• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hommage à Paul Villach

Hommage à Paul Villach

Je viens d'apprendre avec une grande tristesse la disparition soudaine et totalement inattendue d'un de nos plus anciens et actifs rédacteurs : Paul Villach.

C'est le Lieutenant-Colonel Honoraire Jean-Michel Beau, avec qui il était lié d'une amitié sincère, qui vient de nous apprendre la triste nouvelle. Atteint soudainement par une maladie incurable, il nous a quittés le lundi 16 avril à l'hôpital de Lyon.

Avec 822 articles publiés depuis janvier 2006, Paul Villach était un des contributeurs les plus réguliers et actifs du site. Et même si tous ses articles ne faisaient pas toujours l'unanimité, force est de constater qu'il avait une véritable passion pour les idées, l'écriture et le débat comme en témoignent les 50.000 commentaires qui ont suivi l'ensemble de ses articles !

Né en 1945, à Quintin, Paul Villach (de son vrai nom Pierre-Yves Chereul) avait enseigné durant 34 ans dans le secondaire et dans le supérieur, en France (à Nîmes), en Tunisie et en Algérie. Il fut Président d'une association de défense des droits de la personne (LE REGARD, Réseau d'Entraide pour la Garantie, l'Approfondissement et le Respect des Droits). Il était aussi l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels « Le Code de l'Information » (1989 - aux éditions Chronique Sociale), « Les infortunes du Savoir sous la cravache du Pouvoir » (2003 - aux éditions Lacour), « Les médias, la manipulation des esprits, leurres et illusions  » (2006 - aux éditions Lacour), « L'heure des infos, l'information et ses leurres » (2009 - aux éditions Golias), « L'affaire DSK, deux hypothèses pour une énigme » (juin 2011 - aux éditions Golias). En regardant sa page sur Amazon, je viens de me rendre compte qu'il avait discrètement sorti il y a quelques jours "Les Fables de La Fontaine comme on ne les a pas encore lues"... [NDLR l'ouvrage est désormais en rupture de stock chez Amazon mais en encore disponible à la FNAC ou chez les éditions Golias]

Sur AgoraVox, Paul Villach montrait un grand souci de la qualité de l'information et des illusions qu'elle pouvait véhiculer. Il avait développé, à travers ses articles, une théorie de l'information "du point de vue du poisson et non pas du pêcheur", comme il le disait lui-même, qui s'appliquait aussi bien à l'information journalistique qu'à la publicité. Théorie qu'il vient de synthétiser dans son dernier ouvrage sur Les Fables de La Fontaine. C'est une quantité impressionnante de leurres qu'il avait fini par mettre en évidence : le leurre de l’accès direct à la réalité, le leurre de la dénégation de la loi d’influence, le leurre de l’unicité de l’information, le leurre du direct, le leurre de l’argument d’autorité, le leurre de la pression du groupe, le leurre de la transparence... et bien sûr le leurre d’appel sexuel, qui lui valait parfois quelques gentils sarcasmes.

L'une de ses grandes formules, qui revenait souvent, d'un article à l'autre, était que "nul être sain ne livre volontairement une information susceptible de lui nuire." Ce qui justifiait l'éternelle vigilance du citoyen face à l'information. Le recours au procédé de l’intericonicité, dans le but de décrypter les messages publicitaires, était aussi l'une de ses spécialités.

En plus de 800 articles, Paul Villach aura évidemment fait partager aux lecteurs d'AgoraVox beaucoup d'autres de ses préoccupations et de ses passions : les voyages, l'art, l'Education nationale (avec laquelle il avait souvent la dent dure), la liberté d'expression, les faits de société, la laïcité... Et il était également apprecié pour son amour de la culture classique et son érudition en matière d’histoire gréco-romaine.

Paul Villach était aussi, à l'occasion, un ambassadeur d'AgoraVox auprès des médias : il était un invité régulier et très apprécié de l'émission Médialogues sur la Radio Suisse Romande (RSR), où il rendait compte de certains de ses articles. Il s'était même essayé à la difficile tâche de faire partager ses analyses sur Europe 1 face à un aguerri Marc-Olivier Fogiel.

Même si je ne l'ai rencontré de visu que deux fois, en 2007 lors des Rencontres du Cinquième Pouvoir et en 2009 après son passage chez Fogiel, nous avons beaucoup échangé par mail et je lui suis très reconnaissant pour l'énergie qu'il a mis à transmettre bénévolement ses coups de coeur et ses coups de gueule pendant plus de 6 ans ! Merci Paul !

Il sera enterré dans sa ville natale, à Quintin. La cérémonie aura lieu le lundi 23 avril à 10h30 à la basilique de Quintin (Côtes d'Armor)

A sa fille Anne, sa famille et ses proches vont nos plus sincères condoléances et les pensées de nous tous. Pour ceux qui souhaitent adresser un message à sa famille, ils peuvent le faire en utilisant cette adresse : chereul@gmail.com

 

PS - Un florilège, forcément subjectif, des 822 articles de Paul Villach publiés sur AgoraVox :


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (185 votes)




Réagissez à l'article

163 réactions à cet article    


  • mako mako 18 avril 2012 09:01
    Sa disparition me peine, une grande pensée pour cet homme de bien à l’esprit juste.
    Condoléances à sa famille.


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 18 avril 2012 11:07

      Je viens de recevoir un mail touchant de sa fille Anne qui m’apprend qu’après s’être battu pendant trois mois contre un cancer très agressif, son papa est parti le 16 avril vers 15h30, dans son sommeil, sans souffrance, comme il le voulait. Il sera enterré dans sa ville natale, à Quintin. La cérémonie aura lieu le lundi 23 avril à 10h30 à la basilique de Quintin (Côtes d’Armor). 


      Anne me confirme également ce que je pressentais : « La collaboration de mon père avec Agoravox a été source de grand bonheur pour lui toutes ces années. » smiley

      Ceux qui souhaitent adresser un message à la famille, ils peuvent le faire également en envoyant un mail à chereul@gmail.com

      Enfin, je viens de mettre à jour l’article car l’ouvrage de La Fontaine est déjà épuisé sur Amazon ! smiley

    • Abou Antoun Abou Antoun 18 avril 2012 09:01

      Nous le regretterons .
      J’ai eu souvent l’occasion d’intervenir sur ses articles toujours de bonne qualité à commencer par la forme.
      Merci à l’auteur pour cet article commémoratif !
      Si AV n’est qu’une communauté virtuelle, c’est une communauté quand même et il faut qu’on sache pourquoi une voix s’est tue.


      • Yvance77 18 avril 2012 09:08

        Salut,

        Qu’il repose en paix... le reste est vain et secondaire !


        • morice morice 18 avril 2012 09:11

          Salut Paul, je garderai de toi le mot élégance, et une grande faculté de résistance à une meute de jaloux qui ne t’arrivaient pas à la cheville. Une pensée émue pour ta famille. 


          • grangeoisi grangeoisi 20 avril 2012 11:59

            Pas beaucoup de moins dans ce décor funèbre ...on va y remédier :

            « Paul Villach décédé, Morice toujours vivant  ! »


          • Fergus Fergus 18 avril 2012 09:12

            Bonjour à tous.

            Lecteur assidu et auteur régulier d’AgoraVox depuis 2008, je fais partie de ceux qui, même si nous avons eu parfois des divergences d’opinion, ont apprécié les écrits de ce costarmoricain si pointu dans l’analyse des publications médiatiques et publicitaires.

            Au risque de tomber dans le cliché, nous faisons aujourd’hui le constat d’une grande perte pour AgoraVox, ce média nouveau auquel nous sommes fidèles et attachés car il rompt avec la pensée unique trop souvent véhiculée par les médias traditionnels.

            Au delà des qualités rédactionnelles et intellectuelles indiscutables de Paul, c’est au passionné de beauté architecturale et artistique que je pense en cet instant, à cet amoureux fou de l’Italie du Settecento dont l’érudition était bien réelle et qui savait si bien faire partager son goût pour cette Renaissance italienne.

            Lorsque mes pas me conduiront à Quintin, j’aurai à coup sûr une pense émue pour cet homme au caractère parfois un peu abrupt, mais toujours animé par la passion de partager et de débattre. Une pensée pour lui, mais aussi pour ses proches auxquels j’exprime ici ma sympathie la plus sincère.

            Bonne route, Paul !

            Fergus


            • JL JL1 18 avril 2012 09:18

              C’est avec grande émotion que je reçois cette triste nouvelle de la disparition de Paul Villach, l’un des auteurs les plus féconds d’Agoravox au sujet duquel je me demandais pourquoi il n’intervenait plus. Je présente ici mes condoléances à sa famille.

              Merci Carlo Revelli pour cet hommage digne de la grande et belle communauté que ce site a créé, rendu à un homme qui en était l’un de ses plus distingués membres.


              • JL JL1 18 avril 2012 09:24

                Il y a des années, j’ai entendu sur France Culture une émission consacrée aux fables de La Fontaine qui m’avait passionné. J’ai vainement cherché depuis, une publication qui reprendrait les magnifiques choses qui s’y disaient. Je ne manquerai pas de me procurer l’ouvrage de Pierre-Yves Chereul.


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 avril 2012 11:29

                « ... je me demandais pourquoi il n’intervenait plus. »

                Même chose.

                Condoléances.


              • Emmanuel Aguéra LeManu 18 avril 2012 11:48

                Ok Carlo. Merci de l’info mais je m’en serais bien passé.
                Frisson.
                Et retour à la vérité des choses.

                Paul,
                Ta 1ère réponse à l’un de mes commentaires fut, j’allais dire évidemment, une correction : J’avais écrit occimore au lieu d’oxymore... tu me vexas, mais de loin en loin, je pris goût à ta lecture.
                Nous sommes tombés qqfois d’accord, nous sommes allumés joyeusement l’un l’autre, nos personnalités quasi-diamétralement opposées semblaient être taillées pour ce sport... Mais tu vas me manquer.

                Tu auras raté la déculottée à Sarkozy, mais je te la dédie.

                Mon amité et mon grand respect à ses proches, auxquels je ne peux que confirmer la grandeur de cette perte. Que ceux qui restent en soient dignes.


              • Emmanuel Aguéra LeManu 20 avril 2012 11:45

                oxymore est donc un pléonasme phonétique.
                A la fois oxymore et pléonasme, voilà qui aurait plu à Paul...


              • bloggerfou bloggerfou 18 avril 2012 09:23

                Hommage à Paul Villach, incontestablement un grand homme d’information, d’idées et d’opinions. Même si parfois certains rédacteurs, contradicteurs, ont la controverse acerbe et facile. 

                Il fallait parfois savoir lire entre les lignes de Paul Villach pour s’éclairer le cerveau d’un trait de plume. Agoravox, ses rédacteurs et ses lecteurs ont eu le privilège de lire durant six ans des articles de qualité et des chroniques engagées et justes. 

                Que l’on ait été d’accord ou pas avec ses prises de positions, elles étaient le fruit d’une analyse et d’une construction intellectuelle qui ne manquait pas de pertinence. 

                L’analyse des conditions dans lesquelles s’effectue l’information et la manipulation des masses mises en lumière par Paul Villach donnaient à l’Agoravox la puissance des lignes écrites et le choc des idées créatrice de débats.

                Je propose donc à Agoravox de mettre en place une « Académie Agoravox », sorte de Panthéon du net de l’information dans lequel seront honorés les bénévoles de qualité qui font et défont l’information. Il faut y accueillir Paul Villach !

                Je ne contribue pas assez à mon goût pour cause de santé à Agoravox, mais j’estime que quelles que soient les opinions ou les prises de positions, cela vaut toujours le coup d’émettre une idée, un avis, un ressenti, qui nous font apparaître comme des hommes responsables et réfléchis, plutôt que comme des moutons de Panurge...

                Grâce à paul Villach, si quelques dirigeants ont lu ses papiers, ils ont du parfois se rendre compte que « la Roche Tarpéïenne était bien près du Capitole », ou à défaut très proche de l’Assemblée Nationale.

                Hommage donc, appuyé, à un grand plumitif qui écrivait avec ses tripes et ses neurones !

                Merci Paul Villach.

                Bloggerfou.

                • Mandrake 18 avril 2012 09:25

                  Au revoir, Paulo !


                  • Pierre Pierre 18 avril 2012 09:30

                    Je me joints à tous ceux et celles qui ont ou qui vont présenter leurs condoléances à sa famille et à ses proches.

                    Ses commentaires et ses articles de qualité vont beaucoup nous manquer. Je les lisais toujours avec intérêts et ils m’ont souvent poussé à aller plus loin dans mes recherches.

                    Adieu Monsieur Paul Villach. Je ne vous connaissais pas mais vous étiez quelqu’un de bien.


                    • Pierre Pierre 18 avril 2012 09:38

                      Correction. Je les lisais toujours avec intérêt. Sans « s »


                    • kali 18 avril 2012 09:31

                      Mes meilleures pensées à Paul, ses amis, sa famille. Même si je suis « un petit nouveau » sur Av, j’ai régulièrement lu et apprécié ses contributions.
                      Ceci me fait penser encore une fois, alors que j’ai récemment perdu ma mère à ces mots que je dédie à Paul :

                      « La vie est si fragile, donnons le meilleur de nous-mêmes aux autres ».
                       
                      « Chaque souffle, chaque mot compte. Ayons l’outrecuidance de penser que nos pensées, nos mots peuvent changer le monde, le temps de notre passage. »

                      Et Paul y aura forcément réussi à sa façon dans une mesure qui n’est pas mesurable. 

                      « Nous sommes des papillons éphémères »

                      Mais chacun de nous porte en lui potentiellement « l’effet Papillon »

                      Merci Paul, Merci Agoravox, Merci à tous ceux qui donnent de leur temps pour lire et commenter. C’est précieux. 


                      • BOBW BOBW 18 avril 2012 09:35

                        Hommage Sincère à un ex collègue qui a exprimé ostensiblement son indignation contre la« basse soldatesque servile de fayots » " dans cet article ici que je viens de relire !


                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 18 avril 2012 09:36

                          La mort est un manque se savoir vivre .


                          Paix à son âme .

                          • antonio 18 avril 2012 09:42

                            Il va me manquer, il nous manque déjà...
                            Erudit, passionné, souvent juste (hélas !) dans a critique de l’Education Nationale.
                            Je n’étais pas toujours d’accord avec lui mais il faisait bon « ferrailler » avec lui : c’était un contradicteur de grande qualité.
                            Merci à M. Paul Villach.


                            • Dzan 18 avril 2012 09:48

                              Salut l’Artiste.


                              • alberto alberto 18 avril 2012 09:53

                                Merci Carlo Revelli pour ton message,

                                C’est une jolie plume qui nous quitte.

                                Je pense commander son bouquin sur les Fables, ça me fera un petit souvenir...


                                • Kelsaltan Kelsaltan 18 avril 2012 09:54

                                  Toutes mes condoléances à sa famille. Je vous ai lu souvent, Paul Villach, et souvent avec plaisir.

                                  Une petite pensée également pour Patrick Adam, quelques années sont passées depuis sa disparition.


                                  • Je viens dfe perdre un ami, certes récent, puisque nous ne nous connaissions que depuis six ans, Mais quel ami que cet homme si cultivé et si épris de justice.

                                     

                                    Partant d’un nième fait divers, relatif à l’affaire dite des Irlandais de VINCENNES, Il avait souhaité entrer d’abord complètement dans le sujet et entrepris de nombreuses recherches sur une histoire, vieille maintenant de près de trente ans, qu’une majorité dee français de moins de 50 ans connaît mal pour ne pas dire pas du tout..il a ensuite décidé d’appuyer mon combat dans l’affaire dite des écoutes téléphoniques de l’Elysée et pris la plume à de nombreuses reprises pour dénoncer le traitement inique qui m’a été réservé par une justice aux ordres.

                                    Quand le vent a finalement tourné et que la Cour de Cassation a fini par crucifier durement mes ennemis, en 2009, dans cette affaire des écoutes, qui n’était que le prolongement de celle de VINCENNES ...de 1982, il a partagé ma joie et m’a ensuite honoré de sa présence lorsque j’ai été fait Chevalier de la Légion d’Honneur.

                                    J’ai eu la chance de voyager avec lui dans cette Italie qu’il aimait tant. Je garde des souvenirs impérissables de ses leçons d’histoire romaine et d’histoire de l’art.

                                    Les Voxiens ont effectivement perdu un de leurs meilleurs auteurs. je m’associe à leur peine et à celle de toute sa famille.


                                    • anne guedes 21 mai 2012 18:55

                                      Quelle chance vous avez d’avoir été son ami ! Je ne découvre qu’aujourd’hui, une réponse d’Agora Vox à cette question : va-t-il bien ?
                                      Les larmes me montent aux yeux. Cette plume si pertinente qui s’en va, c’est un morceau de monde qui disparaît.


                                    • gruni gruni 18 avril 2012 10:13

                                      Je lisais toujours avec intérêt les articles de Paul Villach.

                                      Une pensée pour sa famille


                                      • jako jako 18 avril 2012 10:14

                                        Depuis mes 5 ans de passages quotidiens , c’est le deuxième qui nous quitte, très triste en effet, cela devient un peu comme une petite famille ici, sincéres condoléances à la famille de Paul.


                                        • La Grand famille d’Agora vient de perdre l’un des siens. L’un des plus actifs de ses membres et merci à Revelli de nous l’avoir rappelé.
                                          Il est parti, mais Dieu merci sa plume demeure. 


                                          • cevennevive cevennevive 18 avril 2012 10:36

                                            Un peu triste ce matin... En ouvrant Agoravox avec curiosité et impatience, comme tous les jours, la photo de Paul Villach et la nouvelle de sa mort arrêtent mon élan.

                                            En effet, nous faisons partie d’une famille. Je suis heureuse d’y être entrée, et la disparition de l’un de ses membres me donne un sentiment de vacuité nostalgique.

                                            C’était peut-être un peu tôt pour nous quitter !

                                            Adieu Paul !


                                            • Bernard Dugué Bernard Dugué 18 avril 2012 10:40

                                              C’est non seulement une plume et un esprit vif qui nous quitte mais aussi et surtout un ami
                                              Une triste nouvelle. Adieu Paul et merci pour avoir fait vivre la liberté d’expression
                                              Et une pensée pour ses proches.


                                              • Nestor 18 avril 2012 10:46

                                                 Comme beaucoup d’entre nous Paul essayait de comprendre la vie qui défile pour en extirper quelques connaissances qu’il aimait ensuite venir partager avec d’autres ici ou ailleurs. Qu’il repose en paix !

                                                Adieu Paul !


                                                • Cocasse Cocasse 18 avril 2012 10:48

                                                  Il a quitté la vaine agitation du monde des vivants pour rencontrer la seule vérité.
                                                  Paix à son âme.


                                                  • Deneb Deneb 18 avril 2012 10:58

                                                    Infatigable décodeur des intoxications publicitaires, Paul était un de piliers d’Agoravox. Je m’incline devant sa mémoire, je souhaite que sa pensée, souvent corrosive, jamais nuisible, soit perpetré par tous ceux qui l’ont lu et soutenu. RIP


                                                    • wesson wesson 18 avril 2012 10:59

                                                      Bonjour,


                                                      Souvent en désaccord, je lisais toutefois les articles de M. Villach avec un grand intérêt. 

                                                      Mes sincères condoléances à toute sa famille. 

                                                      • sisyphe sisyphe 18 avril 2012 11:20

                                                        Bien que pas toujours d’accord avec ses articles, je suis sincèrement touché par sa brusque disparition, hommage ému à Paul, qui manquera à Agoravox.

                                                        Soutien à ses proches.


                                                        • vigie 18 avril 2012 11:20

                                                          c’est avec une profonde tristesse que j’apprends la mort de Paul Villach c’était souvent avec un réel plaisir que je lisais ses articles, être d’accord ou pas avec ses opinions n’était pas tant le problème que l’angle d’attaque ou son logiciel personnel qui nous permettais d’entrevoir les choses au travers de sa vision des problèmes .

                                                           Comme disait oscar wide influencer quelqu’un c’est lui donner son ame.

                                                          nul doute, qu’avant de partir que tu nous a laisser une petite partie de la tienne.

                                                          Adieu Paul Villach.



                                                          • Ariane Walter Ariane Walter 18 avril 2012 11:27

                                                            Toute ma tristesse et mes condoléances à sa famille.


                                                            • L'enfoiré L’enfoiré 18 avril 2012 11:27

                                                              Bonjour,
                                                              Idem que wesson.
                                                              Je ne vais pas faire l’hypocrite, il m’a souvent agacé par ses trop nombreuses prises de postions unilatérales. Je l’avoue. Pilier d’Agoravox, ça c’est sûr.
                                                              Cela n’empêchait pas que je survolais tous ses billets presque au quotidien.
                                                              J’avais été surpris par sa disparition de cette antenne depuis janvier.
                                                              La mort n’est pas un leurre, hélas.
                                                              Sincères condoléances pour sa famille.
                                                              Au revoir, Paul.
                                                               smiley


                                                              • Carlo Revelli Carlo Revelli 18 avril 2012 11:40

                                                                Si si, contrairement aux apparences, la mort est le plus grand leurre qui existe... Et en ce moment même, Paul Villach est probablement en train d’écrire quelque part un article sur « le leurre du décès »...  smiley


                                                              • L'enfoiré L’enfoiré 18 avril 2012 11:47

                                                                Salut Carlo,
                                                                 Tel que je l’ai connu, oui, tu as raison, il est bien capable d’écrire ce billet-là et tout le monde autour de lui qui lui lancera « Popaul, t’es et tu resteras vraiment un Poil Vache ».
                                                                  smiley


                                                              • L'enfoiré L’enfoiré 18 avril 2012 11:51

                                                                Encore un mot. Il vaut toujours mieux un bon ennemi de conviction qu’un faux ami.
                                                                J’ai beaucoup plus appris de ces « bons ennemis ».


                                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 18 avril 2012 11:54

                                                                C ’est pas le moment mais je résiste pas , 


                                                                il a eu une décharge d’ intériconicité ?



                                                              • jako jako 18 avril 2012 11:54

                                                                Mr Revelli, ne peux t’on pas exceptionellement supprimer sur cet article le système de votes ?


                                                              • Carlo Revelli Carlo Revelli 18 avril 2012 12:18

                                                                Techniquement un peu compliqué hélas...


                                                              • alsalyes 24 avril 2012 11:58

                                                                Non, Pierre-Yves n’est pas mort d’une décharge d’intericonicité, mais la peau sur les os comme après une grève de la faim de deux mois et demi.


                                                              • Traroth Traroth 18 avril 2012 11:47

                                                                Quelle terrible nouvelle. J’étais parfois en désaccord avec lui, mais il disais aussi des choses que je trouvais très justes. Il avait assurément un point de vue original sur de nombreux sujets et savait susciter la réflexion. Il nous manquera et il manquera à Agoravox.

                                                                Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches en ce moment difficile.


                                                                • easy easy 18 avril 2012 11:50

                                                                  Pour Paul, c’est donc fait.
                                                                  Et je le crois dans le ciel Avoxien désormais.

                                                                  Pour les autres, pour ceux qui restent, qui survivent encore, qui écrivent encore ici, autant le dire, ils comptent aussi, ils importent aussi. Ils forment, eux aussi, cause d’existence et existence de cause.

                                                                  Ca ne veut pas dire pour autant, très précieux et très précieuses, qu’il vous faille forcément pondre votre oeuf chaque matin. Mais ça veut certainement dire qu’un oeuf de temps en temps, de votre part, est toujours le bienvenu.
                                                                  Et idéalement, mais là c’est une question de goût, autant que cet oeuf soit chaque fois différent, surprenant.

                                                                  Car il y a deux sortes de choses à attendre d’une urbanité, d’un savoir vivre. 

                                                                  La première chose, plaisante, rassurante, tient à la présence stable ou assurée d’une personne. Quand on veut la rencontrer, on sait où la rencontrer et on peut la rencontrer. Et sur ce point, la surprise, la mauvaise surprise, est celle du constat ou de l’annonce de sa disparition. Cette surprise là est déplaisante, déstabilisante, attristante voire déprimante.

                                                                  L’autre chose c’est que pendant sa présence qu’elle nous garantit, la personne ponde des oeufs variés, surprenants, déstabilisants d’intellectualité. Et là, la difficulté est clivante puisqu’il y a à étonner par rapport aux oeufs que pondent les autres et qu’il y a aussi à surprendre par rapport à ses pondaisons précédentes.

                                                                  Sur ce dernier point, il y a cependant matière à débat. Certains d’entre nous préfèrent découvrir d’une personne qu’elle pond constamment le même bon oeuf pendant que d’autres préfèrent qu’elle ponde des oeufs toujours différents.
                                                                  Un peu différents, très différents, complètement différents, c’est une question de goût, de plaisir tiré du conflit entre ce qui relève de la connaissance et ce qui relève de la reconnaissance. Selon les sujets, selon les moments, selon nos dispositions d’esprit, nous préférons parfois la reconnaissance qui caresse notre mémoire, parfois la connaissance qui défie notre intelligence, notre capacité à changer d’appui.


                                                                  • Herlock Sholmes Herlock Sholmes 18 avril 2012 11:57

                                                                    Un érudit s’en est allé...


                                                                    Condoléances.



                                                                    • Jean-Fred 18 avril 2012 11:59

                                                                      Adieu Paul, mes condoléances à sa famille et ses proches.

                                                                      Agoravox vient de perdre un grand rédacteur qui savait nous surprendre par ses analyses de l’information. J’ai appris grâce à lui à décrypter les leurres et les différentes formes de manipulation dont les mass médias nous abreuvent quotidiennement.

                                                                      Une perte sèche pour le site, tes articles vont me manquer.


                                                                      • Pierre de Vienne Pierre de Vienne 18 avril 2012 12:02

                                                                        Je n’étais pas souvent d’accord avec ses analyses, notamment à propos de l’art contemporain, c’était en tous les cas un contradicteur qui vous poussait sans ménagements dans vos retranchements, et ainsi contribuer à un échange vif de qualité.

                                                                        Je me souviens de sa parfaite connaissance de l’Italie, de son gout pour la peinture, l’antiquité.
                                                                        La signature Paul Villach va manquer à ce fil.


                                                                        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 avril 2012 12:05

                                                                          N’avait il pas aussi écrit un roman à propos d’un voyage en Italie dont on avait abondamment parlé sur agoravox ?

                                                                          Ses articles et ses commentaires charmants vont me manquer.







                                                                          • L'enfoiré L’enfoiré 18 avril 2012 12:14

                                                                            Oui, Alois. Un grand amoureux de Venise. J’aimais ses descriptions d’un oeil avisé.


                                                                          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 avril 2012 12:18

                                                                            Quel était le titre du livre en question ?

                                                                            Je voudrais essayer de le trouver pour le lire !



                                                                          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 18 avril 2012 12:24

                                                                            Cher Carlo,

                                                                            merci beaucoup pour cette information ( et pour agoravox ) .

                                                                            Pourquoi ne pas l’avoir mentionné dans sa biographie funéraire ?




                                                                          • L'enfoiré L’enfoiré 18 avril 2012 12:41

                                                                            J’y vais cette année. Je penserai à lui. smiley


                                                                          • L'enfoiré L’enfoiré 19 avril 2012 09:06

                                                                            Déjà, une petite mention spéciale dans mon billet du jour.


                                                                          • Pyrathome Pyrathome 18 avril 2012 12:15

                                                                            Sincères condoléances à sa famille et à ses proches,

                                                                            Homme de lettres et homme de conviction, on pouvait être d’accord ou pas d’accord avec ses points de vue, mais cet érudit laissera un grand vide dans la ligne éditoriale d’Agoravox...

                                                                            Sois heureux dans ta nouvelle vie, Paul, tchao l’artiste....


                                                                            • Yves Rosenbaum Yves Rosenbaum 18 avril 2012 12:15

                                                                              Ttes mes condoléances à la famille de M.Villach. Ce que j’appréciais le plus chez lui était, avec son amour des idées, le fait qu’il faisait part de ses points de vue de manière posée et respectueuse. Il nous manquera.


                                                                              • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 18 avril 2012 12:36

                                                                                Pierre-Yves, encore un fois, tu nous surprends.

                                                                                Tu est le premier copain que je me suis fait sur le web.
                                                                                Je n’étais pas toujours d’accord avec toi, mais j’ai toujours apprécié ta façon de le dire.

                                                                                Mes respects à toi, à ta rigueur, à tes convictions, que tu as toujours défendu avec cette énergique gentillesse qui était ton signe sur la toile.


                                                                                • Annie 18 avril 2012 12:40

                                                                                  Je m’étonnais de son absence.
                                                                                  Toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.


                                                                                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 18 avril 2012 12:42

                                                                                    Adieu, Cher Monsieur.


                                                                                    Nous avions grand plaisir à vous lire et conserverons l’image d’un visage et d’une personnalité riches d’humanisme.
                                                                                    J’adresse ici toutes mes condoléances à sa famille.

                                                                                    Renaud Bouchard

                                                                                    • Surya Surya 18 avril 2012 12:48

                                                                                      Une très triste nouvelle. J’envoie toutes mes condoléances et ma profonde sympathie à sa famille et à ses proches.

                                                                                      Paul Villach va également manquer à toute la communauté d’Agoravox.


                                                                                      • toug toug 18 avril 2012 12:50

                                                                                        Tchao Paulo. Beaucoup de courage à sa famille dans cette épreuve de la vie.


                                                                                        • Kookaburra Kookaburra 18 avril 2012 12:53

                                                                                          Il me manquait depuis belle lurette. Je croyais qu’il était découragé par l’évolution du journal, liée à sa popularité grandissante - il y a d’autres auteurs qu’on ne voit plus - mais Paul était un monument ; c’est une grande perte pour Agoravox. Sincères condoléances à ses proches.


                                                                                          • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 18 avril 2012 13:04

                                                                                            Je suis vriment triste d’apprendre cette nouvelle : la disparition subite de Paul Villache. J’apprécias beaucoup se écrits. J’ai appris beaucoup de choses de lui. De ses écrits, je veux dire. Toutes mes condoléances.


                                                                                            • voxagora voxagora 18 avril 2012 13:07

                                                                                              .

                                                                                              Je ne me souviens pas exactement des commentaires que j’ai pu laisser
                                                                                              sous les articles de Paul Villach, ici sur AV.
                                                                                              J’espère qu’aucun d’entre eux n’a été négatif au point de le blesser, si peu que ce fût.

                                                                                              C’est quand la vie, si précieuse, s’en va,
                                                                                              qu’on s’aperçoit qu’il vaut mieux, autant que possible parce qu’on n’est pas des saints,
                                                                                              retenir ce qui dans nos actes peut atteindre l’autre.

                                                                                              Et au moins sous cet article, seulement plusser, ou s’abstenir. 
                                                                                              .
                                                                                              .
                                                                                               

                                                                                              • Tristan Valmour 18 avril 2012 13:11

                                                                                                Je me souviens que le premier hommage d’Agoravox avait été destiné au regretté Patrick Adam, un homme de tempérament à l’esprit aiguisé.

                                                                                                Nous perdons un autre compagnon aujourd’hui. Un homme de culture qui n’acceptait aucun compromis, qui défendait ses idées avec conviction et sincérité. Un homme qui combattait l’injustice. Un homme dont je commentais peu les articles parce qu’il avait écrit l’indispensable en plus du nécessaire.

                                                                                                En ces temps d’élection présidentielle, je crois que nous pouvons tous voter Villach afin que nos voix l’élèvent vers les Cieux.

                                                                                                Mais peut-être que ce brillant homme nous a laissé connaître son dernier leurre.


                                                                                                • Jean_R Jean_R 18 avril 2012 13:15

                                                                                                  Condoléances.

                                                                                                  Je ne comprends pas que des personnes aient pu moinsser l’annonce.


                                                                                                  • peace06 18 avril 2012 13:16

                                                                                                    Triste nouvelle... condoleances sincères à tous ses proches..


                                                                                                    • asterix asterix 18 avril 2012 13:18

                                                                                                      Chez nous au Laos, on dit d’un bouddhiste qu’il a 7 vies, mais ne sait pas laquelle est la présente.
                                                                                                      Je n’y crois pas trop mais espère pour toi et ta famille que ce n’était que la première, ceci même si ton opinion, toujours étayée, n’était pas nécessairement la mienne.
                                                                                                      Au revoir Paul !


                                                                                                      • Pierre29 Pierre29 18 avril 2012 13:19

                                                                                                        Très peiné également de cette disparition, je rends hommage à ce rédacteur talentueux dont les articles ne m’ont jamais laissé indifférent.
                                                                                                        Nous perdons un contributeur de qualité et un homme cultivé aux qualités intellectuelles indéniables.


                                                                                                        • Constant danslayreur 18 avril 2012 13:23

                                                                                                          Il ne m’appréciait pas du tout et pourtant Je viens d’essuyer une larme l’enf...
                                                                                                          Vade in Pace


                                                                                                          • brieli67 19 avril 2012 04:23

                                                                                                            Souvenirs, souvenirs !

                                                                                                            Comprendra qui pourra.


                                                                                                          • Mor Aucon Mor Aucon 18 avril 2012 13:37

                                                                                                            Je n’oublierai jamais ses excellents textes défendant la présomption d’innocence et le courage qu’il a démontré en les publiant au milieu d’une énorme vague de préjugés de toutes sortes. Reposez en paix, M. Villach. Votre famille, à laquelle je voudrais exprimer toutes mes condoléances, peut être très fière de vous.

                                                                                                            Mor, peiné.


                                                                                                            • mortelune mortelune 18 avril 2012 13:44

                                                                                                              Il est parti au pays des gentils de l’au-delà. Je ne crois pas à la mort alors je ne suis pas triste. je souhaite cependant beaucoup de courage à sa famille et à tous ceux qui l’aime.



                                                                                                              • hervé06 18 avril 2012 13:50

                                                                                                                Ne pas oublier non plus ce livre-là, publié sous son nom d’emprunt :

                                                                                                                http://www.amazon.fr/Cagoule-noire-carte-blanche-Villach/dp/2750406323

                                                                                                                livre relatif à Human Bomb, et une théorie sur les événements de la maternelle de Neuilly de 1993 très très originale...


                                                                                                                • voxagora voxagora 18 avril 2012 14:01

                                                                                                                  un roman où la fiction pourrait devenir réalité

                                                                                                                  « Cagoule noire
                                                                                                                  et carte blanche »
                                                                                                                  roman
                                                                                                                  de Paul Villach
                                                                                                                  Editions Lacour
                                                                                                                  Janvier 2005

                                                                                                                  L’illusion de l’iceberg

                                                                                                                  Imaginez un pouvoir aux abois, une droite qui veut durer et détourner le mécontentement qui vise sa politique !
                                                                                                                  Comment peut elle retourner l’opinion publique en sa faveur si ce n’est en organisant une communion autour d’un événement dramatique ?
                                                                                                                  Il suffit de bien monter un leurre, d’instrumentaliser un fait divers émouvant ou de faire les deux à la fois dans le cadre d’une préparation minutieuse d’une campagne exemplaire en terme d’intoxication.
                                                                                                                  L’auteur nous conte ici une prise d’otages totalement fictive d’enfants d’une école maternelle....
                                                                                                                  Cette histoire vous rappelle une autre …. peut être mais bon...Paul Villach reste dans la fiction même si son argumentation et sa démonstration pourraient être profitables.
                                                                                                                  Le climat entretenu ici par la presse quasi unanime, les visages « convulsés de douleur » montrés parfois en boucle, le ton pris par des journalistes et les commentaires évasifs...Tout se prête à une grande manipulation de toute la population.
                                                                                                                  Nous sommes là, bien entendu complètement dans le roman et non dans la réalité !
                                                                                                                  Les deux camps sont très bien identifiés : le Mal absolu avec ce ravisseur, un forcené bien évidemment et les forces du Bien, coalisés : l’institutrice héroïque, les innocentes victimes et les policiers du GENI, prêts à intervenir fermement mais comme professionnels pour éviter d’exposer les enfants....
                                                                                                                  C’est pathétique et qui oserait ne pas être pour le retour salutaire de la peine de mort !?
                                                                                                                  Le pouvoir en place détient tous les leviers. 
                                                                                                                  Celui ou celle qui n’est pas happé dans le choc émotionnel ne peut que s’interroger sur certains faits troublants comme la disparition de certains indices ou le dénouement de l’histoire.
                                                                                                                  L’illusion de l’iceberg est une menace, non seulement pour les bateaux mais aussi pour « les badauds que nous sommes : la part immergée de l’information est parfois sans commune mesure avec la part émergée ».

                                                                                                                  Jean-François Chalot


                                                                                                                • Tall 18 avril 2012 13:51

                                                                                                                  67 ans, c’est bien trop court et perdre un être aimé est toujours douloureux.

                                                                                                                  Pour l’homme lui-même, à travers le peu d’échanges que j’ai eus avec lui, il semblait vouloir rester intellectuellement honnête. Ce qui est une belle qualité.

                                                                                                                  • Emile Mourey Emile Mourey 18 avril 2012 13:52

                                                                                                                    Sincères condoléances.


                                                                                                                    • ZEN ZEN 18 avril 2012 13:56

                                                                                                                      J’avais un jour découvert que son pseudo venait d’une petite ville d’Autriche, Villach, où est né un des théoriciens de la communication de Pablo Alto, dont il s’inspirait, et où il aimait se rendre.
                                                                                                                      Je lui reprochais parfois son excès de formalisme, dans nos échanges toujours courtois.
                                                                                                                      Nous eûmes quelques correspondances sur des questions liées à l’EN
                                                                                                                      J’en garde un bon souvenir.
                                                                                                                      Paix à lui et sincères condoléances à sa famille.
                                                                                                                      Salut Paul !


                                                                                                                      • Loatse Loatse 18 avril 2012 13:56

                                                                                                                        Merci à vous, Paul pour vos écrits...


                                                                                                                        • appoline appoline 18 avril 2012 13:58

                                                                                                                          Paul,


                                                                                                                          Vous savez que nous vous aurions inondé de messages si nous avions connu votre mal. Agoravox reste et restera un lien très fort, une communauté même si nous ne sommes pas d’accord, je dirais même surtout si ne nous sommes pas d’accord. Nous avons cette merveilleuse possibilité d’échanger, de confronter nos idées, mais nous sommes là. Vous voyez, aujourd’hui, nous sommes là pour vous dire que ce lien qui nous unissait tous, cette soif d’informations, nous rassemblent autour de vous et de votre famille.

                                                                                                                          J’espère que Carlo gardera précieusement tous vos écrits, ainsi vous resterez parmi nous, rédacteur

                                                                                                                          • ZEN ZEN 18 avril 2012 14:03

                                                                                                                            Merci de ne pas voter les commentaires !


                                                                                                                            • Aafrit Aafrit 18 avril 2012 14:12

                                                                                                                               Mes sincères condoléances.

                                                                                                                              Concepts chers à Paul qui ont fait beaucoup dire, critiquer, rigoler, taquiner(fraternellement) : Leurre, intericonicité, mise en abyme..
                                                                                                                              Deux auteurs chers à agoravox se retirent sans bruit et disparaissent à jamais:Patrick Adam, Paul Villach, ils seraient quelque part..à l’au-delàvox.
                                                                                                                              C’est triste !


                                                                                                                              • Bruno de Larivière Bruno de Larivière 18 avril 2012 14:25

                                                                                                                                Il y avait une chose de touchant - sans évoquer ses multiples talents - chez Paul Vilach : son honnêteté à rappeler son origine. Il était enseignant. Il n’était qu’enseignant. Et c’était tout.
                                                                                                                                Donc beaucoup.
                                                                                                                                Je l’ai apprécié sévère avec la nomenklatura du ministère de l’Education Nationale, mais dans l’âme, le sens de la transmission des savoirs et la pédagogie qui permet de passer les obstacles (pour l’élève, le lecteur, etc.) . Quant au redresseur de torts, il ne m’a jamais imposé de partager ses points de vue.
                                                                                                                                Adieu.


                                                                                                                                • Vipère Vipère 18 avril 2012 14:33

                                                                                                                                  Bonjour à tous

                                                                                                                                  Voilà déjà quelques semaines que je me suis demandée, pourquoi Paul Willach ne rédigeait plus d’articles et la réponse est là sous mes yeux , il s’en est allé !

                                                                                                                                  Une bien triste nouvelle ! Adieu et merçi Paul WILLACH, pour tous les bons articles écrit de votre belle plume, le reste est de l’ordre de l’intime...


                                                                                                                                  • Canine Canine 18 avril 2012 14:45

                                                                                                                                    J’ai plus souvent été en désaccord avec lui que l’inverse, mais les échanges ont toujours été courtois, et même constructifs. C’était un vrai passionné de débat, qui croyait à l’utilité de l’argument, paix à son âme et toutes mes condoléances à sa famille.


                                                                                                                                    • Nomade 18 avril 2012 14:54

                                                                                                                                      Au revoir Paul et ..merci.
                                                                                                                                      Condoléances à sa famille.


                                                                                                                                      • Crazy Rider mambo 18 avril 2012 14:55

                                                                                                                                        Cher Paul !
                                                                                                                                        Vous nous manquez déjà ...
                                                                                                                                        Toutes mes sincères condoléances à toute la famille.
                                                                                                                                        J’aurai toujours une pensée pour vous...

                                                                                                                                        Reposez en paix

                                                                                                                                        Mambo


                                                                                                                                        • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 18 avril 2012 14:55

                                                                                                                                          Bonjour,

                                                                                                                                           De la même manière que nombre de lecteurs, je lisais ses articles et étais de temps en temps en désaccord, mais qui peut se vanter d’avoir un 100% à chaque article. Bref, toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.


                                                                                                                                          • jerome 18 avril 2012 15:15

                                                                                                                                            A Dieu M.Villach, vous me manqerez ...
                                                                                                                                            Et paix à sa famille .


                                                                                                                                            • Pelletier Jean Pelletier Jean 18 avril 2012 15:18

                                                                                                                                              toutes mes pensées vont à sa famille.


                                                                                                                                              • lebreton 18 avril 2012 15:33

                                                                                                                                                Par solidarité ,en hommage a un frère breton de ma génération , sincères condoléances à la famille 


                                                                                                                                                • cti41 cti41 18 avril 2012 15:34

                                                                                                                                                  J’ai lu de nombreux articles de Paul Villach et j’ai eu aussi l’occasion de le rencontrer. Je partage la tristesse de sa famille, de ses proches et de tous les lecteurs qui appréciaient sa plume de qualité.


                                                                                                                                                  • Gavroche Gavroche 18 avril 2012 15:44

                                                                                                                                                    Requiescat in pace


                                                                                                                                                    • Hijack Hijack 18 avril 2012 16:12

                                                                                                                                                      Qu’il repose en paix ... je suis attristé par ce qui lui arrive ... bien que je ne le connaissais pas bien, j’ai dû correspondre quelques fois avec lui sur ses articles ...


                                                                                                                                                      • LE CHAT LE CHAT 18 avril 2012 16:13

                                                                                                                                                        C’est toujours triste d’apprendre la disparition de l’un des notres .
                                                                                                                                                        Qu’il repose en paix . Condoléances à sa famille et ses amis


                                                                                                                                                        • T.REX T.REX 20 avril 2012 08:08

                                                                                                                                                          Salut le Chat,

                                                                                                                                                          Tu as raison, c’était l’un des notres et je dirais même plus, l’un des meilleurs d’entre nous !
                                                                                                                                                          Doté d’un grand talent d’écrivain, le verbe beau et l’analyse fine !

                                                                                                                                                          J’espère qu’il sera plus mâle heureux et moins mal leurré dans sa prochaine vie ! 
                                                                                                                                                          Tu manqueras à la bloguosphère Paul, Chapeau Bas pour ton oeuvre ici bas.


                                                                                                                                                           


                                                                                                                                                        • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 18 avril 2012 16:31

                                                                                                                                                          Les désaccords argumentés font la démocratie. En cela Paul Villach était une référence polémique indispensable aux débats éthiques et sémantiques , c’est à dire, sémiologiques, qu’il développait avec rigueur. Je m’associe pleinement à l’hommage des internautes et amis d’AV..


                                                                                                                                                          • Plum’ 18 avril 2012 17:05

                                                                                                                                                            Je ne me souviens pas de ses articles, pas d’un seul. Je ne me souviens pas si j’étais d’accord avec lui ou pas, c’était accessoire. Je crois que les thèmes qu’il abordait ne m’amenaient pas à réagir. Mais je me souviens très bien de son nom, qui suffisait à m’engager à lire ses articles. Son regard analytique, son style d’écriture, l’originalité de ses idées m’accrochaient. Oui, de cela je me souviens. Il a alimenté le grand magma de ma culture, comme celle de nombreux lecteurs d’ Agoravox. Davantage que bien des journalistes renommés...


                                                                                                                                                            • docdory docdory 18 avril 2012 17:24

                                                                                                                                                              Bonjour à tous

                                                                                                                                                              J’étais préparé à cette triste nouvelle. En effet, Paul Villach/ Pierre-Yves m’avait informé il y a quelques semaines du fait qu’il était atteint d’une maladie gravissime. J’avais essayé, à plusieurs reprises depuis cette date, de prendre de ses nouvelles, et le fait qu’il ne puisse pas répondre à mes courriels me faisait craindre le pire quant à son état de santé.
                                                                                                                                                              Nous étions en correspondance régulière depuis mai 2007.
                                                                                                                                                              Je lisais régulièrement ses articles, dont j’appréciais la plupart ( même si j’ai parfois eu une once de scepticisme sur ses analyses de l’affaire DSK ), sa théorie de l’information et ses analyses d’images m’avais ouvert des horizons nouveaux, et il appréciais également mes articles ( beaucoup moins nombreux ).
                                                                                                                                                              Il m’arrivait, quand je trouvais un sujet intéressant que je n’avais pas le temps de traiter, de lui proposer d’en faire un article.
                                                                                                                                                               Nous nous sommes rencontrés une fois dans ma ville de Rouen il y a un ou deux ans. Il venait y faire la promotion d’un jeu éducatif de son invention auprès de responsables locaux de l’éducation.
                                                                                                                                                               Nous avions dîné en terrasse, bu de bonnes bières et une bouteille d’un excellent rosé, et devisé de nos sujets favoris, de l’art, de l’éducation, de la manipulation de l’information, de la consternation que nous occasionnait l’incroyable déferlement de l’obscurantisme dans notre monde, et de l’intérêt majeur du camping-car pour les voyages ( il était venu à Rouen en camping-car ). Je lui avais ensuite montré les endroits les plus intéressants de Rouen.
                                                                                                                                                              Il m’a donné envie de visiter l’Italie ( pays que je ne connais pas ).
                                                                                                                                                              C’est promis Paul, un jour , je m’achèterai un camping-car dès que mes finances me le permettront, et j’irai voir ça de mes propres yeux ! 

                                                                                                                                                              Docdory

                                                                                                                                                              • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 18 avril 2012 18:11

                                                                                                                                                                Je salue le passage dans une autre dimension de la plume élégante et fertile de Paul Villach dont je lisais les articles avec intérêt.


                                                                                                                                                                • arobase 18 avril 2012 18:45

                                                                                                                                                                  triste nouvelle. un Monsieur, quelqu’un de bien.

                                                                                                                                                                  au début des temps agoravox, j’avais pris position énergiquement en sa faveur lors de controverses peu amènes à son endroit, ce qui m’ avait d’ailleurs amené à changer de pseudo pour ne pas avoir à subir certaines vindictes.

                                                                                                                                                                  car le blogueur peut être bête et méchant.

                                                                                                                                                                  j’ai toujours déploré la passivité des participants de ce site qui ne réagissent jamais ou peu lorsque un rédacteur ou participant est attaqué en des termes inadmissibles ou inacceptables, et ça arrive tous les jours bien au delà de la passion compréhensible que suscite la politique et que favorise l’anonymat.. 

                                                                                                                                                                  souvenons qu’au début aucun troll ne pouvait résister car il était immédiatement contré par des « don’t feed the troll » cinglants et nombruex. ça a bien changé.

                                                                                                                                                                  • herbe herbe 18 avril 2012 18:54

                                                                                                                                                                    RIP.


                                                                                                                                                                    il est entrée dans une école ou l’alphabet est : B,L,A,C,K


                                                                                                                                                                    Cette école nous y sommes inscrit...

                                                                                                                                                                    • herbe herbe 18 avril 2012 18:57

                                                                                                                                                                      (....entré....)


                                                                                                                                                                    • Proudhon Proudhon 18 avril 2012 19:03

                                                                                                                                                                      Mes sincères condoléances à la famille de Paul Villach et paix à son âme qui continuera sa route sur le chemin de l’évolution spirituelle, d’autres expériences l’attendent dans le royaume de la vraie vie après la mort.

                                                                                                                                                                      Rien ne se perd, tout se transforme....


                                                                                                                                                                      • ergdor ergdor 18 avril 2012 19:03

                                                                                                                                                                        Alors, où que vous soyez, Paix sur vous !
                                                                                                                                                                        Bonne route, quelle qu’elle soit !
                                                                                                                                                                        Merci d’avoir été, ici, si présent avec nous.

                                                                                                                                                                        Meilleures pensées pour tous ceux et celles qui vous aiment.


                                                                                                                                                                        • CHALOT CHALOT 18 avril 2012 19:03

                                                                                                                                                                          Le premier texte que j’ai écrit sur Agoravox  : c’était une chronique sur l’un de ses livres
                                                                                                                                                                          http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=68743
                                                                                                                                                                          http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=68743
                                                                                                                                                                          j’avais lu plusieurs de ses ouvrages mais je ne l’avais jamais rencontré avant qu’il accepte de participer activement au premier salon littéraire de Vaux le Pénil le 9/10/2010
                                                                                                                                                                          Il a tiré un bilan du salon en prenant spontanément la parole et en écrivant un texte sur Agoravox
                                                                                                                                                                          J’ai apprécié le contact chaleureux et la richesse du débat sur des sujets de préoccupation que nous partagions : la laïcité malmenée.
                                                                                                                                                                          Il est revenu lors de notre deuxième salon, toujours sans rien demander, en ami tout en nous apportant une aide spontanée.
                                                                                                                                                                          C’est la perte d’un ami et celle d’une plume de qualité.
                                                                                                                                                                          Je suis comme d’autres, triste


                                                                                                                                                                          • joseW 18 avril 2012 19:22

                                                                                                                                                                            Comme d’autres intervenants je n’étais pas toujours en accord avec certains articles de Paul Villach, mais le débat se nourrit de la confrontation des idées, et ses écrits constituaient à coup sûr une accroche intéressante pour développer le débat sur des sujets importants.

                                                                                                                                                                            Sincères condoléances à sa famille, à ses proches et amis,

                                                                                                                                                                            Et pensée émue pour tous les rédacteurs d’Agoravox qui nous ont quittés prématurément.


                                                                                                                                                                            • CHALOT CHALOT 18 avril 2012 19:29

                                                                                                                                                                              J’ai écrit mon premier texte sur Agoravox qui portait sur une chronique d’un de ses livres
                                                                                                                                                                              Je ne le connaissais pas. Il est venu deux fois au salon littéraire de Vaux le Pénil et c’est là que nous avons fait connaissance et sympathisé.
                                                                                                                                                                              C’était devenu pour moi une connaissance et un ami
                                                                                                                                                                              Je suis triste et Agoravox perd une sacrée plume et un contributeur plein de convictions


                                                                                                                                                                              • Bilou32 Bibi32 18 avril 2012 19:31

                                                                                                                                                                                Nouveau venu sur Agoravox, j’ai quand même pu apprécier les articles de Paul... C’est sûr, il va nous manquer ! Paix à son âme, et condoléances à ses proches.


                                                                                                                                                                                • BOBW BOBW 18 avril 2012 19:40

                                                                                                                                                                                  Faut-il être fada pour moinsser un hommage posthume (A moins que ce soit un index qui a dérapé sur le clavier ??)


                                                                                                                                                                                  • Parrison Parrison 18 avril 2012 19:53

                                                                                                                                                                                    Très touchée d’apprendre le décès de M. Villach 


                                                                                                                                                                                    Mes pensées à ses proches.

                                                                                                                                                                                    Laeti



                                                                                                                                                                                    • Atlantis Atlantis 18 avril 2012 20:27

                                                                                                                                                                                      « nul être sain ne livre volontairement une information susceptible de lui nuire. »
                                                                                                                                                                                      est-ce à dire qu’un être sain est dépourvu d’une conscience ? suis-je donc malade doc ?


                                                                                                                                                                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 avril 2012 21:25

                                                                                                                                                                                        J’ai souvent faits pas mal de réponses à ces nombreux articles,... si j’ai répondu, c’est que les sujets de ces derniers m’intéressaient, je me vois toujours en train de commencer par : Salut Paul.

                                                                                                                                                                                        Aujourd’hui c’est avec de la peine et de la tristesse que j’écris : Adieu Paul, et j’ai une pensé pour sa famille.

                                                                                                                                                                                        Je remercie Carlos pour avoir écrit ce billet , je remercie également notre honorable ( voir ce lien dans le billet de Carlos d’une amitié sincère ) Jean Michel Beau pour avoir eu cette pensée pour son ami, notre ami.


                                                                                                                                                                                        @+ P@py


                                                                                                                                                                                        P.S. :


                                                                                                                                                                                        Je me demande ou j’étais ce jour là ! 


                                                                                                                                                                                        • franc 18 avril 2012 21:36

                                                                                                                                                                                          je suis stupéfait et attristé d’apprendre le décès de Paul Villach ,les larmes me montent aux yeux en lisant cet article et les quelques premiers commentaires .J’ai été à peu près toujours d’accord avec lui sur les grands sujets qu’il développe ,en particulier la forte critique contre l’éducation nationale et son administration et aussi bien sûr la critique contre les médias .A ce sujet, de manière anecdotique, j’ai été confronté une fois à une petite reproche de sa part , oh pas du tout méchante en disant que je devrais comprendre son concept d’interconicité depuis le temps qu’il l’a déployé parce que j’ai fait une petite remarque sur la forme d’un article où il avait fait toute une théorie sur une affiche.Paul j’aimerais bien que tu continue à exposer ton concept d’interconicité mais hélas tu es parti sans nous dire au revoir ,voilà tu me fais encore pleurer .

                                                                                                                                                                                           

                                                                                                                                                                                           Au début de la campagne électorale ,alors que quelques commentateurs d’agoravox se demandaient comment s’organiser pour appuyer une candidature, j’avais même pensé que paul Villach ferait un bon candidat à la présidence de la République ,mais je n’avais pas osé l’exprimer explicitement

                                                                                                                                                                                           

                                                                                                                                                                                          Mr Paul Villach est un homme de bien et un grand humaniste ,et cela confirme l’adage populaire que c’est toujours les hommes de bien qui partent en premier .Une étoile est passée et a laissé trainer sa scintillante vérité .Et cette vérité est toujours vivante car une vérité ne meure jamais . 


                                                                                                                                                                                          • Daniel Arnaud Daniel Arnaud 18 avril 2012 22:23

                                                                                                                                                                                            Tristesse partagée.

                                                                                                                                                                                            Je partageais les analyses de Paul sur l’Education nationale. J’avais consacré plusieurs notes à ses livres, dont celle-là...

                                                                                                                                                                                            http://generation69.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/04/25/bea-de-capri-a-carnon.html


                                                                                                                                                                                            • loulou 18 avril 2012 23:05

                                                                                                                                                                                              Ça a été un choc. Je ne m’attendais pas a ça.Outre que ça nous montre a tous notre propre fragilité , j aimais bien ce qu’écrivait cet homme.Il dénonçait, entre autre l’évidence de la décrépitude de ces merveilleux hussards de la république de plus en plus soumis a une hiérarchie de l’éducation Nationale devenue lâche et sclérosée.Toutes mes pensées a sa famille.


                                                                                                                                                                                              • Daniel Arnaud Daniel Arnaud 18 avril 2012 23:07

                                                                                                                                                                                                Tristesse partagée.

                                                                                                                                                                                                Une critique que j’avais consacré à l’un de ses ouvrages...

                                                                                                                                                                                                http://generation69.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/04/25/bea-de-capri-a-carnon.html


                                                                                                                                                                                                • Daniel Arnaud Daniel Arnaud 18 avril 2012 23:11

                                                                                                                                                                                                  Désolé pour la répétition du commentaire (le premier semblait perdu).


                                                                                                                                                                                                • A. Nonyme A. Nonyme 18 avril 2012 23:32

                                                                                                                                                                                                  Comment ? On ne pourra plus se « friter » sur l’intericonicité, se « chicaner » sur la métonymie ? Plus de leurre et d’argent du leurre ? Et toutes ces choses érudites que vous partagiez avec simplicité, avec l’envie de partager, avec passion et conviction ?
                                                                                                                                                                                                  Tristesse.
                                                                                                                                                                                                  Monsieur Villach, reposez en paix.


                                                                                                                                                                                                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 avril 2012 03:34

                                                                                                                                                                                                    Beau et bon commentaire A. Nonyme.


                                                                                                                                                                                                  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 avril 2012 03:35

                                                                                                                                                                                                    Bien vu.

                                                                                                                                                                                                    +1


                                                                                                                                                                                                  • Henrique Diaz Henrique Diaz 19 avril 2012 00:25

                                                                                                                                                                                                    Il n’y a pas de démocratie sans désaccord, il n’y a pas d’humanité sans prise de risque et sans doute. Paul Villach était un démocrate, mieux c’était un homme.


                                                                                                                                                                                                    • fredleborgne fredleborgne 19 avril 2012 00:35

                                                                                                                                                                                                      Je suis touché et attristé par ce départ involontaire de la tribune d’Agoravox. . Je remercie une dernière fois Mr Paul Villach et j’adresse toute ma sympathie à la famille et aux fidèles amis qui le regrettent déjà.
                                                                                                                                                                                                      L’actualité perd un de ses commentateurs émérites. Il est juste qu’elle lui rende cet hommage sur ce site qu’il a tant contribué à faire rayonner.


                                                                                                                                                                                                      • Marc Bruxman 19 avril 2012 00:45

                                                                                                                                                                                                        Sincéres condoléances :(
                                                                                                                                                                                                        RIP


                                                                                                                                                                                                        • Une grande, très grande tristesse m’envahit.


                                                                                                                                                                                                          RIP Paul Villach !

                                                                                                                                                                                                          Allain Jules

                                                                                                                                                                                                          • brieli67 19 avril 2012 04:14


                                                                                                                                                                                                            épitaphe à PV 
                                                                                                                                                                                                            d’un « chassé » se retirant des fori d’Avox ------- n’est-ce pas Jojo ?


                                                                                                                                                                                                            Merci de votre adieu... 
                                                                                                                                                                                                            Je pense que la suppression devrait prendre une journée avant d’être effective.
                                                                                                                                                                                                            Il est bon parfois de se libérer de son corps virtuel et d’accepter de devenir quiconque plutôt que de rêver devenir quelqu’un..

                                                                                                                                                                                                            • kiouty 19 avril 2012 08:23

                                                                                                                                                                                                              Toutes mes condoléances à ses proches et à ceux pour qui il était cher.


                                                                                                                                                                                                              • Tall 19 avril 2012 08:35
                                                                                                                                                                                                                Puisque cet hommage à Paul Villach concerne essentiellement la communauté d’avox, je voudrais ajouter ici ce petit message.

                                                                                                                                                                                                                Comme les anciens le savent, il y eut une certaine époque où un groupe d’avoxiens se montrèrent mécontents du site et décidèrent de le quitter pour créer un blog « concurrent » ( toutes proportions gardées ).
                                                                                                                                                                                                                Je ne commenterai pas la légitimité de cette action qui est à restituer dans le contexte de cette époque. Ce n’est pas mon propos ici.

                                                                                                                                                                                                                Ce que je veux signaler ici, c’est que ces gens étaient aussi en « dispute » avec Paul Villach pour de simples motifs d’égo qui, derrière une pseudo-intellectualisation de « débats » ne faisaient finalement rien d’autre que de jouer un peu puérilement à « c’est moi qui ai la + grosse ».

                                                                                                                                                                                                                Aussi, supposant que ces gens auraient tout de même la maturité de relativiser ces vieux « conflits » ( de bac à sable ) et de les remettre à leur juste place face à la réalité de la mort, j’ai été jeter un coup d’oeil sur leur blog, histoire de voir comment ils commenteraient le décès de leur ancien contradicteur.

                                                                                                                                                                                                                Et là, quelle ne fut pas ma stupéfaction d’en voir certains ( dont un des responsables du blog ) cracher sans retenue sur la dépouille de Paul Villach en continuant de l’insulter de la manière la + vulgaire qui soit !

                                                                                                                                                                                                                Je demanderais donc aux quelques-uns qui fréquentent encore ce blog par ailleurs moribond ( et pour cause ) de tenir compte du fait qu’en continuant d’y aller, ils donnent pignon sur rue à des gens dont la médiocrité d’âme et l’immaturité sont profondément affligeantes.


                                                                                                                                                                                                                • JL JL1 19 avril 2012 08:43

                                                                                                                                                                                                                  Merci Tall,

                                                                                                                                                                                                                  pour cette information.


                                                                                                                                                                                                                • aloha aloha 19 avril 2012 09:46

                                                                                                                                                                                                                  + 1000 !!! 


                                                                                                                                                                                                                • arobase 19 avril 2012 12:13

                                                                                                                                                                                                                  salut Tall, salut Gül, quelle bonne surprise !


                                                                                                                                                                                                                  serait-ce blog privé auquel tu fait allusion dont j’ai oublié le nom ? qu’est ce qui s’y dit ?


                                                                                                                                                                                                                • aloha aloha 19 avril 2012 09:45

                                                                                                                                                                                                                  Interpellée par cette nouvelle inattendue.

                                                                                                                                                                                                                  Jamais réjouissant de voir quelqu’un s’en aller, quelqu’un qui croyait fermement en ses convictions au point que c’était un régal de le contredire et source de bonnes rigolades.

                                                                                                                                                                                                                  Que la voie éternelle lui soit ouverte et courage à ses proches.


                                                                                                                                                                                                                  • CHALOT CHALOT 19 avril 2012 10:31
                                                                                                                                                                                                                    UN GRAND AMI DU SALON LITTERAIRE NOUS A QUITTES !

                                                                                                                                                                                                                    Paul lors du débat sur la laïcité Pierre-Yves Chereul, connu aussi sous son nom de plume Paul Villach vient d’être terrassé par une maladie implacable. Il a été l’« Auteur de nombreux ouvrages, parmi…

                                                                                                                                                                                                                    Pour lire la suite cliquez ici

                                                                                                                                                                                                                    http://www.familles-laiques-de-vaux-le-penil.fr/article-un-grand-ami-du-salon-litteraire-nous-a-quittes-103679713.html


                                                                                                                                                                                                                    • flesh flesh 19 avril 2012 10:42

                                                                                                                                                                                                                      Même si je voyais souvent le monde sous un autre angle, force est d’admettre que celui-ci est moins riche sans Mr Villach. Toutes mes condoléances à ses proches et à sa famille.


                                                                                                                                                                                                                      • La Parole Argentée La Parole Argentée 19 avril 2012 12:41

                                                                                                                                                                                                                        Sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
                                                                                                                                                                                                                        Paul Villach était une personnalité, une plume. Il défendait ses idées avec passion et énergie mais toujours avec une grande courtoisie et délicatesse. Il manquera beaucoup à ce site.


                                                                                                                                                                                                                        • spartacus spartacus 19 avril 2012 13:10

                                                                                                                                                                                                                          Toutes mes condoléances sincères.

                                                                                                                                                                                                                          Tes écrits nous manquent déjà.



                                                                                                                                                                                                                          • Claude Hubert rony 19 avril 2012 14:08

                                                                                                                                                                                                                            Même si je n’ai pas toujours partagé ses idées, je tiens à saluer la rigueur et la clarté de ses textes, la logique de ses raisonnements.

                                                                                                                                                                                                                            Qu’il repose en paix. Condoléances à sa famille et ses proches


                                                                                                                                                                                                                            • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 19 avril 2012 15:16

                                                                                                                                                                                                                              Une grande perte en effet.Je n’étais pas toujours d’accord avec lui mais j’espere un jour approcher sa sagesse et son aisance avec les mots.

                                                                                                                                                                                                                              Mes sincères condoléances à tout ses proches.

                                                                                                                                                                                                                              Reposez en paix monsieur Villach


                                                                                                                                                                                                                              • videofred 19 avril 2012 16:58

                                                                                                                                                                                                                                Toutes mes condoléances à la famille et aux proches.
                                                                                                                                                                                                                                Ses articles vont me (nous) manquer.
                                                                                                                                                                                                                                Triste journée !


                                                                                                                                                                                                                                • geotrouvetou geotrouvetou 19 avril 2012 19:30

                                                                                                                                                                                                                                  salut,
                                                                                                                                                                                                                                  je me suis souvent demandé en quoi la mort des gens devait les rendre spécialement aimables, sauf à respecter leur agonie et voir par avance en celle-ci le spectacle de notre propre disparition, d’où résultent hypocritement les condoléances et la sentimentalité.
                                                                                                                                                                                                                                  Hormis cela, le fait d’avoir écrit sur Agoravox ne me parait pas assez héroïque pour mériter autant de soin et d’attention. Combien meurent sans avoir droit à la moindre épitaphe ?
                                                                                                                                                                                                                                  En attendant, ce sont le meilleurs qui partent en premier, pour preuve : Morice est encore là.
                                                                                                                                                                                                                                   smiley


                                                                                                                                                                                                                                  • Khanofer Khanofer 19 avril 2012 20:41

                                                                                                                                                                                                                                    Hommage a cet homme , comme a n’importe quel homme ou femme qui ont fait ce qu’ils pouvaient de leurs existences ici bas...

                                                                                                                                                                                                                                     Avec talent et humanisme pour certain , avec les plus humbles ou misérables qualités humaines de quantité de pauvres diables .
                                                                                                                                                                                                                                    selon sont destin

                                                                                                                                                                                                                                    Ecoeuré , comme a chaque fois par le florilège de bons sentiments de circonstances

                                                                                                                                                                                                                                    Pour ma part , jamais adhéré a ses raccourcis et se certitudes.

                                                                                                                                                                                                                                    Paix a son âme, une pensé a sa famille comme n’importe laquelle ; meurtrie par la perte évidemment toujours trop tôt d’un proche ..


                                                                                                                                                                                                                                    • Loucath Loucath 19 avril 2012 21:28

                                                                                                                                                                                                                                      J’ai toujours apprécié Paul Villach pour son indépendance d’esprit, la finesse de ses analyses et l’excellente qualité de ses articles publiés dans Agoravox.
                                                                                                                                                                                                                                      Lors d’échanges épistolaires, notamment au sujet de la dégradation de l’Education nationale, la pertinence de ses réponses m’a souvent stimulée.
                                                                                                                                                                                                                                      Le meilleur hommage que je puisse lui rendre ce soir est d’inciter mes amis à lire quelques-uns de ses brillants articles.
                                                                                                                                                                                                                                      Mes sincères condoléances à ses proches.


                                                                                                                                                                                                                                      • Deenye Deenye 20 avril 2012 00:16

                                                                                                                                                                                                                                        N’oublions pas l’éternelle « mise en abyme » de PV...


                                                                                                                                                                                                                                        • lemouton lemouton 20 avril 2012 08:42

                                                                                                                                                                                                                                           Je ne sais quoi dire.... 
                                                                                                                                                                                                                                          Si ce n’est qu’une petite photo avatar, souriante, annonçant des articles que je prenais plaisir à lire, disparait de mon ecran...

                                                                                                                                                                                                                                          Je présente mes condoléances à sa famille..


                                                                                                                                                                                                                                          • Clojea Clojea 20 avril 2012 11:26

                                                                                                                                                                                                                                            Bien que rarement en accord avec ses écrits, et souvent étonné qu’il ne réponde pas aux commentaires envoyés par nombre de posteurs, je m’associe aux autres pour donner mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès