• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Harraga et esclavagisme : le néocolonialisme en action

Harraga et esclavagisme : le néocolonialisme en action

 « La lutte pour l’indépendance, c’est l’épopée ! L’indépendance acquise c’est la tragédie ».  Aimé Césaire (Discours sur le colonialisme)

« Mais pourquoi t’obstines-tu à partir . A traverser les mers en nous laissant Tu t’aventures à mettre en péril ta précieuse vie. Pour t’exiler, en renonçant à nous Ce voyage n’est pas légal .Et sa fin peut être malheureuse L’embarcation est petite et en bois pourri. Et tu risques de te noyer sans pouvoir nous revenir » 

Merzak Ouabed ( Poèmes, les raisons de la colère)

 Un excellent poème qui, mieux que mille discours nous décrit la tragédie de ceux qui risquent leur vie pour une vie meilleure. Triste nouvelle en Algérie, le feuilleton des harraga ( ceux qui brûlent, terme utilisée avec une signification de quitter, se sauver) est de retour ! Un mal que l’on avait avoir conjuré reparait de plus belle. Comme lu sur le journal Reporters du 18 novembre « Les unités des garde-côtes des Forces navales de l’Armée nationale populaire (ANP) ont procédé, durant les dernières 48 heures, au sauvetage de 286 candidats à l’émigration clandestine à bord d’embarcations de fortune, « A cet effet, en dépit de l’ampleur prise par les tentatives de quitter le territoire national de manière illégale, les unités du Service national de garde-côtes des Forces navales demeurent vigilantes et mobilisées »

En fait et pour être clair le phénomène des harraga  n’a jamais cessé. Toutes ces dernières années, il y a toujours eu des départs mais le nombre était faible. Les médias algériens font état, aussi, d’une augmentation du nombre de décès par suicide, d’un accroissement important du nombre de toxicomanes, des émeutes qui éclatent ici ou là et enfin, d’un phénomène nouveau qui prend de plus en plus d’ampleur dans le pays, l’émigration clandestine ou « harraga ». L’Algérie, il faut le rappeler , traverse, depuis quelques années, une grave crise économique et sociale. Tous les ingrédients pour l’émergence de la violence sociale sont réunis. Suicide, toxicomanie, émigration clandestine ( Harga) voire le maquis sont des passages à l’acte qui témoignent, du désespoir d’une jeunesse en panne d’espérance.

 

 Harragas :Le terrible calvaire des parents

 Dans une contribution récente , Le Soir D’Algérie rapporte le désespoir de parents affolés par le départ de leur fils sans avertir. Cette détermination a bas bruit s’est faite à l’insu des parents. Nous lisons : Le phénomène des harraga a pris des proportions telles qu’il se transforme en véritable drame au sein de la société. Pas de statistiques ni de chiffres officiels. La vérité est partout, dans ces témoignages poignants de nos voisins, amis, connaissances... Face à des enfants qu’ils croyaient bien connaître jusqu’au jour où ils découvrent un lit déserté, des vêtements disparus, un fils et parfois même une fille qui ne rentre pas. Qui ne rentrera plus. Jusqu’au jour où le téléphone sonne. « Ça, c’est dans le meilleur des cas, celui où votre enfant, la chair de votre chair, vous annonce qu’il est enfin sorti de la mer »… Le 20 octobre dernier, le père reçoit un coup de fil. « L’appel venait de l’étranger » (1)

« Au bout du fil, la voix de mon fils. Je n’ai pas hurlé, les mots ne sortaient pas, je lui ai juste demandé s’il allait bien. Il m’a répondu qu’il était sorti de la mer. Pour moi, c’était le plus important. » Puis il lui fait le récit de ses péripéties. Le harraga lui apprend que l’embarcation à bord de laquelle il avait pris la fuite avait démarré vers les coups de minuit. Les vents s’annonçaient à ce moment favorables, mais en haute mer, le temps change. Une tempête renverse la barque, mais le destin veut qu’un avion les repère. Les gardes-côtes espagnols dépêchent une équipe de sauvetage. Les naufragés sont transférés vers un centre spécialement mis en place pour accueillir l’immigration clandestine.  « Le propriétaire de l’embarcation réclamait 700 euros par personne, car il fallait acheter deux moteurs et des bidons d’essence (…). » (1) 

.Qu’en est il de l’accueil des migrants en Algérie ?

  L’Algérie n’est pas seule dans cette malvie de la jeunesse. Elle accueille à la fois des migrants croyant trouvé l’opulence en Algérie, mai dans le même temps elle perd ses jeunes qui risquent leur vie à la recherche d’un mieux être ailleurs pensant que leur avenir est derrière eux s’ils restent au pays. A des degrés divers la jeunesse africaine – qui arrive à traverser le désert- trouve en Algérie des conditions de travail autrement plus intéressantes que la situation qu’elle vit dans les pays du sahel. Il fut une époque où l’Algérie était seulement une terre de transit , elle est devenue au fil des années une terre d’accueil » pour beaucoup de migrants. On se souvient du tollé soulevé par l’opposition et dans le réseaux sociaux par la déclaration du directeur de cabinet à la présidence relayée par le ministre des Affaires étrangères à savoir que l’Algérie remplit ses obligations dans un cadre légal. Elle ne laisse pas chez elle des individus en situation irrégulière qui sont reconduits d’une façon digne dans leurs pays. La position officielle algérienne est connue en l’absence de contrat de travail le migrant n’a pas vocation à rester en Algérie et des voyages retour sont régulièrement organisés par l’Algérie qui en fonction de ses moyens et dans la dignité du migrant se voit obligé de réaccompagné le migrant dans son pays d’origine.

Il faut ajouter que les migrants qui arrivent à rester travaillent généralement dans l’informel et ceux qui les emploient ne respectent pas la qualité et la quantité du travail réalisé. En sous payant les migrants c’est une forme d’exploitation qui a lieu Il est vrai qu’il y a une immense détresse mais qu’il ne faille pas parler d’invasion, de transmission de maladies ou d’insécurité Pour Yacine Temlali « Pas plus que pour les réfugiés, l'Algérie ne semble être un éden hospitalier pour d'autres catégories de migrants. Selon le Recensement général de la population et de l'habitat de 2008, les étrangers établis légalement sur son sol ne dépassaient pas 325.000 personnes, auxquels il faudrait ajouter, selon un spécialiste des migrations, Mohamed Saïb Musette, quelque 25.000 immigrants irréguliers, soit en tout et pour tout, moins de 1% de la population de l'époque » (2). 

Yassin Temlali a raison, nous n'avons pas de leçon à donner aux autres. Les Algériens, notamment des villes deviennent par la force des choses indifférents à la détresse des autres. C'est peut-être un signe d'ensauvagement que nous avons emprunté à l'Occident. En Occident, quand un ressortissant meurt c'est le branle-bas de combat. Ce n'est pas demain que l'on verra un G7, un G8 ou un G20 pour se pencher sur ce problème planétaire. Il s'agit de damnés de la Terre. Le chauvinisme de la prospérité en Occident qui a bâti son opulence sur la curée des anciennes colonies, est une réalité. Ainsi va le monde nous devons en prendre notre parti.

La tragédie des migrants africains

Notre analyse nous amène à parler de ces damnés de la Terre du fait à la fois de l’incurie de leurs dirigeants qui jouent le rôle de l’ancienne puissance coloniale après une indépendance formelle et aussi par un post colonialisme qui est en fait un nouveau colonialisme : l’ancienne puissance coloniale fait gérer ses intérêts par justement les dirigeants qu’elle adoube tant qu’il suit les instructions. C’est le cas pratiquement de tous les dirigeants africains de l’ancienne Franceafrique qui a changé de visage pour continuer toujours à piller ces Suds épuisés..

Dans plusieurs de mes contributions, j’ai rendu compte en honnête courtier du désarroi sans nom à la fois des parents mais surtout des jeunes. Tout le monde se souvient du bébé Aylan el Kourdi qui ne toucha les rivages du supermarché planétaire qu’ayant rendu l’âme. Les migrants sont victimes à la fois des marchands de mort qui les ensardinent dans des rafiots mais aussi des pays riverains qui font tout pour les éloigner des côtes quitte à ne pas les secourir.. La proximité de la Tunisie et de la Libye qui bordent le canal de Sicile font de l'île un point d’entrée privilégié pour les immigrés irréguliers qui veulent gagner l’Europe. Ceux-ci tentent la traversée au péril de leur vie dans des embarcations de fortune L'île de Lampedusa s’est faite connaitre plusieurs fois notamment Ce phénomène a commencé en 1992 et n'a cessé de s'amplifier depuis quelques années Il y aurait plus de 4000 morts depuis le début de l’année 

Depuis 1999, plus de 200 000 personnes venant d’Afrique et d’Asie, fuyant la guerre, la faim et la misère, se sont échouées là-bas. On estime que 10 à 20 000 personnes sont mortes pendant la traversée. L'Europe pille les ressources de l'Afrique entière depuis des siècles et ferme toujours la porte aux migrants, elle les laisse se noyer, les renvoie dans le désert mourir de soif, quand elle ne leur tire pas dessus du haut des miradors de Ceuta et Melilla. Seule de tous les pays européens l’Allemagne a rempli son contrat humanitaire avec le fameux « We shaffen das  » « on peut y arriver » de Madame Merkel qui lui a fait absorber dignement plus d’une million de migrants – pour la plupart chassés par la guerre menée par l’Occident contre la Syrie- accueillis avec des fleurs par les allemands dans les gares. La France pour sa part, patrie des droits de l’Homme blan c- dirait Dieudonné- accueille difficilement à peine 30.000 migrants car travaillée par une lépénisation des esprits s'est illustrée par contre à Calais avec le démantèlement des camps des migrants qui voulaient passer au Royaume-Uni. Comme les autres, elle met en place des centres de transit pour rafler les sans-papiers et les rapatrier dans leur patrie d'origine ne gardant -et c'est de bonne guerre- que les émigrés choisis.

Qu’en est-il du scoop de l’Esclavage en Libye ?

Un scoop vraiment ?! Il ya des marchands d’esclaves sur notre bonne vieille Terre du côté de la Lybie ! Nous sommes en 2017, les médias occidentaux feignent d’être scandalisés par ce qui se passe en Lybie. Nous lisons : « Des journalistes de CNN ont filmé une vente d’êtres humains. L’ONU a dénoncé une situation « inhumaine », et la Libye assure qu’une enquête va être ouverte. Tripoli. En l’espace de quelques minutes, ils ont assisté à la vente d’une douzaine de migrants, cédés par des passeurs pour des sommes allant de 500 à 700 dinars libyens (jusqu’à 435 euros). Ces « marchés aux esclaves » se dérouleraient une ou deux fois par mois. Le Haut Commissaire des Nations unies (ONU) aux droits humains, Zeid Ra’ad Al-Hussein, a vivement dénoncé, mardi 14 novembre, la détérioration des conditions de détention des migrants en Libye, qualifiant d’« inhumaine » Il a également rapporté les souffrances de ces migrants, disant que cet « esclavage des temps modernes » constituait un « outrage à la conscience de l’humanité ». (3)

« La communauté internationale ne peut pas continuer à fermer les yeux sur les horreurs inimaginables endurées par les migrants en Libye, et prétendre que la situation ne peut être réglée qu’en améliorant les conditions de détention. » En avril, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) avait fait savoir que la traite d’êtres humains était devenue une pratique de plus en plus fréquente chez les passeurs. Interrogés par l’OIM, des migrants originaires d’Afrique de l’Ouest disaient avoir été achetés et revendus dans des garages et des parkings de la ville de Sabha, Ils sont vendus entre 200 et 300 dollars (entre 190 et 280 euros) et retenus deux à trois mois en moyenne. Originaires surtout du Nigeria, du Sénégal et de la Gambie, les migrants sont capturés alors qu’ils font route vers le nord de la Libye, d’où ils comptent gagner l’Europe en traversant la Méditerranée. Tout au long de ce voyage, ils sont la proie de groupes armés et de réseaux de passeurs, qui tentent parfois de leur extorquer de l’argent. La plupart des migrants sont utilisés comme travailleurs journaliers dans les secteurs de la construction et de l’agriculture ». (3)

Sur les plateaux de Tv européens et américains, en boucle on fait passer des milliers de fois une vidéo du « coup de gueule contre l’élite africaine de Claudy Siar, animateur Radio d’origine guadeloupéenne « C’est donc ce qui s’est passé avec nos ancêtres il y a plusieurs siècles ? »" Il n’y a plus besoin de dépenser des millions pour entretenir des sites commémorant les sites d’embarquement d’où sont partis des milliers d’hommes et de femmes qui seront vendus dans les Amériques, s’ils ne meurent pas pendant la traversée. A présent tout se déroule sous nos yeux. CNN peut même se permettre d’aller filmer une vente aux enchères sur place, en Libye. Il est simplement inouï que l’élite africaine ne bouge pas ; elle ne semble même pas concernée, alors les autorités des pays des autres continents bougent ciel et terre pour venir en aide à leurs citoyens quand ceux-ci sont en danger hors de leurs pays.

Et les autres Africains, qu’attendent-ils pour descendre dans la rue pour obliger leurs élites à manifester un peu de dignité et les pousser à agir en conséquence ? Qu’ils ne s’y trompent pas, chacun de ces jeunes que l’on voit dans les vidéos à la foire aux esclaves les représente aux yeux du monde. Et tant qu’il n’y aura aucune action concrète et visible de la part des Africains, l’image que ces vidéos véhiculent sera fondée. Imagine-t-on aujourd’hui un Européen vendu ouvertement de la sorte sans une réaction musclée de toute la communauté européenne, tant des citoyens que des élites ? » (4)

« Le reportage choc de CNN confirme que des migrants africains en partance pour l'Europe ont été battus et vendus par leurs passeurs, pour des sommes allant de 400 à 700 euros. "C'est la chose la plus incroyable que j'aie jamais vue", dit la reporter américaine après avoir assisté à ce marché aux esclaves. Deux hommes, qui venaient juste d'être "vendus", sont restés muets. "Ils étaient si traumatisés par ce qu'ils venaient de vivre qu'ils ne pouvaient pas parler, et si effrayés qu'ils se méfiaient de tous ceux qui venaient à leur rencontre", raconte la chaîne » (5). 

A qui la faute ?

Serions nous tentés de dire ?  Souvenons nous du commerce de bois d’ébène, de la traite, du commerce triangulaire de la « règle des trois C » Christianisation, Commerce, Colonisation » Il y a une "traite d’esclaves" à petit prix ! Rien à voir avec le Code Noir cher à Colbert et qui dit on a permit Louis XIV de construire Versailles ! Les médias par une effet de loupe font mine de découvrir hypocritement cette horreur ! dont ils furent des orfèvres ne la matière pendant cinq siècles . Cherchez l’erreur non pas en traitant les conséquences , mais en cherchant les causes qui sont multiples.

Avec sa lucidité coutumière Manlio Dinucci avait dénoncé, en son temps ,à il y a quelques années, à la fois l’hypocrisie de l’Italie et plus globalement de l’Europe. Il décrit la mise à mort de Kadhafi et les conséquences : « Honte et horreur » : ce sont les termes utilisés par le président de la république Napolitano à propos de la tragédie de Lampedusa. Ils devraient plus exactement être utilisés pour définir la politique de l’Italie à l’égard de l’Afrique, en particulier de la Libye d’où provenait le bateau de la mort. D’abord, le gouvernement Prodi, le 29 décembre 2007, souscrit l’Accord avec la Libye de Khadafi pour « faire obstacle aux flux migratoires illégaux ». L’accord prévoit des patrouilles maritimes conjointes devant les côtes libyennes et la fourniture à la Libye, d’un système de contrôle militaire des frontières terrestres et maritimes. On constitue à cet effet un Commandement opérationnel inter-forces italo-libyen. La Libye de Khadafi devient ainsi la frontière avancée de l’Italie et de l’Ue pour bloquer les flux migratoires d’Afrique » (6)

« Des milliers de migrants venant d’Afrique sub-saharienne, bloqués en Libye par l’accord Rome-Tripoli, sont contraints de retourner dans le désert, condamnés à une mort certaine. Sans que personne à Rome n’exprime honte et horreur. On passe ensuite à une page plus honteuse encore : celle de la guerre contre la Libye. (…) Grâce à un actif commercial de 27 milliards de dollars annuels et un revenu par habitant de 13mille dollars, la Libye est avant la guerre le pays africain où le niveau de vie est les plus élevé, malgré les disparités, et se trouve félicitée par la Banque mondiale pour « l’utilisation optimale de la dépense publique, y compris en faveur des couches sociales pauvres ». Dans cette Libye environ un million et demi d’immigrés africains trouvent du travail. Quand en mars 2011 commence la guerre USA/OTAN contre la Libye (avec 10mille missions d’attaque aérienne et de forces infiltrées les premières victimes sont les immigrés africains en Libye, qui, persécutés, sont contraints de s’enfuir. Rien qu’au Niger 200-250mille migrants reviennent dès les premiers mois, en perdant la source de revenus qui entretenait des millions de personnes. Nombre d’entre eux, poussés par le désespoir, tentent la traversée de la Méditerranée vers l’Europe. Ceux qui y perdent la vie sont eux aussi des victimes de la guerre voulue par les chefs de l‘Occident ».(6) 

Les personnes qui ont fait défaire la Lybie Sarkozy Clinton et Obama, David Cameron et le sioniste tout terrain Bernard Henry Levy pour ne citer que ceux là coulent des jours heureux et ne rendent pas compte de leur crime. L’Afrique n’est pas libre et il est faux de parler d’indépendance L’Afrique est toujours colonisée. Le post colonialisme qui devait être celui de lendemains qui chantent est devenu un enfer pour les peuples Le nouveau colonialisme a un nouveau visage : ce sont les présidents et rois d’opérette qui pour le compte des anciennes puissances coloniales laissent le pays être spolie en échange d’un deal de garder le pouvoir ad vitam aeternam. Le dernier exemple celui de Mougabé qui s’accroche jusqu’au bout au pouvoir après 37 ans de rapines de passe droit. le post colonialisme qui devait être celui de lendemains qui chantent est devenu un enfer pour les peuples Le nouveau colonialisme a un nouveau visage : ce sont les présidents et rois d’opérette qui pour le compte des anciennes puissances coloniales laissent le pays être spolie en échange d’un deal de garder le pouvoir ad vitam aeternam. Le dernier exemple celui de Mougabé qui s’accroche au pouvoir après 37 ans de rapines de passe droit. Les peuples Africains ne sont pas indifférents, ils se lèvent, mais sont écrasés par leurs geôliers de dirigeants soutenus par les dirigeants occidentaux qui sont là pour tirer ce qu’il ya de comestible Savons nous que la plupart des coups d’Etat en Afrique ont comme commanditaires les anciennes puissances coloniales ? Ainsi au cours des 50 dernières années, un total de 67 coups état qui se sont passés dans 26 pays en Afrique, 16 de ces pays sont des ex-colonies françaises, ce qui signifie que 61 % des coups d’états en Afrique ont été initiés dans d’anciennes colonies françaises » (7).

La contribution suivante nous met en perspective, justement, la nouvelle vision de l’exploitation de l'Afrique. En clair la Franceafrique avec des habits neufs est toujours à la manoeuvre Nous lisons : « Hier, le pouvoir politique français régnait sur son pré carré africain à partir de l’Elysée et de ses antichambres. Aujourd’hui, militaires et clans capitalistes familiaux tiennent le haut du pavé. Le sommet de Dakar sur la sécurité vient d’en apporter la preuve. La Françafrique est un sacré morceau d’histoire hexagonale. (…) Vingt-cinq ans après le décès de l’intéressé, [ Jacques Foccard ndr] les généraux et quelques dynasties familiales ont raflé la mise. Coté glaive, les 10 000 soldats français prépositionnés en Afrique – dont 4000 dans le Sahel pour l’opération « Barkhane » – demeurent la clé de voûte des pouvoirs locaux qui ne peuvent rien refuser à cet allié majeur. Coté portefeuille, Bolloré, Bouygues et consorts recrutent à tour de bras les anciens centurions pour protéger leur pré carré ». (8)

Conclusion

Cette Europe, qui sponsorise dans certains pays d’Afrique du Nord des camps de rétention, sous-traitant ainsi sa sale besogne pour venir choisir sur place ceux qui ont le meilleur génome, le meilleur diplôme, ce qui n’est pas sans nous rappeler les négriers qui choisissaient ceux qui avaient la meilleure dentition. Après avoir asservi les peuples africains, les avoir dévitalisé en les pillant et en adoubant des potentats à demeure qui perpétuent un néo-colonialisme, la forteresse Europe notamment sous la poussée des élites populistes de droite ou de gauche se barricade, et empêche ces épaves humaines d’accéder au supermarché ou ce qu’il en reste.  

Comme "solution" ; toujours les mêmes recettes : Renforcer le dispositif de traque grâce à Frontex et annoncer dans le même temps à grands tapages médiatiques le bon cœur de cet occident responsable du malheur de ses sud épuisés. On apprend que la France accepte dans sa grande mansuétude d’accueillir deux pelés, trois tondus, sans s’interroger sur la politique de son précédent président responsable du chaos en Lybie- un ouvrage récent témoigne de son rôle- . Pays qui accueillait les migrants du temps du colonel Kadhafi et assurait d’une certaine façon une paix sociale dans les pays mitoyens par des aides multiformes

 Il est vrai, cependant, qu’il n’y a pas de solution évidente surtout que l’austérité le chômage et la malvie commencent à envahir l’Europe. Naturellement l’allogène est mal vu. Cela ne dédouane pas pour autant l’Europe va –t-en guerre qui a déstabilisé en démolissant les états libyens, et syriens et en s’en lavant les mains par la suite. Assurément les valeurs de l’Europe étaient factices. Les ressources existent en Afrique, qui empêcherait une coopération winn-winn de l’égale dignité ? Il faut pour cela une seule petite condition que l’Europe et plus globalement se départissent de la sensation d’appartenir à la race des élus.

 

1.http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2017/11/18/article.php?sid=220087&cid=2

2.YassinTemlalihttp://maghrebemergent.com /contributions/idees/item/ 37260-un-article-d-algerie-news-et-des-fausses-evidences-sur-les-migrations-subsahariennes-opinion.html

3.http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/15/libye-des-migrants-vendus-aux-encheres-comme-esclaves_5215509_3212.html#Zq4D6GVqlF6LIcQo.99

4.http://reseauinternational.net/esclavage-en-libye-coup-de-gueule-contre-lelite-africaine-de-claudy-siar-animateur-radio-dorigine-guadeloupeenne-cest-donc-ce-qui-sest-passe-avec-nos-an/#aDu2cx6UZe2TUqzh.99

5.https://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/vente-d-esclaves-africains-en-libye-la-colere-d-alpha-blondy_1961777.html

6.Manlio Dinucci 05 octobre 2013http://www.mondialisation.ca/la-tragedie-de-lampedusa-ce-dont-litalie-doit-vraiment-avoir-honte/5353092

7.Richard Werlyhttps://www.letemps.ch/opinions/2017/11/15/francafrique-2017-kepis-milliards

8 ;http://reseauinternational.net/francafrique-2017-des-kepis-et-des-milliards/#rPFdkdzlrcGoaRxW.99

Articles de référence

Mardi 21 novembre 2017 http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5252969

Mercredi 22 novembre 2017http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5253026

 

Professeur Chems Eddine Chitour

Ecole Polytechnique Alger


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Cateaufoncel 23 novembre 2017 09:41

    "Les médias par une effet de loupe font mine de découvrir hypocritement cette horreur ! dont ils furent des orfèvres ne la matière pendant cinq siècles . Cherchez l’erreur non pas en traitant les conséquences , mais en cherchant les causes qui sont multiples."

    Deux des causes premières sont :

    1. - Le fait que les Africains n’avaient pas l’usage de richesses naturelles dont ils ignoraient jusqu’à l’existence, pour ne rien dire des potentialités

    2. - Lorsque des peuples se rencontrent, ils échangent, ils commercent. Et il s’est avéré, avec les roitelets noirs d’Afrique régnant près des côtes, qu’ils n’avaient rien d’autre à vendre que leurs semblables, aux Arabes à partir du VIIe siècle, et aux Européens à partir du XVIe.

    On parle aussi d’une traite chinoise, au IXe siècle, dont on aurait trouvé des traces en Indonésie.


    • Alex Alex 23 novembre 2017 12:44
      Postulat de Chems Chitour
      Inutile de lire tout l’article basé sur le seul postulat selon lequel tout ce qui ne va pas dans le monde n’a qu’un seul responsable : la France.
      Les pays qui, assis sur un sous-sol regorgeant de pétrole, sont incapables de s’en sortir, et voient leur jeunesse fuir vers l’Occident colonialiste, ne sont en aucun cas responsables de leur situation.
      À comparer avec le développement des anciennes colonies d’Extrême-Orient, et leur absence de plaintes continuelles.
      Mais on comprend votre jalousie, votre honte de n’avoir pu empêché cette débâcle, et la haine qui va avec.

      • OMAR 23 novembre 2017 17:56

        Omar9

        @Alex : « ..tout ce qui ne va pas dans le monde n’a qu’un seul responsable : la France. ».
        .
        La responsabilité de la France est avérée dans les causes profondes : la colonisation et ses méfaits sur le peuple algérien surtout dans les domaines de la culture, de l’éducation, la formation, le social et les droits de l’homme.
        Mais cette responsabilité s’arrête le 5 Juillet 1962 pour reprendre sous une forme économique et politique pernicieuse : empêcher l’Algérie de se développer et à son peuple de s’épanouir.
        .
        Par contre, rien ne pouvait empêcher de contrecarrer cette seconde responsabilité française, si, effectivement, les dirigeants qui se sont succédé à la tête de l’Algérie disposaient réellement de compétences et possédaient réellement une âme patriotique exempte de tout esprit clanique, égocentrique, orgueilleux, despotique et dictatorial, pour gérer ce pays.
        .
        Là, non, ce n’est plus la France !!!
        Car cela fait plus de 55 ans que l’algérien constate que le pays n’avance pas, mais fait très peu d’efforts pour faire changer la donne.
        Sauf durant la décennie noire, mais là, une grande partie avait choisi l’obscurantisme du FIS.


      • Montdragon Montdragon 23 novembre 2017 20:29

        @Momo
        la colonisation et ses méfaits sur le peuple algérien

        Momo, quels méfaits ? Et sur qui ? Un peuple avant la colonisation ? La France vous a crée et vous a fait naitre, vous êtes à 85% tous vivants grâce à l’argent de mes ancêtres ouvriers qui ont trimé pour vous soigner, éduquer.
         


      • microf 23 novembre 2017 22:34

        @Alex
        10 Most Evil Empires in History - YouTube www.youtube.com/watch ?v=-IGHByjToO4I, en Francais, les 10 Empires les plus diaboliques de l´histoire, la France vient á la 6e place, je vous souhaite un très bon moment á visionner ce lien.

        Alors la France est parmis les pays responsables des problèmes de ce monde.

        Un extrait de l’homélie du Père Boulad qui tire la sonnette d’alarme. La parole écrite des évangiles et de l’apocalypse se réalise. L’humanité est entrée dans les jours de Noé....

        Ecoutons le Père Boulad : La colère du P. Henri Boulad https://youtu.be/0cyGA4YRQtE

        "Il y a dans les lectures d’aujourd’hui, une colère... une colère contre le Mal qui ravage le monde. Et cette colère est la mienne.

        « L »Occident a du sang sur les mains. L’Occident a du sang sur les mains. L’Occident s’est trahi, vendu, sali, pour de l’Argent, du Pétrole, du Gaz, des Dollars, des Euros. Cette situation au Proche-Orient, depuis déjà bientôt trente ans, avec l’anéantissement de l’Irak, avec UN MILLION DE MORTS. Cette guerre en Syrie, actuellement, avec PLUS DE 100 000 morts. Et la Libye, 80 000 morts. Et le Soudan, 2 MILLIONS DE MORTS. Et ce que nous connaissons ici en Egypte, et ce que nous vivons... et les videos que nous recevons... on voit des gens qu’on égorge, des enfants brûlés, sacrifiés... CA ME MET EN COLERE.. CA ME FAIT PLEURER... Non ! Non ! Il faut avoir le courage de dire NON ! De protester. De taper sur la table. De descendre dans la rue, comme l’ont fait les Egyptiens.
        "Mais malheureusement, toutes ces atrocités sont l’oeuvre du PACTE ATLANTIQUE... Amérique... France... Angleterre, en particulier. Pourquoi ? Pour de l’Argent, du gaz naturel, du pétrole, des dollars, des euros... MAUDIT SOIT L’ARGENT ! MAUDIT SOIT LE PETROLE ! Un bébé, un enfant, frais comme une rose, frais comme une fleur, écrasé, massacré, défiguré. Et des familles entières sur les routes. Plusieurs centaines de milliers de Syriens en Egypte, un million de Syriens au Liban, des centaines de milliers vers l’Irak, vers la Turquie, et plusieurs millions qui demandent à entrer en Suède. Une Syrie écrasée.
        "L’Occident a perdu son Âme. Il l’a vendue au diable, sacrifiée à ces Mammons qui s’appellent l’Argent, le Pouvoir, la Puissance, la Cupidité... et j’ajoute... quand une Civilisation perd son Âme, elle n’a plus qu’à disparaître, qu’à s’éteindre, qu’à s’écrouler... et c’est ce qui se passe sous nos yeux. Un Français me disait, d’un air désabusé, LA FRANCE EST MORIBONDE. LA FRANCE EST MORTE. J’en dirai autant de l’Amérique, et d’un certain nombre de pays QUI SOUTIENNENT LE TERRORISME DANS LE MONDE et NOTAMMENT DANS NOS REGIONS. C’est DEGOÛTANT ! ECOEURANT... ce qui se passe.
        "Ca, c’est la violence... ça, c’est la guerre... c’est le sang. Mais l’Occident et toutes les sociétés de consommation sont menacées d’un autre mal... plus pernicieux, plus insidieux, plus profond. LE PLAISIR. LA JOUISSANCE.

        Hier encore un jeune Égyptien qui a vécu en Italie et qui est actuellement en RFA et qui est encore accroché á ces principes que nous avons tâchés d´inculquer á ces jeunes ici, amis qui me dit , lá bas, tout est permis, on rencontre une fille et au bout d´une heure, cela finit au lit, aucun problème, on a une autre et une 3e et ca va et c´est la valse du plaisir, mes chers amis, il ne faut que vous sachiez qu´une chose, c´est que la civilisation Romaine qui pendant 1000 ans a subsisté, qui a crée des monuments, qui a été un chef d´oeuvre de la civilisation, elle est morte de corruption intérieure, c´est de dedans que cela ce passe, ca s´éffrite, ca tombe en ruine, ca tombe en poussière. Une civilisation il ne faut croire que ca dure toujours. L´Europe que sera t-elle dans 20-30 ans ?. Vous allez me dire la Tour Eiffel, l´Arc de Triomphe, et tous les monuments, vous avez écoutez ce que dit Malachi ? ( prophète de l´ancien Testament ), vous avez écouté ce que dit Jésus dans les lectures d´aujourd´hui, il ne restera pas pierre sur pierre. Les monuments extérieurs zéro, ils sont le fruits d´une culture, d´une civilisation de valeurs humaines, spirituelles, et quand ces valeurs s´écroulent, c´est fini, lá encore je reprends mon texte, ce magnifique édifice de la civilisation Occidentale s´éffondrera de lui même. Lorsque l´être humain n´est plus au centre d´une civilisation, cette civilisation si prospère qu´elle paraisse est condamnée á disparaitre, et je vois venir, l´écroulement de l´Occident. Vous allez me dire vous êtes pessimiste, quand le ver est dans le fruit, quand c´est pourri du dedans, quand les valeurs morales n´ont plus d´existences, quand on vend des êtres humains pour du pétrole, du gaz, des dollars et des Euros, c´est fini, c´est fini, alors, il faut un réveil, il faut une révolte, une revolution, il faut crier, il faut descendre dans la rue, pas seulement pour un changement de régime politique, ce n´est pas au niveau politique que cela ce joue, mais c´est au niveau du COEUR, de l être humain, de dedans, et le combat je le joue chaque jour avec moi même, et chacun de nous aussi, c´est dans ce combat intérieur que l´avenir ce prépare, mais aussi il ya l´obligation de parler, de dénoncer, et lá, je retrouve la 2e, lecture d´aujourd´hui, la lettre de Saint Paul aux Théssaloniciens, Il dit travaillez ne vous endormez pas dans la paresse, l´oisiveté.
        La farniente, la TV, ah on est dans un fauteuil comme ca pendant des heures á zapper, mais qu´est ce que tu fais lá dedans pendant ce temps des gens crèvent, Euch... tout va bien, oui tout va bien, la colère du Seigneur , je la comprends aujourd´hui parcequ´on a voulu faire de Jésus un petit Jésus en chocolat, bonbon, sympathique, Rose, gentil, on a éliminé la colère de Jésus, eh bien, cette colère va se déclarer un jour, il s´agit lá du dernier jour du Seigneur, elle éclatera comme ce matin nous avons eu la foudre deux fois pendant mon sermon dans cette Église, PAM, je me dis cela tombe bien, ca correspond á ce que je dis. Oui Jésus nous dis dans l´ Évangile des gens ce marieront, auront des enfants, construiront des maisons, cultiveront des champs, puis un jour, le jour du Seigneur viendra et HUMMM..., ne nous endormons pas mes chers amis, soyons vigilants, ne perdons pas une seule seconde de notre vie, car cette seconde, elle appartient aux autres. Pas un mot á perdre car ce mot pourrait dénoncer la justice et changer une situation. Le mot travailler ne signifie pas simplement travailler avec ces mains, c´est occuper au maximun sa vie et son temps, maximiser cette vie pour que par elle, quelque chose se transforme, l´humanité accède á ce qu´elle doit devenir, il est grand temps de se révolter que la revolution politique que nous avons faites, devienne une révolution spirituelle et que nous ayons pour ambition, de créer un monde HUMAIN avant que le jour du Seigneur arrive et détruise cet univers, AMEN".


      • Alex Alex 24 novembre 2017 08:12

        @OMAR

        « La responsabilité de la France est avérée » 
        Je ne vois qu’une seule responsabilité de la France : celle d’avoir envahi l’Algérie, avec les conséquences funestes qu’entrainent toutes les guerres.
        En revanche, j’ai plus de mal à voir ses méfaits « dans les domaines de la culture, de l’éducation, la formation, le social », les méfaits sur les droits de l’homme étant consécutifs à la guerre.
        J’aimerais bien voir un article écrit par vous (car vous n’êtes pas français, mais algérien) pour apprendre comment la France a « empêché l’Algérie de se développer et à son peuple de s’épanouir. » J’espère y découvrir comment vos présidents furent des taupes du Sdece (voir les nombreux séjours suspects de Boutéf à Paris...) ou du KGB, car l’orientation « soviétique » prise pas votre pays ne fut pas la meilleure sur le plan économique.
        Un rêve
        Imaginons un instant que le roi Louis XIV, au lieu de massacrer ses voisins, ait décidé de s’unir temporairement avec les Italies et l’Espagne, pour construire une flotte destinée à sauver les esclaves européens d’Afrique du Nord qui pouvaient l’être encore, pendre haut et cours les pirates descendants des Bani Hillal – qui ont détruit le Maghreb, et sont à l’origine de son retard –, incendier leur bateaux dans les ports pour les rendre inutilisables, et raser quelques places fortes. Une longue paix s’en serait suivi, limitant le nombre de victimes, et permettant aux Algériens de se développer dans une certaine sérénité.
        Mais bon, on ne refait pas l’histoire, et je pense que vos ancêtres, pas plus que les miens, n’avaient leur mot à dire dans ces affaires.



      • Alex Alex 24 novembre 2017 08:14

        @microf

        Je ne regarde pas votre vidéo car elle est courte, donc forcément partiale car partielle, donc malhonnête.
        Si vous approfondissez l’histoire de l’humanité, vous constaterez que pratiquement TOUS les grands peuples en ont massacré quantités d’autres : les Hans en Chine, les Ottomans, les Assyriens, les Romains, les Perses, les Arabes, les Bantous, les envahisseurs indo-européens (Attila et ses potes), etc.
        Il me semble malheureusement que c’est un bug dans le génome humain.
        Notez que notre cher professeur est en admiration devant les seules invasions musulmanes...

      • OMAR 24 novembre 2017 13:45

        Omar9

        @Montdragon : « ...quels méfaits ? Et sur qui  ? ».
        .
        Eh le morbac d’Agora :
        Les premières chambres à gaz, ce ne sont pas les juifs qui y ont gouté, mais les algériens grâce à tes ancêtres, ils appelaient cette ignominie des... enfumades  !!!
        http://www.reflexiondz.net/Les-Enfumades-du-Dahra—un-crime-contre-l-humanite_a18213.html
        Pour les massacres, violes, rapines et destruction commis toujours par tes ancêtres, voici un aperçu fourni par des citoyens français :
        https://rebellyon.info/La-conquete-coloniale-de-l-Algerie
        Et juste avant de rejoindre la France, c’est la politique de la terre brulée que les colonisateurs, sous la bannière de cette secte barbare qu’est l’OAS, ont appliqué à l’Algérie :
        http://adimad.info/historique.php?cible=liste_ope
        Et s’il est resté un peuple algérien, il ne servait que comme indigènes justes bons à servir comme ouvriers ou manœuvres de bas étage et, occasionnellement, de chair à canon durant vos guerres.
        Pauvre type aveuglé par sa haine et son racisme abjecte...


      • OMAR 24 novembre 2017 14:04

        Omar9

        @Alex
        .
        Dans ma dernière réponse à ce morbac qui se prend pour un dragon, vous trouverez quelques exemples de méfaits de la France coloniale.
        Et juste avant, j’ai balisé les responsabilités de la France, en précisant celles dues aux dirigeants algériens qui se sont succédé à la tête de l’état algérien depuis l’indépendance.
        Quant aux méfaits dans les domaines de la culture, de l’éducation, la formation, le social, la France à laissé un pays en ruine grâce à la politique de terre brulée pratiquée par la sinistre OAS.
        De plus, le départ des pieds-noirs a laissé un très grand vide dans la gestion des structures techniques et scientifiques, tels que les hôpitaux, les centrales électriques, le transport, les télécommunications, etc, car très peu d’algériens furent autorisés à accéder à ses technologies et savoirs.
        Pire, même la bibliothèque universitaire fut incendiée pour priver l’Algérie des connaissances et découvertes universelles.
        http://www.huffpostmaghreb.com/2015/06/06/bibliotheque-de-la-faculte-dalger-lautre-crime-oublie-de-la-colonisation-francaise_n_7525694.html
        Enfin, 90% des algériens vivaient avant 1962 soit dans des gourbis, soit dans des bidonvilles et taudis.
        Alors, je vous laisse à votre débordante imagination.
        Mais celle-ci ne pourra jamais cacher ou se substituer à la réalité que furent les méfaits de la colonisation française.


      • foufouille foufouille 24 novembre 2017 14:21

        @OMAR

        si tu veut tu as des cartes de ton pays en 1800, 1900, 2017. pour un pays d’anciens esclavagistes et pirates, il a vachement augmenté sa taille.


      • microf 24 novembre 2017 14:24

        @Alex

        Merci @Alex pour votre réponse.
        Je suis d´accord avec vous que tous les grands Empires ont massacré, mais c´est justement pourquoi cette vidéo a ennuméré les plus diaboliques.
        Y aurait-il une excuse parcequ´ on est une grande puissance d´aller massacrer les autres peuples ?, á lire votre commentaire, on dirait que OUI.
        Je vous prierais de visionner cette vidéo, qui n´est pas de moi comme vous l´écrivez, @microf ne produit et n´a jamais produit de vidéo, j´ai juste pris une vidéo mise en ligne par un Occidental qui fait partie d´un des Empires les plus diaboliques, et qui lui au moins a eu le courage de le dire.
        Vous savez pour ceux qui font partie d´un de ces Empires les plus diaboliques, visionner cette vidéo les aide, c´est une forme de psychanalise de voir ce que leur pays a fait de mal aux autres, il ne faut pas fuir, en le faisant, en refusant de la visionner, vous rester dans la logique de ces actes barbares donc vous n´avez vraiment rien á vous reprocher car ce n´est pas vous qui les avez commis, mais cela ne vous dédouane pas, car c´est votre pays qui les a commis, et qui est parmi ces Empires diaboliques.
        En visionnant cette vidéo, vous verrez la vraie face de votre pays, et ainsi, vous reconnaitrez les fautes de votre pays, et c´est celá qui vous rendra encore plus humble.


      • Alex Alex 24 novembre 2017 16:06

        @OMAR

        « Quant aux méfaits dans les domaines de la culture, de l’éducation, la formation, le social, la France à laissé un pays en ruine grâce à la politique de terre brulée pratiquée par la sinistre OAS. »
        Assimiler l’OAS à « la » France est à peu près équivalent à assimiler le FIS à l’Algérie. Votre démonstration est donc pour le moins foireuse. 
         Vous êtes tellement ethnocentré que vous parvenez à écrire de grosses bêtises au milieu de choses intéressantes.

        « De plus, le départ des pieds-noirs a laissé un très grand vide »
        S’ils étaient restés, combien de temps auraient-ils survécu ?

        Donc, à part l’incendie de la bibliothèque – qui ne devait pas contenir des ouvrages irremplaçables –, je ne vois toujours pas.
        Mais je déplore bien évidemment cette période très sombre de notre histoire commune, avec les massacres des deux côtés.

      • Alex Alex 24 novembre 2017 16:08

        @microf
        « Y aurait-il une excuse parcequ´on est une grande puissance d´aller massacrer les autres peuples ?, á lire votre commentaire, on dirait que OUI. »


        Pas une excuse, mais une explication : le petit ne va pas s’attaquer au gros méchant.

      • OMAR 24 novembre 2017 18:02

        Omar9

        @Alex
        .
        Ayez le courage de vos convictions et assumez totalement les actes, tous les actes, commis par la France coloniale.
        .
        Le FIS était un parti « politique » (plutôt religieux et obscurantiste) algérien.
        Ses représentants ont même occupé des postes communaux, administratifs et de responsabilité.
        Ils ont été une partie intégrante de l’Algérie politique, donc leurs exécrables méfaits et barbaries sont aussi à mettre dans l’actif de l’Algérie historique et politique.
        .
        L’OAS a fait précédé sa barbarie sur son concept politique.
        Et que vous le vouliez ou non, cette organisation repose sur des fondements politiques, même si ceux-ci s’apparente au fascisme et au nazisme.
        Et de nombreux ex-membres de ce tache française se retrouvent dans le Front National :
         http://www.lemonde.fr/afrique/article/2004/10/28/jean-jacques-susini-de-l-oas-au-front-national_1671111_3212.html
        .
        Là ou je suis d’accord avec vous, c’est que la colonisation française en Algérie aurait pu et aurait du prendre un autre chemin autre que celui de la violence et de la déchirure.
        Ce que je déplore, et regrette, au nom de tous ces innocents morts durant ce drame.


      • OMAR 24 novembre 2017 21:12

        Omar9

        @foufouille
        .
        J’ai vainement cherché dans Google.
        Hormis une France amputée de l’Alsace et de la Lorraine, tout ce que j’ai trouve est que :
        foufouille rime avec couille...
        Et ça, je n’ai vraiment pas aimé, car, effectivement, cela me les a gonflé....


      • Montdragon Montdragon 24 novembre 2017 21:45

        @OMAR
        Crétin, étudies. Les enfumades ont fait exploser votre population, y z’étaient mal traités hein ?


      • microf 24 novembre 2017 23:21

        @OMAR
        « Là ou je suis d’accord avec vous, c’est que la colonisation française en Algérie aurait pu et aurait du prendre un autre chemin autre que celui de la violence et de la déchirure ».

        Mais mon cher @Omar, la colonisation ne peut pas prendre un autre chemin, c´est impossible, n´avez vous pas encore entendu cette phrase, « on ne colonise pas impunément » ?.
        la colonisation ne peut qu´être violence, citez moi un seul pays oú la colonisation a pris un autre chemin que la violence et la déchirure, c´est pourquoi la colonisation est un crime contre l´humanité.


      • Montdragon Montdragon 26 novembre 2017 15:10

        @OMAR
        Mince ! tu mets de l’eau dans ton Boulaouane ? Tu va devenir fréquentable je vais pouvoir te présenter un paquets de maghrébins avec des c...., tu sais , des socialistes, des durs des athées ! Ils sont délicieux !
        Allez, bises.


      • bob de lyon 23 novembre 2017 14:02

        Bonjour,

        Sans relation avec le sujet de votre éditorial, pourriez me renseigner s’il-vous-plaît ?

        Je lisais régulièrement un journal algérien qui pratiquait un vrai métier d’informations indépendantes et critiques : le MatinDZ d’Alger, or, sa page d’accueil est bloquée depuis au moins trois semaines, quelles en sont les raisons et quel problèmes auraient-il ?

        Merci


        • Alex Alex 23 novembre 2017 15:03

          @bob de lyon

          Comme le « mezkin prof » doit être trop occupé, voici un extrait du Matin d’Algérie qui donne une idée de ce que ce journal pense du FLN : 
          « le FLN, outil de manipulation et de mensonge, [...] [qui] lui proposa le poste de députée dans des élections entachées de fraudeUne fois élue, frauduleusement élue, mais tout de même élue, la nouvelle cheikha du parlement... » [17-1-2015]
          Il est peu probable que notre Chems préféré ose critiquer le FLN...


        • bob de lyon 23 novembre 2017 15:36
          @Alex

          Je me disais aussi...

          (j’ai cru comprendre que le site était bloqué par l’hébergeur ! je voulais une confirmation).

          Merci

        • psynom 25 novembre 2017 09:45

          @Alex
          Il est peu probable que notre Chems préféré ose critiquer le FLN...
          de toute façon les modérateurs délocalisés d’Agoravox veillent au grain : toute critique du FLN est vite supprimée.


        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 24 novembre 2017 17:58

          Monsieur Chitour, 


          Vous êtes complètement hors jeu !!! Vous faites le « bonheur de l’Etat français » !

          L’Algérie est globalement Harraga, tous les Algériens ont leur esprit délocalisé ailleurs !!!


          • psynom 25 novembre 2017 09:39

            Quand il ne fait pas du prosélytisme, Professeur Chems Chitour, fait dans l’appel à la haine.

            Les immigrés maghrébins sont mieux traités en France que dans leur pays d’origine. Il viennent en Europe pour s’européanise. C’est ce qui doit déplaire à Professeur Chems Chitour.

            Le capitalisme financier se développe dans une société type étasunienne hyper inégalitaire ultra violente. Les noirs en paient le prix. On fait donc immigrer des musulmans en masse pour développer la haine et la violence sociale.
            C’est pas encore ça, trop douce l’Europe (les peuples européens) ! Il faut encore et encore attiser la haine et la violence. Merci Professeur Chems Chitour.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès