• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hommage à David Sassoli, président du Parlement Européen : L’honneur (...)

Hommage à David Sassoli, président du Parlement Européen : L’honneur au coeur de l’Europe !

HOMMAGE A DAVID SASSOLI,

PRESIDENT DU PARLEMENT EUROPEEN :

L’HONNEUR AU CŒUR DE L’EUROPE !

Cette nuit du 10 au 11 janvier 2022, à 1h15, au sein du très compétent centre d’oncologie de l’hôpital d’Aviano (petite ville située, dans la région du Frioul, au nord-est de l’Italie), est mort, à l’âge encore relativement jeune de 65 ans, un de mes plus illustres compatriotes (car, bien que de culture française, je suis aussi de nationalité italienne) : David Sassoli, émérite président, depuis le 3 juillet 2019, du Parlement Européen, où il siégea, en tant que député (élu le 7 juin 2009) douze ans, y œuvrant infatigablement pour la paix entre les nations aussi bien que pour la solidarité parmi les peuples.

UN MODELE DE JOURNALISME

Je ne connaissais pas en profondeur – et je le regrette – David Sassoli, même si je l’avais parfois croisé, dans les années 1980-1990, lorsque je vivais en Italie (entre Rome et Milan), dans les couloirs de la première chaîne de la Radio Télévision Italienne, la RAI, où il fut notamment, avant sa fracassante entrée en politique (au sein du « Partito Democratico ») puis la fulgurante ascension qui s’ensuivit jusqu’au sommet des institutions européennes, l’un des plus brillants, affables et rigoureux à la fois, présentateurs-vedettes du Journal Télévisé (TG1), au sein duquel il fut aussi – ce ne fut pas la moindre de ses qualités professionnelles dans cette remarquable carrière – un très apprécié, exemplaire, écouté et même parfois applaudi, pour ses courageuses prises de position en faveur du débat démocratique, vice-directeur.

SES ANCÊTRES HUMANISTES DE FLORENCE, SA VILLE NATALE

David Sassoli, dont je n’oublierai jamais la bienveillance du sourire ces quelques fois où je l’ai donc croisé, n’était pas seulement habité par cette extrême gentillesse, faite d’une rare noblesse d’âme, que tous, en un unanime et très justifié concert de louanges, lui reconnaissent, en ces heures de deuil, aujourd’hui. Il était également, et peut-être surtout, un grand, vrai et charitable humaniste, chrétien (catholique) convaincu et pourtant infailliblement attaché au principe de laïcité, semblable en cela à ces immenses esprits qui, guidés eux aussi par l’inaliénable défense des droits de l’homme et de la femme, de la liberté aussi bien que de l’égalité, la justice ou la fraternité, illuminèrent jadis, au faite de notre civilisation en ce qu’elle a de plus haut et prestigieux, sa propre ville natale : Florence, jardin de la Toscane, berceau de la Renaissance, patrie de Léonard de Vinci, Dante, Galilée et Laurent le Magnifique, où l’aimable et distingué David Sassoli, lui aussi, vit précisément, le 30 mai 1956, le jour.

D’ADMIRABLES ET TROP RARES QUALITES D’ESPRIT

Car c’est bien cela qui frappait justement, en premier lieu, l’esprit de qui eut le privilège de le rencontrer, fût-ce brièvement : cet unique et fécond mélange, savamment dosé à parts égales, de générosité morale, d’honnêteté intellectuelle et de rigueur professionnelle, outre certes son élégance, toute italienne, vestimentaire.

Bref : une main de fer dans un gant de velours, mais toujours, par-delà même cette inestimable forme d’exigence éthique, avec grandeur et dignité, fermeté et souplesse à la fois, respect d’autrui tout autant que de soi, loyauté envers ses amis comme ses ennemis, intransigeance dans ses principes mais néanmoins tolérance quant aux idées, sans préjugés d’aucune sorte ! Admirables qualités d’esprit !

UNE PERTE POUR L’EUROPE, SES VALEURS MORALES ET SES PRINCIPES PHILOSOPHIQUES

C’est donc une importante et grande perte humaine, pour l’Europe, ses intangibles valeurs morales comme ses universels principes philosophiques, mais aussi pour l’Italie elle-même, que cette soudaine disparition, emporté par une longue maladie (une pneumonie, après une leucémie l’ayant gravement affaibli, qui finit par déboucher, malheureusement, sur un grave, fatal, dysfonctionnement de son système immunitaire) du cher, efficace et pourtant discret, David Sassoli. Honneur lui soit donc, très légitimement, rendu !

  DANIEL SALVATORE SCHIFFER*

 

*Philosophe, écrivain, auteur, notamment, de « Divin Vinci – Léonard de Vinci, l’Ange incarné », « Gratia Mundi – Raphaël, la Grâce de l’Art », « La constellation Dante – Le chant du Sublime », publiés tous trois aux Editions Erick Bonnier (Paris).


Moyenne des avis sur cet article :  1.33/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Lynwec 12 janvier 13:58

    Réussir à associer la notion d’honneur et le parlement européen n’est pas un mince exploit. Enfin, une tentative, parce que finalement, ça n’a rien de bien convaincant.

    Note, pour le côté souriant du personnage : Hannibal Lecter dans le domaine de la fiction et Adolf dans le domaine de l’histoire étaient fréquemment vus « souriants ».

    Pas vraiment le critère indiscutable...


    • zygzornifle zygzornifle 12 janvier 14:06
      L’honneur au coeur de l’Europe !

      C’est plutôt au doigt d’honneur que l’on a affaire .....


      • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 14:32

        L’entre soit , entre bobos adémocratique


        • Clark Kent Schrek 12 janvier 14:42

          @samy Levrai

          Ou peut-être l’entre (papier de) soie ?


        • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 15:27

          @Schrek
          entre sots


        • xana 12 janvier 17:08

          Oui, du covid après je ne sais combien de vaxxins...

          C’est comme la roulette russe : On a 5 chances sur six de vivre après le premier coup. Puis 4 sur 5 le coup d’après, et ainsi de suite.

          Si quelqu’un tire sur la gâchette 6 fois de suite et s’en tire, on peut dire que c’est un tricheur.


          • Albert123 13 janvier 16:56

            « UNE PERTE POUR L’EUROPE, SES VALEURS MORALES ET SES PRINCIPES PHILOSOPHIQUES »


            cette UE n’est représentée que par un amas d’appartchiks dépravés.


            tu leur laisses ton gosse pour un gouter d’anniversaire et le gamin sera traumatisé à vie.


            Venez pas nous parler de valeurs, a part celles inversées des satanistes, les adeptes de l’UE n’en ont aucune.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité