• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Homo politicus : un regard anatomique

Homo politicus : un regard anatomique

 Les temps sont durs ! Enfin, surtout pour les classes populaires, étrillées par le pouvoir en place. En revanche, tout va très bien pour les nantis, merci Macron ! Dans ce contexte, porter un regard... anatomique sur l’homo politicus qui nous gouverne ou aspire à le faire est-il de nature à nous détendre le temps d’une lecture ? À chacun son opinion...

Du côté de LR, le désastre de la présidentielle, causé par le candidat aux sourcils broussailleux qui aimait trop l’argent, n’a pas été surmonté, et l’on continue dans les rangs de la droite à se faire des cheveux pour l’avenir d’un parti que Laurent Wauquiez, regard dur et menton haut, a enfermé dans une idéologie ultra-droitière qui ne facilitera pas, c’est une évidence, le rapprochement avec le flanc modéré juppéiste. Car c’est un fait avéré, les amis du maire de Bordeaux ont les oreilles agacées et les dents qui grincent en observant ce qui se passe à LR où l’on a adopté sans vergogne nombre d’idées du Front national. On peut même parler de tempête sous les crânes chez ceux qui n’ont pas encore rejoint LREM mais se sont démarqués du parti (à l’image de Dominique Bussereau et Alain Juppé lui-même) ou, le visage marqué par le doute, s’apprêtent à le faire en tournant le dos à leurs anciens amis.

La situation est encore pire au PS, laminé par les scrutins du printemps 2017, au point que nombre d’observateurs se sont tenus les côtes, et pour certains ont ri à gorge déployée devant la déconfiture du pouvoir sortant. Pour autant, si les électeurs résiduels du parti de la rose au poing se font de la bile, les caciques survivants ne se mettent pas la rate au court-bouillon tant ils sont obnubilés par la prise de contrôle – en février 2018 – de ce qui n’est pourtant plus qu’un corps subclaquant aux chairs en décomposition. Ceux-là, de Delphine Batho à Stéphane Le Foll, en passant par Olivier Faure, Emmanuel Morel et peut-être Julien Dray, n’ont pas fini de se bouffer le nez pour prendre la tête du PS sous l’œil goguenard de leurs adversaires, et notamment des Insoumis et des Marcheurs. Nul doute que les éditorialistes en ont déjà l’eau à la bouche. Quant aux rares électeurs fidèles, ils se rongent les ongles de frustration et se font un sang d’encre à l’idée de voir disparaître le vieux parti d’Épinay. Le pire n’est jamais sûr, mais comme le dit de manière imagée un vieil adage populaire « Les socialistes n’ont pas le cul sorti des ronces ! » 

Ce n’est pas plus brillant au FN où, les fesses serrées, les militants ont désormais, pour parler trivialement, « les foies » de l’avenir malgré un score historiquement haut pour leurs couleurs au mois de mai. Bras dessus bras dessous avec Nicolas Dupond-Aignan, Marine Le Pen s’était alors poussé du col et jetée dans le débat d’entre-deux tours en prenant par-dessus la jambe les avertissements de prudence, persuadée qu’elle était de dévorer cette couille molle de Macron et, symboliquement, de lui mettre un genou au sol avant de lui plaquer les deux épaules au sol. Hélas ! pour les frontistes, leur candidate n’a, malgré un sourire narquois plaqué aux lèvres, jamais réussi – comme disent nos amis québécois – à « faire passer les amygdales dans les narines » de l’impudent quadra qui la défiait. On comprend le désarroi des militants du FN : le cerveau Florian Philippot désormais parti, comment croire que Marine Le Pen soit encore en mesure de faire à nouveau prendre à l’électorat les vessies pour des lanternes pour reprendre la situation en main ? Et cela malgré la mise à l’index des Patriotes de son ex-idéologue.

Ce duel contre Emmanuel Macron, le candidat de la FI Jean-Luc Mélenchon en avait rêvé. À tel point qu’après avoir mis beaucoup de cœur à l’ouvrage durant la campagne présidentielle, il se faisait fort d’avoir la peau de Marine Le Pen après l’avoir mise en joue dans ces diatribes enflammées dont il s’est fait une spécialité. Douché par son résultat du 1er tour – pourtant bien meilleur qu’en 2012 –, le leader des Insoumis en a perdu sa langue et, mâchoires serrées, a laissé ses troupes sans consigne de vote. Arrivé 4e du scrutin, le tribun de la FI avait, il est vrai, eu les yeux plus gros que le ventre, faute d’avoir pu serrer les coudes avec Benoît Hamon dans l’optique d’une fusion des deux candidatures. Pas question pour autant de dire « pouce » de la part des élus Insoumis : c’est avec détermination qu’ils ont pris de facto le leadership de l’opposition au nouveau président de la République en luttant pied à pied contre chacune des contreréformes sociales qu’il a engagées. 

Car c’est un fait : entre les élus de LR qui tendent les verges pour se faire battre, ceux du FN qui perdent leurs nerfs, et les caciques du PS qui contemplent leur propre nombril, les députés de la FI sont à l’heure actuelle les seuls à combattre la politique du gouvernement. Et c’est notoirement insuffisant pour contrer les projets d’Emmanuel Macron ! Mis sur orbite en 2016 dans le cadre d’une stratégie parfaitement maîtrisée consistant à pointer un doigt accusateur sur les vieux partis, puis largement soutenu par les médias mainstream, le président de la République a été élu sans contestation à la barbe des candidats plus chevronnés. Reconnaissons-le, il fallait de l’estomac pour mener à bien une telle entreprise. Depuis son élection, force est de reconnaître que le chef de l’État se « frise des moustaches », si l’on peut ainsi parler d’un personnage glabre. Cependant, gare aux chevilles qui enflent ! D’ores et déjà, quelques dissensions dans la majorité LREM laissent apparaître ce qui pourrait être le talon d’Achille du chef de l’État : un groupe parlementaire dissident. On n’en est toutefois pas là, loin s’en faut : le parti majoritaire semble avoir les reins solides, et les neurones d’Emmanuel Macron sont parfaitement ordonnés pour servir les intérêts de ces oligarques qui ont si largement contribué à le faire entrer au palais de l’Élysée.

Pour illustrer cet homo politicus, deux morceaux de musique : Couperin, pièces de clavecin du 16e ordre : « Le drôle de corps » débute à 16’ 31’’ et décrit un individu pour le moins bancal. Dans le même esprit, « Le gaillard boîteux » du même compositeur, tiré du 18e ordre de pièces pour clavecin.


Moyenne des avis sur cet article :  2.12/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • Choucas Choucas 17 janvier 2018 14:30

     
    Homo festivus
     
    dit « le gogochon libidineux multiethniqué du selfie » a son destin éthologique de troupeau dans un parc.
     
     
    « Une redéfinition radicale du politique qui tiendrait compte de cette socialisation totalitaire [infantilisation dans la diarrhée législative, extension du domaine de la lutte des classe à tout l’existentiel] 
    C’est pour cela que le Corps et la Beauté et la Sexualité s’imposent comme nouveaux universaux sous le signe des Droits de l’Homme nouveau émancipé par l’Abondance et la Révolution Cybernétique [chirurgie esthétique, fesses-boucs, anti-racime, sans-frontièrisme, féminisme, végétarisme, biobioisme...].
    La dépossession, la manipulation, le recyclage dirigé des valeurs collectives et subjectives [inter-gogochons] par l’extension illimitée de la valeur d’échange [fin de la religion, nation et au final famille dit Engels]
    et la spéculation illimitée sur les valeurs/signes rendent nécessaire la sacralisation d’une instance glorieuse appelée Corps, qui deviendra pour chaque individu le sanctuaire idéologique, le sanctuaire de sa propre aliénation [le narcissisme].
    Autour de ce Corps tout entier positivé [manipulé] comme capital de droit divin [après l’âme individuelle à sauver, le corps est sa sécularisation droitdelhommiste]
    va se restaurer le Sujet de la Propriété Privé [l’esclave du Capital va bouffer chez MacDo avec son coach sportif pour se croire un cador : c’est le free-branling] »

     
    ‘Pour une critique de l’économie politique du signe » J. Baudrillard


    • Fergus Fergus 17 janvier 2018 16:09

      Bonjour, Choucas

      Merci pour cette savante analyse !


    • JL JL 18 janvier 2018 13:38

      @Fergus
       
       ’’ 5 % des Français les plus riches bénéficieront d’une hausse de pouvoir d’achat de 1,6 %’’

       5% ? Vous êtes sûr ? Vous n’auriez pas oublié une fois, de déduire les 1,7% d’augmentation de CSG ?
       
       Quant aux 1 pour dix mille, ou 1000, eux c’est 25% d’augmentation prévues.


    • Fergus Fergus 18 janvier 2018 13:52

      Bonjour, JL

      Non, je n’ai rien oublié en citant ces données de l’OFCE.

      Cela dit, vous avez raison de souligner que dans cette tranche du haut, il existe de grandes disparités, les moins « nantis » étant pénalisés par la hausse de la CGC sans bénéficier des mesures de réforme de l’ISF devenu IFI ni du PFU (prélèvement forfaitaire unique) qui allègeront considérablement l’impôt des plus fortunés.

      En l’occurrence, c’est le fait de ces tranches d’observation de 5 %, directement issues des bilans sociaux, déforment la réalité pour la tranche du haut où les ressources sont exponentielles alors qu’elles sont quasiment étales dans la tranche du bas.

      Ce qui veut dire qu’effectivement, le plus haut du panier bénéficiera d’avantages exorbitants grâce à Macron.


    • gruni gruni 17 janvier 2018 16:50

      Bonjour Fergus


      Oui, des oppositions amorphes suite à une déculottée électorale et une crise de leadership, sauf chez les Insoumis, et un Président qui semble marcher sur l’eau. Pour combien de temps encore... Il me vient un doute terrible Fergus, et si les Français en redemandaient, du Macron !

      • Fergus Fergus 17 janvier 2018 17:16

        Bonjour, gruni

        Macron n’en est pas à « marcher sur l’eau », mais comme je viens de l’écrire à Bob14, il bénéficie d’une forme d’attentisme plutôt bienveillant de la part des Français. La cause : contrairement à ses prédécesseurs (le fainéant, l’agité et le mollasson), Macron agit, et même si ses actions ne sont pas du goût de tous - c’est le moins que l’on puisse dire ! - , du moins nos compatriotes lui savent-ils gré de sa détermination.

        On est encore bien loin de la perspective d’un 2e mandat, mais si le taux de chômage baisse de manière significative - fût-ce au prix d’une précarisation accrue de l’emploi -, probablement rien ne pourra empêcher Macron d’être réélu. Et cela d’autant plus que les socialos ne sont pas près de sortir du trou et que les reps sont bordurés par le positionnement droitier de Macron. 


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 janvier 2018 21:05

        @Fergus
        Et oui, Macron agit ! Les prédécesseurs aussi agissaient, Sarkozy et Hollande faisaient exactement comme Macron : ils lisaient la feuille de route de la Commission européenne et ils appliquaient les Traités.


        C’est ainsi depuis 1992 et le Traité de Maastricht. Les économies budgétaires, la dette à 3% du PIB, ça date de 1997, et du Pacte de Stabilité et de Croissance de la zone euro, ça fait 20 ans que ça s’applique en France !

        - Fin du contrôle des mouvements de capitaux : d’où les délocalisations d’entreprises, le chômage, et l’achat de la France par morceaux par la Chine ou les fonds de pension.

        - Interdiction d’emprunter à taux 0% à la Banque de France, et obligation d’emprunter avec intérêts aux banques privées. D’où l’évolution de la dette publique. etc etc

        - Toute la politique de Macron et de la France, est dans les Traités européens depuis 1992 : démantèlement des services publics, fin de la sécurité sociale, etc 

        C’est dommage que la Gauche radicale refuse de lire les Traités européens, cela leur éviterait d’avoir 25 ans de retard à l’allumage...


      • Alren Alren 18 janvier 2018 14:57

        @Fergus

        "si le taux de chômage baisse de manière significative - fût-ce au prix d’une précarisation accrue de l’emploi -, probablement rien ne pourra empêcher Macron d’être réélu."

        Je doute que les chômeurs contraints sous peine de pauvreté absolue d’exercer des emplois précaires payés au lance-pierre, emplois qu’ils auraient refusés s’ils avaient pu, sachent beaucoup gré à Macron des les avoir obligés à faire ce boulot-là.

        Les vieux qui auront perdus plusieurs milliers d’euros avec la CSG d’ici 2018 auront de la peine à être reconnaissants à Macron pour cet impôt-là.

        Les jeunes bacheliers qui n’auront pu entrer à l’Université parce que Macron aura continué de l’obliger à réduire la voilure, comprendront sans doute qui est responsable de leur avenir bouché.

        Les jeunes sans qualification ni diplômes qui resteront sur le pavé sans ressource autre que celle des parents, ne voteront pas, malheureusement.


      • Fergus Fergus 18 janvier 2018 16:40

        Bonjour, Alren

        « Je doute que les chômeurs contraints sous peine de pauvreté absolue d’exercer des emplois précaires payés au lance-pierre, emplois qu’ils auraient refusés s’ils avaient pu, sachent beaucoup gré à Macron des les avoir obligés à faire ce boulot-là. »

        Evidemment, mais ceux-là resteront très minoritaires à la fin du mandat de Macron. Et dans le contexte de plus en plus individualiste de notre société, il est à craindre que les autres salariés ne prennent en compte que les données sèches du taux de chômage sans se soucier de la précarité accrue.

        Pour ce qui est des retraités, nous verrons bien, mais la mesure d’augmentation de la CSG ne semble pas provoquer trop de vagues.

        Quant aux jeunes qui ne pourront pas entrer à l’université, pas sûr qu’ils tiennent la réforme (soit dit en passant utile et même nécessaire) pour responsable d’un avenir bouché dont il est évident que la cause ne se trouvera pas forcément là.


      • JL JL 17 janvier 2018 16:53

        C’est peut-être amusant, cette litanie grasse de morceaux de viande, mais ça attire tellement le regard que je n’ai pas pu lire jusqu’au bout. Désolé.


        • Fergus Fergus 17 janvier 2018 16:57

          Bonjour, JL

          Pas de problème, il m’arrive également de ne pas pouvoir aller au bout de vos articles. smiley


        • JL JL 17 janvier 2018 17:08

          @Fergus
           
          et pourtant je fais des efforts pour être clair.
          Que voulez vous, je n’ai pas votre talent.


        • Fergus Fergus 17 janvier 2018 17:20

          @ JL

          Ce n’est pas une question de talent - je n’en ai pas plus que vous -, mais d’affinités avec le sujet traité (que ce soit sur le fond ou sur la forme) ou avec les opinions exprimées.

          Cela dit, rassurez-vous, si je ne suis pas allé au bout de certains de vos articles, d’autres m’ont au contraire fortement intéressés.


        • JL JL 17 janvier 2018 17:43

          @Fergus
           
          merci, c’est gentil.
          On ne peut pas plaire à tout le monde.
          Ceci dit, je n’écris pas pour plaire et je ne recherche aucune rassurance.


        • Fergus Fergus 17 janvier 2018 17:49

          @ JL

          « je n’écris pas pour plaire »

          Idem pour moi : j’écris pour fixer mes idées ou pour me contraindre à fouiller un sujet qui m’intéresse. Bref, ma démarche est au départ très personnelle, mais j’aime bien le débat...


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 janvier 2018 21:09

          @Fergus
          Fouillez donc un peu du côté du Traité de Fonctionnement de l’ UE... !


        • Legestr glaz Ar zen 19 janvier 2018 14:32

          @Fergus


          « Pour fixer mes idées ». Vous ne prenez pas beaucoup de temps pour chercher l’information dissidente. 

          L’un des rôles du Conseil constitutionnel est de déterminer si une loi est conforme à la Constitution française. Vous le savez ça n’est-ce pas ?

          Vous savez aussi que le droit européen et le droit dérivé européen sont supérieurs au droit national et que le Conseil constitutionnel l’a entériné. Vous le savez n’est-ce pas. 

          Si vous savez tout ça, quelles conclusions en tirez vous Fergus ?

        • rogal 17 janvier 2018 16:56

          Pas un seul troudu ?


          • covadonga*722 covadonga*722 17 janvier 2018 17:35

            yep la middle classe éduquée souvent statutaire .A regardé passivement le prolétariat français disparaître , quand elle n’a pas participé par ses modes consuméristes et ses oukases d’accueils mondialisés à notre disparition .

            Aujourd’hui le moloch libéral a toujours faim et elle est au menu , vous étonnerais je en vous disant qu’il m’est particulièrement réjouissant de la voir crever sous le quinquennat de Macron.

            • Fergus Fergus 17 janvier 2018 17:40

              Bonjour, covadonga*722

              Ne vous leurrez pas, la « middle class » n’est pas prêt de disparaître : c’est elle qui fournit les plus gros bataillons de soutien aux élites libérales, et celles-ci le savent ; elle se garderont donc d’aller trop loin !


            • Fergus Fergus 17 janvier 2018 18:42

              Bonsoir, Mekissê

              Merci d’avoir rectifié ma faute d’inattention.

              Pour le reste, j’ai un peu de mal à suivre entre la « tombe Terra Novienne », le « caritatif branchouille » et « la CFDT Attacquienne ».


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 janvier 2018 21:18

              @Fergus
              Malheureusement pour elle, et pour vous, une fois la classe ouvrière abandonnée à son triste sort par la Gauche Pentagone** , les mêmes politiques provoquent les mêmes effets.

              Par exemple en Allemagne, où les Lois Hartz sont les mêmes que celles de Macron, ou aux USA, la classe moyenne a reculé ces 20 dernières années...


              PS : la Gauche Pentagone**, c’est celle de Terra Nova : « Laissez tomber les classes populaires et occupez vous des minorités, des homos, des femmes et des migrants. »

            • foufouille foufouille 17 janvier 2018 17:38

              avec 40000 emplois au black, on comprend mieux pourquoi la « justice » est très douce avec eux.


              • Fergus Fergus 17 janvier 2018 17:51

                Bonjour, foufouille

                De quels emplois au « black » parles-tu ?



              • Fergus Fergus 18 janvier 2018 11:01

                Bonjour, foufouille

                Merci pour ce lien.


              • GrandGuignol GrandGuignol 17 janvier 2018 18:49

                Bonjour Fergus,
                Encore un article de politique politicarde qui ne fait pas avancer le schmilblick mais encense à la limite Macron dont le parti aurait les reins solides et les neurones du Macron au top de leurs formes.
                Décidément vous l’aimez bien ce Macron....

                Et Mélenchon qui incarnerait le seul espoir de la France...Une tuerie cette article, bravo.
                je critique, je critique, mais je n’écrit pas d’article, donc comme aurait dit LePanda, je ne peut comprendre.

                je préfère vos articles sur la culture, en général ils sont plus, intéressants !, pour ma part du moins.


                • Fergus Fergus 17 janvier 2018 19:19

                  Bonsoir, GrandGuignol

                  Tout faux dans votre commentaire : Macron mène très exactement la politique que j’exècre. Cela ne dispense pas pour autant de porter le regard le plus objectif possible sur les qualités et les défauts des uns et des autres. Qui plus est, mes propos sur lui dans le chapeau de l’article et la conclusion ne sont pas particulièrement amènes à son égard.

                  « Mélenchon qui incarnerait le seul espoir de la France »

                  Nulle part cela n’apparaît dans l’article. Et pour cause : je ne suis pas persuadé qu’il serait forcément l’homme de la situation. Mais en l’état actuel des forces politiques et des positionnements de chacun, il me semble effectivement le meilleur choix en l’absence de tout autre protagoniste crédible et déterminé.

                  « je préfère vos articles sur la culture »

                  Moi aussi ! smiley Mais je n’ai pu résister à ce petit exercice de style.


                • GrandGuignol GrandGuignol 17 janvier 2018 19:30

                  @Fergus

                  Oui, oui, vous dites que vous exécrez la politique de Macron mais vous n’avez de cesse et ce sur au moins 2 de vos articles de l’encenser pour son action.
                  Même si hollande paraissait mou du genou, il nous en mis de belles dans les gencives ainsi que son prédécesseur. tout en finesse et sans grands éclats médiatiques.

                  je reconnait vous n’avez ^pas écrit « espoir » mais bon il serait le seul, avec la Fi bien sur, comme contre pouvoir.
                  Dans l’opinion médiatique générale certes mais pas dans la réalité.
                  L’abstentionnisme augmente et vos considérations ne concernent donc qu’un faible pourcentage des français, un pourcentage bien plus faible que celui qui a permis à Macron d’être élu, car nombreux sont ceux qui ont voté pour faire barrage au FN.


                • GrandGuignol GrandGuignol 17 janvier 2018 19:34

                  @GrandGuignol
                  Je reposte mon commentaire, désolé, les paragraphes se sont mélangés...erreur de manip sans doute.

                  "Oui, oui, vous dites que vous exécrez la politique de Macron mais vous n’avez de cesse et ce sur au moins 2 de vos articles de l’encenser pour son action.
                  Même si hollande paraissait mou du genou, il nous en mis de belles dans les gencives ainsi que son prédécesseur. tout en finesse et sans grands éclats médiatiques.
                  L’abstentionnisme augmente et vos considérations ne concernent donc qu’un faible pourcentage des français, un pourcentage bien plus faible que celui qui a permis à Macron d’être élu, car nombreux sont ceux qui ont voté pour faire barrage au FN

                  je reconnait vous n’avez ^pas écrit « espoir » mais bon il serait le seul, avec la Fi bien sur, comme contre pouvoir.
                  Dans l’opinion médiatique générale certes mais pas dans la réalité."


                • Fergus Fergus 17 janvier 2018 20:25

                  @ GrandGuignol

                  « mais vous n’avez de cesse et ce sur au moins 2 de vos articles de l’encenser pour son action. »

                  Faux ! Archi-faux !!!

                  Je ne cesse au contraire de dénoncer les actions antisociales engagées par l’exécutif et leurs conséquences désastreuses sur les classes populaires.

                  Quant aux « 2 articles » dont vous parlez, vous aurez bien du mal à les trouver étant donné que je n’ai jamais écrit le moindre texte en soutien des projets socioéconomiques de Macron.

                  Bref, vous mentez, et ce n’est pas fair-play, c’est le moins que l’on puisse dire !


                • GrandGuignol GrandGuignol 17 janvier 2018 21:04

                  @Fergus
                  « Bref, vous mentez, et ce n’est pas fair-play, c’est le moins que l’on puisse dire ! »

                  Mheu non je ne ment pas...au pire j’exagère un peu en utilisant le mot « encenser », je suis du sud et d’une sardine on en fait un Thon, mais quand même pas tant que cela.

                  1/ cet article, où il est évident que sous des propos qui vous paraissent objectifs et qui sont pour moi du blabla, vous donnez une image positive d’un président qui saborde la France de tous les cotés. je ne vais pas m’étendre.

                  2/ Dans votre article « Si l’on rejouait la présidentielle 2017 » en date du 23 octobre 2017, où vous commentez le résultat de sondages qui donnent Macron en hausse....vous lui faites de la pub ou quoi ? non je sais vous êtes objectif.

                  Vous écrivez dans cet article : " Manifestement, la politique conduite par Emmanuel Macron n’est rejetée que de manière marginale par les Français, à l’évidence anesthésiés par le discours de type « TINA » (There Is No Alternative) tenus par nos gouvernants et leurs communicants."

                  Rejetée de manière marginale dites vous ? alors que de nombreux français déchantent depuis son élection et ce de tous bords. Mais quelle majorité de Français ? lol, la majorité des sondés ?

                  Bon je ne vais pas vous embêter plus longtemps mais je trouve Hallucinant d’écrire des articles sur Macron, il est déjà dans tous les médias, tous les jours et quasiment toutes les heures, et vous en rajoutez une tartine de plus.

                  Je ne dis pas que vous aimez la politique de Macron, encore que on ne sait jamais smiley , mais l’homme, lui, sur, vous l’aimez bien.


                • Fergus Fergus 17 janvier 2018 22:50

                  @ GrandGuignol

                  Vous me faites carrément rire en évoquant cet article : il n’a aucun véritable fond politique, c’est juste un exercice qu’il m’a amusé de faire sur fond politique, ce qui n’est pas du tout la même chose, et j’ai tenté de le faire en collant à peu près à la réalité des faits mais sans véritable rigueur.

                  Sur l’article d’octobre, je n’ai fait que constater la réalité di moment telle qu’elle a été mesurée par l’Ifop et par l’inertie des Français face aux agressions macroniennes. Vous tentez d’y voir ce qui n’est pas, et cela en vous gardant bien de citer ce paragraphe :

                  « Emmanuel Macron doit-il se réjouir de ce sondage et en tirer la conclusion que sa politique est approuvée ? Certainement pas, et les enquêtes de popularité montrent qu’il existe une vraie défiance à l’égard de ses choix socioéconomiques. Mais il est incontestable qu’en l’absence d’une opposition véritablement structurée et élargie au-delà des seuls Insoumis, le chef de l’État bénéficie, sans doute encore pour quelques mois, d’une « fenêtre de tir » pour conduire les contre-réformes qu’il a été mandaté pour mener à bien par les puissances de l’industrie et de la finance, avec le concours des médias mainstream. »

                  Un propos de ma part qui rejoint ce que j’ai écrit aujourd’hui et qui ne peut en aucune manière passer pour un soutien même ténu à Macron. Prétendre le contraire relève de la manipulation.

                  « l’homme, lui, sur, vous l’aimez bien. »

                  A peu près au même niveau que Hollande, Juppé, Raffarin ou Valls !!!


                • GrandGuignol GrandGuignol 17 janvier 2018 23:12

                  @Fergus

                  Manipulation ? Quand même pas , taquinerie à la rigueur . smiley

                  C’est de bonne guerre au vu de vos interventions « manipulatrices » sur tous les articles concernant l’UPR....dont je ne débattrai pas sur cet article, à moins que vous ne m’y forciez. smiley

                  Sinon vous avez voté pour qui au second tour ? smiley 


                • Fergus Fergus 17 janvier 2018 23:18

                  @ GrandGuignol

                  Ne parlons pas de l’UPR, en effet, inutile de perdre du temps sur un micro-parti qui pèse moins de 1 % lors des différents types d’élections où il engage des candidats. smiley

                  Pour ce qui est de mon vote de 2e tour, j’ai fait ce que j’avais annoncé : vote blanc en l’absence totale de danger d’une victoire de Le Pen après son désastreux débat contre Macron.


                • GrandGuignol GrandGuignol 17 janvier 2018 23:33

                  @Fergus

                  puisque vous insistez... smiley

                  Un micro parti qui est classé en 5 ème position au niveau national en nombre d’ adhérents et qui progresse bien sur le long terme..
                  Effectivement 1% c’est peu, tout comme ses apparitions dans les médias, ceci expliquant surement cela,
                  Rappelez vous en 2005 le NON majoritaire à l’UE....Il suffirait de quelques débats avec Asselineau, Vincent Brousseau, Charles Henri gallois sur les grands médias pour convaincre aisément un nombre très important d’électeurs.
                  Mais vous savez comme moi que les médias ne parlent jamais des choses essentielles et font comme votre article, de la politique politicienne, pro UE et ce quels que soient les partis politiques.
                  Un éventuel Frexit n’est jamais évoqué, ce serait une catastrophe intersidérale.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 janvier 2018 07:43

                  @Fergus
                  Il faudrait réactualiser vos données...
                  Léa Salamé a dit à Asselineau que 30% des Français pensaient comme lui.
                  Mais l’ UPR n’a jamais eu depuis 10 ans, 30% de temps de parole dans les médias !!


                  Les médias, à chaque élection, classent les candidats en deux groupes, « les Grands » qui ont droit aux débats télévisés.

                  Et « les petits », qui n’ont droit à rien, en violation de l’article 4 de la Constitution qui assurait la liberté d’expression politique.


                  C’est ce qui vient de se passer sur FR3 Bourgogne ( télé publique), pour l’élection partielle à Belfort. D’où une saisine du CSA par Asselineau et Dupont Aignan.

                  Mais vous, les Insoumis et Mélenchon, qu’un Parti exprime les souhaits de 30% des Français, et ne soit pas invité aux débats sur les chaînes de télé publiques, vous trouvez cela normal, vous n’avez aucune objection, et les Insoumis participent sans honte à ces débats truqués. 

                • Fergus Fergus 18 janvier 2018 11:08

                  Bonjour, GrandGuignol

                  « Rappelez vous en 2005 le NON majoritaire à l’UE »

                  Voilà une interprétation délibérément faussée pour servir votre propagande !

                  Beaucoup de votants du NON (dont moi-même, mon épouse et nombre de mes parents et amis) étaient en effet hostiles à ce projet de traité, mais favorables à la pérennité de l’Union Européenne, basée sur un traité moins libéral sur le plan économique et à contenu plus social D’où le vote que vous récupérez de manière arbitraire en éludant cette réalité.


                • chantecler chantecler 18 janvier 2018 13:21

                  @GrandGuignol
                  Nombreux sont ceux qui se sont abstenus ou ne se sont pas déplacé :
                  Que voulez-vous personne n’est obligé à se donner à la famille Le Pen .
                  Et ce n’est pas pour cela qu’il fallait approuver E.Macron .
                  Car dans les deux cas la ficelle était un peu grosse .
                  Mais pour un prosélyte de l’un ou l’autre cette nuance a du mal à passer surtout si dans les médias on a mis en exergue quelques « moi j’ai voté pour , afin de ..... »
                  Quelques « moi » ça ne fait pas une majorité et surtout ça participe à la propagande .
                  En tous cas les résultats de ces élections , les chiffres sont connus et il convient de ne pas les perdre de vue et peut être d’en tirer les conséquences .
                  Et de ne pas radoter à perdre haleine .


                • Fergus Fergus 18 janvier 2018 13:40

                  @ Fifi Brind_acier

                  Vous m’amusez avec vos affirmations sur les causes des scores étiques de l’UPR.

                  Certes, votre candidat n’a pas été très bien servi par les médias, c’est une évidence. Mais je me souviens très bien que vous et quelques autres militants de l’UPR clamiez (en substance) avant le débat du 1er tour qu’Asselineau allait dynamiter l’ordre établi grâce à sa percutante maîtrise des dossiers et à l’intense lumière qui émanait de sa personne. Vous vous gargarisiez même de sondages en ligne extravagants car bidonnés par les votes massifs de militants UPR.

                  Or, l’on a vu ce qui s’est passé : Asselineau s’est ramassé la veste prévisible, eu égard à sa personnalité de technocrate ennuyeux et à son radotage anti-UE. Pire : il a été nettement distancé par Lassalle qui, pour sa part, nous a pourtant gratifiés ce soir-là d’une prestation de clown pathétique ! 


                • GrandGuignol GrandGuignol 18 janvier 2018 14:13

                  @chantecler

                  « Nombreux sont ceux qui se sont abstenus ou ne se sont pas déplacé :... »

                  Vous pouvez me compter dans les abstentionnistes du second tour.
                  Et comme vous dites la ficelle était un peu grosse, même trop grosse.

                  Pour ce qui est des résultats de ces élections, l’UPR à fait un score qui correspond à sa médiatisation.
                  Souce wikipédia :" la la victoire d’Emmanuel Macron, avec 66,1 % des suffrages exprimés en sa faveur, face à la candidate du Front national, qui recueille 33,9 %.
                   Le scrutin est néanmoins marqué par une forte abstention (25,4 %) pour un second tour d’élection présidentielle et par un record de votes blancs ou nuls, plus de 4 millions.« 

                  C’est là où l’on voit que le pourcentage de médiatisation d’un candidat dans les grands médias lui permet, et même si celui ci n’a pas de programme, d’influencer une »majorité" d’électeurs , du moins ceux qui ont voté..

                  Certes le fN est un repoussoir qui ferait élire une chèvre, mais l’ultra médiatisation de Macron n’est pas pour rien dans son élection.


                • GrandGuignol GrandGuignol 18 janvier 2018 14:33

                  @Fergus

                  Asselineau ne pouvait convaincre une majorité de français dans le peu de temps de paroles qui lui a été accordé. Son discours demande de la réflexion et de l’analyse, pas comme les autres clampins qui promettent la lune et tout ce que l’on voudra entendre même si cela est irréalisable, ce qui, je le reconnais accroche plus facilement les gens qui sont à longueur de temps lobotomisés par la TV et les journaux.

                  Alors oui certains se sont un peu emballés mais c’est ce discours de dynamiter l’ordre établi qu’il fallait tenir pour essayer de mobiliser l’opinion avec le peu de temps accordé à FA.
                  Mais comme on vous le dit l’UPR ne cesse d’engranger des adhésions (bientôt 30 000 adhérents, l’UPR a doublé le nombre de ses adhésions en un an et cela sans médias, quel autre parti peut rivaliser sur ce terrain ? aucun...), ce parti commence à prendre de l’ampleur et les médias ne pourront bientôt ( d’ici un an ou deux) plus faire l’impasse sur ce parti.
                  Quand est il des autres partis au niveau des adhésions ? la cata, oui oui, je confirme.
                  Tous les partis (le club des cinq) perdent des adhérents et même la FI.

                   


                • chantecler chantecler 18 janvier 2018 16:20

                  @GrandGuignol
                  Naturellement .
                  Ce processus électoral reste un scandale .


                • jeanpiètre jeanpiètre 17 janvier 2018 20:03

                  L homo politique est au citoyen ce que la chèvre est à monsieur seguin


                  • Fergus Fergus 17 janvier 2018 20:35

                    Bonsoir, jeanpiètre

                    Désolé, je ne vois pas le rapport.

                    D’un côté, Seguin perd sa chèvre qui a préféré sa liberté à la sécurité. Résultat : deux perdants !

                    De l’autre, le citoyen perd le contrôle du politique qu’il a élu et qui, le plus souvent, trahit ses engagements. Résultat : un seul perdant à coup sûr, l’électeur.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 janvier 2018 21:39

                    @Fergus
                    Vous avez écrit un article critique sur l’ UPR et les euro -régions, autour de la question du drapeau européen sur les bâtiments publics, un mensonge de l’ UPR, disiez vous.


                    La police municipale de Suresnes n’affiche plus le drapeau français, en violation de la Constitution, mais le drapeau européen.

                     Macron a officialisé le drapeau européen.

                    Voici les textes de loi qui concernent la présence ou non du drapeau européen.

                    PS : En GB, le drapeau européen a toujours été interdit sur les bâtiments publics. Et en 2014, lors de la commémoration de la guerre de 14, le Gouvernement britannique a demandé au Gouvernement français qu’il s’abstienne de mettre le drapeau européen à toutes les sauces. 

                  • GrandGuignol GrandGuignol 17 janvier 2018 22:47

                    @Fergus
                    Il y a un Monsieur Séguin qui lui avait prévenu des danger de l’union européenne comme Monsieur Seguin avait prévenu sa chèvre du loup...


                  • Fergus Fergus 17 janvier 2018 23:26

                    Bonsoir, Fifi Brind_acier

                    Un drapeau européen qui unit symboliquement tous les pays du continent, y compris la Suisse et la Norvège !!!

                    Et personnellement, je ne vois pas en quoi la reconnaissance de cet emblème du Conseil de l’Europe porte préjudice à qui ce soit.

                    Sur les commémorations, vous êtes à côté de la plaque ; ces cérémonies concernaient les alliés d’une époque où ce drapeau n’existait pas et où les forces engagées venaient de différents continents ! Cela vous a manifestement échappé.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 janvier 2018 07:57

                    @Fergus
                    Remarque très juste, à cette époque l’UE n’existait pas. Si les gouvernements français sortent le drapeau européen au sujet des guerres mondiales, c’est pour accréditer l’idée saugrenue que l’ Europe, c’est la paix ! Un fake news de plus ! De la pure propagande.


                    L’Union européenne, c’est l’ OTAN.
                    C’est la guerre, et pas la paix !
                    Liste des interventions militaires françaises depuis 2000.

                    Où voyez-vous que l’Union européenne a fait cesser les guerres sur le continent européen et dans le reste du monde ? En Yougoslavie ? Sans parler du soutien aux néo nazis de Kiev, et autres guerres illégales contre des peuples et des pays qui n’ont déclaré la guerre à personne, comme la Libye, ou la Syrie.

                    Vous savez que la France refuse aux Nations Unies depuis plusieurs années, de voter contre la glorification du nazisme ??

                  • Fergus Fergus 18 janvier 2018 09:06

                    Bonjour, Fifi Brind_acier

                    Vous ratiocinez de manière partisane comme d’habitude !

                    Il n’y a pas une nation de quelque envergure sur la planète qui ne soit de facto engagée dans la participation directe à au moins un conflit ou le soutien à l’un des protagonistes. C’est un fait, et cela vaut pour plusieurs pays de l’Union Européenne.

                    Mais il est un autre fait, indubitable : aucun conflit n’oppose entre eux des pays de l’UE ! Je sais, c’est agaçant pour les militants de l’UPR.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 janvier 2018 10:50

                    @Fergus
                    Mais il est un autre fait, indubitable : aucun conflit n’oppose entre eux des pays de l’UE !

                    La Yougoslavie et l’ Ukraine, c’était sans doute de la science fiction ?
                    Ceux qui mettent le boxon dans le monde, ce sont les 29 pays de l’ OTAN.


                    Mais les pays européens sont bien en guerre entre eux, en guerre économique. Les Traités européens ont mis en concurrence les salariés français avec les autres salariés européens, Cf Tableau comparatif des salaires en Europe",  et avec les salariés du reste du monde.

                    La solidarité européenne, c’est du pipeau.


                  • Fergus Fergus 18 janvier 2018 11:16

                    @ Fifi Brind_acier

                    Vous tentez une nouvelle fois de manipuler en déformant la réalité de ce que j’ai énoncé ci-dessus, et cela confirme que l’UPR utilise les mêmes ficelles que les autres partis : aucun des pays en conflit dans l’ex-Yougoslavie n’était alors membre de l’UE. Idem pour l’Ukraine qui n’a toujours pas été intégrée dans l’Union et ne le sera pas tant que la situation du Donbass n’aura pas été définitivement réglée.

                    En revanche, les rivalités économiques entre membres de l’UE - le mot « guerre » est grotesque tant il est caricatural - sont bien réelles. Mais elles sont destinées à s’atténuer.

                    « La solidarité européenne, c’est du pipeau »

                    C’était tellement mieux lorsque surgissaient des conflits armés majeurs entre pays voisins !


                  • GrandGuignol GrandGuignol 18 janvier 2018 14:48

                    @Fergus

                    « C’était tellement mieux lorsque surgissaient des conflits armés majeurs entre pays voisins ! »

                    Mais dites moi qui à financé Hitler et l’a porté au pouvoir en Allemagne ?Allez donc voir un peu du coté des ricains, les mêmes qui ont voulus une Union Européenne dont le premier commissaire européen n’était autre que Walter Hallstein,, celui là même qui sous le commandement d’Hitler organisait déjà cette union Européenne....

                    Vos raisonnements binaires trahissent votre mauvaise foi et ne tiennent aucun compte des réalités. Vous lire ou écouter BFMTV est équivalent...rien que de la propagande de bas étage.


                  • Fergus Fergus 18 janvier 2018 16:51

                    @ GrandGuignol

                    C’est au contraire votre raisonnement qui est « binaire » lorsque vous ne cessez d’affirmer que tout le mal vient des Etats-Unis.

                    Soit ! mais l’Union Européenne et les USA sont désormais 2 entités qui sont appelées à vivre de plus en plus indépendamment l’une de l’autre. Et l’oncle Sam n’a plus les moyens de mettre des coins dans le bloc européen pour le faire éclater : l’UE a sa propre vie, et les seuls liens encore quelque peu étroits n’existent qu’au niveau de la politique extra-continentale.

                    « la propagande de bas étage »

                    Désolé, mais votre discours récurrent, sans cesse ressassé et asséné avec les mêmes sempiternels arguments, ne semble pas avoir non plus d’impact sur l’opinion. C’est gênant pour vous, petits soldats de l’UPR, mais en aucun cas pour moi qui ne suis rien d’autre que... moi-même, hors de tout parti ! smiley


                  • GrandGuignol GrandGuignol 18 janvier 2018 18:06

                    @Fergus
                    "Désolé, mais votre discours récurrent, sans cesse ressassé et asséné avec les mêmes sempiternels arguments, ne semble pas avoir non plus d’impact sur l’opinion."

                    Mheu non mon brave, puisque l’UPR engrange des adhérents tous les jours ! C’est bien la preuve que les gens qui découvrent l’UPR sont sensibles à son discours.
                    de plus vous savez très bien que l’opinion comme vous dites, est manipulée par les médias qui ne parlent jamais de l’UPR.
                    je vous le dit, c’est un exploit ce qu’est en train de faire ’UPR et aucun parti médiatisé n’engrange autant de nouveaux adhérents que l’UPR à chaque jour qui passe.

                    Allez bonne nuit, monsieur je suis libre...lol.


                  • GrandGuignol GrandGuignol 18 janvier 2018 18:31

                    @Fergus

                    « Et l’oncle Sam n’a plus les moyens de mettre des coins dans le bloc européen pour le faire éclater : l’UE a sa propre vie, et les seuls liens encore quelque peu étroits n’existent qu’au niveau de la politique extra-continentale... »

                    Il n’a jamais été question pour les ricains de faire éclater l’UE, je ne sait pas où vous avez lu ça, bien au contraire l’Ue arrange bien les USA qui n’ont plus qu’un interlocuteur : la commission européenne... le reste c’est de la parade.
                    Vous oubliez que nous sommes dans l’OTAN et qui dirige l’OTAN ?Qui nous pousse vers des guerres illégales ? Certes les chefs d’états ne sont pas exempt de responsabilité dans ces histoires, mais le maître d’œuvre est toujours le même.


                  • GrandGuignol GrandGuignol 18 janvier 2018 22:42

                    @Fergus

                    Un dernier mot pour la route.
                    En parlant d’opinion, la votre sur cet article est au ras des pâquerettes, Une majorité sur agoravox pense que votre discours est de la propagande, de la manipulation et qu’il n’en restera rien. smiley

                    Votre impact est si fort qu’il ne récolte même pas la moyenne sur 25 votes...

                    Belle crédibilité !


                  • Fergus Fergus 19 janvier 2018 09:11

                    Bonjour, GrandGuignol

                    Ce dernier commentaire est à hurler de rire !

                    Tout le monde sait en effet que les militants et sympathisants de l’UPR sont mobilisés sur les sites où ils sont présents pour booster les interventions des porte-paroles type Fifi et tenter de décrédibiliser les opposants par tous les moyens possibles. C’est de bonne guerre, et cela me glisse sur la peau comme la rosée du matin sur les plumes d’un canard.

                    Cela n’en démontre pas moins que vous avez du temps à perdre, eu égard au modeste électron libre que je suis, éloigné de tout objectif politique personnel.

                    Pour mémoire sur les agissements des troupes de l’UPR, ces différents « sondages » en ligne qui, durant la campagne présidentielle, ont - y compris sur ce site - abouti, grâce aux votes massifs des participants de l’UPR, à pronostiquer une présence assurée d’Asselineau au 2e tour. Votre champion était même crédité sur AgoraVox de... 25 % au 1er tour. Rappelons que, dans les faits, le candidat de l’UPR n’a obtenu que 0,92 % !!! Telles sont les méthodes de l’UPR !  smiley


                  • GrandGuignol GrandGuignol 19 janvier 2018 13:53

                    @Fergus

                    Tant mieux si cela vous fait rire, au moins vous n’aurez pas perdu votre temps smiley

                    Vous savez ce qu’est une stratégie politique ? oui assurément,. quel parti ne pronostique pas son élection à la hausse ? aucun !

                    « ..tenter de décrédibiliser les opposants par tous les moyens possibles... »

                    Que nenni, l’UPR critique l’UE et tous ceux qui la soutiennent. A l’UPR on vient de tous les bords politiques ainsi que de nombreux anciens abstentionnistes.


                    « Rappelons que, dans les faits, le candidat de l’UPR n’a obtenu que 0,92 % !!! »

                    Vous radotez mon vieux ... C’est là votre argument principal ? je me marre !

                    Tiens pour votre gouverne Quatremer qui pourtant est féru de cette UE monstrueuse, antidémocratique et totalitaire, vient de sortir un bouquin que vous devriez lire. smiley
                    Si même les plus pro UE commence à déchanter....

                    la suite au prochain épisode.


                  • Legestr glaz Ar zen 19 janvier 2018 14:14

                    @GrandGuignol

                    Et oui, vous l’avez bien noté, l’argument principal de Fergus c’est de mettre en avant les 0,92% obtenus par Asselineau, parce qu’il ne peut rien dire d’autre sur le programme.

                    En revanche, il ne dit absolument rien sur les 0,5% de temps de parole obtenu par Asselineau, dirigeant d’un parti politique crée il y a 10 ans. Il n’oserait pas la comparaison avec un quasi inconnu, sans parti politique, qui lui a figuré partout dans les médias pendant plus d’une année. Et concernant les critères mis en place par le CSA il est certain que Macron les remplissait tous ! résultats obtenus aux élections précédentes, participation au pluralisme politique par exemple.

                    Fergus ne sait pas qu’il y a une étroite corrélation entre résultats aux élections et exposition médiatique.

                    Temps de parole du 12 février au 21 avril 2017. Bien évidemment ces temps de parole ne prennent pas en compte la période précédent le 12 février et la mise au placard de Macron, invisible dans les médias dominants. 



                    Fergus est un vrai démocrate, fervent de la pluralité d’opinion. Sa réponse ciselée en est la démonstration.

                  • GrandGuignol GrandGuignol 19 janvier 2018 15:02

                    @Ar zen

                    Fergus est à l’UE comme les sardines sont à l’huile... Enfermé dans son son idéologie comme les sardines à l’huile dans leurs boites.

                    Et ce au mépris de l’aggravation de la situation à tous les niveaux,

                    On se demande parfois si il est français ? Mais suis je bête, être français, du moins se sentir français implique d’aimer la France, la nation France et son histoire, lui doit se sentir Européen, ce que nous sommes tous en fait, mais lui y voit un peuple européen uni au détriment des nations qui disparaîtront à moyen terme.

                    Aime t’il la France ? je ne le crois pas, sinon il la défendrait comme nous le faisons à l’UPR qui est le seul parti qui veut sauver la France mais aussi la démocratie.
                    Et la démocratie pour ce monsieur c’est de se moquer du score de l’UPR qui n’est pas médiatisé.

                    Comme démocrate on fait mieux et je suis sur qu’il nous dira le contraire.
                    vous verrez d’ici peu, si la loi contre les fake News est votée, il nous traitera de complotistes...lol

                    Son rêve d’un empire, vieux comme le monde, s’écroulera de lui même comme tous les empires.


                  • Fergus Fergus 19 janvier 2018 17:03

                    @ GrandGuignol

                    Vous êtes pathétique dans votre rôle de persifleur malveillant !

                    La France, je l’aime au moins autant que vous  ! Pour son histoire. Pour ses arts et sa littérature. Pour son patrimoine architectural. Pour l’extraordinaire variété de ses paysages. Pour son agriculture traditionnelle. Pour ses habitants, si proches et pourtant si différents d’une région à l’autre. Pour mon terroir paysan d’origine en Auvergne. Pour celui, aquitain, de mon épouse. Pour cette Bretagne si attachante où nous avons choisi de vivre, malgré des racines locales très ténues.

                    La différence entre nous, c’est que j’aime la France, mais également l’Europe et ses composantes, si riches sur le plan culturel, et dont je me sens si proche à chaque fois que je voyage et engage des échanges avec d’autres Européens. J’ai dit l’Europe, et non cette Union Européenne dont je désapprouve le fonctionnement et dont je souhaite ardemment qu’elle soit réformée.

                    Mais cela vous échappe car vous êtes incapable de comprendre que l’on puisse n’être pas focalisé sur son seul jardin. En réalité, vous êtes un nationaliste frustré qui ne voit pas plus loin que ses intérêts étriqués dans le cadre d’un repliement sur soi qui, au 21e siècle, n’a plus de sens !

                    « la démocratie pour ce monsieur c’est de se moquer du score de l’UPR qui n’est pas médiatisé »

                    Faux ! J’ai déjà eu l’occasion de déplorer cette médiatisation insuffisante, que ce soit pour l’UPR ou pour d’autres partis mineurs. Si je me moque des scores d’Asselineau, c’est uniquement en réaction à l’extraordinaire suffisance dont ne cessent de faire preuve les militants les plus dévoués de ce site. Et de fait, le bourrage de votes lors des sondages en ligne de la présidentielle, accompagné de multiples commentaires d’une ahurissante arrogance, en ont été d’excellents exemples !


                  • GrandGuignol GrandGuignol 19 janvier 2018 18:46

                    @Fergus

                    « Vous êtes pathétique dans votre rôle de persifleur malveillant ! »

                    Je me suis déguisé en Fergus et sa mauvaise foi pathétique quand il intervient sur tous les articles de l’UPR, et d’ailleurs on se demande pourquoi il vient déverser toute sa haine, traitant notamment Asselineau de gourou et autres nom d’oiseaux, alors que pour Fergus l’UPR est insignifiant. 1% des voix ne mérite pas que l’on vienne assidument critiquer ceux qui aiment vraiment la France, sans racisme et pour le bien de ses citoyens.

                    Dans l’UE la France à terme disparaîtra, vous le savez bien.
                    Non je ne suis pas un nationaliste frustré, j’aime mon pays et j’entends de le défendre, lui et ses citoyens en sortant de ce carcan qu’est l’UE..

                    L’UE ne peut être réformée, aucun pays ne suivra Mélenchon , ni sur ses réformes souhaitées ni son programme, On l’a vu avec la Grèce et sera idem pour la France.
                    La GB elle aussi a voulu négocier et Cameron qui menaçait l’UE de Brexit c’est fait prendre à son propre piège. Qui aurait cru que le OUI au Brexit serait majoritaire ?
                    la GB est un pays qui a un certain poids et était un contributeur important de l’UE et pourtant l’Ue est restée inflexible.

                    Pour ce qui est des partis politique :
                    LREM, PS, LR, DLF, FN, FI (le club des 5 médiatisés qui ne représentent pas un réel danger), tous europpéistes ! Tous mentent aux français !
                    Dois je vous rappeler qu’il faut l’unanimité des pays membres de l’UE pour changer les traités ?
                    Je suivrai peut être si au moins une majorité de pays étaient prêt au changement, mais il n’en est rien, pas un pays dont les élus politique ne suivra la France.

                    Si on suit les plans Mélenchonesque qui serait pour vous le meilleur parti, avec réserve toutefois, vous ne vous impliquerez pas n’est ce pas ? ma liberté enchainée à l’UE avant tout

                    1/ plan A => renégociations, referendum et démission de Mélenchon en cas de refus des français.

                    2/ plan B => On brave les traités, ce qui revient à ne plus respecter le droit ni les traités européens et qui est une « sortie » de l’UE tout en y restant et en prenant en plus des sanctions, pénalités, amendes et en nous fâchant avec tous les pays européens.
                    La logique sur ces 2 plans est absente, c’est du n’importe quoi !

                    Mais continuez donc de vous vautrer dans ce rêve d’UE utopique.

                    Bonne nuit et faites de beau rêves, en attendant des milliers de personnes chaque jour perdent leurs emplois et les plus précaires crèvent dans la rue ou se suicide...Et dites Merci l’UE !


                  • Fergus Fergus 19 janvier 2018 19:26

                    @ GrandGuignol

                    Vous continuez de mentir sans vergogne ! Mais, allez savoir pourquoi, cela ne m’étonne pas. smiley

                    « Fergus et sa mauvaise foi pathétique quand il intervient sur tous les articles de l’UPR »

                    Faux, une fois encore !!! Je n’interviens presque jamais sur un article ayant l’UPR pour sujet. En revanche, sur des commentaires de propagande postés sur l’un de mes articles ou sur quelques autres textes ici et là, oui.

                    Et sachez que je n’ai de « haine » pour personne, et certainement pas pour Asselineau tant je le trouve insignifiant (au sens littéral du mot).

                    Là dessus, je vous souhaite une bonne soirée, non sans vous signaler que je ne reviendrai pas polémiquer avec vous, j’ai d’autres choses plus importantes à faire ce soir !

                    Cela dit, ne vous gênez pas pour poster encore un ou deux commentaires pour être en conformité avec les stratégies de harcèlement de l’UPR : c’est devenu emblématique de vos pratiques ! smiley


                  • GrandGuignol GrandGuignol 19 janvier 2018 19:28

                    @Fergus
                    « La différence entre nous, c’est que j’aime la France, mais également l’Europe et ses composantes, si riches sur le plan culturel, et dont je me sens si proche... »

                    Ah bon parce qu’il faut être pour l’UE pour aimer les autres pays et leurs cultures ?
                    Lol ! Argument foireux, moi aussi j’aime les autres cultures de tous les pays du monde.

                    L’’uniformisation des états membres de l’UE phagocytera toutes les cultures nationales sur le modèle américain ,oui ils sont partout, qui permet depuis le plan Marshall qui imposait à la France la diffusion de films, séries et autres documentaires pro Américain, d’influencer vers la culture américaine au détriment de la culture française.

                    Pour en finir avec l’amour de la France, les résistants à l’UE nazie de la deuxième guerre mondiale n’ont pas choisi de négocier, car impossible,comme pour l’UE actuelle et se sont rassemblés, tous appartenant à divers partis politiques, ils ont lutté contre cette UE que voulaient les nazis et ont mis en place le CNR à la libération, la France complètement détruite s’est relevée car les français ne sont pas des cons .... Les résistants, eux aimaient vraiment la France et ses citoyens, nombreux ont donné leurs vies pour que la France reprenne sa liberté et retrouve une démocratie..


                  • GrandGuignol GrandGuignol 19 janvier 2018 19:31

                    @Fergus
                    Bonne nuit à vous aussi. smiley


                  • GrandGuignol GrandGuignol 19 janvier 2018 19:38

                    @GrandGuignol
                    « Vous continuez de mentir sans vergogne ! Mais, allez savoir pourquoi, cela ne m’étonne pas. »

                    C’est vous qui mentez et je le prouver quand vous voulez ! Suffit de reprendre les articles sur FA ou l’UPR et de lire vos interventions.

                    Vous dites aussi que l’on fait du harcèlement, mais c’est vous et les vôtres pro UE qui harcelez, et ce depuis des décennies avec les médias aux ordres qui nous bassinent de longue avec votre rêve d’UE et de réforme de l’ UE.....depuis 40 ans que ça dure !
                    vous êtes gonflé quand même.


                  • Legestr glaz Ar zen 19 janvier 2018 19:51

                    @Fergus

                    « les stratégies de harcèlement de l’UPR » écrivez vous. Les « stratègies » au pluriel de surcroit. 

                    Votre méconnaissance profonde de l’UPR vous fait écrire n’importe quoi à moins que vous ne soyez un agent stipendié par je ne sais qui, ce qui expliquerait cette hargne contre l’UPR. 

                    Nous pouvons remarquer que vous n’avez strictement aucune réponse aux questions qui vous sont posées. Preuve que vous fuyez comme un lâche le débat d’idée. C’est vrai, Asselineau a récolté 0,92% des suffrages. Votre argument principal je crois ? Celui qui permet de répondre à tout. Même à la question du rôle du Conseil constitutionnel ou à la saveur du cidre Kerné. 

                    C’est ainsi qu’il est possible de mesurer votre objectivité. 

                  • JC_Lavau JC_Lavau 19 janvier 2018 20:04

                    @GrandGuignol. Quand j’étais minot, je savais beaucoup moins de choses sur le plan Marshall. Je voyais que les 141 R assuraient toutes les tractions ferroviaires sur Grenoble, et assez vite converties à la chauffe au mazout. C’était ma part visible du plan Marshall. Et une revue de vulgarisation montrait que les chassis étaient venus d’une seule pièce de fonderie ; une impressionnante efficacité industrielle qui coupait les coûts. En revanche, foin des finesses thermodynamiques : elles étaient à simple expansion. Là où les prestigieuses mais peu nombreuses et chères 232 et 241 cachaient toutes un cylindre à haute pression, invisible entre les roues, sous la boîte à fumée, pour la première expansion. Les 141 R étaient banalisées : tout équipage pouvait conduire toute machine. C’était là du nouveau.

                     
                    Au temps de la 2e GM, les Etats étaient encore dans un capitalisme industriel, un monde d’ingénieurs et de techniciens. Un mécanicien d’aviation raconte comment il a été impressionné près d’Oran par cette armée de civils, démerdards : http://hydravions.free.fr/leon/16.htm

                  • GrandGuignol GrandGuignol 19 janvier 2018 22:51

                    @JC_Lavau

                    N’étant pas un expert en locomotive, ni en mécanique je ne peut apprécier toute l’information de votre commentaire sur ce sujet, néanmoins une recherche rapide sur google indique :

                    « À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le manque de locomotives et lincapacité de lindustrie française, en cours de reconstruction, à livrer rapidement un grand nombre de machines neuves imposa de recourir aux constructeurs américains et canadiens. Les choix techniques faits à cette occasion bousculaient le conservatisme industriel ferroviaire français de lépoque. Cest la firme Baldwin Locomotive Works, qui dans lurgence de lépoque dessina les plans de ces machines, en modifiant pour le réseau français une locomotive qui circulait déjà depuis plusieurs années aux États-Unis, la Mikado légère USRA. Les principales adaptations portèrent sur  : la mise au gabarit SNCF, lattelage à tendeur avec les tampons, les écrans pare-fumées, le poste de conduite côté gauche, une porte de boîte à fumée à volant de fermeture central puis de type « Unifiée » (ou porte du type « Nord » ) et la pose de léchappement Kylchap sur les machines de la seconde tranche. Cest ainsi quune commande de 700 locomotives tous services (mixtes) fut passée en février 1945 pour constituer la première tranche  : les 141 R 1 à 700. Ce sont les firmes  : American Locomotive Company (Alco) à Schenectady (New York), Baldwin Locomotive Works à Philadelphie (Pennsylvanie), et Lima Locomotive Works à Lima (Ohio) qui se chargèrent de la construction. »

                    la suite ici

                    Comme toujours les pompiers pyromanes sont les premiers à proposer leurs services et industries pour reconstruire ce qu’ils ont détruit directement ou par procuration.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 20 janvier 2018 16:54

                    @GrandGuignol. Merci !

                    http://fracademic.com/dic.nsf/frwiki/8456

                    Un des enseignements est que c’était la première fois qu’on se préoccupait de la protection et du confort de l’équipage, ainsi que de l’ergonomie des postes. Avant, cette peine ouvrière n’intéressait aucun ingénieur ferroviaire français. Même si la cabine de la 141 R apparaît de nos jours si rustique, elle était incomparable aux machines françaises de la même époque, par son ergonomie et sa protection.


                    J’y apprends aussi que par routine, les ingénieurs ferroviaires français s’obstinaient à faire des motorisations à vapeur particulièrement fautives, au rendement calamiteux : 

                    http://fracademic.com/dic.nsf/frwiki/99994

                    (S’y reporter chaque fois que SPIP vérole un autre lien).

                    André Chapelon : Contribution à la thermodynamique

                    Son travail, issu d’une réflexion théorique approfondie sur la mécanique des fluides et la thermodynamique, le conduisit, entre autres, à augmenter fortement la section des conduits de vapeur. Il était alors en opposition avec les habitudes de construction qui reposaient sur des méthodes empiriques d’extrapolation des matériels existants.

                    Il améliore le rendement du foyer en augmentant le tirage grâce à l’échappement Kylchap (Kylälä-Chapelon). Il s’efforce de comprendre le comportement des flux de vapeur en utilisant notamment la stroboscopie. Il s’intéresse scientifiquement à tous les aspects de la locomotive et obtient ainsi des résultats absolument spectaculaires : la locomotive Pacific 3566 aura, par exemple, sa puissance multipliée par deux avec une consommation diminuée de 30% pour l’eau et de 20% pour le charbon !

                    Sa hiérarchie le mit plusieurs fois à l’épreuve en ne lui confiant que des locomotives « ratées » : avec des moyens limités, il fit de véritables prouesses en obtenant malgré tout d’excellents résultats. Il travailla ainsi sur les 231 série 3700, 240 série 4700 du PO, la 141 E de l’Ouest, les 140 J du Sud-Est, les 240 P et 141 P SNCF, ainsi que sur les deux prototypes 242 A 1 et 160 A 1 qui ridiculisaient le reste du parc vapeur de la SNCF. Il travailla également sur la dynamique de la locomotive et la tenue de voie et conçut plusieurs prototypes de locomotives rapides qui furent refusés.

                    Si Chapelon est reconnu à l’étranger comme un ingénieur de premier plan, cet homme modeste et effacé fut mis à l’écart à la SNCF. En effet, il démontrait que la locomotive à vapeur avait encore beaucoup de ressources avant que la locomotive électrique de l’époque n’atteigne ses performances. Tous ses prototypes opérationnels d’une grande valeur technique furent promptement ferraillés.

                    Fin de citation.

                    J’en conclus, en lisant ce rendement déplorable parce qu’on concevait par routine et imitation en méprisant la thermodynamique et la mécanique des fluides, qu’on méprisait aussi tout le travail minier et le travail ouvrier en aval.

                    Sans parler de la jalousie d’ingénieurs moins scrupuleux, envers le plus instruit et talentueux d’entre eux. Ignoble.



                  • GrandGuignol GrandGuignol 22 janvier 2018 13:16

                    @JC_Lavau
                    Merci à vous pour ce complément d’information.


                  • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 2018 09:04

                    Ou il est la Panda sur cette gravure ? et les arbres ce ne sont même pas des eucalyptus , on nous trompe, je veux voir mon Panda symbole de la France , le panda qui a jeté le coq Gaulois aux orties .....


                    • Pierre Balcon 18 janvier 2018 09:33

                      En fait Fergus vous vous donnez des airs d’anarcho - gaucho -idéaliste , mais que de lieux communs dans vos propos , que d’analyses à l’emporte pièces et au fond que de satisfecit pour Macron 

                      On croirait lire un reader’s digest de l’Express , de l’Obs , du Point , de BFM Tv , du Monde , de Vue et image du monde , de Closer .

                      Quand je militais du coté de Nantes  on nous apprenait que l’idéal ce n’’était pas de se présenter chez les mémés et de réactiver en permanence les débats de fond , avec l’ éternelle opposition entre les baiseurs et les baisés ,  mais de de trouver dans le camp d’en face des idiots utiles qui entretiennent une petite musique du consensus ( entendre souffrir en paix ) . Ils feront le boulot  à votre place , sans crisper ni l’adversaire ni l’électeur qui au fond veut dormir peinard .

                      Et comme il est doux , comme disait Virgile,  de regarder de la rive les flots agités . En ce moment y a pas trop de vent  , la « croissance mondiale » nous assure même une mer d’huile , et faut des Fergus pour agiter le mélange ... 

                      Au fond quand vous dites que Macron agit , qu’est ce au fond que vous voulez nous dire et vous vous appuyez sur quoi pour avncer cette thèse audacieuse : 

                      Sur le site de l’Assemblée nationale on nous dit  que le nombre de projets de lois examinés au cours des 12 derniers mois est plus faible qu’au début du quinquennat de Sarkosy ou de Hollande .
                      En revanche , c’est vrai , les premières de couverture sont  3 fois plus importantes pour Macron ;
                      Donc Fergus qui va trop souvent dans les halls de gare et lit dans les rayons l pense que le monde n’est que a représentation qui lui en est donnée.

                      Et expliquez nous un peu : qu’est ce que vous trouvez dans les thèse de Wauquiez qui ressemblerait à une ultra droite . D’ailleurs c’est quoi une ultra droite ? Celle  du communiste Doriot ou du socialiste Laval .

                      Macron peut en effet dormir tranquille : ils sont tellement cons et lâches dans le camp d’en face !!!
                      Pas besoin de génie pour gouverner  , suffit d’avoir la presse de son côté ( au moins 2 journaux à sa botte disait Napoléon ) ..

                      • Fergus Fergus 18 janvier 2018 11:18

                        Bonjour, Pierre Balcon

                        Merci pour votre analyse.

                        Que voulez-vous ? Tout le monde ne peut pas avoir le même niveau d’exigence intellectuelle et la même lucidité ! smiley


                      • Jean Keim Jean Keim 18 janvier 2018 09:44

                        L’homme politique sera bientôt une espèce en voie de disparition qui ira rejoindre les livres d’histoire, cela se produira – dans les faits c’est en cours – quand les puissants n’auront plus besoin d’eux, un régime despotique n’a que faire d’hommes qu’une constitution a institutionnalisés, ils n’ont besoin que d’hommes de main.


                        • Fergus Fergus 18 janvier 2018 11:23

                          Bonjour, Jean Keim

                          Cela pourrait être en effet l’un des scénarios de l’avenir. Mais ce qui est possible dans une société de taille limitée l’est infiniment moins pour gouverner d’énormes populations.

                          C’est pourquoi je pense, au contraire de vous, que les « puissants » continueront de s’appuyer sur une classe politique et des institutions d’apparence démocratique. Pourquoi diable vouloir autre chose alors que les peuples ne cessent de reconduire ceux qui les traitent sans vergogne comme des moutons depuis des décennies ?


                        • Jean Keim Jean Keim 18 janvier 2018 13:43

                          @Fergus
                          L’homme politique existera toujours mais ne sera qu’une façade.


                        • Fergus Fergus 18 janvier 2018 13:55

                          @ Jean Keim

                          C’est déjà assez largement le cas.


                        • rugueux 18 janvier 2018 09:46

                          Fergus éternel cocu de la politique qui a voté Macron et qui, aujourd’hui découvre la dure réalité....


                          • Fergus Fergus 18 janvier 2018 11:26

                            Bonjour, rugueux

                            Macron et Mélenchon seraient-ils le même personnage ???

                            J’ai voté pour le leader de la FI au 1er tour et blanc au 2e tour. Désolé de vous contredire.

                            Dès lors, si je suis « cocu », je ne le suis pas plus (ni moins) que vous qui, comme moi, devez subir la gouvernance de ce « président des nantis » décomplexé dans la mise en œuvre de sa politique de régression sociale !


                          • Pierre Balcon 18 janvier 2018 09:57

                            Pour les purs latinistes qui vont me taper sur les doigts pour propagation de fausses nouvelles,  comme Fergus.

                            Je rectifie  :

                            Ce n’est pas du Virgile  mais du Lucrèce dans " la Nature  des choses"

                             « Suave, mari magno turbantibus æquora ventis E terra magnum alterius spectare laborem ;Non quia vexari quemquamst jucunda voluptas,Sed quibus ipse malis careas quia cernere suavest.Suave etiam belli certamina magna tueri Per campos instructa tua sine parte pericli « 

                            « Il est doux, quand la mer est haute et que les vents soulèvent les vagues, de contempler du rivage le danger et les efforts d’autrui : non pas qu’on prenne un plaisir si grand à voir souffrir le prochain, mais parce qu’il y a une douceur à voir des maux que soi‐même on n’éprouve pas. Il est doux aussi, dans une guerre, de voir les grands combats qui se livrent en plaine, sans que soi‐même on ait part au péril.


                            • rugueux 18 janvier 2018 14:13

                              Mon bon fergus n’étant pas marié je ne puis être cocu....

                              C’est bien ce que je disais vous avez voté Macron...car le vote blanc c’était bien voter Macron...Vous voulez donner des leçons et vous ne comprenez même pas le sens du mot élection....
                              Faites un peu de latin ça vous décillera !

                              Elire c’est choisir ! Quand on ne choisit pas on ne peut prétendre avoir voter...

                              Où voyez-vous une régression sociale ?

                              Dans les lois Taubira ? Le mariage des invertis ? L’ISF ?


                              • Fergus Fergus 18 janvier 2018 17:00

                                @ rugueux

                                « vous avez voté Macron...car le vote blanc c’était bien voter Macron »

                                Vu sous cet angle, sans nul doute, et c’est d’ailleurs ce que j’ai toujours affirmé sur ce site : voter blanc, voter nul ou s’abstenir revient à voter de facto pour le vainqueur. Vous voyez, je plaide coupable ! smiley

                                Le problème était que l’alternative, Le Pen, était aussi attrayante politiquement qu’une infâme ragougnasse dans un restaurant gastronomique. D’où mon abstention : il est des plats que je me refuse à manger !

                                Si je vous suis, vous avez donc voté pour cette nullité crasse qui s’est ridiculisée lors du débat de 2e tour. Bref, vous aviez choisi de déguster la ragougnasse. C’est votre droit !


                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 janvier 2018 12:10

                                Un misogyne n’aurait jamais écrit : LA GRADIVA.


                                • Fergus Fergus 19 janvier 2018 13:20

                                  Bonjour, Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  Pas seulement, il y a tant de livres que n’aurait pu écrire un misogyne !


                                • JC_Lavau JC_Lavau 21 janvier 2018 10:14

                                  @Fergus.

                                  Se faire traiter de « misogyne », ou de « punaise masculiniste », ou de « macho-facho-dégénéré » est très simple : il suffit d’en avoir tellement subi qu’on ait perdu la foi, et qu’on ait cessé de gober la propagande hégémonique.
                                   
                                  Né dans le sérail misandre victimaire, j’en connais les turpitudes.
                                  Les morts ne témoignent pas. Moi si, jusqu’à présent. Et cela, les imposteurs et les tortionnaires ne me le pardonneront jamais. Les imposteuses tortionnaires notamment.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès