• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > GILETS JAUNES : de l’Etat de droit à l’Etat autoritaire

GILETS JAUNES : de l’Etat de droit à l’Etat autoritaire

 

 L’arrestation brutale d’Eric Drouet à Paris, le 2 janvier 2018, en l’absence de tout rassemblement belliqueux expose aux yeux de l’opinion publique française et à l’ensemble des opinions publiques du monde l’autoritarisme d’un gouvernement qui faute de savoir donner des réponses aux revendications du Peuple, sort la matraque sous forme d’un recours fallacieux au Code pénal.

 

 L’article 431-3 du Code pénal convoqué ici par les autorités dispose que « le fait d’entraver, d’une manière concertée et à l’aide de menaces, l’exercice de la liberté d’expression, du travail, d’association, de réunion ou de manifestation est puni d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende. Le fait d’entraver, d’une manière concertée et à l’aide de coups, violences, voies de fait, destructions ou dégradations au sens du présent code, l’exercice d’une des libertés vidées à l’alinéa précédent est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende. » Rien de tout ça rue Royale le 2 décembre. Tout au plus pourrait-on parler d’attroupement que le même article 431-3 désigne comme étant « le rassemblement de personnes, sur la voie publique ou dans un lieu public, susceptible de troubler l’ordre public.  » Les images vues sur les chaînes de télévision ne montraient rien qui fut de nature à troubler l’ordre public. Si l’on considère qu’une cinquante de personnes déambulant dans une rue, s’arrêtant pour déposer quelques bougies est un fait de nature à troubler l’ordre public que fait la police la nuit en présence des fêtards saouls et hurlants, des clients « stationnaires » et braillards aux terrasses des restaurants… et que dire des supporters sportifs et autres spectateurs du show-business ?

 

 Supposons que l’attroupement autour d’Eric Drouet eût présenté un caractère de nuisance pour l’ordre public, le Code pénal rappelle qu’il faut d’abord rétablir l’Ordre Public avant d’exercer la répression et celle-ci doit être adaptée aux circonstances. Ainsi, la force publique ne peut disperser un attroupement qu’après avoir procédé à deux sommations et que celles-ci sont restées sans effet. L’article 431-3 du Code pénal précise également les autorités habilitées à faire les sommations : le préfet ou le sous-préfet, le maire ou l’un de ses adjoints, tout officier de police judiciaire responsable de la sécurité publique, tout officier de police judiciaire porteur des insignes de fonction ; la sommation se fait à l’aide d’un haut-parleur et en ces termes « Obéissance à la loi, dispersez-vous » puis, si nécessaire, « Première sommation : on va faire usage de la force » et enfin en cas de besoin « Dernière sommation : on va faire usage de la force ». Pour pouvoir procéder à ces sommations l’autorité doit être visible c’est-à-dire que la personne qui en est détentrice doit être identifiable grâce au port d’une écharpe tricolore ou d’un brassard tricolore.

 

 Rien de tout ça dans l’arrestation d’Eric Drouet, nous sommes donc dans le cas de figure d’une action de pure police politique puisque le seul argument que donne le ministre de l’Intérieur est l’existence d’un hypothétique message posté par Drouet sur Facebook dans lequel il aurait appelé à « un rassemblement ». Mais, comme la matraque qui value à Drouet une mise en examen, les autorités n’apportent aucune preuve tangible. Notons, compte tenu de la violence de la police au moment de l’arrestation de Drouet, qu’on peut voir s’ajouter un acte de vengeance des syndicats de police qui s’ajoute à la violence du ministre de l’Intérieur.

 

 Le gouvernement et les députés de la majorité présidentielle appellent à la fermeté, au respect de la règle de droit et des valeurs de la République, mais leurs actions notamment policières n’ont rien à envier à ce qui se passe en Turquie, en Russie ou en Corée du Nord. Profitons de ce court libelle pour rappeler qu’à propos de l’action gouvernementale en ce qui concerne les immigrés et de la Loi Collomb, l’ONU a déclaré que la France ne respecte que très imparfaitement les Droits de l’Homme : « La communauté internationale a adressé, jeudi 28 juin, 297 recommandations à Paris sur la situation des droits de l’homme dans le cadre de « l’examen périodique universel » (EPU). Parmi elles  : la situation des prisons, le sort réservé aux migrants, aux minorités, mais aussi aux personnes handicapées. »

 

 Décidément le « nouveau monde » est bien semblable à « l’ancien monde ». Alors qu’on nous promettait des pratiques nouvelles nous constatons les mêmes carabistouilles politiques où se mêlent intérêts privés et protections par l’Etat. Quelques exemples : le voyage à Las Vegas où Macron a tendu la sibylle aux gens de la finance et pour lequel sa ministre du Travail semble avoir couvert une procédure juridiquement douteuse, les bricolages financiers de l’actuel président de l’Assemblée nationale, les arrangements familiaux du secrétaire général, le point commun entre toutes ces affaires est la nonchalance de la justice qui balade les dossiers et évite de prendre des décisions ; la mise en examen de François Fillon fut plus rapidement prise. Que dire de l’affaire Benalla qui sans la presse aurait été cachée aux citoyens ? Faut-il ajouter le cas de cette députée de l’Eure condamnée en appel à une interdiction, pendant 5 ans, de gérer une entreprise ou une organisation et qui vint donner des leçons aux étudiants qui se plaignaient de la baisse de l’APL ? Que penser de ce député de la région Rhône-Alpes qui au bout de six mois de mandature état classé par le journal CAPITAL comme le 3e député le moins actif, en mars 2018 le journal Le Monde relevait « pendant des mois, il n’a pas ouvert la bouche, ni en commission, ni dans l’hémicycle  », une inaction et un mutisme que ce député justifiait par la volonté de ne pas offrir « un temps d’expression équivalent à l’opposition ». Se qualifiant d'« élu de la nation », de la même façon il revendiquait de ne pas se mobiliser dans sa circonscription parce qu'« il faut sevrer la population des vieilles pratiques » ; sans doute lui fallait-il réserver du temps pour se consacrer à ses activités entrepreneuriales car il est encore l’actuel président de Syrobo, syndicat français de la robotique de services, membre du conseil d’administration du groupe Danone, membre du Conseil de Direction de Pathé SAS et il fait partie du Conseil d’Administration d’April. S’il n’y a pas conflit d’intérêts au sens juridique (mais c’est à voir) il y a bien un conflit d’intérêts moral pour ce député grand donneur de leçons.

 

 On voit bien que le président de la République protège les siens. L’affaire des assistants parlementaires du Rassemblement National en est une preuve de plus ; là où pour ce parti les juges procèdent à une saisie de fonds, ils ne font rien pour le MODEM allié de Macron alors que le parti de François Bayrou est inculpé de faits identiques. À ce système de protection de la « noblesse » et des copains s’ajoutent la volonté monarchique de préserver le roi de toute critique : on a vu la brutalité de l’action policière lors des perquisitions à l’encontre de la France Insoumise, on voit aujourd’hui la mise en examen des trois personnes qui ont décapité une effigie de Sa Majesté Macron 1er alors que Benalla ne fait même pas l’objet d’une assignation à résidence et se promène dans le monde entier avec un passeport diplomatique, d’ailleurs objet d’une enquête préliminaire diligenté par le Parquet de Poitiers pour port d’arme, l’affaire a été enlevée au procureur de Poitiers pour être confiée à celui de Paris sans doute plus attentif aux demandes de l’Elysée.

 

 Si les Français n’ont pas encore compris que la France est entrée en mai 2017 dans une ère de despotisme, la presse notamment les médias en boucle l’a bien compris et se fait à l’occasion des Gilets Jaunes le soutien quasi inconditionnel du pouvoir en diffusant des informations tronquées : quand a-t-on parlé des violences policières, quand a-t-on fait une analyse complète de l’article 431-3 du Code pénal, quand s’étonne-t-on des lenteurs de la justice quand il s’agit des affaires où sont impliqués les amis de Macron, quand donne-t-on les vrais chiffres correspondants aux pseudo-mesures annoncées par le gouvernement ou ceux du nombre de manifestants, quand dénonce-t-on le fait qu’à deux semaines du début du Débat National nous ne sachions rein de son organisation… ?

 

 La France qui fut le berceau des Droits de l’Homme et de la liberté d’expression, devient leur caveau ! La France vient de faire en 18 mois l’incroyable voyage qui l’a transformée d’un Etat de Droit en un Etat autoritaire… à quand la dictature ? Nous devons sinon nous débarrasser de ce gouvernement et de ses députés, du moins leur faire un barrage fort aux prochaines élections ; « européennes » en 2019, « municipales » en 2020. La force du Peuple est dans l’expression du suffrage universel.


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • lala rhetorique lala rhetorique 4 janvier 09:14

    Les CRS et autres représentants de soi-disant la loi, se comportent comme des commandos. Quant à la justice, elle à vitesse variable. Ce qui fait un environnement malsain. Il est amusant si je puis dire, de constater le temps qu’il a fallu à Strasbourg pour retrouver le terroriste fiché S, connu pour sa radicalisation, sous surveillance pourtant, de ne mettre sa photo que le lendemain de l’attaque pour appel à témoin, alors qu’éric Drouet, simple chauffeur poids lourds, non radicalisé, n’ayant jamais fait de prison, est pisté partout y compris par les agents secrets de l’état. Amusant aussi de constater que le sieur Benalla se promène toujours avec deux passeports diplomatiques (il a dit d’un ton badin : je les rendrais dans quelques jours).... Et Macron voudrait qu’on le respecte et que l’on respecte les institutions ?


    • dixit la vévéritude 4 janvier 20:24

      @lala rhetorique
      bonjour, amusant dis tu ? non logique pour détourner les choses.C’est simple et jusqu’a présent efficace.Le problème que les gilets jaunes et toute la population dans son ensemble ne comprend pas ,c’est qu’ils défendent « l’état de droit » c’est la seule chose qui est important de bien comprendre et là il y a un sacré boulot pour comprendre le comment du pourquoi,pour une majorité écrasante de personnes !Car cet état de droit n’est absolument pas juste .C’est tout le contraire.Il ne sert qu’a défendre l’indéfendable et tout ce qui est contre toutes les avancées d’un monde juste et équilibré.Et je reste toujours sur le cul de voir autant de gens soit disant éduqué et qui ont le parole possible entre les mains et qu’il n’y ait pas un trou cul pour le dire pour le bien général.Là nous voyons dans le mouvement des gilets jaunes des avocats débarquer« hum ! les rigolos. » car Ils omettent facilement ce qui déserverait leurs intérêts.Alors,il ne faut surtout pas se focaliser sur toutes ces conneries,car c’est le but rechercher pour noyer le poisson (le poison).Bonne année ,il faut rester dans ce qui est important pour le reste,laissez cela aux tenants de tous les médias et chercher a réfléchir positivement.La destruction n’est pas dans le sens que c’est vendu,revendu a longueur de journée.


    • JL JL 4 janvier 09:23

      Il y a tous les jours des tas de rassemblements spontanés, par définition non déclarés, et personne ne dit rien, et c’est très bien ainsi. C’est évident que l’arrestation d’Eric Drouet est le fait d’un régime totalitaire.

       

       «  La différence entre un populisme de droite et un populisme de gauche tient à ce que le premier tend à restreindre la démocratie, tandis que le second travaille à l’étendre et la radicaliser. Pour reprendre la définition de Laclau, le populisme, la création d’un peuple a à voir avec l’instauration d’une frontière entre “nous” et “eux”, entre le peuple et l’establishment. » Chantal mouffe

       

      Selon cette définition, le discours de Macron relève clairement d’un populisme de droite. Macron n’est pas un libéral en ce sens qu’il ne se donne même plus la peine d’avancer masqué : seuls ses soutiens populaires y croient encore. Si Macron ne dénie pas la frontière entre le peuple et l’establishment, c’est à l’instar de Trump et son mur, pour mieux protéger l’intérêt des très riches.

       

      Le populisme de Macron est plus que de droite : il est d’ultra-droite.


      • velosolex velosolex 5 janvier 16:51

        @JL
        Lors de la grande manif sur les champs Elysées, Macron avait 500 flics comme garde suisse, et un hélicoptère pour l’emmener à Varennes. 
        Ils ont toujours très peur. Un journaliste comme Elie Cohen a fait une déclaration lénifiante, rappelant ses confrères, à protéger le pouvoir.

        Les dix milliards sont une miette, déjà engrangés par le pouvoir : 3 milliards chaque année sur les comptes d’épargne qui ne sont plus accrochés à l’inflation. 6 Milliards sur le décrochement des retraites elles aussi de l’inflation...Ne parlons pas des cadeaux faits aux patrons, sous prétexte d’aider les salariés, tels les heures supplémentaires non fiscalisés, que Sarko avait déjà imposé, avant de revenir en arrière. 
        Nous avons la légitimité, contrairement à ces escrocs, ayant profité d’une république moribonde et vérolée ; ils faut nous convaincre que nous avons la force, pour la changer. . 


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 janvier 19:15

        @JL

        Il fallait bien mettre un visage sur les Gilets Jaunes avant que tout le monde ne s’y reconnaisse.... En choisissant Drouet  joli discours, bonne bouille, viril, audacieux  le Pouvoir a voulu faire crédible, tout en prenant le risque calculé d’en faire une vedette.

        Jusqu’à présent, Drouet a fait un ’sans faute’. A suivre. Dans le désert de la politique actuelle, il s’en faudrait de peu pour qu’on ait créé l’Homme Providentiel. Ceux qui s’ecartent pour le laisser passer, comme Melenchon, sont plus habiles que ceux comme Hamon qui... Mais, bon, ça on le savait déja....

        PJCA


      • JL JL 5 janvier 19:54

        @Pierre JC Allard
        bonjour,
         
         que pensez-vous du refus par le Canada, de reconnaître le président Maduro ?


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 janvier 02:10

        @JL

        Bonjour. Le Canada est de facto une colonie américaine qui fait ce qu’on lui dit de faire. Dommage.... Mais je ne vois pas ce qu’on pourrait y faire.

        PJCA


      • JL JL 6 janvier 07:50

        @Pierre JC Allard
         
         merci pour la réponse.


      • pipiou 4 janvier 10:16

        Ce qui est dingue c’est que « l’etat totalitaire » a relaché immediatement le malheureux opposant politique qui, ô surprise, n’a pas été torturé toute la nuit et a immédiatement tweeté sur les réseaux.

        C’est dire si l’état totalitaire n’est pas au point en France  smiley

        Quant à « la violence de la police » au moment de l’arrestation, filmée dans tous les sens, franchement l’auteur se moque du monde.

        On est rentré dans une ère où le journaliste citoyen est devenu encore plus affabulateur que le journaliste professionnel. Sacré progrès !


        • Armelle Armelle 4 janvier 12:40

          @pipiou
          "journaliste citoyen est devenu encore plus affabulateur...

          « 
          ...Journaliste d’Agoravox devriez-vous préciser !!!

          Il caricature ce qui sert son idéologie et son objectif. Et déjà, utiliser le terme »journaliste« n’est pas franchement approprié !!! Un journaliste recueille et écrit des informations et par définition des informations dont on a pas connaissance, or tout ce qui passe ici n’est que reprise que ce qui est déjà connu mille fois, et fait de ce »machin« un vulgaire recueil d’opinions, et j’ajouterai »sectaire" vu l’orientation de la plupart des articles, et pour peu qu’un clampin débarque avec des idées qqe peu droitières, c’est alors une déferlante d’insultes qui affluent sans d’ailleurs observer le moindre échange contradictoire et constructif.

          A défaut d’un journal citoyen, ça ressemble plutôt à un script permanent de discussion de comptoir, non ?


        • Pere Plexe Pere Plexe 4 janvier 19:26

          @pipiou
          Du coup c’est normal d’embastiller quelques heures n’importe qui ?
          C’est exactement ce qui fait que la France est régulièrement épinglée au niveau international. 
          Pour la mansuétude du pouvoir elle est sans doute motivé par de basses raisons.
          Et accessoirement par la loi
          « Le témoin ne peut plus qu’être retenu le temps nécessaire à son audition »


        • Kapimo Kapimo 4 janvier 22:21

          @Armelle
          Bof, et votre prose ressemble à s’y méprendre à du trollage Macroniste. Cela se traduit par des scores d’évaluation de vos commentaire qui explosent les records de rachitisme.


        • Raymond75 4 janvier 12:13

          Le directeur financier d’Amazon tient à remercier et à féliciter les Gilets Jaunes, authentiques révolutionnaires représentants du peuple : grâce à eux, le commerce en ligne a fait un bond en avant, qui finira d’achever ce qu’il reste du commerce traditionnel.

          Déjà ils avaient tué les centres villes, car on ne peut pas garer sa voiture diesel, mais se faire livrer à domicile sans avoir à s’éloigner de son lotissement, c’est le pied  !!!

          Merci les Gilets Jaunes, merci les beaufs.


          • Armelle Armelle 4 janvier 13:13

            @Raymond75
            Comme vous dites ; Merci les beaufs !!!
            En effet a stratégie n’est pas leur fort, ces ânes produisent eux mêmes les effets qu’ils combattent !!! Le comble de la connerie !!!
            En plus, c’est terrible, sous prétexte que le mouvement est à ce point relayé, qu’il ait pris ce tournant politique, les GJ se sentent investis d’une mission supra extraordinaire, comme s’ils avaient dans les mains le destin du monde !!! Quel drôlerie !!!
            Le problème du populisme est qu’il donne cette fâcheuse et idiote mais surtout fausse capacité aux gens d’être « capable de... ». Quand on entend certains portes paroles prétendre vouloir prendre le pouvoir, on a de quoi s’inquiéter vu le contenu de leurs bavasseries


          • Eric F Eric F 4 janvier 18:09

            @Raymond75
            Sauf que j’ai une commande passée auprès d’amazon en Novembre qui n’est toujours pas livrée parce que l’entrepôt était bloqué ...par les gilets jaunes. Match nul donc sur ce point.


          • Pere Plexe Pere Plexe 4 janvier 19:34

            @Raymond75
            Quand la mondialisation à condamné les ouvriers je n’ai rien dit je n’était pas ouvrier.
            Quand elle a martyrisé les employés je n’ai rien dit je n’était pas employé.
            Quand elle a frappé les agriculteurs je n’ai rien dit je n’était pas agriculteur.
            Quand elle m’a touché moi et les commerçants il ne restait plus personne....sauf les gilets jaunes


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 janvier 19:44

            @Pere Plexe

            C’est beau...que dis-je...un soleil vibrant en janvier.


          • Alexosaure 7 janvier 15:18

            @Armelle

            Gilles le gendre on t’a reconnu :)


          • oncle archibald 4 janvier 12:31

            Mais de quoi se plaint-il le mec Eric Drouet qui a reconnu avoir monté son affaire et organisé la séance de cinéma dans l’espoir d’être arrêté et de faire le buzz !

            Vraiment il a raison Pipiou. Le « journaliste citoyen » est devenu encore plus affabulateur et « metteur en scène » que le journaliste professionnel. Vivement qu’on vote et qu’enfin on puisse compter les soutiens de ces fameux « GJ », ça permettra de remettre ces mecs à leur place, à mon avis pas grand chose !


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 janvier 14:20

              @oncle archibald

              Ben l’Eric est quand même un très fin stratège,( et dire que certains le prenaient pour un neuneu ) .. et nos trois ,... ben sont tombés à fond dans la bassine !


              @+ P@py


            • zygzornifle zygzornifle 4 janvier 12:33

              Les CRS et autres gendarmes mobiles sont les meutes de Castaner , il sont élevés et dressés a l’attaque dans leurs casernes-chenils et attendre l’ordre d’attaquer sans état d’âme , comme le disait Einstein pour les militaires ils n’ont pas besoin de cerveau leur moelle épinière suffit et quand il auront l’ordre de tirer a balles réelles ils le feront , ensuite Castaner leur donnera une augmentation comme on jette un nonos au clébard bien obéissant .... 

              J’ai plus confiance en la racaille de citées qu’en eux car la racaille on peut encore discuter avec alors qu’avec eux on parle avec une buche de bois ....


              • pipiou 4 janvier 15:48

                @zygzornifle
                "J’ai plus confiance en la racaille de citées qu’en eux

                "

                Tout est dit, ici on préfère la racaille, la violence envers les femmes, la loi du talion et autres progrès de la civilisation.
                Allez tu viens on va caillasser quelques ambulances et vehicules de pompiers, c’est le Peuple français qui le dit.


              • zygzornifle zygzornifle 4 janvier 16:46

                @pipiou

                Tout est dit, ici on préfère la racaille, la violence envers les femmes la loi du talion et autres progrès de la civilisation.


                Les gilets jaunes sont de la racaille pour le gouvernement et la police , les femmes sont bonne a bastonner c’est fastoche car elle ne peuvent pas se défendre , la loi du talion devient la loi du Macron et les progrès de la civilisation se font a grand coup de flashball dans la figure , a grand coup de lacrymo et d’arrestations et a grand coup de frigo et de compte bancaire vide le 15 du mois quel magnifique progrès de civilisation il y a de quoi en être fier vive la république et vive la France ha j’oubliais vive l’Europe aussi ....


              • oncle archibald 4 janvier 18:17

                @zygzornifle « il y a de quoi en être fier vive la république et vive la France ha j’oubliais vive l’Europe aussi »

                Et oui, il y a vraiment de quoi être fier. La France et quelques autres pays d’Europe sont sans aucun doute parmi les plus protecteurs des parties de population qui sont les moins favorisées. D’ailleurs les migrants du monde entier ne s’y trompent pas !


              • zygzornifle zygzornifle 5 janvier 14:31

                @oncle archibald

                D’ailleurs les migrants du monde entier ne s’y trompent pas !

                hé oui ils savent dire CMU avant bonjour ....


              • oncle archibald 5 janvier 15:31

                @zygzornifle : « ils savent dire CMU avant bonjour »

                C’est vrai, et ça conforte mes affirmations. La France est encore un grand pays partageux.

                Un touriste américain de passage qui avait eu un accident de voiture a été stupéfait que les pompiers viennent le ramasser sur la route et l’emmènent dans un hôpital où on l’a soigné sans lui demander s’il pourrait payer ! Moi ça me plait bien un pays où c’est comme ça que ça se passe.


              • caza 4 janvier 12:38

                Et Maintenant ???

                Voilà un texte qui assainit l’atmosphère empuantie par «  »Non ,Eric Drouet n’est pas un prisonnier politique«  »

                Tout est dit et redit sur les réseaux sociaux sur la dérive de notre démocratie vidée de sens par la trahison des technocrates et des médias.

                Le citoyen reste malgré tout gavé par la propagande organisée par les sympathisants du capitalisme sauvage international .Et les moyens dont dispose ce système sont colossaux avec la presse subventionnée et l’audiovisuel public et privé

                 Cependant avec les Gilets Jaunes le Net vient de montrer qu’il peut être un moteur de renouveau politique. Le plus compliqué sera de concrétiser ce renouvellement aux futures élections pour évacuer ce gouvernement traitre aux intérêts du peuple

                Le mouvement doit se structurer, noyauter les syndicats ,les associations, les partis politiques, créer des comités de soutiens, organiser la désobéissance civile.

                «  »Ce n’est qu’un début«  »


                • Armelle Armelle 4 janvier 14:09

                  @caza
                  « Ce n’est qu’un début »

                  Ce n’est qu’un début de fin plutôt car quand on est capable de suspendre le mouvement pour bouffer la dinde, alors qu’on estime un mouvement aux actions capables de changer la face du monde, il faut quand même avouer que c’est amusant !!! On voit là les priorités, l’estomac et les festivités avant le mouvement qui pourtant, à les entendre, va tout faire exploser !!! Bah c’est mal barré !
                  Si le véritable enjeu était effectivement de renverser la table, anéantir le système pour en écrire un autre, la trêve de fin d’année pour avaler le foie gras et le saumon vient quand même ajouter un aspect amateur à la chose !!!
                  Des clowns, rien que des clowns !!!


                • Houp@ Houp@ 4 janvier 14:43

                  @Armelle
                  Bonjour,
                  L’infini mépris que vos messages expriment ici pour les gilets jaunes vous discrédite complètement. Vos propos en sont inaudibles.
                  Dites-moi, à quoi cela sert-il ?


                • toyet 4 janvier 13:55

                  Et pendant ce temps Benalla court toujours,et pendant ce temps il y a eu plus de violence policière que durant mai 68 !


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 janvier 14:07

                    Après le fêtes de fin d’année, il y avait comme un petit coup d’mou dans le mouvement des « Gilets jaunes » !

                    .. alors un grand merci à notre Jupiter « l’amateur des selfies outre mer » et accessoirement organisateur de la fameuse soirée musicale LGBT du:22/06, dans la cour de l’Élysée ,et son fidèle sherpa l’homme au gros n’avion alias le psychorigide Édouard Philippe :Ici., en procédant ainsi, ces derniers à l’insu de leur plein gré ont remontés la pendule à bloc !


                    Comme dit si bien Luc Ferry : On à mis un gamin à l’Elysée, et on va le payer très cher : version courte 0,57 mn , version :longue,52 mn


                    @+ P@py


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 janvier 18:33

                      @Gilbert Spagnolo dit P@py

                      De l’eau au moulin concernant l’analyse de Luc Ferry : «  On à mis un gamin à l’Elysée, et on va le payer très   » !


                      Entretien du 1/01/2019 avec Gilles Casanova, consultant en stratégie et communication. Pour RT France, il décrypte la communication de l’exécutif et plus spécifiquement l’allocution du président de la République lors des vœux qu’il a adressés aux #Français.


                      https://www.youtube.com/watch?v=EOVzKQU6aV0



                      @+ P@py


                    • Matlemat Matlemat 4 janvier 15:09

                      Et après ça se permet de critiquer la Russie et l’acharnement judiciaire des opposants.


                      • Attilax Attilax 4 janvier 15:20

                        « La force du Peuple est dans l’expression du suffrage universel. »

                        Non, justement, pas du tout, c’est au contraire dans la représentation que se trouve la banane. Ce ne sont pas « nos » candidats mais les candidats des partis.


                        • Eric F Eric F 4 janvier 18:41

                          @Attilax
                          Ceux qui ne trouvent aucun parti à leur convenance peuvent en fonder un, ce qu’avaient fait les écolos dans les années 70, et que semblent vouloir faire certains Gilets Jaunes. Pour changer le système, il faut choisir majoritairement un candidat qui veut changer le système (l’insurrection générale ne semble pas une option vraisemblable dans la situation actuelle).


                        • Kapimo Kapimo 4 janvier 22:33

                          @Eric F
                          Ha oui ? regardez les résultats obtenus par l’UPR. En dépit d’un nombre significatif d’adhérents, d’un véritable succès sur le net et d’un vrai sérieux dans le projet, l’UPR est inaudible et n’arrive pas à atteindre les masses parceque le système à décidé de s’en prendre à lui en l’empechant de s’exprimer ou en tentant de le ridiculiser (complotisme etc...).
                          Les partis sont cooptés par le système (voir par exemple Besancenot et autres Artaud, « extreme gauche » qui soutient l’UE et l’OTAN.....), et ceux qui souhaitent vraiment s’en prendre au système en refusant de jouer le jeu (comme l’UPR) sont tués dans l’oeuf ou maintenus la tete sous l’eau.
                          Il n’y aura pas de solution par l’élection, meme si ce serait préférable à l’insurrection.


                        • Attilax Attilax 5 janvier 13:17

                          @Eric F

                          Qu’est-ce qui vous choque dans une démocratie directe où les citoyens voteraient pour des lois et pas pour des gens ?

                          Pourquoi tenez-vous tellement à filer votre pouvoir politique à un gus qui en vit confortablement, que vous ne connaissez pas et que vous n’avez aucun moyen de révoquer après coup  ?

                          Moi je suis sûr qu’on ferait un bien meilleur boulot que ces minables.


                        • CRICRI59 CRICRI59 5 janvier 19:53

                          @Kapimo
                          Sur l’élection 

                          Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


                        • goc goc 4 janvier 15:27

                          En parlant d’État de droit, on doit rappeler les lois et surtout leurs apparentes contradictions

                          d’abord il y a la loi sur les manifestations

                          Tous cortèges, défilés et rassemblements, et, de façon générale, toutes manifestations sur la voie publique sont soumis à déclaration préalable au moins 3 jours francs et au maximum 15 jours francs avant la date de la manifestation  :

                          or il y a un petit complément très intéressant

                          La déclaration préalable doit préciser :

                          • les coordonnées de l’association à l’initiative de la manifestation (nom, adresse, téléphone, nom et adresse du représentant légal),

                          cette notion d’« association organisatrice » est important, car il y a aussi la déclaration des droits de l’homme qui précise dans son article 20

                          Article 20
                          1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et d’association pacifiques.
                          2. Nul ne peut être obligé de faire partie d’une association.

                          Ce qui veut dire que le droit de manifester sans avoir à déclarer est un droit et donc que la « loi » bafoue les droits de l’homme

                          et le point « 2 » précise qu’on n’est pas obligé d’être syndiqué et/ou en association pour manifester, donc la loi républicaine ne peut pas obligatoirement s’appliquer à un individu


                          • Alex Alex 4 janvier 16:49

                            Après avoir eu la trouille de leur vie, nos gouvernants profitent de la décrue des manifs de GJ pour se venger. C’est pas plus compliqué que ça !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès