• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Imposons 365 jours de carence à nos sénateurs (7209 euros de salaire brut (...)

Imposons 365 jours de carence à nos sénateurs (7209 euros de salaire brut mensuel)

JPEG

La crise des gilets jaunes a démontré la cassure entre le petit peuple appauvri par trente ans de politique libérale et les élites de notre république. Passons sur les rémunérations des banquiers, rentiers et autres patrons du CAC 40. Ces gens sont riches et défendent leurs intérêts, ce qui n'est que banalité depuis l'avènement de la civilisation. En revanche, les leçons de morale et d'économie provenant d'édiles élus pour défendre le peuple et assurer la redistribution des richesses, cela fait désordre. Ainsi, nos sénateurs se sont penchés avec bienveillance et humanité sur la santé des agents de l'état (profs, policiers, infirmières etc.) pour rechercher les solutions adaptées à leur épanouissement personnel. Il est vrai que les suicides courants dans l'éducation comme dans la police peuvent donner à réfléchir. De même, l'absence de médecine du travail pour les enseignants, situation indigne d'un état civilisé, est un véritable scandale. Comment savoir si la maitresse d'école à qui vous confiez vos enfants est en état de s'en occuper, puisqu'il n'y a jamais de suivi psychologique ou médical ? Donc nos sénateurs ont adopté un amendement pour améliorer les choses : l'adoption de trois jours de carence au lieu d'un, sur le modèle des salariés du privé condamnés à travailler malades ou se passant de leur salaire pour pouvoir cuver leur grippe saisonnière. Profs et policiers, dont l'état sanitaire n'est pas reluisant, stress ambiant et conditions d'exercice éprouvantes obligent, apprécieront avec modération. S'il s'agit de lutter contre l'absenteisme, c'est hors-sujet : ce sont les certificats médicaux de complaisance qu'il faut mettre à l'index. Si le but est de rappeler que les fonctionnaires sont des fainéants, c'est inutile : l'information est matraquée depuis trente ans par les médias afin de démanteler l'état républicain pour le plus grand confort des échanges commerciaux. On appelle cela l'ultra-libéralisme.

Il est toutefois utile de rappeler que nos sénateurs sont aussi des fonctionnaires. Avec une dotation de plus de 350 millions de fonctionnement pour leur local de travail, 7200 euros de salaire mensuel (plus 7600 afin de rémunérer leurs secrétaires), 6000 euros de prime de fin de mandat et même une prime de présence. Que leur lieu d'exercice, le quartier du Luxembourg à Paris, n'est pas une zone d'éducation prioritaire à l'environnement stressant. Qu'une infirmière, un prof et un policier, c'est au moins aussi utile qu'un philosophe d'assemblée. Avec 68 ans de moyenne d'âge, retraités pour la grande majorité, les membres du sénat français ne sont pas représentatifs de la population. Si on supprimait leur inutile assemblée, on économiserait près d'un demi-milliard d'euros. Mieux, elle pourrait être remplacée, en tant que seconde chambre d'examens des lois, par un amphithéatre de bénévoles élus par les forces vives, salariés du public et du privé, au suffrage direct et non censitaire afin de placer les vieux copains des partis au pouvoir.

Les sénateurs n'ont aucune leçon ni recommandation à nous donner. Si des fonctionnaires sont souvent absents, comme nos élus d'ailleurs, il faut s'en prendre à leurs conditions d'exercice et à l'absence de contrôles. Malgré la crise des gilets jaunes et la grogne sociale ambiante, trois cents encravatés bien rémunérés font de la provocation antisociale, en oubliant qu'ils sont là, avant tout, pour assurer de meilleures conditions de vie à leurs concitoyens. Si ce n'est pas le cas, alors il s'agit d'un sénat romain et non républicain, qui risque de finir comme celui de Rome, terrassé par les invasions barbares. A la différence que dans l'antiquité, l'édile ne portait qu'une toge et des sandales. Puisque son descendant de Paris 6ème ne fait lui-aussi que défendre ses propres rentes, il est inutile à la république démocratique. N'attendons pas les prochaines invasions barbares pour dissoudre ce sénat qui coûte et qui ne sert à rien !


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 22 décembre 2018 18:26

    Ah... Le sénat... La seule RPA qui rémunère ses résidents...

    Quoi que... Le conseil constitutionnel...

    On va tolérer ça encore longtemps ?


    • Arogavox 23 décembre 2018 11:43

      @Clocel
      La preuve qu’ils sont complices d’un gouvernement illégitime par indignité :
      ils n’ont pas demandé la destitution d’un gouvernement qui proclame publiquement :

       « La politique, c’est comme la boxe. Quand vous montez sur le ring, vous savez que vous allez prendre des coups. J’en prends. Je peux en donner aussi. J’aime ça »  !!!


    • Arogavox 23 décembre 2018 13:28

      @Arogavox
      poings sur lazy :
       La politique que les citoyens d’une démocratie ont le devoir de partager dans une égale dignité (ce qui implique de l’équité !), n’a rien à voir avec ce contresens absolu du Premier Sinistre ! Ce n’est pas un jeu !
         
        Si cet ignare, et manifestement incompétent dans le rôle qu’il se donne de serviteur (cf étymologie de ministre) du peuple, se croit dans un jeu, c’est que soit il n’a jamais lu la Constitution (les règles de son ’jeu’), soit il n’en a rien entendu : rien compris !
         
      Pire ! : même en envisageant un jeu (entre un clan de citoyens désarmés et isolés les uns des autres, un un clan de conducteurs et forces de l’Ordre armées ... !!), en se mettant dans la tête de ce ’joueur’, on constate alors ce fait :
       une absence totale de sens de l’honneur et de sa dignité personnelle, de la part de quelqu’un qui ose ridiculement jouer contre des adversaires (! !) à armes inégales, et même désarmés !
        Peut-on tomber plus bas ?!!


    • Arogavox 23 décembre 2018 21:49

      @Arogavox
       ... et les complicités ’intellectuelles’ coupables révélées par les lapsus de nos importants semblent bien annoncer des complicités beaucoup plus tangibles encore :
      nouvelles informations sur l’affaire Benalla, notamment les intrications entre membres de la « Macronie » et de la « Sarkozie ». >> https://youtu.be/RWLHf05XO74


    • Alren Alren 24 décembre 2018 12:59

      @Clocel

      Le sénat et le conseil constitutionnel ont été conçus très exactement pour empêcher la révolution citoyenne que nous connaissons actuellement.
      Pour cela il faut que la majorité des sénateurs soient en majorité des notables conservateurs.
      Dans ce but il fallait lors de l’avènement de la Troisième république éviter le suffrage populaire donc un suffrage indirect et favoriser les zones rurales au détriment des zones urbaines.
      En faisant des maires d’un petit village un électeur aussi important que celui d’une ville de plus de 100 000 habitants, l’objectif a été atteint depuis plus d’un siècle.
      Il appartiendra au peuple de décider de la Nouvelle Constitution, j’espère qu’il supprimera le Sénat.


    • Jeekes Jeekes 22 décembre 2018 19:33

      ’’Si des fonctionnaires sont souvent absents, comme nos élus d’ailleurs’’

       

      Non-Non-Non, z’y êtes pas du tout.

      Nos z’élus, y sont vachement plus souvent absents que les fonctionnaires.

      Y’a pas photo...

      Parait que y’en aurait même certains qui viennent jamais au taf.

       

      Alors pourquoi carence ?

      Ben si on commençait déjà par ne les payer que les jours où ils bossent !

       


      • kirios 23 décembre 2018 08:57

        @Jeekes

        « Ben si on commençait déjà par ne les payer que les jours où ils bossent ! »

         vous croyez que lorsqu’ils bossent c’est pour nous ?


      • Jeekes Jeekes 23 décembre 2018 10:06

        @kirios
         
        J’sais pas, c’est ce qu’ils disent.
         
        Mais comme ils bossent pas, on peut pas savoir...
         
         smiley
         


      • Alain 23 décembre 2018 16:48

        @Jeekes
        Si si, ils bossent et ils bossent même super bien.
        Par exemple, nos « chères » élites ont pondu une loi dite « Liberté de choisir son Avenir professionnel ».
        En tant qu’artisan, me voilà donc assujetti en 2019 à payer une cotisation déconnectée de mon chiffre d’affaire et de mon bénéfice. Mais le gag, c’est aussi que je suis obligé de cotiser 2 fois, puisqu’à « titre exceptionnel » je dois payer 2019 et 2020 dans la même année. Mais je dois être rassuré, en 2020, je ne payerai qu’une fois...

        Et puis c’est aussi joyeux pour les versements sur un PERP (Plan Epargne retraite) :

        ’Un amendement prévoit qu’en 2019, les versements PERP soient déductibles pour 100% de leur montant sous la condition que les versements 2018 ne soient pas inférieurs à ceux de 2019 sauf s’ils sont supérieurs à ceux de 2017.

        Dans le cas contraire, la cotisation PERP 2019 ne sera déductible qu’à hauteur de la moyenne des cotisations PERP 2018 et 2019."

        Vous avez compris du premier coup ???



      • berry 22 décembre 2018 20:09

        Le gouvernement pourrait aussi supprimer le Conseil Economique et Social qui nous coûte 38 millions par an, pour rien.

        Il pourrait aussi revoir sa politique de transition écologique.

        Là, on change d’ordre de grandeur, d’après le Conseil d’Etat, c’est 40 milliards qui ont été gaspillés ces 15 dernières années dans les éoliennes.

        https://www.youtube.com/watch?v=MclyDT1XkFk

        Comme si ça ne suffisait pas, le gouvernement prévoit de mettre encore 70 milliards dans la filière ces dix prochaines années. Les français n’ont pas fini de se serrer la ceinture.

        Tout ça pour combattre le CO² et le réchauffement climatique anthropique, une dinguerie des écologistes et des mondialistes qui n’est même pas étayée scientifiquement à ce jour.

        Voir la vidéo à ce sujet de François Gervais, professeur émérite à l’université de Tours :

        https://www.youtube.com/watch?v=iK3G8wqqp_k



        • troletbuse troletbuse 23 décembre 2018 08:38

          Non, il ne faut pas s’attaquer au Sénat sans s’attaquer en même temps à l’assemblée nationale qui ne comporte que des godillots avec presque autant d’avantages que les sénateurs. C’est encore plus flagrant depuis le quinquennat. Tout doit être revu en même temps sinon c’est donner le pouvoir encore plus absolu au PR


          • Arogavox 23 décembre 2018 11:56

            @troletbuse
            Ben oui, avec un sous-incarneur, imposé au peuple tout entier par le bon vouloir de l’incarneur des veautants (22% et 25% d’abstention ...) qui les fait marcher au pas cadencé selon ce psaume :
             « La politique, c’est comme la boxe. Quand vous montez sur le ring, vous savez que vous allez prendre des coups. J’en prends. Je peux en donner aussi. J’aime ça  »


          • kirios 23 décembre 2018 17:18

            @troletbuse
            vous avez raison !
            ... mais les députés c’est nous qui les votons !


          • nono le simplet nono le simplet 23 décembre 2018 09:17

            si on ramène le budget du Sénat par sénateur, un sénateur coûte 2425 € par jour soit deux SMIC net


            • nono le simplet nono le simplet 23 décembre 2018 19:18

              @clone juluch
              t’aura bientot ton clone nono le simplet mon pote !!!!
              je ne suis pas ton pote et de toutes façons je suis inimitable


            • Shaw-Shaw Shawford 23 décembre 2018 19:19

              @nono le simplet

              C’est bien ce qu’disait TAC à l’instant !


            • titi 24 décembre 2018 09:13

              @l’auteur

              «  le petit peuple appauvri par trente ans de politique libérale et les élites de notre république »

              50% de la richesse produite captée par l’Etat...

              5 millions de fonctionnaires..

              Et vous parlez de politique libérale ? Vous êtes ridicule.


              • zygzornifle zygzornifle 24 décembre 2018 09:48

                Le sénat c’est le lieu ou il y a les pets les plus feutrés, le cul discrètement levé sur une fesse pour bien dégager le trou le tout dans une moiteur reposante le sourire de la Joconde aux lèvres ....


                • Sergio Sergio 24 décembre 2018 09:50

                  N’exagérez pas, à leur âge, ils ont déjà une carence en fer et en vitamines ... 


                  • zygzornifle zygzornifle 24 décembre 2018 10:54

                    Chanson :

                    Le sénateur est un rêveur il ne faut pas le déranger ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès