• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Incendie de Notre-Dame - Pourquoi les médias MSM censurent-ils cette (...)

Incendie de Notre-Dame - Pourquoi les médias MSM censurent-ils cette information importante ?

Comme nombre de mes concitoyens, choqué par l’incendie de Notre-Dame, je me pose des questions sur les causes et les circonstances de cet incendie fulgurant. Dans ce contexte, j’attends de nos autorités comme des médias des informations impartiales fondées sur des faits et non sur des allégations, des « à priori », des sous-entendus ou des accusations gratuites plus ou moins voilées.

Or, dès le 15 avril et alors que l’incendie de Notre-Dame faisait encore rage, le Procureur général de Paris annonçait déjà, sans la moindre enquête, que la piste accidentelle était privilégiée.

Les médias MSM, de leur côté, s’empressaient de pointer du doigt l’entreprise LE BRAS Frères dont les employés réalisaient depuis des mois le montage d’un échafaudage complexe…et non d’autres travaux comme ces médias l’avaient rapporté initialement. 

Suite à la publication sur un blog, quelques jours plus tard, de l’information selon laquelle le circuit des tours de ND avait été fermé exceptionnellement à 17 h 30, plus tôt que d’habitude, le 15 avril,

j’ai envoyé cette simple question à Checknews, le site de Libération qui se présente comme « vérificateur de faits » : 

« Le lundi 15 avril 2019, au soir duquel un incendie a ravagé partiellement la cathédrale de Notre-Dame, le circuit des tours était exceptionnellement fermé à 17 h 30. Quelle était la raison de cette fermeture exceptionnelle ?

Deux heures plus tard, avec une promptitude aussi surprenante qu’inattendue, Checknews a publié une réponse sur son site, dont voici l’extrait qui nous apprend la cause de cette fermeture exceptionnelle : (1)

« Contactée à propos de cette fermeture anticipée des tours le jour de l’incendie, la fondation qui gère la cathédrale renvoie vers le Centre des monuments nationaux (CMN), responsable des visites des tours. »

« Le CMN nous répond : « La fermeture du circuit des Tours de Notre Dame le lundi 15 avril à 17h30 était prévue depuis quinze jours afin d’organiser une réunion administrative avec les agents du Centre des monuments nationaux. Ces réunions sont organisées régulièrement afin d’échanger avec les personnels sur place. » " La coïncidence peut paraître étrange, mais il n'y a rien de louche là-dedans, il arrive régulièrement qu'on ouvre ou qu'on ferme plus tôt l'accès au public, pour que nous puissions nous réunir, avec l'équipe du CMN, dans la salle haute normalement dévolue à l'accueil des groupes", poursuit notre interlocuteur. Selon lui, à 18 h 30, "tout le monde était descendu" et personne n'avait allumé de feu.

Cette réunion, prévue depuis 15 jours et annoncée au public, n’a en soi absolument rien de suspect et la présence d’agents du CMN en réunion dans la salle haute, dans ce créneau horaire, ne présume en rien d’un quelconque lien avec le départ de l’incendie.

En revanche, ce qui est de plus en plus suspect, c’est que l’information concernant cette simple réunion n’est communiquée par aucun média MSM au public depuis maintenant plus de 2 semaines.

Pourquoi les médias MSM, si prompts à publier en meute tout et n’importe quoi, dissimulent cette information au public ?

Or, le silence médiatique se poursuit alors même que Checknews a mis l’information en ligne le 23 avril sur la tenue de cette réunion dans le créneau horaire du départ de l’incendie.

Checknews n’a pas répondu à ma seconde sollicitation, concernant le silence de leur « maison-mère », Libération, sur cette information.

Poussant l’investigation, je me suis adressé à la rédaction du Canard Enchainé qui est à l’origine de « l’information », relayée ensuite par la meute des médias MSM, concernant les 7 mégots trouvés « sur les lieux » afin de demander pourquoi aucune information sur la réunion des agents du CMN ne figurait dans leur article. (2)

Voici la substance de la réponse que j’ai reçue d’un des auteurs de l’article « Pour la sécurité de la cathédrale, il n’y avait pas le feu » :

« Il ne peut, selon toute vraisemblance, exister le moindre lien entre cette réunion et le début de l'incendie car les tours ne communiquent pas librement avec la charpente de la nef et le personnel du CMN n'y a pas accès. »

« Circulez, on vous dit qu’il n’y a rien à voir ici ! ». Au regard de cette réponse aussi surprenante que légère pour un journaliste, à priori, d’investigation, j’ai tenté d’obtenir une réponse plus consistante et factuelle, … en vain. 

N’est-il pas étrange que « Le Canard » dont l’article sur les « 7 mégots » - à charge contre l’entreprise LE BRAS frères et qui a « fait le buzz » en étant repris par la meute des médias MSM - « décide » qu’il n’y a, « selon toute vraisemblance », aucun lien entre la réunion des agents du CMN et le départ de l’incendie ?... et donc, qu’implicitement, l’information du public n’est pas nécessaire ?

S’agit-il d’une auto-censure ou d’une censure et dans les deux cas, pour quelle-s raison-s ?

La question est d’autant plus pertinente, à mon sens, puisque les médias ont publié l’information selon laquelle le Ministère de la Culture filtre, dirige pour ne pas dire censure les interventions médiatiques des architectes des monuments nationaux concernant l’incendie de N-D…depuis l’intervention troublante, sur LCI, de l’ancien architecte en chef de N-D pendant 13 ans, jusqu’en 2010, Mr Mouton. (3)(4)

Au regard de ce qui précède, j’ai interpellé par mail au soir du 24 avril, quelques centaines de parlementaires afin qu’ils posent des questions au gouvernement sur cette réunion ainsi que sur le silence des médias à ce sujet.

Le lendemain matin, j’ai reçu une réponse par mail - la seule à ce jour - du député Nicolas Dupont-Aignan qui m’indiquait en substance, comprendre mon questionnement au sujet de cet incendie et avoir sollicité, à l’Assemblée Nationale, l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire concernant l’incendie de Notre-Dame.

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir cette réponse personnelle de NDA – sous 24 heures – alors qu’il n’a jamais répondu à aucune autre de mes précédentes sollicitations concernant mes demandes d’enquêtes parlementaires sur l’ingérence illégale et désastreuse française en Syrie ou sur l’attentat de Strasbourg…mais selon toute vraisemblance, la réponse de NDA, très prompte, n’est pas liée à la campagne électorale pour les élections européennes … :-).

Une commission d’enquête sur l’incendie de Notre-Dame – qui aurait lieu, sans aucun doute, aux USA dans le même contexte – est totalement justifiée. Cependant, elle ne sera mise en oeuvre que si un groupe parlementaire minoritaire se sert de son « droit de tirage » pour imposer cette commission d’enquête afin qu’aucun autre groupe – notamment LREM - ne puisse s’y opposer.

( Comme dans l’affaire Benalla, ce n’est assurément pas le groupe LREM qui sollicitera une enquête parlementaire sur l’incendie de Notre-Dame puisque quoi qu’il en soit l’Etat, en tant que propriétaire, chargé de l’entretien, de la sûreté et de la sécurité de N-D, porte une lourde responsabilité dans cet incendie ).

Nicolas Dupont-Aignan est un des très rares politiciens à ne pas s’être satisfait de la décision du Procureur de Paris de privilégier la piste « accidentelle ». Pour cette prise de position de simple bon sens, NDA a immédiatement été étiqueté « complotiste » et attaqué par la meute de la caste politico-médiatique « bien-pensante ».

Pourtant, sans enquête préalable, il n’y a aucune piste à privilégier et bien au contraire, toutes les pistes sont à explorer ne serait-ce qu’au regard de la menace terroriste toujours présente en France et des nombreux actes de profanation/dégradation/vandalisme dans les églises sur l’ensemble du territoire.

Que NDA ose et puisse dire publiquement, grâce à la visibilité médiatique que lui donne sa position de député et de chef de parti politique, ce que bon nombre de concitoyens pensent et disent tout haut ou tout bas, semblait de bon augure.

Cependant, mes timides espoirs ont été douchés à l’écoute de l’interview, le 29 avril sur RMC, de NDA par Apolline de Malherbe…et à la lecture par la suite d’un article du HuffingtonPost publié également le 29/04, intitulé : "Dupont-Aignan recadré sur BFMTV alors qu'il se plaint de "ne rien pouvoir dire".

 Comme je l’ai écrit ensuite à NDA, il s’est fait "rentrer dedans" lors de cette interview alors que son questionnement est tout simplement du bon sens, partagé par nombre de concitoyens.

 Ce qui est aussi déplorable que déroutant, c'est qu’il ait donné un bâton pour se faire battre à la place de clouer le bec à cet arrogant chien de garde du pouvoir - pardon journaliste - avec l'information qu’il avait reçue de ma part le 24 avril, comme ses collègues parlementaires au sujet de la réunion des agents du CMN qui s’est tenue le 15 avril à N-D dans le créneau horaire du départ de l’incendie.

 En effet, plutôt que de lui asséner ce FAIT, il a insinué, suspecté que Monsieur Mouton, ancien architecte en chef de Notre-Dame – cité plus haut -, avait été envoyé en mission en Chine, ces jours derniers, pour ne pas répondre aux questions qui se posent sur l'incendie de Notre-Dame.

Ainsi, en insinuant, en suspectant, il n’a fait qu’alimenter, sans preuves, une théorie « complotiste », du pain bénit pour la journaliste qui n’en demandait pas tant !

Aussi, ses propos basés sur une insinuation et non sur un fait important face à cette journaliste, dont il aurait été particulièrement intéressant de voir alors la réaction au sujet de cette réunion, décrédibilise NDA et le fait encore plus passer, à la grande joie de ses détracteurs, pour un prétendu "complotiste".

 

La recherche de la vérité de NDA sur l'incendie de Notre-Dame est-elle sincère ou se sert-il de cet événement, qui lui donne une visibilité médiatique suite à ses propos "anti-doxa", pour ses propres intérêts en pleine période électorale… ou NDA joue-t-il, jusqu’à un certain point seulement, le faux trublion de la caste politico-médiatique « bien-pensante » ?

En tout cas, comme gage de sa sincérité, j’ai invité NDA, par mail le 1er mai, à donner une interview afin qu’il communique, notamment, à un ou plusieurs médias MSM l'information sur cette réunion du 15 avril en le/les questionnant, eux, sur le pourquoi de la censure au public de cette importante information depuis maintenant plus de 15 jours. 

Au moment où j’écris ces lignes, pas de réponse de NDA et toujours aucune information des médias MSM sur cette réunion. A propos, était-il question de la sécurité de Notre-Dame lors de cette réunion… ?

A suivre…

  1. https://www.liberation.fr/checknews/2019/04/23/pourquoi-les-tours-de-notre-dame-ont-elles-ferme-plus-tot-le-jour-de-l-incendie_1722841?
  1. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/incendie-de-notre-dame-de-paris-de-multiples-failles-de-securite-relevees-20190423#xtor=AL-201
  2. https://www.liberation.fr/checknews/2019/04/19/notre-dame-le-gouvernement-a-t-il-interdit-aux-architectes-des-monuments-historiques-de-repondre-aux_1722369
  3. https://www.youtube.com/watch?v=FLCC_uLoPdM

 

Word - 15.2 ko
Mail aux parlementaires

Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

103 réactions à cet article    


  • eddofr eddofr 3 mai 15:23

    Éventuellement, parce qu’on s’en fout ?


    • Drougeok Drougeok 3 mai 20:14

      @eddofr
      C’est toi le pote à Merluch, celui qui veut détruire le palais de Versailles !
      Il en faut des brutes épaisses.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 4 mai 13:23

      @eddofr

      « Éventuellement, parce qu’on s’en fout ?... »

      Ciel NON ! Mais dans le contexte hyperémotif actuel, suggérer qu’il pourrait s’agir d’un attentat et glisser le nom d’un groupe responsable serait une invitation à un pogrom.... Il faut éviter cette question.

      PJCA


    • ZXSpect ZXSpect 3 mai 15:55

      MSM ?


      Médaille du Service Méritoire

      Mouvement Socialiste Militant

      Mouvement pour une Solidarité Martiniquaise

      Méthyl Sulfonyl Méthane


       ???


      Peut-être s’agit-il encore d’un sigle en anglais ?


      sous-titrez !


      • Tribert Tribert 3 mai 16:31

        Medias MainStream


      • Ouallonsnous ? 3 mai 16:47

        @ZXSpect

        Le surlendemain de l’incendie, le 17 avril, le Conseil des ministres fut entièrement consacré aux conséquences de l’incendie. Trois décisions importantes furent actées :
         Nommer l’ancien chef d’état-major des armées, le général Jean-Louis Georgelin, pour conduire depuis l’Élysée une mission de représentation spéciale « afin de veiller à l’avancement des procédures et des travaux qui seront engagés » ;
         Faire adopter par le parlement un projet de loi [4] régissant la collecte de fonds, régularisant la nomination du général Georgelin qui a atteint la limite d’âge et surtout exemptant sa mission de toutes les procédures d’appel d’offres, des lois de protection du patrimoine, et de toutes les contraintes qui pourraient survenir ;

         Lancer un concours international d’architecture pour reconstruire Notre-Dame en l’exemptant  de toutes les procédures d’appel d’offres, des lois de protection du patrimoine, et de toutes les contraintes qui pourraient survenir 

        .

        Immédiatement, le président de la République, Emmanuel Macron décidait non pas de reconstruire Notre-Dame, mais de réaliser un projet difficile qui attendait dans des tiroirs depuis deux ans et demi.

        Pour la classe dirigeante, la beauté de Notre-Dame ne saurait faire oublier que c’est un monument de la superstition chrétienne.

        Au contraire, pour le public, c’est le lieu où les Français se réunissent en tant que peuple pour se recueillir ou rendre grâce à Dieu.

        En décembre 2015, une mission avait été commanditée par le président de la République de l’époque, François Hollande, et la maire de Paris, Anne Hidalgo. Elle dura une année entière alors qu’Emmanuel Macron était ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.

        Constatant que l’île de la Cité est, depuis son remodelage par le Baron Haussmann au XIXème siècle, un complexe administratif fermé au public, hébergeant la Sainte-Chapelle et la cathédrale Notre-Dame de Paris, la mission proposa de la transformer en une « île-monument ».

        L’opportunité en est fournie par le déménagement du Palais de Justice, la réorganisation de la Préfecture de Police et de l’hôpital de l’Hôtel Dieu. Il sera en effet possible de tout réorganiser.

        Une autre décision a été prise : étouffer tout débat sur les causes de l’incendie afin d’éviter qu’une enquête judiciaire ne vienne perturber ce bel agencement.

        Ce ne sont pas les Albanais du 93 qu’il faut incriminer mais la MAFFIA

        européiste de l’Elysées !


      • rogal 3 mai 17:40

        Et pour « Médias MSM » ?


      • Drougeok Drougeok 3 mai 19:57

        @Tribert

        Plus exactement : Médias MainStreaM, comme cela y a pas d’histoire de toto !
        C’est joli non ? C’est symétrique !


      • troletbuse troletbuse 4 mai 00:18

        @Ouallonsnous ?
        Décision en aparté : faire disparaître rapidement les preuves de l’incendie volontaire


      • Christian Labrune Christian Labrune 3 mai 16:02

        Avez-vous songé à interroger les pompiers de Paris pour savoir, sur l’énorme quantité de sinistres auxquels ils ont à faire face, quelle est la proportion de ceux dont ils ignorent la cause ? Vous allez me dire : leur problème, c’est d’éteindre le feu, et s’ils savent comment il a pu se déclarer, c’est par le témoignage spontané des voisins ou des gens chez qui l’incendie s’est déclaré. Mais les compagnies d’assurances, elles, doivent avec un plus grand souci des causes. Il faudrait les interroger.

        Je crains tout de même qu’un pourcentage non négligeable d’incendies ne puissent jamais être clairement expliqués.


        • Christian Labrune Christian Labrune 3 mai 16:03

          Erratum
          Doivent avoir (et non pas « avec » un plus grand souci des causes


        • mmbbb 4 mai 10:58

          @Christian Labrune en lisant la presse dont le Canard Enchaine qui fouille , il est admis que ce feux serait probablement dû a la negligence . Après tout ce n ’est qu une image réaliste de la France actuelle qui part a vau -l eau .
          Un des postes des gardiens de la societe privée aurait ete supprime pour des raisons de cout. Ces gardiens auraient emis la reflexion que leur formation etait insuffisante. Le systeme d alarme a ete note dépassé . C ’est certainement pour cela que celui ci s ’est dirige au mauvais endroit. D ou les 35 minutes fatales ayant permis a cet incendie de partir et d embraser le reste de la charpente . Par ailleurs le dirigeant de la Societé Le Bras Frere aurait remarque une cloche dans la fleche centrale de Violet Le Duc . la ou est parti le feu. Des fils electriques courraient par terre . A priori les monuments de France n etait pas averti . Court circuit, fils electriques inappropries entrainnant un surchauffe par effet Joule est un grand classique. C ’est une evidence qu il s agit la d un montage de bricolo .constaté par plusieurs observateurs . Interroge par un journaliste du N OBS , ce dirigeant deja eprouve et attaque a retorque que ce n etait pas son probleme .
          Je souhaite que les rapporteurs de cette enquête soient honnête et ne cherchent pas a dissimuler les elements probants de cet incendie .
          Ce feu montre avant tout le délitement et le laissez aller general qui prévalent désormais dans ce pays . 
          NB . macron a lance en 2018, afin de faire comme un grand des missiles SCALP contre la Syrie . L un d eux a eu un incident et a du etre abandonné en mer le cout 800 000 € Certes ce n est pas le meme budget , mais de l argent partant en fumee , ce n est pas exceptionnel dans ce pays . 


        • Eric F Eric F 4 mai 18:27

          @Christian Labrune
          « Je crains tout de même qu’un pourcentage non négligeable d’incendies ne puissent jamais être clairement expliqués. »
          Vous avez raison, il existe des cas où les ravages du feu ont brûlé les traces de la cause initiale, qu’elle soit volontaire ou accidentelle. Mais on va avoir ici une enquête à gros moyens, plus vaste que celle faite par une compagnie d’assurance, en exploitant les vidéo surveillances, en interrogeant les personnes ayant eu accès aux toitures, et avec les moyens de la « police criminelle » qui se sont considérablement perfectionnés ces dernières années.


        • Xenozoid 4 mai 18:46

          @Eric F
          c,est de l i.RO.NIE,de l’humour


        • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 5 mai 16:29

          @Christian Labrune

          Et pourtant, si le feu est d’origine criminelle on retrouvera des résidus gras ou des imbrûlés à des endroits ou il ne devrait... pas y en avoir.

          Facile de mettre le feu, très dificile de n’en laisser aucune trace.


        • Ouallonsnous ? 23 mai 17:37

          @mmbbb

          « Je souhaite que les rapporteurs de cette enquête soient honnête et ne cherchent pas a dissimuler les élèments probants »

          On peut le souhaiter, mais je pense que ce sera comme la recherche sur les fusillades attribuées aux islamistes sous Hollande l’Insane, islamistes cornaqués par le renseignement français et otanesque.

          Martin Luther King avait un rêve, nous pouvons aussi rèver, mais tant que nous n’aurons pas éradiqué la racine du mal, c’est à dire les oligarchies financières criminelles qui tirent les ficelles, nous prendrons encore des coups !!


        • Le Comtois 3 mai 16:04

          Moi ce que je trouve étrange, c’est que des poutres plus que centenaires en chêne brûlent comme du papier... et pas les mégots qui soit disant sont cause de l’incendie... !!! Cherchez l’erreur !


          • Fergus Fergus 3 mai 16:30

            Bonjour, Le Comtois

            Personne n’a mis en cause des mégots, mis à part des hurluberlus sur le web ! Le fait qu’il ait établi qu’il y a bien eu présence de mégots à Notre-Dame signifie simplement que les mesures de sécurité dans ce genre d’édifice n’ont pas été scrupuleusement respectée.

            A l’heure actuelle, la piste privilégiée reste accidentelle et, si l’on en croit le dernier numéro du Canard enchaîné, se tourne de plus en plus vers l’électrification des cloches situées sous la charpente et dans la flèche, ces travaux ayant été effectuées (en 2013) dans des conditions a minima suspectes au niveau des autorisations et des contrôles de conformité.

            Pour ce qui est du chêne, il n’a évidemment pas brûlé « comme du papier ». Mais vous oubliez qu’il y avait sous la charpente  comme dans toutes les cathédrales de ce type  des cheminements en bois beaucoup^plus ordinaire et en général nettement moins ancien, des bois par conséquent beaucoup plus inflammables. Et cela d’autant plus que sous ces cheminements sous charpente  j’ai pu le constater à la cathédrale de Dol récemment  s’accumulent des poussières, et éventuellement des sciures de vrillette qui potentiellement constituent un vrai danger d’incendie en cas de court-circuit ou d’imprudence. Ajoutez à cela qu’entre la 1ere alerte, mal localisée par la sécurité, à 18 h 14 et l’arrivée des pompiers à 18 h 52, le feu avait largement eu le temps d’attaquer les fermes de chêne, aussi résistante soient-elles à la combustion !!! 


          • tiers_inclus tiers_inclus 3 mai 18:28

            @Fergus

            « A l’heure actuelle, la piste privilégiée reste accidentelle » 

            Tellement privilégiée qu’elle en devient suspecte.

            « se tourne de plus en plus vers l’électrification des cloches situées sous la charpente et dans la flèche, ces travaux ayant été effectuées (en 2013) dans des conditions a minima suspectes au niveau des autorisations et des contrôles de conformité. »

            Cela dit, on n’est pas plus avancé, sauf à nous prendre pour des cloches.

            «  s’accumulent des poussières, et éventuellement des sciures de vrillette qui potentiellement constituent un vrai danger d’incendie en cas de court-circuit ou d’imprudence.  »

            Dans le cas de sciures ou poussières de bois au sol, la réaction devrait être très rapide, il est impensable que la première alerte soit restée sans observation. 

            « Ajoutez à cela qu’entre la 1ere alerte, mal localisée par la sécurité, à 18 h 14 et l’arrivée des pompiers à 18 h 52, le feu avait largement eu le temps d’attaquer les fermes de chêne, aussi résistante soient-elles à la combustion !!! »

            Tout dépend de la puissance calorifique reçue, ce n’est pas si évident. 
            Mal localisée ? Pourquoi ? 


          • Fergus Fergus 3 mai 19:50

            Bonsoir, tiers_inclus

            « il est impensable que la première alerte soit restée sans observation »

            D’après le Canard, il y a eu une vérification erronée, le surveillant inexpérimenté (il n’était apparemment en poste que depuis quelques jours) ayant mal interprété le lieu de signalement. Il a fallu une 2e alerte un quart d’heure plus tard pour identifier le point de départ de l’incendie. Trop tard, hélas !

            « Mal localisée ? Pourquoi ? »

            Apparemment, une double faute de la société de sécurité et du chanoine de ND qui, pour des raisons budgétaires avaient réduit la voilure et rompu avec la présence de deux agents simultanés.



          • Drougeok Drougeok 3 mai 20:09

            @Le Comtois
            Expédition sanction de l’ancien architecte responsable de Notre Dame de Paris, monsieur Benjamin Mouton, loin en Chine.... en « stage » longue durée. Fallait pas dire qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un incendie accidentel. La sanction n’a pas tardé !


          • tiers_inclus tiers_inclus 4 mai 00:08

            @Fergus

            Selon le Canard enchaîné... Mediapart posait à ce sujet la question « qui a menti au Canard enchaîné ? »

            On nage dans les supputations privilégiant la thèse accidentelle.

            Surveillant récemment engagé ? (inexpérimenté c’est à vérifier),
            Pas nécessairement un handicap. Où est il allé ? A quelle heure exacte ? Quel chemin suivi ? Sur quelles indications, si erronées pourquoi ? 
            Quels types de détecteurs, leur sensibilité, leur connexion au pc, le tableau de bord du pc, leur répartition, quid du déclenchement de la deuxième alarme ? La même, une autre, localisée où ? 
            Des questions et j’en passe qui doivent nécessairement trouver une réponse et qui doivent permettent de reconstituer les événements, localiser le départ, donner des indications sur l’évolution, indications extrêmement importantes pour élaborer des scénarios sur les causes, sans parler des indices multiples laissés dans les vestiges

            Il faut être bon client pour se contenter des miettes du Canard enchaîné qui ne sont en aucun cas à aptes à invalider une origine non accidentelle.

            Pourtant il existe d’autres supputations cette fois sur une origine criminelle. certaines sur la présence de personnes au moment des faits via des vidéos qui devraient être infirmées ou validées, à ce que je sache le Canard est muet là dessus, tout comme la modération agoravox. Pourquoi ?

            Vous parlez de poudre et de sciures au sol. Trop peu pour être significatives. En revanche la poudre de bois stratifiée telle que mentionnée par le rapport Paolo Vannucci qui demeure étonnamment « in the air » pourrait faire sens.


            Il n’y a pour le moment aucune raison de privilégier l’accidentel au criminel, aucune, et aucun élément rationnel qui permette de les départager.


          • tiers_inclus tiers_inclus 4 mai 00:32

            @tiers_inclus

            Complément : les personnes intéressées par les hypothèses criminelles peuvent consulter l’article de Renaud Bouchard et les nombreux commentaires.

            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-etincelle-qui-a-mis-le-feu-aux-214701

            ainsi que 

            http://renaudbouchard.canalblog.com


          • Eric83 Eric83 4 mai 09:31

            @tiers_inclus
            De très nombreuses questions se posent sur les causes de l’incendie et les circonstances qui ont permis la propagation fulgurante du feu à une charpente aussi ancienne que dure.

            Je me suis attaché, pour ma part, à pointer du doigt une information que tous les médias auraient déjà dû communiquer au public depuis 2 semaines, ce qui n’est étrangement pas le cas...sauf si cette information est gênante, et alors pourquoi et pour qui serait-elle gênante ?

            Des journalistes dignes de ce nom auraient posé nombre de questions au sujet de cette réunion planifiée 15 jours plus tôt, par exemple :

            Combien de personnes étaient présentes, quelles sont leurs fonctions, qu’est-ce qui justifiait leur présence à cette réunion, quel était l’objet même de cette réunion ?
            A quelle heure ces personnes sont elles arrivées dans la salle haute - salle située à 14 m du sol et point de passage obligé du circuit des tours pour monter en haut de celles-ci ?
            A quelle heure la réunion s’est-elle terminée ?
            Ces personnes étaient-elles encore présente lors de la 1ère alarme ? De la 2ème alarme ?
            Le cas échéant, qu’ont-elles fait ? Sont-elles sorties de N-D ? Sont-elles restées dans la salle haute ? Ont-elles participé à détecter un éventuel départ de feu ?
            ...etc...

            Les enquêteurs de la police poseront eux ces questions et bien d’autres encore, il y aura alors des Procès-Verbaux et des informations seront publiées dans des médias sur cette réunion.
            Alors pourquoi les médias censurent-ils l’information depuis plus de 15 jours ?

             


          • baldis30 4 mai 09:37

            @Fergus

            bonjour,
             le coup du mégot on nous l’a fait pour l’incendie du tunnel du Mont-Blanc il y a vingt ans .. qu’un mégot puisse être à l’origine d’un feu à proximité d’une route ... hum... hum ... passe encore ... cela peut exister ...
            Mais là faire gober tout ce qu’on a voulu faire gober, et n’ayons pas peur des mots, par crainte de représailles d’origine sociale ou ethnique ... il y a des abimes !
            Que l’une des entreprises ait un antécédent prouvé et certain ... OK ... mais transposer ....et prolonger ... hum ...
            En citant de le Canard Enchainé, vous avez oublié de mentionner l’information si cela en est une, relative à l’entreprise chargée d’une forme de surveillance ... ( laquelle ? on ne sait rien du contrat ...)
             Quant aux matériaux pulvérulents, qu’il s’agisse de charbon, de bois ou de farine voire de grains ( dans ce cas avec fermentation) il y a explosion ! ( idem pour un gaz inflammable) ...
            Où est l’explosion ? Et on tombe enfin dans la logique ... ( Non B ---> Non A) !

            Par dérision je vous suggèrerai que pour la cathédrale de Dol mais pourquoi pas pour Notre Dame un colonne de gymnotes remontant la Rance ou la Seine décida de se venger ( de quoi on ne sait ... ) en provoquant un court-circuit de forte puissance qu’aucun disjoncteur de technologie connue ne peut éliminer ....


          • tiers_inclus tiers_inclus 4 mai 11:28

            @Positronique

            Renouvelle toi mon petit Posiétronique toujours leste à la référence scatologique mais pour le reste bien stérile, quoique bouffon divertissant à l’occasion comme ici.


          • Eric F Eric F 4 mai 13:42

            Bien sur que des poutres ne brûlent pas sur une simple étincelle, mais il y a des voliges, des planchers, des poussières, des produits de traitement inflammables. C’est pourquoi le feu a du être progressif à s’étendre et n’a pas été localisé avant de s’être propagé -et ce quelle que soit la cause-


          • Fergus Fergus 4 mai 15:32

            @ Eric F

            Merci pour ce commentaire de bon sens !


          • Fergus Fergus 3 mai 16:36

            Bonjour, Eric83

            Dupond-Aignan est un opportuniste sans scrupule qui, pour être élu à Strasbourg, saute sur toutes les rumeurs, aussi délirantes soient-elles, pour tenter de brosser dans le sens du poil les naïfs et les complotistes dans le but de gagner les voix qui lui manquent. Mais il ne faut pas s’y tromper : ce type est trop intelligent pour croire une seule seconde aux énormités qu’il profère !


            • berry 3 mai 18:28

              @Fergus
              Vous dites cela comme s’il n’y avait jamais de dégradations volontaires des lieux de culte catholiques, alors qu’il y en a eu 900 l’année dernière.

              En mars 2018, des jeunes ont grimpé sur l’échafaudage de la Cathédrale Notre-Dame de Saint-Omer, alors en travaux. Ils ont tenté de mettre le feu à la cathédrale avec un bidon d’essence, sans y parvenir.
              https://www.lavoixdunord.fr/344318/article/2018-03-26/ils-escaladent-l-echafaudage-de-la-cathedrale-notre-dame-pour-mettre-le-feu


            • Sparker Sparker 3 mai 19:29

              @berry

              Bah ils doivent lui en vouloir à l’église, z’ont peut-être fait leur cathéchisme sous la soutane va savoir.
              Les conneries comme les bonnes idées ça germe dans les têtes, une tête bien formée à des bonnes idées (en général) une tête désinguée ne fait que des conneries (en général).
              Pour connaître un peu de près une PJJ (protection judiciaire de la jeunesse) il y passe une rafale de jeunes pour des conneries de plus en plus bénignes, soit, mais c’est un autre sujet...


            • Fergus Fergus 3 mai 19:40

              Bonjour, berry

              Bien sûr qu’il y a régulièrement des « dégradations volontaires des lieux de culte catholiques ». Mais elles ne sont pas commises dans les combles difficilement accessibles d’une cathédrale ! Si des vandales avaient voulu s’en prendre à Notre-Dame, c’est dans les parties basses qu’ils auraient agi, ou dans le beffroi nord accessible au public, pas sous la charpente à la croisée du transept !


            • vesjem vesjem 3 mai 23:26

              @Fergus
              et pourquoi donc, mon bon fergus ?


            • baldis30 4 mai 09:54

              @berry
              bonjour,
               Autant de dégradations devrait avoir suggéré une enquête élargie de la part des pouvoirs publics ne serait-ce que pour mettre en évidence les failles de la surveillance ou de la prévention : si cela n’a pas été fait que ce soit public ou discret - alors la responsabilité de l’Administration est TOTALE au sens de la définition du risque que donna l’Encyclopédie :
               « pour qu’un accident soit un cas fortuit il faut qu’il ne soit jamais arrivé auparavant dans des circonstances semblables  » de plus il « cesse d’être imprévoyable aux yeux d’une administration chargée de le prévenir » ( extrait d’un article L.H.B. , page 17 n° 2 -2001).
              La définition du risque selon l’UNESCO va dans le même sens sous une autre formulation ... et celle des juristes se raccorde bien à celle de l’Encyclopédie !

              Donc.... on est déjà passé par l’échafaudage ( Saint Omer ... ah ... ) et dans d’autres cas ... ne visant pas nécessairement un lieu de culte ? ( et par l’escalier mal gardé ? )
              Retour à la définition ci dessus  !


            • baldis30 5 mai 18:38

              @baldis30

              bonsoir
               vu le nombre de personnes qui pensent que ce
               propos est sans intérêt je me dois de leur demander s’ils ont lu quelquefois un rapport administratif sur les risques..... et quelle est leur spécialité... et combien d’études de risques ils ont pratiqué... beaucoup probablement attablés autour du bar des sports ( ou du café du commerce).
              Eh bien oui le risque vient souvent d’une grave faute administrative ..... pour qu’avant de prendre une décision on pratiqua l’étude de risques..... et la synthèse de ce que l’on connait en matière de Prévention  ! ( troisième volet de P.P.P.) !
               Je remercie beaucoup de leur considération du travail des autres et je ne leur souhaite pas d’installer leur tente ou camping-car auprès de l’une de ces rivières méridionales qui ne prédisent rien mais qui prévoient beaucoup ....
              En attendant le pire lors du prochain épisode cévenol ....


            • troletbuse troletbuse 3 mai 18:18

              L’état censure parce qu’il a quelque chose à cacher. L’incendie était programmé.


              • Fergus Fergus 3 mai 19:53

                Bonsoir, troletbuse

                Comme est programmée votre insondable sottise, née d’une haine inextinguible. Au fait, comment va votre ulcère ?  smiley


              • troletbuse troletbuse 3 mai 22:09

                @Fergus
                Un prétendu LFI toujours à l’affût pour défendre Micron. Sur AV, il y en a plus qui pense comme moi que comme vous. Regardez vos appréciations.
                Et surtout n’utilisez pas « insondable sottise ». Dans mon jeune temps, j’ai fait parti de MENSA. Et je connais beaucoup plus de choses scientifiques que vous. Dans ma famille, j’ai pu connaître la plupart des métiers. Egalement dans mes amis, mes connaissances et dans ma vie professionnelle. Et je sais allumer un feu. A la campagne, j’ai un fourneau et quand je fai un feu à l’extérieur pour brûler mes branchages disons d’un diamètre de 1.50 m, eh bien tous les branchages, même petits, à l’extérieur de ce diamètre s’éteignent., En théorie, c’est interdit mais je prend le risque. Vous, comme je vous connais, vous n’oseriez pas Alors camenbert.


              • Fergus Fergus 4 mai 09:38

                Bonjour, troletbuse

                « je connais beaucoup plus de choses scientifiques que vous »
                Je n’en doute pas un instant : je suis à peu près nul dans ces domaines.

                Pour ce qui est des métiers, j’en ai exercé quelques-uns, et je sais moi aussi allumer un feu comme, grâce à mes origines paysannes, soigner du bétail blessé.

                Quand j’ai parlé d’« insondable sottise », ce n’était évidemment pas en rapport avec ce que vous êtes dans la vie, mais avec vos prises de position négatives stéréotypées qui consistent à tirer systématiquement à boulets rouges sur les pouvoirs publics, y compris en soutenant des énormités comme vous le faites avec cet incendie. On dirait du Asselineau dont je m’étonne qu’il n’ait pas encore affirmé que cet incendie est imputable à l’UE !  smiley

                « comme je vous connais, vous n’oseriez pas »
                Perdu ! Lorsque je vivais à Morlaix il y a quelques années  dans une fermette du 18e siècle  je brûlais moi aussi mes branchages dans le jardin. Et sur un terrain de 3000 m² très arboré, j’en avais pas mal à cramer ! 
                Vous savez très peu de choses de moi !!!


              • troletbuse troletbuse 4 mai 09:50

                @Fergus
                en soutenant des énormités

                Vous avez l ;es preuves ?
                Vous soutenez les uns et -en même temps les autres. C’est du pipeau Micronesque. Vous ménagez la chèvre et le chou. Avez-vous pris des décisions dans votre vie ?
                Vous vous mettez toujours du côté du manche. C’est plus rassurant.
                Au sujet de la haine ; je ne vais pas vous parler de Sarko et Asselineau, n’est-ce pas ?
                Votre parole est divine.
                Je ne vais pas revenir sur tous les attentats où on trouve des incohérences. Les actions prises avant et pendant par les gvts démentissent leur version.
                Comme l’histoire de la Salpétrière
                Enfin, ja pars et je vais aller faire feu feu à la vampagne en espérant qur ma maison ne brûle pas. On ne sait jamais, un mégot, de la poussière.


              • baldis30 4 mai 10:06

                @troletbuse

                bonjour,
                 sans être programmé il y a d’autres concepts sur le temps avec d’abord la Prévision, qui reste floue sur le délai de survenance, ensuite la Prédiction qui donne des éléments de temps et enfin sur la Prévention (leçons tirées des événements antérieurs) ( P.P.P. pour ceux qui aiment les sigles, passant ainsi pour experts autoproclamés en matière de risques) ( extrait de l’article cité par ailleurs) !


              • Fergus Fergus 4 mai 11:33

                @ troletbuse

                « Vous avez les preuves ? »

                Preuves de quoi ? Je n’ai avancé aucune théorie ! Je m’en remets aux enquêteurs.

                Cette question vous concerne en revanche au premier chef. N’est-ce pas vous qui avez affirmé de manière péremptoire : « L’incendie était programmé ». Difficile de faire accusation plus grave.

                Alors, ces preuves, quand allez-vous les produire ?


              • tiers_inclus tiers_inclus 4 mai 12:11

                @Fergus

                On attend les vôtres pour invalidation.

                Pour le moins la communication des autorités et des médias est absente, fuyante, orientée, non pertinente et partiale car sans déclenchement d’enquête criminelle.

                Tout est en place pour susciter la suspicion et les légitimes interrogations « cui bono ».


              • Fergus Fergus 4 mai 15:38

                @ tiers_inclus

                Encore une fois, je n’ai pas à avancer de preuve étant donné que je ne donne aucune cause du départ de l’incendie, et pour cause : j’ignore ce qui s’est passé !

                J’ai juste répondu à quelques élucubrations d’experts autoproclamés doublés de voyants ultra-lucides et évoqué la piste privilégiée dans le Canard enchaîné. 


              • baldis30 4 mai 17:27

                @baldis30

                merci pour le moinsseur ... habituel ... Il faudra que je parle de ce que j’ai copié à celui qui l’a écrit ( et que je crois bien connaître ...)


              • tiers_inclus tiers_inclus 5 mai 12:10

                @Fergus

                Canard enchaîné qui est une opinion parmi d’autres et pas davantage expert. 
                Depuis quand réfléchir est une auto-proclamation d’expertise ? 
                Que des hypothèses trop soutenues soient regrettables, n’exclut pas l’intérêt de leur formulation comme hypothèses ouvrant le champ des perspectives. 
                Cela vaut pour l’hypothèse Canard enchaîné.


              • baldis30 5 mai 13:16

                @tiers_inclus

                bonjour,
                 « Canard enchaîné qui est une opinion parmi d’autres et pas davantage expert.  »
                 Ô que oui !
                 ceux qui se souviennent des chroniques de Morvan Lebesque peuvent le constater depuis longtemps.. au lieu de s’élever le canard se complait dans la fange et les marigots chers aux zécolos sans plus aucun respect pour ceux qui triment. Trop d’articles fleurent le bobo parisien zécolo et sont plus qu’entachés de dénis culturels et scientifiques ... Dommage ... mais le Canard enchaîné s’effondre dans la médiocrité merdiatique même si, de temps en temps, il y a quelque éclair de lucidité ... par pur hasard ou parce qu’ils ont copié quelque part ... !
                Aucune originalité, aucun respect de l’humain ... et pas davantage de respects à ceux qui lui permettent d’exister encore ... exister certes ... mais il n’est plus qu’un volatile décharné ...il existe, il ne vit plus ....alors il peut critiquer Avx comme il vient de le faire, son plan d’eau est tellement pollué qu’il ne peut plus s’y regarder en miroir ! 


              • Eric83 Eric83 5 mai 14:15

                Bonjour Baldis30
                "alors il peut critiquer Avx comme il vient de le faire

                ".
                Cela peut être intéressant au regard de l’échange de mails que j’ai eu avec un journaliste du volatile.
                Je vous remercie de m’indiquer à quelle critique d’AgoraVox vous faites référence et dans quelle publication/édition du volatile.


              • baldis30 5 mai 18:46

                @Fergus
                « Comme est programmée votre insondable sottise, née d’une haine inextinguible
                 »
                bonsoir,
                Jje ne peux vous suivre dans cette appréciation, en vous renvoyant à Saint-Exupéry et Didier Daurat bien sûr dans cet extrait de TdH :
                 « Les événements on les commande pensait Rivière, et ils obéissent »
                Autre référence un article de J.D. Bishop, philosophe canadien sur
                « La responsabilité des dirigeants de société dans les catastrophes » ( paru dans businesse ethics)
                 Une traduction en français existe, associée à une photo inédite par ailleurs, d’une inondation qui défraya la chronique avec ses treize morts... dans la revue Préventique ( février ou mars 1992) . La traduction ne fit pas plaisir à tout le monde, non par son manque de qualité, mais plutôt par des cibles qui se sentirent visées...


              • baldis30 6 mai 08:56

                @baldis30

                 je tiens à remercier le moinseur pour le respect qu’il a d’une part pour Saint-Exupéry d’autre par pour un philosophe qui n’a rien de commun avec les BHL nationaux


              • Esprit Critique 3 mai 20:04

                En quoi des mégots sur le parvis de Notre Dame
                 pourrait expliquer un départ de feu de poutre massive dans la charpente a des dizaines de mètres et de des séparations incombustibles.

                J’espère qu’ils ont été prélevé pour expertise, un fois les travaux achevés, si je suis encore envie, j’aurai plaisir a les faire bouffera des journaleux.


                • baldis30 4 mai 10:12

                  @Esprit Critique

                  bonjour,
                  je vais tenter une explication tirée d’un souvenir de physique de seconde de la part du prof de physique excédé de c... entendues en cours : « toutes les molécules d’air dans un rayon de quelques mètres se sont rassemblées derrière un mégot sur le parvis et l’ont propulsé jusqu’au sommet où il a trouvé de quoi alimenter le feu » !

                  Vous pouvez préférer ma proposition relative au court-circuit provoqué par une réunion d’anguilles électriques alias « gymnotes » !


                • cétacose2 3 mai 20:58

                  Chaque fois qu’un pyromane veut incendier une charpente en chêne centenaire il est obligé d’utiliser de l’essence......


                  • sls0 sls0 3 mai 22:36

                    @cétacose2
                    Vous avez des preuves de ce que vous avancez ?
                    Dans le temps il y a eu beaucoup de charpentes qui ont brûlé alors que l’essence n’existait pas. Pas plus que le paratonnerre qui a aténué la fréquence des incendies.


                  • troletbuse troletbuse 3 mai 22:40

                    @sls0
                    Oui, des charpentes en sapin ou en pin.
                    Vous avez les preuves de ce que vous affimez ?


                  • sls0 sls0 3 mai 22:47

                    @trolebuse.
                    Dans wikipedia il y a la liste des 50 cathédrales inscrites au patrimoine.
                    En cliquant sur le nom de la cathédrale on tombe sur son historique, la majorité ont cramé et sans essence. Quand on veut faire dans le durable on évite le sapin. On laisse cela aux pavillons de banlieu.


                  • troletbuse troletbuse 3 mai 22:49

                    @sls0
                    Ah oui wikipedia.
                    Vous avez les preuves que ce n’était pas criminel ?


                  • vesjem vesjem 3 mai 23:28

                    @sls0
                    l’alcool à bruler, tu connais ?


                  • Fergus Fergus 4 mai 09:45

                    Bonjour, cétacose2

                    Vous oubliez que le feu peut avoir pris dans des structures plus inflammables avant de ses communiquer au éléments de chêne de la charpente. Je pense notamment aux cheminements dans les coursives, faits de bois plus ordinaires. 

                    Qui plus est, vous oubliez que le bois de la flèche de Violet-le-Duc était, sauf erreur de ma par, du... sapin !!! 


                  • Fergus Fergus 4 mai 11:40

                    Bonjour, Positronique

                    « vous ne comprenez rien du tout en matière d’expertise incendie »

                    Vous avez raison, je ne suis pas un expert en la matière et c’est pourquoi je m’en remet aux enquêteurs.

                    « vous supputez en rapportant des conneries glanées ici ou là »

                    Faux ! Je ne suppute rien du tout, contrairement à la majorité des intervenants de ce fil qui, eux, assènent des affirmations délirantes que rien n’étaye en l’état des informations disponibles. Et que vous soutenez sans état d’âme. C’est vous, Bébert, qui devriez porter un « gros nez rouge » !!!


                  • Eric F Eric F 4 mai 18:10

                    @cétacose2
                    Ce ne sont pas les poutres qui ont flambé en premier, puisqu’il y a eu un délai entre la première alerte (mal localisée du reste) et le déclenchement « visible ». Dans la plupart des incendies le feu commence de manière modeste couve parfois quelque temps, et se déclenche à un moment de manière exponentielle.


                  • Eric F Eric F 4 mai 18:15

                    @troletbuse
                    en l’occurrence la charge de la preuve n’est pas de prouver que « ce n’est pas criminel », mais que ça l’est ...si c’est le cas. Les enquêteurs vont d’abord chercher la cause quelle qu’elle soit.


                  • sls0 sls0 4 mai 20:08

                    @vesjem
                    Oui je connais l’alcool à bruler, découvert par Robert Boyle en 1661, à cette époque des cathédrales cramée faisaient déjà partie de l’histoire.


                  • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 5 mai 16:31

                    @vesjem

                    Vous pouvez mettre du méthanol dans le creux de votre main et l’allumer sans même vous brûler... Pour allumer une section en chêne flotté de 50cm millénaire de surcroît, je vous souhaite plein de patience.


                  • neurone 4 mai 00:56

                    Bj ;,. Résumons, l’un des édifice les plus visités, déjà objet de tentatives d’attentats est parti en fumée en quelques heures sans que les services de sécurité en période attentat, n’y ai pu quelques chose et sans que les sirènes n’amènent a un système plus réactif ... on ne branche plus les sirènes dans les commissariats ou caserne pour ce niveau de bâtiment ... faut passer un appel au 18 ? lol

                    & les personnes en charge de développer des plans incendies et autres normes, que n’ont ils pas vu venir  ?

                    Donc ... si je résume ... les centrales sont sures ?? noN ?

                    (Un gd Merci aux pompiers qui ont fait le maximum mais pour les responsables qui coutent un pognon de dingue et sont payés justement pour décider, organiser les moyens ... ils sont où ?

                    => le scandale et la cause n’est pas à chercher d’où vient l’incendie, mais comment un incendie peut prendre de telles proportions ... sprinkler, colonne sèches, ou je ne sais ... où on été les moyens ... pendant toute la durée du démarrage du sinistre ? on peut gloser des "canadair’ de Trump, mais en réalité c’est surtout ou étaient les pompiers si tardivement prévenus ? les alarmes anti feu ... les moyens d’extinction automatique ... connait pas ? dans (rappelons le) un batiment forcément en risque ... travaux sur charpente, risque attentat !! Est-ce donc cela la France ... ah oui celle qui éborgne et permet a un ministre de rester en place !! ) 

                    ABe Neurone, av. un noeud au bout !


                    • baldis30 4 mai 10:16

                      @neurone

                      canadair ... continuez ... continuez .... continuez en écopant entre deux ponts sur la Seine en pleine nuit ...
                      Un minimum de réflexion vous aurez évité une telle contribution


                    • tiers_inclus tiers_inclus 4 mai 11:58

                      @baldis30

                      Autre moyen de lutte anti-incendie aérien, l’hélicoptère équipé de « bambi bucket » largement utilisé dans le monde. Précis, charge adaptable, rotations simplifiées ...
                      Intérêt dans la situation : gain de temps toujours fondamental. 
                      Je suppose qu’un tel dispositif qui ne s’improvise pas est inexistant en région parisienne.


                    • baldis30 4 mai 17:30

                      @tiers_inclus

                      en pleine ville , en pleine nuit , avec la circulation nautique sur la Seine ...
                      vous rêvez ou quoi  ?
                      les règlements en matière de sécurité aérienne ne sont jamais idiots... !
                       les experts auto-proclamés en matière de risques je connais ...


                    • tiers_inclus tiers_inclus 5 mai 11:50

                      @baldis30

                      Je ne prétends à aucune expertise dans ce domaine, mais votre réaction exagérée montre que j’ai touché un point sensible. La circulation sur la Seine à Paris est réglementée, et en autre impose aux navigants une veille VHS sur le canal 10. 
                      19h00 ce n’est pas en pleine nuit, et c’est là que l’action rapide aurait pu être utile. 


                    • baldis30 5 mai 13:32

                      @tiers_inclus

                       Je dois vous dire qu’en matière de risques je sais à la fois ce que veut dire le terme « experts » .... son synonyme est « escroc » en plein accord avec ceux qui pratiquent l’expertise qui elle existe ... par des spécialistes de plusieurs domaines ...
                      Et en conséquence des coopérations inhabituelles avec publication sérieuse ( pas dans la gazette de trifouillis-les-multiples-connards mais ... et là rien que pour emmerder une certaine personne je ne donne ni le code ISBN, ni le sujet ... ) !
                       En effet et n’en déplaise encore à bien des personnes, y compris ici présentes et agissantes , une catastrophe est un produit de plusieurs facteurs, ou selon un langage plus rébarbatif, au franchissement de plusieurs barrières où personne ne détient la totalité du problème ... quant à l’expertise qui existe, quand elle existe elle n’est jamais un consensus mou .... mais une base de raisonnement solide ! voire des solutions précises !


                    • baldis30 5 mai 18:48

                      @baldis30

                      merci pour le moinseur qui possède c’est évident une capacité innée de réflexion sublime !


                    • zygzornifle zygzornifle 4 mai 08:12

                      Parce Macron les a menacés de leur envoyer Castaner et sa BAC bourrés de grenades et de flashball ....


                      • lloreen 4 mai 11:42

                        " Dans ce contexte, j’attends de nos autorités comme des médias des informations impartiales

                        ".

                        Vous avez l’éternité devant vous.


                        • TSS 4 mai 12:37

                          ND de Chartres a brulé en 1836 ,la forêt a été remplacée par un charpente en fonte(superbe) et le plomb de la toiture par du cuivre (pour le poids) c’est très beau.. !!


                          • Eric F Eric F 4 mai 14:59

                            @TSS
                            et en 1836 Macron n’était pas au pouvoir, il est innocent sur ce coup là smiley


                          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 5 mai 16:43

                            @TSS

                            Ah oué, c’est sûr que la fonte, c’est va-che-ment léger.

                            7 fois plus lourd que le chêne.


                          • TSS 6 mai 11:21

                            @Philippe Huysmans
                             Dugenoux

                             La fonte fut choisie pour une mise en oeuvre beaucoup plus rapide.
                             
                             au fait c’est Ah ouais pas ah oué


                          • Croa Croa 4 mai 14:03

                            Contrairement aux idées reçues cela devait arriver. Les incendies et autres destructions du patrimoine ne sont pas rares et le sont de moins en moins vu l’état de délabrement de la France à Macron. Il y a 9 chances sur dix que ce soit bien un accident et toutes ces rumeurs ne sont là que pour amuser un public imbécile afin qu’il ne s’offusque pas des vrais responsabilités du gouvernement, trop classiques hélas pour être intéressantes.


                            • Eric F Eric F 4 mai 14:14

                              @Croa
                              La piste de lacunes de sécurité et de surveillance me semble en effet des plus probables, et dans ce genre de situation chaque entité impliquée fait tout pour se mettre hors de cause. La multiplicité des acteurs et les sous-traitances déresponsabilisantes devient une pratique qui augmente les risques d’incidents/accidents, on se souvient de l’aiguillage de Brétigny sur Orge, et là aussi il y avait eu des thèses complotistes (délinquants détrousseurs de voyageurs notamment). La négligence avait été la cause.


                            • baldis30 4 mai 17:52

                              @Croa
                              d’expérience chaque cas est un cas d’espèce !
                              Exemple naturel : deux inondations catastrophiques dans le midi en novembre 1999 et septembre 2003 ...
                              la cause : la pluie ... sur le terrain les responsabilités totalement différentes ! tant sur le plan administratif, que humain !
                              Si vous en avez le courage prenez aussi les rapports administratifs OFFICIELS ( et très sérieux) d’enquête des accidents hydrauliques sur l’Aude (1999), Eloy/Giromagny ( vers 2004) , Nîmes (vers 2007) tous publics et à la D.F. ( et quelques articles techniques sérieux indépendants)
                              Et à part la pluie et les apports hydrauliques ...


                            • Eric F Eric F 4 mai 14:04

                              @Eric83

                              Vous avez bien fait d’interroger Checknews sur la cause de la fermeture anticipée des tours, mais la réponse a été rapide (ce qui vous a semble-t-il surpris) donc il n’y a pas de black out sur la réunion qui s’est tenue (qui semble être périodique et planifiée à l’avance). L’absence d’accès entre la partie où s’est tenue la réunion et les soupentes d’où est parti le feu est un élément qui sera facilement vérifiable par la presse et les experts. Le cheminement des circuits électriques sera un point fondamental pour l’enquête, il se peut que ce qui est mis hors tension en fin de chantier ne couvre pas toute la zone sensible. Par ailleurs les incendies qui ont eu lieu dans la cathédrale et dans une basilique de Nantes prouvent qu’il peut y avoir départ de feu dans un contexte de travaux, c’est ce qui a pu conduire à considérer qu’une origine accidentelle parait la plus probable. A ce stade au bout d’une vingtaine de jours il n’y a pas eu de revendication d’attentat, ce qui aurait été immédiat.

                              Une « cause probable » n’est pas une certitude, et il faudra bien évidemment que l’enquête établisse la véritable origine (causes, circonstances...) et les lacunes dans la sécurisation et la surveillance.


                              • edouard 4 mai 14:28

                                @Eric F
                                A mon avis il n’y aura pas de revendication d’attentat vu qu’a 99% il s’agit d’une action commanditée par le gouvernement....
                                Mais vous pouvez toujours expliquer le contraire , contre l’évidence...


                              • Eric F Eric F 4 mai 14:47

                                @edouard
                                Le problème de votre remarque tient aux termes « à 99% » et « évidence ». Vous considérez vos soupçons comme des quasi-certitudes. J’ai évoqué dans un autre commentaire l’attentat de Brétigny sur Orge, là aussi le web bruissait de certitudes.
                                Par contre il y a une certitude, c’est la tentative de récupération politique, donc l’« élément de doute » est la conjonction de date ...mais à ce point ça constitue presque un alibi : - )


                              • Fergus Fergus 4 mai 15:43

                                Bonjour, edouard

                                « expliquer le contraire , contre l’évidence »

                                 smiley  smiley  smiley Difficile de faire mieux dans le genre complotiste ! 

                                S’il y a une « évidence », c’est que  comme les autres intervenants ici, moi y compris  vous ne savez rien, ce qui ne vous empêche pas d’affirmer des certitudes péremptoires !!!


                              • edouard 4 mai 17:32

                                @Eric F
                                Je sui un scientifique et j’ai fait les calculs statistiques sur le pourcentage de chance que ND de Paris brule 1 heure avant un discours présidentiel attendu par les Français et j’ai obtenu 1%


                              • Eric F Eric F 4 mai 17:38

                                Le complotisme systématique tient à considérer a priori que tout accident, catastrophe ou attaque résulte d’une machination occulte contraire aux apparences.
                                Non qu’il n’y ait jamais de machinations, mais elles ne sont pas à ce point générales. Il y a forcément dans tout évènement des éléments paradoxaux, inattendus ou inexpliqués (ce qui se produit en permanence dans la vie réelle), et souvent des défaillances ou incompétences humaines et aussi des exploitations de situations. En sur-rationalisant des détails, on peut échafauder toutes les thèses possibles. Le problème vient d’affirmer de manière ferme et définitive que cette thèse est absolument incontestable, et que celui qui n’y adhère pas est naïf ou mal informé, contrairement aux initiés clairvoyants qu’ils se considèrent être.


                              • edouard 4 mai 17:39

                                @Fergus
                                Il est évident que ces gens , Macron et sa horde, nous mentent ...
                                ils le prouvent chaque jour.
                                Pour ND de Paris en plus des résultats scientifiques statistiques qui prouvent que c’est un attentat . Vous conviendrez que tout le barnum déclenché dans les minutes qui suivent a été organisé bien avant par tous ces cons peloteurs.


                              • Eric F Eric F 4 mai 17:54

                                @edouard
                                La probabilité statistique de conjonction le même jour de deux évènements est certainement même beaucoup plus faible que 1%, dans le cas présent c’est sans doute moins de 1 sur 1 million. Alors il est naturel qu’on ait spontanément un doute (genre « il a vraiment trop de bol, ce Macron, c’est pas normal »). Après, il faut considérer la nature des évènements et les causes tangibles possibles, or un lien direct de causalité entre travaux et incendie s’est déjà produit. Par ailleurs faire incendier la cathédrale ce jour-là allait forcément attirer les doutes, tout ça pour ne gagner que quelques jours de contretemps, cela n’aurait guère de sens. Encore une fois, ne transformons pas un doute réflexe avec une certitude avérée. Ce n’est pas totalement exclu, évidemment.


                              • Eric F Eric F 4 mai 17:57

                                (complément) la faible probabilité statistique de conjonction de date de deux évènements ne prouve absolument pas un lien de causalité, c’est absolument contraire à l’esprit scientifique que de le prétendre.


                              • baldis30 4 mai 17:58

                                @Eric F

                                bonjour,
                                « au bout d’une vingtaine de jours il n’y a pas eu de revendication d’attentat, ce qui aurait été immédiat. »
                                Pas nécessairement s’il y a un besoin de protéger l’auteur ( ou le très petit nombre d’auteurs un acteur plus un comparse chargé de l’évacuer ) auquel cas on peut parler d’acte organisé.... en haut lieu sans que l’on connaisse l’adresse postale ou administrative de ce haut lieu.


                              • Eric83 Eric83 4 mai 21:11

                                @Eric F

                                Tout d’abord, je réitère deux points que j’ai déjà indiqué dans ma publication :
                                 La réunion des agents du CMN ne présume en rien un quelconque lien avec le départ de l’incendie.
                                 l’Etat est le premier responsable de l’incendie de Notre-Dame puisqu’il est propriétaire de ce monument historique et que manifestement la prévention contre le risque-incendie comme la sécurisation de l’édifice en cas de départ de feu ont été défaillants. 

                                Ensuite, concernant Checknews, je suis effectivement surpris par la rapidité de la publication de leur réponse, comme je l’ai indiqué, sous 2 heures, soit entre 10 h 30 et 12 h 30.
                                Pourquoi suis-je surpris ?
                                En premier lieu, Checknews ne répond pas à toutes les questions posées puisque j’avais déjà questionné Checknews sur d’autres sujets auxquels aucune réponse n’a été apportée.
                                En conséquence, le 23 avril, Checknews a réalisé un tri parmi les questions et a sélectionné ma question.
                                Ensuite, une fois la question sélectionnée, il a fallu à Checknews chercher la source de l’information concernant la fermeture exceptionnelle le 15 avril car je ne l’ai pas indiquée dans ma question.
                                Checknews indique, sans preuve aucune, que la source est le blog Panamza. Vous remarquerez que la 1ère partie de la réponse de Checknews, tout en reconnaissant l’exactitude de l’information sur la fermeture exceptionnelle, dénigre largement le blog Panamza qu’elle considère être la source de cette information.
                                Puis Checknews indique avoir d’abord sollicité la fondation qui gère la cathédrale qui, au vu de la question, a renvoyé vers le Centre des Monuments Nationaux. 
                                Checknews a donc questionné ensuite « le CMN »  quel interlocuteur ?  et a obtenu la réponse qui a ensuite été publiée.
                                Tout cela entre 10 h 30 et 12 h 30. 
                                Aussi, soit la personne qui s’est occupée de répondre à ma question chez Checknews est extrêmement efficace et a en plus beaucoup de chance pour avoir pu joindre les bons interlocuteurs et avoir pu obtenir immédiatement les réponses dans un délai aussi court, puis préparé la publication, la faire valider et la mettre en ligne, soit Checknews avait déjà ces informations...avec les interrogations alors que cette hypothèse soulève.
                                Après la publication de la réponse par Checknews, je les ai sollicités à nouveau pour savoir pourquoi « Libération », leur maison-mère n’avait rien publié sur cette réunion. Je n’ai reçu aucune réponse.

                                Pourtant, peut-on imaginer qu’avec le « scoop » de cette réunion, un journaliste, digne de ce nom, de « Libération », maison-mère de Checknews, n’aurait pas posé une kyrielle de question au CMN ?
                                Or depuis le 23 avril,« Libération n’a rien publié. Pourquoi ?

                                Ceci ma conduit à répondre à votre remarque sur le fait qu’il n’y aurait pas eu de black-out des médias sur cette réunion. Or, il y a bien un black-out total des médias puisque aucun n’a publié d’article sur le sujet. 
                                Checknews n’est pas un média, c’est un service du média »Libération" et ce journal, le mieux placé dans le contexte, n’a rien publié comme les autres.

                                Or est-il pensable qu’aucun journaliste d’aucun autre média n’ait connaissance de cette information ? Aussi, pourquoi aucun article n’est publié dans aucun média ? 

                                La réponse à ce silence des médias n’est-il pas le résultat de la main-mise du Ministère de la Culture  comme cela a été largement mis en évidence par des médias et corroboré par Checknews  sur l’information qui peut être communiquée au public ?


                              • Eric F Eric F 4 mai 23:38

                                @Eric83
                                Merci de vos précisions. Il est possible que checknews avait déjà commencé à investiguer sur cette question de la fermeture anticipée des tours qui avait été mentionnée sur internet, quoiqu’il en soit cette information est bien relayée sur le site de Libération, donc il n’y a pas d’occultation par ce journal. En tout cas l’enquète en tiendra évidemment compte. Ceci dit, j’ai trouvé des photos des travaux sous les combles montrant une intrication de fils électriques http://www.next-up.org/images/NDdP_Combles_Pied_Fleche_Lieu_Depart_Incendie_HD.jpg


                              • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 5 mai 16:40

                                @Eric F

                                Il n’y avait pas d’électricité dans la charpente de la nef, et même les détecteurs d’incendie étaient alimentés par l’extérieur.

                                En pareil cas, les ouvriers installent ce qu’on appelle une chapelle, soit un dispositif alimenté en 240/380 par un cable de grosse section, et qui compte sur ses faces un certain nombre de prises plus un système de fusibles.

                                Lorsque la journée est finie, aucune raison de laisser la chapelle sous tension, on coupe le jus.

                                Puis on attend, on attend, et on ne quitte les lieux que bien après l’arrêt effectif des travaux (c’est imposé par le cahier des charges) afin d’être sûr qu’il n’y a pas de départ de feu.

                                Il y a un mobile nettement plus probable que « attentat islamiste », il ne faut pourtant pas chercher bien loin.

                                JO 2024 + Biens publics + spéculation + loi sur mesure + corruption + pots de vins

                                égale ?

                                L’avenir nous dira si je suis dans le vrai, mais s’il y a extension du chantier à d’autres bâtiments ou lieux publics, et qu’on vote une loi d’exception visant à s’affranchir des règles sur les marchés publics, on n’aura plus vraiment de doutes.


                              • Eric F Eric F 8 mai 22:27

                                @Philippe Huysmans
                                « On coupe le jus ». sauf s’ils ont tiré des fils venant d’autres parties de l’édifice (par exemple des tours, forcément alimentés puisqu’il y avait la fameuse réunion), la photo montre un sacré sac de nœuds absolument pas conforme aux normes.
                                Ceux qui pensent qu’il s’agit d’un incendie volontaire ont des thèses différentes dont ils sont absolument convaincus (acte anti-chrétien, diversion à la crise GJ, escroquerie à l’assurance, etc.). L’enquête disposera de gros moyens (vidéosurveillance, police scientifique...), nous verrons...


                              • pierrot pierrot 4 mai 22:34

                                L’origine de l’incendie est inconnue actuellement, mais les complotistes s’en donnent à cœur joie espérant déstabiliser un gouvernement.

                                Laissons travailler les experts scientifique sur ce sujet.


                                • baldis30 5 mai 13:41

                                  @pierrot

                                  bonjour,
                                   il y a une méthode effectivement pour étudier ce type de catastrophe... mais les experts à mon sens ( et au sens de bien des personnes avec lesquelles j’ai travaillé)
                                  n’existent pas, fussent-ils agrées par les tribunaux ; il y a de spécialistes de tel ou tel domaine, reconnus, mais dont le savoir s’arrête aux limites de l’interaction avec d’autres domaines ! 


                                • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 5 mai 16:32

                                  @baldis30

                                  Toutes les unités de pompier digne de ce nom ont une équipe d’enquêteurs spécialisés dans la recherche des causes.

                                  Mais l’envie ?


                                • baldis30 5 mai 19:03

                                  @Philippe Huysmans

                                  je ne mets pas en doute les capacités des pompiers mais simplement lorsqu’on laisse faire quarante barrages au-dessus d’une ville j’aimerais connaître leurs spécialistes en la matière ! ... En matière de mouvements de terrain également, en matière d’organisation , (cela existe le risque en organisation : exemple type plus de cinq cent morts à Ténériffe, même s’il y a le franchissement d’une triple barrière )
                                  Ou encore en ce qui concerne la bioclastie, ( toutes branches de la biologie confondues).
                                   
                                  Chacun voit dans l’expert l’expert automobile ... sur un matériel bien localisé !
                                  Dans le cas de NDP il y a des problèmes de société ( ethnie, religion), d’intervenants externes , d’alerte, de surveillance... si cela relève d’une seule personne c’est d’un juge d’instruction et d’enquêtes dans tous les azimuts, pas seulement d’un corps ..
                                  Vous pouvez par exemple lire le rapport « MARTIN » sur la rupture du barrage d’Eloi-Giromagny ... puis celui de « MARTIN et MAZIERES » sur Nîmes et voir ce que pensent ces personnes ... Il fallait y penser avant ... J’ai un immense respect pour les pompiers, après coup ils font des constats ... ce n’est pas à eux de faire l’enquête qui prendra en compte leurs constats parmi d’autres !


                                • baldis30 6 mai 09:08

                                  @baldis30

                                   Je souhaite au moinseur de se retrouver un jour dans une situation bien décrite par Maurice Pardé en 1934 où il examine les événements hydrologiques bien documentés ayant marqué la chronique quelques années auparavant  puis il conclut son article par :

                                  « Si après de telles précisions, quelqu’un parmi nos lecteurs persiste encore à vanter la clémence du climat méditerranéen nous n’essaierons plus de le convaincre mais nous lui souhaiterons simplement de recevoir en héritage une propriété située sur les bords de l’Ardèche, de l’Aude ou de sacripants hydrologiques moins célèbres. L’expérience l’instruira sans doute bientôt  »

                                  Ou de se trouver comme le 3 octobre 1988 sous l’un de ces barrages qui contribuèrent aussi !

                                   Ou comme l’indique le rapport LEFROU-MARTIN sur les inondations de l’Aude en 1999 avec la phrase plus qu’ambigüe sur le plan grammatical « Il semblerait que certains petits barrages se sont rompus »

                                  Mais le moinseur n’est qu’un lâche quoi n’a pas le courage de ses opinions ...


                                • agent ananas agent ananas 6 mai 10:07

                                  Comme nombre de mes concitoyens, choqué par l’incendie de Notre-Dame, je me pose des questions sur les causes et les circonstances de cet incendie fulgurant. Dans ce contexte, j’attends de nos autorités comme des médias des informations impartiales fondées sur des faits et non sur des allégations ...

                                  Tout comme le 11/9, vous pouvez toujours attendre ...


                                  • Dr Destouches Dr Destouches 6 mai 13:04

                                    https://fr.sott.net/article/33797-Le-point-sur-l-incendie-de-Notre-Dame-de-Paris#

                                    Il semble que l’office de tourisme de Paris avait aussi prévenu d’une autre fermeture :

                                    « lundi 15 avril 2019 : fermeture exceptionnelle à 17h30 du square Jean XXIII autour du chevet de la cathédrale. »
                                    Tout etait programmé ,pour éviter un accident humain
                                    L’enquete déjà bouclée

                                    • Eric83 Eric83 6 mai 14:20

                                      @Dr Destouches
                                      Merci beaucoup pour ce lien qui renvoie vers un remarquable recensement d’informations.
                                      En revanche, concernant « l’information » sur la fermeture exceptionnelle du square Jean XXIII, aucune source n’est jointe et sur le site de la ville de Paris que j’ai consulté, il est seulement indiqué la fermeture depuis le 16 avril.
                                      https://www.paris.fr/equipements/square-jean-xxiii-35


                                    • Eric83 Eric83 6 mai 18:44

                                      Suite à l’information dans le commentaire du « Dr Destouches » concernant la fermeture exceptionnelle à 17 h 30 du square Jean XXIII - qui jouxte N-D -, de bonnes volontés parisiennes pourraient-elles trouver une source de confirmation ou d’infirmation de cette information ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Eric83

Eric83
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès