• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Incroyable démesure pour une visite présidentielle

Incroyable démesure pour une visite présidentielle

Comment une République peut-elle accepter une telle démesure digne des Républiques bananières ?

Mardi, le chef de l’État est passé 1h05 sur Nîmes (après avoir atterri à l’aéroport avec les deux avions de la République) pour présenter ses vœux au monde de la culture.

Conséquences... :

Plus de 1 000 CRS et gardes mobiles (sans compter l’importante garde rapprochée du président de la République) ont bouclé l’ensemble du centre-ville (interdiction aux voitures, vélos, etc. et même de marcher à pied) de 6h à 14h15 (pour à peine plus d’une heure de venue de Nicolas Sarkozy dans un secteur très restreint du centre-ville).

Toutes les rues (même piétonnes et celles à l’opposé du "parcours présidentiel") ont été bouclées par des véhicules anti-émeutes et des policiers qui ressemblaient plutôt à des "Robocops".

Les infirmières et autres professionnels à domicile ont été interdits de se rendre chez leurs patients (parfois sérieusement malades) ou clients.

Les commerces ont eu l’obligation de fermer et les professions libérales n’ont pas eu l’autorisation d’accéder à leur bureau.

Les rares ayant pu accéder à leur bureau en centre-ville ne pouvaient plus en sortir, ce jusqu’à une heure après le départ du chef de l’État.

Les riverains ont été cantonnés chez eux et ceux qui voulaient y rentrer n’ont pas pu.

30 agents des Renseignements Généraux (venant du Gard, des Bouches-du-Rhône et de l’Hérault) ont été mobilisés.

Les 1 200 personnes (intermittents, étudiants, militants PS et PC, syndicalistes, associations culturelles, mais aussi policiers, etc.) qui ont manifesté ont été cantonnés sur le parvis des Arènes, à 250 mètres minimum de là où se trouvait Nicolas Sarkozy (au musée Carré d’Art, face au monument romain de la Maison Carrée). Il y a eu des heurts (notamment coups de matraques et jets de gaz lacrymogène sur les manifestants) qui n’ont étonnamment eu aucun écho dans les médias français (à tel point que la photo qui illustre cet article vient de médias suisses)...

Des tireurs d’élites ont été placés sur les toits du Carré d’Art et des bâtiments alentours.

Seule une vingtaine de Nîmois ont été autorisés à rester derrière les barrières de sécurité lors de l’entrée du chef de l’État dans le Carré d’Art par la sortie de secours. Ce sont les seuls habitants qu’il a bien voulu voir...

Pour la petite histoire, Nicolas Sarkozy a visité la collection permanente du musée d’art contemporain (une des plus importantes de France) en... 11 minutes (remise des présents et saluts aux élus nîmois compris), en compagnie des maires UMP de Nîmes et d’Avignon ; des parlementaires du grand Sud Est ; et du président de la région Languedoc-Roussillon, avant de faire son discours devant les près de 300 invités.

Notons que le chef de l’État a annulé son passage à la Mairie de Nîmes (à 200 mètres du Carré d’Art) "pour des raisons de sécurité" alors même que les rues du centre étaient désertes (si l’on ne prend pas en compte les policiers et CRS).

Évidemment, les Nîmois ont été scandalisés par une telle opération et ont souvent rappelé que "lorsque François Mitterrand ou Jacques Chirac venaient, eux, on pouvait les croiser dans les rues pour leur serrer la main"... Le quotidien local Midi Libre, plutôt classé à droite, et certains élus de la majorité ont trouvé eux-mêmes ces mesures totalement disproportionnées.

Tout cela a un coût exorbitant que nous ne connaissons pas. Tout cela a aussi un impact économique négatif pour de nombreuses personnes. Tout cela a des relents d’autoritarisme...

Mais surtout, on peut s’interroger sur cet homme, notre président de la République, qui développe depuis qu’il est ministre une peur panique de ses concitoyens, et sur ce que cela dit sur son engagement...


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (193 votes)




Réagissez à l'article

185 réactions à cet article    


  • Fergus fergus 15 janvier 2009 09:57

    Et pour les prochains déplacements, on annonce d’ores et déjà les chars et l’aviation, sans compter la mise en alerte des sous-marins nucléaires.
    Blague à part, ces déploiements de forces sont proportionnés à l’égo de celui qui les décide : démesurés !


    • Allain Jules Allain Jules 15 janvier 2009 10:22

      Fergus,

      Bonjour.

      Je ne vous le fais pas dire. C’est hallucinant. De qui le Roi a-t-il peur ?

      Merci à l’auteur pour ces informations pas...... disproportionnées !


    • impertinent3 impertinent3 15 janvier 2009 11:07

      Mais, un président si "populaire" ne devrait avoir peur de personne !

      Je voudrais juste rappeler que le roi de Suède se promène dans la rue comme n’importe lequel de ses sujets. Que ministres et députés suédois n’ont aucune voiture de fonction. Que les ministres en Suisse utilisent les transports en commun pour se rendre à leur travail, etc.

      Peut-être y-a-il une raison pour que ces pays soient économiquement avancés. Leurs élus ne le sont pas pour profiter d’un train de vie fastueux comme en France mais pour défendre des idées (que l’on peut juger bonnes ou mauvaises selon sa sensibilité politique). À l’inverse de la France, ils ne sont pas là pour se servir, mais pour servir.


    • LaEr LaEr 15 janvier 2009 11:40

      Déjà pendant la campagne présidentielle, la polémique était née... Jamais candidat (même Chirac en 2002, alors qu’il était Président ET Candidat) n’avait eu une protection aussi surdimmentionnée (certainement à l’image de son égo).


    • COLRE COLRE 15 janvier 2009 11:47

       Qui a vu les images de Saint-Lô que les télés se sont amusées (si si !) à passer plusieurs fois ? ça huait très fort au passage de SArko, dans sa grosse limousine, et je l’imaginais hors de lui là-dedans.

      Je me suis précipitée sur le Canard de mercredi, et en effet, il était fou furieux contre le préfet qui était "responsable" de cela. Vous imaginez bien que, désormais, les préfets ne prendront plus aucun risque pour que la plèbe ne puisse s’approcher le moins du monde de notre seigneur et de ses fragiles oreilles…
      Je l’ai toujours dit : ce type est un malade grave…


    • Fergus fergus 15 janvier 2009 11:56

      Exact, LaEr, jamais on n’avait vu de tels déploiements de force autour d’un candidat. Même la rue d’Enghien (10e) où avait été implanté le QG de campagne a été bunkerisée et interdite à toute circulation des non riverains durant des mois.


    • artam 15 janvier 2009 12:17

       Bonjour, je suggère aussi pour faire bonne mesure, le renfort d’un ou deux sous-marin et du Charles DE GAULE.


    • Rage Rage 15 janvier 2009 16:10

      Bonjour Nicolas,

      Cette réalité est nullement étonnante : elle est simplement ecoeurante.

      Le chef de l’Etat a besoin de sa cour et de son service de sécurité pour affirmer sa position. Il leur donne en rétour mots et merveilles, comme dans les pires régimes corrompus de la Rome Antique.

      Le 1er consul décide de tout, des grâces et disgrâces : la plèbe n’a qu’à s’affairer et contribuer à l’impôt.

      On pourrait également s’intérroger sur l’extrême discrétion de la presse, sur les angles de vue ainsi que sur les extraits des - nombreuses - visites éclairs à grands frais de N.sarkozy aux JTs : il y a toujours des gens sympas, jamais aucune haine.

      Etonnant, j’ai vu 2 fois son cortège passer, 2 fois ça frisait l’émeute générale.

      Que craint-il et pourquoi tant de moyens ?
      Il craind d’une part le peuple parce qu’il ne vit pas avec lui. Ensuite il voit plus grand, car il se pense au-dessus du lot. Nain mégalo, nain démoniaque, chacun aura sa version.

      Pendant ce temps, ailleurs dans le monde ou tout simplement en France, les erreurs se poursuivent :

      - La diplomatie FR est risible de gesticulations, et irrite nos partenaires Européens

      - Les chiffres virent au rouge sombre (le déficit a grimpé de 50% (!) en un an soit 65G€), la balance commercial sombre, le chômage augmente, les réformes partent dans tous les sens et surtout le mauvais...

      Un bon bilan diront certains (ceux qui auront pû etre bien payé pour dire cela du reste).

      Pour ma part, c’est et ce sera 5 ans d’affaiblissement de la France dans le monde et beaucoup plus de temps encore de perdu pour adapter le pays à de nouvelles donnes mondiales.


    • Nicolas Cadène Nicolas Cadène 15 janvier 2009 16:57

      Tout à fait d’accord avec toi Rage...


    • Newby Newby 15 janvier 2009 19:29

       Mais non c’est simplement une décision de ses conseillers en communication, qui souhaitent éviter les derapages du style, rencontre avec des pecheurs ou salon de l’agriculture...

      Il sont bien conscients qu’IL ne peut s’empecher de lancer un "mot d’esprit" lorsqu’on l’interpelle genre "descends si’ t’es un homme" ou "casse toi pov naze".

      Alors ils ont mis les moyens pour eviter qu’il ne se lache !


      Soyons indulgents.... smiley


    • Alain Cognitault 15 janvier 2009 23:05

      De quoi le Roitetlaid a-t-il peur ? 

      Mais de lui-meme bien evidemment. Et pas de son ombre qui est bien trop minuscule pour etre visible. Peut-etre suffit-il de lui projeter sa reflection en brandissant un miroir pour qu’il se ratatine definitivement. Pardonnez-moi je reve.... Mais ca fait tellement de bien.

      Evidemment, tout cela serait risible sans le cout demesure supporte par la communaute pour assouvir les fantasmes du nevrose a talonnettes.

       


    • K K 15 janvier 2009 10:17

      Gal amant de la Reine alla, tour magnanime, galament de l’arene a la tour Magne a Nime.
      Lu dans un livre de Barjavel smiley


    • Fergus fergus 15 janvier 2009 10:58

      Sauf erreur de ma part, ces deux vers holorimes sont de Victor Hugo.


    • Nicolas Cadène Nicolas Cadène 15 janvier 2009 17:01

      Souvent attribué à Victor Hugo en effet. Mais en réalité, il est possible que cela soit de Marc Monnier. Mystère à élucider !


    • Nicolas Cadène Nicolas Cadène 15 janvier 2009 17:02

      Cela est attribué généralement à Victor Hugo en effet. Mais d’autres considèrent que ce serait de Marc Monnier. Mystère à élucider !


    • K K 15 janvier 2009 23:22

      pluto, desole pour les accents, mais mon clavier n’en a pas.


    • Liberty 15 janvier 2009 10:08

      J’aimerai bien savoir ce que nous coutent ses déplacements par rapport à ceux de ses prédécesseurs.
      Pour un type qui "rationnalise" les budgets de partout, est-ce que ses déplacements sont rationnels ?

      Le premier président qui dit publiquement à un citoyen "casse toi pauvre con" pour faire passer une loi de délit d’outrage juste après. (le fait du ROI)


      • appoline appoline 15 janvier 2009 12:37

        @ Liberty,
        Moi aussi, j’aimerais savoir ce que la plaisanterie nous coûte. Après Mooosieur va encore nous sortir que le temps des vaches maigres est revenu et qu’il va falloir que le français se serre la ceinture. Pôv con.


      • lowlow007 lowlow007 15 janvier 2009 10:08

        Voir Shrek 1 , c’est tout à fait lui smiley 


        • bob 15 janvier 2009 10:11

          Cela fait echo aux gardens parties organisees dans le jardin des tuilerie. Les rue sont bloquees par des policiers et des CRS pour permettre a la nouvelle noblesse de se divertir. Cela arrive en regle generale deux fois par an.
          Cette caste a bien evidemment le droit de degrader les batiments et de faire autant de nuisance sonore. Apres tout, ne sont-ils pas l’elite de la societe ?


          • jackass 15 janvier 2009 10:19

            jouer les gros bras , vouloir casser la gueule
            a tout le monde avec mille crs autour de soit
            quel courage ...il dois avoir des souvenirs de
            la communale # je t attend a la recre #


            • Fergus fergus 15 janvier 2009 11:02

              Plus ça va, et plus Sarkozy me fait penser à ce minable chef de bande dans "Les démons de Jésus" qui perd tous ses moyens dès lors que ses gros bras ne sont plus là pour lui venir en aide. 


            • Gilles Gilles 16 janvier 2009 06:43

              Il était aussi petit, et si je me souviens bien du film, à la fin on le calme en lui CHIANT dessus...ça donne des idées, non ?


            • K K 15 janvier 2009 10:20

              Quand on voit que Jacques Chirac lui prenait des bains de foule dans les territoires occupes... On voit mieux ou on est arrive avec ce president !
              Les commercants et les professions liberales devraient faire un recours pour perte de chiffre d’affaire. Il me semble que c’est le prefet qui prepare les mesures de securite pour un deplacement officiel.


              • cathy30 cathy30 15 janvier 2009 10:22

                les Nîmois n’étaient vraiment pas contents. Une ville majoritairement à droite a dû être bien étonné de ce déploiement sécuritaire. Les radios locales en ont beaucoup parlées, avec témoignages à la clé du mécontentement des nîmois, les magasins n’ont pas pu ouvrir, impossibilité de rentrer ou de sortir de chez eux, même après une nuit de travail, certains m’ont dit que les communications ne passaient plus sur les portables.
                La côte de popularité du petit président est bien basse, pour se barriquader de cette façon.


                • Gilles Gilles 16 janvier 2009 06:44

                  Mais non, ils voteront pour lui la prochaine fois

                  Aprés tout, quand on vote Sarko, c’est bien que les questions de sécurité qu’il râbache en boucle les interessent, non ?


                • lowlow007 lowlow007 15 janvier 2009 10:23

                  Celui là, il a du se faire trop casser la gueule à la récré..


                  • maxim maxim 15 janvier 2009 10:25

                    et bien Mr Cadène ....

                    exactement les mêmes mesures lorsque Mitterand était venu à Fontainebleau lors d’une conférence internationale ....

                    avec flics ,gendarmes et armée ,patrouilles ,pas de voitures ,contrôle systèmatique même si vous alliez chez le boulanger ,fouille des voitures si vous deviez sortir de chez vous ,sacs de sables et batteries anti aérienne sur la terrasse de l’Hôtel Aigle Noir où il logeait ...

                    automitrailleuses aux intersections ,soldats armés jusqu’aux dents ,patrouilles cynophiles !.......

                    exactement comme dans une république bananière ,comme celles qu’il affectait tant avec sa femme !


                    • Liberty 15 janvier 2009 10:43

                      Maxim

                      Vous faites bien de préciser "conférence internationale à Fontainebleau" la différence est de taille !

                      Donc vous êtes en train de dire que Sarko déploie autant de forces pour sa très très petite personne qu’il est coutume d’en déployer pour des conférences INTERNATIONALES, et là vous avez raison !


                      + 9 millions pour le budgets de l’élysée et hop !
                      78 députés Français au parlement européen + 577 députés à l’assemblée nationale = énormément de pognon.

                      Quand j’entends que Julien Dray gagne 15 000 euros avec sa femme, je comprends qu’AUCUN politique ne peut comprendre ce que vit une famille "normale"....
                      C’est près de 15 fois ce dont se contentent 80% des Français .


                    • colza 15 janvier 2009 10:53

                      Dray gagne 15.000 euros avec sa femme ???
                      P’tain, je vais me marier !!!  smiley


                    • maxim maxim 15 janvier 2009 10:55

                      Liberty ...

                      j’espère que dans les privilégiés de l’assemblée nationale ,vous avez compté la gauche et l’extrême gauche ,parce que l’augmentation votée lors de la présidence de JL Debré ,elle a été approuvée par toutes les représentations !


                    • Liberty 15 janvier 2009 11:20

                      @ Maxim

                      Je compte TOUT le monde !
                      D’après vous, avoir parlé des revenus de Julien Dray est-il innocent ?
                      C’était gage de mon indépendance, tout comme le lien vers la vidéo vaut pour TOUS les députés de droite comme de gauche .


                    • artam 15 janvier 2009 12:26

                       @ Colza, vous marier, avec Julien Dray ?


                    • appoline appoline 15 janvier 2009 12:41

                      @ Liberty,
                      Qu’il y ait un service d’ordre pour certaines manifestations, OK. Mais quand ces messieurs-dames s’engagent sur cette voie ; ils connaissent les risques, y compris celui de se prendre une balle perdue. Sinon, qu’ils restent chez eux à faire du tricot.....gare à l’aiguille quand même.


                    • Traroth Traroth 15 janvier 2009 14:29

                      @maxim : à la gauche du PS, le seul parti représenté à l’Assemblé est le PCF. Et ses élus reversent une partie de leurs indémnités au parti. Et à l’UMP ?


                    • K K 15 janvier 2009 20:49

                      Papy,

                      Vous ne pensez pas que Jacques Chirac prenait beaucoup plus de risques lorsqu’il prenait ses bains de foules et serrait toutes les mains qui se tendaient ? Pourtant il etait beaucoup moins protege. Il est vrai qu’un cingle a tente de tirer sur lui un 14 juillet, mais cela ne l’a jamais empeche de continuer ses bains de foules. C’est la toute la difference.


                    • Gilles Gilles 16 janvier 2009 06:46

                      + ses frais, trés généreusement remboursé....en étant député cela se monte à quelques milliers d’euros par mois et peut inclure presque tous les repas, déplacements, matériel....


                    • phil2nim phil2nim 26 janvier 2009 03:19

                      Perso, à Chartres,j’étis à 3m de sa voiture quand il est venu célébrer Jean Moulin.
                      Tonton était pas un dégonflé et il avait lui le sens de l’Etat.

                      Pas un nabot hargneux et arrogant.
                      Un grand Homme d’Etat.
                      "je crois aux forces de l’esprit et je ne vous abandonnerai pas" (François Mitterrand)


                    • morice morice 15 janvier 2009 10:32

                      mais enfin c’était tout vu !! ce gars est parano !!! regardez la célèbre visite qu’il avait faite à Meaux, dans le fief de son ami Copé, avec cette superbe séquence au fond d’une salle où la sueur perle sur son visage : malgré le TRI des personnes présente, ce mec là à la TROUILLE, et ça se VOIT !!! tout n’est qu’ APPARENCE chez lui ; à Meaux, il y avait des tireurs d’élite sur les toits : les riverains n’avaient jamais vu ça !!

                      http://latelelibre.fr/index.php/2007/04/nicolas-sarkozy-une-heure-a-la-cite-beauval/


                      • leon 15 janvier 2009 14:59

                        il a fait le même scénario à LAVAL pour le lancement du RSA.
                        touts les rues qu’il a emprunté avaient été soigneusement bouclées et nettoyées au karcher.
                        bref il a peur qu’on lu marche dessus,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès