• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grand oral du Baccalauréat : des couacs inadmissibles...

Grand oral du Baccalauréat : des couacs inadmissibles...

JPEG

Les premiers élèves de terminale ont passé le grand oral, lundi 21 juin, le jour de la fête de la musique... Quel choix judicieux !

C'est la grande nouveauté du Baccalauréat, version 2021.

 

Cette nouvelle épreuve avait été mal préparée et suscitait des inquiétudes de la part des élèves, mais aussi des enseignants qui prévoyaient des difficultés pour mettre en oeuvre cet oral.

Pourquoi n'ont-ils pas été écoutés ?

Encore une fois, le ministère ne tient pas compte de l'avis des enseignants qui sont pourtant sur le terrain et connaissent bien leur métier.

 

 Cette nouvelle épreuve n'était déjà pas évidente à organiser, et toute une série de couacs est venue ajouter du stress pour les lycéens. 

Pour certains élèves de Terminale, l'examen a été reporté, car le jury était absent.

 

Un lycéen témoigne : "Je n'ai pas passé cet oral, j'avais bien travaillé, et en apprenant ce matin que je n'allais pas passer, ça été un choc, ça m'a rajouté du stress."

Ce n'est pas le seul cas.

Sur les réseaux sociaux, d'autres témoignages significatifs :

"Convoqués à 8 heures, pas de jury, attendre jusqu'à 12 heures, pour finalement nous dire de rentrer chez nous et revenir demain à 7h 30."

"1 heure 20 que ma fille est au lycée. Les élèves attendent. Les surveillants ne savent rien. Il ne se passe rien. Où est le jury ?"

 

En cause, selon les syndicats : des enseignants prévenus au dernier moment, des convocations jamais arrivées, deux professeurs d'une même spécialité, alors que le jury doit être composé de deux professeurs de matières différentes...

Des signes d'un manque d'organisation, dénonce une syndicaliste.

 

"Tout au long de l'année, on a dit : Attention, cet oral est très complexe, au regard de la situation de cette année, il ne peut pas se tenir... le ministre Jean-Michel Blanquer a voulu maintenir l'épreuve, quoi qu'il en coûte... on voit ce soir le bilan : quoi qu'il en coûte, c'est au détriment des personnels et des élèves."

 

Sollicité, le ministère de l'Education nationale n'était pas en mesure au soir du 21 juin de fournir un bilan chiffré des dysfonctionnements !

Ce fiasco était, hélas, prévisible : on a ajouté aux quatre écrits des épreuves terminales du bac une 5e épreuve orale passée par tous les candidats. On entrevoyait tous les problèmes d'organisation que cela pouvait poser. Il était question de simplifier et d'alléger le Baccalauréat, et avec cette nouvelle épreuve, on l'a complexifié.

Chaque fois, pour chaque élève, deux examinateurs devaient être mobilisés.

On voit le résultat... des couacs inadmissibles !

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2021/06/grand-oral-du-baccalaureat-des-couacs-inadmissibles.html

 

 

Sources :

https://www.francetvinfo.fr/bac/baccalaureat-des-dysfonctionnements-en-serie-pour-la-premiere-journee-du-grand-oral_4673271.html

 

https://www.marianne.net/societe/education/jurys-convocations-greve-couacs-en-serie-au-grand-oral-du-bac

 

Vidéo :

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.09/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • cevennevive cevennevive 23 juin 12:14

    Bonjour rosemar,

    Hé oui, tout marche de travers en ce moment...

    Nostalgie : où est mon bac de 1969 ? J’avais bossé la nuit, le jour (un peu moins le jour car j’étais mariée et mère d’une petite fille) ?

    Toutes les épreuves étaient écrites et orales, même les maths.

    Pleuré, pleuré, en voyant mon nom sur la liste, avec mention.

    Ils ne se rendent pas compte les jeunes d’aujourd’hui comme nous avons dû bosser pour ce fameux bac.


    • rosemar rosemar 23 juin 12:40

      @cevennevive

      Oui, tout marche de travers : certains électeurs n’ont pas reçu le matériel pour voter, des convocations erronées pour le BAC, etc.
      MERCI pour ces souvenirs du BAC !
      Beaucoup de jeunes bossent encore pour avoir le BAC, il est dommage que cet examen soit dévalué...


    • Schrek Séraphin Lampion 23 juin 12:39

      C’est un avant-goût de ce qui les attend, les petits...


      • rosemar rosemar 23 juin 12:40

        @Séraphin Lampion

        En effet : des difficultés à prévoir pour tous ces jeunes.


      • Clocel Clocel 23 juin 12:45

        le tout pour aller bosser chez Deliveroo et piquer les emplois de nos migrants...

        Esclavage 2.0


        • ticotico ticotico 23 juin 13:39

          Bon, et les profs, vous faites quoi pour arrêter la campagne de démolition menée par Jean-Michel Le Chauve ?

          Dans le concours d’incompétence permanent auquel participent les ministres macronesques le jean-michel est régulièrement aux premières places. Trop souvent pour que cela soit un hasard.

          Il applique la méthode Macron/Thatcher : démolir et rendre inopérant le service public pour ensuite filer les clefs du camion au privé.

          Alors, amis professeurs, vous allez assister pendant combien de temps à la destruction de votre outil de travail en vous contentant d’émettre quelques protestations ? 


          • rosemar rosemar 23 juin 17:47

            @ticotico

            Et qu’est-ce que vous nous conseillez de faire ? La grève ? Mais cela fait des décennies que les grèves sont inefficaces... et puis laisser les élèves longtemps sans professeurs, est-ce possible ?


          • troletbuse troletbuse 23 juin 23:27

            @rosemar
            et puis laisser les élèves longtemps sans professeurs, est-ce possible  ?

            Mais avec vous,les écoles seraient encore fermées à double tour avec votre frousse de la fausse pandémie.
            Vous n’avez toujours rien compris. Et c’est pas demain que vous comprendrez.
            Arrêtez vos jérémiades stériles.


          •  C BARRATIER C BARRATIER 23 juin 23:30

            @rosemar
            Tous les syndicats de profs disent que ce n’est jamais la faute des profs si ça ne marche pas. C’est le Ministre, le chef d’établissement chef de centre de l’ d’examen. Ils disaient qu’ils faisaient grève pour les élèves, pas pour eux. Maintenant il disent que la grève ne sert à rien.
            Que peut comprendre l’opinion publique ?


          • rosemar rosemar 23 juin 23:56

            @C BARRATIER

            Vous pensez que les grèves ont empêché les réformes successives des retraites, par exemple ?


          • troletbuse troletbuse 24 juin 00:14

            @rosemar
            Je suis certain que vous n’avez jamais fait un seul jour de grève, ni même une heure.


          • rosemar rosemar 24 juin 09:32

            @troletbuse

            Vous vous trompez lourdement...


          • troletbuse troletbuse 24 juin 09:33

            @rosemar
            C’est tout ce que vous avez à déclarer ? C’est mince !


          • roby roby 24 juin 11:41

            @rosemar
            Prenez exemple sur Mai 68 


          • ETTORE ETTORE 23 juin 19:03

            Ben quoi ? rosemar.....C’est d’actualité, non ?

            Les questions portaient sur l’apport culturel du rap en France, et si « nik la fronce » était judicieux comme nouvel attribut d’épithète à Marianne....

            Après, après....Rassurez vous, rosemar, nous aurons un score de réussite au bac... A faire pâlir un ambassadeur africain.


            • rosemar rosemar 23 juin 19:49

              @ETTORE

              Eh oui, les lycées deviennent des entreprises : des boîtes à Bac...

              http://rosemar.over-blog.com/2020/07/bac-2020-encore-des-chiffres-record.html


            • titi 23 juin 22:13

              @rosemar

              « Eh oui, les lycées deviennent des entreprises : des boîtes à Bac... »

              Vous ne connaissez rien de ce qu’est une entreprise.
              Alors ne dites pas que les lycées deviennent des entreprises.

              Ou alors dite les « lycées deviennent ce que les enseignants qui n’y ont jamais mis les pieds, pensent être une entreprise. »
              Ce serait beaucoup plus juste.


            • rosemar rosemar 23 juin 22:46

              @titi

              Eh bien, je vais vous étonner : il m’est arrivé de faire des stages en entreprise... 
              Mais, ce que je veux dire quand j’évoque le monde de l’entreprise, c’est que les lycées veulent faire du « chiffre » : avoir le plus grand nombre de reçus au BAC, le plus grand nombre de mentions Très bien, bien, etc.


            • titi 23 juin 22:52

              @rosemar

              Ce qui compte dans une entreprise c’est certes de faire du chiffre d’affaire.
              Mais faire du CA cela induit la fiabilité et la fidélité de bons salariés, et inversement la capacité à vite se débarrasser des baltringues.

              De ce point de vue, un lycée c’est tout sauf une entreprise.


            • rosemar rosemar 23 juin 23:11

              @titi

              Mais est-ce que vous avez travaillé dans un lycée ? Avez-vous une expérience ? Qu’est-ce que vous en savez ?


            • ETTORE ETTORE 23 juin 19:06

              J’oubliais....

              Recalé au BAC ?

              No problémo, la BAC vous accueille à tonfa ouvert !

              Voyez vous, rosemar, l’avenir de ce pays, n’est plus aux cerveau bien remplis....

              Non, il est plus à l’étalage de la matière grise, sur les trottoirs....de la NON VIE !


              • troletbuse troletbuse 23 juin 20:16

                Rosemar toujours en train de se plaindre et ceci sans jamais donner de solution et sans dire d’où vient cette volonté de faire baisser le niveau afin de fabriquer des ânes.

                Vous qui avez été contente de la gestion de la crise du Covid en suivant toutes les instructions de la propagande et même n y participant, vous devriez être contente de voir cette évolution négative de l’éducation.


                • McGurk McGurk 23 juin 21:21

                  Si on devait supprimer ce qui est inutile dans l’EN, on commencerait sûrement par le brevet et le bac (sans compter les ministres et cadres débiles du secteur).

                  On fait stresser les mômes pour rien et ça n’apporte rien. A ce niveau on ne sait pas grand chose et quand on a passé ce diplôme ça ne change rien du tout.

                  La France est le seul pays à emmerder les élèves avec de la philo sur je ne sais combien d’heures (année et épreuve), à plomber les cours avec la soi-disant « éducation civique » (alors que les élèves se tabassent entre eux et s’injurient, s’humilient), à passer des années à étudier sous toutes les coutures les deux guerres mondiales...alors qu’il y a tant de choses à apprendre.

                  Je me marre que l’auteur s’offusque en permanence du milieu pourri où elle travaille. Elle n’a qu’à faire comme les autres professeurs qui ont compris et obéissent sans rechigner de toute manière, c’est l’électorat de Macron et de la droite en général, c’est dire si il n’y a pas que les élèves qui n’ont rien compris...


                  • titi 23 juin 22:11

                    @L’auteur

                    «  »Convoqués à 8 heures, pas de jury, attendre jusqu’à 12 heures, pour finalement nous dire de rentrer chez nous et revenir demain à 7h 30.« 

                    C’est exactement ce qui m’est arrivé en 1988 pour ce qu’on appelait »le bac de francais"

                    Et je n’en suis pas mort.

                    Faudrait peut être arrêter de materner ces pauvres petits choux... 


                    • rosemar rosemar 23 juin 22:47

                      @titi

                      C’était sans doute un couac isolé : mais, là, les cas se sont multipliés...


                    • troletbuse troletbuse 23 juin 22:59

                      @rosemar
                      là, les cas se sont multipliés...
                      Comme les cas de Covid après le carnaval de Marseille  smiley


                    • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 24 juin 00:14

                      @rosemar
                      Les couacs ?

                      Ou comme les masques dehors . ? ..
                      Ou lorsque l’on parque les gens chez eux avec un couvre feu a 18 heures ce qui n’a que pour effet de ravir vivi le virus...
                       
                      Vous noterez si il vous reste un peu d’honnetteté que ce que je vous ai rédigé il y a plusieurs mois (envers et contre tous les enfermiste d’ici à l’époque qu’il est inutile de citer tellement ils sont tristement connus)
                      s’est révélé plutot exact non ?
                      Qu’en pensez vous avec le recul ?


                    • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 24 juin 00:21

                      @troletbuse
                      "là, les cas se sont multipliés...
                      Comme les cas de Covid après le carnaval de Marseille 

                      « 

                      Ou meme de l’immense reve qui avais duré quazi 3 jours encore bien avant et qui à révélé l’escroquerie gouvernementale...
                      Marseille n’a en fait été qu’une enieme confirmation des carabistouilles macronniennes sur le sujet comme celles du pas de masque, puis masque, puis pas tests, puis test , puis la desormais avec un vaccin experimental qui est juste bon pour des »grabataires proches de momo ou st pierre ou rien "
                      puis meme si ca foire dans qq années ce n’est pas si grave
                      il faut bien mourrir de qque chose puis ca fait des economies pour les caisses de retraites smiley

                      Ou c’est archi tout benef c’est pour les tres jeunes retraités, eux faut absolument les vaccinner (de force meme) car c’est eux qui couterons le plus cher dans les pensions à verser et aux anciens profs de l’educ nass
                      eux faut leur coller non pas une dose, ni deux mais 4 doses
                       
                      Par contre vaccinner les jeunes et des enfants avec ce truc expérimental est un pur scandale smiley


                    • troletbuse troletbuse 24 juin 00:45

                      @Ouam
                      Rosemar ne répondra pas car elle n’a pas d’argument, à part ceux qui viennent de Dieu.


                    • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 24 juin 01:03

                      @troletbuse
                      Alors la ... si en plus la demande emanes du pire des mecrants laics areligieux...
                       
                      C’est vrai que j’suis mal barré dans ma requete smiley smiley



                    • troletbuse troletbuse 24 juin 13:15

                      @rosemar
                      Pas besoin de vous pour connaître ces nouveautés sorties d’un chapeau.
                      D’ailleurs CasKouille en profite pour relancer la vaccination et accentuer la dictature.
                      Les complotistes auraient-ils raison une fois de plus ?
                      Ben oui
                      Mais vous Rosemar, vous allez vous terrer chez vous avec votre stock de masques, de gel..
                      Je vous conseille d’inscrire sur le masque « Interdit au variant indien ».
                      Et vous allez pouvoir reprendre votre propagande de mougeonne, mougeonne, 50% Moutonne, 50% pigeonne et 100% française.


                    •  C BARRATIER C BARRATIER 23 juin 23:24

                      Le bac ? Bac pro ? Bac général ?Pourcentage de reçus 95 %, ?

                      Ce qui est important, c’est la formation. Hors pandémie de COVID, il faudrait d’abord exiger un nombre d’heures de présence au cours. Si trop peu, on ne peut pas se présenter. Quand on voit venir, cours de rattrapage possibles quand les raisons des absences sont recevables. Rattapage en juillet, bac pour le petit nombre avant la rentrée scolaire suivante. Il ne faut pas laisser le bac désorganiser les cours. Y compris ceux de juin.

                      Ensuite il faut publier le pourcentage pour chaque type de bac de ceux qui obtiennent un premier certificat de réussite à l’université ou ailleurs. Et pourcentage pour chaque catégorie de bac des abandons après inscription pour continuer. On verra alors l’utilité ou la non utilité de ce diplôme


                      • troletbuse troletbuse 23 juin 23:57

                        @C BARRATIER
                        Un sacré charabia, votre message. Vous deviez avoir le prix d’excellence en philo ?


                      • Rosemar, en Belgique c’est l’horreur. Afin que les élèves passent tous, le niveau des sujets était tellement bas que de nombreux élèves ont pensé qu’on se moquait d’eux. Des diplômes au rabais. Excepté ceux qui ont la chance d’être entourés de parents cultivés qui compenseront ou ceux qui ont envie pas eux-mêmes de s’instruire, le futur s’annonce catastrophique pour des millions de jeunes. Reste que les écoles privées...


                        • troletbuse troletbuse 24 juin 09:54

                          Entretien d’embauche :

                          Quels sont vos diplômes ?

                          J’ai passé mon bacc.

                          —Oui mais à part ça, savez vous lire et compter ?


                          • ETTORE ETTORE 24 juin 11:16
                            troletbuse 24 juin 09:54

                            Entretien d’embauche :

                            — Quels sont vos diplômes ?

                            — J’ai passé mon bacc.

                            —Oui mais à part ça, savez vous lire et compter ?



                            De part chez nous, il y en a qui passent le BAC au moins 4 fois par jour.

                            C’est la solution la plus rapide pour passer le Rhin et échanger avec la langue de Goethe et les Germaines !

                            C’est pour vous dire que le BAC langues vivantes, est très apprécié dans nos contrées.

                            Avec un taux de réussite, à faire pâlir plus d’un pont(e) Elyséen.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité