• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Hyper-violence policière : un service d’ordre sur le mode de la (...)

Hyper-violence policière : un service d’ordre sur le mode de la terreur

 

         Lynchage, tabassage gratuit, autant d'actes infâmes commis par une police maintenant indigne de toute considération dans le silence assourdissant des médecins, des corps intermédiaires, des avocats, de la ligne des droits de l'homme, de la classe politique...

Mains arrachées (5), visages éborgnés (14), mutilations, les blessés s'élèvent à près de 2000 dont plus d'une centaine de blessés graves avec séquelles à vie. Les médias mettront 8 semaines à en parler sans doute parce que leurs propres journalistes seront plus tard eux aussi la cible des forces de l'ordre : plus de 25 blessés chez ces journalistes. 

 

 

        Avec l'échec du pourrissement, est arrivé alors le choix du recours à l'ultra-violence policière par le locataire de l'Elysée et ses hommes de main (Castaner entre autres - homme sans honneur, véritable voyou de la politique) ; une ultra-violence destinée à dissuader les GJ qui, pour une grande majorité d'entre eux, n'étaient jamais sortis manifester, de "revenir" la semaine suivante une fois terrorisés ( traumatisme physique et psychique) ; car c'est bel et bien un service d'ordre sur le mode de la terreur qui sévit depuis la mi-décembre. 

Les femmes gilets jaunes se sont retirées des manifestations du Samedi sur Paris de peur d'être les victimes indiscriminées de blessures et de mutilations irréversibles. Premier succès stratégique de cette hyper-violence.

 

 
             

                  Compte Twitter de David Dufresne journaliste "qui fait en partie le job" - un des derniers de sa profession.

 

          David Dufresne, journaliste indépendant, a l'immense mérite de tenir, depuis le début de la mobilisation des Gilets jaunes, le compte de chaque personne blessée par les forces de l'ordre.

Reste alors à expliquer pourquoi l'Elysée a mis en place ce que l'on peut qualifier de "service d'ordre de la terreur" ainsi que la nature de cette terreur net les raisons derrière la décision d'y avoir recours car il est aujourd'hui vraiment important d'être capable d'expliciter ceci : "les Gilets jaunes" ne doivent en aucun cas faire "école" ; ils ne doivent pas non plus obtenir gain de cause en ce qui concerne le volet "pouvoir d'achat" de leurs revendications, à savoir : la fin des retraites à 900 euros et des salaires à 1150 euros pour un temps plein.

Le RIC oui... après mille ans de négociation ! La fin de la pauvreté, non ! Mille fois non ! Et ce dès maintenant !

Car après les Bonnets rouges et les zadistes de notre Dame des Landes qui ont obtenus gain de cause - rappelons-le -, le mouvement Gilets jaunes (le mouvement de trop pour le Système ?), son mode de fonctionnement, son caractère imprévisible, la nature composite de ceux qui s'y retrouvent (retraités, salariés, artisans, commerçants, agriculteurs et chômeurs, tous pauvres, soit entre 10 et 15 millions de personnes), cette France de l'abstention pour une grande partie, sa détermination, son utilisation des réseaux sociaux, a fait, sans doute à son insu, que l'on devra parler maintenant d'un "avant et d'un "après Gilets jaunes" en ce qui concerne tous les modes de contestation à venir.

D'autant plus que... force est de reconnaître que ce sont le militantisme et le syndicalisme qui ont pris un sacré "coup de vieux" avec le surgissement de ce mouvement ; d'où leur quasi absence ou du moins, leur mobilisation laborieuse auprès des Gilets Jaunes, soit par leur présente à leur côté, soit par leurs déclarations de soutien : il faudra attendre près de 6 semaines. 

Avec cette répression d'une violence sans précédent, est-ce l'Elysée qui plébiscite aussi le retour d'un syndicalisme qui sait se contenter de manifester en ordre (d'aucuns diront "... en rang d'oignons") de République à Bastille dans le cadre de revendications de bouts de chandelle ( dites raisonnable et réalistes) ? Ce qui a toujours eu les faveurs des gouvernements qui se sont succédé depuis les années 80. 

          Autre nécessité que de se décider à exposer les enjeux véritables derrière cette tentative "de faire un exemple" avec le mouvement Gilets Jaunes car comprendre ces enjeux c'est inévitablement questionner la personnalité de Macron, son agenda économique et social et son ambition sur les vingt prochaines années ainsi que la nature du système que ce dernier sera appelé à continuer de servir à l'international cette fois-ci, une fois son travail de destruction de notre modèle social achevé car avec les Gilets jaunes, Macron joue là son avenir non pas politique mais professionnel : s'il recule face à la contestation (sur le volet "pouvoir d'achat" principalement et sur le retour de l'ISF d'un enjeu plus symbolique), c'en est fini de son avenir, tout enfant roi, pourri, gâté, orgueilleux et vaniteux qu'il est. 

Nul doute : cette violence d'une nature terroriste qui se veut dissuasive "à tout jamais" est à rapprocher du projet mondialiste qui guide la construction européenne depuis Maastricht, l'Euro et le traité de Lisbonne ; projet d'une violence sociale digne du 19è siècle : la mise en concurrence de tous les salariés du monde entier. Un seul objectif ici, chez nous, en Europe : la baisse des salaires, la paupérisation de l'Etat régalien et de l'Etat providence et la fin d'une liberté d'expression et d'information avec la mainmise des médias de masse par des milliardaires qui ont un intérêt direct à ce que ce projet mondialiste triomphe sans conteste. Oui ! L'Europe est le coeur de cible de ce projet  ; rien de surprenant à cela puisque c'est en Europe que les protections et les droits sont les plus développés. 

Or, en faveur ce projet, on trouvera qu'une minorité d'Européens ; en effet, ce projet ne recueille l'adhésion d'aucune majorité et ce depuis trente ans ; tous le savent : les Etats, les gouvernements, les partis politiques et la Commission, ce gendarme en chef, cette superstructure au service de l'hyper-structure mondialiste ; cette Commission dictatoriale le sait mieux que quiconque ; elle connaît son image désastreuse au côté d'un Parlement européen composé principalement de figurants qui ont trouvé là le moyen de se rémunérer en tant qu'élus de leur parti respectif, en attendant que leurs ambitions purement nationales à tous, soient exaucées, en particulier chez les petits partis ; pour la France : RN, Ecolos, LFI et UPR qui ne bénéficient pas d'un soutien financier à la hauteur de leurs ambitions. 

 

        Terreur dans la gestion de la contestation, terreur sur les salariés et les PME, terreur d'un projet contre-nature car amoral et anti-humaniste.... tout se tient : ce siècle qui est le nôtre qui est déjà celui de la terreur avec le terrorisme internationale, terrorisme dit islamiste qui cache des manipulations et des instrumentalisations sans nombre et qui n'est qu'un des volets de cette terreur qui nous est promise à tous, ce siècle sera bien celui de toutes les terreurs ; siècle conduit par des hommes et des femmes au-dessus de tout soupçon, propres sur eux, le temps d'une campagne électorale seulement - suivez notre regard -, filles et fils de bonnes familles, dignes salauds d'une incarnation du mal d'une banalité et d'une irresponsabilité d'un cynisme diabolique. 

        Mais alors, nous sera-t-il seulement donné de les juger tous un jour dans le cadre d'un tribunal non pas des vainqueurs mais bien plutôt d'un tribunal des victimes d'un mondialisme criminel ?

Rien n'est moins sûr, hélas !

 

_______________

 

Pour prolonger, cliquez : Une courte réflexion sur la relation Etat et Police 

              ainsi que Gilets jaunes - le dossier

              


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Arthur S François Pignon 30 janvier 11:06

    « ... dans le silence assourdissant des médecins, des corps intermédiaires, des avocats, de la ligne des droits de l’homme, de la classe politique...  », d’amnesty international, MSF, MDF, Reporters sans Frontères, etc...


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 30 janvier 20:28

      @François Pignon

      Merci pour ce rajout qui tend vers une exhaustivité opportune.... 


    • Marc Filterman Marc Filterman 31 janvier 01:37

      @Serge ULESKI

      Macron pratique depuis le début la doctrine de l’escalade pour conserver son trône, et pour dissuader les giets jaunes de venir manifester. De plus chaque samedi nous avons en rélité plus de 300.000 manifestants en France sinon plus, mais ce qui est très curieux, c’est qu’aucun média ne fait de tableau avec le nom des villes et le nombre de manifestants, on devine pourquoi. La presse Télé est Pro-macron, surtout les éditorialistes qui memtent en permanence. Les foulards rouges n’étaient pas plus de 3000 et encore moins.


    • Garibaldi2 31 janvier 04:31

      @Serge ULESKI

      C’est très grave ce que vous écrivez car c’est un pur mensonge. C’est honteux. Une vraie falsification des faits.

      Les protestations contre les violences policières pleuvent de toutes parts :
      ’’Face à un « usage manifestement disproportionné de la force » lors des rassemblements des « gilets jaunes », un collectif d’avocats a déposé une première série de plaintes. Il dénonce l’utilisation des grenades.’’
      https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/12/07/violences-policieres-des-avocats-portent-plainte_5394064_3224.html

      L’ONG Amnesty International dénonce, dans une enquête publiée en français ce lundi (après avoir été diffusée en anglais le 14 décembre) un « usage excessif de la force lors des manifestations des gilets jaunes ».

      https://www.liberation.fr/direct/element/amnesty-international-denonce-les-violences-policieres-dans-les-manifestations-de-gilets-jaunes_91530/


      Violences policières : la CGT et la Ligue des droits de l’Homme demandent la suspension des LBD

      https://www.bfmtv.com/police-justice/violences-policieres-la-cgt-et-la-ligue-des-droits-de-l-homme-demandent-la-suspension-des-lbd-1618468.html

      Toutes les chaînes d’info ont fait un sujet sur les violences policières et ont montré le tir avec un LBD à Bordeaux sur le pompier volontaire. Avec en plus les policiers qui quittent les lieux sans porter secours au blessé, ce qui est un délit.

      Idem pour le tir de LBD sur Jérôme Rodrigues, certaines avec un arrêt image sur le flash du LBD.

      ’’ ... force est de reconnaître que ce sont le militantisme et le syndicalisme qui ont pris un sacré « coup de vieux » avec le surgissement de ce mouvement ; d’où leur quasi absence ou du moins, leur mobilisation laborieuse auprès des Gilets Jaunes, soit par leur présente à leur côté, soit par leurs déclarations de soutien ...’’

      Ils étaient où les gilets jaunes quand il s’agissait de défendre les cheminots ?

      Les gilets jaunes ont voulu jouer les cadors en faisant un bras d’honneur à ceux qui sont dans la lutte au quotidien. Qu’ils se démerdent sans service d’ordre ! Quand le pouvoir a voulu pourrir les manif contre le CPE en laissant les racailleux s’attaquer aux jeunes qui manifestaient sans que la police n’intervienne, c’est le service d’ordre de la CGT qui a protégé les jeunes.

      ’’... dans le cadre de revendications de bouts de chandelle ...’’, si vous estimez que manifester contre la loi El Khomeri, contre la casse du système de retraite, ... c’est manifester pour des bouts de chandelles, alors faites-nous une belle révolution, passez devant, qu’on puisse admirer un vrai guerrier !


    • Le421 Le421 31 janvier 15:03

      @Garibaldi2
      Classé « sans suite »...
      Pour le moment du moins.
      Je pense qu’à un moment, il faudra rendre des comptes.
      Et là, si on fait ce qu’il faut, ça risque de saigner.
      Pas si vous mettez le RN au pouvoir, évidemment !!
      La fermeté de l’extrême droite est réservée aux gueux, n’en doutez jamais.


    • Garibaldi2 1er février 02:52

      @Le421

      Je n’ai jamais pensé que la bande de La Celle St Cloud était une solution pour la France !!!


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er février 08:39

      @Garibaldi2

      « ’’... dans le cadre de revendications de bouts de chandelle ...’’, si vous estimez que manifester contre la loi El Khomeri, contre la casse du système de retraite, » .....................sans résultat.

      Résultats sur des « bouts de chandelles »... (une augmentation du smic de 1.8%) oui...

      Quant aux avocats... une poignée qui n’ont pas su le faire savoir.... je pensais à leur Ordre et non aux individus... ils sont arrivés bien tard : après plus de 8 semaines. Seul Amnesty International s’est manifesté très tôt (je l’ai mentionné dans un autre billet à propos « absents auprès des GJ ».


    • Garibaldi2 1er février 11:29

      @Serge ULESKI

      Si ceux qui se présentent aujourd’hui comme gilets jaunes ou supportant les gilets jaunes s’étaient un peu plus manifestés, nous aurions peut-être eu de meilleurs résultats. Ce ne sont pas les gilets jaunes qui ont commencé la lutte contre la fiscalité injuste, la suppression de l’ISF, l’austérité imposée au smicards, ... Ils se révoltent ... j’ai envie de dire : enfin !

      Il n’y a pas un ordre des avocats mais plusieurs (les barreaux) réunis dans le conseil national des barreaux. Pendant que les avocats protestaient contre la réforme Belloubet, ils n’ont pas reçu le soutien des gilets jaunes. ’’A l’appel du Conseil National des Barreaux (CNB), le mouvement a débuté au printemps 2018 par une première manifestation nationale, à l’occasion d’une journée « justice morte ». Quand on veut changer les choses, il faut commencer par soutenir ceux qui défendent la Justice.

      ’’ce projet nous propose un monde où des suspicions de commissions des délits les moins graves justifient des perquisitions, des écoutes téléphoniques, des géolocalisations, des retranscriptions de communications numériques. Veut-on que ces techniques puissent être utilisées au prétexte d’un vol de pomme et donc possiblement détournées à l’encontre de contestataires ? »...

      mais aussi parce que le gouvernement s’apprête à réprimer dans le sang et par la prison ceux qui se révoltent. A l’heure où la crise politique s’approfondit, il est clair que ni le « Grand Débat » ni les bancs des tribunaux correctionnels ne sont une issue. Ceux qui dénonçaient hier une « instrumentalisation de la procédure pénale au service du maintien de l’ordre » doivent mettre leur savoir-faire au service de la défense de ceux qui en ont besoin.

      Des centaines d’avocats recensent en ce moment les blessés au flash-ball, accompagnent les Gilets Jaunes sur les bancs des tribunaux, ou informent lors des manifestations sur les droits en garde à vue. Pour cela, certains sont même aujourd’hui accusés de rébellion, comme c’est le cas de Maître Vallas, avocat au barreau d’Epinal, pour avoir rappelé, devant les forces de l’ordre quels étaient les droits des manifestants nassés. A titre d’exemple, la page Facebook « Robes noires et Gilets Jaunes » qui regroupe 12 000 membres organise des avocats qui cherchent à venir en aide aux Gilets Jaunes. Si la justice laisse Dettinger croupir en prison quand Benalla se promène librement, c’est bien que « l’égalité » est loin derrière nous et que c’est aux côtés des Gilets Jaunes qu’il faut se battre pour faire reculer Macron et Belloubet.’’

      http://www.revolutionpermanente.fr/Les-avocats-bientot-en-gilets-jaunes

      http://www.wikistrike.com/2019/01/mobilisation-massive-des-barreaux-de-france-les-avocats-bientot-en-gilets-jaunes.html

      https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/10/ces-avocats-denoncent-les-interpellations-de-gilets-jaunes-le-8-decembre_a_23614199/


    • MagicBuster 30 janvier 13:19

      Combien y -a-t-il de « Benalla » ( armés, casqué ) dans les rangs de la police politique ?


      • troletbuse troletbuse 30 janvier 18:07

        @MagicBuster
        Un grand nombre comme Craze


      • alinea alinea 30 janvier 15:01

        Les Russes en parlent à l’ONU !!


        • jobmoro 30 janvier 16:22

          Violence etc...


          Monsieur Castaner agite le brouet à grand coups de louche. Une com. bien louche et bien grasse, propre à terroriser le pékin...

          Souvenirs, souvenirs... Les sans culottes qui assiégèrent la Bastille n’étaient que quelques centaines... même pas certain !

          Les « terroristes » qui harcelèrent les troupes nazies d’occupation n’étaient certes pas la majorité des français !

          Les communards qui élevèrent les barricades contre les collabos de l’époque n’étaient pas la majorité, eux non plus !


          D’autres exemples historiques pullulent dans notre histoire de peuple gaulois, toujours râleur, souvent déconsidéré mais toujours vivant n’en déplaise aux financiers, aux banksters et à leurs marionnettes (Salut Manu !) … A vous de compléter...


          Violents les petits habillés de noir et cagoulés ? Violents par ce qu’ils brûle quelques voitures... ? belles images de lumière en plein hiver !

          Oui bien sur ils sont violents, la violence de désespoir, de la faim, de la colère, violence des gueux et des pestiférés par ce que sans travail, sans esclavage, sans soumission, sans espoir...


          Castaner et les autres marionnettes sont ils des non-violents ?


          Leurs pantins sont bardés d’armures et de modernes hallebardes qui éborgnent, amputent et estropient à longueur de journée, ils tirent à bout portant sur le peuple, ils ne lèvent pas la crosse en l’air par ce que les marionnettes les ont grassement augmenté de 300 € !!! Tous vendus !


          La question, that is the question :

          Combien de temps encore la minorité du peuple qui se lève, comme en 40, comme en 1870, comme en 1789... pourra encore retenir ses coups, retenir son envie de se kamikazer contre les banksters et leurs marionnettes engoncées dans leur beaux costumes-cravates de soit disant représentants du peuple ou dans leurs armures noires et méprisantes face à tous ceux qui ne sont vêtus que d’un petit gilet jaune ?


          Je ne suis pas encore sur un rond point, je ne me sens plus assez vaillant, physiquement. Mais quitte à crever, peut-être que je vais y aller, un de ces matins pluvieux et froids...


          « Je n’aurais pas d’arme et ils pourront tirer. »


          • troletbuse troletbuse 30 janvier 17:48

            Le retour des djihadistes est la preuve la plus éclatante que le salopard Hollandouille et son successeur n’ont jamais combattu Daech. Avez vous entendu des critiques contre Daech ou bien contre Assad ? Fafa a dit : ils font du bon boulot. La CIA s’est entendu avec l’arabie saoudite pour faire endosser le 11/9 à Ben Laden qui n’a été qu’un bouc émissaire probablement consentant et condamné (dialyse) afin de conquérir le moyen-orient et même plus par le wahhabisme. L’arabie saoudite a même fourni des noms de saoudiens qui n’ont jamais quitté l’arabie pour les désigner comme terroristes.

            De la même façon Flamby a soutenu Daech afin qu’ils revendiquent simplement les attentats commis en France et en Europe. Il faut donc sauver ces collaborateurs.

            Et Benalla, quel est son rôle ? Il a rencontré des djihadistes à Londres par exemple. A-t-il joué un rôle dans les attentats ? Sa mise en examen est uniquement pour le protéger car il risquerait de faire sauter Micron et son gouvernement.

            Notre seul chance est que l’armée prenne le pouvoir

            http://www.gauchemip.org/spip.php?article25710

            http://www.armee-media.com/category/gendarmerie/



            • Alren Alren 30 janvier 18:01

              Il semble que le terrorisme d’État se concentre surtout à Paris.

              Car dans les petites villes de province de moins de cinquante mille habitants, les manifestations se déroulent dans le calme. La police se tient à distance et n’intervient que pour attaquer ceux qui tardent à se disperser.

              Les plus criminels des agents de répression semblent être à Paris les BAC, brigades anticriminalité. C’est parmi eux qu’on recrute les agents provocateurs. Or ce sont des officiers de police des commissariats.

              Difficile pour l’un d’eux, en province, de frapper le professeur de ses enfants ou le boulanger où l’on s’approvisionne en pain.


              • Marc Filterman Marc Filterman 31 janvier 01:40

                @Alren
                C’est pas la première fois qu’on voit des flics déguisés en casseurs, mais nos journaleux l’ignore. Et pourtant rappelez-vous des manifs à l’époque de la loi travail !!


              • keiser keiser 30 janvier 18:24

                @ L’auteur

                Article au combien réaliste, malheureusement.

                (Castaner entre autres - homme sans honneur, véritable voyou de la politique) 

                Vous ne pouviez pas mieux dire et je vais encore me répéter car il est important de le signaler :

                À 18 ans, il quitte le foyer familial et reste deux ans à Marseille, où il gagne de l’argent notamment en jouant au poker. Il se lie avec Christian Oraison, un caïd des Alpes-de-Haute-Provence de la Dream Team abattu de plusieurs balles en 2008 ; il déclare à ce sujet : « C’était mon grand frère, mon protecteur. Il m’appelait l’étudiant » ( wiki )

                il est aussi juste de constater que Macron sera le fossoyeur du social en France.

                Après Tatcher et Schoder, nous avons maintenant Macron, le France étant le dernier état à redresser pour en finir avec l’état providence, conformément aux directives européennes.

                Mais cela sans aucune compensation puisque l’on ajoute des taxes aux taxes, en affaiblissant toujours les plus démunis.

                Ce qui peut paraitre paradoxal car c’est le peuple qui fait vivre le commerce.

                Triste constat de la fin d’un monde que l’on pensait devenir plus juste. 


                • Yanleroc Yanleroc 31 janvier 16:59

                  @keiser,
                  le peuple dans sa grande majorité est devenu inutile, superflu ! On ne prend que les meilleurs-voire Parcoursup ! Les autres sont appelés à crever dans les manifs..s’ ils se laissent faire..et ça n’ en prend pas le chemin !
                  Tout le monde connait les Georgia’ s’ Guide Stones maintenant, mais tt le monde n’ y croit pas encore !


                • Yanleroc Yanleroc 30 janvier 20:51

                  Qu’ est-ce que vous attendez pour virer ce sale troll haineux et menaçant, qui se réjouis de ce qui est arrivé à cette enseignante mère de famille et à son fils !  

                  Elle qui a pourtant de bonnes raisons de haïr n’ a que du dégoût pour macron et ses sbires !


                  • Yanleroc Yanleroc 31 janvier 08:27

                    @nytt, à te lire on n’ a franchement pas l’ impression que tu puisses donner des leçons de démocratie à qui que ce soit !
                    Tu t’ es inscris sans te présenter, juste pour cracher quelques lignes et menacer

                    , tu es donc un troll et un malfaisant animé par la haine ! ! Tu es sans intelligence, sans culture, sans amour, sans compassion..tu n’ es rien... et te censurer est dans l’ ordre des choses ! Tu peux toutefois essayer de t’ amender et écrire des posts , fournis, détaillés, voir constructifs, faire des efforts quoi, mais en es-tu capable ? ..

                    De ton propre aveux : « Ce que je peux dire et rien c’est du pareil au même » je confirme, alors autant te censurer, ça fera de la place et gagner du temps smiley 

                    Les Foulard Rouges, des démocrates ? mwouaarff !


                  • Bichau 31 janvier 10:25

                    Qui a pu voir et entendre les foulards rouges interrogés lors de leur défilé, a pu comprendre combien ils avaient la haine du petit peuple, les moins que rien, qui les servent tout au long de l’année. De celui qui en bave et bégaye tant il vocifère, ancine politicien condamné par le passé, à la noire qui crie tellement fort qu’on ne comprend pas un seul mot de ce qu’elle veut exprimer, en passant par ce couple hautain et méprisant, condescendant, que la révolte dérange dans leur petite vie tranquille et confortable, sans aucune empathie pour ces gens qui souffrent et n’ont d’autre solution pour se faire entendre, que d’être dans les rues, tous les samedis, au froid sous les coups des policiers. Sans parler de celle qui arrive de Marrakesch, juste pour faire entendre sa colère face à ces gueux ! Pas un des « supporters » de Macron parmi ceux entendus, n’a eu un seul mot de compréhension, à défaut d’empathie, ni n’a essayé de chercher à analyser leurs revendications ! En gros, s’ils sont mutilés (ce n’est pas dit mais explicite) c’est qu’ils l’ont mérité... Je n’ai pas (encore) entendu de gilets jaunes être haineux envers les nantis. Seulement contre Macron et ses sbires, contres les grosses entreprises les grand patrons multimillionnaires qui licencient à tout va, contre les policiers qui les matraquent, les insultent (des tas de vidéos où les GJ disent qu’ils ont été traité de tout) qui les éborgnent et les mutilent.

                     


                  • Yanleroc Yanleroc 31 janvier 11:06

                    @nytt, du boulot, j’ en ai par dessus la tête pov’ type, de plus je ne suis pas pour Mélenchon ni Le Pen puisqu’ en tant que Gilet, je passe au-dessus des partis ! Si tu lisais au lieu de parler, tu saurais !
                    Je voudrais bien t’ y prendre au boulot smiley ri-go-lo !


                  • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er février 08:24

                    @Bichau

                    Merci pour votre commentaire...
                    A propos des G rouges, vous pensez à un ou deux vidéos de témoignages en particulier ? 
                    Si vous pouvez nous communiquer les liens...



                  • pepe 31 janvier 00:08

                    on revit la periode la plus sombre de notre histoire ou tout un gouvernement et ses institutions comme sous Vichy envoyez les petites filles juives se faire gazer avec leurs mamans, tous les appareils d etat etaient complices, et le sont aujourd hui de la meme maniere en s autorisant sans aucun complexe a mutiler de simples manifestants

                    j ai honte au plus profond de moi meme a posseder un passeport francais


                    • dominique 31 janvier 07:33

                      Vu le CV de notre ministre de l’intérieur il est évident qu’il applique la loi du « milieu ». Je frappe les plus faibles et je m’écrase devant les plus fort. Démocratie et dictature n’ont jamais fait bon ménage....


                      • Yanleroc Yanleroc 31 janvier 08:40

                        @dominique

                        Démocratie et dictature n’ont jamais fait bon ménage....
                        C’ est même complètement antinomique, et impensable,sauf à considérer que de petites démocraties locales puissent être intégrées dans une organisation mondiale globale !
                        En une sorte de « particularismes locaux et régionaux » garantis par un Ordre Mondial, une sorte de communisme planétaire régi par la Loi préalablement acceptée par tous !
                        C’ est peut-être ce qui peut nous arriver de mieux...Mais le Pople mondial n’ est pas encore prêt, bien que les prémices soient en germe dans le chaos qui l’ anime..


                      • Bon article, cependant il faut se méfier de la vidéo incluse, car on ignore ce qui s’est passé auparavant... N’oubliez pas que nous sommes là dans une logique d’affrontement physique avec volonté d’en découdre dans le camp des manifestants. Que les gens retrouvent le chemin des urnes les jours d’élections, et votent avec un peu de courage...


                        • Arogavox 31 janvier 09:47

                          @France Républicaine et Souverainiste
                          le courage c’est de boycotter :
                          à la fois les lâches, irresponsables, et fourbes infoutus de préserver la dignité de la France qui votent ou veautent ou ont la prétention de représenter toute une population digne qu’ils ne peuvent pas comprendre (la dignité leur étant étrangère), 
                          et, en même temps, de boycotter une technique de légitimation archaïque et fallacieuse, qui ne permet pas aux Français d’exercer leur devoir civique qui est de participer, à égalité de droit, à un partage équitable du pouvoir du peuple, par le peuple, et pour le peuple !
                            
                           Au vu de la honte d’un pays incapable de contenir les crimes perpétrés par des irresponsables capables de mutiler et faire mutiler sans vergogne des innocents et de ne pas porter assistance à personnes en danger,
                           les seuls Français qui devant l’Histoire pourront avoir sauvé l’honneur de la France se compteront parmi ceux qui ont eu la dignité de refuser de cautionner ces faux votes ! (Car un vote est un vœu et cautionner la soumission à des criminels ne saurait être un vœu : cela ne peut sans mensonge ni perversité être baptisé « vote » !)


                        • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er février 08:20

                          @France Républicaine et Souverainiste

                          « se méfier »....
                          Suite à votre commentaire, je crois qu’il faudra aussi se méfier des « Républicain souverainistes » alors...


                        • gaijin gaijin 1er février 09:16

                          @France Républicaine et Souverainiste
                          «  il faut se méfier de la vidéo incluse, car on ignore ce qui s’est passé auparavant »
                          euh ?
                          la fonction de la police n’est pas de tabasser des gens .....neutraliser et arrêter si matière il y a .....mais c’est tout ....
                          c’est ce qui doit ( devrait ) faire la différence entre les casseurs et la police : l’usage maitrisé de la force


                        • ETIENNE 1er février 10:33

                          @France Républicaine et Souverainiste

                          Sur la vidéo, la situation semble maitrisée, les policiers sont assez nombreux pour neutraliser toute menace que pourrait représenter la personne si violemment interpellée.

                          Quoi qu’il se soit passé avant, c’est à la justice de décider si il doit y avoir un châtiment, et la seule sanction physique légale est la privation de liberté.

                          Par ailleurs, une grande partie des GJ, celle qui réclame le RIC, désapprouve le système représentatif électoral, ils souhaitent voter les lois et élire des représentants pour veiller à leur bonne application.

                          Ils ne souhaitent plus déléguer les décisions les plus importantes, ils ont perdu toute confiance dans la capacité du système représentatif à défendre le bien commun.


                        • @Serge ULESKI
                          Serge, rassurez-vous, je suis avant tout démocrate, « populiste » issu du petit peuple et hostile à la répression. Pour avoir moi-même été « gazé » et matraqué lors de manifs par le passé, je connais un peu le sujet...


                        • @gaijin
                          Ils font ce qu’on leur dit de faire : s’ils dérouillent du gilet jaune, c’est qu’ils en ont reçu la consigne ; de qui, au fait ?


                        • paulau 31 janvier 10:17

                          Blessure de Jérôme Rodrigues : un policier confirme avoir tiré avec un LBD
                          https://fr.sputniknews.com/france/201901311039844464-jerome-rodrigues-blessure-policier-confirme-igpn/

                          La fin du texte :
                          "
                          Auparavant, le secrétaire d’État à l’Intérieur, Laurent Nuñez, avait rejeté la version de M.Rodrigues sur sa blessure des suites d’un tir de LBD. « Je n’ai aucun élément qui me permette de dire qu’il y a eu usage du lanceur de balle de défense à cet endroit-là et qui aurait touché M.Rodrigues. 32 tirs ont été filmés, y compris les 18 qui ont eu lieu à la Bastille et à ce moment-là, nous n’avons pas de tir de LBD », a-t-il déclaré sur LCI.


                          • Le421 Le421 31 janvier 15:10

                            @paulau
                            Nos dirigeants mentent comme ils respirent... Point
                            , barre !!


                          • keiser keiser 31 janvier 12:01

                            Peut être une bonne nouvelle mais à savoir si le petit prince va écouter le conseil d’état.

                            Si cela pouvait faire comme une sorte de jurisprudence, ce serait pas mal.

                            Le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative française, a examiné mercredi après-midi des recours demandant la suspension immédiate de l’usage du (LBD), avant les prochaines manifestations.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès