• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grèves SNCF : la presse déraille

Grèves SNCF : la presse déraille

BFM TV, le JDD, les éditorialistes... Les chiens de garde sont bien là, à défendre le pouvoir politique, à désinformer ouvertement pour tenter de convaincre les téléspectateurs. En effet, la bataille de l'opinion publique est au cœur des réformes libérales explosives.

 

Une phrase presque anodine, la présentatrice (journaliste ?) Florence Dupratsur BFM TV, ose le 1er avril à 20h23 : "53% des sondés pensent que le grève n'est pas justifié [...] Ce qui est inquiétant c'est que cela s'effrite." Voici une formule typique d'une tentative insidieuse d'orientation de l'opinion publique.

Plus tard, elle poursuivra avec une tournure choc, digne d'un professionnel de la communication de La République en marche : "il faut dire que le statut des cheminots nous coûte 4 milliards d'euros par an". Plusieurs choses à noter avec ce sophisme. Avec le "nous", Florence Duprat utilise la sollicitation pour provoquer chez le téléspectateur un sentiment de colère et de dégoût. Le cheminot serait l'autre, cet autre qui profite du "nous", le téléspectateur. Le cheminot coûte trop cher au "nous", plusieurs milliards ! L'animatrice va même délicieusement gonfler le chiffre pour lui donner une rondeur. 4 milliards ! Néanmoins, peut-on dire que le statut du cheminot nous coûte réellement 4 milliards ? En réalité, le chiffre est plutôt de 3,2 milliards si l'on croit France 2 - voire 3,3 ou 3,5 pour les fourchettes les plus hautes selon d'autres experts (mais bon, autant arrondir à 4 plutôt que 3).

Et puis, il y a ce non-dit qui est en réalité une désinformation (volontaire ?) de la présentatrice Florence Duprat. En réalité, les 3,2 milliards de coût du "cheminot", n'est pas totalement lié à son statut. D'une, il est dû au régime spécial de retraite. Certes, je comprends que sa question aurait été alourdie en ajoutant cette incise, le témoin, malgré tout, d'une plus grande rigueur. De deux, comme le signale le service désintox de Libéce coût est avant tout dû au faible nombre d'actifs à la SNCF, trop peu nombreux pour cotiser pour leurs retraités. Pour faire bref (plus de détails ici), même si le statut de cheminot était supprimé, le cheminot aligné sur un régime général du privé serait toujours un coût pour le contribuable. Son statut n'y est donc pour rien.

Par ailleurs, les plus enthousiastes sur la réforme, comme le député macroniste LREM Jean-Baptiste Djebbari évitent désormais de se lancer dans la chasse au statut du cheminot pour expliquer la dette de la SNCF. Honnêteté intellectuelle oblige, le statut du cheminot n'est absolument pas responsable de celle-ci. Il est ainsi - enfin - admis que la dette est avant tout la conséquence d'une dette d'Etat et non de la SNCF. Un Etat qui a fait joujou avec certains projets pour la gloire comme les lignes LGV, dont certaines ont été clairement laissées à l'abandon (exemple : la ligne Rhin-Rhône). 

 

Le JDD tente de caricaturer la contestation sociale

 

En outre, que dire du JDD, avec sa "une" racoleuse la veille de la première grève perlée, qui pose une question à peine orientée, en affichant une photo du patron de la CGT Philippe Martinez : "Cet homme va-t-il bloquer la France ?" Pourtant, qui est responsable du blocage ? Est-ce les syndicats ou un gouvernement qui agit de manière brutale, veut une réforme libérale rapidement et avoue, à demi-mot, que les concertations avec les syndicats ne serviront qu'à justifier un semblant de dialogue ? Et puis, contrairement à ce qu'affirme le JDD, Philippe Martinez est-il réellement à la manœuvre ? Effectivement, plus de quatre syndicats ont appelé à faire grève, SUD-rail semble être le plus revendicatif d'entre eux. Problème pour le JDD : il n'y aucun moustachu et image d'Epinal du syndicaliste gaucho au sein de Sud. Aussi, chose embêtante, les porte-parole syndicaux de SUD-rail s'expriment plutôt bien, avec un discours posé qui fait régulièrement mouche (Bruno Poncet ou Fabien Villedieu sont deux exemples qui l'illustrent). Leur offrir une "une" aurait été plutôt contre-productif pour le JDD.

 

La Croix vante (encore) le modèle allemand sans connaître le sujet

 

Subtil ou pas la presse va souvent dans le même sens. La Croix titre le 2 avril : « Grève, l'exception française » et met en exergue le sempiternel modèle allemand. Ce modèle qui offre des jobs à 80 centimes de l'heure et qui a vu la petite mise en concurrence de ses transports être un échec (les prix des trains sont généralement supérieurs et une ligne Karlsruhe à Bâle a été fermée pendant plusieurs mois pour défaut d'entretien). Pourtant La Croix y voit une réussite et un "contre-exemple parlant"...

D'autres éditorialistes, commentateurs ou animateurs tombent dans le tourbillon d'inepties gratuites que ce soit dans Les Echos, sur LCI avec David Pujadas ou Yves Calvi sur Canal+. Ils emploient, comme Florence Duprat, un lexique soigneusement choisi pour mieux influer sur les esprits. Car cette presse a choisi son camp.

 

La presse "mainstream" veut poursuivre la marche libérale

 

Il est celui du capitalisme libéral. Depuis plusieurs années, elle tente logiquement de défendre Alain Juppé (souvenons-nous de la Juppémania) et Emmanuel Macron.

Vous remarquerez que les débats de fond concernant les projets de réforme sur la SNCF ou de la fonction publique sont difficiles. Logique, régulièrement la presse matraque le débat pour justifier les réformes. On écarte la profondeur pour privilégier le stimuli chez le téléspectateur. Par exemple, va-t-on détailler les exemples désastreux de l'ouverture à la concurrence des transports publics chez les voisins ? Non. Va-t-on expliquer que les Régions, subissant une nouvelle baisse de dotations de l'Etat, n'auront pas assez de moyens pour financer les lignes régionales et locales que l'Etat va leur déléguer ? Non. Va-ton détailler les conséquences de la transformation de l'entreprise SNCF en société anonyme, ce qui laissera la porte ouverte à une privatisation par une augmentation de capital ? Non. En revanche, ces médias veulent provoquer l'émotion : les cheminots sont des privilégiés avec un statut, la SNCF coûte cher à chaque citoyen, les concurrents du privé offriront de bas prix, etc. 

Ce système médiatique a bel et bien compris que la bataille de l'opinion publique sera centrale pour "casser" certains droits, en tentant d'obtenir le consentement des autres citoyens, particulièrement les salariés du privé, alors que ceux-ci seront possiblement leurs prochaines cibles. Dans la continuité des lois travail El Khomri (2016) puis des ordonnances de Muriel Pénicaud (présentées le 31 août), le pouvoir n'en n'attendait pas tant. La presse la plus visible est en phase avec ce pouvoir. Peut-on alors encore parler de journalisme ?

Les premiers concernés par cette connivence : la presse dite "mainstream", c'est à dire les principaux canaux d'information qui, à peu de choses près, ont toute la même ligne éditoriale : pro-UE, pro-libérale, fan des Trudeau, Renzi (et logiquement des centristes français d'E. Macron à Alain Juppé)ou de Hillary Clinton, et donc automatiquement favorable à la fin d'un droit du travail à la française,d'une voix économique particulière. Evidemment, il y aura tout un vocabulaire adapté pour faire passer les régressions : le progrès, la modernité, l'évolution, la réforme, le modèle allemand ou anglo-saxon (au choix), la performance, la compétitivité, la libre-concurrence, etc. Le but ? Toutes ces politiques entraînent un destin tracé et taillé sur mesure pour ceux qui les promeuvent  : la hausse des inégalités avec un enrichissement des classes les plus favorisés. Les classes moyennes, aujourd'hui éclatées en plusieurs catégories, et les classes populaires sont considérées comme des coûts et non des plus-values pour l'entreprise. Les actionnaires, les rentiers, les héritiers et les hauts salaires-spéculateurs ne considèrent pas, au XXIe siècle, l'entreprise comme une entité sociale. Elle est avant tout financière et dotée de coûts qu'il faut réduire pour dégager un maximum de marges. Pour les journalistes aux bas salaires, ceux-ci veulent flatter leur hiérarchie et vont être les plus ardents défenseurs de toutes les réformes libérales. Il y a bien des exceptions, mais trop rares.

 

Une lumière dans l'ombre médiatique "mainstream" : Pascal Praud

 

 Revenons au débat : là où ces journalistes ou commentateurs seront moins euphoriques, ce serait sur l'éventuelle remise en cause de la niche fiscale des journalistes. Je peux d'autant mieux en parler, que moi-même je suis bénéficiaire de cette niche, mais je me garde bien, pour ma part, d'attaquer les droits des autres salariés. Bref. Peut-être une exception à la règle car convenons-en, il faut des exceptions pour confirmer une règle. Je félicite Pascal Praud pour son honnêteté sur le sujet. Lui, qui est pourtant l'une des figures de l'un des médias "mainstream", CNEWS. Lui-même l'avoue courageusement : son opinion a changé après les débats. Il considère désormais le transport public comme un monopole public naturel.

 

Article également disponible sur mon blog


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

154 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 5 avril 2018 09:49

    Bonjour, Maître Jonas

    Globalement d’accord avec vous. Encore qu’il faille relativiser le poids de médias comme BFM TV qui ne pèsent quasiment rien. Mais il est clair que la majorité des grands médias et de leurs éditorialistes sont plutôt en soutien du gouvernement que des grévistes.

    Une petite précision : chez les conducteurs, Sud-Rail n’a qu’une position marginale contrairement à l’UNSA.


    • jmdest62 jmdest62 5 avril 2018 17:01

      @Fergus
      Salut
      "Mais il est clair que la majorité des grands médias et de leurs éditorialistes sont plutôt en soutien du gouvernement que des grévistes.« 
      Cela se sent bien , aux actus télévisées , si l’on est attentif aux petites remarques et/ou commentaires fielleux des »présentateurs de nouvelles" qui osent encore s’appeler journalistes.
      °
      Pour aider à repérer le phénomène je conseille de lire sans modération ce texte plein d’humour d’henri Maler et Yves Rebours  : LEXIQUE POUR TEMPS DE GREVES
      @+


    • V_Parlier V_Parlier 5 avril 2018 17:09

      @jmdest62
      Le jour où le parti pris des médias officiels sera aussi modéré quand ils traiteront des sujets d’actualité internationale, je serai rassuré smiley Parce-que sur France Info la couverture des grèves reste très consensuelle.


    • Le421 Le421 5 avril 2018 20:19

      @Fergus
      comme BFM TV qui ne pèsent quasiment rien

      Ils appliquent la technique Goebbels, comme le FN.
      Répétée cent fois, une connerie devient une vérité dans l’esprit des gens simples.


    • Lugsama Lugsama 6 avril 2018 14:11

      @Le421

      Pèse tellement rien qu’elle est devenu la première chaine d’information en partant de rien en un temps record. Que vous n’aimez pas est une chose, ce qu’en pense l’ensemble des téléspectateurs français et la réalité de l’audimat en est une autre.

    • Konyl Konyl 5 avril 2018 10:06

      Vous désinformez de la même manière que ce que vous critiquez.
      https://www.senat.fr/rap/r09-732/r09-7321.pdf Voici ce que dit le Senat, est- également un média ultralibéral ?
      Lisez le calcul de la pension de retraite, c’est très simple à comprendre page 16 et 17.

      De plus l’avancement automatique est un vrai fléaux pour la motivation, c’est juste là pour garantir une retraite bien confortable même si vous n’avez rien foutu.


      • Fergus Fergus 5 avril 2018 11:59

        Bonjour, Konyl

        Dans les entreprises de service public, l’avancement a cessé d’être automatique depuis au moins 2 décennies !

        Dans certains cas, il est conditionné à une mobilité. Dans d’autres, l’automaticité ne s’applique plus que dans les cas de service irréprochable constaté lors des entretiens d’évaluations annuels.


      • Konyl Konyl 5 avril 2018 12:25

        @Fergus
        Si, c’est en place pour les cheminots :

        https://www.franceinter.fr/info/sncf-reforme-rapport-spinetta


      • Djam Djam 5 avril 2018 13:10

        @Konyl
        Est- ce une raison pour accepter le délire capitaliste des gouvernances françaises ?
        Modifier un régime de retraite par trop avantageux vis-à-vis de tous les gueux du privé qui vont pleurer leurs vieux jours, nécessite-t-il que l’on détruise par pulvérisation l’un des tous derniers grands services du pays ?

        A l’évidence, non. Ce ne sont pas les retraites des cheminots qui plombent l’entreprise mais la succession de réformes imbéciles qu’elle subit depuis plusieurs années. Chaque petit pseudo président, de Sarko l’agité à Macron l’acteur manqué en passant par Hollande le grassouillet, impose par mensonges et violence institutionnelle la privatisation par morceau de la SNCF.

        Va falloir encore combien d’année d’éducation populaire pour que la masse française, ravagée par l’aculturation généralisée et hantée par le rêve artificiel américain, comprenne enfin que la dette colossale du pays ne vient pas des retraités trop « riches », des cheminots « privilégiés », des intermittents « profiteurs », des infirmières « pas assez rentables », des chômeurs qui « roupillent »... mais tout simplement du délire économiste imposé par l’UE derrière laquelle se planque à peine l’état d’esprit psychotique anglo-américain, protestant et proche d’une communauté qui fonctionne pareillement.

        L’endettement des peuples, c’est cela qui ruine les pays partout. L’objectif ? : anéantir les Nations au profit de petites entités régionales facile à mater. Objectif pratique ? : imposer partout :
        1/ le droit privé américain
        2/ imposer les lois des multinationales privées

        Comment ? En vendant tous les services sociaux publics aux multnationales. Peu d’investissement, beaucoup de rentabilité par l’exploitation jusqu’à la mort de chaque entreprise publique transformée en unité de Profit. Si elle supporte, ça donnera pour la SNCF, le n’importe quoi actuel des trains anglais, mais les financiers s’en foutent ils ne prennent jamais le train. Si elles ne supportent pas, on les transforme en un ramassis de micros entreprises prêtes à bosser 24h sur 24h pour survivre.

        Alors, BASTA ! les chouineurs qui pleurent leur mère dès qu’ils ne peuvent plus suivre le petit train train habituel. Soutenir les cheminots est un acte de résistance ! Mais on aura également compris que RESISTER aujourd’hui en France a été habilement assimilé à FACHISER ! La connerie n’a pas de limite et elle se manifeste quotidiennement chez les nombreux journalistes collabos et les vrais privilégiés que sont les irresponsables malveillants dans les couloirs de cette hydre qu’on appelle la république.


      • Konyl Konyl 5 avril 2018 13:35

        @Djam
        Heu pardon mais là c’est vous qui chouinez : Bouhou le vilain capital, bouhou les méchants clients SNCF qui ne nous aiment plus.

        Je suis pour le partage des richesses, pour la taxation des flux financiers, mais essayer de faire passer la grève de ces tocards de cheminots grévistes pour une lutte générale est une immense plaisanterie et un sacré mensonge. Si ils militaient contre la dette ils seraient en grève toute l’années, non ici c’est bien le statut qui les fait bouger et il est grand temps que ça changent.


      • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 15:00

        @Konyl
        Le rapport du sénat explique que les cheminot doivent faire 172 trimestre pour avoir une retraite à taux plein. Comme dans le privé.
        Et qu’a défaut la retraite est minorée.
        Oui le calcul n’est pas le même que dans le privé : il est plus avantageux...si on « oublie » de dire que le salarié du privé à droit a une retraite complémentaire à laquelle n’aura pas droit le cheminot.


      • Konyl Konyl 5 avril 2018 15:30

        @Pere Plexe

        Les modifications entrées en vigueur le 1er juillet 2008 :

        - la suppression de la mise à la retraite d’office à l’initiative de l’entreprise,

        - le passage progressif, suivant un critère générationnel, de 150 trimestres (37,5 ans) à

        164 trimestres (41ans) au 1er juillet 2016 pour bénéficier du taux plein (75 %),


      • Konyl Konyl 5 avril 2018 15:39

        @Pere Plexe
        Pour avoir un taux plein de 75% !
        https://www.la-retraite-en-clair.fr/cid3198285/retraite-agents-sncf.html#la pension a taux plein

        Le privé sans complémentaire, c’est 50%, calculé sur les 25 meilleurs années.
        https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14044


      • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 16:44

        @Konyl
        C’est bien de mettre des liens.

        C’est mieux de les lire !

        « durée de service pour le taux plein de 75% » né à partir de 1973 :172 trimestres"

        Si l’agent n’a pas validé, au moment de sa retraite, le nombre de trimestres de service SNCF requis, sa pension est réduite au prorata. Elle est donc calculée ainsi : Salaire mensuel des 6 derniers mois x 75% x (durée validée à la SNCF/durée d’assurance de référence à la SNCF)

      • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 17:01

        @Konyl
        Le privé sans complémentaire, c’est 50%, calculé sur les 25 meilleurs années. 

        Oui
        Et avec la complémentaire qui rappelons le est obligatoire ?
        La complémentaire représente environ un quart à un tiers de le pension totale.
        Soit pour un tiers 50/66x100=75% du salaire.

      • Fergus Fergus 5 avril 2018 17:31

        Bonjour, Pere Plexe

        Absolument ! Il faut tordre le cou à ce bobard consistant à dire qu’il y a une différence entre public et privé sur le taux plein de la pension : il est bien de 75 % dans les deux cas !


      • Salade75 5 avril 2018 18:25

        @Fergus
        Mais pas de 75% de la même chose !
        25 meilleures années ou 6 derniers mois (dans le public, les derniers mois sont toujours les meilleurs, ce qui n’est pas le cas dans le privé), ce n’est pas pareil ...


      • Salade75 5 avril 2018 18:26

        @Fergus
        et encore une fois, si ce statut est si désavantageux, ou sans aucun avantage, pourquoi ne pas demander à tout de suite pouvoir profiter de celui des autres ?


      • Fergus Fergus 5 avril 2018 19:13

        Bonjour, Salade75

        Les 25 ans vs les 6 derniers mois sont effectivement devenus à l’avantage du public dans les deux dernières décennies, c’est indéniable. Mais cela n’a pas toujours été le cas : il fut un temps où les salaires médians du privé étaient meilleurs que ceux du public, ce qui équilibrait les choses.

        Pour ce qui est des « avantages », c’est Besançenot qui a raison en soulignant « On est toujours le cheminot de quelqu’un ». Et de fait, des avantages de branche, de catégorie ou même d’entreprise, il y en un peu partout. Mais ce ne sont pas les mêmes, et si l’on est prompt à dénoncer ceux des autres, on fait mine de ne pas voir ceux dont on bénéficie. Je parle là évidemment des grandes entreprises, pas des PME et PMI. Quoi que...


      • Le421 Le421 5 avril 2018 20:22

        @Konyl
        L’avancement automatique.

        Je l’ai bien connu à l’armée.
        Dans ma spécialité, personne ne partait.
        Conclusion, avec des notations d’adjudant-chef, j’étais sergent-chef à 16 ans de service.
        L’avancement automatique...
        Chez les hauts fonctionnaires, sinon !

        Y’a la marmotte aussi. Celle qui plie le chocolat dans le papier alu.


      • Festivus Festivus 5 avril 2018 21:03

        @Konyl

        Vous êtes pour un partage des richesses ?
        Manifestement, ce n’est pas cette réforme qui donnera plus de richesses au plus pauvre ni quelques années de plus en bonne santé aux retraités ouvriers. 
        Je crois que vous auriez dû préciser que vous êtes pour un partage des richesses entre riches, votre propos eut été plus honnête.

      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 avril 2018 02:26

        @Fergus

        Bonjour

        Rome, ni quoi que ce soit qui ait joué un rôle important, ne se bâtit ni débâtit en un jour.... , mais tout passe. Je crois que derrière cette question des cheminots, il y plus. Je crois que e premier mandat du Président se terminera par un réfrendum sur une transformation radicale du rôle et de la place du syndicalisme. 

        Comment evoluera la notion de solidarité dans un marché du travail tertiaire... quand les interets d et tous sont subtilement distincts et que l’Individualisme est la norme ?

        Pierre JC

         ....

      • magma magma 6 avril 2018 07:27

        @Salade75
        6 mois ou ils s’auto augmente pour en prendre le plus possible


      • magma magma 6 avril 2018 07:27

        @magma
        augmentent


      • Konyl Konyl 6 avril 2018 08:50

        @Festivus
        Quel est le rapport entre la réforme du statut des cheminots et les pauvres ?
        Je crois que vous êtes trop à gauche, je ne suis pas riche, loin de là, vous êtes parfaitement stéréotypé, ça fait quoi d’être comme tout le monde ?
        Comme si on avait pas le droit d’être pour la révision d’un statut, mesure parmi d’autres, heureusement, et en même temps de dire qu’il est important de partager les richesses, avec les plus faibles. Les plus faibles, je ne parle pas des cheminots hein :)


      • Konyl Konyl 6 avril 2018 08:58

        @Pere Plexe

        Je fais une recherche (ctrl + F) dans le document et « 172 », ne renvoi rien :
        Indiquez le numéro de page et la ligne...

        LES PRINCIPALES MESURES DE LA RÉFORME DE 2008

        1) Les dispositions spécifiques du régime restées inchangées :

        • Les âges d’ouverture des droits :

        50 ans pour les agents de conduite  ;

        55 ans pour les autres agents.

        • Le taux maximum de liquidation de la pension : 75% pour une carrière complète

        (pouvant être porté à 80% avec les bonifications).

        • Le traitement de référence pour le calcul de la pension est basé sur la rémunération

        des six derniers mois.

        2) Les modifications entrées en vigueur le 1er juillet 2008 :

        - la suppression de la mise à la retraite d’office à l’initiative de l’entreprise,

        - le passage progressif, suivant un critère générationnel, de 150 trimestres (37,5 ans) à

        164 trimestres (41ans) au 1er juillet 2016 pour bénéficier du taux plein (75 %),

        - l’instauration d’une décote (entraînant une minoration de pension) et d’une

        surcote (entraînant une majoration de pension),

        - l’indexation des pensions sur les prix à compter du 1er avril 2009,

        - la suppression des clauses discriminatoires hommes/femmes :

        􀁸 la possibilité d’attribution (sous certaines conditions) d’une pension aux parents

        de trois enfants (et non plus aux seules mères de famille),

        􀁸 l’alignement des modalités d’attribution des pensions de veufs sur celles des

        veuves,

        - la pension devient quérable : il appartient à l’agent de demander à la caisse la

        liquidation de sa pension en précisant la date d’entrée en jouissance (cela signifie que la date de

        liquidation de la pension peut être distincte de la date de cessation de fonctions à la SNCF),

        - la possibilité de bénéficier d’une pension proportionnelle servie par le régime spécial

        dès lors que l’on compte 1 an de service (au lieu de 15 ans de service auparavant),

        - le décompte des services valables pour la retraite en trimestres (et non plus en

        années, mois, jours),

        - la possibilité de validation gratuite de périodes non travaillées (disponibilité, temps

        partiel) pour élever un enfant,

        - la possibilité de rachat d’années d’étude (dans la limite de 12 trimestres),

        - la possibilité de départ anticipé pour les agents handicapés (incapacité permanente

        d’au moins 80 % ou présentant un handicap lourd) ou présentant un taux d’IPP > ou = à 66 %

        suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle,

        - la création d’une pension d’orphelin (attribuée en sus de la pension de réversion)

        de 10 % par enfant dans la limite de 100 % de la rémunération de base.


      • Enabomber Enabomber 6 avril 2018 11:36

        @Pierre JC Allard
        La guerre de tous contre tous, rien de tel pour dominer un peuple.


      • Salade75 6 avril 2018 12:29

        Bonjour @Fergus,
        je trouve votre commentaire intéressant car il souligne exactement le désaccord entre les partisans de la grève et ceux qui ne la soutienne pas.
        Vous dites « les 25 ans vs les 6 derniers mois ... cela équilibrait les choses » et « sont effectivement devenus à l’avantage du public ... cela n’a pas toujours été le cas ».

        Le sujet est exactement là  : pourquoi une chose légitime à un moment doit elle être maintenue lorsqu’elle ne l’est plus ?

        Les partisans de la grève disent « acquis social ».
        Les autres disent « anomalie ».


      • Djam Djam 8 avril 2018 13:44

        @Konyl
        1/ mon premier commentaire n’a rien de « chouineur », mais tout du racadrage.
        2/ si vous aimez le capitalisme, c’est votre droit, pour moi c’est une idéologie pathologique.
        3/ en quoi le statut des cheminots peut bien gêner votre quotidien ? En rien, à l’évidence, mais ça vous soulage vraisemblablement de voir une poignée de « privilégiés » dans un monde où tous les autres ont accepté leur sort comme l’inévitable tribu à payer au... merveilleux capital !


      • Pere Plexe Pere Plexe 8 avril 2018 19:31

        @Konyl
        « Je fais une recherche (ctrl + F) dans le document et « 172 », ne renvoi rien : 
        Indiquez le numéro de page et la ligne... »


        Quel boulet...
        Sinon c’est la deuxième occurrence d’une recherche « 172 »

      • Garibaldi2 9 avril 2018 02:47

        @Konyl

        4.1. La pension à taux plein

        La pension à taux plein est égale à 75% du salaire des 6 derniers mois. Pour la percevoir, il faut avoir validé à la SNCF un nombre de trimestre égal à la durée d’assurance légale, soit entre 151 et 172 trimestres selon l’année au cours de laquelle l’agent atteint l’âge auquel il a le droit de prendre sa retraite jusqu’au 30 juin 2019, puis selon l’année de naissance.


      • Konyl Konyl 9 avril 2018 09:40

        @Pere Plexe

        Ce n’est pas le même doc tocard ? Mais le boulet vous remercie, vous n’oseriez même pas dans la vrai vie, alors ne faites pas le fier devant votre poste, en bavant j’imagine. Vous êtes le parasite de forum par excellence. 

        Donc il n’y a aucun cheminot entre 45 et 57 ? C’est étrange non ? Vous êtes un génie !


      • Konyl Konyl 9 avril 2018 09:43

        @Garibaldi2
        Merci pour l’explication sans insulte.
        Effectivement dans la page mentionné plus haut, c’est bien ça. Donc une bonne partie des cheminots est concernés par les trimestres et tous pour les 6 derniers mois.


      • Konyl Konyl 9 avril 2018 09:56

        @Djam
        1) Appelez ça comme vous voulez mais pas un recadrage, comme si vous aviez une quelconque autorité sur moi. 
        2)Je suis pour le capitalisme, pas pour le néolibéralisme, absolument. Allez vivre en Chine, vous verrez ce que le communisme produit comme richesse. Ici ce n’est même pas le débat, on parle d’un groupuscule de grévistes qui ne veut rien lâcher alors que tout le monde a fait des efforts sauf eux et l’exécutif. 
        3) En quoi ça me dérange ? Et bien, non content de se gargariser avec l’argent du contribuable (alors que le service n’est pas rendu ou mal). et en plus lui infliger des grèves et des conditions inhumaine de transport il faudrait quoi ? les plaindre ? Jamais, le clients ne devraient pas subir quoi que ce soit des ces branleurs.

        Je ne serais pas étonné qu’une émeute explose, ce matin a Saint Lazare c’était incroyable.


      • Piere CHALORY Piere CHALORY 5 avril 2018 10:39

        Bonjour @ tous,


        Merci à l’auteur pour cet article clair qui résume bien le schéma verbeux des dits journalistes mainstream qui ne sont que propagandistes assermentés.

        à se demander qui les croit encore, qui est assez stupide pour gober ce fiel fienteux, misérable vernis à verbiage défenseur inconditionnel de l’insane au pouvoir.

        Suite à une panne de web de 10 jours il y a peu, j’ai dû me rabattre sur la radio fm, et comme je n’y suis plus habitué depuis quelques années j’ai eu un choc en entendant la progression propagandesque devenue tout à fait caricaturale, insupportable.

        Un détail, le jour de la première grève générale, oubliée le lendemain suite à l’attentat super U, j’ai été surpris d’apprendre que sur plusieurs radios dont France info, Rmc entre autre, un nouveau système permettait de comptabiliser tous les manifestants (!) sans exception...

        Et donc les Bourins-Bourdin, les Bourbiers-Barbier nous expliquaient que désormais ; un seul chiffre nous sera communiqué (le leur) car ce nouveau système ultra fiable, (dont aucun mot de nous expliqua le protocole révolutionnaire) ce système comptable auquel tous les médias dominants font donc allégeance ; nous permet de nous affranchir de la traditionnelle guéguerre chiffrique opposant les organisateurs de manifs et les forces de l’ordre ou préfectures qui gonfleraient ou diminueraient d’office par intérêt le nombre de participants.

        Là où j’ai été surpris, c’est que le chiffre en question devrait logiquement se situer au milieu des deux pour rééquilibrer la propagande de part et d’autre... eh bien pas du tout ! le chiffre officiel et unique donc était nettement inférieur à celui de... la préfecture.

        De mémoire, le chiffre des syndicats était de 55 000 manifestants environ, celui de la préfecture de 49 000, et celui du nouveau système miracle de 47 000 !

        Et comme d’après ces fake-newseurs professionnels, ce chiffre est le seul vrai, à l’avenir vous devrez les croire sur parole ; ein Volk, ein Reich, ein Führer...


         smiley


        • Konyl Konyl 5 avril 2018 10:50

          @Piere CHALORY

          Les systèmes de comptage de nouvelle génération sont vraiment bluffant. Nous en utilisons là ou je bosse, c’est beaucoup plus précis que le comptage traditionnel.

          Le souci pour la manif visiblement c’est que le portique de comptage était situé a un endroit ou la manifestation s’essouffle.


        • Fergus Fergus 5 avril 2018 12:05

          Bonjour, Piere CHALORY

          Des « propagandistes assermentés ».

          Soyons objectifs, c’est relatif ! Certes, le discours général est favorable aux pouvoirs publics, c’est incontestable. Mais nombre de journalistes ont également prudemment souligné que c’est « l’opinion publique qui tranchera », soit en se rangeant résolument derrière les grévistes, soit en les lâchant au profit du gouvernement.


        • Piere CHALORY Piere CHALORY 5 avril 2018 12:24

          @Fergus


          ’’Mais nombre de journalistes ont également prudemment souligné que c’est « l’opinion publique qui tranchera », soit en se rangeant résolument derrière les grévistes, soit en les lâchant au profit du gouvernement.’’

          Peut être, mais en tout cas sur france info et rmc, ce qu’il fallait retenir c’était : ’’macron est plus fort que la rue’’ phrase qui a été répétée plusieurs fois nous montrant, s’il en était encore besoin ; de quel côté sont les mainstrimeurs...

          Le pire de tous est peut être Bourdin, qui sous ses airs de pseudo rebelle, d’impertinent en carton est en fait un redoutable collaborationniste, mot duquel a été extrait le fameux conspirationniste, pas encore homologué au Scrabble, contrairement au précédent, mais ça va venir...


           smiley


        • Lugsama Lugsama 6 avril 2018 14:18

          @Piere CHALORY

          Il ont fait des reportage sur le nouveau système de comptage, il est plus fiable et de toutes façon tout le monde savait déjà que la police était plus prôche de la réalité, voir les gonflait déjà, c’était d’ailleurs une étude de la presse de gauche qui avait mené cette étude.




        • Piere CHALORY Piere CHALORY 6 avril 2018 14:43

          @Lugsama


          ’’Il ont fait des reportage sur le nouveau système de comptage, il est plus fiable et de toutes façon tout le monde savait déjà que la police était plus prôche de la réalité, voir les gonflait déjà,’’

          Evidaman, si il ont fait des reportage sur le nôuveau sistème, on est rassuré, d’autant plus que si m^me la polisse gonfle le chiffre des rebêle, on é pa dan la demer !

           smiley

        • Lugsama Lugsama 6 avril 2018 19:00

          @Piere CHALORY

          Vous critiquez une méthodes technique dont vous n’avez même pas pris la peine de rechercher la moindre information. Ils utilisent un comptage par ordinateurs corrigé statistiquement par des corrections périodiques à l’oeil humain. Si vous trouvez mieux faites le nous savoir. En attendant leurs chiffre ne peuvent être que relativement précis, et entre nous qui prenait au sérieux les chiffres des syndicats ?

        • Piere CHALORY Piere CHALORY 7 avril 2018 12:52

          @Lugsama


          ’’Vous critiquez une méthodes technique dont vous n’avez même pas pris la peine de rechercher la moindre information.’’

          Si vous avez bien lu mon premier com, j’y explique que j’ai vainement attendu une explication concernant cette nouvelle méthode infaillible. Pratiquement une matinée entière sans la moindre explication, sur plusieurs radios.

           ’’c’est le seul chiffre vrai ! ’’ clamait le bourin Bourdin, impertinent d’opérette dont la radio rmc, que j’ai écouté de force car panne de web, dépasse en propagande macronique ’’france info’’ qui déjà pousse le bouchon manipulateur assez loin.

          ’’Ils utilisent un comptage par ordinateurs corrigé statistiquement par des corrections périodiques à l’oeil humain.’’

          C’est bien ce que je pensais, si ce que vous dites est vrai ; cette nouvelle méthode est bien n’importe quoi, car si le comptage par ordinateur est fiable, pourquoi le corriger statistiquement à l’oeil humain, 1 ? et de toute façon, jamais le chiffre de la police ne sera supérieur au nombre des manifestants même approximatif. Donc : ce nouveau système baroque rabaissant encore le nombre minimaliste des autorités concernées est bien un nouvel outil de propagande, point. Vous n’avez pas très bien saisi que si un seul chiffre est donné par une seule source subjective & clairement orientée de façon à minimiser tout mouvement dit social, ce nouveau système de comptage est bien une escroquerie technico-enfumatrice made in Bercy-sbires.

          ’’entre nous, qui prenait au sérieux les chiffres des syndicats ?’’

          Tout à fait d’accord avec vous Lugsama ; pas grand monde en effet ne croit le chiffre des syndicats organisateurs, pas moi en tt cas ni la police, qui propose (proposait) systématiquement un chiffre parfois divisé de moitié.

           ’’Si vous trouvez mieux faites le nous savoir.’’

          Même si c’est sûrement difficile à mettre en place et coûteux, un système réellement efficace serait de distribuer à chaque manifestant un badge, ou un pass équipé d’un circuit équivalent aux étiquettes antivol des grandes surfaces, détectable électroniquement par un récepteur adéquat ; qui comptabiliserait le nombre de bips précis correspondant au nombre exact de rebelles vindicatifs défilants ; défiant sereinement le coquelet engatsé*, au patronyme à palindrome incendiaire & révélateur : CRAMON ; Emmanuel Cramon !

           :->

          *énervé, déchaîné


        • Lugsama Lugsama 8 avril 2018 13:21

          @Piere CHALORY

          « Si vous avez bien lu mon premier com, j’y explique que j’ai vainement attendu une explication concernant cette nouvelle méthode infaillible. Pratiquement une matinée entière sans la moindre explication, sur plusieurs radios. »

          Si vous attendez que tout vous tombe du ciel on comprend mieux.

          La méthode à été expliqué, elle se base sur des outils techniques et une correction statistique, la machine n’étant pas parfaite. C’est donc une méthode scientifique avec des résultats fiable, point, que la vérité des chiffres vous dérange est une autre histoire. Mais faudra vous y faire parce que ce seront les seuls pris au sérieux à l’avenir.


        • Lugsama Lugsama 8 avril 2018 13:29

          @Piere CHALORY

          L’étude de Mediapart qui confirme que la police est plus proche de la réalité, sinon une petite recherche internet et en deux seconde on trouve la méthode, ou encore ici et la, même en vidéo.

          Quel effort de taper 3 mot dans un moteur de recherche..

          De rien.

        • Armelle Armelle 5 avril 2018 10:53

          « Pour faire bref (plus de détails ici), même si le statut de cheminot était supprimé, le cheminot aligné sur un régime général du privé serait toujours un coût pour le contribuable. Son statut n’y est donc pour rien »

          Oui et alors ? 

          Sauf que partout ailleurs, les gens ne partent pas à la retraite à 50 ans
          ...Autant d’années de retraite de que d’années de cotisation !!!
          Vous pensez convaincre qui avec vos sornettes ?


          • cyberfurax 5 avril 2018 12:55

            @Armelle
            vous devriez accompagner un conducteur de train pendant un mois, samedi dimanche noel jour de l’an, jour, nuit... Conduire un train demande une concentration de tous les instants, essayez de rouler à +200km/h en ayant sommeil, vous m’en direz des nouvelles. Ces gens là en bavent, certes pas plus qu’un maçon ou un manutentionnaire, mais ils sont responsables de centaines de voyageurs. Il y a la tension nerveuse en plus, et, croyez moi, c’est épuisant. Ceci dit, ça ne concerne que les « roulants », et il s’agit d’une retraite incomplète. Ils travaillent à quai jusqu’à la retraite complète, soit 43 annuités je crois


          • Blé 5 avril 2018 13:13

            @Armelle

            Vous avez raison, beaucoup de gens ne partent pas à la retraite à 50 ans, ils partent beaucoup plus tard mais ils coûtent aux contribuables 5fois, dix fois plus cher parce qu’ils ont été députés, ministres, présidents, etc....

            Un détail qui ne vous aura pas échappé, la durée de vie en bonne santé d’un- travailleur-euse dont les cheminots se raccourcie chaque année d’un trimestre depuis ces dernières années.

            Jusqu’à présent, l’état nous expliquait qu’avec le prolongement de la vie, il fallait partir à la retraite plus tard mais cette tendance commence à s’inverser :
            - la pression sur les gens,(travailleurs des services publics et privés)
            - les pollutions,
            - la mal bouff
            - les difficultés pour accéder aux soins
            -les mauvaises conditions de logement
            -l’isolement
            - etc...


          • Fergus Fergus 5 avril 2018 14:09

            Bonjour, Armelle

            Vous êtes restée sur un schéma complètement dépassé : avec les réformes successives, plus personne ne part à 50 ans depuis belle lurette !

            Un conducteur entré à 20 ans qui voudrait partir à 50 ans aurait certes la possibilité de partir de manière anticipée, du fait qu’il aurait effectué plus de 25 ans de conduite. Mais ce conducteur retraité toucherait, compte tenu de la majoration catégorielle d’un trimestre par an, d’une pension amputée de la décote correspondant au différentiel entre l’âge légal de 43 ans et les annuités acquises.

            Ajoutez à cela que très peu de conducteurs restent en cabine plus de 25 ans, eu égard aux contraintes du poste, certains par volonté de quitter cette activité, d’autres étant déclarés inaptes à la conduite. Dès lors, ces cheminots sont réaffectés, le plus souvent après 15 à 20 ans de conduite dans des postes où il ne bénéficient plus du trimestre de bonus par an. 

            Si j’ai bonne mémoire, l’âge moyen de départ à la retraite d’un agent de la SNCF est désormais de 61,5 ans !


          • Valas Valas 5 avril 2018 14:55

            @Armelle

            Sauf que partout ailleurs, les gens ne partent pas à la retraite à 50 ans
            Cette phrase est fausse et contribue à la désinformation.
            Pour quelle raison mentez-vous ? Est-ce intentionnel ou une maladresse ?

            La dernière phrase écrite : « Vous pensez convaincre qui avec vos sornettes ? »
            Est-elle destinée à vous-même ?


          • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 17:04

            @Armelle
            Vous avez raison ces salauds de cheminots n’ont que 172 trimestres à cotiser (comme dans le privé)

            Ce qui fait que les roulants peuvent partir à 55 ans...s’ils ont commencer à cotiser à 12 ans !

          • Le421 Le421 5 avril 2018 20:10

            @Pere Plexe
            Perso, je pense qu’elle boit.
            Je l’excuse...  smiley


          • Le421 Le421 5 avril 2018 20:12

            @Armelle
            9 votes et ... 1 étoile !!
            C’est déjà pas mal, vous me direz.
            Quoique zéro, y’a pas je crois...  smiley


          • magma magma 6 avril 2018 07:34

            @cyberfurax
            arretez je viens de pleurer une heure... n’oubliez pas leur jours de récup, des trains complètement automatisés. Demandez à combien de personnes seraient prête a cet immense et insupportable sacrifice pour le même salaire et les même avantages.

            A-t-on vu la sncf avoir du mal a recruter ? a-t-on vu des cheminot démissionner ? alors c’est que la place doit être plutôt bonne, vous ne pensez pas ? dans mon domaine d’activité les gens font régulièrement 10/12 h j heures sup non payées, avec un rythme de travail qui fait que quand on rentre on ne peut que se mettre dans un fauteuil


          • baldis30 6 avril 2018 11:28

            @cyberfurax
            bonjour,

            et totalement d’accord avec vous !

             Ils croient tous qu’un train ça se conduit tout seul en appuyant sur un bouton pour la mise en route et un autre pour l’arrêt !

            Mais oui c’est facile , il savent faire ... d’ailleurs ils le font avec le train miniature de leur progéniture !

            Vous leur demandez de passer un mois avec un conducteur de train ..... mais ils n’ont pas le temps ... il y a le PMU, le loto, le coup de téléphone à donner à la copine ( ou au copain) , le jogging du samedi ... etc ... Vous demandez des efforts surhumains ......à ces petites gens  !

            j’insiste sur le dernier adjectif ..... ils sont petits ... petits,.... petits.... Et de plus ils ont postulé pour entrer à la SNCF, ou à EDF et leur candidature a été rejetée le plus souvent pour « inadaptation sociale à un travail collectif »


          • Konyl Konyl 6 avril 2018 13:15

            @baldis30

            « Petits petits petits... » Vos parent savent que vous trainez sur les forums ?

            Justement,les portes de la SNCF ne s’ouvrent jamais. Alors je l’attends l’invitation.
            Qui aurait le temps de passer un mois avec un ADC ? Et il faudrait en plus prendre des congés.
            Vous partez du principe que tout les cheminots sont des « roulant » ?

            Votre discours est plein de bon sens : « Si on est pas un cheminot, alors nous sommes des petites gens ».


          • baldis30 7 avril 2018 08:39

            @Konyl

            avec vos raisonnements on voit bien que vous êtes totalement inadapté aux structures sociales collectives ... achetez vite une île déserte


          • Konyl Konyl 7 avril 2018 09:06

            @baldis30
            Et bien allons-y, expliquez moi en quoi ? Vous prenez le mouvement des cheminots pour quoi ? Une grande œuvre pour soutenir une nation ? Moi je n’y crois pas une seconde. C’est trop gros.

            Et pour votre jugement, je suis particulièrement attaché au social, pas aux pleurnichards. L’extrême gauche, c’est toute la passivité d’une nation, incarnée.


          • Garibaldi2 9 avril 2018 02:59

            @magma

            ’’Vous faites 10/12 hj heures sup non payées’’ ? Si vous êtes d’accord pour vous faire enc... sans moufter, c’est votre problème !!! Longue vie au patron qui trouve des crétins dans votre genre !!! Je serais à sa place je vous demanderais de payer l’électricité et l’eau des w-c que vous utilisez !!!! Et si en rentrant le soir tu ne peux plus bander, c’est très bien, ça évitera que des limaces comme toi se reproduisent !!!


          • Konyl Konyl 9 avril 2018 09:46

            @Garibaldi2
            Savez vous que certaines personnes ne sont pas au 35 heures mais au forfait ? C’est mon cas, donc nous n’avons pas d’heure sup.


          • Garibaldi2 11 avril 2018 03:58

            @Konyl

            Si vous négociez mal vos services, si vous vous faites truander parce que votre employeur ne respecte pas la loi, c’est votre problème :

            http://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/temps-de-travail-et-conges/temps-de-travail/article/les-conventions-de-forfait


          • Konyl Konyl 12 avril 2018 09:44

            @Garibaldi2
            « Le dispositif du forfait en jours (nécessairement sur l’année) permet de rémunérer certains salariés sur la base d’un nombre de jours travaillés annuellement, sans décompte du temps de travail. Les salariés disposent d’une grande liberté pour organiser leur emploi du temps. »

            « les cadres qui disposent d’une autonomie dans l’organisation de leur emploi du temps et dont la nature des fonctions ne les conduit pas à suivre l’horaire collectif applicable au sein de l’atelier, du service ou de l’équipe auquel ils sont intégrés »

            Il suffit de lire.


          • Konyl Konyl 12 avril 2018 09:46

            @Garibaldi2
            Pardon mais c’est quand même la loose de pondre un lien en faisant son intéressant sans l’avoir lu, ou les deux premières lignes, au mieux. 


          • Garibaldi2 13 avril 2018 08:40

            @Konyl

            C’est vous qui ne savez pas lire : Le forfait est négocié entre l’employeur et le salarié. Si vous ne savez pas évaluer le temps nécessaire à la réalisation de la tâche à accomplir, c’est VOTRE problème individuel ! Il en serait de même entre un client et un entrepreneur si ce dernier se plantait dans son devis en sous-évaluant son montant. Vous êtes dans le même cas de figure.


          • Garibaldi2 13 avril 2018 08:48

            ’’Le code du travail pose désormais comme principe d’ordre public que l’employeur s’assure régulièrement du caractère raisonnable de la charge de travail du salarié et d’une bonne répartition de ce travail dans le temps. Les modalités de mise en œuvre de cette obligation sont fixées par l’accord collectif autorisant et organisant le recours aux forfaits en jours, ou à défaut, par les dispositions supplétives prévues par le code du travail (voir ci-dessous).

            • Possibilité de saisir le juge en cas de rémunération sous-évaluée
              Lorsqu’un salarié ayant conclu une convention de forfait en jours perçoit une rémunération manifestement sans rapport avec les sujétions qui lui sont imposées, il peut saisir le juge judiciaire afin que lui soit allouée une indemnité calculée en fonction du préjudice subi, eu égard notamment au niveau du salaire pratiqué dans l’entreprise, et correspondant à sa qualification. Aucune clause conventionnelle (prévue par une convention ou un accord collectif) ou contractuelle (prévue par le contrat de travail ou un avenant au contrat, ou par la convention individuelle de forfait) ne peut priver le salarié de cette possibilité ; si une telle clause existe, elle sera considérée comme nulle et de nul effet.’’

          • Konyl Konyl 17 avril 2018 08:52

            @Garibaldi2
            Vous le faites donc exprès, le forfait jour laisse libre choix d’organisation, mon travail impose plus que 7h de boulot par jour, je ne me plains pas je dis juste que je n’ai pas d’heure sup ce qui est confirmé par votre lien.
            « Le forfait est négocié entre l’employeur et le salarié. Si vous ne savez pas évaluer le temps nécessaire à la réalisation de la tâche à accomplir, c’est VOTRE problème individuel ! Il en serait de même entre un client et un entrepreneur si ce dernier se plantait dans son devis en sous-évaluant son montant. Vous êtes dans le même cas de figure. »

            Négocié oui, et je n’ai fait que dire que je n’avais pas d’heure sup, vous êtes donc un nième agitateur inutile et gardez vos petites piques pour les gens en face de vous, ici ça ne sert à rien et ne fait pas de vous un « courageux ».


          • grangeoisi grangeoisi 5 avril 2018 11:00

            Bonjour Maître Jonas et bonjour aussi à Fergus smiley.


            Ces remarques sur les médias qui caressent dans le sens du poil la politique du gouvernement me semblent justes.

            Quant à l’analyse, là il faudrait voir : comme les interlocuteurs - gouvernement et syndicats - sont aussi francs que des ânes qui reculent, les informations données sont le plus souvent partielles sinon partiales.

            En bon sens je dirai que la France est malade de ses régimes de retraite et toujours en bon sens elle ne s’en guérira qu’avec des approches , des discussions, pour aboutir à des propositions de décisions adéquates formulées par des gens responsables. 

            Et il faudra statuer ! Sous quelle forme ? Je pencherais pour un référendum.

            • L’auteur n’a pas entendu Ruth Elkrief qui compare Macron à un révolutionnaire luttant pour l’abolition des privilèges (sérieusement !) sur BFM-TV...
              Heureusement que le web (merci Agoravox !) permet de faire circuler infos et opinions depuis quelques années. Souvenez-vous du traitement médiatique des grèves de 1995...


              • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 17:59

                @France Républicaine et Souverainiste
                Si on fait d’un type posté à 1800 euros un privilégié et d’un contribuable soumis à l’ISF une victime ça se tient...


              • baldis30 5 avril 2018 11:06

                bonjour,

                « Il considère désormais le transport public comme un monopole public naturel. »

                ouf un lucide !

                Et si on parlait accident :

                - combien de trains se sont mis en portefeuille sur les voies en dérapant sur le verglas ? Combien ?

                - combien de vies auraient été épargnées si la voie ferrée Givors-Nîmes électrifiée étaient rouverte au trafic voyageurs ? Combien ?

                -combien d’interventions des secours par jour sur les voies ferrées et sur les routes ? Combien ? et qui paye puisqu’en France on a trop de gens bornés qui ne savent pas de quoi ils parlent ! mais qui savent conduire un train, conduire un centrale nucléaire, et produire de l’électricité avec une éolienne..... asynchrone comme elles le sont toutes en pillant le service public ! ...

                Parlons économies d’énergie :

                - quelle est la consommation d’énergie par « km.passager » en train, en bus, en voiture ...

                et je ne parle pas de cette consommation en canot pneumatique équipé d’un moteur de 200 cv .... !


                • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 17:49

                  @baldis30
                  C’est un fait qu’en générale sont absent du débat les coûts engendrés par la pollution les embouteillages ou l’accidentologie.

                  Ces chiffres sont à prendre avec des pincettes mais représentent à coup sûr plusieurs dizaines de millions d’euros par ans.
                  A comparer avec une dette de 50 milliards accumulés en plusieurs décennies.

                  Mais quand on veut tuer son chien on l’accuse de la rage...

                • titi 5 avril 2018 21:51
                  @Pere Plexe

                  « C’est un fait qu’en générale sont absent du débat les coûts engendrés par la pollutionles embouteillages ou l’accidentologie. »

                  « Mais quand on veut tuer son chien on l’accuse de la rage... »

                  Et quand on a pas d’argument on va chercher n’importe quoi.
                   

                • baldis30 6 avril 2018 11:34

                  @titi
                  je ne me permet pas de vous adresser un bonjour, ce serait parfaitement hypocrite de ma part , mais je ne doute pas un instant que vous êtes capable de conduire un train de marchandises, de respecter tous les signaux que vous connaissez par cœur,

                  ET JE NE DOUITE PAS QUE VOUS AIDEZ A EMBARQUER LES HANDICAPES DANS LES CARS MACRON ! ... avec leur chaise roulante .... pour respecter la loi ....

                  Je vous félicite de vos actions volontaires dont nous espérons tous ici qu’elles seront mises en évidence par des photos ou des vidéos sur AVX .... ....


                • titi 6 avril 2018 22:29

                  @baldis30

                  « mais je ne doute pas un instant que vous êtes capable de conduire un train de marchandises, de respecter tous les signaux que vous connaissez par cœur »

                  Quel rapport ?

                  « Je vous félicite de vos actions volontaires dont nous espérons tous ici qu’elles seront mises en évidence par des photos ou des vidéos sur AVX »

                  Euh... arrêtez la fumette.... ou recommencez.


                • baldis30 7 avril 2018 08:43

                  @titi
                  soyez poli cela vous changera !

                  Avez-vous dans un travail ou un autre pratiqué les 3x8 ... ? 

                  Vous détournez les questions avec un mépris évident pour ceux qui quel que soit le temps travaillent , même dans un poste protégé ...

                  ne répondez sutout pas à la question de savoir comment vos cars macron embarquent les handicapés ... au nom de l’Egalité bien sûr !


                • baldis30 7 avril 2018 08:54

                  @Pere Plexe
                  bonjour,

                  pour l’accidentologie il y a des chiffres sûrs : ceux de la Sécurité Sociale et des assurances...

                  Et puis il y a les médias .... un mort toutes les trois heures sur la route, .... blessés graves ! cela figure dans les pages intérieures de la presse ... alors qu’un accident comme celui de Brétigny fait la UNE des journaux pendant une semaine ... Il est vrai que cela n’aurait pas dû se passer .... !

                  pour les embouteillages .... réfléchissez au total de carburant brûlé inutilement et au montant des investissements nécessaires pour résoudre le problème ! Et ils sont quotidiens et personne ne songe à en publier les photos tous les jours ....

                  venons en à une donnée essentielle ( je ne dis pas essentielle pour quelle raison, c’est volontaire et j’attends avec délectation anticipée des remarques .... ) celle de l’utilisation du sol par rapport aux personnes et marchandises transportées ... .

                   


                • Emohtaryp Emohtaryp 5 avril 2018 11:57

                  la presse déraille

                  Ce n’est pas la SNCF qu’il faut détruire, c’est cette pressetituée intégralement corrompue aux ordres d’un groupuscule ultralibéral de fascistes mondialisés.....

                  • @Emohtaryp

                    A, au fait, jusqu’à nouvel ordre :

                    - je n’irai pas chercher la casquette Quikorange Master of MY sea
                    - j’arrête les mayas bleues
                    - ...

                    Bref, désormais, démerde toi, l’ex-seule-et-unique-Sissi-mariage-illimité-&-indéfini-du-chaos-et-de-l-ordre !

                    Over !


                  • Piere CHALORY Piere CHALORY 5 avril 2018 13:18

                    On dirait que ça commence à chauffer pour Chouchou One ;



                     smiley

                    ça rappelle un peu la punition de Bayonne, où Sarko à échappé de peu au lynchage en se réfugiant dans un bar, face aux Basques déchaînés, sauf que là c’était à la toute fin de son mandat...

                    • baldis30 6 avril 2018 11:41

                      @Piere CHALORY
                      bonjour,

                      « sauf que là c’était à la toute fin de son mandat... »

                      Etes-vous bien sûr le la date de fin de mandat de n’importe quel politicien ? 

                      C’est une question vous dûtes vous poser avant d’évoquer un début, chose certaine !  smiley


                    • Piere CHALORY Piere CHALORY 6 avril 2018 12:19

                      @baldis30


                      ’’Etes-vous bien sûr de la date de fin de mandat de n’importe quel politicien ? C’est une question que vous dûtes vous poser avant d’évoquer un début, chose certaine ! ’’ 


                      Pour Sarkozy je suis sûr d’une chose, c’est que son mandat de président (Charybde), dura du 16 mai 2007 au 15 mai 2012. L’aventure de Bayonne se déroula le 1er Mars 2012, soit environ 2 mois avant qu’il fut chassé à tout jamais de l’Elysée par Scylla, alias Hollande. Il échappa littéralement au lynchage ce jour là et ne dut son salut qu’à sa garde rapprochée qui le jeta prestement dans la limousine échappatoire...


                      Parce qu’aujourd’hui Sarko, je le vois mal revenir un jour au sommet après son éjection aux primaires LR, les affaires qui s’accumulent, contrôle judiciaire, multiples mises en examen, mais après tout ; sait-on jamais ?


                      Pour le digne successeur de Scylla vous avez raison, on ne connait pas encore la date de fin de son mandat. Certains disent que pour 2022 ’’c’est déjà bouclé, personne ne pourra l’arrêter’’.


                       smiley


                      Admettons, il est si jeune, si plaisant et si novateur...


                      Je me demande toutefois si, le jour de son enterrement ; les Champs Elysées seront bien nécessaires pour accueillir tous ses fans, comme pour Johnny Hallyday vous savez  : le Héros Français.


                       smiley


                    • Blé 5 avril 2018 13:33

                      Pousser la propagande au point où les média dominant la pousse est contre productive.

                      Pratiquement chaque famille a un ou deux chômeurs dans son entourage et sait parfaitement que trouver un emploi quand il n’y en n’a pas relève d’un abus de pouvoir de la part de l’état.

                      Ce qui coûte cher ce ne sont pas les cheminots mais les grandes lignes de T G V qui ont été conçues pour la classe aisée et très aisée qui se déplacent d’une mégapole à une autre. Il est bien connu que le temps c’est de l’argent, il n’était donc pas question de leur faire perdre du temps dans des trains moins rapides.

                       Les T E R ,et les intercités ont été négligés depuis 20 ans (ainsi que l’entretien des rails, des ponts, des tunnels) ) car elles transportent les travailleurs-euses des grandes banlieues ou zones rurales vers les grandes villes où toute l’économie est concentrée.

                      La propagande de média dominants ne peut pas faire oublier le vécu et le ressenti dans les corps et les têtes de la majorité des français au quotidien. 


                      • titi 5 avril 2018 22:24
                        @Blé

                        Sur les TGV Paris Lyon, la SNCF pratique le sur booking.
                        Elle vend plus de billets que de place.
                        Or d’après la cours de compte les TGV sont subventionné à 80%.

                        Donc avec 180 euro l’aller retour pour une personne qui n’a aucune réduction, le billet « réel » est donc de 900 euros. Soit 2 aller/retour en avion Paris - New York.


                        Euh ? ... faut arrêter ca tout de suite. Les 80% de subvention faut les rendre aux Français pour qu’ils consomment, achètent des bagnoles, ou des tickets de cars Macron.

                        Et ca c’est la TGV qui est la seule activité rentable.
                        Pour les TER c’est pire.

                        Il faut démonter les rails et les câbles en cuivre... vendre les gares...et arrêter ce carnage !




                      • baldis30 6 avril 2018 11:43

                        @titi
                        meuh oui .... ! Et mettre tout le monde en avion ! Et réserver pour vous la place de ministre de l’air !


                      • titi 6 avril 2018 22:04

                        @baldis30

                        Vous pouvez regretter le « temps de marine à voile et des beaux équipages ».

                        Il n’empêche que les TER sont vides.

                        C’est super de se gargariser de « transports en commun », « écologiques », blbalabla... mais personne n’en veut... même subventionné à 70%

                        Il est temps de tourner la page.


                      • zygzornifle zygzornifle 5 avril 2018 14:01

                        Mettez le patron d’Amazon au lieu du Pepy qu’il vire tous les cadres improductif et les planqués inutiles que les gouvernements ont planqués a grand coup de copinage et la SNCF redressera la tete ....


                        • Fergus Fergus 5 avril 2018 14:25

                          Bonjour, zygzornifle

                          Ne vous méprenez pas, des « planqués », il y en a aussi de très nombreux dans le privé. Je ne parle pas là des PME-PMI, mais des grands groupes industriels et financiers où existent de véritables sinécures. Je le sais car j’en ai connus, de ces personnes, plus ou moins « chargé(e)s de mission » ou « attaché(e)s de direction » dont nul n’était capable de définir les attributions !


                        • Festivus Festivus 5 avril 2018 21:15

                          @zygzornifle

                          Vous avez raison. Mais ce ne sont pas des cheminots qui sont à l’origine de l’augmentation de la masse salariale (les effectifs sont en baisse constante) mais en partie le coût de l’externalisation de certains métiers qui coûte un bras à la SNCF.

                           

                        • baldis30 6 avril 2018 11:48

                          @Fergus
                          bonjour,

                          j’adhère totalement à votre à votre intervention ....

                          mais il n’y a pas qu’au niveau dont vous parlez que cela se passe ...

                          Une nuance toutefois c’est de ne pas voir dans les titres chargés de mission ou attaché des gens systématiquement planqués .... cela dépend totalement de la teneur de la lettre de mission ...qui peut être discrète et harassante... !


                        • thierry3468 5 avril 2018 15:03

                          Pour rappel,la ministre Parly touchait 52 000 euros par mois pour nous faire préférer le train (Marianne 6 octobre 2017)
                          Après le clown de l’Elysée et l’ Averell de Matignon nous disent que le statut des cheminots doit être réformé.....Et Parly,qu’a t elle fait pour sauver la SNCF à 52 000 euros mensuels ?Et n’est elle pas encore au gouvernement ?
                          A mes yeux, il est facile de débusquer les vrais branques de ce désastre financier.
                          Tous contre ces traitres vendus à la finance et au diktat de Bruxelles,nous sommes tous des cheminots.....https://youtu.be/33ovVKiV6e0


                          • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 17:06

                            @thierry3468
                            ...et ils prétendent agir par souci d’équité !

                            Sans rire.

                          • baldis30 6 avril 2018 11:57

                            @thierry3468

                            bonjour

                            « ,nous sommes tous des cheminots..... »

                            ce qui rappellera à beaucoup un extrait de pièce de Berthold Brecht où il évoque la remarque d’un homme n’ayant pas réagi après moultes arrestations d’autres personnes s’étonne qu’il n’y ait plus personne pour le défendre".....

                            Attention le théâtre c’est très dangereux pour le pouvoir, qu’il s’agisse d’art dramatique ou d’art lyrique ....

                            QUE CEUX QUI N’ONT PAS COMPRIS ..... REFLECHISSENT...... S’ILS ONT AUTRE CHOSE QU’UN PETIT POIS A LA PLACE DE CERVEAU !


                          • Garibaldi2 9 avril 2018 03:11

                            @baldis30

                            « Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

                            Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

                            Quand ils sont venus chercher les juifs, je n’ai rien dit, je n’étais pas juif.

                            Puis ils sont venus me chercher, Et il ne restait plus personne pour dire grand chose. »

                            Ce n’est pas du Brecht, mais du pasteur Martin Niemöller




                            • air pur air pur 5 avril 2018 16:52

                              comme au moment de la réforme des retraites, on les voit tous passer à « C dans l’air » ou chez Calvi les pseudos experts qui nous vantent les joies du libéralisme, Raymon Soubie l’ancien conseiller de Sarko, Pascal Perri, Jean Emmanuel Ray, mais rarement des syndicalistes qui viennent apporter la contradiction.


                              • Le421 Le421 5 avril 2018 20:08

                                @air pur
                                Quand par malheur une émission voudrais apporter un débat, c’est truqué de A à Z !!
                                Voir l’Emission Politique avec Mélenchon.
                                Présentée par Léa Salami...


                              • Clouzit 5 avril 2018 17:29

                                Si on arrêtait de toujours critiquer les fonctionnaires...il y a eu les télécom y a 30 ans...la poste...maintenant la sncf...et évidemment des scandaleux avantages ...ohhh les avantages ...jamais une compensation des inconvénient du boulot...maos je rappelle que les concours étaient ouverts à tous...c était un choix de vie..de partir de sa province pour Paris.. .de gagner avec des diplômes un salaire minima...la preuve maintenant moins de postulants que de postes à l éducation nationale....bizarre avec toutes les vacances ..etc...et maintenant il n’y a plus de fonctionnaires ce sont des contractuels...et pour certains poste bien mieux payé que le fonctionnaire qu’ il remplace...je connais bien le sujet. ..arretez les journalistes de nous opposer cette vous suivez la stratégie d éliminer les administrations de notre environnement..mais je suis sceptique car c était un moyen de garder un personnel fiable et stable....mais vive le zappingjob et adieux le service public


                                • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 17:54

                                  @Clouzit
                                  Il faut se rendre à l’évidence : soit la population par souci d’équité et de solidarité avec le privé boude ces boulots, soit les « privilèges » en question sont du flan.



                                  J’ai mon idée sur la réponse.

                                • titi 5 avril 2018 22:11
                                  @Pere Plexe


                                  C’est surtout qu’il ne suffit plus d’avoir un deug « option grève » à l’usure pour pouvoir devenir enseignant.

                                  Une sévère sélection s’opérant en Master 1, il y a mécaniquement moins de postulant à l’enseignement.



                                • Konyl Konyl 6 avril 2018 09:10

                                  @Pere Plexe
                                  C’est surtout que de moins en moins de monde veut prendre le risque d’être assimilé à cette catégorie de personne (cheminots gréviste).


                                • baldis30 6 avril 2018 12:02

                                  @titi
                                  En tant qu’inadapté aux structures sociales collectives il est évident qu’aucun recruteur d’un service public ne peut vous embaucher ... sauf si vous êtes dans les bonnes grâces de quelque pourvoyeur de médailles lors des promotions du Jour de l’N ou du 14 juillet .... Diable il faut bien récompenser ceux qui osent embaucher des gens comme vous et leur confier une de ces places que Fergus a ci-dessus stigmatisé....

                                  On le sait à votre égard .... « Vous ne savez rien faire mais vous le ferez bien » ...


                                • titi 6 avril 2018 22:15

                                  @baldis30

                                  « En tant qu’inadapté aux structures sociales collectives »

                                  Ah au contraire ! je suis très adaptés aux structures sociales collectives.

                                  Ou plutôt elle s’adaptent très bien à moi, par le biais du prélèvement SEPA de la DGFIP.

                                  En fait je suis très, très solidaire... j’ai pas le choix...


                                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 avril 2018 18:00

                                  La manipulation médiatique ayant obtenu un « résultat plus qu’inespéré », le pouvoir de l’argent se sent de plus en plus à l’abri de la contestation : LES POPULACES SE SONT TRANSFORMÉES EN SACS A CRABES ET SE DÉVORENT ELLES-MÊMES ! 


                                  Personne ne sait donc se poser des questions pertinentes ? Qu’y a t-il derrière la volonté de l’Elysée à réformer là où la réforme n’est pas utile ? 

                                  01) Macron, comme ses prédécesseurs, se donne à la diversion des « réformes » dans le but d’occuper les esprits et de les empêcher de réfléchir aux véritables fléaux qui menacent l’avenir de la population. La seule « réforme utile et indispensable » étant l’arrêt de l’hémorragie de l’économie nationale qui alimente les comptes des Vampires milliardaires mondialistes, elle n’est même pas envisagée car missieu Macron a été propulsé au sommet de sa pyramide par le leurre démocratique qui continue à endormir les troupeaux de Moutons ! 

                                  02) Macron, comme ses prédécesseurs, ne peut même pas justifier les « reformes » qu’il veut engager avec « l’accord des syndicats » ou sans eux en utilisant l’arme des « ordonnances ». Il ne peut pas expliquer publiquement que la SNCF aura un meilleur avenir en se mettant sous la dictature du chapiteau de Bruxelles. A moins de vouloir se ridiculiser, il ne peut pas et personne ne pourra parler du « privilège des cheminots » car ils n’en ont pas ! La SNCF qui assure efficacement la mobilité des millions de gens DOIT RESTER INTOUCHABLE, c’est-à-dire doit rester une société nationale à l’abri des appétits féroces des minables milliardaires français ou étrangers !


                                  • Lugsama Lugsama 7 avril 2018 13:24

                                    @Mohammed MADJOUR

                                    « intouchable » tiens voila un mot tabou que els syndicats n’osent pas dire. Sinon en parlant « des forces de l’argent » adressez vous plutôt aux communistes, c’est un des leurs qui à enclenché l’ouverture à la concurrence, et ce ministre était très populaire à la CGT.


                                  • Salade75 5 avril 2018 18:49

                                    Bonjour,

                                    Milliardième article sur ce site pour dire du mal des médias.
                                    Article très documenté qui semble montrer que l’auteur a passé beaucoup de temps devant ces médias tant haïs.
                                    C’est héroïque et masochiste à la fois.
                                    Prenez un livre, allez faire du sport, occupez vous d’associations, militez dans un parti, ne lisez plus que l’huma, ... et arrêtez de vous faire du mal ainsi !

                                    Sans intérêt.


                                    • Le421 Le421 5 avril 2018 20:02

                                      @Salade75
                                      Sans intérêt.

                                      Nous attendons, de ce fait, vos brillants articles à venir. Certainement fort intéressants, à contrario.
                                      Nous nous ferons un plaisir de les lire et de répondre, comptez sur nous.
                                      Rassurez-vous, on en a vu d’autres.
                                      Le chien aboie, la caravane...


                                    • Salade75 6 avril 2018 11:30

                                      Bonjour @Le421
                                      La preuve du manque d’intérêt de l’article est votre propre commentaire ci dessous (truisme).
                                      Pour ma part, je n’ai ni la prétention, ni le talent pour prétendre intéresser les autres par l’écriture.
                                      Ce qui ne m’empêche pas d’avoir des avis simples.

                                      Je n’avais pas vu que l’auteur était un adepte de LFI. Sinon je n’aurai même pas commenté !
                                      Ce sujet étant un simple outil de mobilisation utilisé par JLM à l’envi depuis la création de ce parti.
                                      La technique du bouc émissaire classique de toute propagande.
                                      Rien de neuf.


                                    • @Le 4 sans XXIeme

                                      Bon tu veux un LT de ton procès (= la décision de ta mise mise sous tutelle... ou pas dans ma famille... ou pas, dans ma « famille »... ou pas, toussa au TI de Bx NOW. Déjà ta/tes Force(s) commence(ent) mal... ou pas vu que la JAF a déjà 37 mn de retard pour nous recevoir en audience, à ma mère la Vie, ma sœur la nature d’un côté, mon père D... et son avocate commise d’off-hisse de l’autre + bibi, là, en chacun(e) d’eux/elles [1]]]] ... pas ! smiley ^^ ) ?


                                    • Garibaldi2 9 avril 2018 03:15

                                      @Salade75

                                      Vous avez bien choisi votre pseudo !


                                    • Le421 Le421 5 avril 2018 20:00

                                      BFMTV désinforme.
                                      On appelle cela un « truisme ».
                                      Comme l’eau ça mouille et le feu ça brûle !!
                                       smiley


                                      • baldis30 6 avril 2018 12:04

                                        @Le421

                                        bonjour,
                                        quoique l’eau ... ça mouille, ça trempe et .....ça arrose !


                                      • CARAMELOS CARAMELOS 5 avril 2018 20:10
                                        Futur très proche ? Dinde farcie

                                        La dinde c’est bon, mais farcie c’est délicieux ! Et surtout, vous pouvez vous lâcher sur la farce. Qu’elle soit aux marrons pour le côté crémeux, aux champignons, aux boudins ou même aux fruits, le choix est bien large, mais surtout très apetissant ! On vous fait confiance pour bien la choisir, et le résultat sera à la hauteur de vos espérances !




                                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 avril 2018 20:47

                                          Concernant la privatisation de la sncf, tout est dit sur ce sujet,( bon pas bon )

                                          Pour moi, j’aimerais bien connaître l’avis des responsables des usagers de trains allemands,....le reste n’est qu’un immense blabla !


                                          @+P@py


                                          • titi 5 avril 2018 22:02
                                            @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                            >Pour moi, j’aimerais bien connaître l’avis des responsables des usagers de trains allemands,....le reste n’est qu’un immense blabla !

                                            Ca aussi c’est du blabla.
                                            Si on va dire à un usager vous préférez qu’on vous laisse payer le billet, ou alors que la collectivité en prenne 70% à sa charge.

                                            Je connais déjà la réponse.





                                          • baldis30 6 avril 2018 12:10

                                            @titi
                                            « Je connais déjà la réponse. »

                                             GNÔTHI SEAUTON !

                                            ça vous prendra du temps ....... Nous le savons... mais nous serons patients pour attendre vos irréflexions...


                                          • titi 6 avril 2018 22:21

                                            @baldis30

                                            Vous avez raison de sortir des locutions : ça fait intelligent.

                                            Et les apparences ça compte !


                                          • baldis30 7 avril 2018 09:00

                                            @titi
                                            vous êtes incapable d’y répondre ce qui montre votre sottise !


                                          • julius 1ER 6 avril 2018 08:22

                                            En fait la vraie question qui sous-tend tout le reste est celle-là :


                                            que veut-on pour le futur ?

                                            un vrai monopole public qui applique la péréquation cad que où que l’on soit en France les tarifs sont à peu près les mêmes ....

                                            où bien veut-on un oligopole privé qui fera des tarifs en fonction de la rapacité des actionnaires ???

                                            quand on voit où mènent toutes les privatisations, moi j’ai déjà choisi !!!!

                                            • Trelawney Trelawney 6 avril 2018 08:26

                                              @julius 1ER

                                              un vrai monopole public qui applique la péréquation cad que où que l’on soit en France les tarifs sont à peu près les mêmes .... où bien veut-on un oligopole privé qui fera des tarifs en fonction de la rapacité des actionnaires ???

                                              Un peu comme pour Air Inter et France Telecom et aussi Gaz de France

                                            • charly10 6 avril 2018 08:59

                                              Je partage tout  a fait l’analyse de @maître Jonas.

                                              La plupart des commentateurs de l’actualité, n’ont pas capté, qu’au travers de ces grèves, il n’est pas question d’empêcher la libre concurrence, mais de sauvegarder des politiques sociales et salariales décentes. Aujourd’hui effectivement à écouter certains éditorialistes, il ne serait pas normal qu’un salarié aspire à un emploi stable, et a un salaire décent qui lui permettent de vivre sans problèmes financiers.

                                              Or,la logique voudrait que dans une société qui se dit évoluée comme la nôtre, à la pointe du progrès, on se préoccupe un peu plus du bien vivre des citoyens. La vraie question est : Pourquoi n’aligne-t-on pas les salaires du privé, sur ces entreprises d’état SNCF, Air France, dans lesquelles il reste encore un peu de d’humanisme et de cohésion. Car on peut constater que les politiques néo libérales que nous connaissons depuis les années 90, n’amènent en fait que la précarisation des emplois et les limitations des salaires, au profit unique des actionnaires et des rentiers. La libre concurrence et le démantèlement des organismes publics devaient nous conduire, par le jeu de la concurrence à de spectaculaires baisses de prix. Tout le monde peut constater qu’il n’en est rien, et que c’est l’inverse qui est vrai. Le libéralisme galopant nous a amené à une situation catastrophique ; le chacun pour soi est devenu la grande pensée divulguée à foison par la plupart des médias. Il s’agirait aujourd’hui, de refondre cette société vers laquelle le progrès aurait dû nous emmené. Ni libérale, ni communiste, simplement humaine et solidaire.Voilà ce que l’on demande à un nouveau gouvernement….on est loin du compte !!!


                                              • Konyl Konyl 6 avril 2018 09:27

                                                @charly10
                                                « Pourquoi n’aligne-t-on pas les salaires du privé, sur ces entreprises d’état SNCF »

                                                C’est vrai ça, et pourquoi le cheminots ne font pas grève pour ça alors ?
                                                La réponse est simple, ils s’en foutent complètement.

                                                Arrêtez avec vos clichés des méchants patrons qui exploitent tous leurs employés. Ils y en a partout des entreprises qui essorent leurs employés, mais pas que.
                                                Je bosse pour la marque d’un groupe ou le bien être des salariés est important, et on est 35 000 dans le monde.

                                                Vous avez quoi comme abonnement pour votre mobile ?
                                                C’est marrant personne ne répond à cette question ici.


                                              • Lugsama Lugsama 6 avril 2018 12:13

                                                @charly10

                                                Et une Ferrari à chaque salarié aussi, avec deux mois de vacances aux Seychelles par trimestre, voilà des solutions intelligente pour redresser l’économie.


                                              • charly10 6 avril 2018 13:56

                                                @Lugsama

                                                 Vous confirmez donc mes propos, à savoir qu’il est devenu normal dans notre société, de bosser pour un smic et d’être foutu dehors  lorsqu’il faut assurer du bonus aux actionnaires. Il faut remettre le monde de la finance actuelle là où il aurait dû rester, à savoir alimenter l’économie réelle. C’est loin d’être le cas aujourd’hui :95 % de la masse financière mondiale s’auto alimente en circuit fermé, via les systèmes spéculatifs et les produits dits dérivés, CDS entre autres.

                                                Lorsque qu’on pense qu’on a  réussi à faire passer dans la pensée dominante, la titrisation de la dette, cela montre bien combien nombre de soi-disant investisseurs ont été  lobotomisés par les tenants du système néo libéral. Bref nous sommes bien entrés en décadence


                                              • Lugsama Lugsama 6 avril 2018 14:08

                                                @charly10

                                                Je confirme pas vos propos je les moque, mettre tous les travailleurs avec les même conditions que les cheminot ça m’a fait rire, et pour cause.

                                              • Clouzit 7 avril 2018 08:11

                                                @Konyl

                                                J aurais préféré avoir unfrance télécom comme abonnement que Bouygues free ou autres.. ...car on a essuyé les plâtres de l évolution technologique...je sais de quoi je parle et après on nous casse on nous vend...trop facile....la poste pareille..une fois que tout est en place ..on liquide pour le privé qui ne leurs restent plus qu’ à exploiter....


                                              • Clouzit 7 avril 2018 08:12

                                                @Konyl

                                                J aurais préféré avoir unfrance télécom comme abonnement que Bouygues free ou autres.. ...car on a essuyé les plâtres de l évolution technologique...je sais de quoi je parle et après on nous casse on nous vend...trop facile....la poste pareille..une fois que tout est en place ..on liquide pour le privé qui ne leurs restent plus qu’ à exploiter....


                                              • Lugsama Lugsama 7 avril 2018 11:16

                                                @Clouzit

                                                Ce qui auraient préférer garder FT pour avoir des tarifs exorbitants ne doivent pas être très nombreux.. Les abonnements français sont parmi si ce n’est les plus bas d’Europe, le choix c’est toujours mieux quand on est consommateurs.


                                              • Clouzit 6 avril 2018 09:21

                                                Il veux ouvrir à la concurrence...ok mais avec notre fonction publique actuelle...et qu’ ils paye l usage de nos voies ferrées...gare et personnel....mais comme les autoroutes les prix n ont pas baissé..les écoles privées ne sont pas gratuites même avec des prof de l état.. ..et les exemples ne manquent pas dans d autres secteurs


                                                • Lugsama Lugsama 6 avril 2018 12:08

                                                  @Clouzit

                                                  Ils auront les mêmes subventions et frais que la SNCF. Le rail n’a pas été séparé pour rien.


                                                • magma magma 6 avril 2018 09:55

                                                  jonas la baleine est trop grosse !

                                                  le problème est tjs le même quand on défend une cause on en devient partial et on est prêt a tout utiliser comme argument

                                                  certes les médias ont largement contribués a l’élection de Macron au nom du jeunisme qui cachait le libéral déshumanisé (marrant comme du temps de Sarkozy, on dirait que plus personne n’a voté macron) et ses 3 millions dilapidés en 2 ans, mais les statuts des cheminots ne sont plus défendables.

                                                  cela fait des années qu’on ne s’attaque qu’aux classes moyennes et inférieurs, et ne rêvons pas... on ne s’attaquera jamais aux riches ... jamais ! alors il est parfaitement normal que l’on répartisse les efforts. Il faudrait une révolution mais cette révolution créerait a terme les même effets les mêmes mécanismes

                                                  le point fallacieux c’est de vouloir dire que si on ne maintient pas tous les avantages des cheminots 25 trains dérailleront par semaine, et ça fait même peur parce quid de la conscience professionnelle !

                                                  a chaque fois que l’on veut toucher a quoi que ce soit, riche ou pauvre.. ah oui mais c’est une goutte d’eau ! commençons par cela.

                                                  je devrais pleurer sur les pauvres petits cheminots... dans ma branche on travaille 10/12 h jours payées 35h semaine sans aucune évolution, et le soir on rentre et on se pose dans un canapé tant on est fatigué. Alors c’est pas le germinal de zola ! on a vu personne démissionner pour surcharge de travail, et ça se bouscule au portillon pour les embauches non ? c’est pas pour rien.

                                                  je peux parler du sernam, la bonne blague, honteux ! et je dois renflouer ça ? non merci.

                                                  ce qui est un mensonge éhonté c’est d’opposer la privatisation a la réduction des avantages, si demain la sncf était privatisée, et je ne le souhaite pas, les avantages seraient tout de suite sucrés par la nouvelle direction.

                                                  On ne peut pas conserver des avantages datant de 1937 quand tout le monde crève y compris les petits retraités.

                                                  vous parlez des sondages... et bien non ils sont a l’avantage des cheminots... la vraie question est a poser aux seuls usager, soutenez vous la grève... et 99 % diront non

                                                  croyez moi tout ce qu’on peut espérer dans ce monde capitaliste globaliste inhumain libéral, c’est les pauvres un peu moins pauvres les riches un peu moins riche, le curseur ira pas plus loin


                                                  • Lugsama Lugsama 6 avril 2018 12:06

                                                    @magma

                                                    Sondage à l’avantage des cheminots ? 60% des français trouvent la grève injustifié et plus des 3/4 des français sont favorable à l’ouverture à la concurrence. C’est un baroud d’honneur et ils se tirent une balle dans le pied, ils offrent à Macron la stature du réformateur qui réussi la où ou les trois derniers ont échoué. Ils leur restera quoi l’année prochaine lorsque les régimes spéciaux de retraite seront supprimé, ils proposeront de nouveau des grèves impopulaire et inutiles ? Pas sur que leurs troupes soient motivés..


                                                  • magma magma 6 avril 2018 15:44

                                                    @Lugsama
                                                    quand je dis sondage a l’avantage des cheminots, c’est que les média nous disent qu’il y a de plus en plus de français qui soutiennent les grévistes, ce a quoi je dis qu’il serait plus intéressant de connaître le nombre d’usagers qui vivent les galères tous les jours.

                                                    y compris les gens de mon bureau obligés de fractionner leurs vacances et de poser des jours, merci qui ? merci les cheminots qui pensent d’abord a eux et jamais a une grève intelligents


                                                  • Konyl Konyl 6 avril 2018 16:20

                                                    @magma
                                                    Il est clair que certains payent très cher les grèves.
                                                    Je ne subis « que » les nuisances des transports, j’ai la chance de pouvoir partir avec mon PC sous le bras pour finir ma journée à la maison, mais franchement les personnes qui ont un métier 100% opérationnel et qui n’ont pas le choix, pour eux c’est une honte absolue.
                                                    J’espère que les employeurs savent se montrer compréhensifs.


                                                  • Xenozoid 6 avril 2018 16:32

                                                    @Konyl
                                                    pov petit, c’est pas une vie tout ça,etre 24 heure sur 24 disponible, même pas le temps de bandé sur ago faut que je reprenne le train en grêve , la jungle je te dis,tu parles pour qui en fait ?

                                                    payent très cher les grèves

                                                    on paira, et paient tres chere ceux qui ramêne tout au profit,greve ou pas


                                                  • Konyl Konyl 7 avril 2018 09:12

                                                    @Xenozoid
                                                    Ah oui, pardon, dans ce sens la, « payent » ce n’est pas financier forcément, vous comprenez que certains mots peuvent avoir plusieurs sens ? Pas sur.

                                                    Ma vie me plait, et justement j’en profite, si mon travail ne me plait plus, je change (et j’ai changé d’orientation totale plusieurs fois).
                                                    Donc le cheminot, il est pas content ? Il change de travaille et arrête de faire chier les gens qui travaillent. Il gagnera en maturité plutôt que de rester sous la mère malade, à se nourrir.


                                                  • julius 1ER 6 avril 2018 14:53

                                                    on parle de la Dette de la SNCF qui avoisinerait les 50 milliards pour l’Etat, bien sûr c’est un montant impossible à trouver dans la conjoncture actuelle sauf que c’est Macron qui parlait de mettre 300 milliards d’augmentation des dépenses militaires pour les 5 ans qui viennent !!!


                                                    qu’ a -t-on dépensé ces dernières années pour les guerres afghano-lybiennes en pures pertes !!!

                                                    et c’est Trump qui s’émeut des dépenses militaires américaines de ces dernières années le chiffre est vertigineux 7 000 milliards ....en pures pertes soit dit en passant mais cela représente quand-même la Dette publique cumulée de la France, Allemagne, Italie et Espagne .... 

                                                    à un moment donné il faut quand même se poser la question de savoir si tout cet argent gaspillé ne serait pas mieux dépensé ailleurs car la planète a besoin de cet argent pour améliorer la VIE sur celle-ci et non la pourrir au nom de quelques groupes factieux !!!!

                                                    mais c’est juste un point de vue .... la planète brûle disait un certain JC ...et nous regardons ailleurs !!
                                                    poursuivait-il ... 
                                                    assertion on ne peut-plus juste, mais après le constat encore faudrait-il ne plus élire des pyromanes !

                                                    • Lugsama Lugsama 6 avril 2018 18:31

                                                      @julius 1ER

                                                      Qu’est-ce que viens faire le budget militaire américains ici ?? Le budget militaire américain est de plus gigantesque dans l’absolue, mais pas pour leur budget global. Tout le monde se plaint depuis des années que l’armée française est sous-équipé, faudrait savoir, et de plus la défense c’est vraiment le coeur du rôle de l’Etat, sa première mission, faire rouler des trains non.

                                                    • baldis30 7 avril 2018 09:07

                                                      @Lugsama
                                                      le budget militaire US ....

                                                      Coùmmencez par voir qu’aux USA les trains sont subventionnés à commencer par le plus célèbre d’entre eux : l’AMTRAK ..

                                                      Et que lorsque le système hydraulique Missouri- Mississipi est en crue .... la machine économique américaine en prend un grand coup car les trains ne peuvent plus franchir le système ... OUI LES TRAINS ... pour les marchandises ( matières premières et produits manufacturés ...)


                                                    • Lugsama Lugsama 7 avril 2018 11:22

                                                      @baldis30

                                                      Les trains sont subventionné partout, et bien trop en France. Faire rouler un train en France via la SNCF coute une fortune comparé à nos voisins, si les billets ne s’envolent pas c’est qu’ils sont ultra-subventionné contrairement à l’Angleterre et l’Allemagne. Et ceci n’as rien à voir avec la concurrence ou la privatisation, cela à toujours été comme ça pour des raisons culturelles, trains privé ou publique.

                                                      Sinon je ne voit toujours pas le lien avec le budget militaire américain..


                                                    • papat 6 avril 2018 16:29

                                                      bonjour, on veut tous partir en retraite à l’heure...que nos enfants soient éduquer....être bien soigner...etc etc ...il faut de l’argent...la dessus on est tous d’accord ?

                                                      commençons par renationaliser les autoroutes ...empêchons la privatisation de la française des jeux et des aéroports de paris....si ça suffit pas on commence par renationaliser les premières entreprises volées par des gouvernements corrompus c’est à dire st gobain en 1986....puis paribas puis tf1 puis ccf puis societe general....etc etc ....il y en a 15 pages...on pourraient tous partir en retraite à 50 ans ...

                                                      • Lugsama Lugsama 6 avril 2018 18:33

                                                        @papat

                                                        On peux aussi fêter Noël tous les jours.

                                                      • papat 6 avril 2018 18:45

                                                        @Lugsama
                                                        oui pourquoi pas .....ça c’est fait dans un sens qu’est qui empêche de le faire dans l’autre sens ?

                                                        des gens comme toi !!! des larbins du système !

                                                      • Lugsama Lugsama 6 avril 2018 18:56

                                                        @papat

                                                        Oui tout à fait, on devrait aussi voté pour être en été toutes l’année, avec les économies d’énergie on pourrait peut être financer la retraite à 40 ans !

                                                      • DACH 6 avril 2018 19:30

                                                        @papat
                                                        Bravo pour la bonne blague. Tous ceux qui prétendent qu’il faut nationaliser, au fond ils n’ont aucune confiance dans l’initiative individuelle. or les systèmes administratifs poussés à leurs extrêmes sont brillants pour fabriquéer une richesse collective fondées sur des tickets. Un bon sandwiche dans ce système = un ticket de jambon entre tickets de pains, et autant de tickets que vous souhaitez !!!!


                                                      • papat 6 avril 2018 19:57

                                                        @DACH

                                                        y reste quoi a voler ?
                                                        la sécu, l’éducation, la fdj, adp ...après ou avant c’est les retraites....
                                                        il faut voler les voleurs ....ceux qui on tout privatiser pour les copains....
                                                        posez vous la question....qui détiens l’argent ?? je parle des très gros ...
                                                        si vous n’êtes pas prêt à leur reprendre vous crèverez la bouche ouverte ! vous travaillerez jusqu’a la mort..je parle pas pour les deux larbins qui m’on répondu...


                                                      • DACH 6 avril 2018 21:37

                                                        @papat Rien n’ a été volé sauf votre bon sens et capacité d’analyse !



                                                      • DACH 7 avril 2018 10:48

                                                        @papat Vous êtes prisonnier de ce que vous avez envie de croire. Mais l’effort cognitif nécessaire pour rentrer dans un dossier vous demandera trop de temps pour l’accomplir !


                                                      • Lugsama Lugsama 7 avril 2018 11:24

                                                        @papat

                                                        Depuis que FT à été privatisé on ne se fait plus volé sur les abonnements Internet, j’ai connu la politique tarifaires avant la privatisation, c’était une honte.


                                                      • DACH 6 avril 2018 19:27

                                                        Les 18 pages qui décrivent toutes les possibilités de primes pour un cheminot me rappellent notre amour syndical pour le minitel et le téléphone avec un opérateur pour optenir le 22 à Asnières. Les syndicats non réformistent trompent tout le monde et mèneront le système actuel au suicide.
                                                        Les médias défendent leurs points de vues autant que les syndicats = même niveau de propagande, et c’est naturel. N’(en critiquer qu’une seule rive relève de l’imposture ! Sur le plan technique, le nouveau statut et la concurrence n’apporteront que des bienfaits stimulant tous les acteurs. Quant au mythe du service publique aller demander à un cheminot d’expliquer au client usager que pas de train aujourd’hui permettre plus de train dans de meilleurs conditions dans un mois ! Foutaise, et tout le monde le dit à son voisin mais pas encore aux interessés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité