• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Il est temps de faire fermer les abattoirs

Il est temps de faire fermer les abattoirs

JPEG

Trois nouveaux clusters de cas de COVID-19 sont apparus en France, en Vendée, dans le Loiret et dans les Côtes-d’Armor, et à chaque fois, ce sont des abattoirs qui sont en cause. Ceci n'est malheureusement pas surprenant. Ces lieux, dans lesquels des employés sont forcés de travailler des heures durant, à forte proximité les uns aux autres, et dans des conditions insalubres – sur des sols et chaînes d'abattage souillés de sang, d'urine et d'autres liquides biologiques – sont propices à la propagation de maladies.

Selon le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des États-Unis, 4% des salariés de l’industrie de la viande ont été infectés par le nouveau coronavirus, avec plus de 17 000 cas recensés et 66 décès dénombrés. Malgré cela, ces lieux dangereux continuent d'opérer, mettant non seulement les employés eux-mêmes à risque de contracter la maladie, mais aussi leurs familles et toute personne entrant en contact avec eux.

Cela alors que la production de viande est tout sauf « essentielle ». Bien au contraire, en plus d'être cruelle envers les êtres sensibles qu'elle élève et tue pour le profit, elle détruit la planète et gaspille ses ressources naturelles, et la consommation de viande augmente également notre risque de souffrir de maladies cardio-vasculaires, de diabète et de certains cancers.

On sait par ailleurs que c'est justement notre appétit pour la viande qui a causé l'émergence du COVID-19, qui aurait trouvé son origine dans un marché d'animaux vivants et morts. Et il ne s'agit pas de la première zoonose (maladie issue d'animaux) qui a frappé la population humaine ces dernières années : le SRAS, l'Ebola, les grippes porcines et aviaires, la variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vMCJ) dite maladie de la « vache folle » proviennent tous de la consommation d'animaux. Selon les Centres américains de contrôle et de prévention, environ 75 % des maladies infectieuses récemment apparues chez l'humain sont zoonotiques.

À une époque où nous devons tout faire pour freiner la propagation du coronavirus et éviter l'émergence de nouvelles pandémies, il est impensable que l'industrie de la viande continue de parquer des animaux par milliers et de les mener à leur mort, et de forcer des ouvriers à travailler dans des conditions si dangereuses pour leur santé.

Rappelons que les ouvriers d'abattoirs ont déjà un quotidien difficile. De nombreux témoignages mettent au jour une cadence infernale, un environnement exténuant, sale et assourdissant, le développement de douleurs chroniques et de troubles musculo-squelettiques et des salariés privés de congés payés pour des maladies professionnelles et contraints à se tourner vers l'alcool et les drogues pour limiter leurs douleurs physiques et psychologiques.

Selon le journaliste Geoffrey Le Guilcher, infiltré dans un abattoir breton pendant six semaines, les souffrances humaines et animales dans l'industrie de la viande sont « indissociables ». Le rythme punitif imposé aux « tueurs » et aux « saigneurs » fait que nombreux sont les animaux mal étourdis ou qui se réveillent avant d'être égorgés, et subissent leur mort violente en pleine conscience. S'ajoute à cela le risque aujourd'hui de tomber malade du nouveau coronavirus, voire d'en mourir.

Entre le calvaire des animaux qui se font trancher la gorge pour que nous consommions leur chair, les ouvriers forcés de manier le couteau et les pathogènes florissant dans ces conditions, les abattoirs sont de véritables lieux d'épouvante.

Il est grand temps de les faire fermer et de se tourner vers la production d'aliments végans. Aujourd'hui tout nous montre qu'une alimentation végétale est la plus saine, sure et respectueuse de la planète, des humains et des autres animaux.


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Philippulus Séraphin Lampion 27 mai 2020 20:55

    Que dit un vegan quand il veut que quelqu’un aille se faire cuire un œuf ?

    « Va te faire coton un tofu ! »

    Mais du coup ça n’a aucun sens.


    • Old Dan 27 mai 2020 23:25

      Tout ceci est exact... et on n’a pas encore tout vu à la télé !*

      .

      [ *Vu les commentaires si « intelligents », c’est pas le lieu, ni... Bof ! ]


      • Jonas Jonas 28 mai 2020 00:25

        "Cela alors que la production de viande est tout sauf « essentielle ». Bien au contraire, en plus d’être cruelle envers les êtres sensibles qu’elle élève et tue pour le profit, elle détruit la planète et gaspille ses ressources naturelles, et la consommation de viande augmente également notre risque de souffrir de maladies cardio-vasculaires, de diabète et de certains cancers."

        C’est le véganisme qui détruit les écosystèmes, si vous ne mangez que des plantes en séparant le monde végétal du monde animal, vous déréglez les systèmes naturels, et ils ne se régénèrent plus alors de manière autonome.


        • Francis, agnotologue JL 28 mai 2020 07:53

          @Jonas
           
           les écosystèmes naturels selon vous, c’est celui des élevages industriels ?
           
           Ou bien celui que les envahisseurs de l’Amérique ont découvert et se sont empressés de nettoyer des bisons qu’ils y ont trouvés, simplement pour le plaisir de détruire ou d’affamer les Indiens ?


        • vieuxgrincheux 28 mai 2020 11:37

          @JL
          Quel rapport avec l’article ?? Sauf pour dire que les Indiens n’étaient pas végans.. Ce qui est normal d’ailleurs vu que l’homme étant par essence omnivore il n’a jamais existé de peuples ne mangeant que du végétal (sauf en cas d’impossibilité de disposer de viande ou de poisson ou de mollusque, ou d’insectes ...)
          Les vegans sont des ignares... 


        • olivier 29 mai 2020 14:45

          @JL
          Vous en avez d’autre comme ça ?



        • Francis, agnotologue JL 28 mai 2020 07:54

          C’est bizarre cette vulnérabilité particulière au covid, des employés des abattoirs.


          • Philippulus Séraphin Lampion 28 mai 2020 08:07

            @JL

            c’est un peu comme la vulnérabilité de la famille royale en Arabie Saoudite : 


          • Francis, agnotologue JL 28 mai 2020 08:12

            @Séraphin Lampion
             
            vous avez dit bizarre ? Comme c’est étrange !


          • civis1 civis1 28 mai 2020 11:09

            @JL
            De l’humide , du froid, des cellules un peu mortes en guise de salle d’attente et des vivants de passage ... un lieu de villégiature parfait pour ce codant 


          • Esprit Critique 28 mai 2020 16:30

            @JL
            Après le ramadan ça ira peut-être un peu mieux ?


          • caillou14 rita 28 mai 2020 07:55

            Des centaines d’abattoirs sont contaminés de part le monde ?

            Allo y a quelqu’un pour nous expliquer pourquoi ?


            • olivier 29 mai 2020 14:52

              @rita
              les antibiotiques qu’on donne à ces animaux,
              les produits chimique qui les engraisse trés vite à tel points qu’ils ne peuvent plus se déplacer
              les causes sanitaires, les bêtes se marchent dessus, 
              ect... ect ... ce n’est pas difficile à comprendre avec un peu de bonne foi.
              Ce qui ne semble pas vous caractériser


            • cevennevive cevennevive 28 mai 2020 08:03

              Si les premiers hominidés n’avaient pas chassé et mangé de la viande, il n’y aurait pas d’humains sur la planète...


              • Philippulus Séraphin Lampion 28 mai 2020 08:11

                @cevennevive

                Ils mangeaient surtout des insectes, en fait, mais c’est bien l’apport de protéines qui a permis le développement du cerveau, c’est ce que pensent certains anthropologues, en tous cas : lien.


              • Philippulus Séraphin Lampion 28 mai 2020 08:23

                @Séraphin Lampion

                c’est d’ailleurs amusant de voir nos cousins chimpanzés et autres grands singes classés comme « frugivores » ou « végétariens » alors qu’ils sont grands consommateurs d’insectes, eux aussi...


              • amiaplacidus amiaplacidus 28 mai 2020 17:27

                @Séraphin Lampion
                Les chimpanzés ne mangent pas seulement des insectes. Ils chassent également des singes d’autres espèces pour les manger.

                Lorsque les tigres se seront convertis au véganisme, je ferais de même.


              • amiaplacidus amiaplacidus 28 mai 2020 17:32

                Pour référence : https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/zoologie-chimpanze-grand-singe-menace-1867/page/4/

                Décrits pour la première fois par Jane Goodall, les outils et inventions des chimpanzés se révèlent multiples et complexes, empreints d’un caractère traditionnel, ils sont usités inégalement selon les communautés. À Gombe, en Tanzanie, les chimpanzés excellent dans la pêche aux fourmis. Pour atteindre ces petites créatures à la morsure douloureuse, ils fabriquent, en effeuillant une brindille d’une taille choisie, une sonde cane à pêche, introduite dans la fourmilière. Agacés et menacés par cet objet intrus, les insectes le mordent de toutes leurs mandibules et sont ensuite délicatement cueillies par le chimpanzé à l’appétit robuste. Ailleurs, ils se confectionnent de petits coussins douillets pour s’asseoir au sec dans le sous-bois détrempé.

                Mais la liste des comportements étonnants, aux racines de ceux de nos ancêtres humains, ne s’arrête pas là. Ainsi, les chimpanzés chassent d’autres animaux, antilopes ou singes, pour en consommer la viande.


              • jjwaDal jjwaDal 28 mai 2020 21:45

                @cevennevive
                Argument très discutable. Il est évident que l’alimentation omnivore a permis dans un bol alimentaire carencé en protéines, calories et fer (pour les femmes) de mieux nourrir nos ancêtres. A l’époque, nous n’étions nullement des milliards (de l’ordre de 100 à 1000 fois moins nombreux) et ni les céréales, ni les légumineuses, ni les laitages, ni les oeufs ne faisaient partis de leur menu ordinaire...
                Dans ces conditions tout apport en calories et protéines supplémentaires ne pouvait qu’augmenter leur espérance de vie et leur qualité d’existence au sens large.
                Transposer cet argument en 2020 relève de la bêtise ou de l’ignorance. Nous avons en abondance de multiples substituts de la viande, les carences en éléments majeurs sont rares et surtout notre emprise agricole à presque 8 milliards d’humains est catastrophique, non de l’avis des végans mais de très nombreux scientifiques.
                Ce qui était vrai hier ne l’est clairement plus en 2020.


              • McGurk McGurk 29 mai 2020 09:39

                @jjwaDal

                A noter tout de même que la viande, si décriée ici par l’auteur, a permis le développement du cerveau et l’apparition à terme de notre espèce. Un point non négligeable dévolution passée « bizarrement » sous silence.

                Le tout est de trouver un équilibre et non de produire pour produire, un équilibre également pour les personnes pour mettre fin à l’obésité (pays du « nord ») ainsi qu’aux carences (pas si rares que ça dans les pays développé où on mange de la merde), une diversité pour ne pas lasser les consommateurs.

                Il y a donc une immense différence entre le fanatisme de Titine et la réalité, le fanatisme et le productivisme, équilibre et désordre. C’est aussi bête que ça.


              • olivier 29 mai 2020 14:48

                @cevennevive
                Ceux dont vous parlez ne pratiquaient pas l’élevage industriel.
                Je vous invite à visiter un abattoir si vous le souhaitez.
                Faites moi signe et je vous emmène dans un abattoir industriel.


              • olivier 29 mai 2020 14:54

                @amiaplacidus
                Il n’y aura plus de tigres bientôt
                mais comme vous semblez vivre sur une autre planète, vous ne le savez pas


              • foufouille foufouille 29 mai 2020 15:01

                @olivier

                tu devrais chassé avec une lance pour voir si un animal ne souffre pas.


              • jjwaDal jjwaDal 29 mai 2020 20:04

                @McGurk
                "A noter tout de même que la viande, si décriée ici par l’auteur, a permis le développement du cerveau et l’apparition à terme de notre espèce. Un point non négligeable dévolution passée « bizarrement » sous silence.

                « 
                Non, c’est une légende que rien ne peut étayer. Corrélation ne vaut pas causalité, comme je l’indique plus haut. Sinon, bien entendu, tous les purs carnivores seraient substantiellement plus intelligents que les omnivores, eux-mêmes plus intelligents que les végétariens.
                Il faut éviscérer l’image de »la vache au pré« et de »la petite maison dans la prairie". L’essentiel des dizaines de milliards d’animaux tués chaque année pour rien vivent dans des camps de concentrations, gavés d’antibiotiques. Non seulement ce sont des usines à fabriquer de l’antibiorésistance, donc à cramer notre première ligne de défense face aux bactéries, mais aussi des couveuses à virus potentiellement transmissibles à l’homme.
                Aucun virus végétal n’a jamais provoqué une épidémie meurtrière. On voit mal comment il ferait d’ailleurs.
                Ce qui me dérange le plus n’est pas qu’une bande de lapins crétins se prennent pour la race supérieure qui doit écraser les autres formes de vie sans avoir de comptes à rendre. Ce qui me gêne est le refus a priori d’examiner un problème grave qu’on devrait regarder en face.
                Il va falloir accepter de grandir si on ne veut pas que notre connerie naturelle ne bouzille nos chances de léguer un environnement vivable à nos descendants.


              • foufouille foufouille 29 mai 2020 20:23

                @jjwaDal

                non ce n’est pas une légende car la seule source de protéines de l’époque sauf pour un végé facho.

                c’est juste valable pour nous car nous ne sommes pas carnivores et humains, etc.

                un virus végétal pourrait nous tuer sans soucis.

                les plantes souffrent aussi donc évite tes histoires de fachos.


              • McGurk McGurk 29 mai 2020 20:58

                @jjwaDal

                En fait c’est la viande cuite qui, selon les anthropologues, aurait permis le développement cérébral (me rappelle plus des détails). Ce qui ne signifie pas, pour autant, qu’une même voie ne peut être atteinte par différents chemins.

                Je suis d’accord avec le reste.


              • Gasty Gasty 28 mai 2020 08:05

                Moi je suis pour que l’on cesse de produire de l’huile de palme responsable de la déforestation et la destruction de l’écosystème. Cette huile sert notamment à la création des céréales. Cette dérégulation de l’environnement induit la prolifération de certains insectes et bactéries dangereux pour l’être humain et qui auparavant était éliminé par la présence des Ourang-outan disparus. La population souffre également de cette monoculture. Chez nous aussi, ces types de cultures à grande échelle détruit l’environnement.

                En des temps lointains, une famille vivait non pas de ses revenus mais des produits de la terre et des animaux. Une vache donnait son veau et son lait. Pendant qu’elle vieillissait son veau grandissait. Quand elle mourait, on la mangeait. Le veau était devenu vache. C’était un temps ou on était peu nombreux. Aujourd’hui « Cher auteur » tu vis dans un monde urbain surpeuplé, tu t’approvisionnes à ton magasin bio, tu payes mais ton mode de vie végétal fait autant de dégât sur la faune animale. Tu ne cultives pas tes bananes sur ton balcon.Elles arrivent par bateau dans des containers frigorifiques. Ta B12 est fourni par les industries agroalimentaires, ce qui devrait t’inciter à la fermer.

                Changeons le monde ensemble ! Changeons les conditions de travail et le respect aux animaux, malheureusement disparus des chaines d’abattages.


                • samy Levrai samy Levrai 28 mai 2020 09:56

                  C’est moderne coco, il faut que les omnivores ne mangent que des végétaux que les herbivores mangent de la viande ( vaches folles...) et que les carnivores eux mangent de l’herbe ( croquettes végétariennes pour chiens )...


                  • Sparker Sparker 28 mai 2020 09:57

                    Vous allez vous faire insulter ici, c’est même déjà fait.

                    Il faut faire de la psychanalyse anthropologique pour traiter ce sujet...

                    Alors que l’on ne parle que d’un régime alimentaire, somme toute, les passions que déchaîne la critique du carnivorisme laisse songeur...

                    Les théories fumeuses pour ne pas laisser vivre les animaux sont foison et les justifications tout aussi scabreuses... Vous allez y avoir droit.

                    C’est comme les lois du marché, c’est intouchable, sacré et ça pousserait certains à la violence, ce qui serait un comble, si on touche à son steak...

                    Y’a du mystique là dessous...


                    • Albert123 28 mai 2020 12:03

                      @Sparker

                      « Alors que l’on ne parle que d’un régime alimentaire »

                      faux, 

                      il est question de réalité biologique, de culture, d’un mode de vie et de gout pour les bonnes choses, 

                      des choses vis a vis desquelles une bande d’allumés progressisto-gauchiasses sont opposés et qu’ils voudraient pour de pures raisons idéologiques interdire au plus grand nombre.

                      les seuls mystico-dérangés ici sont les végans antispécistes tout aussi cinglés que les autres allumés issue du feminisme, du pro migrationnisme, du lgbtisme, du racialisme, du commautarisme .. en bref tous les déglingos du gauchisme, toujours prompte à nier la réalité pour imposer aux autres leurs lubies d’idéologisés.


                    • Gasty Gasty 28 mai 2020 12:18

                      @Albert123

                      En fait, toutes les déviances sont à gauche. Les corrompus sont à gauche, on a des gouvernements de gauche depuis trop longtemps...faut que ça change.


                    • foufouille foufouille 28 mai 2020 13:41

                      @Sparker

                      les végans sont 0.1%.


                    • Albert123 28 mai 2020 18:42

                      @Gasty

                      je parlerais plutôt de dérives sectaires et totalitaires s’appuyant sur des délires idéologiques pour psycho rigides incultes et pourtant trop sur d’eux au point de faire des leçons aux autres.

                      effectivement on s’aperçoit assez vite que les gauchistes cultivent ces tares bien plus que les autres catégories d’individus.

                      mieux il semble que le gauchisme sot la mère de toutes ces idéologies nocives.

                      Gauchisme bien plus ancré dans le bobo sociétalisme des mondialistes, que dans le national-populo-socialisme d’un Gilet Jaune originel


                    • olivier 29 mai 2020 14:56

                      @Albert123
                      il existe des spécialistes pour ceux qui se sentent persécutés
                      ça peut vous faire du bien !


                    • olivier 29 mai 2020 14:58

                      @Cadoudal
                      Au moins vous savez lire, quand à comprendre de quoi on parle, c’est une autre affaire
                      Se foute de la gueule du monde est bien Français, pas de doute vous êtes bien d ici


                    • Albert123 30 mai 2020 08:19

                      @olivier

                      je préfère largement attendre le point de rupture, ce point récurrent où la masse écoeurée par tous les délires des idéologisés, en arrive à la purge pour un retour bref mais salvateur aux « temps heureux », moment béni des dieux où les ravagés du bulbe sont remis à leur juste place : le fond d’un chiotte en attendant que la chasse soit tirée.


                    • Sparker Sparker 30 mai 2020 10:52

                      @Albert123

                      Tu peux attendre longtemps pépère, et si t’es vieux alors t’es bien calé pour les laisser à tes suivants.
                      Il te restera à t’écouter parler sur Avox et t’auto-flatter des noms d’oiseaux que tu dégueules.
                      Un vrai combattant...


                    • Sparker Sparker 30 mai 2020 12:32

                      @Albert123

                      « gout pour les bonnes choses »

                      Bébert, il est universel, tout ce qu’il aime et ben tout le monde devrait aimer pareil, c’est sa maman qui lui à dit... et ça se discute pas...


                    • jjwaDal jjwaDal 30 mai 2020 20:33

                      @Albert123
                      Est omnivore celui qui peut manger de « tout ». L’obligation de manger de tout n’en découle nullement sinon ayant la capacité de faire sauter la planète 30 fois, on devrait naturellement profiter de cette capacité au lieu de la laisser en jachère...
                      Si notre culture consiste à ravager tous les écosystèmes, à accaparer toutes les terres au détriment du reste de l’ensemble des autres espèces, à bâtir des usines à futures épidémies et à laisser un patrimoine de diversité biologique réduit à peau de chagrin, permettez que certains ne partagent pas cette culture.
                      Ce goût pour les bonnes choses est inné, c’est sûr. On pourrait y inclure sans peine énormément d’aliments, sources de plaisir, mais très malsains pour la santé. Aussi longtemps que nous sommes les seuls concernés, cela ne pose aucun problème. Les gens veulent fumer, se droguer, devenir obèse ou diabétiques, courir après le cancer ou l’AVC, au nom du plaisir, je n’y vois aucun inconvénient. Ici on parle d’impact sur le patrimoine de biodiversité laissé aux générations futures, on parle d’éthique (du droit de tout ce qui est « non humain » à l’existence, vu que ce monde habitable n’a nullement été fait par nous, nous en sommes incapables) et du principe de précaution consistant à ne pas détruire ce dont nous ne sommes pas capable de comprendre le rôle dans le maintien d’un environnement favorable à notre existence.
                      La négation de la réalité des problèmes est dans le cas des mangeurs de viande, qui oublient les multiples mises en garde des scientifiques, les ordres de grandeur, les chiffres, le long terme. La farce consistant à proclamer qu’un pourcent peut opprimer les 99% restant ne tient pas dans le domaine de l’alimentation.
                      La question n’est pas de savoir si nous avons le droit de manger de la viande ou pas. Elle est de savoir si nous comprenons les conséquences de ce choix et sommes prêts à les brandir comme choix culturel. Bonne chance...


                    • ZenZoe ZenZoe 28 mai 2020 10:37

                      On n’empêchera jamais les humains de manger de la viande.

                      Mieux vaut prendre le problème autrement : exiger de meilleures conditions d’élevage et d’abattage, et ne plus faire de la viande l’alpha et l’omega de notre alimentation. On y arrive, trop lentement, mais les consciences s’éveillent.

                      Et ce n’est pas en braquant les gens avec un véganisme forcé qu’on va arriver à changer les mentalités..

                      PS : je ne mange presque pas de viande, et je la choisis labellisée, comme tous les produits venant d’animaux. C’est ma manière à moi de faire bouger les choses.


                      • olivier 29 mai 2020 14:59

                        @ZenZoe
                        Enfin !!!!!!!!!!


                      • mmbbb 31 mai 2020 11:01

                        @ZenZoe Les vegans réfléchissent et leurs actions pensees Dans l Ain , ils ont saccage un abattoir , moralite chomage et les betes vonts se faire occire dans un abattoir industriel

                        «  
                         Entre le calvaire des animaux qui se font trancher la gorge pour que nous consommions leur chair, les ouvriers forcés de manier le couteau et les pathogènes florissant dans ces conditions, les abattoirs sont de véritables lieux d’épouvante. » 

                        cela ne concerne pas l abattage occidental mais musulman juif

                        il faudrait que l auteur soit precis 


                      • Traroth Traroth 28 mai 2020 10:41

                        Cuir vegan : plastique

                        Engrais vegan : dérivé de pétrole

                        Le problème que j’ai avec le veganisme, c’est que c’est d’abord une forme de myopie. Les vegans ne voient pas que pour éviter de faire de mal à quelques centaines de milliers de vaches contraintes de produire du fumier, on va stériliser des millions d’hectares de champs à coup d’intrants chimiques, tuant, pour le coup, des milliards d’insectes, de vers et d’autres petites bestioles, avec au passage un impact écologique majeur en terme de dégradation des sols, d’érosion, de pollinisation, etc.


                        • Traroth Traroth 28 mai 2020 10:45

                          Et pour finir, concernant le plastique : l’utilisation de matières plastiques à la place du cuir, de la laine, de la soie, etc, c’est la destruction à court terme de la faune marine.

                          Le veganisme ne respecte pas l’environnement, car il encourage le rempalcement de ressources naturelles (animales) par des produits de l’industrie pétrochimique. Mais les vegans sont trop aveuglés pour s’en rendre compte.


                        • Sparker Sparker 30 mai 2020 11:08

                          @Traroth

                          « Le veganisme ne respecte pas l’environnement, car il encourage le rempalcement de ressources naturelles (animales) par des produits de l’industrie pétrochimique »

                          Euh... je suis pas spécialement végan mais vous n’allez pas faire un grand sac comme ça, c’est absurde.
                          Si vous voulez : manger de la viande, avoir du cuir, du lait avec 80% de la population qui vit en ville alors vous aurez l’industrie de la viande.
                          Votre envie (ou bonne concience) d’avoir du boeuf propre ou du cuir propre élevé près de chez vous dans le « respect » (on se demande de quoi) de l’animal n’est qu’un doux rêve vous permettant d’esquiver le problème.

                          Car c’est pour produire une gigantesque masse de viande au coût « socialement acceptable » que l’industrie de la viande à mis en place ses pratiques.

                          J’habite en milieu rural ou il y encore (très peu) de l’élevage et ce n’est pas un métier qui fera venir les jeunes.

                          C’est par ce que l’animal n’est pas une ressource naturelle que le régime carné est voué à disparaître, l’avenir est au végétal que ça vous plaise ou non. 

                          Quand l’animal était dominant sur terre c’était facile mais ce n’est plus le cas et de loin. 


                        • Titan 28 mai 2020 10:52

                          Certains brillent par leur intelligence dans la partie commentaires — ou pas. Comme disait l’autre : « La sottise alliée à la méchanceté, la méchanceté et la sottise à la vulgarité, cela se trouve quelquefois dans une seule personne, et c’est ce que le monde renferme de pire. »

                          Bien entendu qu’il faudrait fermer les abattoirs, mais pas seulement. Quand on parle de maladies zoonotiques il faut prendre en compte toute la chaîne de cette industrie « nécrophage » : les abattoirs, le braconnage et la chasse, et les élevages où les animaux sont entassés les uns sur les autres et bourrés d’antibiotiques pour éviter les maladies (l’antibiorésistance ça vous dit quelque chose ? Et les grippes aviaires et porcines, la VCJD ?).


                          • foufouille foufouille 28 mai 2020 13:45

                            @Titan

                            faudra apprendre à brouter de l’herbe car avant les engrais c’était souvent la famine.


                          • Sparker Sparker 30 mai 2020 11:14

                            @foufouille

                            Non la famine c’est politique de tous temps.

                            Il faudra apprendre à collaborer avec le végétal qui renferme bien plus de ressources que l’animal ou l’humain.
                            Un animal tu l’exploites, l’esclavagise, tu le tapes, tu lui fait bouffer n’importe quoi (qu’il n’a pas choisi) il fait ce que tu veux c’est comme les gosses.
                            Un végétal pour le bouriner c’est déjà plus délicat et ça pleure pas...


                          • foufouille foufouille 30 mai 2020 14:53

                            @Sparker

                            non la famine était bien par manque de techniques, engrais et autres équipements genre tracteur.


                          • Sparker Sparker 30 mai 2020 16:13

                            @foufouille

                            Non, dès le 16ème siècle des agronomes développaient des techniques,
                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_de_Serres 
                            Celui-ci à fait un peu plus de bruit que les autres mais il n’était certainement pas le seul, ni le premier.

                            Ce sont les guerres incessantes et les trains de vie fastueux des nobles et royautés qui laminaient les efforts qui se terminaient souvent en famine.
                            Certes il y a du avoir des années catastrophiques mais pas que, loin de là et si les silos n’étaient pas pillés par les armées et autres, les humains savaient faire des stocks et connaissaient encore les plantes sauvages comestibles, il y aurait eu disette peut-être. 
                            Quant à la technologie... 12000 ans d"histoire agricole ça vous marque une expérience et ce sans tracteur...


                          • foufouille foufouille 30 mai 2020 16:34

                            @Sparker

                            les famines ont existé chez nous jusque vers 1900 pour certains pays.

                            et en afrique, asie, ça existes encore par manques de routes, eau potable etc.


                          • Sparker Sparker 31 mai 2020 08:56

                            @foufouille

                            Tu lis des fois ce qu’on te répond ?


                          • Sparker Sparker 2 juin 2020 15:39

                            @Cadoudal

                            « islamo végane »

                             smiley  smiley

                            En fait t’es un clown (je te croyais réac facho avec un QI d’hier soir), je viens de comprendre... clap clap clap...

                            Tout les jours je vois des « catholico viandard »  smiley  smiley

                            Ha ha ha, t’es con quand même mais ça me fait marrer, surtout de savoir que tu crois ce que tu dis...


                          • Sylv1 28 mai 2020 11:41

                            Je me disais, « c’est marrant, comme par hasard, on retrouve des ’clusters’ de covid dans plusieurs abattoirs, ça pourrait donner du grain à moudre à ce genre d’articles ».

                            C’est vrai après avoir fait progresser : les drones, la surveillance de masse, le recul des droits du travail, la destruction des petits commerces au profits des grands, l’appauvrissement généralisé, la disparition de l’argent liquide... et peut-être la vaccination forcée, et tout ça sous le prétexte de la lutte contre le covid, il manquait bien entendu un peu de pub pour les végétaliens. On a là un beau programme.


                            • Gasty Gasty 28 mai 2020 12:29

                              @Sylv1

                              Une autre piste « Les évangélistes » . C’est bon pour les témoins de Jéhova ça !


                            • OJBA 28 mai 2020 13:14

                              Les végétaux étant aussi vivants, il ne nous reste plus qu’à sucer les cailloux


                              • Fifi35 Fifi35 28 mai 2020 13:51

                                Mélanger l’éthique dans le traitement des animaux et le véganisme et une forme de manipulation. Nous sommes dans deux thèmes bien différents.

                                Je suis pour que l’on respecte les animaux. De là à ce que l’on s’abstienne d’en manger pour une raison idéologique qui fait fi de de notre propre nature, c’est un non-sens et une erreur crasse !

                                Oui pour la cause animale et le droit de mourir avec le moins de souffrance possible.

                                Non au sectarisme BoBo d’enfants qui ne veulent pas grandir et préfèrent rester dans le monde de Bambi. Manger végan, c’est offenser Gaïa, c’est la pulsion de mort qui revêt le bel habit de la vie ! Mascarade que tout cela... 


                                • vieuxgrincheux 28 mai 2020 17:09

                                  @Fifi35
                                  Pour completer votre mot, je propose un petit sujet de philo :
                                  La vie serait-elle la vie sans la mort ?"
                                  Vous avez 4h...Et pour les vegans car ils ont un handicap ils disposent de 8h.... Il leur faut au moins ca je pense 


                                • Sparker Sparker 30 mai 2020 11:16

                                  @Fifi35

                                  « qui fait fi de de notre propre nature »

                                  Manger de la viande n’est pas naturel, c’est culturel.


                                • Sparker Sparker 30 mai 2020 11:40

                                  @Cadoudal

                                  Le confinement ne t’as pas fait monter le niveau à ce que je lis...

                                  C’est pas par ce que l’homme est omnivore qu’il doit « obligatoirement » manger de tout. C’est juste qu’il est adaptable dans son milieu.

                                  Et t’inquiète, bientôt des animaux y’en aura plus que dans les musées, y viendront plus te déranger...

                                  M’enfin, on sait que t’es déjà mort, y’a qu’un bruit de fond presque inaudible. Tu serais d’accord que les viandard te bouffe, le cadavres ils aiment ça même un peu putride, pas-ce-que quand on sera 10 milliards coco... tu vois...

                                  Mais peut-être que ta vie se limite... à la tienne et ton bon plaisir.


                                • Sparker Sparker 30 mai 2020 12:27

                                  @Cadoudal

                                  Houlà... le confinement t’as vraiment pas arrangé, tu dérives, tu dérives et les côtes sont bien loin...


                                • foufouille foufouille 30 mai 2020 14:27

                                  @Sparker

                                  c’est naturel et sans viande tu as besoin de b12 sinon tu deviens fou.


                                • Sparker Sparker 30 mai 2020 16:15

                                  @foufouille

                                  Là, on est dans Contes et Légendes au pays de Foufouille...


                                • Sparker Sparker 30 mai 2020 16:21

                                  @Cadoudal

                                  T’es vraiment trop fort, on démarre sur l’alimentation et tu finis sur Bouteldja... change rien, tu sers à rien et ça vaut mieux... smiley


                                • foufouille foufouille 30 mai 2020 16:28

                                  @Sparker

                                  c’est la vérité car il n’existe pas de b12 dans les plantes.

                                  ce qui est naturel est de ne pas pouvoir boire du lait pour certains adultes.

                                  tu ne peux pas non plus manger que de l’herbe ou de l’écorce d’arbres.


                                • foufouille foufouille 30 mai 2020 18:55

                                  @Cadoudal

                                  « j’ai mangé de la viande jusqu’à mes 17 ans (ndlr : elle en a aujourd’hui 20), cela a contribué à exploiter des régions du monde défavorisées. Au final, ce sont toujours les mêmes qui paient, ce n’est pas juste. Je tiens à partager mes privilèges. » »

                                  des tarés, la viande vient des pays pauvres ?

                                  pas de pauvres en suisse non plus.


                                • Sparker Sparker 31 mai 2020 08:53

                                  @Cadoudal

                                  « je me demande si t’es pas à moitié con »

                                  Au moins à vous deux vous en valez un, vous aurez au moins réussi ça dans vos vies.


                                • lacerta Cyrus de cylonie 28 mai 2020 16:30

                                  « Personne n’ as besoin de tuer pour manger »

                                  >la farce du siecle , le soja arrosé de pesticide , est un desert vegetal ou les cadavre de souris , de reptile , d’ insecte sont ramasser par d’ enorme moissoneuse .

                                  un kilo de soja , c’ est 5 kilo de biotope (insecte , oiseaux , reptile , incorporé au tourteaux ...

                                  autan bouffer un kilo de boeuf , une vie de boeuf c’ est 300Kg pour une vie 

                                  300 kg de soja , c’ est 1500 kg de vie , des millier d’ insecte , des dizaine d’ oiseux , une dizaine de reptile , une 50aine de petit mamiferer ...

                                  Un véritable petit genocide speciste , pour bobo ecolo .

                                  En se donnat bonne conscience ...

                                  ha oui , finit la voiture , vous tuer des millier de vie d’ insecte ...

                                  A pied la putois ... surtout en campagne .

                                  Pas de metro non plus , on extermine les grillon , pas de bus , les ousis se font ecrasser en traversant , pas d’ ascenseur , y a des araigne sur le cable , et surtout faut arreter des metre ces anti mouche partout ou de flinguer les punaise de lit :)

                                  Dans vegan il y a veg , mais il ya âne aussi :)


                                  • Esprit Critique 28 mai 2020 16:31

                                    Il a eu aussi énormément de cas de Cocid dans les hôpitaux !

                                    Faudrait les fermer eux aussi !


                                    • McGurk McGurk 28 mai 2020 16:48

                                      @Esprit Critique

                                      Ce sont eux aussi d’ignobles lieux de torture où les médecins tranchent leurs patients pour...les opérer ! Quelle honte !


                                    • McGurk McGurk 28 mai 2020 16:41

                                      Ce qui m’ennuie avec ce genre d’auteur, c’est qu’il balance des pavés débiles dans la mare mais qu’en plus il ne répond absolument jamais.

                                      Voici l’un des nombreux agents de destruction de la France, de son identité et de sa culture ici culinaire. Avant c’était le virus (ça l’est toujours d’ailleurs), maintenant en pleine période de contamination on nous suggère fortement d’être privé d’une autre liberté. Et ce sera quoi ensuite ? Le droit de respirer ?

                                      Auparavant, ce même auteur disait que consommer de la viande n’était « pas essentiel pour la santé » ignorant volontairement par idéologie les mécanismes biologiques qui font de nous une espèce carnivore et encore plus le plaisir que cela procure. Bah ouais, les sans-dents sont trop cons pour comprendre quoi que ce soit, forcément. Et puis leur avis on s’en moque...y sont trop cons...

                                      Mais ici, on utilise la sur-excuse du « coronavirus méchant pas beau tout plein qui tue bouh t’as peur ? ». Parce que la vieille excuse de « la cruauté envers les animaux qui sont aussi humains que les humains [non sens intégral] » ne fonctionne plus.

                                      Alors après ce sera à cause de Tchernobyl, du taux de CO2 ou du trou dans la couche d’ozone, tous les prétextes sont bons pour convaincre le gogo lambda que « c’est pas bien » et de ce fait restreindre toujours plus, mentalement, la liberté de penser mais aussi de faire vu qu’on aura institué une barrière psychologique (comme pour la peine de mort, si « barbare ») j’en connais une à mettre d’urgence à la direction de la comm’ chez LREM-Diktat.

                                      On sait tous que l’industrie a ses dérives et un Etat fort, respectueux des lois et des territoires, aurait déjà agi. Ce n’est donc pas un argument car cela n’a aucun rapport avec l’activité agro-alimentaire de base.

                                      Décrire les abattoirs lieux, logiquement, de mort animale et pas forcément de « torture » comme des camps d’extermination du 3ème Reich (ou pas loin) est de très loin déformer la nature-même de l’activité et, en conséquence, de nuire aux professionnels.

                                      Le pire dans tout ça, c’est de culpabiliser le consommateur qui, lui, n’a foutrement rien à voir dans les dérives décrites et est pourtant pris en otage, entre cette association qui culpabilise les mauvaises personnes (au lieu de s’adresser à qui de droit) et les devoirs que l’Etat a depuis longtemps abandonné. Tout comme on fait payer la facture des conneries des entreprises et des banques aux contribuables jusqu’à ce qu’ils ne le puissent plus.

                                      L’ironie dans tout ça, c’est que l’affiche révèle une belle connerie. Comment protègera-t-on les ouvriers si on ferme les abattoirs et qu’ils perdent leur emploi ? Avec quel non-salaire pourront-ils acheter des masques ? Ou pour vivre tout simplement ?

                                      La conclusion est géniale. Plutôt que de demander à des règlements et contrôles plus stricts, il faut tout simplement interdire la consommation de viande. C’est quoi ton avis à ce sujet ? On s’en branle ! Tu fais ce qu’on veut pi c’est marre et va crever du covid sinon, ça t’apprendra à ne pas être de notre côté.

                                      La sous-conclusion est tout aussi mensongère. Il faut un équilibre alimentaire avec des aliments variés (dont la viande) pour rester en bonne santé. Vu la gueule translucide et la santé fragile des végans, je n’aimerais pas être à leur place.

                                      D’autre part, qui dit plus de consommation de plante = agriculture encore plus intensive = plus de pollution = plus de déforestation = plus de morts d’espèce.

                                      Paye ton véganisme à la noix majoritaire qui va détruire la planète parce que vous êtes tout cons au point de croire qu’un seul mode de pensée, ignorant les preuves logiques et scientifiques, est « mieux pour tout le monde ».

                                      Putain de nazis alimentaires...


                                      • foufouille foufouille 28 mai 2020 16:57

                                        @McGurk

                                        c’est pire que ça, il suffit de relire des vieux articles.

                                        interdit aux non végans : procréation, nature, avion, laisser crever certains malades, etc .


                                      • McGurk McGurk 28 mai 2020 17:12

                                        @foufouille

                                        Possible, je n’ai pas lu ça !


                                      • foufouille foufouille 28 mai 2020 17:20

                                        @McGurk

                                        tarrier est un des auteurs tarés.

                                        les vieux articles sont des perles de conneries végé.

                                        genre ton intestin est trop long pour digérer la viande ou les amis qui vont manger chez lui ou chez les autres doivent manger comme lui.


                                      • troletbuse troletbuse 29 mai 2020 15:38

                                        Rien sur les pédophiles, des pervers qui consomment de la viande jeune et tendre smiley


                                        • yanng 29 mai 2020 19:13

                                          Après les écolos fous qui veulent récupérer le covid pour nous imposer un « green new deal » qui ne servira qu’à augmenter le prix de l’électricité,

                                          les vegans essayent de récupérer le covid pour nous empécher de manger de la viande !

                                          laissez nous bouffer tranquille smiley


                                          • Sparker Sparker 30 mai 2020 11:19

                                            @yanng

                                            T’as pas pigé que tu vas plus en « bouffer » longtemps, commence à pleurer...


                                          • Julot_Fr 30 mai 2020 09:14

                                            Que ce qui ne veulent pas manger de viande le fasse et laisse les autres en paix.. Les petits fascistes en chef ont oublié que la liberté des uns s’arrête là ou commence celle des autres. Avec une petite fille comme image marketing pour bien manipuler


                                            • Sparker Sparker 30 mai 2020 11:24

                                              @Julot_Fr

                                              Qui vous empêche d’en manger ?
                                              On a pas le droit de dire qu’on est pas d’accord ?

                                              Si la viande connait des problèmes de production ce n’est pas par la faute des végans (je ne suis pas végan).
                                              La viande n’est pas un besoin nécessaire et le monde animal n’avait pas « vocation » à satisfaire nos estomacs.
                                              Tous ça rentrera dans l’ordre à un moment donné, végétalisme pour tous et une grande bouffée d’air et y’aura pas besoin des végans pour ça, vous y viendrez aussi. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Anissa Putois

Anissa Putois
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité