• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gérard s’effiloche …

Gérard s’effiloche …

Donc un tweet antisémite ! Le rouleau compresseur moralisateur, politicard et médiatique de ce mois de novembre vient de se ruer sur une nouvelle victime, ce pauvre Gérard Filoche, à présent dépecé par la bien pensance pour avoir osé dit-il en un moment d’égarement (il n’avait pas regardé en détail la photo retweetée à partir du site Egalite et Réconciliation) partager JE CITE une PHOTO ANTISEMITE !

Antisémite vraiment ? Regardons-le de plus près, ce scandaleux photo montage pour lequel Alain Soral lui-même (qui je le rappelle ne l’a pas lui-même posté et est actuellement aux abois financièrement) vient encore de se faire convoquer séance tenante par nos bons juges si prompts à rectifier leurs propres erreurs judiciaires. Qu’y voit-on ? Un Macron bras ouvert avec un brassard nazi, un slogan En Marche vers le Nouvel Ordre Mondial (en fait le message clef de cette photo c'est ça – on peut être d’accord ou pas, choqué ou pas mais ça ne tue personne et ça dit quelque chose …) et derrière lui trois silhouettes bien connues : Jacob de Rothschild, Jacques Attali (qui vient de déposer plainte, pauvre chou !) et Patrick Drahi.

Point commun des trois selon le commun des mortels ? Trois financeurs et trois amis de Jupiter. Et trois membres éminents de l’oligarchie financière européenne voire mondiale.

Pour nos tenants de l’antisémitisme à tous les coins de rue, cette évidence commune ne vaut pas, il s’agit purement et simplement de trois JUIFS, de trois figures JUIVES. Donc antisémitisme. CQFD.

Se retrancher vers le petit peuple de confession juive pour défendre trois huiles qui lui sont fort éloignées : belle récupération ! Dans laquelle notre PS, ce cadavre à la renverse (un peu plus de 6 pour 100 aux dernières présidentielles, un siège social en vente, des licenciements en pagaille, une poignée de députés inaudibles, des finances en chute libre, mais quand il s’agit de moralisme et d’exclusion, bref de faire du Valls sans Valls : ça porte encore bien l hygiaphone …) plonge à bras le corps, trop heureux de refaire parler de lui !

Donc exclu Lulu le vilain Filoche, il est vrai un sacré contestataire de la ligne PS canal officiel depuis des lustres. Au point de se demander comment le mec y est encore … A croire qu’après le quinquennat de Hollande, la jupiterisation macronesque et le score piteux de Hamon, il croit encore que ce machin peut se reformer de l’intérieur et changer de ligne. Car quoi ? Etre minoritaire d’un truc de 6 pour cent, c’est 2 pour cent en gros. Mais bref, pas facile à l’âge de Gérard de refuser de s’effilocher, je veux dire de quitter courageusement et surtout intelligemment le navire !

Du coup voilà l’exclu qui se croit obligé de donner des gages à la ligne Valls, de s’excuser, de se justifier, de hurler au complot, de taper contre Soral, qui ne lui a strictement rien fait, qui pour le coup n y est pour rien et qui en plus en même temps est face à d’autres accusateurs o combien plus féroces : pas très charitable notre inspecteur du travail …

Bref de jouer la carte du gars qui ne veut en rien et pour rien sortir du jeu et qui donne des gages tout en jouant la bête qu’on veut assassiner.

Ce qui est à la fois vrai et faux. Je veux dire : Filoche est un apparatchik qui est sur une ligne et ce n’est pas une exclusion du PS qui signera son arrêt de mort politique. Il est simplement exclu du PS c’est à dire d’un truc devenu rikiki. Un peu comme si vous aviez été cadre d’une grosse boite ayant connu 4 dégraissages, et que la micro entreprise que le gros machin est devenu finissait par vous mettre à la porte. Pas de quoi hurler !

Sauf qu’en être et ne plus en être, pas simple pour certains surtout à un certain âge. Respect donc pour l’homme et son positionnement donc. Mais rappel de quelques règles de base du jeu politicien aussi : quand on est dedans et qu’on en vit, on en connait les règles, on connait les parachutes et les avantages et on ne hurle pas à la victimisation quand suite à ce que le système (pas moi) qualifie d’erreur inadmissible (politicien c’est un métier Monsieur Filoche, on tweete pas en état de fatigue a la fin de sa journee et on se relit quand on est un pro) on commet selon les règles du taulier une sortie de route. Quand on se plante on ne confisque pas l’espace public (surtout en cette période ou tant de gens souffrent vraiment) pour faire pleurer dans les chaumières.

Surtout quand on perd sur les deux tableaux, celui du professionnalisme et celui de la crédibilité.

Au contraire, on assume sa ligne, on dénonce les tartuffes, on redresse la tête tel Cyrano et on croit en soi et en la justesse de ce qu’on est et de ce qu’on défend. Et un mot : on se conduit comme un homme.


Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • ysengrin ysengrin 23 novembre 18:43

    Bonjour



    N’est pas Charlie qui veut...

    • files_walQer files_walQer 24 novembre 22:06

      Nous protestons contre la censure dont a été victime l’article du 17/11/2017 de Doctorix sur les 11 obligations vaccinales.

      Lettre de Doctorix


    • Gatling Gatling 23 novembre 19:28

      Oui il s’est dégagé tout seul..... d’ailleurs dans la fachosphère on ne s’y trompe pas, on en rigole du Filochard ! ... Reprendre un photomontage qui a déjà largement tourné et attaqué en justice, au point d’être usé jusqu’à la corde, et gueuler sa haine contre Soral et Dieudonné. Défait en rase campagne, rasé de prés par le lobby qui n’existe pas ....  smiley


      • JMBerniolles 23 novembre 19:32
        Dans cette affaire c’est bien la reculade de Filoche qui est le fait le plus notable.

        Un contestataire qui a peur de son ombre.... est-ce que l’on peut espérer changer quoique ce soit avec des leaders de ce genre ?

        Finalement il est très bien au PS

        • Jonas 23 novembre 23:48

          @JMBerniolles « Dans cette affaire c’est bien la reculade de Filoche qui est le fait le plus notable. »

          Tout à fait.
          Filoche fait dans son froc et n’assume même pas ce qu’il a fait.

          L’image n’a rien d’antisémite. Elle dénonce simplement le messianisme juif, un courant politico-religieux dont par exemple Jacques Attali, BHL (qui explique qu’il faut « réduire le caquet au coq gaulois », « être Juif, c’est être une escorte silencieuse et secrète pour les autres peuples et les autres nations »), se revendiquent publiquement comme beaucoup d’autres, c’est-à-dire qu’ils militent pour la destruction de l’Europe chrétienne et de l’identité nationale avec comme arme l’Islam pour fonder un monde sans frontières de nomades, métissé, gouverné par des élites juives, avec pour capitale mondiale Jérusalem.
          Macron n’étant qu’un pion diffuseur de cette idéologie mondialiste, orientée vers le commerce, l’argent, la marchandisation des biens et des individus.
          https://www.youtube.com/watch?v=v0AKdFpMk2E
          https://www.youtube.com/watch?v=wr_yHoUTMEo
          https://www.youtube.com/watch?v=nptH8esGw6E
          https://www.youtube.com/watch?v=m0pLPAG465Q
          https://www.youtube.com/watch?v=rRQP-xBGVNI
          https://www.youtube.com/watch?v=ra7Ybs31zaE
          https://vid.me/AVqr2

          Pour ceux que ça intéresse quelques rabbins messianistes juifs :
          https://www.youtube.com/watch?v=KM6htQN9J_I&#65279 ;


        • Elliot Elliot 23 novembre 20:02

          Je n’ai aucune sympathie particulière pour Mr Filoche que je nommerais volontiers Folcoche tant ses critiques de la ligne du PS pour pertinentes qu’elles fussent n’ont jamais conduit à ce qu’il se résignât à aller voir ailleurs.

          C’était en quelque sorte la mouche du coche qui s’agitait beaucoup ( comme les frondeurs du parlement d’ailleurs ) mais sans réelle efficacité ni réelle volonté d’en avoir.

          A notre époque où des magnats peu ou prou favorables au sionisme ou influencés par lui contrôlent les grands groupes de presse et où la haute finance est en bonne partie dans les mains de gens qui cherchent la discrétion pour faire oublier leurs liens tribaux, il était mal venu pour un apparatchik socialiste d’aller chercher sa pitance chez Soral.

          Voir de l’antisémitisme là où il n’y a que des évidences est d’ailleurs la recette mille fois éprouvée pour disqualifier ceux qui osent dire que le roi Macron est nu et que seul l’appui de l’aristocratie financière lui vaut d’être vu paré de ses plus beaux atours.

          On ne dira jamais assez combien est indigne pour la mémoire de ceux qui ont payé de leur vie leur appartenance à la « race » juive d’instrumentaliser à tout propos et le plus souvent hors de propos le drame vécu par des millions de personnes.

          Mais enfin bon ! c’est transformer un malheur d’autrefois en opportunité du moment et cacher les méfaits d’aujourd’hui par les souffrances endurées autrefois.

          Tout cela ne rendra pas plus attrayant le Parti Socialiste ou le machin qui lui succédera s’il reste encore des militants qui n’auront pas rendu leur carte ou qui n’auront pas déserté pour rejoindre Hamon mais surtout Macron où le gâteau de la République en Marche aura dans deux ans des investitures à distribuer à l’occasion des Européennes ou des Municipales.

          Gérard Filoche , fort en gueule mais mou du gland, a depuis retiré son tweet, il est conforme en cela avec l’image de velléitaire que j’en avais. 

          Il a été néanmoins exclu comme quoi ne pas assumer ce qu’il pensait ne lui a pas servi de viatique pour échapper à son destin.


          • Attilax Attilax 23 novembre 20:03

            Stupide, naïf ou juste sans couilles ? C’est difficile de faire un choix ! Sans doute un savant mélange de plantes et d’arômes... Ça fait longtemps que les jérémiades de Filoche au sujet de son « parti sain » me tapent sur les nerfs. Il est le seul à ne pas voir vu ce qu’était devenu le PS ces 30 dernières années ? L’aile gauche du PS qui tombe pour les mêmes motifs que Soral ou Dieudonné, c’est l’implosion finale et c’est surtout à se tordre de rire ! Faut-il être déconnecté de la réalité et n’avoir rien compris à la société qu’ils ont eux-mêmes fabriquée... Bye, gros malin !


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 23 novembre 20:29

              « Un Macron bras ouvert avec un brassard nazi »

              Heu non, c’est un brassard avec le $ comme signe ^^


              • Odin Odin 24 novembre 11:24

                @bouffon(s) du roi

                Et qui finança le III Reich ?

                Cette subtilité du dessinateur vous aurait-elle échappé ?  


              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 24 novembre 13:35

                @Odin

                Un fait est un fait, et factuellement donc, c’est un brassard avec le symbole du dollar,et pas un signe nazi.


              • Alren Alren 24 novembre 17:32

                @bouffon(s) du roi

                « c’est un brassard avec le $ comme signe »

                Tout à fait ! Et cela a une signification claire, à savoir que le capitalisme est devenu une dictature à l’égal du nazisme.

                Si le référendum révocatoire avait été institué comme au Venezuela depuis Chavez, Macron serait balayé aujourd’hui.

                Naturellement les juifs ne soutenaient pas la dictature nazie, mais un certain nombre de juifs soutiennent cette dictature-là, celle de l’oligarchie des Soros et autres milliardaires.


              • RICAURET 26 novembre 23:45

                @bouffon(s) du roi
                JE te rappelle que les nazi ont ete soutenu par les USA
                si vous avez tous le courage de regardez cette vidéo qui n est pas un fake news
                ATTENTION VOUS ALLEZ SAIGNER DU NEZ

                https://www.youtube.com/watch?v=vCBIKBPTOe8&t=612s

                VOUS COMPRENEZ QUE LES NAZIS ONT PRIS LE POUVOIR LA BAS


              • Dzan 23 novembre 23:42

                $ comme Dollar


                • Lugsama Lugsama 24 novembre 00:07

                  C’est pas grave il pourra allez se refugier faire des quenelles en Corée du Nord avec Soral, ce merveilleux pays ou on ne sort pas faire de tourisme en occident parce qu’en décadence, pas du tout parce que c’est punit de mort, évidement.


                  • Julia Roussel 26 novembre 16:32

                    @Lugsama
                    Détrompez-vous.
                    J’ai eu l’occasion de connaître quatre nord-coréens qui m’ont appris qu’ils pouvaient voyager hors de leur pays sans problème, contrairement à ce que disent les médias mainstream.
                    Il est même prévu que j’héberge un de ceux-ci en août prochain pour lui faire visiter ma région.


                  • zzz999 24 novembre 08:40

                    Dommage que Filoche n’ait pas eu les cojones (comme on dit en Espagnol) d’assumer jusqu’au bout ce montage, et de se coucher piteusement devant les oligarches sionistes (98% de la soit-disant élite politico médiatique) . On y voit un Macron soumis à une finance de plus en plus fasciste (c’est factuel) dans ses méthodes (d’où le brassard rappelant les heures sombres de l’histoire) entouré par ses éminences grises les plus évidentes (c’est factuel aussi) et tant pis si elles sont juives (elles auraient été cathos, musulmanes, bouddhistes ou autres que ça n’aurait rien changé au message) avec autour les drapeaux de 2 pays qui font passer le nôtre systématiquement pour leurs fourches caudines ISRAEL et les USA (c’est factuel aussi) pays qui sont aussi des commanditaires discrets mais puissants des 3 personnages derrière Macron.


                    • Buzzcocks 24 novembre 10:48

                      On est dans la politique du tweet sans intérêt, de la petite phrase ou du petit dessin merdique. Filoche n’a rien compris aux dernières élections avec une abstention record et un désaveux total des deux partis qui se partageaient le pouvoir jusque là. Les polémiques à deux balles bâties sur des tweets, on s’en tape. Filoche, il propose quoi concrètement ? Il a quoi comme projet de société à 10-15 ans ? Rien, juste balancer un petit tweet avec un dessin raté.

                      Bon, Trump a été élu comme ça alors le gros Filoche a du se dire que le peuple français est bien aussi con que l’américain pour aussi l’abreuver de tweets idiots destinés à un peuple dégénéré.


                      • Marc JUTIER Marc JUTIER 24 novembre 15:09
                        En France, un homme public ne peut pas dire la vérité et parler des ’’sales types’’ qui sont au pouvoir !

                        https://www.facebook.com/jutier.marc/posts/1767660386579762

                        Apparemment, à 71 ans, ce pauvre Gégé vient de découvrir qu’un homme public ne peut pas dire la vérité en France ! C’est étonnant de la part de ce vieux briscard de la politique que je connais et que je respecte, … enfin, mieux vaut tard que jamais. Cette image en dit trop et est trop vrai ! Pour savoir qui a réellement le pouvoir, demandez-vous de qui on ne peut pas parler. Bien évidemment, tout ce qui est représenté sur ce photomontage diffusée par le twitt de M. Filoche du 17/11/2017 est rigoureusement exact.

                        Texte

                        Dire qu’E. Macron est ’’un sale type’’, montrer sur un montage photo que messieurs Patrick Drahi, Jacob Rothschild et Jacques Attali sont derrière la rapide accession au pouvoir d’E. Macron et que tous ces messieurs sont au service de l’Empire américano-sioniste, de leurs banques et de leur monnaie de singe : le dollar ; est d’une banalité que tout observateur de la vie politique française sait pertinemment. Mais ces citoyens attentifs ont compris également depuis longtemps que ceux là même dont on ne peut pas parler, ne supportent justement pas qu’on le disent ! Que certains de ces banquiers et de ces milliardaires qui tiennent les médias ’’mainstream’’ soient juifs ou non n’a aucune importance. Tous les juifs ne sont pas des sales types et tous les sales types ne sont pas juifs exactement comme tous les musulmans ne sont pas des ’’terroristes’’ – qui sont manipulés par les services secrets US et Israélien (mais ceci est une autre histoire !) – mais personne ne fait ce genre de raccourci ou d’amalgame. D’ailleurs, cela n’est un mystère pour personne, notre Président est effectivement un sale type au service des riches et des banquiers, de plus, il est probablement homosexuel – mais cela ne nous regarde pas ! – mais il n’est pas juif. Que des ’’sales types’’ soit juifs, musulmans, catholiques, Chinois ou Zimbabwéen peu importe. En clair, il n’y a aucun antisémitisme à dire la vérité, même s’il se trouve que certains ’’sales types’’ soient juifs. La coïncidence veut que les trois personnes représentées sont à la fois juifs et sionistes … une aubaine pour les ’’complotistes’’ ! Gérard se défend évidemment d’être antisémitisme et dit, dans un vidéo, qu’il n’a pas bien regardé le photomontage – récupéré sur le site d’Égalité & Réconciliation – avant de faire son twitt … alors, soit il était vraiment fatigué, soit il a préféré se ’’coucher’’ devant ceux dont on ne peut pas parler !

                        Mais justement, parlons-en de ces sales types !

                        ☼ Macron est un sale type :

                        Macron est un sale type, entre autre, car il a floué l’état français en choisissant un groupe qui paye très peu d’impôts en France. Montebourg craignait que le rachat de SFR par Altice ne se traduise par une gigantesque évasion fiscale. En 2014, Montebourg éreinte Drahi alors qu’il est ministre, des enquêtes fiscales sont alors diligentées par Bercy et ses déclarations ci-dessous sont sans ambiguïté. « Numericable a une holding au Luxembourg, son entreprise est cotée à la Bourse d’Amsterdam, sa participation personnelle est à Guernesey dans un paradis fiscal de Sa Majesté la reine d’Angleterre, et lui-même est résident suisse ! Il va falloir que M. Drahi rapatrie l’ensemble de ses possessions, biens, à Paris, en France. Nous avons des questions fiscales à lui poser ! ». Par ailleurs Drahi fera le plus grand plan social de 2016 en licenciant 5000 personnes chez SFR.

                        [...]

                        Évidemment, je ne suis pas antisémite, mais quoi qu’il en soit, je soutiens à 100% le twitt de Gérard Filoche parce que, comme beaucoup de citoyens, j’aime et je défendrai jusqu’à mon dernier souffle la vérité et je dénoncerai ’’les sales types’’ même s’ils sont juifs  ! Le chantage à l’antisémitisme n’est pas tolérable. C’est d’ailleurs parce que je ne suis pas le seul à défendre la vérité dans ce pays qui fait qu’un jour on finira par dégager tous ces sales types du pouvoir en France qu’ils soient juifs ou non. Pour l’instant, malheureusement pour ma notoriété, aucun médias ’’mainstream’’ n’en dira rien et aucune procédure d’exclusion ne sera lancé par le PS contre Marc Jutier, c’est l’avantage de ne pas être un homme public. Cela dit, ça fait deux ans que je n’ai pas payé ma cotisation au PS et je ne pense pas la payer en 2018 et apparemment je ne suis pas le seul dans ce cas – juste pour rire, j’ai hâte de voir le chiffre officiel d’adhérents au PS !


                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 novembre 16:13

                          @Marc JUTIER




                          Salut Marc,


                          Enfin un mec qui en a entre les jambes, dommage qu’elle soit une « espèce » en voie de disparition, donc à protéger absolument !!


                          100% d’accord avec toi.


                          @+ P@py



                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 novembre 16:21


                          Marc re,


                          mon grand-père instituteur dans l’Allier.


                          Je connais assez bien l’Allier, surtout du côté de la montagne Bourbonnaise, car j’ai vécu des décennie dans la Loire , mais à quelques kilomètres de Saint Nicolas des Biefs


                          @+ P@py



                        • jeanpiètre jeanpiètre 24 novembre 17:57

                          @Marc JUTIER
                          mouais, malgré tout le passif et la nuisance de drahi, je crois que c’est lui faire trop d’honneur.

                          Ce gars est un colosse aux pieds d’argiles, comme macron, il est milliardaire en dette et execute avec zèle ce pourquoi on lui a tant prété.

                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 novembre 15:58

                          La photo en question

                          https://pbs.twimg.com/media/DO330oAX0AA1lXi.jpg


                          … bon à par cette photo à la con, chez nous, il y a plein d’autres choses bien plus inquiétantes, enfin il me semble non !


                          @+ P@py



                          • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 novembre 19:21

                            Vous avez omis de citer un élément du montage, le gros drapeau israélien derrière les portraits pour bien souligner leur judéité.


                            • Shawford Shawford 24 novembre 19:24

                              @Mmarvinbear

                              Si tu connais des israéliens non juifs qui soutiennent Macron, hésite pas à nous amender ! smiley ^^


                            • aimable 24 novembre 20:47

                              @Mmarvinbear
                              le drapeau c’est pour bien montrer de qu’elle nationalité ils sont et qu’ils revendiquent haut et fort avec arrogance , je me demande ce qu’ ils veulent nous faire comprendre .


                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 25 novembre 19:34

                              @aimable
                              Sauf que les trois sont français et non israéliens.


                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 25 novembre 19:35

                              @Shawford

                              Oh cela doit se trouver, après tout, 20 % a peu près des israéliens ne sont pas juifs.

                            • Shawford Shawford 25 novembre 19:42

                              @Mmarvinbear

                              Tss tss, je parle d’israéliens qui soutiennent Macron, car ce montage montre deux drapeaux d’États auxquels se soumet notre Président de la République.

                              Sauf bien sûr à considérer qu’Israël est un État juif pur par essence, par objet et par finalité, est-ce votre inclinaison ?


                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 novembre 02:14

                              @Shawford

                              Israel a t-il la vocation à être un Etat 100 % Juif ?

                              Certains le pensent et le souhaitent.

                              D’autres pensent que raisonner ainsi est se mettre au niveau des nazis qui voulaient une Allemagne 100 % Aryenne.

                              D’autres encore estiment qu’Israel est une construction profane et que le sujet de la judéité de l’Etat n’est pas d’actualité.

                              Ce qui n’a ici aucune importance, car pour les auteurs du montage, Israélien = Juif de façon automatique. Et donc soumis à l’argent et à son pouvoir.

                              D’ailleurs, l’anti-sionisme pratiqué n’est que le cache sexe misérable derrière lequel se dissimule l’antisémitisme qu’ils ne peuvent proclamer trop fort sans en répondre devant la Justice.

                              Donc, quand vous dites « je parle d’israéliens qui soutiennent Macron », il faut comprendre « je parle de juifs qui soutiennent Macron ».

                              Le facho, c’est facile à comprendre une fois qu’on a compris les pièges du vocabulaire.

                            • Shawford Shawford 26 novembre 10:21

                              @Mmarvinbear

                              Vous séquestrez donc le vocabulaire, l’image, le message, l’intention et l’interprétation que l’on peut en faire, et ce sans même donc avoir à vous préoccuper de ce que pourra en penser la justice.

                              Fastoche en effet ! smiley


                            • Esprit Critique 25 novembre 00:08

                              Pour un fois que ce Filoche, abruti dogmatique en matière d’économie, commence a comprendre que Macron est la Marionnette et aussi le marionnettiste des pantins malfaisants qui sont derrière lui. On le traite de raciste !

                              Mais ces trois parasites ne sont pas noirs, Ils sont bien blanc. Ce sont seulement des nuisibles et des néfastes.

                              Et peu importe leurs religion, comme disait Brassens : Quand on est c ... on est c ...


                              • BA 26 novembre 11:54

                                Les esclaves de Libye.

                                En Libye, ces migrants sont vendus comme esclaves aux enchères.

                                Un reportage de la chaîne de télévision américaine CNN montre que dans la Libye déchirée dans laquelle transitent de nombreux migrants, des hommes sont vendus lors d’enchères aux esclaves.

                                Sur une vidéo filmée en août dernier, des hommes attendent debout, tandis qu’on entend un individu dire : « Ce sont des garçons grands et forts pour les travaux de la ferme ».

                                Le même scande bientôt : « 400, 700, 800 ». C’est le prix, en dinars libyens, pour lequel il propose de vendre des êtres humains.

                                https://www.youtube.com/watch?v=z08zUFaF740

                                Le président français Emmanuel Macron a qualifié mercredi de « crimes contre l’Humanité » les ventes de migrants africains comme esclaves en Libye, révélées par la chaîne américaine CNN.

                                Jeudi 23 novembre 2017 :

                                Au Maghreb, la persistance d’un racisme anti-Noirs.

                                Parmi les réactions suscitées par la diffusion de la vidéo de CNN montrant une vente aux enchères de migrants subsahariens en Libye, la dénonciation d’un racisme anti-Noirs persistant dans les pays du Maghreb figure en bonne place.

                                Si les situations n’y sont pas comparables à la barbarie observée en Libye, les communautés noires continuent toutefois d’y être victimes de mépris, de discriminations, voire d’agressions.

                                En Algérie, il existe une forte présence de migrants subsahariens qui y restent de quelques mois à quelques années, comme une pause sur leur route vers l’Europe. Selon les associations locales, ils seraient près de 100 000. Vivant dans les périphéries des grandes villes, privés de statut légal, ces habitants « fantômes » occupent souvent des emplois à la journée dans le secteur de la construction.

                                En octobre 2015, l’histoire de Marie-Simone, une migrante camerounaise d’une trentaine d’années, avait fait la « une » de la presse. Victime d’un viol collectif à Oran (ouest), elle avait eu le plus grand mal à se faire soigner et à porter plainte.

                                En mars 2016, à Ouargla (sud), c’est le meurtre d’un Algérien poignardé par un migrant nigérien qui avait dégénéré en une véritable chasse aux migrants. Et les exemples ne manquent pas.

                                Les autorités algériennes sont récemment revenues sur la tolérance dont elles avaient fait preuve vis-à-vis de la migration subsaharienne depuis 2012 et le début des troubles au nord du Mali. En décembre 2016, 1 200 personnes ont été renvoyées du pays. D’autres rafles et expulsions ont depuis été menées dans les grandes villes du pays. Emmenés en bus jusqu’à Tamanrasset, à 2 000 km au sud d’Alger, ils ont ensuite été relâchés de l’autre côté de la frontière, côté nigérien, parfois en plein désert.

                                « L’esclavage est la forme la plus extrême du racisme »

                                Au Maroc, de nombreux témoignages font aussi état d’un racisme latent. Celui-ci va de faits divers extrêmement violents – en 2014, trois migrants ont été tués à Boukhalef, un quartier périphérique de Tanger – à un racisme diffus. « Dans la rue, certains nous appellent Ebola », racontait un Camerounais rencontré en septembre à Tétouan (nord).

                                La partie nord du royaume est un territoire de passage pour les Subsahariens qui veulent tenter la traversée vers l’Europe : soit par la mer, soit en essayant de franchir les barrières qui séparent le continent africain des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Contraints de se cacher dans des conditions très dures, beaucoup sont victimes de bastonnades lorsqu’ils sont pris, puis envoyés dans des villes du sud du Maroc pour tenter de les éloigner.

                                En Mauritanie, plus au sud, le racisme ne vise pas les migrants de passage mais une partie des citoyens mauritaniens, rappelant la situation d’un pays où les Maures blancs concentrent la majorité des pouvoirs au détriment des Haratine, descendants d’esclaves, et des Négro-Africains. L’esclavage y a été interdit en 1981. Son interdiction a même été inscrite dans la Constitution en 2012, mais la pratique reste courante.

                                « Le racisme anti-Noirs continue aujourd’hui au Maghreb. La couleur de peau est toujours associée à un statut inférieur. Des tribus pratiquaient l’esclavagisme dans tout le Maghreb et c’est resté dans l’imaginaire collectif », souligne le sociologue marocain Mehdi Alioua, président du Groupe antiraciste de défense et d’accompagnement des étrangers et des migrants (Gadem).

                                « L’esclavage, la chosification du corps est la forme la plus extrême du racisme », poursuit-il, en référence à la vidéo de CNN.

                                L’universitaire déplore toutefois le manque de recherches sur cette question. Le sujet du racisme anti-Noirs dans les pays nord-africains est peu documenté, par manque de moyens et certainement aussi à cause d’une forme d’autocensure.

                                « Certains craignent d’être accusés de faire le jeu de l’Occident. La conséquence de cette absence de connaissances, c’est que, parfois, on sous-estime ce racisme, parfois, on le surestime. », poursuit M. Alioua, qui précise toutefois que le débat avance : « A chaque fois qu’une campagne de sensibilisation est lancée, elle reçoit plutôt un bon écho au sein de la population et ce dans tous les pays du Maghreb ».

                                « Une source de criminalité, de drogue et de plusieurs fléaux »

                                Au Maroc, l’augmentation du nombre de migrants subsahariens ces dernières années a eu un effet ambivalent, provoquant tout à la fois plus de frustrations parmi la population – certains estimant, sur fond de difficultés économiques, que les migrants ont plus d’aides que les nationaux –, mais permettant en même temps de démocratiser la problématique et d’accroître la dynamique de soutien aux migrants.

                                En Algérie aussi, les associations se sont emparées ces dernières années de la situation des Subsahariens. Leïla Beratto, correspondante de RFI, travaille sur le sujet depuis des années. « Cette discrimination est liée à l’histoire de l’Algérie où des Noirs ont été les esclaves de riches familles à la peau claire, mais elle s’explique aussi par les différences culturelles entre Algériens et Subsahariens qui se connaissent mal », note la journaliste.

                                L’un des facteurs déterminant de l’accueil réside dans l’attitude des autorités. Début juillet, Ahmed Ouyahia – devenu le 15 août premier ministre d’Algérie – avait affirmé que les migrants sont « une source de criminalité, de drogue et de plusieurs autres fléaux ». Quelques jours plus tard, le ministre des affaires étrangères, Abdelkader Messahel, parlait lui d’« une menace pour la sécurité » du pays. « Dans ces conditions, le travail de sensibilisation sur le terrain est rendu encore plus difficile », souligne Leïla Beratto.

                                « Longtemps, le sujet a été un tabou »

                                Le Maroc a connu, lui, un changement important de sa politique migratoire impulsée par le roi Mohammed VI depuis 2013. Alors que le royaume faisait face à de lourdes critiques pour son traitement des migrants, deux opérations de régularisations massives ont été lancées : la première en 2014 a permis de régulariser 25 000 sans-papiers, la deuxième n’est pas achevée mais quelque 26 000 demandes ont été déposées. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de l’ambitieuse politique africaine du royaume.

                                En Mauritanie, la lutte contre l’esclavage et les discriminations est devenue un thème incontournable de la vie politique, même si les militants de ce mouvement font régulièrement l’objet d’arrestations et de condamnations. Biram Ould Dah Ould Abeid, figure de ce combat, fut ainsi l’un des quatre candidats à l’élection présidentielle de juin 2014 face au président sortant, Mohamed Ould Abdel Aziz.

                                Mais c’est certainement dans la Tunisie post-révolutionnaire que l’évolution est la plus sensible. « Pendant longtemps, le sujet des Tunisiens noirs, traités comme des citoyens de seconde zone, a été un tabou », rappelle Houda Mzioudet, chercheuse et spécialiste des minorités en Tunisie.

                                Si leur nombre exact est difficile à déterminer, les Tunisiens noirs ou d’origine noire représenteraient 10 à 15 % de la population, surtout concentrés dans le sud du pays. En 2013, une marche pour la défense de leurs droits avait été organisée à Djerba. En 2016, l’agression de trois étudiants congolais en plein centre-ville de Tunis, avait à son tour créé un vif émoi. Aujourd’hui, la Tunisie s’apprête à adopter une loi criminalisant la discrimination raciale. « Ce serait la première loi de ce type dans le monde arabe », souligne Houda Mzioudet.

                                http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/23/au-maghreb-la-persistance-d-un-racisme-anti-noirs_5219175_3212.html


                                • RICAURET 26 novembre 23:47

                                  https://www.youtube.com/watch?v=vCBIKBPTOe8&t=612s

                                  VOUS COMPRENDREZ POURQUOI SINON BIEN FAIT POUR VOUS

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires