• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Green-washing et COP23 : les contribuables français et allemands vont payer (...)

Green-washing et COP23 : les contribuables français et allemands vont payer pour les Américains !

Lors de la COP23 sur le climat à Bonn, les dirigeants européens ont appelé à une action plus globale pour lutter contre le réchauffement climatique après que Trump ait annulé l’engagement des Etats-Unis de l'accord de Paris de 2015 ; la France et l'Allemagne promettant davantage de fonds pour combler le déficit.

En anticipant sur le sommet qui se tiendra le 12 décembre à Paris à propos du financement des actions programmées, le président Macron a déclaré à Bonn que la France compenserait le manque à gagner dû au retrait des Américains pour financer les recherches en climatologie menées par le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). Il en a profité pour annoncer que la France avait l'intention de fermer toutes les centrales au charbon d'ici 2021 dans le cadre des mesures visant à limiter les émissions de gaz à effet de serre.

"Il ne manquera pas un seul euro", a-t-il déclaré fièrement aux délégués de 200 pays participant à la réunion de Bonn qui ont applaudi comme un seul homme, admiratifs devant une telle mansuétude. Les contributions américaines au budget du GIEC ont été d'environ 2 millions d'euros (2,36 millions de dollars) par an ces dernières années.

 La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré de son côté que l’accord de Paris n'était qu'un début pour freiner la hausse des températures sur la planète, responsable des canicules, des inondations et de l'élévation du niveau de la mer, et qu'il devait être renforcé : "Le changement climatique est de loin la bataille la plus importante de notre époque", a-t-elle ajouté dans un grand élan oratoire dont elle n’est pourtant pas coutumière.

Pour ne pas être en reste sur Macron, et elle a assuré que l'Allemagne devait également réduire sa dépendance vis-à-vis du charbon afin de réduire significativement les émissions de gaz indésirables : "Nous savons que l'Allemagne utilise encore largement le charbon, en particulier la lignite, diminuer leur utilisation devrait contribuer à atteindre nos objectifs", a déclaré Mme Merkel.

Il faut dire que le parti conservateur de Mme Merkel cherche à former un nouveau gouvernement de coalition avec les verts (écologistes) qui exigent des réductions drastiques des émissions de dioxyde de carbone d'ici 2020.

Trump, qui affiche délibérément des doutes (réels ou feints) sur le fait que le changement climatique soit principalement causé par les émissions anthropiques, avait déclaré en juin qu'il se retirerait de l'Accord de Paris et qu'il assurerait de son côté la promotion des industries du charbon et des combustibles fossiles. Sur ce point précis, Mme Merkel a salué l’initiative de certains états et villes américains dénommée « America's Pledge » (l’engagement, la promesse, la garantie de l’Amérique ?) dont le but est d’atténuer les effets des positions prises par le gouvernement fédéral : "Je m'en réjouis, car cela souligne l'importance donnée à la protection du climat dans de nombreuses régions des États-Unis, indépendamment de la décision du président Trump de quitter l'accord de Paris", a-t-elle déclaré.

Certains mouvements environnementaux ont exprimé leur déception à propos du fait que Mme Merkel n'ait pas fixé de date pour l'élimination du charbon dans les centrales électriques : "Elle devait montrer qu'elle avait entendu à Bonn les souffrances des populations du Pacifique et du monde entier ... or, elle n'a pas parlé de ça", a déclaré Mme Jennifer Morgan, directrice exécutive de Greenpeace International.

M. Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU avait précédemment déclaré en s’adressant aux délégués à Bonn que les gouvernements devraient mettre la main au porte-monnaie pour financer la lutte contre les émissions de carbone et cesser de miser sur les combustibles fossiles, ce qui revient à faire un pari dangereux : "La croissance des marchés du carbone en Europe et en Amérique du Nord, et l'annonce par la Chine de l'un des plus grands systèmes d'échange d'émissions au monde, sont un bon signe", a-t-il déclaré, "Mais pour atteindre les objectifs de Paris, nous avons besoin d'une couverture mondiale d'au moins 50% et d'un prix plus élevé sur le carbone pour conduire une action climatique à grande échelle".

On peut argumenter à l’infini sur l’influence de l’évolution des cours des sources d’énergie pour diminuer leur utilisation ou sur les fluctuations des cours de la bourse pour neutraliser leur impact. On peut même se livrer à des joutes verbales brillantes ou calamiteuses sur les effets des « gaz à effets de serre », le résultat tangible de toutes ces transactions spéculatives, c’est que ce sont les contribuables français et allemands qui vont cracher au bassinet pour que la quête permette toujours et encore d’acheter le vin de messe indispensable aux grand-messes du green-washing.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 16 novembre 14:24

    Le petit Micron-à-Rothschild nous fait payer pour des conneries, des conneries, et des conneries.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 16 novembre 14:40

      @JC_Lavau

      Le greenwashing consiste à communiquer des informations fausses, dans le fond et dans la forme, afin de se forger auprès de la clientèle ou de l’opinion publique une image de protecteur de l’environnement, ou tout au moins d’acteur responsable dans le monde industriel ou dans le monde politique. C’est à ce type de manipulation que correspond l’intégration de Nicolas Hulot dans un gouvernement dont les préoccupations environnementales sont pour le moins douteuses. Ce « verdissement d’image » est en fait de la désinformation des consommateurs et des électeurs. 

      Il existe un Prix Pinocchio du Climat décerné aux entreprises dont la communication est le plus en décalage avec la réalité. Il serait intéressant d’étendre l’attribution aux hommes politiques.

      La confusion qui résulte des impostures démasquées comme celle qui concerne les moteurs fait que, d’un côté, la population est de plus en plus attentive et consciente, mais la facilité d’acheter un produit « commerce équitable » ou « bio », sans se poser de questions permet d’un autre côté d’avoir l’esprit tranquille en se disant que l’on fait une bonne action. Le greenwashing des marques et des partis politiques résulte donc aussi du manque de vigilance et d’esprit critique des consommateurs et des électeurs. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 novembre 15:09

      @Jeussey de Sourcesûre. En ces temps de tragique pénurie en dioxyde de carbone atmosphérique, il serait temps de se préoccuper des VRAIS polluants, et pas du faux.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 16 novembre 15:13

      @JC_Lavau

      ... et d’arrêter les déboisements monstrueux des forêts amazonienne et indonésienne, « poumons de la planète » dont la disparition se traduira par un non recyclage des émissions carbonées.

    • JC_Lavau JC_Lavau 16 novembre 18:26

      @Jeussey de Sourcesûre. Tu t’escrimes sur un non-problème : «  un non recyclage des émissions carbonées ».

      Ces escrocs aux ordres des oligarques ne méritent pas le respect que tu leur accordes.
      Nous demeurons dans une ère de tragique pénurie en dioxyde de carbone atmosphérique. Donne toi la peine d’ouvrir un cours de physiologie végétale, mille sabords !


    • Alibaba007 Alibaba007 17 novembre 08:39

      @Jeussey de Sourcesûre « Prix Pinocchio...Il serait intéressant d’étendre l’attribution aux hommes politiques »



      Et de toute façon leur nez serait tellement long qu’il faudrait des écrans de 8 mètres de large pour pouvoir les représenter de profil.
       smiley



    • biquet biquet 17 novembre 09:21

      @JC_Lavau
      Nous demeurons dans une ère de tragique pénurie en dioxyde de carbone atmosphérique. Donne toi la peine d’ouvrir un cours de physiologie végétale, mille sabords !
      Vous pourriez développer un peu plus, je ne suis pas sûr que les lecteurs d’AV aient compris vos propos.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 novembre 10:30

      @JC_Lavau
      Bonjour, j’ai trouvé cette vidéo sur l’arnaque des éoliennes. Les pseudo écolos du climat font croire au peuple naïf qu’il s’agit d’une énergie renouvelable, et bien sûr 100% écolo ! Rêve !


      Non seulement les industriels corrompent les élus pour avoir leur accord, (ou les propriétaires des terrains), mais pour installer une éolienne, il faut : 
       40 tonnes de ferraille et entre 800 à 1500 tonnes de béton, rien que pour la base.

      S’ajoutent, évidemment, les tonnes d’acier nécessaire pour l’éolienne et les pales....

      Ferraille, acier et béton = mines, minerais, usines de traitement, aciéries, transports par camions, trains et bateaux. Des détails qu’ils se gardent bien de faire entrer en jeu. Un oubli, sans doute.

      Ce sont les consommateurs qui payent ce qu’EDF reverse aux exploitants des éoliennes : 5 milliards par an, qui correspond sur la facture EDF à la ligne CSPE, soit de 100 à 150 euros par an par facture.

      Si j’ai bien compris, tout ce qui est « renouvelable » dans cette affaire, c’est le vent et les factures EDF...


    • JBL1960 JBL1960 17 novembre 23:10

      @JC_Lavau Macron et Dame Kékel sont surtout EnMarche vers la réduction de la population mondiale !
      La Croix a posé la question en ces termes et Macron s’est précipité pour affirmer que : Le seuil de l’irréversible a été franchit.
      Dame Kékel a répondu « Jawhol Mein Herr » et nous voilà dans le train à destination de la Camarde...
      À moins qu’on se sorte les doigts du nez ? Rêvons un peu...
      Pour une grève générale, illimitée et expropriatrice...
      Sinon, c’est la Camarde !

      @ JdeSs = Tenez, voici la vision de la Nation Mohawk du jour du souvenir, le 11/11, qui évoque pour eux l’indestructible indigène.



    • Pimpin 16 novembre 14:37

      Quelle stupidité ! Trump a eu raison de quitter cette arnaque.

      Il n’y a absolument aucune justification scientifique quand à une montée des températures liée à l’augmentation de la production humaine de CO2. Les modèles ont depuis plus de 15 ans largement démontré qu’ils étaient totalement à côté de la réalité, et les explications pseudo-scientifiques ne tiennent pas la route.
      On va supprimer nos centrales au charbon d’ici 2021, alors que la Chine, destinataire d’aides payées par nous a lancé tout un programme de construction de ces centrales à charbon jusqu’en 2030.
      Je me pose des question sur Macron : est-il vraiment stupide à ce point ou a-t-il comme mission de détruire notre économie ?

      • JC_Lavau JC_Lavau 16 novembre 14:44

        @Pimpin. Les deux branches d’alternatives sont simultanément vraies : assotté et traître. Mais surtout la seconde.


      • Olivier 17 novembre 10:09

        @Pimpin
        Les deux solutions ne sont nullement incompatibles, mais je crois qu’il faut surtout chercher du côté de la seconde.

        La liquidation de la civilisation européenne et chrétienne mené par les élites mondialistes passe aussi par la destruction de son économie, de l’abandon de l’industrie sacrifiée au libre-échange jusqu’aux délires du réchauffisme au CO2, démenti par toutes les études sérieuses. 

        Tout est bon pour atteindre cet objectif, et pas seulement la criminelle immigration de remplacement menée par Mme Merkel avec les succès que l’on connaît.

      • leypanou 16 novembre 14:38

        début pour freiner la hausse des températures sur la planète : tant qu’il y ait des millions de gogos qui croient leur escroquerie intellectuelle, pourquoi se gêneraient-ils ?


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 16 novembre 14:52

          @leypanou

          - dans ma main gauche, la marionnette Al Gore (ex vice-président des USA) qui sort des films et parcourt la planète pour repeindre en vert les façades des ambassades américaines

          - dans ma main droite, la marionnette Trump (président actuel des mêmes USA), qui non seulement refuse de payer la cotisation promise par son prédécesseur, mais, en plus, déclare au monde entier que les industriels américains vont continuer à polluer un max.

          Résultat : pour complaire au camp Al Gore (le clan Clinton) qui a forcé la min de tout le monde par Fabius interposé, et ne pas déplaire à Trump, Narcisse Plumox, un deuxième couteau de la grande maison, a décidé de payer la part du parrain. Comme ça, tout le monde est content, sauf les contribuables concerné.

        • Pimpin 16 novembre 19:49

          @Jeussey de Sourcesûre
          Trump n’a jamais déclaré que les industriels américains vont continuer à polluer un max ! Il a juste dit qu’il était contre le cirque sur le CO2 mais qu’il était prêt à lutter contre les vraies pollutions.


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 16 novembre 21:41

          @Pimpin

          «  « Les Etats-Unis vont se retirer de l’accord de Paris sur le climat » a déclaré le président américain, ajoutant qu’il ne « voulait rien qui puisse se mettre en travers » de son action pour redresser l’économie américaine. « J’ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris », a déclaré le président américain. Mais le président républicain a aussi annoncé que son pays était prêt à négocier un nouvel accord climat. Immédiatement, l’ancien président Obama a regretté la décision de son successeur , mais affirmé qu’elle n’entraverait pas les progrès écologiques dans le reste du monde. » La Dépèche - Publié le 02/06/2017 à 03:49Mis à jour le 02/06/2017 à 14:38


          Il a dit qu’il n’empêcherait pas les autres pays de faire ce qu’ils veulent, mais, Pittsburg étant la capitale de l’aciérie et de la sidérurgie américaine, redresser l’économie signifie développer la production.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 novembre 10:38

          @Pimpin
          Le CO2 ne pollue pas, il est recyclé par la végétation.

          Trump a promis aux mineurs américains qu’il rouvrirait les mines de charbon pour créer à nouveau des emplois. Ce qui pollue les villes, ce sont les particules des gaz d’échappement.

          D’ailleurs Merkel trouve le charbon très bien, alors ...


        • roby 17 novembre 18:07

          @Jeussey de Sourcesûre
          Vous oubliez de dire qu’à ce jour les E.U ont étés les plus grands contributeurs avec 3 milliards £mais qu’ils sont aussi les plus grands pollueurs


        • sarcastelle sarcastelle 16 novembre 14:44

          Les contribuables français vont payer pour les Américains

          .
          On a l’habitude. Tenez, par exemple, moi qui suis à la BNP...

          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 16 novembre 15:04

            @sarcastelle

            Oui, mais jusque-là, les Américains se contentaient de contributions indirectes mises en place de l’étalon dollar à  Bretton Woods, à travers les officines que sont le FMI et l’OCDE mais aussi en percevant de fait une taxe dur toutes les transactions pétrolières.


            Aujourd’hui, ils généralisent les contributions directes en faisant financer les ONG par les pays victimes de leurs prédations.

            Demain (mais c’est bientôt), ils viendront se servir dans nos poches.

          • Le Panda Le Panda 16 novembre 16:42

            @Jeussey de Sourcesûre
            Bonjour

            Demain (mais c’est bientôt), ils viendront se servir dans nos poches.

            Il en va de la fin de votre commentaire comme le non respect de l’abolition des privilèges qui furent déclarés dans la nuit du 4 août 1789. Franchement vous ne pensez pas continuer à ne bénéficier, je n’ai jamais tiré dans le dos de qui convoque......Combien sont ceux qui peuvent en dire autant ? Si vous vous sentez visé c’est le cas merci 


          • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 16 novembre 17:41

            @Jeussey de Sourcesûre

            Je suppose que Sarcastelle fait allusion à l’amende record infligée par les USA à la BNP qui la répercute sur ses clients ... petit trait d’humour sarcastique


          • lloreen 16 novembre 23:11

            @Le Panda
            « Demain (mais c’est bientôt), ils viendront se servir dans nos poches. »
            C’était hier...(2015)
            http://www.temoignagefiscal.com/les-banques-et-bercy-pourront-en-toute-legalite-siphoner-votre-argent-sur-vos-comptes-bancaires/


          • bob14 bob14 16 novembre 14:54
            Pollution extrême....Chine..Inde..Japon..Corée du sud..Allemagne..France..Usa..etc !
            Agbogbloshie, Ghana ...Tchernobyl, Ukraine ...Le fleuve Citarum, Indonésie ...Dzerjinsk, Russie ...Hazaribagh, Bangladesh ...Kabwe, Zambie ...Kalimantan, Indonésie ...La rivière Matanza, Argentine ...Le delta du fleuve Niger, Nigéria ...Norilsk, Russie ... Fukushima au Japon...Canada...Royaume-Uni ...Brésil...etc !

            • BA 16 novembre 17:33

              Jeudi 10 août 2017 :

              2016, année noire pour le climat et réchauffement à un niveau record.

              Le dernier rapport annuel sur « l’État du climat » dresse un portrait des plus sombres de notre planète après deux années consécutives où la température globale était au plus haut depuis le début des relevés de températures en 1880.

              Les températures, la montée des océans et les émissions de gaz à effets de serre ont atteint des niveaux sans précédent en 2016, une nouvelle année noire pour le climat, montre jeudi une étude internationale de référence.

              « Les records de chaleur de l’année dernière résultent de l’influence combinée des tendances de réchauffement du climat à long terme et d’un fort El Nino au début de l’année », le courant chaud équatorial du Pacifique, explique le rapport qui vient d’être publié par l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) et l’American Meteorological Society (AMS).

              Ce document de 300 pages, auquel ont contribué près de 500 scientifiques dans plus de 60 pays, montre bien que les principaux indicateurs du changement climatique continuent à refléter des tendances conformes à une intensification du réchauffement planétaire.

              Même s’il ne sont pas pris en compte dans le rapport, les six premiers mois de 2017 sont également parmi les plus chauds enregistrés depuis 1880, selon la NOAA.

              La publication de ce rapport intervient une semaine après l’officialisation auprès de l’ONU par les États-Unis de leur décision de se retirer de l’accord de Paris sur le climat conclu en 2015 par 195 pays, le président Donald Trump jugeant en effet cet accord « néfaste pour l’économie américaine ».

              Plusieurs marqueurs clés comme les températures à la surface du globe, le niveau des océans et les gaz à effet de serre dans l’atmosphère, ont battu les records de l’année précédente.

              En 2016, les concentrations de dioxyde de carbone (CO2) sur la Terre ont dépassé les 400 ppm (parts par million) - 402,9 - pour la première fois depuis le début des relevés. C’est également le plus haut niveau en 800.000 ans, si l’on prend en compte les données provenant de l’étude des couches glaciaires.

              Plusieurs pays, dont le Mexique et l’Inde, ont enregistré des températures annuelles records en 2016. Une vague de chaleur d’une semaine dans la péninsule indienne, avec des températures dépassant 44 degrés Celsius, a contribué à créer une pénurie d’eau pour 330 millions de personnes et fait 300 morts.

              Dans l’Arctique, zone la plus sensible au réchauffement, la température moyenne à la surface l’année dernière se situait deux degrés au-dessus de la moyenne de 1981-2010, battant tous les records. À la fin de l’hiver en mars, l’étendue maximum des glaces arctiques était la plus faible en 37 ans d’observations par satellite.

              Dans l’Antarctique, la banquise a connu son plus faible accroissement, très inférieur à la moyenne de 1981-2010.

              Quant à la température globale sur les océans elle a été plus élevée (+0,1 degré Celsius) que la tendance de 1950 à 2016, précise le rapport.

              La fonte de glaces et des calottes polaires a élevé le niveau des océans à un nouveau record, 82 millimètres au-dessus de la moyenne enregistrée en 1993.

              Dans les régions équatoriales, 93 tempêtes tropicales se sont produites en 2016 soit plus que la moyenne de 82 entre 1981 et 2010 mais moins que les 101 en 2015. « Le changement climatique est l’un des problèmes les plus pressants auxquels l’humanité et la vie sur Terre doivent faire face », écrivent les auteurs de ce rapport de référence, disponible sur internet.

              http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/08/10/01008-20170810ARTFIG00272-2016-annee-noire-pour-le-climat-et-rechauffement-a-un-niveau-record.php


              • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 16 novembre 17:54

                @BA


                Il est plus facile de trouver ce rapport que des informations sur les activités réelles des acteurs de la conférence.

                Vous écrivez :

                « La publication de ce rapport intervient une semaine après l’officialisation auprès de l’ONU par les États-Unis de leur décision de se retirer de l’accord de Paris sur le climat conclu en 2015 par 195 pays, le président Donald Trump jugeant en effet cet accord « néfaste pour l’économie américaine ». »

                Le rapport donne-t-il des indications sur les méthodes à employer pour :
                - contraindre un pays à respecter ses engagements ?
                - obliger les pays les plus impliqués dans les émissions carbonées à prendre de réelles mesures ?
                - faire cesser les déforestations au Brésil et en Indonésie, responsables de la fin du recyclage du carbone par les arbres ?

                Sans réponses à ces questions, les contribuables des pays victimes des prédateurs continueront à jeter leur argent par les fenêtres ou même à les verser dans les caisses de ces mêmes prédateurs.

              • JC_Lavau JC_Lavau 16 novembre 18:28

                @Jeussey de Sourcesûre « ses engagements » demeurent de la merde au service des escrocs.


              • JC_Lavau JC_Lavau 16 novembre 19:11

                @Jeussey de Sourcesûre : «  les déforestations au Brésil et en Indonésie ». Ces déforestations demeurent des crimes irréparables, mais jamais pour la raison que le Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes te fait croire.
                Ils abusent de ton ignorance en pédologie, en écologie végétale, en physique de l’atmosphère... Je coupe sauvagement dans la liste.


              • Pimpin 16 novembre 19:50

                @BA Ne croyez pas toutes ces âneries !


              • Croa Croa 17 novembre 00:27

                Mon pauvre BA, t’es ici dans un nid de climatosceptiques, laisse tomber et ne perd pas ton temps !


              • Alcyon 17 novembre 07:15

                @Croa de climatocrètins qui ont échoué au bac.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 novembre 10:48

                @BA

                Le climat a toujours varié.
                Je crois que vous confondez le court terme et le long terme ...


                Depuis 7000 ans la planète se refroidit, mais cela ne se fait pas de manière continue, il y a des remontées de températures, puis des baisses. Nous sommes sans doute dans une période de remontée, ce qui ne dit rien de la courbe générale descendante.

                Cf Courbe depuis 7000 ans des températures.


                PS : mes excuses auprès des scientifiques, je n’emploie peut-être pas les termes adéquats.

              • Alcyon 17 novembre 17:07

                @Fifi Brind_acier tactique de l’ignorant. On compara la température de la Terre sur un siècle à celle de l’Hémisphère Nord (ce que les sceptiques aiment, prendre des données locales de variations quand ça les arrange pour justifier de la merde).


                Tu sais pourquoi on se dit qu’il y a un pépin ? Sérieusement ? En utilisant tes sources ? Ok allons-y.

                On a observé une forte corrélation entre les cycles de Milankovich et le climat terrestre. Je doute que tu nies ça, car il faut bien expliquer le réchauffement, mais si tu veux je peux te fournir des figures. Mais la corrélation n’est pas parfaite, et on observe surtout une décorrélation totale depuis 1850. Totale dans le sens où la Terre devrait se refroidir. Tiens, mais ne tirons pas de conclusions trop rapidement. 

                Quand on ajoute la concentration des gaz à effet de serre (on regarde donc l’irradiance) ça devient très (mais alors très) corrélé. Si tu veux, je peux aussi te fournir des figures. On était à un niveau de gaz à effet de serre très bas, on se dirigeait vers une glaciation, mais on a encore une décorrélation. Sauf en tenant compte d’une augmentation rapide et non naturelle. Tiens, même pas besoin de physique théorique, juste observer le passé. Ca commence à faire gros sur le CV. 

                Et le dernier apport sans physique théorique : la vitesse de changement. Même en utilisant ton graphique (j’y reviendrai plus tard) on a un réchauffement DIX FOIS plus rapide qu’à la fin de la dernière glaciation. DIX FOIS.

                Alors tiens jusqu’en 1850 on a une corrélation puis plus rien, si on ajoute les gaz à effet de serre la corrélation est bien meilleure, mais plus sur le dernier siècle (sauf en tenant compte d’un changement non naturel) et à une vitesse jamais vue. Si ça ne te suffit pas, c’est du dogmatisme.

                Pour ton graphique, je ne comprends pas. Je ne comprends pas comment on peut encore se faire avoir quand on se dit « ouvert d’esprit » par un graphique qui ne représente pas ce que l’auteur soutient. C’est le graphique de l’hémisphère nord ..... Pourquoi tu crois qu’ils ne donnent jamais celui de l’hémisphère sud ? Ca ne te vient pas à l’esprit de lire les titres des graphiques qu’on te propose ? De douter ? De te dire « tiens, en fait ils accusent Mann de fraude mais leur réponse n’a pas le même titre de graphique » ? Et même pire : tu ne te demandes pas pourquoi sa courbe est super bien lisse, les périodes de réchauffement/refroidissement bien « droites » puis avec un chapeau bien arrondi ? Ou des plats bien sympathiques ? Mais allez, sur ce dernier point, je connais la réponse et l’honnêteté intellectuelle m’oblige à dire que ce n’est pas dérangeant. Car j’ai été regarder la méthodologie et la suite des travaux de l’auteur du graphique.

                Et donc voici la version « globale » du graphique que tu nous donnes. Qui est bien connue par les spécialistes (c’est eux qui l’ont faite ! Le graphique que tu proposes vient du même auteur). Ne gueule pas sur le « futur » de la courbe, c’est le même lissage que pour les périodes précédentes. C’est fou quand même de décréter qu’il n’y a « rien de spécial » dans un changement plus rapide que tout ce qui a été reconstruit par le passé. Mais bon, dogmatisme toussa toussa.

              • JC_Lavau JC_Lavau 18 novembre 13:36

                L’anonyme abuseur_Alcyon n’en a rien à foutre de la physique de l’atmosphère : il ne navigue pas, il ne vole pas, il ne cultive pas, et il n’a jamais étudié la mécaflu.
                 

                L’anonyme abuseur_Alcyon n’en a rien à foutre de l’océanographie : il ne navigue pas, et il n’est pas naturaliste.
                 
                L’anonyme abuseur_Alcyon n’en a rien à foutre de la paléogéographie ni de la paléoclimatologie : il n’a jamais rien étudié en géosciences.
                 
                L’anonyme abuseur_Alcyon n’en a rien à foutre de la physiologie végétale : il ne cultive pas, et il n’est pas naturaliste.
                 
                L’anonyme abuseur_Alcyon n’en a rien à foutre de la pédogenèse ni de l’histoire du Quaternaire avec glaciations : il n’a jamais étudié la pédologie ni rien de la géologie.
                 
                L’anonyme abuseur_Alcyon n’en a rien à foutre de la physique du rayonnement ni des absorptions spectrales : bien bon pour des physiciens, de se fatiguer avec ça ! Ou pour des chimistes analyticiens.
                 
                L’anonyme abuseur_Alcyon n’en a rien à foutre de la réalité, ça l’obligerait à une humilité dont il est totalement incapable.

                Mais heureusement pour la volonté de puissance de l’anonyme abuseur_Alcyon, les patates électriques de Cabanel et la puissante Police Carbocentrique de la Pensée lui permettent d’exercer le terrorisme carbocentrique, au service de la Vraie Foi, contre tous les réalistes et incroyants.

                Tandis que Mann demeure un fraudeur, intouchable car il a couché avec des politiques qui ont couché avec des oligarques. Mann a refusé de fournir au tribunal canadien les relevés originaux sur lesquels il prétend fondée sa prophétie en « crosse de hockey ».

              • JC_Lavau JC_Lavau 18 novembre 13:41

                @JC_Lavau. J’oubliais de rappeler que l’anonyme harceleur n’est pas alpiniste non plus, aussi la météo en montagne, il n’en a vraiment rien à foutre non plus.

                La seule chose qui l’intéresse l’anonyme harceleur est de vaincre les incroyants.

              • Ouam Ouam 16 novembre 20:24

                j’vais tenter de faire bref...

                https://www.ladepeche.fr/article/2013/07/04/1665380-en-indonesie-la-foret-vierge-part-en-fumee.html
                « Le sol était encore chaud et fumant quand Saparina a planté ses épinards dans ce qui était auparavant une jungle primaire. »Merci Allah. Je peux maintenant planter mes légumes et mes palmiers à huile« , lance l’agricultrice de 36 ans.

                https://www.greenpeace.fr/indonesie-quand-lhuile-de-palme-met-le-feu/
                 »....Depuis trois mois, les provinces indonésiennes de Riau (île de Sumatra) et du Kalimantan occidental (île de Bornéo) sont ravagées par d’immenses incendies. Une épaisse fumée s’étend aux pays voisins, en Asie du Sud-Est, et entraîne des infections respiratoires pour des dizaines de milliers de personnes,...« 

                https://www.demographie-responsable.org/
                Dans une interview accordée au magazine Le Point Afrique, le président du Niger Mahamadou Issoufou a estimé que :
                 la démographie de son pays est »une bombe à retardement". « Nous avons un taux de croissance de 4% par an, et un taux de fécondité de 7 enfants par femme. En plus, quand vous interrogez les femmes sur leur désir d’enfants, elles répondent qu’elles en veulent neuf, et les hommes, onze.
                 »
                 
                Et certains pensent que en graissant un peu les rails d’un TGV qui fonce à 400Km/h contre un mur fera éviter l’accident .... c’est une vague fumisterie
                 
                Seul l’arret IMPERATIF de ce tgv cad l’ARRET IMMEDIAT dans l’ordre des :
                1) naissances incontrolée (démographie)
                2) destruction des ecosystèmes pas encore bouzillés
                3) du gachis incommensurable due a l’obscolescence controlée et de sa pub pour du toujours plus
                4) L’arret net du voyage en avion (enfin celui à reacteurs, cad 12.000 Litres de kerozene au decollage par avion !!!)
                5) La rellocalisation des productions en circuit COURT
                6) ...etc....
                 
                Est la seule ET unique chance de stopper cela, le reste c’est que du pipi de chat dans l’océan qui ne servironts en fait qu’une petite frange d’oligaches qui euvrent d’ailleurs depuis toujours pour ce mondialisme débridé (L’ultra capitaliste poussé à son paroxysme) qui nous amene irrémédiable ou nous en sommes, attendre quelque chose de positif de ces gens c’est juste faire preuve de naiveté...pour ne pas utiliser un autre terme...


                • pipiou 16 novembre 22:36

                  Vous inquiétez pas personne ne paiera, parce que personne n’a envie de faire des efforts .
                  Comme pour réduire notre consommation de petrole : dans le principe tout le monde est d’accord mais quand il faut passer à l’acte y a plus grand monde.

                  Les protestations de cet article en sont la meilleure preuve.

                  C’est pour cela que l’on ne fera rien de concret pour limiter les émissions de CO2.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires