• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hollande, nouveau Président de la France !

Hollande, nouveau Président de la France !

Si la victoire de François Hollande était prévisible depuis juin 2011, elle marque cependant un tournant dans l’histoire de la Ve République : jamais un homme sans expérience ministérielle, sans leadership personnel deux ans auparavant, n’avait réussi à se hisser dans la cour des grands jusqu’à en devenir, lentement mais sûrement, le premier d’entre eux. Malgré ma déception, saluons l’artiste !

Selon les premières estimations, François Hollande aurait gagné l’élection présidentielle du 6 mai 2012 avec 51,8% des suffrages exprimés.

Quelle que soit l’éventuelle affinage des résultats (certains évoquent 52% ou même 53%), il est clair que la conclusion de cette très longue campagne présidentielle est sans appel, ce qui constitue pour François Hollande, et plus généralement pour le PS, une belle victoire et rompt avec une sorte de malédiction républicaine. Une belle revanche pour… Ségolène Royal et Lionel Jospin.

Saluons-la tout en la regrettant, puisque je considère qu’il y a de quoi être inquiet sur l’avenir économique de la France. Espérons que le nouveau Président saura être assez pragmatique et ne pas faire trop de concessions à ses ailes gauchisantes qui voudraient marquer encore plus leur apport à la victoire.

Rappelons à tout hasard, car la France est coutumière de ces retours de balanciers depuis une trentaine d’années, que la raison n’est pas tributaire du nombre, sauf à reprendre une expression connue du socialiste André Laignel en 1981 : « Vous avez juridiquement tort car vous êtes politiquement minoritaire. ».

La France, qui n’a jamais été autrement que démocratique, prend donc un tournant particulier avec l’élection de François Hollande. Nul doute que bon nombre d’électeurs qui ont cru de bonne foi que Nicolas Sarkozy était le responsable personnel de leurs malheurs verront très rapidement que c’était une erreur de diagnostic et qu’au contraire, il avait réussi à tenir le pays la tête hors de l’eau grâce à ses réformes courageuses.

Je pense en effet que l’échec de Nicolas Sarkozy est injuste quand on regarde le bilan globalement positif (bien que contrasté) qu’il laisse aux Français après quatre ans de dures crises financières mais il est incontestable que sa pratique présidentielle et ses stigmatisations ont pris l’ascendant sur les programmes politiques dans le choix des Français, puisque la gauche n’avait recueilli que 43% au premier tour du 22 avril 2012.

Nicolas Sarkozy, qui a pris la parole très tôt à la Mutualité (à 20h22) a téléphoné sportivement à François Hollande pour le féliciter et a déclaré : « J'ai essayé de faire de mon mieux pour protéger les Français. ».

Celui qui a tant raillé le tandem Sarkozy-Merkel va probablement, de son côté, téléphoner dès cette nuit (du 6 au 7 mai 2012) à Angela Merkel et ira la rencontrer d’ici dix jours. Son plan pour une relance de la croissance va être âprement négocié avec Allemagne. Après tout, si François Hollande réussissait à convaincre la chancelière, ce serait probablement un geste fondateur encourageant de son quinquennat mais qui ne devrait sans doute pas l’aider à préserver des alliés qui vont devenir assez encombrants.

Lorsqu’en début janvier 2010, François Hollande avait refusé de prendre la succession de Philippe Séguin à la première Présidence de la Cour des Comptes comme le lui avait proposé Nicolas Sarkozy, il avait évidemment en tête que son destin était ailleurs. À l’époque, il y croyait déjà très fort (et il rasait ses amis socialistes tout obnubilés par la popularité de Dominique Strauss-Kahn) mais personne n’aurait misé un seul sou sur sa victoire deux ans plus tard. Ses deux principaux alliés furent Dominique Strauss-Kahn et Nicolas Sarkozy eux-mêmes qui firent tout pour se mettre des bâtons dans les roues.

Je suis déçu, mais j’admets que dans cette campagne 2012, celle de François Hollande a été l’événement. L’événement dans la durée, la fréquence, la densité. Contrairement aux autres candidats (y compris Eva Joly), François Hollande a dû passer par deux filtres éprouvants du suffrage universel direct à deux tours, ce qui fut rude. La primaire socialiste n’a pas été une formalité, et l’élection elle-même où il s’est forgé une image de clone de Mitterrand un peu inquiétant, avec une voix complètement cassée à force de viser plus haut qu’il n’en est capable. Au point peut-être d'imiter jusqu'à son score d'élection (François Mitterrand avait gagné le 10 mai 1981 sur Valéry Giscard d'Estaing avec 51,76% des suffrages exprimés).

Chapeau l’artiste, et maintenant, au travail !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (6 mai 2012)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Bilan de Nicolas Sarkozy.
L’impopularité présidentielle.
Mon vote du second tour.
Premier tour de l’élection présidentielle.
La logique présidentielle du PS.
Clone de Mitterrand ?
Trois raisons de voter Hollande.
Trois raisons de ne pas voter Hollande.
Hollande candidat dès janvier 2010.

yartiSecondTour01

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.55/5   (102 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • Susanoo ! Susanoo 6 mai 2012 21:31

    Nouveau Président, dernier président.

    Son inexpérience et incompétence programmé va déplacer définitivement le pouvoir vers le gouvernement européen.

    Gouvernement Européen qui devra être dirigé par quelqu’un qui a gagné une stature européen et international indiscutable ces 5 dernières années.

    Je vous laisse deviner qui.


  • François GROLAND François GROLAND 6 mai 2012 21:56

    Salut, chui vot’ nouveau président smiley 


  • Vista Vista 8 mai 2012 20:48

    Avec pays-Bas c’est la destruction rapide de la France assurée.

    Avec Sarkoïzy ça aurait été plus lent mais inexorable.

  • ardechois 6 mai 2012 21:32

    Pourtant, que la victoire est belle !

    Comment pouvait-on imaginer,
    Qu’à la faveur d’une étincelle,
    la gauche allait gagner ?

    Venez fêter la victoire de François Hollande sur www.ardechois67.fr

    • bigglop bigglop 7 mai 2012 16:26

      Bonjour à tous,

      Je ne ferai aucun commentaire de l’article et des posts.
      Mais je vous invite à la réflexion sur le texte de cette chanson de Léo Ferré, ce poète, la tête dans le ciel et les pieds profondément enracinés dans la terre.

      http://www.youtube.com/watch?v=5iR0OhRyrvA


      Ils ont voté...

      À porter ma vie sur mon dos, j’ai déjà mis cinquante berges
      Sans être un saint ni un salaud, je ne vaux pas le moindre cierge
      Marie, maman, voilà ton fils qu’on crucifie sur des affiches
      Un doigt de scotch et un gin-fizz et tout le reste je m’en fiche !
      Ils ont voté et puis, après ?

      J’ai la mémoire hémiplégique et les souvenirs éborgnés
      Quand je me souviens de la trique, il ne m’en vient que la moitié
      Et vous voudriez que je cherche la moitié d’un cul à botter ?
      En ces temps on ne voit pas lerche
      Ils n’ont même plus de cul, les Français !
      Ils ont voté et puis, après ?

      C’est un pays qui me débecte, pas moyen de se faire Anglais
      Ou Suisse ou con ou bien insecte, partout ils sont confédérés
      Faut les voir à la télé-urne avec le général Frappard
      Et leur bulletin dans les burnes, et le mépris dans un placard !
      Ils ont voté et puis, après ?

      Dans une France socialiste, je mettrais ces fumiers debout
      À fumer le scrutin de liste jusqu’au mégot de mon dégoût
      Et puis assis sur une chaise, un ordinateur dans le gosier
      Ils chanteraient La Marseillaise, avec des cartes perforées
      Le jour de gloire est arrivé.




    • la Führer la Führer 6 mai 2012 21:32

      En tout cas, bien content qu’on se soit débarrassé du nain ! Tournons la page.


      • Vista Vista 8 mai 2012 20:51

        « En tout cas, bien content qu’on se soit débarrassé du nain ! Tournons la page. »


        Ah oui ? Ben tu vas voir, attends un peu et tu vas pas être déçu du voyage.

      • Robert GIL ROBERT GIL 6 mai 2012 21:34

        Le ralliement de Bayrou a-t-il pesé dans la balance ? François anticipe-t-il les difficultés de François dans les mois à venir, pour se poser en interlocuteur incontournable ? Mais que les électeurs de Bayrou se rassurent, Hollande n’est pas plus à gauche que le plus à gauche du Modem, et je suis même sûr que sur certains sujets il est plus à droite que le Béarnais  ! Qui est le vrai Hollande ? Quel sont ses intentions ? Pour qui gouvernera-t-il .................
        http://2ccr.unblog.fr/2012/05/06/on-a-vire-sarko-surveillons-hollande/


        • Thorgal 6 mai 2012 21:34

          « Malgré ma déception, saluons l’artiste ! »

          Mais dis-moi, qu’a t-il fait exactement qui mérite ces louanges ? Il a juste été le suivant sur la liste de l’alternance socialo à la présidence de la rep, après DSK. Rien à saluer ici.

          La seule chose que l’on puisse saluer, c’est le gros coup-d’pied dans l’derche de la sarkosie. Ça, ça fait un bien dingue !


          • Hijack Hijack 6 mai 2012 21:39

            Il revient de loin et bon courage à lui ... Il a commencé à gagner le jour de son combat télévisé face à Sarko ... qu’il a largement gagné malgré que les médias avaient sous estimé, la raclée prise par Sarko.

            .

            Attendons pour voir, avant de le juger ... mais, tout de même ... la France est déjà bien plus belle aujourd’hui ...


            • Fergus Fergus 6 mai 2012 21:42

              Bonsoir à tous.

              Sarkozy, « un bilan globalement positif ». Mieux vaut lire qu’être aveugle ! Pauvre Sylvain, il doit être bien déçu... 


              • Hijack Hijack 6 mai 2012 21:49

                @ Fergus, ...

                Ah ben merci ... ça m’évitera de lire le billet ! 

                Hum ... «  bilan globalement positif  » ... dire ça, ce n’est ni de la réflexion, ni de l’analyse, ni de la constatation ... juste de l’admiration pour celui qui demandait qu’on l’admire !!!


              • Susanoo ! Susanoo 7 mai 2012 00:21

                Hijack tu vas bientôt admirer la crise de la dette et nous donner ton avis du fond de la forme.

                T’es près pour la phase finale de la crise systémique ?

                T’es prêt à te foutre de la gueule du PS et Hollande ?

                T’as une réputation à tenir, c’est toi qui donne le top départ.


              • Fergus Fergus 7 mai 2012 09:32

                Bonjour, Susanoo.

                Il n’y aura pas de grande crise systémique : dans le sillage de Hollande et des alliés qu’il va trouver en Europe, une renégociation de la dette devient chaque jour plus nécessaire. Reste à faire sauter le verrou allemand. Ce sera fait, à mon avis, assez rapidement car les résultats des élections en Grèce sont un coup de semonce terrible pour les libéraux et les marchés : voudront-ils risquer de tout perdre en gardant une position idéologique de plus en plus intenable ? Ou lâcher du lest pour desserrer l’étreinte sur les Etats endettés et leur permettre, en se relevant, d’honorer au moins une partie de leurs dettes ?



              • Susanoo ! Susanoo 7 mai 2012 21:55

                Personne ne négocie avec la crise systémique.

                La crise systémique fixe un cap sans concession ; aucunes négociations.

                Hollande peut raconter n’importe quoi, comme si les architectes en avait quelque chose à cirer de ce que Hollande dit.

                Le truc c’est que vous n’avez aucuns arguments pour prouver qu’il va inverser la situation à courts termes.

                En faite vous vous rendez pas compte que la crise systémique va disloquer le PS et la Gauche de manière irréversible compte tenu de l’absurdité de leurs promesses.

                Le trop faible écart entre Sarko et Hollande est un signe qui ne trompe pas.

                50% des électeurs ont validé le projet de Sarko.

                La tension est à son apogée en France.

                Une pichenette dans le château de carte de Hollande et les Français vont péter une durite.

                Moi je vais aller comptabiliser mes sacs de cacahuètes en vue de l’austérité.

                Je crois pas au père Noël moi.

                Libre à vous d’ignorer la réalité.

                Je préfère me battre au côté des forts que de perdre au côté des faibles d’esprits.

                Après la crise systémique j’investirai pour aider les faibles d’esprits.

                Mais là putain il est hors de question de miser sur des investissement foireux.


              • Catart Catart 8 mai 2012 10:44

                Salut Fergus

                Entièrement en accord avec toi.
                 « un bilan globalement positif ». je suis plié en deux... il serait mieux de dire « un bilan d’un niveau jamais atteind dans le domaine de la destruction du Peuple et de la France »...

                http://www.indigne-je-propose.fr/&nbsp ;



              • Roubachoff 6 mai 2012 21:50

                Sylvain, il aurait été bien inspiré d’aller au cinéma, ce soir, au lieu de continuer à écrire des inepties.


                • sisyphe sisyphe 7 mai 2012 00:23

                  pas mieux.

                  Mais y en a, ils veulent toujours faire l’intéressant, comme on dit chez moi...

                  Bof... faut bien qu’il se défoule, le pôvre Rakoto...


                • robin 6 mai 2012 21:54

                  Sarko, Hollande ou Bozo le clown c’est du pareil au même, le vrai pouvoir n’est pas en leur main, et le 3 e tour, le seul qui compte, aura lieu bientôt dans la rue après que les agences de notation sur les ordres des banksters n’aura attaqué la France comme prévu ;


                  • Vista Vista 8 mai 2012 20:57
                    « Sarko, Hollande ou Bozo le clown c’est du pareil au même »
                    Tu l’as dit bouffi ! 
                    C’est sur que les deux guignols n’ont pas la main. Ne voyez-vous pas les fils qui les manipulent tirés par le « système américano-sioniste ». Vous n’avez rien compris, le but c’est de mettre la France à genoux et en coupe règlée.

                  • morice morice 6 mai 2012 22:00

                    « J’ai essayé de faire de mon mieux pour protéger les Français. ».

                    ce qui s’appelle être faux-jeton....

                    • Vista Vista 8 mai 2012 20:59

                      « J’ai essayé de faire de mon mieux pour protéger les Français. »

                      Ah oui ? De la part d’un sayanim, ça fait rigoler.

                    • Zangao Zangao 6 mai 2012 22:07

                      Rien que la défaite de sarko doit nous remplir de joie ce soir.
                      Pour tout le reste, un nouveau jour se lèvera demain. Que cessent les discours de la droite vorace, qui n’a « sauvé » le pays que dans les discours.
                      La France n’est pas l’Espagne, pas la Grèce, pas l’Italie, pas le Portugal, pas l’Irlande, pas l’Allemagne, elle est la France avec ses problèmes particuliers et la suite de comparaisons qui ont teintées cette campagne sarkosiste dénonce leur imposture.
                      Vive notre Président !


                      • MdeP MdeP 6 mai 2012 22:53

                        MdeP @ Zangao

                        Oui.
                        Vive notre Président ! Vive la France !

                      • Vista Vista 8 mai 2012 21:01

                        « Rien que la défaite de sarko doit nous remplir de joie ce soir. Pour tout le reste, un nouveau jour se lèvera demain. »

                        Oui, le grand jour est arrivé. La Grande Braderie va commencer. 

                      • rototo 6 mai 2012 22:09

                        je reconnais bien la marque de l’auteur. ignorance, niveau zero de l’analyse sérieuse, et du blablalbla politisé qui sert a rien , a part dans son esprit sans doute.
                        . je vous félicite pas. aurevoir


                        • franc tireur 6 mai 2012 22:10

                          C est evidemment un jour funeste dans l histoire de France puisque la pieuvre socialo communiste,issue de l idéologie la plus mortifère de l histoire de l humanité, repose donc ses tentacules sur notre pays.
                          Aujourd hui plus de risque armé,l arme de destruction socialiste est celle des consciences, instillant le poison égalitariste et transformant le citoyen en jaloux social.
                          Et puis quelle catastrophe pour l économie,le socialisme c est quand ca bouge tu taxes, si ca bouge encore reglementes, quand ca bouge plus subventionnes.Tout est tiré vers le bas
                          Hélas Sarkozy n a pas pu se départir de l héritage socialiste , c est le malheur de la droite francaise post mitterandienne


                          • Vista Vista 8 mai 2012 21:10

                            « C’est evidemment un jour funeste dans l histoire de France puisque la pieuvre socialo communiste,issue de l idéologie la plus mortifère de l histoire de l humanité, repose donc ses tentacules sur notre pays.  »

                            Tiens donc, n’aviez-vous pas remarquez que l’octopus de droite américano-sionisé vous a empapaouter depuis 2007. Ne sentez-vous pas une gène au pétoulard ?

                          • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 6 mai 2012 22:13

                            « S’il faut que je cesse de réclamer contre les projets des ennemis de la patrie, s’il faut que j’applaudisse à la ruine de mon pays, faites-moi périr avant la perte de la liberté : aussi bien il restera en France des hommes assez sincèrement amis de la liberté, assez clairvoyants pour apercevoir tous les pièges que l’on nous tend de toutes parts, pour empêcher les traîtres de jouir jamais du fruit de leurs travaux. » 

                            Maximilien de Robespierre.

                            Le vrai combat commence maintenant


                            • focalix focalix 6 mai 2012 23:05

                              Ce voeu de Robespierre a été exaucé au delà de toute espérance !


                            • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 6 mai 2012 22:14

                              Hollande élu, une petite majorité de la France va fêter la victoire cette nuit. Reste un pays surendetté à gérer. On peut saluer tant la dignité du discours du président sortant que les déclarations de la future majorité présidentielle. Il reste à se souvenir de la densité de cette campagne. Dès la fin des législatives commencera le temps de l’observation du nouveau pouvoir, en espérant son succès.

                              Cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/Pr%C3%A9sidentielles%202012


                              • Annie 6 mai 2012 22:17

                                La même petite minorité qu’il y a 5 ans, alors ne nous gâchez pas notre plaisir. Vous avez eu votre tour, maintenant c’est le nôtre.


                              • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 6 mai 2012 22:19

                                Quel est le contenu de cet article du niveau d’une rédaction scolaire ? Aucun. Ok, Hollande est élu, c’est tout ce que vous vouliez dire ?


                                Sylvain, je ne veux pas être méchant, mais vos articles sont tellement convenus et inconsistants qu’on a parfois l’impression que vous faites candidature pour être embauché dans la grande presse comme limace professionnelle. Une manière de montrer que vous êtes capable d’aligner des mots pour noircir des pages et occuper le terrain mais surtout sans jamais rien dire de fort ou d’utile. Bref, blabla et ronron pour les moutons endormis.

                                • Hijack Hijack 6 mai 2012 22:26

                                  Je viens de lire un excellent petit article :
                                  .

                                  Par Aïcha Lemsine


                                  .
                                  Le débat télévisé Sarkozy-Hollande m’a fait penser au film de “l’Exorciste”… avec Hollande, tel un “prêtre” solennel, déterminé, vigilant et cohérent jusque dans l’anaphore incantatoire, comme pour conjurer “sa” France, de tout mal du possédé qui lui faisait face !
                                  .
                                    ...Pour la victoire, en ce dimanche soir, de la France libérée de ses démons sarkozystes !
                                   
                                   Car jamais, ce pays, berceau du cartésianisme et du Siècle des Lumières, n’aura autant été enseveli sous les ténèbres de la vulgarité, de l’ignorance et le mépris des droits humains, comme durant le quinquennat de ce fils d’immigrés, judéo turco Hongrois, nommé Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa.
                                  Je dis bien turque ( pas Grecque comme le prétendent certains de ses « biographes », car la Salonique d’où est originaire sa branche maternelle était alors, sous domination Ottomane avant d’être dévolue à la Grèce, après la Deuxième Guerre mondiale)…

                                  Le débat télévisé Sarkozy-Hollande m’a fait penser au film de “l’Exorciste”… avec Hollande, tel un “prêtre” solennel, déterminé, vigilant et cohérent jusque dans l’anaphore incantatoire, comme pour conjurer “sa” France, de tout mal du possédé qui lui faisait face ! C’était deux France qui se confrontaient, celle de l’idéal humain fait de partage et de solidarité, et celle du clivage identitaire, d’ une politique inspirée par les haines ancestrales des croisades, voire de vengeances cabalistiques !

                                  Terrible débat duel, dans lequel chacun aura été à la hauteur de ce qu’il voulait prouver au peuple français, et au monde qui le regarde… (à ce propos, les médias français et certains “analystes” mentent une fois de plus, quand ils parlent de “match nul” entre Hollande et Sarkozy, en désignant “l’agressivité” du côté de Hollande !)

                                  En vérité, François Hollande, a marqué cette rencontre télévisée, par l’empreinte, désormais indélébile, d’un homme cultivé, qui a déjà l’étoffe d’un président lucide, sobre et cohérent, soucieux de la grandeur de la France et de justice pour les Français. On retiendra de lui sa désormais célèbre anaphore, que j’interprète comme le “serment d’un vrai Président républicain” :
                                   
                                  François Hollande, laisse pour la postérité, un serment quasiment magique, à travers sa brillante et sincère confession de foi républicaine au service de ses concitoyens et de son pays.
                                  .
                                   
                                  Quant à Sarkozy, qui cherchait “l’authenticité”, pour une fois, il aura rempli sa promesse !

                                  En effet, il a prouvé de façon indubitable sa capacité à mentir sans ciller, avec son agressivité à fleur de peau, et l’insulte au bord de ses lèvres grimaçantes, accompagnant ses coups de boutoir à langue française dont il semble mépriser autant la grammaire que le peuple qu’il prétend représenter… Tout cela sans compter, les mouvements saccadés d’épaules et le retroussement frénétique de son appendice nasal, lui conférant l’image authentique d’un être versatile, instable et agressif, pour ne pas dire dangereux, non seulement pour la France, mais aussi, comme l’a été son alter ego, le sinistre, George.W. Bush, pour la paix dans le monde !

                                   Pour Nicolas Sarkozy, ce débat aura été, le « serment du président de l’ arnaque » dans toute la « splendeur » de sa vulgarité en direct, de son sourire mièvre pour attendrir le populo, et de son verbe insulteur à l’ encontre de François Hollande. 

                                  Car, rien, pas même ses scribes spécialistes en « amnésie de l’opinion publique » ne pourront faire oublier son pathétique : « Vous êtes un petit calomniateur ! », ainsi que l’offense quasiment litanique : “ menteur, mensonges, vous mentez !” en guise de programme “présidentiel”, complétant ainsi son vocabulaire limité connu depuis son lamentable : “Casse-toi pôv’ con » lancé à un quidam français qui ne voulait pas lui toucher la main .
                                  Suite et source.

                                  • Bulgroz 6 mai 2012 22:26

                                    Compte tenu de la faiblesse de la victoire, les voix des DOM et des musulmans ont fait la différence.

                                    On peut se remettre de la crise, de la dette, des déficits et du chômage, on ne peut pas se remettre d’une substitution de population.


                                    • Hijack Hijack 6 mai 2012 22:51

                                      Bulgroz,

                                      .
                                      Sans doute les voix de Dati, Amara, Yadé et les autres musulmanes et musulmans ... n’ont pas compté ... sans compter que tous les musulmans n’ont pas voté Hollande !
                                      Regardons les meeting de Sarko, il y a bcp de blacks et musulmans ...

                                      .
                                      Les Dom Tom ... certes, à part St Barthélémy car paradis fiscal ... ils ont voté Hollande en majorité, mais sont très peu ... 
                                      Quant à la Martinique, Guyane, Guadeloupe (env. 1 Million d’habitants) ... ont voté en majorité Holande, mais pas tous ... et ça fait très peu.
                                      .
                                      Enfin, pourquoi ceux que tu accuses n’avaient pas fait passer Ségo ... qui elle avait vraiment la cote avec les musulmans.
                                      .
                                      Il semble que la France intelligente et belle a voté !!!


                                    • Hijack Hijack 6 mai 2012 23:18

                                      Bulgroz

                                      Tiens ... j’ai vu des coins de France Profonde, où il n’y a pas de musulmans ... et Hollande y a réunis plus des 2/3 ...
                                      .

                                      Résultats 6 mai 2012 à Hénin-Beaumont (Ville Mariniste)


                                        François Hollande 7 311 VOIX - 57,85 %

                                      Nicolas Sarkozy 5 327 VOIX - 42,15 %


                                    • Vista Vista 8 mai 2012 21:16

                                      @Hijack qui a : "  vu des coins de France Profonde, où il n’y a pas de musulmans ..."


                                      C’est vrai ça, ça existe des coins de France sans muzz ? Attendez un peu et ça va venir...C’est fou ce que les français sont cons.

                                    • Bulgroz 6 mai 2012 22:28

                                      Ce soir, les drapeaux d’Afrique du Nord vont couvrir les avenues de Paris.

                                      C’est une belle victoire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès