• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Guerres de religion ? Up to date !

Guerres de religion ? Up to date !

La "guerre" entre les grands labos et les médicaments simples ou peu coûteux est lamentable. Malheureusement elle n'est que la dernière scorie apparente d'une tendance de fond qui va s'amplifier.

Croisades pour ci, croisades pour ça... On a souvent accusé (à raison en grande partie) les religions d'être à l'origine de dramatiques évènements. Ravaillac le fou n'avait-il pas assassiné Henri IV ?

Par la suite bien des instituteurs purent faire un cours sur la tolérance, lequel était assuré d'être attentivement suivi !

L'étymologie du mot religion balance entre relegere (se recueillir) et religare (se rassembler). Vaste programme ! Pas facile à mettre en oeuvre... Mais est-ce vraiment impératif ?

Au delà de l'animisme, du panthéisme, lorsque l'attitude religieuse est devenue consciente, que furent institués rites, droit, administration..., elle implique un minimum d'engagement personnel, de croyances, mais aussi de communion avec d'autres fidèles. Dès lors, bien des sujets de différences et de discorde n'ont pas manqué d'apparaître.

Peut-on se féliciter du déclin du religieux ? C'est sans doute ce que devaient penser nombre d'élèves en évoquant la folie de Ravaillac. Malheureusement si les églises se sont maintenant bel et bien vidées, ce fut pour se vouer à d'autres grand-messes, pas franchement spirituelles.

Prouesses physiques en paravent de sacrifices terribles, délires médiatiques, surenchères financières... le sport est devenu une véritable religion. Les encouragements des "supporters" vont bien au delà des attentes de n'importe quel club, et s'accompagnent de manifestations racistes ou de violences multiples.

En ce début d'été 2020 la hargne des grands clubs qui refusent le confinement n'est qu'une scorie parmi d'autres.

Mais il y a plus. Corps et terre ne sont que ressources limitées. Pour franchir - coûte que coûte - ces barrières, techniques et produits se multiplient ; leur langage devient logorrhée. Jogging, fitness, musculation, body building, coach, première division, haut niveau, ski extrême... La recherche à tous prix de performances sans cesse relevées a généré dopage et tripotages. Une escalade morbide et sordide en est l'aboutissement. Omerta ; fermons les yeux, trop d'intérêts sont en jeu. Le sport est devenu une religion, avec toutes ses dérives. J'ose mettre cette corruption en parallèle avec la généralisation des "indulgences" dans l'église catholique qui a permis pendant longtemps aux prélats de mener grand train.

Malheureusement ces grands-messes ne concernent pas que le sport. Santé. Face au virus, guerre des tranchées ; Nord contre Sud, vieux produits contre grands labos. Au delà : Sécurité, Santé, Beauté... autant de mythes puissants et fortement acceptés ; l'immense majorité ne se lèvera pas pour refuser le grand conditionnement qui se fait jour.

Dans la "culture" occidentale on ne parle jamais de notre mort, notre mort à chacun d'entre nous, celle qui viendra, qu'on le veuille ou non. On cite la disparition d'une vedette, d'un personnage important, avec de gros tirages, lamentos et funérailles grandioses... Si nous abordions plus souvent, (quotidiennement ?) cette question par définition humaine, des millions d'individus* diraient : Mais alors à quoi cela sert d'acquérir - et surtout de se crever à produire - tout cela ? Autant s'aimer simplement sans passer par des montagnes de marchandises toutes plus empoisonnées les unes que les autres.

Usines, entreprises, patrons...HS.

Fermons la fabrique de crétins

L'an 01.

 

* pas les survivalistes !


Moyenne des avis sur cet article :  1.57/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • rogal 30 mai 10:08

    Il y a du vrai dans tout ça. Deinde philosophari.


    • Parrhesia Parrhesia 30 mai 12:36

      Toute religion, sincèrement et sereinement pratiquée par de braves gens dans l’espoir d’ améliorer la triste condition humaine, est respectable !

      Confessons que n’est pas systématiquement le cas !

      Ce n’est pas une raison pour rejeter l’espoir censé accompagner toute religion !


      • imago imago 30 mai 14:35

        S’accrocher à une « bouée de sauvetage religieuse » est humain ; mais quelle est la religion qui n’a pas dans ses dogmes mille et une formes de prosélytisme ?


        • Parrhesia Parrhesia 30 mai 15:34

          @imago
          Bonne question !
          Dans le même esprit il est permis de se demander ce que serait devenu le catharisme, s’il avait fini par prévaloir …
          Et la réponse n’est pas dans une condamnation a priori des religions. La réponse se trouve dans une critique rationnelle de la nature humaine, qui n’est pas spécialement brillante ; ceci quelle que soit la religion qui se développe en son esprit !!!
          Bonne journée à vous.


        • imago imago 30 mai 15:49

          @Parrhesia
          l’animisme me plait beaucoup !


        • Sparker Sparker 30 mai 15:45

          « Mais alors à quoi cela sert d’acquérir et surtout de se crever à produire tout cela ? »

          Ça sert à projeter une image de soi, une autosatisfaction et alimenter l’idéologie du bonheur matériel.

          Ça génère une vie passive pré-mâchée où l’ennui fait office de bonheur et l’activisme de morale.

          C’est que nous sommes manipulables et ça nous vexe d’en prendre conscience alors on essai de tirer les marrons du feu, un peu de dignité quand même.

          Ça occupe des jeunes qui ont été mal développés en autonomie, auto-gestion, créativité, participation etc... voir intellectuellement...

          Si on gratte le vernis, y’a du bazar dessous...


          • imago imago 30 mai 15:53

            @Sparker
            tout à fait...
            mais ce que je me demande, c’est dans quelle mesure notre « vécu collectif » de « fin mai début juin 2020 », est unique ; ne serait-ce que pendant la « petite glaciation » a-t-on idée de la façon dont les êtres se percevaient ?


          • Sparker Sparker 30 mai 16:27

            @imago

            Oui, certainement que beaucoup ont fulminés et se sont rué sur le Mac Do à la sortie mais j’ai entendu d’autres choses, de prise de recul voir de conscience par ce coup d’arrêt inattendu. Les journaux ont peu parlé de violence d’une manière générale ni de surconsommation d’excipients.
            Wait and see...
             


          • Sparker Sparker 30 mai 15:46

            Ha oui ! et ça enrichi et justifie les bourgeois possédants...


            • pallas 30 mai 16:27
              imagoBonjour,

              C’est la loi du plus fort qui guide ce monde et le plus faible est détruit.

              La religion n’est qu’un passe temps, rien de plus.

              Sinon ça va ?

              Salut


              • imago imago 30 mai 16:34

                ben un passe temps parfois dangereux !


                • pallas 30 mai 17:32

                  imago

                  Orwell pose des questions dans son livre 1984.

                  Mais a mal interpreté les choses.

                  La liberté c’est l’esclavage, oui cela est un fait.

                  L’ignorance est la force, il vaut mieux dans certains cas.

                  La guerre c’est la paix, l’évidence meme.

                  Il était schizophrene, insultant son medecin traitant, il vivait dans un monde d’illusion.

                  La religion n’est rien d’autre qu’un passe temps, tout comme n’importe quel croyance.

                  Un humain ne represente rien, d’ailleurs il n’en existe pas.

                  De débat et discution n’a pas lieu

                  Salut


                  • imago imago 30 mai 18:31

                    @pallas
                    « il » a mal interprété ou « on » a mal interprété ?
                    Un livre intéressant qui recoupe pas mal le sujet : Utopie et civilisations de Gilles Lapouge, auteur trop peu connu 

                    (géographe, doué parfois d’une belle écriture)
                    Salut


                  • pallas 30 mai 19:27

                    @imago

                    Orwell avec son livre « 1984 »

                    A fait « l’effet Werther », honte à lui ou pas.

                    Mais c’est condamnable.

                    La Bible, Coran, et autres sont pareils

                    Sa ne m’atteint pas.

                    Les sacs à viande remplie de graisse penses t’ils ?

                    Non

                    Vous n’etes que des dechets à mes yeux

                    Salut

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité