• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Iliouchine Il-20 russe abattu en Syrie : Poutine a-t-il plié face à Israël (...)

Iliouchine Il-20 russe abattu en Syrie : Poutine a-t-il plié face à Israël ?

Voir ci-dessous la transcription complète des déclarations du Ministère de la Défense russe et de Vladimir Poutine au sujet de l'incident.

Par Sayed Hasan

Soutenez ce travail et abonnez-vous à la Page Facebook et à la chaine Vimeo pour contourner la censure

Suite à un raid sans précédent de 4 avions de chasse israéliens qui ont délibérément mis en danger les personnels et installations russes en Syrie, un avion de reconnaissance Il-20 transportant 15 militaires russes a été accidentellement abattu par la défense anti-aérienne syrienne. La déclaration du Ministère de la Défense russe, d'une rare fermeté, a clairement identifié Israël comme le seul responsable, se réservant « le droit de répondre en conséquence. »

Cependant, la déclaration subséquente de Vladimir Poutine semble aller dans le sens d'un amenuisement de l'importance de cet incident, et même dédouaner Israël de toute responsabilité, parlant simplement d'une « série de circonstances tragiques. » Comment réconcilier ces deux déclarations ? Et quelles sont les causes et les conséquences prévisibles de cet incident ?

Rappelons le contexte. Après sept ans d'une guerre hybride mondiale acharnée, la Syrie est en phase d'être complètement libérée de la présence terroriste, confinée à la région d'Idlib, ce qui enterrera définitivement le projet de destruction de la Syrie porté par les Etats-Unis, Israël et leurs alliés d'Europe et du Golfe. Cette victoire permettra aux forces syriennes et à ses alliés de l'Axe de la Résistance de se consacrer pleinement à la lutte contre Israël, qu'ils n'ont jamais perdue de vue. Un véritable cauchemar pour Tel-Aviv, qui, luttant contre le destin, s'efforce de repousser cette échéance inéluctable et de perpétuer les combats en Syrie.

Depuis la libération du sud, les ennemis de la Syrie cherchent désespérément à faire dérailler toute résolution politique ou militaire du conflit. Leur but est sinon de provoquer une conflagration de grande ampleur, du moins de façonner le moindre incident-prétexte qui puisse justifier des frappes qui affaibliront sérieusement l'Armée Arabe Syrienne et le régime de Bachar al-Assad. La veille de cet incident, Israël avait réalisé un acte similaire, frappant un avion-cargo iranien et tuant son copilote. De telles provocations ne révèlent pas une position de force ni même un acteur rationnel, mais bien plutôt un pays aux abois qui ne recule pas devant les actes les plus insensés et les plus lourds de conséquences (entrer en confrontation directe avec l'Iran, puis avec la Russie), si futiles qu'ils soient, car il est impossible d'empêcher la libération finale de la Syrie ou même le transfert d'armes au sein de l'Axe de la Résistance. La France a également participé à l'agression-provocation contre la Syrie, les radars russes ayant enregistré des tirs de missiles depuis la Frégate Auvergne. En vain.

La Russie, la Syrie et leurs alliés ne se laisseront pas détourner de leur priorité, à savoir la libération d'Idlib, qu'ils préfèrent retarder plutôt que de permettre des mascarades chimiques ou autres prétextes humanitaires. Ils ne répondront pas aux provocations de manière inconsidérée et ne se laisseront pas entraîner dans une escalade, sachant prendre leur mal en patience et attendre que les circonstances les plus propices soient réunies pour frapper, à la fois en Syrie et sur la scène internationale – les élections de mi-mandat aux Etats-Unis, prévues début novembre, sont une échéance importante, après laquelle des frappes américaines seraient moins probables. L'accord conclu entre la Russie et la Turquie doit également affaiblir les terroristes à Idlib, la Turquie étant chargée de confisquer les armes lourdes. En attendant, la Syrie continue à se reconstruire, à se renforcer, et à rallier davantage de combattants à la réconciliation.

Contrairement à Israël et aux pays impérialistes, Poutine n'est pas un adepte de la rhétorique des bravaches (ni la France ni Israël n'assument leurs frappes) et se soucie peu des apparences. Il préfère avancer ses pions discrètement, quitte à paraître faible, plutôt que de se laisser aller à des réactions épidermiques, de découvrir ses intentions ou de faire le jeu de l'adversaire. Il préfère le prendre à contre-pied, le rassurer faussement avant de le frapper (directement ou indirectement), ou même le menacer pour mieux le rallier. Il suffit de se souvenir de sa réaction particulièrement virulente après l'incident de l'avion russe abattu par la Turquie, qui n'avait pas été suivie d'effets (la Turquie a présenté ses excuses et rejoint, dans une certaine mesure, l'alliance russo-iranienne), ou à l'apparente passivité qui a suivi le coup d'Etat en Ukraine, avant l'intégration de la Crimée à la Fédération de Russie que personne n'avait vue venir – tout comme l'intervention russe en Syrie. Ce n'est que lorsque toutes les pièces sont en place que la Russie passe à l'action, se concentrant sur les champs de bataille et non sur les relations publiques. Il lui suffit de fait preuve de constance dans sa politique extérieure et de fidélité à l'égard de ses alliés.

Il en va de même pour lesdits alliés, qui visent eux aussi le moyen et long terme et savent que le temps joue en leur faveur. A-t-on vu le Hezbollah, l'Iran ou la Syrie riposter aux innombrables provocations d'Israël en frappant l'intérieur de l'entité sioniste ? Très peu (le Hezbollah en janvier 2015 et la Syrie en mai 2018). Mais comme Israël en est bien conscient, l'Axe de la Résistance, aujourd'hui étendu à l'Irak et au Yémen, est plus fort que jamais, et toujours aussi résolu à libérer les territoires occupés, en commençant par le Golan, sur lequel il a déjà les yeux rivés, se préparant activement à la Grande Guerre de Libération de la Palestine.

La Russie est en Syrie pour y mettre fin à la présence terroriste et garantir la stabilité de l'Etat syrien, et n'a aucune envie de prendre part à une guerre régionale ou de provoquer une troisième guerre mondiale. Mais concernant cet incident particulier, Poutine a clairement souligné 1/ qu'il approuve pleinement la déclaration du Ministère de la Défense russe, qui a été coordonnée avec lui ; 2/ qu'il attend les résultats d'une enquête approfondie avant de se prononcer définitivement ; 3/ qu'il y aura un niveau de réaction qui sera immédiatement visible de tous, ce qui sous-entend que d'autres mesures ne seront pas (immédiatement) connues du public. Nul besoin d'imaginer les défenses anti-aériennes russes abattre tout avion israélien qui survolerait la Syrie ou les installations russes ; mais on peut être sûr que les défenses syriennes, qui ont déjà fait leurs preuves, seront grandement renforcées.

Il est certain que cette tragédie ne sera pas oubliée en Russie, et ne fera que renforcer l'alliance entre la Russie et l'Axe de la Résistance. Elle contribuera à éloigner Moscou et Tel-Aviv tant au niveau des relations diplomatiques que de l'opinion publique russe, légitimement outragée par cet acte criminel odieux – prévenir les forces russes moins d'une minute avant les frappes est un acte de chutzpah typique. Israël ne perd rien pour attendre, bien au contraire, même si son hybris meurtrière – ou plutôt suicidaire – semble pour le moment pardonnée, voire même encouragée.

Sayed Hasan

 

Déclaration officielle du Ministère de la Défense russe par son porte-parole Igor Konashenkov

18 septembre 2018

Source : http://www.vesti.ru/doc.html?id=3061734&cid=4441

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.com

https://vimeo.com/290610810

Transcription :

Le 17 septembre vers 22h00, quatre F-16 de l'armée de l'air israélienne ont lancé un raid aérien contre des installations syriennes à proximité de Lattaquié. Le ciblage et les frappes ont été réalisés à basse altitude depuis la mer Méditerranée. Les jets israéliens ont délibérément créé une situation dangereuse pour les navires et les avions situés dans cette zone. La frappe a été réalisé à proximité de la frégate française Auvergne et de l'avion russe Il-20 qui était en phase d'atterrissage.

Les pilotes israéliens ont utilisé l’appareil russe comme bouclier contre la défense antimissile syrienne. En conséquence, le Il-20, dont la surface de réflexion effective est supérieure à celle du F-16, a été abattu par un missile antiaérien S-200. Les installations de contrôle aérien israéliennes et les pilotes des F-16 ne pouvaient pas manquer l'avion russe car il descendait depuis une altitude de 16 000 pieds. Pourtant, ils ont délibérément exécuté cette provocation. 

Israël n'a pas prévenu le commandement des forces russes en Syrie de leur opération. Celui-ci a reçu un appel via la hotline moins d'une minute avant la frappe, ce qui l'a empêché de guider l’avion russe vers une zone de sécurité. Une opération de sauvetage est actuellement en cours sur le site du crash de l'Il-20.

Nous considérons ces actes provocatrices d’Israël comme hostiles. Les actions inconsidérées de l'armée israélienne ont tué 15 militaires russes. C'est absolument incompatible avec l'esprit du partenariat russo-israélien. Nous nous réservons le droit de répondre en conséquence.

 

Conférence de presse de Vladimir Poutine et Viktor Orban suite à des pourparlers russo-hongrois

Kremlin, le 18 septembre 2018.

Source : http://en.kremlin.ru/events/president/news/58586

Traduction : http://sayed7asan.blogspot.com

https://vimeo.com/290595173

Transcription :

[...] Je voudrais dire quelques mots au sujet de la tragédie que vous avez mentionnée. Lorsque des gens meurent, en particulier dans des circonstances si malheureuses, il s’agit toujours d’une tragédie, une tragédie pour nous tous, pour la nation et pour les familles de nos concitoyens qui ont perdu la vie.

Tout d’abord, je voudrais exprimer mes condoléances aux familles des morts. En ce qui concerne votre comparaison avec notre avion abattu par un avion de chasse turc, la situation était différente. L'avion de chasse turc a délibérément abattu notre avion.

Dans ce cas, il s’agit plutôt d’une série de circonstances tragiques, car ce n'est pas un chasseur israélien qui a abattu notre avion. Il va sans dire que nous devons aller au fond des choses. Notre attitude face à cette tragédie est exposée dans une déclaration de notre ministère de la Défense qui a été entièrement coordonnée avec moi.

En ce qui concerne nos actions de réciprocité, elles viseront principalement à assurer davantage de sécurité à nos forces armées et à nos installations en République Arabe Syrienne. Ce sont les étapes qui seront vues par tous.


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

134 réactions à cet article    


  • Ben Schott 19 septembre 10:07
     
    Il est clair que la Russie n’est pas les USA, caniche d’Israël (mais pour combien de temps encore ?), et que si l’on peut considérer que cet acte de guerre est à rapprocher de celui de l’USS Liberty en 1967, le retour du bâton se fera tôt ou tard.
     
    Israël est une petite caillera qui n’agit que parce qu’elle se sent à tort intouchable.
     


    • leypanou 19 septembre 10:50

      @Ben Schott

      que cet acte de guerre est à rapprocher de celui de l’USS Liberty en 1967, le retour du bâton se fera tôt ou tard : justement, beaucoup de patriotes états-uniens attendent toujours la réaction à ce qui été fait à l’USS Liberty en 1967.

      Si vous avez suivi un peu cette affaire, vous ne pouvez qu’être effaré par ce qui s’en est suivi.

    • JC_Lavau JC_Lavau 19 septembre 12:23

      @leypanou. Depuis l’assassinat de JFK qu’ils avaient réalisé ensemble, israël tenait LBJ par les couilles.


    • Alren Alren 19 septembre 14:36

      @Ben Schott

      "Israël est une petite caillera qui n’agit que parce qu’elle se sent à tort intouchable."

      En fait l’État d’apartheid israélien voit jour après jour des peuples indifférents aux affaires du Moyen-Orient réaliser à quel point c’est lui le fauteur de troubles principal. Et que l’instabilité dans la région menace la paix mondiale.

      Or Israël est très vulnérable : il suffit par exemple qu’il perde le plateau du Golan et il n’a plus le contrôle de l’essentiel de son eau dont il manque déjà.

      Il est clair qu’il ne pourrait en cas de conflit utiliser son armement nucléaire contre un pays, la Syrie, ayant des alliés comme la Russie et le soutien de l’opinion internationale, voulant à juste titre récupérer son territoire évidemment volé par Israël.

      Or le Golan aux mains de ses ennemis c’est la fin de l’Israël actuel par pénurie d’eau douce.


    • berry 19 septembre 14:48

      @JC_Lavau

      Le président Johnson était lui-même juif, comme l’assassin d’Oswald Jacob Rubenstein, dit « Jack Ruby ». Cela peut expliquer beaucoup de choses.
      Pour ce qui est de l’attaque de l’USS LIBERTY, elle mériterait d’être connue parfaitement par tous les américains, tellement elle est révélatrice du comportement des israéliens et de la soumission des politiciens et des journalistes américains.

    • Désintox JPB73 19 septembre 20:58

      @berry

      Quand arrive le « complot juit », l’antisémitisme n’est jamais très loin !

    • Ben Schott 19 septembre 21:10

      @JPB73

       
      Non, l’antisémitisme n’est jamais très loin ! Il est même partout ! C’est le cancer de la société humaine ! Mais pourquoi tout le monde n’est-il pas né juif !
       
      Avant de parler à tort et à travers, intéressez-vous à ce dont il est question, l’attaque d’Israël contre l’USS Liberty, navire de la puissance alliée. Si dès lors rien ne se passe au niveau de vos synapses, achetez-vous un nouveau cerveau.
       


    • Fwanswa Fwanswa 20 septembre 14:29

      @berry

      What a load of nonsense. The man was of Scot Presbyterian stock. Moron...


    • hunter hunter 20 septembre 17:50

      @Fwanswa


      The guy didn’t answer , you should translate...apart from that, you’re right !

      Adishatz

      H/


    • JC_Lavau JC_Lavau 21 septembre 18:27

      @berry. Il s’agit d’une caste, qui se transmet par les femmes.


    • Massada Massada 19 septembre 10:13
      Cette histoire qu’Israel a utilisé l’appareil russe comme bouclier contre la défense antimissile syrienne est risible et ne tient absolument pas la route

      La vérité est qu’Israel a mené plus de 200 interventions en Syrie depuis 2017.
      Un seul appareil fut touché due à la négligence du pilote qui n’avait pas enclenché ses défenses électroniques.
       
      Nos avions entrent et sortent de Syrie comme bon leurs semble.
       
      Le problème est la mauvaise communication entre les syriens et les russes.
       
      D’autre part, on peut également observer que l’attaque sur Lattaquié visait une zone d’influence principalement russe et non iranienne alors que nos avions ont pour objectifs les zones militaires de l’Iran et du Hezbollah en Syrie mais certainement pas russe.
       
      Alors qui a mené cet assaut ? Israel ou les Américains et leurs alliés dont la France !
       
      Affaire à suivre

       


      • Ben Schott 19 septembre 10:22

        @Massada

         
        « La vérité est qu’Israel a mené plus de 200 interventions en Syrie depuis 2017. »
         
        Tiens donc ! Et à quel titre ? Et avec quel objectif ? Éradiquer le terrorisme islamique ?  smiley
         
        « Nos avions entrent et sortent de Syrie comme bon leurs semble. »
         
        Eh oui. Pour la bonne raison qu’Israël est partout chez elle, je me trompe ?
         
        La candeur du peuple élu dans toute sa splendeur !
         


      • zzz999 19 septembre 13:50

        @Massada

        et que fout ISRAEL sur le territoire souverain de Syrie ? et si elle y est vous ne verrez donc aucune objection à ce qu’un jour la Syrie très patiente jusqu’à maintenant aille vous balancer des bombes sur ISRAEL un jour prochain ?

        L’Occident baisse le pantalon depuis des décennies devant vos potes on le sait, mais avec la Russie il faudra peut être se calmer un peu. Je sais bien que les Théocrates qui dirigent votre soit-disant démocratie veulent absolument organiser l’avènement la propéhtie biblique de Zacharie sur la pierre pesante mais faudrait pas pousser mémé dans les orties quand même !


      • Lugsama Lugsama 19 septembre 16:15

        @zzz999

        La Syrie n’est plus souverraine chez elle depuis longtemps, et croyez vous que le peuple israélien ait envi de voter pour des politiques qui laisseraient l’Iran se déployer à ses frontières ? Voila pourquoi personnes ne dit rien à ce sujet, personne n’ignore les déclaration de Teheran sur Israël.

      • zzz999 19 septembre 18:46

        @Lugsama

        Les soit disant déclaration de Téhéran sont un faux débunké depuis longtemps, par ailleurs ISAREL elle même arme des terroristes , elle l’avoue d’ailleurs elle même :

        http://archive.fo/PFSjV


      • njama njama 19 septembre 10:18
        Ça ne fait que confirmer une fois de plus qu’Israël est un État terroriste.


        • Massada Massada 19 septembre 10:32

          @njama
           

          Nos ennemis nous qualifie d’état terroriste, c’est très bien ainsi.
          Nous terroriserons nous ennemis jusqu’au désespoir smiley




        • Ben Schott 19 septembre 10:34

          @Massada

           
          Attitude de caillera jusqu’à ce qu’une baffe vienne rétablir l’ordre naturel...  smiley
           


        • njama njama 19 septembre 10:58
          @Massada
           Bafouer impunément l’espace aérien libanais, et avoir envoyé quelques 200 missiles sur la Syrie depuis 2011, alors que ce pays ne fait pas la guerre à Israël, je ne vois pas comment qualifier autrement ces actions qu’en disant qu’elles sont terroristes.
          Fourbir des armes aux djihadistes terroristes, c’est être complice de ces terroristes, non ?
          Autant d’attitudes déloyales qui ne pourraient servir à une désescalade dans de conflit vers un processus de paix.


        • Massada Massada 19 septembre 11:16

          @njama
           

          Arrêtez de jouer l’innocent, ça fonctionne peut-être auprès des gens mal informés, mais ici nous ne sommes pas dupes.
           
          Ne ne permettront pas à l’Iran de menacer Israel depuis la Syrie.
           
          Et vos soi disant djihadistes terroristes me font bien rire ! tous le monde accusent ses opposants de djihadistes terroristes, même Erdogan bombarde les Kurdes pour combattre les djihadistes terroristes smiley
           





        • Ben Schott 19 septembre 11:38

          @Massada

           
          « Ne ne permettront pas à l’Iran de menacer Israel depuis la Syrie. »
           
          D’abord, l’Iran ne menace aucunement Israël (on est ici dans l’inversion accusatoire atavique), mais vous risquez bientôt de ne plus être en mesure de « permettre » quoi que ce soit !...
           
          Et quand vous assassinez les Gazaouis, c’est pour combattre les djihadistes terroristes ?
           
          Comment va le reste de l’unité 8200 ?
           


        • zzz999 19 septembre 13:53

          @Ben Schott

          Vous n’avez rien compris, c’est pour permettre aux théocrates dingos potes de Massada de réaliser la prophétie de l’attaque de l’ensemble des nations contre ISRAEL devenue pierre pesante selon le prophète ZACHARIE, et il est vrai que comme pierre pesante la pseudo démocratie vaut son pesant de cacahouètes.....lol !


        • njama njama 19 septembre 14:01

          @Massada


          Ce qui ne va pas dans la politique israélienne, et cela n’a rien à voir avec la judéité, c’est d’entretenir dans la pensée collective l’idée de la menace permanente, qu’Israël ne serait entouré que d’ennemis malveillants qui voudraient sa ruine, si ce n’est son anéantissement, ce qu’aucun pays arabe n’a formulé.

          A décharge, notez que les US font la même chose. Est-ce vraiment une raison pour les imiter ?

          Deux choses me paraissent très sûres, d’une part qu’en continuant de la sorte, Israël n’entretient très assurément qu’inimitiés, il creuse son déficit, et que d’autre part, en politique, il est toujours possible de changer de cap, ce qui me paraitrait une meilleure voie.


        • Lugsama Lugsama 19 septembre 16:18

          @Ben Schott

          « D’abord, l’Iran ne menace aucunement Israël »


          Officielement juste de génocide, rien du tout qu’on vous dit.

        • zzz999 19 septembre 18:48

          @Lugsama

          preuves ? sources ?....vous savez très bien que la phrase incriminée d’Almadinajad n’est pas du tout ce que les propagandistes dans votre genre en ont retiré.


        • JP94 19 septembre 20:01

          @Massada

          Mais alors vous avez toute la planète pour ennemie ! car les sondages internationaux montrent que pour le pays considéré comme le plus dangereux pour la paix dans le Monde est Israël !

          J’ai déjà fait signé des pétitions suite à une é-ième agression terroriste d’Israël au Liban il y a quelques années : figurez-vous que je sors dans la rue, je sonne à toutes les portes du quartier et 100% des gens soutiennent cette pétition. Seul 90% la signent, car ils craignent, en France-même, des représailles à leur travail si leur nom apparaît sur une pétition dénonçant les crimes israëliens.

          Mais ce que peu de monde sait en France, c’est qu’Israël exporte et vend son savoir-faire terroriste aussi en Amérique latine ! 
          Les Colombiens savent parfaitement que les Israëliens sont payés par leur gouvernement pour appuyer les forces fascistes ( de religion catholique) dans ce pays et qu’Israël vend ses paramlitaires pour terroriser la population colombienne, et commettre des crimes de guerre contre le population civile.

          Soutenir la politique israëlienne c’est s’avouer être fait de la même pâte qu’un nazi. Un déni d’humanité, de la bassesse, de la lâcheté, tuer par haine raciste et idéologique en toute impunité.

          Le jour où Israël n’aura plus les Etats-unis pour couvrir leur crimes, on verra Israël supplier à genoux qu’on lui pardonne ses crimes. 



        • Oceane 20 septembre 13:50

          @Massada

          Le désespoir mène à des réactions tout aussi désespérée puisque le désespéré n’a plus rien à perdre, contrairement à celui qui sème ce désespoir.


        • ETIENNE 21 septembre 07:14

          @Massada On dirait une déclaration de l’émir de daesh, dont j’ai oublié le nom. Mais dans l’esprit c’est identique. On comprend mieux l’entente entre l etat islamique et l etat juif. Rien que la qualification religieuse de l’etat, exclusive des autres religions, les rapproche.


        • Massada Massada 19 septembre 10:24

          Une première enquête sur l’incident a révélé que des tirs antiaériens syriens généralisés et inexacts avaient endommagé l’avion russe et cause sa chute. Lorsque l’armée syrienne a tiré des missiles qui ont frappé l’avion russe, les avions de l’armée de l’air israélienne étaient déjà en territoire israélien.

           
          En outre, l’enquête a révélé que les batteries antiaériennes syriennes avaient tiré sans discrimination et n’avaient pas pris la peine de vérifier qu’il n’y avait pas d’avions russes en vol.
           
          Israël transférera au gouvernement russe toutes les informations nécessaires pour clarifier l’incident et pour affiner les faits qui ont émergé au cours de cette enquête.


          • Ben Schott 19 septembre 10:33

            @Massada

             
            « Israël transférera au gouvernement russe toutes les informations nécessaires pour clarifier l’incident et pour affiner les faits qui ont émergé au cours de cette enquête. »
             
            Faux-cul ! Il faudrait déjà qu’elle justifie les interventions militaires qu’elle se permet de faire en Syrie, et pas seulement auprès des Russes ! (En même temps, tout le monde sait qu’Israël se torche des conventions internationales).
             


          • DACH 19 septembre 13:05

            @Ben Schott=Les russes et Poutine démontrent chaque jour qu’ils sont partenaires d’Israël depusi leur intervention en Syrie. Si ce n’était pas le cas, il n’y aurait aucune intervention israélienne en Syrie. On attend toujours les démonstrations du contraire sur ce site.


          • Lugsama Lugsama 19 septembre 16:20

            @DACH

            Partenaire un peu forcé quand même.

          • DACH 19 septembre 16:38

            @Lugsama=Vous croyez donc les russes ou les israéliens en état de faiblesse pour subir les intérêts de l’autre partie ? ? ? Ils ont compris quels sont leurs intérêts communs et agissent en conséquence... Ce ne sont pas les excités de ce site qui masqueront cette vérité toute simple..


          • Lugsama Lugsama 19 septembre 16:43

            @DACH

            La Russie n’a aucun intérêt à déclencher un conflit avec Israël et inversement, et les russes savent très bien que les israéliens n’accepteront jamais la présence de l’Iran ici.

            Donc ils sont bien des partenaires forcés, je pense que chacun se passerait bien de la présence de l’autre en Syrie.

          • jjwaDal jjwaDal 23 septembre 16:02

            @Massada

            A vous lire on jurerait avoir affaire à l’un des porte-parole de cette « armée de défense » (qui se contente d’attaquer depuis belle lurette, pour ne pas perdre la main sans doute...) de l’enclave sioniste en Palestine. C’est bien de défendre des « frontières » acquises dans la violence en violant celles des autres à tour de bras. Donc si j’ai bien compris votre présence sur le plateau du Golan c’est pour défendre vos « frontières » et la symbolique présence Iranienne en Syrie c’est pour vous attaquer ? Où voyez-vous des forces iraniennes massées à « votre » frontière ? Vous tournez au LSD ou c’est juste de l’humour sioniste ?... Vous avez-vu où est l’Iran sur la carte et les problèmes logistiques qu’une attaque au sol via la Syrie leur poserait ? Quand un char étranger a-t’il franchi les « frontières » que vous vous êtes donnée dans les larmes et le sang des autres ? Quand un avion étranger a-t’il violé « votre » espace aérien ? Un missile aurait-il menacé de s’abattre sur une de vos villes ?
            J’ai bien compris que c’est du préventif et que vous projetez sur les autres les intentions que vous manifestez depuis quelques décennies dans la région. C’est bien payé votre job au moins ?


          • Passante Passante 19 septembre 11:14
            bon.. si j’ai bien suivi :
            moshe avait l’habitude de descendre dans la cour
            pour buter ali de temps en temps,
            puis moshe s’est caché plus ou moins derrière igor pour rebuter ali
            à moins que ce ne soit françois
            se cachant derrière james se cachant derrière moshe
            pour buter ali en se cachant derrière igor

            c’est gore
            mais !
            le résultat, je crois, c’est que géo-startégico-diplomatico-évidemment,
            moshe se retrouve privé de cour de récré...
            c’est pas bien ça pour moshe !
            d’autant plus que francis et james s’en tirent plutôt cool
            alors que igor est sérieusement amoché
            et ali n’en parlons pas...

            • Massada Massada 19 septembre 11:35

              @Passante
               

              Et momo qui tire sur tout ce qu’il voit sur son radar sans s’informer si c’est son copain Igor en balade.


            • Trelawney Trelawney 19 septembre 12:19

              @Passante
              Vous devriez faire des cours à l’école de guerre, vous en avez compris toute la stratégie.


              Moralité : Faut pas mettre son nez là où un chien ne mettrait pas sa queue ! Ca vaut aussi pour Poutine.

              Quant à Israel : Ils adoptent au moyen orient la même stratégie qu’adopte la Corée du Nord en Asie. Mais comme il sont dans le camps « des gentils », ils ont droit de la faire

            • Passante Passante 19 septembre 12:40
              @Trelawney

              non non attendez...
              vous oubliez un détail : c’est la zone de Lattaquié
              faut être fou pour s’en approcher,
              c’est russe depuis Staline ces choses-là ! depuis Byzance...
              et en plus, aller leur couper le jus sous le nez !
              après en avoir rôti une quinzaine en plein air ?
              je trouve qu’il fait très chaud soudain...
              y’a plus qu’un étage au-dessus : buter assad direct -

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès