• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gilets Noirs, Gilets Jaunes, Hong Kong, France, contre le capital, un seul (...)

Gilets Noirs, Gilets Jaunes, Hong Kong, France, contre le capital, un seul prolétariat !

 

 

 

 

Après avoir traîné dans la boue le mouvement des « Gilets Jaunes » français pour l’isoler et justifier la répression particulièrement brutale qui s’est abattue sur lui, les médias français encensent les « Gilets Noirs » de Hong Kong en leur donnant un label « pro-démocratie » qui va jusqu’à en justifier les débordements de violences pourtant tout à fait comparables à ceux de nos GJ, et jusqu’à « condamner la répression », également assez équivalente, qui leur répond, de la part des autorités hongkongaises, à la botte de Pékin et du PCC…

Cela se comprend dans le contexte de guerre commerciale enclenchée par les USA et secondée par tous les vassaux de l’Empire, dont la France de Macron.

Mais l’influence du PCC et du capitalisme chinois sur la gauche française est telle qu’une bonne partie se met désormais à l’unisson de Pékin et voit dans les manifs de masse à Hong Kong une manipulation quasiment « néo-colonialiste » qui instrumentaliserait une « petite bourgeoisie privilégiée » contre un pouvoir « national anti-impérialiste »… !

Qu’en est-il réellement ?

Il est évident que cette situation de troubles massifs à Hong Kong est un moyen de pression non-négligeable de l’impérialisme US contre son rival chinois, et que les médias français font chorus dans ce sens contre la Chine.

Il est clair également qu’un certain confusionnisme règne dans les revendications « démocratiques » des manifestants hongkongais et qu’il est effectivement très probablement instrumentalisé par des agents provocateurs au service des puissances occidentales.

Toutefois, dès ce point rendu apparent, la comparaison devient tout à fait pertinente avec le confusionnisme idéologique qui régnait chez les « Gilets Jaunes » français.

En effet, c’est essentiellement à travers des « revendications démocratiques », et notamment celle du RIC, que la frustration sociale des classes moyennes révoltées s’est également exprimée en France, et pourtant cela n’a nullement mis un frein réel aux manipulations du mouvement par l’extrême-droite, même si les médias ont tenté de le réduire abusivement, et pour cause, à cette seule dimension.

Si les « revendications démocratiques » des manifestants hongkongais visent en partie à saper le pouvoir autocratique de Pékin sur Hong Kong, elles n’en on pas moins une base sociale dissimulée derrière cette « vitrine politique » qu’est la « démocratie », sans contenu de classe affirmé, et c’est précisément ce que les médias occidentaux tentent de dissimuler, pour en réduire la portée à ce qui intéresse le conflit inter-impérialiste entre Pékin et Washington, et leurs divers satellites.

Ce qui est consternant, mais logiquement inévitable dans le contexte actuel, c’est précisément qu’une bonne partie de la « gauche » française se trouve elle-même « satellisée », « idéologiquement », (et/ou par d’autres moyens plus concrets…), dans l’orbite de Pékin et ânonne un bréviaire pseudo- « anti-impérialiste » sur le sujet, en guise d’analyse, qu’elle semble, de toutes façons, bien incapable de faire, ayant depuis très longtemps jeté aux orties les clefs de la dialectique et du ML, conservant seulement quelques vagues « logos » qu’elle ressort en cas de nécessité ultime comme sigle supposé valider son argumentation défaillante.

Alors qu’en réalité la situation sociale des classes moyennes en déroute, en voie de prolétarisation, n’est pas à ce point différente entre la France et Hong Kong.

Bien évidemment l’histoire sociale et économique des deux pays est très différente, mais les tendances profondes de l’évolution actuelle du capitalisme s’y retrouvent, et même si sous des formes différentes, ont les mêmes conséquences sociales et poussent les classes moyennes en voie de paupérisation et de prolétarisation sur le chemin de la révolte, sinon sur celui d’une conscience de classe, chemin que l’idéologie dominante et ceux qui sont chargé de son formatage et de ses manipulations s’efforcent évidemment de leur barrer.

Désormais ils sont, en outre, secondés par les zélateurs du capitalisme et du social-impérialisme chinois !

Les facteurs de l’explosion sociale à Hong Kong étaient en fait parfaitement connus des analystes un tant soit peu sérieux, même si la plupart anticipaient que Carrie Lam, la nouvelle dirigeante à la botte de Pékin, serait néanmoins capable de désamorcer la bombe à temps, par quelques mesurettes sociales, notamment sur le plan de la question du logement, devenu plus que problématique avec la tournure prise par la crise et ses effets sur un Hong Kong revenu plus directement dans l’orbite du capitalisme chinois « continental » sous la férule des oligarques du PCC.

En réalité, avec cette intrusion de plus en plus massive du capital chinois « continental » les inégalités sociales ont non seulement explosé, et même littéralement, on le voit bien, à Hong Kong, mais elles ont même atteint un point de fracture pratiquement insoluble dans le système actuel. En 2017, pourtant, un analyste occidental trouvait encore le courage de citer une hongkongaise « de base », Lau Mei-tin, vendeuse de légumes sur un marché de la ville :

« Il faut travailler jusqu’à sa mort. Si on ne travaille pas pas toujours plus, on ne peut pas faire face au coût de la vie. La situation à Hong Kong est atroce », explique-t-elle.

D’après des données du gouvernement de la « région administrative spéciale », les inégalités de revenus dans le territoire sont à leur plus haut niveau depuis plus de quarante ans, fragilisant les populations les plus vulnérables et risquant d’attiser les tensions sociales.

Une étude de l’ONG Oxfam s’appuyant sur des données du département hongkongais des études statistiques montre que les revenus des 10% de foyers les plus riches sont 44 fois plus élevés que ceux des 10% de foyers les plus pauvres. Pour ceux-là, le revenu moyen est de 2.560 dollars hongkongais par mois, soit un peu moins de 290 euros. »

En termes de niveau de vie, tout est relatif, et l’implication croissante dans l’économie hongkongaise de l’oligarchie prétendue « rouge » du PCC n’a donc en rien amélioré la situation des classes sociales « inférieures » de la ville, qui, jusque là, pouvaient effectivement paraître comme « privilégiées » par rapport aux classes sociales inférieures du continent et même de la plupart des pays occidentaux, avec un revenu « moyen » apparemment « confortable »…

De 15 500 à 20 000 dollars de Hong Kong, selon les sources… Soit autour de 2000 euros, selon les cours, si l’on veut encore « affiner » cette moyenne…

Cela peut paraître élevé, mais si l’on se rapporte seulement au prix « moyen », en réalité exorbitant, du logement à Hong Kong, et au coût moyen de la vie en général, cela équivaut pratiquement à vivre avec le SMIC en France…

Un loyer « modeste » pour un célibataire se situe semble-t-il entre 1000 et 1500 euros/mois… A condition d’en trouver un, et l’on voit que des solutions telles que loger dans des portions de tuyaux sont sérieusement envisagées à Hong Kong, comme solution à ce problème !

 

 

 

https://www.facebook.com/CybertectureOpod/videos/167015287241634/

 

 

Quant au SMIC hongkongais, il existe bel et bien, et même avec une hausse « spectaculaire » de 8% en janvier dernier, il reste à 37,5 HK$ de l’heure, soit 4,12 euro, au cours actuel ! Ce qui concerne encore 150 000 personnes, semble-t-il, soit une frange de travailleurs manifestement acculée à la misère la plus noire, dans les conditions actuelles. Et entre cette frange « extrême » et le « salaire moyen », qui permet à peine de survivre décemment à Hong Kong, il y a donc encore de nombreuses catégories sociales en grandes difficultés, notamment sur le plan du logement, et radicalement en voie de paupérisation relative, de toutes façons.

L’explosion sociale à Hong Kong a donc pris la forme d’un incendie, en réalité, et il n’est donc pas prêt de s’éteindre, même si les objectifs « démocratiques » à travers lesquels il s’exprime peuvent faire illusion concernant un éventuel « compromis » avec le pouvoir au service de la bourgeoisie financière « rouge » de Pékin !

Dans ces conditions on comprend également que la presse occidentale ne parle, pour l’essentiel, que des « revendications démocratiques » des travailleurs hongkongais, sans jamais réellement évoquer les problématiques sociales qui les sous-tendent…

Il est clair que la « loi d’extradition » a été simplement le détonateur de cette colère sociale et que, du fait qu’elle n’a pas été franchement et réellement abolie, l’illusion demeure que la défense de la démocratie formelle reste un combat essentiel pour les hongkongais, alors que la réalité impose et implique comme solution des transformations économiques et sociales radicales et radicalement incompatibles avec le capitalisme, qu’il soit chinois continental ou occidental.

Le même syndrome s’est produit, même si à un degré moindre, avec le mouvement GJ français qui s’est finalement focalisé sur des revendications de démocratie formelle, telle le RIC, en négligeant complètement les revendications sociales unificatrices les plus évidentes, sans même parler de transformations sociales et économiques radicales, anticapitalistes, en fait, qui auraient pu les rendre pérennes, dans un projet global d’alternative prolétarienne, et donc socialiste au sens véritable du mot !

On a vu, en étudiant les dérives chroniques du mouvement GJ roannais, révélées notamment lors de la manif « régionale » du 13 Avril, …

 

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/08/18/gilet-jaune-a-roanne-le-blues-dun-black-block-en-bleu-marine/

 …que les illusions « démocratiques » générées sur le thème du RIC avaient complètement annihilé la problématique sociale à l’origine du mouvement. Mais il faut également mentionner que ce même 13 avril (acte 22), le mouvement GJ lyonnais manifestait également « massivement » chez lui, à 1000 personnes à l’occasion de ce petit et provisoire « regain » de mobilisation, alors qu’il aurait donc du logiquement se porter, au moins en partie, sur la manif « régionale » de Roanne…

Cette défection explique en grande partie l’échec relatif de la manif roannaise, avec également un millier de manifestants, mais surtout, cela permet de rappeler que si la droite et l’extrême-droite avaient donc réussi à conserver leur hégémonie sur le mouvement roannais, le mouvement lyonnais, de son côté, avait réussi à expulser, et manu-militari, le plus souvent, la même droite « fasciste » de ses propres rangs anarchistes, gauchistes et écolos-gauchisants…

De sorte que si les deux mouvements s’étaient réellement retrouvés pour une manif « unitaire » sur Roanne, l’on eut surtout assisté à une quasi « guerre civile régionale » entre GJ, dans un contexte ou le mouvement était déjà globalement en train de finir de se couper des masses qui en avaient été le support essentiel le 17 Novembre et les jours suivants !

On voit bien là l’impasse et l’absurdité du comportement des pseudos- « révolutionnaires » issus de cette classe moyenne en déshérence et en déroute…

L’un des problèmes actuels de la « gauche » française est que ce sont les mêmes qui, aujourd’hui, prétendent doctement donner des leçons d’ « anti-impérialisme » aux hongkongais en lutte de fait contre le capitalisme, même s’ils ont effectivement autant de mal que nos GJ à le comprendre !

L’avenir de cette lutte à Hong Kong reste évidemment des plus incertains. En deux décennies, la part de Hong Kong est passé de 18 à 3% du PIB chinois… A-t-il pour autant terminé son rôle économique et surtout, financier, dans la formation du capitalisme monopoliste chinois ? Rien n’est moins certain, et il était encore en 2015 une pièce essentielle du tout nouveau dispositif financier « Shanghai-Hong Kong Stock Connect », une de ces « passerelles-écluses » caractéristiques du développement du capitalisme financier chinois, concoctées par la direction du PCC, une version très évoluée du premier dispositif simpliste des « Red Chips » inaugurés sous Mao, en 1972, et qui passaient déjà par Hong Kong !

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2015/09/01/de-la-structuration-maoiste-de-la-bulle-chinoise/

De plus la bourgeoisie financière « rouge », à commencer par les dirigeants du PCC eux-même, affectionne particulièrement Hong Kong pour des investissements « personnels » particulièrement importants, outre le fait que bon nombre des « sociétés d’Etat » de la Chine continentales y sont cotées en bourse, soit directement soit par leurs filiales.

Dans ces conditions on comprend bien que Pékin n’a aucun intérêt réel à « normaliser » la situation à Hong Kong comme il l’a fait à Tien An Men en 1989. Ce qui risquerait de « tuer la poule aux œufs d’or », alors qu’il lui en reste encore quelques uns à pondre avant d’être liquidée en tant que zone économique jouissant d’un statut spécial.

A plus long terme, néanmoins, cette liquidation est inéluctable et marquera la vrai rupture du cordon ombilical qui relie encore le capital US et son clone chinois voulu en son temps par le tandem Mao-Kissinger.

La « tertiarisation » extrême de la société hongkongaise, à 86,4% de la population active, n’empêche pas plus qu’en France la formation de nouvelles couches sociales prolétarisées par la marchandisation « industrielle » des services, ce qui a engendré également la crise dite des « Gilets Jaunes ».

En précipitant plus ou moins cette évolution, Trump et l’occident jouent avec le feu… Mais d’ici là les prolétaires chinois du continent et le « nouveau » prolétariat en voie de formation à Hong Kong pourraient aussi bien réaliser l’intérêt commun qu’ils ont à se débarrasser du capitalisme, tant occidental que chinois continental !

 

Luniterre

.

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/08/19/gilets-noirs-gilets-jaunes-hong-kong-france-contre-le-capital-un-seul-proletariat/

.

 

Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • MagicBuster 20 août 11:55

    Il faudrait inventer un gilet anti-muzz , on défilerait par millions.


    • pemile pemile 20 août 13:07

      @MagicBuster « Il faudrait inventer un gilet anti-muzz , on défilerait par millions. »

      Vous venez de l’inventer, vous serez où ce week-end ?


    • MagicBuster 20 août 16:42

      @pemile
      Merci , mais en France ce sont les terroristes ont pignon sur rue,

      En pratique ce sont les anti-terroristes qui se trouvent face à la justice et les victimes qui sont condamnées à la peine de mort.


    • pemile pemile 20 août 16:46

      @MagicBuster « Merci , mais en France ce sont les terroristes ont pignon sur rue, »

      Soyez cohérent, votre million d’anti-muzz va donc « enfin » exprimer le contraire ?


    • MagicBuster 20 août 17:00

      @pemile

      Je vous permet de reprendre l’idée , gratos  smiley


    • Le421 Le421 20 août 19:06

      @MagicBuster
      En gilet « anti-cons », y’aurait pas grand monde...
      Vu la quantité qui se trimballe !!  smiley


    • pipiou 20 août 13:57

      Hong-Hong symbole du proletariat ??

      Euuuuuuuuuuuh, vous connaissez le niveau de vie à Hong-Kong ou vous débarquez du rassemblement communiste de la planète Mars ?


      • Luniterre 20 août 14:27

        @pipiou

        Euuuuuuuuuuuh,...

        Vous avez lu l’article, ou pas ???

        Les données chiffrées sont dedans... !

        Elles mettent précisément en lumière quelques « petits changements » survenus ces dernières années dans le style de vie à Hong Kong.. !!!

        Exemple, vu que vous ne lisez que les posts, semble-t-il :

        Le « smic » hongkongais est à 4,12 euros de l’heure...

        Le prix « moyen » du mètre carré pour se loger à Hong Kong est à plus de 13 000 euros, contre 9 000 à Paris...

        ...Où le smic est à 10,03 euros de l’heure !

        >>> ce qui ne suffit déjà pas pour y vivre décemment... !

        Vu ???

        Luniterre


      • foufouille foufouille 20 août 15:41

        @pipiou

        le logement est hors de prix comme pour tous les paradis libéral.


      • pipiou 21 août 13:43

        @Luniterre
        Non, dans votre article il n’y a que les données chiffrées qui vous arrangent, ce qui montre au minimum un biais idéologique, quand ce n’est pas de l’intox pure et dure.

        Vous ne parlez pas du « smic » chinois, étrange non ?

        A Shanghai où les salaires sont les plus élevés le smic horaire est de moins de 2 euros, même pas la moitié de HK.

        Salaire mensuel moyen à HK : 2167 euros, 14% de moins qu’en France, 280% de plus qu’en Chine ! ça non plus vous le ne direz pas.

        Bref du foutage de gueule tout comme vos commentaires sur la « Chine productiviste ».

        Vous devez être un nostalgique de la Chine de Mao quand les chinois mourraient de faim par millions. Vous trouvez ça « décent » ?


      • pipiou 21 août 13:44

        @foufouille
        Ben c’est-à-dire que les immeubles de HK sont pas vraiment en torchis ni en tôle ... smiley


      • foufouille foufouille 21 août 13:54

        @pipiou

        je sais, je surfe souvent sur les blogs ou forums d’expats.

        sur place, le coût de la vie est cher et pour se loger tellement hors de prix que tu as 2m3 avec un petit salaire.

        mais c’est souvent le cas en Asie.

        .


      • pipiou 21 août 14:00

        @foufouille
        Bon ben t’as rien compris à ma remarque : les autres chinois ils vivent dans quel type d’habitat ?


      • foufouille foufouille 21 août 15:25

        @pipiou

        ça dépend si ils traversent la frontière avec leur gros salaire, ils payent un bon logement pour certains. Shenzhen est cher aussi.

        ensuite, ceux qui ont les moyens ont des bons logements.

        Les chinois en chine, ça dépend des régions.


      • CN46400 CN46400 20 août 15:08

        Même avec son léger parfum des année 60, quand les ex-staliniens, parfois avec quelques raisons, traînaient Mao, et les siens, dans la boue, cet article apporte quelques infos, d’ordre social, susceptibles d’aider Xi à résoudre le pb.

         Ainsi il pourrait sortir de sa manche quelques RICs et les néo-prolos sans conscience qui se baladent dans les rue de Hong Kong rentreraient sagement, pour quelques années, à la maison ou dans leurs cages à 200€/mois.....


        • pipiou 21 août 13:46

          @CN46400
          Mao responsable de 30 millions de morts de faim et d’actes de cannibalisme, c’est une « info, d’ordre social » qui vous rend nostalgique ?


        • Julot_Fr 20 août 16:57

          Les GJ sont le vrai peuple dans un raz le bol a priori spontane.

          Hong Kong est largement teleguide, utilisant effectivement le mecontentement de la population. Le teleguideur serait vraissemblablement issue de la city of London (le boss d’HSBC s’est fait virer, un diplomat anglais d’HK en voyage a Shenzen est manquant)


          • Lugsama Lugsama 20 août 18:36

            @Julot_Fr

            Le vrai peuple c’est ce 0.1% de cassos violents ? interessant smiley


          • foufouille foufouille 20 août 18:41

            @Lugsama
            c’est quoi un cassos pour toi ?


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 août 18:19

            Confondre la révolte des Gilets jaunes avec « les révolutions colorées », c’est bien une idée de la Gauche en perdition d’aujourd’hui...

            Les médias, eux, ne s’y trompent pas, ils condamnent fermement les Gilets jaunes et soutiennent la « révolution des parapluies » de Hongkong.

            Il n’y a aucune contradiction. Les médias ont toujours soutenu « les révolutions de couleur » au nom de la « démocratie made in USA ».

            « Hongkong, une révolution en carton de couleur »


            • Luniterre 20 août 18:38

              @Fifi Brind_acier

              @Julot_Fr

              @CN46400

              Vous êtes la France des Mantras...

              ... et/ou de la Méthode Coué...

              ...la version « Made in France »...

              Mais la réalité des chiffres n’en est pas moins là, concernant la situation économique et sociale à Hong Kong.

              Une réalité qui vous importe peu, évidemment, mais que vos mantras ne changeront pas pour autant !

              Luniterre

              Autre réalité :

              https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/08/18/gilet-jaune-a-roanne-le-blues-dun-black-block-en-bleu-marine/

              .

              *********************


            • Le421 Le421 20 août 19:09

              @Fifi Brind_acier

              Confondre la révolte des Gilets jaunes avec « les révolutions colorées », c’est bien une idée de la Gauche en perdition d’aujourd’hui

              De temps en temps, vous avouez clairement votre non appartenance à la gauche.
              Pour moi, ce n’est pas une surprise, je l’ai dénoncé x fois.
              Mais je salue votre honnêteté.
              Ceci dit, ma « gauche en perdition » vous collera une belle cramée, encore et toujours aux prochaines élections.


            • Attila Attila 20 août 19:42

              @Le421
              « De temps en temps, vous avouez clairement votre non appartenance à la gauche »
              .
              « Aujourd’hui le partenariat idéologique entre la Gauche extrémiste ou non et l’impérialisme est parfaitement bien réglé. »

              C’est la « gauche » qui s’est barrée du mouvement social !
              La gauche, dernier rempart du capitalisme.

              .


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 août 19:45

              @Le421
              Je parle de cette Gauche qui voit dans chaque manif une révolution, alors qu’il s’agit d’une manipulation.
              « Comment la CIA prépare les révolutions colorées »


            • mmbbb 20 août 22:07

              @Fifi Brind_acier bemol les Hong Kongais ne sont pas tres ravis d être arrimes de force a la Chine Populaire apres la fin 99 ans d indépendance .
              Cela laisse des traces Les apparatchiks  chinois ont aussi leur avoir dans ce territoire prospere mais presentant des disparites sociales Le FIG pourtant pas soss a consacre un article.

              Quant a Xi, il fera comme Den Xiaoping lors des massacres de Tien a men , il ordonnera la fin des festivites afin de ne pas perdre la face , et de preserver l unite du pays qui est une obsession du gouvernement chinois .

              Cela n arrêtera pas la marche de la Chine 


            • Albert123 20 août 18:57

              Les GJ historiques (cad ceux des 3 1eres semaines avant que cela devienne de la télé réalité pour bobo gaucho) ne sont pas anticapitalistes, c’est d’ailleurs pour cela que de nombreux petits patrons soutenaient le mouvement.

              gauchistes / écologistes / féministes, c’est vraiment la même engeance toujours à surfer sur la vague du moment (une révolte / une canicule / un producteur de ciné un peu zélé) pour se l’approprier tout en la vidant de sa signification originelle et réussir à transformer l’or en tas de merde.


              • Le421 Le421 20 août 19:10

                @Albert123
                Des « pas du tout anticapitaliste » qui gueulaient contre la suppression de l’ISF...
                Et ma grand-mère qui venait sur les rond-points en trottinette électrique, aussi !!


              • claire1549 claire1549 20 août 19:44

                @Le421
                Les GJ,n’étant pas organisés,se sont laissés infiltrer et déborder par les black blocs,les antifas,les anarchistes,les communistes de la FI et de la CGT !
                Mais pour l’auteur de l’article,c’est l’extrême droite qui a manipulé le mouvement et sans doute aussi les « masses qui en avaient été le support essentiel le 17 Novembre et les jours suivants » sauf que dans ces « masses » beaucoup de GJ ont préféré se retirer quand ils ont entendu chanter l’Internationale sur les ronds points,ils ont compris qu’on leur volait la place et leur combat !


              • Luniterre 20 août 20:20

                @claire1549
                Si vous lisez l’article en lien  :

                https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/08/18/gilet-jaune-a-roanne-le-blues-dun-black-block-en-bleu-marine/

                Le fait est simplement que l’extrême-droite locale a conservé, pour l’essentiel, le contrôle du mouvement GJ sur la région de Roanne, alors que l’ « extrême-gauche  » locale a réussi à prendre le contrôle total sur la région de Lyon...

                Il s’agit, dans les deux cas, de situations vécues, de simples constats, et non de parti-pris idéologiques.

                Dans les deux cas le résultat est également négatif et a simplement réussi à éloigner de ce mouvement la sympathie très large qu’il avait engendré à ses débuts.

                En ce sens, et en réponse @MagicBuster, on peut également constater que le « gilet anti-muzz  » a effectivement brièvement existé sous la forme du jogging bleu marine brodé en jaune au nom de l’ « Escouade Roanne  »...

                Mais le constat est également l’échec final de l’opération  !

                La Révolution, si elle a lieu d’être, ce qui devient de plus en plus évident, ne peut pas être l’expression d’une partie de la population contre une autre, mais bien l’expression de l’immense majorité, pour ses droits, comme c’était le cas le 17 Novembre  !

                Luniterre


              • claire1549 claire1549 21 août 10:15

                @Luniterre
                Les GJ de Novembre,c’était la France périphérique qui travaille,paie des impôts mais ne s’en sort pas et n’a plus de services publics,ils avaient le soutien de la population parce qu’ils revendiquaient de vivre dignement de leur travail,aucun ne déclarait être d’extrême droite ou d’extrême gauche.
                Quelques dérapages sur des ronds points ont été montés en épingle dans les médias,ils ont alors été traités de « peste brune » par un ministre et pour les décrédibiliser certains les ont classés à l’extrême droite !
                Vous dites que les GJ de Roanne sont d’extrême droite et ceux de Lyon d’extrême gauche,qu’ont-ils dit ou fait pour que leur colliez cette étiquette ?


              • Luniterre 20 août 22:29

                D’une manière générale, toujours les mêmes mantras de la pseudo « gauche » française, comme de la droite « souverainiste » :

                Il y a les pro-chinois, qui dénoncent les « méchants petits bourgeois privilégiés de Hong Kong manipulés par les anti-chinois... »

                Il y a les « pro-démocratie » qui se contentent effectivement de soutenir tout ce qui est « anti-chinois » sans chercher à comprendre...

                Et il y a les « décroissants » qui veulent revenir au XVIIème siècle, sinon au moyen-âge ou au néolithique, selon les tendances...

                Et tous se foutent pas mal de la réalité de ce que vivent la très grande majorité des travailleurs de Hong Kong, en train de s’enfoncer dans une pauvreté bien réelle, et même dans la misère pour des milliers d’entre eux... !

                Et sous la férule du « capitalisme productiviste » de la Chine continentale, effectivement...

                Et dans le monde, des millions d’êtres humains sont encore dans la misère, n’ont même pas d’eau potable, etc...

                A cause du « capitalisme productiviste » qui ne produit que pour ceux qui ont déjà, ou encore, du pognon...

                Mais simplement répartir la production en fonction des besoins, faire du pognon une simple unité de compte, cela dépasse les capacités de compréhension de toutes ces « gauches », manifestement...

                Le simple bon sens, pourtant...

                Luniterre

                .

                « La Raison est une île qui vaut d’être défendue, même si cela nous condamne à y vivre en Robinson. Un vieux copain de Marx, de toutes façons ! »

                Eugène Sue - LES MYSTERES DU PEUPLE (Postface inédite)

                .

                ***********************


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 août 10:53

                  @Luniterre
                  J’ai compté, il existe en France une trentaine de Partis de Gauche, de Gauche à Extrême Gauche & d’Extrême Gauche...

                  Demander aux Gilets jaunes de s’unir pour faire la révolution, ça doit être aussi fastoche que demander aux 30 Partis de Gauche de s’unir, non ?

                  Commencez donc à Gauche à donner l’exemple de l’unité, on en reparle ensuite !


                • Attila Attila 21 août 11:41

                  @Luniterre
                  Il est exact qu’au départ des « révolutions de couleur » il y a souvent une revendication légitime. En Ukraine, il y avait une contestation de la corruption, si je me souviens bien. Mais de puissants manipulateurs transforment cette légitime revendication en opération de déstabilisation d’un gouvernement pour le faire tomber et le remplacer par un autre plus docile vis à vis des intérêts américains.
                  Du coup, les revendications du départ sont reléguées au dernier plan.

                  .


                • Luniterre 21 août 12:00

                  @Fifi Brind_acier

                  Seulement une trentaine ???

                  Manifestement, la liste Wikipédia n’est pas exhaustive...

                  L’important n’est pas d’unir tout et n’importe quoi, ce qui serait le cas avec une impossible « alliance » de tous ces partis et groupuscules.

                  L’important est de créer une dynamique collective autour d’un projet d’alternative rendu crédible et possible par l’implication du plus grand nombre.

                  Le 17 Novembre a montré que c’était possible actuellement, mais autour d’une seule revendication, malheureusement.

                  Ce qui a donc échoué, c’est l’idée d’un plate-forme revendicative unitaire.

                  Ne peuvent s’unir ou même simplement s’allier que des mouvements et partis qui ont au moins une plate-forme revendicative en commun.

                  Ce n’est que dans la lutte autour d’une telle plate-forme que peut se construire un projet politique pour une alternative, et donc le mouvement politique qui le portera au pouvoir pour transformer la société positivement, et donc accomplir une réelle Révolution !

                  Luniterre


                • Luniterre 21 août 12:15

                  @Attila

                  En Ukraine les manipulations fascistes, soutenues par l’Occident, ont effectivement relativement réussi, malheureusement.

                  Ceci-dit, ce chapitre de l’histoire est loin d’être terminé et Poutine semble à nouveau en mesure d’imposer à l’Occident de lâcher du lest concernant le statut du Donbass.

                  Et la situation en Ukraine reste pour le moins très instable... !

                  En France, les manipulations du mouvement GJ ont effectivement été diverses et surtout, contradictoires, ce qui était un facteur de division et d’échec supplémentaire.

                  En criant habilement « Au loup ! » d’extrême-droite dès le début, le pouvoir a réussi à en éloigner provisoirement la gauche, qui s’est avérée incapable, de toutes façons, de comprendre ce mouvement et d’en faire une force sociale réelle.

                  En combinant et en favorisant, au besoins et en sous-main, tous ces types de manipulations, le pouvoir a pu mener une guerre d’usure malheureusement très efficace contre la résistance à peu près inorganisée des GJ, et d’autant plus facilement qu’il n’y avait pas de plate-forme revendicative unitaire.

                  Luniterre


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 août 13:06

                  @Luniterre
                  Le problème, c’est qu’il y a 30 plate formes en magasin ...
                  Bon courage !


                • Luniterre 21 août 13:18

                  @Fifi Brind_acier

                  Effectivement !

                  Merci...

                  Luniterre


                • the clone the clone 21 août 07:25

                  Pas un seul brassard rouge ?


                  • Philippe Stephan Philippe Stephan 22 août 13:09

                    "et l’on voit que des solutions telles que loger dans des portions de tuyaux sont sérieusement envisagées à Hong Kong

                    ".

                    Là, ils vont ce faire entuber.

                    c’est pas la fête chez les voisin

                    https://www.youtube.com/watch?v=suaouJjNvJ4

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Luniterre


Voir ses articles







Palmarès