• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Il faut rompre avec la rupture !

Il faut rompre avec la rupture !

La formule « La France en faillite » prononcée par le Premier ministre François Fillon vient rappeler l’existence du pays réel à côté du pays imaginaire entretenu à grands coups de propagande sarkozyste et par les médias « people », le pays rêvé où les riches enrichiraient le pays, où les croisières de rêve, les fortunes égoïstes, symboliseraient la réussite de tous.

Il nous faut rompre avec le culte de l’argent, celui du chef et de l’image trompeuse ; il nous faut revenir aux réalités. Faire éclater la bulle médiatique de la campagne de Nicolas Sarkozy et de son investiture magnifiée dans un vent de triomphalisme bien imprudent...

On vide les caisses de l’Etat pour remplir les coffres-forts privés !

Le paquet fiscal d’environ 15 milliards d’euros de dépenses supplémentaires chaque année représente une augmentation de 40 % au minimum de notre déficit. Ce cadeau aux Français les plus favorisés, il faudra bien que tout le monde le paie et sur plusieurs générations. La suppression des droits de succession va renforcer la concentration du patrimoine dans les mains de la petite minorité qui détient les richesses du pays et qui se le passera désormais de génération en génération sans payer de tribut à la société dans l’exercice de solidarité traditionnellement imposé. L’intérêt général est ostensiblement sacrifié au nom des intérêts particuliers.

Le populisme ne passera pas !

Sarkozy se moque de la justice en prétendant l’incarner à lui seul. Ses actions de sauvetage ultra médiatisées dans lesquelles il s’implique où pour lesquelles il invite en "guest star" sa famille montrent qu’il se prend pour un "Saint-Louis", un justicier. Ce n’est pas de cela dont nous avons besoin, mais d’une meilleure justice au quotidien.

Nous ne voulons pas d’un sauveur, mais d’un chef de l’Etat qui sache se monter garant de l’indépendance de la justice comme son rôle l’est inscrit dans notre constitution. On ne lui demande pas de voler au secour de chaque victime dans un élan compassionnel entouré de dix caméras de télévision. On exige de lui qu’il respecte la magistrature, et que sa garde des sceaux la respecte aussi !

Nous ne voulons pas d’un sauveur aux vindictes inquiétantes, mais d’une meilleure justice pour tous. Pour cela, il faut une réforme et un budget conséquent. Car la justice a depuis trop longtemps besoin d’être améliorée.

A nous, citoyens de ce pays à la riche histoire démocratique de dire "le populisme ne passera pas !"

Un coup d’UMP dans l’eau !

On sait que le paquet fiscal n’aidera pas la croissance ni les emplois, qu’il sera suivi d’une politique de rigueur que l’on voudra nous présenter comme vertueuse, mais qui ne le sera pas. La pratique vertueuse aurait consisté au contraire à réduire nos déficits par une action immédiate et volontaire. Préparés par le discours sur la dette pendant la campagne présidentielle, en particulier par François Bayrou, les Français auraient accepté de consentir à des efforts si le chemin montré était juste. A présent, il faudra que la machine à propagande de l’Elysée joue à plein et déploie des trésors d’ingéniosité inouïs pour faire passer les sacrifices comme un acte de civisme et de solidarité.

Le "moi je" de Sarkozy :

L’omnipoint de vue du chef de l’Etat à propos de tout est une manière d’inférioriser le citoyen. Le "moi je pense que" donne son avis sans complexe y compris sur des questions scientifiques et très délicates de génétique. Le "moi je" serait moderne ? Pas du tout ! Il nous renvoie à un modèle de sous-démocratie où les citoyens sans tribune et sans paillettes ne pensent pas et devraient se contenter des miettes que le souverain leur jette pour les distraire. Ainsi en va-t-il de ses petites phrases que chacun va commenter à l’infini. On ne pense plus qu’en fonction de ce que dit, de ce que fait, de ce que montre Nicolas Sarkozy. Le "moi je" de Sarkozy n’est pas citoyen. C’est un "moi je" moyenâgeux.

Cet égocentrisme au sommet de l’Etat nous mène droit au despotisme, à l’oppression. Il nous faut tout au contraire une démocratie vivace au sein de laquelle les idées se heurtent, où les citoyens discutent et même disputent !

Tyrannie zéro !

Sarkozy a voulu désespérer la gauche mais, ce faisant, c’est toute l’opposititon politique qu’il a asséchée et, au-delà même, c’est toute forme de pensée qui a subi le séisme : les journalistes, les philosophes, les militants de partis. La démocratie française n’en sort pas grandie, mais sur les genoux ! L’injonction qui consiste à nous dire "cessez de penser" (Sarkozy à propos des intellectuels, la ministre de l’Economie Mme Lagarde...) nous conduiront en pays d’Absurdie où la vie n’aura de sens que dans la consommation.

Désespérer les gens pour les pousser à "travailler plus" et à consommer plus, voilà l’autre stratégie funeste du pouvoir libéral en place. Pas d’idéal, pas de projet de société, et une culture réduite à sa simple expression consommatrice. On consommera de tout, y compris, comme c’est déjà le cas, de l’image et de la "bonne parole". On ne pensera plus !

Il est encore temps pour tous les citoyens et citoyennes de France de réclamer la tyrannie zéro ! Et pour cela, il faut rompre avec la politique dite de "rupture" pour bâtir ensemble un projet de société librement débattu et consenti.


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  • Francis, agnotologue JL 24 septembre 2007 11:52

    J’approuve ce texte généreux et clair. Ceux qui n’ont pas voté pour ce pouvoir sont convaincus par ce qui y est dit. Il faudrait maintenat que ceux qui ont voté pour ce président reconnaissent que le temps des promesses vaines est passé, et viennent renforcer le camp des démocrates dans le pays, sans rancunes ni complexes.

    Au fait de promesses, j’avais dit ici que la détaxation des heures sup était anticonstitutionnelle. Je constate que sa mise en oeuvre semble poser quelques problèmes ...


    • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 12:37

      JL : merci. Sarkoland ou Promesseland, c’est Tout Demago. J’ose penser qu’il existe une alternative entre bobards.com et bobos.fr !


    • samy31500 24 septembre 2007 11:58

      Les électeur de Nico sont cocus !! smiley (En tous cas ceux des classes moyennes) MDR.


      • LE CHAT LE CHAT 24 septembre 2007 12:11

        bel article paul , tu es inspiré aujourd’hui !

        sarko aura beau apparaitre trois fois par jour à la télé pour endormir les français avec de belles promesses , ils sentiront profondement la dilatation du rectum avec la flambée des prix à venir ainsi que celles des carburants qui ne sera jamais compensée par les quelques malheureuses heures sup qu’on leur a fait miroiter ...

        mais il pourra toujours compter sur Lerma pour coller ses affiches smiley


        • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 12:41

          Salut Le Chat : La dilatation annoncée aura lieu. Les petites phrases alarmistes (« faillite ») ne sont là que pour préparer les esprits à la future politique (injuste) de rigueur. Tactique habituelle : on annoncera le pire pour faire passer des réformes dures qui seront accueillies avec soulagement par le peuple esbaudi de paillettes et de strass.


        • LE CHAT LE CHAT 24 septembre 2007 12:49

          Plaie d’argent n’est pas mortelle , il en serait autrement si pipole 1er et son bouffon kouchner nous entrainent dans les aventures neocoloniales de debeulyou ....


        • Harald 24 septembre 2007 12:18

          A voté Oui !

          Ce qui me tue ce sont les sondages d’OpinionWay qui clament la satisfaction des français sur son « style » et son « action » et que reprennent à l’envi les Médias.

          Cette pompe à brouillard commence à me courir sérieusement sur les nerfs.

           smiley


          • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 12:34

            Sarko se dit homme d’action , il est l’homme de l’actionnariat. C’est bien différent.


          • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 15:49

            Sarkozy se surestime. Savez-vous comment il écrit « charisme » ?
            - « Carriérisme »...


          • europa 24 septembre 2007 12:33

            Bon article, cependant vous oubliez que personne n’a jamais cru au fait que les riches enrichissent un pays...sauf quelques pauvres pékins qui regardent un peu trop certaines chaînes.

            Comme Chomsky l’explique si bien, et comme M. Moore et autres l’exposent également, il s’agit plutôt de dire n’importe quoi (mais alors vraiment n’importe quoi), et tant qu’aucun journaliste n’est fichu de répondre, les gens voteront pour vous.

            Sarkozy, sauf s’il était vraiment bête (ce qui n’est pas le cas), ne croit pas un mot de ce qu’il dit sur l’économie etc, le même discours tenu d’ailleurs par les grands patrons et les responsables économiques américains. Toutefois il suffit que les gens ne se posent pas de questions et ça passe comme une lettre à la poste. Notre président ne rêve pas d’enrichir la population à travers les plus riches, il veut simplement enrichir les plus riches, et certains entendent ce qu’ils veulent, c’est-à-dire qu’il enrichira les pauvres aussi.


            • Harald 24 septembre 2007 12:39

              En bref il explique péremptoirement et avec conviction l’Économie qu’il ne comprend pas à des français qui n’y connaissent rien.

              Et ça marche (pour lui).


            • europa 24 septembre 2007 14:17

              Oui, en gros. Et ça marche aussi pour ceux qui comprennent l’économie. Ne croyez pas que les conseillers de la Maison Blanche ne savent pas qu’ils ont les taux de pauvreté et de mortalité infantile les plus hauts des pays « développés ». C’est juste qu’ils s’en fichent. Tout simplement smiley


            • NPM 25 septembre 2007 19:20

              « Ne croyez pas que les conseillers de la Maison Blanche ne savent pas qu’ils ont les taux de pauvreté et de mortalité infantile les plus hauts des pays »développés« . C’est juste qu’ils s’en fichent. Tout simplement »

              Je rappel que en matiere de mortalité infantile le record était détenu par la France des 30 glorieuse. Donc inutile de jouer les coqs : ils ont des problémes, ca peut arriver à tout le monde. (Tu nous parle des maladie Nosocomiales ?)


            • Auffret Auffret 24 septembre 2007 12:48

              J’apprécie vos propos et je me permets de vous soumettre une de mes réflexions parue dans Marianne en novembre 05 :

              « Tolérance zéro ».

              Cela veut dire que nous devons être « parfaits », absolument parfaits, organisés par des êtres « parfaits ». La tolérance n’existe plus, on lui a mis un chiffre qui ne veut rien dire. « Le zéro est le seul chiffre qui permet de compter jusqu’à un ». On ne compte plus, certains ne « comptent plus ». Pourtant, les caméras de Télévision « comptent » pour beaucoup. Que veux-t-on gagner dans cette violence ? Ou sont les finalités des uns et des autres ?

              La violence engendre la violence, la haine attise la haine tandis que la tolérance engendre la compréhension. La tolérance n’a pas besoin de chiffre ni de degrés. Elle est ou elle n’est pas. Osons aujourd’hui une grande tolérance et nous arriverons à comprendre ce qui s’est passé. Tous les militaires savent qu’il ne faut jamais encercler un ennemi car le carnage sera des deux côtés. Ici, il n’y a pas d’ennemi. Il y a une incompréhension. Sachons raison garder si chacun recherche une solution. C’est aujourd’hui qu’il faut enlever ce chiffre à ce mot merveilleux qui n’en a jamais eu besoin.

              France, viens te servir de ce mot « Tolérance » que tu chéris tant. Tes enfants souffrent, ils ont besoin de toi. Souffle leur aussi le mot « Fraternité » ; Ils l’aiment beaucoup. Il restera à réparer les mots Liberté et Egalité. Nous savons faire. Aies confiance dans tes Français car nous t’aimons « La France » !

              guillaume.auffret7@wanadoo.fr (Brest)


              • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 13:14

                Salut ami brestois ! Je souhaite comme vous la tolérance, qui n’est pas la vertu première de certains participants aux débats citoyens ici, qui voient en « tolérance » un synonyme de « mollesse » ou de « naïveté ». Je n’ai pas cette conception-là. Je retiens la tolérance comme une idée toute voltairienne. L’idée que s’en faisait Voltaire et embellie par la suite.


              • MagicBuster 24 septembre 2007 13:01

                @Auffret Je te rejoins, le contraire de la tolérance , ce n’est pas la tolérance zéro.

                Le contraire de tolérance est l’intolérance.

                Toute liberté ou tout droit implique nécessairement, pour s’exercer complètement, un devoir de tolérance et de respect.

                La notion de « tolérance zéro » c’est uniquement de la comm’ car ça ne veut rien dire.


                • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 13:08

                  L’expression « tyrannie zéro » que j’ai employée était évidemment une façon d’ironiser sur les slogans de Sarkozy. Tout en voulant dire quelque chose quand même.


                • tvargentine.com lerma 24 septembre 2007 13:18

                  On lit une fois de plus un article anti-sarkozy primaire de la dernière campagne électorale.

                  Décidement,à par contester que savez vous faire ?

                  RIEN,un peu comme votre mentor François BAYOU ,super démago qui ne proposait rien aux français.

                  Le programme de Nicolas Sarkozy est le plus réaliste et il mérite d’être mis en application.

                  Concernant les 15 milliards d’euros / an ,cet argent va retourner dans l’économie et faire tourner la machine économique,il ne faut pas focaliser dessus.

                  L’Etat doit par contre avoir une meilleure utilisation de ses ressources humaines en augmentant la productivité ,la disponibilité et la performance du service public en réduisant le nombre de fonctionnaires.

                  Quel est le nombre de fonctionnaires dans ce pays ?

                  Peut on en réduire le nombre ?

                  Voila les questions à poser


                  • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 13:25

                    lerma, vous avez raison : il y a peut-être du Bayrou en moi dans la façon que j’ai de gifler les idées reçues !

                    Bayrou n’est pas Sarkozy. Il n’impose pas un système de pensée tout prêt. Il fait reposer aussi le projet de société sur la force démocratique des citoyens toujours plus nombreux qui rejoignent le MoDem.

                    Il n’y a plus de gauche en France capable de jouer un vrai rôle d’opposition. Or, la démocratie a besoin d’une opposition, sans quoi elle est fichue !


                  • Harald 24 septembre 2007 13:26

                    « (...) Concernant les 15 milliards d’euros / an ,cet argent va retourner dans l’économie et faire tourner la machine économique,il ne faut pas focaliser dessus.(...) »

                    Ben nan : le principe dans l’économie libérale c’est que l’argent tourne et que tout le monde se serve au passage, pas qu’il reste dans un bas de soie. smiley


                  • europa 24 septembre 2007 14:22

                    ...mais Bayrou constitue-t-il vraiment une opposition ? (enfin, dans l’hypothèse où il aurait de nouveau un groupe parlementaire ?) Personnellement je trouve qu’il n’est pas plus rassurant que la gauche. Si les politiciens de « gauche » passent leur temps à se tirer dans les pattes, Bayrou a tellement retourné sa veste qu’il n’est pas plus crédible à mes yeux.

                    Et le voilà le problème : mais quand arrivera-t-on à la vraie démocratie parlementaire, à l’anglaise, pas forcément dans le nombre de partis mais dans le rôle joué par l’opposition et même des « neutres » (pensez aux spécialistes siégeant à la Chambre des Lords, qui aident le Parlement et le gouvernement à développer toute la technicité requise par le système anglais dans ses textes de loi...). Tant qu’on n’a pas de rôle important à donner à l’opposition, elle ne sera pas utile. Mais elle ne semble pas vraiment capable de remplir ce rôle...


                  • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 15:15

                    Bayrou va rencontrer prochainement Hollande sur la question des institutions. C’est du concret et cela répond à vos questions « que fait Bayrou ? » et « à quand la démocratie parlementaire ? » Sauf qu’on ne va pas vers une démocrate parlementaire : le comité Balladur est en train de confectionner une constitution sur mesure (*) pour Sarkozy. (voir Le Monde en ligne de ce jour)

                    (* ) Non , je n’ai pas dit « toute petite » !


                  • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 15:18

                    Sur cette question des institutions, une voix d’opposition unie MoDem-PS pourrait donc se faire entendre (Hollande cherche aussi des appuis du côté de la gauche plurielle). On voit que sur ce plan-là, Bayrou est clairement dans l’opposition.


                  • Marie-orange 25 septembre 2007 00:00

                    @ Lerma, votre simplicité simpliste est attristante et affligeante. Il y a donc encore des électeurs de l’empereur qui continuent à tout gober la bouche ouverte... Ca m’étonne tous les jours. J’ai donné un an pour que tout le monde ouvre enfin les yeux. Mais dans quel état on va être à ce moment là.... ? smiley

                    @ La Taverne, merci, j’aime bien l’esprit rebelle de la Breizh attitude ! J’aime bien quand on retrouve un peu de la révolte des Bonnets rouges... C’est avec ça qu’on avance. smiley


                  • La Taverne des Poètes 25 septembre 2007 00:24

                    Marie-Orange, je suis pour une révolution maîtrisée et non violente. Quant à Lerma, il fait partie de notre folklore d’Agoravox. Il nous poste ces petits messages quotidiens. Je suis sûr que c’est un démocrate qui s’ignore.


                  • La Taverne des Poètes 25 septembre 2007 00:26

                    Quand il aura vu que je ne suis pas un « anti sarkozyste primaire » mais que c’est Sarkozy qui est trop primaire...


                  • Marie-orange 25 septembre 2007 13:41

                    Je sais, la Taverne, je sais... Pour toute révolution, elle est toujours maîtrisée jusqu’à un certain point. Sinon ce ne serait plus une révolution. Quant au folkore Lerma, il y a belle lurette que je l’ai casé comme tel évidemment, mais je ne suis jamais la seule que ça démange ! Alors des fois, une petite bataille de polochon, ça défoule. smiley


                  • LE CHAT LE CHAT 24 septembre 2007 13:45

                    Je vais faire de la rupture en faisant de l’affichage sauvage de cet excellent article refusé car trop élitiste et portant trop haut le niveau d’exigeance en matière d’art  smiley

                    amis de la culture , vous ne serez pas privés pendant la fermeture de la gallery d’art ! smiley

                    Théodule Machu , artiste valentiniste contemporain

                    Du 27 octobre au 4 novembre 2007 , vous pourrez admirer au Blanc Mesnil la démonstration du grand peintre du dimanche Théodule Machu , qui sur injonction de son épouse Agathe ( née zeblouse) , a du poser une semaine de RTT pour repeindre les plafonds de la cuisine et du salon de leur modeste T3 dans la citée HLM rue Youri Gagarine .

                    Le samedi débutera par une expédition dans les rayons du Leroy Merlin de Saint Denis , où comme par enchantement il brandira triomphalement les pots de peinture cherchées pendant deux plombes et verra son rêve s’écrouler quand Agathe lui conseillera de les remettre en place et de privilégier la marque untel afin de bénéficier des 10% de réduction à la caisse . Théodule Machu est un ancien de l’école ripolinienne où , du haut de son escabeau , i l a bariolé des dizaines de plafonds dans un feu d’artifices de couleurs allant du blanc mat acrylique à la merveilleuse glycéro blanche satinée . C’est là que l’on voit l’artiste , le vrai ,la face mouchetée de postillons blanchâtres et les doigts encore collants prêts à recevoir la douce caresse du white spirit aux parfums envoûtants . Ayant atteint les sommets de Son art en haut de l’escabeau mais se sentant inachevé , Théodule essaya la valentine qui postillonnait moins , mais le transformait en panthère noire du pinceau dans la jungle des plafonds . Théodule est la référence valentiniste du moment et quoique dise Agathe, qui trouve qu’il passe plus de temps à s’enfiler des canons sur le coin de la table de la cuisine recouverte de la toile cirée offerte par mamy Georgette Que juché sur son escabeau , l’œuvre finit toujours par être achevée avant la prochaine fois où il masquera le jaunissement prématuré dû à la fumée des roulées que l’artiste roule à longueur de journée , ce qui lui donne un bon prétexte pour glander un max , on est artiste ou on ne l’est pas ! Théodule n’a pas été tenté par l’avant-gardisme des adeptes del’avi3000 , trouvant leur démarche trop osée à peine fini le deuxième millénaire .

                    N’essayez pas de voir l’artiste à l’œuvre le premier novembre , car Agathe a décidé que ce jour serait consacré à aller déposer le pot de chrysanthèmes sur la tombe de tante Germaine avant d’aller savourer un bon cassoulet chez tonton Robert qui est un as pour vous préparer ces plats contribuant à perforer la couche d’ozone . Théodule en artiste à la pointe de l’information retirera son escabeau , ne voulant pas risquer qu’une saboteuse viet-min salope son oeuvre avec du rouge à lèvres , ils avaient pas tant d’audace du temps où il crapahutait dans les rizières en Indochine ! Le plafond théodulien restera immaculé , scintillant de son reflet éburnéen dans un renouvellement incessant de blancheur exacerbée . Oui, Théodule Machu , artiste de dimension interplanétaire Mérite cet hommage digne de la qualité et de l’originalité de son œuvre triviale !

                    Tout comme le chimiste colombien Diego Ramirez , tout comme Berthe Sylva dont la blancheur des roses restera gravée à jamais dans la mémoire des amateurs d’art floral , tout comme Jacob Delafon le célébrissime sculpteur de latrines , mais loin des excentricités chapellesixtinesques d’un certain Michelange , Théodule Machu a déjà marqué son époque par la blancheur inouïe de ses extraordinaires plafonds .


                    • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 14:15

                      Chat c’est de l’art Rupture !


                    • jzk 24 septembre 2007 14:27

                      Encore un auteur qui se plaint de l’omniprésence de Nicolas Sarkozy. Ce qui me fait doucement sourire c’est cette mode de critiquer cette présence médiatique forte. Peut être NS a t’il manipulé par le passé les médias, mais une chose est sûre, ce phénomène l’a dépassé complètement. Il n’a plus besoin d’appeler ses amis journaleux people (comme vous), vous fantasmez tellement sur lui que de vous même vous, (les journaleux people) nous écrivez au moins 3 articles différents sur lui chaque jour.

                      Elle est pas belle la vie ? Plus besoin de débourser un centime dans la com, les médias se chargent eux même de placer NS au centre de tous les intérêts, alors qu’ils dénoncent cette trop grande présence... Quel paradoxe mouarf !

                      Et pour finir, vous êtes un très grand hypocrite. Ne le prenez pas pour vous, mais je m’adresse à ces traque-people qui bavent dans les feuilles de choux. Vous êtes de grands hypocrites car non seulement vous avez le culot de jouer les saintes nitouches à dénoncer la présence de Nicolas Sarkozy dans les médias... Alors que vous exploitez à mort le filon pour une raison, ça fait vendre ! Ca fait vendre de donner du Sarko.

                      Alors arrêtez de nous prendre pour des chèvres et s’il vous insupporte tant que ça, je vous donne un conseil de maîtresse d’école : « n’y prêtez pas attention ! »

                      Allez, on se voit au prochain article : « Sarko c’est un méchant avec ses copains les riches » smiley


                      • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 15:21

                        Sarkozy, je m’en fiche assez je dois dire. L’ennui, c’est qu’il est quand même président donc assez incontournable (*). smiley

                        (* ) Non ,je n’ai pas dit qu’il était gros...


                      • Mysticman Mysticman 27 septembre 2007 23:54

                        Je suis tout à fait d’accord. Les premiers anti-sarkozystes à dire cela sont surtout les lecteurs de Closer et de Paris Match, la presse torche-cul qui regardent aussi bien Canal plus que TF1, médias populistes et bien-pensants en disant que Sarkozy a tous les pouvoirs, qu’il est omniprésent partout. Bref c’est courts comme arguments voir un peu démagogiques et soulant j’arrêtes pas d’entendre ça.


                      • NPM 24 septembre 2007 15:25

                        « Ce cadeau aux Français les plus favorisés, il faudra bien que tout le monde le paie et sur plusieurs générations. »

                        Vous avez le cerveau félé : Ne pas vous prendre votre VOTRE argent n’est pas un cadeau, c’est normal.

                        Vous confondez totalement ceux qui finance, et qui en ont marre (surtout au vu des résultat lamentable) et ceux qui percoivent, ceux qui coutent àla société, les parasites, ceux qui vivent sur le dos des premier, de la pitié public et du mépris des autres, car ce sont des inférieurs.

                        C’est deux catégories n’ont aucun rapport.Il y a un actif, de l’autre un passif, sans interet. Or les « riches » n’ont évidement pas à payer pour les pauvres. C’est aux inférieurs à se sortir les doigts du cul. Certes, pour les crétins congénitaux, les débiles profonds, bref, les ratés, c’est mal parti. Mais il est necessaire qu’ils restent pauvres pour motiver les autres à s’en sortir et à retrouver leur dignité plutôt que de vivre de la charité public.

                        La faillite de l’Etat n’est pas du à une absence de prélévement (il est énorme !) mais à des dépenses démagogiques en vu d’élaborer une UTOPIE SOCIALISTE. Cette utopie touche à sa fin. 2.200.000 français ont déja fuit cet enfers fiscal, et ce n’est que le début d’un vaste exode. Déja, Colgate et HP ont retiré leur siége social Européen de la France. Le CAC40 va bientôt suivre le monde est VASTE : la fin du rêve et de la gabgie approche ! Plus vite nous auraont atteind une situation à l’argentin, plus vite nous pourront remettre les pendule à l’heure : anulation des retraites, le licenciment de 80% des fonctionnaires, la fin des ASEDIC, des HLM, de l’éducaiton national, des subvention au association parasites de gauches, aux syndicats, et des soins médicaux, le tout avec bien sur un taux de prélévement constant pour pouvoir rembourser la DETTE.

                        Les fonctionnaires aux chiottes ! Que le peuple tire la chasse !

                        Soyez solidaire tant qu’il vous plaira, mais pas avec l’argent des autres, bande d’égoistes.


                        • Totor 24 septembre 2007 15:30

                          arf cet NPM, toujours aussi Inénarrable !!

                          pour un peu on lui souhaiterai de se faire ecraser par un 30t et que les pompier lui réclamment du liquide (une grosse liasse) pour le ramasser !


                        • NPM 24 septembre 2007 15:33

                          « et que les pompier lui réclamment du liquide (une grosse liasse) pour le ramasser ! »

                          Ce sont des volontaire bénévoles, les pompiers, connasse.

                          Et puis, ce n’est pas moi qui suis responsable de votre merdier. Il est normal que vous morfliez : vous vous êtes gavé pendant des années, et ca se termine. La France va enfin être un pays normal !


                        • Totor 24 septembre 2007 15:37

                          « Ce sont des volontaire bénévoles, les pompiers, connasse. »

                          Comme le chirurgien et les infirmières d’ailleurs !!  smiley  smiley  smiley


                        • Yvance77 24 septembre 2007 15:53

                          Bah l’utilité d’un NPM c’est qu’il porte bonheur si on y pose le pied gauche dessus !


                        • Harald 24 septembre 2007 15:55

                          « Des inférieurs... des crétins congénitaux... des débiles profonds... des ratés(...) »

                          Allez Marcel ! Tu nous r’mets encore un p’tit coup d’blanc ?

                          Nan... mais les mecs.. moi j’voule dis : cette France de feignants et d’abrutis il leur faudrait une bonne guerre, t’es pas d’accord Marcel ?

                          Hic...


                        • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 16:27

                          Surchauffe Marcel !


                        • NPM 24 septembre 2007 16:57

                          "cette France de feignants et d’abrutis il leur faudrait une bonne guerre, t’es pas d’accord Marcel ?

                          Hic..."

                          Ne t’en fait pas : lorsque les « riches » se seront tous barré, ca va être l’Afrique ici (quoi ? tu t’imagine que c’est grace à qui que la Fance est développé, hein ? A toi ??). Je salive déja à la confrontation inévitable entre fonctionnaires bobos et immigrés. Ca va saigner !

                          Ah Ah HA Ah !!!!


                        • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 17:19

                          C’est celaaaa ooui !


                        • Eloi Eloi 24 septembre 2007 19:29

                          NPM, que vous ont fait les sage-femme à votre naissance, pour mériter tant de haine ?

                          honnêtement, que vous dénonciez le gaspillage d’argent, d’efforts et d’espoir qui a lieu en France, ok, on peut en débattre, mais que vous exerciez votre haine ainsi, sans le moindre discernement, hop, exécution ! me fait me poser des questions.

                          Vous êtes dotés de la même violence que ces désespérés qui se font sauter pour leur dieu parce que la vie est devenue pour eux insupportable. Et ca m’effraie !

                          Votre avis contradictoire pourrait pourtant être intéressant, s’il savait trier les invectives. Mais non, nous n’avons droit qu’à une diatribe haineuse (et désespérée ? non ?) à l’encontre de l’univers entier...


                        • NPM 24 septembre 2007 19:41

                          « Votre avis contradictoire pourrait pourtant être intéressant, s’il savait trier les invectives. Mais non, nous n’avons droit qu’à une diatribe haineuse (et désespérée ? non ?) »

                          Mon petit gars, quand on voit depuis 15 ans la France et les français faire le contraire de tous ce qu’enseigne l’économie (ou même de ce que font les autres pays les plus performant, et la je suis sympa avec Mai 81, qui refait en plus puissant la politique de chirac 76 qui avait déja échoué..)), et tous cela par connerie de voulir batir une Utopie Socialisante ignoble basé uniquement sur la jalousie et les haines, on n’est pas d’humeur à faire dans la dentelle.

                          Tous ce qui était prévu est en train d’arriver. Et la suite, si Sarko échou, la ca va te faire vraiment peur.

                          Quand au desespoir, je t’avoue que j’ai été à deux doigts de quiter la France (avec le reste de ma famille), mais je laisse une derniére chance à celle ci. Mais bon, je suis assez pessimiste pour la suite. Le probléme, c’est la mentalité « marxiste » des français.. Ca ne peut pas marcher en économie le marxisme.. Alors..


                        • Totor 24 septembre 2007 20:10

                          @NPM

                          « si Sarko échou, la ca va te faire vraiment peur. »

                          N’ayez pas peur il ne va pas échouer a enrichir ses amis...

                          « ..j’ai été à deux doigts de quiter la France... » Merde qu’aurait on fait sans vos diatribes haineuses ?


                        • Eloi Eloi 24 septembre 2007 20:45

                          @ NPM

                          Persévérez à rester alors, sinon on va croire que « mec de gauche pas content manifeste, mec de droite pas content se barre »

                          Il y a beaucoup à faire en france, et mine de rien, une possibilité d’innovation et de progrès. Reste à le libérer. Vous avez dit que le français est con, je dirais que dans ce qui le passionne, il est soit trop mou, soit trop violent. Ce qui est votre cas...


                        • NPM 25 septembre 2007 19:18

                          «  »si Sarko échou, la ca va te faire vraiment peur."

                          N’ayez pas peur il ne va pas échouer a enrichir ses amis..."

                          Pfffff.. Minable. Mesquin. Esprit Etriqué. Les « riches » n’ont plus besoin de l’Etat, ne le comprenez vous pas ? Donc, ils se fichent de Sarkozy. Par contre, ils sont trés inquiet pour la France (car eux, ils voyage et voit bien le retard que nous sommes en trian de prendre..) Et au passage, vos riches fréquentes sans probléme la gauche. Vous croyez que ces qui, les gens de gauche ? Des prolos ? Pas du tout ! Ce sont des « riches » qui font de la politique (et envoient leur enfants dans le privé, dans des école 100% White Only, ah ah ah ! Bref, ils se foutent totalement de toi, et toi tu gobes..).

                          Par ailleur, Sarkozy ne se fatigue pas pour « les riches », qui ne vivent même plus en France (enfin, les vrai riches), mais pour toi, crétin. Parce que si l’Etat fait faillite, ces TOI qui va crever, pas « les riches », qui vivent ailleur.

                          « Persévérez à rester alors, sinon on va croire que »mec de gauche pas content manifeste, mec de droite pas content se barre«  »

                          Quand l’orchestre fait des phrase pour expliquer que tout va bien alors que le Titanic coule, pourquoi voulez vous que moi je me sacrifis aussi ??

                          La France a de forte chance de finir comme un pays du tier monde : c’est le schéma suivi par le Brésil et l’Argentine dans les année 50.... Et ils y sont encore..

                          Mais bon, c’est peut être le rêve secret de mec de gauche ??

                          En tous cas une chose est claire : nous avons atteint sous Chirac le maximum possible de redistribution. Cela va inévitablement se terminer. Il faut passer de -36 à plus 30 milliards d’Euro. Inutile de dire qu’il va y avoir de la casse, et le rationnement (secret) des soins actuels n’est qu’un avant gout de ce qui nous attend..

                          O Sarkozy, Sauve le Peuple ! Sauve la France !

                          « Vous avez dit que le français est con, je dirais que dans ce qui le passionne, il est soit trop mou, soit trop violent. Ce qui est votre cas... »

                          En fait, je suis trés calme. Pour moi ces histoires ne sont pas nouvel. Que la France soit en faillite, je l’ai découvers en 2000/2001 (pour les gaspillages, évidement, je savais avant..). Les conséquences comme les remédes sont connu, tout le reste n’est plus que littérature : la parti est joué. La seule chose qui m’énerve vraiment, c’est cette fabuleuse propriété des crétins de faire des sophisme pour prouver que la réalité n’existe pas, ou n’a pas d’importance.


                        • Yvance77 24 septembre 2007 15:50

                          Trés bon article le poète breton. La seule fausse note que je lis c’est la réponse faite à lerna.

                          C’est en pure perte.Car avant qu’il comprenne quelque chose au vrai Sarko et à sa politique ; Mickey Mouse aura fait un voyage sur Mars gratis.

                          A peluche


                          • Fred 24 septembre 2007 15:58

                            Est-ce que l’auteur pourrait faire le detail de ces 15 milliards et nous montrer que la majorite part aux riches.

                            Voila ce que j’ai compris du bouclier fiscal, l’auteur peut dementir.

                            - Bouclier fiscal passe de 60 a 50% : en 2006, 90000 personnes etaient assujetti au bouclier fiscal, 85% d’entre elles gagnaient moins de 7400€ par an et uniquement 2% des personnes assujetti l’ont eu pour un cout de 100 millions (sur 400 millions potentiel). En passant a 50%, 235000 personnes vont devenir assujetti pour un cout estime de 800 millions ; si on respecte la meme proportion de 2% on va peut etre arrive a depenser 150 millions supplementaires et effectivement ces 150 millions partiront essentiellement aux riches car la majorite des personnes assujetti ne savent pas qu’elles ont droit au bouclier fiscal devant le rabattage mediatique de la gauche qui dit que uniquement les riches sont concernes.

                            Cout estime : 800 millions max

                            - Heures supplementaires : Les heures supplémentaires seront payées 25 % de plus que l’heure normale. Sur ces heures supplémentaires, les salariés ne paieront en principe ni impôts ni cotisations dessus. Les grandes entreprises verront leurs charges réduites de 0,50 € par heure supplméentaire. Pour celles de moins de 20 salariés, la réduction sera de 1,50 € par heure supplémentaire.

                            Cette loi va aider en majorite les employes a faible salaire si leur entreprise utilise les heures sup et elle favorise les PMEs au lieu des grandes entreprises.

                            Cout estime : 6 milliards, ca fait presque la moitie des 15 et ca ne part pas aux riches. Si les entreprises ne les utilisent pas, ces 6 milliards ne seront pas depenses.

                            - Droit de succession : Il n’y aura plus de droits de succession pour le conjoint survivant, qu’il soit pacsé ou marié. La succession parents-enfants est aussi modifiée. Chaque enfant pourra désormais recevoir 150 000 € de chacun de ses parents (soit 300 000 € en tout) tous les six ans, sans avoir à payer aucun droit de succession.Les dons d’argent faits aux petits-enfants sont également exonérés de droits dans la limite de 20 000 € par bénéficiaire.

                            L’auteur n’a peut etre pas vu que l’immobilier a pris 80% en 6 ans et que la loi sur les droits de succession n’avait pas change. De plus en plus de personnes se retrouvaient a payer des impots de succession alors qu’elles n’etaient pas tres riches. Les droits de succession sont quand meme de la double taxation.

                            Précison aussi que les stock-options vont perdre leur statut fiscal privilégié. Désormais les plus-values réalisées sur les stock-options qui ont fait l’objet d’une donation seront elles aussi taxées.

                            Cout estime : 2.2 milliards, certes les riches vont en profiter mais il n’y a pas qu’eux.

                            - Credit d’impot : Ceux qui auront besoin d’un crédit pour acheter leur résidence principale pourront déduire 20 % des intérêts d’emprunt sur l’impôt sur le revenu. Mais la déduction est plafonnée à 750 euros par an pour un célibataire, 1 500 euros pour un couple, et à 100 euros par personne à charge.

                            En quoi est-ce que ca aide uniquement les riches ?

                            Cout estime : 3.7 milliards

                            - Travail etudiant : Les étudiants âgés de moins de 25 ans, même s’ils sont fiscalement rattachés à leurs parents, ne paieront plus d’impôts sur les salaires qu’ils ont perçus grâce à de petits boulots. Une condition pour bénéficier de cette mesure : le total annuel des salaires de ces petits boulots ne doit pas excéder trois mois de smic.

                            Ca ne concerne pas les riches et le cout est faible

                            Cout estime : 40 millions

                            - exonération d’ISF : pour les investissements dans les PME

                            Ca peut aider les PMEs et le cout est relativement faible.

                            Cout estime : 410 millions

                            On precisera aussi qu’il y a une mesure pour essayer de lutter contre les parachutes dores.

                            Apres effectivement, est-ce que ca va aider l’economie ? Je pense que l’effet va etre faible.


                            • Totor 24 septembre 2007 16:03

                              @Fred

                              Vous ne vous êtes toujours pas renseigné sur le passage de 20% à 30% dans le paragraphe de l’article 885S du code général des impôts ?

                              Allez je vous aides , cela concerne le calcul de l’assiete de l’ISF.....


                            • Fred 24 septembre 2007 16:17

                              "@Fred

                              Vous ne vous êtes toujours pas renseigné sur le passage de 20% à 30% dans le paragraphe de l’article 885S du code général des impôts ?

                              Allez je vous aides , cela concerne le calcul de l’assiete de l’ISF....."

                              - Oui uniquement sur la residence principale justement a cause des problemes lies a l’augmentation de l’immobilier. Les riches qui possedent plusieurs proprietes ne pourront pas appliquer cet abattement sur les autres proprietes.

                              - Le cout va etre faible par rapport a ces 15 milliards.

                              - Combien de pays ont encore l’ISF en Europe ?


                            • Totor 24 septembre 2007 16:24

                              au moins 5 milliards


                            • Fred 24 septembre 2007 16:25

                              un petit lien car sinon ca aurait ete repris par les papiers de gauche ?


                            • Harald 24 septembre 2007 16:29

                              Fred... on ne prend pas de telles mesures quand on ne sait pas comment elles vont être financées.

                              Elles représentent près de 1 % du PIB et ne pourront être couvertes que par une augmentation de la TVA sur les produits de grande consommation ce qui va pénaliser l’ensemble des Français, à commencer par les plus modestes.

                              En outre, la mise en place de franchises non remboursables sur les soins, l’hôpital, les examens et les médicaments va toucher sans distinction l’ensemble des Français et va pénaliser les catégories populaires et moyennes.

                              En dernier lieu, le dégrèvement de cotisations sociales et d’impôt sur les heures supplémentaires (qui est contraire au principe constitutionnel d’égalité devant l’impôt, seule une minorité de salariés effectuant des heures supplémentaires en bénéficiant) est dangereuse pour l’emploi : les employeurs sont incités à imposer des heures supplémentaires plutôt qu’à embaucher.

                              Au final, mais je vois que vous doutez vous aussi de leur efficacité, ces mesures, vont créer des disparités sociales profondes dans notre société, empêcher tout relance de la croissance par la réduction du pouvoir d’achat et aggraver notre déficit.


                            • Fred 25 septembre 2007 09:24

                              Au niveau du financement de ces lois, la partie heure supplementaire va repartir directement dans l’economie car les personnes concernees sont les bas salaires, ils ne vont donc pas economiser cet argent. Effectivement la TVA a 25% penaliserait les plus bas salaires (au passage la Suede a une TVA a 25%, une franchise medicale a 150€/an et les bas salaires sont imposes des 1850€/an).

                              La franchise medicale n’est pas appliquee pour les enfants, les femmes enceintes et les personnes les plus pauvres. Cette franchise n’est que de 50€/an maximum (soit 3.3€/mois donc relativisons avant de dire que ca va ruiner les gens) ce qui represente une consommation de 100 boites de medicaments dans l’annee quand meme. La France est le pays le plus medicalise, on dirait que notre systeme rend les gens hypocondriaques.

                              Les heures supplementaires ont effectivement l’effet pervers de pouvoir stopper l’embauche a leur profit. Reflechissons une seconde quand meme. La majorite des entreprises francaises ont moins de 10 employes ; l’embauche d’un employe signifie qu’il y aurait eu une augmentation de l’activite de 10% ou plus et lorsque l’on regarde la croissance une telle augmentation semble etre reservee a certains domaines et certaines entreprises. Une entreprise qui voit son activite augmenter de 2-3% pourrait voir d’un bon oeil l’utilisation des heures supplementaires ; de plus cette loi favorise plus les PMEs que les grandes entreprises.

                              La vraie solution qui a ete appliquee dans tous les pays qui se sont relances (surtout les sociales democraties Scandinaves) est une reduction massive des effectifs de la fonction publique (42% en Suede dans les annees 80-90) oui mais voila en France c’est impossible donc on fait dans la mesurette.


                            • fifilafiloche fifilafiloche 24 septembre 2007 16:20

                              Les droits de succession n ont pas été supprimés, ils ont été conservés pour les patrimoines dépassant les franchises. Cet impôt devient donc inégalitaire et devrait satisfaire tous ceux qui, a l instar de l ISF, considèrent qu un bon impôt est celui qu on ne paie pas. Devrait on supprimer, comme le prone Bayrou, les franchises de capital de l ISF et l étendre à tous pour le rendre plus juste ?

                              Le « cadeau fiscal », terme déja abusif, puisqu on ne peut considérer comme cadeau un trop percu qu on vous rembourse sous conditions, devient une dépense ! Logique de debiteur habitué à vivre à crédit qui ne comprend pas que tout à coup son banquier le prive de pouvoir d achat pour dépenses somptuaires et dettes non remboursées.

                              Les socialistes sont inexistants parce que leurs théories égalitaires aux résultats inégalitaires, constructions intellectuelles et sophismes bien pensants, se nourissent de l inaction. Les bulles virtuelles explosent au contact de la réalité. Les notables trotzkistes se noient alors dans leurs incohérences.


                              • Tristan Valmour 24 septembre 2007 16:25

                                Mon cher taverneux,

                                Tu as écrit un article qui sonne juste et reflète ton désir de voir l’intérêt général dépasser la somme des intérêts particuliers. Je crois malheureusement que le monde politique n’a rien à nous offrir ; la messe est dite. La France ne s’appartient plus, on l’a vendue à l’Europe, à l’OMC comme à tous les organismes internationaux qui calibrent et normalisent notre vie économique et sociale. Nos dirigeants, de droite comme de gauche, ne font que suivre un lent mouvement décidé par leurs aïeux, car on ne mène pas plusieurs centaines de millions d’individus comme on en mènerait 60. Seul un empire, avec tout ce que cela comprend d’autoritarisme, de manipulation et d’uniformisation, peut gérer une telle population.

                                Tu as foi en Saint François, mais je crains que ce ne soit qu’une illusion. Comment un homme providentiel pourrait-il surgir alors qu’il faut tant et tant de compromis, d’alliances et de trahisons pour se soumettre au suffrage des électeurs ? Toi dont la probité se conjugue avec l’intelligence, tu ne saurais gravir les échelons d’un parti, sauf à perdre la première qualité.

                                La démocratie est un système politique où une voix équivaut à une autre. Encore l’électeur devrait-il s’exprimer en comprenant le programme qu’on lui soumet, et l’auteur le suivre une fois élu. Malheureusement l’information est tronquée et l’électeur n’avalise pas un programme mais la communication qui est faite autour de lui.

                                Le pouvoir n’appartient plus aux politiques qui sont les féaux des puissances de l’argent. Ils fréquentent les mêmes cercles et se soutiennent les uns les autres. Ce n’est pas une affaire de parti mais de système. L’époque est à l’individualisme comme à l’égoïsme, que l’on soit au sommet de l’échelle sociale comme à sa base. Il n’y a plus d’Hugo pour s’opposer à Napoléon III et la France serait devenue le « Paysage polaire » de Leconte de Lisle.

                                Point de salut dans la politique, mais dans la révolte des consommateurs, lorsqu’ils auront conscience qu’ils détiennent le véritable pouvoir ; celui de discriminer leurs achats en fonction de leurs priorités : entreprises qui plafonnent les rémunérations, qui commercialisent des produits de qualité, qui respectent le salarié et le consommateur, etc.

                                Le citoyen est mort, que vive le consommacteur !


                                • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 16:40

                                  Le constat à Tristan est...attristant. Seul l’électeur qui a des bagages avalise un programme. Hum ! Pardon j’arrête les calembours.

                                  Bayrou n’est pas l’homme providentiel. Il n’était pas prévu qu’il triple son score en quelques semaines. C’est un type courageux, constant et honnête. Ce qui est déjà beaucoup. Mais surtout, il ouvre la porte au Citoyen : création du MoDem, projet de démocratisation des institutions (actuellement projet commun avec le PS en cours). Il a même proposé la participation de citoyens aux débats de l’Assemblée. Cela dit, il n’est pas parfait. Nous non plus.

                                  J’ai la nette impression que Bayrou sans les citoyens ne sera rien et que les citoyens sans Bayrou ne seront rien. Mais comme le MoDem a le vent en poupe (alors qu’on lui prédisait une mort très rapide), je suis plutôt confiant.


                                • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 16:47

                                  Mais je ne pense pas (contrairement à certains qui sont très exigeants, comme Thierry Crouzet) que nous pourrons un jour mettre en place une politique « 100 % citoyenne ». Je pense être lucide en disant qu’il y aura toujours des jeux partisans, des structures, des systèmes, des lobbies. Mais il nous appartient de nous efforcer de les réduire pour donner plus de force à l’expression de la citoyenneté active.


                                • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 16:49

                                  - Avis de Grand bleu force 4 !
                                  - Bah ! ça décoiffe pas un breton !


                                • NPM 24 septembre 2007 16:59

                                  Cette article est malheureusment un flot de connerie.

                                  Comment dans le même temps proner le vole et refuser la consomation ?????????

                                  Tu es jeune, tu es diplomé, on ne voit pas pourquoi tu ne te trouve pas un vrai travail : il n’y a aucune raison que nous soyons solidaire avec toi, le responsable de deux citoyens aux chomages.


                                  • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 17:17

                                    Mais oui, mais oui biensûr, NPM !  smiley


                                  • Harald 24 septembre 2007 17:48

                                    À propos de consommations, à mon ethylomètre, il est Ricard.

                                    Marcel ! Un p’tit jaune !


                                  • Dalziel 24 septembre 2007 17:36

                                    La violence engendre la violence, la haine attise la haine tandis que la tolérance engendre la compréhension.

                                    J’ose espérer que vous avez entre 85 et 90 ans. Cioran a dit que la tolérance est une coquetterie d’agonisant, vous, votre électro-encéphalogramme est déjà plat !

                                    France, viens te servir de ce mot « Tolérance » que tu chéris tant.

                                    Poil aux dents !

                                    Tes enfants souffrent, ils ont besoin de toi.

                                    Poil au doigt !

                                    Souffle leur aussi le mot « Fraternité »

                                    Poil au nez !

                                    Ils l’aiment beaucoup.

                                    Poil au cou !

                                    Il restera à réparer les mots Liberté et Egalité.

                                    Poil au pied !

                                    Nous savons faire.

                                    Poil au blaire !

                                    Aies confiance dans tes Français car nous t’aimons « La France » !

                                    Ce n’est pas la même pour tout le monde. Que ceux qui ont encore une once d’instinct de conservation, s’en aillent graisser leurs fusils et aiguiser leurs baïonnettes !

                                    Les uns et les autres, serviront bien avant l’écoeurant dégueulis humanitaire d’Auffret.


                                    • danydan 24 septembre 2007 18:08

                                      Et la planête terre ,vous croyez réellement qu’elle va vous laisser croître indefiniment,non parce que vos riches le jour où il y aura des tremblement de terre ou des tornade voire que l’air sera devenu irrespirable ,il y iront se refugiez où vos riches,sur mars ,sur saturne ou chez les extraterrestres. Arrêtez vos délires ,c’est irresponsables autant sur le plan humain que sur le plan écologique voire économique . Une croissance infinie dans un monde finie vous connaissez. Seul contre tous le sarkosy . De toutes façons ,les riches souffriront autant de la pénurie humaines et materielles que les pauvres et le constat même de laisser les pauvres crever est dangereux pour eux car les corps que personne ne voudra ramasser pollueront la planete et eux avec . Ce que je veut dire c’est qu’à force de rendre les gens pauvres,ces mêmes gens s’aperçoive que ce n’est pas plus mal et qu’il s’en porte mieux et c’est leut petit monde fait de serviteurs qui s’effondreront car les gens voudront survivre. Par exemple : Que fera Sarcosy voire l’état français lorsque les trois quarts des français pauvres iront se servir dans les magasins sans payer car on ne les paiera plus ni sous forme de salaires ni sous rmi ou chômage,eh bien rien car leur propre économie ne fonctionne plus et à force d’exclure les gens vous n’avez plus de consommateurs réel qui vient avec de l’argent mais des personnes qui viennent pour survivre. Pour exemple c’est comme (avec bien sûr exageration) ces films de zombie oû vous voyez bien que les vivants n’ont plus qu’à fuir face à des zombies ou morts vivants Les perdants ne seront pas les pauvres mais les riches car lorsque les riches ne seront réellement qu’une minorité ils seront bien faibles comparé aux trois quart de la planete,pour exemple 1 million de riche contre 7 milliards de pauvres. Qui gagnera d’après vous . Si mr sarcosy était sur une montgolfière, je crois qu’il monterai tellement haut qu’il ne pourrai plus redescendre . Si votre cerveau réflechissait comme votre société de consommation ,je crois que vous ne respirerez pas beaucoup voire mourrirai sur le champ. Si le fonctionnement de votre corps fonctionnait de la même façons que la société capitaliste ,votre cerveau déciderai que votre coeur pompe trop de sang ou d’oxygène et lui ordonnerai de faire des économie(en parallele de s decisions prises sur la santé). Par exemple on ne donne pas d’argent aux jeunes et en même temps on paye des vigils pour empechez les vols. on ne donne plus d’argent aux gens mais on veut plus de croissance. plus de pauvres c’est moins de consommateur poin final.


                                      • europa 24 septembre 2007 19:28

                                        En fin de compte, le plus drôle dans tout ça, c’est que la « politique économique » de Sarkozy, qu’on nous présente comme révolutionnaire, est pompée sur des trucs d’il y a 30 ans (états-uniens, bien sûr). Et qui, à part les néo-cons et autres privilégiés américains, croit encore que la politique de Reagan était bonne ? Il a endetté son pays à un point insupportable pour financer l’armée et les riches. Détruit ce qu’il restait de la sécurité sociale aux USA.

                                        Evidemment Sarkozy ne pourra pas en faire autant en France, mais il invoque exactement les mêmes théories bidon. La première étant : on fait des cadeaux fiscaux aux riches, on s’endette mais ne vous inquiétez pas ça va relancer la croissance ! En effet, aux USA ça a relancé la croissance. Et augmenté les inégalités. Ou comment démontrer que le PIB/habitant d’un pays n’a rien à voir (ou si peu) avec la qualité de vie et l’égalité des citoyens. Franchement, si les Français (notamment les journalistes) étaient un peu mieux documentés en économie, vous croyez que le gouvernement pourrait faire passer ce genre de déclarations pour de la politique « sérieuse » et « sincère » ?


                                        • europa 24 septembre 2007 19:34

                                          Au poète breton,

                                          J’aimerais être aussi optimiste sur Bayrou et ses propositions. On verra bien ce que ça donne avec le PS, mais encore faudrait-il que ces derniers se décident entre social-démocratie et fabiusiannisme (entendre un doux mélange de Mitterrand et Besancenot...tout cela pour enrober le pire ramassis d’hypocrisie jamais vu -par moi- en politique française).

                                          En tout cas, il faut tout faire pour éviter cette fameuse réforme constitutionnelle dont tu parles(as-tu des sources précises à nous communiquer ?), notre système est assez présidentiel, pour ne pas dire présidentialiste, comme il est. Mon éternelle question est : les Français pourraient-ils vivre sans un président-monarque investi d’autant de pouvoirs ? De Gaulle a fait sa constitution à sa mesure, mais les dégâts collatéraux sont importants, et je vous mal quelqu’un arriver à la « charge suprême » pour renoncer illico à la moitié de ses prérogatives !


                                        • NPM 24 septembre 2007 19:46

                                          « Evidemment Sarkozy ne pourra pas en faire autant en France, mais il invoque exactement les mêmes théories bidon. La première étant : on fait des cadeaux fiscaux aux riches, on s’endette mais ne vous inquiétez pas ça va relancer la croissance ! En effet, aux USA ça a relancé la croissance. Et augmenté les inégalités. »

                                          Les inégalités n’ont pas la moindre importance. Qu’estce que ca peut te faire, l’égalité ? Les hommes ne sont pas égaux, ils est donc normal que cela se refléte dans leur richesse. (Par ailleur elles sont trés semblable aux USA et en France, il ne faut pas raconter n’importe quoi).

                                          Par contre, les USA sont en plein emploi depuis 1992 ou environ !

                                          Quand toi tu gagne 100€, eux ils en gagnet 150 pour le même travail.

                                          Quand toi tu mes x mois à trouver un emplois, un américain fait une dépression aprés deux jours de chomage (Réel !).

                                          Alors, tes conneries, tu les garde pour toi, hein...


                                        • Fred 25 septembre 2007 09:33

                                          Vous etes sur que c’est pompe sur le modele Americain ?

                                          Je vais vous parler d’un pays.

                                          - Celui-ci en crise se voit reduire les effectifs de la fonction publique de 42% dans les annees 80-90 et changer leur status vers un status de droit prive.

                                          - Ce pays a une TVA de 25% et de 12% sur les produits alimentaires.

                                          - Ce pays a une franchise medicale de 150€/an/personne.

                                          - Ce pays a supprime l’ISF

                                          - Ce pays a un impot sur les revenus qui commence a 1850€/an

                                          - L’age de la retraite a ete repousse a 65 ans et une partie de la retraite est capitalisee

                                          ce pays est...la Suede et oui une sociale democratie. Les autres pays a gauche en Europe voient le monde evoluer et savent qu’il est impossible de combattre le capitalisme et donc ils s’adaptent.


                                        • Bulgroz 24 septembre 2007 19:28

                                          J’ai rarement lu une tel ramassis de conneries dans cet articulet du foutriquet de caverneux.

                                          Cet articulet ne comporte aucun argument, Caverneux éructe ses imprécations débiles. Grand bien lui fasse !!

                                          Keski t’a fait Sarkoy ?

                                          Il a brisé ta guitare, il n’a pas renouvelé ton contrat précaire, il t’a interdit d’Agoravox pendant un mois ?

                                          « Pour cela, il faut une réforme et un budget conséquent. Car la justice a depuis trop longtemps besoin d’être améliorée. »

                                          Mais oui, mon kiki, ça c’est bien argumenté ? Combien tu veux ? 1,4, 10 milliards ? Pour les juges ? Pour les prisons ? T’as pas l’impression d’être ridicule ?

                                          Qu’est ce que tu fous durant tes journées, foutriquet ?

                                          Quand je pense qu’Agoravox laisse encore passer ce genre de conneries !!!

                                          Le journalisme citoyen avec ce foutriquet touche le fond.


                                          • europa 24 septembre 2007 19:46

                                            Enfin vous admettrez que l’augmentation, par exemple, du nombre de magistrats (soi-dit en passant, un des plus bas en proportion aux besoins par rapport aux autres pays européens, d’ailleurs il n’a pas bougé depuis le XIXe), est quand même plus prioritaire que l’abaissement de l’ISF, à plus forte raison lorsqu’on est déjà endetté ? Ou bien vous êtes encore de ceux qui croient à la « théorie » : cadeaux aux grandes entreprises et aux riches => développement économique => tout le monde est content ? Il faut refaire une petite leçon sur Reagan ? Ou vous savez déjà que c’est vers cette époque qu’on a développé les visions « révolutionnaires » de Sarkozy et les conséquences qu’elles ont eu ?


                                          • NPM 25 septembre 2007 19:02

                                            « Enfin vous admettrez que l’augmentation, par exemple, du nombre de magistrats (soi-dit en passant, un des plus bas en proportion aux besoins par rapport aux autres pays européens, d’ailleurs il n’a pas bougé depuis le XIXe), est quand même plus prioritaire que l’abaissement de l’ISF, à plus forte raison lorsqu’on est déjà endetté ? »

                                            Non. Il y a assez d emagistra, mais pas assez de prison (et le privé va les construire).

                                            Par ailleur, si vous ne baissez pas l’ISF, et bien les gens finiront par quiter la France, et ce n’est pas que l’ISF que vous perdrez pour le pays.

                                            « Ou bien vous êtes encore de ceux qui croient à la »théorie«  : cadeaux aux grandes entreprises et aux riches => développement économique => tout le monde est content ? »

                                            Ne pas vous voler n’est pas un cadeau. Les riches ne doivent RIEN aux autres, qui ne sont pas les victimes de je ne sais quoi, sinon de leur propre médiocrité.

                                            « Il faut refaire une petite leçon sur Reagan ? Ou vous savez déjà que c’est vers cette époque qu’on a développé les visions »révolutionnaires« de Sarkozy et les conséquences qu’elles ont eu ? »

                                            Oui, plus de 15 ans de croissance, de plein emplois, de hausse du pouvoir d’achat, de mobilité sociale, etc, etc..

                                            Aujourd’hui, même les socialistes disent que Reagan et Thatcher ont eut raison...


                                          • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 20:32

                                            Message aux Démocrates :

                                            Le montagnard pyrénéen qui regarde vers le ciel sait juger de la grandeur des masses et de l’altitude des cimes. Le marin breton, lui, ne reconnaît qu’un seul maître : l’océan. Il ne le défie qu’après avoir pris la mesure de sa force.

                                            La force est le mouvement démocrate en marche. C’est une vague immense qui a dépassé son point de non retour et qui ne peut désormais que grossir.

                                            L’altitude c’est notre projet à nous Démocrates. Mais il nous faut croire en nous...

                                            La vraie puissance, la vraie grandeur, la véritable élévation, nous les connaissons bien parce que nous nous baignons nus dans cet océan démocratique qui nous donne la vigueur et la légitimité.

                                            Cette force grandit et pour grandir encore, il nous faut un adversaire à notre mesure. Il nous faut Sarkozy !


                                            • Bernard Dugué Bernard Dugué 24 septembre 2007 20:47

                                              Ségolène Royal, sors immédiatement de la Taverne !


                                            • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 20:55

                                              Ségolène Royal, entre à la Taverne ! smiley


                                            • Fred 25 septembre 2007 09:35

                                              Pourtant j’ai vote Bayrou aux dernieres elections mais je ne pense pas du tout comme vous.


                                            • La Taverne des Poètes 25 septembre 2007 09:38

                                              Heureusement que tout le monde ne pense pas de la même façon ! Ce qui importe c’est de se respecter.


                                            • Marie-orange 25 septembre 2007 13:44

                                              ...« Si nous pensons tous la même chose, c’est que nous ne pensons plus rien ». FB.


                                            • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 20:35

                                              Ici l’ombre ! Les Démocrates parlent aux Démocrates : « Croyez en vous ! »


                                              • moebius 24 septembre 2007 22:28

                                                ..voila que vous sombrer dans le psychologisme débile et l’appel aux bon sentiments et aux incantations lyriques à trois francs six sous. Décidemment vous etes borné


                                                • moebius 24 septembre 2007 22:28

                                                  ...luttes des classes...


                                                • La Taverne des Poètes 24 septembre 2007 22:34

                                                  « à trois francs six sous. » Nous sommes passés aux Euros ! Et bientôt nous passerons à la démocratie...


                                                • vivelecentre 24 septembre 2007 23:35

                                                  «  »« Le montagnard pyrénéen qui regarde vers le ciel sait juger de la grandeur des masses et de l’altitude des cimes. Le marin breton, lui, ne reconnaît qu’un seul maître : l’océan. Il ne le défie qu’après avoir pris la mesure de sa force »«  »

                                                  ils ne se sentent plus...

                                                  On savait que Bayrou avait la grosse tête, mais cela a l’air de se propager à ses militants !!

                                                  Le pire, c’est que la prochaine claque electorale ne les fera même pas revenir sur terre !

                                                  D’ailleurs si on fait attention aux termes employés par le Bearnais, il doit se prendre maintenant pour le messie !

                                                  En effet il declare se sentir habiter d’une mission ( içi bas....)

                                                  Caverne , laisse un peu notre Bretagne tranquille, vas donc faire un tour dans les pyrénées pour te rendre compte sur place que le bearn n’est pas le plus grand et le plus haut de la montagne pyrénéenne !


                                                  • Marie-orange 24 septembre 2007 23:46

                                                    Wouahh, quelle envolée ! Ah ça fait du bien par où ça passe, une petite dose de lucidité révolutionnaire ! Mais faudrait mettre ça dans toutes les boites à lettres !


                                                    • weevers 25 septembre 2007 00:17

                                                      Un très bon article bien trop vrai pour être cru, le mensonge bien orchestré sonne souvent plus vrais. A voir cette semaine une nouvelle propagande (la suite de human bomb). J’espère que les journalistes d’Agoravox se tiennent prés à décoder cette supercherie


                                                      • La Taverne des Poètes 25 septembre 2007 00:32

                                                        S’il n’est pas cru alors on est cuits ! smiley A en juger aux votes exprimés, le message est passé fort et clair.


                                                      • La Taverne des Poètes 25 septembre 2007 00:36

                                                        Contre l’orchestre officiel, il faut jouer un tout autre genre de musique. Je ne parle pas des binious sur les Champs-Elysées hier. Quoique le vent pourrait souffler de l’Ouest...


                                                      • vivelecentre 25 septembre 2007 07:31

                                                        Vous pouvez pas nous mettre une photo moins tristounette comme par exemple notre ami West ?

                                                        c’est vrai que vous ressemblez un peu au barbe d’Asterix mais à tout prendre, la photo clichée avec la grate etait plus avenante !!!


                                                        • La Taverne des Poètes 25 septembre 2007 08:48

                                                          J’ai prévu de rechanger la photo. Mais la photo avec la guitare, ça n’aurait pas fait sérieux pendant la période du forum de Seignosse... Et celle-ci fait trop sérieux quand je fais des blagues. smiley Donc je vais voir...


                                                        • Aruba 25 septembre 2007 10:34

                                                          Me voilà parti pour prendre un -15 sur cette intervention, mais... A lire certains « post » qui complètent cette envolée littéraire de l’auteur sur la justice sociale qui fera apparemment défaut jusqu’à la fin des temps en démocratie et dont Sarkozy, comment pourrait-il en être autrement, sert de cheville ouvrière justificative...

                                                          Me reste une question par rapport à cet interminable pugilat idéologique de lutte des classes et qui est la suivante :

                                                          @ l’auteur et ses partisans du « principe universalis » à deux balles :

                                                          - Comment établissez-vous la mesure de ce qui est pauvre ou riche ? Car suivant le contexte, la situation, le pays, le régime, il est clair que cette notion n’a pas valeur universelle. Et pour les obtus de la réflexion pragmatique : le Français moyen n’est-il pas scandaleusement riche pour un Nigérien, par exemple ?

                                                          Et pour conclure sur le post de « samy31500 » qui est tristement révélateur :

                                                          - N’étant pas et de loin, encenseur d’une culture ultra-libérale, je trouve que le plaisir que vous prenez à imaginer que la moitié de la France et donc de vos semblables se retrouve cocue est d’un goût des plus douteux et reflète bien votre manque de respect pour les classes laborieuses dont vous êtes pourtant tout en crachant sur une droite soi-disant méprisante à l’égard de ces mêmes classes. Paradoxal, non ? A moins bien sûr que pour vous l’idéal progressiste ne peut-être que de gauche jusqu’à ce que mort s’ensuive.


                                                          • Roland Verhille Roland Verhille 25 septembre 2007 12:25

                                                            Je respecte les différents intervenants. Mais je me demande si un débat tel que celui-ci fait avancer la démocratie. Je me demande même si ce genre de pugilat idéologique n’est pas pur sabotage de la démocratie. Il donne l’impression de considérer que les Français sont gens stupides. Se voler dans les plumes à propos de pauvres et de riches (Il n’y en a presque plus en France depuis qu’ils ont payé, avec les autres, la guerre de 1914), c’est ne pas voir que celui qui tire les marrons du feu du travail, ce n’est ni le riche, ni le capitaliste, mais l’État. Il accapare deux jours sur trois du produit du travail des gens, pour décider lui même quoi en faire. Il se garde bien de l’expliquer aux Français, il attise ainsi les disputes entre eux, appliquant la loi connue « diviser pour régner ». Alors, je respecte ceux qui sont ainsi trompés et se trompent donc de combat.


                                                            • europa 25 septembre 2007 14:56

                                                              Premièrement, à mon sens, tous les débats argumentés font avancer la démocratie. Le contraire de la démocratie serait, en effet, le pouvoir d’un seul et donc l’absence de débat (utile du moins). Et malheureusement, je crois pouvoir dire qu’au moins toutes les personnes ne s’informant que par le JT de 20h, dans quelque pays que ce soit, sont effectivement stupides. Ou le deviennent à force. c’est triste mais c’est comme ça, et ça participe aux élections en votant avec des critères assez discutables souvent...mais c’est un autre débat.

                                                              De plus, franchement, ce n’est visiblement pas votre cas mais pour moi, si l’Etat français prenait encore plus aux gens (voir les pays scandinaves) pour leur donner encore plus (voir les mêmes), ça ne me dérangerait pas. L’essentiel est une distribution juste (proportionnelle au revenu etc) de la contribution de chacun, et une redistribution juste et bien pensée. Il est vrai que nous sommes moins doués pour cela que, par exemple, la Suède, mais bon ce n’est déjà pas si mal.

                                                              Il faut bien admettre que cette absence de « liberté » dont vous parlez nous permet d’avoir un des niveaux de vie les plus élevés du monde, de très bons services publics d’éducation et de transports, des prix intéressants sur le gaz etc. Tout cela par rapport aux voisins européens bien entendu. Et probablement connaîtrons nous quelques changements avec les privatisations successives, justement.


                                                            • Fred 25 septembre 2007 16:42

                                                              "Premièrement, à mon sens, tous les débats argumentés font avancer la démocratie. Le contraire de la démocratie serait, en effet, le pouvoir d’un seul et donc l’absence de débat (utile du moins). Et malheureusement, je crois pouvoir dire qu’au moins toutes les personnes ne s’informant que par le JT de 20h, dans quelque pays que ce soit, sont effectivement stupides. Ou le deviennent à force. c’est triste mais c’est comme ça, et ça participe aux élections en votant avec des critères assez discutables souvent...mais c’est un autre débat.

                                                              De plus, franchement, ce n’est visiblement pas votre cas mais pour moi, si l’Etat français prenait encore plus aux gens (voir les pays scandinaves) pour leur donner encore plus (voir les mêmes), ça ne me dérangerait pas. L’essentiel est une distribution juste (proportionnelle au revenu etc) de la contribution de chacun, et une redistribution juste et bien pensée. Il est vrai que nous sommes moins doués pour cela que, par exemple, la Suède, mais bon ce n’est déjà pas si mal.

                                                              Il faut bien admettre que cette absence de « liberté » dont vous parlez nous permet d’avoir un des niveaux de vie les plus élevés du monde, de très bons services publics d’éducation et de transports, des prix intéressants sur le gaz etc. Tout cela par rapport aux voisins européens bien entendu. Et probablement connaîtrons nous quelques changements avec les privatisations successives, justement."

                                                              Mefiez vous dans les pays scandinaves effectivement, l’etat prend plus aux riches mais prend aussi plus aux pauvres. Si la France adoptait un modele scandinave, ca voudrait dire une TVA plus elevee, un impot sur le revenu plus eleve pour les pauvres, un impot sur les entreprises plus faible, une franchise medicale plus elevee que 50€/an, une disparition du status de fonctionnaire. La seule satisfaction qu’aurait les gens de gauche serait de voir les riches plus taxes.


                                                            • europa 26 septembre 2007 09:41

                                                              Soit, mais quel est le taux de pauvreté, d’analphabétisme, de logement dans des hôtels miteux en Suède ? Vous allez sans doute me dire que c’est parce qu’ils acceptent moins d’étrangers ? Je ne suis pas pour un système entièrement contrôlé par l’Etat, je pense simplement que le bon sens voudrait que les riches acceptent de donner un peu aux pauvres, ce qui signifie que chacun donne et que chacun reçoit, en fonction de ses besoins. Le moyen m’est assez indifférent.

                                                              Peut-être les Suédois sont-ils assez intelligents par ailleurs pour qu’une dose de TVA ne vienne pas ruiner une partie de la population. Le fait est qu’ils s’en sortent mieux sur un certain nombre de plans. En tout cas je n’ai pas entendu de Suédois se plaindre autant qu’un Français, et cela n’a rien à voir avec la situation mais avec la mentalité...


                                                            • Fred 26 septembre 2007 09:57

                                                              « Soit, mais quel est le taux de pauvreté, d’analphabétisme, de logement dans des hôtels miteux en Suède ? Vous allez sans doute me dire que c’est parce qu’ils acceptent moins d’étrangers ? Je ne suis pas pour un système entièrement contrôlé par l’Etat, je pense simplement que le bon sens voudrait que les riches acceptent de donner un peu aux pauvres, ce qui signifie que chacun donne et que chacun reçoit, en fonction de ses besoins. Le moyen m’est assez indifférent. »

                                                              Une societe plus homogene est evidemment plus facile a diriger.

                                                              Ben les riches en France contribuent plus que dans beaucoup d’autres pays.

                                                              http://www.nationmaster.com/graph/tax_con_by_ric_30-taxation-contribution-by-richest-30

                                                              Ca a du changer un peu vu que les tranches ont baisse mais globalement l’imposition fait qu’ils contribuent deja pas mal.

                                                              « Peut-être les Suédois sont-ils assez intelligents par ailleurs pour qu’une dose de TVA ne vienne pas ruiner une partie de la population. Le fait est qu’ils s’en sortent mieux sur un certain nombre de plans. En tout cas je n’ai pas entendu de Suédois se plaindre autant qu’un Français, et cela n’a rien à voir avec la situation mais avec la mentalité... »

                                                              Les Francais se plaignent tout le temps meme la bouche pleine, c’est pas nouveau. De plus ils sont super individualistes, leur conception de la solidarite est que tous les autres paient dans le systeme pour qu’ils puissent en profiter (et ca a tous les niveaux riches, pauvres...), des qu’ils peuvent profiter un petit peu plus meme si ca signifie que les autres vont devoir payer ben ils le font. Il n’y a qu’a voir les regimes speciaux, je viens aussi de lire ce matin que les maitres-nageurs veulent que la penibilite de leur travail soit prise en compte. Chacun maintenant va dire que son metier est plus penible que celui du voisin.

                                                              C’est peut etre ca la vraie difference avec les Suedois, les gens pas le systeme. Franchement plus je vis en France et plus je deviens liberal, jamais vu autant de profiteurs (encore une fois a tous le niveaux) si peu altruistes.


                                                            • Roland Verhille Roland Verhille 25 septembre 2007 16:35

                                                              europa, je crains que vous ne voyiez pas bien les réalités. Cette multitude se gavant de télé n’est pas de ce seul fait stupide. Il faut parler en confiance avec les gens les plus simples pour constater leur fréquente clairvoyance aiguisée par leur scepticisme à l’égard de tout ce qui est informations grand public. Et le vote des Français, voyez comment, depuis 1981 sinon même 1978, ils ont rué dans les brancards, rabrouant les derniers acteurs du pouvoir en place. Voyez la dernière présidentielle, où les Français n’ont pas déserté les urnes comme ils le faisaient auparavant, espérant une vraie rupture encore attendue. D’autre part, vous ne plongez certainement pas dans les chiffres de la comptabilité nationale (celle d’où est extrait le fameux PIB truffé d’erreurs d’additions, pour faire d’une grenouille un boeuf). Mais vous n’avez pas le même sentiment des Français sur leur pouvoir d’achat qu’ils ressentent comme décevant. Pour les comparaisons avec d’autres pays, pourquoi ne pas comparer avec le Luxembourg, ou la Suisse ? Débattre, oui, mais pas des croyances qui sont respectables mais irrationnelles ; il faut s’en remettre aux faits, même s’ils sont difficiles à trouver, ce qui est le cas dans des sociétés hyper étatisées.


                                                              • Francis, agnotologue JL 25 septembre 2007 18:26

                                                                à Roland Verhille : «  »celui qui tire les marrons du feu du travail, ce n’est ni le riche, ni le capitaliste, mais l’État. «  »

                                                                Puissiez_vous dire vrai. Dans cette mondialisation qui veut la mort de l’Etat nation, enfin un peu d’espoir ! smiley


                                                              • Francis, agnotologue JL 25 septembre 2007 18:40

                                                                «  »Dans cette mondialisation qui veut la mort de l’Etat nation", cf. la faillite de Fillon, évidemment.


                                                              • europa 26 septembre 2007 09:36

                                                                Et selon vous, « rabrouer » systématiquement le pouvoir en place est synonyme d’intelligence et de réflexion. Le JT ce n’est pas de l’information. Et je maintiens que quiconque ne s’informe que par ce moyen ne peut avoir une réflexion très poussée, puisque le JT lui-même ne pousse à aucune réflexion. Personnellement je ne regarde pas le nombre de votants, mais les raisons pour lesquelles ils votent pour ci ou ça. Quand j’entends des gens dirent qu’ils vont voter Sarkozy parce qu’« il a l’air sympa », ou de même pour Ségolène, ou qu’ils votent non au référendum parce que « la Turquie va entrer », ou que « c’est les Allemands qui vont revenir », ou encore que « c’est le règne de l’ultra-libéralisme », je dis que oui, c’est stupide. S’ils ont un raisonnement derrière leur vote, là c’est différent, quel que soit leur choix. Après tout, même un électeur FN peut avoir des raisons très bien réfléchies et argumentées, aussi dégoûtantes qu’elles puissent paraître à d’autres.

                                                                Pourquoi n’aurais-je pas le même sentiment sur le pouvoir d’achat ? La question n’est pas dans la nature des impôts ou leur montant, mais dans la REDISTRIBUTION intelligente et égalitaire. Ainsi, les Suédois ont un système de redistribution très intelligent à mon sens. Personnellement, je préfère être en France avec plus d’impôts qu’en Espagne, où , avec moins d’impôts, je devrais payer pour mes enfants une école privée, une université privée aussi, une assurance privée pour ne pas aller dans un hôpital public... D’accord au final on a moins d’argent duquel disposer, mais on n’a pas besoin de payer autant de choses non plus.

                                                                Je compare également avec le Luxembourg, mais en France j’évite car on me répond invariablement : « c’est plus facile, c’est un petit pays ». Peut-être, mais est-ce que l’organisation a vraiment à voir avec la taille ? J’ai vécu longtemps au Luxembourg. Par exemple, un système informatique empêchait une personne de se faire rembourser la xième consultation d’un spécialiste dans un laps de temps donné (je ne me souviens plus, mais c’est l’idée que je cite).

                                                                Ce système n’a rien à voir avec la taille, vous en conviendrez. Et c’est autrement plus intelligent que de se faire rembourser une consultation d’un généraliste seulement pour se faire prescrire un spécialiste. D’accord, peut-être n’arriverons-nous pas au même niveau de service qu’au Luxembourg, qui a plus de richesse par habitant, mais on peu au moins essayer de trouver des systèmes plus intelligents. Il y a des choses comme ça, qui sont de simple bon sens et de bonne volonté, qui permettent une meilleure redistribution.

                                                                Et je ne vois pas pourquoi vous m’attaquez sur la comptabilité nationale, alors que je ne fais que répéter qu’il faut une redistribution INTELLIGENTE, ce qui inclut également, par exemple, une réduction des frais de bouche et autres personnels de l’Elysée, une modification du régime de retraite et des avantages des parlementaires et autres fonctionnaires SNCF...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès