• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Immigration : le désordre européen face aux principes régaliens

Immigration : le désordre européen face aux principes régaliens

 

Le gouvernement de centre-gauche du Danemark veut limiter encore plus son immigration. Un projet de loi présenté au printemps dernier propose de limiter à 30% de la population ses résidents non-occidentaux (50% jusque là) dans les quartiers défavorisés.

 

Danemark

Ce pays veut également faire traiter à l’étranger les demandes d’asile. Cette loi est sévère :

« Retrait du permis de séjour de Syriens parce que leurs régions d’origine seraient désormais sûres, durcissement d’une loi anti-ghettos visant à plafonner le nombre d’habitants « non occidentaux » dans les quartiers, objectif officiel d’atteindre le « zéro réfugié » : l’exécutif de centre-gauche mène actuellement une des politiques migratoires les plus restrictives d’Europe. »

Le Danemark a déjà limité fortement l’immigration et a pris des dispositions culturelles légales pour éviter les comportements séparatistes. Par exemple, ne pas serrer la main d’une femme. Selon un député de centre-droit :

« La législation s’appuie sur une jurisprudence danoise qui a permis de condamner un enseignant pour discrimination, explique-t-il. Le professeur avait refusé de serrer la main à une étudiante lors d’un examen. Renvoyé du ministère de l’Education nationale, il a ensuite porté l’affaire devant la Cour de justice de l’Union européenne, qui lui a donné tort. »

 

Norvège

Le Danemark a donc gagné. Plus au nord, la Suède – traditionnellement très accueillante – veut également durcir les conditions d’entrée sur son territoire :

« Le projet de loi présenté par le gouvernement social-démocrate allié avec les Verts, doit remplacer la législation temporaire actuelle en vigueur depuis 2016 et prolongée en 2019 faute de consensus politique sur une loi pérenne. Selon le plan, les réfugiés bénéficieront désormais de permis de séjour de trois ans, qui ne seront convertibles en droits de résidence permanente que s’ils répondent à des exigences comme la connaissance du suédois ou des revenus suffisants. »

De son côté la Norvège a commencé à acheter des espaces publicitaires pour dissuader les Afghans de venir :

« Sous le titre "Règles d'immigration plus strictes en Norvège", l’encart publié en anglais et en dari, en une de deux journaux afghans, explique notamment que les personnes venant d’endroits sûrs en Afghanistan ou disposant d’un titre de séjour dans un autre pays seront expulsées, de force si nécessaire. »

Une mesure que le Danemark avait déjà prise au Liban.

 

Finlande

Enfin la Finlande était considérée il y a 30 ans comme une terre d’accueil. Elle est loin de l’être. En 2016 le président finlandais déclarait que « … la migration en cours « menace les valeurs occidentales. »

Face à ces désaveux de l’immigration massive soutenue par Bruxelles on ne voit pas beaucoup d’indignation. Pas de manifs, pas de menaces de mort, pas d’accusation de fascisme, de racisme ou de peste brune comme en France. En France ils sont hystériques sur ce sujet.

Il est normal que des personnes veuillent changer de pays, pour de multiples raisons. Il est aussi normal que les pays qui accueillent le fassent avec réflexion. En fait la question pourrait se résumer en deux mots : qui et combien.

Aujourd’hui l’immigration est un enjeu idéologique. Certains en font même un marqueur moral. C’est une fausse route. La pression des africains qui risquent la mort (et parfois la trouvent) ne doit pas être invoquée comme fondement des politiques migratoires.

Accepter des immigrants sans poser de limites, en raison d’un supposé humanisme ou d’un sentiment de compassion, n’est pas de la grandeur d’âme. Les filtrer et en refuser n’est pas égoïste.

J’ignore comment se passaient les rencontres entre clans et tribus pendant la préhistoire, avant que des pays soient constitués et des frontières instaurées. Avec peu de population il y avait de nombreux territoires libres. C’était possiblement plus simple.

 

Combien

Aujourd’hui les personnes qui vivent sur une terre délimitée, qui y sont peut-être nées, ressentent une appartenance à cette terre et une responsabilité envers elle. Et donc un droit sur cette terre, droit donné par le temps et l’usage. Ils y ont travaillé le sol, construit des maisons et des routes, crée une culture qui leur ressemble.

Ce sont ces personnes qui décident des mouvements de populations sur leur territoire. On doit toutefois faire une distinction entre immigrants et demandeurs d’asile. L’asile demeure un droit international fondamental. 

Pays nordiques, Pologne, Hongrie, l’Europe avance en désordre. Les quelques principes régaliens suivants s’appliquent aux migrations économiques ou culturelles et non aux demandes d’asile.

 

1. La mobilité des populations est normale et garantie sous certaines conditions définies par la loi.

2. De même, le sentiment d’appartenance à un territoire et sa gestion par ceux qui y sont liés par l’ancienneté et la nationalité est normale.

3. Le désir de faire sa vie dans un nouveau pays passe par des lois. Le requérant doit respecter les lois sur l’immigration. L’entrée illégale doit être sanctionnée.

4. L’accueillant organise les demandes. Il décide du nombre de candidats à l’immigration. Aucun pays n’accueillera les 7 milliards d’humains : limiter le nombre est normal et évident pour tout le monde. Le nombre annuel de personnes accueillies doit être fixé en fonction de la possibilité d’accueil : logement, travail, école, soins si besoin, et du risque de choc culturel qui pourrait résulter d’une arrivée trop massive de candidats.

 

Qui

5. L’accueillant choisit l’origine des migrants qu’il accepte en diversifiant les origines afin d’éviter les concentrations d’origines identiques ou très proches. 

6. Il en étale la répartition sur le territoire. Il s’agit impérativement d’éviter le regroupement dans le même quartier de trop de personnes de même origine et culture, surtout si cette dernière est très différente de l’accueillant.

7. L’immigrant qui désire s’installer sera encouragé à remplir les conditions d’acquisition de la nationalité. Une condition indispensable pour voter et être élu.

 

Les immigrants illégaux ne doivent pas bénéficier de la complaisance des autorités. Les frontières doivent donc être sûres afin d’éviter que des candidats sans pays d’origine identifiable ne pénètrent sur le territoire. 

Les bateaux qui sauvent des migrants sur des canots à la dérive font appel d’air et encouragent objectivement les passeurs et les voyageurs. Plutôt que de débarquer ces migrants dans les ports européens, ils devraient aller le faire dans un port africain.

Des campagnes doivent être menées dans les pays de départ afin de décourager les candidats.

Il faut encourager les partants à investir dans leur propre pays, à se marier dans leur pays. Trop d’hommes jeunes quittent le pays. C’est une perte pour ce pays. De plus les offices de micro-crédit apportent en moyenne plus de 5’000 euros aux demandeurs en Afrique de l’est.

 

Valeurs

On peut comparer au tarifs demandés par les passeurs. 500 à 6000 euros pour traverser la Méditerranée, s’ils ne finissent pas dans un centre de rétention où leur vie est celle d’un quasi esclave. Selon Europol chaque migrant débourse entre 3’000 et 5’000 euros pour le voyage vers l’Europe.

C’est de l’argent qui va à des organisations mafieuses de passeurs. C’est une traite moderne des humains. Cet argent pourrait créer de petites entreprises locales pour développer le tissus économique local.

Au lieu de cela ces pays se vident peu à peu de leur population au profit d’un rêve d’Eldorado qui est illusoire.

 

Il est normal de régler les flux migratoires. Il n’y a ni racisme, ni xénophobie, et ceux et celles qui souhaitent que les relations internationales se développent sans pression, en respect et apprivoisement mutuel, ne sont ni des égoïstes ni des salauds. Ou alors Montebourg, Barnier, Bertrand et bien d’autres sont des salauds.

Ou alors, si l’on va dans ce sens, les supposés humanistes sont a minima des collabos et des ennemis de la liberté. L’exclusion et la haine, l’accusation ad hitlerum, sont leur pain quotidien. Leurs valeurs ne sont pas meilleures que les miennes. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Schrek Docteur Faustroll 5 novembre 2021 08:39

    La journée commence bien : 

     un article sur l’immigration

     un article sur le climat

    Même plus la peine d’allumer la télé pour se farcir les tartes à la crème concoctées par le grand pâtissier médiatique !


    • L'apostilleur L’apostilleur 5 novembre 2021 09:41

      @Docteur Faustroll

      « ..Ce qui va sans dire va mieux en le disant. » 
      (Talleyrand)


    • berry 5 novembre 2021 10:52

      @Docteur Faustroll
      Si vous vous foutez de la destruction de votre pays, c’est pas la peine de parler d’immigration, en effet.


    • L'apostilleur L’apostilleur 5 novembre 2021 11:10

      @berry

      « ...Si vous vous foutez de la destruction de votre pays... »

      Vous êtes sûr que c’est son pays ?


    • pallas 5 novembre 2021 08:53

      Bonjour,

      C’est votre responsabilité si vous êtes un peuple suicidaire et detesté par les autres.

      Le français est un être particulièrement désagréable, le ton de ça voix agressif et trés mal polie.

      Cela est la réalité

      Personne ne vous obligent a accueillir les criminels du monde entier sur votre sol ,sauf vous.

      Et sa ce dit etre humain et philosophe, la réalité me prouve le contraire

      Salut


      • zygzornifle zygzornifle 5 novembre 2021 09:16

        On est « en marche » vers l’Europe Saoudite tant espérée par la gauche islamo compatible, les assoces et les traitres a la nation ....

        Trop tard c’était il y a 40 ou 50 ans qu’il fallait réagir.

        On laisse le loup rentrer dans la bergerie et on l’incite a se reproduire et maintenant on s’alarme quand il bouffe les moutons ....


        • zygzornifle zygzornifle 5 novembre 2021 09:16
          En 1974, à la tribune de l’ONU, le président de la République Algérienne, Houari Boumediene, a déclaré :
          « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire ».

          Dans le Figaro du 19 décembre 2006, notre ’grand ami’ Mouammar Kadhafi déclarait :
          « Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman ! »

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2021 10:49

            @zygzornifle

            Dans le Figaro du 19 décembre 2006, notre ’grand ami’ Mouammar Kadhafi déclarait :
            « Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman ! »

            Ben oui mais alors tu devrais être satisfait de l’exécution dudit Khadafi téléguidée par Sarkozy alors ? On ne comprend de moins en moins où veulent en venir les Grands Résistants sur Internet de l’immigration


          • zygzornifle zygzornifle 5 novembre 2021 11:03

            @Olivier Perriet

             Pas satisfait car Sako l’a fait buter pas pour ce qu’il était mais pour le coté du financement occulte de la campagne électorale. 
            Kadafi au tribunal et en taule avec Sarko pas au cimetière .... 


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2021 11:53

            @zygzornifle

            faut vraiment être bête pour gober les racontars du fils de Khadafi, qui avance une somme... justement égale à celle déclarée par Sarkozy pour sa campagne.

            En plein bombardements, difficile de penser que ce n’était pas une petite vengeance.

            Mais enfin, du moment que Médiapart a trouvé l’homme qui a vu l’homme qui a vu les valises de billets, c’est que c’est vrai n’est-ce pas ?

            Si vous voulez trouver du scandaleux dans l’électionde Sarkozy en 2007, pas besoin d’aller chercher en Libye : Sarko a fait campagne pendant 5 ans avec les moyens du Ministère de l’Intérieur, il n’avait pas besoin des pétrodollars de Khadafi...


          • zygzornifle zygzornifle 5 novembre 2021 16:37

            @Olivier Perriet

             Il est vrai que Sarko est totalement digne de confiance, un vrai saint et sur sa tête il a une auréole estampillée Rolex ....
            Il faisait même dans le social en allant s’occuper avec son ami Woertz d’une petite mamie Betancourt lui donnant la soupe du soir, lui changeant la couche et la bordant en lui chantant ou est planqué l’oseille ..... 


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2021 21:52

            @zygzornifle

            oui justement, il n’avait pas besoin des sous de Khadafi


          • zygzornifle zygzornifle 6 novembre 2021 08:45

            @Olivier Perriet

             Ces gens la sont des sérial pompeur de pognon, c’est comme la drogue, ils ne s’arrêtent que quand ils se font chopper, c’est viscéral chez eux ....


          • quijote 6 novembre 2021 12:43

            @Olivier Perriet

            Salut ami psychopathe !


          • L'apostilleur L’apostilleur 5 novembre 2021 09:49

            @ l’auteur 

            « ... il faut encourager les partants à investir dans leur propre pays, à se marier dans leur pays... »


            Hassan II disait exactement la même chose aux marocains vivant en France. Il ajoutait « vous ne serez pas heureux à vivre dans un pays de culture différente...n’essayez pas de vous marier avec une française... »

            Un roi apprécié des marocains.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2021 10:40

              @L’apostilleur

              disons aussi qu’il ne ressemblait pas aux clones de Fidel Castro qui sévissent dans les protectorats russes comme la Syrie ou le Vénézuela :

              eux ne voient pas l’émigration comme un désaveu de leur politique mais comme la chance de se débarasser d’une population à priori indocile.

              Là est est surtout la différence entre deux types de Chefs d’Etat (encore que d’un certain côté, seul le premier peut vraiment se dire Chef d’Etat)


            • sirocco sirocco 5 novembre 2021 13:01

              @L’apostilleur
              "...n’essayez pas de vous marier avec une française... »

              Il y a suffisamment de millions de Marocaines en France aujourd’hui pour que les Marocains n’aient pas besoin de courir les Françaises.

              Ces couples peuvent donc se marier chez nous sans prononcer un seul mot de français, puis faire venir les grands-parents, les oncles et les tantes, e tutti quanti.


            • Octave Lebel Octave Lebel 5 novembre 2021 13:19

              @L’apostilleur

              « Un roi apprécié des marocains. »

              qu’il faisait surveiller de très près, ce qui est une forme d’intérêt, c’est pas faux. Dont une bonne partie devait échapper quand même à sa surveillance puisqu’ils émigraient loin d’un roi si apprécié.

              Il était très occupé aussi à faire surveiller ses champs de Cannabis dont on se demande bien sur qui il pouvait s’appuyer pour l’exportation.

              Ce n’est pas facile la vie d’un roi.


            • wagos wagos 5 novembre 2021 09:52

              Et pendant ce péril plus que menaçant qui s’amplifie depuis des décennies, le Petit Garçon à sa maman va s’incliner devant la Seine pour honorer la mémoire d’une organisation politico criminelle qui sévissait chez nous entre 1954 et 1962 ! 


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2021 10:36

                Les comportements séparatistes, Par exemple, ne pas serrer la main d’une femme.

                Mais je croyais qu’avec les gestes barrières on devait être masqué et ne plus se toucher


                • quijote 6 novembre 2021 18:00

                  @Olivier Perriet

                  Salut ami psychopathe ! Alors ? Psychopathe un jour, psychopathe toujours ? Bien sûr !


                • pallas 5 novembre 2021 10:37

                  Bonjour,

                  Le probleme du français est son outrecuidance limite autiste, ce prenant pour le centre du monde avec sa « logique particulière » l’imposant aux autres avec des mots violents

                  C’est bien, mais en attendant, la france est devenu la poubelle du monde, auquel les etats envoient leurs délinquants et d’autres qu’ils ne veulent pas, ils vous méprisent tous et vous detestes à un haut point

                  Sa n’est pas en portant un costume de docteur que ça fait de vous un medecin, l’habit ne fait pas le moine

                  C’est juste un conseil.

                  Salut


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2021 10:43

                    Il est effectivement plus facile de se faire mousser sur le sujet quand on est le Danemark ou la Suisse ou la Hongrie que quand on est la Grèce ou l’Italie...


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 novembre 2021 10:44

                      @Olivier Perriet

                      Hongrie qui est par ailleurs très amie avec Erdogan


                    • wpjo 5 novembre 2021 13:46

                      Le Danemark a entièrement raison et on aurait dû suivre son exemple.


                      • quijote 6 novembre 2021 13:27

                        @wpjo

                        Le Danemark a des élites saines. Qui regardent et écoutent leur peuple. Chez eux, la réalité s’impose. Le peuple danois et ses élites sont quasiment génétiquement « gentils ». Ils sont généreux. Mais ils ne le sont pas de façon religieuse. Suivez mon regard... La limite à leur gentillesse et à leur générosité ? Leurs intérêts et leur bien-être à eux. D’un point de vue individuel comme collectif, cela signifie qu’ils sont mentalement sains. Faut pas leur chier dans Bottes. Quand ça pue, ils disent « ça sent mauvais, qui qu’a chié dans nos bottes ? Faut faire quelque chose ! ». Les élites écoutent. Et font quelque chose. Bref, des gens normaux. Des gens sains.

                        Alors ? Alors leur naïveté ( rafraîchissante, il est vrai ) leur a fait sortir les pancartes « Refugees welcome ! » il y a 5 ou 6 ans. Parce qu’ils sont « gentils ». Généreux. Mais ils sont pas cons ! Suivez mon regard... 5 ans après, ils savent... Agressions, délinquance, criminalité, viols, guerre des gangs, etc. Pas besoin de 50 ans, les Danois... Suivez mon regard...

                        Voilà. En France, la merde dans les banlieues commence il y a quoi, 40 ans ? T’habitais là et si tu disais « ça pue, qui qu’a chié dans nos bottes ? Faut faire quelque chose ! », eh bah les élites ( Mitterrand, les Loges, la presse de gauche, le monde du spectacle + un tas de représentants du Bien sur terre ) te créaient SOS-racisme. Et toute une galaxie d’associations financées par l’impôt pour dire que le mélange, c’est le Bien. Qu’il faut le promouvoir. Et que quiconque n’est pas content qu’on lui chie dans les bottes est un salaud de raciste. Pour que tu fermes bien ta gueule, quoi... Et que tu fasses l’effort de t’habituer à ce qu’on te chie dans les bottes. Bon, les bottes des élites, elles, elles restaient propres, hein ? Bah oui... Mitterrand, bhl, dray... Propres et cirées, les bottes.

                        40 ans plus tard ( 40 ! Quarante ! ), les Français osent de nouveau dire « ça pue... Qui qu’a chié dans nos bottes ? Faut faire quelque chose ! » et dray de dire sur cnews « C’est vrai que ça pue, qui qu’a chié dans les bottes des Français ? Faut faire quelque chose ! »

                        Dray a eu le covid pendant 40 ans. Maintenant il est guéri. Il est vrai que depuis, il s’est rendu compte que maintenant des gens chiaient dans les bottes d’une petite communauté précise dont il est proche. Ça l’a peut-être aidé à recouvrer l’odorat, qui sait ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité