• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gilets jaunes : la nuée porte l’orage

Gilets jaunes : la nuée porte l’orage

Le premier choc pétrolier de 1973 a apporté à des changements considérables dans la société française. Ce qui s’annonce sera du même type avec une ampleur bien plus importante : tous feront-ils les efforts nécessaires ?

 

 Depuis cinquante ans, les Français consomment un peu plus chaque année, la consommation par personne est ainsi trois fois plus élevée qu’en 1960. Toutefois, cette progression globale recouvre de profonds changements dans la répartition du budget des ménages : les parts incontournables réservées à l’alimentation et à l’habillement se sont réduites, tandis que celles consacrées au logement, aux transports, à la santé, aux communications, aux loisirs… ont augmenté. 

 De 1950 jusqu’au premier choc pétrolier, la croissance du PIB fut constante et régulière, de l’ordre de 5,4%. Cette croissance était due pour moitié aux activités industrielles et pour l’autre moitié au secteur des services marchands. Après la crise de 1973, la progression du PIB décroit à moins de la moitié : 2,2% en moyenne. Dans le même temps, la contribution de l’industrie à la croissance a très significativement diminuée pour faire place plus largement aux services. Cette transformation se reflète aussi pour les emplois. Au début des années 2000, les services emploient les trois quarts des actifs, plus du double qu’en 1950.

 Avant le premier choc pétrolier, les gains de productivité horaire du travail étaient élevés (+ 5,6 % par an) : le PIB s’accroissait et la durée effective du travail baissait. Ce dynamisme traduisait un phénomène de rattrapage au lendemain de la seconde guerre mondiale. Le rythme de croissance s’est ensuite brisé après la crise de 1973 bien que le volume horaire de travail soit resté constant ; le ralentissement était dû à la diminution importante des gains de productivité, le rapport entre production et ressources utilisées : 3,1% entre 1975 et 1990, 1,7% par la suite. Malgré tout, dans l’agriculture, les gains de productivité sont restés élevés sur la période 1975-1989 pour diminuer ensuite. Les gains de productivité dans l’industrie ont eux constamment baissé. Ces données sont importantes car l’évolution du salaire moyen est empiriquement observée comme liée à la productivité.

 De la même façon, le taux de chômage est profondément affecté par le premier choc pétrolier : de 1,6% de chômeurs entre 1961 et 1970, il passe à 3,6% entre 1971 et 1980, il monte ensuite constamment en France pour s’établir à des valeurs très élevées : 9,9% en 2017.

 

 De 1960 à 1973, le revenu des ménages (hors inflation) a progressé de plus de 5% en moyenne par an. Le pouvoir d’achat des ménages n’a plus progressé que de 2% par an entre 1975 et 2008. Il y a donc une relation directe et persistante entre le prix de l’énergie et le niveau de vie des français (comme de la plupart des autres). D’une façon plus globale, « lorsque la consommation d’énergie primaire augmente de 10 % , le PIB tend à croître de 6-7 % en moyenne, avec éventuellement un retard pouvant atteindre dix-huit mois ». Lorsque la consommation décroit, une diminution du PIB est corrélativement attendue. Mais, malgré les chocs pétroliers, la consommation d’énergie totale en France a été multipliée par 1,5 de 1973 à 2010.

 Enfin, il faut considérer quelque peu l’effet de la mondialisation qui n’est qu’un terme creux pour désigner l’alignement social, économique, politique de tous les pays du monde sur le mode de vie nord-américain. Le résultat de la libéralisation des échanges au niveau mondial fut une forte baisse, à partir de 1990, des inégalités économiques entre pays, notamment entre pays développés et pays en développement. Cependant, un autre renversement s'est produit : après plusieurs décennies de stabilité, les inégalités à l'intérieur d'un grand nombre de pays, développés ou en voie de développement, ont tendu à augmenter. Les pauvres des pays riches s’appauvrissent tandis que les riches des pays pauvres s’enrichissent.

 Mais qu’advient-il si le pétrole et les autres énergies fossiles ne sont plus, ou beaucoup plus difficilement, disponibles ?

 Les ressources en combustibles fossiles vont se raréfier, les sociétés hautement dépendantes de machines dévoreuses d’énergie vont se contracter, la croissance économique ne sera plus qu’un rêve, la moindre production de richesses va conduire à des disparités, à de plus grandes inégalités, sources de tensions, d’émeutes, de chaos. Il ne faut pas gloser lorsqu’on parle de fin du monde, car il y a un risque bien réel qu’il advienne, du moins pour l’immense majorité de la population qui n’aura pas les moyens de se barricader en Australie.

 Les titres des journaux télévisés d’information passent de la pédophilie détectée dans l’église catholique, aux tueurs en série, aux agressions homophobes, au découpage d’un journaliste dans un consulat, au martyr du peuple yéménite, et sur le même plan, aux gilets jaunes en colère. Pourtant ce que leurs colères expriment est d’une toute autre importance : vont-ils être les seuls à se priver, eux qui n’ont déjà pas grand-chose.

 La fiscalité écologique depuis 2015 fait renchérir chaque année les taxes qui pèsent sur la consommation de pétrole, de gaz et de fioul. Elle est destinée à orienter les usagers vers l’utilisation d’autres énergies. Les taxes augmenteront, au 1er janvier 2019, de 6,5 centimes sur le diesel et de 2,9 centimes sur l'essence (1,48€/l), comme le prévoit le projet de loi de finances. Les caisses de l’Etat et des collectivités bénéficieront d’un montant supplémentaire de l’ordre de 4 milliards (budget total 1200 milliards environ).

 Pour contrer les innombrables dérèglements dus à un réchauffement climatique excessif, il faut impérativement diminuer notre consommation d’énergie fossile. Il est illusoire de penser que les cellules solaires et les éoliennes, les technologies les plus en vue pour ce faire, pourront remplacer le charbon, le gaz, le pétrole au fur et à mesure où leur consommation deviendra hors de portée. Il n’y a pas d’alternative !

 Lorsque la consommation d’énergie augmente, le PIB tend à croître, de la même façon une réduction de la consommation d’énergie s’accompagnera forcément d’une contraction du PIB, moins de richesses seront produites, moins de richesses seront distribuées.

 La décroissance de l’économie peut conduire à un monde meilleur, plus humain et plus économe à terme mais d’immenses problèmes vont se produire lors de la transition. Par exemple, l’industrie automobile, qui représente 13% du PIB allemand et un cinquième des exportations, est une épine majeure dans le pied d’une économie non carbonée, que les véhicules soient thermiques ou électriques. Seuls les transports collectifs ont une utilité. Il est facile de prévoir du chômage supplémentaire, des mécontentements, des exaspérations, des émeutes que les démocraties comme les dictatures auront beaucoup de mal à maîtriser. Le mouvement des gilets jaunes, dans ce cadre, ne représente que les premières nuées d’un orage qui s’annonce incomparablement plus dévastateur.

 En effet, tendre vers un monde décarboné nécessite de bien plus grands efforts que ceux que l’on demande présentement. Le monde pourra se remettre d’un réchauffement climatique de 2, 3…5°C mais à quel prix : l’envahissement par les eaux des océans de beaucoup des mégapoles construites sur ses rives, des migrations humaines gigantesques pour fuir des sécheresses, la venue d’une multitude d’insectes porteurs de maladies graves ou incurables…etc…

 Les périls qui se profilent sont d’une telle ampleur qu’il est possible de se demander pourquoi les Hommes politiques ne font que balbutier quelques mots à ce sujet… la maison brûle… mais qu’ils s’appliquent à regarder ailleurs avec constance. Pourtant, ils sont parfaitement conscients de l’extrême dureté des temps qui s’annoncent mais ils ne possèdent pas la solution pour les affronter. Le politique c’est l’art du possible pas celui du nécessaire, et en l’espèce personne ne sait comment conduire une transition qui s’apparente à une révolution. Les mots d’ordre actuels de compétition, de compétitivité, du travailler plus que les autres pour moins chers, contribue seulement à une concentration des richesses qui conduira à l’esclavage plus de 90% de l’humanité... si on n’y prend garde. La caste dominante pourra se nicher au sein de mégalopoles tandis que les assujettis se trouveraient dans les intervalles, des robots-tueurs « intelligents » permettront de mettre de l’ordre si nécessaire.

 Un « Homme politique » qui souhaite offrir autre chose est désemparé : comment va-t-il donner les meilleurs chances à tous ? Comment guider un peuple ou l’accompagner vers une sobriété heureuse ? L’Afrique qui connaît une explosion démographique et qui n’est pour rien par le passé dans l’émission de gaz à effet de serre, s’accommodera difficilement d’une régression ou d’une stagnation de sa consommation énergétique. Sauf si ils cessent d’imiter des modèles hors d’âge et qu’ils construisent une société du soleil. La construction de réacteurs nucléaires devrait être mise en œuvre dans le même temps dans les pays occidentaux pour alléger rapidement le fardeau des émissions de gaz à effet de serre dont ils sont presque exclusivement responsables.

 Ainsi, un chemin étroit permet d’évite la fin d’un monde : celui de la démocratie qui est en péril. Il est jalonné d’immenses efforts, de sacrifices pour tous qui peuvent être acceptés si personne ne s’en dispense. Qu’on ne s’y trompe pas, les richesses matérielles diminueront, seule la justice peut être sauvegardée (ou rétablie) : le choix n’a pas à être fait entre fin du monde et fin de mois, les deux s’annoncent difficiles.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2018 13:24

    En 1983, en Belgique des planning familiaux devaient s’ouvrir partout. Non seulement pour instruire à la vie sexuelle mais pour former les à la parentalité. L’amour rend aveugle, surtout quand on a 18 ans. C’était LA solution. Demandez-vous pourquoi, il n’y avait aucun intérêt politique à ’appliquer ????


    • Balkanicus 30 novembre 2018 13:37

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      L amour rend aveugle, mais est ce que ca leur rend la vue, l amour, aux aveugles !


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2018 13:45

      @Balkanicus

      j’ai une amie qui est tombée follement amoureuse d’un aveugle (très intelligent et cultivé). Des deux, c’était le plus clairvoyant. 


    • Balkanicus 30 novembre 2018 14:00

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      La clairvoyance .... y croyez vous ?


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 14:15

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Je n’ai aucune réponse.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2018 14:24

      @Balkanicus

      Un peu, mais surtout alimentée par cette chose indéfinissable et si puissante qu’est : l’INTUITION. 


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2018 13:43

      Connaissez-vous l’histoire de Tirésias qui en savait un peu trop. https://fr.wikipedia.org/wiki/Tir%C3%A9sias. 


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 14:17

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Wikipédia : Dans la mythologie grecque Tirésias (en grec ancien Τειρεσίας / Teiresías) est un devin aveugle1 de Thèbes.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2018 14:27

        @Jacques-Robert SIMON
        Je viens de recevoir un article scientifique qui confirmerait bien l’existence deSodome et Gomorrhe. Frappé d’une (ou une),...) météorite. Près de la Mer Morte ; Il ne s’agirait donc pas d’une légende. J’ai toujours tenté de situé le l’endroit où aurait eu lieu la Guerre de Troie. Je penche pour l’ARMENIE. 


      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 17:21

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Pourquoi pas, mais l’intérêt est essentiellement symbolique.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2018 10:27

        @Jacques-Robert SIMON

        S’il reste une seule valeur dans laquelle je suis prête à investir, c’est bien la symbolique. L’humain, j’ai comme un doute, la politique et les institutions n’en parlons même pas....


      • Attila Attila 30 novembre 2018 15:39

        Merci à l’auteur de me donner l’occasion de mettre un lien vers cet article cité à de nombreuses reprises sur Agoravox depuis quelques jours :

        "La taxe augmente parce que la consommation de carburant baisse !

        Il faut comprendre ici qu’Édouard Philippe ne lance pas un appel à la fibre écologique tapie en chacun de nous parce qu’il trouve qu’on consomme trop de carburant. Il lance au contraire cet appel parce qu’il trouve qu’on n’en consomme pas assez. La taxe n’augmente pas parce que la consommation augmente, mais parce qu’elle décline ! Et comme elle décline, les recettes de l’impôt sont fragilisées et font défaut au budget de l’État.« 

         »si l’État désirait seulement réduire la consommation de carburant, il ne recourrait pas à une hausse de la TICPE pour y arriver. Le carburant routier est en effet en « chute libre » depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir. Nul besoin d’une hausse des taxes pour y parvenir, et surtout nul besoin de s’y cramponner pour l’obtenir. Même sans hausse de la taxe, la consommation diminue.« 

         »Autrement dit, la part des entreprises à l’effort budgétaire global s’est effondrée de plus de 10 milliards d’euros (et ce avant les baisses massives d’impôt sur les sociétés), quand celle des ménages battait des records sur tous les fronts : plus 20 milliards de TVA, plus 17 milliards d’impôt sur le revenu.

        Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre l’origine de la grogne des Français…"

        Lire l’article


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 17:24

          @Attila
          La consommation long terme doit impérativement diminuer, les humeurs et les manifestations sont contre des prix à court terme.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2018 15:53

          Un test a été fait par des psychologues montrant des photos d’hommes à des femmes pour savoir lesquels les attiraient le plus. Résultats : c’étaient des psychopathes. Nombre de famille mono-parentale en constante augmentation, dans la misère,.... silence sur le problème. La surpopulation dans le monde EST le problème. Qui osera l’affronter, ?....


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 17:26

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            La population globale se régule assez bien toute seule.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2018 19:09

            @Jacques-Robert SIMON

            Vous voulez dire par le nombre de décès de femmes battues. Je sais, c’est de très très mauvais goût. 


          • Xenozoid Xenozoid 30 novembre 2018 19:13

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            c’est de très très mauvais goût. 

            ça vaut bien un savon


          • Balkanicus 30 novembre 2018 19:20

            @Xenozoid

            Tu refile celui que tu as ramasser hier !


          • Xenozoid Xenozoid 30 novembre 2018 19:21

            @Balkanicus

            elle a raté la porte


          • Balkanicus 30 novembre 2018 19:24

            @Xenozoid

            Et toi tu l as pris ?


          • Xenozoid Xenozoid 30 novembre 2018 19:26

            @Balkanicus

            moi je dis au bas peuple ce que veut dire le haut peuple


          • Balkanicus 30 novembre 2018 19:28

            @Xenozoid

            Et moi je t annonce qu il y a les olympiade de la courgette ce week end !


          • Xenozoid Xenozoid 30 novembre 2018 19:28

            @Xenozoid

            je vais d’ailleur devenir ,necrozoid lvl 1,j’ai même une épé magique qui traverse les dimensions


          • Balkanicus 30 novembre 2018 19:32

            @Xenozoid

            Et moi je vais me transmuter en bakanosaurus terrificus..... chieur d etron geant pouvant arreter les epees qui traverse les dimentions !


          • Xenozoid Xenozoid 30 novembre 2018 19:33

            @Balkanicus
            on attend shaw shaw, il arrive toujours avec sa doloréan


          • Balkanicus 30 novembre 2018 19:36

            @Xenozoid

            Il a plus assez de pot de banane pour la demarrer

            Il pense faire un tour sur un rond point histoire de se fournir


          • Xenozoid Xenozoid 30 novembre 2018 19:41

            @Balkanicus

            il n’y a plus de savons ?


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 19:42

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            Je ne comprends pas.


          • Xenozoid Xenozoid 30 novembre 2018 19:44

            @Jacques-Robert SIMON

            elle a la vérité,ne t’inquiete pas


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2018 10:29

            @Jacques-Robert SIMON

            Idem pour votre réflexion....Pas compris. 


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 2 décembre 2018 09:01

            @Xenozoid
            La vérité dérange surtout celui qui la cherche.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2018 16:31

            Des études impartiales ont montré que si les pays développés persistent dans le modèle économique actuel, et si ceux qui sont en voie de développement s’y conforment, notre planète n’y résistera pas et deviendra invivable avant la fin de ce XXIe siècle. Comme vous le savez certainement, il a été établi que durant l’année 2018, l’humanité a consommé en huit mois l’ensemble des ressources que la Terre peut produire en un an pour permettre à ses habitants de s’alimenter, de se loger, de se vêtir, de se déplacer, etc. Dans le même ordre d’idée, on estime qu’il faudrait aujourd’hui l’équivalent de 1,7 Terre pour subvenir à leurs exigences. Ce sont bien sûr les pays les plus développés qui portent la plus grande part de responsabilité de cette situation. Malheureusement, ce sont aussi les plus obnubilés par la notion de « croissance », au point que leurs gouvernements en ont quasiment fait un dogme.

            Puisque je viens d’évoquer les ressources de notre planète, comment ne pas s’inquiéter du problème que pose la surpopulation ? Nous sommes actuellement 7,5 milliards d’habitants sur la Terre, et on évalue à 8,5 milliards sa population en 2030. Or, elle peine déjà à répondre aux besoins vitaux des populations, en particulier pour la nourriture et l’accès à l’eau potable. La situation ne peut donc qu’empirer, notamment si nous poursuivons notre course à la consommation. Vous noterez également que la plupart des pays pauvres sont surpeuplés, ce qui ne fait qu’accroître la paupérisation de leurs habitants. Hélas, rien de vraiment sérieux n’est fait sur un plan international pour remédier à la situation, de sorte que nous laissons croître de façon exponentielle le nombre d’êtres humains condamnés à être malheureux. Il devient donc urgent, y compris sur le plan de la population mondiale, de stabiliser, voire de décroître, ce qui suppose la mise en place de programmes de sensibilisation, d’information et d’éducation.


            • Balkanicus 30 novembre 2018 16:39

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Ce programme va bientôt démarrer et il s appel :

              La guerre !


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2018 16:46

              @Balkanicus

              hélas. Et pourtant c’était évitable....si Reagan et Thatcher n’avaient pas tout salopé. Comment passer du quantitatif au qualitatif. C’est aux riches de montrer l’exemple. Mais c’est comme demander à des boulimiques de se contenter d’une pomme et de quelques biscuits. Un autre point lié à la consommation me semble important : un dicton populaire énonce qu’« il faut vivre selon ses moyens », ce qui sous-entend de ne pas s’endetter au-delà de ce que l’on est capable d’assumer financièrement. Or, combien de personnes s’achètent des produits, des objets et des bijoux de luxe, des équipements et des vêtements de marque, des voitures hyperpuissantes et suréquipées, alors qu’elles n’en ont pas les moyens ? Ceci est d’autant plus regrettable que de telles acquisitions ne sont en aucun cas indispensables pour être heureux. Cela étant, je pense également qu’il faut vivre selon ses besoins réels, en ce sens que même si on en a les moyens, il n’est pas nécessaire d’opter pour une grande voiture si on n’en a pas vraiment l’utilité, de faire construire une maison de vingt pièces si on sait que l’on ne sera que deux ou trois à l’habiter, de commander un yacht de soixante mètres pour une ou deux sorties en mer par an, etc. Certes, chacun est libre, et l’industrie du luxe, de l’automobile, du bâtiment, etc., sont des vecteurs d’emplois, mais cela justifie-t-il la surenchère de production et de consommation ?


            • Balkanicus 30 novembre 2018 17:01

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Peut on eviter la guerre, je ne pense plus, il faudrait que tout le monde prennent reelement conscience de ce que c est .... D une part les gens en general elude le probleme a venir, c est sous le tapis, et concernant nos gouvernant, on est juste de la chair a canon Suffit de voir les pubs pour l armee.... engager vous.... allez vous faire tirez comme des lapins ....

              La seule chose qui la retarde, C est que pour une fois, ceux qui vont la declencher y perdront egalement des plumes

              Pour ce qui est de la consommation.... les gens sont commanderpar la pub et le desir... A peine acheter.....deja demoder.....

              La seule chose qui est certaine, c est que les ressources se feront de plus en plus rare.....


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 17:28

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Ce que vous écrivez est parfaitement exact : " dans le modèle économique actuel, et si ceux qui sont en voie de développement s’y conforment, notre planète n’y résistera pas et deviendra invivable avant la fin de ce XXIe siècle"


            • waymel bernard waymel bernard 30 novembre 2018 18:37

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Ce qu’il faut c’est un Mao noir qui limitera le nombre d’enfants à 1 unité par famille en Afrique. Et qui interdira les religions.


            • Balkanicus 30 novembre 2018 19:23

              @waymel bernard

              Des tampax sterilisateur !

              C est ca la solution


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2018 19:31

              @waymel bernard

              La colonisation a démoli les rituels de fécondation. Les femmes africaines portaient des collier comme des chapelet et connaissait plus a-ou moins bien leur période de fertilité. Mais le pays le plus peuplé reste la Chine. Malgré la limitation à un enfant. Fourmilière.


            • Balkanicus 30 novembre 2018 19:34

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              C est comme motus.....

              Paf une boule noir.....


            • Xenozoid Xenozoid 30 novembre 2018 19:38

              @Balkanicus

              c’est des fourmis rouges..muhaha


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 1er décembre 2018 09:17

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Le pire pour un pauvre, ce n’est pas d’être pauvre, c’est de vouloir imiter les riches.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2018 10:34

              @Jacques-Robert SIMON

              Effectivement. Et c’est bien en cela qu’ils restent pauvre. L’envie (lire Girard) bouffe beaucoup d’énergie. Je connais des pauvres (mais très cultivés) qui sont parfaitement heureux avec rien. Eux, ils sont riches. Quant aux riches qui vivent bourrés d’anxiolytique et à lampées de whiky,....


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 2 décembre 2018 09:04

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Sans généraliser et sans verser dans le pathos, c’est vrai que les forces de l’esprit aident considérablement, à condition que d’autres plus terre à terre n’en profitent pas (trop).


            • seken 30 novembre 2018 17:28

              Bonjour,

              Oui oui oui, mais tout ça c’est des conneries, par ce que j’ai étudié dans une école ou y avais des chimiste et que j’ai pompé la documentation j’ai des solution technique pleins les poches.

              Je peut te faire du pétrole avec une chaîne d’usine a gaz que je nourris avec de la biomasse gluante qui pousse dans des aquarium en mode pisciculture avec des déchets verts.

              Je peut te faire du pétrole avec la balle du blé, le fond de presse de la vigne, avec les tiges de mais, de chanvre, avec tout ce qui est chute et copeaux de bois. 

              Je peut te pondre les huiles, les graisses, les éthanols et des alcools, des chaines de carbones de toutes les formes et les allonger et les raccourcir a volonté contre de l’énergie.

              Je peut te bricoler des filtre des turbo des détendeurs et te régler des injecteurs, te reprogrammer des cartes de contrôle pour faire boire a peut prés n’importe quoi a n’importe quel type de machine ou de véhicule sans avoir a changer le moteur lui même.

              Sinon, vous vous sentez d’extrême droite séditieuse vous, ou pas ?

              ++


              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 17:30

                @seken
                Les techniques que vous proposez sont peut-être pertinentes mais pour les tester il faut déterminer combien elles consomment et produisent de l’énergie.


              • seken 30 novembre 2018 19:33

                « On s’en fout »

                Qu’il faille demain 3 ou 30 ingénieurs, 1 ou 40 techniciens. Une fois que c’est fait, ca produit du carburant en fonction de la quantité de terre/soleil que tu y affecte.

                C’est un papier, qui décris un génie des procédé que l’on peut mettre en place a petite moyenne ou grande échelle, avec une infinie variété de configuration.

                Ne parlons pas de fric, notre système économique est inadapté a l’industrie automatisé. On prend du fric de singe dans le monopoly en € et on nique le travail des esclave a l’autre bout du monde en produisant a coût marginal.

                Au fil du temps, si tu R&D, met en concurrence, brise le trust, réglemente convenablement les technologie, ton « coût » peut passer de rien a un dixième de rien, un centième de rien... une surface de terre/soleil affecté par litre produit par an.

                ++


              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 19:45

                @seken
                Avec un style personnel, vous décrivez certaines choses qui sont correctes.


              • pallas 30 novembre 2018 18:03
                Jacques-Robert SIMONBonsoir,

                La France est officiellement éjecter du conseil de défense de l’ONU, hier Macron a fait un incident diplomatique envers Israel.

                Le rejet du Concert des Nations envers la France est officiel et non plus officieux.

                Demain la guerre civil.

                Comprennez bien que ça ne me plait pas, j’en est plus que marre des ordures, tricheurs et autres déchets et parasites dans cette nation.

                C’est un fait.

                La loi du plus fort n’est pas celui de la tricherie et de la petite manigance

                La vie n’est pas un jeu, place à l’effet Werther

                On va bien s’amuser

                Salut


                • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 19:48

                  @pallas
                  Il est probable que des émissions télévisées puissent induire des comportements mimétiques.
                  Quant à la loi du plus fort, elle est constamment présente, c’est le rôle des philosophes, des politiques... de trouver des palliatifs.


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2018 19:04

                  je suis bien sûr bloquée par Claudec. J’estime que sa perception relève presque d’un « négationnisme ». Quand le ventre parle à la place du coeur et du cerveau hélas, cela se termine dans la boue Reste à espérer que l’histoire tire l’homme vers le haut plutôt que le bas. Claudec n’a pas encore compris que c’est justement l’individu concentré sur ses fins de mois qui augmente la pyramide sociale de la pauvreté,... fin de « moi » ou l’autre,...c’est toujours la guerre,....


                  • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 19:49

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                    La « fin de moi » est un détournement amusant de l’actualité.


                  • pallas 30 novembre 2018 19:31
                    Jacques-Robert SIMON

                    Bonsoir,

                    Juste pour information.

                    Vous les chercheurs, médecins, chirurgiens, vous êtes dorénavant sous mon regard.

                    Il me ferait plaisir que vous soyez des patients, traiter comme il ce doit, digne du Hadès.

                    Mon regard ce porte sur vous, et de manière littérale.

                    Sauvez mon amie, ou bien disparaissez.

                    Je ne plaisante pas.

                    Mon IP confirme qui je suis et le père de l’Amie est une élite, mais ayant un certain pouvoir.

                    Meme un agent Français peut savoir de qu’elle amie je parle, sa serait malheureux sinon, les services de renseignements seraient idiotes et stupides.

                    C’est un message envers les vôtres, il n’y a pas de choix.

                    Vous la sauvez, elle ce doit être, passer le message.

                    Salut


                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 30 novembre 2018 19:51

                      @pallas
                      Très bien...


                    • seken 30 novembre 2018 20:09

                      @pallas

                      Essayez de vous faire soigner sans donner votre identité, et vous saurez si vous avez affaire a un médecin ou a un marchant de soins.

                      Moi j’observe plus, ils on génocide une génération entière de trisomique c’est un fait. Qu’on purge cette caste, qu’on les juge pour ce crime contre l’humanité !

                      ++


                    • pallas 30 novembre 2018 20:42

                      @seken

                      Bonsoir,

                      Sa va etre simple.

                      Les jeunes générations pensent que la Terre est plate, le reste n’est pas si difficile à imaginer.

                      Vous etes Icare, vos ailes brulent, et vous vous écrasez sur le sol.

                      ¨Pallas fut vaincu par Athéna, elle n’est pas la.

                      Qui soigne ?, vous êtes bientot minoritaire, seul la norme compte, peut importe l"idéologie

                      Vous comprenez n’est ce pas ?, Orwell a mis en garde contre les gens comme moi dans son livre pourtant.

                      Vous allez bientot comprendre et apprendre.

                      1+1= 3 ou 4 ou 10 ou ce que je veux.

                       smiley

                      Salut


                    • Valas Valas 1er décembre 2018 00:01

                      Petit bémol :

                       Depuis cinquante ans, les Français consomment un peu plus chaque année, la consommation par personne est ainsi trois fois plus élevée qu’en 1960

                      Cela est une moyenne,le fossé entre l’ensemble de la haute bourgeoisie et les autres se creuse et prend une belle accélération.

                      Et comme vous écrivez ensuite :

                      les parts incontournables réservées à l’alimentation et à l’habillement se sont réduites, tandis que celles consacrées au logement, aux transports, à la santé, aux communications, aux loisirs… ont augmenté.

                      En effet les taxes, les taxes et le raquette, pardon les impôts, ne laissent plus énormément de flexibilité ne serait-ce que pour s’acheter une baguette de pain de piètre qualité aujourd’hui et dont le prix a été multiplié quasiment par 10.

                      Bref, il devient compliqué de manier les chiffres pour énoncer une globalité spécifiant que la consommation par personne est ainsi trois fois plus élevée qu’en 1960.

                      Une chose est sure, les français consomment davantage d’herbicides, de pesticides, d’OGM et de conservateurs synthétiques qu’en 1960...


                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 1er décembre 2018 09:19

                        @Valas
                        On est passé de la quête du nécessaire, à la quête du superflu puis du nuisible.


                      • Valas Valas 1er décembre 2018 00:12

                        En ce qui concerne le pétrole les puissantes hautes sphères anglo-saxonnes dans leur conquête mondiale mettent tout en œuvre pour étouffer économiquement les derniers grands résistants notamment la Russie et le Venezuela, pour cela ils ont fait drastiquement baisser le prix du baril depuis quelques années mais les saoudiens et les autres wahabbites (doctrine esclavagiste appuyée par les britanniques dès le XIXème siècle) perdent patience et la remontée du prix du baril est imminente.

                        Explication très synthétique mais voilà où nous en sommes, nous les petits insectes, méprisés par les oligarques, qui continuerons à subir tant que l’individualisme gardera l’ascendant sur le collectif...


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 1er décembre 2018 09:22

                          @Valas
                          C’est vrai, l’élite a beaucoup de mal à cacher son mépris à notre égard. Mais la plupart d’entre eux seront aussi anonymes que nous dans 10 ans.


                        • zygzornifle zygzornifle 1er décembre 2018 09:02

                          Un orage oui mais il faudrait la grêle avec ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès