• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ils ont fait taire Ron Paul

Ils ont fait taire Ron Paul

 

Ils ont fait taire Ron Paul, le défenseur des libertés et ses 1,2 million d’abonnés.

JPEG

Sans avertissement préalable, Ron Paul a été empêché d'accéder à la plate-forme où il compte 1,2 million d'abonnés et pour la première fois de sa vie, il a été réduit au silence. 

Ron Paul, est un partisan du libertarianisme, il préconise un État fédéral au rôle limité, de faibles impôts, des marchés libres, une politique étrangère non interventionniste ainsi qu'un retour à des politiques monétaires basées sur des métaux (orargent) pour étalon.

Ses positions républicaines sont proche de Trump sur certains sujets et éloignées sur d’autres.

L'ancien législateur et triple candidat à la présidence américaine, le libertarien Ron Paul, a donc été réduit au silence par Facebook.

Son fils, le sénateur Rand Paul, a souligne dans un Tweet, que la promotion de la liberté est considérée comme une sédition pour Facebook.

La censure des opinions est à l'ordre du jour par les grandes entreprises technologiques. 

Pendant la campagne électorale déjà il avait déjà reçu la censure, sa vidéo de Ron Paul Liberty Report, a été censurée sur YouTube en septembre 2019, compte tenu d’un soi-disant viol des « Règles de la communauté » de, pratiques trompeuses et escroqueries. » 

Après une enquête plus approfondie on a découvert que ce qui avait commis le péché terrible (défini par Youtube) de ne pas être d’accord avec les directives de l’OMS sur Covid-19. Alors que l’OMS elle-même a modifié à plusieurs reprises ses directives sur la pandémie, les utilisateurs ordinaires ne sont pas autorisés à « Contester l’efficacité des recommandations de l’OMS. ».

Ils ont commencé avec le président Donald Trump et la boule de neige s'est abattue sur le libertarien le plus remarquable des USA : Ron Paul.

Sans avertissement, l'homme de 84 ans n'a pas été autorisé à accéder à la plateforme où il compte 1,2 million d'abonnés.

Lorsque la censure contre le président Trump a commencé, d'innombrables libéraux ont souligné que, comme il s'agissait d'entreprises privées, ils étaient en liberté. 

Cependant, comme de plus en plus de personnes sont touchées, la connivence qui existe entre les entreprises et le pouvoir de l'État est évidente.

 

Comme l'a souligné le secrétaire d'État sortant Mike Pompeo,

Twitter a fonctionné de telle manière qu'il a profité au Parti démocrate et a nui au Parti républicain.

 

Maintenant, ils font même taire les référents libertariens, comme Ron Paul, qui depuis 1976 a été actif dans la diffusion politique des idées libertariennes et pour la première fois de sa vie a été réduit au silence .

Les nouveaux monopoles

Le corporatisme a nourri les monopoles qui déterminent aujourd'hui à qui se taire. Non seulement ils réduisent le profil des utilisateurs, mais leur refusent lentement l'accès à Internet.

Tout comme à Cuba, où le Parti communiste a le monopole des services et détermine par conséquent qui peut les avoir, dans ce qui était autrefois la terre de la liberté jusqu'à présent, où les exilés du monde ont fui, maintenant il a fait taire les voix.

La campagne du président Trump a même perdu l'utilisation de son courrier électronique pendant plus de deux jours.

Depuis sa campagne électorale de 2016, Trump est accusé par ses opposants d'être un tyran, fasciste, nazi, autoritaire, etc.

Cependant, c'est depuis son départ imminent du pouvoir que les rues de la capitale ont été militarisées et la liberté d'expression limitée. Pas l'inverse.

L'autoritarisme se cache

Cette situation rend le poème de Martin Niemöller plus pertinent que jamais.

« (…) Ils sont d'abord venus chercher les communistes et je n'ai rien dit parce que je n'étais pas communiste.

 Puis ils sont venus chercher les juifs et je n'ai rien dit parce que je n'étais pas juif. 

Puis ils sont venus chercher les syndicalistes et je n'ai rien dit parce que je n'étais pas syndicaliste. 

Puis ils sont venus chercher les catholiques et je n'ai rien dit parce que j'étais protestant. 

Puis ils sont venus me chercher, mais à ce moment-là, il n'y avait plus personne à qui dire quoi que ce soit.  »

L'avertissement de Niemöller est clair : n'attendez pas que l'autoritarisme frappe à votre porte, car il pourrait être trop tard.

 

La "Big Tech" contre Trump

Trump a rompu avec la figure traditionnelle du président. Il n'est pas diplomate. C'est un homme d'affaires, frontal. C'est pourquoi il a provoqué des passions, de l'amour et de la haine si contradictoires.

Étant une figure si polarisante, ses détracteurs ont applaudi ou sont restés passifs face à la censure à son encontre. Eh bien, ils allèguent qu'il a incité à la violence, à la suite des événements du 6 janvier au Capitole.

Mais son discours montre le contraire, il a appelé à la paix, au respect de l'autorité et en se rappelant qu'il représente le parti de la loi et de l'ordre.

 

Cependant, les médias de masse ainsi que les réseaux sociaux ont supprimé son message et l'ont accusé de provoquer les émeutes et de justifier la censure à son encontre.

Alléguant qu'il mettait en danger les institutions du pays, la « BIG TECH » s'est attaquée au premier amendement de la Constitution Américaine : la liberté d'expression.

 

Comme l'a dit Benjamin Franklin, « ceux qui renoncent à la liberté essentielle pour acheter un peu de sécurité temporaire ne méritent ni liberté ni sécurité. »

 

Par Spartacus Lequidam

Tweeter : @lequidampost

Blog : www.lequidampost.fr


Moyenne des avis sur cet article :  3.16/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Julien30 Julien30 15 janvier 15:02

    La grande purge a commencé, ce qui est marrant c’est que les grands « progressistes » qui sont en train de la mener passent leur temps à traiter leurs opposants de fascistes, ils sont donc en train d’interdire petit à petit toute opinion contraire à la leur au nom de l’anti-fascisme ! 


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 15 janvier 16:03

      @Julien30
      Quelle purge ? Celle des dépendants aux plateformes à la mode ?

      Tu veux entendre Ron Paul ? Facile, ici.


    • Julien30 Julien30 15 janvier 17:02

      @Opposition contrôlée
      « Tu veux entendre Ron Paul ? Facile, ici. »
      Oui pour le moment, je parlais de purge sur les réseaux sociaux, on peut légitimement penser que d’autres étapes vont suivre. Ca ne vous dérange pas ces procédés ?


    • Julien30 Julien30 15 janvier 17:13

      @Opposition contrôlée
      D’ailleurs l’étape suivante a déjà été enclenchée dans la foulée : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2021/01/11/le-reseau-social-conservateur-parler-hors-ligne_6065859_4408996.html


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 15 janvier 17:26

      @Julien30
      Non, ça me fait rire, dans la mesure ou je n’en utilise aucun, et que je n’ai pas l’impression de manquer de quoi que ce soit. Le peu de fois où je me aventuré sur ces plateformes, FB et twitter, j’ai trouvé ça plus abrutissant encore qu’une chaîne « d’info en continu ». De véritables machines a distribuer des « slogans », façon « meilleur des mondes » d’Huxley. 


    • Julien30 Julien30 15 janvier 17:36

      @Opposition contrôlée
      « je n’en utilise aucun, et que je n’ai pas l’impression de manquer de quoi que ce soit.  »
      Vous n’êtes pas une personnalité politique et ces réseaux sont, en particulier Twitter pour des personnalités comme Trump qui sont haïes par les medias traditionnels, un moyen important pour faire entendre sans filtre leur voix au plus grand nombre.
      Et encore une fois cela marque un premier pas sur une pente très inquiétante, pardon mais moi ça ne me fait pas rire.

      « De véritables machines a distribuer des « slogans », façon « meilleur des mondes » d’Huxley.  »
      Je vous rejoins là-dessus.


    • berry 15 janvier 17:36

      @Julien30
      Ces patrons des médias sociaux ne sont que les prête-noms et les obligés de la mafia mondialiste qui tire les ficelles en coulisse.
      Tout ce cinéma ne devrait plus durer bien longtemps, il se murmure de plus en plus que l’armée pourrait intervenir dans les tous prochains jours et mettre tout ce beau monde derrière les barreaux, avec de solides inculpations sur le dos.
      https://qactus.fr/2021/01/15/q-scoop-la-fema-et-larmee-americaine-sauveront-les-usa-a-sa-derniere-heure%e2%80%af/
      Au pays d’Hollywood, le coup de filet pourrait intervenir le 20 janvier à Washington, devant les caméras de télévision.
      Ca tombe bien, l’armée est déjà sur place au Capitole.
      https://www.bfmtv.com/international/etats-unis-des-soldats-venus-proteger-le-vote-sur-l-impeachment-de-donald-trump-dorment-sur-le-sol-du-capitole_AV-202101130300.html


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 15 janvier 17:51

      @Julien30

      Vous n’êtes pas une personnalité politique

      Que notre brave troupeau ait besoin d’un berger, c’est son problème. Qu’il aille se faire dépecer par son saigneur. S’il veut s’élever dans la compréhension de la société, de l’économie, de la science, de l’Histoire, jamais il n’a eu autant de ressources disponibles. 

    • Super Cochon Super Cochon 16 janvier 06:43

      .
      .
      Le Deep State à utiliser la fraude massive pour mettre en place le pédophile Biden !
      .
      .
      Bien entendu , les pipes de crack et les vidéos pédo de son fils Hunter n’ont pas fait la une des Merdias mainstream . Les pots de vins ukrainien et chinois n’ont plus , silence radio ........ et TV  !
      .
      .


    • V_Parlier V_Parlier 18 janvier 21:31

      @berry
      La mafia mondialiste inquiétée, ce serait un beau rêve, mais bon, je n’y crois guère. Quant à « sauver les Etats-Unis », mmm... bof...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 janvier 15:04

      C’est comme dans l’arroseur arrosé !

      Facebook, c’est totalement privé !

      C’est la loi du plus fort comme l’aiment les libertariens. L’état n’est pour rien dans cette affaire ! Vous savez bien que les Etats-Unis ne sont pas l’URSS, voyons !

      Tout ça montre simplement que les monopoles privés non régulés peuvent être pires que les pires des totalitarismes (qu’ils sont, au bout du compte) !


      • sylvain sylvain 15 janvier 15:16

        @Séraphin Lampion
        les monopoles privés non régulés

        rien à redire à votre commentaire, sauf qu’à mon avis les gafa peuvent de bien des manières être considérés comme une branche du renseignement américain, mais je ne sais pas si le services américains sont encore régulés par quelque chose d’un peu clair


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 janvier 15:51

        @sylvain

        d’une certaine manière, ça serait encore pire, car ça montrerait que, dans ce pays, ce n’est pas le président qui a la main, mais ce qu’on appelle l’« état profond » qui, lui même change souvent de mains, entre des lobbies de la finance concurrents entre eux, le complexe militaro industriel (Pentagone + marchands d’armes), compagnies pétrolières, etc.
        mais après tout, ce que je viens d’écrire n’est rien d’autre que de qu’affirme Naomi Klein : ce sont les « corporates » qui sont à la barre ; les politiques sont au mieux leurs nervis quand ils ont encore un peu de pouvoir, au pire des potiches pour amuser le troupeau


      • Buzzcocks 15 janvier 16:09

        @Séraphin Lampion
        En fait Naomi Klein et Spartacus pensent pareil... c’est drôle quand même !!!


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 janvier 16:20

        @Buzzcocks

        le premier justifie le système qu’il trouve un peu trop timoré et il n’en accepte les dérives que quand elles lui sont profitables, la deuxième le dénonce de ne l’utilise pas quand le vent souffle du côté qu’elle aime bien (par exemple quand un gros c ;n en prend plein la g....e)
        c’est ça que vous appelez « penser pareil » ?



      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 janvier 16:42

        @Séraphin Lampion

        Pourquoi Trump ne lui rend-il pas la pareille en interdisant à Twitter de sévir aux USA ?

        Le premier amendement le lui permet car il agirait en défenseur de la constitution des USA.

        Mauvaise manip pour le com ci-dessus.


      • Le421... Résistant Le421 15 janvier 17:37

        @Séraphin Lampion
        Vous avez totalement raison !!
        Mais les fachos n’aiment pas quand les choses tournent en leur défaveur, c’est automatiquement un complot, autrefois, le « menhir » l’aurait qualifié de « judéo-maçonique »...
        Comme quoi, il n’y a pas que les vilains islamogauchistes qui posent problème !!  smiley


      • Francis, agnotologue Francis 15 janvier 19:27

        @Buzzcocks
         
        ’’En fait Naomi Klein et Spartacus pensent pareil... c’est drôle quand même !!!’’
         
         Non, spartacus n’a pas pris conscience de la réalité des choses et croit toujours que c’est l’État le tyran.


      • Roubachoff 16 janvier 02:11

        @Séraphin Lampion
        Vlan dans les dents ! Cela dit, je veux bien défendre la liberté d’expression de Ron Paul  que je tiens pour un salopard  à condition qu’on défende toutes libertés d’expression, y compris celles des voix les plus dissonantes. (Même celle d’un Finkielkraut, que je ne peux pas encaisser non plus.) Tant que nous n’en serons pas là, je m’en tiendrais à regarder les censeurs se dévorer entre eux. 


      • placide21 16 janvier 07:51

        @Séraphin Lampion
        Il semblerait qu’au bout du chemin libertarien il y a le féodalisme.


      • sylvain sylvain 16 janvier 10:40

        @Buzzcocks
        personellement, je suis même d’accord avec hitler sur certains points, comme la plupart des gens d’ailleurs . Spartacus n’est quand même pas pire


      • Dom66 Dom66 16 janvier 15:26

        @Le421

        Mélanchon l’énervé que j’ai approuvé fut un temps, me dégoute il est maintenant, brulé, fini, sénateur donc inutile,pro immigrés et pro Bidon.Il a sa place aux LRM.

        Désolé


      • troletbuse troletbuse 16 janvier 15:28

        @Dom66
        Tout à fait.


      • buratino buratino 17 janvier 09:28

        @Séraphin Lampion
        Monopoles privés non régulés, c’est un peu comme le monde de la pédophilie


      • V_Parlier V_Parlier 18 janvier 21:35

        @Le421
        Vous écrivez : « il n’y a pas que les vilains islamogauchistes qui posent problème » => Je l’ai certes souvent fait entendre. C’est pour cela que les libéraux, la gauche bobo et les pseudo-antifas partagent tant de causes communes liées à la destruction des nations.


      • Xenozoid Xenozoid 18 janvier 21:38

        @V_Parlier

        ils faut bien dire que les« nations » n’ont jamais été tendre avec leur moutons


      • V_Parlier V_Parlier 23 janvier 11:11

        @Xenozoid
        « jamais » est exagéré, même si la seule existence de la nation ne garantit rien.


      • sylvain sylvain 15 janvier 15:12

        ils ont pas juste censurés trump et ron paul, ils ont censurés des millions de gens .

        Et le fait que twitter soit privé ou non n’y change rien, c’est un monopole quasi mondial, mis en place avec les agences de renseignements américaines, de ce fait il doit être considéré comme un service publique mondial .

        Ce qu’ils ont fais est inacceptable et inexcusable, ça justifierait totalement le fait de soit remplacer les GAFA, soit changer radicalement leurs status . Le problème étant, qui a le pouvoir de faire ça .


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 janvier 17:23

          @sylvain

          ça change que le totalitarisme n est pas là où l’on croit !


        • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 15 janvier 17:31

          @sylvain

           Le problème étant, qui a le pouvoir de faire ça .

          Les utilisateurs des-dits services, qui sont libres d’aller voir ailleurs. 

        • sylvain sylvain 16 janvier 10:48

          @Opposition contrôlée
          vous connaissez la définition d’un monopole ??
          vous pouvez aller sur d’autres réseaux sociaux si vous voulez ne parler à personne, mais on va rarement sur des reseaux sociaux pour ça .
          Depuis des années, je poste mes trajets sur covoiturage libre parce que blablacar me gonfle, je n’ai jamais eu une réponse, et quand je cherche un trajet, je ne trouve jamais celui qu’il me faut .
          Si vous n’atteignez pas une sorte de nombre critique d’utilisateurs, ces trucs ne fonctionne tout simplement pas, et eux l’ont parfaitement compris . Ce sont de vrais monopoles, et les monopoles les plus solides qu’on ai jamais créés à mon avis car ils controlent directement les instances qui pourraient leur contester ce controle, la communication et le politique.


        • sylvain sylvain 16 janvier 10:52

          @Séraphin Lampion
          je me demande si il est pas aussi là ou on le croit, en tout cas c’est vrai que ce n’est plus son centre . A ce que j’ai compris il n’existe plus de frontière claire entre agence de renseignement et direction de google ou facebook


        • generation désenchantée 18 janvier 10:08

          @sylvain

          Déjà , Twitter a perdu 5 milliards de dollars en Bourse depuis qu’ils ont commencer la censure , ça c’est un fait et ils perdent des abonnés qui s’en vont ailleurs
          Pas sûr qu’ils reviennent sur twitter

          Par contre une loi anti trust et un changement de statut , peut briser le Monopole de ces GAFA


        • HELIOS HELIOS 15 janvier 15:18

          ... ce qui me désole, ce sont tous ces gens qui critiquent Twitter, Facebook et compagnie apres s’etre jetés dans la gueule du loup.

          Vous considerez que leur politique est anormale et elle ne vous plait pas ? CHANGEZ !... ou du moins, fermez votre compte.

          Si tous les mécontents le font, dans 15 jours, tout redeviendra à la normale... ou presque, car vous aurez aussi découvert que d’autres font la même chose, sans monopole et qui’ils ne sont pas plus mauvais.

          De plus, cela laisse un espace libre pour que d’autres entreprises emergent...


          • berry 15 janvier 18:31

            @HELIOS
            Vous rêvez.
            Le processus qui amène twitter et facebook à supprimer les comptes de Trump et de ses partisans est de nature totalitaire.
            Si d’autres réseaux sociaux émergent, le système pourrait à terme les interdire au nom du terrorisme domestique ou de l’incitation à la haine, ou vous empêcher d’y accéder.


          • xana 15 janvier 22:34

            @HELIOS
            Possible, mais ce n’est pas la panacée.
            Moi je n’ai jamais eu de compte sur ces idioties. Du coup je n’ai pas la possibilité de fermer un compte que je n’ai pas !


          • pingveno 16 janvier 09:12

            @HELIOS
            Dommage que je ne puisse pas participer à la campagne de désinscription que tu proposes : pour supprimer mon compte, encore faudrait-il que j’en aie un... Car oui, les gens qui n’ont pas de compte FB ni TT, ça existe encore.

            @berry
            Je profite de l’occasion pour rappeler qu’il existe des réseaux sociaux alternatifs, et même qu’il serait très difficile d’y interdire quoi que ce soit, voire même d’y supprimer un compte. Le secret : ils sont décentralisés. N’importe qui peut télécharger le logiciel et installer son propre serveur, et décider de quelles personnes il accepte la création d’un compte ou pas. Ensuite ces réseaux se connectent entre eux... ou pas. Donc le pire qu’il puisse arriver c’est qu’un serveur se retrouve isolé des autres.
            J’en cite trois comme ça pas de problème de marques : Diaspora (fonctionnalités similaires à Facebook), ou pour le microblogging façon twitter, tu as Mastodon et Laconica/Gnu Social.
            Plus généralement, internet est conçu pour être décentralisé, alors si un réseau social vous rejette, publiez ailleurs, ça ne coûte rien d’ouvrir un blog (plus facile qu’un réseau Mastodon tout de même). C’est dingue de voir comme tout le monde oublie ce point et s’inscrit sur le même réseau, pour ensuite venir pleurer quand la politique de ce dernier ne convient pas...

            @Auteur
            Je ne suis certes pas le seul à le dire ici, mais vous ne voulez pas voir que le modèle que vous proposez, c’est le droit pour chacun d’écraser les autres, et ensuite vous venez pleurer quand une société privée use de ce droit à l’encontre de l’un de vos amis.
            Les libertariens, comme les américains, sont pour la liberté ... enfin surtout la leur en fait.


          • beo111 beo111 16 janvier 22:28

            @pingveno

            Saluton Pingveno, bonan jaron al vi :)

            Ben moi l’année commence tranquillement. À la fin du mois je me barre de Linkedin, car j’ai pas apprécié qu’ils aient viré Jean-Dominique Michel, qui ne relayait pas exactement les discours de l’OMS. Côté alternative j’ai juste pris une adresse courriel professionnelle.

            Et fin février je me barre de Youtube, j’ai pas du tout apprécié qu’ils me virent une vidéo de Louis Fouché, pour les même raisons. Et là ce qui m’a mis vraiment hors de moi c’est le courriel insultant qu’ils m’ont envoyé, avec l’icône du flic qui fait style que j’ai fait un truc de mal. Là question alternative c’est plus compliqué car même si j’ai que trois ou quatre vidéos à héberger, et que je loue déjà un serveur dédié, j’ai pas trouvé le logiciel facile à installer qui me donne les fonctionnalités de base dont j’ai besoin, typiquement pour faciliter le partage des vidéos. Du coup je vais installer une instance Peertube.


          • Yoann Yoann 15 janvier 15:29

            Je crois qu’on peut affirmer que l’offensive des bigtech est lancée ...

            Oups, vidéo fuitée :

            https://francais.rt.com/international/82767-censure-trump-patron-twitter-jack-dorsey-video-fuitee-project-veritas-ce-sera-plus-quun-compte



              • Buzzcocks 15 janvier 16:08

                Spartacus le self made man, entreprenant, qui a risqué sa chemise des centaines de fois, pourquoi il ne monterait pas un réseau social pour lui et ses amis. Ron Paul, il a réussi à lever des millions pour se faire élire, il peut lever des millions pour héberger des serveurs, et 3-4 informaticiens pour lancer un bousin.

                Après, il existe une presse d’opinion, l’huma se revendique communiste, Valeurs Actuelles draine un lectorat conservateur, Le Figaro est le journal du clan dassault où on n’a pas le droit de dire du mal du rafale etc.... pourquoi un réseau social devrait être neutre et accepter que Trump, Spartacus ou Ron Paul disent n’importe quoi en permanence ? 

                Charles Gave a bien son blog pour prôner le libéralisme et sa pensée, pourquoi Ron Paul n’ouvre pas son espace ?


                • Clocel Clocel 15 janvier 16:32

                  Merde le bétail va découvrir que le stalag, pardon, la stabulation est de moins en moins libre !

                  Je me marre tous ces cons qui se répandent sur les dits réseaux « sociaux », tous ces re-faiseurs de monde aux doigts carrés.

                  Va falloir se replonger dans les fondamentaux les gars, à commencer par le vocabulaire prostitué par Babylone sans lequel il sera impossible d’élaborer aucun concept.

                  Il était évident que nous allions vers le pire des systèmes totalitaires car mondialisé, mais je ne pensais pas le voir de mon vivant.

                  Une pensée pour les vieux de mon enfance qui avait vu venir le coup et qui savaient ce qu’ils faisaient lorsqu’ils gueulaient « US go home ».

                  Combien ont payé de leurs rotules ou de leur vie leur résistance au plan Marshall ?

                  De Gaulle, avec la bénédiction des « rouges » faisait appel à la mafia pour briser les grèves chez les dockers ou les mineurs.

                  C’était les belges (les jaunes) en guenilles et en sabot qui descendaient au fond du trou pour des salaires de merde, brisant la résistance de leurs camarades français, polonais et italiens.


                  • Jeekes Jeekes 15 janvier 17:17

                    Libertarien ?

                     

                    Ah ouais, tricard ça pique hein spartacul ?

                    Tu viens de réaliser qu’une entreprise ’’libre’’ peut tout se permettre, y compris virer ton gourou. Ben c’est con pour lui, mais c’est comme ça dans ton monde idéal. Tu sais, celui que tu aimerais tant nous imposer.

                     

                    Maintenant faut pas venir chialer !

                     


                    • Le421... Résistant Le421 15 janvier 17:39

                      @Jeekes
                      +1000  !!  smiley


                    • GoldoBlack 16 janvier 14:23

                      @Jeekes
                      Les libertariens ont toujours une bonne raison de chialer...
                      Contre l’Etat, contre l’absence de l’Etat, contre les entreprises...
                      De vrais lilberta-ouinouins !


                    • Le421... Résistant Le421 15 janvier 17:38

                      Je trouve qu’on a largement de quoi s’occuper dans l’hexagone sans aller fouiner en permanence aux states !!


                      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 janvier 17:45

                        @Le421

                        les prisonniers de la caverne sont fascinés par les ombres balancées sur le mur par les projecteurs d’Hollywood, la boite à images de leurs maitres


                      • Clocel Clocel 15 janvier 17:59

                        @Le421

                        L’avenir t’intéresse pas !?

                        CNN, ça vaut toutes les boules de cristal ! smiley


                      • Le421... Résistant Le421 16 janvier 09:44

                        @Clocel
                        Si vous le dites...
                        C’est vrai qu’avec des Macron aux commandes, tout vient de l’autre côté de l’Atlantique.
                        Pas question de faire copain copain avec les méchants russes, d’autant qu’il n’achètent pas d’armes comme l’Arabie Saoudite ou l’Égypte !!
                        Et dire que ce sont eux qui ont envoyé nos cosmonautes dans l’ISS...


                      • buratino buratino 17 janvier 09:29

                        @Le421
                        Ici, on n’aime pas balayer devant sa porte


                      • agent ananas agent ananas 15 janvier 20:17

                        Retour de karma ...

                        Facebook et Twitter ont depuis le 11 janvier subit une baisse importante du cours de leurs actions et perdu à eux deux 51.2 milliards $ de capitalisation boursière.

                        Et le mouvement à la baisse devrait continuer. Après la suppression des comptes de Trump et de plus de 70 000 usagers, de nombreux autres ont aussi résilié les leurs et il n’est pas impossible que la plupart des 74.2 millions d’électeurs de Trump fassent de même. Sans compter de nombreux investisseurs comme l’état de Floride et autres états républicains qui devraient désinvestir. De quoi s’arracher les cheveux lorsque Zuckerberg et Dorsey liront les bilans mensuels ...

                        Mais les malheurs des uns, fait le bonheur des autres. L’application russe Telegram et rivale de Twitter a enregistré plus de 25 millions de nouveaux utilisateurs en 72 heures ! La plus grande migration digitale de l’Histoire ...


                        • pemile pemile 15 janvier 20:24

                          @agent ananas « L’application russe Telegram et rivale de Twitter a enregistré plus de 25 millions de nouveaux utilisateurs en 72 heures ! »

                          Des électeurs de Trump d’après vous ?

                          Le 12 janvier dernier, la plateforme de messagerie a révélé avoir attiré 25 millions de nouveaux utilisateurs dans les dernières 72 heures. D’après le message publié sur Twitter par l’entreprise, 38% d’entre eux venaient d’Asie, 27% d’Europe, 21% de l’Amérique latine et 8% de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.


                        • pemile pemile 15 janvier 22:37

                          @Seul le contenu compte « Je serai réellement mdr que votre trump décide d’utiliser Telegram. »

                          Il a les moyens financiers de créer un nouveau réseau, nomme « Trumpette » où l’on poste des « trumperies » ?


                        • ETTORE ETTORE 15 janvier 22:19

                          Avec ce qui se passe aux US, le dessous des cartes devient plus apparent ( et moins reluisant)

                          Si cette élection met à découvert, et en pleine lumière de tels agissements, c’est que ces « institutions » ont pris le dessus sur toute forme de démocratie, et semblent se croire intouchables.( et elles font tout pour accentuer cette (idée) volonté)

                          Mais parfois, il est des réalités, de manipulations humaines, qui sont plus lentes que les avancées technologiques, et il peut arriver que ces dernières soient remisées de façon brutale, dans la box, ou elle n’auraient jamais du sortir.

                          Les GAFAS, sont des monstres évolutifs à très très grande vitesse, et peuvent faire croire que le monde entier leur est soumis. Peut être juste par la vitesse de déplacement, qui fait qu’elles ne s’arrêtent à aucune gare du pouvoir, et que si vous êtes embarqué, vous ne pourrez en descendre que si ELLES, vous vidangent .

                          Dans le cas de TRUMP, je ne pense pas qu’il soit con, au point qu’il n’ait pas pris, la mesure de ce pouvoir numérique, l’utilisant à foison, lui même.

                          Le propre d’un gouvernement est d’avoir en priorité des informations collectées, provenant de ce même pouvoir parallèle.

                          Alors s’en servir, sans pensez que cela peut se retourner contre soi ....

                          Ca j’ai encore un peu de mal à l’avaler, mais bon....on approche d’un dénouement.

                          Et on verras bien, si, ce qui semblait être en laisse, et qui à mordu si voracement ,

                          est destiné à être euthanasie, ou ......nous !


                          • ETTORE ETTORE 15 janvier 23:05

                            Seul le contenu compte @

                            On verras !

                            On n’as jamais été aussi près du dénouement.

                             Soit cela se passe d’une façon régulière ( quoique, qu’est ce qui est encore régulier dans tout ça) soit, c’est du jamais vu.....

                            Je n’ai pas d’accointances personnelles PRO,ou NO TRUMP, ce que j’essaye d’imaginer, dans un cas ou dans l’autre, c’est, quelles seront les conséquences pour la nation, et pour l’Europe en général.

                            Parce que imaginer que, ce qui se passe, se passeras, pourrait se passer, aux US, n’influeras pas sur notre monde....C’est se cacher les yeux, se boucher les oreilles,

                            (Bon, la bouche, on l’ouvre tellement sur cette affaire d’élections.... )

                            pour ne pas voir le monde suivant.


                            • pasglop 16 janvier 11:49

                              Zuckerberg, Zuckerberg, c’est pas un nom cubain ça ?
                              Bah oui, la montagne de sucre...D’ailleurs Pompeo ne s’y est pas trompé, qui vient de réinscrire Cuba sur la liste des états terroristes.
                              Enfin une explication rationnelle !  smiley

                              Maintenant, quand on passe son temps à gaver les gafaM de ses données personnelles, faut pas s’étonner qu’elles finissent par se croire tout permis, y compris de vous virer.
                              Trump et Paul sont des symboles mais la police de la pensée est en action depuis longtemps...


                              • phan 16 janvier 13:05
                                C’est comme Dieudonné, ils ont reçus une quenelle double ronépaulée dans une république bananière selon W. Bush.

                                • phan 16 janvier 13:12

                                  @phan
                                   ... ils ont reçu ...


                                • GoldoBlack 16 janvier 13:06

                                  Voilà la loi du privé, faite par le privé, contre le public.

                                  Personne n’a à s’en mêler.

                                  C’est une affaire privée.

                                  Voilà les bienfaits du libertarianisme.

                                  Autrement dit : pan sur la gueule.


                                  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 16 janvier 19:56

                                    L’enfumage encore et encore ! De plus en plus gros  smiley


                                    • CN46400 CN46400 17 janvier 08:03

                                      Spartacus est désolé. la bourgeoisie US a tiré un trait sur son cheval, il ne vaut plus que son poids de viande.....


                                      • Samson Samson 17 janvier 14:50

                                        Bonjour Spartacus !


                                        « L’autoritarisme se cache »

                                        Par ces temps d’état d’urgence sanitaire et de croisade contre les « fake news » et autres « populismes », il se cache derrière nos « bâillons », et à peu près aussi bien que le nez au milieu de la figure ! smiley smiley smiley

                                        Hé oui, l’heureux temps de la Pravda soviétique n’était qu’une galéjade en regard des actuels moyens technologiques mis en œuvre pour convaincre les gens qui ne sont rien des vertus et autres bienfaits de la Pensée Unique ! Et ce coup ci, c’est tout le bloc Atlantico-Occidental qui est concerné !

                                        En vous présentant mes meilleurs vœux de bonheur, santé et prospérité possibles pour l’an 2021 ! smiley


                                        • Samson Samson 17 janvier 15:04

                                          @Samson
                                          Tout fout décidément le camp !
                                          Plutôt piquant pour un libertarien de constater qu’après seulement 40 ans de Pensée Unique Néo-libérale et de « progressisme sociétal », seuls des états ou contre-pouvoirs forts et particulièrement déterminés (encore faudrait-il les trouver) pourraient encore faire rempart aux diktats de la nomenklatura des GAFAM et à leur néo-féodalisme technologique.


                                        • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 18 janvier 08:45

                                          Si ça gagne pas , ça débarrasse .......Nettoyage en règle des puants de la république en marche vers la fosse à purin .


                                          ENCORE BRAVO AU COUPLE KOUCHNER/OCKRENT !

                                          Camille Kouchner a accusé le politologue Olivier Duhamel, son beau-père, d’inceste sur son frère jumeau dans son ouvrage La Familia Grande, qui est paru ce 7 janvier aux éditions du Seuil. La juriste a également brossé le portrait peu flatteur de son père et de sa belle-mère, Bernard Kouchner et Christine Ockrent.

                                          Solène Gressier

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité