• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François Hollande, une déchéance française

François Hollande, une déchéance française

Avec de Gaulle, la France était contre les empires. Aujourd'hui, la France est une colonie de l'Empire.

Le 8 octobre, alors que les combats faisaient rage à Alep, le projet de résolution présenté par la France a été rejeté par le Conseil de sécurité de l'ONU. La Russie et le Vénézuéla ont voté contre. La Chine et l'Egypte se sont abstenues. François Hollande déclara avant le vote que le pays qui opposerait son veto à la proposition française serait « discrédité aux yeux du monde » et que les responsables de « crimes de guerre » seraient déférés devant la Cour pénale internationale. Trois jours plus tard, François Hollande manifesta publiquement son « hésitation » à recevoir Vladimir Poutine à Paris. Moscou préféra reporter cette rencontre, attendant que M. Hollande soit « prêt ».

Cette initiative mort-née, suivie de cette palinodie ridicule, est un excellent résumé de la politique de gribouille qui tient lieu de diplomatie à la France hollandienne. Repoussant les propositions d'amendement présentées par Moscou, Paris ne pouvait ignorer que son projet de résolution finirait à la poubelle. Ce texte surréaliste demandait l'arrêt des frappes aériennes russes et syriennes, mais ne mentionnait pas la violence exercée par le camp adverse, lourdement armé et généreusement financé par des puissances étrangères en violation flagrante du droit international. Coup d'épée dans l'eau, cette initiative témoignait d'une agitation stérile et sans issue.

Volant au secours de ses protégés en mauvaise posture, la politique française faisait alors une double démonstration. Elle manifestait d'abord une hypocrisie sans limite en jouant du violon à propos des victimes civiles d'Alep-Est tout en fermant les yeux sur celles d'Alep-Ouest. Il faut croire que selon la situation géographique, les considérations humanitaires subissent de mystérieuses variations. A Paris, on fait volontiers le tri parmi les victimes. Les bonnes sont du côté des milices takfiries, les mauvaises du côté du gouvernement syrien. Orchestrée sur commande à chaque défaite djihadiste, cette indignation sélective est devenue une véritable spécialité française.

La deuxième démonstration faite par la diplomatie française est celle de son alignement pavlovien sur Washington. Au moment où les matamores galonnés du Pentagone menacent la Russie d'un conflit nucléaire, Paris fulmine contre Moscou. La propagande anti-russe se déchaîne aux USA, et M. Hollande ne veut pas être en reste. Tel un roquet teigneux, il aboie en faisant mine de mordre l'ours russe aux mollets et détale lorsqu'il se retourne. Une fois de plus, le suivisme atlantiste du président français atteint des sommets et défie l'imagination. Faute d'en avoir lui-même, le président français colle à la politique US dans ses méandres les plus sinueux et s'y perd sans qu'on s'en aperçoive.

Cette pitoyable servilité du président actuel n'est pas nouvelle. En février 2014, Barack Obama et François Hollande signaient une tribune parue simultanément dans « Le Monde » et le « Washington Post ». A la fin de ce texte insipide, véritable filet d'eau tiède qui débitait les poncifs de la doxa occidentale, on pouvait lire : « Pendant plus de deux siècles, nos deux peuples ont fait front pour défendre notre liberté commune. A présent, nous assumons, une fois encore, nos responsabilités, non seulement l'un envers l'autre, mais envers un monde qui est plus sûr grâce à la pérennité de notre alliance aujourd'hui réaffirmée ».

Avec 50% des dépenses militaires mondiales, 725 bases militaires à l'étranger et une doctrine militaire qui autorise la première frappe nucléaire, qui pourrait nier que les Etats-Unis d'Amérique œuvrent à la paix mondiale et à la concorde universelle ? Heureusement, grâce à M. Hollande, ils ne sont plus seuls à apporter la lumière au monde ébahi devant tant de générosité. Phare de l'humanité, la grande nation au « destin manifeste » sait désormais qu'elle est fidèlement secondée, pour accomplir cette tâche grandiose, par un nouvel auxiliaire à la fidélité de caniche.

Joignant le geste à la parole, François Hollande n'a cessé de se comporter en supplétif de Washington. Dans son enthousiasme à servir une puissance qu'il croit invincible, il a toutefois perdu le sens des réalités. Décidé à bombarder un Etat souverain qui n'a jamais agressé la France, il joua obstinément le boute-feu en Syrie. Heureusement, il fut refroidi pour de bon par l'initiative diplomatique russe. Puis il endossa le rôle du redresseur de torts face à l'Iran. Peine perdue. En dépit de ses efforts, M. Fabius ne put empêcher l'accord sur le nucléaire. Dans les deux cas, cette attitude de volaille en furie qui montre ses ergots n'aboutit à rien. La décision est venue d'ailleurs. Paris l'a entérinée. Et la diplomatie française apparut comme un vieux souvenir.

Elle exista pourtant en d'autres temps. En 1966, le général de Gaulle avait extrait les forces françaises du commandement intégré de l'OTAN pour redonner à la France son indépendance stratégique. Prônant un monde multipolaire, il entendait conjurer les affres de la guerre froide. Le sort du monde était suspendu à l’affrontement entre les blocs, les USA embourbés au Vietnam, le Tiers Monde en effervescence. L'affirmation de la souveraineté française visait à desserrer l'étreinte des impérialismes de tous bords. Cette époque est révolue. Avec de Gaulle, la France était contre les empires. Aujourd'hui, la France est une colonie de l'Empire.

Adhérant à Washington comme l'huître au rocher, la présidence actuelle a abdiqué toute ambition. Jetant aux orties l'héritage gaulliste, Nicolas Sarkozy avait replacé les forces françaises sous commandement US. Nouveau fossoyeur, François Hollande jette à son tour une dernière pelletée de terre sur la souveraineté française. Le 7 avril 2016, l'Assemblée nationale a voté à sa demande la ratification du protocole de Paris, un texte qui entérine la réintégration de la France dans l'organisation militaire de l'OTAN et autorise la construction sur le territoire national de ces bases US que le général de Gaulle avait fait démanteler.

Complices sur toute la ligne, MM. Hollande et Obama ont beaucoup d'amis communs. Protégée des USA depuis 1945, la pétromonarchie saoudienne est pour François Hollande un « partenaire de référence » au Moyen-Orient. Paris a signé avec Riyad des contrats d'équipement militaire pour plusieurs milliards de dollars. L'Arabie saoudite est son premier client pour la période 2010-2015. La France livre aux Saoudiens des armes sophistiquées avec lesquelles ils massacrent la population yéménite. Cela ne suffit pas. Sans vergogne, l'Elysée distribue des médailles aux dirigeants d'un pays qui finance ce terrorisme qui frappe régulièrement la population française. Mais M. Hollande n'en a cure. 

Appendice colonial de l'Occident et porte-avions US, Israël bénéficie aussi des faveurs empressées de la présidence française. La colonisation à outrance et la répression en Palestine occupée n'empêchent pas François Hollande de proclamer son soutien sans faille à l'Etat hébreu. A l'instar de son premier ministre éternellement lié à Israël, le président français se déclare « l'ami d'Israël pour toujours » (novembre 2013). Une promesse qui sonne étrangement au moment où le ministre des affaires étrangères israélien parle de « décapiter à la hache » tous ceux qui s'opposent à ses desseins. Peu importe. Tel Aviv est satisfait des services de l'Elysée. C'est l'essentiel.

Contre les dirigeants saoudiens et israéliens, Paris ne brandira jamais la menace de la Cour pénale internationale. La France ne réclamera pas de « right to protect » en faveur des enfants palestiniens et yéménites. Elle n'exigera pas de « no fly zone » pour mettre hors d'état de nuire les bombardiers de Riyad et de Tel Aviv. Vu de Paris, le droit international humanitaire est toujours à géométrie variable. C'est une arme d'intimidation massive dont on use au gré des intérêts de l'Empire. Quand les dirigeants français invoquent les droits de l'homme, c'est pour la galerie. Et l'on doit assister au spectacle de ces supplétifs qui apportent leur misérable contribution à la stratégie du chaos décidée à Washington.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Abou Antoun Abou Antoun 17 octobre 2016 09:24

    le président français colle à la politique US dans ses méandres les plus sinueux et s’y perd sans qu’on s’en aperçoive.
    Sans même être capable d’en anticiper les retournements. Hollande se spécialise ainsi dans le rôle d’idiot utile de la politique US. Où finit la servilité aveugle et où commence l’imbécillité, on ne sait plus.


    • V_Parlier V_Parlier 17 octobre 2016 20:53

      @Abou Antoun
      « Sans même être capable d’en anticiper les retournements »
      Exactement ! Et pour se justifier ensuite quand il s’aperçoit qu’il a fait trop de zèle, il prétend : « Vous voyez que je ne suis pas soumis aux USA, je suis encore plus dur qu’eux, moi Normal-le-dur ! » (En ce moment, vue la campagne de haine pro-guerre orchestrée sur France 24 et par nos ministricules, ça va peut-être être encore le cas).


    • ricoxy 18 octobre 2016 11:08

       
      ►Abou Antoun
       
      Je me suis laissé dire que François Hollande était – comme un certain nombre de ses ministres – un « young leader ». Ceci explique peut-être cela.
       


    • alterleon alterleon 18 octobre 2016 11:47

      @Abou Antoun
      Ce qu’il faut comprendre c’est qu’ils créent le chaos pour garder le contrôle, comme ont peut le constater en Irak, en Libye et en Syrie, mais pour garder leur domination sur l’Europe ils ont aussi décidé de créer le chaos chez nous.

      Grâce aux politiciens (autant hollande que sarkozy) et media atlantiste qu’ils contrôlent totalement, ils nous font couler économiquement et tentent de nous diviser pour créer des minis guerres civils (entre musulmans, chrétiens, juifs), ils ont laissé leurs amis saoudiens financer les mosquées et implanter l’islam sunnite wahhabite modifié, (islam moyenâgeux qui choque nombre de musulman mais permet le recrutement de nombreux djihadistes) avec cela ils rajoutent l’arrivée des réfugiés qui arrivent non seulement des pays en guerre (guerre dont nous somme responsable), mais aussi d’autres zones comme la Turquie et autre, des populations déplacés par leurs alliés pour foutre le bordel en Europe.

      Comme le dit le général Pinatel, nous devons sortir de l’OTAN et s’allier à la Russie, c’est dans l’intérêt de l’Europe libre( et non l’Europe actuel, dirigé par Washington), il est temps d’agir sinon dans très peu de temps nous seront trop occuper à tenter de survivre pour y changer quelque chose, et c’est ce que veulent les dirigeants US.

      Pour l’instant seul l’UPR propose une solution, certains pense que le FN est la solution mais il fait partie de leurs jeux, comme l’agent sioniste Zemmour et sert aussi à accroître la division.

      Il faut s’unir contre ces politiciens véreux, tous ceux qui ne parlent pas de sortir de l’Europe et de l’OTAN sont des collabos, mis en place dans différents partis et idéologie pour nous faire croire en la démocratie mais ce ne sont que des pantins de Washington.

      Il est temps de réagir, sortir de nos divisions, chrétien, musulman, juif, athée, chômeur, fonctionnaire...
      Ils se servent du Diviser pour mieux régner mais les islamophobes aveugles ne se rendent pas compte que l’ennemi c’est l’islam radical propagé par les alliés de Washington, et qu’en généralisant à tous les musulmans ils ne font que servir le véritable ennemi et se privent de tous les musulmans qui combattent aussi cet islam moyenâgeux, si le Vatican relançait l’inquisition, de nombreux chrétien s’y opposeraient de même !

      Comme en s’en prenant à tous les juifs, ils ne font que servir le sionisme, Dieudonné dérangeait quand il combattait le sionisme et qu’il était soutenu par de nombreux juif, ils lui ont tellement mis la pression qu’il a accepté de jouer le rôle de l’antisémite et l’acharnement politico-médiatique est retombé.

      C’est maintenant qu’il faut agir et exiger la sortie de l’Europe et de l’OTAN, en finir avec ces organisations de propagande atlantiste comme « le Siècle » et ces marionnettes de l’OTAN, les politiciens néo-collabos membres de la FAF (French American Foundation) ou autres organisations qui servent l’empire et veulent détruire la France.


    • JC_Lavau JC_Lavau 19 octobre 2016 00:53

      @alterleon.
      Tu oublies une autre guerre civile permanente qui paralyse nombre d’entre nous : celle des misandres victimaires, dans les tribunaux, dans les media et dans les cabinets ministériels, contre tous les mâles non encore dressés et obéissants. Cette guerre civile aussi a été financée au début par des oligarques comme Rockefeller. Depuis il leur a suffi de politiciens idiots et/ou achetés pour que ce soient nos impôts qui financent nos ennemies à mort.
      Voir la propagande féminazie au ministère (affichée dans les commissariats) :
      http://debats.aristeides.info/index.php?option=com_content&view=article&id=101:la-propagande-fminazie-au-gouvernement&catid=43:financement-du-fminazisme&Itemid=57

      Voir Gudrun Schyman réclamer un impôt spécial sur le délit de masculinité.
      http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=26.0
      L’Huma n’a trouvé que du bien à dire de Gudrun Schyman.


    • howahkan 17 octobre 2016 09:25

      Salut

      juste constat, nécessaire mais pas suffisant....car il n regarde que de un coté de la lorgnette, il ne regarde que la paille dans l’œil du voisin, mais pas la poutre dans le sien..

      il part d’une idée que le pouvoir est né de « nulle part » , en tous les cas n’aurait rien à voir avec le peuple....alors que le pouvoir qui vole et tue partout sur terre est la création de la masse qui refuse absolument de coopérer et de partager car ayant peur et s sentant en insécurité, sans rien y comprendre du tout, elle se met a chercher la sécurité individuellement,dans le combat de tous contre tous qui est guerre,violence, vol, tricherie, meurtres de masse, destructions etc..

      et oui notre attitude mentale est la base de notre malheur , la guerre est un choix.. !!! ceci sera nié et réfuté, facile avec des mots, le mot peut tout dire et son exact contraire...car il n’est que symbole et comme l’argent n’a aucune existence réelle...

      ..étant aussi impliqué le peuple si il se dit : cela ne vient pas de ce que je suis, alors il n’y a AUCUNE chance de changement radical sut cette planète..je ne développe pas j’ai compris depuis un moment que ceci ne sert à rien et que à ce rythme le couple maudit maitre-esclave ou esclave-maître, car c’est interchangeable en a encore pour des siècles et ds siècles...le passé en témoigne..pas notre lointain passé inconnu ,celui des 2 à 3 derniers millénaires

      sauf si ...........


      • chantecler chantecler 17 octobre 2016 10:19

        Et bien !
        Lisez ceci :

        "Les parlementaires européens ont voté cette semaine en faveur d’une résolution appelant à de plus grandes « capacités institutionnelles pour contrer la propagande inspirée par le Kremlin ». La résolution a été votée par la commission des Affaires étrangères de l’UE et sera présentée devant le parlement européen le mois prochain. Si la résolution est adoptée, la prochaine étape sera la mise en place de mécanismes institutionnels pour bloquer l’accès aux médias russes.

        Ce serait un événement monumental, mais les pays occidentaux semblent se diriger, inéluctablement, vers l’interdiction des médias d’information russes à partir de plates-formes satellitaires et de l’Internet. Ce résultat - avec des implications éthiques et politiques énormes - semble être la conclusion logique de la campagne transatlantique de plus en plus frénétique visant à diaboliser la Russie.

        ....."

        (Article de F. Cunningham traduit et paru sur le Grand Soir)


        • Abou Antoun Abou Antoun 17 octobre 2016 10:31

          @chantecler
          Oui, il semble qu’on en prenne le chemin.
          Sans explication aucune ORANGE annonce que son service TV cesse de relayer les émissions de HOTBIRD dans quelques jours.
          Or dans le bouquet orange la conséquence est la disparition de Channel One Russia et de RTR Planeta.


        • leypanou 17 octobre 2016 10:37

          @chantecler
          Effectivement, je l’ai lu quelque part et la dictature soft de l’Europe de la pseudo-liberté continue son demain.

          De toute façon, on en a vu déjà les prémisses lors des injonctions à « je suis Charlie » au cours desquelles des enfants de moins de 10 enfants ont été « réprimandés ».

          Les mots manquent pour exprimer le dégoût que procure la politique étrangère du gouvernement actuel.


        • howahkan 17 octobre 2016 10:40

          @chantecler

          Salut...pas grave je pense..devenons un système totalitaire , ce qui est exactement la conclusion logique , prévisible , inévitable de « ce » à quoi les humains jouent depuis 2 à 3000 ans environ..difficile d’être précis car même l’histoire de demain est déjà fausse avant d’avoir existé ..

          tant que la masse refuse de coopérer, de collaborer et de partager tout entre tous équitablement, et bien le pire est assuré, toujours comme depuis 2 à 3 millénaires ..ceci est nié avant même d’ avoir rejoint le moindre neurone, je ne suis pas personnel ici, ..nos cerveaux formatés avec deux mythes celui de la compétition et du meilleur répondent en mode automatique au mot coopérer et partager par ceci : : quoi arrêter la compétition ça va pas la tête faut te faire soigner mon gars.. smiley....comment faire alors pur avoir le meilleur possible....donc certes oui 80 millions de morts en deux guerres, donc la destruction de nombreux pays etc euh..bon je file j’ai un rendez vous

          ce monde est celui de la masse qui joue à la compétition ce qui veut dire éliminer...mais aussi amène inévitablement l’apparition d’un pouvoir ultime tout puissant..

          et ce qui est sidérant est que le bon peuple veut continuer à jouer au même jeu donnant de + en + de pouvoir au maître

          c’est totalement hallucinant de bêtise absolue...la masse est conne smiley


        • benyx benyx 17 octobre 2016 13:25

          @howahkan
          "la prochaine étape sera la mise en place de mécanismes institutionnels pour bloquer l’accès aux médias russes."
          Bon courage à eux, un proxy sur internet, un satellite et une parabole et ça passe quand même. Par cette action ils vont crédibilisé encore plus les médias Russe.


        • howahkan 17 octobre 2016 13:37

          @benyx

          salut..oui tout a fait..sauf de bloquer tous les proxys ce qui est impossible..

          attention aussi aux sujets bidons...pour détourner du vrai sujet central,..

          la chute de l’empire

           smiley


        • roman_garev 17 octobre 2016 19:13

          @chantecler

          De ce fait l’UE achève son stade inévitable de se chrysalider en monstre totalitaire qui dépassera de loin l’URSS d’après-Staline. Fin logique de « démocratie » oligarchique...

        • JBL1960 JBL1960 17 octobre 2016 23:52

          @Abou Antoun Orange ce jour a même bloqué ses abonnés les empêchant de se connecter à Google et wikipédia !!! J’ai intégré l’article de Fanian Cunningham à la suite de la liste des licenciements mondiaux dans ce billet de blog et pas mal d’infos du jour ad hoc = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/17/bloody-monday/
          D’ailleurs sur RT France on pouvait lire que les comptes de RT viennent d’être bloqués en Angleterre.


        • alinea alinea 18 octobre 2016 00:26

          @chantecler
          Ils s’aperçoivent tout simplement que nous sommes des milliers, peut-être des millions à ouvrir les yeux. Mais ils sont d’une connerie crasse qu’ils nous prennent pour des cons embrigadés par la propagande russe ! Rien que pour ça on devrait se révolter.


        • baldis30 18 octobre 2016 08:39

          @benyx

          bonjour,

          j’approuve totalement ... ça fuit de toutes parts ... ils sont complètement aux abois pour oser une telle censure au XXIème siècle. Ont-ils conscience de l’information transfrontalière .... 
          ce qu’on n’aura pas en français on ira le chercher en anglais ou dans une autre langue avec un cheminement qui sera difficile à bloquer ....

        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 octobre 2016 09:45

          @alinea
          C’est aussi le signe qu’il y a panique à bord du Titanic ..., une bonne chose, en somme ...



        • Parrhesia Parrhesia 17 octobre 2016 12:28

          À l’auteur,

          Article d’une grande lucidité et d’un courage notable par les temps qui courent !

          Me permettrez-vous de vous faire part de la conclusion personnelle que j’en tire ?

          Notre situation, désespérée dans tous les domaines, et tant sur le plan national qu’international, découle évidemment du fait que nous avons abandonné les rênes de l’attelage France à un pouvoir étranger. Je ne mets pas ici en cause le seul pouvoir américain. La population de l’Amérique du Nord se trouve, en dernière analyse, dans une situation très analogue à la nôtre ainsi qu’à toutes autres populations désormais soumises à l’offensive mondialiste.

          Or, il faut bien maintenant reconnaître que ce pouvoir, par essence traditionnellement méprisant à l’égard de tout ce qui n’est pas lui, nous est funeste dans tous les secteurs. Depuis celui de la concurrence économique internationale (Voir les manœuvres actuelle autour d’Alstom et de feue la SNCF, pour ne citer qu’elles) jusqu’à celui de notre droit à disposer de nous-mêmes et de notre terre (voir l’invasion de notre pays et des principaux pays ex-européens par des migrants d’origine, donc de cultures, différentes) !

          Personne ne peut plus nier que cette situation mortifère nous est imposée, à l’instar des autres pays européens dont l’Allemagne, par le truchement d’agents mondialistes œuvrant sur le continent européen.

          Les citoyens de ma générations ont connu les Français inféodés au « sympathique » Staline, ces derniers évidemment opposés aux Français inféodés au « généreux et altruiste » Oncle Sam.

          Ils ont aussi connu de Gaulle et le Gaullisme, grâce auxquels, en dépit de l’opposition des deux groupes précédents, nous avons connu la période la plus faste de notre histoire depuis la première guerre mondiale. Ce ne fut manifestement pas suffisant puisque les deux premiers se sont entendus avec J.M. Le Pen pour sabrer de Gaulle et le Gaullisme.

          Il est devenu urgent que les citoyens de la nouvelle génération apprennent enfin à reconnaître les malfaisants qui œuvrent en France pour le compte de son nouvel ennemi, la cinquième colonne capitaliste exclusivement financière.

          Ceux-là sont maintenant les adversaires de la France et des Français comme ils sont les ennemis déclarés de tout progrès humain autre que le leur !!!.

          Malheureusement, ils entraînent des cohortes qui, à nouveau incapables de comprendre l’intérêt national, suivent maintenant l’axe mondialiste comme d’autres suivaient naguère les staliniens ou l’Oncle Sam.

          La puissance de conviction de leurs media malfaisants est telle qu’elle parvient à nous convaincre que nos intérêts nationaux et sociaux seront mieux défendus par nos véritables ennemis, ou, au mieux, nos concurrents, que par eux-mêmes !!!

          Reconnaître les mondialistes, non seulement pour les empêcher de nuire, mais enfin, pour les mettre hors d’état de nuire où et de quelque façon qu’ils présentent leurs candidatures maintenant reconnues mensongères !!!

           

          Bonne journée à vous


          • Abou Antoun Abou Antoun 17 octobre 2016 16:58

            @Parrhesia
            Bonjour,
            Ce ne fut manifestement pas suffisant puisque les deux premiers se sont entendus avec J.M. Le Pen pour sabrer de Gaulle et le Gaullisme.
            Attention à la chronologie. Le F.N. est créé en 1972, alors que De Gaulle s’est effacé depuis 3 ans déjà. A l’époque gaullienne le rôle du méchant est tenu par Jean-Louis Tixier-Vignancour qui obtient à l’élection présidentielle de 1965 plus de 5% des suffrages.


          • Parrhesia Parrhesia 17 octobre 2016 18:45
            Bonsoir Abou Antoun,
            Rassurez-vous, j’ai bien tenu compte de la chronologie.
            S’il est exact que le FN n’a été créé qu’en 1972, l’intéressé sévissait déjà contre de Gaulle depuis l’époque de l’OAS, et de façon plus particulièrement virulente après les accords d’Evian de 1962.
            Le Le Pen dont je parle ici, donc celui de 1968/69, est encore l’émanation de l’époque OAS, puis de celle du Front National des Combattants (ou quelque chose de semblable) mais qui ne pourra évidemment devenir F.N. qu’après la fondation de ce dernier.
            N’ayez donc aucun doute : nous parlons bien du même J.M. L.P.depuis l’OAS des années 60 jusqu’à son éviction récente du Front National !

            Bonne soirée à vous.

          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 17 octobre 2016 19:54

            @Parrhesia
            Vous avez raison, la ligne FN part des années 30, Pétain et la collaboration, puis l’ OAS.
            Si vous avez le temps, lisez « Les élites françaises de 1940 à 1944 » d’ Annie Lacroix Riz. On voit très bien comment à partir de 1943, et parfois avant, les élites françaises ont viré leur cuti vers « la Pax americana »...


          • Et hop ! Et hop ! 17 octobre 2016 23:25

            @Fifi Brind_acier 1°) Annie Lacroix-Riz est une militante communiste, et le Parti communiste était véritablement collaborateur au moment où l’armée allemande a fait son offensive et écrasé l’armée franco-anglaise, le premier parti collaborateur, après avoir été pacifiste (ce en quoi il avait raison).

            2°) Pétain n’était pas du tout collaborateur, il a toujours été hostile à l’Allemagne, essayant de limiter au maximum ses revendications pour préparer une revanche (notamment l’armée d’Afrique et la libération de la Corse sous le haut-commandement de Giraud). Les principaux chefs des partis collaborateurs étaient Doriot, Darnan, Déat, tous issus de la gauche des années 30.
            3°) Le rôle de De Gaulle, qui en 1940 avait approuvé le projet de Jean Monnet de faire absorber la france par la Grande-Bretagne, n’a pas du tout été de faire la guerre aux Allemands, mais d’abord au gouvernement légitime de Vichy, ensuite en 1945 d’empêcher que les USA ne fassent de la France un dominion en s’emparant du pouvoir pendant que leurs forces se projettaient à l’Est pour contrer l’avance de l’URS.
            3°) Le FN n’a rien à voir avec la WW2, c’est un parti nationaliste, le seul, au sens où il défend le système politique de l’État-nation contre le mondial-libéralisme anglo-saxon.

          • Et hop ! Et hop ! 17 octobre 2016 23:47

            @Et hop ! Ceci dit, il y a plein de très bonnes trouvailles chez l’historienne Annie Lacroix-Riz, notamment le rôle joué par le capitalisme, les banques, les grandes familles bourgeoises d’affaire, derrière les habillages idéologiques, démocratiques, humanitaires,.. Elle révise déjà bien l’histoire officielle de 1945, mais c’est malheureusement pour les remplacer par des paradigmes tout aussi périmés, le fascisme, etc... Les USA ont attisé l’hostilité, armé et financé le IIIe Reich et l’URSS dès 1940 et pendant toute la guerre afin qu’ils se détruisent réciproquement. C’est une vieille stratégie anglaise, qui a été utilisée pour que la guerre Iran Irak soit la plus destructive possible.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 octobre 2016 09:49

            @Et hop !
            L’ennui pour l’Extrême-droite adepte de Pétain et de sa bande d’assassins, c’est qu’Annie Lacroix Riz travaille sur les archives, toutes mises en référence....


            Sinon,« Les origines du FN » remontent à l’antisémitisme du 19e siècle. "


          • Et hop ! Et hop ! 23 octobre 2016 04:38

            @Fifi Brind_acier : Sinon,« Les origines du FN » remontent à l’antisémitisme du 19e siècle. « 


            D’abord, la catégorie »anti-sémite" n’est pas une catégorie scientifique, c’est une catégorie partisane, créée à l’occasion de l’Affaire Dreyfus, fausse affaire antisémite puisque le capitaine Dreyfus n’a jamais été condamné parce qu’il était juif, mais par une erreur judiciaire du fait qu’on lui a attribué un bordereau qui prouvait une intelligence avec l’Allemagne.

            Ensuite, lisez Simon Epstein, en France, les hommes politiques qui soutenaient la politique anti-juive de l’Allemagne venaient très majoritairement de la gauche dreyfusarde et pacifique, on peut citer les fondateurs des partis pro-nazis : Doriot, Déat,.. pour ne pas parler du chef de gouvernement de Vichy, et de nombreux ministres et hauts fonctionnaires, comme Laval, Bousquet, Papon, qui étaient radicaux-socialistes.

            Le parti des assassins, c’est évidemment le Parti communiste, 80 000 assassinats pour l’épuration, plus que d’étrangers juifs déportés par les nazis en Allemagne, le parti des 75 000 assassinats et non des 75 000 fusillés.

            Le FN n’existait pas à cette époque.

          • franc 24 octobre 2016 02:23

            @Parrhesia

            -

            Oui ,l’ennemi suprême absolu est le capitalisme financier ,non pas le capitalisme industriel créateur ,mais le capitalisme financier spéculateur, fauteur de guerre et de terrorisme.


          • fred.foyn 17 octobre 2016 16:17

            A la fin de la partie, François resta coller au fond de la cuvette des WC...pour laisser une trace de son passage sur terre !


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 octobre 2016 16:25

              «  »Avec de Gaulle, la France était contre les empires. Aujourd’hui, la France est une colonie de l’Empire.«  »


              C’est précisément à cause de ces idioties que vous répétez inlassablement que la France connait le déclin, la déchéance, la décadence et la crasse médiocrité ! 

              C’est Di Goule l’artisan-terroriste qui n’avait pas libéré la France mais avait plus tard accepté de poser ses fesses sur le tabouret de l’Elysée suite au « coup d’Etat » qui était la véritable cause de la destruction des Deux Rives de la Méditerranée ! 

              Que peut faire missieu Hollande, que pouvait faire missieu Sarkozy et que pouvait faire le gourmand Chirac-mangeur-des-têtes-de-veaux devant l’inertie mentale des Français qui se drapent d’un Gaullisme ravageur ? 

              OUI, LA FRANCE QUI AVAIT REFUSÉ LA MEILLEURE SOLUTION QUE J’AVAIS PRÉCONISÉE EN 2001 ET 2003 A AINSI RATÉ « L’ULTIME OCCASION » : ELLE EST DÉCHUE  ! 

              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 17 octobre 2016 16:26

                A l’auteur ainsi qu’à Parrhesia.
                Très bon papier et bonne observation.

                Tous les éléments qui figurent dans ce texte constituent autant de chefs d’accusation qui pourront, le moment venu, permettre de justifier à la fois une trahison et une intelligence avec agents d’une puissance étrangère.
                Les Quisling comme tous les collabos terminent toujours très mal.
                A l’image des mercenaires : beaucoup de passé et aucun avenir sinon un futur incertain.
                RB


                • Parrhesia Parrhesia 17 octobre 2016 20:52

                  @Renaud Bouchard
                  Merci pour cette approbation appréciée et bonne soirée à vous.


                • baldis30 18 octobre 2016 08:49

                  @Renaud Bouchard
                  bonjour

                  « beaucoup de passé et aucun avenir sinon un futur incertain »

                  bien sûr ....mais actuellement nous conjuguons la situation ... à tous les sales temps !

                • demissionaire bonalors 17 octobre 2016 21:34

                  l’Elysée distribue des médailles aux dirigeants d’un pays qui finance ce terrorisme qui frappe régulièrement la population française. Mais M. Hollande n’en a cure.

                  Excellent sachant que ce connard apres fait le pitre avec ses medailles a la con sur des petits coussins a la con pour aller enterrer des jeunes qui lui donneront des coups de pied au cul pdt l eternite , il aura le cul rouge comme un macaque


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 octobre 2016 10:16

                    @bonalors
                    Hollande décore aussi le Prince Saoudien, financier des terroristes avec lesquels nous sommes, soit disant, en guerre... Mais vendre des armes aux Saoudiens qui les utilisent contre les civils au Yémen, ou en Syrie, c’est pas un crime de guerre ! Pas du tout, c’est normal, car les Saoudiens ne sont pas des dictateurs, eux. Sinon, nos médias presstitués nous le diraient... , pensez donc !


                    Le Congrès américain est passé outre le refus d’Obama sur les responsabilités des Saoudiens ; des victimes des attentats du 11 septembre vont pouvoir porter plainte contre les Saoud. Si en France, les victimes des attentats en font autant, Hollande va être mal... Mais bon, pour cela, il faudrait que les familles sachent que c’est la CIA et les Saoudiens qui dirigent les terroristes en Syrie...

                  • alinea alinea 17 octobre 2016 23:55

                    C’est surtout qu’il manque de pif, il s’est trompé de maître !
                    mais il nous montre toute son importance : il nous couvre de honte. Comment se dépêtrer de cette glu ? L’acétone peut-être ?
                    Vous l’avez sûrement narré avec humour mais je n’ai pas arrêté de rire à vous lire ; cela ne change pas le drame du monde, mais cela change ma vie !! Depuis quelques temps survient l’humour et le rire, et le rire, c’est la vie.


                    • ENZOLIGARK 18 octobre 2016 06:45

                      ... et dire que les frOncais vont , a lui aussi , payer une retraite doree ... ! . ... VERGOGNA . ... A FRANCIA FORA ... INDIPENDENZA SOLA SOLUZIONE per a Corsica * ....


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 octobre 2016 09:13

                        Je vois mal de Gaulle se prosterner comme l’auteur devant la sainte cause palestinienne, cependant.


                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 18 octobre 2016 09:57

                          @Olivier Perriet
                          Israël n’a eu de cesse dans son histoire de trouver des pays protecteurs, ce fut d’abord l’ URSS à la création d ’ Israël, et avant les USA, la France de de Gaulle, car de nombreux Juifs étaient à Londres avec lui, et dans la Résistance intérieure. La politique étrangère de la France était de garder un équilibre entre les protagonistes. La France a aidé Israël dans le domaine nucléaire, mais de Gaulle n’a pas tardé à déchanter.


                        • Hervé Hum Hervé Hum 18 octobre 2016 13:50

                          Article insipide et d’une bêtise crasse.

                          « Avec de Gaulle, la France était contre les empires. Aujourd’hui, la France est une colonie de l’Empire. » Voilà la phrase qui m’a incité à lire cet article stupide.

                          De Gaulle était fasciné par les empires et n’était contre qu’une chose, que la France n’en soit plus un autant qu’il a pu l’être. Pour se consoler, il créa l’empire néo colonial français, dont Hollande et ses prédécesseurs n’ont eut de cesse que de le faire survivre encore un peu.

                          Le génie de ceux que vous prétendez combattre et dénoncer, est de vous persuader d’être intelligent et conscient pour mieux vous manipuler. Et cela fonctionne à merveille !!!

                          Ainsi, ils vous font aimer et défendre ce qui vous détruit et combattre la seule chose qui peut vous sauver.


                          • izarn izarn 19 octobre 2016 10:45

                            La Syrie sert à faire passer des traités scandaleux...CETA, TAFTA...
                            Détournement d’attention.
                            La France n’a rien à faire en Syrie.
                            Le retrait doit etre immédiat et définitif.
                            Rien, absolument rien nous empeche de nous retirer.
                            C’est du aux traitres Sarkosy et Hollande.
                            Qui devraient eux-meme etre condamnés pour crime de guerre véritable.
                            Hollande n’est pas « normal »...OK ?
                            Ne votez pas UMPS, les larbins de Goldman Sachs...
                            Arretez d’avoir peur des pseudos « extrémistes », qualifiés ainsi par les journalopes depuis 30 ans sans aucune preuve, ni argumentation valide.


                            • Perceval Perceval 23 octobre 2016 12:41

                              F H a au moins compris qu’il n’était pas fait pour le Job, ses dernières confidences à des journalistes (un président ne devrait pas dire cela) sont un aveu d’impuissance, d’incompétence et peut être aussi de dépression.
                              En tout cas il lui reste 7 mois à faire et je pense que le bouton nucléaire devrait être éloigné de sa personne tant il paraît fragile psychologiquement désormais.


                              • foofighter foofighter 23 octobre 2016 14:09

                                Que dire de plus sur cette servilité effectivement pavlovienne de la diplomatie française vis à vis de Washington ? Pas grand chose tellement c’est évident depuis quelques années. Bel article, Bruno, agréable à lire, avec des tournures aussi élégantes que percutantes !


                                • microf 23 octobre 2016 14:22

                                  @Hervé Hum
                                  Merci Hervé Hum et @Mohammed Madjour pour vos commentaires.
                                   La France de Gaule n´était pas anti-Empire, elle l´était même en plein dedans, deux exemples, le Discours fait á Conakry par le Président Sékou Touré en réponse á la proposition du Général de Gaule aux pays Francophones de faire partie d´un ensemble que la France contrôlerait. Le Président Sékou Touré lui répondit NON, d´oú le Non de Dakar. Pour cela, la réponse du Général de Gaule fût brutale et la Guinée et Sékou Touré le payèrent très chèrement.
                                  Deuxième exemple, le Franc CFA, monnaie de singe des pays Francophones que les pays Francophones ne peuvent même pas changer entre eux, l´équivalent de la monnaie que les Nazis avaient imposés en France pendant l´occupation pour contrôler l´économie Francaise. La France de Gaule a imposé á l´Afrique le Franc CFA, ce qui a permis et permet á la France jusqu´á aujourd´hui á l´heure oú j´écris ce commentaire, de contrôler les économies des pays Francophones les empêchant par cette monnaie NAZI, de se développer. Alors la France de Gaule était pour les Empires, et nous ne pouvons que lui dire, bienvenue au club la France étant devenue une colonie Usa.


                                  • eric 23 octobre 2016 19:47

                                    Halte au Hollande bashing !

                                    Oui, il est nullissime. Mais ce n’est pas nouveau, ce n’est pas limité à la politique internationale.

                                    Surtout, ce n’est pas une surprise.

                                    Pendant des années, il a été la cheville « ouvrière » du PS si on peu dire. Cela signifie qu’il négociait avec toutes les autres gauches en gros et en détail. Depuis les élections locales jusqu’aux nationales, depuis les échange de bon procédés jusqu’aux placements de copains ; depuis les subventions jusqu’au prébendes.

                                    Cette nullité peu donc à la limite avoir été une surprise pour les électeurs de gauche de base. Pour les électeurs de droite, je renvoie à mes commentaires lors des présidentielles. Son zéroisme dans la bravitude était une évidence.

                                    Mais pas pour les responsables de toutes les gauches, les Montebourg, les Mélenchons, les verts, les rouges les roses, les radis, les rad soc, etc...

                                    Ils l’ont choisit. Longuement. Minutieusement. Des primaires, puis 2 tours de présidentielle et deux tours de législative.

                                    La nullité hollandiste en politique étrangère n’est qu’apparente. Il renvoie l’ascenseur à son sponsor de la présidentielle, Obama. Sa nullité en interne est plus grave. Mais celle de ceux qui l’ont mis en place est la vraie question.

                                    J’en prend un au hasard, mais c’est pareil pour tous. Mélenchon a appelé à voter pour lui le soir même du premier tour, sans questions sans conditions. Il le connaissait depuis quoi 30, 40 ans ? J’ai oublié.

                                    Hollande c’est les gauches et les gauches c’est Hollande. Il ne faudrait pas qu’elles se dédouanent en sacrifiant ce bouc émissaire et en faisant l’économie d’une vraie réflexion sur le sens qu’il pourrait y avoir pour des français à voter pour des gens qui nous on amené cela !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité