• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grippe A/H1N1 : « y’a la télé qu’a dit ... »

Grippe A/H1N1 : « y’a la télé qu’a dit ... »

La grippe « A » a jusqu’ici touché au moins 2761000 personnes parmi lesquelles moins de 0,003%, au plus, sont décédées.

Ce soir (26/11/2009) FR3 montrait au journal télévisé une carte de France des cas de grippe A/H1N1 "toute rouge", et relayait un message officiel du genre : "allez faire piquer vos gosses et vous avant l’apocalypse !" ...

Pourtant, quels sont les derniers chiffres ?

- depuis le début du mois d’août, au moins 2.726.000 personnes ont été infectées par le virus grippal pandémique en France, selon les G.R.O.G..
- l’InVS a recensé, au 24 novembre un total de 68 décès depuis le début de l’épidémie, dont 6 sans facteur de risque connu.

Compte tenu de l’incertitude sur le nombre de cas (on estime que 30% de la population est totalement ou partiellement asymptotique pour la grippe, et tout le monde ne consulte pas pour une grippe), la mortalité constatée sur 2726000 cas de grippe "pandémique" est donc AU PLUS égale à 0,0025% environ ... et encore dix fois moins si des "facteurs de risques connus" expliquent tous les décès sauf 6.

Nous sommes en épidémie de grippe. Une grippe très atypique, qui a la double particularité de tuer BEAUCOUP MOINS que les grippes saisonnières habituelles, et d’avoir suscité une panique mondiale et une gabegie institutionnelle rarement vue depuis la guerre froide.

A ce niveau d’hystérie gouvernementale et médiatique, il n’est pas inutile de rappeler aux journalistes et aux "décideurs" qui l’auraient oublié que la France connait des épidémies de grippe tous les hivers, qui touchent parfois plus de 5 millions de personnes et occasionnent entre 1500 et 5000 décès environ. Et qu’il y a un hiver chaque année ...

Devant tant de bruit et si peu de chiffres, certains se disent : je vais chercher à en savoir plus sur Internet : voyons voir ce que sort Google ? Hélas, Google sort presque exclusivement la communication institutionnelle. Pourquoi ? Les états, les laboratoires pharmaceutiques, et quelques entreprises opportunistes ont achetés des dizaines et des dizaines de noms de domaines liés à la grippe A/H1N1 crû 2009, et saturent le web de références circulaires vers des documents alarmistes qui ne donnent pas de chiffres relatifs ni d’information indépendante. L’information scientifique authentifiée et les critiques fondées s’en trouvent reléguées au fin fond des classements des moteurs de recherche, et passent inaperçues, entre quelques "illuminatinés" et quelques spécialistes stupéfaits par ce cirque ...

Et en dehors de Google, que dit Wikipedia ? A l’heure où cet article fut écrit, sur Wikipedia, l’article consacré à cette grippe est un salmigondis de rares informations fiables convenablement sourcées noyées dans une bouillie grammaticale de verbiages creux. J’ai tenté début novembre d’y publier les informations sur la mortalité ci-dessus, en vain : les chiffres de morbidité et de mortalité issus des GROG et de l’InVS sont tabous sur Wikipedia. De redoutables censeurs les effacent sitôt publiés. Ce simple fait révèle une faiblesse intrinsèque grave de Wikipedia : son hyper-fragilité face aux groupes de pression organisés d’une part, et aux imbéciles, d’autre part. Loin de permettre aux articles de "converger" vers de meilleures versions selon l’idéal wikipédien, le mode de "gouvernance" finalement excessivement "hiérarchiste" de Wikipedia a fait de cet article comme de tant d’autres le simple et triste reflet de l’ignorance entretenue à cet instant par ceux dont le métier est, en principe, d’informer.

Et ça marche ! Qui va aller se taper la lecture des bulletins hebdomadaires des GROG et de l’InVS ? C’est tellement plus facile de croire Roselyne, sur TF1, avec le gentil JPP qui lui rend ses sourires "entre météo et fromage, entre les chiottes et une p’tite bombe", non ?

Et qui va aller se taper la lecture des Autorisations de Mise sur le Marché des vaccins ? Qui va relever que dans le formulaire d’autorisations parentales pour la vaccination des enfants dans les écoles il est écrit :

"Cette vaccination n’est pas obligatoire mais est fortement conseillée. Elle est proposée uniquement avec des vaccins ayant obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM), dans les mêmes conditions de sécurité que celles appliquées pour l’utilisation des autres vaccins. Les études cliniques et l’évaluation de ces vaccins ont été réalisées conformément aux exigences habituelles requises pour les médicaments et les vaccins."

alors que dans la fiche technique de l’Afssaps on lit :

Dans le cadre du plan de la préparation à une pandémie, la Commission européenne et l’EMEA ont introduit une procédure pour permettre la soumission et l’évaluation des dossiers prépandémiques prototypes (« mock-up ») pendant la période inter-pandémique visant à mettre sur le marché des vaccins qui pourraient être seulement utilisés pendant une pandémie déclarée (phase 6 de l’OMS). La procédure prévoyait un circuit accéléré d’évaluation des données afin de remplacer la souche vaccinale « mock-up » par la souche pandémique recommandée dans le cadre d’une variation de l’AMM.

Qui poussera la conscience professionnelle jusqu’à lire en détail le dossier d’évaluation de 65 pages, en anglais, du Pandemrix, mis à jour le 19 novembre par l’Agence Européenne du Médicament ?

Jusqu’à cette phrase, page 16 :

"In the absence of compatibility studies, this medicinal product must not be mixed with other medicinal products."

(en l’absence d’études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé à un autre produit médical) ou celle-ci, page 5 :

"Some of the effects mentioned under section 4.8 “Undesirable Effects” may affect the ability to drive or use machines."

(certains des effets indésirables mentionnés en section 4.8 peuvent affecter l’aptitude à conduire ou à utiliser des machines)

Le drame est qu’aucun ne l’a fait ...

Nous, si. Nous en avons fait un dossier "à charge" explosif agrémenté de quelques scoops, nous l’avons fait relire par un spécialiste en virologie expérimenté et par un médecin avant publication, et nous l’avons envoyé aux principaux journaux il y a une dizaine de jours. Je ne sais pas s’ils sont tous trop occupés ou cloués au lit ... par la flemme, mais toujours est-il que tous les "mass-médias" continuent de relayer un discours de panique qui ne repose sur rien.

Alors, à quoi bon se référer aux sources officielles ? Aux revues scientifiques réputées ?

Puisque ce soir, à la télé, la carte était ROOOUUGE de partout, j’vous dit !

Je cite un commentaire tristement banal en ce qu’il révèle sur à la fois la communication institutionnelle et l’ignorance générale autour de cette grippe : "Il y a un problème grave de santé publique, personne ne peux plus le nier".

Ah ?

Il est  ??? le "problème grave de santé publique" ? Dans une grippette qui sur deux millions de cas (au moins) avait fait une cinquantaine de victimes au plus ? (plus de trente fois MOINS qu’une grippe saisonnière) Ou dans le déclenchement inédit d’une sorte de "plan de panique mondiale" où la gabegie le dispute au cynisme dans un flou scientifique indécent de la communication institutionnelle ?

Le vrai "problème grave de santé publique", c’est de découvrir l’origine de ce virus, et de prendre les dispositions recommandées par les experts pour prévenir de prochaines pandémies, comme un registre mondial de tout les isolats de virus grippaux. Et aussi de sauver l’hôpital public, la Sécurité Sociale, la médecine, et la pharmacie des charognards de la plus-value.

L’autre vrai problème ne concerne pas directement la santé publique, mais son "pilotage" politique : par quelle mélange indécent d’incompétences, de cynismes, et de corruptions, a-t-on pu en arriver à gaspiller autant de moyens pour prévenir une grippe qui avait déjà touché 2 millions de personnes avant même le lancement de la campagne de vaccination "Bachelot" ? A cause des cas graves ? Mais alors : par quelle incurie ce gouvernement détruit-il les hôpitaux au moment même où il demande aux préfectures de recenser les moyens funéraires ?

Inutile de s’affoler pour la grippe : s’il n’y a pas plus de cas graves en proportion que pour les millions de personnes qui l’ont déjà eu ici, cette grippe fera moins de victimes que les autres années, même si elle touche plus de monde.

Par contre, il y a largement de quoi s’inquiéter très sérieusement sur l’indignité nationale qui gouverne notre pays ... et sur ce qui nous sert de "journalistes", en son royaume ...

Minga, 2009

Voir aussi :
- notre dossier en ligne, avec quelques scoops encore inédits à ce jour : Le virus du pouvoir - Enquête sur une campagne de vaccination prise en grippe
- Grippe A et magie de la télé : un montage de journaux télévisés de TF1 désopilant, car d’un jour à l’autre, les présentateurs vedettes disent une chose puis son contraire ...


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • wesson wesson 27 novembre 2009 11:40

    Bonjour l’auteur,
    juste un truc : vous savez comment on organise un centre de vaccination plein à craquer, avec une queue de tous les diable ?

    Très simple : vous prenez une grosse agglomération avec beaucoup de gens. Pas trop loin de Paris non plus, pour que la flibuste médiatique n’ai pas trop de kilomètres à faire.

    Vous choisissez donc pour votre centre des horaires d’ouvertures très restreint. 1 ou 2 jour par semaine, et 2 à 4H d’ouverture. Vous balancez ensuite nettement plus de convocations que la capacité d’accueil dudit centre, sans oubliez d’être particulièrement alarmiste dans votre courrier.
    Et vous attendez que ça infuse.

    Il ne vous reste plus alors qu’a vous pointer dans ledit centre à son horaire d’ouverture, avec un troupeau de journalistes et de caméras serviles pour vous fabriquer un « succès » de la campagne de vaccination. Et comme ça la PQR et le 20H de la télé peut titre sur la « bousculade » dans les centres, en n’en montrant que 1 ou 2 ayant été ciblés pour ce bidonnage.

    Étonnant non ?


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 27 novembre 2009 13:10

      Ben voilà, wesson, vous avez tout compris ! Evidemment que c’est orchestré, cette « ruée » !


    • JODEPONS 27 novembre 2009 18:15

      @Wesson : C’est tout à fait ça ! Tu as tout compris ! Moi je n’en doutais pas. Et pour tout te dire c’est exactement ce que je pense. Y nous prennent vraiment pour des cons.
      Et cette carte toute rouge ! A chaque fois que je vois ça ; c’est moi qui vire au rouge ; de colère, de honte. Merci à AGORAVOX de nous informer et je nous invite à continuer de le lire !!!


    • Minga Minga 27 novembre 2009 21:40

      A Wesson : Mes amitiés à Smith smiley , et merci d’avoir rappelé que la com’ avait désormais remplacé l’information, que ce soit pour prendre une photo du président entouré de personnes de petites taille ou pour « bonder » quelques centres de vaccination dans les quartiers huppés devant les caméras, au risque de mettre en danger les personnes fragiles !


    • Maldoror Maldoror 27 novembre 2009 23:34

      Excellent article ! Voilà ce que j’appelle une information juste, or nos grands médias, s’emploient exactement à faire l’inverse et c’est là où l’on voit que leur seule action sur ce sujet est de répandre la peur parmi la population, hypermédiatisation du moindre cas rencontrant des difficultés, foule au centres de vaccination, tout ceci monté en épingle en balançant des chiffres qui feront évidemment forte impression puisqu’une grippe saisonnière ne fait pas peur le moins du monde et qu’on ne donne aucun recul et mise en contexte pour que les gens puissent s’y retrouver . J’espère qu’ils ne réussiront pas leur coup.

      @ wesson  : excellent message monsieur, aux Etats Unis ils se sont employés à la même chose, un enregistrement issu d’une discussion de membres du CFR (Council On Foreign Relations) avait même fuité, on y entendait ces braves personnes évoquer l’effet qu’aurait une pénurie artificielle sur la demande de vaccin : on crée la demande en restreignant artificiellement l’offre, le tour et joué ce qui est rare est convoité.

      Maldoror.


    • Popol 28 novembre 2009 07:39

      C’est ce qu’on appelle de la propagande


    • jako jako 27 novembre 2009 12:08

      Comme votre article d’hier que j’ai diffusé ainsi que celui du Dr Girard à des amis qui hésitent ( oui il y en a encore) , c’est bien construit.
      Merci aussi pour rappeler avec les mots qui conviennent :
      « Et aussi de sauver l’hôpital public, la Sécurité Sociale, la médecine, et la pharmacie des charognards de la plus-value. »


      • GITIBERT 27 novembre 2009 12:14

        bonjour, je suis content de constater qu’il n’y a pas que des « croyants imbéciles et fanatiques » totalement ignares quant aux aspects pathogènes de ces inoculations qui n’ont aucune raison sérieuse d’être pratiquée. Il existe des moyens tout à fait naturels de se soigner et de prévenir toutes les formes de grippes aujourd’hui, même pour les bébés..


        • John Lloyds John Lloyds 27 novembre 2009 12:24

          « Une grippe très atypique, qui a la double particularité de tuer BEAUCOUP MOINS que les grippes saisonnières habituelles, et d’avoir suscité une panique mondiale et une gabegie institutionnelle rarement vue depuis la guerre froide. »

           smiley MDR

          Remarquable résumé de le situation, cette petite phrase anodine.

          Ce qui se passe actuellement, c’est que les pharmas & Co, avec le soutien des gourvernements, ont trouvé sur la planète quelques centaines de millions de blaireaux acceptant de leur plein gré de jouer les cobayes pour différentes formules, après que les US testèrent la Squalène pendant la guerre du golfe, avec le résultat que l’on connaît (et en plus, ce coup-ci, ils bénéficient de l’immunité juridique)

          Cette grippette, et la délirante campagne de vaccination quasi-militaire qui s’ensuit, instaure une nouvelle ére, celle de la dictature médicale appuyée par une insoutenable propagande médiatique. Là où les compagnies pharmaceutiques testaient leurs saloperies en secret, elles le font maintenant de manière toute officielle, et leur laboratoire est devenu la planète.

          Tout ceci devrait nous inciter à porter notre méfiance à son plus haut niveau. Cette grotesque mascarade planétaire pourrait ne pas être si grotesque. Si c’est, comme je le pense, un tour de chauffe, le pire est à venir.


          • eugène wermelinger eugène wermelinger 27 novembre 2009 16:43

            Salut Léon,

            heureux de vous savoir en forme.
            Mais je me demande toujours comment vous avez pu être vacciné à Montpellier alors que vous n’êtes, à notre connaissance, ni femme enceinte, ni enfant de moins de trois ans !
            Cela fait deux jours que vous ne répondez pas à cette question.
            Pourtant une réponse existe. Donnez-nous la vôtre svp. 



          • K K 27 novembre 2009 17:23

            Olivier, j’ai été hospitalisé assez souvent ces derniers temps, on m’a proposé d’être vacciné sans que je fasse partie de la liste que vous citez. Je suppose que Leon aussi .Cordialement


          • friedrich 27 novembre 2009 17:36

            Bon bin moi j’ en re-profite pour donner le mien aussi. Donc J+4 après ma partouze sans capote, ou y avait pas d’ enfant ni de femme enceinte, et toujours pas de problème de peau, un bon appétit et pas de diarrhée persistante


          • clostra 27 novembre 2009 19:14

            Les gens qui se font vacciner au flan, c’est du flan !

            On les plante avec le flan
            à la mode à la mode
            On les plante avec le flou
            à la mode de chez nous
            Flamby flamba
            Et tout le tralala
            Flamby flamba
            Léon nous aura pas !


          • Tarouilan Tarouilan 27 novembre 2009 23:49

            Léon a eu de la chance, voici la photo d’un pauvre bébé après ce vaccin : http://www.toutsaufsarkozy.com/cc_images/icono/0911/cid_3342171728_523039.j pg


          • 1789 27 novembre 2009 12:40

            Je me pose plusieurs questions :

            Le coût de la campagne c’est bien environ 10000 logement sociaux ? et combien de postes de personnel hospitalier ?

            Comment se fait-il que les personnes à risque, pour certaines à mobilité réduite n’aient même pas encore reçu le bon de vaccination ( je ne parle même pas de la vaccination ).

            94 millions de doses, je pense que c’était vraisemblablement pour 60 millions de personnes à vacciner. Supposons que l’on étale la vaccination sur 10 semaines ( 2 mois et demi !!! ), il était donc prévu d’en vacciner 6 millions par semaine. Aussi, je ne comprends pas très bien l’encombrement actuel des centres....

            Sur la notice remise aux scolaires : page 1/3 le vaccin Panenza de Sanofi-Pasteur est relaté comme non-adjuvé . Page 2/3 il est dit "Les adjuvants utilisés ... AF03 Sanifi-Pasteur ) L’AF03 doit être de l’eau distillée....

            Au vu de tout ça, je ne peux que penser que la France est toujours un pays riche , où il fait bon vivre, nos dirigeants faisant constamment des efforts pour assurer notre bonne humeur quotidienne


            • eugène wermelinger eugène wermelinger 27 novembre 2009 16:47

              @ 1789 :

              c’est un coup à Léon,
              Pour lui pas de problème pour se faire vacciner, peut-être nous dira-t-il par quelle filière ? 

            • Minga Minga 27 novembre 2009 21:41

              Voilà encore quelques bonnes questions ! Et votre pseudo n’est-il pas une bonne réponse ? smiley


            • bozz bozz 27 novembre 2009 13:18

              Ah que j’aime le journalisme citoyen où le premier péquin venu vient expliquer ce qu’il a compris d’un problème complexe sans l’avoir réellement étudié...
              La complexité n’est pas accessible à tout le monde malheureusement ! Alors pour votre information, dire : «  »Une grippe très atypique, qui a la double particularité de tuer BEAUCOUP MOINS que les grippes saisonnières habituelles, et d’avoir suscité une panique mondiale et une gabegie institutionnelle rarement vue depuis la guerre froide.« 
              est d’une stupidité sans nom. Savez-vous comment se comptent les morts de la grippe saisonnière traditionnelle ? evidemment non. Savez-vous comment meurent les gens de la grippe saisonnière ? évidemment non. Savez-vous comment ça se passe aujourd’hui avec la H1N1pdm ? non évidemment mais ça ne vous empêche pas de porter des jugements à l’emporte-pièce, bravo !
              Comme je suis sympathique je vais vous expliquer comment ça marche dans la vraie vie contrairement à vos fantasmes complotistes.
              La grippe saisonnière tue de différentes manières ses victimes : la première par complication des maladies existantes, la deuxième par surinfection bactérienne et la troisième par un sundrôme de détresse respiratoire aigüe (SDRA).
              Pour la 1. ce sont surtout les personnes âgées qui meurent seulement l’acte de décès ne stipule pas grippe dessus ; on se rend compte du nombre lorsque statistiquement, 6 mois après lorsque les chiffres de décès sont connus, on les compare avec les zones d’infection de la grippe. Dans le jargon épidémiologiste on appelle ça des morts silencieux car non visibles sans traitement des données. C’est ce qui tue habituellement la quasi-intégralité des grippés.

              La cause 2. ne fait plus de morts en France depuis l’invention des antibiotiques (c’est cette cause qui est responsable des morts de l’épidémie de 1918-19.)

              La troisième cause, le SDRA ne fait normalement que 1 ou 2 cas par an en France. Voilà pour la grippe saisonnière.

              La H1N1pdm tue elle aussi de la même manière, seulement au lieu d’avoir 1 ou 2 cas de mortalité directement »visible« avec comme cause du décès marqué »grippe« , elle en est à 68 cas. Vous voyez la différence ? Les plusieurs milliers d’autres ne seront »visibles" que dans plusieurs mois lorsque des statistiques complètes de mortalité seront accessibles. Alors si vous voulez comparer des mortalités comparez uniquement ce qui est comparable, on ne mélange pas des carottes avec des navets si on veut être crédible.

              Après le reste, le traitement politique de la crise et les solutions apportées sont des choix avant tout politique, et donc chacun peut estimer ou croire ce qu’il veut, cela concerne chacun dans son intimité.

              PS : les facteurs à risque peuvent être aussi insignifiants qu’être en surcharge pondérale ou avoir fait une crise d’athme il y a 20 ans, facteurs qui seuls ne tuent pas en quelques jours.


              • nephilim 27 novembre 2009 13:51

                de bozzz « Ah que j’aime le journalisme citoyen où le premier péquin venu vient expliquer ce qu’il a compris d’un problème complexe sans l’avoir réellement étudié... »

                de bozzz « La H1N1pdm tue elle aussi de la même manière, seulement au lieu d’avoir 1 ou 2 cas de mortalité directement »visible« avec comme cause du décès marqué »grippe« , elle en est à 68 cas. Vous voyez la différence ? Les plusieurs milliers d’autres ne seront »visibles« que dans plusieurs mois lorsque des statistiques complètes de mortalité seront accessibles. Alors si vous voulez comparer des mortalités comparez uniquement ce qui est comparable, on ne mélange pas des carottes avec des navets si on veut être crédible. »

                vous faites un jolie pékin bozzzzzzzzz ou devrais je dire docteur Bozzzz mdr
                statistique de quoi l’etat n’est meme pas capable de donner des infos fiables.
                et vous là vous vous pointez pour nous donner des banalités de fond de chiotte,
                je crois que vous avez une grosse carotte coincée dans le navet................


              • Basepam 27 novembre 2009 14:03

                Merci pour votre commentaire.

                Agoravox devient le nid des rancœurs, où les rumeurs les plus nauséabondes sont défendues par des individus n’y comprenant rien.

                Dans cet article, on trouve des affabulations paranoïaques sans sources :

                - "Les états, les laboratoires pharmaceutiques, et quelques entreprises opportunistes ont achetés des dizaines et des dizaines de noms de domaines liés à la grippe A/H1N1« 

                - »les chiffres de morbidité et de mortalité issus des GROG et de l’InVS sont tabous sur Wikipedia« 

                et la dose de complot populiste :
                 »Et aussi de sauver l’hôpital public, la Sécurité Sociale, la médecine, et la pharmacie des charognards de la plus-value."

                Bref poubelle...


              • wesson wesson 27 novembre 2009 14:37

                Bonjour Basepam,

                « GROG et de l’InVS »

                Ahh, si seulement ces officines considérés comme officielles n’étaient pas financée à 80% pour l’une et à 100% pour l’autre par l’industrie Pharmaceutique, si elle n’étaient pas composée de membres ayant tous des intérêts direct ou indirect dans cette même industrie, peut-être que leur chiffres seraient à considérer comme fiable ....

                Dis-moi qui te paie et je te dirai ce que tu penses.


              • Basepam 27 novembre 2009 14:51

                Bonjour Wesson,

                Une bonne pratique est de citer ses sources...
                GROG financée à 80% par l’industrie pharmaceutique ?
                Je n’ai trouvé que ceci http://www.grog.org/documents/GROG_presentation_generale.pdf qui indique qu’il est financé à 80% par le ministère de la santé (via la Direction Générale de la Santé et l’Institut de Veille Sanitaire). Ils font partie du complot  ?

                Pour l’autre je cherche pas, après tout ce sont vos citations...


              • wesson wesson 27 novembre 2009 15:04

                @basepam

                « Une bonne pratique est de citer ses sources... »

                voici la source (Bulletin Grog 13 mai 2009)

                Extrait :
                « Financement : Institut de Veille Sanitaire, Laboratoires Pierre Fabre Santé, Laboratoires
                Sanofi Pasteur MSD, Laboratoires Solvay Pharma, Laboratoire Roche, Laboratoire Argène.
                Autres partenariats : Institut Pasteur, SCHS Mairie de St Etienne, Service médical PSA
                Citroën Rennes, Service de Santé des Armées, EDF-GDF, OCP-Répartition, SOS Médecins
                France, MEDI’call Concept, Association Médecins de Montagne, Open Rome.
                 »

                ...

                « Je n’ai trouvé que ceci »

                Soyez assuré de toute ma compassion face à cette cécité qui vous frappe, un effet de la grippe peut-être ...


              • Basepam 27 novembre 2009 15:14

                Wesson,

                Merci de lire les commentaires auxquels vous répondez. A cécité/cécité et demi...

                Ce que vous citez intervient dans 20% du financement du GROG et non 80% comme vous le prétendez.

                Le texte complet  :« 
                Financement 2009
                Le budget est financé à 80 % par la Direction Générale de la Santé et l’Institut de Veille
                Sanitaire.
                Autres financements : Institut Pasteur, URML Midi-Pyrénées, URML Alsace, URML Pays-de-la-Loire, URML Nord-Pas-de-Calais, UPML Bourgogne, SCHS Mairie de St Etienne, Service médical PSA Citroën Rennes, Service de Santé des Armées, EDF-GDF, OCP-Répartition, SOS Médecins France, MEDI’call Concept, Association Médecins de Montagne, Laboratoires Sanofi Pasteur MSD, Laboratoires Solvay Pharma, Laboratoire Roche, Laboratoire GSK, Laboratoire
                Argène »

                Enfin votre source n’indique nulle part 80% ou 100%. Vous les pêchez d’où ces chiffres ?


              • wesson wesson 27 novembre 2009 16:23

                Bonjour Leon,
                je vous retourne la question, est-ce que vous ne vous foutez pas aussi un peu du monde ?

                le GEIG (Groupe d’Expertise et d’Information sur la Grippe), qui a servi de référence pour l’achat des 94 millions de doses de vaccins est entièrement financé par 5 labos, comme son directeur l’as reconnu.

                Roselyne Bachelot a bossé 12 ans pour l’industrie pharmaceutique, ayant elle-même d’ailleurs monté son propre labo pharmaceutique avec son mari Jacques Bachelot.

                les déclarations publiques d’intérêts de certains organismes comme le Haut conseil de la santé publique, comme l’agence française de sécurité sanitaire sont particulièrement éloquentes, tout ce petit monde est dans son immense majorité en affaire avec l’industrie qu’ils sont censés réguler, autrement dit ils sont juges et parti !

                Si d’ailleurs on a ces déclarations, c’est parce que elles sont en théorie obligatoires, sauf que en général elles sont bien planquées, voire pas faite comme pour l’inVS qui a 95% de ses experts bossant en parallèle pour l’industrie pharma.

                Sans l’ombre d’un doute, on est dans la mainmise d’une industrie surpuissante sur l’ensemble des questions de santé publiques. Alors les chiffres que nous fournissent ces saint-jean-bouches-d’or, c’est pas vraiment du fiable fiable ça !

                Wikipedia a parfaitement raison de ne pas reprendre les chiffres communiqués par ces sacs à lobbies, qui sont fortement sujet à caution.


              • Basepam 27 novembre 2009 16:54

                Wesson,

                C’est votre habitude de noyer le poisson ?. J’attend toujours vos sources pour le 80% et le 100%. Je n’ose imaginer que vous êtes comme certaines personnes ici qui racontent n’importe quoi sans savoir de quoi elles parlent...

                Cordialement


              • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 27 novembre 2009 16:57

                Franchement ce n’est pas le problème : si le vaccin est efficace et diffusé gratuitement à tous, c’est toujours une bonne chose. mieux vaut être en bonne santé que malade. C’est tout ce que l’on demande, c’est l’égalité de traitement devant la maladie. Que les labos s’enrichissent au passage, tant mieux pour eux et peut-être pour nous, tout dépendra de l’usage qu’il feront de cette manne.


              • wesson wesson 27 novembre 2009 17:13

                Bonjour M. Reboul,

                «  : si le vaccin est efficace et diffusé gratuitement à tous, c’est toujours une bonne chose »

                Oh, le sophisme de compétition !

                D’une part on ne sait en définitive rien sur l’efficacité réelle des vaccins contre la H1N1, tant il y en a de nom et de types différent et dont on ne sait même pas à l’heure actuelle si il faudra ou non un rappel 3 semaines après la 1ère vaccination.

                et d’autre part on sait déjà fort bien que ces vaccins sont tout sauf « gratuits ». Ils ont été achetés à 10€ la dose environ, grâce à nos impôts et aux termes de contrats scandaleusement avantageux pour l’industrie pharmaceutique, et passé dans la plus complète opacité. C’est dire si en la matière nous sommes très loin de la gratuité.


              • Basepam 27 novembre 2009 17:25

                Wesson,

                Bordel, je veux bien vous croire mais citez vos sources SVP :
                Vous pouvez m’expliquer les "termes de contrats scandaleusement avantageux« 
                ainsi que  »la plus complète opacité."

                Mais une vrai explication, pas une dérobade comme plus haut.


              • K K 27 novembre 2009 17:28

                Wesson, êtes vous certain que ce n’estpas plutôt la sécu qui prend en charge le vaccin ? 


              • wesson wesson 27 novembre 2009 17:46

                @Basepam,

                "Je n’ose imaginer que vous êtes comme certaines personnes ici qui racontent n’importe quoi sans savoir de quoi elles parlent..."

                Osez, et je vais vous y aider, car j’ai fait une confusion.

                Les pourcentages que j’ai cité de 80% concernait l’Affsa (l’agence chargé de délivrer les autorisations de mise sur le marché des médicaments), et 100% concernait le GIEG (suivi par le gouvernement dans sa préconisation de vaccination massive).

                Ces 2 organismes étant totalement partie prenante dans la grippe H1N1, je ne pense pas que j’étais dans le hors sujet ...

                Allez, rions un peu maintenant avec la grippette


              • chips 27 novembre 2009 17:53

                Merci Bozz,

                Pas certain que vous soyez entendus, cela fait des semaines que le problème de la grippe A est expliqué sous toutes les coutures aux anti vaccins ... Ce sont toujours les mêmes réponses que nous avons.

                « Le docteur Girard dit que ..., le docteur vercoutere dit que ... Il faut se soigner avec des vitamines .... cette grippe est un complot .... l’association Alis dit que .... cette grippe est une grippette, ... les vaccins tuent ... les adjuvants sont dangereux ..... Si vous êtes pour la vaccination c’est que vous travaillez pour les labos, ou vous êtes pro sarko etc etc .... »

                J’en passe et des meilleurs .....

                Voila l’état de la science en France ....


              • wesson wesson 27 novembre 2009 18:17

                @Basepam,

                Vous pouvez m’expliquer les "termes de contrats scandaleusement avantageux"

                bien sur.
                * aucune pénalité en cas de retard dans la livraison,
                * prise en charge par le gouvernement de tout risque lié à l’utilisation de ces vaccins

                source : Blog de Gérard Bapt, Député de Haute Garonne et rapporteur des crédits pour la mission santé à Mme la ministre.

                ainsi que « la plus complète opacité. »

                * Le point a dû effectuer une saisine de la CADA (Commission d’accès au documents administratifs) pour obtenir une copie notoirement caviardée de ces contrats (en particulier concernant les montants).
                * Le labo Baxter qui avait négocié une clause de totale confidentialité a été contraint de lever cette clause ... sous la pression
                * la commission des finances à l’assemblée a eu les pires difficultés pour obtenir les fameux contrats, le gouvernement ayant au début carrément refusé de les communiquer au nom du « secret défense »

                J’ai bien peur qu’au petit jeu de « citez vos sources », vous ne perdiez rapidement si il me prenait l’envie de vous demander les vôtres concernant les affirmations dont vous nous avez gratifié !

                Trouvez-moi par exemple les déclarations d’intérêts des membres du GROG et de l’inVS prouvant leur indépendance. Ces déclarations étant obligatoires, vous n’aurez certainement aucune peine à m’en donner un lien.

                Je ne doutes pas une seconde de la célérité avec laquelle vous allez répondre à ma demande afin de clore le sujet ...


              • Basepam 27 novembre 2009 18:30

                Wesson,

                OK pour le GIEG, vos liens sont explicites.

                Par contre je n’ai rien trouvé qui parle d’un financement à 80% de l’Afssa par des labos pharmaceutiques et comme vous n’avez toujours pas cité votre source...

                Ce qui me dérange c’est que c’est un sujet grave et que la plupart des commentaires sont non justifiés. Le débat est faussé par des affirmations sans fondements.
                Je n’ai pas d’avis sur cet vaccin et lorsque je cherche à m’en faire un cela me dérange de voir autant de bêtises.

                L’article initial reste un tissu d’inepties mélangé à quelques vérités détournées pour que cela « sonne juste ».

                Enfin bon weekend.


              • curieux curieux 27 novembre 2009 19:55

                Super, la vidéo MEXICO


              • Minga Minga 27 novembre 2009 22:03

                à Bozz : comme l’a noté « nephilim », vous comparez des choux et des carottes, une évaluation a posteriori (comme fait l’INSERM), et un suivi épidémiologique (comme ceux qu’assurent les GROG et l’InVS). Reportez-vous à leurs publications à ce sujet si par quelque miracle vous désiriez vous instruire. Vous trouverez, en cherchant un peu (je ne vais pas le faire à votre place vu votre impolitesse !), des séries chronologiques concernant les précédentes grippes, leur morbidité, et leur mortalité constatée estimée « au jour le jour » (avec publications de rapports épidémiologiques hebdomadaires) selon la même méthode. Quant au « problème du journalisme citoyen », il est le même que celui du « journalisme non citoyen » : recouper l’information et citer ses sources convenablement. Il est comme lui confronté aux « idiots savants » qui soit s’imaginent que nous vivons dans un monde idéal de Bisounours aux gentils gouvernements prévoyants, soit s’imaginent que d’affreux reptiliens complotent chaque matin pour expliquer la gabegie ambiante. Hélas, la cupidité, la corruption, l’ignorance et la suffisance associées, et encore plus souvent tout simplement l’erreur humaine suffisent à expliquer bien des choses ... J’en vois pour preuve votre commentaire désopilant sur les « choix avant tout politiques » qui selon vous concernerait « chacun dans son intimité ». Ainsi, selon vous, la politique ne concernerait pas ou plus la décision collective, mais l’intimité ??? Vous allez faire rire pas mal de monde, avec cette trouvaille !


              • Minga Minga 27 novembre 2009 22:17

                à « Basepam » :
                Je vous cite : « Dans cet article, on trouve des affabulations paranoïaques sans sources » :

                - "Les états, les laboratoires pharmaceutiques, et quelques entreprises opportunistes ont achetés des dizaines et des dizaines de noms de domaines liés à la grippe A/H1N1"

                - "les chiffres de morbidité et de mortalité issus des GROG et de l’InVS sont tabous sur Wikipedia« 

                Je précise donc les sources :

                1) recherche Google, suivi de whois

                2) cf. historique de la page sur Wikipedia

                et je vous invite é vérifier vous-même, n’ayant pas que ça à faire (c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai proposé l’article en »tribune« et pas dans une rubrique sur les médias : journalistes, voyez-y une invitation à vérifier vous-même ces deux affirmations pour en faire un article plus conséquent).

                Je vous cite encore : selon vous  »Et aussi de sauver l’hôpital public, la Sécurité Sociale, la médecine, et la pharmacie des charognards de la plus-value.« relève du  »complot populiste«  !

                Ce n’est PAS l’avis de »Jako« , plus haut dans ce forum, et ce n’est pas même l’avis de JF Mattei, ex »ministre de la canicule« (de droite) en 2003, qui dit aujourd’hui : »on ne peut PAS séparer la santé du social".

                C’est un peu trop facile d’insulter sans argumenter et d’appeler explicitement à la censure quand des faits ne vous plaisent pas, et qu’un-e- citoyen-ne- a le culot d’écrire un article sur ces faits dans Agoravox !



              • Basepam 27 novembre 2009 22:40

                Mon cher Minga,

                pour votre point 1 merci de publier vos données, vous ne citez pas les sites et les information whois.

                Mélanger une carte toute rouge faite par nos cher médias et le problème de financement de l’hopital public pour mettre en avant sa destruction est du populisme.

                Enfin, je ne vous insulte nulle part. Je ne suis pas d’accord avec vous. Maitenant si vous voulez continuer à publier, il va falloir acceptez la critique.


              • Basepam 27 novembre 2009 22:55

                Mon cher Wesson, (je me permets...)

                Pouvez vous me citer mes affirmations, je ne fais que d’essayer de comprendre un imbroglio d’affirmation fantaisistes. Si, je vais gagner à demande les sources... Vous avez bien réussi à changer vos propos.

                Je vous remercie d’avoir passer un peu de temps à documenter ce commentaire. En posant les bonnes questions on arrive a faire réfléchir quelques individus c’est aussi important que de raconter n’importe quoi.


              • Minga Minga 28 novembre 2009 02:00

                Mon cher Basepam,

                Puisque vous redevenez courtois, je vais essayer d’en faire autant :

                1) Pour la source des données, je vous invitais, en gros, à chercher vous-même, pensant que vous n’aviez pas vérifié et/ou que votre demande était peut-être de mauvaise foi. Mais quand bien même vous, vous ne seriez pas de bonne foi, j’imagine que d’autres lecteurs, en toute bonne foi, voudront également vérifier ce point sans pour autant y passer trop de temps. Cherchez donc avec les mots-clés « grippe », « grippe a » et « A/H1N1 » : vous y constaterez comme moi ce que pose problème : les mêmes pages se retrouvent partout, y compris sur des sites en principe indépendants, et les informations scientifiques, avec toutes leurs précautions d’emploi, leur rigueur, et leur prudence, sont reléguées au fin fond des classements. (ceci vaut pour l’instant : plus tard il faudra utiliser les sites d’archives) J’ai donc complété et légèrement reformulé la version originelle de cet article pour mieux expliciter ce point et donner quelques exemples ici. Le problème que j’ai soulevé n’était toutefois pas d’établir une liste exhaustive de « google bombers » non indépendants, mais de montrer par quelles aberrations de la communication moutonnière on peut en arriver aux messages apocalyptiques tel que celui que j’ai cité, relevé sur yahoo. Merci donc pour cette critique qui s’est après tout avérée constructive.

                2) Ensuite, quand vous écrivez "Mélanger une carte toute rouge faite par nos cher médias et le problème de financement de l’hopital public pour mettre en avant sa destruction est du populisme.« , je ne sais pas comment vous pouvez mélangez ainsi deux parties aussi éloignées dans le texte de mon article pour en arrivez là ... Vous n’avez pas compris quelque chose ?

                Dans l’article, il y avait un lien vers un article relatant une grève de personnels de l’AP HP contre des suppressions massives de postes, en pleine épidémie de grippe. Dans notre dossier, nous rappelions également que les moyens en réanimation lourde (pour les victimes des formes graves) allaient très vite s’avérer insuffisants. Si le gouvernement avait le souci de notre santé, il n’aurait pas d’un côté gaspillé des sommes inédites dans un plan  »de lutte contre l’épidémie" dont nous constatons chaque jour la gabegie et l’inefficacité, sans de l’autre prévoir les moyens de traiter un nombre suffisant de cas graves, non ?

                Je le dit comme je le pense : ce gouvernement se moque de vous. Et pas seulement à propos de cette grippe !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès