• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gilets Jaunes : de l’incohérence démocratique à l’essoufflement

Gilets Jaunes : de l’incohérence démocratique à l’essoufflement

Avant même la première manifestation des Gilets Jaunes, il était prévisible que ce groupement polymorphe n’apporterait aucun changement politique significatif. Dans un précédent article (1), j’avais relevé leurs incohérences intellectuelles et doctrinales. Je ne les répéterai pas. Cependant je me permets d’ajouter de nouveaux éléments pour approfondir le cadre de ma réflexion.

 

Depuis octobre 2018 ce mouvement social, présenté par les médias comme spontané, a toujours été ultra minoritaire. Je ne communie pas à la démocratie. Je ne pense donc pas que la majorité détient la vérité et je suis bien placé pour le savoir. Cependant, dans nos sociétés démocratiques et libérales, le nombre reste souvent un critère important voire absolu pour déterminer qui a raison. Selon les chiffres délivrés par le Ministère de l’Intérieur, il y avait 290 000 Gilets Jaunes dans la rue le 17 novembre 2018, appelé Acte I. Depuis, la mobilisation citoyenne, comme la nomment les principaux concernés, n’a jamais atteint ce chiffre, même si on prend les données indiquées par les Gilets Jaunes eux-mêmes (2). Dans le même ordre d’idée, il suffit de regarder les passants dans la rue ou sous les pare-brises des voitures pour constater que les Français n’expriment pas un soutien franc et massif à l’endroit des Gilets Jaunes.

 

A toutes fins utiles, je rappelle qu’en France nous sommes 67 millions… 300 000 Gilets Jaunes, en définitive cela ne pèse pas bien lourd, surtout à l’aune de l’échelle démocratique revendiquée par ces mêmes Gilets Jaunes. Ces derniers réclament plus de consultations, plus de votes, ils souhaitent même la mise en place du « référendum d’initiative citoyenne », cette nouvelle tartuferie des temps modernes. A ce petit jeu là, car oui la démocratie reste un jeu, un jeu mauvais, mais un jeu malgré tout, ils seront toujours défaits car minoritaires. Concrètement, cette minorité veut être consultée de manière plus régulière, mais si cette espérance venait à être appliquée, ils perdraient constamment à cause de cette incritiquable loi du nombre. Incohérence quand tu nous tiens. Nul doute que si le RIC était mis en place, je suis intimement convaincu que les Gilets Jaunes descendraient à nouveau dans la rue pour contester les résultats en leur défaveur, en invoquant tout un tas de prétextes pour justifier leur grogne. On appelle cela le chien qui se mord la queue. En termes plus clairs, je dis, le cas précédemment exposé le prouve aisément, que la démocratie est comparable à une impasse.

 

Les Gilets Jaunes et leurs partisans nous expliquent qu’ils reçoivent le soutien d’une majorité de Français. Pour défendre cette position, ils s’appuient sur des sondages… Magnifique argument auquel nous ne pouvons souscrire pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les instituts de sondages peuvent bien dire ce qu’ils veulent. Personne ou presque ne peut vérifier et valider la ou les méthodes utilisées. Ensuite, ces mêmes instituts se sont tellement trompés par le passé, qu’il nous paraît bien difficile de s’y fier. Enfin, ils indiquent clairement aujourd’hui que les Français ne les soutiennent plus. Quoiqu’il en soit, les Français n’ont jamais adhéré massivement aux Gilets Jaunes, et si cela avait été le cas, la faveur dont ils jouissaient est définitivement passée.

 

Il existe une ambiguïté que les opposants caricaturaux au système n’arrivent pas à lever. Ces derniers, membres de groupes extrêmes (gauche et droite confondues), nous expliquent constamment que les médias, comprendre : journaux, radios, télévisions, instituts de sondages, sont proches du gouvernement voire même qu’ils travaillent directement pour lui. Dans ce cas, comment expliquer que des organes aux mains du pouvoir (par exemple BFM-TV) aient passé énormément de temps à consacrer des reportages, des unes, des entretiens, etc. à un mouvement qui le conteste ? Ce serait quand même curieux, qu’un gouvernement fasse de la publicité pour un adversaire, non ? A lire et à écouter certains, il paraît que tout est possible dans la France d’après…

 

J’étais à Paris le 1 décembre 2018, lors de l’Acte III, dans le cadre d’une dédicace. Une fois la séance de signatures terminée, j’ai rallumé mon portable. J’avais plusieurs messages vocaux. Je les ai écoutés. Mes proches se montraient « terriblement inquiets » à cause des images vues à la télévision. Pourtant, je me trouvais à moins de deux kilomètres des Champs Elysées. L’atmosphère dans les rues de Paris était calme, paisible, familial. J’ai constaté, en direct si je puis dire, l’impact des images et la puissance médiatique qui pouvaient faire croire que la capitale vivait des épisodes de « guerre civile ». Je ne parlerai pas - pour ce sujet précis - de propagande médiatique, mais simplement de sensationnel qui permet d’augmenter les audiences et de vendre du papier. Si les médias étaient strictement tenus par les institutions républicaines, ils auraient reçu l’ordre de ne pas relayer les différentes actions des Gilets Jaunes, les bavures et les excès des forces de l’ordre etc. De même, les différents éborgnés par les LBD (2) n’auraient pas eu voix au chapitre dans les médias pour se plaindre et crier leur souffrance. En 1942, Radio Paris ne donnait pas la parole aux Résistants…

 

Contrairement aux élucubrations ou aux fantasmes des extrémistes de tous bords, jamais les Gilets Jaunes n’ont été en mesure de déstabiliser le régime macronien. Pour renverser un gouvernement, hormis à de rares exceptions, il faut un chef, une doctrine claire, une organisation (cadres et militants), de l’argent, des relais médiatiques, un soutien populaire… Tout cela a manqué aux Gilets Jaunes et manquera demain. L’ensemble des personnes qui voyaient Macron et Philippe tomber suite à l’action des Gilets Jaunes ont oublié ou méconnaissaient l’adage suivant : « La République gouverne mal mais se défend bien ». La France est l’un des plus vieux pays au monde, elle possède l’arme nucléaire, un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, des services spéciaux très efficaces (quoiqu’en disent ceux qui ne connaissent pas le sujet). Il était plus qu’illusoire d’estimer que les Gilets Jaunes bouleverseraient l’ordre établi, alors qu’à bien y réfléchir, ils s’en satisfaisaient pleinement. Les choses ont commencé à se gâter, quand le portefeuille fut entamé par la hausse des taxes, la difficulté de trouver un travail et de se loger… Que des choses très individuelles. C’est vrai que la souveraineté de la France, en comparaison, ne compte pas.

 

Ce mouvement s’essouffle car il ne répond pas aux nombreux défis de notre époque. De plus, il a échoué dans sa volonté de convaincre les Français et d’obtenir gain de cause. La détresse réelle de ces Français ne peut que toucher les coeurs sensibles. Cependant, les bons sentiments ne doivent pas nous détourner des réelles questions politiques qui en réalité ne sont nullement abordées par les Gilets Jaunes. Depuis l’Acte I, la France n’a été que très peu abordée. Pourtant elle demeure notre patrimoine commun, qui nous unit et nous dépasse. Elle était là avant nous, et j’espère qu’elle sera encore là quand nous aurons quitté ce bas monde. Rien n’est moins sûr malheureusement, car notre pays se trouve attaqué de toutes parts. Qui le mentionne ? Presque personne car beaucoup s’en contrefichent. Au lieu de parler des fins de mois difficiles, des retraites, des péages, des prochaines vacances, de la pluie et du beau temps, qu’attendent-ils pour enfin aborder les sujets essentiels qui sont : Dieu, le Roi et la France ?

 

 

Franck ABED

 

 

(1) Les Gilets Jaunes et l’incohérence démocratique, publiée dans mon site en décembre 2018

 

(2) Le nombre Jaune, nom du compte sur Facebook

 

(3) Un lanceur de balles de défense (LBD), dont le plus connu est celui fabriqué et commercialisé sous la marque Flash-Ball par le fabricant Verney-Carron, est, selon la terminologie de l'administration française, une « arme sublétale » utilisant un projectile conçu pour se déformer/s'écraser à l’impact et limiter le risque de pénétration dans un corps vivant, mais avec une puissance d’arrêt suffisante pour dissuader ou arrêter un individu.

 

Selon différentes sources, le système LBD peut présenter à courte distance des effets traumatiques dont la sévérité peut entraîner des lésions graves pouvant être irréversibles voire mortelles


Moyenne des avis sur cet article :  1.56/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

116 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 6 mars 11:48

    Bonjour, Franck

    Quoi que l’on pense du mouvement des Gilets jaunes, force est de constater que votre article analyse avec beaucoup de pertinence ce phénomène social et ses limites.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 mars 14:26

      @Fergus

      Mais oui, on le sait :

      à la fin c’est Mélenchon qui sera élu.

      Il ne reste plus que lui de toutes façons. On verra dans 3 ans ce qu’il a dans le ventre, le révolutionnaire bolivarien


    • Fergus Fergus 6 mars 16:26

      Bonjour, Olivier Perriet

      Je ne vois pas comment, face à une coalition néolibérale, Mélenchon pourrait être élu sans passer par une Union de la Gauche version 2022 ! Mais de cela les militants LFI ne veulent manifestement pas.


    • Cadoudal Cadoudal 6 mars 16:49

      @Fergus
      Faut suivre un peu l’actualité, sinon une fois de plus vous allez passer pour un piètre analyste politique...

      Mohamed Sifaoui : « 15 millions d’Algériens pourraient venir (en France) de manière légale »

      https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/matinale-de-radio-classique/esprits-libres/


    • Alren Alren 6 mars 18:06

      @Fergus

      « Mélenchon pourrait être élu sans passer par une Union de la Gauche version 2022 ! Mais de cela les militants LFI ne veulent manifestement pas. »

      Mais bien sûr que si, ils veulent l’Union de la Gauche mais sur la base d’u PROGRAMME COMMUN, pas d’une union de partis car LFI n’est pas un parti et encore moins sur une combine entre « dirigeants » !

      Nous avons un programme extrêmement détaillé : L’Avenir en Commun et des cahiers précisant nos positions sur des paricularités.
      Aucne formation n’avait réalisé un tel travail collectif avant nous.

      Ce peut être une base de discussion, nos partenaires événtuels n’ayant pas l’équivalent.

      De toute façon, ce qui compte c’est la prise de conscience des citoyens.


    • Paul Leleu 6 mars 19:26

      @Fergus

      je pense aussi que cet article (quoi que j’en pense par ailleurs) ose enfin poser quelques questions profondes aux gilets-jaunes.

      « En 1942, Radio Paris ne donnait pas la parole aux Résistants… » Ben oui... BFM TV consacre depuis le 1er jour des directs complaisants aux gilets-jaunes. Avec toujours ce ton « porno-puritain » : voyez la violence comme c’est beau et désirable, mais pan pan c’est défendu ! C’est une technique de manipulation des masses par l’exaspération et la saturation. On parle aussi de Benalla ? Mais c’est le très macronien « Le Monde » qui a lancé l’affaire (eh oui !!!) , et BFM qui a enchainé derrière. Cherchez l’erreur.

      personne ne conteste la difficulté sociale : nous la vivons tous !!! Et on n’a pas attendu le réveil bien tardif des gilets-jaunes pour réagir, aussi bien dans notre vie personnelle que dans nos opinions politiques.

      Mais que reste-t-il des « indignés » espagnols ?

      La vraie libération demande une révolution culturelle et spirituelle des français... mais on en est très très loin.


    • Cadoudal Cadoudal 6 mars 20:01

      @Cadoudal
      Et encore 20 électeurs reconnaissants :

      éducateurs spécialisés, des animateurs, des professionnels de soins, un psychologue, un intervenant social. Au total, 20 emplois sont créés

      https://www.ouest-france.fr/normandie/flers-61100/normandie-40-migrants-mineurs-seront-accueillis-dans-l-orne-6250487

      1 électeur pour 2 futurs électeurs, un budget annuel de 5000x40x12=2400000 euros.

      Ça fait 120000 euros par électeur gauchiste...

      Actuellement la gauche colonialiste plafonne à 30%, manque donc 20% soit 9 millions d’électeurs...

      Pour un coup modique de 1080 000 000 000 euros, l’accueil de 18 millions de mineurs africains pourrait permettre à la gauche d’arriver au pouvoir...


    • Cadoudal Cadoudal 6 mars 20:08

      @Cadoudal
      venus travailler , financer les retraites , ils sont ou ?
      dans un centre de vacances.....

      https://www.lejsd.com/content/pause-au-vert-%C3%A0-m%C3%A9riel-pour-les-migrants


    • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:36

      @Fergus
      Merci de votre commentaire qui nous prouve que tout n’est pas perdu ou inutile.


    • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:37

      @Olivier Perriet
      Mélenchon l’ancien sénateur, l’ancien socialiste, mais toujours millionnaire n’est pas révolutionnaire et il ne prendra jamais le pouvoir...


    • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:38

      @Fergus
      L’union de la gauche ? Vaste programme qui n’a que peu de chance de voir le jour. Macron aura de grosses difficultés à se faire réélire mais rien n’est impossible. 


    • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:41

      @Paul Leleu
      Merci de votre commentaire très pertinent. Les Gilets Jaunes ont été depuis le début incapables de sortir ou d’éviter le piège tendu par les médias. Les Gilets Jaunes ne restent qu’à la surface des problèmes et c’est bien dommage...


    • Alexosaure 6 mars 22:03

      @Franck ABED

      Si c est pour répéter les éléments de langage de votre maître, fallait pas vous sentir obligé, cnews bfm France infox le font suffisamment à longueur de journée


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 mars 22:16

      @Franck ABED

      Pas besoin, il a toutes les chances d’être élu dans seulement 3 ans smiley

      Euh, à part lui et Macron, il n’y a plus d’homme politique d’envergure nationale.

      C’est pas que ce vide me plaise tellement, mais objectivement, et à ce jour, c’est le cas.


    • Franck ABED Franck ABED 7 mars 19:03

      @Alexosaure
      J’ignorais que Cnews et BFM étaient sur ma ligne. J’ai du louper quelque chose...


    • François Vesin François Vesin 7 mars 21:46

      @Franck ABED
       « Les Gilets Jaunes ne restent qu’à la surface des problèmes  »

      L’incompréhension manifeste de ce qu’est un Gilet Jaune
      par les « élites françaises » auxquelles vous appartenez
      est la meilleure des garanties de leur succès à venir.
      .
      Une visite récente en terres bourgeoises versaillaises
      m’a conforté dans ce constat : il n’y a pas de familles
      qui, même là, ne compte au moins un Gilet jaune potentiel !!!
      Face à ce régime en fin de course, tout est affaire de temps et,
      celui de son effondrement se rapproche à grands pas !


    • zendragon zendragon 6 mars 12:03

       Vous dites que « 300 000 Gilets Jaunes, en définitive cela ne pèse pas bien lourd, surtout à l’aune de l’échelle démocratique revendiquée par ces mêmes Gilets Jaunes » 

       Qu’auriez-vous dit des 300 000 Marcheurs de Macron au début de l’année 2017 ? Cela ne pèse pas bien lourd à l’aune de l’échelle démocratique ?

       

      On connait pourtant la suite :

      300 000 Marcheurs —> 20 743 128 voix (20,7 millions de voix) au 2nd tour des présidentielles + Majorité écrasante à l’Assemblée...

       

      « A l’aune de l’échelle démocratique », les 300 000 Marcheurs sont au sommet du pouvoir « démocratique » !

       


      • Fergus Fergus 6 mars 16:34

        Bonjour, zendragon

        En termes de chiffres, vous avez raison. Mais vous oubliez deux choses essentielles concernant le paysage social français : 1) Les Gilets sont un conglomérat pour le hétéroclite au plan politique ; 2) La France est un pays qui au plan électoral, est sur un centre de gravité très nettement situé au centre droit.

        A noter également qu’en termes de mobilisation de manifestants, les défilés de 1995 ont, durant des semaines, réuni entre 1 et 2 millions de personnes dans les rues de notre pays !


      • zendragon zendragon 6 mars 17:13

        @Fergus
        Droite, gauche, centre droit, centre gauche, extrême droite, extrême gauche... tout ça c’est de la politicaillerie pour occuper les petits esprits des grands enfants, qui ne doivent surtout pas penser en dehors des clous plantés par les gestionnaires de la république bananière hautement corrompue qu’est la France.
         
        Un programme commun pour les Gilets jaunes :
         Bâtir une vraie démocratie, par les citoyens, pour les citoyens, sur les ruines d’une république bananière laissée en pâture à des lobbies infâmes planqués derrière des institutions foncièrement anti-démocratiques (BCE, Commission européenne, etc)
         


      • Fergus Fergus 6 mars 17:22

        @ zendragon

        « Un programme commun pour les Gilets jaunes »

         smiley Les Gilets jaunes, c’est qui ?
        Maxime Nicolle, le manipulateur complotiste ? Eric Drouet le factieux ? Christophe Chalençon le fascisant ? Ou bien Jacline Mouraud, l’électrice de Macron quui croit aux chemtrails  ? Et que dire d’Ingrid Lavavasseur, sujette à de très tolérantes manifestations d’amitié de la part de Gilets jaunes humanistes et tolérants...


      • zendragon zendragon 6 mars 17:32

        @Fergus
        C’est qui ?
        Je viens de vous le dire... smiley
        Tous ceux qui ont pour programme commun de Bâtir une vraie démocratie, par les citoyens, pour les citoyens


      • Alren Alren 6 mars 18:15

        @Fergus
         « Les Gilets jaunes, c’est qui ? »

        Des éveilleurs de conscience politique !

        Les oligarques aimeraient bien que les foules exploitées ne réfléchissent pas « politique ».
        Dans ce but, il y a le sport professionnel, plutôt pour monsieur, les potins de la soi-disante « haute société » pour madame, et pour tous, les niaiseries télévisuelles !

        Avec les gilets jaunes, on discute politique en famille et l’on découvre qu’au fond, ils ont raison de vouloir l’équité fiscale, le RIC, une politique d’investissements avec l’argent que les ultra-riches, parasites sociaux, volent aux travailleurs producteurs de richesses.


      • JPCiron JPCiron 6 mars 18:55

        @zendragon

        Les Gilets Jaunes, c’est un groupe hétéroclite de gens de toutes conditions, qui est finalement assez représentatif de la population globale. Les Marcheurs, eux aussi, sont assez hétéroclites, tout comme La population générale.

        Au final, la variété ahurissante des revendications évoque irrésistiblement des arêtes adhérant à une dorsale de poisson : elles adhèrent toutes par leur ras-le-bol particulier à un ras-le-bol général qui leur sert de dorsale.

        Il ne reste plus qu’à trouver une structure sociale alternative. Étant alternative, elle s’appuiera sur des objectifs autres. Ce qui implique des Valeurs autres qui s’exprimeront par des Principes et Regles sociales différentes. Le changement ne peut pas venir des « élites » traditionnelles, lesquelles sont le fruit du système. Il devra venir de la base. Mais l’accouchement sera certainement douloureux. Très douloureux. Car des concepts aussi importants que le droit de propriété et la liberté individuelle sacrée, qui sont inscrits dans les fondations de nos sociétés, devront être revues.


      • Paul Leleu 6 mars 19:33

        @Alren

        « Des éveilleurs de conscience politique ! » ...

        mhouais... vous pensez pas que c’est un peu mégalo ????? vous avez attendu les gilets-jaunes pour discuter politique dans votre famille ?!

        et les gilets-jaunes marquent plutôt un affadissement politique, avec toutes les sornettes et les poncifs anarchistes... un radicalisme de façade qui débouchera sur rien...

        quand on est le dernier venus dans la pensée politique, il y a 2 attitudes possibles : soit on écoute poliment ce que racontent les anciens, pour essayer de combler ses lacunes, tout en s’excusant d’arriver si tard. Ou bien on débarque avec arrogance en expliquant aux anciens que c’est des nuls et des mous qui n’ont rien compris, et des collabos du système qui doivent fermer leur gueule.

        Je vous laisse deviner quelle option ont pris les gilets-jaune, si fiers qu’ils sont de se « politiser pour la 1ère fois », après 40 ans de politique néolibérale (balèse !!).

        les gilets-jaunes me font penser aux 68ards de Cohn-Bendit et autres jointés. Un radicalisme verbeux et arrogant, qui a servi à dégager De Gaulle et le PCF au profit de Pompidou-Rotschild... un sacré bilan ! Et ça veut remettre le couvert !


      • sylvain 6 mars 19:55

        @Paul Leleu
        discuter politique « dans sa famille » reste tout de meme tres limité, non ?
        Le mouvement des GJ a permis de parler de politique autrement, pour beaucoup de gens, que comme simple echange des lieux communs vus aux infos
        je comprends que ca fasse chier cette belle bande de royalistes


      • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:43

        @zendragon
        300 000 ou 3 000 Marcheurs peu importe en fait, car les Marcheurs et surtout leur candidat étaient soutenus par tout le système médiatique. Dans ces conditions la victoire de Macron n’était pas une surprise mais une stratégie accomplie car bien pensée (même si les ficelles étaient grosses). Les Gilets Jaunes n’ont pas le soutien des médias, ni des Français... Donc...


      • Paul Leleu 6 mars 21:21

        @sylvain

        « dans la famille », car c’était le commentaire de l personne au-dessus... effectivement, c’est très limité, comme vous dites. Mais personnellement j’ai toujours eu des conversations politiques riches et variées avec un grand nombre de personnes... et je n’échange pas de lieux communs, ni vus aux infos, ni vus sur You-Tube, ni sur le rond-point...

        Il est possible que pour des attardés collabos du systèmes avachis devant Hanouna comme les Gilets-Jaunes, ça ait permi d’évoluer un peu... pour d’autres gens dans ce pays, les gilets-jaunes sont une immense régression politique et culturelle... ça dépend d’où on part... les gilets-jaunes partent de zéro... à ce niveau, c’est pas très difficile de faire mieux.

        Mais souffrez que tout le monde ne s’enchante pas de voir les derniers venus faire la leçpn à tout le monde... là-dessus, les Gilets-Jaunes sont exactement comme Macron : des gamins mal élevés, et imperméables à la moindre critique.

        On est supposé vivre en démocratie, et les français sont supposés être des citoyens... le fait que certains aient attendus novembre 2018 pour causer politique, montre qu’ils feraient mieux de raser les murs, et de combler leur retard intellectuel... question de dignité élementaire vis-à-vis de ceux qui sont sur le terrain depuis des années et des décennies...


      • Alexosaure 6 mars 22:09

        @Fergus Les gilets jaunes ce sont les gens qui travaillent et ne finissent pas les fins de mois ,ce sont les retraites qui ont cotisé et qui se voient amputés dune part de leur retraite,ce sont des gens en position difficile qu on écrase encore plus pour satisfaire des premiers de cordée qui ne sont que des voleurs d’État, ce sont des gens qui se font insulter par des empaffes qui les font emprisonnés et battre .pensez ce que vous voulez ,même si ça n’arrive pas de suite ils vont renverser les honteux au pouvoir.


      • zendragon zendragon 6 mars 22:18

        @Franck ABED
        « Les Gilets Jaunes n’ont pas le soutien des médias, ni des Français... Donc... »
         
        Ne pas avoir le soutien des médias bananiers est la moindre des choses quand on souhaite renverser le système bananier qui est consanguin avec ces médias bananiers...
        Qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que les Gilets Jaunes n’ont pas le soutien des Français ?


      • Dan22 7 mars 11:22

        @zendragon
        Ne perdez pas votre temps avec ce monsieur .....
        Pour lui les chiffres du ministere de l’intérieur sont exacts quand il s’agit de comptabiliser les gilets jaunes ; et les chiffres des sondages sont faux quand il s’agit de comptabiliser les français qui soutiennent les gilets jaunes !
        Cherchez l’erreur ........


      • sylvie 6 mars 12:05

        heureusement, ce Franck ne modère pas....


        • Fergus Fergus 6 mars 16:39

          Bonjour, sylvie

          Personnellement, et bien qu’électeur de LFI, j’approuve régulièrement des articles présentés par des gens qui soutiennent des partis de droite ou d’extrême-droite, ou qui défendent des points de vue sociétaux contraires aux miens !

          Vous faites donc un très mauvais procès d’intention à l’auteur. Pire : il laisse supposer que vous agiriez vous-même en censeur  !!!





        • Cadoudal Cadoudal 6 mars 16:44

          @Fergus
          #GrandDebatNational "Le risque déceptif est important… Il faut préparer nos concitoyens à ce que les propositions à la sortie ne seront pas les réponses à toutes les remontées des débats."

          https://twitter.com/pmathon/status/1102890545209319424?ref_src=twsrc%5Etfw


        • Fergus Fergus 6 mars 17:15

          @ Cadoudal

          Tout le monde a bien compris cela. Et c’est pour cela qu’il faut participer au Grand débat sous toutes ses formes afin de mettre le maximum de pression sur l’exécutif.

          Qu’il soit répondu aux revendications très largement exprimées par des mesurettes ou des leurres, et les Français pourraient descendre dans la rue de manière non plus anecdotique mais massive, au risque pour le pouvoir en place de se trouver empêché de gouverner ! 


        • Cadoudal Cadoudal 6 mars 17:34

          @Fergus
          La France n’est déjà plus gouvernée ni gouvernable depuis longtemps, il vous faut juste un peu plus de temps que certains pour vous en rendre compte...

          l a fait de la prison en juin 2018 puis il a été expulsé vers l’Algérie. Il est ensuite revenu à Rennes , raconte un enquêteur. Il n’est pas mineur, mais né en 1995.  »

          https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-interpelle-pour-une-dizaine-de-vols-dans-le-metro-6248167

          En #SeineSaintDenis, l’Etat ne connaît pas le chiffre de la population. Comment dès lors définir des moyens humains et financiers à hauteur des besoins ? C’est la question centrale de mon rapport débattu hier. pic.twitter.com/GUp6GHHSS4

          — Fr Cornut-Gentille (@FCornutGentille) February 6, 2019


        • Alren Alren 6 mars 18:20

          @Fergus

          Participer comme auditeur passif à la logorrhée macronnienne c’est tomber dans le piège qu’il nous tend nous le peuple : faire croire que de cette « discussion » Macron peut infléchir sa politique d’ultra-droite économique et de lutte contre la démocratie réelle.
          Il n’y a oas besoin d’être malin pour comprendre ça !


        • Alren Alren 6 mars 18:23

          @Fergus
          « Vous faites donc un très mauvais procès d’intention à l’auteur. Pire : il laisse supposer que vous agiriez vous-même en censeur  !!! »

          Sur ce point, Fergus, je vous approuve totalement !

          Le fameux Rakotomachin m’empêche de poster des commentaires sur ses articles parce que c’est intellectuellement un lâche.


        • Fergus Fergus 6 mars 19:05

          Bonsoir, Alren

          Bloquer les commentaires d’un contradicteur  quelles que soient ses idées, dès lors qu’elles ne comportent pas d’insultes ad hominem est en effet une détestable pratique. Dommage pour le site que certains s’y adonnent !


        • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:44

          @Fergus
          Merci de votre commentaire, une nouvelle fois très pertinent. On a vu à la révolution ce qu’a donné le « Pas de liberté, pour les ennemis de la liberté »


        • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:45

          @Cadoudal
          La République parasite la France. Elle rencontre de plus en plus de difficultés à surmonter ses contradictions mais reste assez forte pour garder le contrôle... Jusque quand ? Là est la question...


        • Sparker Sparker 6 mars 12:23

          Les GJ ont laissé passé l’occaz le 1er décembre, fallait forcer et entrer à l’élysée et gicler Macron dehors.

          Ca n’a pas été fait dès lors le « mouvement », qui n’en est pas un, s’étiole et disparait petit à petit. Il n’avait que ça à son avantage « la masse » et la force brute qui va avec.

          Et puis la candeur... Le GJ s’énerve un jour après quarante ans de sommeil et le monde doit changer dans les jours qui suivent en se croyant une force irrépressible, bon ben on voit le résultat, pas de suite dans les idées, pas de politisation, chatouilleux à se croire la cible de tous les « récupérateurs » de « mouvements », il s’isole, se délite et retournera à son invisibilité où la névrose finira de le ronger.

          Les limites de la compréhension du réel et de perspectives de vie et donc de société sont cruellement atteintes et renvoi les GJ à l’inanité dont ils ont essayé de sortir.

          C’est triste mais ça en dit assez long sur l’état de notre petite partie d’humanité.

          L’orgueil et la prétention n’ont pas de classe.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 mars 14:31

            @Sparker

            Pour cela il faudrait que Mélenchon soit majoritaire. Ou il faudrait qu’il y ait une alternative crédible à Macron.

            Or, à ce jour, ce ne semble pas le cas.

            D’ailleurs les GJ disent depuis le début Macron démission, mais sans dire qui ou quoi à la place.


          • Attilax Attilax 6 mars 16:14

            @Olivier Perriet

            Oh, si il y en a plein, mais tous des tocards. Ce n’est pas un problème d’homme mais de système.


          • Sparker Sparker 6 mars 17:24

            @Olivier Perriet

             ??? Pour cela il faudrait que Mélenchon soit majoritaire.

             ??? Que vient faire Mélenchon là dedans ???

            Si vous voulez dire que la FI doit être majoritaire pour aller dans le sens des GJ, ben oui ce n’est pas le cas.

            On verra bien comment se traduira la « cul de sac » GJ au élections européenne. Bon nous on est déjà calés vu qu’on est dernier dans les sondages, même derrière EELV, donc le GJ doivent savoir déjà pour qui voter, ou pas...


          • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:46

            @Sparker
            Les GJ ne sont ni un mouvement populaire, ni un mouvement révolutionnaire. Ils ont défilé et défilent dans le cadre prévu par le système...


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 mars 22:34

            @Sparker

            Les élections européennes sont de vraies fausses élections qui, à ce jour, n’ont jamais débouché sur quoi que ce soit de concret :

            Les Verts y excellent, mais Eva Joly fait à peine 2% aux présidentielles.
            Je ne parle pas de Bernard Tapie, ou de Pasqua-Villiers.
            Le FN « 1er parti de France » en 2014, pour arriver en 2017 avec Marine qui démissionne en direct.

            Alors, que les pseudos insoumis soient, en mars, « derniers dans les sondages » pour les européennes du mois de mai ....
            Les gens ne pensent pas aux européennes maintenant. La campagne n’a même pas commencé, on est encore en plein gilet jaune.
            Les gens ont bien compris qu’ils pouvaient voter pour n’importe quoi aux Européennes smiley

            Vous ferez sans doute plus que 7%, ne vous inquiétez pas. De même les LR à 9% : ils sont affaiblis, mais pas à ce point quand même smiley

            Et même un plantage (qui ne sera que relatif) aux européennes ne présage rien de définitif pour la suite.


          • Sparker Sparker 7 mars 11:05

            @Olivier Perriet

            "Vous ferez sans doute plus que 7%,

            "

            merci c’est gentil...


          • Panoramix Panoramix 7 mars 11:49

            @Sparker
            « Les GJ ont laissé passé l’occaz le 1er décembre, fallait forcer et entrer à l’élysée et gicler Macron dehors. »
            Seule une minorité radicale au sein des Gilets Jaunes est favorable à une insurrection par la force. Il y a l’expression d’une protestation, d’un désaveu, la volonté de faire pression en escomptant que cela le pousse à la démission ou la dissolution, ce qui aurait du reste été possible si le soutien de 80% de l’opinion s’était maintenu, mais il y a effet de lassitude.

            Du reste, si le 1er décembre un groupe de GJ radicaux avait forcé les portes de l’Elysée et expulsé Macron, que serait-il advenu la minute suivante ? Auraient-ils appelé un général à la retraite pour prendre la « régence » (comme stipulé dans un des programmes), qui donc aurait suivi ? En fait les insurgés auraient été appréhendés, et le 2 décembre (date historique) le pouvoir de Macron aurait été renforcé.


          • Sparker Sparker 7 mars 15:27

            @Panoramix

            Oui l’issue d’un coup de force n’est pas facile à appréhender tellement ça nous est devenu improbable.
            Je ne dis pas que c’eut été la solution mais il y aurait eu ramdam et il en serait sorti quelque chose, le renforcement de Macron n’était quand même pas sur.
            Mais bon coup d’épée dans l’eau.

            Car en définitive les pouvoirs en place ne laisse pas d’alternative, c’est soit le coup de force soit le vote.
            Alors je ne suis pas un aficionado absolu du vote (j’ai été abstentionniste pendant 30 ans) mais en dernier recours une offre politique qui n’est pas complètement verrouillée peut offrir des ouvertures, si on vote pour un programme et qu’on élit pas un arsouille...


          • Attilax Attilax 7 mars 18:17

            @Sparker

            Il existe une autre voie : la société parallèle. Construire quelque chose d’autre plutôt que s’acharner à changer ou détruire ce qui existe. Toute l’énergie est alors dirigée vers la construction plutôt que vers la lutte. Si ce qu’on construit est mieux, la majorité l’adoptera, et on gagne sans combattre...


          • Shaw Shaw 7 mars 18:26

            @Attilax

            Et dans le même temps une liquidification de toutes les formes d’intermediation dans la société.

            Ça passe en tout premier lieu par l’injonction de choisir entre l’engagement/prise parole au nom d’un parti politique ou en tant que simple citoyen.

            Et c’est valable pour les journalistes, les artistes, etc, etc...

            Les affaires Bigard, Dubosc, Enfoirés, NPA vs Cohen... amorcent un mouvement qui va se répandre comme une traînée de poudre dès lors même que le moindre boycott vienne à se révéler efficace.


          • Paul Leleu 7 mars 23:31

            @Attilax

            une société parallèle ? Mais ça, pas la peine de mettre un gilet-jaune... il suffit de changer son attitude et sa mentalité au quotidien... et pour commencer dans ses relations personnelles, affectives et professionnelles... Effectivement, alors l’énergie n’est pas gaspillée... Mais ds millions de personnes le font au quotidien (c’est sûr, c’est pas décrit dans les romans bobos-nihilistes de Houellebecq).

            Mais ne croyez-vous pas qu’il est impossible de s’extraire tout à fait de la société dominante ? La société dominante se rappelle à votre bon souvenir de bien des façons... d’ailleurs, le cas échéant, les capitalistes financeront des entités violentes (étatiques ou non-étatiques) pour vous contraindre à réagir... (le cas d’école : comment être pacifiste à Verdun, ou bien face à l’invasion nazie ?).

            @ Shaw

            la « liquidification de toutes les formes d’intermediation dans la société » est malheureusement un marqueur historique et quasi-certain de l’emprise capitaliste... La dislocation des « vieilles structures » est le procédé continu du capitalisme depuis 200 ans... Les 68ards en ont donné une magnifique illustration ces 50 dernières années... et malheureusement, les gilets-jaunes ce sera peut-être pareil.


          • Shaw Shaw 8 mars 00:15

            @Paul Leleu

            Vous n’avez vu a priori dans mon propos, de façon fort juste au demeurant, que la disparition des structures, quand je voulais surtout envisager la sédition ou élimination de tous les vaillants serviteurs de soupe, tenaillés entre leur soumission servile à leurs souteneurs et les comptes qu’ils doivent rendre au peuple connecté.

            Certes le système oligarchique a l’argent et il peut trouver à foison d’autres pions à liquider en temps utile.

            Il paraît en cela indéboulonnable, pour autant on est peut-être quand même bien aussi à l’aube d’une rupture claire et nette entre masse/périphérie et superstructures/intermédiaires, à coup de boycotts, de communautés libres, de décroissance consentie...

            Encore un peu plus d’ultra-libéralisme, d’injustice, de colère, de faillite systémique et on sait jamais.

            Le pire n’est pas forcément l’ennemi du bien, tout comme il n’y a pas nécessairement de fatalité dans la léthargie et l’individualisme matérialisme forcené de notre époque.


          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 8 mars 00:21

            @Shaw

            Vraiment shaw tu abuse , comment veut tu que je te surveille 
            si tu va pas te coucher quand je finit mon quart ( de methyl tri-acetate a 90deg baume) ...

            La nature as horreur du vide c’ est aussi simple que ca ...


          • Shaw Shaw 8 mars 00:38

            @Cyrus

            Mouais sauf que vu que la nature est bien partie pour faire carrément le vide, soit vide il y aura soit des phénomènes impensables jusqu’ici pourraient émerger.

            Et puis si j’ai envie d’etre Optimisme, c’est mon problème... demain peut-être que je serai à marée basse...

            quand même ! smiley


          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 8 mars 00:46

            @Shaw
            la vie est un choix ...permanent j’ usqua la fin lol

            Quand meme ... te suive ...

            c’ est pourtant important de rester a flot .


          • Attilax Attilax 8 mars 13:45

            @Paul Leleu

            Votre commentaire n’est pas stupide, mais je ne partage votre avis que si on devient une dictature (ce qui semble être « en marche »). Il y a déjà beaucoup de gens qui vivent en partie « hors du système », on les appelle les « marginaux », c’est des sociétés dans la société et c’est vieux comme le monde. La Cour des Miracles et la piraterie existeront toujours, sous une forme ou sous une autre. Quand ils deviennent majoritaires, et cela arrive parfois, la société change. On n’en est pas encore là, mais à la vitesse à laquelle on se paupérise ça ne saurait tarder.


          • Paul Leleu 9 mars 03:39

            @Shaw @Attilax

            espérons le meilleur... mais je reste vigilant... le système se montre extrêmement retors pour récupérer l’énergie des masses (un peu comme un judoka)...

            le toréador est un art dans lequel sont maitres nos maitres... si j’ose dire... le taureau qui charge est le taureau qu’on épuise... avant de le mettre à mort...

            pendant que les poilus gagnaient la guerre, les banquiers et les industriels gagnaient la paix...

            il me semble, à ce stade, que la reconquête de l’âme du peuple est devenu un objectif politique... c’est à dire une reconquête culturelle, et quasi spirituelle... pour soustraire nos « âmes » à l’emprise culturelle et usuelle du Capital. Je crois à une bataille culturelle, qui ne peut pas être que intellectuelle ou philosophique comme aujourd’hui (c’est utile, mais non suffisant, je crois). Je crois à une bataille esthétique, c’est à dire au choix de ce que nous trouvons BEAU. Hors, le Capital nous dresse à une certaine vision du beau (aussi bien dans nos rapports humains, que dans les objets du quotidien).

            A mon avis, ce serait une bonne base, pour réellement faire contre-société... et peut-être plus dans l’avenir...


          • Attila Attila 6 mars 12:48

            Le mouvement des Gilets Jaunes résulte de la prise de conscience du naufrage dans lequel la France s’enfonce et dont ils sont les victimes sacrifiées.

            L’article ne donne aucun diagnostic sur les causes de la révolte des Gilets Jaunes : l’application brutale et accélérée du néolibéralisme. Les ravages de cette idéologie sont en train de toucher de plus en plus de gens et le mouvement des Gilets Jaunes n’est qu’un précurseur.

            .

            Alors on peut critiquer l’organisation du mouvement par des personnes qui n’ont pas fait leurs classes auparavant dans d’autres actions collectives et qui manquent de compétences et d’expérience, mais le plus important est qu’ils ont prouvé que les français étaient capables de se révolter. Après des années d’apathie face aux destructions du modèle social français je trouve cela réjouissant. Il y aura une suite.

            Article superficiel et inutile.

            .


            • Paul Leleu 6 mars 19:41

              @Attila

              « Le mouvement des Gilets Jaunes résulte de la prise de conscience du naufrage dans lequel la France s’enfonce et dont ils sont les victimes sacrifiées. » ... franchement, le tournant de la rigueur ça date de 1983 si ma mémoire est bonne... les G-J sont de parfaits petits imbibés du narcissisme mégalomane individualiste du Capitalisme 68ard... Ils débarquent avec 40 ans de retard et font la leçon à tout le monde.

              Le problème, c’est pas Marcon... le problème c’est les mecs qui roupillent dans le Bob Marley depuis 40 ans... avant de dégager Macron, il faudrait déjà qu’ils changent un peu leurs mentalités et leurs culture humaine.

              Aujoud’hui, c’est ça la résistance : commencer par se recréer des valeurs humaines extra-capitalistes.... Et la 1ère valeur humaine, c’est que quand on débarque dans la politique sans rien connaitre et avec 40 ans de retard, ben on se met dfans un petit coin au fond de la salle, on écoute les anciens, on essaye de comprendre et de combler ses lacunes. Et on s’excuse d’être arrivé si tard et d’être aussi morveux. Et ensuite, on progresse, et on essate de se mettre au service de manière qui ne soit pas trop contre-productive.

              Bref, on appelle cela le minimum de l’humilité humaine ancestrale... tout ce qui manque aux G-J, qui sont de parfaits exemples de l’individu post-moderne Zuckerberguisé.


            • Attila Attila 7 mars 09:06

              @Paul Leleu
              Vous instruisez uniquement à charge contre les gilets Jaunes : ce n’est pas juste.
              Par exemple, vous parlez des GJ comme d’un ensemble homogène. Qui vous dit que certains n’ont pas participé à la tactique perdante contre la loi Travail organisée par Philippe Martinez ? Qu’est-ce qui vous prouve qu’ils ont tous voté Macron en 2017 ?
              Même si un certain nombre de vos critiques peuvent être justes, vous brossez un portrait entièrement négatif des GJ : ce n’est plus de la critique, c’est du dénigrement.
              Et puis il ne faudrait pas s’oublier dans la critique : malgré vos compétences et votre expérience, des gens comme vous et moi n’ont pas été capables d’endiguer la destruction du modèle social français et la montée du capitalisme du désastre.

              .


            • Paul Leleu 7 mars 17:01

              @Attila

              je veux bien entendre que je n’instruis qu’à charge... OK ... mais c’est dans le contexte d’un fil de discussion, et surtout dans le contexte où les gilets-jaunes c’est « Vénus sortant des eaux ».... on a l’impression que c’est la vierge marie nous dévoilant son intimité ! ... à un moment faut juste pouvoir rétablir un peu 2 ou 3 vérités.

              On est dans un contexte où Ludowsky elle se paye Mélenchon et la FI en direct sur BFM TV, dans des termes et une attitude hyper méprisante et vindicative... voilà le contexte !!! Celui d’une attaque en règle de la part des gilets-jaunes contre « les partis », « les syndcats » et « les journalistes »... comme si tous les partis, tous les syndicats et tous les journalistes faisaient le même boulot !!! L’amalgame et le dénigrement, c’est les gilets-jaunes qui le font... et massivement. A un moment donné, ce dénogrement n’a rien de folklorique. Il est une expression politique, qui en fait assimile toute opposion (vous et moi) à Macron... c’est facile ! ...ça favorise une « tabula rasa » au profit de qui, de quoi ? La démocratie facebookienne ?

              « des gens comme vous et moi n’ont pas été capables d’endiguer la destruction du modèle social français et la montée du capitalisme du désastre. »... et pourquoi ? ... justement, si les gilets-jaunes qui nous insultent copieusement après nous avoir ignorés pendant 40 ans, avaient été à nos côté plutôt qu’à se caresser devant la télé-poubelle, alors on n’en serait pas là !!!! Et c’est ça le GROS TABOU de la situation actuelle... la sitaation actuelle est le fruit pourri de l’attitude pourrie des consuméristes... ce n’est pas nous ou les partis qu’il faut remettre en question : mais bien l’attitude pourrie des consuméristes, qui ont déserté la politique et la fraternité pendant 40 ans.

              Et justement, si on veut vraiment CHANGER LES CHOSES, alors il faut commencer par récupérer ce minimum de dignité... on ne fait pas une démocratie sans dignité. Je pense même que c’est le principal levier. Il s’agit donc d’un argument politique de ma part.


            • Feste Feste 6 mars 12:53

              Mais, mais... est il possible d’être si imbu de soi même qu’il faut fiche sur un article sa photo en grand format sans aucun rapport avec le thème du truc. Cà ne suffit pas de déjà l’afficher en tant qu’avatar, comme Kirkitadze ?

              C’est incroyable cet égotisme pitoyable. Vous croyez qu’avec votre dégaine de comptable suralimenté au mariage de sa frangine à Trifouillis, vous allez faire frémir les foules et connaitre la célébrité ? C’est çà ? smiley

              Après l’article, ben le truc habituel pour dénigrer en faisant semblant d’analyser. Du Rakoto/Kirki légèrement délayé.


              • Dom66 Dom66 6 mars 19:49

                @Feste
                ++ je suis bien d’accord avec vous bien du monde ici qui sont
                des Grin diseux, p’tit faiseux


              • Julyo Julyo 6 mars 13:06

                A l’auteur,

                rarement lu un tel ramassis d’imbécillités.

                Le pompon c’est la fin.

                L’ensemble est consternant. Rien à retirer de bon.

                A ne plus vous lire !


                • sls0 sls0 6 mars 15:54

                  @Julyo
                  En se moment l’équipe Macron se délite. Il y a peu être une place de scribe qui va se dégager.


                • Le421 Le421 6 mars 19:17

                  @Julyo
                  Visiblement, on a un candidat sérieux pour le concours « ma binette partout » du Canard Enchaîné...
                  C’est la première fois que je vois un article illustré de la photo de son auteur.
                  De mémoire...


                • Paul Leleu 6 mars 19:45

                  @Le421

                  ça fait parti de la « société du spectacle »... chacun veut son ¼ heure de célébrité...

                  mais en cela, les G-J aussi sont de parfaits petits exemplaires de cette société du spectacle. Même si c’est pas politiquement correct de le dire...


                • foufouille foufouille 6 mars 14:04

                  ça sent le gros bourgeois bon à bouffer. je ne veaute pas car ça sert à rien puisque le ploutocrate n’est pas tenu de respecter ses promesses. avec un RIC, ce serait différent car ta caste d’escroc devrait respecter les sans dents.


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 mars 14:30

                    @foufouille

                    Argument bidon :

                    La démocratie représentative est manipulée.
                    La démocratie directe, avec RIP ou autre gadget, pourra très bien l’être aussi. Je ne parle même pas des faux comptes fesse bouc ou autres.

                    C’est une mesure « doudou », qui fait plaisir à tout le monde, car chacun pense que « la majorité » a les mêmes idées que lui.
                    Alors qu’en fait on n’en sait rien.


                  • foufouille foufouille 6 mars 14:58

                    @Olivier Perriet
                    et en 2005, ça a marché ?
                    manip ou pas, tu auras le droit de voter pour ou contre et pas avec fessebouc.


                  • Paul Leleu 6 mars 19:53

                    @foufouille

                    moi je suis pas contre le RIC... mais faut arrêter de le déifier comme un Messie... le RIC est d’ailleurs au programme d’un bon nombre de formations politiques depuis des années...

                    mais à cette époque là, les G-J votaient Macron et passaient leurs journées entre la Coupe du Monde et les âneries d’Hanouna...

                    d’ailleurs, les champions du RIC quotidien et permanant sont les grands capitalistes genre Gérard Mulliez et Mark Zuckerberg...

                    la question me semble humaine, culturelle, spirituelle... le RIC peut être à double tranchant... soit il permet une saine expression du peuple... soit il accentue la tendance moderne à l’hystérie individualiste et au « pouce bleu »... (et peut-être les deux « en même temps » comme dirait l’autre...)

                    Mais je pense important de réfléchir sur d’autres bases que des bases purement institutionnelles... ce sont les hommes qui font la société, pas les institutions... il y a peut-être un problème institutionnel... mais il y a sûrement un problème humain dans cette société...


                  • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:47

                    @foufouille
                    Je suis ni bourgeois, ni à bouffer. Je suis du peuple et je ne me cache pas derrière un pseudonyme ridicule.


                  • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:48

                    @Olivier Perriet
                    Très bon commentaire ! Ces gens rêvent...


                  • Feste Feste 6 mars 21:18

                    @Franck ABED
                    Ah çà pour ne pas vous cacher, vous ne vous cachez pas effectivement. Je vous suggère pour votre prochaine article un unique et énorme portrait de vous avec juste un lien vers votre dithyrambique et auto-satisfaisant profil à la 3° personne. smiley
                    Sérieux plein de gens ont un problème de reconnaissance, mais vous çà défrise le ridicule


                  • Paul Leleu 6 mars 21:28

                    @Franck ABED

                    « Je suis ni bourgeois, ni à bouffer. Je suis du peuple et je ne me cache pas derrière un pseudonyme ridicule. »

                    je ne partage pas nécessairement vos opinions politiques... mais je vous rejoins tout à fait sur certains points... les gilets-jaunes sont dans un stade de régression intra-utérine... ils se prennent vraiment pour le centre du monde, reliés à l’ombilic narcissique unanimiste... ils perçoivent à peine que d’autres êtres humains existent en-dehors d’eux...

                    et en tant que groupe autiste, ils supportent très mal la moindre critique, et pour tout dire, la moindre conversation argumentée et adulte. Ils trouvent un refuge psychique dans la menace physique ou l’excommunication (et les dernières semaines nous en ont montré beaucoup d’exemples).

                    Avant de faire de la politique, ils devraient un peu s’assagir mentalement, et sortir de leur cocon néolibéral télévisuel... et comprendre qu’il existe des êtres humains et une réalité physique... et à partir de là, engager des conversations adultes... mais cela nécessiterait un passage douloureux pour leur égo : se rendre compte de leurs 40 ans d’indignité, et de leur incompétnce culturelle et intellectuelle... bref, accepter de commencer en bas de la montagne... attitude narcissiquement impossible pour des enfants de la consommation.


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 mars 22:19

                    @foufouille

                    Pour le référendum de 2005, il ne fallait pas que Sarkozy soit élu en 2007 : il a clairement affiché la couleur, et il a fait 55% des voix contre Royal.

                    Tout le monde le savait.


                  • Paul Leleu 6 mars 23:01

                    @Olivier Perriet

                    oui... il existe un problème de cohérence et de conscience chez les français (gilets-jaunes en tête)... ils critiquent les politiciens, les médias-poubelle et même les zartistes et autres vedettes qui ne les soutiennent pas... mais qui a plébiscité et mis en place ce conglomérat d’orudres visqueuses ? sinon les français eux-mêmes ???? les français ont mortifié, raillé, crucifié des générations de types biens, de grands intellectuels, de grands artistes au profit d’une racaille consumériste...

                    les français ne font que manger les plats qu’ils se sont eux-mêmes cuisinés...

                    alors, bien-sûr, il est toujours mieux de commencer à ouvrir les yeux et vouloir rattraper le coup... mais cela demande un minimum d’humilité et de maturité... il suffit pas de débarquer dans les rues 18 mois après les présidentielles pour gueuler « macron gugusse » !!!

                    il faut déjà récupérer une posture adulte intérieurement... ce qui nécessite un petit EXAMEN DE CONSCIENCE... et plutôt que de prendre ds postures maximalistes et autres sornettes anarchisantes, chercher à se rapprocher et se mettre au service d’hommes politiques et de partis contestataires déjà structurés et en place. Cela passe aussi par le boycott du « spectacle capitaliste » et de son orgie consommatoire. Peut-être alors, ce sera le début de quelque chose.

                    On va me traiter de facho machin chose copain de macaron bidule... mais dans la réalité, je suis simplement exigeant... et aujourd’hui je pense que l’exigeance est la vraie base de toute lutte.


                  • Julyo Julyo 6 mars 23:04

                    @Paul Leleu
                    Ce que vous dites est insupportable !


                  • Paul Leleu 6 mars 23:43

                    @Julyo

                    « Ce que vous dites est insupportable ! » ...

                    j’imagine... et c’est pour cela que je le dis... c’est facile de brosser dans le sens du poil... mais moi je suis pas un flatteur.... qui aime bien chatie bien...

                    on fait pas la révolution en ¼ d’heure en enfilant un gilet-jaune le samedi, et en criant RIIIIIC ... on ne s’achète pas un kit révolutionnaire au grand fourre-tout de la société du spectacle.

                    quand on veut faire la révolution, on entame une longue marche... qui est aussi une marche intérieure. Voilà mon avis.


                  • foufouille foufouille 7 mars 09:05

                    @Olivier Perriet
                    on a voté non en 2005 et malgré la propagande médiatique.


                  • Six Rennes Rouges Six Rennes Rouges 6 mars 14:37

                    Je suis époustouflé par la quantité phénoménale de :

                    philosophes, auteurs, intellectuels, critiques, décrypteurs, politologues, climatologues (pardonnez moi la non utilisation de l’écriture inclusive mais le coeur y est !) (pardonnez moi également les catégories omises) 

                    présents sur ce site (et inconnus ailleurs) qu’ « aimeraient bien avoir l’air, mais qu’ont pas l’air du tout »...

                    J’en reviens pas !


                    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 6 mars 15:58

                      @Six Rennes Rouges

                      Ha moi je reviens tous les jours, les lire ces élites fossilisés dans leur bulle depuis le siècle derniers.

                      C’est ma petite brioche quotidienne.


                    • Attilax Attilax 6 mars 16:22

                      @La Voix De Ton Maître

                      Celui-ci est collector. c’est « Dieu et le Roi » qui vont sauver la France, ben oui, on est con c’est évident. Énorme, j’adore, j’en reveux !
                      Y’a bon la brioche !


                    • Le421 Le421 6 mars 19:20

                      @Attilax
                      Faut reconnaître qu’on va finir par toucher le fond sur Avox.
                      D’ailleurs, je vais m’y coller et sortir un article.
                      Je vais m’enfiler dix jaunes avant de l’écrire histoire d’être dans le ton du moment !!  smiley


                    • Reiki 6 mars 16:17

                      Tous n est pas perdu Je te rejoins sur un point.... Se serait bien qu on se mettent d accord, peu m importe les questions qui vous pousse à vous investir.

                      Se qui malheureusement contre dis toute ton argumentation de l incohérence intellectuelle. Vu que la principale proposition es le RIC.... Tu vois mon lapin au fond tu es un peu Jaune smiley


                      • zygzornifle zygzornifle 6 mars 16:19

                        Avec tous ce que les GJ se prennent de la part du pouvoir, des merdias et leurs journalopes aux ordres, des partis politiques macronnisés style LR (Le Rectum .... a Macron) ils tiennent toujours debout c’est un exploit et il faut s’en féliciter , le blanc bec président ne s’attendait pas a ce mouvement aille aussi loin même face a la répression forcenée du couple satanique Macron-Castaner , ces 2 la ont du sang de citoyens plein les mains et j’espère un jour qu’ils le payeront au centuple ....


                        • Dom66 Dom66 6 mars 20:05

                          @zygzornifle
                          " j’espère un jour qu’ils le payeront au centuple 

                          "
                          +++ me too comme dirait la grognasse Theresa May 2


                        • tintin 6 mars 16:20

                          Article mauvais,

                          Pas de faits vérifiables, pas de sources, que du ressenti et une forte tonalité idéologique, le tout confinant à la mauvaise foi et à la limite du ridicule : « La popularité du mouvement, les instituts de sondage tout ça, c’est du bidon », moi Franck Abed j’étais en direct sur les champs tout allait bien". Pas très sérieux comme travail ça, ça fait un peu discussion du café du commerce ... Manquait plus qu’une touche d’égocentrisme : c’est fait avec votre photo comme illustration de l’article


                          • Julyo Julyo 6 mars 16:53

                            @tintin
                            Pétard et allumettes,
                            qu’est-ce qu’il prend.
                            Il l’a bien cherché.
                            S’il pouvait ne plus y revenir...histoire de ne pas nous faire gâcher notre temps.


                          • Le421 Le421 6 mars 19:22

                            @Julyo
                            De toute façon, un peu comme Rakoko, les réactions, il s’en branle...
                            Quand même pas échanger avec la plèbe merdeuse d’Agoravox.
                            Il risque salir son clavier l’impudent !! smiley


                          • McGurk McGurk 6 mars 19:33

                            @Le421

                            Mieux vaut pour lui aller voter comme un mouton pour n’importe quel gland qui proclamera savoir comment sortir le pays de l’impasse.


                          • Julyo Julyo 7 mars 09:41

                            @Le421
                            Et comment !
                            Voila, c’est fait.


                          • McGurk McGurk 6 mars 18:00

                            Cet article, sous ses prétendues analyses, est complètement faux.

                            Ces gens qui défilent sont seulement la partie émergée de ceux qui arrivent difficilement/n’arrivent pas à s’en sortir. La plupart ne manifestent pas parce qu’ils sont lassés par cette politique agressive et contre-productive, de l’impunité des élites qui se permettent toutes les frasques possibles, par peur de représailles (réelles) qui leur feraient perdre leur emploi.

                            N’importe quelle personne honnête souscrit aux revendications principales (et là je ne parle pas du RIC mais des thèmes généraux évoqués) de ce mouvement courageux qui ose affronter une police qui a complètement lâché la bride.

                            Les médias montrent ce qu’ils veulent bien nous montrer et ne sont plus objectifs depuis qu’ils se sont massivement rangés derrière le gouvernement qui adore insulter, mépriser et menacer les Français (ainsi que leurs libertés fondamentales). On arrive même à faire des raccourcis totalement honteux en les qualifiant de casseurs, fachos, antisémites, etc. Tout y va, c’est permis c’est de la télé.

                            Pour ce Monsieur, les choses fondamentales sont « très minoritaires »...encore un qui n’a absolument rien compris à la situation car ces « choses très minoritaires » sont le fondement même de ce qui ne va pas en France et donc de la grogne des manifestants.

                            Le mouvement s’essouffle-t-il ? Peut-être, peut-être pas, les informations à ce sujet sont très contradictoires. Néanmoins, cette contestation n’est que la première phase d’une grogne qui ne fera que s’amplifier jusqu’à nous péter au nez. Et lorsque ça pètera, ça sera la guerre civile.

                            Et pour information, personne ne se contente de ce que vous appelez « l’ordre établi ». On le subit parce qu’il n’y a aucun moyen d’y échapper car les possibilités de le changer sont totalement bridées.


                            • sylvain 6 mars 20:00

                              un parfait article de royaliste

                              vous vous presentez monsieur abed ??


                              • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:49

                                @sylvain
                                Vive le Roi !


                              • Attilax Attilax 7 mars 14:00

                                @Franck ABED

                                Pourquoi pas le pharaon ? C’est bien aussi, les pharaons. Ou un demi-dieu, ce serait top !


                              • barakon barakon 6 mars 20:33

                                Les Gilets Jaunes

                                • Surtout pas d’organisation
                                • pas de représentants
                                • pas de mandats
                                •  pas de délégués........

                                .

                                Historiquement on n’a jamais vu tant de niaiserie et d’ignorance.... Au bout du compte Une vraie campagne en faveur de Macron

                                ....

                                Ils laisseront dans l’histoire l’exemple de ce qu’i ne faut pas faire.


                                • Franck ABED Franck ABED 6 mars 20:49

                                  @barakon
                                  Bravo pour votre commentaire qui montre que malgré tout, certains sont lucides !


                                • McGurk McGurk 6 mars 22:05

                                  @Franck ABED

                                  "quand le portefeuille fut entamé par la hausse des taxes, la difficulté de trouver un travail et de se loger… Que des choses très individuelles.

                                  « 

                                  Oh...quelle »lucidité"...


                                • Attilax Attilax 7 mars 14:11

                                  @barakon

                                  C’est curieux d’avoir un avatar de Reiser pour cracher sur un mouvement forcément anarchique. Schyzophrénie ?

                                  En tout cas, Mr l’historien, Macron restera sans doute plus que les GJ comme l’exemple de ce qu’il ne faut surtout pas faire. La preuve, il est déjà condamné par : le conseil de l’Europe, Amnesty interntional, l’UE, et depuis avant-hier, l’ONU ! Classé au même rang que les pires dictatures, du jamais vu pour un porésident français, un comble pour le progressiste que vous semblez défendre bec et ongle sous l’avatar de Gros Dégueulasse, qui vous gerberait dessus sans aucun doute s’il ne s’était suicidé avec une boite de cassoulet... Vous vous rappelez ? Il se tue en analysant la boite de cassoulet comme si c’était la société : s’il manque une saucisse on va se faire rembourser la boite, mais s’il manque un haricot tout le monde s’en fout. On est en plein dedans avec les GJ, vous crachez sur les haricots mais pas sur les saucisses. Le message de Reiser vous a échappé, je pense. Essayez Vuillemin, c’est son héritier sans la vision politique et sans la poésie, ça devrait mieux coller.


                                • Dom66 Dom66 7 mars 15:15

                                  @Attilax
                                  Vous répondez à une personne qui porte bien son pseudo smiley


                                • Feste Feste 6 mars 21:22

                                  Ôskour ! smiley Ou alors c’est Kirkitadze qui ruse et s’est déguisé en royaliste endimanché de banlieue. 


                                  • Daniel0 7 mars 08:28

                                    Bonjour, votre article est une contribution majeure à la science qui peine à la définition du néant, la communauté scientifique vous en remercie d’avance. Un texte aussi long ou s’il fallait en dégager des idées essentielles, on serait bien en peine d’en extraire autre chose que parfois le silence est préférable à des pensées aussi molles. Cordialement.


                                    • keiser keiser 7 mars 08:44

                                      Au lieu de parler des fins de mois difficiles, des retraites, des péages, des prochaines vacances, de la pluie et du beau temps, qu’attendent-ils pour enfin aborder les sujets essentiels qui sont : Dieu, le Roi et la France ?

                                      Je ne sais pas à quoi vous tournez mais c’est de la super qualité.

                                      Bon vous pouvez toujours aller au Maroc et en discuter avec Momo 6.

                                      C’est le genre de discours qui lui plait.

                                      Mais évitez le Kif, vous êtes assez chargé comme ça. smiley

                                      Et si les GJ sont si insignifiants pourquoi leur consacrez vous un article ?

                                      Il y a là comme un non sens.  smiley

                                      Sans parler de dieu, le roi, sans oublier Walt Disney, bien sur ...

                                      Dépêche toi d’aller prendre tes cachets car je crois que l’HP vient de s’apercevoir de ton évasion.

                                      dieu le roi et la france, ma journée commence bien, mort de rire.


                                      • Attilax Attilax 7 mars 14:17

                                        @keiser

                                        Ce serait bien que quelqu’un lui dise que le roi est mort. Ça va lui faire de la peine, le pauvre, que la vie est cruelle...


                                      • Seudoo 7 mars 10:44

                                        Deuxième phrase :

                                        « Dans un précédent article (1), j’avais relevé leurs incohérences intellectuelles et doctrinales. »

                                        Dernière phrase :

                                        "Selon différentes sources, le système LBD peut présenter à courte distance des effets traumatiques dont la sévérité peut entraîner des lésions graves pouvant être irréversibles voire mortelles."

                                        Vous vous foutez du monde avec ce propos ?

                                        Et puis, je il nous c’est vous dieu en fait ?


                                        •  Christian Christian 7 mars 11:37

                                          Le déni c’est le refus de voir et de réagir à la dévastation du monde opérée par le fondamentalisme techno-marchand. Le défi consiste à se libérer du fétichisme de l’abstraction pour développer une relation immédiate et poétique à son milieu - naturel, social et spirituel. Le déni est économique quand le défi est écosophique.

                                          Telle est la dynamique de l’évolution culturelle : déconstruire les stéréotypes d’une époque pour accompagner les archétypes qui se manifestent à travers la suivante.

                                          Dans un monde où règne l’hégémonie de l’utilitarisme, le mot d’ordre évolutionnaire consiste à devenir inutile c’est-à-dire inutilisable par le Système. Devenir inutile c’est être inappréciable, inappropriable et irremplaçable en développant une singularité créatrice irréductible à toute valeur marchande et utilitaire.

                                           


                                          • Panoramix Panoramix 7 mars 12:04

                                            Il est vrai que le mouvement GJ est hétérogène, et qu’il n’a pas eu l’ampleur pour constituer une menace de bouleversement politique -la protestation première était du reste sur des questions concrètes fiscale et sociales-. Néanmoins le mouvement a déjà fait un peu bouger les lignes, Macron pourra difficilement poursuivre son programme néolibéral, et il est attendu au tournant suite au Grand Débat dont l’objectif était avant tout dilatoire (jouer la montre) et manipulatoire (thèmes imposées, questions orientées style « pour quel domaine accepteriez vous de payer davantage d’impôt »...). Macron fait son show et regagne son noyau électoral, mais il a beau faire le coq, son omnipouvoir est ébréché.

                                            PS : la conclusion de l’article : qu’attendent-ils pour enfin aborder les sujets essentiels qui sont : Dieu, le Roi et la France ?

                                            relève de la rêverie poétique plus que de la prospective politique.


                                            •  Christian Christian 7 mars 13:00

                                              des lunettes pour philosophe 

                                              « Changer de monde, dans l’acception la plus ambitieuse de cette expression, ce n’est pas seulement modifier l’emplacement, le rapport mutuel et le cadre légal des objets qui le peuplent. C’est aussi et surtout refondre les objets eux-mêmes ; c’est aller jusqu’à altérer le découpage de ce qui arrive en une multitude d’entités stables porteuses de déterminations. C’est en somme changer d’ontologie. » 
                                              Michel Bitbol — Mécanique quantique, une introduction philosophique.

                                              https://medium.com/@beAchain/gilets-jaunes-ou-le-sens-irr%C3%A9el-de-lhistoire-9b7a07ddc8a2 ?fbclid=IwAR1nTuNsnENLDuW8b-dJYL0PpwhAdcVSJQKc2nYaqySrvItFUUXK_zLk6mY

                                              .Décodeur :http://www.spiraledynamique.com/

                                              Mon commentaire de cet article qu’il faut lire :
                                              Vous faites ici, purement et simplement, la description de ce que le modèle de la Spirale Dynamique décrit et prévoit, à savoir l’affirmation du paradigme de valeurs^Mèmes pluraliste (désigné par la couleur Vert) face aux deux qui le précédaient et qu’il a en sainte horreur (paradigme rationaliste centré sur le succès et l’émancipation individuels, désigné par la couleur Orange ; paradigme le précédent, désigné Bleu, celui de la hiérarchie et de la Vérité, de l’accomplissement dans le sacrifice à une cause Vraie).
                                              Paradigme qui est en émergence dans notre société depuis, comme vous le citez, la fin du XVIIIe. C’est un niveau de valeurs qui rejette la hiérarchie et la représentation, prône les réseaux, l’horizontalité, l’harmonie, les modes de décision concertés et autant que possible consensuels, ainsi que le respect de la diversité des opinions et des communautés d’opinions. Pas mal étouffé en fait par les deux autres paradigmes, le nombre de personnes qui ont leur « point de gravité » centré en Vert est malgré tout en croissance, aidé par les réseaux numériques et la disponibilité de l’information instantanée, et les échecs (crises permanentes et récurrentes) liés aux excès de Bleu et de Orange : trop d’injonction au résultat et à la performance, trop de compétition, trop de place faite à l’économie ; trop d’Etat, d’administration, de règles, de lois, trop d’état d’urgence, trop d’incohérence, d’inertie aussi ; trop de violences de ces paradigmes contre les pratiques émergentes de Vert, qui n’est pas assez préoccupé par l’économie habituelle, le profit, qui ne veut pas se plier aux règles extérieures ou qui ne font plus sens, qui est beaucoup plus volatil, volubile, et qui se bat armé d’une conscience écologique face aux désastres que Orange notamment a produit.


                                              • Reiki 7 mars 17:34

                                                Sacré imposteur, 

                                                Faire croire que les royalistes sont contre mes gilets jaunes es un mensonge.

                                                Louis de Bourbon c est dis lui même soutenir les gilets jaunes... 

                                                Lui qui fais sa vie à Caracas, dois se posé beaucoup de questions sur le soutien du Président actuel à la déstabilisation du pays.

                                                Décidément le pouvoir en place n en loupe pas une .


                                                • Attilax Attilax 8 mars 20:06

                                                  @Reiki

                                                  Oui, il y a d’ailleurs pas mal de royalistes qui défilent...


                                                • Panoramix Panoramix 9 mars 15:33

                                                  @Attilax
                                                  l’idée de royalistes défilant la main dans la main avec les insoumis parait assez surréaliste. Et pourtant, il est vrai que sous Louis Philippe, il arrivait que les légitimistes et les républicains convergent leur opposition à la monarchie de Juillet, et en fait Macron a un certain côté Louis-philippard (proche des affairistes).


                                                • Attilax Attilax 10 mars 21:01

                                                  @Panoramix
                                                  « l’idée de royalistes défilant la main dans la main avec les insoumis parait assez surréaliste. »

                                                  C’est pourtant le cas. Enfin « main dans la main », faut pas charrier, mais disons qu’il ne se foutent pas sur la gueule, ce qui est déjà énorme.


                                                • Julyo Julyo 9 mars 22:47

                                                  Christian,

                                                  Merci pour votre contribution du 7 mars 11:37.

                                                  Voulez vous me permettre de la reformuler ( à peine) ce qui permettra d’exprimer sur quoi nous sommes en phase :

                                                  Le déni c’est le refus de voir et de réagir à la dévastation du monde opérée par le fondamentalisme techno-marchand.../…

                                                  ,le mot d’ordre évolutionnaire consiste à devenir inutile c’est-à-dire inutilisable par le Système. Devenir inutile …/… en développant une singularité créatrice irréductible à toute valeur marchande et utilitaire.

                                                   

                                                  Ça fait plaisir de lire ça !

                                                  Je ne poursuis pas tellement ça me paraît simple et donc essentiellement important.


                                                  • lloreen 10 mars 12:15

                                                    Loin de s’essouffler, les gilets jaunes prennent au contraire leur envol.

                                                    La preuve en images.

                                                    https://www.youtube.com/watch?v=G-v2Frg0jQg

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès