• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hommage à Johnny : la démesure encore...

Hommage à Johnny : la démesure encore...

Un hommage populaire a été rendu hier à Johnny Halliday, et encore une fois, c'est la démesure qui a prévalu dans cette cérémonie... Un hommage hors normes...

Une démesure qui correspond à la personnalité du chanteur, à sa vie faite d'excès en tous genres...

On se souvient des shows de Johnny, on se souvient de sa façon d'entrer en scène : c'était spectaculaire, exceptionnel, surprenant.

On se souvient des excès du personnage : drogue, tabac, alcool, vitesse, mariages successifs...

Des excès qui l'ont aidé, sans doute, à surmonter ses fêlures, une enfance difficile, un métier exigeant... et des excès qui ont ruiné aussi sa santé.

 

La cérémonie d'hommage a été à l'image des spectacles de Johnny : une grande parade... Le convoi funéraire du rocker a descendu les Champs-Élysées pour rejoindre l'église de la Madeleine.

Le convoi était précédé de quinze motards de police. 700 bikers sur des Harley-Davidson, roulant en queue de cortège, ont fait sensation et ont attiré tous les regards.

 

Des mesures de sécurité exceptionnelles ont été prises ce samedi. Fermeture des stations de métro Concorde et Madeleine, déploiement de 1500 policiers et gendarmes, création d'une zone de sécurité… l'État a mis en place des moyens considérables pour garantir le bon déroulement de l'hommage, dans un contexte sécuritaire particulièrement sensible.

Des écrans géants, installés tout le long du parcours, ont retransmis des tubes du rocker. L'adieu à la rock star fut grandiose, exceptionnel, émouvant et spectaculaire. Des fans sont venus de loin pour assister à cette cérémonie.

La foule était impressionnante : on sentait toute la ferveur et l'émotion du public.

La cérémonie faisait songer à un véritable spectacle entrecoupé de musiques variées, d'airs de guitares, ponctué de textes lus par des amis de la star.

Johnny a toujours été dans la démesure : les plus grandes salles, les plus grandes ventes de disques, les plus grands spectacles... Cette cérémonie lui correspond, et surtout, c'est une façon de mettre en évidence la popularité du chanteur.

 

Issu du peuple, Johnny Halliday, malgré ses frasques et ses excès, a su rester proche de son public.

L'idole des jeunes fut un adolescent timide et réservé : il a dû affronter le succès, la popularité tout au long de sa vie.

Et, il est resté malgré tout attaché à son public : son métier était sa raison de vivre et cet hommage près de la foule répond sans doute à ses aspirations...

Certains trouvent que cet hommage est déplacé, qu'il fait songer à une "hystérie collective".

Quoi qu'on en pense, Johnny a marqué la vie de beaucoup de gens, ses chansons restent dans la mémoire collective, il symbolise à lui seul les années 60, une époque de renouveau : une certaine liberté qu'il a incarnée, revendiquée par une vie faite d'excès. 

Il en a aussi, sans doute, payé le prix.

On lui souhaite dans tous les cas de reposer en paix.

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/12/hommage-a-johnny-la-demesure-encore.html

 

Documents joints à cet article

Hommage à Johnny : la démesure encore...

Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • keiser keiser 11 décembre 2017 19:16

    « Il en a aussi, sans doute, payé le prix. »

    Ah bon !? ...
    C’est lui qui a payé tout ce grand cirque ?
    Et moi qui pensait que c’était nos impôts qu’il ne voulait d’ailleurs pas payer.
    Tout ceci est quand même un peu paradoxal.


    • mmbbb 12 décembre 2017 11:02

      @Zip_N et oui ce personnage a su mettre du baume au coeur des francais et ces pisses vinaigres viennent jouer les rabats joie . Omar Sy Dany Booun Marc Levy et tant d autres vievent aux USA parce qu ils ne veulent plus entretenir de liens épistolaires avec l administration fiscale. Dany Booun c ’est le contribuable qui subventionne son cine Dany a tout compris Quant a ces intellos comme Onfray faisant cette remarque sur la fraude fiscale pourquoi s epargnent ils une charge contre les Balkany a Lyon Mercier va passe au tribunal Ces parasites qui se gavent et ils sont nombreux en france sont plus méprisables que ce chanteur


    • Plus robert que Redford 11 décembre 2017 19:23

      Irréprochable au niveau de l’écriture, style, grammaire, orthographe,

      Du grand consensuel,
      Du mollasson, 
      Un peu démago, 
      Un paragraphe furtif pour les ceusses qui oseraient ne pas apprécier la bêêêête de scène, 
      Du dégoulinant les bons sentiments

      Du Rosemar, quoi...

      J’ai quand même tout lu !!
      Chuis maso !!

      • rosemar rosemar 11 décembre 2017 20:58

        @Plus robert que Redford

        ça change de l’ordinaire d’agoravox ?

        C’est vrai que certains préfèrent balancer à tout va contre la bête de scène...
        Un peu facile, aussi, vous ne croyez pas ?



      • Trelawney Trelawney 12 décembre 2017 11:42

        @rosemar
        Ma charmante Rosemar,

        Moi qui ai arrêté l’école à 16 ans (parce qu’après ce n’était plus obligatoire) j’envie votre style, votre grammaire et votre orthographe (et a la lecture de ces phrases vous comprendrez trés vite pourquoi).

        Mais cependant, vous ne restez que sur la surface des choses et lorsque vous dites : « Issu du peuple, Johnny Halliday, malgré ses frasques et ses excès, a su rester proche de son public ». Vous omettez de dire que le papa de Jauny était professeur d’art dramatique, qui a eu, entre autre, Reggani dans sa classe. Et que sa maman était un mannequin très connu et recherché. Que ses cousines étaient tous dans le milieu artistique (comédienne). Il ne venait pas d’un milieu populaire, mais plutôt d’un milieu saltimbanque. Il a donc toujours été dans son élément.

        Continuez, j’aime bien lire vos articles. C’est frais

      • rosemar rosemar 12 décembre 2017 17:22

        @Trelawney

        Le problème c’est que Johnny n’a guère connu son père...

      • egos 12 décembre 2017 19:19

        @rosemar


        De nouveau en bute à la police de la pensée, Rosemar ?

        Les relations de l’art, du divertissement, des préjugés pseudo-culturels et de la politique,
        un sujet inépuisable et des polémiques sans fin et sans intérêt.

        Il serait trop simple ou respectueux de considérer, toutes choses égales par ailleurs, que l’un des principes de base, dans une société évoluée consisterait à accepter les goûts de chacun et leur reconnaitre le droit de les afficher sans affecter une forme de mépris mal placé.

        Ceci posé, l’interprète dont il est question n’est pas issu d’un milieu que l’on pourrait qualifier de populaire ou prolétaire et quand à ses capacités d’expression (prises en défaut lors d’une interview) elles sont possiblement dues à des lendemains difficiles (suivant des nuits agitées) qu’à un itinéraire dispersé lors de son adolescence.

        Jean-Philippe Smet s’est durablement épanché sur l’absence de son père, il eut à subir qqs quolibets et sarcasmes à ce sujet durant son enfance, il serait hasardeux de porter un jugement sur cette question, 
        cependant la présence d’un père est elle essentielle à tous les enfants ?

      • Trelawney Trelawney 13 décembre 2017 07:57

        @rosemar
        Il l’a connu et même aidé.

        Son père qui était un professeur d’art dramatique connu et reconnu a commencé une longue descente aux enfers à cause de la bouteille.
        A la maison il vendait tout (jusqu’au vêtement de Johnny lorsqu’il était bébé) pour boire. Son épouse a divorcé et Johnny a eu le nom de sa mère jusqu’à sa majorité. Dans sa jeunesse Johnny se nommait Jean Philippe Clerc. Il a connu son père à son service militaire et l’a aidé en lui louant un logement qu’il a incendié un soir alcoolisé. Johnny a ensuite baissé les bras car il a compris que la destinée de son père était d’être clochard.
        Son père a été retrouvé mort dans la rue. Et le jour de son enterrement Johnny était seul à suivre le corbillard.

        La mère de Johnny était mannequin célèbre. Elle a toujours était trés proche de Johnny. Elle est morte et enterrée à Saint Barthelemy. Johnny est enterré au coté de sa mère

      • rosemar rosemar 13 décembre 2017 09:28

        @Trelawney

        Merci pour ces précisions : la mère de Johnny est enterrée à Saint Barthelemy ? Je ne l’ai cette info, nulle part.

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2017 20:28

        Je crains une phase de désillusions après cette hystérie maniaque. Le retour de la réalité.


        • Bernie 2 Bernie 2 11 décembre 2017 22:00

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Tiens, pour une fois je vous ai compris. Finalement, seriez vous terrestre ? Ou descente de came qui vous fait être réelle ?

          Finalement une personne en pleine descente qui nous promet une descente. De la première main pour sûr.

          Probablement que certains continuerons leur deuil, une partie, de moins en moins nombreuse. Pour d’autres, il n’y avait même pas deuil. Et plus nous irons, plus il y aura de ceux là. Next.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2017 23:15

          @Bernie 2


          Edith Piaf était symboliquement bien plus proche du peuple. 

        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 décembre 2017 00:01

          @Bernie 2

          Vous avez du mal à faire la différence entre sublimer le réel et s’évader du réel.

        • mmbbb 12 décembre 2017 12:53

          @Mélusine ou la Robe de Saphir. il y en d autres qui subliment la nourriture C ’est tendance 


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 décembre 2017 13:06

          @mmbbb

          Encore une distinction utile : différence entre idéaliser et sublimer. L’idéalisation (voir article de Nabum) consiste à effacer ce qui fait tache. Sublimer consiste à faire de la tache une création, une lumière. https://www.google.com/culturalinstitute/beta/asset/the-milkmaid/9AHrwZ3Av6Zhjg?hl=fr&ms=%7B%22x%22%3A0.5%2C%22y%22%3A0.5%2C%22z%22%3A8.96203214980098%2C%22size%22%3A%7B%22width%22%3A2.5962543750000004%2C%22height%22%3A1.2375000000000003%7D%7D

        • rosemar rosemar 12 décembre 2017 17:47

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          C’est certain, mais à cette époque les médias n’avaient pas autant de puissance, ils étaient moins nombreux.

        • Pere Plexe Pere Plexe 11 décembre 2017 20:50

          Juste un lien pour ceux qui ne connaisse pas encore.

          ça date de 2009.

          « On se sentira tous un petit belge,
          On se sentira tous un petit peu triste, 
          On se sentira tous un petit peu suisse oh oui,
          Le jour de la mort de Johnny. »

          • keiser keiser 11 décembre 2017 21:15

            @Pere Plexe

            Il me semble que tu as oublié un île.
            Pour que l’on ait tous un petit quelque chose de Saint Barth :

            Saint-Barthélemy, petit paradis pour milliardaires

            Une île française sans impôts

            Depuis une décennie, une campagne vise à officialiser le statut d’exonération fiscale quasi totale dont l’île de Saint-Barthélemy – au nord-est de l’arc des Antilles – bénéficie de facto depuis toujours. L’enjeu est d’en faire définitivement, avant la fin de la saison parlementaire 2006, un paradis résidentiel exempté de toute forme de solidarité fiscale avec le reste du pays et, plus particulièrement, du département de la Guadeloupe.

             

          • rosemar rosemar 11 décembre 2017 21:19

            @Pere Plexe

            Une chanson-hommage, malgré tout... 

          • mmbbb 12 décembre 2017 11:04

            @keiser jaloux ? pour payer des fonctionnaires comme Rosemar je comprends que certains choisissent l exil fiscal


          • keiser keiser 12 décembre 2017 13:14

            @mmbbb

            Cher machin, la jalousie est un sentiment que je ne connais pas.
            Par contre, essayer de truander le fisc avec de l’argent purement franco-français.
            C’est à dire que sans la France et les recettes de ses disques uniquement distribués en France.
            Ton interprète n’aurait pas gagné une tunes. 
            Alors je pense qu’il aurait pu, avant de dépenser sans compter, simplement redistribuer...
            Il me semble que c’est le principe de la république.
            il a eu aussi maintes fois l’occasion de créer simplement une fondation ou autre moyens d’aider vraiment ce peuple dont il tirait l’oseille. 
            Mais il ne l’a pas fait et il est allé se réfugier à saint barth.
            Ton argumentation est tout simplement lamentable.
            La prochaine fois que tu veux t’adresser à moi, essayes autre chose de plus sérieux.


          • mmbbb 17 décembre 2017 18:34

            @keiser je ne suis pas un machin et je t emmerde


          • Bernie 2 Bernie 2 11 décembre 2017 22:13

            Quel ennui ce Jean Philippe Smeth, alias JPS, ça ne s’invente pas.

            Et quel double ennui de lire cet éloge mortuaire si hésitant et brouillon. Alors, crétin des Alpes ou vrai héros ? Finalement, paix à son âme, amen.

            C’est bon, c’est dans la boite ? Bon, je m’attaque à Wauquiez, haha, savez vous qu’il se teint les cheveux ? Je vais faire le buzz demain sur ago.

            Z22zzzzzzz, merci rosemar pour vos nanalyses.


            • Robert Lavigue Robert Lavigue 11 décembre 2017 22:32

              @Bernie 2

              Pour la teinture de Wauquiez, Fergus a pris un option...

              C’est un de ces sujets qui peuvent changer la face du monde (et vu ce que ça a donné la dernière fois... Cléopâtre et toussa) et il vaut mieux que cela soit traité par un homme du niveau de Pascal !


            • Bernie 2 Bernie 2 11 décembre 2017 23:08

              @Robert Lavigue

              Ces mitoyens sont si prévisibles qu’ils en sont ridicules. Bruissez petits grillons, l’été viendra bientôt.


            • keiser keiser 12 décembre 2017 06:31

              @Bernie 2

              " Alors, crétin des Alpes ou vrai héros ? Finalement, paix à son âme, amen. "

              des Alpes Suisses, bien sur ...


            • mmbbb 12 décembre 2017 12:56

              @keiser montez un boite gagner du fric payer vos impots et ne soyez ni jaloux ni envieux Vertu tres francaise Petit esprit qui ne manque pas et qui se repete


            • keiser keiser 12 décembre 2017 15:49

              @mmbbb

              Bon c’est la dernière fois que je te réponds.
              J’ai monté plusieurs boites et j’ai toujours payés mes impôts. 
              J’ai aussi eu plusieurs motos mais pas des Harleys à la con.
              Moto pour moi parfaitement stupide de frimeur incapable de prendre un virage à plus de 50 Kmh.
              J’ai aussi une dizaine de guitares et je respecte la musique.
              Quand je parles de musique, apparemment , ce n’est pas celle que tu écoutes.
              En tout cas, pas celle de jauni par le cancer.
              Je pense que tu es un simple crétin.
              Et toi, quels sont tes arguments ? ...


            • Pierre 11 décembre 2017 22:32

              L’idole de l’oreille rustique !


              • SEDORRHOIDE 12 décembre 2017 01:20

                Le jour où les humains n’auront plus besoin d’idoles, nous aurons fait un grand pas...

                On est placés derrière les barrières pour voir les idoles nous frimer à Cannes...
                On est placés derrière les barrières pour voir les idoles se faire enterrer...
                On est placés derrière les barrières pour voir d’autres idoles pleurer en concert...
                Spectateurs d ’exhibitionnistes en spectacle permanent ...

                On a fait venir des gueux, très sérieux sur leur mobilette...(pardon : moto)... pour faire trois petits tours...comme un cortège. Ca fait bien joli et important.

                Des ego démesurés d’un bord et de l’autre côté, des gens qui perdent un peu de dignité en les regardant, les yeux écarquillés !


                • chantecler chantecler 12 décembre 2017 06:54

                  @SEDORRHOIDE
                  Non seulement ce n’était pas des mobylettes , mais c’était toutes des Harley Davidson .
                  Et là il y a comme un mystère !
                  Difficile de penser que les fans de Johnny roulent tous avec ce type de motos .
                  Certains pensent que la firme HD s’est offerte un sacré coup de pub sur le dos des funérailles nationales de notre Johnny .
                  Et si c’est le cas , il y a comme un parfum de scandale .
                  Autrement dit encore il y avait aussi en jeu , à cette occasion comme des intérêts commerciaux .
                  https://blogs.mediapart.fr/francois-bonnet/blog/091217/non-la-vraie-moto-de-johnny-n-est-pas-une-harley


                • rosemar rosemar 12 décembre 2017 17:53

                  @SEDORRHOIDE

                  Une idole, c’est aussi une part de rêves...

                • francois 12 décembre 2017 08:32

                  « Quoi qu’on en pense, Johnny a marqué la vie de beaucoup de gens, ses chansons restent dans la mémoire collective, il symbolise à lui seul les années 60, une époque de renouveau : une certaine liberté qu’il a incarnée, revendiquée par une vie faite d’excès. Il en a aussi, sans doute, payé le prix. »

                  Rosemar fantasme, la France se fout de jaunie alité. 

                  Dans les rangs de l’armé, le qualificatif de héros français ne passe pas.


                  • baldis30 12 décembre 2017 09:20

                    bonjour,

                    éloge de la drogue, de l’alcool , de la vitesse , de l’exil fiscal, et pour finir de la rhétorique lyrique ( hum... !) des politiciens au rencard.


                    • rosemar rosemar 12 décembre 2017 17:54

                      @baldis30

                      Sûrement pas d’éloge de la drogue, de la vitesse, de l’alcool : je parle de démesure...

                    • Maitre Ratatouille Ratatouille 12 décembre 2017 11:11

                       @rosemar
                      On se souvient des excès du personnage : drogue, tabac, alcool, vitesse, mariages successifs...
                      .
                      drogue avec un s ,s’il vous plait ...quand à vitesse, la Harley de l’époque c’était un veau et la vitesse plus la drogue, l’on ne va pas très loin sans passer par la case hosto.beaucoup de mythe autour de ce personnage aussi.
                      .
                      véritable pilote hors normes.il ne fume pas en conduisant...
                      https://www.francestunt.org/media/news/ghost-rider-de-retour-motard-fou-publie-nouvelle-video-buzz/
                      .
                      .pilotage haute vitesse sur une roue, hallucinant
                      https://www.youtube.com/watch?v=W1E5JBFTbBE


                      • francois 12 décembre 2017 11:14

                        n’oublions pas que Rosemar est membre du ministère du conditionnement par éducatifs et donc ici pour relayer la propagande de l’état.



                          • francois 12 décembre 2017 11:44

                            @Ratatouille
                            Sans télé et radio, pas de Jaunie alité comme 99 % des artistes mainstream.


                          • Maitre Ratatouille Ratatouille 12 décembre 2017 12:02

                            @francois
                            c’est pas faux
                            je n’est jamais écouté une chanson entière de ce chanteur à peine un re frein ,je connait un peu ça voix puissante dit t’on ,mais les tables de mixage et le reste on peut être améliorés l’affaire sur la durée.
                            bon appétit je vais manger.by

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès