• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Grossophobie ou grossophilie ?

Grossophobie ou grossophilie ?

JPEG

Désormais, pour combattre le diktat de la minceur, la grosseur s'affiche : de plus en plus de mannequins montrent leurs rondeurs et les assument...

Pourtant, l'obésité se développe et se répand dans nos sociétés d'abondance : c'est aussi un problème de santé publique.

Et "c'est dans les campagnes paupérisées que l'épidémie progresse le plus rapidement, touchant même les pays en voie de développement." révèle Sandra Salazar dans un article paru sur Marianne. Les jeunes enfants sont touchés aussi.

Diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires, de nombreuses pathologies sont liées à l'obésité.

L'industrie agroalimentaire, la malbouffe, les aliments ultra-transformés sont souvent à l'origine de cette épidémie.

Faut-il céder à la tentation de la grossophilie au point d'encourager la malbouffe ?

 

Grossophobie et grossophilie, voilà deux extrêmes qu'il faut combattre, sans doute...

 

Il faut bien le dire et le redire : l'industrie alimentaire a tendance à nous vendre des produits de plus en plus gras, sucrés et salés.

Et on voit de plus en plus d'adolescents qui souffrent de surpoids et d'obésité.

 

Il conviendrait de ne pas faire la promotion de l'excès de poids et de mettre en garde les jeunes contre la malbouffe qui se répand dans nos sociétés.

La graisse, le surpoids, les vergetures, le handicap : voilà le résultat de la consommation d'une nourriture inadaptée, aux effets délétères.

 

Le sucre a envahi notre alimentation, il est présent partout : biscuits, gâteaux, desserts de toutes sortes, yaourts, flans, sodas, boissons, sirops, confitures etc.

C'est un raffinement infini dans la variété : il suffit de se rendre dans les rayons d'un supermarché pour découvrir toutes les tentations auxquelles sont soumis les consommateurs.

 

Le gras n'est pas en reste : burgers, frites, mayonnaise... la mode des fasts-foods favorise ce phénomène.

 

Les produits ultra-transformés font des ravages : plats préparés, pains emballés, céréales du petit déjeuner, soupes instantanées, viandes et poissons reconstitués… La liste est longue.

Plusieurs études réalisées en Espagne, aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni ont déjà montré que la consommation de produits ultra-transformés augmentait le risque d’obésité, de taux de cholestérol sanguin, de maladies cardiovasculaires...

Célébrer les rondeurs, le surpoids ? Est-ce une attitude responsable, dans une société où l'obésité gagne du terrain, où l'industrie agroalimentaire nous vend des produits toxiques, dangereux pour la santé ?

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/06/grossophobie-ou-grossophilie.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.54/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

124 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 10:07

    Dans les circuits touristiques, les jeunes femmes ne s’intéressent pas aux bras du guide !


    • quid damned quid damned 4 juillet 10:19

      N’entravez pas le rêve américain !  : )

      Les seuls animaux qui sont parfois atteints d’obésité sont les humains, les chats, les chiens et quelqu’autres animaux domestiques, donc dans le sillage de la « contamination » humaine.

      Dans la nature il n’y a pas d’animaux obèses, il existe des espèces qui ont des protections graisseuses contre le froid comme les baleines par exemple mais ce n’est pas de l’obésité c’est une caractéristique d’adaptation physiologique à l’environnement, un baleineau qui n’aurait pas cette caractéristique mourrait très rapidement.
      L’obésité est bien une tare liée à l’homme. Et effectivement s’il est indélicat de fustiger ceux qui en sont atteints, « promouvoir » l’obésité est irresponsable comme est irresponsable de « promouvoir » l’anorexie.

      Il y a certes des facteurs génétiques favorisant l’obésité, mais les personnes que je connais qui en sont atteints (dont mon meilleur ami qui en est mort) ne se nourrissent pas que de salades vertes, loin de là. On atteint pas des 150 kg en suivant une alimentation saine, équilibrée et frugale. La cause est avant tout comportementale.
      J’ai un collègue obèse, à 7:00 du matin il est fréquent voire quotidien qu’il revienne de la boulangerie (alors qu’il a déjà petit-déjeuné) avec un croissant aux amandes, un flan à l’abricot et un chausson aux pommes.

      Effectivement, que la grosseur s’affiche ne va pas aider à résoudre ce travers humain.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 11:01

        @quid damned

        on d dit pas « vas-y l’obèse ! », on dit « allégro »


      • quid damned quid damned 4 juillet 11:08

        @Séraphin Lampion
        Non d’une pipe !
         : )


      • Fifi35 Fifi35 4 juillet 20:17

        @Séraphin Lampion
        Maintenant quand je propose une nuit de jambes en l’air, afin de ne pas commettre d’impair je dis : « alors,... Obèse ? » 


      • San Jose 4 juillet 10:34

        « grossophobie » comme « pauvrophobie » est impardonnable sous la plume d’une agrégée de lettres. 

        C’est du langage médiatique pour journaliste qui veut faire savant en grec et flatter un public niais qui veut s’y croire savant aussi. C’est lamentable. Il est vrai que la médecine s’y est mise aussi avec sa discipline récente la « brûlologie ». Si nos ancêtres en avaient usé de même, nous irions chez l’oeillologue, le bouchologue et le peauologue. 

        Bref, chère Rosemar, composez vos néologismes avec des racines anciennes au lieu de balancer de véritables mots-valises qui font plouc que ça n’en est pas possible. 

        Si demain vous voulez parler de l’hostilité à l’homosexualité, comment direz-vous ? Vous nous inventerez « homophobie » ? supposant par-là qu’on peut avoir peur d’un préfixe ?? (avec ce détail rigolo : « homophobie » veut dire étymologiquement l’inverse de ce que c’est supposé dire). 

        Veuillez désormais parler de pycnophobie et de ptochophobie pour les gros et les pauvres, respectivement. Le populo grognera un peu au début, puis s’y fera aussi bien qu’à l’ophtalmo. 


        • quid damned quid damned 4 juillet 11:05

          @San Jose

          Pas besoin d’être phrénologue pour reconnaître un « tête de nœud » ni proctologue pour reconnaître un « trouduc ».


        • San Jose 4 juillet 11:47

          @quid damned
          .
          C’est votre droit le plus strict, d’avoir pour la langue autant de respect que pour la matière où patauge le proctologue. 


        • quid damned quid damned 4 juillet 11:58

          @San Jose
          C’est votre droit le plus strict d’être hermétique à l’humour et de vous sentir visé.
          Et je doute que les patients se rendant chez le trouducologue ne se présentent sous leur meilleur profil afin d’éviter à ce spécialiste de patauger dans quelconque matière.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 12:14

          @quid damned

          C’est un gars, une nuit, il peut pas dormir à cause de ses hémorroïdes.

          Sa femme lui dit

          - T’as qu’à faire comme ma grand mère : quand mon grand père avait ses émeraudes, elle lui badigeonnait le cul avec du marc de café et ça le soulageait.

          Aussitôt dit aussitôt fait, elle fait une grande cafetière avec un filtre plein, récupère le marc et lui tartine les sphincters. Ca le soulage et il s’endort. Maisau réveil, c’est pire, alors il va voir un proctologue. Le toubib l’examine sans rien dire, alors le gars s’impatiente :

          - Alors docteur qu’est ce que vous voyez ?

          Et le spécialiste répond :

          - Je vois un changement de situation, un voyage et une rencontre avec une dame ...


        • quid damned quid damned 4 juillet 12:46

          @Séraphin Lampion
          Mais alors ... c’est un ... marcdecaféologue aussi ?


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 13:06

          @quid damned

          On dit « cafédomancien  » !


        • quid damned quid damned 4 juillet 13:28

          @San Jose
          En termes plus urbains, vous avez certes raison de préciser à titre indicatif et pour rehausser notre culture qu’il existe des mots plus académiques qui auraient pu améliorer la qualité de l’article. Mais ne soyez pas trop prompt à fustiger la forme d’un texte qui traite d’un sujet délicat.
          Je m’arrête là dans ces considérations capillotractées, tetracapillectomiques et dyptérosodomites avant de passer définitivement pour un balanocéphale usager compulsif de molises (mot valise de « mot valise »).
          Bonne journée.


        • quid damned quid damned 4 juillet 13:46

          @Séraphin Lampion
           smiley
          Pouuaâh ! c’est fort de ...
          Même moi je suis choqué. Voyons l’étymologie de café (wiki) : 
          « emprunté au turc kahve » donc déjà c’est ni latin ni grec, pas facile de trouver un mot qui fait savant avec ça. Quant à marc > « bas-latin marka »
          Je propose « marka » + « khave » + divination ou mancie = « markhavomancie »
          J’ai bon ?


        • San Jose 4 juillet 14:50

          @quid damned
          .
          Citation  :  tétracapillectomique
          .
          Evitons les formes composées gréco-latines. Préférons le tout-grec :
          .
          https://fr.wiktionary.org/wiki/t%C3%A9tratrichotomie



        • quid damned quid damned 4 juillet 15:03

          @San Jose
          Merci, ça ajoute de la qualité à cette distraction sans en retirer le côté ludique.
          Si je me souviens bien il n’y a qu’un seul mot qui fait exception à cette règle, je ne sais plus lequel.
          Ceci dit le mélange donne parfois des consonances plus agréables et tant que c’est pour le loisir ...


        • Traroth Traroth 4 juillet 15:32

          @Séraphin Lampion
          Vous êtes déchaîné, aujourd’hui !  smiley


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 juillet 16:28

          @San Jose

          Autre science en devenir la « conneriethologie » ,car comme nous sommes tous le con de quelqu’un, ben le nombre de patients est incommensurables ! 


          @+ P@py


        • eddofr eddofr 4 juillet 10:41

          L’obésité résulte principalement de quelques règles du système capitaliste :

          nous vendre (et donc nous faire manger) le maximum de produits.

           passer le moins de temps possible à préparer une nourriture saine (pour avoir plus de temps à travailler et à consommer).

           nous vendre des produits mauvais pour la santé mais addictifs (sucre et gras).

           passer le moins de temps possible à manger (manger vite, mal et souvent).

           produire des produits les moins chers possible, quitte à les bourrer de saloperies.

           ...

          Le comportement individuel est certes en cause, mais quand un problème comportemental concerne 90% de la population, ce n’est plus un problème de comportement individuel. C’est bien un problème sociétal.

          Donc, ne culpabilisons pas les obèses et les gens en surpoids, ce n’est pas de leur faute.

          La volonté nécessaire pour résister aux sirènes de la malbouffe est un don avec lequel peu sont nés (comme une intelligence supérieure, un physique avantageux, un don/goût pour les sports ou un héritage assez conséquent pour pouvoir s’offrir un coach une diététicienne et un cuisinier à domicile).

          Par contre, on peu essayer de compenser l’injustice naturelle et sociale et les aider à mieux, et moins, manger ...


          • quid damned quid damned 4 juillet 11:00

            @eddofr
            Sociétal et politique ? Lorsque la production, la consommation, la croissance sont à ce point encouragés par les gouvernants ...


          • arthes arthes 4 juillet 11:12

             @quid damned

            Personne ne met le couteau sous la gorge pour forcer à consommer.

            En outre, consommer autant, toujours plus et mal tout en désirant que la planète ne soit plus massacrée, et gueuler après les gouvernement avec des pancartes « pour le climat » pour qu’il fasse des miracles quand soi même on ne veut rien changer à son propre comportement, est antinomique et la réponse viendra sous formes de taxes vertueuses « pour le climat » et de chèques d’aides à l’achat de véhicules électriques,

            C’est d’abord individuellement que cela doit changer dans les têtes, et la société changera.


          • rosemar rosemar 4 juillet 11:27

            @arthes

            Et vous connaissez le prix des fruits et des légumes ?


          • foufouille foufouille 4 juillet 11:30

            @arthes
            va falloir construire beaucoup de centrales pour avoir des voitures électriques ou qui seront rechargées que la journée avec du soleil ou si le vent souffle fort.
            tu auras un petit chèque de 200€ pour acheter un vélo à 1200€ ..........
            ta vieille bagnole sera évidement interdite de rouler.


          • quid damned quid damned 4 juillet 11:51

            @arthes
            "Personne ne met le couteau sous la gorge pour forcer à consommer.

            « 
            Ah ouais, et le matraquage par les pubs toutes les 10 minutes ?

            et »ceux qui gueulent avec des pancartes ..." font surement partie de ceux qui ne se laissent pas dicter leurs comportement par ces pubs à part quelques-uns il y a toujours des cas un peu schizo.


          • San Jose 4 juillet 11:53

            @rosemar
            .
            Citation : et vous connaissez le prix des fruits et des légumes ?
            .
            Voilà un faux problème puisqu’ils sont moins chers que la viande que vous ne devez plus consommer, tant pour les animaux eux-mêmes que pour la production agricole effrayante nécessaire à leur nourriture. 


          • foufouille foufouille 4 juillet 12:03

            @San Jose
            non, les légumes sont assez cher en moyenne, souvent plus que la viande.
            Tu peux trouver du poulet PAC sous les 2€ comme pour le cochon mais en gros, pour les tomates 1€ est rare.
            sors de ton épicerie de bourgeois végétarien et va dans un hyper.


          • San Jose 4 juillet 12:04

            @eddofr
            .
            Cinq mille calories quotidiennes d’aliments de qualité cuisinés avec amour font autant grossir que cinq mille calories de mauvais sandwiches. 


          • San Jose 4 juillet 12:09

            @arthes
            .
            Citation  : Personne ne met le couteau sous la gorge pour forcer à consommer.
            .
            Oui, il en allait plus ou moins ainsi jusqu’à présent. Les fabricants étasuniens d’électroménager qui réclamaient avant la guerre une loi obligeant à remplacer ses appareils à échéance fixe, se sont fait envoyer promener par le législateur. 
            C’était avant. Avant l’invention du super-contrôle technique automobile, et dans tous les domaines, de toutes les normes de sécurité caricaturales. 


          • arthes arthes 4 juillet 12:17

            @rosemar

            Que voulez vous dire ?

            Mieux vaut s’empiffrer de fruits et légumes que de hamburgers, de bonbons , de gâteaux, de crèmes glacées , de bouffe toute prête et qui se digère mal, et de nuttela ?

            Mieux vaut déja ne pas céder au désir instinctif et incontrolé de s’empiffrer non ?
            Et vous croyez que c’est une histoire de fruits et légumes ?
            Même s’ils étaient donnés, il ne s’en mangerait pas davantage !!!

            Le monde est à l’image d’un organisme obèse , un biotope complètement désorganisé et bourré de saloperies.


          • quid damned quid damned 4 juillet 12:17

            @San Jose
            Pas si simple, pas si sûr.
            5000 calories de pur sucre blanc
            vs.
            5000 calories d’un repas varié (poisson, légumes, fruits, vitamines ...)
            Mon choix est vite fait.
            Ceci dit vous avez raison, tout excès est mauvais, c’est d’ailleurs l’un des principaux fléaux.


          • San Jose 4 juillet 12:18

            @foufouille
            .
            C’est vrai. Il faudrait, pour que j’aie raison, manger les végétaux destinés au bétail. 
            Ce n’est toutefois pas parce que je blague Rosemar que je suis végétarien. Je me passe en boucle le chant du porc égorgé. Je ne me fournis jamais dans les trucs bio, et l’essentiel de ma pitance vient de l’Intermarché et de l’Aldis qui se font face à la sortie de Guéret sur la route de Montluçon. D’ailleurs je suis sous le seuil de pauvreté. Je ne vole (en l’air) qu’en mangeant mes économies. 


          • arthes arthes 4 juillet 12:29

            @quid damned

            le matraquage des pubs...C’est un couteau sous la gorge ?
            Ils ne savent pas éteindre la téloche où zapper ?
            Oh troupeau docile qui aime s’engraisser et devenir obèse pour céder à son maitre « publicité » et faire comme et se mêler aux autres qui y cèdent avec un regard de plus en plus éteint  et un cerveau dévoré par la vermine de la pensée télévisuelle
            Quoi faire de cette engeance ???

            Oui, allez donc gueuler avec des pancartes, la fleur au fusil, « pour le climat » le gouvernement pourra ainsi lever des taxes « pour le climat » et tout ira mieux dans le meilleurs du monde, les bovins humains pourront continuer à prospérer et s’empiffrer à en éclater.


          • arthes arthes 4 juillet 12:39

            @San Jose

            Oui, mais...Il n’y a pas risque physique de mort d’homme (juste s’anéantir le cerveau) , il y a des choix à faire, des responsabilités à prendre, savoir ce que l’on veut vraiment, des conséquences à assumer, quelque soit le choix, même si l’on se trouve dans une situation où justement il n’y a plus de choix pour le moment...Pour faire en sorte que plus tard .on puisse faire autrement.


          • quid damned quid damned 4 juillet 12:39

            @arthes
            Le climat est pour moi un autre débat, je suis sceptique quant à l’origine humaine des variations plurimillénaires du climat.
            Mais oui lorsqu’un individu est soumis au matraquage des pubs depuis le berceau et qu’il n’a pas la chance d’évoluer dans une famille qui l’aidera à prendre du recul c’est comparable à un couteau sous la gorge, en plus insidieux.


          • pemile pemile 4 juillet 13:13

            @San Jose "Avant l’invention du super-contrôle technique automobile, et dans tous les domaines, de toutes les normes de sécurité caricaturales. "

            Quels sont les points du contrôle technique que vous voulez supprimer et donnez nous quelques exemples de normes de sécurité caricaturales ?


          • arthes arthes 4 juillet 14:25

            @quid damned

            Naitre avec un couteau sur la gorge, ou un sac sur la tête et des chaines qui entravent la volonté, ce n’est en effet pas terrible, c’est être comment dire : mort/né.

            Oui, le climat c’est un autre sujet, ce slogan « pour le climat » ne me plait pas en fait (vous l’aurez compris), il porte l’attention sur un « faux débat », quand notre planète souffre de tous nos propres excès et que partant de la nous nous trouvons les complices d’une désorganisation qui s’amplifie de tout l’écosystème de la terre, et aussi de notre écologie sociale et aussi de notre propre organisme/métabolisme humain.
            Je pense que tout est lié, et jamais auparavant nous ne parlions de burn out, de dépressions, ni d’obésité et de cancers , qui sont légions et autant de symptomes d’un dérèglement très grave qui n’est pas que climatique.
            (je vous épargne les guerres, les terrorismes, conflits divers et variés, etc...qui forment un honorable cortège de ce qui précède)

            Bon, je me dis quand m^me que tant qu’il y a de la vie, ya de l’espoir, mais je ne sais même pas si on peut voir encore le fond, car ensuite, faudra remonter, enfin, ce qu’il restera de l’humanité !!! Ah, l’humain, quelle aventure !!!


          • quid damned quid damned 4 juillet 14:44

            @arthes
            La planète ne se portera que mieux sans nous avant que ne ressurgisse un autre avatar (mieux ou pire) de l’humain ou autre animal « habilis » locataire à « conscience ».
            Des poulpes peut-être, il semblerait que les octopi de la méditerranée commencent à avoir des comportements sociaux. A quand des poulpes obèses ?


          • foufouille foufouille 4 juillet 14:56

            @quid damned
            5000 calories sous forme de bonbons ou d’un gros repas ne changera rien si tu n’a pas une activité physique importante : tu sera gros.


          • quid damned quid damned 4 juillet 15:14

            @foufouille

            1. Nous ne sommes pas tous égaux face à l’obésité.
            2. Si le nombre de calories est le même, entre un repas de glucose pur et un repas équilibré et vitaminé (naturellement), l’apport nutritionnel sera différent. Le scorbut, ça vous dit quelque chose ?
            3. Mais oui tout excès est mauvais et un minimum d’activité physique est sain.
            4. il y a un « s » au futur 2ème personne du singulier.


          • foufouille foufouille 4 juillet 15:27

            @quid damned
            1 faux, tout le monde devient gros en mangeant
            2 on peut ajouter des vitamines, minéraux et c’est pareil.
            3 une activité physique n’est pas obligatoire
            4 je ne suis pas un khmer vert donc pas obligatoirement en bonne santé magiquement vert et merveilleuse


          • foufouille foufouille 4 juillet 15:33

            @quid damned
            en mangeant trop


          • quid damned quid damned 4 juillet 15:40

            @foufouille
            Bah non désolé.
            Si vous mangez un kilo de salade et un kilo de macdo vous ne grossirez pas pareil.
            (ce n’est pas le même nombre de calories mais vous dites « tout le monde devient gros en mangeant »)

            Et pour une même quantité absorbé d’un même repas tout le monde ne prendra pas la même masse corporelle. Nous n’avons pas tous le même métabolisme
            Il semblerait que la flore/faune intestinale en soit en partie responsable, expériences faites sur des souris. Les bactéries des unes étant transférées dans les intestins des autres et vice versa, les souris obèses ont maigri et inversement les chétives ont grossi.


          • quid damned quid damned 4 juillet 15:50

            @foufouille
            « en mangeant trop », je n’avais pas vu votre correctif.
            Oui tout excès est mauvais, mais ça ne retire rien au fait qu’il faille cependant mieux manger varié et que nous n’avons pas tous le même métabolisme, l’alcool en est un exemple flagrant. Un verre pour certain(e)s et ça part déjà de travers.


          • foufouille foufouille 4 juillet 15:53

            @quid damned
            avec une salade de 5000 calories réellement absorbées, si.
            il y a aussi des salades au macdo et de l’eau donc tu peux faire un menu de un kilo équilibré.
            il existe aussi des sandwichs sur mesure comme subway mais ça reste industriel.
            si tu fais tes burger chez toi, ce ne sera pas industriel mais un kilo de burger te fera grossir. ça te prendra du temps : juste le ketchup, il faut une heure pour le faire.


          • quid damned quid damned 4 juillet 15:58

            @foufouille
            "avec une salade de 5000 calories réellement absorbées, si.

            "
            si quoi ?


          • foufouille foufouille 4 juillet 16:00

            @quid damned
            j’ajoute donc en moyenne et sauf cas spéciaux. les gens qui ni grossissent pas ont une activité physique et/ou intellectuelle importante.
            tu as juste besoin de manger des protéines, de la graisse qui peut être converti en glucides et les vitamines, minéraux nécessaire en faible quantité.


          • pemile pemile 4 juillet 16:04

            @foufouille "j’ajoute donc en moyenne et sauf cas spéciaux. les gens qui ni grossissent pas ont une activité physique et/ou intellectuelle importante."

            Ou alors ils n’ont rien à bouffer !


          • foufouille foufouille 4 juillet 16:05

            @quid damned
            ben c’est pareil. les plantes ont ue biodisponibilité plus faible donc il en faut plus en quantité. les fibres accélère la digestion donc une partie de tes 5000 finit dans les WC.
            par contre le burger contient peu de fibre donc ce sera près de 80% qui sera absorbé par tes intestins (pour la viande c’est 80% donc en gros).


          • foufouille foufouille 4 juillet 16:08

            @pemile
            non, il chipote car certaines personnes ont l’air de ne pas grossir.


          • pemile pemile 4 juillet 16:11

            @foufouille

            A repas et activités identiques il faut peser les selles de chacun pour évaluer la performance de traitement de leur tubes digestifs ! smiley


          • foufouille foufouille 4 juillet 16:16

            @pemile
            oui mais ça va être difficile vu que l’activité du cerveau est différente suivant les personnes.
             smiley


          • quid damned quid damned 4 juillet 16:35

            @foufouille
            Vous biaisez le débat, lorsque j’évoque macdo je ne parle évidemment pas de la salade. Ce n’est pas le produit phare de l’enseigne, sauf à être de mauvaise foi.
            Ce que je dis est pourtant simple, évidemment l’excès est mauvais quelque soit l’aliment et nous n’avons pas tous le même métabolisme.
            Vous me donnez l’impression de ne lire que partiellement ce que j’écris et de contredire par plaisir, vous semblez zapper certains éléments.
            Bonne fin de journée.


          • foufouille foufouille 4 juillet 16:54

            @quid damned
            avant, il y avait effectivement aucun légume dans les hamburgers mais ce n’est plus le cas. c’est devenu mangeable.
            que ce soit industriel ou pas, ce sont toujours les acheteurs qui décident.
            prends l’exemple de subway : tu peux ajouter tous les légumes que tu veux donc ce serait équilibré si les acheteurs le voulaient mais c’est pas le cas.
            sinon au départ, tu parles de 5000 calories que tu n’auras pas si ce sont juste des fibres sans gras, au final.


          • Xenozoid 4 juillet 16:57

            @foufouille

            subway ça pue, il y en a un ici et franchement,a coté de la station de tram,ça pu subway,je trouve c’est un bon nom,ça pu la gerbe et l’air vicié..
            ils ont un café a un euro avec nez dans les gaz du carrefour,tres sain


          • foufouille foufouille 4 juillet 17:15

            @Xenozoid
            ce sont des franchises donc le gérant fait un peu ce qu’il veut.
            y a de la viande donc normal que ça pue pour toi.
            tu peux ajouter pas mal de légumes donc plus équilibré que macdo.


          • Xenozoid 4 juillet 17:19

            @foufouille

            non subway pu,même en grece,france,allemagne en fait meme aux états unis il pu pareille,je demande a tout le monde de tester et de passe devant dans n’importe quelle ville ou il y ben a...bonne chance


          • foufouille foufouille 4 juillet 17:24

            @Xenozoid
            j’ai mangé leur truc deux ou trois fois et c’était mangeable.
            mais pas avec du jambon qui a l’air infect.


          • Eric F Eric F 4 juillet 18:56

            @San Jose
            il n’y a pas que le nombre de calories ingurgitées qui influe l’embonpoint, mais aussi la nature de celles-ci (sucres lents, rapides, gras..) , la proportion de protéines vs glucides, sel, la nature des graisses, etc.
            Les produits ultra transformés comportent un déséquilibre qui favorise l’embonpoint ...et pas seulement.
            On trouve des légumes bon marché, mais certains sont peu appréciés, tels les choux.


          • mmbbb 5 juillet 07:14

            @rosemar

            « Il faut bien le dire et le redire : l’industrie alimentaire a tendance à nous vendre des produits de plus en plus gras, sucrés et salés. » Je le dis et redis , personne ne m a jamais obligé à acheter quoi que se soit , lorsque je passe devant un Mac Doc , aucun gerant ne m a jamais pris par le bras afin de consommer . Il n y a que dans les endroits touristiques que j ai ete ainsi appréhender . Idem dans les grandes surfaces . Quant aux consommateurs , ont il une cervelle ? Ils sont tous passes sur les bancs de l Educ non ? . Ont ils des parents educateurs ? Les consommateurs ont quasiment tous des portables. l information est disponible a tout instant . Il y a des appli qui donnent via le code barre l indice de consommation. Bon a eviter etc

            Une generation de cerveau ramolli

            Les fruits et legumes, sur les marches , ils sont abordables et de bonne qualite . Le consommateur ne paie pas le « packaging » ni la pub .


          • mmbbb 5 juillet 07:28

            @quid damned je n allume pas la tele , Il est evident comme dans beaucoup de foyer , la télévision est allumée en permanence , si les personnes se laissent « empuber et profond » c est leur choix .

            Voyez vous je suis aller manger occasionnellement un kebbak il y a quelque temps , il y avait BMF TV ; un quart d heure apres j etais vraiment tres content de sortir . Les personnes ecoutant ce genre de logorrhée ne peuvent qu avoir les boyaux de la tete diarrhéique..


          • foufouille foufouille 4 juillet 11:19

            "Diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires, de nombreuses pathologies sont liées à l’obésité.

            L’industrie agroalimentaire, la malbouffe, les aliments ultra-transformés sont souvent à l’origine de cette épidémie."

            Rengaine habituelle de khmer vert.

            il n’y a aucun sucre dans les patates ........

            les gros ne seront pas tous diabétiques


            • Gollum Gollum 4 juillet 11:27

              @foufouille

              Quand même.. Il y a eu un reportage d’Élise Lucet il y a peu sur FR2 et il y avait un gars qui ne bouffait que du transformé.. Il pesait 104 kgs environ..

              Il a tout abandonné pour un régime de légumes et fruits, bref, la nourriture d’autrefois, et au bout d’un mois et demi il avait perdu 15 Kgs...

              Non seulement il avait perdu des kgs mais son bilan sanguin, très problématique, est redevenu normal...

              Et Elise Lucet n’est pas une khmer verte à ce que je sache...


            • foufouille foufouille 4 juillet 11:43

              @Gollum
              lucet raconte pas mal de conneries.
              Si tu bouffe trop, tu seras gros, même juste de la viande. Personne n’a de statistiques sur les centaines d’années durant lesquelles les pauvres mangeaient beaucoup de pain, patates, etc.
              On sait qu’ils vivaient moins vieux en moyenne. Pareil pour les pays de sauvage, la moyenne ne dépasse pas 60 ans.
              pourtant tout est bio.
              Bio ou pas, le gras s’accumule dans les artères et autour des organes.


            • Eric F Eric F 4 juillet 19:04

              @foufouille
              Tous les obèses ne sont pas diabétiques ou cardiaques, mais lorsque l’on dit que ça favorise, c’est qu’il y a une plus grande proportion effectivement mesurée.
              Il n’y a effectivement pas de sucres rapides dans les patates, aussi ce ne sont pas les patates bouillies qui font grossir mais les frites au quotidien, ou l’association avec des aliments à fort indice glycémique.


            • foufouille foufouille 4 juillet 19:08

              @Eric F
              SI TOUS LES OBÈSES SERONT CARDIAQUES AVANT l’heure.
              pour le diabète, c’est juste un facteur car 20% sont maigre.


            • mmbbb 5 juillet 08:05

              @foufouille «  L’industrie agroalimentaire, la malbouffe, les aliments ultra-transformés sont souvent à l’origine de cette épidémie. » «   Il y maintes etudes qui prouvent que ce n est pas tres bon . Notre systeme disgestif n est pas adapté a ce soudain changement alimentaire . 

              La science vient de mettre en évidence la complexité du système digestif et a encore du mal a etablir les multiples interactions  microbes par exemple de celui ci , On est loin de la reprensation » du tube digestif" . C est une fonction complexe . 

              Quand j etais gamin, je n avais pas connaissance des allergies alimentaires , des maladies auto immunes ect .
              Les cas d obesite etait rare . La mal bouffe coutre quelques 26 mllliards a la secu chiffre de l inspection generale des finances .

              Auparavant, il n y avait moins d hygiene , et la medecine moins avancee .
              La mortalité infantile en France , il y a cent ans etait plus elevee . et l espérance d vie ecourtee .  Il y avait dans le Queyras des photos du debut du XX siecle . Les italiens venaient louer leur bras pour les travaux des champs . Ils etaient de taille moyenne . ils ne depassaient pas les 1 m 70 cm 
              L apport d une plus grande variete de nourriture et l absence de dur travail manuel débutant des le plus jeune age a transfigure les nouvelles generations .

              C ’est une banale évidence 

              Donc cela n a strictement rien a voir , c ’est un raisonnement specieux .


            • foufouille foufouille 5 juillet 09:48

              @mmbbb
              fais toi soigner. les malades crevaient sans que tu le sache. la la malbouffe est dans ta tête.


            • buratino buratino 6 juillet 07:48

              Etablir un poids convenable par personne. Tout kilo en trop, un impôt,


            • mmbbb 7 juillet 11:47

              @foufouille tu es toujours aussi conne tres conne pauvre timbrée.

              Par ailleurs exprimes toi correctement moi y a pas comprendre ce que tu dis .

              Je me répète , ton argumentation est aussi conne que tu ne l es . ! 


            • mmbbb 7 juillet 11:49

              @foufouille taree emploie d autres termes que des poncifs que tu ânonne bêtement . 


            • juluch juluch 4 juillet 11:21

              Je suis bien d’accord…..il y a de plus en plus de gens en surpoids.

              après on doit savoir faire la part des choses t ne pas consommer trop d’aliments non conforme à notre bien être.

              Si vous voulez un hamburger fabriquez le vous , vous saurez que vous y mettrez dedans !


              • Giordano Bruno 4 juillet 11:35

                Je suis étonné par la construction de vos néologismes. Ils sont dans la droite ligne du baragouin médiatique. Quelle pauvreté étymologique !


                Passons sur l’usage abusif de « phobie »...


                Selon cette étymologie populaire les agoraphobes s’appèleraient peut-être des foulophobes, les claustrophobes des fermophobes, les nosophobes des maladophobes, les bibliophiles des livrophiles et les germanophiles des allemandophiles.


                Votre connaissance des langues anciennes ne vous souffle-t-elle pas d’autres mots que « grossophobie » et « grossophilie » ?


                • rosemar rosemar 4 juillet 11:49

                  @Giordano Bruno

                  Sauf à faire assaut de pédantisme, non, je ne connais pas de mots plus explicites...
                  Pachyphobe ? Vous comprenez ? eusarkophile ? ça prête à confusion !


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 11:49

                  @Giordano Bruno

                  c’est vrai ça !
                  pourquoi les préfixe « mis » (misogyne,misandre), « para », « pro », « anti » sont-ils délaissés ? ils font moins savant peut-être ?


                • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 11:53

                  @rosemar

                  Certains journalistes utilisent un autre monstre linguistique « anti-gros ».

                  Si on met des guillemets, pourquoi pas ?


                • San Jose 4 juillet 11:57

                  @rosemar
                  .
                  On voit que vous êtes salariée d’un employeur dont le but est de tirer les gens vers le bas, afin de pouvoir brandir un taux de près de cent pour cent de reçus au bac à lauréats. 


                • San Jose 4 juillet 12:01

                  @rosemar
                  .
                  Citation  :  Pachyphobe ? Vous comprenez ? 
                  .
                  Et le prolo croit que le stomatologue s’occupe de l’estomac. C’est triste, hein ? 


                • quid damned quid damned 4 juillet 12:07

                  @San Jose
                  Seriez-vous prolophobe ?


                • popov 4 juillet 12:34

                  @Giordano Bruno

                  En effet, « xénophobie », « agoraphobie » et même « homophobie » sont des mots bien construits : un préfixe et un suffixe grec.
                   
                  « Grossophobie », à côté, c’est du bricolage.

                  Cela me rappelle, au début de l’ordinateur personnel, un petit plaisantin avait écrit un programme qui combinait au hasard des préfixes et des suffixes grecs. Il en avait extrait des pépites telles que « pangamie » (tendance à épouser tout le monde), « épiscodrome » (terrain d’atterrissage pour évêques).


                • UnLorrain 4 juillet 12:01

                  Un corps humain qui se contraint a un régime puisera implacablement sa nécessaire quantité d’énergie a son fonctionnement vital ( on cramerait 100 calories par heure environ, même en roupillant-j’ai demandé au médecin du travail la véracité,sûrement que cette dépense calorique sert aux fonctionnement des organes telle une couille ou une gonade,tiens au fait il parait que le cerveau crame que du glucose et un ou deux minéraux )...les muscles de ce corps,la fonte musculaire de ce corps en sera accrue notoirement avec le fait de sédentarisation de ce corps...pendant c’temps là,la couenne s’épaissit.

                  Il faut absolument penser a faire fonctionner le sterno-cleido-hyoïdien ou le couturier de sa guibolle,qui crameront vos excès de boustifaille.


                  • popov 4 juillet 12:13

                    Entre celles qui sont tellement maigres qu’elles prendraient feu en se frottant au mur, et celles qui sont tellement oléagineuses qu’elles peuvent tomber du lit des deux côtés en même temps, il faut trouver le juste équilibre.


                    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 12:15

                      @popov
                      ... ou alors virer sa cuti ?


                    • pemile pemile 4 juillet 13:20

                      @popov « peuvent tomber du lit des deux côtés en même temps »

                      Je ne connaissais pas l’expression, l’image est percutante ! smiley


                    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 13:30

                       La différence entre toi et moi, c’est que moi j’ai la classe.


                    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 13:31

                      @Séraphin Lampion

                      c’était pour cet enfoiré de Positronique (ta mère !)


                    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 juillet 13:33

                      @Séraphin Lampion

                      en l’occurrence, ce serait plutôt « nyctalope » !


                    • popov 4 juillet 14:39

                      @pemile

                      Et celle-ci ?

                      « Tellement grosse qu’il y a un décalage horaire entre ses deux fesses »


                    • pemile pemile 4 juillet 15:02

                      @popov

                      Moins fine et la première reste presque (j’espère !) dans les limites d’un réalisme physique ! smiley


                    • Clocel Clocel 4 juillet 13:44

                      Les adultes, c’est leur problème, mais quand je vois des mômes obèses, merde, c’est à pleurer, l’adolescence c’est déjà pas un cadeau, mais avec de la surcharge pondérale...

                      Les industriels et leurs complices sont des salopards criminels qui mériteraient d’être pendus haut et court.


                      • foufouille foufouille 4 juillet 14:59

                        @Clocel
                        donc se gaver de pâtisseries, hamburgers artisanales ne feraient pas grossir ?


                      • arthes arthes 4 juillet 16:33

                        @foufouille

                        Les repas que tu prépares toi même se digèrent plus facilement que ceux indus, par exemple, tout en profitant mieux à l’organisme, dans ses besoins en nutriments. et font moins grossir...C’est naturel donc, comme ton organisme (d’après une étude récente, dsl, pas le temps de trouver le lien, mais c’est logique) 
                        Une patisserie maison te profitera toujours plus à ton avantage, tous points de vue, qu’une indus. 

                        Et c’est meilleurs, mais hélas, les modes de vie font que cuisiner se perd.
                        J’ai gouté il y a peu un nugget poulet dans un camping (bouffe pour gosse) c’était du caoutchouc, dégueu, j’ai craché , mais si les parents habituent leurs mômes à cela...

                        Et enfin, tu arrives plus vite à saturation lorsque tu cuisines ton hamburger . toi même. et tradi.
                        L’indus est calculé et composé pour te donner encore la faim pas trop longtemps après la dernière bouchée et provoquer une addiction.


                      • oncle archibald 4 juillet 17:14

                        @Clocel : il y a des familles entières en surpoids ! Ce sont les habitudes alimentaires qui sont mauvaises, et les parents les « imposent » sans s’en apercevoir à leurs enfants.

                        Si une alimentation « trop grasse, trop salée et trop sucrée » est évidemment une cause d’obésité car hypercalorique « par nature », il y a aussi des familles où le plaisir de manger est très important, tel que l’on peut devenir obèse avec une nourriture parfaitement saine, équilibrée et délicieuse mais excessive en quantité.

                        Le médecin et ami de ma sœur lui avait donné comme conseil de base de son régime : « tu te sers comme tu en as l’habitude, tu remets la moitié de ce que tu as mis dans ton assiette dans le plat, et tu rapportes le plat à la cuisine pour ne pas être tentée de te resservir ».


                      • foufouille foufouille 4 juillet 17:19

                        @arthes

                        pas si tu prends les mêmes ingrédients. à une époque, j’ai fait mon saucisson mais avec moins de sel car pas besoin de conserver et de la viande fraiche, de la barde porc puis tout ce que j’ai voulu essayé. c’était meilleur car les ingrédients étaient différents sauf pour le haut de gamme à 60 balles le kilo ......


                      • Xenozoid 4 juillet 17:28

                        @foufouille

                        sauf pour le haut de gamme à 60 balles le kilo

                        [mode fou on :
                        tu te trompe, c’est du bas de gamme,mais haut pour toi,tu as déja gouté d’ailleur,et testé contre ta charcuterie, a 3 euro..pas étonnant que t’a fini a l’hosto...
                        mode fou out]


                      • foufouille foufouille 4 juillet 17:55

                        @Xenozoid
                        non non, c’est sérieux. je mettais 20g de sel au lieu de 40 donc le goût étais plus fort.
                        le saucisson le moins cher a du polyphosphate, de huile et de l’eau comme gras. la barde de porc vaut 6 à 7€ le kilo.
                        des tas de personnes font leur saucisson. plusieurs forums sont spécialisés sur le sujet.
                        le matos pro vau assez cher mais avec de l’occase c’est juste 100€.
                        sauf le séchoir si tu n’as pas de cave : 1000 le moins cher.


                      • Xenozoid 4 juillet 17:57

                        @foufouille

                        j’ai jamais di que tu ne fais pas ton saucisson,je dis que subway pu


                      • Xenozoid 4 juillet 18:03

                        @foufouille 
                        et que teste ta charcuterie avec les autres ,veut dire que tu as essayé plusieurs fois,alors viande industrielle , la tienne ou celle a 60 euro kg ?


                      • foufouille foufouille 4 juillet 18:28

                        @Xenozoid
                        même avec de la rouelle pas cher à 3€, c’est meilleur.
                        j’ai commencé avec du super pas cher et pas mal de perte.
                        tout le monde m’a dit que c’était meilleur.
                        c’est le saucisson qui vaut 60 et pas la viande.


                      • mmbbb 5 juillet 08:30

                        @Clocel il n est pas rare dans les supermachés de rencontrer des enfants obeses . Il suffit de regarder la composition du chariot . Il y a directement un lien de cause a effet. Il a ete prouve en laboratoire chez les rats, que l on pouvait rompre le cycle de satiéte . je passe mon chemin , les familles groseilles , j en ai ma claque . Vous leur donnez des conseils alimentaires et culturels notamment eviter de regarder les émissions debiles par exemple , vous êtres pris pour un con J ai vecu et donné . Les industriels ne vendraient pas si la demande n existait pas . L education, vaste probleme 


                      •  En période de disette lorsque les gros deviennent maigres , il y a longtemps que les maigres sont morts  smiley

                         Prenez soin de vous Rosemar , on m’a raconté que vous êtes si maigre que vous n’avez qu’une seule rayure à votre pyjama !  smiley


                        • jaunibegood 4 juillet 15:00

                          oui l’alienation s’affiche avec fierte, c’est bon pour le busines


                          • Xenozoid 4 juillet 16:51

                            et on fais quoi avec la phobie des profs omniprésent ?


                            • Xenozoid 4 juillet 16:53

                              @Xenozoid

                              on l’ invite chez amaury,lire audiard,si il peut


                            • Xenozoid 4 juillet 17:33

                              @Xenozoid

                              c’etait de la pub 

                               smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                            • cevennevive cevennevive 4 juillet 17:00

                              Nonobstant que l’obésité est néfaste pour la santé physique (et certainement aussi psychologique) les spécimens que vous présentez, et que l’on voit de plus en plus souvent dans les rues, sont propres à alimenter la « grossophobie »...

                              Rien que ce matin au marché, un énorme derrière, porté par une jeune femme en bermuda, me précédait dans les rayons. Les ondulations de cette montagne de graisse me donnaient le vertige.

                              Vénus callypige, oui, poitrine opulente, oui, mais éléphantiasis, non. C’est pathologique pour l’intéressé et répugnant pour le spectateur. Triste aussi, cela soulève en nous des sentiments très peu avouables alors que l’on devrait les plaindre.


                              • Xenozoid 4 juillet 17:03

                                @cevennevive

                                c’est la morale pour etre beau,il faut être dans une case


                              • cevennevive cevennevive 4 juillet 17:08

                                Mais d’un autre côté, la jeune femme, charmante, qui présente les infos sur la 3 n’a pas intérêt à mettre des pantalons (et pourtant, elle en porte). On aperçoit le bureau qui est derrière elle entre ses jambes...

                                Cela pourrait s’appeler de la « maigrophobie...

                                Brassens le disait ainsi »cela ne me tente pas d’étreindre des squelettes« ...

                                Heureusement pour moi, je suis »entre les deux" !

                                Salut Rosemar !


                              • oncle archibald 4 juillet 17:01

                                Avec, cerise sur le gâteau, les charlatans de tout poil qui vendent « la ligne idéale » aux gogos qui acceptent de payer très cher pour se faire livrer à domicile de « bons repas tout prêts » tellement hypocaloriques que même les gardiens des camps de concentration nazis en sont surpris.

                                Pour ne pas être en surpoids l’idéal est de ne jamais commencer ! Sinon le corps s’habitue et les notions de satiété et de satisfaction se règlent sur des rations élevées et ces rations sont mémorisées.

                                Si l’on fait un régime, aucun mystère : on maigrit tant que l’on est très attentif à la quantité de calories absorbés. Dès que l’on cesse le corps qui avait mémorisé une certaine dose de calories « convenable » s’y remet de plus belle, exige cette ration et même davantage pour faire quelques réserves au cas ou une nouvelle période de « disette » surviendrait .... C’est le phénomène du yoyo bien connu de tous les nutritionnistes !


                                • fborion 4 juillet 17:18

                                  Cet article pose d’intéressantes questions. Cela fait un moment que je réfléchis à ce que pourrait être la juste action en la matière : lutter contre la « grossophobie », tout en sachant informer et aider à comprendre que l’obésité n’est pas une situation souhaitable. Ce n’est pas simple en vérité...


                                  • quid damned quid damned 4 juillet 17:52

                                    @fborion
                                    D’autant que ça rentre dans le champs des dépendances. Et les addictions sont des sujets délicats voire tabous. Ajouter à cela les intérêts financiers des dealers de sucre et de gras ... eux seront plus enclin à encourager la « grossophilie ».


                                  • Eric F Eric F 4 juillet 19:11

                                    Quand on lit la composition de certains aliments industriels, on s’aperçoit que jamais il ne viendrait à une personne qui cuisine elle-même l’idée d’y mettre ces ingrédients, qui servent à faire du volume en fixant l’eau, à « faire masse », à simuler une texture, et à donner du gout au carton bouilli obtenu.


                                    • arthes arthes 5 juillet 09:31

                                      @Eric F

                                      Exact...De plus, en cuisine, le rapport à la matière est intime .
                                      Un exemple : Le saumon.

                                      Lorsque j’exerçais le beau métier de poissonnier, et que je découpais les filets dans les pièces de saumons, il est incontestable que la chair d’un saumon label rouge d’écosse n’avait déja rien à voir avec celle des norvégiens , grasse et molle, quant au saumon sauvage, déja un tout autre aspect de bestiaux, avec une chair gris/rosée très ferme, un peu trop sec pour les clients....Et en le cuisinant, un tout autre comportement de la pièce sur la plancha en fonction de ce que je choisissaiis.
                                      Le norvégien , ce fut un dépannage, écoeurant, alors ok, c’est du bon marché, du bas de gamme, mais de la merde infâme, on dirait que le poisson était déja mort avant qu’on ne le tue.

                                      Idem pour le cabillaud, soit j’avais du sauvage, en priorité, soit de l’élevage, le parfum n’est pas le même , en sauvage, le cabillaud, ça sent le crabe frais avec un parfum fleuri et joyeux, en captivité, cela ne sent rien, juste un souvenir de vie, quant à la chair, elle est molle pour lcelui d’élevage et bien ferme pour le sauvage, j’ai eu la chance d’avoir du poisson direct criée Rochelle avec un petit courtier.
                                      Daurades d’élevage et en pleine mer, quant on les vide, on a compris : élevage...Plein de blanc gras, sauvage:quelques tripes roses.

                                      Alors en fonction de ce qu’on donne à bouffer aux bêtes et comment elles sont élevées, déja, on a pas le même rendu.

                                      Peut on envisager un jour un moyen de baisser les coûts de production et de faire proliférer une multitude de petites exploitations où les bêtes seraient élevées dans de bonnes conditions, et les fruits et légumes sans pesticides, moins de rendement bien entendue, mais il faudrait qu’en même temps les gens modifient leur comportement alimentaire et prennent conscience du « vivant » dans l’organique qu’ils assimilent.
                                      Se nourrir de « cadavre » peut rendre « cadavre. » la mal bouffe est mortifère.

                                      Ensuite, les conservateurs, les rajouts, enfin toute la merde dans les plats cuisinés pour des saveurs chimiques...Beurk.

                                      Mais, qui cuisine ?


                                    • foufouille foufouille 5 juillet 10:00

                                      @arthes
                                      tes machins bio et sauvage, c’est bien quand on a les moyens.
                                      le bio est deux fois plus cher, trois fois si français que le pas cher.


                                    • arthes arthes 5 juillet 10:10

                                      @foufouille

                                      Je n ai plus de poissonnerie, mais ;
                                      Quand je ne peux pas m acheter du label rouge, j achête pas de saumon.
                                      Et ça ne me manque pas.

                                      Je préfère manger des sardines, même en boites.

                                      C est délicieux et tres bon pour la sante.


                                    • arthes arthes 5 juillet 15:31

                                      @arthes@arthes Au dela du prix , bien que mon discours Cela dit...Rosemar me sort ; « Et gnagnagna vous connaissez le prix des fruits et légumes ? »(soupir, décidément..https://youtu.be/zMALuEYxK6U.. !!!)Bon, on discute sérieux quant on fait un article, où bien on reste dans un rapport puéril et égotique ? ahhh, les profs !!! Aussi gamins et immatures que possible... C’est une chose. Secondement, faut savoir ce que l’on veut....Ce que j’en dis ne vise qu’à signaler que chaque consommateur est complice dans le fond de sa propre déchéance, tout comme dans le film visionnaire de Fritz Lang « Métropolis » où il n’y avait pas de lutte de classe entre les « dominants » et « dominés » , parfait, il a réduit les rapports humains à une servitude volontaire, ce qui est le cas de nos jours , malgré tous les blabla et vociférations, mais des humains veulent vraiment se libérer de cette horreur, et heureusement, et je ne regarde pas leur couleur politique (m’en branle, ça c’est pour préciser). Alors voila, les hypercenter de la grande distribution qui assassinent le petit commerce proposent un univers uniforme, stérile, avec son air artificiel, sa lumière artificielle, avec ses promotions, ses réclames, ses hauts parleurs et voix pour emmener le troupeau à acheter et consommer la dernière merde en fin de vie , sa bouffe stérile qui pue la mort, et se complaire dans cet univers c’est se complaire dans le morbide et rechercher son propre anéantissement et trouver dans le blafard et l’artifficiel la compagnie de la mort

                                      La mort du moi humain, en d’autres termes, une résignation de l’esprit à s’anéantir et défaillir, et on n’est plus dans une stigmatisation des gros, on peut avoir du bide et même beaucoup et être passionnant et plein de vie, non, nous sommes dans un désir contagieux de mort, un peu comme ces sectes qui organisent des suicides collectifs où chacun se rassure, au sein et dans l’organe de la secte, que c’est au milieu de la collectivité et décidée par elle que tout se termine.


                                    • arthes arthes 5 juillet 15:34

                                      @arthes

                                      Lol, pour le bug de la chanson que je dédie à notre chère Rosemar, vu le merdier du copier collé, la zique est ici ; https://youtu.be/zMALuEYxK6U


                                    • zygzornifle zygzornifle 5 juillet 08:00

                                      Les gros font vivre une bonne part de notre société , entre la bouffe, les régimes coutants un bras et les spécialistes plus la fringue XXXL , les anorexiques eux ne font vivre personne , bouffez c’est bon pour la mondialisation ...


                                      • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 5 juillet 09:09

                                        On est bien d’accord que l’industrie agroalimentaire est en grande partie responsable de l’obésité, que c’est pas bien beau et que ça rend les gens pas beaux. La « grossophobie » est une réaction naturelle, on est tous portés à regarder ce qui est beau et à repousser la laideur. On ne peut pas nous obliger à avoir une vue déformante et voir un humain obèse comme une personne filiforme.

                                        C’est plutôt la malbouffe qu’il faut combattre. Elle est produite par l’industrie et distribuée par les grandes surfaces, les restaurants médians, les cafétarias et les cantines ainsi que les chaînes de fastfood qui ont tous les faveurs de l’état.Donc inutile de compter sur l’état pour y remédier. Seules des associations, des vraies, celles qui sont réellement à but non lucratif, peuvent travailler à amener les gens à cuisiner simple en éliminant tout le préfabriqué…..mais je rêve bien sûr.


                                        • Alter 5 juillet 09:12

                                          Nous sommes passés de la « lutte contre l’obésité » à la « lutte contre la grossophobie ». (je déteste le mot « grossophobie » mais bon la novlangue et ses « phobes »)

                                          Consommer macdo, kingburger ; Quick etc... sucre et gras... ça fait fonctionner l’économie (de certains) donc c’est indispensable que le plus de monde possible « assume sa grosseur ».

                                          La légende est d’affirmer que manger de la viande fait grossir... non... la France était un pays où les gens mangeaient bien et pourtant l’obésité était beaucoup moins présente qu’aux Etats-Unis. Maintenant, il y a kebab et macdo à chaque coin de rue et la restauration rapide à tendance à remplacer des petits restaurants sympathiques où on mangeait bien pour un prix correct. Les gens sortent du boulot et veulent de la restauration rapide. Les enfants sont appâté par les petits jouets dans la boite du macdo et les parent sont là : « Oh.. ils sont bien fait les jouets pour les enfants... » pendant que eux et leurs gosses mangent de la saloperie...

                                          En ce qui concerne la « célébration des rondeurs » je pense que nous allons d’un extrême à un autre. Il y a ceux qui « célèbrent l’anorexie » ce qui pose beaucoup de problèmes aussi.


                                          • arthes arthes 5 juillet 09:44

                                            @Alter

                                            Pareil Le terme grossophobie est ridicule...Peur des gros ou peur d’être gros ?.
                                            Une usine à gaz de plus
                                            C’est peut être un coup de Schiappa, vu qu’elle a pris pas mal de cul depuis qu’elle est en poste.

                                            Voici un couple marginal vraiment assorti, à mon sens bien sur, et l’artiste féminine est tout simplement somptueuse et d’une  élégance si délicate qu’elle semble portée par les airs

                                            https://youtu.be/Y1fiOJDXA-E


                                          • karim 5 juillet 23:46

                                            Et mangez et buvez ; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès .

                                            Coran:ElAraf:31


                                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 juillet 00:40

                                              @karim

                                              Et ne chiez pas trop souvent sinon ça douille ...Veolia .


                                            • phan 6 juillet 03:15
                                              Si j’étais dictateur, j’exécuterais tous les obèses. Motif : Opposition au régime.
                                              Il n’y a que chez la femme que la Grèce se porte bien.
                                              Au paradis, grosso modo, combien de gros Saints ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès