• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Giulietto Chiesa : American Moon, un film à voir (+ bande-annonce)

Giulietto Chiesa : American Moon, un film à voir (+ bande-annonce)

Théorie sur les faux alunissages : pourquoi je pense que ce documentaire sur les missions lunaires vaut la peine d’être vu 

Je viens de visionner « American Moon », de Massimo Mazzucco, alors qu’à Venise on célébre justement la conquête lunaire, avec le film hollywoodien « First Man ». Même si au cours de ces dernières années je ne me suis jamais prononcé sur les missions lunaires, j’ai décidé aujourd’hui de dire ce que j’en pense. Ceux qui veulent lire la totalité de ma recension du film peuvent la trouver sur mon compte Facebook (la publier ici est impossible pour des raisons de place). Je connais Massimo Mazzucco. Son opus « 11 septembre, le nouveau Pearl Harbor » est une extraordinaire encyclopédie sur le plus grand attentat terroriste de tous les temps. Et seul un imbécile peut sortir de son visionnage encore convaincu que 19 terroristes islamistes, sous la houlette d’Oussama Ben Laden, ont organisé et perpétré le 11 septembre. Ce nouveau documentaire de Mazzucco met sérieusement en doute le fait que l’homme soit allé sur la Lune. 
 
Mais d’un autre côté je me pose la question : peut-on vraiment affirmer qu’aucune des six missions Apollo (Apollo 11, 12, 14, 15, 16, 17), dont la version officielle affirme le succès, ne soit jamais effectivement allé sur la Lune ? Je pense qu’en l’état actuel des choses, on ne peut pas faire une affirmation comme celle-là. Et même l’auteur du documentaire ne s’y risque pas.
 
Mais l’analyse détaillée faite dans American Moon conduit à la conclusion inexorable que tout le programme Apollo est truffé de mensonges et d’artifices qui cachent des éléments cruciaux.
 
 
https://www.youtube.com/watch?v=9BBZ89Js9ZQ 
 
Jusqu’où ont-ils poussé l’artifice et où commence la vérité, est une chose difficile à cerner. Du reste, Massimo Mazzucco n’a pas abordé de nombreuses questions toujours ouvertes (par exemple, il ne s’est pas aventuré dans la presse alternative – non officielle – russe présente sur le Web, qui comporte toute une série d’arguments sérieux mettant eux aussi en doute le récit officiel US). Il n’a pas non plus évoqué toute la série – à mon avis, extrêmement pertinente – d’allusions aux missions Apollo faites par Stanley Kubrick, contenues dans son film « 2001 Odyssée de l’espace ». Et bien d’autres points encore. Et Mazzucco a bien fait, se contentant de rester sur un terrain solide en posant des questions qui ne peuvent pas rester sans réponse. Et si la réponse ne vient pas, alors il ne restera plus qu’à conclure qu’on nous a raconté des histoires.
 
Je ne vais pas énumérer, dans un article comme celui-ci, tous les points mis en évidence dans le film. Je vous parlerai seulement de ceux qui ont laissé chez moi une trace indélébile. Ils sont au nombre de trois exactement :
a) Les interviews de photographes célèbres : Peter Lindbergh, Aldo Fallai, Toni Thorimbert et Oliviero Toscani. Leurs analyses mènent à la conclusion unanime que nous avons affaire à des photos réalisées dans un studio de cinéma, judicieusement équipé, mais incapable de cacher l’évidence.
b) La disparition des bandes magnétiques contenant toutes les données de vol (notamment celles de la mission Apollo 11 avec Armstrong, Collins et Aldrin) ainsi que les données biométriques des trois membres d’équipage, données qui furent enregistrées pendant toute la mission spatiale. Une disparition aussi inexplicable que retentissante. 
Le problème des Ceintures de Van Allen. Il s’agit de zones entourant totalement la Terre et qui se trouvent entre la Terre et la Lune, à une distance allant de 1500 km à 40 000 km de la Terre. Entendons-nous bien : tous les satellites mis en orbite ces dernières décennies, les vols habités, les stations spatiales, évoluent dans un rayon bien inférieur à 1000 km, c’est-à-dire bien en-deçà de ces Ceintures de Van Allen. De ces dernières, nous savons (d’après celui-là même qui les a découvertes) qu’elles sont hautement radioactives et – selon lui – très dangereuses pour tout être vivant qui resterait exposé à leur radio-activité. 
 
Quels sont exactement les niveaux de risque qu’elles représentent, personne ne le sait vraiment à ce jour. D’autant que la NASA a récemment diffusé un documentaire (visible aussi sur YouTube) expliquant au grand public qu’avant de pouvoir envoyer sur Mars une mission habitée, il sera nécessaire de mettre en orbite un vaisseau spatial entre la Terre et la Lune, qui devra précisément passer au travers des « Ceintures de Van Allen. » Naturellement sans équipage, simplement pour étudier les effets de la radioactivité sur les instruments, et sur des formes de vie à des niveaux de développement différents. Mais alors ? Si la NASA ne sait rien de tout cela en 2018, qu’est-ce que ça signifie ? Cela signifie que les 6 missions (11,12,14,15,16,17) entre 1969 et 1976, avec à bord 18 astronautes auraient traversé les « Ceintures » par deux fois chacun, aller et retour, sans connaitre les risques auxquels ces hommes s’exposaient.
 
Etant donné que les astronautes sont tous revenus vivants, il resterait donc l’hypothèse que les « Ceintures », même si elles existent, ne soient pas aussi dangereuses que ce qu’avait prédit Van Allen. Mais il demeure également l’hypothèse qu’aucun des astronautes ne les ait traversées. Dans tous les cas, il est stupéfiant de penser que la Nasa ait oublié les 6 missions Apollo et révèle aujourd’hui la nécessité d’étudier ces Ceintures, pour le cas où l’on voudrait envoyer quelque milliardaire sur Mars au cours de la prochaine décennie.
 
Dernière chose, cette fois assez amusante : Mazzucco met en avant les avis de ceux qu’on appelle les « debunkers », c’est-à-dire ceux qui furent chargés de « démonter » les doutes dont nous parlons ici. Et l’on s’aperçoit d’ailleurs que nombreux ont été les incrédules qui ont cherché des poux à la version officielle. Mazzucco raconte les tentatives désespérées [des debunkers] d’expliquer l’inexplicable et démontre, à son tour, patiemment, l’inanité de leurs efforts. Parmi les « debunkers » dont il se moque, il y a l’italien Paolo Attivissimo. Le sommet de la bêtise lui revient, lorsque lors d’une conférence, il cherche à expliquer la disparition des enregistrements magnétiques en disant « que les bandes coutaient très cher et qu’il fallait les réutiliser ».
 
Mais tout ceci relève du folklore.
 
Je répète, il faut voir tout le film et l’évaluer dans sa globalité. Mazzucco n’affirme jamais avec certitude que nous ne sommes pas allés sur la Lune, mais pose une longue série de questions légitimes, auxquelles il est nécessaire d’apporter une réponse valide, si l’on veut continuer à soutenir que l’Homme a bien marché sur la Lune.
 
3 sept. 2018
Giulietto Chiesa
Source : Il fatto quotidiano
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Martha 12 octobre 11:23
     Cela devient un vrai problème, l’invraisemblance des « VO ».

     => Comment allons nous faire pour donner à nos enfants un enseignement rigoureux, logique et solide ?

    • Bernard Pinon Bernard Pinon 12 octobre 11:55

      Que les photos des expéditions sur la lune aient été retouchées, voire refaites en studio, je veux bien.

      Mais, quand même, à l’époque, les Russes étaient très avancés en matière spatiale, suivaient les expéditions de très près, et on peut penser qu’ils disposaient de quelques « honorables correspondants » à la NASA. Si il y avait eu une supercherie, ils l’auraient très probablement détectée. Une aubaine en pleine guerre froide !
      Maintenant, que les américains aient gommé les couacs et racontés des bobards, le contraire serait étonnant.

      • Martha 12 octobre 12:33

        @Bernard Pinon


         Réussir du premier coup un atterrissage sur la lune (zéro atmosphère) avec un engin aussi instable que le LEM (moteur FUSEE en dessous, et deux étages), cela tient, déjà, de la magie. D’ailleurs, à l’époque, on nous avait expliqué que cela n’avait pu réussir que grâce à la présence du pilote et de son ordinateur de bord* ! Le réussir six fois sans aucun problème, cela défie toutes les statistiques rigoureuses. Réussir six fois à 100% le décollage du sol lunaire et la jonction du module lunaire sans problème avec le vaisseau spatial, avant le retour, on rejoint là l’adage maintenant vérifié : « plus c’est gros mieux ça passe ».

         Les Russes avaient pleinement conscience de la difficulté de la chose. Il avaient privilégié l’envoi de systèmes automatiques et de modules téléguidés, qui eux ont foiré. Alunir (dans un premier temps), en douceur, c’est extrêmement difficile à réaliser. C’est comme cela et cela ne changera pas.

         *Les ordinateurs de bord" de l’époque étaient super-forts !

      • IlfattoQuotidiano.fr IlfattoQuotidiano.fr 12 octobre 13:01

        @Bernard Pinon
        Excellente remarque à propos des Russes. Le film apporte des éléments de réponse, car c’est évidemment l’un des premers arguments qui vient à l’esprit. Pourquoi les Russes n’ont-ils pas parlé. Je vous laisse le soin de visionner le docu et on en rediscute. A propos des photos, il ne s’agit pas de dire que la NSA a « retouché » les photos après coup, là encore le film explique pourquoi c’est l’ensemble des photos et des vidéos qui sont truquées, l’un ne va pas sans l’autre.Giulietto Chisea ne parle que d’une petite fraction des éléments à charge contre la V.O. Si vous avez le courage, je vous recommande vivement de visionner l’ensemble du documentaire, dispo en DVD sur https://www.luogocomune.net/LC/shop. Pour l’instant, les plus convaincus de la V.O. parmi mes connaissances, même ceux qui avaient déjà étudié le sujet, ont avoué avoir maintenant (après visionnage) de gros doutes sur les missions Apollo.


      • Dr Destouches Dr Destouches 12 octobre 21:41

        @Bernard Pinon
        Le vol de Gagarine était aussi une supercherie ;donc les russes ne pouvaient rien dire !


      • joeblow 13 octobre 00:53

        @Dr Destouches

        Y en a quand même un qui suit !


      • Duke77 Duke77 13 octobre 08:20

        @Bernard Pinon

        Les russes avaient aussi des scandales dans le placard. C’était donnant-donnant. Eux ne disant rien sur les missions Apollo, les américains en échange ne diffusant pas non plus les dossiers compromettant (notament la mort de plusieurs russes dans l’espace avant un essai réussi).


      • math math 12 octobre 15:09

        Que viennent faire les Russes dans la mission à Paulo smiley


        • foufouille foufouille 12 octobre 15:44
          article suivant, la terre est creuse. plus timbré et nul en science, tumeur.


          • IlfattoQuotidiano.fr IlfattoQuotidiano.fr 12 octobre 15:48

            @foufouille
            Tiens, un troll !


          • foufouille foufouille 12 octobre 16:10

            @IlfattoQuotidiano.fr

            dialoguer avec un croyant est inutile.
            il pense que les russes n’ont pas vérifiés si la mission était vraie. même remarque pour les fusées qui décollent sans explosées. c’est plus simple qu’un missile qui n’expolse pas puisque ça décolle en ligne droite.
            il sait aussi que le coeur d’un réacteur nuke est plein de radiations ?
            etc.


          • Duke77 Duke77 13 octobre 08:23

            @foufouille L’info est connue : les russes avaient aussi des secrets à cacher à leur population... notament des morts dans l’espace orbital. Effectivement, foufouille, comme d’hab, tu te comporte en troll. Si tu n’y connais rien sur un sujet. Commence par visionner la video dont il est question. Instruit toi quoi !


          • foufouille foufouille 13 octobre 11:21

            @Duke77

            je suis très bon en sciences donc ce genre de délire ...............


          • zzz999 15 octobre 14:34

            @foufouille


            Bon ou pas en science, visionnez d’abord (ne serait-ce que par respect pour ceux qui ont produit ce travail) et revenez après.

          • JC_Lavau JC_Lavau 12 octobre 16:19

            Ce qui me reste en travers de la gorge, c’est l’extrême avarice de la NASA à l’égard des échantillons de cailloux et poussières de régolites qui ont été distribués à quelques laboratoires de pétrologie et minéralogie.

            J’ai vu travailler des minéralogistes et des sédimentologues, et ce sont des gens durs à tromper. Mais pourquoi si peu ?

            • Duke77 Duke77 13 octobre 08:27

              @JC_Lavau

              Tout simplement parce que ce sont de petits robots qui ont ramené une quantité infime de pierres lunaire et non les missions Apollo qui en auraient ramené 400kg... D’ailleurs, certains échantillons exposés sur terre se sont révélés être des faux comme la roche lunaire offerte au ministre néérlendais voire ici : http://ombre43.over-blog.com/2014/02/stupeur-à-amsterdam-la-roche-lunaire-offerte-par-armstrong-s-avère-être-du-bois-pétrifié.html


            • foufouille foufouille 13 octobre 11:31

              @Duke77

              des robots en 69 ?
              le premier cpu sans blindage date de 71 ............ 740khz ..........
              de nos jours le plus puissant avec blindage est à 25 Mhz = un 486.

            • Pierre Sanders Pierre Sanders 12 octobre 17:18

              Comment ça, les Ricains ne sont pas allés dans la Lune ? On nous aurait menti ? Tout ce temps ? On se serait fait rouler dans la farine ? Ben merde, alors. Si je remonte dans mes souvenirs, je sais que j’étais allé me coucher comme d’hab, que mon père m’avait dit « T’es toujours le même, tu t’intéresses à rien », ce qui était une criante injustice, puisque je jubilais de savoir que ces cons de Russes, avaient perdu la course à l’espace, sans qu’une seule seconde ne me vienneà l’esprit la pensée sacrilège que tout pouvait encore foirer.

              Né chez des communistes primaires, communiste primaire moi-même, on croyait encore que les Viets allaient, pour finir, se faire carboniser. Puis nous fêtâmes comme il convenait la fin sans gloire de ce pochtron d’Allende, sans savoir s’il fallait, ou non, prêter foi à une rumeur qui attribuait sa mort à un agent secret écossais, un compatriote de James Bond, du nom de Johnny Walker.

              Bien des années plus tard, les inévitables chers disparus en moins, je fus la premier de la famille, mais pas le dernier, à me convertir au poutinisme et ces histoires de loups-garous, Pearl Harbour/WTC, etc, etc. n’éveillent plus rien. Tout ça, pour dire que cette histoire d’Appolo, conne comme la Lune, on s’en fout à un point stratosphérique. On a changé au moins trois fois de planète depuis 1969.


              • Dom66 Dom66 12 octobre 20:53
                No comment a vous de voir. Pour moi c’est vu.

                Buzz Aldrin sentant la fin de sa vie a décidez de dire la vérité (A deathbed confession..)



                • joeblow 13 octobre 00:50

                  @Dom66
                  C’est clair qu’ils n’y sont pas allés, mais pour le coup cette phrase de Buzz est sortie de son contexte, voir l’interview en entier.
                   Il reste néanmoins des dizaines, voir centaines de preuves qui démontrent le canular.


                • Duke77 Duke77 13 octobre 08:33

                  @joeblow

                  Oui, il ne faut pas prendre tous les délires et manipulations des conspiratonnistes mal avisés (et il y a des cons aussi dans ce quand là, on est d’accord) pour argent comptant. Mais il y a d’autres choses intéressante concernant les 3 premiers astronautes (Aldrin, Collins, Amsteong) et notamment le refus systématique de Neil Amstrong de jurer sur la bible qu’il y est allé : https://www.google.fr/amp/s/www.nouvelordremondial.cc/2014/08/20/quand-neil-armstrong-refusait-de-jurer-sur-la-bible-quil-a-marche-sur-la-lune-video/amp/


                • Dom66 Dom66 13 octobre 13:45

                  @Duke77

                  Quand ça dérange les américonsvoila ce que fait Youtube


                  Vidéo non disponible

                  Cette vidéo a été supprimée, car elle ne respectait pas les conditions d’utilisation de YouTube.



                • Raymond75 12 octobre 21:40

                  Un ami qui dirige une base suprématiste secrète, et qui est en contacts réguliers avec les survivants de l’Atlantide installés sur la face cachée de la Lune, me l’a confirmé : ils n’ont jamais détecté une présence américaine sur la Lune dans les années 70, il s’agirait en fait d’Alphacentauriens en reconnaissance. Leur but est clair : prélever notre précieux fluide vital ...


                  • Duke77 Duke77 13 octobre 08:36

                    @Raymond75 Vous pourriez demander à votre ami quelques photos du sol et une carte de la face cachée svp ? Car nous n’avons toujours rien de précis ici sur Terre... certainement comme vous dites parce que nul homme n’a foulé la lune et que peu de nos instruments ont pu s’en approcher !


                  • Raymond75 13 octobre 08:51

                    @Duke77


                    Non, non, je ne raconte pas des conneries : j’en discutais encore hier avec Elvis Presley et il était d’accord avec moi.

                  • zzz999 15 octobre 14:37

                    @Raymond75


                    Quand on a plus d’arguments on raconte n’importe quoi et on fait des amalgames à tout va, n’est-ce pas Raymond ?

                  • joeblow 13 octobre 00:30

                    Ah ça fait plaisir ,la prise de conscience commence à se généraliser, mais la route est encore longue, car le moon hoax n’est que le début de l’éveil. Pour ceux qui croient que les Russes auraient cafté si les ricains n’y étaient pas allés, voici une petite vid pour vous mettre sur la voie :

                    https://www.youtube.com/watch?v=Y7eHHz9VJy0


                    • Duke77 Duke77 13 octobre 08:47

                      @joeblow En effet... Excellente ta video, pourtant bien informé et depuis longtemps sur le sujet, cette compil de montages photos et video m’a laissé une nouvelle fois sur le cul. Comment ce scandale n’a-t-il toujours pas fait surface ? A l’époque, tout le monde s’est fait berner derrière son poste de TV noir et blanc ou sa radio. Mais aujourd’hui, il y a tellement de preuves accessibles sur internet ! Plus c’est gros et plus ça passe ?


                    • Radix Radix 13 octobre 11:53
                      Bonjour

                      Ce ne sont pas les astronautes américains qui sont arrivés les premiers sur la lune... C’est CNN, car il fallait bien qu’un caméraman filme Armstrong quand il a posé le pied et ensuite filmer le décollage du LEM, l’histoire ne dit pas comment il est rentré chez lui !

                      Radix

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès