raconte sans jamais, jamais, jamais contrôler ce qu’il dit. Vous êtes au niveau zéro de la critique. 

    • Jean Roque Jean Roque 18 février 2018 10:32

      @totrob
      Ce ne sont pas des théories fumeuses :
      La plupart des penseurs politiques et des sociologues affirment qu’une société multiculturelle ne peut être que libérale
      Récemment chez nous on a Guilluy. Mais les communistes du début du siècle dernier dans l’empire austro-hongrois multinational s’étaient penchés sur le problème. Pour en arriver à la conclusion qu’il fallait une nation par culture, distinguer nationalité et citoyenneté, et un « empire » au dessus, communiste. C’est ce qu’à fait un peu l’URSS, et continue la Russie. Et aussi la Syrie, l’Irak, l’Iran avec des quotas de députés par religion et ethnie.
      Dans un pays où le multiculturel ne peut être relié à un territoire national, les US par ex (excepté les réserves indiennes), contrairement à la Russie où une ethnie a un territoire, on en arrive à une partition « libérale », que constate d’ailleurs Hollande dans son bouquin. Celle des lobbies.
      Donc pousser des minorités n’est pas du tout fumeux, c’est très habile au contraire. Et toute la « french theory » a souligné cette individualisation et communautarisme nécessaire pour assurer le libéralisme et supplanter les nations et remplacer leur démocratie populiste, de la majorité bas du front, par des groupes de pression commandos.


    • Alren Alren 18 février 2018 17:09

      @Ar zen

      J’admire votre obstination a toujours répéter insatiablement le même argument « la Constitution ne permet pas ... » .
      Mais elle ne peut interdire que les Français décident de changer de Constitution par référendum, car ce serait un déni évident de démocratie !!!

      Or la nouvelle Constitution, je n’ai pas à l’écrire seul (!), devrait comporter l’abrogation du Conseil Constitutionnel, du Conseil d’État et de la Cour des comptes tels qu’ils fonctionnent aujourd’hui avec des non-élus choisis sur des critères politiques.

      De toutes façons, les organismes qui les remplaceraient n’auraient qu’un avis consultatif sauf de pouvoir exiger une référendum sur des questions litigieuses.

      Ne soyez pas ridicule Ar zen, si Mélenchon lançait un référendum, ou plutôt un plébiscite pour se faire couronner empereur, il obtiendrait plus de 99% de « non ».

      Et vous le savez bien comme vous savez, sans l’avouer, qu’avec la FI ce serait au contraire plus de démocratie, de consultation du peuple, de fraternité. Cette fraternité qui est dans la devise de la République et que foule aux pieds un Macron

       


    • Alren Alren 18 février 2018 17:26

      @JP94

      La FI n’est pas un parti, ce qui fait sa force et permet que 400 000 personnes s’en réclament.
      Et bien entendu un tel nombre cela effraie le patronat de multinationales et les parasites sociaux.

      Il n’est pas marxiste : 
      Les membres de la FI n’ont pas besoin des écrits adaptés au XIXe siècle pour penser la société du XXIe ! Ils ont assez d’intelligence pour s’émanciper d’une doctrine figée qui ne connaissait pas la classe moyenne salariée et la classe dite « intellectuelle » puisqu’elles n’existaient pas alors.

      « la classe ouvrière pense par elle même »
      ... et des ouvriers votent Macron ! Y a pas une petite contradiction là ?

      On a l’impression avec FI qu’il n’y a jamais eu de luttes sociales avant eux..

      La FI rend hommage au contraire aux luttes difficiles des travailleurs d’autrefois que ce soit les luttes du temps de Jaurès qu’à celles du Front populaire. Impression fausse donc.


    • foufouille foufouille 18 février 2018 17:36

      @Alren
      « et des ouvriers votent Macron ! Y a pas une petite contradiction là ? »
      non ce sont juste des futur uber qui pensent pouvoir gagner plein de fric ou un truc du genre.
      certains sont aussi des larbins comme rocla et sont heureux de manger les miettes.


    • Legestr glaz Ar zen 18 février 2018 17:52

      @Alren

      Ecoutez Alren, pour faire simple : changer de Constitution = sortir de l’Union européenne parce que Union européenne = système supranational. 

      Voulez vous sortir de l’UE Alren, de ce système ordo-libéral au service des puissances de l’argent ?

      J’attends votre réponse. Merci. 

    • Legestr glaz Ar zen 18 février 2018 18:45

      @Alren

      S’il y en a un qui est obstiné ce n’est pas celui qu’on croit. 

      Changer de Constitution, d’accord. Il faut l’écrire et la faire valider par la majorité du peuple. A votre avis cette procédure dure combien de temps ? Dans l’intervalle c’est la Constitution de la 5ème qui s’applique et le Conseil constitutionnel donne de la voix pour « empêcher » toute loi contraire au droit européen. La France se retrouve dans la position de la Grèce, obligée d’avaler son chapeau. C’est ça que vous souhaitez ? 

      Par ailleurs, qui dit « nouvelle Constitution » dit "sortie de l’UE.Une nouvelle Constitution sera contraire aux traités européens. Alors pourquoi tergiverser ? Pourquoi attendre la rédaction d’une nouvelle Constitution pour sortir de l’UE et, dans l’intervalle, subir les foudres de l’UE, maitresse en France ? 

      Vous pouvez répondre, bien entendu, ce n’est pas un monologue. 



    • BA 16 février 2018 16:09

      Jim Mattis, secrétaire américain à la Défense : « La défense commune de l’Union européenne est une mission pour l’Otan, et pour l’Otan seule. »


      Jeudi 15 février 2018 :


      L’Union européenne est aujourd’hui totalement soumise aux États-Unis. Dernier exemple en date : la défense. Et c’est Jim Mattis, secrétaire américain à la Défense, qui vient de l’affirmer jeudi à Bruxelles, sans que ses collègues européens ne s’en offusquent.


      À l’origine, un coup de sang des États-Unis contre le projet d’Europe de la défense. « L’initiative européenne ne doit pas enlever des activités et des moyens à l’Otan », avait tempêté Katie Wheelbarger, chargée de la sécurité internationale au ministère américain de la Défense.


      « L’UE ne doit pas se substituer à ce que fait l’Otan », s’était écrié Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan, « elle ne doit pas fermer ses marchés de défense aux Américains et aux autres pays non membres de l’UE. »


      Moyennant quoi un “dîner de travail” fut organisé avec Federica Mogherini, représentante de la diplomatie européenne mercredi soir à Bruxelles. À la fin, tout le monde était content.


      « Ce dîner a été très constructif  », ont déclaré les gens de l’Otan.


      « Je pense que les doutes qui devaient être dissipés hier ont été dissipés d’une manière très importante », a renchéri María Dolores de Cospedal, ministre de la Défense espagnole, en terminant son point presse par une bouillie langue de bois sur la nécessaire « coopération » et les «  voies complémentaires non parallèles ».


      Et Jim Mattis de conclure, souverain :


      « Il y a un accord clair pour inclure dans le document de l’UE que la défense commune est une mission pour l’Otan et pour l’Otan seule. »


      Vous l’avez compris, il y a un suzerain : les États-Unis (dont l’Otan est le bras armé).


      Et les 28 vassaux de l’Union européenne qui, en un “dîner de travail”, ont baissé leurs culottes.


      https://yetiblog.org/officiel-les-etats-unis-annexent-la-defense-europeenne/


      • rogal 16 février 2018 16:47

        @BA
        Au moins les choses sont clairement dites.


      • Jean Roque Jean Roque 16 février 2018 16:48

        Très très loin du contrat social établi par un peuple pour un peuple, la FI en vient à réclamer un droit du sol généralisé, pour qui arrive légalement où illégalement. Un droit « naturel » ultra libéral sans frontière, vertu abstraite, niant toute citoyenneté politique, un rêve des capitalistes. Ils virent au lobby migrant mondialiste ridicule.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 février 2018 16:55

          Clémentine Autain demande à Jean-Luc Mélenchon “d’infléchir sa stratégie”.


          La première inculpée pour le prochain Procès de Moscou a un nom...

          Elle n’a pas compris que comme JM Le Pen, JL Mélenchon (faut se méfier des prénoms composés avec Jean dedans on dirait...) n’a aucune envie ou ambition de prendre le pouvoir.

          Son seul but est d’exister médiatiquement pour se fournir en mandats électoraux pour le faire vivre jusqu’à la retraite.

          Pour ce faire, il a son charisme propre et il sait en user pour ne surtout pas avoir d’alliés qui pourraient l’aider à prendre le pouvoir même par accident.

          • alinea alinea 16 février 2018 17:15

            @Mmarvinbear
            Vous auriez pu moduler votre assertion en disant que c’est votre opinion !


          • Laulau Laulau 16 février 2018 17:40

            Les dernière décennies ont démontré que « l’union de la gauche » ne profitait en fait qu’aux libéraux « de gauche ». Je suis un insoumis et je n’irais jamais dans une galère du style « programme commun », on a déjà vu où cela a mené !


            • Laulau Laulau 17 février 2018 08:32

              @sloop
              Oui et pour quoi faire ? Du Hollande, du Valls de l’El Khomri pour passer la main à du Macron ?


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 février 2018 20:09

              @Laulau

              Et sans alliance, vous n’avez aucune chance d’arriver au pouvoir pour appliquer votre programme.

              C’est con comme situation, non ?

            • Laulau Laulau 18 février 2018 14:03

              @Mmarvinbear
              « Et sans alliance, vous n’avez aucune chance d’arriver au pouvoir »
              Pourquoi ? C’est écrit où ? Le premier tour de la présidentielle a donné environ 20 % aux quatre premiers, cela c’est joué à quelques %.
              Vous prenez vos désirs pour des réalités, C’est con comme attitude, non ?


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 février 2018 23:33

              @Laulau

              Pourquoi ? C’est écrit où ?

              Dans la constitution. Pour être Président, il faut avoir la majorité absolue des suffrages.

              Et pour y arriver, il faut faire des alliances, c’est inévitable.

              De plus, JLM a fait un joli score au premier tour mais vous pouvez me rappeler celui des candidats FI aux dernières partielles ?

              C’ était plus du 10 %, non ?

            • foufouille foufouille 16 février 2018 17:43

              si l’on vise la constitution de majorités, aucune voix éprise de rupture sociale et écologiste ne peut manquer”. Clémentine Autain juge ainsi sévèrement la brouille entre le PCF

              ça veut juste dire ratissons large pour avoir une grosse gamelle et payer l’appart à un million de melenchon.
              hamon a quitté le PS ............


              • Le421 Le421 16 février 2018 18:50

                des individus écœurés par la gauche et par la politique

                Après toutes ces années, ces expériences et le constat qui a été fait, vous continuez à accréditer que « la gauche » a été aux commandes dans ce pays.
                La gauche de Hollande, Valls et Macron.

                Quand on commence un article en écrivant cela, je ne vais pas plus loin.
                Et Macron vous dit merci !!

                Pire.
                Confondre LFI et le PS...
                Pas plus de commentaires.


                • Aristide Aristide 16 février 2018 18:55

                  @Le421

                  Il sait ce qu’est la vraie gauche le militaire en retraite, c’est rouler bourré et à 90 km ...

                • LeDinoBleu LeDinoBleu 16 février 2018 19:27

                  @Le421
                  C’est bien clair que notre Gôche Caviar n’avait de gauche que le nom...

                  Je vous rejoins tout à fait et espère que nous aurons des échanges constructifs à l’avenir... en commun ou pas  smiley


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 février 2018 19:42

                  @Le421
                  Mélenchon est pourtant un fan de Mitterrand... dont il encense les réformes de 1981. Mais il oublie de parler de la suite. Il oublie juste de dire que le PS ( avec ou sans la Droite) a signé tous les Traités européens, depuis celui de Rome, signé par le gouvernement de Guy Mollet !


                  Traité de Rome - Accords de Schengen- Acte unique européen - Maastricht - Amsterdam - Zone euro- Traité de Nice - Lisbonne avec Sarkozy à Versailles. MES & TSCG par le gouvernement Ayrault. Les Socialistes ont tout signé. Et ce n’est pas tout !

                  - 1983 - Désindexation des salaires
                  - 1986 - Bérégovoy fait voter une loi qui dérèglemente les marchés.
                  - 1988 - Directive Delors/ Lamy sur la mobilité des capitaux.
                  - 1990 - Baisse de la fiscalité sur les revenus du capital
                  - 1998 - DSK : régime fiscal favorable aux stock options


                  Et ce n’est pas fini ! En 1984, Mitterrand propulse le FN dans les médias, d’abord pour diviser la Droite, pour servir d’épouvantail lors des élections, et enfin pour salir la souveraineté et le Frexit par des propos racistes et xénophobes.

                  Le FN , c’est le couteau suisse de la Gauche ! S’il n’avait pas existé, Mitterrand l’aurait inventé ! Mélenchon en use et abuse : dès qu’on parle de Frexit, c’est qu’on est facho !

                • alinea alinea 16 février 2018 20:23

                  @Fifi Brind_acier
                  Il n’a jamais oublié de parler de la suite ! ne croyez pas que vous savez tout ! Vous qui adorez Polony, vous avez dû écouter son émission avec Mélenchon aussi !!


                • Attilax Attilax 16 février 2018 22:56

                  @Le421

                  Ahaha un peu gêné que Hamon puisse rejoindre votre large mouvement ? Je comprends : c’est quand même le seul qui a osé baser son programme sur ce que veut le groupe Bildeberg. Ultra européiste, un pur produit du PS étiqueté « aile gauche ». Comme Mélenchon, mais pas de la même promo. Vous allez voir : avec la disparition du PS, tous leurs cadres qui ne vont pas aller chez Macron vont aller chez vous. Forcément, leur bateau coule, où voulez-vous qu’ils aillent ? Il n’y a plus que la FI à « gauche », vous n’allez pas avoir l’inhumanité de rejeter ces camarades presque au chômage, après tout ce qu’ils ont fait pour le pays ? Ben non, forcément... Du coup, ça va devenir de plus en plus difficile de pas vous « confondre », avec tous ces morts-vivants dans vos rangs... Ballot, hein ?

                  PS : n’oubliez pas ce pauvre Valls dont même Macron n’a pas voulu, je suis sûr qu’il va se souvenir sous peu qu’il a toujours été très très a gauche, au fond.


                • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 février 2018 01:35

                  Mais il oublie de parler de la suite.


                  La suite, c’est juste la lucidité de voir que le programme de 81 ne marchait pas et que par conséquent il fallait faire autre chose et différent. 

                  En 1984, Mitterrand propulse le FN dans les médias, d’abord pour diviser la Droite, pour servir d’épouvantail lors des élections, et enfin pour salir la souveraineté et le Frexit par des propos racistes et xénophobes. 

                  Faux. C’est le RPR qui a fabriqué le FN en s’alliant avec lui en 83.

                • Le421 Le421 17 février 2018 08:24

                  @Aristide
                  Pas mal !! Je suis sûr que dans le « hors sujet » qui ne sert à rien, vous pouvez mieux faire. smiley



                • Le421 Le421 17 février 2018 08:29

                  @Fifi Brind_acier
                  Et une porte ouverte enfoncée, une !!

                  Vous avancez !!

                  Allez, encore un p’tit coup sur la gueule à ce connard de Mélenchon...
                  Allez-y !!
                  Ça défoule.


                • capobianco 17 février 2018 09:14

                  @totrob
                  Vous connaissez « crache ton venin » du groupe Téléphone ?


                • Attilax Attilax 17 février 2018 10:14

                  @Le421

                  Le sujet c’est pas « un p’tit coup de gueule sur Mélenchon », c’est l’interrogation du PRCF sur la pertinence de faire confiance à la FI pour réaliser ce qu’ils voudraient. Difficile de répondre sans démontrer l’hypocrisie européenne de ce parti ! Si vous aviez été clairs, la question ne se poserait pas.


                • capobianco 17 février 2018 10:23

                  @totrob
                  Pour votre info, ils sont toujours « pas mal » et s’appellent les « insus ».

                  Ce que vous appelez pompeusement « jugement » n’est autre que la haine que vous portez à JLM et à la FI, ce qui dénote chez vous un manque certains de réflexion politique pour n’exprimer que du mépris. C’est votre droit mais c’est aussi votre limite.

                  «   la LFI n’est pas un parti structuré. » Une découverte pour vous ? La FI ne vend pas de cartes, c’est un mouvement composé de citoyens de sensibilité de gauche. Certains des 400 000 soutiens sont « encartés » ailleurs, dans des partis structurés donc.



                • Attilax Attilax 17 février 2018 11:27

                  @capobianco

                  C’est pas de la haine, couillon, c’est de la lucidité. Aucun mépris dans le fait de dire que JLM a tortillé du cul sur la sortie de l’UE pour finalement se ranger sous le drapeau : c’est un fait. « Le plan B c’est le plan A », « l’idée c’est de sauver l’UE » « il est hors de question de quitter l’UE » je ne l’invente pas, c’est bien lui qui l’a dit, après nous avoir vendu du « on la change ou on la quitte » pendant un an ? Alors qui est dans le déni de réalité ? Pleurnicher et pointer ce microscopique UPR comme responsable de vos incohérences en confondant haine et divergence de point de vue est juste ridicule. Vous êtes agacés parce que les militants UPR sont aussi tenaces que vous et ne lâchent pas l’affaire, et comme ils ont raison sur le fond, ça vous rend dingues. La haine n’a rien à voir là-dedans, et l’extrême droite sous-jacente que vous y présupposez totalement imaginaire. Invoquer votre « grande diversité » pour justifier des incohérences aussi grosses sur un sujet aussi important révèle juste que vous n’êtes même pas d’accord entre vous sur le fond ! Une partie d’entre vous est donc sûr d’être cocue : celle où je me situais. C’est pour ça que je me suis barré de la FI. Haineux ? Non. Déçu et désillusionné, c’est certain.


                • capobianco 17 février 2018 11:44

                  @totrob
                  « Cher ami » Ouf !

                  « , je suis simplement désabusé par les hommes politiques français »

                  Oui j’ai lu votre explication et je vous ai donné la mienne. Vous êtes passé de l’enthousiasme à « plus rien », c’est un trait de caractère, frustration , vexation, amour propre ?

                  Vos propos vis à vis de JLM et la FI sont violents et méprisants je ne vois pas d’autre explication que la haine pour vous comprendre. Vous êtes dans le tout ou rien et casser tout espoir semble vous satisfaire.

                  « Mais permettez moi de penser que le saucisson ne pousse pas sur les arbres. » Alors çà je vous le concède, mais justement le « saucisson » demande un savoir faire, du travail, du temps. Vous espériez quoi quand vous souteniez le ps, comme votre image, qu’il allait nous apporter le bonheur juste par votre vote ?

                   Quand un programme comporte la possibilité de virer des élus en cours de mandat pour incompétence, trahison des engagements ou bien sûr actes condamnables, je pense que cela mérite de regarder de près le reste des propositions. Vos « gogochons » ne montre que votre ignorance du sujet, mais j’ai bien compris que vous n’en avez plus rien à faire. 



                • capobianco 17 février 2018 13:59

                  @Attilax
                  «   Il n’y a plus que la FI à « gauche », » Seul moment de sérieux dans votre propos, le reste je n’ose le qualifier.


                • papijef papijef 17 février 2018 18:00

                  @Le421
                  « Pas plus de commentaires. »
                  ça ça m’étonnerait beaucoup ! j’ai remarqué que les gens qui n’ont rien à dire n’arrêtent pas de parler.


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 février 2018 18:09

                  @Le421
                  Mélenchon n’est pas un « connard », c’est un malin, comme l’était Mitterrand, et comme lui, un européiste convaincu. Je ne suis pas d’accord avec sa volonté de sauver l’Europe, mais si vous ne voulez pas en discuter, pourquoi venez-vous sur un forum ?


                  Restez sur les blogs de la FI, où tout ce qui sort de la ligne FI est censuré, au moins vous serez peinard ! Un forum, c’est fait pour échanger des arguments, les lecteurs sont seuls juges.

                  J’ai posé 2 questions plus haut, pouvez-vous y répondre ?

                  - 1- Que prévoit le programme de la FI quand vous violerez les Traités et que la BCE fermera le robinet bancaire ?

                  - 2- Comment allez-vous changer les statuts de la BCE ?


                • foufouille foufouille 17 février 2018 18:16

                  @Fifi Brind_acier
                  - 1- Que prévoit le programme de la FI quand vous violerez les Traités et que la BCE fermera le robinet bancaire ?

                  la réponse est dans la convention de vienne. mais achlino ne l’a pas dit donc ça n’existe pas.


                • capobianco 17 février 2018 18:49

                  @Attilax

                  « C’est pas de la haine, couillon, c’est de la lucidité »

                  Vous répondez à la place des autres ? Seriez pas un peu c.. 

                  « Pleurnicher et pointer ce microscopique UPR  » Vous prenez vos rêves pour des réalités, pleurniché, imbécile va. C’est votre nouvelle tactique avec ar zen pour faire de la politique. Mais je comprends que vous soyez obligés d’user de malhonnêteté pour sauver ce que vous appelez « le microscopique upr ».

                  « C’est pour ça que je me suis barré de la FI » Vous avez bien fait, votre micro parti se trouve ainsi renforcé d’un adepte supplémentaire.

                  « C’est pour ça que je me suis barré de la FI. Haineux ? Non. Déçu et désillusionné, c’est certain »

                  Faut pas être déçu, puisque il n’y a rien en commun entre vous et la FI faites pas semblant. Vous me faites penser à un « amoureux éconduit », aller courage.


                • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 février 2018 20:11

                  @totrob

                  Téléphone, faire du rock ?

                  Si on veut...

                  C’est quand même pitié de voir que des deux cotés de l’ Atlantique il y a un gouffre en terme de qualité.

                  D’un coté Ray Charles et Stewie Wonder.

                  Ici Gilbert Montagné...

                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 février 2018 07:17

                  @foufouille
                  La Convention de Vienne, si nous parlons de la même chose, c’est que tous les Traités internationaux doivent comporter une clause de sortie.
                  Pour l’UE, c’est l’article 50.

                  Quel rapport avec la BCE et avec la choucroute du programme de la FI, qui n’envisage de sortir de rien du tout ??

                  Si vous estimez qu’Asselineau ne parle jamais de l’article 50, il faut consulter. 


                • capobianco 18 février 2018 08:46

                  @totrob
                  « J’en ai marre d’etre roulé dans la farine »

                  Il me semblait que seul le ps vous avait « détruit ». Mettre tout le monde dans le même sac n’est pas très juste. 

                  «  C’est égoiste mais çà repose. » çà repose pas tant que cela puisque vous intervenez quand même, ce que je trouve positif même si je ne suis pas en accord avec vous.


                • capobianco 18 février 2018 09:05

                  Mmarvinbear

                  « Ici Gilbert Montagné... »
                  Montagnier un rockeur ? Il faut beaucoup d’imagination.
                   Si vous pouvez regarder le dernier concert des « Insus » (ex Téléphone) vous entendrez une vraie qualité musicale et des textes en français remarquables. Comparer avec R Charles est impossible, ce n’est pas la même musique, la même histoire. Et puis Ray Charles n’était pas un rockeur mais un bluesman de géni. 

                • foufouille foufouille 18 février 2018 15:00

                  @Fifi Brind_acier
                  pas le moins du monde donc tu peux consulter un psy et les autres articles de la convention.


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 16 février 2018 19:13

                  A mon avis, Autain se fait autant d’illusions que le PRCF...
                  Il faut partir de la réalité politique et géopolitique. Nous vivons depuis plus de 60 ans, dans une colonie de l’ Empire américain. Et qui domine les médias et la pensée politique américaine ? Les néo conservateurs démocrates, genre Obama et l’autre folle de guerre, Killary Clinton.


                  Pendant la guerre froide, la CIA a infiltré la culture en Europe, et obtenu le soutien de nombreux intellectuels. " Ils lui consacrent plusieurs millions de dollars et s’appuient sur un organisme, le « Congrès pour la liberté de la culture », dont le siège se trouve à Paris. La capitale française est un lieu stratégique pour publier des revues lues jusqu’en Afrique, en Amérique latine et dans les pays arabes. Le Congrès pour la liberté de la culture s’intéresse aux artistes et intellectuels de gauche, qu’il essaie de soustraire à l’influence marxiste et de gagner à la cause américaine. En France, la revue Preuves dirigée par Raymond Aron constitue le fer de lance de cette diffusion de la pensée anticommuniste.« 

                   » L’histoire de la prise de contrôle des néo cons sur les USA".
                  Ou comment les méthodes trotskystes ont servi à torpiller la Gauche américaine. La Gauche française, le PS en particulier, dont Mélenchon est issu, grâce à certains trotskystes, et grâce aux Young leaders, est dans la mouvance néo conservatrice américaine, cette pseudo Gauche reconvertie au Nouvel Ordre Mondial et à la guerre sans fin...

                  Un sommet a été atteint en 2011, avec le Think tank Terra Nova, qui conseille à la Gauche française d’abandonner les classes populaires, au profit des minorités, des femmes, des migrants et des homos. Les médias français soutiennent les discours des néos cons démocrates US, contre la Russie, la Syrie, l’ Iran, la Corée du nord, contre Trump, contre le Venezuela etc. etc

                  PS : Les néo cons sont des anti communistes fanatiques, c’est leur fond de commerce depuis la guerre froide ! Ceci est un avis personnel, mais je doute que leur but soit l’unité de la FI avec le PCF, il s’agit plutôt de rayer les Communistes du paysage....

                   


                  • Attilax Attilax 16 février 2018 22:35

                    @Fifi Brind_acier

                    C’est fait, quasiment. Faut dire qu’ils ont été très cons à s’accrocher aux basques du PS pendant 30 ans... RIP


                  • malitourne malitourne 16 février 2018 22:55

                    @Attilax
                    Il en reste une poignée au PRCF. Je ne sais pas s’ils sont franchement insoumis mais au moins eux ils sont franchement communistes.


                  • Attilax Attilax 16 février 2018 23:06

                    @malitourne

                    C’est vrai sur le papier, où ils ont des accents parfois gaulliens, notamment sur la question du frexit. Mais dans la réalité ils suivent Mélenchon qui veut « sauver l’UE ». In-co-hé-rents ! Mais bon, apparemment ils se posent des questions : « c’est foiré à gauche, merde, on fait quoi ? »
                    Ça manque un peu de perspectives, tout ça. Vous auriez pu y penser avant les cocos, il ne s’en est pas caché à la conférence de Rome un mois avant les élections, votre champion...


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 février 2018 08:33

                    @Attilax
                    Le PS a fait son job, il a signé tous les Traités, c’est tout ce qu’on lui demandait ! Mitterrand était pro- américain et pro- européen. Il a participé au Congrès fondateur de l’Europe en 1948 à la Haye, ce dont il était très fier !


                  • capobianco 17 février 2018 09:18

                    @Fifi Brind_acier
                    « Le ps....dont Mélenchon est issu »

                    Comme Ass issu du rpr, ump et copain de tibéry ???


                  • Attilax Attilax 17 février 2018 10:21

                    @capobianco

                    Yep, exactement. Sauf que ce qu’il propose sort carrément de l’image d’Épinal, contrairement à JLM qui reste bien dans ses marques. Vous connaissez beaucoup de gens chez LR qui veulent mettre les acquis du CNR dans la constitution ? Ou qui proposent d’interdire les conglomérats médiatiques, pour libérer l’information ? Bad Ass est issue de la droite comme Méluche de la gauche, ça ne fait aucun doute, mais il est sorti du rôle qui lui était imparti, ce qui n’est pas le cas de Mélenchon. Et puis c’est pas personnel, on s’en fout des bonshommes, ce qui compte c’est ce qu’ils proposent et seul Bad Ass propose de sortir tout de suite de l’UE, ce qui est la première revendication du PRCF. Le reste est littérature.


                  • Eric F Eric F 17 février 2018 11:48

                     @Attilax
                    « ils ont des accents parfois gaulliens, notamment sur la question du frexit  » De Gaulle n’a absolument jamais préconisé la sortie de la France de la CEE, mais plutôt se mettre en position de force. Certes, le périmètre était alors différent et il n’aurait pas accepté certains transferts de souveraineté, mais « de retour aux affaires » dans les circonstances actuelles, il aurait repris des marges de manœuvre, sans retrait total, par exemple la suspension de l’application de la directive sur les travailleurs détachés. Concernant la monnaie il aurait été pragmatique, mais il ne faut pas faire de contresens : il était pour l’équilibre budgétaire et opposé à la planche à billet (éponger les déficits publics par la BdF était absolument contraire à ses conceptions). Il aurait par contre certainement fait un audit de la dette.


                  • Attilax Attilax 17 février 2018 11:57

                    @capobianco

                    La part de gens issue de la gauche à l’UPR aujourd’hui est trop importante pour que Bad Ass se positionne trop à droite : il perdrait au moins 50% de ses électeurs. Vous avez lu son programme ? Apparemment pas. Il pris soin d’éviter tout sujet sociétal et aucune de ses propositions ne peut être taxée de droite (allez-y, essayez, citez-m’en une). C’est un politicien avant tout, le gros malin. Il a décidé de se la jouer Gogoliste période union nationale, et c’est pas con. Je m’en méfierais énormément s’il n’était pas inscrit dans la charte de l’UPR que c’est un parti temporaire qui ne vise qu’au frexit. Après, il sera dissous : c’est sa seule raison d’être. Ça, ça me plaît. Un parti qui disparaît après accomplissement de son objectif, ça a du sens. Il sera largement temps une fois redevenus souverains de nous entre-déchirer pour savoir quel destin on veut... Avant, gauche, droite, on s’en fout, ça ne sert à rien puisqu’on n’a pas les commandes, de toute façon...


                  • capobianco 17 février 2018 12:00

                    @Attilax
                    «  Bad Ass est issue de la droite comme Méluche de la gauche, ça ne fait aucun doute, mais il est sorti du rôle qui lui était imparti, ce qui n’est pas le cas de Mélenchon. »

                    J’espère que vous m’autorisez à ne pas penser comme vous, voir à croire l’inverse. Je pense que votre géni n’est qu’un énième moyen de division et d’éparpillement des voix des français et qu’il n’est pas « sorti du rôle qui lui était imparti ». Je peux me tromper mais vous aussi.

                    De même ce que je considère comme de la littérature au sens péjoratif bien sûr, c’est « la loi, l’article, le chapitre » et autres arguties qui vous servent d’arguments. Je vous joins ce commentaire de Jean Keim (il me pardonnera) :

                    «   Je suis toujours étonné voire sidéré par des considérations du genre : c’est la loi on ne peut la changer, bon passe encore que la loi de Moïse gravée par un rayon laser venant tout droit d’un lourd nuage sombre siégeant sur le mont Sinaï ne soit pas évidente à réformer, mais une simple loi rédigée non par par une volonté divine mais par des hommes qui plus est avaient des arrières pensées intéressées, voilà qui est étonnant.


                    Notre Histoire regorge d’histoires où la loi ou ce qui en tient lieu a été bafouée, la privatisation des autoroutes en est un parfait exemple, et s’il faut absolument un argument légal pour que nous français nous refusions l’Europe et demandions ou plus exactement exigions d’en sortir, il suffit de rappeler le résultat du référendum du 29 mai 2005, de plus la France est un contributeur positif pour la communauté européenne, alors logiquement notre sortie ne devrait pas nous coûter un fifrelin, mon argumentation va être jugée simpliste, mais toute chose par ailleurs égale, les arguments les plus simples sont les plus recevables.

                    De plus je profite que je tiens le crayon pour aussi suggérer que nous effacions notre dette souveraine et finalement toutes les dettes avec, car le mécanisme de la dette est également un genre de magouille qui a été inventée par des esprits retors pour faire cracher à leur profit la multitude laborieuse, magouille qui autorise des gens à prêter de l’argent qu’ils ne possèdent pas.  »

                  • Attilax Attilax 17 février 2018 12:02

                    @Eric F

                    Aucune idée de ce que Gogol aurait fait. je ne suis pas de l’UPR, je ne suis pas gaulliste, je lui reconnais juste l’intelligence d’avoir su s’’allier avec ses ennemis à un moment clé pour sauver le pays.


                  • Attilax Attilax 17 février 2018 12:12

                    @capobianco

                    Bla-blabla. Je n’ai rien à vous autoriser, vous pensez ce que vous voulez, vous êtes un grand garçon. Mais vous ne répondez à rien. Vous bottez en touche avec une petite citation fourre-tout qui ne colle pas à la réalité. Là ce n’est pas seulement NOTRE histoire. Bien sûr qu’on peut changer des lois dans un pays. Mais dans 27 ? À l’unanimité ? Assemblées + gouvernements ?? Pourquoi n’est-ce jamais arrivé à votre avis ? Vous voulez donc imposer par la force votre volonté aux 27 autres ? Parce que « la France c’est pas la Grèce » ? Voilà qui ne serait pas très à gauche, pas vrai ?
                    Vous pouvez tourner ça comme vous voulez : vous êtes prisonniers de vos paradoxes.


                  • capobianco 17 février 2018 14:19

                    @Attilax
                    « Bien sûr qu’on peut changer des lois dans un pays. Mais dans 27 ? À l’unanimité ? Assemblées + gouvernements ?? Pourquoi n’est-ce jamais arrivé à votre avis ? Vous voulez donc imposer par la force votre volonté aux 27 autres ? » Bla bla bla du fifi ou ar zen, copieur !

                    Vous n’êtes pas à l’upr ? Vous êtes mûr pourtant.

                    « Vous bottez en touche avec une petite citation fourre-tout qui ne colle pas à la réalité » Oui, bien sûr, vous collez à la réalité vous ! 

                    A 27 rien ne peut changer ? J’imagine que vous pensez que l’Allemagne est au même niveau que les 26 autres pays, qu’elle n’impose pas ses vues et la politique qui convient à sa population. Sûr que si Merkel décidait de changer de politique ce serait impossible ! Vous me dites si je me trompe.



                  • LeDinoBleu LeDinoBleu 17 février 2018 14:37

                    @Attilax
                    Je pense que partir battu est le meilleur moyen de ne rien obtenir. On ne peut pas savoir si ça marche tant qu’on n’a pas essayé après tout...

                    Quant à Méluche, si j’ai bien compris sa stratégie, elle consiste à d’abord essayer de renégocier les traités, puis de revenir devant les français avec ce qui a été obtenu, le cas échéant, pour leur demander via un référendum si oui ou non la France reste dans l’UE. C’est loin dans l’avenir tout ça, on verra bien ce qu’on fera quand on y sera – si on y arrive pour commencer, ce qui n’est pas gagné.

                    Je pense qu’il faut simplement ignorer cette stratégie politique à base de plan A et de plan B : de toute évidence, ce sont des circonvolutions destinées à conserver une base électorale pérenne. Rappelez-vous de la franchise de Bayrou en 2012. Si tous les politiques s’arrangent avec la vérité, c’est parce que la démocratie fonctionne comme ça, pour le pire comme pour le meilleur.


                  • capobianco 17 février 2018 14:42

                    @Attilax
                    « Bien sûr qu’on peut changer des lois dans un pays » Ah non, puisqu’on vous dit que c’est IMPOSSIBLE, c’est pourtant clair. Voyez par exemple, le peuple vote pour la FI (je suis obligé de me répéter) et pour que le nouveau président (JLM ou un autre, on n’est pas sectaire) soit donc chargé par ce vote d’appliquer le programme de la FI. Pas de nouvelle constitution ? Pas de nouvelles lois ? Pas de remise en cause de la dette ? Pas de plan de relance de l’activité ? Si la France refuse sa contribution à l’UE ils nous déclarent la guerre ? La banque européenne ne nous prête pas ?

                    Arrêtez de voir notre pays comme un petit pays avec ses 67 millions d’habitants, 5ème puissance mondiale, possède l’arme nucléaire etc.... L’Europe sans la France n’existe pas. Le prisonnier c’est vous, soumis au dictat allemand, paralysé par la peur de transgresser les lois que les français ont légalement refusées en 2005.


                  • Attilax Attilax 17 février 2018 14:52

                    @capobianco

                    Toujours aucune réponse concrète. En touche, en touche, hors jeu... Vous gagnez du temps en préparation de l’arrivée du petit Benoit ?
                    Si je suis « mûr » pour entrer à l’UPR (ce que je ne ferai jamais, je déteste les partis par nature) vous vous ne l’êtes pas encore suffisamment pour quitter la FI.
                    Question de point de vue, la maturité, comme le reste.


                  • malitourne malitourne 17 février 2018 15:02

                    @capobianco
                    Oui on connait ce discours. C’est le plan A. On négocie victorieusement et l’UE deviendra Mélenchonienne parce que les autres pays ne peuvent pas faire autrement. Vous vous foutez du monde ou quoi ? Votre programme politique nécessite en corollaire le Frexit parce qu’il ny a aucune garantie ni aucune chance que les autres pays suivent la France. Ce sont les autres pays qui useront des traités en vigueur et il feront payer le chantage politique qu’impliquerai cette démarche. L’enfumage est là, vendre du rêve et masquer l’impuissance politique de cette démarche derrière un brumeux volontarisme. Fi ou le mittérandisme 2.0...


                  • Attilax Attilax 17 février 2018 15:42

                    @capobianco

                    C’est génial, vous répondez à vos propres questions :
                    - le peuple vote pour la FI : bon, déjà, c’est raté ! Mais admettons...
                    - le président applique le programme : ben non, c’est pas si simple. Les lois doivent passer devant le conseil constitutionnel, le parlement, le sénat et de toute façon, on a reconnu le traité européen comme supérieur aux constitutions nationales. Hollande et Sarko n’ont pas pu passer plein de trucs qu’ils voulaient passer, par exemple, comme Trump ou Obama, d’ailleurs, ça n’a rien à voir avec l’UE mais avec le partage des pouvoirs... Mais au sein de l’UE, en plus, pour que tout ça puisse se passer, il faudrait que la FI soit au pouvoir avec une majorité absolue dans TOUS les pays de l’UE en même temps. Inutile de vous dire que ça n’arrivera jamais. Si, vous croyez ?
                    - « ils nous déclarent la guerre » Si vous ne payez pas vos dettes, oui, absolument, ils viendront se servir physiquement. En dehors des révolutions, vous croyez qu’on fait les guerres par idéologie ? Non monsieur, on les fait par intérêt ! Pour des ressources, pour des territoires, pour le contrôle, pour l’argent, pour le pouvoir. Très rarement pour le bien collectif. De toute façon, on leur a déjà vendu la plupart des bijoux de famille. Les très grosses boites nationales ont été découpés en morceaux, ils vont gentiment prendre ce qui reste avec Macron. Pour résister à la tempête financière qui s’abattrait sur nous en cas de rebellion (et je ne suis pas contre, camarade !), il faudrait déjà avoir sa propre monnaie et tous les leviers qui vont avec ! C’est tellement évident.
                    - « la banque européenne ne nous prêtera pas » C’est exact. Si vous envoyez péter toutes leurs règles, pourquoi voulez-vous que la grande finance qui nous veut au bout d’une laisse vous donnent du brouzouf ? Ils ne sont pas débiles : ce n’est qu’un robinet à fermer et la merde est immédiate : plus d’argent. Regardez la Grèce, et le héros de Mélenchon, Tsipras, comme ça a été vite plié... En revanche, la banque de France pourrait se remettre à nous prêter à 1% comme avant 73 si on lui redonnait ses prérogatives. Et on n’aurait plus de problème à rembourser les intérêts.
                    - La France grand pays blabla : donc, on est bien d’accord, c’est en vous appuyant sur la force économique, politique et militaire de la France que vous voulez faire plier tous les autres. Diriez-vous qu’appliquer la loi du plus fort pour imposer son point de vue à la communauté est fondamentalement de gauche ? Moi j’appelle ça du darwinisme, c’est un argument injuste que vous n’emploieriez pas si justement la France était un « petit » pays. Et d’ailleurs, c’est quoi un « petit » pays ?Un petit PIB ? Une petite culture ? Une petite armée ? Si on n’a pas ça, on peut pas être un grand peuple et on peut se faire écraser par la France et fermer sa gueule, c’est ça ? D’entrée de jeu, quel mépris pour les « petits » pays venant d’un homme soit-disant de gauche censé prendre la parole des sans-voix... Non, ça vous interpelle pas ? Il n’y a rien qui vous gêne aux entournures dans le raisonnement ?
                    Moi, si.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 février 2018 18:16

                    @capobianco
                    Et non, c’est couillon ! Asselineau a seulement milité 2 ans avec les Gaullistes historiques qui prétendaient sortir la France de l’ UE.
                    Quand il a compris qu’ils n’en feraient rien, il est parti et a créé l’UPR en 2007.
                    Il n’est pas resté 30 ou 40 ans, comme Mélenchon au PS ...


                  • capobianco 17 février 2018 19:30

                    @Attilax
                    «  il perdrait au moins 50% de ses électeurs » Vu le % il aurait du prendre le risque de dire ce qu’il pense et ce qu’il ferait. En fait c’est un calculateur le ass. Quel aveu.

                    « Il pris soin d’éviter tout sujet sociétal et aucune de ses propositions ne peut être taxée de droite »

                    «  C’est un politicien avant tout, le gros malin. Il a décidé de se la jouer Gogoliste période union nationale, et c’est pas con. Je m’en méfierais énormément s’il n’était pas inscrit dans la charte de l’UPR »

                    J’en apprends des choses avec vous !!! Et vous voudriez que l’on face confiance à un politicien pareil, calculateur, manipulateur, tricheur ? En fait son programme c’est juste un attrape nigauds donc, dans la droite ligne des ses amours de jeunesse ( pour mémoire : tibery, pasqua, Villiers). Vous confirmez ce que j’ai toujours dit c’est un militant de droite qui n’est là que pour faire l’appoint de la droite et du fn.

                    Si je comprends bien, s’il avait été élu l’upr aurait été dissout mais lui serait resté au pouvoir pour appliquer quelle politique ? Vous vous en foutez ? Génial ces upr....

                    Prévenez doctorix, ar zen et fifi de votre analyse, çà va leur plaire eux « qui pensent par eux mêmes » . Belle fin de journée, ah ah ah



                  • capobianco 17 février 2018 19:35

                    @Fifi Brind_acier
                    Oui, bien sûr, quel homme votre ass ! Voyez donc ce qu’en dit votre ami attilax, c’est très éclairant du personnage, ce haut fonctionnaire « rebelle »...


                  • capobianco 17 février 2018 19:44

                    @malitourne

                    Je n’ai rien à rajouter à ce propos d’un de vos admirateurs qui lui a tout compris à votre idole. Vous touverez la signature plus haut.


                    « La part de gens issue de la gauche à l’UPR aujourd’hui est trop importante pour que Bad Ass se positionne trop à droite : il perdrait au moins 50% de ses électeurs. Vous avez lu son programme ? Apparemment pas. Il pris soin d’éviter tout sujet sociétal et aucune de ses propositions ne peut être taxée de droite (allez-y, essayez, citez-m’en une). C’est un politicien avant tout, le gros malin. Il a décidé de se la jouer Gogoliste période union nationale, et c’est pas con. Je m’en méfierais énormément s’il n’était pas inscrit dans la charte de l’UPR que c’est un parti temporaire qui ne vise qu’au frexit. Après, il sera dissous : c’est sa seule raison d’être. Ça, ça me plaît. Un parti qui disparaît après accomplissement de son objectif, ça a du sens. Il sera largement temps une fois redevenus souverains de nous entre-déchirer pour savoir quel destin on veut... Avant, gauche, droite, on s’en fout, ça ne sert à rien puisqu’on n’a pas les commandes, de toute façon... »

                    Ass quel bel homme !


                  • capobianco 17 février 2018 19:53

                    @Fifi Brind_acier
                    Et non co... heu non pardon, Ass élu avec tibéry, « gaulliste historique » ah ah ah. ! En 2007 juste pour aider sarko  ? Voyez cette description de votre idole :

                    « La part de gens issue de la gauche à l’UPR aujourd’hui est trop importante pour que Bad Ass se positionne trop à droite : il perdrait au moins 50% de ses électeurs. Vous avez lu son programme ? Apparemment pas. Il pris soin d’éviter tout sujet sociétal et aucune de ses propositions ne peut être taxée de droite (allez-y, essayez, citez-m’en une). C’est un politicien avant tout, le gros malin. Il a décidé de se la jouer Gogoliste période union nationale, et c’est pas con. Je m’en méfierais énormément s’il n’était pas inscrit dans la charte de l’UPR que c’est un parti temporaire qui ne vise qu’au frexit. Après, il sera dissous : c’est sa seule raison d’être. »

                    Juré, je n’y suis pour rien, cela vient d’un de vos fervent supporter que vous retrouverez plus avant.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 février 2018 07:24

                    @Eric F
                    De Gaulle ne pouvait pas sortir de quoi que ce soit.
                    Sans le MRP, le Parti de Schuman, il n’avait plus de majorité.
                    Il a utilisé d’autres stratégies, mais qui ont toutes échouées...
                    « Pourquoi de Gaulle n’est pas sorti de l’ Europe ? »


                  • Attilax Attilax 18 février 2018 12:30

                    @capobianco

                    Ahaha, sacré Kapo blanc, évidemment que je sais qu’Asselineau est un politicien, je suis ravi de vous l’apprendre. Ce que je trouve hallucinant c’est que vous ne réalisez pas que Mélenchon en est un aussi : retors, menteur, sournois et prêt à tout pour décrocher la timbale, ils le sont TOUS, sans ça ils ne seraient pas là où ils sont ! Vous n’avez visiblement rien compris de ce que je vous disais, à savoir que l’UPR est composée à 50% de gens de gauche, et que ces gens influencent forcément le devenir du parti. Bad Ass n’a pas été les chercher, ce sont eux qui sont venus à lui. Son patriarcat gaulliste inclut toutes les tendances, du FN au PC, ce qui le rend beaucoup moins clivant que Mélenchon ou Lepen. C’est pas vicieux, c’est malin et JLM en est incapable avec ses ’gentils’ et ses ’méchants", dans son disneyland de gauche. Et surtout, surtout, ce que visiblement vous ne voulez pas comprendre, c’est que je m’en branle du bonhomme, c’est le SEUL à proposer de sortir tout de suite de l’UE, ce qui forcément le rend unique sur l’échiquier politique. Et je me contrefous qu’il soit de gauche, de droite ou de la lune : c’est exactement ce que je veux, le reste est littérature pour l’instant. Vous avez du mal à comprendre ça, hein ?
                    Allez, filez : vous allez être en retard pour le pot d’arrivée du petit Benoit...


                  • malitourne malitourne 18 février 2018 13:17

                    @Attilax
                    Totalement en phase avec ça. La différence c’est que j’ai adhéré.


                  • capobianco 18 février 2018 17:58

                    @Attilax
                    Hi, hi, sacré attilax évidemment que vous savez plus de choses que moi sur ass. Je ne dis que ce que je sais de lui, ses copains tibéri, pasqua, et autres Villiers, son statut de haut fonctionnaire, et l’adoration de sa troupe. Maintenant j’ai bien compris ce que vous m’avez écrit et au hasard

                    « Il pris soin d’éviter tout sujet sociétal et aucune de ses propositions ne peut être taxée de droite (allez-y, essayez, citez-m’en une). C’est un politicien avant tout, le gros malin. » Je comprends qu’il vous plaise.....çà fait rêver un si bel homme !

                    Je pense par contre connaître JLM mieux que vous, je regarde toutes ses interventions et vidéos et je vous dis que votre appréciation sur lui est d’une stupidité rare. Vous vous permettez même de l’insulter. Vous pouvez prouver ce que vous dites ?

                    Je dois partir mais je reviendrai finir ma réponse.



                  • Attilax Attilax 18 février 2018 18:36

                    @malitourne

                    Vous finirez tout seul, j’ai pas envie de passer des jours à vous expliquer que la question ne se pose pas en terme d’adoration : je hais Bad Ass et Merluche très également parce que ce sont tous deux des politiciens professionnels. L’un peut me servir et pas l’autre, c’est tout. Si vous avez la naïveté de croire à leur sincérité ou à leur humanité, c’est que vous n’avez pas compris que la nature du pouvoir, c’est de corrompre, même les meilleurs. Je ne peux rien pour vous, à part vous conseiller de relire Platon, Machiavel, Sun Tzu, Montesquieu, Rousseau... Si lire est trop ardu, je vous conseille les vidéos d’Étienne Chouard qui expliquent ça très bien aussi. Le père Noël n’existe pas, camarade. Je sais, c’est dur...


                  • malitourne malitourne 18 février 2018 18:46

                    @Attilax
                    J’ai adhéré à l’upr pour les raisons que vous avez évoqué. Pas par adoration. C’est le rassemblement que je souhaite, l’unité. Je n’ai plus de poster au dessus de mon lit depuis une trentaine d’années... 


                  • capobianco 18 février 2018 20:09

                    @malitourne
                    Votre électorat très motivé et motivant ???


                  • capobianco 18 février 2018 20:15

                    @malitourne
                    En phase avec çà ???

                    « La part de gens issue de la gauche à l’UPR aujourd’hui est trop importante pour que Bad Ass se positionne trop à droite : il perdrait au moins 50% de ses électeurs. Vous avez lu son programme ? Apparemment pas. Il pris soin d’éviter tout sujet sociétal et aucune de ses propositions ne peut être taxée de droite (allez-y, essayez, citez-m’en une). C’est un politicien avant tout, le gros malin. Il a décidé de se la jouer Gogoliste période union nationale, et c’est pas con. Je m’en méfierais énormément s’il n’était pas inscrit dans la charte de l’UPR que c’est un parti temporaire qui ne vise qu’au frexit. Après, il sera dissous : c’est sa seule raison d’être. Ça, ça me plaît. Un parti qui disparaît après accomplissement de son objectif, ça a du sens. Il sera largement temps une fois redevenus souverains de nous entre-déchirer pour savoir quel destin on veut... Avant, gauche, droite, on s’en fout, ça ne sert à rien puisqu’on n’a pas les commandes, de toute façon... »

                    Convaincant non ?


                  • Attilax Attilax 18 février 2018 20:36

                    @malitourne

                    lol je répondais au kapo, pas à vous dsl.
                    Pour votre choix, chacun fait ce qu’il veut. Perso je déteste les partis par principe, donc m’encarter ou militer n’aurait pas de sens, mais ça ne m’empêche pas de m’en servir à l’occasion...


                  • malitourne malitourne 18 février 2018 20:37

                    @capobianco
                    Oui pourquoi ?


                  • malitourne malitourne 18 février 2018 20:41

                    @Attilax
                    Je viens de relire votre article de mars dernier. Du bon du lourd !


                  • Attilax Attilax 18 février 2018 20:53

                    @Malitourne

                    regardez, le pauvre, il remet ce que j’ai mis tel quel sans même comprendre que ce sont les clous de son cercueil. C’est drôle.
                    Comment il dit Cova déjà ? ah oui : asinus ne varietur.


                  • Attilax Attilax 18 février 2018 20:57

                    @malitourne

                    Hé oui, je m’apprêtais à voter FI quand j’ai découvert la supercherie. Ça m’a mis tellement en colère que j’ai fait un post, ce qui est assez rare. Celui-ci a été assez lu, effectivement... Comme quoi le sujet n’est pas anodin, quoi qu’en disent les pro FI.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2018 08:06

                    @capobianco
                    suggérer que nous effacions notre dette souveraine et finalement toutes les dettes

                    Les Français qui le peuvent, épargnent. Et vous savez ce que les banques font de cette épargne ? Ils la prête à l’ Etat !! L’épargne des Français, c’est donc de la dette, c’est ballot !

                    "Olivier Delamarche : Si vous avez le moindre produit bancaire, vous avez de la dette. Vous avez un livret A, vous avez de la dette, vous avez un codevi, vous avez de la dette, vous avez un PEL, vous avez de la dette, vous avez une assurance-vie, vous avez de la dette......Vous avez de la dette partout !"


                    Demandez donc aux Français qui épargnent s’ils sont d’accord pour que l’Etat efface la dette, pour voir ce qu’ils en pensent ... !?

                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2018 08:15

                    @capobianco
                    vous pensez que l’Allemagne est au même niveau que les 26 autres pays...

                    Votre ignorance vous perdra ! Dans les votes, l’ Allemagne a 1 voix, exactement comme la Lettonie ou la Roumanie...Et le pouvoir de décision n’est pas en Allemagne, mais à la Commission européenne.


                     Vous connaissez les compétences de la Commission ? Non, évidemment.
                    - elle est à l’origine des lois ;
                    - elle est chargée de les faire appliquer.
                    - elle est la gardienne des Traités.

                    Les lois proviennent des milliers de lobbies qui grenouillent à Bruxelles...
                    C’est la 2e concentration de lobbies du monde, après Washington.
                    « La Commission passe 90% de son temps avec les lobbies industriels »

                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2018 08:24

                    @capobianco
                    Attilax dit ce qu’il veut, il ne donne aucune preuve de ce qu’il avance.
                    Des affirmations sans preuve = fake news = diffamations ! La diffamation est dans le Code Pénal, elle est passible d’une amende de 12 000 euros.


                    Vous remarquerez que l’ UPR n’attaque jamais la personne de Mélenchon, ou d’autres responsables politiques, mais leurs programmes politiques. Comme vous ne savez pas répondre aux questions qu’on vous pose, vous pensez que diffamer pour salir et déconsidérer, est une réponse valable.
                    Sans doute pour les crétins, pas pour les gens qui ont un cerveau. 

                  • capobianco 19 février 2018 08:33

                    @Fifi Brind_acier
                    Depuis longtemps je ne lis plus vos « développements » car j’ai trop à faire pour moquer vos snipers genre malitour et attilax. Après les insultes arrivent les menaces, qualifié de « kapo », il est maintenant question de mon cercueil aussi vous comprendrez que je n’accorde que peu d’intérêts à vos discours face à ce genre de propos.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2018 08:37

                    @capobianco
                    Au fait, pourquoi Mélenchon n’a pas constitué le rassemblement des 55% des non au référendum sur le Traité de Lisbonne, à la place d’Asselineau ?? Hein, pourquoi ? Puisque Mélenchon a voté non en 2005 au Traité de Lisbonne ?


                    Il aurait pu décider de rassembler les opposants à l’ UE, sur la base du programme du CNR, pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? Comme ça, au lieu de se rassembler à l’ UPR, on se rassemblerait à la FI pour le Frexit !! 

                    Sauf que Mélenchon critique l’ UE, mais n’est pas pour le Frexit, voilà la réponse ! Écoutez bien ce que Mélenchon a expliqué à Berlin en 2016 : pour lui, ce ne sont pas les politiques libérales européennes qui menacent de faire éclater l’ Europe..., ce sont ceux qui veulent en sortir, tous des fachos, évidemment  !!

                    "Nous sommes dans un moment de grand danger. Et ma présence au côté de mes camarades de « Die Linke » veut manifester le sentiment de danger. L’Union européenne est entrée dans un processus de dislocation. Et, dans cette dislocation, le pire est en train de jaillir. Voilà la situation à laquelle nous sommes confrontés. Voilà ce à quoi il faut répondre. »


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 février 2018 08:41

                    @capobianco
                    je ne lis plus vos « développements

                    Surtout ne changez rien, je n’écris pas pour vous, j’écris des commentaires pour les lecteurs d’Agoravox, pas pour les militants de la FI, qui ne répondent jamais aux questions, car mêmes les responsables de la FI ne sont pas capables de leur en donner !!!


                  • malitourne malitourne 19 février 2018 08:47

                    @capobianco
                    Si vous ne souffrez pas la contradiction, faut arrêter le militantisme. Essayez le rami ou le scrabble c’est plus consensuel. Sinon le rapprochement avec Hamon et les européistes de gauche au chômage c’est pour quand ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité