• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grande voix. Fawzia Zouari : « Jour de colère »

Grande voix. Fawzia Zouari : « Jour de colère »

Fawzia Zouari Fawzia Zouari, écrivaine, journaliste tunisienne,
docteur en littérature française et comparée de la Sorbonne,
a publié cet article ras-le-bol dans Jeune Afrique :


"Il y a des jours où je regrette d’être née arabe.

Les jours où je me réveille devant le spectacle de gueules hirsutes prêtes à massacrer au nom d’Allah et où je m’endors avec le bruit des explosions diffusées sur fond de versets coraniques.

— Les jours où je regarde les cadavres joncher les rues de Bagdad ou de Beyrouth par la faute des kamikazes ; où des cheikhs manchots et aveugles s’arrogent le droit d’émettre des fatwas parce qu’ils sont pleins comme des outres de haine et de sang ; où je vois des petites filles, les unes courir protéger de leur corps leur mère qu’on lapide, et les autres revêtir la robe de mariée à l’âge de 9 ans.

— Et puis ces jours où j’entends des mamans chrétiennes confier en sanglotant que leur progéniture convertie à l’islam refuse de les toucher sous prétexte qu’elles sont impures.

— Quand j’entends pleurer ce père musulman parce qu’il ne sait pas pourquoi son garçon est allé se faire tuer en Syrie.

— À l’heure où celui-ci parade dans les faubourgs d’Alep, kalachnikov en bandoulière, en attendant de se repaître d’une gamine venue de la banlieue de Tunis ou de Londres, à qui l’on a fait croire que le viol est un laissez-passer pour le paradis.

— Ces jours où je vois les Bill Gates dépenser leur argent pour les petits Africains et les François Pinault pour les artistes de leur continent, tandis que les cheikhs du Golfe dilapident leur fortune dans les casinos et les maisons de charme (bordels) et qu’il ne vient pas à l’idée des nababs du Maghreb de penser au chômeur qui crève la faim, au poète qui vit en clandestin, à l’artiste qui n’a pas de quoi s’acheter un pinceau.

— Et tous ces croyants qui se prennent pour les inventeurs de la poudre alors qu’ils ne savent pas nouer une cravate, et je ne parle pas de leur incapacité à fabriquer une tablette ou une voiture.
Les mêmes qui dénombrent les miracles de la science dans le Coran et sont dénués du plus petit savoir capable de faire reculer les maladies.

— Ces prêcheurs pleins d’arrogance qui vomissent l'Occident, bien qu’ils ne puissent se passer de ses portables, de ses médicaments, de ses progrès en tous genres.

— Et la cacophonie de ces "révolutions" qui tombent entre des mains obscurantistes comme le fruit de l’arbre.

— Ces islamistes qui parlent de démocratie et n’en croient pas un mot, qui clament le respect des femmes et les traitent en esclaves.

— Et ces gourdes qui se voilent et se courbent au lieu de flairer le piège, qui revendiquent le statut de coépouse, de complémentaire, de moins que rien !

— Et ces "niqabées" qui, en Europe, prennent un malin plaisir à choquer le bon Gaulois ou le bon Belge comme si c’était une prouesse de sortir en scaphandrier ! Comme si c’était une manière de grandir l’islam que de le présenter dans ses atours les plus rétrogrades.

Ces jours, enfin, où je cherche le salut et ne le trouve nulle part, même pas auprès d’une élite intellectuelle arabe qui sévit sur les antennes et ignore le terrain, qui vitupère le jour et finit dans les bars la nuit, qui parle principes et se vend pour une poignée de dollars, qui fait du bruit et qui ne sert à rien !

Voilà, c’était mon quart d’heure de colère contre les miens... Souhaitons que l'Occident ouvre les yeux.…"

Fawzia Zouari

 

Photo X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  3.16/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Aimable 6 mars 22:34

    Disons que la naissance est un hasard , l’important c’est ce que l’on fait de sa vie , ceux qui sont conscients de sa valeur la cultive , les ignorants la détruise .


    • HELIOS HELIOS 6 mars 23:48

      ... faut assumer... c’est déjà un grand progrés de s’en apercevoir... on attend la gève générale des femmes arabes : abstinence, et que le mec se demerde tout seul pour tout le reste !


      • mmbbb 7 mars 09:06

        Qu elle se rassure ; chez nous la radicalisation ne parait pas être un probléme .

        Il n y a pas de violence ni de territoires perdus de la republique .

        Des idées du RN ! Macron est le Saint Michel voulant terrasser la bête .

        Une douce concorde de cette France pays de mon enfance ou il fait si bon vivre désormais .

        Au nom de l altérité , il parait normal de voir des hommes musulmans et des femmes en habit traditionnel , Si une franche de la population catholique intégriste avait ete dans cette mouvance , Martinez ne serait pas descendu dans la rue contre le catho phobisme ou quelques cures auraient chanté un motet .

        Il y a des jours ou je regrette d etre ne francais 


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 mars 10:31

          @mmbbb

          Oui, vous avez bien raison de le répéter, encore une fois car on aurait pu oublier :
          « TOUT CA C’EST LA FAUTE A MACRON ! » smiley

          On le savait déjà, mais c’est toujours bien de le re-re-redire.

          Et qu’importe si la FN a laissé le pouvoir à Macron en 2017 parce qu’il n’en avait pas envie : c’est des détails tout ça :->


        • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 7 mars 09:57

          La tunisien n’est pas l’endroit idéale pour écrire ce genre de chose.

          A sa place je me casserai vite fait ,elle est contaminée par le grand Satan.




              • bebert 7 mars 13:30

                Tiens Omar a déserté Avox ?


                • sylvain sylvain 7 mars 18:20

                  oui c’est bien de voir des musulmans critiquer l’islam dans ses mauvais côtés, ça nous évite de le faire et de passer pour des connards colonialistes

                  il faut pas oublier de se critiquer de temps en temps, ça fait du bien

                  Toutefois, pour pouvoir se critiquer, il faut pouvoir s’estimer .. les gens vraiment sur d’eux se critiquent et se laissent critiquer facilement . c’est ce qui manque à beaucoup de musulmans et c’est une conséquence de la colonisation et de la domination occidentale, entre autres


                  • Jonas 7 mars 19:48

                    A l’auteur, 

                    Pour le dire avec une grande modestie , j’ai été un des premiers sur AgoraVos , à citer l’admirable article de Fawzia Zouari , dans Jeuneafrique de 2014 . il y a déjà , 6 ans ! 

                    A l’époque , je me suis fait incendié , par les islamistes et les « idiots utiles » , qui trouvaient , que chaque musulman , qui critique les dérives de ces sociétés patriarcales et archaïques du monde musulman , ne peut-être qu’un vendu a l’occident.

                    Merci quand même d’avoir rappeler cet article, comme on dit la répétition fait partie de la pédagogie. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès