• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Gynophobie et homophobie, « signes religieux » ?

Gynophobie et homophobie, « signes religieux » ?

L'affaire du burkini a mis en évidence la gynophobie, ou "peur de la femme" qui caractérise l'islam mais aussi les autres religions, notamment le judaïsme et le christianisme. De même que leur homophobie, la ségrégation qui en résulte est aussi grave que la ségrégation raciale et conduit tous les jours à des agressions et des discriminations envers les homosexuels et dès l'enfance, envers les femmes. Or la République se doit d'assurer le principe d'égalité entre les citoyens.

L’impuissance politique face aux forces obscurantistes comme face aux forces de l’argent est le résultat d’un manque de pensée et de courage, non une fatalité. Le pape François a eu la peau de la résistance française. Finalement il a réussi à imposer son refus de notre ambassadeur au Vatican. Cet homme très compétent et discret a été rejeté parce qu’il est homosexuel. Cette discrimination scandaleuse, à laquelle se sont pliés même les défenseurs des minorités sexuelles, est en fait aussi ordinaire que la discrimination des femmes dans les religions. Homophobie et gynophobie sont le fait de la domination patriarcale, qui veut s’assurer la mainmise aussi bien sur les garçons que sur les femmes.

La démission politique face aux pressions ségrégationnistes des religions se manifeste aussi bien ces jours derniers à Toulon ou Guingamp, où des personnes ont été tabassées et insultées à cause de tenues féminines jugées provocantes, qu’en Israël où, la pression des juifs orthodoxes étant de plus en plus forte, une chanteuse a été expulsée par la police de la plage d’Ashdod où elle avait été invitée à se produire, parce qu’elle était en short et chemise ouverte sur un haut de bikini.

Pendant longtemps exista dans le sud-ouest de la France un groupe social à part, dont les membres, comme le furent les juifs pendant des siècles, étaient traités en parias, en intouchables, ne pouvaient exercer que certains métiers et ne jouissaient pas des mêmes droits que les autres Français. Qu’ils fussent chrétiens n’y changeait rien, même dans les églises ils étaient discriminés et ne pouvaient y pénétrer que par des petites portes dérobées taillées pour eux. On les appelait les cagots. Et pour mieux marquer leur isolement, ils étaient soumis au port d’une étoffe en forme de patte d’oie sur leurs vêtements. Il ne s’agissait pas là d’un signe religieux, mais d’un signe d’exclusion, ou de ségrégation.

Le débat sur l’autorisation ou l’interdiction des signes religieux dans l’espace public n’en finit pas pour une raison simple : il est faussé à la base. Tout n’est pas signe religieux dans ce que nous appelons signe religieux. Une étoile à six branches, une croix, un croissant de lune, une image de bouddha, un cercle partagé en yin et yang... sont des signes de diverses religions ou spiritualités. Les habits de moines bouddhistes, de religieuses et de moines chrétiens ou de rabbins, prêtres, imams et officiants de toutes religions ne sont pas des signes du même ordre. Ces vêtements s’apparentent aux uniformes portés par les soldats, les policiers, les pompiers, les avocats ou toute autre personne engagée dans l’exercice d’une profession ou d’une mission qui se distinguent par une tenue spécifique. Quand ces personnes renoncent à leur profession ou à leur mission, ou simplement quand elles cessent de l’exercer parce que leur journée est finie ou qu’elles sont en congé, elles s’habillent, ou peuvent s’habiller de nouveau « en civil ». Leurs vêtements de travail ou d’engagement ne les marque pas dans leur être, mais dans leur existence.

Il en va autrement avec les vêtements que des religieux identitaires prescrivent aux femmes. Les tenues ultra- « pudiques » ne sont pas seulement des marqueurs d’un choix d’existence (quand elles en sont un). Elles sont, comme le fut la patte d’oie pour les cagots, des signes que l’on peut considérer comme infamants du fait qu’ils marquent la femme du sceau d’une non-identité à la commune humanité. Pas de vacances pour une femme portant quelque tenue ultra-enveloppante. Toujours elle reste assignée à sa condition sociale, à son foyer, et si elle veut profiter un peu elle aussi des joies de la plage il lui faudra le faire encore entièrement voilée, d’une façon ou d’une autre. Pour compenser le renoncement au libre usage de son corps, il lui est accordé un certain relâchement alimentaire (réaction qui est aussi celle de beaucoup de pauvres d’aujourd’hui, qui compensent par la nourriture l’impuissance où ils sont réduits) – cercle vicieux qui ne fait que conforter la honte de leur corps qui leur est inculquée. Bien entendu beaucoup de femmes ne tombent pas dans ce piège et se soucient de leur bien-être et de leur dignité, même quand elles concèdent à la pensée identitaire et fondamentaliste l’obligation « morale » qui leur est faite de se voiler.

Il est salutaire que le statut qui leur est assigné, en se visibilisant par les burkinis et autres enveloppements morbides, rappelle aux femmes même non soumises à ce type de diktats qu’elles durent et doivent encore lutter contre une même essentialisation de leur sexe. Car si toute société patriarcale trouve dans ses religions des motifs de discriminer les femmes, le postulat religieux originel (souvent très déformé) imprègne si bien les esprits qu’il finit par être vécu comme motif naturel par des hommes et des femmes de toutes cultures, qu’ils soient religieux ou athées. Les pressions sur le corps des femmes sont souvent, sous d’autres formes, tout aussi fortes dans les sociétés occidentales chrétiennes, mais il n’est pas obligatoire d’y céder. Alors que le port du voile signe l’acceptation d’un système total de discrimination. Lors de « journées du voile » censées œuvrer pour la tolérance, des non-voilées se voilent par solidarité avec les voilées. Mais jamais les femmes voilées ne pourraient s’afficher en short ou minijupe si l’on inventait des journées du short pour inciter des hommes à la tolérance envers les femmes non couvertes. Que la réciprocité soit impossible indique bien que l’obligation de pudeur n’est pas l’expression d’un mode d’existence mais un marqueur ontologique, une exclusion des femmes de la commune humanité, et de la liberté.

Dès lors la question est la suivante : en quoi l’interdit posé par certains groupes sociaux sur une partie de ces groupes (en l’occurrence les femmes) est-il plus légitime que ne le serait l’interdiction ou du moins la limitation par la république de cet interdit, si cette limitation était faite de façon bien comprise au nom d’une valeur supérieure et inaliénable, la reconnaissance d’une commune essence humaine des hommes et des femmes ? Et même : n’est-il pas inique que dans une république les interdits qui pèsent sur les femmes de la part de tel ou tel groupe soient supérieurs à l’interdiction ou à la limitation qui pourrait être faite de ces interdits en vue de préserver l’égalité des droits de tous en société ? En quoi l’accusation de discrimination envers les religieux devrait-elle être prévaloir sur le refus de la ségrégation des femmes ? Pourquoi le faux droit que se donnent les religions de discriminer les femmes peut-il être plus fort que le devoir de la république de lutter contre les discriminations ? Se poser ainsi la question amènerait à reconsidérer, outre les autorisations à porter des tenues ségrégationnistes dans l’espace public, le droit des églises, par exemple, à discriminer les femmes quant à l’accès à la prêtrise. Car, comme il est apparu avec les affaires d’abus sexuels d’enfants par des religieux, une république ne peut accepter que tel ou tel de ses groupes édicte ses propres lois quand elles sont contraires aux valeurs universelles du respect d’autrui comme être humain à part entière – un être humain non pas complémentaire, comme le disent les religions des hommes et des femmes, mais complet, et égal à tout autre en droits. De même que des catholiques, dans les premiers temps des révélations de pédophilie du clergé, ont crié à la cabale contre l’Église, des musulmans invoquent l’islamophobie dans le débat sur le voile. Or le voile n’est pas une prescription du Coran mais des hommes. S’en prendre à leur diktat n’est pas une islamophobie mais un acte citoyen, qui de plus rend justice à l’islam véritable.

« Si on est attaqué en tant que juif, alors il faut se défendre en tant que juif », disait Hannah Arendt. En la paraphrasant, affirmons : si on est attaquée en tant que femme, alors il faut se défendre en tant que femme. Car la pression de plus en plus grande sur les femmes des religieux, y compris par certaines de ces femmes elles-mêmes, attaque toutes les femmes : dans certains quartiers, il est devenu presque impossible de porter un short ou un décolleté, pour toutes les habitantes. Et comprendre que le burkini, ou son équivalent dans d’autres religions, puisse aider certaines femmes trop marquées par leur éducation pour oser se mettre en maillot de bains ne doit pas faire oublier cet enjeu supérieur qui consiste à soumettre peu à peu les femmes récalcitrantes par l’exemple d’un vêtement discriminant qui en vient à devenir une norme - ainsi que cela se passe par exemple sur certaines plages d’Algérie, où des femmes ont dû renoncer au maillot de bains qui leur avait ouvert le même droit au plaisir de l’eau, de l’air et du soleil sur leur peau qu’à leurs côtés leurs maris s’autorisent. Si on est attaqué en tant que citoyen, ou en tant qu’être humain, alors il faut se défendre en tant que citoyen et être humain. Or les discriminations de ce genre, comme celle des cagots jadis, n’attaquent pas seulement ceux ou celles qui les subissent directement, mais l’humanité tout entière, dont elles brisent l’unité (en contradiction totale avec la valeur d’unicité des religions au nom desquelles elles sont produites). Car elles ne sont en fait fondées que sur la loi dite du plus fort, qui n’est que la négation de la loi.

S’il est impossible de légiférer contre les ségrégations de fait, faudra-t-il en venir à réclamer le même droit pour chacun de s’exposer dans la tenue qu’il veut, au mépris du modus vivendi qui garantit une certaine paix sociale, notamment dans les espaces de vacances, c’est-à-dire de décompression des pressions sociales, de retour à un certain état d’enfance et de liberté dont l’humanité a tant besoin ? Chacun peut imaginer toutes sortes d’autres excès, destructeurs de la vie en commun, où l’on pourrait ainsi en venir. Le laxisme envers les manifestations identitaires ne débouche pas sur une meilleure intégration des communautés mais sur une ghettoïsation toujours accrue de la société et un renforcement de la pression des intégristes de toutes sortes pour faire régner leur loi, au mépris de la loi commune d’égalité des droits, dont, nous le voyons bien, la liberté et la fraternité sont étroitement dépendantes. Si l’on ne veut donc légiférer, il faut absolument veiller à garantir les droits des femmes et des homosexuels partout où ils sont menacés, partout où ils sont déjà chaque jour attaqués, par des pressions et des agressions verbales ou physiques. Des numéros et des lieux d’écoute doivent être disponibles à toutes et à tous afin de s’organiser contre les fléaux de l’homophobie et de la gynophobie.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.84/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

223 réactions à cet article    


  • philouie 13 septembre 2016 12:19

    Et il ne vous viendrait pas à l’idée que ce que demande les femmes musulmanes c’est que vous arrêtiez de les faire chier avec vos délires ?
    Il faut peut-être songer à vous calmer un peu parce que ça commence à bien faire.


    • pemile pemile 13 septembre 2016 17:56

      @philouie « ce que demande les femmes musulmanes c’est que vous arrêtiez de les faire chier avec vos délires ? »

      Pas les afghanes http://www.rawa.org/french.htm

      Ni les iraniennes https://www.facebook.com/StealthyFreedom/


    • philouie 13 septembre 2016 18:11

      @pemile
      ici on parle de musulmanes françaises qui sont montrées du doigt et ostracisées par des gens intolérants.


    • La mouche du coche La mouche du coche 13 septembre 2016 18:57

      @philouie
      "Et il ne vous viendrait pas à l’idée que ce que demande les femmes musulmanes c’est que vous arrêtiez de les faire chier avec vos délires ?"
      .
      L’auteure n’y pense même pas parce qu’elle s’arroge le droit de penser pour les autres et de leur dicter ce qu’ils doivent penser ou faire. Ce n’est rien d’autre que du colonialisme.


    • mmbbb 13 septembre 2016 19:34

      @philouie je rigole , cette « tolérance » qui nous est imposée de force. Quand a cette auteur e , elle n’a qu’a attendre encore une génération, les gentils musulmans radicaux lui dicteront sa tenue ou a ses enfants certainement Qu elle cecité comme ces grands « intellos » des années 70 80 qui ne voulaient ne pas voir le regime sovietique..tel qu il etait Nos aieux republicains, les hussards de la republique se sont battus pour l’avenement de cette laicite, les mouvements de gauche ont arraches la femme de l’emprise de la morale et de la religion catholique Ces memes desormais comme Chalot dans ce media approuve la decision du conseil d etat. Si une telle tenue avait ete portee par des femmes cathos, que n’aurions nous pas entendu Quelle bande d’abrutis .


    • philouie 13 septembre 2016 20:42

      @pemile
      vous avez libéré la femme - en fait vous l’avez aliéné au monde marchand, à la mode et au consumérisme - mais vous l’avez détruite comme mère.
      .Vous allez en payer les conséquences....


    • pemile pemile 13 septembre 2016 23:05

      @philouie "vous avez libéré la femme - en fait vous l’avez aliéné au monde marchand, à la mode et au consumérisme - mais vous l’avez détruite comme mère.« 

      Non, non, 3 enfants épanouis, une activité professionnelle intéressante, et une passion pour le jardinage et l’atlantique et la voile, bien loin du monde marchand et du consumérisme !

       »Vous allez en payer les conséquences"

      Là, par contre, j’avoue qu’une femme de caractère ne loupe vos petites lâchetés et autres défauts mais cela aide à progresser et à se libérer soi-même.


    • philouie 13 septembre 2016 23:30

      @pemile
      m’a réponse ne s’adressait pas à toi, malgré les apparences.
      ceci dit mon propos n’ai jamais personnel et vise le général, le vous étant un vous générique.
      Je te souhaite beaucoup de bonheur en tant que père et en tant que mari.


    • epicure 14 septembre 2016 03:59

      @philouie

      Il ne te viendrais pas à l’idée que ce que demandent les femmes comme l’auteure de l’article, c’est que vous leur foutiez la paix avec vos délires de misogynie, et les prescriptions que cela entraine ?

      Il faudrait se calmer à attaquer les femmes dés qu’elles défendent leur liberté.
      Ça commence à bien faire.
      Comme le fait de reprocher aux autres de penser par eux même.


    • epicure 14 septembre 2016 04:03

      @philouie

      « 
      ici on parle de musulmanes françaises qui sont montrées du doigt et ostracisées par des gens intolérants.

       »
      oui effectivement on parle de femmes supposées musulmanes qui sont montrées du doigt si elles portent pas de voile et qui sont menacées par des sexistes intolérants, et ostracisées et stigmatisées par le port du voile si elles cèdent.


    • epicure 14 septembre 2016 04:08

      @La mouche du coche

      Non elle pense pour toutes les femmes qui ne peuvent pas penser à cause des pressions qu’elles subissent pas les adeptes de la misogynie.

      Tiens depuis quand dénoncer les attitudes sexistes et homophobes au sein du catholicisme c’est du colonialisme.

      En avançant le colonialisme, tu montre juste ton manque absolu d’argument rationnel.

      Ce n’’est pas du colonialisme puisqu’il s’agit de défendre la liberté et l’égalité de toutes les femmes.

      Le colonialisme c’est imposer une solution unilatérale , inégalitaire, au dépend d’un groupe.

      Le colonialisme peut s’appliquer par contre aux musulmans religieux venant d’un pays étranger et qui veulent imposer leur tradition sexiste, misogyne , au femme vivant en France.


    • Las_Casas Las_Casas 14 septembre 2016 10:26

      @pemile

      Bonjour, Merci pour ces deux liens, avez vous lu celui là http://www.rawa.org/rawa/2010/02/26/mariam-rawi-militante-afghane-des-droits-des-femmes-les-talibans-re-oivent-des-fonds-de-l-otan.html ?

      Ne craignez vous pas de voir revenir les Talibans, la guerre civile, le chaos ?

      Mariam Rawi. Celui qui prétend cela n’a rien compris. Chez nous, aujourd’hui c’est déjà la guerre civile et le chaos. Et il est de notoriété publique que les Talibans reçoivent des fonds de l’OTAN. 

      Vous dites ?

      Mariam Rawi. Les troupes de l’OTAN utilisent leur approvisionnement à des fins privées pour payer aux Talibans un droit de passage dans les zones qui sont contrôlées par eux. Et les Talibans déplacent leurs opérations militaires vers d’autres régions... Officiellement, on parle de négociations avec les Talibans « modérés ». Autrement dit, on est prêt à donner un certain pouvoir aux Talibans. Comment dans ces conditions peut-on espérer reconstruire notre pays et accorder aux femmes des droits fondamentaux ?

      Que faudrait-il faire ?

      Mariam Rawi. Avant tout, il faut que les populations des pays de l’OTAN fasse pression sur leurs gouvernements pour que ceux-ci retirent leurs troupes. Les soldats de l’OTAN sont en effet une part du problème et pas de la solution. Leur présence renforce les fondamentalistes et augmente l’insécurité de la population.

      ....


    • marceau 14 septembre 2016 13:27

      @philouie

      -Si les muzz et muzette vivant en France avaient la bonne idée de cesser de nous emm..... avec leur lamentable et grotesque religion un grand pas serait franchi.

      Il y a quelques années de cela on n’entendait pas parler de voile, de burkini, de viande hallal, de djihad, d’attentats terroriste muzz......les muzz et les muzettes , vivant en France, semblaient parfaitement d’adapter à nos régles de vie communes et s’accommodaient de la situation.

      Evidemment, plus ils deviennent nombreux, plus ils se sentent forts et plus ils ont décidé de nous provoquer, , de nous agresser, d’attaquer nos règles, nos mœurs et nos valeurs......ce n’est jamais assez Si on les laisse faire, la France deviendra demain un afghanistan bis parce qu’ils n’y aura jamais de cesse à leurs revendications religieuso-communautaristes !


    • epicure 14 septembre 2016 17:32

      @marceau

      Oui, à une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre, j’avais eu deux camarades de classe marocains. ramadan ? viande halal ? islam ? coran ? mahomet ? etc... inconnu au bataillon. Au pire au fil d’une discussion ils ont peut être dit qu’ils étaient musulmans.

      Depuis 10 ans, dés qu’il y a eu plusieurs maghrébins, impossible de pas savoir qu’ils sont musulmans, qu’ils vont à la mosquée, qu’il va y avoir le ramadan etc....
      Ils se montrent plus intolérants vis à vis de certaines choses.

      Les islamistes,les conservateurs ont pris le contrôle culturel sur la communauté musulmane depuis un certain temps.


    • MPsuffragette 15 septembre 2016 01:45

      @philouie
      Insulter les autres de façon grossière est vraiment de nature à faire avancer les choses !


    • MPsuffragette 15 septembre 2016 01:58

      @philouie

      On dirait un disque rayé. 
      D’un coté les femmes musulmanes pieuses modestes irréprochables qui ne fréquentent pas les centres commerciaux pour acheter des choses futiles et de l’autre des femmes dévergondées qui ne pensent qu’à consommer (ce sont les anti capitalistes qui vous ont donné cet argument spécieux complètement hors sujet ?) . 
      Vous n’avez pas honte d’afficher une vision aussi binaire et sectaire du monde qui vous entoure ?? 
      Les femmes musulmanes que je connais ne tiennent pas du tout ce discours débile que vous avez appris par coeur comme des sourates du coran. Elles sont bien plus mesurées et fines que vous. 
      Bon sang, ayez un minimum de personnalité, apprenez à réfléchir par vous même. 
      Vous êtes une avant tout une militante, vous ne représentez nullement la femme musulmane dont nous parlons sur ce forum.


    • MPsuffragette 15 septembre 2016 02:03

      @La mouche du coche
      Ce serait bien que l’ultra gauche minoritaire cesse de polluer ces forums avec leur discours à coté de la plaque. 

      La cause des femmes est le cadet de vos soucis. Laisser des gens sincères qui ont des convictions à défendre s’exprimer. SVP. 
      L’aveuglement idéologique de tous bords a engendré suffisamment de tragédies à ce jour. 


    • La mouche du coche La mouche du coche 15 septembre 2016 15:14

       MPsuffragette m’a l’air d’être grave tolérante smiley Cela confirme bien mon premier commentaire. Les gens qui pensent comme l’auteure sont de petits pêteux prétentieux qui veulent imposer leur vision du monde et écraser tous ceux qui ne pensent pas comme eux. C’est du colonialisme 2.0. smiley


    • epicure 15 septembre 2016 17:59

      @La mouche du coche

      Tiens depuis quand dénoncer une idéologie, faut bien poser le terme, qui veut imposer sa vision du monde autoritaire, c’est imposer sa vision du monde ?
      Depuis quand libérer les femmes de l’écrasement gynophobe, c’est vouloir écraser les autres ?

      C’est bien toi le prétentieux qui vitupère contre un article qui dénonce une idéologie intolérante, écrasante, oppressante, et qui s’établit par le rapport de force : pression sociale, menaces, agressions, etc...

      La tolérance ce n’est pas accepter l’intolérance et l’intolérable.
      Par contre la défense de l’intolérance gynophobe, c’est aller contre la tolérance.

      Tu auras beau rabâcher ton colonialisme à la mors moi le nœud, tu restera la mouche qui s’écrase devant une idéologie intolérante et mortifère. Préférant défendre les bourreaux plutôt que les victimes.


    • andromerde95 15 septembre 2016 19:10

      @epicure

      Tiens depuis quand dénoncer une idéologie, faut bien poser le terme, qui veut imposer sa vision du monde autoritaire, c’est imposer sa vision du monde ?

      toi tu es autoritaire mon pote vu que tu veux imposer le mode de vie occidental, l’immoralité, la déculturation, la destruction de la féminité, le déracinement, l’uniformisation, l’hédonisme, l’athéisme... au monde entier.

      Depuis quand libérer les femmes de l’écrasement gynophobe, c’est vouloir écraser les autre

      « écrasement gynophobe » = quand une femme reste féminine


      C’est bien toi le prétenstieux qui vitupère contre un article qui dénonce une idéologie intolérante, écrasante, oppressante, et qui s’établit par le rapport de force : pression sociale, menaces, agressions, etc...

      c’est toi le prétentieux, vu ton mépris, ton air hautain et co...


      La tolérance ce n’est pas accepter l’intolérance et l’intolérable.

      les nazis considéraient les juifs comme intolérables donc ils se considéraient comme tolérants.


      Par contre la défense de l’intolérance gynophobe, c’est aller contre la tolérance.

      « défense de l’intolérance gynophobe » = défense de la vision traditionnelle de la femme.


      Tu auras beau rabâcher ton colonialisme à la mors moi le nœud, tu restera la mouche qui s’écrase devant une idéologie intolérante et mortifère. Préférant défendre les bourreaux plutôt que les victimes.

      t’es colonialiste, tu veux que toute la terre ait la vision occidentale de la femme.


    • pemile pemile 15 septembre 2016 19:26

      @andromerde95 « les nazis considéraient les juifs comme intolérables donc ils se considéraient comme tolérants. »

      Repondre ça en réponse à ça « La tolérance ce n’est pas accepter l’intolérance et l’intolérable. » faut vraiment avoir la cervelle en compote !

      « t’es colonialiste, tu veux que toute la terre ait la vision occidentale de la femme. »

      epicure a raison, ce genre d’argument opposé à une demande de respect de la femme, c’est du pur trollage d’abruti !


    • philouie 15 septembre 2016 19:32

      @pemile
      c’est du pur trollage d’abruti !
       
      En même temps pour répondre à epicure, c’est un peu ce qui convient.


    • pemile pemile 15 septembre 2016 19:40

      @philouie « En même temps pour répondre à epicure, c’est un peu ce qui convient »

      Pourquoi ? C’est quoi le discours d’epicure ?


    • andromerde95 17 septembre 2016 18:56

      @epicure t’as pas compris que dans tous les cas tu vas perdre et tu tu n’auras pas le dernier mot et le dernier argument, mais tu continues ? tu perds ton temps, mais très  bien, je vais continuer à t’humilier :


      « 

      ai justifié avec ta logique : les nazis n’étaient pas tolérants vis à vis des juifs car ils les trouvaient intolérables, or toi t’es pas tolérant vis à vis de mon opinion car tu la trouves intolérable. »

      Tu es un gros naze je t’ai déjà répondu à ton sophisme, à ton mensonge énorme qui montre bien que tu es un crétin d’extrême droite.« 


      j’ai déjà répondu à ta réponse.


       »Donc puisque tu as l’intelligence d’une moule il faut mettre les points sur les i.

      Les nazis trouvaient les juifs intolérables, parce que les nazis étaient justement intolérants.« 

      oui et ils étaient intolérants car ils trouvaient les juifs intolérables car ils les trouvaient dominateurs, usuriers...


       »Bref ta conclusion est bien une connerie parce que tu ne comprends jamais ce dont tu parle en bon neuneu d’extrême droite.« 

      j’ai debunké ta conclusion.


       »D’autre part si je ne tolère pas ton idéologie, c’est bien parce que elle est intolérante, et intolérable dans ses application , puisque que cela entraine une perte des liberté, de bien être , de respect des personnes etc....« 

      ton idéologie est intolérable et intolérante car elle entraîne la parte des libertés économiques, car elle est irrespectueuse vis à vis des identités humaines et car elle est contre le bien-être qui ne passe pas par l’individualisme libéral et l’uniformité capitaliste.


       »Donc comme dit auparavant :
      l’intolérant rejette des personnes pour ce qu’elles sont supposées être du point de vu étroit et égocentrique de l’intolérant.« 

      égocentrique = triomphe de l’individu car un égocentrique met sa personne au centre et non le groupe auquel il appartient.

      sinon tu rejettes les femmes tradi, les capitalistes, les religieux, les conservateurs, etc... car tu a des supposés faux sur eux.


      Le tolérant qui défend la tolérance, rejette les idées intolérantes, et non les personnes en soi, si elles laissent leur idées intolérantes au vestiaire. »

      je suis tolérant, je ne tolère pas les gauchos qui ne sont pas tolérants vis à vis des capitalistes.



    • Ben Schott 13 septembre 2016 12:19

       
      Quel délire ! Tiens, quand je lis ça, j’ai envie de devenir gynovore !
       


      • DTC (---.---.251.19) 13 septembre 2016 12:22

        @Ben Schott

        vous voulez manger du chat ?


      • aimable 13 septembre 2016 13:43

        @DTC
        vous semblez être un adepte   smiley


      • sarcastelle sarcastelle 13 septembre 2016 13:47

        @DTC

        .
        Celui qui mange du chat est félivore ou aïlourophage. 

      • epicure 14 septembre 2016 04:13

        @Ben Schott

        quelle réponse délirante.
        sans queue ni tête.

        Au contraire l’article est très sensé, et cohérent.

        Comme disait Bakounine « Je suis libre si les autres sont libres »
        Il ne peut y avoir de liberté pour tous, et même pour les hommes, que si les femmes sont libres, c’est à dire non soumises aux pressions misogyne.

        Ce qui est du délire c’est de nier les faits qu’elle décrit.
        De défendre ces sexistes misogyne, au nom de la tolérance, alors qu’ils sont l’intolérance incarnée.


      • epicure 14 septembre 2016 04:19

        @Ben Schott

        C’est ta réponse qui est délirante, elle n’a ni queue ni tête.

        Au contraire l’article est très cohérent, il prend la défense la défense de la liberté des femmes contre tous les sexismes , contre les misogynes qui se cachent derrière l’alibi religieux.

        Ce qui est du délire c’est de nier les faits qu’elle énonce, mais que les intolérants sexistes veulent cacher.
        Ce qui est du délire c’est de prendre la défense des religieux sexistes misogynes, au nom de la tolérance, alors qu’ils sont ce qu’il y a de plus intolérants. Cette intolérance se concrétise apr le fait qu’il ne peuvent supporter les femmes que voilées.


      • andromerde95 14 septembre 2016 07:27

        @epicure
        la liberté ce n’est pas imposer aux femmes d’être « égales » à l’homme et l’égalité ce n’est pas l’uniformité. 



      • andromerde95 14 septembre 2016 07:28

        epicure veut soumettre les femmes au pression de l’hédonisme, du consumérisme et du marché.


      • Ben Schott 14 septembre 2016 08:18

        @epicure
         
        Excusez-moi de ne pas me complaire dans votre registre de bien-pensance bobo.
         


      • marceau 14 septembre 2016 13:37

        @andromerde95

        C’est la loi qui établit que l’homme et la femme sont égaux dans nos sociétés occidentales.

        On sait que cela déplait profondément aux muzz puisque l’islam a toujours considéré que la femme était inférieur à l’homme .Mais enfin, personne ne les obligent à venir s’installer dans nos sociétés, ni d’y rester.

        L’infériorité de la femme, en islam est triple.

        -Infériorité intellectuelle .

        -Infériorité juridique

        -Infériorité sexuelle

        Et il est évident que dans nos sociétés occidentales de tradition chrétienne un tel système de valeurs est inadmissible et incompatible !


      • epicure 14 septembre 2016 17:35

        @andromerde95

        Comme j’ai jamais dis que l’égalité c’est l’uniformité ton intervention est pour la millième fois, quel que soit ton pseudo, toujours aussi inutile.

        C’est l’autoritarisme que tu défend, avec les sexistes musulmans, qui est est uniformité. Et qui aime que les gens portent des uniformes militaires, religieux ou civils (traditions , conformisme, mode, etc... )


      • epicure 14 septembre 2016 17:38

        @Ben Schott
        je ne suis pas dans le registre de la bien pensante bobo, mais dans celui de l’humanité ( l’égalité de considération quel que soit le sexe ), de l’intelligence ( notamment le refus des stéréotypes, et préjugés, aliénants et mensongers ).

        Que tune sois pas dans ce registre tu n’as pas besoin de le confirmer, ça se lit dans tes messages.


      • andromerde95 14 septembre 2016 19:54

        @epicure

        «  C’est l’autoritarisme que tu défend, avec les sexistes musulmans, qui est est uniformité. Et qui aime que les gens portent des uniformes militaires, religieux ou civils (traditions , conformisme, mode, etc... ) »

        les femmes athées aussi portent un uniforme : la tenue légère, le bikini, le string, les gros décolletés, les jeans moulants, etc...

        sinon l’uniformité c’est toi : 0 différences raciales, religieuses, sexuelles, nationales, ethniques...

        "je ne suis pas dans le registre de la bien pensante bobo, mais dans celui de l’humanité ( l’égalité de considération quel que soit le sexe ), de l’intelligence ( notamment le refus des stéréotypes, et préjugés, aliénants et mensongers ).

        Que tune sois pas dans ce registre tu n’as pas besoin de le confirmer, ça se lit dans tes messages.


        Waouh t’es vraiment manichéen.


      • epicure 14 septembre 2016 20:51

        @andromerde95

        Pour faire des uniformes chez les femmes athées tu es obligé d’avoir à la seule chose que ton manque d’intelligence comprend : les stéréotypes, les clichés, les amalgames, le simplifications, .
        Par contre la complexité de la réalité t’échappe, pour cela il faut penser par soi même.
        Bref constater le fait que les femmes ne s’habillent pas pareil dans une société non sexiste t’échappe complètement.
        IL t’échappe que les femmes peuvent porter des robes ou des pantalons, des jupes, des chemises, des pulls , des débardeurs, des cols roulés de légers décolletés, des décolletés profond, etc....

        Définir la diversité de l’habillement des femmes qui ne sont pas sous emprise religieuse, est trop long à décrire.

        Bref la seule chose que tu fais encore c’est d’avance ton ignorance, ta non compréhension des choses. Quelque soit ton pseudo c’est toujours les mêmes bêtises contredites par la réalité que tu alignes.
        Mais comme disent les experts, l’autoritaire de droite que tu es ignore la réalité.


      • andromerde95 14 septembre 2016 21:17

        @epicure
        « Pour faire des uniformes chez les femmes athées tu es obligé d’avoir à la seule chose que ton manque d’intelligence comprend : les stéréotypes, les clichés, les amalgames, le simplifications, . »

        anathèmes = not argument

        « Par contre la complexité de la réalité t’échappe, pour cela il faut penser par soi même.
        Bref constater le fait que les femmes ne s’habillent pas pareil dans une société non sexiste t’échappe complètement. »

        si elles s’habillent à peu prés tous pareil : jean, tenue provocante, tenue masculine, tenue légère, etc...


        IL t’échappe que les femmes peuvent porter des robes ou des pantalons, des jupes, des chemises, des pulls , des débardeurs, des cols roulés de légers décolletés, des décolletés profond, etc....

        Définir la diversité de l’habillement des femmes qui ne sont pas sous emprise religieuse, est trop long à décrire.

        ce n’est pas de la diversité quand toutes les femmes sont seulement soit habillées comme des putes ou soit habillés PAREILLES que les hommes.

        « Bref la seule chose que tu fais encore c’est d’avance ton ignorance, ta non compréhension des choses. Quelque soit ton pseudo c’est toujours les mêmes bêtises contredites par la réalité que tu alignes.
        Mais comme disent les experts, l’autoritaire de droite que tu es ignore la réalité. »

        toujours pas d’argument hormis le fait de sortir des « té ignorant » et « tu compren pa » sans argument ?


      • epicure 15 septembre 2016 18:06

        @andromerde95

        C’’est toi qui jette des anathèmes sans aucun argument, puisque ce que tu dis esdst le contraire de la réalité« ..
        Moi j’explique justement pourquoi tu penses de manière totalement déformée la réalité.

        Tu ne fais que des pétitions de principes qui ne se basent que sur tes préjugés simplistes.

        répéter tes mensonge ne les rend pas plus vrai.

        Chaque fois tes intervention s n’ont qu’une seule finalité :
        dire que la liberté c’est l’esclavage et que l’oppression c’est la libération.
        C’est une pensée absurde, irrationnelle et fausse que tu défends.

        A vu des tes réponses stupides je n’ai qu’un conseil : va consulter un opticien pour qu’il t’arrange la vue.

        Pourquoi est ce que je répète des vérités manifestes parce que tes propos sont tellement stupides qu’il n’y a pas d’argument à avancer.
        .

        ceci est un propos stupide et mensonger qui illustre bien ce que je dis, que ne peuvent avoir que les gens étroits d’esprits qui sont incapable de voir au delà de leurs préjugés stupides.

         »ce n’est pas de la diversité quand toutes les femmes sont seulement soit habillées comme des putes ou soit habillés PAREILLES que les hommes."

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires