• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gilets noirs et débine générale accélérée : la France macronienne, vitrine (...)

Gilets noirs et débine générale accélérée : la France macronienne, vitrine du Tiers-Monde

 « Regarder attentivement ce qui sombre, c’est aussi se rendre compte de ce qui advient »

 « Il faut se préparer à une époque, pense-t-il avec un éclair de lucidité tout en poussant la porte tambour du cinéma, où le langage ne sera plus employé comme un moyen de communication, mais comme un fouet pour le dressage des foules. »

Herman Van Breda, Sauver les phénomènes, p. 73, Allia, 2018

Bruce Bégout, Le Sauvetage, Fayard, 2018

 

Quand disparaît vraiment la légitimité politique issue d’une élection qui n’aura été pour M. Macron, de son aveu même, qu’un pouvoir obtenu par effraction, le langage, les paroles, les actes qui tentent de le faire durer - tous agissements qui ne peuvent être que ceux d’un imposteur -, deviennent alors fallacieux lorsqu'ils se heurtent à la volonté qui reste pour ceux qui aiment leur pays de tenter de rétablir l’ordre dans un monde et une société dont les piliers sont fragilisés et les aspirations méprisées par l’imposteur lui-même, ses courtisans et ses zélateurs du moment prêts à trahir à la moindre occasion.

Le pays - notre pays -, est en effet par bien des aspects en débine complète et s’offre chaque week-end depuis désormais 27 semaines (!) une insurrection rampante, une guerre sociale et économique ouverte qui pourraient bien se terminer par un grand lessivage politique mais aussi par une conflagration ethnique tant il est évident que la situation actuelle, évolutive, explosive, débouchera inéluctablement sur quelque chose d’autre - de particulièrement violent -, dans la mesure où toute une population va finir par réaliser avec quelle incurie, quelle politique mortifère, la France est devenue de par la volonté et les actions de ses dirigeants félons une vitrine de la tiers-mondialisation dans tous ses excès.

 

Elections européennes ? Parlons plutôt des « midterm » d’un président démonétisé qui tente de durer et de retremper de manière pathétique sa légitimité politique naufragée dans une élection une fois encore pipée et qui ne tient pas compte des réalités nationales et des alertes incendie qui retentissent partout en France.

Le pays sent le brûlé et personne ne donne l'impression d'entendre et encore moins de voir les alarmes qui clignotent de partout, témoignent de la montée en puissance d'une violence que rien ne vient endiguer ni raisonner et agrègent à toute vitesse - parallèlement au mouvement légitime des Gilets Jaunes -, tous les éléments caractéristiques d'un shithole country à domicile avec voyous, trafics de drogue, vols, exactions, meurtres et règlements de compte, bidonvilles, taudis et favelas à la française auxquels s'ajoutent désormais manifestations en hordes vociférantes, revendications organisées de migrants séjournant en parfaite illégalité sur le territoire.

https://www.interieur.gouv.fr/Interstats/Actualites/Insecurite-et-delinquance-en-2018-premier-bilan-statistique

https://www.interieur.gouv.fr/Interstats/Actualites/Rapport-d-enquete-cadre-de-vie-et-securite-2018

En veut-on deux exemples ? Les voici, illustrés par deux événements qui sont à la fois gravissimes et dangereux en ce qu'ils constituent des agressions majeures contre le corps social français empêché de se défendre et qui devraient susciter un coup d'arrêt brutal et définitif de la part d'un pouvoir digne de ce nom.

I- Le premier événement est particulièrement malsain et d'inspiration fondamentalement criminelle.

Un "rappeur" camerounais vivant en France, déjà poursuivi pour des comportements qui révèlent de très sérieux problèmes psychologiques, récidive, insulte la France et en appelle au génocide en toute impunité. Est-il besoin de commenter les agissements de cet individu qui a parfaitement compris que l'impunité pénale, précisément, lui a en effet été servie sur un plateau d'argent par une justice qui, partout ailleurs, dans un véritable Etat de droit, aurait déjà envoyé l'intéressé en prison ? Chacun appréciera le comportement d'un malade mental en liberté :

http://resistancerepublicaine.eu/2019/05/19/rr-se-constitue-partie-civile-contre-nick-conrad-qui-etrangle-une-blanche-baise-et-brule-la-france/

http://www.fdesouche.com/1208561-le-rappeur-nick-conrad-presente-son-nouveau-titre-je-baise-la-france-je-brule-la-france

II- Le deuxième événement est beaucoup plus spectaculaire.

Voilà en effet que des centaines de sans-papiers ont fait irruption dans le terminal 2 de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle ce dimanche 19 mai 2019 vers 13h40. Leur manifestation, complaisamment organisée grâce à l'assistance d'associations ad hoc, visait à "dénoncer la politique d'asile du gouvernement et le rôle joué par Air France et les Aéroports de Paris (ADP) lors des expulsions de migrants illégaux par avion".

On trouvera les images et le déroulement de cet événement ci-après :

https://nypost.com/2019/05/19/footage-shows-hundreds-of-migrants-occupying-french-airport-terminal/

https://twitter.com/sotiridi/status/1130163433654149120/video/1

Menés par deux collectifs de soutien aux migrants, les « Gilets noirs » et « La Chapelle debout ! », les manifestants ont exigé de rencontrer les dirigeants d'Air France et le premier ministre Édouard Philippe. Un dispositif policier a été déployé sur place. Selon un communiqué officiel, ces deux collectifs ont demandé à Air France de « stopper toute participation financière, matérielle, logistique ou politique aux déportations » et de « stopper sa politique de représailles (...) envers le personnel de bord qui refuse d'embarquer une personne menacée de déportation ».

On notera que le mot de déportation ne saurait se substituer à une expulsion pour entrée et séjour illégal, nuance qui semble avoir échappé aux intéressés.

Des soudanais ont à cette occasion vociféré, faisant valoir que "la France n'était pas aux Français", sans aucune réaction politique. Et que l'on ne vienne plus contester ou discuter de ce phénomène de substitution et invasion de populations allogènes en poussant de hauts cris devant ce qui constitue bien un "grand remplacement" de population.

Il suffit de voir et écouter.

« La France c'est pas aux Français, toute l'Afrique a le droit d'être ici », a notamment lancé un participant au sit-in dont les propos ont été traduits par un homme qui se tenait à ses côtés, dans une vidéo extraite du Facebook live du photoreporter NnoMan qui couvrait l'événement. (RT France), vidéo désormais "indisponible".

D'après le « collectif », une délégation des « Gilets noirs » aurait été reçue par des responsables de la direction d'Air France vers 15h30. Tout au long de l'après-midi, l'action a été diffusée en « live » sur Facebook par le collectif « La Chapelle Debout ».

On trouvera ci-après quelques-uns des centaines de commentaires qui entourent la simple publication dans le quotidien Le Figaro des faits ici relatés :

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/des-centaines-de-sans-papiers-occupent-l-aeroport-roissy-cdg-20190519

 

- « Poutine avait raison lorsqu'il disait que la France devenait la colonie de ses ex-colonies ».

- « L'Afrique en désespérance fait sa loi sur l'espace Français, parce qu'elle n'a pas le courage de mettre de l'ordre chez elle, en luttant contre l'islamisme radical qui la vérole plus sûrement que l'organisation coloniale qui avait tenté de la structurer et de la faire entrer dans le monde moderne, avant que les socialo-communistes s'en mêlent et la fassent exploser. »

- « Les divisions ethniques endémiques ont refait surface, laissant l’Afrique sans défense face à un monde qui avance sans elle et qui, comme la Chine, est en train de la recoloniser et de la dépouiller plus sûrement que ne l'avait fait la colonisation européenne qui l'avait pacifiée, soignée, éduquée et organisée. »

- « Les deux "associations" organisatrices de ce sit-in devraient être privées définitivement de nos subventions. »

-« Des centaines de sans-papiers… »."Un dispositif policier a été déployé sur place". Et le problème est réglé ? Quelles dispositions ont-elles été prises pour prévenir le retour de telles manifestations ? Les sans- papiers ont-ils été contrôlés ? Les clandestins concernés ont-ils été renvoyés ? Combien étaient-ils ? »

-« On ne voit ça qu'en France ; la police des frontières était sur place ; il n'y avait qu'à les interpeller et les reconduire. La police des frontières ne sert plus à rien. On avait bien su menotter les jeunes qui manifestaient, lors d'une manif, et les mettre à genoux.Inimaginable de voir des sans-papiers manifester."

-« Les Français ont le droit d'avoir des réponses à ces questions. »

- « L'exécutif a le devoir de faire respecter notre souveraineté. Ou alors, à quel degré de bassesse et de laisser faire sommes-nous tombés ? »

-« Pacte de Marrakech (non contraignant, comme chacun sait), régularisation de masse, financement des associations pro migrants, coût de l'immigration de 80 milliards € / an entre gratuité des soins, hébergement, mineurs isolés, bourses de pseudo étudiants, l 'Europe décadente sans ordre, sans valeurs, sans histoire et sans courage est en train de disparaitre. »

 

Voici le type de commentaires et d’interrogations qui suivent les articles relatant les faits ci-dessus rapportés.

Mais comment un tel rassemblement de 500 bonhommes a-t-il pu s'effectuer de la sorte, sur les emprises d'un aéroport patrouillé plus que n'importe quel autre endroit alors que le premier passager embarquant sur un vol commercial est considéré comme un suspect ou un terroriste potentiel, scruté, pisté, fléché par des dizaines de caméras de surveillance ?

Imagine-t-on la même manifestation se dérouler aussi tranquillement dans les aéroports de Cheremetievo, Beijing, Ryad, avec des gens entrés et séjournant en toute illégalité, revendiquant - au choix- "La Russie, la Chine, l'Arabie Saoudite sont à nous" et exigeant de rencontrer les autorités locales tout en menaçant ces pays d'une invasion africaine ?Les réactions seraient très simples.

https://www.rt.com/news/convoy-migrants-illegal-aliens-041/

Aucune arrestation de ces personnes pourtant regroupées et en situation illégale, hébergées à nos frais dans des foyers, n 'a donc eu lieu alors même que les arrivées de passagers ont été interrompues. Tel est le traitement réservé aux prétendus...Gilets Noirs.

Pour l’accueil des personnes sans domicile – une compétence d’Etat – le gouvernement a, depuis 2012, consenti de gros efforts. Les crédits du programme « hébergement et logement adapté » (ligne 177 du budget de l’Etat) ont ainsi fortement augmenté, passant de 1,09 milliard d’euros, en 2012, à 1,44 milliard d’euros, en 2016, soit une hausse de 32 %. Le budget destiné aux demandeurs d’asile (ligne 303) a lui aussi bondi, entre 2012 et 2016, de 387 millions à 540 millions d’euros (+ 40 %), ce qui a permis de créer 12 000 places en centres d’accueil de demandeurs d’asile. Tandis que les 10 000 nouvelles places en centres d’accueil et d’orientation, où les migrants peuvent rester un mois, le temps de poser leur demande d’asile, ont été, elles, principalement financées par les crédits de l’hébergement d’urgence. Ce constat a été effectué par la Cour des Comptes dans son rapport publié le mercredi 8 février...2017. https://www.lemonde.fr/logement/article/2017/02/08/pour-la-cour-des-comptes-l-afflux-de-migrants-met-en-difficulte-les-dispositifs-d-hebergement-d-urgence_5076467_1653445.html

Qui paye ?Qui consent tous ces efforts ?

27 semaines de guerre sociale à haute intensité, des tirs tendus de Flashball, une répression violente et démesurée, des centaines d'arrestations avec comparution immédiate, des personnes âgées renversées, des handicapés en fauteuil roulant gazés, des manifestants désarmés éborgnés, des femmes renversées sans même s'arrêter et cela en direct, des libertés fondamentales et juridiques copieusement méprisées par un pouvoir exécutif aux abois, en pleine dérive politique, tout cela à l'encontre de Français qui sont nés et vivent légalement en France, travaillent légalement, paient leurs taxes et qui veulent simplement vivre et ne plus seulement survivre en subissant la pression de prélèvements fiscaux la plus élevée d'Europe ?

Tel est le traitement réservé aux Gilets Jaunes...lesquels seraient finalement bien inspirés de s'intéresser aux disparités de traitement économique qu'ils subissent par rapport aux avantages financiers dispensés à une immigration démentielle.

Et pendant ce temps le parti zombie du président zombie, complètement à la ramasse, en appelle à voter pour sa formation aux élections européennes le 26 mai prochain ?

Est-il besoin de s’interroger plus longtemps encore sur les motivations qui pourraient bien justifier sinon expliquer un sentiment de rejet général de toute la propagande officielle destinée à éviter à l’électorat de faire - aux yeux de la Macronie -, le « mauvais choix » lors de la prochaine consultation pour les élections européennes le 26 mai 2019 ?

Il se pourrait bien que le réveil puisse être douloureux dans les jours, semaines ou mois à venir.

Les « midterms » sont d’ores et déjà un échec pour un homme qui constitue par essence une erreur de casting majeure et qui devrait pourtant avoir largement compris que son avenir politique n’est plus exactement en phase avec le rêve éveillé qu’il a fourgué à un électorat complaisant prêt à sacrifier l’avenir à un présent en loques et le présent à un avenir sérieusement obéré.

La France devient chaque jour une vitrine du Tiers-Monde, glissant vers le désordre, la saleté et la pauvreté. Les Gilets noirs viennent encore d’en apporter la sombre démonstration.

Il va donc falloir un pouvoir très fort pour éviter les dérapages sanglants. Or il est manifeste que l’équipe actuelle n’est pas à la hauteur du défi et qu’elle n’est pas armée pour assurer le paix civile qu'elle s'efforce de saper dans tous ses fondements, toutes ses valeurs.

Que fait-on ?

On répare l'erreur de casting.

Error 404. Le lien est rompu. Il est mort.

Il y a urgence.

Il y va de la sécurité générale des biens et des personnes comme de la sauvegarde de la France.

 

 

Sources :

Herman Van Breda, Sauver les phénomènes, p. 73, Allia, 2018

Bruce Bégout, Le Sauvetage, Fayard, 2018

https://www.editions-allia.com/fr/livre/823/sauver-les-phenomenes

Documents joints à cet article

Gilets noirs et débine générale accélérée : la France macronienne, vitrine du Tiers-Monde

Moyenne des avis sur cet article :  2.8/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Julien30 Julien30 21 mai 2019 12:53

    Des gens ici illégalement qui déclarent vouloir faire la loi dans notre pays soutenus par les habituelles associations de gauche financées par nos impôts et le tout sans réaction de l’état, bienvenue dans la France de 2019 ! Un grand ménage à tous les étages s’impose.


    • Cadoudal Cadoudal 21 mai 2019 13:09

      @Julien30

      Il faudra en premier lieu dissoudre les milices racistes de Mélenchon et expulser tous les factieux.

      Houssam El-Assimi du collectif La Chapelle debout, celui qui intervient lors de certaines réunions du PIR

      https://twitter.com/dobsky33/status/1130383336306880512?ref_src=twsrc%5Etfw

      Ensuite, que la croisière s’amuse :

      Ferry Port Soudan-Djeddah, 12 heures de traversée 295 km 63 dollars par personne...https://travelafricaoverland.com/fe... sûr, rapide, économique et sans danger, en plus ils ont la Mecque à deux pas...


    • Le421 Le421 21 mai 2019 17:18

      @Julien30
      Éradiquer cette putain de gauche, c’est certainement la solution.
      Depuis trente ans qu’elle est au pouvoir, elle n’a fait jamais que laisser envahir le pays par des hordes de musulmans assoiffés de sang !!

      Allez tiens, je retourne à mes marmottes.
      Au moins, elles ne débitent pas des conneries en permanence...


    • Cadoudal Cadoudal 21 mai 2019 17:26

      @Le421
      Tu t’es perdu mon pauvre petit ?

      Rentre vite au terrier, c’est plein de méchants Serbes mangeurs de marmottes ici...lol...


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 mai 2019 18:16

      @Julien30
      Bonsoir et merci pour votre commentaire : "Des gens ici illégalement qui déclarent vouloir faire la loi dans notre pays, soutenus par les habituelles associations de gauche financées par nos impôts et le tout sans réaction de l’Etat, bienvenue dans la France de 2019 ! Un grand ménage à tous les étages s’impose. "

      Un Grand Ménage, effectivement !

      Un grand nettoyage ethnique - car c’est bien de cela qu’il s’agit et religieux.

      Coup d’arrêt à l’entrisme religieux, Turc, par exemple :
      https://fr.sputniknews.com/france/201905151041123044-lycees-turcs-france-islam-erdogan/
      Coup d’arrêt à une immigration démentielle.

      Dois-je préciser que ce ne sont pas les petites bouches sucrées que l’on voit sur les panneaux électoraux en vue des prochaines élections européennes du 26 mai prochain qui auront la volonté, l’énergie, la capacité et le courage politique de prendre les décisions qui s’imposent ?

      Bien à vous,
      Renaud Bouchard


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 mai 2019 18:53

      @Cadoudal

      "Il faudra en premier lieu dissoudre les milices racistes de Mélenchon et expulser tous les factieux.

      Houssam El-Assimi du collectif La Chapelle debout, celui qui intervient lors de certaines réunions du PIR

      https://twitter.com/dobsky33/status/1130383336306880512?ref_src=twsrc%5Etfw

      Ensuite, que la croisière s’amuse :

      Ferry Port Soudan-Djeddah, 12 heures de traversée 295 km 63 dollars par personne...https://travelafricaoverland.com/fe... sûr, rapide, économique et sans danger, en plus ils ont la Mecque à deux pas..."

      S’agissant de croisière, il serait prudent que les intéressés lisent ou relisent Coke en Stock.

      L’Opulent Royaume ne semble pas avoir inclu l’immigration dans son plan Vision 2030.

      RB


    • zygzornifle zygzornifle 21 mai 2019 16:00

      Ha pendant les manifs on en a vu des gilets , des gilets pare-balles sur le dos des flics .....


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 mai 2019 18:32

        @zygzornifle
        Bonsoir et merci pour votre commentaire.

        Je m’étonne de la sagesse et de la retenue dont on fait preuve tous ceux qui, après avoir manifesté, ont vu l’escalade de la violence et de la répression, ont subi des dommages physiques irréversibles, sans pour autant réagir à leur tour face à une disparité de moyens évidente.

        Imagine-t-on sérieusement que toute une population continuera d’aller au casse-pipe par complaisance, courant le risque, sans se défendre un jour, de revenir estropié, éborgné, fracturé ?

        Qui se souvient de l’exposition du photographe Patrick Chauvel intitulée « Peur sur la Ville », à l’Hôtel de la Monnaie, en 2011 ?

        https://www.nikonpassion.com/patrick-chauvel-peurs-sur-la-ville-au-musee-de-la-monnaie-de-paris/

        (C) Patrick Chauvel – Photographie

        Patrick Chauvel est grand reporter, selon l’expression consacrée. Il est un peu comédien aussi, tout neveu qu’il est du réalisateur Pierre Schoendoerffer. Patrick Chauvel nous propose une expo intitulée « Peurs sur la Ville« , au Musée de la Monnaie de Paris, dont le thème principal est la violence urbaine.

        Patrick Chauvel a passé plus de 35 ans à parcourir la planète et à couvrir les différents conflits : du Vietnam à la Tchétchénie, le reporter a rapporté des images fortes. Deux livres ont également vu le jour dont un récit sur la vie d’un reporter photo, Rapporteurs de Guerre, que tout candidat au métier de photo-reporter se doit de lire avec attention.

        (C) Patrick Chauvel – Tour Eiffel

        L’exposition « Peurs sur la Ville » reprend le thème de la violence urbaine, qu’elle soit bien réelle ou non, et Patrick Chauvel cherche à interpeller. Interpeller le visiteur sur cette violence qui pourrait (re)voir le jour dans nos cités, comme ce fût le cas à certaines époques pas si lointaines de notre histoire. Des villes ayant déjà souffert de la violence sont la cible de ce travail de montage : Paris, bien sûr, mais aussi Deauville ou Cayeux. Assemblage d’images d’archives réelles prises lors de conflits mondiaux avec des vues plus actuelles de nos cités, le résultat laisse pensif. Et si tout ça pouvait à nouveau voir le jour ? Et si cette violence que nous refusons au quotidien revenait nous cerner ?

        D’images d’archives en copies d’écran de Street View qui nous cerne lui-aussi au quotidien en offrant au monde entier une vision détaillée de notre environnement proche, l’exposition « Peurs sur le Ville » permet à Patrick Chauvel de proposer sa vision de la violence, résultat de longues années de présence sur les terrains conflictuels et d’observation d’un monde dont l’actualité ne fait pas que sourire.


      • Désintox Désintox 21 mai 2019 18:55

        Oulala ! C’est du lourd !

        Pendant ce temps, en Autriche, l’extrême droite révèle son vrai visage avec l’Ibizagate.


        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 mai 2019 19:04

          @Désintox

          « Pendant ce temps, en Autriche, l’extrême droite révèle son vrai visage avec l’Ibizagate ».

          Eternelle histoire que celle des compromissions politiques et des financements partisans.

          Voyez à ce propos l’excellent film de Rodrigo Sorogoyen, intitulé « El Reino ».
          https://www.senscritique.com/film/El_Reino/28250273

          RB


        • ETTORE ETTORE 21 mai 2019 20:37

          Tous ces jeux politiques sont autant de pièges à doigts pour les français non rompus aux délicatesses des trahisons sans compromis.

          Nous sentons bien qu’une grande partie du peuple à envie de se secouer de ces puces politicHiennes qui sucent le sang, de leur vie.

          Dois t’on être condamné à vie, à vivre avec des sangsues ?

          Dois t-on être condamné à vie à croire des mensonges, et devenir aigre/acide trop tard, une fois bu jusqu’à la lie ?

          Se dire que la girouette en place, n’indique que la direction qu’il veut bien donner, et pas celle du vent de révolte qui souffle et si d’aventure il distille le contraire, c’est juste pour ses intérêts cachés.

          Je rêve de les voir tous empalés le long des champs Elysées, un peu comme sur les bords de la voie Appienne conduisant à Rome.

          Avec un seul mot générique sur la petite plaque de bois ! VOLEUR

          Voleur d’espoir, voleur de vie, voleur de la parole donnée.....


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 21 mai 2019 21:45

            @ETTORE
            Bonsoir et merci pour votre visite et votre commentaire.
            Voleurs ? Certains, sans dopute.
            Sangsues ? Probablement.
            Vendeurs de faux espoirs ? Assurément.
            Crimes économiques et politiques dirigée contre les intérêts du pays ?
            Sans discussion possible.
            Je me contenterai de la prison et de la confiscation des biens.
            Cela suffira amplement.
            Le couple des Thénardiers de Levallois-Perret ouvre le bal...
            RB


          • ETTORE ETTORE 22 mai 2019 09:35

            Pour ma part, ce n’est pas de la haine envers cette nomenklatura PLUTOcrate, mais un profond dégout pour ces cercles de pouvoir qui instaurent des castes dans ce pays.

            Un dégout profond pour les, précédents, les actuels, et certainement...futurs.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2019 11:03

              - « Poutine avait raison lorsqu’il disait que la France devenait la colonie de ses ex-colonies ».

              Bof : les pangermanistes et autres pré-nazis disaient déjà la même chose...en 1914.

              Depuis, le Reich de 1000 ans aura duré un peu plus de 10 ans.

              Et la vieille République croulante est toujours là.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2019 11:09

                En résumé :

                pour les gilets jaunes, il faut être tolérant.

                pour les mauvais manifestants il faut leur rentrer dans le lard.

                Discours totalement inaudible.


                • troletbuse troletbuse 22 mai 2019 11:15

                  @Olivier Perriet
                  Inaudible ? Vous parlez de votre discours ? smiley


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2019 11:40

                  @troletbuse

                  Faut quand même être con pour demander des CRS et des flash balls contre les mauvais gilets jaunes, et demander la clémence pour les gentils gilets jaunes...

                  Surtout que, jusqu’à preuve du contraire, personne n’arrive à distinguer les deux.

                  Vous avez pas dû aller manifester souvent vous


                • troletbuse troletbuse 22 mai 2019 11:49

                  @Olivier Perriet
                  Dis, pour la clémence, t’as oublié Benalla. Tu pers tes neurones ?


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2019 12:07

                  @troletbuse
                  Je parles pas de Ben Ali, mais de Bouchard.

                  C’est pas Ben Ali qui demande la clémence pour les gilets jaunes, pov’ nul. C’est pas Ben Ali qui a rédigé le papier au dessus, si ?


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 22 mai 2019 14:50

                  @Olivier Perriet

                  Bonjour et merci pour votre visite.

                  Discours parfaitement audible et surtout intelligible.

                  Vous m’aurez mal lu et donc mal compris.

                  Je veille pourtant à m’exprimer de manière limpide, prenant bien soin d’illustrer mes propos avec des preuves incontestables, sous forme de liens qui renvoient à des vidéos, des constatations indiscutables.

                  Je vous invite à me relire.

                  Car il y a effectivement les bons manifestants.

                  Il se trouve que ce sont ceux qui, jusqu’à preuve du contraire depuis 27 semaines, se font « rentrer dans le lard », et les autres manifestants, ceux de la Basilique St Denis (rappelez-vous) , ceux de Roissy CDG, pauvres gens manipulés par des associations politiquement engagées au nom de la « cause immigrationniste », aveugles à la réalité, de véritables crapuleries politiques en réalité, dirigées par des salauds qui jouent volontairement un rôle de Cinquième colonne en France et qui sont les instruments d’idiots utiles au service d’intérêts qu’ils croient être les leurs.

                  Bien à vous,
                  Renaud Bouchard


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 mai 2019 16:55

                  @Renaud Bouchard

                  Ce discours est incompréhensible, et surtout parfaitement faux quand on regarde l’allure des manifestations urbaines :

                  il est évident qu’il y a eu une convergence de fait entre gilets jaunes énervés, extrême gauche, extrême droite, et émeutiers de banlieue, qui se sont retrouvés j’allais dire « fraternellement » pour conspuer le gouvernement et la violence policière.

                  Toute autre analyse et toute autre distinction relève de l’aveuglement idéologique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité